boom bitch
Après un week end de liane foly, le forum ouvre ses portes !
Pour tout savoir sur les news de cette version, c'est par .
are you ready for it ?
Un cavalier de l'apocalypse, une pénurie inédite, un trésor chelou de ouf et surtout la fashion week...
Venez découvrir l'intrigue et ses quêtes ici.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 Could be brave or insane || Jo
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2012-could-be-brave-or-insa
Revolutionnaires
homecoming : 19/02/2017
Messages : 1054
Louis d'or : 1213
pretty face : jlc
julius caesar : ava : foolish blondie
the mighty bush : Pauv' humaine dans un monde de fou, trop fragile, jo, trop inconsciente et rien pour se défendre qua sa langue acérée et ses coups dans le vide. Si elle savait, la gamine, l'tonnerre dans la poitrine qu'elle se cache. (électrokinésie en déni)
these streets : Jo, la révo, la vox populi, qui sait rien que ce coeur ne veut lui dire, rien que les secrets qui s'entassent, les mystères, les hallucinations, des trucs qu'elle voit, qu'elle comprend pas. Jo, la scientifique sans plus d'certitudes que l'monde fout le camp.

Sujet: Could be brave or insane || Jo Dim 19 Fév - 12:36 ()
Jo C. Duval
bittersweet tragedy
Human name  Duval. Les sœurs, les survivantes, les affranchies.
They call me  Jo, les accents rugueux qui traînent sur ses lippes satisfaites. Rémanence d’un féminin pompeux oublié, Joséphine n’est plus, enterrée sous le sobriquet qui devient identité pour la beauté de l’ambiguïté. Jo, ça court sur la langue comme un claquement, c’est court et c’est simple, ça trompe l’ennuie à tout instant. Charline, deuxième prénom caché dans le replis d’une seconde identité, celle qu’elle n’endosse que comme un masque pour les inconnus.
laughter lines vingt-six ans qui glissent sur la peau d’ivoire, elle a rien vu passé, la gosse. Elle souffle les bougies avec le goût amer des enfants dans des corps trop grands.
moneymaker la tête remplie d’étoiles, elle rêvait trop grand. Jo posait ses fesses sur les bancs de l’université jusqu’à peu de temps encore. Sur le bout du stylo, les formules de physique-chimie enchaînaient les énigmes. Trop de questions qui s’entremêlaient dans sa cabosse, elle se voyait déjà astrophysicienne l’étudiante. C’était le plan en tout cas, mais les mystères sont tombés sur terre et les diplômes ont troqué leurs belles promesses pour redevenir simple bout de papiers. Elle a plus besoin d’aller dans les étoiles, Jo, juste d’un peu de poussière de fée pour faire exploser ses colères.
heart like that il a passé la bague en plastique autour du doigt timide, « pour pas oublier » qu’ils pouffaient comme des gamins. Son ptit fiancé, qu’elle l’appelait quand le silence ne se brisait que pour eux, secret de polichinelle de deux gosses amoureux. Elle voulait pas se marier Jo, mais c’était une promesse, un pacte. Pis il a disparu, enlevé dans la grande disparition. L’est jamais revenu, Julien, peu importe ce qu’ils disent, parce que dans les mirettes familières, elle ne voit plus que le mépris et le vide.
Sex on fire la mystérieuse aime les caresses sur sa silhouette, elle aime les lèvres qui s’abandonnent et les murmures enflammés au creux de ses reins. Elle aime tant, jo, qu’elle sait plus, qu’elle s’en fiche, si madame est mordante ou si monsieur est piquant.
Blood lines  Maman n’est plus en haut, elle veut plus du foutu gateau, papa est en bas, dans l’alcool il se noie, fais dodo, Paul le grand-frère, fais dodo, dans ton sommeil, ils ont piqué ton museau. Plus qu’Adèle pour veiller sur ses frasques, miroirs opposés, miroirs fêlés, plus qu’elle pour s’inquiéter.
society ils roulent pas sur l’or les Duval, mais ils ont appris à vivre sans suer face aux factures. Ad, elle paye les grosses, Jo, elle gère les petites. Se cacher au centre du QG, ça alimente pas la cagnotte de sous trébuchants. Pourtant, elle a les doigts qui la démangent, l’indépendance qui la titille, mais paraît qu’elle a pas le temps, pas les diplômes, que c’est trop dangereux, que jouer la comptable pour arnaquer le système, ça suffit.
home address quand yavait plus de Julien, yavait plus qu’un appartement de plaies ouvertes, alors la poupée brisée a pris ses clics et ses clacs et elle s’est traînée jusqu’à sa sœur. À deux pas de la gare Montparnasse, ça crie, ça vole les portes, ça pleure, parfois, pis ça rit, ça regarde des films stupides avec une pizza quatre fromages extra bacon, et quand ça se penche à la fenêtre, ça gossip sur le voisin qui fait son jogging en short trop serré. Ad’ c’est tout ce qu’elle a, tout ce qu’elle a qui tient encore debout, qui la tient encore debout.
theme song The Fire - Kina Grannis ;  Hold Me - Tom Odell ; il y a ton sourire - Saez  
for the revolution Se morfondre, ça lui fait plus peur que les coups de lacrymo dans la gueule alors elle court à la rue comme les fous courent au diable. La ptite brute au cœur tendre s’est glissée dans les rangs gueuleurs presque sans y penser, en un battement de cœur. Y’avait pas besoin de débattre, même Ad a rien pu faire pour l’arrêter. Jo la révo, c’est son identité, c’est son évidence bon marché. Parce que Jo elle a pas su pleurer, elle a pas su faire le deuil, alors elle s’accroche à des souvenirs perdus, elle survit à coup de booms pour des trucs qui la dépassent.
rôle Génie ingénue, elle dessine ses fresques explosives sur la partition des plus grands. Experte en explosif, entre les doigts de fée, la poudre virevolte et détone. Boum ba da boum, elle est le souffle de la destruction, jo, le cauchemar de ses gentlemans faussaires du gouvernement. Mais elle pourrait être tellement plus, la colère au poing et la tête bien vissée sur les épaules, ses pieds la démangent à la demoiselle. Elle ferait un bon agent de terrain, tout le monde le dit, tout le monde sauf Ad, et Ad elle a la voix royale. Entre les murs gris du QG, elle restera pas longtemps jo, pas longtemps avant de craquer et il suffit d’un oubli de gardienne de sa geôle pour qu’elle désobéisse, l’insolente.
Jo, ptite jo, d’trop grandes opalines qu’elle a jo,
Elle te noie dans ses singeries,
Dans ses mimiques, elle te séduit
Même que tu la vois plus, la flamme,
Le danger, le fil sur lequel elle se pâme.  

