boom bitch
Après un week end de liane foly, le forum ouvre ses portes !
Pour tout savoir sur les news de cette version, c'est par .
are you ready for it ?
Un cavalier de l'apocalypse, une pénurie inédite, un trésor chelou de ouf et surtout la fashion week...
Venez découvrir l'intrigue et ses quêtes ici.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 Christopher – Sick and full of pride.
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Christopher – Sick and full of pride. Dim 23 Avr - 16:33 ()
Christopher Lion
I’m coming, going to eat you alive.
Human name  Le nom du fantoche comme un cadeau lâché à sa gueule béante. L'humour foireux d'un Destin qu'il conquiert. Lion, tache l'encre sur les papiers. Lion, il sera. Azazel a le cœur bouffé par la rage et l'envie et l'orgueil. Cataclysme à ses sens, l'Humanité en répugnance et passion. Son nom, il le porte, transporte. Son nom, Azazel le détient, le chimérise à l'excès.
They call me Christopher, crissent les mâchoires. Christopher dans le mensonge et l'erreur. L'amorce en grognement et la chute en soupir.
laughter linesTrente-sept années suppurent au faciès du monstrueux boucher.
moneymaker Directeur de la chaîne Believe. Le sourire étire les babines sous lesquelles se mussent les crocs.
heart like that Veuf. La femme, devenue charogne quand la mine basse, l'homme geint l'absence. La disparition. Les mains pourtant, badigeonnées de sang.
Sex on fire Pansexuel. Le goût de l'autre sur les lèvres. Il n'a d'attraits pour les corps que lorsqu'il les imagine écartelés, ouverts sous ses paumes qui d'une douceur décadente effleurent et caressent la viande dénudée. Les courbes des femelles allument son entre-cuisse ; l'odeur des mâles avive ses macabres appétences.
Blood lines Il est seul ; reclus dans son antre de  dévastation.
society Très aisé. Sa fortune s'unit à la propagande démoniaque.
home address Huitième arrondissement, un vaste appartement aux abords de l'Arc de Triomphe. Azazel jouit de la vue et de sa proximité avec le clan.
theme song Trollabundin - Eivor. Late Night - Foals.
demon name Azazel.
for centuries Des éternités.
this is gospel Bourreau des Enfers, Grand Persécuteur et Tourmenteur du Royaume de Dis. Démon des Hautes Sphères. L'Ange à l'échine calcinée, préserve sans cesser son intime suppurant. Trop de goudron lui coule en travers des artères. Insoutenable, insatiable. Il fait partie des Puissants, de ceux qui tournoient autour de Lucifer ; Seigneur et Maître dont il semble vouloir mordre la main. Car l'appétit qui lui vrille les entrailles s'enracine au cortex. Tourbillon de mauvaises pensées où la fièvre du pouvoir, toujours, le dévore à l'en rendre cinglé.
atmosphere Affilié à la sphère de l'Infini, sur laquelle son intolérable substance gouverne. Il en est le Commandant.
Bitch better have my money
Say my name, say my name, say my name.
Putréfaction de la chair et coup de surin contre l’os. Il enfonce, Azazel. Il enfonce et il enfonce jusqu’à percevoir la note sillonner à ses tympans. Et il remarque, l’éclat au regard, qui s’annonce. Qui l’annonce. Lui, l’horreur et la destruction. Lui, l’extase et l’abandon. Coït interminable dans la glaire et les tripes, visage penché, visage serein, coulé à celui de l’opposé qui, à perpétué se souvient.
Frénésie mortelle rongeant l’intime de sa ventraille en tombeau. La Chimère est inapaisable. Elle est affamée et vengeresse. Au tréfonds des esprits, elle se glisse et s’insurge. De la détresse et des besoins ; qu’elle réveille, donne, qu’elle façonne par le toucher et le murmure. Qu’elle libère par ses phalanges craquelées et sa psyché tavelée de néant.
Azazel n’a de souvenance que les voix ; les voix de chacun, qui, immuablement chantent agonie et misère lorsque ses paupières s’affaissent. Les figures, elles, se mélangent, se froissent, s’enlisent les unes aux unes aux unes et aux autres. Car Azazel n'ambitionne rien, rien, rien que l’exaltation en son sein.
De douleur on l’a miraculeusement broyé, comme il broie pourvu de son infinie tendresse, de son infinie bienveillance. Il promet, il lègue et il condamne. Écartelé, brisé, déchiré, souviens-toi, souviens-toi, pareille à une renaissance, chuchote-t-il, pareille à une renaissance dont je suis le père et dont tu seras le roi.  
Be a poem
to crucify all those around you.
caractère Effréné. Immoral. Rusé. Scrutateur. Opportuniste. Taiseux. Magnétique. Instinctif. Vorace. Furieux. Orgueilleux. Destructeur. Avide. Obsessionnel. Possessif. Tentateur. Félon. Morbide.
