boom bitch
Après un long dimanche, mais pas de fiançailles, nous voilà de retour !
Pour tout savoir sur les nouveautés de la version, c'est par .
dying to be born again
L'intrigue est de retour, pour vous jouer de mauvais tours... ou pas.
Dans tous les cas, c'est par .
paris versus the apocalypse
Quoi de mieux pour lutter contre l'apocalypse qu'un apéro ?
Pour vous inscrire à l'event, c'est par là.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 ROULETTE RP ⊰ Milo, Tristan, Rose.
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
the last young renegades
homecoming : 13/12/2014
Messages : 2557
Louis d'or : 5490
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org
PNJ

Sujet: ROULETTE RP ⊰ Milo, Tristan, Rose. Lun 13 Fév - 18:05 ()

Le génie est le hasard de la technique et la technique de ce hasard.

LE HASARD FAIT BIEN LES CHOSES
Roulette rp


Les relation entre dieux, ce n'est jamais facile. Tout avait pourtant si bien commencé. Une petite réunion pour se tenir au courant des derniers événements. Et puis le ton monte, une dispute éclate. @Milo di Vintimille et @Rose A. Leblanc en viennent à se battre avec leurs pouvoirs. Heureusement, le lieu est totalement désert à cette heure-ci, enfin c'est ce qu'ils croyaient. Soudain, Milo tourne la tête et voit un humain le regard ébahit. @G. Tristan De Stahl est médusé devant la scène. Les dieux paniquent, leur secret est dévoilé. Heureusement, Tristan est en état d'ébriété tel qu'il ne se rappellera pas de cette soirée le lendemain. Peut-être l'occasion de passer une nuit de folie en compagnie des dieux...


quelques détails
pour que tout soit clair

A partir de maintenant, le maire n'interviendra plus dans le sujet.
A vous de définir un ordre de passage entre vous. Il n'y a pas de délais de réponse. Soit vous pouvez décider de mettre en place un ordre bien distinct, soit que chacun répond quand il le souhaite.
Il s'agit d'un rp normal, la seule différence est que vous disposez d'un contexte de départ et d'un groupe formé au hasard.
Bon jeu à tous, en espérant que tout le monde survive.
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

Broken parable  Now I'm just a broken parable Values I used to hold Somewhere I lost it all Babe, I'm dying to be born again Lost footsteps in the snow Down the paths we used to roam Don't say it was only love Don't say I didn't love enough.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: ROULETTE RP ⊰ Milo, Tristan, Rose. Jeu 16 Fév - 16:21 ()
Roulette RP
Rose, Tristan & Milo
It's not the size of the dog in the fight, it's the size of the fight in the dog. .
« Ah, mais tu me parlais ? Désolé, j’étais un peu perdu, je voyais plus que tes bourrelets… en même temps, tu me diras, difficile de voir autre chose dans cette tenue. En fait, c’est juste un effet de tes vêtements, ou t’as grossit ? » Comme bien souvent, le jeune Oneiros n’avait pas réfléchi deux fois avant de parler. Agacé par le comportement de Léthé qui l’évitait soigneusement depuis la fête du Nouvel An, il avait tendance à se montrer bien plus dans la défensive qu’en temps normal – un comportement que son cousin et colocataire Matteo avait tenté de guérir avec d’inlassablement heures passées devant des jeux vidéos, ajoutant ainsi au problème de base également un flagrant manque de sommeil. Alors ajoutez à cela Aphrodite qui venait l’interroger au nom de ses comparses divin, et vous obtiendrez un mélange explosif, dont la belle déesse était en train de subir les conséquences. Et en vue du regard noir qu’elle lui lançait, il venait de toucher un point sensible – mais voilà ce qui n’était finalement pas une surprise. Après tout, elle qui était de loin la plus belle des Olympiennes n’était pas vraiment habituée à ce que l’on critique son corps parfait. « Ecoute, si un jour, t’as besoin de conseils mode, viens voir Phantasos, car là, c’est quand même loin d’être magnifayke, ma chérie… enfin j'avoue, c'est sûr qu’on puisse tout arranger qu’avec des vêtements. » Il venait de franchir une ligne invisible. Il l’avait senti au moment même où ces paroles avaient franchies ses lèvres, mais, il n’avait pas tenté d’arrêter, l’esprit embrumé par l’agacement qu’il ressentait – face à Léthé, mais aussi face à Aphrodite, cette déesse qu’il avait admiré de loin durant bien des siècles, et qui depuis leur retour sur terre jouait sur cette faiblesse dans l’espoir d’ainsi pouvoir le contrôle. Et à vrai dire, il était surtout fatigué de voir Zeus tenter de contrôler sa vie. La soirée du Nouvel An. L’épisode de la Mairie où quelques zouaves avaient tenté de lui effacer la mémoire – d’ailleurs, ils devraient songer à une reconversion, parce qu’ils étaient sincèrement nuls à leur jobs, mais qui sait, peut-être qu’ils feraient de bon pizzaïolos ? Enfin bon, ce n'était pas comme si le devenir de quelques clowns qui pensaient pouvoir manipuler un dieu l'intéressait réellement. Ce qui l'intéressait en revanche bien plus, c'était tout le mal que se donnait Zeus pour s'assurer que la découverte qu'avaient faite Matteo et Milo ne s’ébruitait pas. D'abord, la tentative échouée de leur faire oublier ce qu'ils avaient vu, et maintenant, Aphrodite qui venait fouiner... ce n'était tout de même pas à cause des quelques souvenirs que le beau brun avait volé dans le bureau du Maire que Zeus se donnerait tout ce mal, n'est-ce pas ? Ni le ferait-il pour une simple dépouille : ce n'était ni la première mort causé par le Roi de l'Olympe, ni serait-ce la dernière. Alors pourquoi toutes ces précautions ?