G  r  e  n  a  d  e,
Entre les doigts, danse,
Balance,
Flanche,
Sous le touché de la porcelaine cristalline,
Si fragile.
Elle sourit, la narquoise, marquise de ses abysses.

Que des ptits cons,
Qui font péter les ponts,
Qu’ils disent.
Qu’ils servent à rien,
À exploser les raisons.

Foutaises de vauriens,
Des vauriens qu’oublient rien,
Des gamins qu’y croient encore
Et qui tagueront V É R I T É
Pour pas oublier comment l'épeler.

This dream is a killer
Getting drunk with the blue caterpillar
caractère pragmatique, charmeuse, rebelle, insolente, tantôt cynique, tantôt sarcastique, salace, féministe farouche, gamine, tête brûlée, moqueuse, complexe de la justicière, control freak, loyale à l'excès.
anecdotes elle a deux couteaux sur l’encre de sa peau, deux souvenirs au creux des veines, paul et julien, ses deux amours mortuaires elvis presley dans les esgourdes, elle se trémousse sur le bitume, dans son labo et en chauffant le pop corn, elle a le rock dans les pieds  la visière noire sur le nez, la fusée se glisse trop vite entre les rues parisiennes déblayées sur sa Honda, cadeau chéri du père avant qu’il ne déraille il n’y a rien que des sushis ne peuvent réparer vraiment, tout ce qui peut être délivré a valeur de gastronomie exquise à ses yeux ses bâtons de cancers se trimballent dans son sac sans qu’elle ne trouve jamais le temps de s’enfumer les poumons  jo se drape de sa gueule de velours, de son sourire facile, de ses moqueries fébriles mais elle dirige son petit monde à la baguette, l’œil à l’aguet des bêtises qui démembre les innocents  la mémoire, elle est pas photographique, mais elle est foutument bonne alors elle apprend vite la gnome, drôlement vite est secrètement amoureuse de spock et stephen colbert
not comin' home
you're not coming home
Pouvoir Jo, elle a le super-pouvoir d'exploser son radio-réveil contre le mur le matin, de marcher dans l'eau de la salle de bain après avoir enfilé ses chaussettes, de déclencher l'alarme incendie à chaque fois qu'elle cuisine, mais c'est à peu près tout. What you know Ils étaient là, puis ils étaient plus là. Ils étaient plus là, pis ils étaient de nouveau là. Et comme c’est que des conneries, comme rien n’a de sens, comme si le miracle était trop incompatible avec l’humain rationnel, ils sont revenus cassés. 2% de la population, cassés. Brisés. Fantômes parmi les vivants, des idées plein la tête qui leur appartiennent pas. Elle sait pas, elle sait rien la môme, et ça la tue à petit feu. Ya des rumeurs qui se propagent, yen a qui disent que c’est plus les même là-dedans, que la cabosse est pas juste dérangée, elle est carrément remplacée. La ptite athée qui laçait ensemble les chaussures du curé pendant la messe leur tire bien bas la langue ; mais l’adulte dont les tripes se serrent à chaque fois qu’elle croise l’ombre glaciale de son grand-frère ne peut ignorer le doute qui la dévore : et si ?  Let's playElle est ballotée jo, entre les paluches des mécréants et des ignorants. Un pion en jupe trop courte, aux idéaux trop grands. Elle a jamais voulu être une leader, elle a jamais su être une suiveuse, elle réclame juste l’indépendance du fou sur le jeu d’échec. Diable, elle réclame, haut-parleur à l’appui, que le jeu brûle en enfer ! La marionnette tâtonne dans le noir, trop consciente des fils cousus dans ses mains ; elles la brûlent, les cicatrices, quand les cruels aux visages masqués tirent trop violemment.
Pour toi, les démons et les anges, fiction ou réalité ? Des emplumés et des cornus dans des bouquins poussiéreux, des métaphores de noirceurs patibulaires et d’halos fallacieux, bref, Spike et Angel. Les templiers, c'est un mythe, pas vrai ? Trois syllabes antiques qu’elle a plus entendu depuis le temps où elle tapotait nerveusement son crayon feutre turquoise, l’œil hagard ringard, contre le portrait de De Gaulle, qui prônait sur la face du bouquin d’histoire, à moitié noyé dans la bave. Des soldats de Dieu, des fanatiques en chemise de nuit. On raconte qu’yen a encore qui rôde le soir, la nuit, à Paris, ils gardent leurs chimères et pourchassent leurs moulins vides. Et Jo, elle y croit. Oh oui, elle y croit, que dehors, ya des fous qui font n’importe quoi. Mais non, la gosse elle a pas de