boom bitch
Après un week end de liane foly, le forum ouvre ses portes !
Pour tout savoir sur les news de cette version, c'est par .
are you ready for it ?
Un cavalier de l'apocalypse, une pénurie inédite, un trésor chelou de ouf et surtout la fashion week...
Venez découvrir l'intrigue et ses quêtes ici.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte)
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4349-the-world-is-a-filthy-place-i
Modo
homecoming : 15/05/2017
Messages : 284
Louis d'or : 219
pretty face : kaya scodelario.
julius caesar : BALACLAVA / beylin (a)
the mighty bush : Résonance de relaxation : Par sa simple présence, la poupée peut calmer les êtres à proximité. Effaçant l’anxiété et l’agitation des pensées, elle est une drogue dure qui ne perd pas de ses saveurs malgré les aigreurs qui perdurent.

Touché mortel : Du bout de ses phalanges glacées, elle peut briser tout ce qui est à sa portée. Détruire pour remodeler. Saccager pour reconstruire. Que ce soit la nature dans sa beauté, que ce soit les humains et leurs médiocrités. Il suffit d’un toucher pour que la poupée laisse le contrôle de côté. Un effleurement, une caresse. Pour que l’ivresse devienne détresse.
Allegeance : Solitaire au coeur poussière, elle voit le monde dans sa misère, elle voit sa famille à l’envers. Dieux qui subissent l’incroyance et la médisance, et qui se renferment dans la violence. Elle les voit se décomposer à force d’espérer. Que tout va s’arranger, que leur grandeur sera un jour récompensé. Elle voudrait les rassurer, mais cet univers ne cesse de se détruire dans son apogée. Alors elle observe le chaos qui se dessine en échos, elle se nourrit de cette terre qui attend l’échafaud. Comme un bourreau, elle attend sagement le jour du jugement.
these streets : Elle sait tout ce qu’il a à savoir.

Sujet: Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte) Mar 23 Mai - 1:14 ()
Can you hear the silence? Can you see the dark? Can you fix the broken? Can you feel... can you feel my heart? I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all.
identity
hippolyte p. fauvet
& they will break us down again
age La carcasse est jeune, l’âme est vieille. Les sabliers se sont écoulés, 25 années d’ignorance, d’innocence. Puis les grains se sont stoppés soudainement, sous le vent changeant. Le visage était intact, les traits opaques.
heart like that Palpitant qui vrille sous les battements, qui se contorsionne dans cette prison dorée sous le néant. Pas de sentiments, pas d’attachement. Pas de souffrance, pas de médisance, pas de démence.
métier Poupée bien calfeutrée derrière ces murs épais. Elle est cachée dans le noir complet, les yeux figés sur cette pellicule qu’elle doit ajuster pour divertir les étrangers. Projectionniste masquée, elle est celle qui fait défiler les images sans que cela vire au carnage.
adresse Studio malfamé dans le 17ème arrondissement.
sunset Persès, la destruction et la paix. Dualité damnée.
power(s) Résonance de relaxation : Par sa simple présence, la poupée peut calmer les êtres à proximité. Effaçant l’anxiété et l’agitation des pensées, elle est une drogue dure qui ne perd pas de ses saveurs malgré les aigreurs qui perdurent.

Touché mortel :  Du bout de ses phalanges glacées, elle peut briser tout ce qui est à sa portée. Détruire pour remodeler. Saccager pour reconstruire. Que ce soit la nature dans sa beauté, que ce soit les humains et leurs médiocrités. Il suffit d’un toucher pour que la poupée laisse le contrôle de côté. Un effleurement, une caresse. Pour que l’ivresse devienne détresse.
allegeance Solitaire au coeur poussière, elle voit le monde dans sa misère, elle voit sa famille à l’envers. Dieux qui subissent l’incroyance et la médisance, et qui se renferment dans la violence. Elle les voit se décomposer à force d’espérer. Que tout va s’arranger, que leur grandeur sera un jour récompensé. Elle voudrait les rassurer, mais cet univers ne cesse de se détruire dans son apogée. Alors elle observe le chaos qui se dessine en échos, elle se nourrit de cette terre qui attend l’échafaud. Comme un bourreau, elle attend sagement le jour du jugement.
temper instable ↯ impulsive ↯ sensible ↯ drôle ↯ violente ↯ colérique ↯ provocatrice ↯ sans gêne ↯ fantasque ↯ arrogante ↯ rancunière ↯ joueuse ↯ bombe à retardement ↯ vulgaire ↯ possessive ↯  rêveuse ↯ cruelle parfois
trivia Persès bombe à retardement qu’on dégoupille lentement. Elle a la furie dans ses grands yeux ébahis, un sourire factice sur ses joues rosies. Apparence qui se complait dans sa fausse ignorance, qui se joue de son innocence. Elle est un masque parmi tant d’autres. Une façade foireuse qui attend patiemment le jugement pour invoquer sa vraie nature, celle d’une ordure.

Drogue acidulée sur sa langue repliée. Fumée qui s’évente dans ses poumons abîmés. Alcool qui brûle sa gorge serrée. Poupée qui se laisse abuser par toutes les facilités de l’humanité. Poupée qui ne réfléchit pas, qui fonce dans le tas sans comprendre le pourquoi. Elle laisse les vices l’encercler pour calmer ses pensées entremêlées, pour sustenter sa fascination pour la douleur prématurée.