anecdotesFume beaucoup trop. Entre ses chicots, la clope souvent. Le cigare, l'Habano, pour les bonnes occasions seulement. ▬ Charnel. Il ne collectionne pas les conquêtes mais les accumule. Consomme et consume, sans rien laisser derrière que des cendres au cœur et des bleus au corps. ▬ Les bolides en maléfice. Les mécaniques rutilantes le fascinent. Et la vitesse a l'effet d'une drogue, sur lui. Il jubile, là, juché sur son engin de mort, à flirter démesurément avec les limites. Sportive ou routière ou de collection, les voitures et les motos s'entassent dans un hangar, en bordure de cité. ▬ Indifférent aux nouvelles technologies, il en use par simple esprit pratique. Le manque de contact direct avec celui ou celle qu'il vise, réduisant immanquablement son intérêt et sa patience – patience naturellement très limitée. ▬ Terreur de l'eau. Azazel éprouve une peur panique de la flotte – ou plus exactement, des grandes étendues. On ne le verra donc pas à la piscine, ni même à la mer. Ce genre de merdes, comme il dit, c'est pour les abrutis suicidaires. Il ne prend pas non plus de bain, préférant la douche. En réalité, c'est le manque de contrôle sur lui-même, sur ce qui l'entoure, qui l'angoissent éperdument. C'est sans doute aussi, la puissance de Mère Nature, qu'il hait ; cette garce apte à l'écraser et le faire sombrer. ▬ L'Oubli. Que son nom ne provoque plus l'effroi, que son aura ne bousille plus la raison. Azazel est un orgueilleux, un orgueilleux amoureux de sa propre légende ; crassée de rouge et de cris. ▬ Les chewing-gums à la fraise. Il en a toujours dans les poches.  ▬ La furie. Cette violence, omniprésente chez lui. Omnipotente. Adorée et adulée, elle est son plus dangereux vice. Car les salves qui lui percutent la poitrine, fréquemment, il est incapable de les contenir. Alors, l'hémoglobine souille les draps ou souille le plancher. Qu'importe, qu'importe. Tant que le carmin et la souffrance criblent son univers tout entier. ▬ Les vieilles chansons françaises. De Gainsbourg à Brel, de Piaff à Brassens ; Azazel n'est finalement qu'un impitoyable romantique. Qui jamais ne délaissera ni ne délivrera ses victimes, sans ajouter aux sévices une mélodie humectée de mélancolie. ▬ Malphas. Malphas. Malphas encore. Malphas sa possession. Malphas sa déraison. Malphas sa création.
not comin' home
you're not coming home
Pouvoir(s)(Corruption) Il a l’aura sanieuse, Azazel. Sa seule présence en ivresse et névrose. Il flétrit les âmes par défi plus que par envie. Les tirer hors des sentiers bienheureux de l’existence, en obscène fringale nécessaire à sa survivance. (Dégradation psychologique) Et de corruption naît le purin de l’esprit. Il pousse ses cibles contre les dents des malaises et de la dépression. Et ça l’amuse, désespérément. La déchéance en inlassable hypnose.
Loyalty Loyal envers lui-même. Lucifer ; entité l’ayant muselé durant des éons, n’a dès à présent plus que les miettes de son dévouement, qu’il largue, obséquieux à vomir.  C’est la déception, qui submerge les orbes de l’odieux féal. La déception d’un maître qui n’a plus la force de retenir les élans de son dogue goinfré d’âmes et de fureur. Et à ce déluge, langoureusement se love Malphas. Malphas, son ancre. Sa sublime progéniture, son bras droit, son chef-d'œuvre. Azazel se pressent Père d’un nouvel ordre ; ses victimes en précieux rejetons. Ses sbires en soldats de plomb.
What you know Depuis son naufrage sur Terre, Azazel a eu l’occasion de mirer les éclats et le soufre provoqués par la Grande Guerre ; dans laquelle il se complet absolument. Acteur animé d’une méchanceté toute naturelle, ses pupilles contemplent les désastres se répandre. Et sa flamboyante démence sème, lentement mais surement, les prémices de ce qu’il présage et n’envisage comme rien de mieux qu’une trépidante Apocalypse. Son ignorance demeure cependant en ce qui concerne les Dieux. C’est insensé, pour lui ; lui qui ne conçoit pas avoir d’ennemis si puissants à démembrer – car, évidemment, la soumission à une quelconque de ces saloperies, ne lui frôle pas une seconde l'encéphale. Alors, les questions à son entre-tempes s'entassent. Et les réponses, elles, ne viennent jamais.
Let's play Il détruira. Ce monde et tous les autres. Car de trop d'infinis, la créature est composée. Décomposée. Disloquée. Elle veut et refuse. Elle avale et régurgite. Elle aime et soudain, elle abomine.  Azazel n’a aucune espèce de règles, si ce ne sont les siennes, qu’il édicte selon son humeur et ses ambitions. Leader, définitivement, il se réclame et se targue d’être. Une couronne d’épines et d’os plantée à son front soucieux.
Si tu croises un ange dans la rue, tu fais quoi ? S’il n’avait pas cette trogne renfrognée et cette aura turpide, Azazel s’amuserait à déglinguer leurs rangs. En badinant dans leur sillage, en minaudant des airs vénérables et consacrés. Malheureusement, ces emplumés lui filent de l’urticaire. Et les cogner le plonge dans d’ordurières passions.  
Un humain te confie son désespoir, que fais-tu ? Misérables et fabuleux, tout à la fois. Ils sont son fonds de commerce. Ils sont ce qui démultiplie son excitation. La Terre tel un vagin qu'il ensemence et martyrise.
