boom bitch
Le forum est de retour pour vous jouer de mauvais tours.
Pour tout savoir des nouveautés, c'est ici !
let the sky fall
Un accident d'avion, un trésor piégé et un équilibre mis à mal par l'arrivée de nouvelles forces dans le jeu d'ombres...
Voilà ce qui vous attend dans la nouvelle intrigue.
like I own it
Parfois, on a juste envie d'inaugurer un bâtiment tranquille. Malheureusement, on a souvent des invités surprise....
Participez au premier event de cette nouvelle saison ici.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 Si tu ne viens pas à moi...● melody & simon
if you ride like lightning, you're gonna crash like thunder
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
crash like lightning
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Si tu ne viens pas à moi...● melody & simon Ven 27 Jan - 20:27 ()
...Alors je viendrais à toi !
@Mélody R. Faure & Simon T. Foss

D’un simple revers de la main, Simon referma l’épais bouquin dans lequel il s’était plongé il y avait de cela deux bonnes heures. Le temps avait filé à une vitesse folle tant il était concentré sur ses lectures, enregistrant le moindre détail susceptible d’être relié à un autre fait. Dans sa quête de la vérité, toute théorie se devait d’être construite sur des bases saines et documentées. Des livres de ce genre, il en avait déjà avalé des dizaines, tout cela pour confirmer ou infirmer ses hypothèses, se rapprocher ou s’éloigner de son objectif. Il avait pour lui cet esprit scientifique, cette méthodologie, cette organisation et le soucis du détail. Une idée en faisait souvent naître une autre, ainsi de suite il parvenait à tisser une véritable toile dans laquelle il espérait que la vérité soit prise au piège. En effet, Simon possédait une vision particulière du savoir, sur laquelle reposaient bon nombre de ses principes. Alors feuilleter ces vieilles pages, toutes ces archives, jusqu’à point d’heures ne le dérangeait pas. Ce soir encore, il avait passé une grande partie de son temps dans ses recherches, après avoir tout juste pris quelques instants pour se délasser sous une douche chaude. C’était le moment dont il ne pouvait se passer puisqu’il marquait la coupure entre ses longues journées de travail et le soit disant repos qui l’attendait une fois chez lui. C’était comme s’il se sentait freiné toute la journée, trainant une boulet à sa cheville nommé « les conventions et les faux semblants », et qu’une fois le travail achevé, il pouvait pleinement se consacrer à ce qui lui tenait le plus à cœur. Il en devenait même impatient et très exigent. Il suffisait de le voir tourner en rond comme un lion en cage lorsqu’il attendait un appel, une information, un message… « Qu’est-ce qu’elle fait…?! » -souffla-t-il pour lui-même, d’un ton légèrement agacé. Cela faisait bien trop longtemps qu’il attendait une réponse de la jeune femme ; sans succès. Mélodie ne l’avait pas habitué à cela, et tel un enfant il perdait facilement patience. Simon jeta un nouveau coup d’œil à son portable, pour constater que sa boite de réception était toujours aussi vide. Il hésita quelques secondes et appuyé finalement sur son nom pour lancer un appel. La sonnerie retentit à plusieurs reprises mais personne ne décrocha. Rien de mieux pour lui mettre les nerfs à vif. C’était pour simple de lui répondre, non ?! Un « oui », un « non », même un « merde » aurait fait l’affaire alors qu’il lui demandait s’ils pouvaient se retrouver plus tard pour faire le point. Or là, il se heurtait à un mur de silence qu’il ne parvenait pas à expliquer. La majorité des gens auraient pensé que la dite demoiselle était occupée, n’avait plus de batterie, ne pouvait pas lui répondre pour l’instant… Mais pour Simon elle l’ignorait simplement, car toutes ces potentielles excuses ne lui avaient pas traversé l’esprit une seule seconde ! « Oui, c’est moi. -Qui ? Elle n’avait qu’à le deviner ! Mais avec ces derniers appels en absences, la devinette laissée sur son répondeur serait assez simple à résoudre !- Tu joues les divas à ne pas répondre ? Car c’est un comportement de diva, ça. Et tu n’en es pas une. Pour cela il faudrait que… Bref ! J’arrive. » Étrange ? Peut-être un peu. Et encore, il s’était stoppé dans ses explications, par crainte d’entendre un bip annonçant la fin de l’enregistrement, avant qu’il n’ait pu transmettre l’information de base : son arrivée imminente. A peine le portable fut-il verrouillé qu’il glissa dans la poche de son manteau, accompagné des clés de l’appartement. Simon se voulait toujours très efficace et ne perdait pas de temps ! Chaussures aux pieds, veste sur le dos, il s’empressa de quitter son immeuble. Il dévala d’ailleurs les escaliers à toute allure pour ne pas avoir à attendre l’ascenseur, c’est pour dire comme il était motivé ! Sa destination ? Le Moulin Rouge ! Certes, il avait passé un accord avec la jolie brune pour rester à bonne distance de son lieu de travail pour un temps, afin de ne pas trop éveiller les soupçons et lui permettre d’avancer de son côté. Mais si pour cela elle devait devenir muette et disparaître du jour au lendemain, ça n’allait pas plaire au jeune enquêteur. Connaissant la route par cœur, il ne tarda pas à arriver sur place. Et si ce lieu lui avait semblé si étrange la première fois qu’il s’y était rendu, aujourd’hui on aurait presque pu dire qu’il y avait ses marques et ses habitudes. Machinalement il prit donc la direction d’un salon privé, où il pensait pouvoir trouver Mélody.
 
- a game of shadows, shall we play ?  -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1129-melody-you-can-broke-m http://www.gameofshadows.org/t5657-melody-r-faure-revolutionnaires#148087
homecoming : 21/12/2016
Messages : 1294
pretty face : Anna Speckhart
julius caesar : Balaclava pour l'avatar et Beylin pour la signature
the mighty bush : Explosion : Capacité de provoquer des explosions plus ou moins puissantes.
weapon : Dague du paradis
these streets : Elle n'est pas inconsciente, au contraire, elle se trouve que quelque chose d'étrange se passe autour d'elle. Certaines personnes autour d'elle au Moulin rouge semblent jouer un personnage, plus rien ne semble réel. Son doute s'est confirmé en écoutant les conversations des démons.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revolutionnaires

Sujet: Re: Si tu ne viens pas à moi...● melody & simon Dim 29 Jan - 14:14 ()
...Alors je continuerais !
Mélody R. Faure & @Simon T. Foss
C'était une journée comme une autre au Moulin Rouge. Je venais de finir ma prestation du soir. Les heures qui me restaient seraient ainsi consacrées aux clients si certains souhaitaient une de mes prestations, puisqu'au Moulin Rouge, les clients sont servit comme des rois. Ils peuvent avoir la fille qu'ils souhaitent lorsqu'elle n'est pas en scène. C'était toujours comme cela que se passait les journées et soirées au Moulin Rouge. En sortant de la scène, Mélody se dirigea vers sa loge personnelle, dans laquelle elle pouvait se rafraichir un peu, se changer et jeter un coup d’œil à son téléphone. Mélody fronça les sourcils en voyant ses notifications, son ami, Simon lui avait l'avait appelé plusieurs fois durant son absence. Avec appréhension, elle écouta les messages qu'il avait laissé sur son répondeur, il était clairement irrité que Mélody ne lui donne plus aucun signe de vie. Il était vrai que n'était pas dans ses habitudes de laisser Simon sans réponses mais là elle n'avait plus vraiment le choix. Les visites régulières de Simon pour venir exclusivement voir Mélody commençaient à faire sérieusement mouches auprès de ses collègues et de ses supérieurs. C'était pour cette raison que Mélody lui avait demandé de prendre de la distance, pour ne pas envenimer la situation. Mélody savait que des choses pas nettes se passaient au sein même du Moulin Rouge, elle sentait qu'elle ne devait pas énerver ses supérieurs, elle ne voulait en aucun cas tout foutre en l'air, que ce soit par rapport à ses relations avec ses supérieurs ou sa relation avec Simon. Si elle le tenait autant à distance c'était pour les protéger mais aussi le protéger. Au fil de leurs rendez-vous Mélody percevait une certaines ambiguïté dans leur relation, ils s'entendaient très bien ,Simon était un très bel homme, et il était surtout doté d'une intelligence particulière. Simon c'était un peu pour Mélody un homme avec qui elle pourrait être. En entendant la fin de l'enregistrement audio, la jeune femme paniqua totalement lorsqu'il lui dit qu'il arrivait. Oh non misère! Pas ça! Fais pas ça Simon! Prise de panique, Mélody rappela son ami, sans succès. Elle tombait sur son fichu répondeur, elle lui laissa un message un peu désespéramment « Simon je t'ai dit qu'il fallait qu'on prenne nos distances. Ici c'est tendu. Ne viens surtout pas !! Je répète, ne viens surtout pas! On en parlera plus tard ». Mélody raccrocha son téléphone et se dirigea vers le salon privé. Il n'y avait pas grand monde qui faisait attention à elle à vrai dire, puisque tous les clients étaient déjà occupés avec des filles dans des chambres. Quelque part Mélody souhaitait revoir Simon mais sa raison lui disait clairement de l'éviter. Mais c'était plus fort qu'elle, il fallait qu'elle le voit et qu'elle remette les pendules à l'heure. Buté comme il est c'est quasi sur qu'il débarquera! Et elle ne s'était pas trompée, quelques minutes après, Simon était bel et bien là. Lorsqu'elle le vit, elle lui fit discrètement un signe de la tête pour qu'il l'a rejoigne dans un petit couloir isolé à l'abri des regards indiscrets du Moulin Rouge. Elle lui dit avec un faux air interloqué : «Mais qu'est ce que tu fous là? Bref suis moi avant qu'on nous voit. Viens dans ma chambre». Tous deux savaient que si ils se voyaient ce n'était pas pour coucher ensemble mais pour faire le point sur leur enquête, plus exactement sur l’enquête que menait Simon depuis quelques mois, à sa connaissance du moins.Les deux individus se dirigèrent dans la chambre de Mélody discrètement. Une fois que Simon entra dans la chambre, Mélody ferma la porte à clé de suite derrière lui. «Mais pourquoi t'es là ? Je t'ai dit de pas venir pourtant!» . Mélody ne pouvait pas jouer la comédie plus longtemps, maintenant qu'ils étaient seuls. Le simple fait de ne pas le voir durant ces deux semaines l'avait terriblement manqué. Elle ne pu donc s’empêcher de lui faire un bisou sur la joue comme geste de tendresse, en espérant qu'il comprenne que cette distance était une manière de les protéger tous deux des soupçons.
 
