boom bitch
Après un week end de liane foly, le forum ouvre ses portes !
Pour tout savoir sur les news de cette version, c'est par .
are you ready for it ?
Un cavalier de l'apocalypse, une pénurie inédite, un trésor chelou de ouf et surtout la fashion week...
Venez découvrir l'intrigue et ses quêtes ici.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 clavis aurea ★ Tonia, Vivian
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t477-blood-girl-dubois
Revolutionnaires
homecoming : 02/11/2016
Messages : 841
Louis d'or : 2023
pretty face : Gigi Hadid.
julius caesar : blue comet(av.) astra(sign.) jo(gif) morrigan(icons)
the mighty bush : Elle possède depuis le grand retour le pouvoir d'aquakinésie. Longtemps elle a eu peur de ce don qu'elle n'arrivait pas à contrôler. Mais au fil des années, elle a su s'en accommoder et s'entraîne régulièrement chez elle à l'abri des regards. Elle peut contrôler l'eau sous toutes ses formes. Liquide, solide, vapeur.
Allegeance : On lui a donné un sniper quand on a su que son père lui avait appris à tirer. L’œil du faucon c'est ainsi qu'on la surnomme au sein de la révolution pour protéger l'identité de Lily Dubois, vedette du Moulin Rouge, intacte. Seuls les proches de la jeune femme et les leadeurs de la Vox connaissent le visage qui se cache derrière ce pseudonyme et la tireuse d'élite. Car Lily, elle est souvent cachée à l'arrière, dans les hauteurs des buildings pour couvrir ses frères. Dans la révolution, on pense que Lily est simplement responsable du stock des armes à feu sans qu'on sache en réalité qu'elle va sur le terrain.
these streets : Elle commence à savoir des choses la gamine. Après des années de recherche, elle trouve petit à petit des indices et se rapproche de la vérité. Elle est même persuadée que des personnes ne sont pas humaines et s'est fait une longue liste des possibilités. Elle a déjà pu barrer les fées et les leprechauns parmi les choix. Les vampires et les loups-garous sont les prochaines suppositions à valider ou éloigner.


Sujet: clavis aurea ★ Tonia, Vivian Dim 16 Juil - 20:59 ()

Lily, elle a le chic pour se mettre dans les galères. Dès qu'il y a un plan foireux, c'est pour elle. Pourtant, elle essai de faire attention la jeune fille, du moins, quelques fois. En l'espace de quelques mois, elle s'est prise une bombe, une attaque d'oiseaux et la voilà maintenant marquée sur la nuque par le fer. Mais en même temps, elle a besoin de réponses Lily. Parce qu'elle ne sait pas faire autrement que chercher. Et comme même Lukas se refuser à l'aider, elle a décidé de se débrouiller seule comme toujours. Quand elle a entendu parlé d'une mystérieuse secte quelques semaines plus tôt, elle n'a pas hésité une seule seconde à la rejoindre. Les trucs bizarres, ça ne peut qu'être bénéfique pour elle. Sans en parler à ses amis, elle a commencé à se rapprocher de Joshua pour devenir une adepte de la secte. Le chemin a été long mais Lily est déterminée. Et quand la gamine est déterminée, rien ne l'arrête. Elle a fini par se faire accepter dans les rangs, enlevant les soupçons sur sa personne. Elle semblait déterminée aux yeux de tous à suivre cette nouvelle religion, ce nouveau gourou. Pourtant dans son fort intérieur, elle n'y croit pas une seule seconde. Elle considère cet homme comme un taré. Jamais elle ne pourrait faire confiance à des moutons. Suivre aveuglement les paroles d'un autre, très peu pour elle. Lily, elle a le sens de contradiction, et pas qu'un peu. Alors, la voilà qui depuis des mois joue des courbettes pour en apprendre plus dans la secte. Elle en est sûr, tout ceci a un rapport avec les disparitions. Pour l'instant, elle n'a pas trouvé grand chose de nouveau la jeune enfant. Elle se contente de jouer le parfait petit soldat, même aux yeux de sa meilleure amie Jade. Posée sur la nuque, elle ne peut plus cacher la marque qui a fait son nid. C'est dans ce genre de moment que Lily se dit qu'elle est dans une galère monstre. Cette marque, elle ne pourra jamais l'enlever, jamais la cacher. Si les choses tournent mal pour la secte, elle tombera avec elle. Et cela, Lily ne le veut absolument pas. Déjà, elle s'est faite discrète parmi les révolutionnaires. Pas une seule fois son appartenance à ce groupe a été démasqué. La comédie, les doubles jeux, c'est sa spécialité à la jeune femme. Elle est partout, touche à tout, manipule tout le monde. Si bien qu'elle pourrait finir par s'y perdre avec toutes ces identités. A qui jure t-elle réellement allégeance au final ? Aux révolutionnaires ? Pas sûr. A son frère ? Peut-être. A la secte ? Certainement pas. Elle n'a confiance qu'en elle-même Lily et en personne d'autre.
Pourtant ce soir, on lui a demandé de faire équipe avec une parfaite inconnue. Antonia, voilà la seule chose qu'elle a retenu de la rouquine qui l'accompagne. Elles se faufilent ensemble dans la nuit noire dans le but d'atteindre un entrepôt abandonné. Là-dedans, se trouve des ordinateurs portables pour les aider à cracker les sites du gouvernement. Le problème, Lily n'a jamais piraté de sa vie. Elle espère que la jeune femme a côté d'elle sera plus apte à l'aider. « Tu as déjà fait ça ? » Murmure t-elle alors qu'elles arrivent devant l'entrepôt. Lily est sur ses gardes malgré ses airs faussement détendus. Elle serait folle de ne pas se méfier de son acolyte du soir. « Tiens regardes là ! Voilà des ordinateurs. » La gamine s'approche des machines.  « A toi l'honneur.... »  