Tu croises Lucifer de bon matin, quelle est ta réaction ? Risette scotchée à la face et prurit qui lui défonce la conscience. Affable au possible, Azazel est un félon. Un miraculeux couard qui se place sous la dextre du Seigneur à qui il promet dévotion et admiration. Et dans son dos, au creux de ses reins, le Boucher planque le poignard. Lame prête à lacérer la gorge et le poitrail de l’abominé jadis vénéré.  
Tu entends un templier dire que les démons sont des petites merdes, quelle est ta réaction ?   Il acquiesce, Azazel. Menton allant et venant, de bas en haut. Oui, les démons sont de petites merdes. Et brutalement son front heurte celui du vis-à-vis. Un fracas, où explosent l'algie et le grenat. Oui, les démons sont de petites merdes ; et c’est un gros problème. En celà, les Templiers ne sont qu’un vague embarras. Une épine dans son pied, désagréable quotidiennement. Pas assez, néanmoins, pour que son sourire de chacal ne s’efface de sa bouille.
Et les révolutionnaires, t'en penses quoi ?   L’insipide de larves hurlantes. Tout au plus, il se complet à fourrer son nase dans leurs affaires, afin d’y injecter un peu plus de bordel. L’ennui étant un affreux sentiment qu’il atténue en nouant et dénouant les nœuds entourant ce groupuscule aux absurdes réclamations.
Tu détiens enfin tous les pouvoirs, quelle est la première chose que tu fais pour façonner le monde à ton image ?   Il ferait de Lucifer un poisson rouge, un joli petit poisson rouge qu'il écraserait malencontreusement sous son talon. Après, oui, après, débuterait son règne de ruines et de rires. Et même si c'est cliché, et même si c'est surfait ; Azazel s'en balance.
Et le nouveau maire, t'en penses quoi ?  Lui ou un autre ; le Boucher ne s’en effarouchait pas. Tout au plus, lissait-il ses relations. Pour avoir la paix – cette paix qu’il désintègre chaque fois qu’il franchit le seuil de la moindre porte. On ne se lasse pas, des contradictions. Mais depuis le black-out, depuis les photos et les ragots, (cf events) sa colère enfle et ses poings le démangent. À l'ombre de son clan, Azazel s'épuise à comprendre l'insondable des événements. 
Who were you ? Christopher, c'était un gars bien. Un mari attentif et un businessman talentueux. Actionnaire de la chaîne Believe, personnalité conforme aux exigences. Il avait, parfois, l'attitude mesquine, c'est vrai. Il avait un faible pour les putes et pour la dope, c'est vrai également. Mais rien d'insurmontable, rien qui ne le prédestine à ça : Azazel enfilant sa carcasse comme un vulgaire pyjama de coton. Christopher, il aurait pu faire de belles choses, si on lui en avait laissé le temps, si on lui avait tendu la main, si on l'avait poussé d'une tape amicale sur l'épaule. Car il lui manquait la hargne et l'ambition. Christopher, ouais, Christopher, il avait l'ego fragile malgré une cervelle remplie. Alors, un jour, Christopher, il a été bâfré par Azazel sans pitié ni remord.
The past Christopher, ce n’était pas un type très entouré. Un incompris, dont les liens divers et variés, ne reflétaient que le néant d’une société. Il n’y avait que sa femme. Sa douce Mathilde. Mathilde, douce Mathilde. Que le Boucher n’a pas su cajoler comme son pyjama de coton le faisait. C’est au cours d’une nuit, que ça a foiré. Peu après le retour. Peu après les interrogations et les suppliques. Une nuit où Azazel, jouant au mari déboussolé, n’a pu refouler ses talents d’artiste. Mathilde, la douce Mathilde, a fini l’abdomen creusé par le sexe puis la poigne, de l’être auquel elle avait juré fidélité – pour le meilleur et pour le pire.
La femme disparue et les larmes de crocodile, auront suffi à étrangler les soupçons.
Azazel ou Christopher, par la suite, ça n'avait plus tellement d'importance. Azazel ou Christopher, a mené sa barque et franchi les marches, tranquillement. Museau dressé, dédain princier placardé sur les ridules. Et c'est muni de sa fantasque frénésie, que Christopher ou Azazel, a su pulvériser les obstacles et les gêneurs. Jusqu'à retrouver son clan, jusqu'à y installer confortablement son cul. Jusqu'à retrouver Malphas. Malphas. Malphas encore. Malphas sa possession, jappe-t-il. Malphas sa déraison. Malphas sa création.
you're not coming home
The real star
a star is born
pseudo Babine.
âge25 ans.  
Comment as-tu trouvé le forum ? Via Bazzart. Je zone dessus depuis, genre, plus d'un mois. #stalker Sans réussir à me décider. #loser Et j'ai craqué. Comme ça. Parce que j'le vaux bien. (en vrai, y'a le scenar, surtout, qui m'obsédait salement)
Qu'en penses-tu ? Top. Bon j'suis un peu paumée avec le codage, mais c'est le temps de s’habituer, j'imagine.
Feat. Tom Hardy.
crédits Babine, Venus in furs, Tumblr.
what else ? J'aime bien les  poneys.  