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

You are
Close to my heart

Revenir en haut Aller en bas
Invité
crash like lightning
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: Si tu ne viens pas à moi...● melody & simon Sam 4 Fév - 11:14 ()
...Alors je viendrais à toi !
@Mélody R. Faure & Simon T. Foss

Confortablement installé derrière le volant de sa voiture, Simon était resté concentré sur la route et n’avait nullement prêté attention à son téléphone qui vibrait dans sa poche. De toute manière, il s’en fichait éperdument. Après tout, si Mélody se décidait à lui parler, il était dans son bon droit de jouer au même jeu qu’elle et de ne pas répondre, non ? Loin d’agir comme un enfant vexé et puéril, il s’appuyait sur une simple logique qu’il appliquait au quotidien : se permettre de rendre tout ce qu’on lui faisait, et parfois même plus encore ! Pour le coup, seuls un incident suffisamment conséquent ou un nouvel élément pour son enquête aurait pu le faire changer de cap. Or, en replongeant son téléphone dans sa poche et en découvrant le nom de la jolie brune, il ne fit que confirmer son envie de se rendre au Moulin Rouge. Simon n’avait pas oublié ce qu’ils avaient pu se dire lors de leur dernière entrevue. Un accord avait été passé et il aurait dû se tenir éloigné de ces lieux pour ne pas éveiller de soupçons quand à ses précédentes visites. Il n’avait hésité que l’espace d’un instant devant les grandes portes d’entrée du cabaret. Trop peu pour réellement se raisonner et faire marche arrière. De toute manière, rien ne pouvait réellement ébranler son assurance et son aplomb lorsqu’il avait mûrement réfléchie une situation ou penser à des faits. Il jugeait ne pas avoir à trop s’inquiéter pour l’instant. Au pire, il pouvait toujours se faire passer pour un client très en demande, ayant un faible pour les atouts de la demoiselle Faure ! Tout était encore sous contrôle… Du moins, il en était pour sa part convaincu, chose qui ne semblait pas tellement partagé ! Un signe discret l’avait amené à retrouver Mélody, qui au premier abord ne semblait pas emballée à l’idée de le voir ici. Elle avait donc décidé de le mettre de côté ? La confiance était un concept assez abstrait aux yeux de Simon, auquel il s’efforçait de croire ; plus pour maintenir son entourage à flot et ne pas finir seul et complètement fou, qu’autre chose d’ailleurs ! « Si tu répondais, je n’aurais pas à me déplacer. » -lâcha-t-il le plus simplement du monde, sur un ton qui transpirait les reproches. Franc, l’ingénieur ne passait jamais par quatre chemin. Il partageait souvent le fond de sa pensée et exprimait avec une déconcertante aisance son avis, qu’importe les situations. Il analysait et offrait très souvent une explication détaillée des évènements. Là, il lui rejetait la faute sans prendre de gants et si elle ne l’avait pas entraîné avec elle dans sa chambre, il aurait pu lui exposer un historique de la soirée qui aurait justifié sa présence ici. Une fois dans cette pièce qui abritait désormais pas mal de leurs petits secrets, Simon s’avança de quelques pas puis se retourna pour faire face à sa complice, qui venait de verrouiller la porte. Il haussa les épaules en guise de réponse, puis ajouta : « L’heure tournait et tu jouais la muette. » Avait-il réellement besoin de se justifier ? Simon n’en avait pas le sentiment et pensait même qu’elle n’avait qu’à se contenter de ça. Son silence l’avait un peu froissé et il était bien incapable de le cacher. La belle devait le sentir dans son attitude envers elle. Heureusement, elle eu l’initiative de se radoucir pour l’amener à en faire de même. Un baiser sur sa joue entama déjà le travail pour le faire redescendre de sa petite colère. « Je sais, même si l’idée que tu me donnes des ordres me dérange un peu, étant donné que tu n’as aucune figure d’autorité envers moi. » Point qu’il tenait à lui rappeler, comme un adolescent l’aurait fait auprès d’un adulte n’étant en aucun cas son parent. « Ça fait deux semaines. Je voulais savoir où t’en étais et là, silence radio. Normal que je m’interroge… Or je n’aime pas les questions laissées sans réponses. » Il croisa les bras sur son torse et posa son regard si sérieux sur la jeune femme.
 
- a game of shadows, shall we play ?  -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1129-melody-you-can-broke-m http://www.gameofshadows.org/t5657-melody-r-faure-revolutionnaires#148087
homecoming : 21/12/2016
Messages : 1294
pretty face : Anna Speckhart
julius caesar : Balaclava pour l'avatar et Beylin pour la signature
the mighty bush : Explosion : Capacité de provoquer des explosions plus ou moins puissantes.
weapon : Dague du paradis
these streets : Elle n'est pas inconsciente, au contraire, elle se trouve que quelque chose d'étrange se passe autour d'elle. Certaines personnes autour d'elle au Moulin rouge semblent jouer un personnage, plus rien ne semble réel. Son doute s'est confirmé en écoutant les conversations des démons.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revolutionnaires

Sujet: Re: Si tu ne viens pas à moi...● melody & simon Dim 5 Fév - 18:40 ()
...Alors je continuerais !
Mélody R. Faure & @Simon T. Foss
 Simon semblait pour le moins contrarié. Il fit comprendre à Mélody qu'elle avait eu un comportement méprisant à son égard par le simple fait de l'avoir laissé sans réponses durant tant de jours. Il répondit le plus sèchement du monde, que si elle lui aurait répondu, il ne se serait même pas déplacé. Le ton qu'avait pris Simon, ne plaisait pas du tout à Mélody qui comptait bien lui faire comprendre. Elle répondit ainsi sur le même ton froid que lui : «Je ne pouvais pas te répondre, Ok ? Depuis quelques jours on épie mes moindres faits et gestes, je devais regagner la confiance de mes supérieurs pour qu'ils ne se méfient plus de moi» . C'était totalement vrai, Mélody avait fait un silence radio parce qu'elle était surveillée par les gérants du Moulin Rouge. Ils l'avaient trouvé de plus en plus étrange et cachotière. Cela était également vrai, depuis quelques jours maintenant, Mélody soupçonnaient ses patrons d’être totalement différents d'elle. Elle les avait déjà surpris avoir des conversations très mystérieuses, parlant de choses paraissant surnaturelles mais elle n'en avait pas encore eu l'occasion d'en parler avec Simon justement, car elle voulait continuer son investigation de son coté, avant de lui faire part de ses doutes. Il n'y avait dès lors plus aucune échappatoire possible, Mélody devrait dire la vérité à son ami.Il croisa les bras, semblait tellement contrarié.  «Oui j'ai du jouer la muette comme tu dis mais je n'ai pas eu le choix. Je pense que mes patrons ne sont pas comme nous» . Elle lui annonça cela comme si c'était quelque chose d'anodin alors que c'était loin de l’être.  Elle ne savais absolument par comment le jeune homme allait prendre cette nouvelle. ça se trouve qu'il croit que tu te fous de sa gueule, se dit-t-elle . Il fallait absolument que Simon l'a croit, qu'il ne l'a prenne pas pour une folle car il était son seul allié à l'extérieur du Moulin Rouge. Pour appuyer son propos elle ajouta : «Je sais que ça parait dingue, mais tu dois vraiment me croire» . L'expression du visage de Simon était indéchiffrable, il était impossible de savoir si Simon l'a croyait, s'il était amusé, l'a prenant pour une folle ou s'il était en colère pensant qu'elle se fichait de lui. Dans tous les cas, la première option était la meilleure pour tous deux. Mélody adorait son ami mais si jamais il ne l'a croyait pas, elle savait qu'elle pourrait réagir de deux manières: soit elle allait lui prouver que ce qu'elle disait était vrai en lui apportant des preuves ou alors elle le prendrait mal, lui répondant d'aller se faire voir. Car après tout, c'était pour lui qu'elle faisait des enquêtes au sein du Moulin Rouge, pour assouvir sa curiosité alors le moins qu'il puisse faire serait de l'a remercié et de croire ce qu'elle raconte, surtout qu'elle était de bonne foi.
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

You are
Close to my heart

Revenir en haut Aller en bas
Invité
crash like lightning
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: Si tu ne viens pas à moi...● melody & simon Dim 5 Fév - 20:44 ()
...Alors je viendrais à toi !
@Mélody R. Faure & Simon T. Foss

Naturel, Simon ne se retenait que très peu lorsqu’il était question de dire ce qu’il pensait. En tout cas, il agissait très spontanément et prenait rarement des pincettes pour traduire ce qu’il pouvait ressentir. Néanmoins, il ne se rendait pas forcément compte de l’impact que pouvait avoir une telle franchise. A tel point qu’il lui arrivait parfois de froisser son interlocuteur sans même en comprendre la raison. Pour le coup, Mélody s’était braquée. Simon en faisait l’indéniable constat, alors qu’elle perdait son léger sourire en coin et que sa douceur venait de s’envoler en trois battements de cils. La jeune femme se montrait désormais plus distante et froide à son égard, comme si ses reproches avaient eu sur elle l’effet d’une douche glaciale. Elle était contrariée, cela se lisait sur sa petite mine renfrognée. Les explications qu’elle lui donna malgré tout tenaient plutôt la route… Si en effet il était question de tuer la moindre once de soupçon dans son œuf, il voulait bien accepter qu’elle l’ait ainsi délaissé. « Mmh… M’ouais, ok. » Simon n’était pas de ceux qui se nourrissent de l’attention d’autrui et qui ont un besoin viscérale d’être mis en avant. Il se voulait même assez discret, faisant fonctionner son cerveau dans son coin et menant à bien ses propres réflexions. Seulement, pour cette fois il partait du principe qu’ils avaient passé une sorte d’accord tacite, devenant alors des partenaires. Il n’avait pas apprécié de s’interroger de la sorte à son sujet, car cela revenait à douter de leur pacte. Impossible pour lui de rester sans rien faire et surtout de ne pas lui montrer que cela l’avait grandement dérangé. En retour, elle n’appréciait sans doute pas cette réaction, mais une fois de plus : il y prêtait peu d’importance. La jolie brune dû se sentir comme obligé d’en rajouter une couche en le voyant se fermer à l’échange dans son attitude, bras croisés et regard assez sombre. Elle lui avoua ne pas avoir eu d’autre choix, puis poursuivit en faisant alors référence à ses supérieurs. Sa réplique ne pu que retenir l’attention de Simon, qui fronça alors les sourcils. Que voulait-elle dire par là ? Il avait bien du mal à saisir ce qu’elle sous-entendait en émettant l’hypothèse que ses patrons n’étaient, d’après elle, "pas comme eux". Elle le fixait, attendait sûrement une réaction de sa part… Qui pourtant se faisait désirer ! Dans son esprit à elle tout devait être très clair, puisque Mélody appuyait ses dires et tentait vraiment de le convaincre. Mais de quoi ? « Comment ça, pas comme nous ? Ils sont louches, oui… Ça devrait m’étonner qu’ils soient différents ? » Simon avait dû manquer une information car il avait un mal fou à voir où elle souhaitait en venir. Concentré, il s’efforçait de remettre bout à bout la plupart des éléments qu’ils avaient échangé pour trouver la clé de cette énigme qu’elle semblait lui présenter. Il repassait à une vitesse folle toutes ces informations dans son esprit, ne voulant pas passer pour un idiot en n’ayant pas saisit ce qu’elle lui racontait. Ses efforts étaient malheureusement vains, car il restait bloqué sur cette phrase. « Ils magouillent ? » Ça n’avait rien d’étonnant dans les coulisses d’un cabaret de ce genre, si ? Simon bousculait ses préjugés pour tenter de comprendre. « Développe, s’il te plait. »

