boom bitch
Après un long dimanche, mais pas de fiançailles, nous voilà de retour !
Pour tout savoir sur les nouveautés de la version, c'est par .
dying to be born again
L'intrigue est de retour, pour vous jouer de mauvais tours... ou pas.
Dans tous les cas, c'est par .
paris versus the apocalypse
Quoi de mieux pour lutter contre l'apocalypse qu'un apéro ?
Pour vous inscrire à l'event, c'est par là.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 mind your manners - (calliechou)
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: mind your manners - (calliechou) Dim 30 Avr - 20:04 ()


featuring perceval & callista
« mind your manners  »

Un, deux, trois quatre . La musique saturait violemment les amplis, posés en vrac dans la petite pièce étriqué, son havre intouchable au sein de son palais flottant. A l'intérieur le chaos, ou plûtot la plus parfaite anarchie : l'ordre sans pouvoir. Le dieu était satisfait de la place de chaque chose car chaque chose était à sa place (selon ses propres critères of course). Au fond, une petite télévision jouait un épisode d'un cartoon aux couleurs acidulés. Le son avait été collé au minimum et donnait un étrange tapis sonore au vacarme environnant. Pourtant, au dessus de cette orgie de bruit se ramena un énorme...

BABOOM. Il sursauta violemment, manquant de rompre l'équilibre déjà précaire qui le tenait à son tabouret. Le ciel leur tombait-t-il sur le coin de la gueule ? Le grand patron officialisait-t-il son retour en rameutant ses éclairs favoris ? Un frisson parcourut l'échine à cette pensée, suivi d'une pointe d'agacement en voyant que son sursaut soudain avait laissé une belle trace sur son « work in progress ». Une respiration. Deux respirations. Okay. Y avait peut-être un problème en haut ou bien l'un de ses ennemis (ou ancienne connaissance divine) aurait peut-être décidé de lui jouer un tour SI la discrétion n'était pas de mises chez ses copains dieux. Donc il s'agissait sûrement : d'un accident OU d'un agissement mortel.

Callista. Le nom se pointa dans son esprit dés que cette réflexion le traversa. Pas besoin de sixième sens, c'était certainement plus que probable. Un mélange d'émotions contradictoire gronda dans sa caboche : agacement, colère, agacement (x 2), amusement aussi... Bref, le cocktail habituel quand il était question de sa pétillante camarade aux tifs azurés. Il haussa les épaules. Même si c'était l'apocalypse en personne qui venait frapper à sa porte il était absolument hors de question de s'arracher à la soudaine prise d'inspiration qui l'avait surpris au réveil. Attrapant une canette de soda éventé qui traîna à côté de son atelier, il s'envoya une rasade avant de laisser échapper une grimace et de se remettre au boulot. La musique continuait à emplir son antre artistique adoré et aucun désagrément sonore ne semblait venir de nouveau le déranger. « Parfait », chuchota-t-il avec impatience.

Cela faisait une plombe qu'il paressait devant son chevalet, incapable de pondre la moindre toile correcte à ses yeux. Le boulot au collège le rongeait – tout comme les embêtements futiles de mortel, du genre qui faisait partie du petit jeu dans lequel ce cher Dolos s'était fourré. BA...CRRRRRR. Dolos se redressa d'un coup, faisant chuter son chevalet. Il en avait la certitude maintenant : non seulement le bruit était chez lui mais il annonçait rien de bon pour sa péniche. Le cœur battant à 100 à l'heure, (presque) paniqué, Perceval se rua hors de la pièce et grimpa les escaliers jusqu'au pont.... pour se trouve face à face avec une scène hallucinante.
(c) chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas
 
mind your manners - (calliechou)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» 1.04 Where is my mind ?
» Well it´s been days now And you change your mind again ... feat Amber Helheim
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
Static palms
melt your vibe
always on the hunt

a game of shadows :: Paris :: Sud-Est :: treizième arrondissement :: Quais de Seine