Dernière édition par Christopher Lion le Ven 9 Juin - 11:24, édité 32 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Christopher – Sick and full of pride. Dim 23 Avr - 16:34 ()
+ 1, si la force est avec moi.

EDIT
bon au final, hein:
 


Dernière édition par Christopher Lion le Lun 24 Avr - 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Christopher – Sick and full of pride. Dim 23 Avr - 16:42 ()
AZAZEL.


On l'attendait avec impatience pour boucler le trio infernal Azriaphas. Je pense que tu pouvais pas mieux choisir. Bref, bienvenue par ici, je t'aime déjà, vivement les rp


edit : j'ai oublié de te dire -shame on me- que j'adoooooore ta plume.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Christopher – Sick and full of pride. Dim 23 Avr - 16:45 ()
Bienvenue parmi nous, bon courage pour le reste de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Christopher – Sick and full of pride. Dim 23 Avr - 16:47 ()
Une plume que je reconnais.

Bienvenue Christopher et bon courage pour la suite de la rédaction.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Christopher – Sick and full of pride. Dim 23 Avr - 16:51 ()
Je ne suis pas sur le bon compte mais

BIENVENUE SUR GOS, CHRISTOPHER ! aya Pauvre Azazel déçu par son Lulu.
J'ai hâte de pouvoir lire la suite de ta fiche, donc que la force soit avec toi ! globul
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t292-pascaline-estelle-sabot
Humains
homecoming : 29/10/2016
Messages : 11886
Louis d'or : 5629
pretty face : Teresa Palmer
julius caesar : Class Whore + Garance + Ophélia
these streets : Pascaline ne sait rien ou presque, mais ça ne saurait tarder si vous voyez ce que je veux dire.

En ligne
Sujet: Re: Christopher – Sick and full of pride. Dim 23 Avr - 16:55 ()
Bienvenue dans le coin aya

_________________

« you got to be good to be true »
▬ Pascaline. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.


Mes Goscars:
 

Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t319-jade-before-you-embark-
Modo
homecoming : 29/10/2016
Messages : 4917
Louis d'or : 1692
pretty face : daisy ridley
julius caesar : av : caribou troublant
legends never die : ange de la vengeance, c'est au sein de la sphère de la guerre que son art s'exerce.


the mighty bush : télékinésie — d'une pensée ou d'un délicat mouvement de la main, elle envoie valser objet du commun comme les corps fait de chair et de sang.

Sujet: Re: Christopher – Sick and full of pride. Dim 23 Avr - 17:15 ()
décidément c'est la journée de garance aujourd'hui
super choix de scénario en tout cas wo
bienvenue sut gos rainbow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Christopher – Sick and full of pride. Dim 23 Avr - 17:27 ()
Bienvenue à toi hih <3 hâte de découvrir ce personnage <3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Christopher – Sick and full of pride. Dim 23 Avr - 17:33 ()
Ohhh le binôme d'Alastor!!! aya Team bourreaux huhu mais pas des coeurs... ou alors des coeurs à vifs... ? Tant qu'y a du sang, n'est-ce pas

On reprend parce que je me suis perdue psycho

J'ai hâte de voir en jeu du coup aya Bienvenue tout plein sur GOS avec ce nouveau démon, je viendrais surement t'embêter avec Belzébuth Courage!
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t261-matt-be-brave-now
admin du dimanche
homecoming : 21/03/2015
Messages : 6148
Louis d'or : 730
pretty face : Francisco Lachowski
julius caesar : I ♥ coco
the mighty bush : technopathie : Depuis le grand retour, Matt peut contrôler les objets électroniques par la simple force de sa pensée. Il ne comprend pas exactement comment, ni pourquoi, mais il trouve ça bien utile, surtout lorsqu'il s'agit d'effacer des données compromettantes.
these streets : Dire que Matt ne sait rien est un euphémisme. En vérité, il se fiche un peu de ce qui est arrivé à Paris et, même s'il entend souvent parler de Lucifer & co dans son restaurant, il n'y prête pas la moindre attention.