Bras marqués, peau souillée par les scarifications à répétition. Enveloppe fragile, hôte futile qui cherchait une rédemption dans sa condamnation. Certaines sont profondes, d’autres sont légères. Hippolyte elle dansait avec la mort, elle s’amusait à se marquer pour avoir l’impression d’exister. Et elle a laissé les pots cassés. L’adrénaline de la douleur. La saveur de l’horreur. Le goût de la destruction. Le plaisir de la mutilation. Contrôle éphémère de la vie. Contrôle précaire d’une survie. Une folie que Persès s’inflige aussi. Car la destruction est sa libération.

Danger plaisant. Curiosité béante. Poupée qui veut comprendre le monde dans lequel elle est tombée, elle est d’un intérêt incroyable, voulant tout tester, tout essayer pour se mettre dans la tête de l’humanité. Appréhender chaque réaction, imaginer quelles sont les normalités dans cette société. Simplement s’adapter…

Poupée qui vit dans ses excès, qui vrille sans faire exprès. Hippolyte souffrait de bipolarité, et Persès en a hérité. Comme une origine à sa dualité. De la colère à la tristesse. De la joie à l’ennui. De la destruction à la paix.
   
a sinner's prayer
most wanted
& they will break us down again
titre du lien recherché description du lien recherché par ici

titre du lien recherché description du lien recherché par ici

   titre du lien recherché description du lien recherché par ici
hopeless dreams
to be continued
& they will break us down again
liens à rajouter ici, ou espace libre, comme vous voulez

_________________
Go ahead and cry little girl nobody does it like you do.


Dernière édition par Hippolyte P. Fauvet le Lun 9 Oct - 21:55, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4349-the-world-is-a-filthy-place-i
Modo
homecoming : 15/05/2017
Messages : 284
Louis d'or : 219
pretty face : kaya scodelario.
julius caesar : BALACLAVA / beylin (a)
the mighty bush : Résonance de relaxation : Par sa simple présence, la poupée peut calmer les êtres à proximité. Effaçant l’anxiété et l’agitation des pensées, elle est une drogue dure qui ne perd pas de ses saveurs malgré les aigreurs qui perdurent.

Touché mortel : Du bout de ses phalanges glacées, elle peut briser tout ce qui est à sa portée. Détruire pour remodeler. Saccager pour reconstruire. Que ce soit la nature dans sa beauté, que ce soit les humains et leurs médiocrités. Il suffit d’un toucher pour que la poupée laisse le contrôle de côté. Un effleurement, une caresse. Pour que l’ivresse devienne détresse.
Allegeance : Solitaire au coeur poussière, elle voit le monde dans sa misère, elle voit sa famille à l’envers. Dieux qui subissent l’incroyance et la médisance, et qui se renferment dans la violence. Elle les voit se décomposer à force d’espérer. Que tout va s’arranger, que leur grandeur sera un jour récompensé. Elle voudrait les rassurer, mais cet univers ne cesse de se détruire dans son apogée. Alors elle observe le chaos qui se dessine en échos, elle se nourrit de cette terre qui attend l’échafaud. Comme un bourreau, elle attend sagement le jour du jugement.
these streets : Elle sait tout ce qu’il a à savoir.

Sujet: Re: Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte) Mar 23 Mai - 1:15 ()
run boy run
We’re hiding from the world but the golden age is over…

When she was young, they gave her a gun, and said shoot and run. It's a job well done, if you speak its language, it will do the rest.
Lucien A. Charon
feat. Tyler Joseph - angels
When she was young, they gave her a gun, and said shoot and run. It's a job well done, if you speak its language, it will do the rest.When she was young, they gave her a gun, and said shoot and run. It's a job well done, if you speak its language, it will do the rest.When she was young, they gave her a gun, and said shoot and run. It's a job well done, if you speak its language, it will do the rest.

When she was young, they gave her a gun, and said shoot and run. It's a job well done, if you speak its language, it will do the rest.
Sohan X. Lacombe
feat. Dylan O'Brien - demons
When she was young, they gave her a gun, and said shoot and run. It's a job well done, if you speak its language, it will do the rest.When she was young, they gave her a gun, and said shoot and run. It's a job well done, if you speak its language, it will do the rest.When she was young, they gave her a gun, and said shoot and run. It's a job well done, if you speak its language, it will do the rest.


_________________
Go ahead and cry little girl nobody does it like you do.


Dernière édition par Hippolyte P. Fauvet le Sam 21 Oct - 1:25, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4349-the-world-is-a-filthy-place-i
Modo
homecoming : 15/05/2017
Messages : 284
Louis d'or : 219
pretty face : kaya scodelario.
julius caesar : BALACLAVA / beylin (a)
the mighty bush : Résonance de relaxation : Par sa simple présence, la poupée peut calmer les êtres à proximité. Effaçant l’anxiété et l’agitation des pensées, elle est une drogue dure qui ne perd pas de ses saveurs malgré les aigreurs qui perdurent.

Touché mortel : Du bout de ses phalanges glacées, elle peut briser tout ce qui est à sa portée. Détruire pour remodeler. Saccager pour reconstruire. Que ce soit la nature dans sa beauté, que ce soit les humains et leurs médiocrités. Il suffit d’un toucher pour que la poupée laisse le contrôle de côté. Un effleurement, une caresse. Pour que l’ivresse devienne détresse.
Allegeance : Solitaire au coeur poussière, elle voit le monde dans sa misère, elle voit sa famille à l’envers. Dieux qui subissent l’incroyance et la médisance, et qui se renferment dans la violence. Elle les voit se décomposer à force d’espérer. Que tout va s’arranger, que leur grandeur sera un jour récompensé. Elle voudrait les rassurer, mais cet univers ne cesse de se détruire dans son apogée. Alors elle observe le chaos qui se dessine en échos, elle se nourrit de cette terre qui attend l’échafaud. Comme un bourreau, elle attend sagement le jour du jugement.
these streets : Elle sait tout ce qu’il a à savoir.