 
- a game of shadows, shall we play ?  -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1129-melody-you-can-broke-m http://www.gameofshadows.org/t5657-melody-r-faure-revolutionnaires#148087
homecoming : 21/12/2016
Messages : 1294
pretty face : Anna Speckhart
julius caesar : Balaclava pour l'avatar et Beylin pour la signature
the mighty bush : Explosion : Capacité de provoquer des explosions plus ou moins puissantes.
weapon : Dague du paradis
these streets : Elle n'est pas inconsciente, au contraire, elle se trouve que quelque chose d'étrange se passe autour d'elle. Certaines personnes autour d'elle au Moulin rouge semblent jouer un personnage, plus rien ne semble réel. Son doute s'est confirmé en écoutant les conversations des démons.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revolutionnaires

Sujet: Re: Si tu ne viens pas à moi...● melody & simon Lun 13 Fév - 12:26 ()
...Alors je continuerais !
Mélody R. Faure & @Simon T. Foss
 Le jeune homme paraissait accepter la réponse donnée par Mélody sans pour autant être entièrement convaincu. Il n'avait pas encore toutes les pièces du puzzle pour comprendre Mélody ainsi que la place qu'elle avait du adopté durant ces semaines pour éviter les soupçons qui pesaient sur elle et Simon. «Je ne sais pas comment mais ils savent qu'on ne se voit pas pour coucher ensemble» Les patrons de Mélody se doutaient que ces deux là ne se voyaient pas pour coucher ensemble, ils se doutaient qu'il y avait quelque chose de plus mystérieux derrière leurs rendez-vous et pourtant, parfois, Mélody se surprit à espérer secrètement que cela arrive réellement un jour, de se rapprocher physiquement de Simon. Mais malheureusement pour elle, Simon n'était pas ce genre de personne. Il n'est jamais venu au Moulin Rouge pour profiter des filles qui s'y trouvaient. Mélody en était même venue à se demander s'il n'avait pas déjà quelqu'un dans sa vie, après tout ces deux là ne parlaient pas beaucoup de leurs vies privées respectives. L'objet de leurs rendez-vous était tout autre, celui de percer certains secrets. Par ailleurs, Simon ne compris pas du tout où Mélody voulait en venir, puisque ses explications étaient restées très vagues. Mélody regarda à droite et à gauche, comme s'ils pouvaient être observés par des fantômes, et se rapprocha de Simon, elle chuchota à son oreille: «Ils ne sont pas comme nous. Je pense qu'ils sont surnaturels » , elle s’arrêta un instant hésitante puis voyant que son interlocuteur attendait impatiemment la suite de ses explications, cela l’encouragea à poursuivre :  «Crois moi ou non mais la dernière fois que j'en ai surpris deux d'entre eux en pleine discussion, ils semblaient  être inquiets de leur situation et préparaient un plan d'action pour je ne sais quoi. Pas mal de signes me laissent penser qu'ils auraient des pouvoirs ou alors c'est moi qui me fait des films mais je pense être encore saine d'esprit» . Il va me prendre pour une folle, c'est certain. Mélody s'éloigna du jeune homme et s'assied sur son fauteuil : «Écoute , je ne sais pas vraiment ce qu'il se passe ici mais il est certain qu'ils magouillent quelque chose. Je ne sais pas ce qu'ils veulent mais ces gens là ne sont pas nets. Mieux vaut éviter de les embêter» . Mélody avait toujours trouvé sa patronne étrangement envoutante, elle était divinement attractive. Lorsqu'elle l'observait parler et agir avec ses employées, elle vit une lueur étrange danser dans ses yeux. Quelque chose lui fit comprendre qu'elle devait se méfier d'elle et de ses autres supérieurs. Mélody ne savait réellement pas si elle était en sécurité au Moulin Rouge mais elle n'avait pas le choix, maintenant qu'elle était ici, elle ne pouvait plus faire marche arrière. Qui sait de quoi sont capables ces gens là. Simon doit absolument me croire. Mélody observa Simon, attendant une réaction de sa part, il devait l'a croire, il était la seule personne qui se trouvait à l'extérieur du Moulin Rouge en qui elle avait confiance. S'il ne croyait pas, qui d'autre l'a croirait ? Personne, sans doutes. Mélody se demanda même si elle ne devrait pas enregistrer ses patrons la prochaine fois qu'elle les surprendraient discrètement en train de magouiller, mais cela serait risqué, beaucoup trop risqué.
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

You are
Close to my heart

Revenir en haut Aller en bas
Invité
crash like lightning
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: Si tu ne viens pas à moi...● melody & simon Sam 25 Fév - 14:33 ()
...Alors je viendrais à toi !
@Mélody R. Faure & Simon T. Foss

A la première révélation de la jeune femme, Simon arqua un sourcil. Ils avaient finalement été démasqués à en croire ce qu’elle avançait, de manière plutôt assurée. Bien qu’après avoir observé Simon on pouvait clairement douté de son éventuelle habitude à fréquenter ce genre d’endroit, il avait misé sur une prétendue addiction aux charmes de Mélody. A chaque fois qu’il venait au Moulin Rouge, il demandait avec insistance à la voir elle et pas une autre. Il jouait le jeu et prenait même soin de laisser de jolies sommes d’argents après chacune de leur entrevue. Peut-être que cela n’avait fait qu’attirer les regards indiscrets. Peut-être qu’il avait voulu se montrer un peu trop malin et qu’il avait été pris au piège de ses propres réflexions. Tout le monde ne réfléchissait pas autant que lui finalement… Il allait parfois trop loin et pour le coup il s’en voulait presque. Seulement il n’était encore rien arrivé de grave pour que la culpabilité ne l’assomme. « Ok… On se verra ailleurs alors. Si tu daignes communiquer… » Rancunier ? Un peu. En tout cas il restait souvent bloqué sur des détails, alors que cette fois-ci la jolie brune s’efforçait de lui expliquer les raisons de son silence et ses inquiétudes. Pourtant pas désagréable pour autant, il esquissa un faible sourire à son attention, l’invitant à poursuivre tranquillement. Il ne lui déclarait pas la guerre, mais se contentait simplement de la taquiner. Simon n’avait apparemment pas encore saisi où elle voulait en venir, ni l’importance de cette discussion. Très loin de se douter de ce qui trottait dans la tête de la jeune femme, il prenait pour l’instant cet échange avec une grande décontraction. C’est alors qu’elle eut un comportement des plus étranges… Il fronça les sourcils en la voyant jeter des regards à gauche et à droite, comme pour vérifier qu’ils n’étaient pas surveillés. Or, ils étaient tous les deux enfermés dans cette chambre, sans personne. Il allait lui demander si tout allait bien lorsqu’elle se pencha vers lui et lui chuchota quelques mots à l’oreille. L’aveu dérouta dans un premier temps l’ingénieur, qui avait tendance à tout expliquer par des raisonnements scientifiques. Alors les êtres surnaturels… Il lui en fallait plus pour laisser une chance à cette hypothèse et ne pas la tuer dans son œuf. Mélodie lui apprit qu’elle avait surpris ses supérieurs en pleine conversation, et que leurs attitudes avaient été suspectes. Jusque là, rien ne pouvait prouver qu’ils n’étaient pas comme eux ; mais elle évoquait des indices et assurait qu’elle était saine d’esprit. « Quels genres de signes ? C’est quand même étrange ce que tu me dis, Mélody… » Elle s’éloigna, sous le regard intrigué de Simon. « Tu veux tout arrêter ? » -demanda-t-il aussitôt, à la suite de sa réplique. Il aurait pu comprendre qu’elle ne souhaite plus l’aider, étant sûrement plus exposée que lui. Les gens du Moulin Rouge étaient louches, elle avait clairement raison. Lui, il ne désirait pas la mettre en réel danger, ayant conscience qu’elle prenait déjà pas mal de risque pour leur petite investigation. Mener l’enquête dans une affaire comme celle-là n’était pas anodin et la situation pouvait très vite tourner au vinaigre. « Je comprendrais. » Simon haussa les épaules et fit quelques pas, tournant presque en rond en se plongeant dans ses pensées. Il tentait de faire coïncider ce qu’elle lui disait avec ce qu'il avait déjà pu constater sans jamais parvenir à l’expliquer. Il se remémorait des rencontres, dont notamment celle avec la grande dame de ces lieux. Tout était si étrange… Et il avait quand même du mal à digérer ces nouvelles pistes…

 
- a game of shadows, shall we play ?  -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1129-melody-you-can-broke-m http://www.gameofshadows.org/t5657-melody-r-faure-revolutionnaires#148087
homecoming : 21/12/2016
Messages : 1294
pretty face : Anna Speckhart
julius caesar : Balaclava pour l'avatar et Beylin pour la signature
the mighty bush : Explosion : Capacité de provoquer des explosions plus ou moins puissantes.
weapon : Dague du paradis
these streets : Elle n'est pas inconsciente, au contraire, elle se trouve que quelque chose d'étrange se passe autour d'elle. Certaines personnes autour d'elle au Moulin rouge semblent jouer un personnage, plus rien ne semble réel. Son doute s'est confirmé en écoutant les conversations des démons.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revolutionnaires

