boom bitch
Après un long dimanche, mais pas de fiançailles, nous voilà de retour !
Pour tout savoir sur les nouveautés de la version, c'est par .
dying to be born again
L'intrigue est de retour, pour vous jouer de mauvais tours... ou pas.
Dans tous les cas, c'est par .
paris versus the apocalypse
Quoi de mieux pour lutter contre l'apocalypse qu'un apéro ?
Pour vous inscrire à l'event, c'est par là.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 The 10 Years Plan ft. Pascaline E. Sabot
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
the last young renegades
homecoming : 31/10/2016
Messages : 432
Louis d'or : 208
pretty face : Douglas Booth
julius caesar : Bazzart (vava) Lizzou (signa) Tumblr (profil gifs) Alyssa.B50 (aesthetics)
the mighty bush : Interaction avec les images Joachim peut entrer dans n'importe quel type d'images (tableau, affiche de publicité, écran de cinéma, dessin, ...) temps que ce n'est pas une de ses oeuvres. Il peut aussi en sortir des objets ou des personnes qui ne disparaîtront pas du tableau, mais seront bel et bien présents dans le monde réel.
Allegeance : L'Ordre du Temple Joachim est un templier de par sa famille, des deux côtés. Et même s'il a eu du mal à accepter cet héritage familial pesant et dont il ne voulait pas, il a trouvé dans l'Ordre une famille. Il sera toujours loyal aux templiers, même s'il lui arrive de temps en temps de critiquer les hauts placés.
these streets : Joachim sait pas mal de choses. Il connaît évidemment l'existence des anges puisqu'ils ont un lien avec les templiers. Et les démons sont les créatures qu'l combat avec ses camarades de l'Ordre. Mais il ne sait rien des dieux. Dommage puisqu'il s'est fait prendre dans les filets d'Apollon et en a bien souffert !
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t393-joachim-valentin-gates-
Newbie

Sujet: The 10 Years Plan ft. Pascaline E. Sabot Sam 21 Jan - 16:04 ()
The 10 Years Plan
Sexy doctors...not yet...


Pascaline. Plus qu'une simple collègue, une véritable amie. Celle qui avait répondu positivement à la recherche de logement de Joachim, petit gosse de riche qui n'avait pas pensé à installer un moyen pour avoir de l'électricité de secours. Il n'y avait jamais de blackout à Paris, voyons. Définitivement si, pourtant. Et l'infirmier avait commencé à en avoir marre des douches froides et de l'éclairage à la bougie. Aussi était-il arrivé la veille chez elle pour faire collocation. Banana était resté avec les parents du jeune homme qui étaient partis pour leur maison secondaire en Normandie. Si seulement il avait pu les suivre. Mais non...il y avait l'hôpital et les templiers. Il était bloqué à Paris quand il avait le moins envie du monde d'y être. Sortant de l'hôpital, il décida d'attendre la demoiselle. Elle finissait une heure après lui. Clope entre les doigts, il s'assit devant l'entrée de l'établissement et commença à dessiner. Joachim avait repris la cigarette récemment. Toutes ces histoires de coeur… Thomas….Hayden… et puis la coucherie avec le beau jeune homme du nom de Corentin, mais dont il ne savait rien. Un soupir passa ses lèvres alors que son crayon caressait le papier, traçant les contours d'un corps qu'il connaissait par coeur. Sans s'en rendre compte réellement, Joachim dessinait Hayden. La figure de l'homme le hantait. Devait-il retourner avec lui ? Il entamait à peine les ombrages quand la silhouette de l'aide-soignante se dressa devant lui. Souriant, il écrasa sa clope – la troisième – et se redressa, rangeant rapidement ses affaires de dessin dans sa sacoche.

- Prête ?

Il ne savait pas si elle fumait aussi ou non. Aussi ne lui proposa-t-il pas de clope pour le moment. La nuit était tombée sur Paris et un soupir ennuyé passa les lèvres de l'infirmier. Il la regarda, lui prit la main d'une façon très fraternelle. Il avait besoin de ce contact. Joachim était de ces personnes qui ont besoin d'être aimées, de sentir qu'on est là pour eux. Sinon, elles se noient. Marchant quelques pas avec elle, ils passèrent finalement devant plusieurs restaurants et bars. Stoppant devant un de ces derniers, il lui sourit.

- Un verre ? Et je te paye le restaurant.

Pour la remercier de l'avoir hébergée. C'était quand même la moindre des choses. Et même s'il adorait faire la cuisine, il ne se sentait pas d'humeur, ce soir-là. Sa journée à l'hôpital avait été épuisante.
- a game of shadows, shall we play ?  -


@Pascaline E. Sabot

_________________


I know I'm not standing alone
Some legends are told. Some turned to dust or to gold. But you will remember me, remember me for centuries.× by lizzou.