Divagant sur ces étranges événements qui s'étaient produits ces derniers temps, le beau brun oublia pendant un court moment la personne qui lui faisait face - une grave erreur si l'on savait qu'il s'agissait là d'une déesse dont la colère était entrée dans la légende, comme le lui rappelait une soudaine douleur à la joue. Un air pantois se dessina sur le visage de l'Oneiros, alors que de quelques pas rapide, il sortit de la zone de danger. « Non, mais t'es devenue complètement folle... t'avais plus de classiosité à une époque... enfin, je veux dire classe. » siffla-t-il . Visiblement, le coup de la déesse a laissé des séquelles, car le voilà qui était incapable de parler. Super. Et alors qu'un râle agacé franchit ses lèvres, une illusion frappa la jolie rousse :  une forêt de champignons multicolores envahit cet endroit qui avait jusque là été désert. Si frêle, la déesse se tenait là, sous  les chapeau des champignons. Seule. Car si désormais, Phantasos s'approcha de nouveau d'elle, elle était bien incapable de le voir. Elle ne voyait uniquement ce qu'il voulait qu'elle voie... c'est à dire un paysage qui ferait blêmir de jalousie les producteurs d'Alice au Pays de Merveilles. « J'aurais pensé que tu sentiras la rose. » Pendant un bref instant, il huma le parfum de la belle déesse, avant de s'éloigner de nouveau. Il la narguait, lui faisant payer le coup qu'elle lui avait mis - pour l'instant du moins. Car s'il n'avait aucun mal à user de ses illusions sur les humains, ou même anges et démons, il lui était bien plus difficile d'envahir ainsi l'esprit d'une autre déité - et encore plus d'un olympien. Qui sait, peut-être qu'il serait mieux qu'il appelle son kiki d'amour, son petit Matteo, pour lui dire au revoir et le demander de s'occuper de ses petits compagnons poilus, car une chose était sûre : la vengeance de la déesse serait terrible - enfin, quand elle serait de nouveau en mesure de le voir. Mais pour l'instant, il l'avait toujours sous son contrôle, et en profitait pour la titiller, laissant des lianes apparaître de nulle part pour s'enrouler autour des chevilles de la belle...