Sujet: Re: Si tu ne viens pas à moi...● melody & simon Dim 19 Mar - 22:28 ()
...Alors je continuerais !
Mélody R. Faure & @Simon T. Foss
 Le jeune homme n'avait pas tout à fait compris où Mélody voulait en venir. Il pensait que le problème était seulement de se faire surprendre à discuter au lieu de faire ce pourquoi il l'a payait. Or les enjeux en question dépassaient ce qu'il pouvait imaginer. Rien ne pouvait être plus pire qu’être dans un lieu contrôlé par des personnes malsaines qui seraient prêtes à tout pour vous écraser si l'occasion se présentait à elles. Mélody ne savait pas trop comment faire comprendre à son ami, la gravité de la situation. Elle ne pouvait pas lui exprimer clairement ses pensées au risque de passer pour une folle alliée.La meilleure manière de lui faire comprendre était de lui dire des choses vagues, peut être qu'à force, il finirait par tomber sur l'hypothèse à laquelle elle pensait sur les dirigeants du Moulin-Rouge. «Le problème n'est pas seulement de se parler ici Simon, toutes ces bizarreries qui se déroulent concernent ce lieu et plus particulièrement les dirigeants du Moulin-Rouge. Je ne sais réellement pas comment t'expliquer mes théories mais je vais essayer» . Mélody craignait qu'ils ne soient surpris à tout moment. Si ses supérieurs apprenaient que Simon était venu lui rendre visite, ça allait barder pour elle. Elle risquait gros, ils risquaient tous les deux gros s'ils étaient découverts. Lorsque Simon continua de s'exprimer, n'ayant toujours pas l'air de comprendre où elle voulait en venir, l'a faisait souffler. Simon était un homme pragmatique, beaucoup trop pragmatique, il n'avait foi qu'aux sciences dures. Lui qui aimait tout comprendre sur tout semblait complètement perdu lorsqu'elle sous entendait ses thèses surnaturelles, après tout cela était devait surement être normal pour un ingénieur. Mais pour comprendre le message que Mélody voulait lui faire passer, il fallait que Simon laisse son pragmatisme de coté et puisse accepter que tout ce qui arrive dans la vie n'est pas forcément explicable par des calculs savants ou par des raisons scientifiques. Certaines connaissances échappent au commun des mortels. Simon ne comprenait toujours pas où elle voulait en venir. Il pensait qu'elle voulait arrêter de le voir pour des questions de sécurité, pais ce n'était pas le sujet de la conversation. Bien-sur que Mélody voulait continuer de voir Simon, et elle ne cesserait de le voir pour rien au monde mais ce n'était pas ça. L'étau se ressaierait entre eux certes mais elle voulait continuer de l'aider, mais pour ça il devait comprendre ce qu'il se passait. «Mais si je veux qu'on continue de se voir mais tu comprendre ce que j'ai à te transmettre d'abord »  lui dit Mélody avec beaucoup de conviction. Merde il va falloir dire les choses plus clairement ! Mélody fit les cent pas dans sa loge, bras croisés tout en croisant le regard de Simon entre deux phrases : «J'ai conscience que ce que je suis en train de te dire puisse paraitre dingue, mais tout me laisse penser qu'ils sont dotés de facultés que nous n'avons pas. Je me promène pas mal dans Paris. J'ai eu vent de pas mal de rumeurs, si ces gens pensent que les anges et démons existent ce n'est pas pour rien» Voila le mot était lâché. J'espère que tu vas me comprendre Simon, se dit Mélody. Ce serait dommage qu'il me prenne pour une folle maintenant, après toutes nos rencontres. Mélody finit par s'assoir, Simon l'a regarda intrigué. Elle sortit de son sac à main un bloc notes et un stylo, elle prit le stylo et commença à dessiner quelque chose qui ressemblait à un ange avec une auréole sur la tête et des ailes d'ange et à coté un démon avec un bâton de trident et une queue de diable. Elle releva la tête et montra son dessin à son interlocuteur : «Est ce que tu vois où je veux en venir ou toujours pas? » . Mélody commençait à perde patience et cela devait surement se voir, surtout que Simon allait devoir partir bientôt, pour ne pas se faire griller.
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

You are
Close to my heart

Revenir en haut Aller en bas
Invité
crash like lightning
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: Si tu ne viens pas à moi...● melody & simon Sam 29 Avr - 21:44 ()
...Alors je viendrais à toi !
@Mélody R. Faure & Simon T. Foss

Il était assez compliqué pour Simon et son esprit scientifique de comprendre tous les sous-entendus de la brunette. Il la détaillait en fronçant légèrement les sourcils, comme s’il mettait tout en œuvre pour décrypter ce qu’elle tentait de lui confier. Il avait cette impression de la voir se démener pour exposer ses idées le plus délicatement possible. Comme si elle craignait qu’il ne la comprenne vraiment pas, ou pire encore qu’il ne la juge pour ses propos. Était-elle sûre et certaine de ce qu’elle allait partager avec lui ? Une petite moue se dessina furtivement aux coins des lèvres du jeune homme, doutant un peu pour ce point là. Mélody était tellement sur ses gardes, adressant quelques regards par-ci, par-là, alors qu’ils n’étaient que tous les deux dans ce salon privé, comme à leur habitude. Avait-elle découvert quelque chose d’important et de confidentiel pour se comporter de la sorte ? Elle qui appuyait avec insistance sur les bizarreries liées à cet endroit. Lui aussi avait ses propres théories et ses suspections à propos du Moulin… Mélody l’intriguait, piquant à vif sa curiosité. Malheureusement pour lui, son côté terre à terre semblait agacer la demoiselle, qui perdait patience face à un esprit bien trop logique, ancré dans une profonde réalité où tout avait une explication scientifique. Il ouvrit de grand yeux, arquant les sourcils comme jamais et écartant légèrement les bras comme pour lui signifier qu’il n’attendait qu’une chose : comprendre. Il ne demandait que ça, alors qu’elle le perdait dans une nébuleuse de mystères en tout genre, qu’elle lui chuchotait entre deux regards inquiets. « Mélody, sérieusement… Où tu veux en venir ?! » Elle faisait le tour de la pièce, comme une lionne en cage à la recherche désespéré d’un peu plus d’espace. Et lorsqu’elle croisa les bras, il comprit que pour sa part elle cherchait un peu plus d’aplomb. La belle avait dû puiser en elle toute l’assurance et la conviction dont elle pouvait faire preuve, tout ça pour livrer le fond de sa pensée. Elle commença avec prudence, exprimant clairement que tout ceci pouvait paraître complètement fou. Simon était d’un sérieux imparable, fixant la jeune femme comme s’il buvait ses paroles dans l’espoir de goûter lui aussi à ce qui semblait être le parfum d’une explication, d’un sens à ces histoires impossibles… « Des facultés…? Que nous n’avons pas…? » Pour le coup, il restait assez sceptique. A première vue, il pensa tout de suite à une intelligence supérieure. Une sorte d’élite intellectuelle qui dépasserait tout ce que le monde ait pu connaitre par le passé… Ou alors à une force de frappe conséquente, un armement lourd et révolutionnaire qui soumettrait le petit peuple, les gens comme eux. Or, elle continua à se livrer et ce qui suivit bouscula grandement Simon, le poussant derrière une frontière qu’il ne franchissait que très rarement : celle qui séparait la réalité de l’imaginaire. « Attends… T’es entrain de me dire qu’il y a des petits anges et des diablotins qui se trimballeraient dans le Moulin Rouge ? Dans Paris ?! » Ce fut plus fort que lui, il ne pu s’empêcher de laisser apparaître un large sourire et de rire doucement. Il ne se moquait pas d’elle, mais de cette théorie. Ça n’était pas Mélody qui était visée par cette réaction, mais la probabilité que toutes ces histoires soient réelles. C’était assez brutal comme révélation, et c’était malheureusement la seule réaction qui lui était possible d’avoir pour l’instant. « Tu as ne serait-ce qu’une preuve de ça ? »

 
- a game of shadows, shall we play ?  -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1129-melody-you-can-broke-m http://www.gameofshadows.org/t5657-melody-r-faure-revolutionnaires#148087
homecoming : 21/12/2016
Messages : 1294
pretty face : Anna Speckhart
julius caesar : Balaclava pour l'avatar et Beylin pour la signature
the mighty bush : Explosion : Capacité de provoquer des explosions plus ou moins puissantes.
weapon : Dague du paradis
these streets : Elle n'est pas inconsciente, au contraire, elle se trouve que quelque chose d'étrange se passe autour d'elle. Certaines personnes autour d'elle au Moulin rouge semblent jouer un personnage, plus rien ne semble réel. Son doute s'est confirmé en écoutant les conversations des démons.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revolutionnaires

Sujet: Re: Si tu ne viens pas à moi...● melody & simon Lun 1 Mai - 13:31 ()
...Alors je continuerais !
Mélody R. Faure & @Simon T. Foss
 Ce que je craignais était exactement entrain de se passer. Simon était trop terre à terre pour envisager l'hypothèse que je tentais de lui expliquer.Pire encore, il se moquait de moi. «Attends j'y viens». . Pourquoi fallait-il qu'il soit si réaliste ? J'avais l'impression de tourner en rond, à ne pas savoir comment lui expliquer ce que j'avais compris, de plus Simon ne semblait pas être disposé à comprendre mes explications. C'était pourtant simple non, certains étaient humains, comme nous et d'autres non. Lorsque je lui parlais de pouvoirs magiques, il était septique.  «Oui, ils ont des facultés que nous n'avons pas. Je ne saurais pas te les décrire précisément mais je sais qu'ils en ont. Tu dois me croire !» . D'un coté, il avait de quoi ne pas me croire, mes explications étaient peu claires et farfelues. Plus notre discussion avait, moins j'étais déterminée à lui faire comprendre ma vision des choses car il n'était clairement pas prêt à entendre la vérité. Et s'il venait à ne jamais me croire, que ferais-je? Notre trio avec Mégane d’enquêteurs était clairement mis en péril. Je voulais exposer mes théories à Simon en premier pour une question d'affinités mais je me dis que j'aurais peut être mieux fait de ne rien lui dire. Mon ami allait désormais me prendre pour une timbrée, chouette! J'avais cette fâcheuse impression que quoi que je lui dise, je ne réussirai pas à lui faire entendre raison, c'était foutu d'avance. Mais quelque part je ne pouvais pas lui en vouloir de ne pas me croire, après tout, on ne croit que ce que l'on voit de ses propres yeux et ce que l'on entend de ses propres oreilles. En me mettant à sa place, je me rendais compte que ce n'était pas facile de croire à mes révélations mirobolantes, presque irréalistes. Il y a quelques années si m'aurait dit que des personnes étaient dotés de pouvoirs magiques, je n'y aurais moi même pas cru, me moquant surement de la personne qui tentait de me prendre pour un jambon en m'annonçant un truc aussi débile. Mais la réalité était que j'étais cette personne qui racontait ce truc débile. Il m'avait fallut du temps pour comprendre que l'existence de certaines créatures n'était pas que des légendes urbaines mais qu'elles existaient réellement et qu'elles vivaient sans doute au milieu de nous, au sein de notre communauté. «Il te faudra sans doute du temps pour le comprendre. J'attendrai le temps qu'il faudra pour que tu sois prêt». Cela ne servait pas à grand chose de persister. Simon ne me croyait pas pour le moment mais je restais persuadée qu'il finirait par me croire un jour.
Simon me posa une question qui m'interpella. Est ce que j'avais une preuve de ce que j'avançais? Je recommençais à tourner en rond sous ses yeux dans ma loge. Une preuve? . «Non je n'ai aucune preuve mais si tu veux une preuve, je ferai tout pour t'en trouver une». Pourquoi n'y avais-je pas pensé plus tôt ? Rien ne valait plus qu'une preuve matérielle pour appuyer mes propos et gagner en crédibilité auprès de Simon. J'avais ma petite idée : lui ramener un des enregistrements d'une des discussions entre les patrons du Moulin-Rouge. Mais cette tache serait périlleuse, très périlleuse.
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

You are
Close to my heart

Revenir en haut Aller en bas
Invité
crash like lightning
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: Si tu ne viens pas à moi...● melody & simon Lun 5 Juin - 18:23 ()
...Alors je viendrais à toi !
@Mélody R. Faure & Simon T. Foss