Dernière édition par Joachim V. Gates le Dim 25 Juin - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 29/10/2016
Messages : 10514
Louis d'or : 12495
pretty face : Teresa Palmer
julius caesar : Class Whore + Garance + Ophélia
these streets : Pascaline ne sait rien ou presque, mais ça ne saurait tarder si vous voyez ce que je veux dire.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t292-pascaline-estelle-sabot
Humains

Sujet: Re: The 10 Years Plan ft. Pascaline E. Sabot Dim 22 Jan - 0:33 ()
The 10 Years Plan
Joachim & Pascaline


Une nouvelle journée de boulot se terminait, du moins, elle allait se finir, et j'étais fatiguée. Bien entendu, j'avais connue bien pire que cela, comme l'autre jour avec Milo lorsque je suis passée devant chez i'tech et que j'ai failli me vautrer en beauté, m'attirant la fureur du propriétaire des lieux. Non, la journée avait été longue, comme souvent, mais pas ennuyeuse ni trop chargée, un mélange entre ce qu'il me faut et ce que j'aime. Depuis quelques jours, même si mon appartement n'est pas le plus beau du monde, ni le plus luxueux, j'hébergeais Joachim. Bien entendu, il n'y a pas d'électricité dans mon appartement, du moins, presque pas, mais c'est mieux que dans le sien. En effet, même si la probabilité d'un blackout de ce genre sur Paris était infime, j'avais pris mes précautions en revenant dans ma ville natale, à cause des émeutes qu'il y avait, à cause des dégâts que la ville subissait, et je ne parle pas forcément des dégâts matériels. Cela n'a pas été une période très glorieuse, mais depuis ce temps là, j'ai dans mon appartement, un groupe électrogène qui est là en cas de besoin. Bien entendu, il ne couvre pas toute l'énergie que mon appartement consomme, donc il faut faire des choix, selon les jours, entre la lumière et le chauffage par exemple. Alors, j'ai des bougies, et un petit chauffage d'apoint dans la cuisine. Mais si je le désire, je peux allumer un radiateur. En général, j'allume celui de la salle de bain, le matin, avant de prendre une douche rapide d'eau chaude. Parce que oui, le cumulus n'est pas allumé en permanence non plus. En fait, la seule chose qui est alimenté en permanence, c'est le frigo et sa partie congélation, le reste, c'est aléatoire. Bref, la journée était enfin finie pour moi et Joachim devait m'attendre, il finissait un peu avant moi mais avait tenu à m'attendre. Et je le vis là, en train de dessiner et de fumer aussi. Si le dessin ne me dérangeait pas le moins du monde, je n'aimais pas le voir fumer. Il avait repris récemment, je le savais, mais bon, peut être qu'il en avait besoin, je ne saurais dire, mais je ne me pervertirais pas avec cela. Me voyant arrivé, il avait écrasé son bâtonnet de malheur et rangé ces affaires dans sa sacoche. Prête ? Bien sûr, sinon, je ne serais pas là évidemment. C'était drôle, mais vu de l'extérieur, le fait qu'il me prenne par la main pourrait vous laissez imaginer certaines choses. Surtout qu'il venait d'emménager chez moi, il y a peu, pourtant, il n'y avait rien de sexuel dans notre relation, juste une belle amitié. Joachim est plutôt tourné vers la gente masculine, tout comme moi, mais avec lui, cela ne dépasserait jamais ce stade là, même si je pouvais avouer l'aimer comme un frère, parce qu'au fond, c'était ce qu'il était pour moi. Et jamais je ne coucherais avec mon frère, autrement que pour prendre soin de lui et lui tenir chaud s'il fallait, je ne suis pas de ce genre là comme dans certaines séries télés. En tout cas, nous partions en direction de mon appartement, passant devant de nombreuses boutiques, bars & restaurants. Il me proposa alors un verre, et un restaurant. Je souriais.

" Si tu veux, je te laisse choisir là où tu veux qu'on aille alors, tu t'y connais peut être mieux que moi en bons restos sympas. "

J'en connaissais certains, celui où Matt travaille, enfin si on peut appeler ça un restaurant évidemment, parce que ce n'est pas fameux, mais j'aime bien y aller quand même de temps en temps, et puis, il y avait les restaurants d'Oscar. Je ne voulais pas aller dans un de ceux-ci, je n'avais pas envie de le voir parce que notre relation devenait malsaine depuis notre rencontre dans le labyrinthe des miroirs. Il était bel homme, mais je ne voulais pas de ça, pas pour moi en tout cas. Je laissais donc Joachim me guider jusqu'à destination.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

« you got to be good to be true »
▬ Pascaline. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.