Sujet: Re: Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte) Mar 23 Mai - 1:15 ()
girls just want to have fun
And if you're still bleeding, you're the lucky ones. 'Cause most of our feelings, they are dead and they are gone.


 
When she was young, they gave her a gun, and said shoot and run. It's a job well done, if you speak its language, it will do the rest.
prénom p. nom
feat. avatar - groupe
When she was young, they gave her a gun, and said shoot and run. It's a job well done, if you speak its language, it will do the rest.When she was young, they gave her a gun, and said shoot and run. It's a job well done, if you speak its language, it will do the rest.When she was young, they gave her a gun, and said shoot and run. It's a job well done, if you speak its language, it will do the rest.

 

 
When she was young, they gave her a gun, and said shoot and run. It's a job well done, if you speak its language, it will do the rest.
prénom p. nom
feat. avatar - groupe
When she was young, they gave her a gun, and said shoot and run. It's a job well done, if you speak its language, it will do the rest.When she was young, they gave her a gun, and said shoot and run. It's a job well done, if you speak its language, it will do the rest.When she was young, they gave her a gun, and said shoot and run. It's a job well done, if you speak its language, it will do the rest.

 


_________________
Go ahead and cry little girl nobody does it like you do.


Dernière édition par Hippolyte P. Fauvet le Mar 23 Mai - 23:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t292-pascaline-estelle-sabot
Humains
homecoming : 29/10/2016
Messages : 11417
Louis d'or : 1753
pretty face : Teresa Palmer
julius caesar : Class Whore + Garance + Ophélia
these streets : Pascaline ne sait rien ou presque, mais ça ne saurait tarder si vous voyez ce que je veux dire.

En ligne
Sujet: Re: Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte) Mar 23 Mai - 1:17 ()

Donc, je pensais que Hippo et Pasca pourraient se connaître depuis un petit bout de temps. Même si Pasca pense avant tout aux autres, de temps en temps, elle ne serait pas contre un petit massage et ainsi, Hippo et Pasca discuteraient de certaines choses. A voir comment Hippo réagirait, mais elle pourrait ainsi voir toute la bonté et la gentillesse de Pasca quoi

_________________

« you got to be good to be true »
▬ Pascaline. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.


Mes Goscars:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte) Mar 23 Mai - 10:30 ()
*bave partout*



Au moins Max Peut-être un des trois autres aussi ?



l'inutilité du passage
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
homecoming : 24/04/2017
Messages : 419
Louis d'or : 30
pretty face : bill skarsgård.
julius caesar : ma petrouchka (av)

Sujet: Re: Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte) Mar 23 Mai - 21:25 ()
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4349-the-world-is-a-filthy-place-i
Modo
homecoming : 15/05/2017
Messages : 284
Louis d'or : 219
pretty face : kaya scodelario.
julius caesar : BALACLAVA / beylin (a)
the mighty bush : Résonance de relaxation : Par sa simple présence, la poupée peut calmer les êtres à proximité. Effaçant l’anxiété et l’agitation des pensées, elle est une drogue dure qui ne perd pas de ses saveurs malgré les aigreurs qui perdurent.

Touché mortel : Du bout de ses phalanges glacées, elle peut briser tout ce qui est à sa portée. Détruire pour remodeler. Saccager pour reconstruire. Que ce soit la nature dans sa beauté, que ce soit les humains et leurs médiocrités. Il suffit d’un toucher pour que la poupée laisse le contrôle de côté. Un effleurement, une caresse. Pour que l’ivresse devienne détresse.
Allegeance : Solitaire au coeur poussière, elle voit le monde dans sa misère, elle voit sa famille à l’envers. Dieux qui subissent l’incroyance et la médisance, et qui se renferment dans la violence. Elle les voit se décomposer à force d’espérer. Que tout va s’arranger, que leur grandeur sera un jour récompensé. Elle voudrait les rassurer, mais cet univers ne cesse de se détruire dans son apogée. Alors elle observe le chaos qui se dessine en échos, elle se nourrit de cette terre qui attend l’échafaud. Comme un bourreau, elle attend sagement le jour du jugement.
these streets : Elle sait tout ce qu’il a à savoir.

Sujet: Re: Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte) Jeu 25 Mai - 5:30 ()
Pasca < coeur
Mais grave :cutipie2: de toute façon en voyant que Pasca est la gentilesse incarnée, Hippo elle va pas s'en méfier, elle est plutôt bonne pour écouter et je pense qu'elle l'apprécierait bien ta petite puisqu'au fond elle est si innocente. Faut savoir que Pasithée est fascinée par les humains grâce à des êtres comme Pasca donc en soit, elle sera trop curieuse je pense, en mode je t'aime bien, tu m'aimes bien, on va devenir amies et tu vas m'aider pour tout ce à quoi je sais pas m'adapter genre la technologie itout tu vois

Mabou < Vas y bave pas partout là, je passe pas la serpillière après :cuirmoustache:
De sur Max et vas y je veux un autre parce que t'es trop précieuse avec tes persos là :ouhlala:
Du coup dis moi un peu sur Max déjà, je sais que les deux sont proches #bellesoeurquidonnedescoursdeyoga mais je me dis qu'on peut approfondir ce lien, et pas dans le sens Pasi qui râle auprès de Thana parce qu'en soit elle dira rien #muettecommeunetombe mdr

Gauthier < Tu veux quoi ma gueuse ?
Déjà tu me donnes qui ta suicidaire ou ton arrogant ? En soit je prend les deux même si c'est pas raisonnable