Évidemment, tout cela était assez délicat à assimiler… Du moins, de le faire avec sérieux et de réelles convictions. Simon avait attentivement écouté la jeune femme, buvant chacune de ses paroles pour reconstruire cette idée dans son esprit et enfin comprendre où elle voulait en venir. Seulement, plus ces hypothèses prenaient forme dans son esprit, et plus cela le surprenait. Il avait beau y mettre du sien, des détails bien trop importants rendaient l’histoire bancale à ses yeux. Mélodie insistait sur ces faits, ne voulant rien lâcher de sa théorie. Pour elle, les dirigeants du Moulin Rouge -et plus généralement une partie de la population parisienne- possédaient des dons surnaturels. Elle lui demandait de la croire sur parole, alors qu’elle ne semblait pas capable de lui fournir davantage de détails sur cette affaire. Quelles étaient ces facultés ? Qu’est-ce que cela pouvait entrainer et surtout à quels dangers pouvaient-ils s’exposer en nourrissant cette théorie ? Pour un homme de sciences tel que Simon, la pilule était assez difficile à avaler. Son cerveau tournait à plein régime pour tenter de rendre ces faits plus cohérents et réalistes, comme pour fournir un appui à Mélody. C’était comme si en cherchant une explication scientifique, il serait capable de lui offrir une sortie de secours pour ne avoir à plaider la folie auprès du reste du monde. Simon avait ri… il avait été incapable de s’en empêcher, exprimant sans doute une sorte de nervosité à travers ce petit rictus d’incompréhension. Malgré tout, la jolie brune ne s’en était pas offusquée. Elle aurait pu se braquer, se vexer face à une telle réaction ; puisque après tout, il pouvait très bien se moquer d’elle. Or, elle avait su rester calme et compréhensive, se doutant bien que Simon n’aurait jamais été du genre à courir tête baissée devant une nouvelle hypothèse, surtout aussi farfelue que celle-la ! « C’est quand même complètement dingue ce que tu me dis… » Il croisa les bras, passant alors une main sur son menton tout en relevant les yeux vers le plafond. Ainsi, il réfléchissait… Il se vidait la tête pour laisser champs libre à ses réflexions, dans un esprit vierge des précédentes idées et informations qu’il avait pu emmagasiner. Mélody savait qu’il aurait besoin de temps pour ne serait-ce qu’accepter une telle hypothèse. Ça n’était pas le genre d’histoire qu’il pouvait aisément concevoir, lui et son esprit assez protocolaire et carré. Voilà même qu’il lui demandait si elle avait des preuves de ce qu’elle avançait ; choses qui auraient pu grandement l’aider pour avancer dans la même direction de son amie. Il avait confiance en elle, certes… Autant qu’un Foss pouvait accorder sa confiance. Cependant, il n’écartait pas le fait que ces histoires pouvaient aussi surmener la jeune femme et qu’elle n’était pas à l’abri d’un trop plein d’imagination, alimenté par une bonne fatigue. Malheureusement, Mélody n’avait rien pour affirmer ce qu’elle venait de lui confier. Elle se donnait pourtant comme objectif de lui apporter tout ça, qu’importe les moyens pour cela. Cette phrase eut l’effet d’un petit électrochoc chez Simon. La connaissant, elle était capable de se mettre en danger pour apporter cette fameuse preuve. Il ne voulait pas la pousser à prendre des risques simplement pour lui fournir un détail supplémentaire susceptible d’aller dans son sens. « Qu’est-ce que tu pourrais m’apporter, franchement ? » Il lui avait poser cette question pour détourner en quelque sorte son attention. Ainsi, elle ne se serait pas vexée en pensant qu’il la sous-estimait. Il essayait de l’amener à réaliser toute seule que ça allait être compliquer de prouver que ses responsables étaient des êtres différents d’eux. Rien qu’en le formulant mentalement, Simon retenait un nouveau petit rire moqueur. Non, vraiment… C’était tiré par les cheveux cette histoire !

 
- a game of shadows, shall we play ?  -


Toutes mes excuses pour l'attente, le retard... Tu peux me taper !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1129-melody-you-can-broke-m http://www.gameofshadows.org/t5657-melody-r-faure-revolutionnaires#148087
homecoming : 21/12/2016
Messages : 1294
pretty face : Anna Speckhart
julius caesar : Balaclava pour l'avatar et Beylin pour la signature
the mighty bush : Explosion : Capacité de provoquer des explosions plus ou moins puissantes.
weapon : Dague du paradis
these streets : Elle n'est pas inconsciente, au contraire, elle se trouve que quelque chose d'étrange se passe autour d'elle. Certaines personnes autour d'elle au Moulin rouge semblent jouer un personnage, plus rien ne semble réel. Son doute s'est confirmé en écoutant les conversations des démons.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revolutionnaires

Sujet: Re: Si tu ne viens pas à moi...● melody & simon Lun 3 Juil - 16:14 ()
...Alors je continuerais !
Mélody R. Faure & @Simon T. Foss
J'étais bien consciente que ce j'étais en train de raconter était complétement dingue mais c'était la vérité, du moins ma vérité. «Je sais que c'est complètement dingue mais réfléchis. N'as tu jamais remarqué qu'au cours de nos enquêtes, beaucoup d'éléments échappaient à notre compréhension ? Et tu ne t'es jamais demandé pourquoi? ». Cette question le ferait au moins réfléchir sur ce que je venais de lui avouer même s'il ne me donnerait pas raison tout de suite. Nos enquêtes avec Simon et Mégane avaient commencées sur de simples doutes fondés sur des contradictions qu'on avait entendu un peu par-ci par-là. Ces doutes nous avaient emmené jusqu'à comprendre qu'on nous prenait vraiment pour des lapins de six semaines à Paris. La comédie qu'on nous jouait manquait cruellement de transparence. Simon fait un effort s'il te plait. Depuis le temps que tu me connais, tu devrais me faire confiance ou au moins ne pas douter de ce que j'avance. Il me semblait qu'on avait dépassé le stade des preuves pour se faire mutuellement confiance mais il faut croire que ce n'était qu'une illusion. J'allais devoir me justifier en long, large et travers pour lui faire comprendre ce que j'avais compris. Et pour lui clouer le bec, il me faudrait incontestablement une preuve en or. Une idée me vient à l'esprit. Et si il voyait la preuve de ses propres yeux et qu'il l'entendait de ses propres oreilles, il cesserait sans doutes de remettre en question mon incomplète théorie. «On est bien d'accord, personne ne t'a vu entrer au Moulin-Rouge? ». Il était important que personne n'ait vu Simon, tout mon plan reposait dessus. Si personne ne l'avait effectivement vu, nous pourrions mettre mon plan à exécution, qui serait de cacher Simon dans le Moulin-Rouge afin qu'il entende de sa propre ouïe, les discussions qui se profilaient dans le Moulin-Rouge. Ces étranges discussions remettraient certainement en cause toutes les connaissances qu'il avait pu acquérir jusqu'à maintenant comme se fut mon cas. J'imagine que le choc serait d'autant plus fort pour une personne aussi logique, raisonnée et scientifique que Simon. Il n'y avait qu'une seule façon de le savoir. « Que dirais-tu de te cacher dans le Moulin-Rouge pour voir ce que mes oreilles entendent et ce que mes yeux voient? Il n'y a que comme ça que tu me croiras ?». Et même s'il était dommage d'en arriver là, c'était la solution qui me semblait être la plus efficace. Je ne savais pas s'il avait autre chose de prévu pour aujourd'hui. Je devais bosser dans tous les cas, mais je pourrais me débrouiller pour garder un œil sur lui  si Simon se cachait dans les recoins ou cachettes du Moulin-Rouge.  J'ajoutais pour convaincre mon ami: « Le Moulin-Rouge est rempli de cachettes. Tu pourras voir et entendre mais tu ne seras pas vu si tu restes discret».
- a game of shadows, shall we play ?  -


Sorry !!! :
 

_________________

You are
Close to my heart

Revenir en haut Aller en bas
Invité
crash like lightning
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: Si tu ne viens pas à moi...● melody & simon Mar 11 Juil - 16:58 ()
...Alors je viendrais à toi !
@Mélody R. Faure & Simon T. Foss

Dingue… C’était bel et bien le bon terme pour qualifier la conversation qu’ils étaient entrain d’avoir. Mélody partageait là une théorie qui le dépassait de loin ; néanmoins, elle restait convaincue de ce qu’elle avançait et Simon ne pouvait que l’écouter, les bras croisés. « Réfléchis… » -répéta-t-il machinalement et à voix basse, trahissant alors ses doutes. Il la laissa tout de même poursuivre ses explications, en reconnaissant sans mal qu’elle n’avait pas tord. Oui, lors de leurs enquêtes ils se heurtaient souvent à des murs de confusions, plongés dans un épais brouillard d’incertitude. Mais est-ce que ce manque de réponses et de données pouvaient servir de socle à cette idée un peu saugrenue ? Est-ce que c’était suffisant pour en arriver à parler de dons, de facultés surnaturelles ? C’était quand même une théorie conséquente et non sans dangers et répercutions. C’était complètement fou ! Avant de lui répondre, Simon eu donc un léger temps de réflexion. Il fronçait les sourcils, se frottait le menton d’un air pensif. La vue de cette jolie brune si sûre d’elle soufflait sur son esprit un vent de doutes. Il s’interrogeait et sentait le regard appuyé de sa complice sur lui. Comme si dans ce silence elle cherchait à le convaincre davantage, cherchant à faire transparaitre toute sa sincérité dans ses yeux clairs. Mais non. C’était bien trop difficile pour Simon d’admettre qu’une telle histoire pouvait tenir debout. Cela allait à l’encontre de toutes ses croyances et son savoir scientifique. Cela chamboulait tout ce qu’il pouvait connaitre. C’était admettre que l’humanité était très loin de ce qu’elle prétendait détenir et être. Son esprit de contradiction et surtout de chercheur demanda alors des preuves de ce qu’elle avançait. Quelque part c’était pour la freiner, ou lui ouvrir les yeux sur la démesure de cette approche. L’effort était là, il le voyait bien… Mais c’était si surprenant ! Et ce à quoi il ne s’attendait pas non plus, ce fut la réaction presque instantané de la jeune femme. Elle avait réagit au quart de tour, en lui demandant si sa présence au Moulin Rouge avait échappé à tout le monde… « Eum… M’oui. Oui, il me semble. » Il haussa les épaules et reprit, curieux de savoir ce qui se tramait dans sa jolie petite tête. « Ou tu veux en venir, Mélody ? » Il esquissa un léger sourire, car la connaissant il se doutait qu’elle lui réservait une nouvelle surprise. Bien que très doué dans les échanges sociaux, il avait tout de même pour lui la capacité d’observer ceux qui l’entouraient. La demoiselle Faure en faisait partie, et à cet instant précis cela l’aidait grandement. En l’entendant lui proposer de se cacher dans le Moulin Rouge, Simon écarquilla les yeux. L’idée était maligne… Risquée, mais intelligente. « T’es sûre de toi ? Ou comptes-tu me cacher ? » Simon se frotta la nuque et reprit un peu plus sérieusement. « Je ne sais pas si c’est la seule façon de me convaincre. Peut-être. Si tu penses que je vais voir ou entendre quoique ce soit de ce genre, ok. Mais si ce n’est pas le cas, on oublie… Ok ? » Il ne voulait pas la froisser mais il fallait aussi poser les choses clairement pour ne pas qu’elle s’entête trop longtemps si jamais rien ne se passait. Il ne fallait pas qu’elle s’enterre dans ces convictions, et s’y perde. L’un ou l’autre allait devoir accepter une réalité. En tout cas, c’est ce que Simon pensait, et son petit ego le poussait à croire que ça ne serait pas à lui de fournir cet effort.