Sujet: Re: Christopher – Sick and full of pride. Dim 23 Avr - 17:46 ()
ENFIN globul globul globul Ce scena envoie tellement du lourd, trop contente qu'il soit tenté Hâte de voir ce que tu vas nous en faire niark globul aya

_________________

i spiral down again
Who remains when you drop? Who do you call when it stops? I spiral down again Somebody protect me or I'm gone


autres comptes : jasper a. deslauriers & eponine a. de stahl & léo g. sorel & roman d. gariel

Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Christopher – Sick and full of pride. Dim 23 Avr - 17:54 ()
Mais quel accueil.
Merci beaucoup beaucoup (beaucoup?) les gens. Ça fait super plaisir. J'étais genre, bien en mode flippage de ma race, en débarquant ici. (parce que vous êtes un peu beaucoup nombreux et y'a un peu beaucoup d'annexes) Alors, vos p'tits mots sont que du bonheur.
J'vais essayer d'vous faire un Azazel du tonnerre de Dieu.  :cuirmoustache:

Ori' ; ... Nous allons faire... de grandes choses. :ouh: Mais d'abord, va jarter Lulu d'son trôle pour moi, steuplé. :ohla:
( merci pour ton p'tit mot  :lick: )

Aslin, ; J'ai pas mis longtemps à capter kikicé derrière cet ava. Beh, ça c'est d'la surprise. D'la bonne. *la snif un coup* Tu me dois tjrs un rp, au passage. :ehbien:

Lulu
; Oh, salut boss. Ça va aujourd'hui? La forme? Besoin de quelque chose ? Tant de magnificence en vous, j'en suis tout bouleversé. (ça le fait non ? )
Plus sérieusement, thanks ! Et pour la seconde partie de fiche... ouais. Va en falloir, de la motivation, j'le sens. XD

Alex' ; Moi ? Mouah ? Aimer le sang ?!!! Vous vous trompez mon bon monsieur. Je suis un homme bien éduqué. Et fort respectueux d'autrui.  :pray:  
Ce sera avec plaisir, le lien.  

Matt ; AH ! On est bien d'accord. Non mais ce perso... ce. perso. J'pouvais juste pas passer mon chemin. C'était trop dur. ET DIRE QUE CETTE VILE CRÉATURE QU'EST SA CRÉATRICE PENSAIT A LE BUTER. Shame on her.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t261-matt-be-brave-now
admin du dimanche
homecoming : 21/03/2015
Messages : 6148
Louis d'or : 730
pretty face : Francisco Lachowski
julius caesar : I ♥ coco
the mighty bush : technopathie : Depuis le grand retour, Matt peut contrôler les objets électroniques par la simple force de sa pensée. Il ne comprend pas exactement comment, ni pourquoi, mais il trouve ça bien utile, surtout lorsqu'il s'agit d'effacer des données compromettantes.
these streets : Dire que Matt ne sait rien est un euphémisme. En vérité, il se fiche un peu de ce qui est arrivé à Paris et, même s'il entend souvent parler de Lucifer & co dans son restaurant, il n'y prête pas la moindre attention.

Sujet: Re: Christopher – Sick and full of pride. Dim 23 Avr - 17:55 ()
+1 Shame on you @Garance M. Lesquen

_________________

i spiral down again
Who remains when you drop? Who do you call when it stops? I spiral down again Somebody protect me or I'm gone


autres comptes : jasper a. deslauriers & eponine a. de stahl & léo g. sorel & roman d. gariel

Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Christopher – Sick and full of pride. Dim 23 Avr - 18:01 ()
Bienvenue parmi nous ! globul

Tom Hardy bave Azazel bave
Je ne dirai qu'une chose ; tu me gardes un lien

Et bonne chance pour tout
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Christopher – Sick and full of pride. Dim 23 Avr - 18:11 ()
Bon courage pour ta fiche et bienvenue

Et puis un démon huhu Les anges sont dans la merde, mais je suis contente que leurs rangs se remplissent wo
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Christopher – Sick and full of pride. Dim 23 Avr - 18:30 ()
ce rôle. :well: bienvenue par ici
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t293-sophie-asmodee-lovett-d
Démons
homecoming : 29/10/2016
Messages : 1829
Louis d'or : 462
pretty face : Barbara Palvin
julius caesar : class whore stuff
legends never die : Ange déchu, devenu démon. Commandant de la sphère de la luxure.
the mighty bush : Pouvoirs classiques d'un démon: force surhumaine, téléportation, résistance au feu.
Possède également le don de séduction instantanée. Elle peut séduire n'importe qui et de pousser cette personne à succomber à la luxure. Elle possède également le don de manipulation des désirs. Elle peut manipuler les désirs et pulsions sexuelles de n'importe qui. Enfin, elle possède le don de contrôle de la douleur. Elle peut infliger une douleur à n'importe qui mais elle peut l'atténuer ou la transférer à quelqu'un d'autre.

Allegeance : Elle est loyale à Lucifer.
these streets : Elle sait que les 2% qui sont revenus à Paris sont des démons et des anges mais elle ignore que les Dieux sont également présents.

