boom bitch
Après un long dimanche, mais pas de fiançailles, nous voilà de retour !
Pour tout savoir sur les nouveautés de la version, c'est par .
dying to be born again
L'intrigue est de retour, pour vous jouer de mauvais tours... ou pas.
Dans tous les cas, c'est par .
paris versus the apocalypse
Quoi de mieux pour lutter contre l'apocalypse qu'un apéro ?
Pour vous inscrire à l'event, c'est par là.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 kaïs osmane ♦ jo c. duval
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
the last young renegades
homecoming : 19/02/2017
Messages : 727
Louis d'or : 912
pretty face : Jenna Coleman
julius caesar : lux aeterna / signa me
the mighty bush : Pauv' humaine dans un monde de fou, trop fragile, jo, trop inconsciente et rien pour se défendre qua sa langue acérée et ses coups dans le vide.
these streets : Elle se prend les bombes dans la gueule, la bouc émissaire, se fait chasser dans les rues, et le tout au nom de causes qu'elle connaît même pas. Jo, elle joue le jeu avec un bandeau sur les yeux, elle a beau se griffer le visage, ya que du noir partout qui l'aveugle.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2012-could-be-brave-or-insa
Revolutionnaires

Sujet: kaïs osmane ♦ jo c. duval Mar 7 Mar - 0:53 ()
D’la magie en bouteille, translucide dans sa prison de verre, elle l’appelle, sa bouche innocente contre le goulot tentateur. Et alors qu'elle défie le diable droit dans les yeux, ya les biiiiiips interminables dans son esgourde ; la paroi froide de l’écran sur sa joue abandonnée, portable retrouvé sur le rebord d’la fenêtre et qu’elle sait pas comment qu’il est allé jusque là-bas tout seul. Ça pense plus tout droit entre les deux opalines déjà.
Un clic. Un souffle.
Elle s’éclate le front contre la table sous laquelle elle s’était effondrée. « AOUTCH MERDE DE GOBLIN ! » La paluche sur la bosse, jo a besoin d’un bisou magique. « Kaïs ? S’il te plait, crie pas, jsais qu’il est tard mais ya une sorte de minimoys dans mon crâne, déjà, là, et faut pas crier, dis. » Un regard sur l’horloge de la cuisine, 2h44 hurle les aiguilles, c’presque raisonnable. « Tu dormais ? » L’esprit de Sherlock n’était pas en jo.

_________________


you transfix me
✵✵✵
⊰ they say every sin will have a thousand eyes to guilty fools with guilty minds, but i must be cruel to be kind deep within my head of stone ⊰
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 07/02/2017
Messages : 1559
Louis d'or : 1486
pretty face : rami malek
julius caesar : ophelia (av) matt (sign) blanche (aesthetic)
the mighty bush : aveuglement ; lève comme un voile devant les rétines de sa victime, lui donnant qu'une vision blanche, éclatante, brouillée des alentours.
these streets : rien, absolument rien. Les pieds trop sur terre, il vit dans le déni, s'y complaît et laisse les hypothèses fantasques aux autres.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1727-nothing-else-left-abel
Humains

En ligne
Sujet: Re: kaïs osmane ♦ jo c. duval Mar 7 Mar - 1:13 ()
La nuit s'entame, l'ennui aussi. Il n'y a rien ici ce soir qui trouve grâce à ses yeux exigeants. C'est pas faute d'enchaîner quelques verres et de balancer quelques provocations en l'air. Non, définitivement, les gens sont chiants ce soir. Alors la soirée tourne court, stop. Et pourtant l'aurore qui d'habitude lui donne l'heure de rentrée est encore loin. Mais il est déjà en route vers chez lui, l'air maussade et la frustration dans les tripes. Seulement le téléphone fourré dans la poche se met à sonner, et le nom qui apparaît sur l'écran lui arrache un sourire bien malgré lui. Les cris qui suivent par contre le font vite redescendre. « T"as bu ? » La réponse est évidente à l'écoute des conneries qu'elle jette à l'autre bout du téléphone. Mais sans lui, oserait-elle ? « Je cris pas putain. » Pas encore, non. Mais il peut vite perdre patience le gosse si on vient l'emmerder juste pour subir les déboire d'une ivrogne. « A ton avis princesse ? Il est encore tôt, non ? » A son rythme, elle le sait. Même s'il imagine qu'elle ne sait déjà plus grand chose rien qu'à entendre le son de sa voix qui déraille. « Et c'est quoi cette histoire de minimachins dans le crâne ? Qu'est ce que t'as fait ... encore ? »