_________________
Go ahead and cry little girl nobody does it like you do.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte) Jeu 25 Mai - 10:22 ()
@Hippolyte P. Fauvet

Oui, y a de quoi approfondir :hm: Max c'est le reclus qui n'aime personne (à part la famille proche et particulièrement Hypnos) en gros Je pense qu'il apprécie à moitié Pasi parce que c'est la femme de son bro, même s'il ne le montre pas ; après faut voir comment miss yoga le voit
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1489-garance-envoyee-sur-te
Modo
homecoming : 18/01/2017
Messages : 3284
Louis d'or : 232
pretty face : Dree Hemingway
julius caesar : Ava by mon Zazou / Code sign by Kariboo Troublant / Gif by Zazou mon petit chou, tumblr & moi / Icons by me
legends never die : Démon de la Discorde et de la Frustration, Commandant de la sphère de la Discorde, Intendante de l'Impatience, Instigatrice des réactions disproportionnées et des caprices inutiles, Destructrice de la sérénité. Progéniture de l'Infini. Éternelle pétasse des Enfers.
the mighty bush : Discorde Malphas est déjà très douée pour semer la discorde autour d'elle, mais ce talent naturel est renforcé par une capacité inouïe à créer le conflit et la mésentente par sa simple présence si elle le décide. Il lui arrive d'utiliser ce pouvoir simplement pour se détendre et respirer un peu...
Prestidigitation De très loin son pouvoir préféré, cette capacité lui permet de faire disparaître ou apparaître des objets, pour peu qu'ils existent déjà dans ce monde. Cela lui permet de vous faire perdre vos clés et de les faire réapparaître dans le tiroir à couverts, par exemple, ou de déplacer vos lunettes selon sa volonté. Elle trouve à ce pouvoir un aspect artistique que peu soupçonne... Les gros objets sont tout aussi concernés, mais elle a tendance à se contenter des petits... C'est toujours plus frustrant de perdre ses clés de voiture quand on a la voiture que la voiture quand on a ses clés... La panique ne la nourrit pas. Ce pouvoir marche également sur les êtres vivants mais lui demande dans ce cas une énergie bien plus conséquente... (et c'est tout de suite beaucoup moins discret que les objets).
Catalyseur ou la capacité de stocker et diriger l'énergie (a.k.a. Redbull des Enfers). Possibilité pour son porteur de ne pas juste absorber mais aussi de canaliser l'énergie qu'il crée (par sa sphère) dans une direction précise et d'en modifier les flux selon sa volonté. Ce pouvoir permet à Malphas d'alimenter le royaume de Dis en permanence de l'énergie qui naît de la Discorde et de la Frustration, de façon constante. Elle peut aussi décider, non sans effort, d'en faire profiter davantage certaines personnes. Ce pouvoir ne s'applique pas à elle-même, il lui suffirait simplement d'arrêter la catalyse pour récupérer le pouvoir de sa Sphère.
Allegeance : Si ce n'est son éternelle allégeance à Azazel et son statut de bras droit du bourreau des Enfers, Malphas n'a pas de but propre autre que de semer la discorde et d'inspirer la frustration autour d'elle, ce qu'elle fait à chaque instant de son existence, par plaisir et par gourmandise. Elle n'est que Discorde, au service d'un Ange qui entend calciner le monde. Elle obéit aux ordres, parvenant toujours à tirer leur épingle du jeu, sans chercher à obtenir davantage de responsabilités de peur de devoir se brimer et devenir responsable. C'est une faiseuse de miracles malfaisants, qui aime la méchanceté et inspire ses démons à inventer toujours plus de mécanismes visant à rendre folles les âmes qui traversent la terre. Elle n'hésite JAMAIS à semer la discorde et la frustration dans ses propres rangs.
these streets : Tout. Elle sait tout. Et il n'y a pas que la vie à Paris qui est troublée, désormais.

Sujet: Re: Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte) Lun 5 Juin - 1:30 ()
@Hippolyte P. Fauvet JE N'Y TIENS PLUS.
FAISONS DES BEYBEYS.
:kiss:

(non mais blague mise à part, un petit lien? please babe )

_________________

Connasse
- La méchanceté d'un homme fait de lui un démon, la méchanceté d'une femme fait d'elle un enfer.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4349-the-world-is-a-filthy-place-i
Modo
homecoming : 15/05/2017
Messages : 284
Louis d'or : 219
pretty face : kaya scodelario.
julius caesar : BALACLAVA / beylin (a)
the mighty bush : Résonance de relaxation : Par sa simple présence, la poupée peut calmer les êtres à proximité. Effaçant l’anxiété et l’agitation des pensées, elle est une drogue dure qui ne perd pas de ses saveurs malgré les aigreurs qui perdurent.

Touché mortel : Du bout de ses phalanges glacées, elle peut briser tout ce qui est à sa portée. Détruire pour remodeler. Saccager pour reconstruire. Que ce soit la nature dans sa beauté, que ce soit les humains et leurs médiocrités. Il suffit d’un toucher pour que la poupée laisse le contrôle de côté. Un effleurement, une caresse. Pour que l’ivresse devienne détresse.
Allegeance : Solitaire au coeur poussière, elle voit le monde dans sa misère, elle voit sa famille à l’envers. Dieux qui subissent l’incroyance et la médisance, et qui se renferment dans la violence. Elle les voit se décomposer à force d’espérer. Que tout va s’arranger, que leur grandeur sera un jour récompensé. Elle voudrait les rassurer, mais cet univers ne cesse de se détruire dans son apogée. Alors elle observe le chaos qui se dessine en échos, elle se nourrit de cette terre qui attend l’échafaud. Comme un bourreau, elle attend sagement le jour du jugement.
these streets : Elle sait tout ce qu’il a à savoir.