Made by Neon Demon


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 13/11/2016
Messages : 684
Louis d'or : 533
pretty face : Sophie Turner
julius caesar : cheyenne
legends never die : Déesse de l'amour, de la sexualité, de la fécondité et de la beauté.
the mighty bush : En plus des pouvoirs classiques des Dieux, Aphrodite possède deux dons spécifiques à sa nature. Tout d’abord, elle possède le don de séduction instantanée. Elle est capable de séduire n’importe qui d’un claquement de doigt. De plus, elle possède le don de contrôle des sentiments. Ce pouvoir lui permet de contrôler les sentiments de n’importe qui. Elle peut donc faire éprouver du bonheur à quelqu’un mais également de la colère ou de la rage. Il existe tellement de sentiments qu’il est impossible d’énumérer tout ce qu’elle peut contrôler. Enfin, elle possède le pouvoir de baiser mortel. Au simple contact de ses lèvres, elle est capable de contrôler, d'affaiblir ou de tuer quelqu'un si le contact est prolongé.
Allegeance : Les Dieux n'ont pas forcément confiance en Aphrodite car elle peut être capricieuse et déterminée. Elle travaille cependant avec les anges pour lutter contre les démons.
these streets : Aphrodite connait tout les détails du Grand Retour et du Grand Départ
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t679-rose-a-leblanc-aphrodit
Dieux

Sujet: Re: ROULETTE RP ⊰ Milo, Tristan, Rose. Ven 17 Fév - 17:28 ()





❝Roulette Rp❞
Milo, Tristan & Rose

S’il y avait bien une chose que je ne pouvais pas tolérer, c’est que l’on critique mon physique. C’était comme la pire des insultes que je pouvais recevoir en plein visage. Moi, Déesse de l’amour et de la beauté, comment pouvais-je être traitée de la sorte ? Phantasos, pourtant, semblait pourtant oser plonger dans ce terrain dangereux, n’ignorant probablement pas mon histoire et mes vengeances entreprises aux personnes qui bafouaient mon honneur, mon égo.  Il en allait de même pour Phantasos, même si je le connaissais bien. Le voilà qu’il osait critiquer mon physique et également la tenue que je portais. Mon poing se serrait, contenant pour le moment ma colère qui commençait à monter, prête à jaillir au grand jour. Sa deuxième remarque fut probablement celle de trop, celle qui ne pouvait empêcher ma colère de s’exprimer. Ma main vint gifler violemment son visage, ne retenant pas un seul instant le coup que je portais. En général, je n’étais pas du genre à frapper, mais là, il avait dépassé les bornes et je n’étais pas non plus dans un de mes plus beaux jours, depuis que j’apprenais qu’Arès vivait avec un ange. Il en fallait peu pour faire surgir cette colère, cette jalousie, cette rancœur qui vivait en moi depuis de nombreux millénaires. Phantasos comprit très vite qu’il devait reculer de quelques pas pour ne pas se prendre le revers de la main qui était pourtant prêt à partir.  J’étais folle d’après lui, n’agissant pas avec classe.

« J’en ai marre de devoir supporter tes enfantillages, Phantasos. J’en ai marre de t’entendre déblatérer des idioties. »
Car oui, qu’est-ce qu’il y avait de plus idiot que de me dire de telles choses ? Rien du tout ! C’était pour me provoquer, pour m’ennuyer, rien de plus. Alors que je fis un pas en avant pour bien lui faire comprendre qu’il me devait le respect, tout ce qui se trouvait autour de moi semblait disparaitre dans la nature, comme si je me retrouvais dans un autre endroit. Je m’étais arrêtée nette, regardant aux alentours. Je me retrouvais dans une forêt de champignons, dans un mélange étonnant et séduisant de couleurs. Si je ne savais pas ce qu’il m’arrivait, j’aurais pu apprécier le paysage, mais ce n’était pas le cas. Je regardais autour de moi, étant complètement seule et pourtant, je pouvais entendre la voix de Milo avant d’essayer de faire quelques pas et de manquer de tomber par terre, car je sentis une liane venir me saisir la cheville droite, puis la gauche, m’empêchant ainsi d’avancer. Les illusions créées par Phantasos étaient authentiques et puissantes, car il arrivait à disparaitre totalement, comme si je me trouvais seule au beau milieu d’une forêt.

