boom bitch
Après un long dimanche, mais pas de fiançailles, nous voilà de retour !
Pour tout savoir sur les nouveautés de la version, c'est par .
dying to be born again
L'intrigue est de retour, pour vous jouer de mauvais tours... ou pas.
Dans tous les cas, c'est par .
paris versus the apocalypse
Quoi de mieux pour lutter contre l'apocalypse qu'un apéro ?
Pour vous inscrire à l'event, c'est par là.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 {Brouis} Défi - La réligion c'est tabou on en viendra tous à bout
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
the last young renegades
homecoming : 13/05/2017
Messages : 81
Louis d'or : 1125
pretty face : Max Riemelt
julius caesar : Lux Aeternae
legends never die : Dieu du vin et de la fête
the mighty bush : Manipulation des rêves et manipulation de l'espace temps. Louis possède le pouvoir de manipuler les rêves d'une personne. Il peut s'infiltrer dans les songes pour les transformer en cauchemars. Il possède aussi le pouvoir de manipuler l'espace temps, c'est à dire d'accélérer ou de ralentir le temps et de modifier l'espace autour de lui.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur
Dieux

Sujet: {Brouis} Défi - La réligion c'est tabou on en viendra tous à bout Mar 11 Juil - 15:18 ()
Défi - La réligion c'est tabou on en viendra tous à bout
Brouis


Kidnapper des livres pour renaître de ces cendres voilà leur mission du jour, un mission désuète à première vue, mais qui pourrait faire du bruit parmi les divinités. Même si Dionysos vit comme un humain avec son nightclub, il n'apprécie pas vraiment que la foi des humains se retire de plus en plus, notamment dernièrement au profit de Clavis Aurea. Il faut agir, vite, rapidement, prestement sous peine de devenir de simples humains immortels n'ayant plus rien des dieux qu'ils étaient auparavant. C'est triste, mais la situation est ainsi. Louis D. Yount avait donc décider de faire appel à @Bree Windermere à moins que ce ne soit l'inverse pour remplir une mission, simple à première vue, mais qui pourrait s'avérer peut être plus délicate qu'il n'y parait parce que les livres sur la religion sont légions, et qu'avec deux bras, ce sera difficile de tout faire disparaître, tout en restant discret. Mais cela tombe bien, la discrétion n'est pas le lot de Dionysos, il n'aime pas tellement ça, surtout quand il est dans son élément, mais à la librairie Saint-Martin, il faudra en faire preuve pourtant. La veille, la fête a été rude, folle, comme chaque fois mais le réveil est difficile, comme souvent, parce que même s'il est immortel et qu'il peut boire comme un trou, Louis D. Yount n'est qu'une enveloppe charnelle plus ou moins vulnérable. Cela le fait sourire, mais il s'est renseigné sur les horaires d'ouverture, et il a donné rendez-vous à Bree, pour le début d'après-midi, pour l'ouverture de celle-ci ou presque, le moment, où il ne devrait y avoir presque personne sans doute. De toute façon, de moins en moins de personnes lisent au format papier, n'est ce pas ? Tout est au format numérique, le papier est presque obsolète, il a fait son temps, mais ce n'est pas le cas des dieux, non, vous avez encore de beaux jours devant vous, et c'est maintenant que vous allez reprendre le dessus, en tout cas, tenter le coup. Il n'y a plus rien à perdre tellement vous êtes en bas de l'échelle, sauf pour Antonia & Maxence évidemment, mais c'est une conséquence inattendue du Dare or Die. Si le dieu du vin l'avait su, il aurait fait en sorte d'y participer plus pleinement. Mais il a regardé ça de loin, ça l'a amusé, parce que certains ont fait fort, très fort, trop fort même et les conséquences seront bien plus terribles qu'une soudaine célébrité. Tu décides d'en sourire donc, parce que c'est plus drôle qu'il n'y parait. Ces pauvres humains qui ne savent pas ce qu'ils ont véritablement fait. Mais au moins, ils seront comme vous, des dieux durant quelques semaines sans doute, parce qu'à force les gens oublieront ce qu'ils ont pu faire et ils retrouveront l'anonymat, sauf s'ils arrivent à rester tout en haut de la pyramide, ce qui sera difficile assurément. Louis arrive donc devant la bibliothèque, quelques instants avant l'ouverture de l'après-midi, il est 14h30. Bree ne devrait pas tarder, pour une fois qu'il est ponctuel, ce serait presque à marquer d'une pierre blanche sur le calendrier. Mais il en va de son avenir, alors, il prend cela avec autant de sérieux que s'il organisait une petite soirée dans sa petite boite de sardines qui se dandinent au milieu des aromates.


- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 16/12/2016
Messages : 293
Louis d'or : 414
pretty face : natalia dyer.
julius caesar : mat (beylin) + tumblr.
legends never die : gardienne du feu sacré, elle présidait au foyer, à l'architecture, à la famille et même à l'état. en tant de paix, elle était celle à qui l'on venait ; en temps de guerre, ses lieux de cultes se faisaient sanctuaires, refuge des oppressés. autrefois vénérée, elle a été abandonnée, oubliée.
the mighty bush : pyrokinésie – elle fait valser les flammes d'une seule pensée, maîtresse de ces danseuses aux voiles vermillons.
amplification – source de pouvoir, sa seule présence peut suffire à rendre plus puissants les dons de ceux qui l'entourent.
création de boucliers – en tant que gardienne des sanctuaires, hestia est capable d'en créer un autour d'un lieu, d'un objet ou d'une personne ; tenter de traverser un bouclier généré par la déesse peut s'avérer dangereux.
Allegeance : en connaissant un minimum les olympiens, on se doute que toute personne dotée d'un minimum de bon sens ne fait pas confiance à toute sa famille. qui que l'on aime, il y a la contrepartie, ceux qui appliquent la même théorie: l'ami de mon ennemi est mon ennemi. et pourtant, hestia a toujours été là pour tous, l'asile impartial, celle que personne n'arrivait véritablement à haïr. mais c'était l'olympe, c'était l'âge d'or, et elle a changé. si elle ne cherche pas à contester l'autorité de son petit frère, bree évite de s'impliquer plus qu'elle ne le doit, fait bande à part et laisse les autres laver leur linge sale ensemble, l'ennemie de personne et l'amie réticente. elle entretient pour eux un dernier âtre dans la tour montparnasse, parfois présente lors des réunions du conseil de l'olympe. cependant, elle se doute que cet isolement touche à sa fin: les événements qui agitent paris sont devenus trop flagrants pour que les dieux continuent à considérer qu'ils ne les concernent pas, et certains se rappelleront trop vite de la tante hestia, de la source de pouvoir dont cette enveloppe de chair est la gardienne. elle se dit neutre, bree, mais plus pour longtemps.
these streets : la prophétie haïe n'est que trop connue d'elle, tout comme les événements qu'elle a proclamé.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1073-bree-the-fire-mixed-wi
Dieux

Sujet: Re: {Brouis} Défi - La réligion c'est tabou on en viendra tous à bout Lun 17 Juil - 0:09 ()
here's to we unbelievers, here's to we the forgotten
ft. louis d. yount.
elle n'a jamais été en très bonne santé sur terre, hestia. même en considérant les temps anciens, elle fait partie des déesses oubliées, et les mythes à son sujet se comptent sur les doigts d'une main. sur l'olympe, elle ne s'en est jamais inquiétée ; la première part de tous les sacrifices restait la sienne, un moyen comme un autre ( quoique plus discret ) de conserver sa mémoire. mais à présent, avec l'influence de la clavis aurea grandissant à chaque jour, la stabilité relative de son mythe vacille encore...et pire, menace le reste de sa famille. s'il faut choisir entre la légalité et sombrer définitivement dans l'oubli, abandonnés par ceux qui un jour leurs construisaient des temples et organisaients des fêtes en leur honneur, même la vertueuse hestia peut faire une entorse à ses principes.