Sujet: Re: Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte) Mer 14 Juin - 2:24 ()
@T. Maxence Perrault
Bon du coup on en a un peu parlé déjà et j'en ai toujours pas parlé à Euge du coup faut que je me bouge le fion oui oui, mais bon on s'est mise d'accord sur le fait qu'ils s'adorent de fou malade tout en le cachant bien évidemment, parce que faut garder les apparences

@Garance M. Lesquen
MAIS ALLONS Y BITCH :siffle:
C'EST MOI QUI FAIT L'HOMME DANS LE COUPLE /pan/

Avec plaisir ma belle tu as des idées, des envies ou tu veux qu'on se creuse le cerveau ensemble ?

_________________
Go ahead and cry little girl nobody does it like you do.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1489-garance-envoyee-sur-te
Modo
homecoming : 18/01/2017
Messages : 3284
Louis d'or : 232
pretty face : Dree Hemingway
julius caesar : Ava by mon Zazou / Code sign by Kariboo Troublant / Gif by Zazou mon petit chou, tumblr & moi / Icons by me
legends never die : Démon de la Discorde et de la Frustration, Commandant de la sphère de la Discorde, Intendante de l'Impatience, Instigatrice des réactions disproportionnées et des caprices inutiles, Destructrice de la sérénité. Progéniture de l'Infini. Éternelle pétasse des Enfers.
the mighty bush : Discorde Malphas est déjà très douée pour semer la discorde autour d'elle, mais ce talent naturel est renforcé par une capacité inouïe à créer le conflit et la mésentente par sa simple présence si elle le décide. Il lui arrive d'utiliser ce pouvoir simplement pour se détendre et respirer un peu...
Prestidigitation De très loin son pouvoir préféré, cette capacité lui permet de faire disparaître ou apparaître des objets, pour peu qu'ils existent déjà dans ce monde. Cela lui permet de vous faire perdre vos clés et de les faire réapparaître dans le tiroir à couverts, par exemple, ou de déplacer vos lunettes selon sa volonté. Elle trouve à ce pouvoir un aspect artistique que peu soupçonne... Les gros objets sont tout aussi concernés, mais elle a tendance à se contenter des petits... C'est toujours plus frustrant de perdre ses clés de voiture quand on a la voiture que la voiture quand on a ses clés... La panique ne la nourrit pas. Ce pouvoir marche également sur les êtres vivants mais lui demande dans ce cas une énergie bien plus conséquente... (et c'est tout de suite beaucoup moins discret que les objets).
Catalyseur ou la capacité de stocker et diriger l'énergie (a.k.a. Redbull des Enfers). Possibilité pour son porteur de ne pas juste absorber mais aussi de canaliser l'énergie qu'il crée (par sa sphère) dans une direction précise et d'en modifier les flux selon sa volonté. Ce pouvoir permet à Malphas d'alimenter le royaume de Dis en permanence de l'énergie qui naît de la Discorde et de la Frustration, de façon constante. Elle peut aussi décider, non sans effort, d'en faire profiter davantage certaines personnes. Ce pouvoir ne s'applique pas à elle-même, il lui suffirait simplement d'arrêter la catalyse pour récupérer le pouvoir de sa Sphère.
Allegeance : Si ce n'est son éternelle allégeance à Azazel et son statut de bras droit du bourreau des Enfers, Malphas n'a pas de but propre autre que de semer la discorde et d'inspirer la frustration autour d'elle, ce qu'elle fait à chaque instant de son existence, par plaisir et par gourmandise. Elle n'est que Discorde, au service d'un Ange qui entend calciner le monde. Elle obéit aux ordres, parvenant toujours à tirer leur épingle du jeu, sans chercher à obtenir davantage de responsabilités de peur de devoir se brimer et devenir responsable. C'est une faiseuse de miracles malfaisants, qui aime la méchanceté et inspire ses démons à inventer toujours plus de mécanismes visant à rendre folles les âmes qui traversent la terre. Elle n'hésite JAMAIS à semer la discorde et la frustration dans ses propres rangs.
these streets : Tout. Elle sait tout. Et il n'y a pas que la vie à Paris qui est troublée, désormais.

Sujet: Re: Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte) Ven 16 Juin - 7:28 ()
@Hippolyte P. Fauvet Je te propose de nous creuser le cerveau ensemble parce que je viens en touriste (a)

_________________

Connasse
- La méchanceté d'un homme fait de lui un démon, la méchanceté d'une femme fait d'elle un enfer.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte) Ven 16 Juin - 21:08 ()
@Hippolyte P. Fauvet C'est très con important, les apparences
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2316p25-nero-a-mora-afterli
Dieux
homecoming : 18/03/2017
Messages : 78
Louis d'or : 107
pretty face : Don Benjamin
julius caesar : tumblr
legends never die : Dieu du temps et de la destinée
the mighty bush : Manipulation de l'espace temps: Capacité d'altérer le temps et l'espace. Contrôle du temps, possibilité de voyager dans le temps, mais aussi dans l'espace par la téléportation. Ce pouvoir nécessite une intense concentration et affaiblit considérablement celui qui l'utilise.

Touché mortel: Capacité permettant de détruire ce que l'on touche. Les plantes se faneront et la peau des individus se nécrosera, par exemple. Cela pouvant aller jusqu'à la mort dans le pire des cas. La puissance de ce pouvoir dépend de beaucoup de facteurs, comme l'état de son propriétaire ou de sa victime, son niveau de concentration etc.