« Arrête de te cacher derrières tes illusions pathétiques. Montre-toi. » Dis-je, prête à user de mes pouvoirs également, prête à manipuler ses sentiments si cela était utile. J’étais prête à faire naître une peur incommensurable si cela était nécessaire. J’étais assez énervée pour le faire. Et dire qu’il y a une époque, Phantasos me courait après… On était bien loin de ce lointain moment oublié.  




© Pando

_________________

 
Love is powerful. It can bring the gods to their knees.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: ROULETTE RP ⊰ Milo, Tristan, Rose. Sam 18 Fév - 15:59 ()

Était-ce le jour ? Était-ce la nuit ? Ces derniers jours, l’astre solaire semblait succéder à l’astre lunaire à une vitesse indécente et les nycthémères se ressemblaient tous. À vrai dire, tout était sans dessus-dessous depuis qu’il avait atteint le sommet. Depuis qu’il s’était pris un court instant pour le roi du monde, du haut de son perchoir, avant qu’on ne l’en tire contre son gré. Avant que la chute n’ait lieue, brutale et inattendue, comme à son habitude.
Il avait vu sous ses yeux s’étendre toute la ville. Tristan l’avait vue, plongée dans l’obscurité avant qu’elle ne revienne à la vie. Avant qu’elle clignote telle une guirlande sous ses yeux, renouant avec cette électricité dont on l’avait privée bien trop longtemps. Et l’instant d’après … Il était cerné. Encerclé par ces militaires aux allures de vélociraptor, prêt à vous sauter à la gorge et à vous déchiqueter avec leurs dents affûtées telles les épines d’un cactus. On l’avait fait descendre de la Dame de Fer sans la moindre douceur, de la même manière que Tarzan fut arraché à sa liane. La vision de la ville s’était éloignée, remplacée par les murs de béton brut de la cellule dans laquelle on l’avait placé presque deux jours entiers. Depuis, les chiffres et les jours se confondaient. Seul l’infâme ‘treize’ émergeait parfois dans son esprit, brisant l’épaisse léthargie dans laquelle il était plongé depuis qu’on l’avait libéré. Lui qui n’avait jamais souffert de triskaïdekaphobie vivait désormais dans la peur de revoir jamais ce nombre maudit devant lui, celui de la cellule dans lequel on l’avait maintenu contre son gré quarante-huit heures durant. Il errait depuis tel un mollusque, se sentant parfois l’âme d’un octopus quand la boisson le plongeait dans un état plus que second.

Le voilà qui ère dans cet embrouillamini dans les rues de Paris. Les rues qui ont retrouvé les lumières. Les rues qui ne frissonnent ni ne craignent plus pour leurs enfants depuis que lui et Charlie ont rétabli le courant. La bouteille à la main, il sait que les rares silhouettes qu’il croise le prennent pour foutriquet. Ils ne savent rien. Ils ne savent pas que la vie n’a regagné la ville lumière que grâce à la nullipare et lui-même. Quelque chose ne tourne pas rond. Il s’en rend compte désormais. À moins, ce qu’il ne s’agisse que de lui qui titube tel un écouvillon dans une bouteille. Une nouvelle gorgée du liquide translucide lui déchire la trachée. Il ne sait pas depuis combien de temps il tient le goulot à la main. Il ne saurait pas plus dire si la bouteille tiède sous sa poigne est la première ou la dixième de la journée. Il se prend à rêver de l’été, sa réflexion lui donne envie de melon et de fil en aiguille, il se dit que devenir cucurbitaciste constituerait un bon passe-temps.
Il ne se rend pas compte que ses pas le conduisent vers une ruelle attenante ou des éclats de voix se font entendre. Tristan ne remarque pas, dans un premier temps, les silhouettes qui s’en découpent alors qu’il se rapproche, toujours en proie à son délire sur les cucurbitacées.
Dans la lumière orangée des lampadaires au-dessus de lui, il remarque en premier lieu ces lianes qui surgissent de nul part. Sa bouche s’ouvre en une exclamation muette. Puis les lianes ondulent, s’enroulent autour des délicates chevilles de la jeune femme qui se trouve là. Il ne sait pourquoi il remarque ce détail en premier. Peu à peu, sa vue semble revenir. Point de deuxième silhouette, seulement cette chevelure de feu et ces champignons, ce paysage sorti d’un rêve qui prend vie sous ses yeux. Il prend un pas de plus et … Plus rien. La ruelle redevient triste et morne. La bouteille qu’il tenait lui glisse des mains et s’écrase avec fracas sur le goudron nu. « Dites-moi que c’est pas dans ma tête que ça vient de se passer ! » Il passe une main nerveuse dans ses cheveux emmêlés. « Je suis pas capable d’imaginer ça … ». Il regarde avec avidité la bouteille écrasée au sol. « J’vous jure qu’il y avait un truc de ouf dans cette bouteille ! C’est pas possible autrement ! » Et il éclate d’un rire grossier sous le regard incrédule des deux immortels.