_________________


Soon
To the brave and the petrified, we all fall down. To the slave and the civilised, we all fall down. To the lovers we left behind, the bad days, the good nights. In the great shipwreck of life, we all fall down.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 19/02/2017
Messages : 727
Louis d'or : 912
pretty face : Jenna Coleman
julius caesar : lux aeterna / signa me
the mighty bush : Pauv' humaine dans un monde de fou, trop fragile, jo, trop inconsciente et rien pour se défendre qua sa langue acérée et ses coups dans le vide.
these streets : Elle se prend les bombes dans la gueule, la bouc émissaire, se fait chasser dans les rues, et le tout au nom de causes qu'elle connaît même pas. Jo, elle joue le jeu avec un bandeau sur les yeux, elle a beau se griffer le visage, ya que du noir partout qui l'aveugle.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2012-could-be-brave-or-insa
Revolutionnaires

Sujet: Re: kaïs osmane ♦ jo c. duval Mar 7 Mar - 15:54 ()
« T"as bu ? » Merde, comment il sait. Elle jette un regard à droite et à gauche, la ptite parano, mais non, pas de kaïs qui s’est dématérialisé dans son île de déchéance. Yaurait presque de l’accusation dans sa question, presque, il juge jamais, c’pour ça qu’elle appelle la jo. « Et alors ? » Le menton des gosses fiers de leurs conneries qui se lève. Pis elle lui barbouille des excuses en massant le tambour dans sa boîte crânienne. Mais son prince de la nuit, il s’en fiche, et en se concentrant, elle peut entendre le fourmillement de la rue derrière lui. Il lui arrache un sourire. « T’as raison, j’commence même à m’demander si tu sais ce que dormir veut dire. Seriez-vous un vampire à votre temps perdus, misterrr Kaïs Osmane ? Parce que, ça, ce serait un scoop ! » Glisse, se relève, tangue sur les deux pieds traîtres, attrape son reflet dans le miroir. Qu’est-ce qu’elle a foutu ? Quelle connerie ? Mais à quel instant précis ? « … madame vodka a été laissée au bord de ma porte, j’pouvais pas la laisser dormir dehors …Mais on se sent seules, t’es où ? »

@kaïs osmane

_________________


you transfix me
✵✵✵
⊰ they say every sin will have a thousand eyes to guilty fools with guilty minds, but i must be cruel to be kind deep within my head of stone ⊰
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 07/02/2017
Messages : 1559
Louis d'or : 1486
pretty face : rami malek
julius caesar : ophelia (av) matt (sign) blanche (aesthetic)
the mighty bush : aveuglement ; lève comme un voile devant les rétines de sa victime, lui donnant qu'une vision blanche, éclatante, brouillée des alentours.
these streets : rien, absolument rien. Les pieds trop sur terre, il vit dans le déni, s'y complaît et laisse les hypothèses fantasques aux autres.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1727-nothing-else-left-abel
Humains

En ligne
Sujet: Re: kaïs osmane ♦ jo c. duval Mar 7 Mar - 16:38 ()
« Et alors je m'inquiète qui ait personne pour te surveiller. » Faux. Il est jaloux de sa soirée qui promet plus que la sienne, il envie sa capacité à s'amuser seule alors que la frustration de sa nuit gâchée l'accable encore. Une nuit de perdue, du temps gaspillé. « Nan le scoop c'est que t'as pas encore fait explosé ton appartement dans ton état. » Il n'a pas oublié sa fascination pour les boums et autres détonations provoquées par ses petites mains. Il n'a rien oublié Kaïs, il sait encore qu'elle est la représentation parfaite d'une bombe à retardement, l'obsédée des déflagrations, ce bout de femme aux allures d'ouragan. « J'suis dans le 16e. » Quelque part entre un bar et son immeuble, il ne saurait dire exactement. L'alcool est moins flagrant dans sa voix que dans celle de Jo, mais la douce sensation de perdition cogne contre son crâne. « Pourquoi t'as besoin d'un coup de main pour tenir debout ? »

