fermeture du forum
Après plus de deux ans de bons et loyaux services, GOS ferme ses portes.
On vous remercie pour cette aventure et pour en savoir plus, c'est .

 
 DARE OR DIE ⊰ Rétrospective
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Paris
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org
the last young renegades
homecoming : 13/12/2014
Messages : 3783
PNJ

DARE OR DIE ⊰ Rétrospective Empty
Sujet: DARE OR DIE ⊰ Rétrospective Sam 1 Juil - 19:15 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

Dare or die
JUSQU'OÙ IREZ VOUS POUR LA GLOIRE ?
Dare or Die a fini par être partout, tout le temps. Dans les recoins les plus sinueux de l’existence, dans le quotidien de monsieur et madame tout le monde. L’émission a pris d’assaut les ondes parisiennes, les ordinateurs et les smartphones. Elle a attiré les esprits, même les plus affûtés, dans les tréfonds du vice. Les quelques adeptes du début se sont transformés en un océan de visionneurs obsédés maladivement.

Rapidement la fièvre de Dare or Die a touché toute la population parisienne, elle a fait suinter les fronts des spectateurs en apnée devant les images chaotiques. Et les autres, les joueurs, saisis jusqu’au cœur, usaient de leurs poings avec panache et bafouaient la frontière du politiquement correct pour leurs 15 minutes de gloires. Et quand, les défis réalisés, les triomphants se relevaient, les prunelles braquées sur les caméras. Paris rentrait en effervescence.

Le concept de Dare or Die était simpliste. Un défi, un gain. Plus le défi était à risque plus le gain était élevé. Il n’y avait qu’une règle. La vôtre. Une loi. La loi du plus fort. Dans cette course aux bas instincts et à la gloire, les limites ont été explosées pour alimenter le jeu et satisfaire l'audimat qui demandait toujours plus de violence, toujours plus de sang.

Deux mois de diffusion, des centaines de morts. Et cela, malgré la résistance d'hommes et de femmes outragés jusqu'aux tripes, malgré les efforts collectifs des templiers pour démanteler les rouages du jeu et mettre à mal une machinerie qui défiait les cieux.

Toutefois , en voulant frapper un grand coup, les démons, instigateurs du jeu télévisuel, ont causé la perte de leur plus faramineux instrument de torture. Pourtant les présages diaboliques étaient au beau fixe. Une nuit d’horreur et de carnage dans le camp de fortune du dix-neuvième arrondissement, une armée de joueurs pour asseoir la toute-puissance du jeu, pour achever un Paris en mal d’humanité. Une nuit plus sombre que les autres aux couleurs de l’hémoglobine, capturées par les caméras. L’attaque a été la plus violente jamais recensée dans les annales de Dare or Die. Une nuit visionnée par tous, qui a ravie les pros et qui a enfoncé les antis dans leur conviction que le jeu devait cesser.

@"Anne P. Fabre" et @"Manon S. Durant" ont été de ceux qui ont cherché à stopper l’engrenage malsain. Au camp de fortune, elles ont suivi les pistes, écouté les bonnes personnes. Elles se sont acharnées malgré les obstacles et la réticence des survivants à livrer le récit de l’effroyable attaque. Un périple qui s’est soldé par la découverte d’un talisman, collier qui était la raison de tous les maux.

Le bijou avait été subtilisé à Baptiste V. Dupuits, démon de la technologie, par un des joueurs lors de l’attaque du camp. Précieux trésor de guerre qui s’est révélé être une malédiction. A son contact, l’homme est devenu une bête enragée, avide de sang, incontrôlable. Mis en cage par des infirmières, l’animal humain a été retrouvé par les deux anges qui ont pu le débarrasser de l’objet maudit. C’est sans hésitation, en ressentant elles-mêmes les effets néfastes de la relique dans leurs veines, qu’elles ont décidé de le détruire par le feu. Le talisman est redevenu poussière et avec lui, se sont envolés ses pouvoirs.