nom sur ses ennemis, pas encore de poupées vaudou à taillader, juste des rages inviolées. Et le reste des parisiens, t'en penses quoi ? Ceux qui ne veulent pas se battre, ceux qui acceptent, dociles, courbent l’échine pour que le malheur glisse plus loin. S’ils ferment les yeux, ptêt qu’ils vivront vieux. Pis ceux qu’aiment le ptit chaos mais juste comme il faut, qui veulent casser des voitures mais rien que pour la symphonie du cristal sous la batte, ceux qui ricanent, ceux qui jugent derrière les postes de radios mais qui couinent quand ya personne à accuser. Elle se bat pour eux, la révo, pour qu’ils se réveillent de leur paradis factice. Et s’ils s’en foutent, quand tout sera à la lumière, s’ils lui crachent dessus, ils pourront au moins pas dire qu’ils avaient pas eu le choix, qu’ils savaient pas.  Le nouveau maire, tu lui fais confiance ? L’cheveux de soupe, l’gars qui débarque de nulle part, que personne avait entendu parler avant mais qui règne sur Paris comme s’il avait partagé les poux du métro avec les autres depuis toujours. L’a jamais aimée l’autorité, jo, ptêt qu’il faut pas chercher plus loin, mais ce monsieur, avec ses costards de soie et sa bouche savonneuse, il inspire le louche et expire l’arnaque. Si les révolutionnaires arrivaient à prendre le pouvoir, quelle serait la première mesure que tu mettrais en place ? Elle veut pas prendre le pouvoir, jo. Enfin, c’est ce qu’elle croyait, au début, pis les choses se sont mis à être floues quand elle a compris qu’il y avait pas de retour en arrière. Elle se battait pour sa vie, avant, une vie enterrée et oubliée, une vie de déni. Alors maintenant elle vise que pour le mieux, pour la liberté, pour la vérité. S’ils gagnent, qu’est-ce qu’elle ferait jo ? Si on arrête de la chasser, si ya plus rien à fuir, est-ce qu’elle survivrait à l’immobile ? Elle est pas sûre. Pourtant, si ya un truc qu'elle voudrait savoir, un seul truc dans tout le chlimbik, ce serait d’découvrir qui a posé cette foutue bombe qui a causé le blackout ? Parce que les machins qui explosent, c’est son truc à la gosse, et elle apprécie pas du tout les regards lourds de suspicion qui se posent sur son dos.
They left Le grand départ c’était un biiiiiip« Ju’ ? Julien ? Jte jure si tu m’as raccroché au nez, tu vas m’entendre ! » Qu’elle a pesté en fourrant le portable dans la poche trouée de son sweat trop grand. Son ptit ami, son idiot de fiancé qui croyait que c’était drôle de lui fourrer une bague deux semaines avant de se casser, à jamais. Le coup fatal, pourtant, c’était Paul, dont le nom s’est déposé comme une sentence sur le papier. Plus d’Ad, Paul et Jo, les trois terribles mousquetaires, son partenaire en crime pour faire tourner l’aînée chèvre. Ya eu une période où elle a plus su comment être autour d’elle, sans Paul, avant de réapprendre mais ya toujours quelque chose qui manque. Et tous les autres, les fantômes de Paris, ceux dont on connaît pas les noms mais qu’on voit dans les cauchemars de ceux qu’ils ont laissés derrières.  Where did they go ? Elle a fui, a déserté sa vie. Le jour, un appartement de torture où elle se recroquevillait, volets fermés, buvant le poison de ses souvenirs écorcheurs à mesure qu’elle retrouvait des bouts de lui. La nuit elle sortait, la capuche sur les cheveux glacés, un coktail molotov à la main. Elle rejoignait les meutes des esprits perdus. Elle se souvient pas de tout ce qu’elle a fait, adrénaline et alcool dans les veines, bercée par la foule et la folie. Ya des images dont elle veut plus, dans son crâne, des trucs qu’elle fait comme si, non, c’était pas elle, tu vois, cette personne elle est plus là. Auto-destructrice, plus rien à perdre, on la piochée sur le bord du trottoir, la môme, avant de lui redonner une cause et un espoir.  
you're not coming home
The real star
a star is born
pseudo Oreste âge vingt petites années trébuchantes Comment as-tu trouvé le forum ? via bazzart mais j'en entendais parler depuis un moment    Qu'en penses-tu ? à se damner !! Vous êtes des viles tentateurs et doués dans votre genre en plus  :ehbien: Feat. Jenna Louise Coleman crédits WILD HEART. (premier vava) & wicked game (deuxième)& wandamaixmoff (gifs) what else ? où est le détonateur ?    