@ANTONIA M. DE BEAULIEU

_________________
siren song

Le silence d'une Sirène est plus fatale que son chant.
Offre-Moi ton corps
Que ta dernière demeure soit l’Océan
Viens et bois tout ton soûl
Bois et perds-toi en Moi



Dernière édition par Lily M. Dubois le Sam 12 Aoû - 12:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: clavis aurea ★ Tonia, Vivian Sam 22 Juil - 22:31 ()
CLAVIS AUREA - MISSION
Antonia & Lily & Vivian
Some boys take a beautiful girl and hide her away from the rest of the world. I want to be the one to walk in the sun. Oh girls they wanna have fun. Oh girls just wanna have.

Quand on faisait partie d'un groupe tel que Clavis Aurea, on ne pouvait pas rester passifs. C'était tout bonnement impossible. Pour tester notre loyauté, pour voir jusqu'où on pouvait aller pour défendre une cause qui nous était chère, Grégoire de la Croix nous confiait des tâches toujours plus nombreuses, toujours plus risquées. Ce qu'il ne savait pas, en revanche, c'est que j'étais capable de beaucoup de choses. Dare or die en était la preuve. Le jeu était terminé depuis quelques semaines maintenant mais j'attirais toujours autant l'attention, encore plus depuis que la number one avait décidé de rejoindre les rangs de cet étrange groupuscule. J'étais la preuve vivante que le message de notre gourou était puissant, puisqu'il avait réussi à convaincre quelqu'un comme moi, il pouvait convaincre n'importe qui d'autre. L'apocalypse était proche, disait-il, et si nous espérions le salut de notre âme, il fallait se racheter, accomplir des actes dont nous pourrions être fiers. S'il savait...S'il savait que mon âme millénaire ne connaissait pas le pardon, s'il savait que j'étais la main armée de la justice divine, le bourreau de l'Olympe, celle qui condamnait les âmes pécheresses au tourment éternel. Dans mon monde, il n'y avait pas de repos pour les criminels, les escrocs, les menteurs. Pourtant, j'écoutais ses mots sans broncher, je me contentais d'acquiescer et d'exécuter ses demandes parce qu'un jour, j'arriverai à mettre la main dessus et à le punir comme il le mérite. Ce mec était un menteur, un manipulateur, il profitait du désespoir et de la crédulité de la population pour leur laver le cerveau et les convaincre de le suivre. Joshua de la Croix n'était pas un dieu, il n'était pas un ange, il n'était pas non plus un démon, il n'était qu'un humain et il outrepassait les pouvoirs qui lui avaient été conférés. Punir de tels outrages relevait exactement de ma juridiction.