Ce talisman ésotérique avait des facultés très puissantes. Sa simple existence pouvait aliéner quiconque se trouvait en sa présence. Son influence était tellement importante, qu’elle a assiégé le tout Paris, et donné ses heures de gloire au, tristement célèbre, Dare or Die. Sa destruction sonne le glas de la fin du jeu. Le souffle étreignant qui ligotait les cœurs, animalisait les esprits s’est dissipé. Il a fini de rendre fou les parisiens qui ont retrouvé le plein pouvoir de leur mental.

Et maintenant à l'heure du constat, les cœurs des victimes crient vengeance, et ceux de ces nouveaux anti-héros, les anciens joueurs, se remplissent de regrets. Plus que jamais, tous les yeux sont rivés sur Believe, redoutant de nouveaux présages.

L'après jeu
I don't believe in saints

the road to ruin La population Parisienne est traumatisée après ce massacre organisé où beaucoup d'entre eux ont perdu des êtres chers. L'après jeu n'est pas synonyme de paix, à l'image d'une guerre, les esprits sont en ruines, les âmes fracassées, déchiquetées. Les rues de Paris sont encore tachées d'hémoglobine. Les spectateurs ont retrouvé la cime de leur conscience et ils réalisent avec effroi la monstruosité des scènes dont ils se sont abreuvés. Des images aussi brutales laissent des marques indélébiles sur les rétines, taillent à jamais des cicatrices à même la boite crânienne, procréent des cauchemars jusqu'à la fin de l'humanité. Eux, ils le savent, ils ne sont pas innocents, ils n'ont pas versé une seule goutte de sang et pourtant ils ont participé à la funeste destinée des joueurs. D'autres sont piégés dans l'angoisse des épargnés, désagréable torture mentale et quotidienne. Car même ceux qui n'ont pas participé aux joyeusetés morbides ne sont pas indemnes, leur foi a été touchée en plein cœur, leurs espoirs ont péri en chemin. Et surtout, les pensées tranchantes, qui somment à l’instinct que le pire est toujours possible, les réduit à une existence de méfiance.

collecting regrets Toutes ces âmes arrachées ont un prix, celui de la culpabilité. C'est le sentiment dominant qui transcende les anciens joueurs. Eux aussi, de retour dans une réalité altérée, doivent faire face au sang sur leurs mains, au mal qu'ils ont administré à des innocents. Leur âme a été souillée par leurs crimes, si toutefois, ils en ont encore une. Ils doivent se reconstruire, emprunter le chemin du pardon, retrouver la foi en eux et en ce monde. Ainsi nombreux sont les anciens joueurs de Dare or Die qui se sont tournés vers Clavis Auréa pour expier leurs méfaits. Les petits têtes d'affiche  (délits) peuvent bénéficier d'une aide psychologique mise en place par des associations. Pourtant ils ne sont encore que trop peu a accepter la rédemption, trop dévorés par la culpabilité des damnés. Et les autres, ceux qui ont outrepassé la loi à outrance, sont traqués par la police et les familles des victimes. Tous veulent rétablir l'ordre à leur façon, en appliquant les textes ou vengeant le sang par le sang. Leur façon à eux, de laver leur conscience.

- a game of shadows, shall we play ?  -


Dernière édition par Le Maire le Lun 14 Jan - 23:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Paris
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org
the last young renegades
homecoming : 13/12/2014
Messages : 3783
PNJ

DARE OR DIE ⊰ Rétrospective Empty
Sujet: Re: DARE OR DIE ⊰ Rétrospective Sam 1 Juil - 19:19 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