peut-être qu'au niveau partenaire de cambriolages, elle aurait pu faire mieux que dionysos. mais elle a toujours eu une certaine tendresse pour son neveu, au point de lui céder son trône olympien il y a de cela des millénaires, s'éloignant définitivement de la lumière des projecteurs et laissant la place à un neveu plus jeune, plus enthousiaste, et avec probablement plus d'initiative qu'elle en aura jamais. décision qu'elle n'est pas encore venue à regretter. en tout cas, elle apporte de la discrétion pour contrebalancer louis, et une farouche détermination à ramener les dieux dans l'esprit des mortels, coûte que coûte. elle se présente à l'entrée de la bibliothèque avec trente minutes d'avance et passe ce temps à examiner les lieux sous toutes les coutures. retour à la case chômage pour bree, même si l'argent gagné lors de dare or die est suffisant pour la faire tenir le temps qu'elle retrouve un boulot ( aussi minable qu'elle s'attende à ce qu'il soit ), alors elle n'a pas vraiment d'autres obligations à remplir. elle revient de son tour pour trouver louis à la porte, trottine vers lui avec un enthousiasme presque déplacé, étant donné ce qu'ils ont à faire.

« ah, tu es là! » elle ne fait pas d'effort particulier pour cacher la bonne surprise qui teinte sa voix. elle a perdu l'habitude du contact physique, que ce soit un problème venant d'elle-même ou du corps de son hôte qui recule à chaque mouvement un peu trop brusque de la part d'un autre. cela ne l'empêche pas de se dresser sur la pointe des pieds et de claquer une bise sur chacune des joues de louis, s'écartant quelques secondes après en s'éclairant la gorge. « prêt? » c'est plus une question rhétorique qu'autre chose, parce que le prêtre qui (d'après ce qu'elle a appris lors des préparatifs hâtifs de leur cambriolage improvisé) dirige la librairie st-martin vient d'ouvrir ses portes. il leur adresse un sourire accueillant, et bree se sent presque mal de venir lui dérober ses ouvrages. mais là encore, il en va de plus que la satisfaction d'une seule personne. elle se demande ce qu'il voit — un jeune homme et une adolescente, probablement là pour faire des recherches. elle rajuste son grand sac vide sur son épaule, rend son sourire au vieil homme du mieux qu'elle peut et s'enfoncer dans la librairie, entraînant louis à sa suite. elle ne s'autorise à parler que lorsqu'une fois qu'ils se sont enfoncés dans les rayonnages, hors de portée d'oreille. « par où tu penses qu'on devrait commencer? apparemment, ils sont presque à court de bibles, mais ça laisse beaucoup trop de choix. »

_________________


lili sans sommeil
the last olympian ☽ my body isn't a temple, it’s a condemned building covered in prophecies in the form of graffiti. my soul is a shrine made of garbage and neon and i am holy, hallelujah.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 13/05/2017
Messages : 81
Louis d'or : 1125
pretty face : Max Riemelt
julius caesar : Lux Aeternae
legends never die : Dieu du vin et de la fête
the mighty bush : Manipulation des rêves et manipulation de l'espace temps. Louis possède le pouvoir de manipuler les rêves d'une personne. Il peut s'infiltrer dans les songes pour les transformer en cauchemars. Il possède aussi le pouvoir de manipuler l'espace temps, c'est à dire d'accélérer ou de ralentir le temps et de modifier l'espace autour de lui.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur
Dieux

Sujet: Re: {Brouis} Défi - La réligion c'est tabou on en viendra tous à bout Ven 21 Juil - 21:24 ()
Défi - La réligion c'est tabou on en viendra tous à bout
Brouis