Dernière édition par Jo C. Duval le Dim 30 Avr - 22:08, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2012-could-be-brave-or-insa
Revolutionnaires
homecoming : 19/02/2017
Messages : 1054
Louis d'or : 1213
pretty face : jlc
julius caesar : ava : foolish blondie
the mighty bush : Pauv' humaine dans un monde de fou, trop fragile, jo, trop inconsciente et rien pour se défendre qua sa langue acérée et ses coups dans le vide. Si elle savait, la gamine, l'tonnerre dans la poitrine qu'elle se cache. (électrokinésie en déni)
these streets : Jo, la révo, la vox populi, qui sait rien que ce coeur ne veut lui dire, rien que les secrets qui s'entassent, les mystères, les hallucinations, des trucs qu'elle voit, qu'elle comprend pas. Jo, la scientifique sans plus d'certitudes que l'monde fout le camp.

Sujet: Re: Could be brave or insane || Jo Dim 19 Fév - 12:38 ()
BANG BANG
My baby shot me down
if the stars burned
the stardust in her veins grew stronger


Wish we could turn back time
to the good old
days.

De la gadoue sur les godasses, elle lui court dans les pattes. Faut rattraper la cadence des jambes trop grandes qui s’échappent sur les pneus .« Jte dis que c’est Dark Vadoooor, pas Voldemort tête de clou ! » Qu’elle rabâche pour la millième fois d’un coup de sabre laser sur la tête brune de Paul. Il a les opalines qui font un tour à 360° devant l’enfant terrible. « Alors arrête de m’envoyer des sorts, c’pas juste d’abord ! » Elle s’apprête à répliquer d’un argument bien placé, que d’abord un expelliarmus ça sert toujours, que la princesse Leia elle aurait pu tuer plein de Sith avec, et que, quitte à en être une, elle serait Luna et pas face de serpent Voldemort ! Elle la langue en feu, jo, même avec le zozotement qui traîne quand elle y fait pas attention. Mais le traître lui laisse pas le temps, il attaque déjà à coup de zoooom et bzzzz, armé de son bout de bois qui brille de couleurs psychédéliques aux yeux des gosses. Un vrai sabre laser, pour sûr. Ils se chassent en criant dans la cour du jardin abandonné qu’ils ont trouvé, à l’abri des regards indiscrets, des adultes qui passent par là et vous font la morale comme à des rats. Z’étaient pas des rats, oh non, mieux que ça ! z’étaient de morpions, de la mauvaise graine, ils traînaient dans les orties et les ronces pour s’écorcher les jeans et tâcher de perles carmines le bout de leurs doigts. Parfois ils étaient des indiens et ils s’étalaient de la peinture sur le visage au grand dam de papa. Parfois des astronautes et Jo récitait du haut de ses trois pommes les constellations pour ennuyer son frère et sa sœur. « Même que moi j’irais aussi » Elle a déjà les étoiles qui brillent dans ses mirettes, la rêveuse, alors qu’elle se contorsionne sur le canapé, la tête à l’envers qui touche le tapis, coincée entre le paternel et la sœur. « Bien sûr que t’iras, jojo, droit sur la lune ! » Et papa lui attrape le pied nu pour y faire courir ses doigts qui chatouillent et grattent en même temps, rudes, comme ceux des travailleurs le sont toujours. Le dessin-animé technicolor diffuse à l’envers, le sang lui monte au crâne, et elle rit, jo. Elle rit à gorge déployée. Elle rit, les quenottes blanches à l’air. Ya des chhhts qui se lèvent, grogneurs, mais jo elle est plus là, elle regarde plus la télé, elle rit. Elle rit comme jamais. Comme plus jamais.

❅❅❅

« Maman est partie, Joséphine. » Ça sonne faux. « M’appelle pas comme ça. » lElle a grandi la gosse, elle a les humeurs plus sombres, es colères plus grandes. Et plus de mots. Ya plus rien qui passent correctement entre ses lippes sans être teinté d’un sillon d’amertume. Il fait comme s’il avait pas entendu, le papa dépassé. « Il faut que tu arrêtes de débarquer à l’improviste chez elle, elle est très … Occupée. » Il a beau essayé de le cacher, Jo ne peut qu’entendre les accents douloureux qui déraillent dans la voix de son père. Culpabilité. Elle se mord la lèvre, nerveuse, incapable de fixer son regard et surtout pas sur celui chez qui elle remuait cruellement le couteau dans la plaie. Les sourcils froncés, elle garde la mascarade de la rebelle, parce qu’elle est têtue. « Elle est pas OCCUPÉE papa, elle s’en fiche, c’tout ! Jvoulais juste- … » Oui, qu’est-ce qu’elle voulait donc la punkette aux plans foireux ? Qu’est-ce qu’elle pouvait bien vouloir en escaladant la fenêtre à la peinture fraîche, en s’écroulant dans la salle de bain inconnue, juste pour un coup d’œil malsain à sa mère, inconnue elle aussi, embrassant un autre homme. Parfaite petite vie qu’elle s’était construit, c’est trop bête que ni jo, ni paul, ni adèle n’y soient inclus. Traitresse, traitresse, traitresse. « Je sais. Crois-moi, je sais, jo. » Il lui ébouriffe les cheveux en sortant, la laissant seul avec ses démons et ses remords.

