boom bitch
Après un long dimanche, mais pas de fiançailles, nous voilà de retour !
Pour tout savoir sur les nouveautés de la version, c'est par .
dying to be born again
L'intrigue est de retour, pour vous jouer de mauvais tours... ou pas.
Dans tous les cas, c'est par .
paris versus the apocalypse
Quoi de mieux pour lutter contre l'apocalypse qu'un apéro ?
Pour vous inscrire à l'event, c'est par là.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 if you want to be a party animal, you have to learn to live in the jungle. (sam&gauthier)
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
the last young renegades
homecoming : 24/04/2017
Messages : 357
Louis d'or : 108
pretty face : baby reece king.
julius caesar : prométhée. (av)
legends never die : pourfendeur de miroirs. il dégueule de narcissisme le commandant des égos, désirant son reflet plus que sa propre personne.
the mighty bush : métamorphose ✗ uc.

nécromancie ✗ uc.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur
Modo

Sujet: if you want to be a party animal, you have to learn to live in the jungle. (sam&gauthier) Ven 16 Juin - 22:03 ()


If you want to be a party animal
you have to learn to live in the jungle.
sam & gauthier



Entre ses doigts ça sent le graillon. La putain de friture. L’kebab du dix-neuvième. Il balance les sacs au bout de ses phalanges, sifflant l’air des vaillants vagabonds qui traversent les ponts à pied, parce que l’bus c’est trop cher pour se l’payer à l’année. Il enjambe la Seine, de ses grands pas de géants, de ses adidas blanches devenues grisonnantes à cause de la vieillesse. On voit même plus le logo, tant il l’a gratté contre l’asphalte, tant il s’est viandé sur l’béton.

Les deux sachets en plastique à bout de bras, il les fait valser, souriant pour une fois. Souriant de sa bouche édentée et de son œil gratiné, un fucking hématome dans la cavité oculaire, faciès concave où l’cosmos s’est réfugié, teintant d’bleuté sa peau déjà bien abîmée.

Mais ce soit il n’rentre pas chez lui.
Ce soir il s’invite, mendiant à la dérive. Il traverse les berges pour venir toquer, venir quémander l’amabilité de Sam et son ABC Café. Contre un peu de viande grillée, une canette fraîche pour un soir d’été et une lampée de frites graisseuses.

L’soleil court à sa perte, glissant entre les Invalides, fusillant le dos d’un gamin qui marche le front levé vers le ciel écrémé de nuages paresseux. Il a son éternelle capuche vissée sur son crâne indomptable, les écouteurs bon marché plantés dans les oreilles écumant les quelques morceaux qui bouffent la mémoire de son téléphone. Et il avance, bringuebalant sur butin, souriant fièrement quand enfin il passe la porte du petit commerce. Il envahi l’espace avec le fumet de son plat encore tiède, il bouscule un tabouret pour s’asseoir lourdement et pousser sur le comptoir, le trésor de l’arrondissement du dessus.

« Hé Sam. » qu’il la hèle. L’impoli n’a pas pris la peine de retirer son couvre chef, il étale ses coudes crasseux sur le bois ciré du comptoir, le sourire béat du cancre du fond de la classe. « J’viens t’voir bosser. C’est plus drôle quand c’est les autres qui triment. » Goguenard il froisse les sacs en plastique entre ses doigts, offrant à la patronne la tentation de venir voir ce qu’ils contiennent. « Mais comme j’suis l’mec le plus gentil de la capitale, j’ai dans ma grande bonté apporté d’quoi à embellir  avec ma sainte présence ta pause dîner. » Il a l’amabilité des hypocrites feints, l’démon serein, certain de rassasier l’estomac de la belle gérante.  Pourtant avec Sam, il vient juste chercher l’confort d’un foyer dans lequel il refuse de retourner, achetant une nuitée loin de chez lui contre un peu d’humour scabreux, un sourire affable et un kebab généreux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 28/05/2017
Messages : 126
Louis d'or : 677
pretty face : Ruth Negga
julius caesar : © Hedgekey (sign) Lux Aeterna (av)
the mighty bush : Celui de casser les couilles, un don qu'elle ne doit pas au Grand Retour.
Allegeance : Sam est une révolutionnaire des premiers jours, fidèle à la cause. C'est la mère des insurgés, il n'y a pas un révolté qu'elle ne connaît pas. Elle adopte chaque nouveau venu avec une bière avant de les encourager à coup de pied au cul.
these streets : Elle sait qu'elle ne sait rien et là est bien le problème.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t3117-sam-o-girls-just-want-to-have
Revolutionnaires