 
- a game of shadows, shall we play ?  -

Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1129-melody-you-can-broke-m http://www.gameofshadows.org/t5657-melody-r-faure-revolutionnaires#148087
homecoming : 21/12/2016
Messages : 1294
pretty face : Anna Speckhart
julius caesar : Balaclava pour l'avatar et Beylin pour la signature
the mighty bush : Explosion : Capacité de provoquer des explosions plus ou moins puissantes.
weapon : Dague du paradis
these streets : Elle n'est pas inconsciente, au contraire, elle se trouve que quelque chose d'étrange se passe autour d'elle. Certaines personnes autour d'elle au Moulin rouge semblent jouer un personnage, plus rien ne semble réel. Son doute s'est confirmé en écoutant les conversations des démons.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revolutionnaires

Sujet: Re: Si tu ne viens pas à moi...● melody & simon Mar 15 Aoû - 9:35 ()
...Alors je continuerais !
Mélody R. Faure & @Simon T. Foss
Simon doutait et la seule façon de lui façon de lui faire comprendre ce que je savais pour qu'il me croit était manifestement de lui rapporter des preuves. Mais à quel prix ? Je risquais gros et lui aussi, pourtant j'avais besoin qu'il me croit. Cet homme avait toujours été mon allié, je me voyais mal continuer mes enquêtes et recherches sans qu'il en fasse parti en temps que coéquipier. « Si personne ne t'a vu alors c'est bon signe sinon ce sera la galère ». Je n'étais pas sure de moi, ni de mon plan mais je me fiais au dicton : qui ne tente rien n'a rien. Mon plan était de cacher Simon dans l'une des quelques cachettes dont bénéficie le Moulin-Rouge afin de maximiser les chances qu'il tombe sur une conversation étrange entre les dirigeants du Moulin-Rouge. Le risque était gros, je risquais de perdre toute crédibilité face à Simon mais il fallait tenter le tout pour le tout. Cela s'avérerait surement plus difficile à mettre en exécution puisque depuis qu'ils avaient eu des suspicions à mon sujet, l'arsenal de surveillance des chaperons du Moulin-Rouge s'était considérablement renforcé autour de moi. Ils se doutaient que j'avais bien plus de connaissances que j'étais autorisée à avoir sur le Moulin-Rouge. « Derrière le tableau de la Joconde dans l'un des couloirs de l'aile gauche du Moulin-Rouge ou bien dans la pièce cachée sous le couloir de l'ilot central », étaient les deux cachettes les où il était le plus susceptible d'entendre des révélations soit des visiteurs du Moulin-Rouge ou bien des patrons eux-mêmes. Je ne pouvais rien garantir à mon ami. Cette mission pourrait aussi bien être un échec qu'une réussite.  « Je ne peux rien te promettre mais cela ne nous coutera rien d'essayer Simon » lui dis-je remplie de bonnes convictions. Je m'en remettais entièrement au hasard, en espérant qu'il me soit favorable. Lui faire ouvrir les yeux était mon objectif, celui que je me mettais au défi de réaliser dans les jours à venir. Prendre conscience de ce qui se passe réellement autour de nous ferait sortir Simon de l'inconscience passant ainsi de l'obscurité à la lumière du savoir et des connaissances tout comme les evenements passés et les découvertes faites lors du siècle des lumières en France. Si seulement je le convainquais, nous rentrerions alors dans un nouveau combat avec de nouveaux objectifs, de nouvelles quêtes à accomplir à Paris, passant à un nouveau pallier dans l'arbre du savoir. « J'espère sincèrement qu'un jour, tu comprendras ce que j'ai pu comprendre à ce sujet même si ça te parait fou pour le moment », parce que ça compte pour moi.
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

You are
Close to my heart

Revenir en haut Aller en bas
Invité
crash like lightning
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: Si tu ne viens pas à moi...● melody & simon Lun 11 Sep - 0:38 ()
...Alors je viendrais à toi !
@Mélody R. Faure & Simon T. Foss

Être sûr à 300% que personne n’avait réellement remarquer sa présence en ces murs serait sans doute s’avancer trop vite… Mais Simon pensait sincèrement être passé être les filets de la direction, se faisant toujours très discret. En effet, il pouvait éventuellement suivre le plan de la jolie brune et se cacher dans l’établissement. Le Moulin Rouge devait regorger de cachettes en tout genre, et il faisait confiance à Mélody pour toutes les connaitre ! La jeune femme était maline et observatrice… Ça n’était pas pour rien qu’il échangeait avec elle depuis tout ce temps…! Alors même si pour le coup elle venait de lui présenter une théorie assez originale, si ce n’est tordue et surréaliste ; Simon lui accordait le bénéfice du doute. En tout cas, il voulait bien lui laisser une chance de lui démontrer qu’elle disait vrai ; bien qu’il n’en soit pas vraiment convaincu pour l’instant. Mélody réalisait vite et avec une efficacité certaine puisqu’elle lui annonçait déjà deux potentielles planques, qui semblaient tenir la route ! Les deux se situaient dans des lieux de passage, où les courants d’airs pouvaient aisément porter les messes basses et les secrets. La jeune femme donnait l’impression d’espérer cela de tout son cœur, souhaitant affirmer ses propos et asseoir sa crédibilité face à Simon, toujours un peu perplexe. « Ça marche. Je prendrais la plus sûre… Le tableau, ça me semble bien ! » Car, avouons-le, il n’avait pas spécialement envie de se faire prendre et de devoir rendre des comptes à quiconque. « Espérons que ça ne me coûte rien, oui… » -souffla-t-il avec un léger sourire en coin, comme si s’amuser de la situation la rendrait un peu moins délicate. Ces histoires lui paraissaient complètement folles, c’était certain. Son esprit scientifique avait bien du mal à déroger à toutes les théories qui avaient bâti le monde dans lequel ils évoluaient. Celui dans lequel ils étaient tous nés, où ils avaient grandi… Dire qu’il pourrait mourir dans quelque chose de différent était assez déroutant. Sa vision en seraient bouleversée à tout jamais si Mélody disait la vérité. Et si tout ceci n’était pas le fruit de son imagination ? Il secoua doucement la tête et posa son regard sur sa complice. « C’est fou, oui. Mais on verra… » Il haussa les épaules, prêt à faire cet effort pour elle. Et bien parce que c’était elle, et personne d’autre. « Je vais devoir me cacher tout de suite ? » Ou bien allait-il devoir feinter une mise en scène pour s’assurer que sa présence ne serait que connue que d’elle ? Il l’interrogea d’un simple regard, comme si il la laissait gérer les opérations.


 
- a game of shadows, shall we play ?  -

Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1129-melody-you-can-broke-m http://www.gameofshadows.org/t5657-melody-r-faure-revolutionnaires#148087
homecoming : 21/12/2016
Messages : 1294
pretty face : Anna Speckhart
julius caesar : Balaclava pour l'avatar et Beylin pour la signature
the mighty bush : Explosion : Capacité de provoquer des explosions plus ou moins puissantes.
weapon : Dague du paradis
these streets : Elle n'est pas inconsciente, au contraire, elle se trouve que quelque chose d'étrange se passe autour d'elle. Certaines personnes autour d'elle au Moulin rouge semblent jouer un personnage, plus rien ne semble réel. Son doute s'est confirmé en écoutant les conversations des démons.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revolutionnaires

Sujet: Re: Si tu ne viens pas à moi...● melody & simon Dim 1 Oct - 21:10 ()
...Alors je continuerais !
Mélody R. Faure & @Simon T. Foss
L'enqueteur accepta ma proposition. Il accepta de se planquer dans le Moulin-Rouge afin de me laisser le bénéfice du doute et j'appréciais cela. Il aurait pu me rétorquer que j'étais complètement dingue et que j'avais perdue la tête. Il me décrocha un petit sourire au coin de mes lèvres.  « Merci pour ta bonne foi Simon ». Simon préféra l'option la plus sure, et j'étais totalement d'accord avec lui. Je n'avais aucune envie qu'il se fasse griller. « Ok pour le tableau alors. Ne t'inquiètes pas, je t'ai proposé les cachettes les plus discrètes parmi celles dont regorge le Moulin-Rouge. Tout ce que tu auras à faire c'est de rester cacher lorsque tu y seras. Je ferai des rondes et je protégerai tes arrières en cas de besoin ». J'étais totalement conscience de ce qu'on allait faire, consciente de la responsabilité que je portais sur mes épaules. Si Simon se faisait démasquer, je n'ose pas imaginer ce qu'on pourrait lui infliger. Mais d'un autre coté, j'étais certaine de moi. Je savais que s'il restait discret comme à son habitude, qu'il ne risquerait rien. De plus nous n'allions pas rester ici toute la nuit, mais seulement quelques heures. Je prévoyais de faire sortir mon ami du cabaret avant l'aube et plus précisément lorsque la gérante du Moulin-Rouge, Sophie serait couchée. En temps que patronne savait gérer d'une main de fer le Moulin mais comme toute personne normale, elle se reposait pas beaucoup, mais tout de même quelques heures. Le jeune Foss me demanda s'il devait se cacher maintenant. Mmm. « Je pense que oui. De plus, ça fait depuis pas de temps que je suis dans cette chambre avec toi, on doit me chercher et il ne faut surtout pas qu'on te reconnaisse ». Je me mordis la lèvre inférieure. Comment faire sortir Simon d'ici et l'amener dans la cachette, sans que personne ne le voit? J'eus une idée. Et si je le déguisait , de sorte à le faire passer pour un danseur du Moulin? Les employés n'y verraient que du feu! « Il faut que je te fasse sortir d'ici. J'ai une idée mais cela ne va pas te plaire », pour lui faire comprendre ce dont je parlais, je me dirigeais vers l'armoire du fond, je plongeais la main à l'intérieur de mon soutien gorge pour sortir mon trousseau de clés, alors voyons voir, c'est quelle clé déjà ? La plus petite. Un petit tour dans la serrure et le tour était joué. A l'intérieur, s'y trouvait des tenues pour hommes et d'autres pour femmes du dernier show présenté par la Moulin-Rouge. J'inspectais les tailles, pour trouver celle qui se rapprocherait le plus de la taille de mon ami. Celle-ci sera parfaite je pense. Je sortis le costume de l'armoire et le lui  présentai tout en affichant un grand sourire :  « Qu'est ce que tu en dis ?  Le pantalon doit être à ta taille non?   ». Au Moulin-Rouge, les costumes sont très comment dire...légers. De ce fait, le costume pour homme n'était composé que d'un pantalon, des accessoires et d'une paire de chaussures assorties.
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

You are
Close to my heart

Revenir en haut Aller en bas
Invité
crash like lightning
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: Si tu ne viens pas à moi...● melody & simon Mer 1 Nov - 20:39 ()
...Alors je viendrais à toi !
@Mélody R. Faure & Simon T. Foss

Simon acceptait de jouer le jeu, sans forcément être très enthousiaste à l’idée de faire une partie de cache-cache dans le Moulin Rouge. La jolie Mélody devait s’en douter, commençant tout de même à le connaitre un peu depuis le temps qu’ils échangeaient et enquêtaient ensemble ! Mais elle le remerciait de sa bonne volonté et lui assurait qu’il n’aurait rien de plus à faire, qu’elle gérait la situation et qu’elle allait veiller à ce qu’il ne lui arrive rien. Ça, il l’espérait vraiment, car si quelqu’un le démasquait, il aurait de gros ennuis. On ne se balade pas dans les coulisses d’un tel endroit comme si de rien était ! D’autant plus lorsque l’on tente d’espionner la direction du Moulin… « M’ouais… » Il lui adressa un petit regard faussement sceptique sur ses capacités à le protéger, comme pour la taquiner. Au fond, il doutait réellement de son champs d’action s’il venait à se faire prendre, mais elle pouvait néanmoins ruser pour éviter une scène dramatique, le faire disparaitre en 3 claquements de doigts et lui épargner un semblant de bûcher au cœur du cabaret. La directrice ne ferait qu’une bouchée de lui en cas de problème…! « T’as plutôt intérêt à ce qu’il ne m’arrive rien ! » Peureux ? Pas vraiment. Simplement réaliste et très terre à terre. Sérieux en tout temps, ou presque… Du grand Simon quoi !