Le palmarès
Blood, tears & gold

La fin du jeu a été célébrée lors d'une cérémonie de clôture diffusée en directe sur internet. À cette occasion le palmarès, constitué des 10 joueurs les plus méritants, a été présenté à la presse. Aux yeux du monde les démons à couvert dans leurs habitacles humains ont présenté les bourreaux de toute une population, les monstres de toute une génération. Et, si dans la salle les cris des fanatiques ont fait rugir les murs, la rue qui accueillait l’événement a été assaillie par des manifestants et par les forces de l'ordre. Cependant, les portes gardées par des puissances supérieures ont résisté à toutes les tentatives de sabotage. La soirée s'est déroulée sous le signe de la démesure. Elle n'a été qu'effusions malsaines de tous les exploits du palmarès. Nuit sans censure, dans l'abondance des péchés, baignée par l'instinct vengeur des enfants de la pénitence.

Ces joueurs notoires doivent affronter bien d'autres démons que ceux de la culpabilité. La fortune amassée est une maigre consolation pour les étoiles maudites de la capitale. Ils croulent sous l'argent et la célébrité, clapis dans leur royaume de solitude. Nouvelles coqueluches des réseaux sociaux, ils goûtent à une gloire sans précédent. Une gloire qui déchire le peuple parisien, qui vocifère dans les foules sous les yeux impuissants de la Dame de Fer. Vus comme des héros purificateurs par une partie de la population, l'autre les condamne à la peine capitale. Rare sont les endroits où le palmarès peut encore trouver asile, mort ou vif, les parisiens ont tranché.

Depuis la cérémonie de clôture, les grands gagnants ont été disséminé aux quatre coins de Paris, leurs apparitions sont rares, mais toujours immortalisées par les voleurs de portraits. Si ils sont aussi détestés qu'adulés, ils sont indéniablement vendeurs et font régulièrement la une des journaux. Un cliché en particulier a fait le tour des médias, celui d'Edith P. Dècles, le bras nu, arborant un symbole, encore jamais vu auparavant, gravé à l'intérieur de son poignet. Un symbole qui s'est dessiné à la fin du jeu sur la peau des membres du palmarès et qui les relie mystérieusement. Plus mystérieuse encore, c'est la faculté inhumaine qu'ils ont développé : le contrôle du sang.

Dare or Die a terminé d'achever la foi déjà en perdition des Parisiens. Ébranlés par l'horreur, ils ne savent plus à qui confier leurs croyances. Et si toutes fois ils ont encore la force de croire en quelque chose, ils sont consumés par la grande question du pourquoi. Pourquoi laisser une pareille abomination s'abattre sur terre. Les deux joueurs en tête du palmarès sont des déités, qui grâce à l'imprégnation mystique et persistance du talisman, sont les seuls dieux qui ne ressentent pas la diminution de leurs pouvoirs.

Les vainqueurs
If I can live through this I can do anything


Antonia

20 590


Maxence

7 355
Clothilde

6 730
Siam

6 640

Yulia

5 810
Diane

2 860
Cléopatre

2 400

Seth

1 590
Roman

1 588
Edith

1 345

Classement des joueurs
I've got the scars from tomorrow

Première Antonia M. De Beaulieu (20 590 pts)
Deuxième T. Maxence Perrault (7 355 pts )
Troisième Clothilde M. Delcourt (6 730 pts)
Quatrième Siam A. De Stahl (6 640 pts)
Cinquième Yulia B. Acid (5 810 pts )
Sixième Diane B. Jolivet (2 860 pts )
Septième Cléopâtre al-Misrî (2 400 pts )
Huitième Seth V. Sarrier (1 590 pts)
Neuvième Roman D. Gariel (1 588 pts)
Dixième Edith P. Décles (1 345 pts)

- - - -

Onzième Zola S. Geniel (1 220 pts)
Douzième Lukas Vanek  (1130 pts)
Treizième Bree Windermere (1120 pts)
Quatorzième Adrien Lestrange (990 pts)
Quinzième  Zahreen Sunder (710  pts)
Seizième Alexis H. Darmaillac (460 pts)
Dix-septième Gabrielle Sambre (250  pts)
Dix-huitième Eugénie d'Aurevilly (100 pts)

