boom bitch
Après un long dimanche, mais pas de fiançailles, nous voilà de retour !
Pour tout savoir sur les nouveautés de la version, c'est par .
dying to be born again
L'intrigue est de retour, pour vous jouer de mauvais tours... ou pas.
Dans tous les cas, c'est par .
paris versus the apocalypse
Quoi de mieux pour lutter contre l'apocalypse qu'un apéro ?
Pour vous inscrire à l'event, c'est par là.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 Debriefing - Feat Charline
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
the last young renegades
homecoming : 17/11/2016
Messages : 337
Louis d'or : 905
pretty face : Gwyneth Paltrow
julius caesar : Tumblr & Real Face
Allegeance : Les templiers sont tous ce que j'ai, jamais je ne pourrais les abandonner. Je suis leur garde-fou, leur modèle à tous, je ne peux pas faillir à ma mission. Ce n'est pas possible.
these streets : Les anges et les démons sont arrivés sur terre, il y a plus de trois années maintenant. Ce ne sera pas une mince affaire de faire régner l'ordre, surtout avec Vox Populi qui nous donne du fil à retordre, mais cette mission n'est pas impossible.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t732-renee-denise-castel
Templiers

Sujet: Debriefing - Feat Charline Mar 20 Juin 2017 - 16:32 ()
Debriefing  
Renée & Charline


Charline, Charline, pourquoi dois-tu te mettre dans des situations comme ça alors que tu peux l'éviter ? J'en soupire, alors que pourtant, elle me rappelle moi à une certaine période de ma vie. Je n'ai pas toujours été la templière exemplaire que je suis actuellement, celle qui est un phrase dans la tempête, celle qui est toujours calme en apparence malgré les situations parfois dantesques. Mais comme Charline, je suis revenue vers les templiers à cause de la mort d'un être cher, dans son cas cela était sa soeur pour qui elle a choisit de se battre. Je me dis que parfois, ce ne sont pas les bonnes motivations, mais preuve en est que cela a fonctionné pour moi, et je ne doute pas que cela fonctionnera pour la petite blonde. Il faut qu'elle prenne de l'expérience, ce qui n'est pas encore son cas, il faut qu'elle prenne confiance en elle tout simplement parce qu'elle est capable de belles et grandes choses, encore faut-il qu'elle se dise qu'elle sait le faire, qu'elle peut y arriver. C'est un de ces principal défaut, mais un jour, elle arrivera à le gommer de façon définitive, mais pour cela, il n'y aura que le temps et quelques paroles apaisantes qui pourront l'aider, parce que ce ne sont pas des gestes que l'on peut faire à sa place. Je ne suis moi-même pas infaillible, la preuve avec Baz. J'ai été obligé de bouleverser sa vie, parce que je n'ai pas été assez précautionneuse et vigilante et qu'il a donc vu quelques choses qu'il n'aurait pas du voir ce jour là. Pour Charline ce n'est pas encore le cas, mais durant la mission qui lui a été confiée ce soir, elle a réussi à se mettre en danger de façon inutile. Heureusement pour elle, elle a eu ce brin de chance, ce brin de réussite, juste ce qu'il fallait pour que ce ne soit qu'une erreur, et non une erreur fatale pour la jeune femme. Elle devait donc revenir au QG pour faire un petit debriefing, mais avant d'agir de la sorte, je lui parlerais, comme une mère pour son enfant, en quelques sortes, parce que je ne pouvais pas avoir véritablement ce rôle même si au fond, je suis un peu la maman actuelle de tous les templiers. Je l'attendais donc pour parler un peu, sans lui mettre la pression même si inconsciemment, elle le sentirait sans doute. Mais elle était plutôt bonne actrice, puisque cela a été son rêve à un moment, néanmoins, je sais déchiffrer un malaise quand il y en a un.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 01/06/2017
Messages : 43
Louis d'or : 114
pretty face : Eliza Taylor Cotter
julius caesar : avatar (c) Alaska
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t3137-charline-we-re-only-young-and
Templiers

Sujet: Re: Debriefing - Feat Charline Mer 26 Juil 2017 - 15:21 ()

Renée & Charline

Slit the throat of reason and reality, cut myself and scream for their insanity. Wake up to this nightmare that will never end the main attraction of this twisted master plan. I will be your deadman  with nothing but this blood on my hands  stuck in your "wonderland" I just want to make you bleed like me.