L'heure n'était cependant pas au châtiment. Nous étions chargés d'effectuer quelques missions pour le compte du Mouvement. Aujourd'hui, j'étais accompagnée d'une certaine Lily. C'était donc le nom de la fille que j'avais rencontrée l'autre fois au Muséum d'histoire naturelle, celle-là même qui avait reçu une gifle d'un dénommé Lukas qui traînait par ailleurs beaucoup avec Seth. Comme quoi, le monde est petit. Je secouai la tête pour chasser Seth de mon esprit. Entre nous, c'était compliqué, beaucoup trop compliqué. Il savait que j'étais une surnat, et je savais depuis la bataille qu'il était un templier, c'est à dire qu'il combattait ceux qui étaient comme nous, d'anciens disparus qui étaient revenus habités par une âme qui n'était pas la leur. J'avais bien vu le regard dégoûté qu'il m'avait lancé la dernière fois que nous nous sommes vus, lorsque mon nom avait été révélé lors de la cérémonie de clôture de Dare or die. Depuis, je ne l'avais pas revu, et il fallait que je fasse équipe avec une fille qui fréquentait de très près son meilleur ami. Oh, je ne savais pas quelle était la nature du lien qui unissait cette fille et ce Lukas Vanek mais mon intuition ne me trompait jamais, or, j'avais senti qu'il y avait quelque chose. Passons. Le plus important n'était pas notre passif mais la mission qui nous avait été confiée, à savoir pirater les sites gouvernementaux pour mieux diffuser le message que nous étions censés défendre avec conviction. Nous n'étions pas encore arrivées dans ce fameux entrepôt que la Lily me demandait si j'avais déjà fait ce genre de chose auparavant. Je haussai les épaules. Il n'y avait rien qu'une déesse millénaire ne sache pas faire, hein ? Cependant, je me gardai bien de le dire, ce n'était sans doute pas la réponse qu'elle attendait.

« Je m'y connais assez en informatique, oui. » répondis-je quelque peu évasivement, tandis que nous rentrions dans l'entrepôt, pour nous diriger ensuite vers les ordinateurs. « Je sais comment accéder au deep web, un ami informaticien m'a expliqué. Mais je suppose que pirater les sites du gouvernement c'est d'un tout autre niveau. »

Je la vis s'installer devant une machine et je pris place à ses côtés. Je ne m'attelai toutefois pas tout de suite à notre tâche. Je me penchai pour récupérer mon sac à dos, puis j'en sortis des gobelets en plastique, des cacahuètes et une bouteille d'alcool pour nous accompagner pendant notre pénible besogne – on trouve du soutien là où on peut. Trop guillerette pour être honnête, j'ouvris la bouteille de vodka, puis j'en versai un fond dans un gobelet, avant de le tendre à Lily. J'en versai dans mon propre verre, avant de boire le fond d'alcool d'une traite, comme on buvait un shooter.

« Santé ! » m'écriai-je, avec désinvolture. « J'espère que tu n'as rien contre la vodka, d'ailleurs si tu n'as pas envie de boire ça pur, j'ai ramené une bouteille de jus d'orange pour que ça passe mieux. Puis n'hésite pas à te servir en cacahuètes. » Je sortis une cigarette de mon étui, puis la calai entre mes lèvres carmin. « Au fait, on est au complet ou on attend encore quelqu'un d'autre ? »

Tant qu'à faire je n'allais pas m'interrompre toutes les cinq minutes, nous perdrions considérablement en efficacité. J'affichai un sourire en coin, un poil narquois tandis que je tirais sur ma cigarette pour recracher un nuage de fumée opaque. La vérité, c'est que j'étais loin d'être une pro en matière de nouvelles technologies. J'étais accro aux réseaux sociaux mais mes connaissances techniques s'arrêtaient là. Lorsque j'ai voulu trouver un tueur à gages sur le deep web à l'occasion du Dare or Die, j'ai dû aller voir un ami qui s'y connaissait vraiment bien. Comme quoi, ça servait toujours d'avoir des relations qui venaient d'horizons très différents, d'autant plus que j'étais loin d'être sectaire.  
Made by Neon Demon