- a game of shadows, shall we play ?  -
Revenir en haut Aller en bas
Paris
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org
the last young renegades
homecoming : 13/12/2014
Messages : 3783
PNJ

DARE OR DIE ⊰ Rétrospective Empty
Sujet: Re: DARE OR DIE ⊰ Rétrospective Mar 15 Mai - 19:17 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

La guérison
Fin du game
Ils avaient hérité des pouvoirs du cavalier, de ce contrôle du sang qui faisait des ravages dans les mains de certains d'entre eux. Alors ils avaient été suivis les gagnants, traqués par les anges qui ne savaient pas s'ils devaient les protéger de la population voulant leur tête ou protéger la population des horreurs qu'ils avaient été capables de commettre et pourraient commettre de nouveau. Et en parallèle, ils avaient travaillé à la guérison de ce palmarès. Parce qu'il fallait briser ce lien dont ils ne savaient pas grand chose, il fallait empêcher le cavalier de garder une influence même infime sur les humains ou surnaturels qu'ils avaient sous sa coupe.

Des mois de recherches, de poursuites, de traque et d'interrogatoires pour finalement pouvoir enfin respirer un beau matin du mois de mai. Parce qu'ils avaient enfin réussi. Pour la première fois, ils semblaient avoir gagner une véritable victoire face au cavalier qu'ils avaient malencontreusement libéré un peu plus d'un an plus tôt. Ce jour-là, ils pouvaient être fiers car leurs mois de dur labeur n'avaient pas été vains. Les gagnants étaient guéris.

Ils se réveillèrent et pour eux c'était un matin comme les autres. Ce qu'ils ignoraient, c'était qu'ils avaient tout perdu pendant la nuit, qu'ils ne pourraient plus jouer de ce sang qui coulait dans les veines de chaque habitant de la ville. Certains s'en aperçurent rapidement en jouant un peu trop souvent. Pour d'autres qui avaient tout fait pour se tenir éloignés de ce jeu et tenter d'oublier, ils ne s'en aperçurent même pas. Pourtant, ils étaient bien libres, guéris, pour le meilleur, comme le pire. Car ce qui était une bénédiction pour certains ne voulant pas de ce pouvoir était une malédiction pour ceux s'amusant et usant de celui-ci à tout va.

Et Guerre, Guerre comprit immédiatement. Il sentit le lien se rompre sans pouvoir rien y faire. Il sentit le contrôle qu'il pouvait toujours avoir indirectement sur ces dix personnes dont ils avaient fait ses poulains, ses protégés pour la suite de sa mission, tout simplement disparaitre. Son cri de rage résonna dans l'immeuble au sein duquel il vivait. Aujourd'hui, il avait perdu une bataille, mais nul doute qu'il reviendrait bientôt plus fort que jamais pour mettre toute l'humanité à ses pieds.


En très bref
Tous les gagnants perdent le lien qu'ils avaient avec Guerre, par conséquent ils perdent tous leur pouvoir de contrôle du sang.
L'influence du cavalier diminue également dans les choix qu'ils peuvent faire.
Guerre en veut terriblement aux anges de l'avoir fait échouer. Il prépare sa revanche

- a game of shadows, shall we play ?  -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
the last young renegades

DARE OR DIE ⊰ Rétrospective Empty
Sujet: Re: DARE OR DIE ⊰ Rétrospective ()
Revenir en haut Aller en bas
 
DARE OR DIE ⊰ Rétrospective
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» EDGAR ✖ he said if you dare come a little closer.
» (FB) I dare you ... [PV Hana]
» DARE! (Arthur & Jayan).
» I dare you to love me — SASTON
» Nam Ho Seok ▬ How dare you underestimate me ?
like lightning
if you ride
you're gonna crash like thunder

a game of shadows :: 
the last pretenders
 :: La prophétie :: Chapters