Sujet: Re: if you want to be a party animal, you have to learn to live in the jungle. (sam&gauthier) Lun 3 Juil - 14:25 ()
Même en pleine semaine il était impossible pour Sam d'imaginer fermer tôt. Aussi fatiguant que ça pouvait être, ce n’était pas pour autant ce qu’elle désirait. Elle était attachée aux habituels clients et à l’inverse, les habitués étaient attachés au bar. Pour la plupart, des rebus de la société qui n’avait nul part où aller, pour vivre ou ne serait-ce que dormir. Ils sont ceux qui n’ont plus rien à perdre, pas même de l’argent inexistant dans un verre de trop.

Elle n'est jamais surpris quand on pousse la porte de son bar, la gueule par terre, les vêtements douteux. Elle est encore moins surprise quand elle reconnaît la carcasse de Gauthier. Sam finit de servir un client quand elle se retourne vers lui, l'air exaspérée. « Ta capuche jeune homme. Combien de fois je vais te le dire. » C'était pas parce qu'il était à l'intérieur, mais parce qu'il se tenait devant une femme. Et devant une femme, surtout une femme comme Sam, il se devait un peu d’humilité. Il fallait savoir l'aimer avec ses codes de féministes extrémistes. L'exagération faisait partie du personnage. Et puis l'odeur de Grèce aussi appétissante que culpabilisante monte à ses narines. Soudain son visage s'illumine et elle est plus que réjouis du passage surprise de son kebabié préféré.

« Chérie on échange. Je te laisserais filer après, je t'ai vu bailler. » La gérante fait un signe à sa coéquipière qui prend le relais aussitôt derrière le comptoir. Elle la remercie d'une caresse sur l'épaule lorsqu'elles se croisent avant qu'elle n'aille prendre place à une table libre. Elle fait suivre son ami avec leur repas dont l’odeur avait réveillée en elle un appétit d'ours. « T'as une sale tête mon petit. » Lance-t-elle alors qu'elle rend place et s'empresse de déballer son dîner. Ou peut-être était-ce sa tête habituelle. En langage Sam ça voulait surtout dire qu'elle ne l'avait pas vu depuis un moment. Suffisamment pour oublier sa sale gueule. Alors elle était contente de le voir réapparaître d’elle-ne-savait-où. Ça se voyait sur son sourire, comme une mère contente de retrouver son brigand de gosse.

Elle entame déjà son kebab, grosse bouchée par grosse bouché. « Je me lasserais jamais de ces trucs. Il n'avait sûrement pas besoin qu'elle le remarque la bouche pleine pour le comprendre. T'es la version noire du père noël. Je vais peut-être me remettre à y croire. » Poursuit-elle après s'être goinfré de frites. Il avait même pensé à sa sauce préféré. Elle ne pouvait pas espérer mieux pour clore sa soirée. Même si elle aurait sûrement du mal à lever ses fesses de sa chaise une fois le ventre plein. Sauf si on se mettait à ruiner son bar. « Hey vous deux ! Son talon claque contre le plancher. Le fight club c'est à l'arrière du bar, pas dedans. » Sous la menace de son doigt pointé, les deux hommes rabattent leur poing sans pour autant arrêter les hostilités verbales. Son regard persiste un moment et un client -qui a un jour connu la douleur d’un talon dans les côtes- tente de calmer le jeu. Sam revient vite à son assiette en carton quand ses yeux se posent sur le visage de Gauthier. « T'as combattu dernièrement ? »



_________________

I realized quickly when I knew I should, hat the world was made up of this brotherhood of man for whatever that means, 4 NON BLONDS
what's
goin on ?
Revenir en haut Aller en bas
 
if you want to be a party animal, you have to learn to live in the jungle. (sam&gauthier)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quizz (mon animal preferer)
» Bisounours Party | V. 2.0
» Garden Party
» Dungeon party
» Beach Party ! [ pv ]
Static palms
melt your vibe
always on the hunt

a game of shadows :: Paris :: Nord-est :: Onzième arrondissement :: République :: ABC café