❅❅❅

As I sink into the open sea
Colour in my sheltered
mind.

Jo, ptite gamine de rue, elle râcle l’asphalte, les godasses perdues.

‘Sait plus,
‘sait plus, où qu’ils sont les amours déchus ?

Son ptit fiancé, Julien, écho. Le bijou dans le caniveau sous la colère pis les ongles qui tâtonnent dans la boue pour le retrouver, mais ya plein de crasses autour maintenant, plein de trucs qu’elle reconnaît pas quand elle le passe au doigt. Et Paul, Paul qui la façonne, qui la raisonne, qui la fait poupée de glaise ; pis le frère miracle se lasse, il la tourne en humble farce, en ptit être pathétique et erratique.

Dis, ils sont où, ses amours déchus ?

❅❅❅


i'd love to change the world
but i don't know
what to
do.

Tu devrais pas être là, bécasse, des notes qui tournent en bourrique dans les affres de ses pensées dispersées. La litanie l’a choppé dès qu’elle a foutu un pied sur le bitume, garant son engin vrombissant deux blocs plus haut sous des vieilles tôles et des poubelles ; c’est qu’elle les connaît les vils diablotins du coin à lorgner sur la carrosserie pas tout à fait neuve mais brillante juste comme il faut. Faut dire que le quartier paie pas d’mine. Dans l’arrondissement des hécatombes, c’est la cicatrice de Paris la blessée, la scintillante délaissée, qu’on contemple avec les tripes qui se tordent et la hargne qui se lève.

Mais là-bas, juste dans le coin de la rue des fracassés, ya l’odeur de grands mets culinaires qui se prend dans le pif. Il suffit de lever une paupière intéressée pour attraper les silhouettes des vieilles qui vendent leurs chichiiis, et leurs poisson pânéééés et leurs pâtes à la bolognaise comme qu’vous en avez jamais vu ma jolie, ma grand-mère qui m'a appris, v’voyez, et elle était italienne alors vous z’imaginez… ! Sirènes des temps modernes aux écailles de tabliers. C’est là que, derrière l’ombre d’un tissu, il se découvrira le marché noir grondant de monde.

On y vend n’importe quoi, des gadgets, d’la bouffe, de l’âme perdu, le tout teinté de misère. Jo, elle y passe ses opales farouches, experte de la bricadouille. La tech’ danse entre les doigts agiles. « Tu me feras pas croire que c’truc vaux un nain d’jardin, Michel ! » L’insolente lève le bidule vers l’astre aveuglant pour mieux distinguer la connerie qui en émane alors que mich’ mich’ râle que c’est pas son nom, merde, et c’la troisième fois qu’il lui dit. Jetant le machin dans la pile à côté avec un soupir d’actrice, jo se penche sur un coude par-dessus le stand avec un profond sourire de séductrice et un décolleté épanché. « Alleeez, Michou, jsuis sûre que t’as mieux à m’proposer… Tu connais mes petites préférences, pas vrai ? » Appuyé d’un clin d’œil, le manège fonctionnait comme sur des roulettes. Armée de son assurance bouillonnante, jo laissait couler des histoires sur une sexualité débridée, des désirs particuliers, et des envies explosives. Les hommes posaient moins de questions et offraient plus gracieusement, comme s’ils goûtaient une lampée de fantasme en se croyant instrument du sien. Pourtant il secoue sa lourde cabosse, le michou. « Désolé Jo, ya plus rien de ce genre maintenant. Ils nous surveillent plus, depuis … tu sais, ‘fin tu comprends ? Jpeux rien faire pour toi aujourd’hui, petite. » Et le sourire se fige. Déjà le troisième à lui rabâcher ça. Elle grommelle un merci peu convaincu en ramassant les maigres commissions du jour dans son eastpack troué, et sort.

Dix. Vingt mètres.
Elle enfourche sa faucheuse noire.

Pis ça fait boom. Chaos.
Du coin de la rue, elle gobe la scène.
a des gens qui devraient pas être là, ya des gens qui veulent ni acheter, ni vendre. Ya des loups qu’ont défoncés la porte de la bergerie. Ya des Michel qui vont se faire arrêter, mais ça, jo, elle en sait rien, parce qu’elle a les veines en feu, et le poignet qui fait rugir l’engin. Elle est déjà plus là, la rebelle, la révo. Disparue dans le brouillon de la circulation. Fantôme.