Sujet: Re: Christopher – Sick and full of pride. Dim 23 Avr - 18:34 ()
Magnifique choix de Pv! aya

Bienvenue et bonne rédaction! ♥️

_________________


Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1489-garance-envoyee-sur-te
Modo
homecoming : 18/01/2017
Messages : 3450
Louis d'or : 1699
pretty face : Dree Hemingway
julius caesar : Zazou (ava) / Beylin (code sign) / Black Madness (gif) / Zazou (gif) / Faust (icon) / Me (icons)
legends never die : Démon de la Discorde et de la Frustration, Commandant de la sphère de la Discorde, Intendante de l'Impatience, Instigatrice des réactions disproportionnées et des caprices inutiles, Destructrice de la sérénité. Progéniture de l'Infini. Éternelle pétasse des Enfers.
the mighty bush : Discorde Malphas est déjà très douée pour semer la discorde autour d'elle, mais ce talent naturel est renforcé par une capacité inouïe à créer le conflit et la mésentente par sa simple présence si elle le décide. Il lui arrive d'utiliser ce pouvoir simplement pour se détendre et respirer un peu...
Prestidigitation De très loin son pouvoir préféré, cette capacité lui permet de faire disparaître ou apparaître des objets, pour peu qu'ils existent déjà dans ce monde. Cela lui permet de vous faire perdre vos clés et de les faire réapparaître dans le tiroir à couverts, par exemple, ou de déplacer vos lunettes selon sa volonté. Elle trouve à ce pouvoir un aspect artistique que peu soupçonne... Les gros objets sont tout aussi concernés, mais elle a tendance à se contenter des petits... C'est toujours plus frustrant de perdre ses clés de voiture quand on a la voiture que la voiture quand on a ses clés... La panique ne la nourrit pas. Ce pouvoir marche également sur les êtres vivants mais lui demande dans ce cas une énergie bien plus conséquente... (et c'est tout de suite beaucoup moins discret que les objets).
Catalyseur ou la capacité de stocker et diriger l'énergie (a.k.a. Redbull des Enfers). Possibilité pour son porteur de ne pas juste absorber mais aussi de canaliser l'énergie qu'il crée (par sa sphère) dans une direction précise et d'en modifier les flux selon sa volonté. Ce pouvoir permet à Malphas d'alimenter le royaume de Dis en permanence de l'énergie qui naît de la Discorde et de la Frustration, de façon constante. Elle peut aussi décider, non sans effort, d'en faire profiter davantage certaines personnes. Ce pouvoir ne s'applique pas à elle-même, il lui suffirait simplement d'arrêter la catalyse pour récupérer le pouvoir de sa Sphère.
Allegeance : Si ce n'est son éternelle allégeance à Azazel et son statut de bras droit du bourreau des Enfers, Malphas n'a pas de but propre autre que de semer la discorde et d'inspirer la frustration autour d'elle, ce qu'elle fait à chaque instant de son existence, par plaisir et par gourmandise. Elle n'est que Discorde, au service d'un Ange qui entend calciner le monde. Elle obéit aux ordres, parvenant toujours à tirer leur épingle du jeu, sans chercher à obtenir davantage de responsabilités de peur de devoir se brimer et devenir responsable. C'est une faiseuse de miracles malfaisants, qui aime la méchanceté et inspire ses démons à inventer toujours plus de mécanismes visant à rendre folles les âmes qui traversent la terre. Elle n'hésite JAMAIS à semer la discorde et la frustration dans ses propres rangs.
these streets : Tout. Elle sait tout. Et il n'y a pas que la vie à Paris qui est troublée, désormais.

En ligne
Sujet: Re: Christopher – Sick and full of pride. Dim 23 Avr - 18:41 ()
POUSSEZ-VOUS!
C'est le mien!!!



*tousse*

Te voilà. ENFIN.  
J'ai failli attendre.
(et t'as failli mourir, voilà, ouais, shame on me, j'avoue   )

Je suis ravie que ce scénario soit tenté, moi qui attendais mon Azazel depuis un moment, j'suis gâtée en ce moment ohlalalala  :cutipie2:  :cutipie2:  :cutipie2:  :cutipie2:  :cutipie2:

J'aime beaucoup ta plume, j'aime que tu aimes ce personnage et je sens que je vais aimer jouer avec toi.
Il me tarde de pouvoir faire des bêtises en ta compagnie. Plein.
Vraiment, vraiment, beaucoup. aya aya aya aya

Je sens que nous allons faire de grandes choses et j'ai déjà grand hâte que tu finisses ta fiche globul love

Bref.
T'es dans la merde, tu m'as dans les pattes niark

Attention les yeux:
 



@Matt D. Lefèvre  :fuck:  
Non mais.
T'es dans la jalousie parce que toi tu peux tuer personne, c'est tout

_________________

Connasse
- La méchanceté d'un homme fait de lui un démon, la méchanceté d'une femme fait d'elle un enfer.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t261-matt-be-brave-now
admin du dimanche
homecoming : 21/03/2015
Messages : 6148
Louis d'or : 730
pretty face : Francisco Lachowski
julius caesar : I ♥ coco
the mighty bush : technopathie : Depuis le grand retour, Matt peut contrôler les objets électroniques par la simple force de sa pensée. Il ne comprend pas exactement comment, ni pourquoi, mais il trouve ça bien utile, surtout lorsqu'il s'agit d'effacer des données compromettantes.
these streets : Dire que Matt ne sait rien est un euphémisme. En vérité, il se fiche un peu de ce qui est arrivé à Paris et, même s'il entend souvent parler de Lucifer & co dans son restaurant, il n'y prête pas la moindre attention.