Pourquoi les choses étaient ainsi ? Pourquoi se trouvait-elle marchant vers le QG des templiers alors qu'elle avait toujours refusé d'en faire parti ? Pourquoi ce n'était pas sa soeur qui revenait de mission ? Sa soeur ... C'était sans doute la réponse à tout cela ... La blonde soupira, poussant la porte vers de longues minutes d'ennuis avant qu'enfin on ne la laisse rentrer chez elle. Chez elle, dieu qu'elle avait envie d'y retourner ! Elle s'enroulerait dans un gros plaid, après une bonne douche délassante, et ne bougerai plus avant d'y être obligée. Oui cela semblait une excellente idée, se disait elle alors que son bras la lançait toujours plus. Son regard se posa alors sur le dit bras. Une longue plaie s'y dessinait, teintant de rouge la peau pâle de la jeune femme. De même, les multiples bleus qui apparaissaient de ça, de là sur son corps témoignaient de la violence de la chute dont elle avait été victime un peu plus tôt dans la journée. Charline avait reprit la route, avec ses camarades, sans rien dire, se contentant de grimacer alors que son bras s'engourdissait de minutes en minutes. Elle avait hâte de rentrer, hâte de s'occuper de ça et de pouvoir enfin penser à autre chose ! C'était sans compte Renée Castel. En se rendant au QG, la blonde n'avait pas imaginé un seul instant qu'elle serait appelée à revoir à Maitresse de l'Ordre de si tôt.   

Charline aimait bien Renée. Lorsqu'elle était arrivée chez les Templiers, sa situation était compliqué: avoir demandé à son père d'appuyer sa demande avait été comme renoncer à une part de la colère qu'elle avait contre lui. Cela lui avait demandé un effort considérable et elle n'était pas prête à revenir vers le dernier membre de sa famille encore en vie. Sa soeur n'était plus là. Sa mère n'était plus là. Et, dans les premiers temps de son arrivée chez les Templiers, Renée était devenue ce que Charline considérait comme une protectrice, une sorte de famille qui ne la liait non pas par le sang mais par la similitude de leurs expériences. Renée comprenait son chagrin, sa raison d'avoir rejoint l'Ordre, elle comprenait sa peine et son côté lunatique, son besoin de se recueillir sur la tombe de sa soeur ou juste d'être seule. Renée ne la jugeait pas, de ce regard autant que d'autres membres de l'ordre avait eu pour elle. Car, même si elle avait eu l'occasion de faire ses preuves, beaucoup se demandait encore ce qu'elle faisait là. Elle aurait du rejoindre l'ordre quelques années après sa soeur mais elle n'en avait rien fait. Elle n'était pas comme eux, elle n'avait pas la vocation et elle ne s'était pas gardé de le leur faire savoir. Sa mère occupait un poste important chez les templiers et sa non-envie de rejoindre le combat avait sans doute fait grand bruit à l'époque. Et la voilà, des années plus tard, bien après le décès de sa mère, guerroyant aux côtés des templiers comme si cela avait toujours été son existence ... Il y avait de quoi alerter n'importe quel esprit en proie au doute.

Et puis il y avait la face cachée. Les choses que Charline n'assumait pas et qu'elle avait bien du, d'une manière ou d'une autre, confier à quelqu'un. Finalement c'était Renée qui avait été le calice de ses plus sombres pensées allant de ses idées noires et dépressives au manque, cruel, se rappelant parfois à elle. Les substances qu'elle avait pu prendre par le passé et qui, aujourd'hui avait des conséquence sur son corps et son âme. Oui, Renée la connaissait bien et Charline redoutait ce qu'elle pouvait avoir à lui dire. Avait-elle commis un impair ? Avait-elle mal agit ? « Il parait que je suis attendue ? » finit-elle par lancer, alors qu'elle s'approchait de son ancien mentor.   
fiche by AVENGEDINCHAINS | gif by damnstydia | 691 mots