Et comme il ne perdait jamais de vue ses objectifs, il se risqua à demander si cette super mission d’espionnage démarrait dans l’instant… Fallait-il qu’il se cache sans plus attendre ? Mélody optait volontiers pour cette option, soulignant le fait qu’ils étaient enfermés dans la chambre depuis un petit moment, qu’il ne fallait pas éveiller les soupçons. « Si ils remarquent que ça fait longtemps qu’on est là, ils ne vont pas tiquer si je ne ressors pas ? Comment veux-tu qu’on fasse ? » C’était à son tour de mettre le doigt sur un détail non-négligeable, et il semblait que la belle ait elle aussi songé à tout ça. Il fallait le faire sortir, sans que quiconque puisse le reconnaitre… « Comment ça ? Qu’est-ce que tu… ? » Il laissa sa question en suspend, puisque la demoiselle se dirigeait vers une armoire sans faire le moindre commentaire. Elle la déverrouilla et farfouilla à l’intérieur l’espace de quelques instants. Simon croisa les bras sur son torse, ne pouvant pas dissimuler son stress. Le langage corporel était ici évident : il faisait un vrai blocage en se demandant ce qu’elle lui réservait. Alors lorsqu’elle se retourna et lui présenta une tenue… à des années lumières de tout ce qu’il avait pu porter dans sa vie, Simon déglutit. « Sympa. C’est… coloré ! Et la chemise est assortie ? » Il ne voyait là qu’un pantalon, attendant la suite. Sauf qu’il était loin de se douter qu’il n’y avait pas de suite. Certes, il était déjà venu au Moulin Rouge, mais honnêtement, il calculait rarement les mecs et n’avait pas vraiment fait attention que rares étaient ceux qui possédaient des chemises !


 
- a game of shadows, shall we play ?  -

Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1129-melody-you-can-broke-m http://www.gameofshadows.org/t5657-melody-r-faure-revolutionnaires#148087
homecoming : 21/12/2016
Messages : 1294
pretty face : Anna Speckhart
julius caesar : Balaclava pour l'avatar et Beylin pour la signature
the mighty bush : Explosion : Capacité de provoquer des explosions plus ou moins puissantes.
weapon : Dague du paradis
these streets : Elle n'est pas inconsciente, au contraire, elle se trouve que quelque chose d'étrange se passe autour d'elle. Certaines personnes autour d'elle au Moulin rouge semblent jouer un personnage, plus rien ne semble réel. Son doute s'est confirmé en écoutant les conversations des démons.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revolutionnaires

Sujet: Re: Si tu ne viens pas à moi...● melody & simon Lun 13 Nov - 16:26 ()
...Alors je continuerais !
Mélody R. Faure & @Simon T. Foss
 « T'inquiètes j'ai prévu le coup. Il ne t'arriveras rien Simon » lui dis-je pour le rassurer. Je ne prendrais pas le risque de le perdre et ni qu'il ne lui arrive quelque chose.

Au Moulin-Rouge, les filles avaient eu pour instructions de prendre le temps qu'il fallait pour s'occuper des clients en fonction de leurs besoins néanmoins tous les clients étaient pistés. Nos surveillants savaient quel employé était chargé de quel client. Mais puisque je n'étais pas censée être vue avec Simon, cela s'avérait être plus compliqué que s'il avait été un client lambda du moulin. « Ici la  la discrétion concernant les l'identité des clients est de mise néanmoins tous les employés savent qui s'occupe de qui et puisqu'on n'est pas censés se voir, il ne faudrait surtout pas qu'ils se demandent ce que je fous » dis-je à mon ami en haussant les sourcils.

Simon semblait stressé par ce que j'allais lui proposer. « Détresse mon pote, tu verras que tu seras tout beau comme ça », je m'approchais de lui, tenue à la main pour l'a lui présenter et vérifier les proportions par rapport à sa corpulence. A vue d’œil, cela lui irait comme un gant. Je ne pus m’empêcher de rire lorsqu'il me demanda si la chemise était assortie. « Je suis au regret de t'annoncer qu'il n'y a pas de chemise. Tu devras exposer ton joli torse ». Connaissant Simon, je savais que cette nouvelle le réjouirait. Je lui fis signe du regard d'enfiler sa tenue car l'heure tournait et il fallait qu'on sorte d'ici sans se faire démasquer. « Si tu veux, je me retournes ». Sans plus attendre sa réponse, je me retournai et j'en profitais pour jeter un coup d’œil à mon téléphone. J'avais des notifications sur instagram mais rien de très palpitant non plus.  « Tu me diras lorsque tu auras fini Simon parce qu'il faut que je te maquille ensuite ! ». Parce qu'un costume sans maquillage était incomplet.

Quelques minutes plus tard, Simon me fit savoir qu'il était prêt. Je me retournai et il fallait avouer que ce costume lui allait vraiment très bien. Il ne manquait plus que le maquillage pour qu'il passe réellement pour un danseur. « C'est presque parfait, il ne manque plus que la mise en beauté.
Assieds-toi face au miroir je t'en prie
». Je sortis de l'armoire une palette de maquillage et quelques pinceaux neufs pour le maquiller. « Je doute que tu aies eu l'habitude de te maquiller et encore moins de te faire maquiller mais tu peux me faire confiance » lui dis-je accompagné d'un clin d’œil. Le visage de mon ami s'était transformé en tableau. Je connaissais tous les modèles de maquillage, par conséquent il n'y avait aucune raison que cela paraisse suspect d'un point de vue extérieur. Une fois que j'eus fini mon oeuvre d'art, nous nous dirigions vers la porte de la chambre. « T'es prêt? ». Et c'était parti, la partie la plus délicate de notre plan allait se jouer maintenant.
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

You are
Close to my heart

Revenir en haut Aller en bas
Invité
crash like lightning
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: Si tu ne viens pas à moi...● melody & simon Ven 17 Nov - 23:23 ()
...Alors je viendrais à toi !
@"Mélody R. Faure" & Simon T. Foss

Mélody lui assurait qu’il ne lui arriverait rien et même si le jeune homme était du genre à ne faire confiance qu’à lui-même, il n’avait pas d’autre choix que de se laisser aller. Le lâcher prise… Ça le dépassait totalement, lui qui avait pour habitude de tout calculer, de tout maîtriser. Là, il fallait tout confier à la jolie brune et se laisser guider sans trop savoir où il allait atterrir. Et franchement, ça n’était pas plus mal qu’il soit dans ce nuage d’inconscience épais et brumeux. Ainsi, il ne voyait pas venir la suite, comme le changement de tenue et la séance de maquillage que lui réservait Mélody. Cette dernière avait assez bien amené la chose en plus de ça ! Elle appuyait sur l’importance d’être discret, de se fondre dans le décor et la foule. Le Moulin Rouge grouillait de monde, mais pour y rester sans trop attirer l’attention il était nécessaire d’être du bon côté de la barrière. Simon semblait bien incapable de dissimuler un semblant de stress, que son amie ne pu que ressentir. De quelques mots, elle tenta de l’apaiser mais n’eut pas d’autre réponse qu’un simple soupir. « Ouais, on dira ça. Je serais beau… » Il afficha une petite moue, peu convaincu mais se prêta au jeu. Il fallait bien ça pour que Mélody lui prouve ou non sa théorie et qu’ils avancent. Cerise sur le gâteau, il n’y avait même pas de chemise ! Il allait devoir se balader torse-nu dans le Moulin et faire comme s’il était à son aise, comme à la maison ! « …Super. » Il s’empara du peu de vêtements qu’elle lui tendait et entreprit de se changer alors que pour sa part Mélody se retournait. Charmante attention que de lui laisser un soupçon d’intimité pour se dévêtir, alors qu’il allait exhiber son torse nu à qui voulait bien en profiter ! Lui qui n’avait pas l’habitude, demeurant dans une certaine pudeur au quotidien, allait devoir se faire violence. Il venait tout juste d’ôter son pantalon pour enfiler le second, prêt à retirer sa chemise, qu’il se figea sur place. « Parce qu’il faut me maquiller en plus ?! » Il grimaça, puis leva les yeux au ciel. Pourquoi s’en étonner finalement ? Il n’allait pas faire les choses à moitié, ça serait complètement idiot ! « C’est bon… » Simon faisait une drôle de tête, manquant de plus en plus d’enthousiasme face à ce plan -qui de base ne l’avait pas tant emballé que ça ! « Tu t’appliques… Il faut que je sois belle… » -lança-t-il avait une pointe d’ironie et d’humour. Mélody commença donc à s’occuper de lui ; et tout du long Simon préféra garder les yeux clos, comme par crainte de voir la transformation. Il gigotait un peu, soupirait… Tout ça parce qu’il n’avait vraiment pas l’habitude qu’on lui applique ces produits sur le visage. La poudre manqua d’ailleurs de le faire éternuer, offrant alors à la maquilleuse une magnifique grimace. Quand elle eut terminé son œuvre, ils se dirigèrent vers la porte. « Non, mais ça va le faire… » Il haussa les épaules et adresse un regard à la jeune femme. C’était à elle de le guider maintenant. Elle devait gérer la situation ; il n’était plus qu’un pion dans son plan.
 
- a game of shadows, shall we play ?  -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1129-melody-you-can-broke-m http://www.gameofshadows.org/t5657-melody-r-faure-revolutionnaires#148087
homecoming : 21/12/2016
Messages : 1294
pretty face : Anna Speckhart
julius caesar : Balaclava pour l'avatar et Beylin pour la signature
the mighty bush : Explosion : Capacité de provoquer des explosions plus ou moins puissantes.
weapon : Dague du paradis
these streets : Elle n'est pas inconsciente, au contraire, elle se trouve que quelque chose d'étrange se passe autour d'elle. Certaines personnes autour d'elle au Moulin rouge semblent jouer un personnage, plus rien ne semble réel. Son doute s'est confirmé en écoutant les conversations des démons.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revolutionnaires

Sujet: Re: Si tu ne viens pas à moi...● melody & simon Sam 13 Jan - 19:09 ()
...Alors je continuerais !
Mélody R. Faure & @Simon T. Foss
Comme je m'en doutais, Simon fut ravi de voir la tenue qu'il allait devoir porter le temps de quelques heures. Quelques instants après, il m'annonça que je pouvais me retourner. Je sortis ensuite la mallette de maquillage qui se trouvait dans la pièce ainsi que les pinceaux nécessaire à lui confectionner le look adéquat. Le jeune Foss ne manqua pas de m'inciter à m'appliquer pour qu'il soit belle.  « T'occupe, je m'en charge Beauté ! » lui répondis-je avec enthousiasme. Cela m'amusait quelques peu de voir Simon dans cette situation inconfortable, pour une fois, ce n'était pas lui qui agissait, mais bel et bien moi.