Sujet: Re: Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte) Lun 19 Juin - 13:00 ()
Hey ! inluv

Si t'as encore des places de libre, j'aimerai bien avoir un lien avec toi parce que je trouve l'histoire d'Hippolyte super intéressante, et que j'ai pas encore de lien avec d'autres divinités. please babe
Donc si t'es tentée d'avoir un lien avec le dieu du temps, on peut chercher ensemble, qu'en dis-tu ? please babe inluv
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4349-the-world-is-a-filthy-place-i
Modo
homecoming : 15/05/2017
Messages : 284
Louis d'or : 219
pretty face : kaya scodelario.
julius caesar : BALACLAVA / beylin (a)
the mighty bush : Résonance de relaxation : Par sa simple présence, la poupée peut calmer les êtres à proximité. Effaçant l’anxiété et l’agitation des pensées, elle est une drogue dure qui ne perd pas de ses saveurs malgré les aigreurs qui perdurent.

Touché mortel : Du bout de ses phalanges glacées, elle peut briser tout ce qui est à sa portée. Détruire pour remodeler. Saccager pour reconstruire. Que ce soit la nature dans sa beauté, que ce soit les humains et leurs médiocrités. Il suffit d’un toucher pour que la poupée laisse le contrôle de côté. Un effleurement, une caresse. Pour que l’ivresse devienne détresse.
Allegeance : Solitaire au coeur poussière, elle voit le monde dans sa misère, elle voit sa famille à l’envers. Dieux qui subissent l’incroyance et la médisance, et qui se renferment dans la violence. Elle les voit se décomposer à force d’espérer. Que tout va s’arranger, que leur grandeur sera un jour récompensé. Elle voudrait les rassurer, mais cet univers ne cesse de se détruire dans son apogée. Alors elle observe le chaos qui se dessine en échos, elle se nourrit de cette terre qui attend l’échafaud. Comme un bourreau, elle attend sagement le jour du jugement.
these streets : Elle sait tout ce qu’il a à savoir.

Sujet: Re: Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte) Sam 26 Aoû - 13:38 ()
Je suis tellement désolée de répondre que maintenant, j'oublie toujours ma putain de fiche i'm so sorry please babe

@T. Maxence Perrault En effet c'est très con important *sort* BON JE VEUX TOUJOURS JE PENSE QUON PEUT ENFIN EN PARLER ET DEBATTRE MON CHER

@Garance M. Lesquen Alors clairement la discorde et la relaxation c'est pas le même délire. Quand Hippo n'est que silence Garance n'est que bruit. En soit on peut avoir du positif comme du négatif. Et j'avoue que le négatif me tente vu que tout le monde aime Hippo et qu'il faut bien une "bitch" comme toi pour la détester /pan/

@Nero Mora Ah que coucou :shy:
J'en ai toujours ahah, alors ça c'est du blase et ça me va très bien je dirais même que ça me chauffe à mort. J'aime énormement Nero de ce que j'ai lu de sa patience jusqu'à la manipulation, je me dis qu'on peut trouver un truc cool. Après son second pouvoir défonce des grands mères je veux pas mentir, je voudrais bien que Nero est la rage contre Hippo juste pour la vider de son corps j'avoue que j'ai pas trop de liens négatifs itout. Mais je veux bien savoir ce que tu veux exploiter de ton côté please babe

_________________
Go ahead and cry little girl nobody does it like you do.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte) Sam 26 Aoû - 13:56 ()
On fait des bébés?
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4349-the-world-is-a-filthy-place-i
Modo
homecoming : 15/05/2017
Messages : 284
Louis d'or : 219
pretty face : kaya scodelario.
julius caesar : BALACLAVA / beylin (a)
the mighty bush : Résonance de relaxation : Par sa simple présence, la poupée peut calmer les êtres à proximité. Effaçant l’anxiété et l’agitation des pensées, elle est une drogue dure qui ne perd pas de ses saveurs malgré les aigreurs qui perdurent.

Touché mortel : Du bout de ses phalanges glacées, elle peut briser tout ce qui est à sa portée. Détruire pour remodeler. Saccager pour reconstruire. Que ce soit la nature dans sa beauté, que ce soit les humains et leurs médiocrités. Il suffit d’un toucher pour que la poupée laisse le contrôle de côté. Un effleurement, une caresse. Pour que l’ivresse devienne détresse.
Allegeance : Solitaire au coeur poussière, elle voit le monde dans sa misère, elle voit sa famille à l’envers. Dieux qui subissent l’incroyance et la médisance, et qui se renferment dans la violence. Elle les voit se décomposer à force d’espérer. Que tout va s’arranger, que leur grandeur sera un jour récompensé. Elle voudrait les rassurer, mais cet univers ne cesse de se détruire dans son apogée. Alors elle observe le chaos qui se dessine en échos, elle se nourrit de cette terre qui attend l’échafaud. Comme un bourreau, elle attend sagement le jour du jugement.
these streets : Elle sait tout ce qu’il a à savoir.

Sujet: Re: Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte) Sam 26 Aoû - 21:48 ()
@N. Priam Ackerman ENCORE ?
Mais tu veux trop mon corps petite chose

_________________
Go ahead and cry little girl nobody does it like you do.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2012-could-be-brave-or-insa
Revolutionnaires
homecoming : 19/02/2017
Messages : 956
Louis d'or : 411
pretty face : jlc
julius caesar : ava : arabella
the mighty bush : Pauv' humaine dans un monde de fou, trop fragile, jo, trop inconsciente et rien pour se défendre qua sa langue acérée et ses coups dans le vide.
these streets : Elle se prend les bombes dans la gueule, la bouc émissaire, se fait chasser dans les rues, et le tout au nom de causes qu'elle connaît même pas. Jo, elle joue le jeu avec un bandeau sur les yeux, elle a beau se griffer le visage, ya que du noir partout qui l'aveugle.

