boom bitch
Après un long dimanche, mais pas de fiançailles, nous voilà de retour !
Pour tout savoir sur les nouveautés de la version, c'est par .
dying to be born again
L'intrigue est de retour, pour vous jouer de mauvais tours... ou pas.
Dans tous les cas, c'est par .
paris versus the apocalypse
Quoi de mieux pour lutter contre l'apocalypse qu'un apéro ?
Pour vous inscrire à l'event, c'est par là.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 I want to commit the murder I was imprisoned for (Pv Zad)
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
the last young renegades
homecoming : 02/05/2017
Messages : 46
Louis d'or : 270
pretty face : Henri Cavill
julius caesar : Tik Tok
legends never die : Il est le commandant de la sphère de la guerre, chef des armées démoniaques et un des bras droit de Lucifer.
the mighty bush : Un contrôle du système nerveux lui permet de jouer à sa guise avec les corps d'autruis et d'infliger d'horribles douleurs. Il est aussi capable d'absorber les pouvoirs des êtres surnaturels pour une durée de quelques jours maximum.
Allegeance : Samaël est totalement fidèle à Lucifer et ses projets.
these streets : Il est au courant de tout quand il s'agit des anges et des démons et s'il a des doutes sur la présence des dieux parmi eux, il agite ses pions pour le confirmer.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur
Démons

Sujet: I want to commit the murder I was imprisoned for (Pv Zad) Ven 26 Mai - 20:01 ()
Samaël voit entrer le démon mineur, un sourire aux lèvres. C’en est un charmeur et fier, à la limite de l’arrogance, celui qu’il aborde avec une telle sérénité, un tel naturel que ça en devient indécent. Il est d’humeur joviale, presque taquine. Ce n’est pas une bonne chose et l’homme qui s’avance pour venir le saluer le sait. Le démon mineur sourit vaguement, jette un regard autour de lui, comme à la recherche d’une sortie de secours. Au cas où. Samaël n’est pas connu pour sa retenue. Excessif, il l’est et si ce trait de caractère pourrait être à son désavantage, l’esprit du démon de la guerre fait en sorte d’en obtenir le résultat inverse. Il planifie, il calcule, il réfléchit et il explose quand les dégâts sont au maximum pour le parti inverse, minimaux voire nuls pour le sien. Il aime ça Samaël, en tire un sentiment jouissif de puissance, une impression de supériorité que les millénaires n’ont pas réussi à écraser, bien au contraire. O, il l’aime cette soif qui ne se tarit pas, qui lui demande toujours plus, qui le pousse à faire toujours mieux. Tout pour l’Apocalypse. Tout pour la Cité d’Argent en ruines, tout pour que les anges pleurent sur leurs ailes détruites, tout pour qu’ils soient déchus, tout pour que le Créateur avoue sa faute, tout pour que Lucifer soit le roi des Cieux. Tout pour retrouver ses ailes.
Mais au-delà de la vengeance, de ce sentiment terriblement oppressant et qui ne souffre pas l'échec, il y a juste la jouissance de se sentir meilleur, plus fort, plus rapide, plus écrasant que l'autre. Il faut un adversaire de taille cependant pour que le plaisir soit complet. Là est la difficulté. Les critères sont nombreux, mais le plus important est l'alchimie qu'il faut maîtriser à tout prix, au risque d'être celui à qui on coupe la tête, au lieu d'être le bourreau. Il faut laisser à l'autre le temps de mûrir, de se montrer dans toute sa gloire pour apprécier la compétition. Mais il ne faut pas lui laisser prendre trop de confiance et encore moins de pouvoir, sinon les probabilités de réussites s'amenuisent voire disparaissent.
Samaël a du mal à trouver une telle personne. Une personne avec qui le duel serait mortel et se solderait par la disparition d'un des deux camps. Pas le sien évidemment. Un combat amical n'est pas aussi appréciable. Voire ne l'est pas du tout. Oui, si les millénaires ont eu un quelconque effets sur Samaël, c'est bien celui d'être exigeant et de craindre l'ennui.