@Lily M. Dubois @Vivian H. Lamontagne


Dernière édition par Antonia M. de Beaulieu le Sam 12 Aoû - 12:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2649-vivian-h-lamontage-la-solitud
Revolutionnaires
homecoming : 19/04/2017
Messages : 1069
Louis d'or : 2494
pretty face : Nina Dobrev
julius caesar : (c) twisty.rain (moi) (c) matty; code signature
Allegeance : la révolution est ma famille. J'ai tout perdu, tout ceux qui comptaient à mes yeux ont disparu et il ne me reste plus que ce groupe. Cette famille qui maintenant me rejette et pour laquelle je me demande si je devrais révéler la vérité.
these streets : je sais désormais que ce sont les dieux qui sont derrière tout ce mélodrame. Jouant avec nous, les humains, et ayant pris l'apparence des êtres chers qui peuplaient nos vie.

Sujet: Re: clavis aurea ★ Tonia, Vivian Mar 25 Juil - 3:13 ()




clavis aurea
mission piratage informatique





J'étais prise au piège. Entre ces deux personnes qui -visiblement- n'aimaient pas manger sainement. Ça sentait la sueur et je tentais de détourner la tête pour avoir de l'air frais. Mon bras était suspendu, accroché au barreau de métal horizontal à peine plus haut que les deux hommes situés de chaque côté de ma personne. Je pouvais voir mon reflet dans la fenêtre du métro comme l'autre côté était sombre. J'avais les yeux rougis, vitreux. Cela me fis rire. Les gens ne me portaient pas attention et c'est ce que j'aimais le plus. De toute façon, comment auraient-ils pu ? J'étais presque invisible dans ce sandwich humain.

J'avais manqué l'arrêt qui m'aurait mené le plus rapidement à l'entrepôt où avait lieu la mission. Non pas à cause des deux hommes entre lesquels je m'étais retrouvée coincée. Mais plutôt à cause du gros joint que je m'étais fumée il y avait à peine une quinzaine de minutes. Vous voyez, j'avais complètement oublié cette histoire de secte aujourd'hui. Ce n'était pas quelque chose qui m'avait interpellé par son sérieux, mais je comptais quand même y trouver des réponses. Les conneries qu'ils racontaient me fascinaient lorsque j'avais besoin de prétendre d'être intéressée par elles. Simplement pour couvrir mes fesses d'avoir une chance de découvrir la vérité. Les missions ne me dérangeaient pas non plus d'ailleurs. J'avais l'habitude d'enfreindre la loi, de jouer contre l'autorité. Lorsque l'on parlait de révolution par contre, je n'étais jamais en retard et je n'oubliais jamais un rendez-vous. Habituellement, j'étais toujours préparée. J'avais fabriqué les bombes à l'avance et j'étais installée une demi-heure plus tôt à mon ordinateur pour guider les révolutionnaires dans leur mission depuis le quartier général.

Aujourd'hui, même la marque au fer rouge me paraissait désintéressée. Le métro stoppa son élan et je sus que je devais débarquer à cet arrêt. Je n'eus pas de peine à quitter mes deux compagnons sans leur dire au revoir, en espérant que cela serait un adieu. J'allais avoir affaire à Lily et Antonia cette nuit. Je ne connaissais pas la dernière, mais Lily avait effleuré mon savoir à quelques reprises. Sa force de caractère avait souvent été mentionnée. Peut-être qu'elle allait me plaire. Il était toutefois trop tôt pour en juger par les rumeurs. Le quatorzième arrondissement me parut interminable, mais j'arrivai à atteindre ladite destination. Les portes étaient entrouvertes et de petits chuchotements pouvaient se faire entendre. À moins que ce fut mon buzz qui me jouait des tours ? Je fis quelques pas vers l'intérieur pour y découvrir deux femmes, assises à des ordinateurs qui semblaient être performants. Si une chose pouvait être certaine, c'était que Joshua faisait confiance à ses membres et qu'il ne les tromperait pas. Une chevelure rousse attira mon attention. Je l'avais déjà vu à quelque part. J'ai rien manqué d'important ? dis-je en rigolant doucement, les effets de la drogue pas totalement dissipés.