_________________


Soon
To the brave and the petrified, we all fall down. To the slave and the civilised, we all fall down. To the lovers we left behind, the bad days, the good nights. In the great shipwreck of life, we all fall down.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 19/02/2017
Messages : 727
Louis d'or : 912
pretty face : Jenna Coleman
julius caesar : lux aeterna / signa me
the mighty bush : Pauv' humaine dans un monde de fou, trop fragile, jo, trop inconsciente et rien pour se défendre qua sa langue acérée et ses coups dans le vide.
these streets : Elle se prend les bombes dans la gueule, la bouc émissaire, se fait chasser dans les rues, et le tout au nom de causes qu'elle connaît même pas. Jo, elle joue le jeu avec un bandeau sur les yeux, elle a beau se griffer le visage, ya que du noir partout qui l'aveugle.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2012-could-be-brave-or-insa
Revolutionnaires

Sujet: Re: kaïs osmane ♦ jo c. duval Sam 11 Mar - 15:48 ()
Il s’inquiète qu’il dit, et elle, elle rit, parce que c’est stupide et que c’est pas vrai, et que pourtant, il devrait. Jo, elle chante la bouteille pour le feu dans les veines, pour que la nuit se torde d’artifices, mais jamais elle boit parce qu’elle a mal, jamais toute seule comme ça. Alors elle rit, jusqu’à ce qu’il l’accuse d’faire exploser son appartement. « Hééééé … ! » Argument fort. « Jsuis absolument capable de le faire exploser sobre ! » Ya quelque chose qu’est pas passé à l’endroit dans le cerveau. Un regard dans le miroir, elle arrange une trace de maquillage qui s’est fait la malle. « On peut dire ça. Le 16 ème, hein ? Jme sens d’humeur à faire quelque chose d’interdit, ça te dit ? » qu’elle minaude, le défi stupide dans la voix. Impatiente, intrépide, assurée, elle a déjà enfilé son manteau.

@kaïs osmane

_________________


you transfix me
✵✵✵
⊰ they say every sin will have a thousand eyes to guilty fools with guilty minds, but i must be cruel to be kind deep within my head of stone ⊰
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 07/02/2017
Messages : 1559
Louis d'or : 1486
pretty face : rami malek
julius caesar : ophelia (av) matt (sign) blanche (aesthetic)
the mighty bush : aveuglement ; lève comme un voile devant les rétines de sa victime, lui donnant qu'une vision blanche, éclatante, brouillée des alentours.
these streets : rien, absolument rien. Les pieds trop sur terre, il vit dans le déni, s'y complaît et laisse les hypothèses fantasques aux autres.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1727-nothing-else-left-abel
Humains

En ligne
Sujet: Re: kaïs osmane ♦ jo c. duval Mar 14 Mar - 2:33 ()
Elle rit, elle crie, elle s'indigne et ça le fait sourire tout ça Kaïs. « Je sais bien que tu peux le faire sobre aussi. » Il sait tout Kaïs, ou presque. Il imagine, il suppose, il voit ce qu'il veut bien voir, et croit ce qu'elle veut bien lui dire. Mais au fond, il ne connaît d'elle qu'un désespoir qu'il a partagé et des limites jamais fixées. Et ça leur suffit, depuis le début. Alors par automatisme il s'arrête au milieu de la rue comme pour donner plus d'impact à sa réponse.« Toujours. » Il ne sait pas refuser face à ce genre de propositions aussi douces à ses oreilles, autant demander à un camé s'il veut un paquet de drogue en cadeau. « T'as un truc à proposer ou on se rejoint quelque part et on voit où le vent nous mène ? »