- Monsieur Gatsby …
Le sourire de Samaël se fige. Ce nom, il le déteste. Il sonne faux, il sonne mal. Il n'est pas sec, mordant, il n'inspire rien. Il sonne rond, empâté, comme les gens qui sont assis sur les chaises de son restaurant, comme ces humains qu'il a aimés et déteste tant à présent. Il ne rend pas compte de son grade, ni de son rôle, que ce soit ici ou aux Enfers. Commandant des armées de Dis, de la sphère de la guerre, bras droit du prince et gérant de la mafia démoniaque.
Le démon mineur semble se rendre compte de son erreur et s'interrompt.
- Je ne voulais pas … Je …
- Je ne vous ai pas faire venir pour ça, vous le savez … Ce n'est rien …
Mais agaçant. Et ce n'est pas bon, pas quand le ton est mielleux, doux, coule dans les veines et pétrifie le cerveau. Samaël s'agace et le démon mineur étouffe d'anxiété.
- Vous m'avez demandé pour
- Certains problèmes avec la marchandise du restaurant dans le 6ème. Je ne parle pas des moules, comme l'a pensé votre collègue humain au téléphone. Je suppose que je dois être satisfait de votre discrétion, même auprès de votre propre équipe.
Samaël se lève, nonchalant et vient s'asseoir contre la tranche de son bureau. Il a fait venir le démon chez lui, sur son territoire. Il a faim ce soir, comme un prédateur qui n'a pas mangé depuis trop longtemps et qui a besoin d'assouvir ses instincts. Il les réfrène depuis trop longtemps, alors même qu'il sait que des traîtres s'agitent dans leur camp, alors même qu'il ne peut pas agir comme il le voudrait, se calant dans les pas de Lucifer.
- Mais j'apprécierais d'autant plus votre efficacité quand toute la marchandise aura été retrouvée. Et que des explications me seront fournies.
Samaël s'approche finalement.
- Vous le savez, j'en suis certain, que notre entreprise nécessite un certain … Professionnalisme. Et que je n'autorise pas ce genre d'erreur.
- Oui, je comprends et je …
- Mais vous n'agissez pas comme tel.
Samaël sourit toujours, mais la lueur dans ses yeux a changé. Ce n'est plus celle calme et douce de tout à l'heure. Elle est plus mauvaise, presque celle que les hommes ont quand ils anticipent le plaisir.

Ça sonne et le démon se fige. Samaël n’attend personne. Il fait signe à l’autre de le suivre jusqu’à la porte et regarde sa montre. La soirée est à peine entamée. Tout le monde sait qu’on ne vient chez Samaël qu’en cas d’urgence ou avec une invitation du maître des lieux. Ici, c’est chez lui, il contrôle les entrées avec la vigilance d’un cerbère acariâtre. Un coup d’œil dans le judas ne lui révèle qu’un brune sur le pas de la porte. Il ne la connaît pas. Il fronce les sourcils, réfléchit. Peut-être qu’il s’agit d’un ange revenu pour le capturer de nouveau, même s’il serait fou d’envoyer une seule personne le rapatrier à la salle de torture des anges. Peut-être qu’il s’agit d’un démon trop vindicatif qui vient réclamer sa part du marché soudainement. Elle n’est peut-être pas seule. Il hésite, la prudence veut qu’il ignore la femme alors il s’apprête à reculer pour retourner dans son bureau.
Il n'a pas fait trois pas qu'il entend son nom, son vrai nom à travers le bois. Il s'arrête, regarde l'autre démon.
- Sortez.
Il se pose dans l'entrée de la porte, après la sortie de son "invité". Celui-ci dévale les escaliers avant que Samaël ne change d'avis.
- A qui ai-je l'honneur ?
Toujours ce sourire et cette fois, la lueur qui brille dans ses yeux est charmante.