Il est à l'heure, mais il ne sait pas où se trouve Hestia, il se le demande, mais il ne fait aucun doute qu'elle ne devrait plus tarder. Ils avaient dis 14h30, à l'ouverture de la bibliothèque, n'est ce pas ? Sauf que les horaires ne sont plus les mêmes, là on est passé à l'heure d'été à vrai dire, et la bibliothèque est déjà ouverte depuis une demi-heure, temps que la jeune femme d'apparence a pris pour mieux examiner les lieux, mais ça Louis ne le sait pas, pas encore. Il se rend compte de la chose lorsqu'il la voit sortir de façon guillerette du bâtiment. Elle était déjà à l'intérieur alors ? Oui, visiblement mais cela n'a guère d'importance, elle s'approche de lui et lui fait la bise. On dirait que cela est bizarre pour la jeune femme, même s'ils se connaissent depuis des lustres puisqu'ils sont de la même famille. Oui, avec les dieux, la famille est grande mais Hestia est la tante de Dionysos, s'il ne se plante pas, parce que oui, pour lui, les dieux sont tous plus ou moins de la même famille, consanguin serait presque le terme exact, mais comme ils sont parfaits, cela n'a aucun incidence sur eux, contrairement à ces pauvres humains. Elle lui demande s'il est prêt, et il lui répond d'un petit sourire et d'un signe positif de la tête. Ce qu'ils ont prévus aujourd'hui n'a rien d'incroyable, tout du moins, ce n'est pas très impressionnant, mais cela devrait pouvoir servir pour leur cause, celle des dieux, celle où ils vont retrouvés de l'énergie, du pouvoir, de la force, contrairement à la situation actuelle. Ils entrent à l'intérieur de la librairie Saint Martin, pour commencer à faire leur besogne. Qui parmi les personnes présentent se doutent de ce qu'ils vont faire ? Qui se doute qu'ils ont à faire à des dieux vieux de plusieurs siècles ? Personne ne peut s'en doute, personne ne connait officiellement leur existence, et c'est peut être bien ce qui leur fait défaut pour le moment. Bree est si frêle, que Louis a presque peur qu'elle s'effondre en portant trop de livres. C'est dingue qu'elle ressemble à une petite adolescente alors que c'est l'une des plus âgées mais la vie sur terre est tellement bizarre. Lorsqu'ils sont suffisamment loin dans la librairie, elle se met à lui parler, pour que personne d'autres ne puisse entendre.

" On commence par le A, et après le B, et ainsi de suite, autant de fois qu'il le faudra. C'est simple, mais efficace, comme ça, on oublie rien, t'es d'accord avec ça ? "

Méthode méthodique pour ne rien oublier et faire en sorte que cette librairie ne soit plus un point d'encrage contre la foi qui va à l'encontre des dieux. Le tout maintenant sera de rester le plus discret possible, raison de plus pour agir à cette heure là et rapidement. L'ouverture n'est pas la période la plus bondée en général, il n'y a plus qu'à espérer que la chance soit avec eux.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 16/12/2016
Messages : 293
Louis d'or : 414
pretty face : natalia dyer.
julius caesar : mat (beylin) + tumblr.
legends never die : gardienne du feu sacré, elle présidait au foyer, à l'architecture, à la famille et même à l'état. en tant de paix, elle était celle à qui l'on venait ; en temps de guerre, ses lieux de cultes se faisaient sanctuaires, refuge des oppressés. autrefois vénérée, elle a été abandonnée, oubliée.
the mighty bush : pyrokinésie – elle fait valser les flammes d'une seule pensée, maîtresse de ces danseuses aux voiles vermillons.
amplification – source de pouvoir, sa seule présence peut suffire à rendre plus puissants les dons de ceux qui l'entourent.
création de boucliers – en tant que gardienne des sanctuaires, hestia est capable d'en créer un autour d'un lieu, d'un objet ou d'une personne ; tenter de traverser un bouclier généré par la déesse peut s'avérer dangereux.
Allegeance : en connaissant un minimum les olympiens, on se doute que toute personne dotée d'un minimum de bon sens ne fait pas confiance à toute sa famille. qui que l'on aime, il y a la contrepartie, ceux qui appliquent la même théorie: l'ami de mon ennemi est mon ennemi. et pourtant, hestia a toujours été là pour tous, l'asile impartial, celle que personne n'arrivait véritablement à haïr. mais c'était l'olympe, c'était l'âge d'or, et elle a changé. si elle ne cherche pas à contester l'autorité de son petit frère, bree évite de s'impliquer plus qu'elle ne le doit, fait bande à part et laisse les autres laver leur linge sale ensemble, l'ennemie de personne et l'amie réticente. elle entretient pour eux un dernier âtre dans la tour montparnasse, parfois présente lors des réunions du conseil de l'olympe. cependant, elle se doute que cet isolement touche à sa fin: les événements qui agitent paris sont devenus trop flagrants pour que les dieux continuent à considérer qu'ils ne les concernent pas, et certains se rappelleront trop vite de la tante hestia, de la source de pouvoir dont cette enveloppe de chair est la gardienne. elle se dit neutre, bree, mais plus pour longtemps.
these streets : la prophétie haïe n'est que trop connue d'elle, tout comme les événements qu'elle a proclamé.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1073-bree-the-fire-mixed-wi
Dieux