@Rose A. Leblanc @Milo Di Vintimille
Revenir en haut Aller en bas
Invité
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: ROULETTE RP ⊰ Milo, Tristan, Rose. Dim 26 Fév - 21:45 ()
Roulette RP
Rose, Tristan & Milo
It's not the size of the dog in the fight, it's the size of the fight in the dog. .
Des millénaires, il les avait passé entouré de 999 frères, confinés en l'espace restreint qu'offrait cette grotte dans l'Erèbe, alors avait-il fini au cours du temps par apprendre à ignorer ce qui pouvait ne serait-ce que de loin ressembler à une provocation. Taquin, et surtout joueur, il avait développé un certain don pour faire sa sourde oreille face à toutes paroles peu plaisantes. Le voir perdre son sang-froid était des plus rares, et encore plus étonnant était-ce que cela devait arriver aujourd'hui, face à cette déesse qu'il avait admiré de loin pendant si longtemps. Mais si le fait de voir une autrefois si fière déesse dénigré à le manipuler sur instruction de ses semblables, ou tout simplement jouer leur messagère, lui était insupportable – et pourtant, ce n’était finalement que le coup porté par cette dernière à son égard qui fit déborder le vase. « MES gamineries ? » Sa voix tremblait sous l’effet conjoint de l’agacement et la déception. « Ouais, c’est sûr, c’est moi qui rabâche à tout le monde l’importance de ne pas dévoiler notre existence, uniquement pour enfreindre mes propres règles uniquement parce que j’ai besoin de prouver que je suis le mâle alpha. Ah non, attend, c’était ton  beau-père ça. Tu sais, celui qui te donne des ordres comme si tu n’étais qu’un gentil toutou, et qui soit dit au passage gardait une collection des plus douteuses dans son bureau… » Pendant un bref instant, le silence régna dans ce monde surnaturel que Phantasos venait de créer dans l’esprit de la déesse de l’Amour, avant que le beau brun n’éclate de rire. « Oh mon dieu, ne me dis pas que c’est pour ça qu’il t’envoie, pour récupérer ses petits trophées ridicules… ou le gode de sa secrétaire ? » A l'époque, Matteo l'avait demandé de le rejoindre investiguer sur l'attentat qui s'était produit à la Mairie, mais ils y avaient trouvé bien des choses en plus du corps de l'ancien maire - et nombreux de ces objets, il était parvenu à les sortir en douce du bâtiment, sans que ces petits crétins ne le remarquent. Quelques ajouts sur des petits mots qu'elle pourrait transmettre à Zeus étaient au bout de sa langue, sans pour autant jamais être prononcés à haute-voix : énervé, il l'était sans aucun doute, mais il était loin d'être suicidaire. Déjà qu'il savait parfaitement qu'il ne tiendrait sans doute pas dans la durée face à Aphrodite, à moins de se servir de ce petit don d'anesthésie bien pratique hérité de son père pour couvrir sa fuite. Alors face à Zeus... non, il tenait bien trop à sa petite vie pour provoquer ouvertement le Roi de l'Olympe. Alors à la place, il utilisait son pouvoir sur Aphrodite pour lui montrer ce qu'il pensait de ses petits interventions. Un message qui ne semblait  que trop clair, puisqu'à ce moment, la belle manqua de tomber à terre, brusquement immobilisée dans ses mouvements par une liane qui commençait à s'enrouler autour de ses jambes. Qui sait, au fond, elle avait certainement de la chance, car l'environnement créé par le jeune Dieu était tout sauf effrayant - pas comme la petite vision qu'il avait concocté pour ce petit démon qui avait osé s'en prendre à Sun-hi lors de la fête du Nouvel An. Ici, il avait tout simplement eu recours à ce qu'il maîtrisait le mieux pour ainsi se fondre dans le décor, sans prendre de risque à ce qu'Aphrodite ne parvienne à trouver dans ses représentations une faille qu'elle pourrait utiliser pour mettre un terme à ces illusions. « Je crois pas non, j'ai eu ma dose de coups pour ce siècle, je crois. » répliqua-t-il sur un ton moqueur. Non, il n'était pas assez fou que de se montrer, et ainsi donner à la déesse l'occasion d'user de ses pouvoirs sur lui - ou avait-elle réellement besoin de savoir il se trouvait pour user de ses pouvoirs sur lui ? Mais voilà bien une question à laquelle il n'aurait sans doute jamais de réponse, puisqu'à cet instant, il sentit ses illusions s'étendre à un esprit de plus, alors qu'un jeune homme marcha droit dans le dôme sur lequel s'étendait le pouvoir du jeune dieu. Génial, voilà ce qui leur manquait : un simple humain qui avait droit à une bonne dose de surnaturel - enfin, quoique, ce n'était là pas plus qu'il ne leur faisait voir lorsqu'il jouait pour l'espace d'une soirée son rôle de démon des illusions.