Dernière édition par Oscar S. Gatsby le Sam 27 Mai - 11:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: I want to commit the murder I was imprisoned for (Pv Zad) Sam 27 Mai - 11:14 ()

i want to commit the murder i was imprisoned for
i did my waiting

Elle ne les a pas cru au début, quand ils lui ont appris qu'ils ont capturé Samaël. Puis elle ne les a pas cru non plus quand ils lui ont expliqué qu'ils l'ont torturé, pour récolter un maximum d'informations sur lui et les siens.

Mais il fait partie des nôtres, n'est-ce pas ?

Elle s'est secrètement réjouie d'apprendre qu'il a réussi à s'échapper, même si cela veut dire qu'il y a eu des blessés et des morts.

Mais mon frère, mon Samaël ; il est libre.

Aujourd'hui, elle s'en veut un peu, pour tout ça. Elle s'en veut d'avoir ressenti de la colère quand ils lui ont dit pour la capture et la torture (ils ne font que leur... travail, ils ont des bonnes raison), elle s'en veut d'être soulagée de ne pas l'avoir vu (je ne l'aurais pas supporté... mais lui, comment l'a-t-il supporté ? ses propres frères qui se retournent contre lui), elle s'en veut de n'avoir pas réussi à le retenir, tous ces siècles et millénaires auparavant (mais il l'aimait tellement).

Aujourd'hui, elle a décidé de lui rendre visite. Elle en a parlé avec Michael, lui a expliqué ce qu'elle voulait faire. Il ne l'a pas retenue, l'a juste serrée contre lui avant de lui murmurer quelques mots à l'oreille.

Sois prudente.

Oh, elle le sera, prudente. Elle l'est toujours.

Même quand il s'agit de Samaël ?

Même quand il s'agit de Samaël. Surtout quand il s'agit de Samaël.

Samaël.

Il ne lui aura pas fallu longtemps pour retrouver la trace de son frère déchu (elle n'aime pas ce mot, déchu, elle préfère dire égaré) et la voilà qui sonne à la porte de son antre. Elle est presque sûre de le trouver là, presque sûre qu'il acceptera de la voir quand il la reconnaîtra. Il ne peut pas l'avoir oubliée, après tout. Pas vrai ? Il tarde à ouvrir alors elle l'appelle à travers la porte. « Samaël ? » Et voilà que la porte tourne sur ses gonds et qu'il se tient devant elle.

L'archange le dévore des yeux, scrute ses moindres traits pour graver son visage dans sa mémoire, pour assimiler l'humain qui lui fait face à l'archange qu'il était autrefois. Elle sent sa gorge se serrer quand il parle, retient l'envie de se jeter à son cou pour le serrer contre elle. On l'a prévenue, c'est un démon désormais. Et pas des moindres.

Elle voit qu'il commence à s'impatienter mais aucun mot ne parvient à franchir la barrière de ses lèvres. Que dire après tant de temps de séparation ? Salut c'est moi, ça va ? Que dire après une séparation aussi douloureuse ? Tu ne m'en veux pas trop de ne pas t'avoir retenu ou même de ne pas t'avoir suivi ? La flamme d'impatience grossit dans ses prunelles et elle parvient finalement à murmurer.

« C'est moi... Zadkiel. »

A quel moment a-t-elle pu croire que lui rendre visite serait une bonne idée ?
Revenir en haut Aller en bas
 
I want to commit the murder I was imprisoned for (Pv Zad)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Murder Party "Apothéose"
» Murder Party Harry Potter
» [Murder] Dieu est mort ! - Chez Octavio - 19h-epsilon
» DYP organise sa murder party!
» La Pension Saint Sauveur (Murder Party Provins)
Static palms
melt your vibe
always on the hunt

a game of shadows :: Paris :: Nord-ouest :: Huitième arrondissement