_________________

from the other side.
I still remember the smile when you tore me apart. You took my heart, deceived me right from the start. You showed me dreams I wished they would turn into real. You broke the promise and made me realize it was all just a lie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 17/11/2016
Messages : 337
Louis d'or : 905
pretty face : Gwyneth Paltrow
julius caesar : Tumblr & Real Face
Allegeance : Les templiers sont tous ce que j'ai, jamais je ne pourrais les abandonner. Je suis leur garde-fou, leur modèle à tous, je ne peux pas faillir à ma mission. Ce n'est pas possible.
these streets : Les anges et les démons sont arrivés sur terre, il y a plus de trois années maintenant. Ce ne sera pas une mince affaire de faire régner l'ordre, surtout avec Vox Populi qui nous donne du fil à retordre, mais cette mission n'est pas impossible.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t732-renee-denise-castel
Templiers

Sujet: Re: Debriefing - Feat Charline Ven 4 Aoû 2017 - 22:24 ()
Debriefing  
Renée & Charline


Blondes nous étions, nos mères nous avions perdu. Cette vocation de templier ne semblait pas nous couler si bien que cela à la peau, c'était même tout le contraire. Nous n'en avions pas voulu pendant des années, mais les choses avaient fait que nous étions là, et que nous avions finalement embrassées la carrière qui avait été tracée pour nous sans que nous le voulions vraiment. J'avais pris un peu d'âge, et acquis l'expérience nécessaire pour que cette cause soit mienne à présent, mais ce n'était pas encore le cas de Charline, pas tout à fait, dirons nous, elle avait encore des progrès à faire, moins de risques à prendre, moins de blessures à avoir. Mais visiblement, aujourd'hui, elle avait pris de gros risques, et elle avait eu la chance de s'en sortir sans trop de mal. Je ne voulais cependant pas la voir pour la blâmer la dessus, mais si elle continuait de la sorte, elle finira par ne plus passer entre les gouttes que la mort déverse si facilement sur les templiers. Elle le savait pourtant, elle comme moi avions été touchée de près par ce genre de choses, nous avions perdu de la famille, ma mère, et puis mon mari même s'il n'a été au final qu'un dommage collatéral. Il n'a pas été tué par un démon, mais il s'est suicidé devant mes yeux, parce qu'il était instable, dépressif, et qu'il ne supportait pas tous les secrets m'entourant, mais je ne pouvais pas faire plus malheureusement. Je ne pouvais pas lui dire la vérité, et cela l'a miné de l'intérieur durant des années, avant qu'il ne finisse par en finir avec la vie. Depuis, je suis veuve, et je ne recherche plus vraiment l'amour, parce que je crois tout simplement qu'il n'existe pas. Mais je n'allais pas parler de cela avec Charline, elle est encore jeune pour voir si elle veut se faire passer la bague au doigt. Non, j'allais lui parler de sa personnalité, de sa place parmi les templiers, du rôle qu'elle pourrait y jouer, d'un brillant avenir qui pourrait se dresser devant elle, mais aussi de la chute inéluctable qui allait lui tomber dessus si elle continuait dans ce chemin de traverse. Elle arrive alors vers moi finalement, me disant qu'elle était attendue, ce qui me fit sourire. Elle l'était mais c'était avant tout pour faire le point, un petit bilan de ce qu'elle avait pu accomplir jusqu'à aujourd'hui, un débriefing en quelques sortes.

" Assis-toi, je t'en pris Charline. Comment ça va aujourd'hui ? "

Je savais très bien que ce n'était pas la forme olympique même si la jeune blonde n'était pas forcément du genre à se plaindre comme la plupart des templiers, rare sont ceux qui se plaignent de quoique ce soit, c'est une certitude. Charline était là, tentant d'avancer au mieux, de faire le devoir qui était le sien, même si certains en doutait, même si parfois, elle-même devait en douter. Je voulais la rassurer, et la conforter dans le bon choix qu'elle avait fait finalement, celui de devenir un templier à part entière, et pas quelques choses d'autres.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 01/06/2017
Messages : 43
Louis d'or : 114
pretty face : Eliza Taylor Cotter
julius caesar : avatar (c) Alaska
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t3137-charline-we-re-only-young-and
Templiers

Sujet: Re: Debriefing - Feat Charline Mer 13 Sep 2017 - 14:32 ()

Renée & Charline

Slit the throat of reason and reality, cut myself and scream for their insanity. Wake up to this nightmare that will never end the main attraction of this twisted master plan. I will be your deadman  with nothing but this blood on my hands  stuck in your "wonderland" I just want to make you bleed like me.