Pendant un court instant, l'illusion persista, laissant à l'humain et à la déesse un aperçu du Pays de Merveilles amélioré, avant de ne s'effondrer - en même temps que le jeune homme. Pendant un bref instant, le regard du beau brun se posa sur Aphrodite, comme pour tenter de lire en son expression des indications sur comment elle comptait aborder la situation, mais ses traits délicats étaient de marbre, et une certaine colère  luisait toujours dans ses yeux. Bon, peut-être ferait-il mieux sur ce coup de ne pas attendre de l'aide de sa part. Alors que faire ? La solution la plus simple serait sans doute que de plonger l'homme dans un court sommeil, comme ça, lorsqu'il se réveillerait, il allait certainement croire que cet épisode était part intégrale d'un rêve des plus étranges... et pourtant, cette solution le rebutait. « De quoi tu parles ? Tu vas bien ? » Le front du beau brun se froissait, alors qu'il mimait l'incompréhension totale. Et pourtant, devant les paroles de l'humain, il ne put s'empêcher de ressentir un certain dessolement en voyant que de la fameuse bouteille, il n'en restait que des morceaux. « Ça devait être une sacrée boisson... dommage, j'en aurais bien eu besoin si je dois encore écouter des remontrances de Miss Reproches là-bas. Tu saurais pas où je peux acheter une similaire par ici ? » Bien sûr, il était parfaitement conscient que la bouteille ne jouait pas le moindre rôle dans ce que l'humain venait de voir, mais puisque ce dernier semblait suggérer que tout cela était uniquement du à un mélange d'alcool et sans doute d'autres substances, Milo allait tout simplement jouer ce jeu pour voir où cela allait les mener. Et il avait sincèrement besoin d'une bonne dose d'alcool pour se changer les idées... surtout si Aphrodite allait continuer à lui faire des reproches.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 13/11/2016
Messages : 684
Louis d'or : 533
pretty face : Sophie Turner
julius caesar : cheyenne
legends never die : Déesse de l'amour, de la sexualité, de la fécondité et de la beauté.
the mighty bush : En plus des pouvoirs classiques des Dieux, Aphrodite possède deux dons spécifiques à sa nature. Tout d’abord, elle possède le don de séduction instantanée. Elle est capable de séduire n’importe qui d’un claquement de doigt. De plus, elle possède le don de contrôle des sentiments. Ce pouvoir lui permet de contrôler les sentiments de n’importe qui. Elle peut donc faire éprouver du bonheur à quelqu’un mais également de la colère ou de la rage. Il existe tellement de sentiments qu’il est impossible d’énumérer tout ce qu’elle peut contrôler. Enfin, elle possède le pouvoir de baiser mortel. Au simple contact de ses lèvres, elle est capable de contrôler, d'affaiblir ou de tuer quelqu'un si le contact est prolongé.
Allegeance : Les Dieux n'ont pas forcément confiance en Aphrodite car elle peut être capricieuse et déterminée. Elle travaille cependant avec les anges pour lutter contre les démons.
these streets : Aphrodite connait tout les détails du Grand Retour et du Grand Départ
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t679-rose-a-leblanc-aphrodit
Dieux