Sujet: Re: {Brouis} Défi - La réligion c'est tabou on en viendra tous à bout Mar 1 Aoû - 22:56 ()
here's to we unbelievers, here's to we the forgotten
ft. louis d. yount.
les longs rayonnages de la librairie ont quelque chose de décourageant. ils ne font que rappeler à hestia l'ampleur qu'ont pris les religions monothéistes pendant leurs siècles d'absence, leurs siècles d'oubli. elle se souvient d'avoir lu la bible, le coran et la torah, tous trois par curiosité, et en s'émerveillant sur les quelques similitudes entre ces textes sacrés et leur mythologie. bien sûr, si elle doit prendre parti, ce sera clairement en faveur de sa famille. mais hestia, elle ne peut pas s'empêcher de compatir avec les humains qui cherchent leurs réponses et leur sécurité dans une religion ou une autre. même avec son ressentiment par rapport à ce que d'autres dieux pourraient appeler leur ingratitude, son amour du genre humain l'empêche de trop leur en vouloir. mais si dionysos et elle sont ici, c'est pour ramener l'humanité vers leurs premières religions, celles qui font encore surface de temps en temps dans leur vie de tous les jours sans qu'ils y fassent attention. elle prend une grande inspiration, remonte les épaules. pas le moment de se décourager.

bree acquiesce d'un signe de tête qui se veut déterminé aux paroles de louis, s'efforçant de ne pas se laisser intimider par les rangées de livres qui semblent s'étendre à l'infini. « ok, » marmonne-t-elle. répète, un peu plus fort, pour être sûre qu'il ait entendu. ils savent déjà que les bibles sont en sous-nombre sur les étagères, mais les autres volumes ne sont pas en reste. islam, judaïsme, bouddhisme et elle en passe, tous comptent des dizaines d'ouvrages aux couvertures plus ou moins tape-à-l'oeil, sans compter les innombrables livres traitant de doctrines moins connues et plus personnelles. « on n'arrivera jamais à tout embarquer, » observe la déesse. il y a simplement beaucoup trop de livres ; ils ne sont que deux, et s'ils finissent en garde-à-vue, ça ne fera pas grand-chose pour venir en aide à leur cause. « peut-être qu'on pourrait déplacer quelques livres sur la mythologie aussi. au premier regard, on aura moins l'impression que les rayons ont été vidés, et ça pourrait peut-être intéresser quelqu'un qui serait pas allé les chercher sinon. » solution un peu bancale, mais elle n'a jamais été très douée pour trouver des plans de génie. elle fait de son mieux, bree.

elle fait glisser son sac de son épaule, se dirige vers le milieu du rayon. pas trop près de l'allée, là où elle est beaucoup trop exposée au regard des autres, mais assez près pour que de potentiels lecteurs ne se découragent pas. choisit des volumes d'épaisseur moyenne, aussi, ceux qui ne laissent pas un trou béant dans les arrangements. enfin, c'est ce qu'elle essaye de faire, jusqu'à ce qu'elle se rende à l'évidence: la plupart des auteurs de textes religieux ont beaucoup de choses à dire. hestia tourne les pages, décolle les stickers magnétiques avec ses ongles avant de les recoller sous les étagères et fourrer les ouvrages dans le sac à dos. peu à peu, ce dernier s'alourdit de copies du coran et de la torah ( elle est tombée par hasard sur ce rayon-là en premier ), jusqu'à ce qu'elle mette plus de quelques secondes à le soulever. « je peux rien y mettre de plus, je crois. maintenant, à le sortir d'ici et revenir... normalement, il devrait pas sonner, mais on sait jamais. on prend la peine de faire diversion ou pas? »