_________________


Soon
To the brave and the petrified, we all fall down. To the slave and the civilised, we all fall down. To the lovers we left behind, the bad days, the good nights. In the great shipwreck of life, we all fall down.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 19/02/2017
Messages : 727
Louis d'or : 912
pretty face : Jenna Coleman
julius caesar : lux aeterna / signa me
the mighty bush : Pauv' humaine dans un monde de fou, trop fragile, jo, trop inconsciente et rien pour se défendre qua sa langue acérée et ses coups dans le vide.
these streets : Elle se prend les bombes dans la gueule, la bouc émissaire, se fait chasser dans les rues, et le tout au nom de causes qu'elle connaît même pas. Jo, elle joue le jeu avec un bandeau sur les yeux, elle a beau se griffer le visage, ya que du noir partout qui l'aveugle.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2012-could-be-brave-or-insa
Revolutionnaires

Sujet: Re: kaïs osmane ♦ jo c. duval Dim 19 Mar - 18:56 ()
Il résonne, son toujours, décidé et profond, comme si elle venait de lui demander de sauver la planète Terre. Peut-être que c'est un peu ça, peut-être qu'ils sauvent les pots cassés de leur monde à eux, un monde de débauche et beuverie, mais  un monde sans filtre et sans limite. « je sais pas, ya un truc que je voulais faire depuis longtemps mais il paraît que jsuis folle … Tu me rejoins au bar sur les quais ? Avec les lanternes chinoises là, où t’as cru que le serveur faisait partie de la mafia. » Et il aurait pu ! Personne ne porte des costumes pareil sans bosser pour le parrain. Sauf les serveurs.  

_________________


you transfix me
✵✵✵
⊰ they say every sin will have a thousand eyes to guilty fools with guilty minds, but i must be cruel to be kind deep within my head of stone ⊰
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 07/02/2017
Messages : 1559
Louis d'or : 1486
pretty face : rami malek
julius caesar : ophelia (av) matt (sign) blanche (aesthetic)
the mighty bush : aveuglement ; lève comme un voile devant les rétines de sa victime, lui donnant qu'une vision blanche, éclatante, brouillée des alentours.
these streets : rien, absolument rien. Les pieds trop sur terre, il vit dans le déni, s'y complaît et laisse les hypothèses fantasques aux autres.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1727-nothing-else-left-abel
Humains

En ligne
Sujet: Re: kaïs osmane ♦ jo c. duval Ven 24 Mar - 17:50 ()
Folle. Autant qu'il est fou. Pour ça qu'ils s'entendent aussi bien, pour ça qu'ils foutent le chaos juste pour arracher un rire mal placé. Pour ça qu'il continue de répondre à ses appels et à ses bouteilles de détresse jetées à la mer. Il aime sombrer avec elle Kaïs, il y peut rien. Il a connu le pire à ses côtés, deux âmes errantes ayant perdu leur essentiel qui ont essayé de s'accrocher au vide en dessous. « Mais j'suis toujours persuadé qu'il en est. » Il voit des mafieux partout depuis qu'il a rencontré Lev, il se méfie, il s'en fout, mais il continue de penser que ça grouille les rues de ces machins là. « On se rejoint là bas alors. » Il hésite une seconde avant de raccrocher. « Arrange toi pour venir en un seul morceau. Et parle pas aux inconnus dans la rue. »

_________________


Soon
To the brave and the petrified, we all fall down. To the slave and the civilised, we all fall down. To the lovers we left behind, the bad days, the good nights. In the great shipwreck of life, we all fall down.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: kaïs osmane ♦ jo c. duval ()
Revenir en haut Aller en bas
 
kaïs osmane ♦ jo c. duval
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» EDITO de Frantz Duval : Si nos chefs savaient...
» Elie Duval
» Cassandra Duval
» Un samedi après-midi qui s'annonçait des plus ennuyeux ? Peut-être pas... | ft. Loïse A. Langel & Perle Duval [TERMINE]
» Un stade de Football à cité Soleil...
Static palms
melt your vibe
always on the hunt

a game of shadows ::  These nights will never die :: gestion du personnage :: Communications :: Appels