Sujet: Re: Christopher – Sick and full of pride. Dim 23 Avr - 18:44 ()
@Garance M. Lesquen mais euh en vrai tu m'aimes, je le sais

_________________

i spiral down again
Who remains when you drop? Who do you call when it stops? I spiral down again Somebody protect me or I'm gone


autres comptes : jasper a. deslauriers & eponine a. de stahl & léo g. sorel & roman d. gariel

Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1489-garance-envoyee-sur-te
Modo
homecoming : 18/01/2017
Messages : 3450
Louis d'or : 1699
pretty face : Dree Hemingway
julius caesar : Zazou (ava) / Beylin (code sign) / Black Madness (gif) / Zazou (gif) / Faust (icon) / Me (icons)
legends never die : Démon de la Discorde et de la Frustration, Commandant de la sphère de la Discorde, Intendante de l'Impatience, Instigatrice des réactions disproportionnées et des caprices inutiles, Destructrice de la sérénité. Progéniture de l'Infini. Éternelle pétasse des Enfers.
the mighty bush : Discorde Malphas est déjà très douée pour semer la discorde autour d'elle, mais ce talent naturel est renforcé par une capacité inouïe à créer le conflit et la mésentente par sa simple présence si elle le décide. Il lui arrive d'utiliser ce pouvoir simplement pour se détendre et respirer un peu...
Prestidigitation De très loin son pouvoir préféré, cette capacité lui permet de faire disparaître ou apparaître des objets, pour peu qu'ils existent déjà dans ce monde. Cela lui permet de vous faire perdre vos clés et de les faire réapparaître dans le tiroir à couverts, par exemple, ou de déplacer vos lunettes selon sa volonté. Elle trouve à ce pouvoir un aspect artistique que peu soupçonne... Les gros objets sont tout aussi concernés, mais elle a tendance à se contenter des petits... C'est toujours plus frustrant de perdre ses clés de voiture quand on a la voiture que la voiture quand on a ses clés... La panique ne la nourrit pas. Ce pouvoir marche également sur les êtres vivants mais lui demande dans ce cas une énergie bien plus conséquente... (et c'est tout de suite beaucoup moins discret que les objets).
Catalyseur ou la capacité de stocker et diriger l'énergie (a.k.a. Redbull des Enfers). Possibilité pour son porteur de ne pas juste absorber mais aussi de canaliser l'énergie qu'il crée (par sa sphère) dans une direction précise et d'en modifier les flux selon sa volonté. Ce pouvoir permet à Malphas d'alimenter le royaume de Dis en permanence de l'énergie qui naît de la Discorde et de la Frustration, de façon constante. Elle peut aussi décider, non sans effort, d'en faire profiter davantage certaines personnes. Ce pouvoir ne s'applique pas à elle-même, il lui suffirait simplement d'arrêter la catalyse pour récupérer le pouvoir de sa Sphère.
Allegeance : Si ce n'est son éternelle allégeance à Azazel et son statut de bras droit du bourreau des Enfers, Malphas n'a pas de but propre autre que de semer la discorde et d'inspirer la frustration autour d'elle, ce qu'elle fait à chaque instant de son existence, par plaisir et par gourmandise. Elle n'est que Discorde, au service d'un Ange qui entend calciner le monde. Elle obéit aux ordres, parvenant toujours à tirer leur épingle du jeu, sans chercher à obtenir davantage de responsabilités de peur de devoir se brimer et devenir responsable. C'est une faiseuse de miracles malfaisants, qui aime la méchanceté et inspire ses démons à inventer toujours plus de mécanismes visant à rendre folles les âmes qui traversent la terre. Elle n'hésite JAMAIS à semer la discorde et la frustration dans ses propres rangs.
these streets : Tout. Elle sait tout. Et il n'y a pas que la vie à Paris qui est troublée, désormais.