L'impression n'était pas fausse. J'avais bel et bien vu cette rousse à quelque part. C'était la badass qui m'avait guidé à l'école militaire, celle à qui je devais ma vie. Sans elle, je n'aurais pas su quel camp choisir. Son fouet avait été extravaguant, mais son courage et sa détermination s'étaient faits sentir sur tout Paris cette nuit-là. C'était donc elle Antonia. Dare or die l'avait même souligné quelques fois. Comme j'suis chanceuse qu'on met mise avec vous pour cette mission. Les claviers vont chauffer j'espère ?

_________________
i took the gun, you were there. you tried to ran but the bullet was too fast. laying on the ground, i came to you, looked into your eyes and shot myself in the head. then you knew, there would be no more lies.
THOSE DAMN LIES
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t477-blood-girl-dubois
Revolutionnaires
homecoming : 02/11/2016
Messages : 841
Louis d'or : 2023
pretty face : Gigi Hadid.
julius caesar : blue comet(av.) astra(sign.) jo(gif) morrigan(icons)
the mighty bush : Elle possède depuis le grand retour le pouvoir d'aquakinésie. Longtemps elle a eu peur de ce don qu'elle n'arrivait pas à contrôler. Mais au fil des années, elle a su s'en accommoder et s'entraîne régulièrement chez elle à l'abri des regards. Elle peut contrôler l'eau sous toutes ses formes. Liquide, solide, vapeur.
Allegeance : On lui a donné un sniper quand on a su que son père lui avait appris à tirer. L’œil du faucon c'est ainsi qu'on la surnomme au sein de la révolution pour protéger l'identité de Lily Dubois, vedette du Moulin Rouge, intacte. Seuls les proches de la jeune femme et les leadeurs de la Vox connaissent le visage qui se cache derrière ce pseudonyme et la tireuse d'élite. Car Lily, elle est souvent cachée à l'arrière, dans les hauteurs des buildings pour couvrir ses frères. Dans la révolution, on pense que Lily est simplement responsable du stock des armes à feu sans qu'on sache en réalité qu'elle va sur le terrain.
these streets : Elle commence à savoir des choses la gamine. Après des années de recherche, elle trouve petit à petit des indices et se rapproche de la vérité. Elle est même persuadée que des personnes ne sont pas humaines et s'est fait une longue liste des possibilités. Elle a déjà pu barrer les fées et les leprechauns parmi les choix. Les vampires et les loups-garous sont les prochaines suppositions à valider ou éloigner.


Sujet: Re: clavis aurea ★ Tonia, Vivian Mar 8 Aoû - 16:22 ()