Sujet: Re: ROULETTE RP ⊰ Milo, Tristan, Rose. Mar 28 Fév - 20:46 ()





❝Roulette Rp❞
Milo, Tristan & Rose

J’étais comme plongée dans un rêve, comme dans un Éden éphémère. Cet endroit semblait somptueux et aurait pu l’être si je ne savais pas qui était à l’origine de cette ville illusion. Phantasos semblait plutôt bien s’amuser à se jouer de moi de la sorte. Pour le moment, je ne pouvais malheureusement pas faire grand-chose, car j’ignorais où il se trouvait, il était plutôt doué pour se dissimuler à son propre jeu. Je cherchais à le provoquer de la pire des manières et cela marcha moyennement bien. J’avais simplement réussi à l’énerver davantage, à l’agacer, mais il ne se montra pas devant moi, se cachant encore derrière ses pouvoirs comme il savait si bien le faire. N’osait-il pas se montrer, de peur que je le ridiculise ? Peut-être bien. « Je n’ai que faire de ses trophées ou de ses objets tendancieux… » Dis-je, exaspérée qu’il me parle de ça. Je n’en avais strictement rien à faire des jouets de sa secrétaire, je n’étais pas là pour cela. Je commençais presque à perdre la notion de pourquoi je me trouvais ici, d’ailleurs, tant il m’énervait à se jouer de moi de la sorte. Je ne pouvais même pas avancer, sentant une liane s’enrouler sur ma cheville et remonter le long de ma jambe jusqu’à mon genou. Pour ce genre de jeu, je devais reconnaitre qu’il était plutôt fort. C’était probablement la chose dans laquelle il excellait le plus.

Cependant, pour une raison que j’ignorais pour le moment, cette illusion s’estompa. Bien vite, la forêt luxuriante et colorée disparut au profit de la froideur de la rue. Ce changement brutal d’environnement me perturba quelque peu bien que je ne sentais plus rien autour de ma jambe, pouvant de nouveau me mouvoir comme bon me semblait. Mes yeux se posèrent sur l’inconnu qui se tenait un peu plus loin, comprenant très vite pourquoi Milo s’était arrêté. Un humain était ici et avait vu toute cette profusion surnaturelle. Mes yeux se reposèrent sur le responsable de tout ceci et mon regard était noir et colérique. Malheureusement, il fallait régler cette petite histoire avec cet humain, car il en allait de notre tranquillité, de notre anonymat. Heureusement, cet humain semblait croire que le responsable n’était que la bouteille qu’il s’était enfilée un peu plus tôt, nous laissant une petite chance que cela ne s’ébruite pas sans que l’on doive encore user de nos pouvoirs. Je m’approchai donc des deux hommes, entendant encore Milo venir me provoquer, ce qui me fit grincer les dents quelques instants.

« Tais-toi un peu Milo, tu vois bien qu’il n’est pas dans son état normal. » Dis-je d’un ton plutôt sec en m’approchant de l’humain qui se trouvait désormais à un pas de moi. « Vous allez bien ? N’écoutez pas cet homme, pour votre bien. Et vous avez probablement raison, je ne vous conseille pas de boire à nouveau cette boisson ou vous risquez d’être malade demain.» Ajoutais-je d’une voix un peu plus douce car je ne m’adressais pas à Milo. Mais il était certain que cette querelle n’allait pas rendre les choses faciles et j’étais prête à lui faire des coups bas s’ils continuaient de me provoquer. Car, contrairement à lui, mes pouvoirs n’étaient pas aussi tape-à-l’œil que les siens et je pouvais donc les utiliser en toute discrétion.   