En ligne
Sujet: Re: Christopher – Sick and full of pride. Dim 23 Avr - 18:47 ()
@Matt D. Lefèvre
Tu sais bien que oui
Même que si tu veux vraiment tuer quelqu'un, on peut s'arranger, tu sais huhu

_________________

Connasse
- La méchanceté d'un homme fait de lui un démon, la méchanceté d'une femme fait d'elle un enfer.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Christopher – Sick and full of pride. Dim 23 Avr - 18:47 ()


En même temps c'pas bien compliqué de me retrouver du coup

Pis ouais j'te dois toujours un RP, va savoir, ça se fera peut-être ici avant là-bas tmtc.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Christopher – Sick and full of pride. Dim 23 Avr - 19:27 ()
Rah mais rah mais trop de gentillesse. J'me noie.
Merci tout le mondeuh.
Et ça me fait pas des masses avancer sur ma fiche tout ça.  :ohla:

Baphou' ; ( ... ouais j't'appelle Baphou si j'veux j'suis AZAZEL OK.  /sort) Ce sera avec plaisir pour le lien. Effectivement, vu ce que j'aperçois du perso, y'aura de quoi bidouiller.    

Peter ; Oh, un p'tit emplumé. T'inquiète pas va, j'vais être sympa, avec toi.  huhu  (comment ça, ça sonne faux. même pas vrai.   )

Ma Malphouille.

Spoiler:
 

OUAIS BAH DESO' POUR LE RETARD. J'AVAIS PONEY OKAY?!  
Mais sinon... en vrai. Merci merci merci. Pour le perso, pour le lien, pour ma gogolitude en mp qui te fait pas flipper. BREF.  :ehbien:  :lick:
Et oui, je le sais, je le sens. Ça va être top.  

Et pour terminer... Aslinn.
TU M'REGARDE PAS COMME CA PTN. Baisse les yeux j'te dis. BAISSE LES YEUX.
Et rentre la langue.  
Ouais enfin, si. Enfin genre si t'avais pas dit ça, j'crois que j'aurai pas forcément tilté du premier coup.  
Et je note, pour le reste. Que dis-je, j'te le grave sur le front. You can't escape me.



Bon j'arrête mes trollesqueries.
Et je retourne sur word.
Vous me poussez au vice. :cuirmoustache:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Christopher – Sick and full of pride. Dim 23 Avr - 20:14 ()
Oh excellent choix de scéna je comprends que t'aies pas su résister huhu j'ai hâte de pouvoir en lire plus ! aya
Bienvenue et bonne chance pour la suite et surtout bonne chance avec Garance... :siffle:
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1727-nothing-else-left-abel
Humains
homecoming : 07/02/2017
Messages : 1938
Louis d'or : 1190
pretty face : rami malek
julius caesar : vinyles idylles (av) matt (sign) blanche (aesthetic)
the mighty bush : aveuglement ; lève comme un voile devant les rétines de sa victime, donnant qu'une vision blanche, éclatante, brouillée des alentours.
these streets : rien, absolument rien. Les pieds trop sur terre, il vit dans le déni, s'y complaît et laisse les hypothèses fantasques aux autres.

Sujet: Re: Christopher – Sick and full of pride. Dim 23 Avr - 20:27 ()
AZAZOU ENFIN aya très bon choix de scenario huhu va falloir qu'on parle patron :siffle:

bienvenue et bon courage pour le reste de la fiche :cutipie2:

_________________


Soon
To the brave and the petrified, we all fall down. To the slave and the civilised, we all fall down. To the lovers we left behind, the bad days, the good nights. In the great shipwreck of life, we all fall down.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2012-could-be-brave-or-insa
Revolutionnaires
homecoming : 19/02/2017
Messages : 1056
Louis d'or : 1246
pretty face : jlc
julius caesar : ava : foolish blondie
the mighty bush : Pauv' humaine dans un monde de fou, trop fragile, jo, trop inconsciente et rien pour se défendre qua sa langue acérée et ses coups dans le vide. Si elle savait, la gamine, l'tonnerre dans la poitrine qu'elle se cache. (électrokinésie en déni)
these streets : Jo, la révo, la vox populi, qui sait rien que ce coeur ne veut lui dire, rien que les secrets qui s'entassent, les mystères, les hallucinations, des trucs qu'elle voit, qu'elle comprend pas. Jo, la scientifique sans plus d'certitudes que l'monde fout le camp.

Sujet: Re: Christopher – Sick and full of pride. Dim 23 Avr - 21:23 ()
ba-babine ?  t'es mon dieu omg, ma déesse de la création. donc euh voilà je savais que t'avais des goûts parfaits, m'étonne même pas que t'ai pris ce scéna mais en plus t'as genre la plus belle plume du monde ?! :ehbien: rip moi ...

_________________
maybe if the stars align, maybe if our world's collide, maybe on the dark side, we could be together. maybe in a million miles, on a highway through the stars, someday soon we'll be together.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Christopher – Sick and full of pride. ()
Revenir en haut Aller en bas
 
Christopher – Sick and full of pride.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» silent tears full of pride. (lysander)
» L'armée full boîte de conserve du métalkramé
» Haitian Population: Sick and Tired but Still an Asset‏
» [2000pts ork]La Band' à Wazdakka (full moto)
» [500 pts] La compagnie grise: Full tir
Ready for it ?
Are you
i see how this is gonna go, touch me & you'll never be alone

a game of shadows ::  These nights will never die :: les présentations :: validées