Mes Goscars:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 31/10/2016
Messages : 432
Louis d'or : 208
pretty face : Douglas Booth
julius caesar : Bazzart (vava) Lizzou (signa) Tumblr (profil gifs) Alyssa.B50 (aesthetics)
the mighty bush : Interaction avec les images Joachim peut entrer dans n'importe quel type d'images (tableau, affiche de publicité, écran de cinéma, dessin, ...) temps que ce n'est pas une de ses oeuvres. Il peut aussi en sortir des objets ou des personnes qui ne disparaîtront pas du tableau, mais seront bel et bien présents dans le monde réel.
Allegeance : L'Ordre du Temple Joachim est un templier de par sa famille, des deux côtés. Et même s'il a eu du mal à accepter cet héritage familial pesant et dont il ne voulait pas, il a trouvé dans l'Ordre une famille. Il sera toujours loyal aux templiers, même s'il lui arrive de temps en temps de critiquer les hauts placés.
these streets : Joachim sait pas mal de choses. Il connaît évidemment l'existence des anges puisqu'ils ont un lien avec les templiers. Et les démons sont les créatures qu'l combat avec ses camarades de l'Ordre. Mais il ne sait rien des dieux. Dommage puisqu'il s'est fait prendre dans les filets d'Apollon et en a bien souffert !
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t393-joachim-valentin-gates-
Newbie

Sujet: Re: The 10 Years Plan ft. Pascaline E. Sabot Dim 25 Juin - 15:53 ()
The 10 Years Plan
Sexy doctors...not yet...


Il regarda autour d'eux, serrant toujours la main de la belle blonde. Il y avait plusieurs bars/restaurants autour d'eux. Plusieurs dans lesquels le templier était connu. A une période de sa vie, Joachim avait détesté faire la cuisine. Aussi les restaurateurs et les livreurs de plats à emporter étaient devenus ses plus proches amis. Mais, la chose était moins aisée maintenant que l'infirmier était devenu complètement vegan...enfin, s'il le fallait il acceptait de manger du poisson. Il n'était pas non plus complètement chiant. Il avait été simplement végétarien à une période, quand même. En choisissant un, sachant que ce dernier servait de la nourriture vegan, Joachim y entraîna son amie, sourire au coin des lèvres. Joachim avait toujours aimé ce genre de soirées. Ca le détendait. Demandant une table pour deux, il laissa le serveur les guider vers cette dernière et tira la chaise de Pascaline avant de s'asseoir à son tour. Il était comme ça, Joachim : bien élevé, galant. Aussitôt, la carte fut parcourue du regard, celle des boissons. Un sourire en direction de Pascaline.

- On prends l'apéritif ? On a encore le temps avant de manger.

Elle l'hébergeait. Il pouvait quand même lui proposer un verrre, après tout. Joachim poussa un soupir, se laissant tomber contre le dossier de sa chaise. La journée au travail avait été épuisante. Des gens étaient venus gueuler aux urgences sur la durée d'attente. Ce n'était la faute de personne s'il y avait plusieurs blessés. Certainement pas celle du staff médical. Avec la plus ou moins grande obscurité régnant chez les gens, ces derniers se cognaient contre des meubles, tombaient, … Mais il n'y avait pas qu'eux à s'occuper. L'absence de chauffage n'aidait pas de nombreuses personnes fragilisées. Il avait ainsi du jongler entre les urgences et le coin pédiatrie, apportant des soins et des couvertures aux enfants malades. L'infirmier n'aimait pas la pédiatrie. Voir tous ces enfants malades le rendait mal à l'aise. Il ne savait pas quoi faire avec eux, comment agir. Ca lui brisait le coeur de les voir aussi jeunes et aussi souffrants. Il se passa une main dans les cheveux. Il ne faudrait sans doute pas parler de l'hôpital ce soir. Parler boulot n'était jamais la meilleure des idées. Même si le sujet revenait souvent quand ils étaient seuls chez Pascaline. Joachim regarda le serveur arriver, commanda un mojito, attendit que Pascaline choissise à son tour. Puis, alors que le serveur – mignon, au passage – s'en allait, le templier sourit en coin.

- Alors, les amours ?