Il était temps de mettre en application le plan qu'on avait élaboré. J'ouvrai discrètement la porte mine de rien. Rien d'anormal ne se passait à l'extérieur de la chambre. Je fis signe à Simon de me suivre en prenant soin de refermer la porte derrière moi, l'air de rien. Je lui dis furtivement :  « Suis moi et fais attention à ne pas paraître suspect, détends toi, tout ira bien   ». Simon compris que ce n'était pas en affichant une expression suspecte qu'on n'allait pas nous trouver suspects, bien au contraire. Alors, il commença, à se détendre enfin au fur et à mesure que nous avancions dans les allées du Moulin-Rouge. Nous croisions bien entendu des clients du cabaret ainsi que des employés mais personne ne faisait réellement attention à nous, nous nous étions totalement fondus dans le décor.

Quelques instants après, nous étions arrivés à l'aile gauche du Moulin. Avant d'envoyer Simon se cacher derrière le tableau de la Joconde, je devais m'assurer que personne ne passait par là. En effet, c'était l'un des seuls endroits du Moulin qui était dépourvu de toute caméra de surveillance. Pendant que je ferai le guet et m'assurerai que personne ne passerait par là, Simon se faufilerait dans la cachette secrète. « Nous voici. Je t'attendrai ici jusqu'à ce que tu réussisse à entrer dans la cachette. Ecoute moi attentivement c'est important. En dessous du tableau de la Joconde tu trouveras trois petits boutons. Tu devras appuyer sur le dernier bouton puis dans le deuxième pour que le tableau s'ouvre, et à partir de là tu n'auras que trente secondes maximum pour te faufiler à l'intérieur. Ce sera étroit mais il y a tout ce qu'il faut pour y rester plusieurs heures sans problème. Il y a même un mini réfrigérateur, si jamais tu as un petit creux. Ne sors surtout pas de la cachette sans ma permission, qui sait sur qui tu pourrais tomber !  Je resterai ici dans les parages, en veillant sur toi » lui dis-je à toute vitesse. Je n'étais pas vraiment rassurée mais je savais qu'il était temps qu'on passe à l'action.

M'éloignant de lui, je faisais le guet dans l'allé, le stress était à son comble, mon cœur battait à la chamade. Ma tête n’arrêtait pas de tourner dans tous les sens. Il n'y avait personne au loin, je pouvais ainsi lui donner le feu vert. Vas-y Simon, tu peux le faire !
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

You are
Close to my heart

Revenir en haut Aller en bas
Invité
crash like lightning
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: Si tu ne viens pas à moi...● melody & simon Ven 26 Jan - 14:18 ()
...Alors je viendrais à toi !
@Mélody R. Faure & Simon T. Foss

Pour le coup, que pouvait-il faire d’autre que de lui accorder sa confiance ? Il avait accepté de lui laisser les rennes, pour prendre totalement le contrôle de la situation. Lui, déjà en terrain inconnu -du peu qu’il fréquentait les lieux- n’était qu’un élément de la petite affaire. La jolie Mélody souhaitait lui apporter suffisamment de preuves pour qu’il concède à croire à ses théories, et pour cela il devait se prêter au jeu. Simon avait accepté… Il se retrouvait alors déguisé et maquillé par les soins de sa complice. Comme pour essayer de se détendre, il tentait avec maladresse de rire de tout ça et de s’en détacher. Il y allait de ses petites réflexions, affichant une décontraction assez surprenante quand on le connaissait bien. Oui, Simon avait un don pour garder de la distance, se montrant parfois même hermétique à la moindre émotion… Mais il restait un homme, avec quelques appréhensions, des doutes, des craintes. S’attirer des problèmes avec les gérants du Moulin ne faisait pas tellement partie de ses objectifs. Mais pour Mélody, il prenait ce risque… Elle devait d’ailleurs en prendre bien plus encore !

Une fois paré, il suivit la demoiselle à travers les couloirs du Moulin, en faisant attention à ne pas attirer de regards trop curieux sur lui. Mélody veillait à ce que tout se passe au mieux, détournant un peu l’attention quand on s’attardait trop longtemps sur son collègue improvisé. Être naturel et détendu… C’était plus facile à dire qu’à faire ! Mais avec quelques efforts, il parvint à se fondre dans le décor. Il en oubliait presque sa tenue, concentré sur sa couverture et surtout le fait de ne pas perdre la brunette des yeux. Sans elle, ça serait la fin du monde ! Il serait livré à lui-même dans cette foule, feintant de connaitre les lieux sans avoir la moindre idée de la direction qu’il prenait, ni comment se sortir de ce pétrin. Il tentait alors de suivre la jeune femme le plus naturellement possible.

Une fois dans l’aile gauche du bâtiment, Mélody entama les explications plus concrètes sur la suite des évènements. Ils allaient devoir être vigilants et prudents. Simon l’écoutait attentivement, pour ne pas faire la moindre erreur. La moindre indication était soigneusement imprimée dans son esprit, alors que d’un simple coup d’œil il observait ce corridor. « Très bien… » Les derniers mots de la jeune femme pour le rassurer eurent leur petit effet sur lui, et Simon hocha alors la tête. « T’as plutôt intérêt à veiller sur moi ! » Après tout, il était vraiment sceptique sur ces histoires et il faisait ça pour elle… Donc c’était la moindre des choses, puisqu’elle l’embarquait délibérément là-dedans ! Mélodie s’éloigna alors de lui, pour finalement lui donner le feu vert. Très vite Simon se tourna vers le tableau et se baissa pour accéder aux trois boutons. « Le dernier… Puis le second… » -souffla-t-il pour lui-même, en activant alors le mécanisme dévoilant la cachette. Là, il s’y faufila, en se félicitant ironiquement de ne pas être claustrophobe, ni même un tas de muscles surdimensionnés ! Ça avait du bon de passer plus de temps dans une bibliothèque qu’une salle de sport -bien qu’il ne soit pas non plus une crevette non plus ! C’est vrai qu’il était assez à l’étroit là-dedans… Silencieusement, il espéra alors que ça n’allait pas durer trop longtemps. Comme un enfant, il croisa alors les doigts, tandis que la trappe se refermait devant lui.
 
- a game of shadows, shall we play ?  -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1129-melody-you-can-broke-m http://www.gameofshadows.org/t5657-melody-r-faure-revolutionnaires#148087
homecoming : 21/12/2016
Messages : 1294
pretty face : Anna Speckhart
julius caesar : Balaclava pour l'avatar et Beylin pour la signature
the mighty bush : Explosion : Capacité de provoquer des explosions plus ou moins puissantes.
weapon : Dague du paradis
these streets : Elle n'est pas inconsciente, au contraire, elle se trouve que quelque chose d'étrange se passe autour d'elle. Certaines personnes autour d'elle au Moulin rouge semblent jouer un personnage, plus rien ne semble réel. Son doute s'est confirmé en écoutant les conversations des démons.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revolutionnaires

Sujet: Re: Si tu ne viens pas à moi...● melody & simon Mer 16 Mai - 20:15 ()
...Alors je continuerais !
Mélody R. Faure & @Simon T. Foss
T’as plutôt intérêt à veiller sur moi ! me dit-il. Mais bien sur que je veillerais sur toi Simon ! Le ton qu’il avait pris en était presque touchant. Veiller sur lui était ma mission du moment, c’est moi qui l’avait embarqué dans cette histoire farfelue, j’estimais qu’il était de ma responsabilité qu’il ne lui arrive rien. «Mais déstresse je prendrai soin de toi rohh». Je voulais que mon ami comprenne qu’il n’avait pas à s’en faire, je ferai tout pour le protéger même si cela devrait me couter mon job au Moulin-Rouge.
Après lui avoir donné le signal, Simon se faufila assez rapidement dans la cachette, et la porte se referma derrière lui. Parfait. Je tournais la tête du tableau et faisait si tout était normal. J’aperçu au bout du couloir un client arriver, accompagné d’une collègue. Je les saluais comme on avait coutume de le faire chez nous : « Bienvenue au Moulin-Rouge monsieur » en lui donnant un baiser sur la joue au passage ». Ma collègue me dévisageait, l’air de dire qu’est ce que tu fous ici ? , je lui répondis en sourire, en faisant l’air de pas comprendre son regard interrogateur. Heureusement qu’elle avait un client en sa charge sinon je n’aurais pas pu rester dans ce couloir sans aucune justification valable.

Je fis quelques tours non loin de l’aile gauche, en prenant soin de garder à l’œil le tableau de la Joconde histoire ne pas paraitre trop suspecte en restant statique. J’espérais ne croiser personne. Un des chaperons m’avait vu, et se dirigeait vers moi. Eh merde . Il me demandait ce que je faisais, je lui répondis d’un air détaché que j’attendais un client. C’était un mensonge, je n’attendais personne mais il fallait bien trouver une excuse pour qu’il me foute la paix. Il hochait la tête et me demanda de lui donner mon avis sur une nouvelle recrue du Moulin-Rouge, une certaine Rose. Je lui expliquais que je n’avais pas eu de beaucoup discuter avec elle et que je lui en dirais plus une fois que j’aurais fait plus ample connaissance avec elle. Il hochait de la tête et se dirigeait vers une autre allée du Moulin.

Le temps avait filé à vitesse grand V et pendant ce temps là je n’avais pas vu si des personnes étaient passées par le couloir où était caché Simon. Je pris rapidement la direction de l’aile gauche en question, rapprochait ma tête de la Joconde et dit d’une voix douce : « Simon c’est Mélody, t’es toujours là ? », avant de poursuivre « ça va ? Tu veux sortir ? ».
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

You are
Close to my heart

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
crash like lightning
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: Si tu ne viens pas à moi...● melody & simon ()
Revenir en haut Aller en bas
 
Si tu ne viens pas à moi...● melody & simon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» T' as du travail? Je m'en fiche ~♥ Viens chanter avec moi ♫ [PV May ]
» Je ne te connais pas... d'où viens tu?(Coeur boiteux )
» Viens prendre ta claque !!!
» Pour une personne admirable et exceptionnelle. ♥ [ Viens vite, grognasse. ♪ ]
» [Mission C.] — Petit, petit diamant, viens voir maman ! ♥
like lightning
if you ride
ϟ you're gonna crash like thunder ϟ

a game of shadows :: Paris :: Nord-ouest :: dix-huitième arrondissement :: Pigalle :: Moulin rouge