❅❅❅






Dernière édition par Jo C. Duval le Ven 24 Fév - 21:11, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t261-matt-be-brave-now
admin du dimanche
homecoming : 21/03/2015
Messages : 6147
Louis d'or : 724
pretty face : Francisco Lachowski
julius caesar : I ♥ coco
the mighty bush : technopathie : Depuis le grand retour, Matt peut contrôler les objets électroniques par la simple force de sa pensée. Il ne comprend pas exactement comment, ni pourquoi, mais il trouve ça bien utile, surtout lorsqu'il s'agit d'effacer des données compromettantes.
these streets : Dire que Matt ne sait rien est un euphémisme. En vérité, il se fiche un peu de ce qui est arrivé à Paris et, même s'il entend souvent parler de Lucifer & co dans son restaurant, il n'y prête pas la moindre attention.

Sujet: Re: Could be brave or insane || Jo Dim 19 Fév - 12:40 ()
@a. kaliss duval ya ta soeur

BIENVENUUUUUUE globul globul globul Pour l'avatar, il n'y a aucun problème, à la base on avait mis Jenna en fait JAI MAL LU ptdr Pour lâge ya pas de soucis ptdr Sinon le début de ta fiche est trop parfait globul bave Je meurs please babe

_________________

i spiral down again
Who remains when you drop? Who do you call when it stops? I spiral down again Somebody protect me or I'm gone


autres comptes : jasper a. deslauriers & eponine a. de stahl & léo g. sorel & roman d. gariel



Dernière édition par Matt D. Lefèvre le Dim 19 Fév - 15:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1079-charlie-moon-child#241
Admin
homecoming : 18/12/2016
Messages : 253
Louis d'or : 35
pretty face : Nicola Peltz
julius caesar : © Beylin l'endive
the mighty bush : audition angélique. Elle les entend, eux qui pensent pouvoir se fondre dans la masse. Ces anges qui se font passer pour des humains, leurs conversations que personne d'autre que eux peut entendre. Mais pour Charlie, cela devient de plus en plus clair
Allegeance : elle a rejoint les révolutionnaires peu de temps après le grand retour, lorsque son pouvoir a commencé à se manifester. Mais elle avait déjà foulé les rues de Paris avec eux, lors des émeutes. Parce qu’elle avait des amis parmi eux, parce qu’elle aussi, voulait comprendre. Elle aussi, avait perdu quelqu’un et n’acceptait pas les explications données. Elle est curieuse de nature, Charlie et surtout, elle est trop têtue pour renoncer. Et pour défendre une cause qui lui est chère, elle est capable de tout plaquer.
these streets : Elle ne sait rien sur le grand départ, comme la majorité de la population parisienne. Elle n'a pu faire que des suppositions, sans de réel fondement. Et pourtant, ces suppositions commencent à prendre forme, grace à son pouvoir. Des anges, des démons, des créatures qui ne devraient pas exister.

Sujet: Re: Could be brave or insane || Jo Dim 19 Fév - 12:45 ()
Ce début de fiche. bave bave
Il va nous falloir un lien, entre révo, faut vaincre :siffle:

En tout cas, bienvenue par ici et j'ai hâte de lire la suite aya coeur

_________________
FOR
ANGELS
TO FLY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Could be brave or insane || Jo Dim 19 Fév - 12:53 ()
bienvenue parmi nous avec ce superbe PV yeah
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Could be brave or insane || Jo Dim 19 Fév - 13:24 ()
Bienvenue parmi nous avec la jolie Jo please babe
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t293-sophie-asmodee-lovett-d
Démons
homecoming : 29/10/2016
Messages : 1830
Louis d'or : 463
pretty face : Barbara Palvin
julius caesar : class whore stuff
legends never die : Ange déchu, devenu démon. Commandant de la sphère de la luxure.
the mighty bush : Pouvoirs classiques d'un démon: force surhumaine, téléportation, résistance au feu.
Possède également le don de séduction instantanée. Elle peut séduire n'importe qui et de pousser cette personne à succomber à la luxure. Elle possède également le don de manipulation des désirs. Elle peut manipuler les désirs et pulsions sexuelles de n'importe qui. Enfin, elle possède le don de contrôle de la douleur. Elle peut infliger une douleur à n'importe qui mais elle peut l'atténuer ou la transférer à quelqu'un d'autre.

Allegeance : Elle est loyale à Lucifer.
these streets : Elle sait que les 2% qui sont revenus à Paris sont des démons et des anges mais elle ignore que les Dieux sont également présents.

Sujet: Re: Could be brave or insane || Jo Dim 19 Fév - 13:29 ()
Bienvenue parmi nous avec ce superbe pv! aya

_________________


Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1727-nothing-else-left-abel
Humains
homecoming : 07/02/2017
Messages : 1938
Louis d'or : 1189
pretty face : rami malek
julius caesar : vinyles idylles (av) matt (sign) blanche (aesthetic)
the mighty bush : aveuglement ; lève comme un voile devant les rétines de sa victime, donnant qu'une vision blanche, éclatante, brouillée des alentours.
these streets : rien, absolument rien. Les pieds trop sur terre, il vit dans le déni, s'y complaît et laisse les hypothèses fantasques aux autres.