_________________


lili sans sommeil
the last olympian ☽ my body isn't a temple, it’s a condemned building covered in prophecies in the form of graffiti. my soul is a shrine made of garbage and neon and i am holy, hallelujah.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 13/05/2017
Messages : 81
Louis d'or : 1125
pretty face : Max Riemelt
julius caesar : Lux Aeternae
legends never die : Dieu du vin et de la fête
the mighty bush : Manipulation des rêves et manipulation de l'espace temps. Louis possède le pouvoir de manipuler les rêves d'une personne. Il peut s'infiltrer dans les songes pour les transformer en cauchemars. Il possède aussi le pouvoir de manipuler l'espace temps, c'est à dire d'accélérer ou de ralentir le temps et de modifier l'espace autour de lui.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur
Dieux

Sujet: Re: {Brouis} Défi - La réligion c'est tabou on en viendra tous à bout Mer 9 Aoû - 2:04 ()
Défi - La réligion c'est tabou on en viendra tous à bout
Brouis


Il y a un paquet de livres à emporter, vraiment beaucoup, ce qui rappelle cruellement à Dionysos qu'ils ne sont plus adorés à leur juste valeur, qu'ils sont simplement là, pour l'histoire, dans l'histoire. Il est loin le temps où les grecs et les romains les adoraient. Ce temps est tellement révolu, la place a été faites aux chrétiens, qu'ils soient catholiques, protestants, orthodoxes ou d'autres religions encore. Commencez par le A semblait être la bonne solution, la plus simple et Hestia ne rétorque pas cela à Dionysos, cela lui semble terriblement logique, mais le constant est tout autre. Ils ne pourront pas évacuer de la librairie tous les livres en un seul trajet, cela n'est clairement pas possible, et elle le lui fait remarquer. Elle a raison, ils ne pourront pas le faire avec un seul voyage, alors ils en feront plusieurs, ce n'est pas vraiment un soucis, pour lui, ça n'en est pas un.

" On peut essayer de faire comme ça oui, il ne faut pas que cela donne l'impression que le rayon a été tout simplement vidé de son contenu. Il faut juste faire croire que pas mal de livres ont été pris. "

Ils agissent donc de la sorte, parce que c'est le mieux à faire pour ne pas éveiller les soupçons évidemment. Les livres arrivent donc dans le sac à dos, mais trop rapidement, ils se retrouvent remplis. Dionysos est perplexe, il pensait pouvoir tout évacuer avec deux voyages, là il faudra en faire au moins trois, si ce n'est pas quatre, ce qui risque d'éveiller les soupçons s'ils font ça à la suite. Hestia lui demande s'il faut prévoir une diversion. Louis en aurait fait une, au cas où parce qu'il est plus prévoyant que Dionysos, mais le dieu de la fête n'en voit pas l'intérêt, si ce n'est une perte de temps.

" Tu es sûre que tu ne peux pas en mettre un ou deux de plus ? Je pense pas qu'il fasse faire diversion, on va perdre du temps pour rien. Sortons d'ici, et revenons rapidement, il faut gagner cette bataille pour retrouver notre splendeur. "

A vrai dire, Dionysos s'en fichait un peu, il aimait bien sa petite vie d'humain, il faisait la fête avec Aphrodite bien souvent, et se fichait des autres, mais c'est quand même sa famille, et il s'est rendu compte que ces capacités n'étaient plus ce qu'elles étaient, et ça le frustre un peu trop. Alors il est là aujourd'hui, à agir comme il le fallait. Il se joint à Hestia pour sortir de la librairie, en espérant qu'elle n'a pas fait d'erreur et lui non plus, sinon, il servira de diversion, peut être en faisant un strip tease ou quelques choses dans le genre, histoire de faire en sorte que personne ne pense aux livres même s'il n'avait pas envie de finir en garde à vue, évidemment.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: {Brouis} Défi - La réligion c'est tabou on en viendra tous à bout ()
Revenir en haut Aller en bas
 
{Brouis} Défi - La réligion c'est tabou on en viendra tous à bout
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hommage bien mérité à Gérard-Pierre Charles un grand mapou
» Tous sur Brown GP
» Joyeux noel à tous!
» PPS voyages (divers)
» BANDJO mâle croisé caniche-bichon 1 an SPA DOUAI 59
Static palms
melt your vibe
always on the hunt

a game of shadows :: Paris :: Nord-est :: Quatrième arrondissement :: Quartier Saint-Gervais :: Librairie Saint-Martin