Sujet: Re: Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte) Dim 27 Aoû - 0:17 ()
il nous faut un lien :lov: :lov:
elles ont le même âge en plus ... et de beaux cheveux ? hide
mais je sais pas encore quoi ptdr
voilà voilà

_________________
let's get lost
. ☾ .
maybe if the stars align, maybe if our world's collide, maybe on the dark side, we could be together. maybe in a million miles, on a highway through the stars, someday soon we'll be together.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte) Ven 15 Sep - 23:45 ()
@Hippolyte P. Fauvet BON CE LIEN. :bouh: :bouh:
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4332-paint-it-black-sohan
Démons
homecoming : 06/10/2017
Messages : 80
Louis d'or : 7
pretty face : Dylan O'brien
julius caesar : Black Madness (a), Beylin (s), Black Madness (p)
legends never die : Démon de l'angoisse. Affliction, obsession. Tu te nourris du désordre psychologique tel un vautour affamé. Le désarroi dans les yeux de tes victimes te procurent un sentiment onirique que tu ne saurais décrire. Lieutenant de la sphère de la peur, c'est ton devoir de propager la terreur sur Terre. Fonction que tu diriges d'une main de fer qui plus est.
the mighty bush : Hallucination cauchemardesque. La peur, les cauchemars, les illusions pétrifiantes... c'est comme cela que tu t'y prends pour tétaniser tes victimes. Tu leur prodigues aucune douleur physique, mais c'est bien connu que les plus grandes souffrances des êtres humains sont enfouis dans leurs souvenirs, leur imagination. Le cerveau est l'arme la plus destructrice qui existe lorsqu'on y songe.
Allegeance : Loyal aux démons, ta seule et unique famille, pauvre petit orphelin que tu es. Tu t'accroches à eux comme à une bouée et, pourtant, ces derniers sont souvent responsables des cataclysmes que tu dois affronter. Tu les vénères autant que tu les abhorres.

Sujet: Re: Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte) Dim 8 Oct - 1:58 ()
Don't forget me

_________________

Monster
that night he caged her, bruised and broke her. he struggled closer then he stole her. violet wrists and then her ankles. silent pain then he slowly saw their nightmares were his dreams.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4349-the-world-is-a-filthy-place-i
Modo
homecoming : 15/05/2017
Messages : 284
Louis d'or : 219
pretty face : kaya scodelario.
julius caesar : BALACLAVA / beylin (a)
the mighty bush : Résonance de relaxation : Par sa simple présence, la poupée peut calmer les êtres à proximité. Effaçant l’anxiété et l’agitation des pensées, elle est une drogue dure qui ne perd pas de ses saveurs malgré les aigreurs qui perdurent.

Touché mortel : Du bout de ses phalanges glacées, elle peut briser tout ce qui est à sa portée. Détruire pour remodeler. Saccager pour reconstruire. Que ce soit la nature dans sa beauté, que ce soit les humains et leurs médiocrités. Il suffit d’un toucher pour que la poupée laisse le contrôle de côté. Un effleurement, une caresse. Pour que l’ivresse devienne détresse.
Allegeance : Solitaire au coeur poussière, elle voit le monde dans sa misère, elle voit sa famille à l’envers. Dieux qui subissent l’incroyance et la médisance, et qui se renferment dans la violence. Elle les voit se décomposer à force d’espérer. Que tout va s’arranger, que leur grandeur sera un jour récompensé. Elle voudrait les rassurer, mais cet univers ne cesse de se détruire dans son apogée. Alors elle observe le chaos qui se dessine en échos, elle se nourrit de cette terre qui attend l’échafaud. Comme un bourreau, elle attend sagement le jour du jugement.
these streets : Elle sait tout ce qu’il a à savoir.

Sujet: Re: Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte) Mar 10 Oct - 0:09 ()
_______________________________________________________

ET ON RECOMMENCE



Est ce que vous voulez toujours de moi malgré les modifs ? please babe

_________________
Go ahead and cry little girl nobody does it like you do.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte) Mar 10 Oct - 8:10 ()
@Hippolyte P. Fauvet J'voudrai toujours de toi please babe Tu me disais avoir des idées, je t'écoute (et on peut direct faire pour apathie aussi, comme ça ce sera fait )

edit : "I LONG FOR THAT FEELING TO NOT FEEL AT ALL" Juste pour ça faut qu'on trouve qqch avec Apathie omg
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t292-pascaline-estelle-sabot
Humains
homecoming : 29/10/2016
Messages : 11417
Louis d'or : 1753
pretty face : Teresa Palmer
julius caesar : Class Whore + Garance + Ophélia
these streets : Pascaline ne sait rien ou presque, mais ça ne saurait tarder si vous voyez ce que je veux dire.

En ligne
Sujet: Re: Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte) Mar 10 Oct - 12:40 ()
@Hippolyte P. Fauvet Bien sur qu'est ce que tu crois ? On se débarrasse pas de moi aussi facilement
Sauf si toi tu veux modifier un truc évidemment

_________________

« you got to be good to be true »
▬ Pascaline. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.