Sujet: Re: Could be brave or insane || Jo Dim 19 Fév - 13:39 ()
cette plume ohlala holyshit :prettyplease:
et la chanson de saez, je meurs :well:

bienvenue & bon courage pour le reste de la fiche :cutipie2:


_________________


Soon
To the brave and the petrified, we all fall down. To the slave and the civilised, we all fall down. To the lovers we left behind, the bad days, the good nights. In the great shipwreck of life, we all fall down.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t319-jade-before-you-embark-
Modo
homecoming : 29/10/2016
Messages : 4919
Louis d'or : 1695
pretty face : daisy ridley
julius caesar : av : caribou troublant
legends never die : ange de la vengeance, c'est au sein de la sphère de la guerre que son art s'exerce.


the mighty bush : télékinésie — d'une pensée ou d'un délicat mouvement de la main, elle envoie valser objet du commun comme les corps fait de chair et de sang.

Sujet: Re: Could be brave or insane || Jo Dim 19 Fév - 14:04 ()
JOOOOOOO wo wo
et ce début de fiche :well: :hearteyes:
Bienvenue sur gos rainbow
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t292-pascaline-estelle-sabot
Humains
homecoming : 29/10/2016
Messages : 11872
Louis d'or : 5551
pretty face : Teresa Palmer
julius caesar : Class Whore + Garance + Ophélia
these streets : Pascaline ne sait rien ou presque, mais ça ne saurait tarder si vous voyez ce que je veux dire.

Sujet: Re: Could be brave or insane || Jo Dim 19 Fév - 14:20 ()
Bienvenue dans le coin aya
Ce PV est tellement top ♥️

_________________

« you got to be good to be true »
▬ Pascaline. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.


Mes Goscars:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Could be brave or insane || Jo Dim 19 Fév - 15:10 ()
huhu bave      

Bienvenue sur GOS futur GOSienne please babe coeur

Bonne chance pour ta présentation :cutipie2: :hearteyes:

Eclate toi bien parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Could be brave or insane || Jo Dim 19 Fév - 15:42 ()
Bienvenue parmi nous, bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Could be brave or insane || Jo Dim 19 Fév - 15:52 ()
Bienvenue sur GoS, copine révolutionnaire !
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2012-could-be-brave-or-insa
Revolutionnaires
homecoming : 19/02/2017
Messages : 1054
Louis d'or : 1213
pretty face : jlc
julius caesar : ava : foolish blondie
the mighty bush : Pauv' humaine dans un monde de fou, trop fragile, jo, trop inconsciente et rien pour se défendre qua sa langue acérée et ses coups dans le vide. Si elle savait, la gamine, l'tonnerre dans la poitrine qu'elle se cache. (électrokinésie en déni)
these streets : Jo, la révo, la vox populi, qui sait rien que ce coeur ne veut lui dire, rien que les secrets qui s'entassent, les mystères, les hallucinations, des trucs qu'elle voit, qu'elle comprend pas. Jo, la scientifique sans plus d'certitudes que l'monde fout le camp.

Sujet: Re: Could be brave or insane || Jo Dim 19 Fév - 16:19 ()
MAIS QUEL ACCUEIL


@matt d. lefèvre : owii appelle ma soeur huhu j'ai vu qu'elle revenait juste d'une absence, je vais vite aller l'harceler smile Merci, je suis contente si ça vous plait un peu   et les compliments, ça fait toujours plaisir    M'enfin j'ai eu l'opportunité de jeter un oeil à ta plume aussi et my my, je peux pas tenir la comparaison ptdr

@charlie delacroix : mais ABSOLUMENT les révo for the win huhu pis mon dieu c'est quoi ce kit de fou bave elle pue la classe ta demoiselle !  aya

@tatiana l. petrova, @matteo u. bremond, @sophie a. lovett, merci merci milles fois

@kaïs osmane : aww un fan de saez ? J'avoue que je pouvais pas ne pas en mettre au moins une :pray: T'es trop adorable avec tes mots trop gentils et ton perso qui déboîte et la bouille de rami -- please babe

@jade s. dumeny : JAAADE (pardonréflexe) club des prénom en j maggle merci à toi :cutipie2:

@pascaline e. sabot, @oscar s. gatsby, @mabel collins, @Diane B. Jolivet : mercii inluv comment vous êtes seksy sans modération ici, c'est dangereux wesh

(euh c'possible que je foire les tags, c'est la première fois que j'ai affaire à ce système  oops)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Could be brave or insane || Jo Dim 19 Fév - 16:29 ()
Ta plume est trop divine, c'est un régal pour les yeux. :well: Bienvenue à toi. globul
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Could be brave or insane || Jo Dim 19 Fév - 17:05 ()
Bienvenue et bon courage pour ta fiche :cutipie2: J'aime beaucoup le début de ta fiche aya
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Could be brave or insane || Jo Dim 19 Fév - 18:05 ()
CE PV, CE PV, CE PV. aya aya aya j'irai réclamer un lien. What a Face
bienvenue par ici
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Could be brave or insane || Jo Dim 19 Fév - 23:38 ()
J'A-DO-RE ce que j'ai lu