L'informatique, ce n'est vraiment pas son truc à Lily, si bien qu'elle commence à se demander à quoi elle va bien pouvoir servir. Elle y connaît la base mais c'est tout, pas de quoi pirater des données gouvernementales. A côté de la rouquine, elle avance en direction de l'entrepôt, ici au moins, aucun risque qu'elles ne se fassent déranger. « Je m'y connais assez en informatique, oui. » Lily ne peut s'empêcher de hausser un sourcil en entendant ces quelques mots. Au moins, elles ne resteront pas ici à rien faire. Elle est un peu plus rassurée la gamine. La mission a une chance d'être réussie. « Je sais comment accéder au deep web, un ami informaticien m'a expliqué. Mais je suppose que pirater les sites du gouvernement c'est d'un tout autre niveau. » En seulement quelques phrases, la rouquine a déjà perdu Lily dans ses explications. Qu'est-ce que c'est que le deep web au juste ? Pour autant, Lily se garde bien de poser la question, elle ne veut pas passer pour une idiote. « Ah ouai je vois... » Se contente t-elle de répondre de façon évasive.
Lily finit par prendre place devant les ordinateurs alors qu'elle entend Antonia fouiller dans son sac. Décidément, cette fille pense à tout. S'en est presque exaspérant d'être aussi parfaite. La rouquine tend un verre à Lily. « Santé ! » « Clairement si je bois ça toute la soirée, je ne serais pas longtemps en état de taper sur les touches. » Et elle boit cul sec la gamine parce que ça fait longtemps qu'elle s'est pas bourrée la gueule. Parce que ça lui fait oublier Lukas, un peu. « Au fait, on est au complet ou on attend encore quelqu'un d'autre ? » Lily se resserre un autre verre. « On attend encore une collègue et c'est bon on pourra commencer. » Pendant que Lily boit, Antonia fume sa cigarette. « Alors comme ça tu connais Lukas hein ? Tu le connais d'où ?... » On en revient toujours au même point, inlassablement. Tout ramène Lily à Lukas. Mais alors qu'Antonia lui répond, une brunette fait son entrée. J'ai rien manqué d'important ? Lily connaît un peu Vivian sans ne jamais l'avoir vraiment fréquenté. Toutes les deux dans les révolutionnaires mais récemment Lily s'est un peu éloignée de ce groupe pour mener sa barque seule. Comme j'suis chanceuse qu'on met mise avec vous pour cette mission. Les claviers vont chauffer j'espère ? Lily crachote son troisième verre à cette question. « Oui... oui... on peut dire ça comme ça. » Elle va finir bourrée avant la fin de soirée c'est sur. « Bon, que fait-on pour commencer ? A quel site allons-nous nous attaquer. » La voilà qui déjà se resserre un quatrième verre. Lily sans Lukas, c'est pas bon.   

@ANTONIA M. DE BEAULIEU @Vivian H. Lamontagne

hj:
 

_________________
siren song

Le silence d'une Sirène est plus fatale que son chant.
Offre-Moi ton corps
Que ta dernière demeure soit l’Océan
Viens et bois tout ton soûl
Bois et perds-toi en Moi

Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: clavis aurea ★ Tonia, Vivian Sam 12 Aoû - 12:44 ()
CLAVIS AUREA - MISSION
Antonia & Lily & Vivian
Some boys take a beautiful girl and hide her away from the rest of the world. I want to be the one to walk in the sun. Oh girls they wanna have fun. Oh girls just wanna have.

Quand je demandais si nous étions au complet ou si nous attentions quelqu'un d'autre, aucune réponse particulière n'était attendue. En fait, je me fichais bien que nous soyons deux ou dix, l'essentiel étant de mener à bien notre mission. J'étais même d'avis que, puisque la mission s'avérait délicate, des cerveaux supplémentaires ne seraient pas de trop. Combien de temps je pourrai donner le change ainsi, je l'ignorais mais pour le moment je bluffais. En vérité je n'étais pas plus avancée que la blondinette qui s'était installée à mes côtés. De toute façon, elle se rendra bien rapidement compte de la supercherie, aussi je me félicitais d'avoir apporté une bouteille d'alcool et des cacahuètes. Je ne connaissais pas meilleure diversion. Alors, pour passer le temps, la fille essayait de discuter. Je n'avais pas besoin d'avoir beaucoup d'empathie pour deviner qu'elle non plus n'était pas très à l'aise. Était-ce ma présence qui la rendait nerveuse, ou ses lacunes en informatique ? Ses réticences étaient compréhensibles, j'étais après tout la grande gagnante de Dare or die et le palmarès de mes exploits pouvait en faire frémir plus d'un. La situation était d'autant plus bizarre que j'étais en train de m'empiffrer de cacahuètes et de descendre une bouteille de vodka comme si c'était parfaitement normal.