L'impression d'être une enfant prise en faute ne la quittait pas. Qu'allait-on lui reprocher aujourd'hui ? Elle s'était pourtant bien tenue: elle n'avait frappé personne, s'était montré docile lors de la mission dont elle avait écoppé ... Etait-ce trop demandé d'espérer un peu de calme et de tranquillité ? La mauvaise humeur de la jeune femme se faisait généralement sentir: Charline n'était pas de celles qui prenaient sur elles, cachant leur peine ou leur colère au monde. Non, elle avait trop pleurer dans l'intimité de son apartement ou devant la tombe de sa soeur. Aujourd'hui, la blonde fonçait dans le tas, provoquant parfois quelques disputes avec ses camarades de l'ordre sans être toutefois catégorisée comme une fauteuse de trouble. Elle sussitait les regards interrogatif, parfois inquiet mais jamais méprisant. La plupart des gens qui se trouvaient dans ce QG avaient connu sa mère. La grande majorité avait cotoyé sa soeur. Elle n'était donc pas une inconnue totale. Son refus de rejoindre l'Ordre provoquait des questions mais jamais elle n'avait été traitée comme une paria. Elle croisa, tant bien que mal compte tenu de son bras blessé, les bras sur sa poitrine, attendant la sentence, la remontrance ou n'importe quoi mais les seuls mots qui l'atteignèrent ne furent qu'une simple invitation à prendre place. Légèrement décontenancée, suprise par une réation à laquelle elle ne s'attendait pas, Charline s'approcha de l'un des fauteuils faisant face à la blonde, pour s'y laisser tomber. La douleur dans son bras fut alors ravivée par le mouvement brusque, lui arrachant une grimace. Tenir. Il fallait qu'elle tienne. Si Renée voyait qu'elle était blessée, elle en aurait pour des heures à se dépétrer de ses inquiètudes de mère de substitution. Charline ignorait quelles relations la templière avait entretenues avec sa défunte mère mais plus le temps passait et plus elle voyait la bienveillance de sa protectrice comme une forme d'hommage à celle qui lui avait donné la vie et qui avait quitté la sienne bien trop tôt. La douleur de cette perte était encore vive et jamais Charline ne se serait risqué à intérroger Renée sur les liens qui l'unissait au Rome. Elle ne lui imposait pas de revoir son père, c'était déjà un bon début. « Tout va pour le mieux. La mission a été un succès. Tout le monde est rentrée à la maison et je pensais faire de même ... Histoire de rentrer avant la nuit ... » tenta-t-elle pour mettre un terme rapide à cette conversation qu'elle voyait se dessiner derrière les orbes claires de son mentor: Renée voulait aborder des sujets qui ne lui plairait pas, elle le savait. Depuis des années, la blonde était passée maître dans l'art de faire l'autruche: avec son père, avec la mort de sa mère, avec son entrée chez les templiers. Dès que le sujet devenait trop emotionnellement investit, Charline fuyait, niant le problème ou l'incohérence, s'éloignant de tout sentiment qui pourrait finir par ébrécher son coeur fragile. « Est-ce que l'on s'est plaint de moi ? » demanda-t-elle malgré tout, légèrement inquiète à l'idée que l'un de ses camarades de mission ait vendu la mèche sur l'entaille qui parcourait son bras et son comportement de tête brûlée.
fiche by AVENGEDINCHAINS | gif by damnstydia | 691 mots

_________________

from the other side.
I still remember the smile when you tore me apart. You took my heart, deceived me right from the start. You showed me dreams I wished they would turn into real. You broke the promise and made me realize it was all just a lie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: Debriefing - Feat Charline ()
Revenir en haut Aller en bas
 
Debriefing - Feat Charline
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lorsque nous sommes entourés des bonnes personnes, toutes les raisons sont bonnes pour sourire (feat. Charline)
» EUTHA PREVUE POUR CHARLINE 15 ANS DANS LE 76
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
Static palms
melt your vibe
always on the hunt

a game of shadows :: Paris :: Nord-ouest :: Premier arrondissement :: Le louvre :: Le musée du Louvre :: Mona Lisa :: QG des templiers