© Pando

_________________

 
Love is powerful. It can bring the gods to their knees.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: ROULETTE RP ⊰ Milo, Tristan, Rose. Sam 25 Mar - 17:36 ()

« De quoi tu parles ? Tu vas bien ? » Rien ne va plus, il avance à contresens, confond le nord et le sud, le jour et la nuit. Il oscille follement comme une boussole ayant perdu le nord. Tristan n’a plus de direction, le fil qui semblait le rattacher à ce monde a cédé, il l’a coupé lui-même quand il s’est enfui. Une décision prise sur un coup de tête, en proie à une terreur sans précédent, il s’est coupé du monde, a cru pouvoir oublier tout ce qui faisait ce qu’il était. Puis il avait cru pouvoir revenir sur ce choix, susurrer aux oreilles mécontentes quelques mots de paix et d’amour pour que tout revienne à la normale. La normalité, joli concept auquel se raccrocher, illusion dans laquelle l’on vous élève. La normalité n’a jamais existé, elle n’existe pas et ici encore moins qu’ailleurs. Fragments de réflexion décousue et sans grand sens noyés dans bien trop de liqueur pour se frayer un chemin jusqu’à ses cordes vocales. Rien ne va, et pourtant, ce soir, tout semble pouvoir aller bien. Il hoche la tête, son regard se pose sur les restes de sa bouteille, se voile de tristesse : sa fidèle alliée a-t-elle aussi rendu les armes. « Ça devait être une sacrée boisson... Dommage, j'en aurais bien eu besoin si je dois encore écouter des remontrances de Miss Reproches là-bas. Tu saurais pas où je peux acheter une similaire par ici ? » Nouvel hochement de tête, les larmes lui viendraient presque aux yeux au souvenir de sa chère bouteille et l’idée de la remplacer par une neuve lui paraît un instant intolérable. « C’était la meilleure bouteille que j’ai jamais connue… » Les trémolos dans sa voix sont entrecoupés par quelques hoquets alcoolisés. Son deuil dure encore quelques secondes avant que la mélodieuse voix ne perce le silence. Il l’avait presque oubliée, la déesse aux boucles cuivrées qui, un instant auparavant, était en proie à ces lianes abjectes. « Tais-toi un peu Milo, tu vois bien qu’il n’est pas dans son état normal. » La fierté lui gonfle le torse, pourquoi dit-elle ça ? Il veut lui montrer qu’il va tout à fait bien, fais un pas et manque de sa casser la figure. « Ce n’est pas à cause de la boisson que je titube ! » Tout en sa prononciation vient contredire ce diagnostique « Je crois que je vous aime, c’est pour ça que j’ai les jambes en coton. » Tristan hoche la tête avec une conviction certaine et comme elle à l’air de s’inquiéter pour lui, il continue sur sa lancée « Je ne suis jamais malade ! Sauf quand je vois une jolie femme se faire capturer par des lianes. » Tristan n’en démord pas, ces merveilles, ces horreurs qu’il a aperçues en s’engouffrant dans le cul-de-sac, il ne les a pas imaginés, ou du moins pas sans aide. « Il n’y avait pas que des lianes ! Il y avait de jolies choses aussi ! Vous voulez les voir ? » Il regarde tour à tour les deux individus qui se tiennent devant lui. « Je suis sûre que la supérette où j’ai acheté la bouteille est encore ouverte ! » Il ne sait pourquoi l’idée lui tourne en tête, il ne veut pas en démordre, il ne partira pas tant que ces individus n’auront pas constaté par eux-mêmes que les images ayant défilé sous ses yeux à son arrivée ne sont pas le fruit de son embrumée imagination.

@Milo di Vintimille @Rose A. Leblanc
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: ROULETTE RP ⊰ Milo, Tristan, Rose. ()
Revenir en haut Aller en bas
 
ROULETTE RP ⊰ Milo, Tristan, Rose.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Oscar et la dame Rose
» La fête de la rose à Chaalis
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Le labyrinthe de la Panthère Rose
Static palms
melt your vibe
always on the hunt

a game of shadows :: Paris :: Nord-ouest :: Neuvième arrondissement