Sujet bâteau, certes. Mais un bon sujet pour commencer une conversation, non ?
- a game of shadows, shall we play ?  -


@Pascaline E. Sabot

_________________


I know I'm not standing alone
Some legends are told. Some turned to dust or to gold. But you will remember me, remember me for centuries.× by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 29/10/2016
Messages : 10514
Louis d'or : 12495
pretty face : Teresa Palmer
julius caesar : Class Whore + Garance + Ophélia
these streets : Pascaline ne sait rien ou presque, mais ça ne saurait tarder si vous voyez ce que je veux dire.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t292-pascaline-estelle-sabot
Humains

Sujet: Re: The 10 Years Plan ft. Pascaline E. Sabot Mar 27 Juin - 16:24 ()
The 10 Years Plan
Joachim & Pascaline


Joachim avait donc choisi le restaurant pour nous deux, je ne le connaissais pas, je n'y avais encore jamais mis les pieds de mémoire, il faut dire qu'en général, avec le boulot, on a nos petites habitudes, quand on a le temps de sortir pour manger de la sorte parce que bien souvent ce n'est pas possible même si parfois, pour décompresser, on se fait un restaurant. Parce que se voir toujours dans le cadre du travail, c'est pénible à la longue si vous voyez ce que je veux dire. Et manger de la sorte entretien l'esprit d'équipe, ce qui est une bonne chose, voyez-vous. Mais ce soir, ce ne sera que Joachim et moi, comme le parfait petite couple que nous étions à vrai dire. Enfin, vu de l'extérieur, nous y ressemblions véritablement, puisqu'il me tenait la main, mais si on en sait plus, on sait que Joachim n'aime pas les filles, qu'il préfère les garçons. Mais je me fichais bien de savoir ce que les autres pouvaient penser de lui et moi en cet instant. Il demanda donc une table pour deux, et le serveur nous en trouva une bien placée, un peu à l'écart, juste ce qu'il fallait. Joachim était cet homme galant qui aurait pu faire chavirer mon coeur à une époque, mais tout était clair entre nous, il y avait une vraie et grande amitié, jamais il n'y aurait plus que ça, jamais. Je m'interdisais quoique ce soit d'autres de toute façon, aucune ambiguïté possible donc. Il voulait donc prendre un apéritif, ce qui me convenait parfaitement.

" Oui, bien entendu, on peut faire ça. Tu sais ce que tu vas prendre ? Moi, ce sera un mojito. "

D'habitude, tu le bois en compagnie de Lucie à l'ABC Café mais ce soir, je le prenais avec Joachim. Je ne savais pas ce qu'il allait prendre, cela n'avait pas guère d'importance à vrai dire, parce que moi, je ne changeais pas ces bonnes vieilles habitudes. Et étonnamment ou presque, il prit la même chose que moi, comme quoi, nous n'étions pas amis pour rien, même si je n'étais pas comme lui végétarienne ou vegan. Je faisais en fonction de mon humeur, et du budget aussi parfois même si en général, j'avais largement ce qu'il fallait. Mais avec le blackout, je me contentais de peu disons. Une fois la commande prise, il me demanda où est ce que cela en était pour mes amours, ce qui me fit sourire moi aussi.

" C'est toujours compliqué à ce niveau là tu sais. Disons que ce n'est clairement pas ma priorité et que ça ne le sera sans doute jamais même si j'y pense, je ne peux pas le cacher. En ce moment, je n'ai personne si c'est ce que tu veux savoir. Je n'ai même pas de touches en vue. "

Et c'était vrai, il n'y avait rien entre Jonathan et moi, c'était encore bien trop tôt, mais au vue du jeune homme, cela s'annonçait particulièrement compliqué. Il ne semblait pas totalement insensible à vrai dire, mais nous ne nous étions vu que de trop rares fois pour faire avancer l'affaire, et puis de toute façon, pour le moment, je n'avais pas de nouvelles alors je faisais comme s'il n'existait pas. Et puis sans doute qu'il ne pensait pas à moi.

" Et toi ? J'ai vu que tu avais sérieusement louché sur le serveur. Tu n'as personne ? "

Je souriais, parce que je le connaissais bien, suffisamment pour savoir que s'il louchait sur le serveur, il n'avait sans doute rien de sérieux, mais je peux me tromper. Peut être qu'il y avait quelqu'un en ce moment, ou pas ...

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

« you got to be good to be true »
▬ Pascaline. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.


Mes Goscars:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: The 10 Years Plan ft. Pascaline E. Sabot ()
Revenir en haut Aller en bas
 
The 10 Years Plan ft. Pascaline E. Sabot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Go Habs Go - Simple Plan
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Quel plan de développement pour le secteur énergétique ?
» Vers l’adoption d’un plan unique de planification familiale
Static palms
melt your vibe
always on the hunt

a game of shadows :: Paris :: Nord-est :: Troisième arrondissement