Ecris nous vite la suite pretty please please babe

ET BIENVENUE PARMI NOUS BIEN SÛR globul
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Could be brave or insane || Jo Dim 19 Fév - 23:39 ()
bienvenue :cutipie2:
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t477-blood-girl-dubois
Revolutionnaires
homecoming : 02/11/2016
Messages : 796
Louis d'or : 1404
pretty face : Gigi Hadid.
julius caesar : ARΛBELLA(av.) JO(sign.)
the mighty bush : Elle possède depuis le grand retour le pouvoir d'aquakinésie. Elle n'arrive pas à le maîtrise, elle ne cherche pas à l'utiliser. Elle peut contrôler l'eau sous toutes ses formes. Liquide, solide, vapeur. Quand elle a le malheur de l'utiliser, elle se sent terriblement affaiblie et elle peut se mettre à saigner du nez si elle insiste. Il peut également se déclencher quand elle est sous le coup d'émotions fortes.
Allegeance : Tireuse d'élite, un bien grand mot pour une petite fille qui a appris à tirer avec le pistolet de son père. Simple activiste, elle est devenue tireuse, sûrement à cause de son caractère instable. Douée en tire, on voulait également la garder le plus loin possible du terrain. Beaucoup la considèrent comme dangereuse la petite gamine. Elle n'écoute pas, aveuglée par sa propre guerre. Elle n'arrive pas à voir plus loin, plus grand que sa vengeance. Elle ne comprend pas les actions douces comme des tags ou des mises en scène. Quand on lui a parlé de remplir la place de la République avec des mannequins, elle leur a ri au nez. Elle est enfermée dans cette colère, dans cette violence dont elle n'avait jamais fais preuve avant la disparition de son aîné. Fini la petite fille douce et innocente. Fini la naïveté et la pureté. Elle s'est transformée, devant tromperie et extrémiste.
these streets : Elle ne sait malheureusement pas grand chose la pauvre petite. Elle sait que quelque chose ne va pas, elle ne reconnaît pas son frère. Mais elle serait incapable de dire si il s'agit d'une autre personne ou tout simplement d'un lavage de cerveau ou encore d'un robot (dernière hypothèse éliminée récemment après avoir entailler la main de son frère pour s'en assurer.)

Sujet: Re: Could be brave or insane || Jo Lun 20 Fév - 0:21 ()
UNE JO je suis trop happy aya
J'adore le pv et ta plume est juste dingue aya j'espère qu'on aura un lien ensemble ( bien que lily s'entend très mal avec ta sœur ptdr ptdr )
Enfin bref, je te souhaite la bienvenue parmi nous, j'espère que tu te plairas et tout et tout wo
Et garde une place pour lily in your heart huhu

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Could be brave or insane || Jo Lun 20 Fév - 0:34 ()
sista, huhu
j'ai déjà fait le grand du topo dans le mp mais je répète, t'es belle, tu sens bon et j'ai hâte de te voir validée et toute en couleur. :hearteyes:
je suis contente que tu gardes jenna parce que je trouve le duo avec emilia fa-bu-leux (magnifaïke ma chérie :ehbien: ) (excuse les références promis j'suis du genre passable d'habitude :mdr: )

et ta plume, fudge. :tears: :tears: je sais pas comment je vais pouvoir tenir les rps mais osef, ça me fera du beau aux yeux. :huhuhu:

bref, bienvenue sestra, beaucoup d'amour. holyshit et bon courage pour la fin de cette fichette.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Could be brave or insane || Jo Lun 20 Fév - 1:24 ()
Bienvenue parmi nous & bonne chance pour ta fiche please babe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Could be brave or insane || Jo Lun 20 Fév - 11:07 ()
Je ne vais pas faire dans l'original, mais tant pis :ehbien: :ehbien:
Cette plume est divine. :well:

Bienvenue chez toi, jo :lick:
Et écris-nous la suite. :pray:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Could be brave or insane || Jo Lun 20 Fév - 11:10 ()
J'approuve Elvire pour la plume, superbe début de fiche, bonne continuation à toi et bienvenue :lovelove:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Could be brave or insane || Jo Lun 20 Fév - 18:01 ()
UNE REVOLUTIONNAIRE :lovelove: keur keur J'aime beaucoup la façon dont tu écris et alors les pouvoirs :mdr: :mdr: merveilleux! (surtout celui des chaussettes, I feel you :mdr: ). Courage pour ta fiche et au plaisir de te croiser tout plein!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Could be brave or insane || Jo ()
Revenir en haut Aller en bas
 
Could be brave or insane || Jo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Are the Republicans insane?
» Dites moi, mon brave... [PV]
» tobias Ҩ seul le brave sait qu'il a peur. YOU WIN OR YOU DIE.
» Invocation du moment de Brave Frontier - Elza, Tilith, Seria et Karl - du 11/11 au 25/11
» Brave is a sailor who embarks on stormy seas ▽ Phoebus
Ready for it ?
Are you
i see how this is gonna go, touch me & you'll never be alone

a game of shadows ::  These nights will never die :: les présentations :: validées