Mes Goscars:
 

Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
homecoming : 24/04/2017
Messages : 419
Louis d'or : 30
pretty face : bill skarsgård.
julius caesar : ma petrouchka (av)

Sujet: Re: Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte) Mar 10 Oct - 19:21 ()
j'me rends compte qu'on avait même pas défini notre lien ptn ptdr ptdr ptdr
ON VA CHERCHER MAINTENANT FINI DE RIRE
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4349-the-world-is-a-filthy-place-i
Modo
homecoming : 15/05/2017
Messages : 284
Louis d'or : 219
pretty face : kaya scodelario.
julius caesar : BALACLAVA / beylin (a)
the mighty bush : Résonance de relaxation : Par sa simple présence, la poupée peut calmer les êtres à proximité. Effaçant l’anxiété et l’agitation des pensées, elle est une drogue dure qui ne perd pas de ses saveurs malgré les aigreurs qui perdurent.

Touché mortel : Du bout de ses phalanges glacées, elle peut briser tout ce qui est à sa portée. Détruire pour remodeler. Saccager pour reconstruire. Que ce soit la nature dans sa beauté, que ce soit les humains et leurs médiocrités. Il suffit d’un toucher pour que la poupée laisse le contrôle de côté. Un effleurement, une caresse. Pour que l’ivresse devienne détresse.
Allegeance : Solitaire au coeur poussière, elle voit le monde dans sa misère, elle voit sa famille à l’envers. Dieux qui subissent l’incroyance et la médisance, et qui se renferment dans la violence. Elle les voit se décomposer à force d’espérer. Que tout va s’arranger, que leur grandeur sera un jour récompensé. Elle voudrait les rassurer, mais cet univers ne cesse de se détruire dans son apogée. Alors elle observe le chaos qui se dessine en échos, elle se nourrit de cette terre qui attend l’échafaud. Comme un bourreau, elle attend sagement le jour du jugement.
these streets : Elle sait tout ce qu’il a à savoir.

Sujet: Re: Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte) Mer 11 Oct - 18:16 ()
@T. Maxence Perrault < ON Y VA JE SUIS CHAUDE J'AI LU ENCORE TA PLUME MAGNIFIQUE ET JE SUIS ON FIRE MALGRE MON REVEIL IL Y A 20 MINUTES aya aya aya
:shy: :shy: :shy: alors mes idées sont un peu floues en vrai, je sais que je voulais quelque chose entre la destruction et la mort. Et c'est vrai que j'avais eu une idée farfelue un truc grave glauque de fou malade mais tu me connais éè. Thana a déjà tué des gens ( non sans blague ) et en faite je voudrais si cela est possible que Hippo se retrouve sur l'une de ces scènes de torture juste avant que Max vole la vie de quelqu'un. Et en faite je la verrais bien aider l'humain dans sa mort et du coup aider Thana aussi d'un côté en relaxant la victime pendant que Thana l'achève quoi. Un truc silencieux où tous deux se retrouvent au dessus de la victime. Où la destruction et la paix, et la mort se mélange sans forcément d'avoir échange tu vois ? please babe t'en penses quoi ?

Pour Olive du coup, je pense qu'on peut soit partir du côté Wren soit du côté je veux plus rien ressentir d'Hippo parce qu'en soit la v2 a eu aussi un coeur blessé (je pouvais pas changer tous mes rps éè) mais à toi de voir vers quel chemin tu veux aller ? :lovelove:


@Pascaline E. Sabot <
Beh je me dis que cette v2 d'Hippo sera moins en mode le monde est beau le monde est gentil, elle va pas s'enthousiasmer sur quelqu'un de gentil parce qu'elle est beaucoup plus bipolaire, plus méfiante aussi d'un côté please babe


@Gauthier Hoarau < on est trop connes mdr
OUI ON VA TROUVER THIS IS SPARTA What a Face
Déjà tu préfères lequel de tes persos pour avoir un lien avec Hippo ? please babe
Parce que si on reste sur Gogo mister kebab, Hippo est infiltrée chez les démons donc on pourrait partir de là pour trouver un truc bien complexe wo

_________________
Go ahead and cry little girl nobody does it like you do.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte) Mer 11 Oct - 18:38 ()
@Hippolyte P. Fauvet
Vu comment se profile le rp avec Eugé, j'pense qu'on peut être à peu près sûres de pouvoir dire que Max va devenir un monstre et se transformer en un Jack l’Éventreur qui ne vise pas que les putes donc ça me semble tout à fait faisable J'pense qu'au début il va être frustré que qqn marche sur ses plates-bandes mais elle pourrait faire partie des choses qui vont l'aider à reprendre un côté plus humain :hm: Et s'il le faut, elle le shootera à coups de relaxation

Pour Olive, c'est quoi le lien avec Wren déjà ? Sinon, le côté "je veux plus rien ressentir" fera forcément écho chez Apathie On avait évoqué le fait qu'elles se connaissaient quand elles étaient humaines (je me souviens plus du background d'Hippo mais ça me semble faisable vu qu'elles ont le même âge, elles ont pu aller dans le même collège et/ou lycée par exemple), reste à voir comment elles se seraient retrouvées ensuite et ce que serait devenue leur relation
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte) ()
Revenir en haut Aller en bas
 
Artificiels faut bien toucher le ciel dans la beauté du sale, dans la beauté du mal… (hippolyte)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» La grandeur d'un homme se mesure dans ses actes et non dans ses paroles
» Il faut bien savoir choisir ses amis ... [Nico/Elo]
» C'est bien la pire folie que de vouloir être sage dans un monde de fous. [ ABANDON ]
» Michel Martelly n'est rien qu'un autre agent au service des usurpateurs.
Ready for it ?
Are you
i see how this is gonna go, touch me & you'll never be alone

a game of shadows ::  These nights will never die :: gestion du personnage :: relationship :: Girls