Lorsque je proposai un verre à la blondinette, celle-ci rétorqua  que si elle commençait à boire, elle ne sera plus capable de taper sur les touches d'ici la fin de la soirée. Mes lèvres s'étirèrent en un sourire amusé. Ainsi ne tenait-elle pas l'alcool ? Avec mon métabolisme de déesse, je n'avais pas ce souci, je tenais davantage l'alcool que le commun des mortels, aussi l'ébriété était un état que je ne connaissais pas vraiment, ce n'était pourtant pas faute d'aimer faire la fête. La seule substance susceptible de me retourner le cerveau pour de bon était l'ambroisie mais on n'en trouvait pas à chaque coin de rue, à mon grand regret, d'ailleurs. Alors, je me contentais de substituts humains, mais ça n'avait pas l'effet escompté, loin s'en faut. Mon sourire s'évanouit bien rapidement et mon regard se durcit lorsqu'elle mentionna Lukas. Sa question me prit tellement au dépourvu que j'avalai une cacahuète de travers, ce qui me fit tousser. Bien sûr que je connaissais Lukas, comment pourrais-je ne pas connaître Lukas ? Ce mec était le meilleur ami de mon ex, celui-là même qui m'avait tiré dessus et qui m'avait atteinte au flanc et à l'épaule quelques semaines plus tôt. Evidemment, la blondinette ne pouvait pas le savoir, les impacts de balle étaient savamment dissimulés par les vêtements que je portais. En tant que disciples de la Clavis Aurea, nous étions censés porter du blanc, mais à l'abri dans cet entrepôt, je portais une veste en cuir par dessus ma robe immaculée.

« C'est une longue histoire. » grognai-je à son attention, tandis que je plissais les yeux pour mieux me concentrer sur l'écran – comme si.

Je fus sauvée par le gong lorsqu'une autre fille fit son entrée, la fameuse collègue que la blonde avait mentionnée quelques instants plus tôt. Je reconnus alors l'humaine que j'avais secourue lors de la bataille à l'école militaire, et à qui j'avais prêté ma dague. Je savais qu'elle faisait elle aussi partie de la secte, mais j'ignorais pour quelle raison. Beaucoup d'humains s'étaient réfugiés entre les bras de Joshua de la Croix car ils avaient été traumatisés par les derniers événements qui s'étaient abattus sur Paris. Était-ce son cas à elle aussi ? Je l'avais pourtant protégée du mieux que je pouvais, tout en bottant le cul des démons qui mettaient la vie de ces humains en péril. D'ailleurs, était-ce mon esprit qui me jouait des tours ou cette fille était complètement défoncée ? J'arquai un sourcil dubitatif lorsqu'elle mentionna la chance qu'elle avait de tomber avec nous pour cette mission. Je n'étais pas certaine que la chance avait quoi que ce soit à voir là dedans.

Mon regard analytique détaillait les deux filles, tandis que la blonde grogna quelque chose à la brune. À côté de moi, Lily descendait la bouteille à une vitesse ahurissante. Bon sang. ça n'allait pas arranger mes affaires si elle sombrait dans un coma éthylique, comment allais-je expliquer ça aux pompiers ou à un ambulancier alors que nous étions en train d'essayer de pirater des sites institutionnels pour le compte de la secte ? Par ailleurs, ça se devinait que j'étais agacée puisque je tapais plus fort sur les touches du clavier, menaçant de les défoncer avec ma force surhumaine. Comme pour détourner l'attention des humaines de ce que j'étais en train de faire, je me risquai à leur poser une question en apparence innocente.

« Vous vous connaissez, toutes les deux ? » Je venais de boire une gorgée sur mon verre, alors que Lily en était à son quatrième. « J'ai cru comprendre que vous vous connaissiez avant d'intégrer le Mouvement. » Puis, je m'adressai à Vivian directement : « Lily m'a dit que vous étiez collègues. Toi aussi tu bosses au Moulin Rouge ? »

J'y avais aperçu Lily plusieurs fois, sur scène. Moi-même je m'y réfugiais depuis ma victoire retentissante au Dare or Die, parce que Sophie Lovett, la patronne, était aussi une de mes amies. Je dansais parfois sur scène, mais la plupart du temps, je m'y rendais pour rencontrer mes clients, en tant que prostituée. Par ailleurs, j'y avais souvent croisé Clothilde Delcourt, qui faisait elle aussi partie de la secte. Ma question était loin d'être innocente, si je pouvais utiliser mes dons pour déterrer quelques uns de leurs secrets, c'était toujours ça de pris. En attendant, la page du ministère de la défense venait de s'afficher – vous savez, les pages dont le nom de domaine se terminait par gouv.fr – et maintenant, il fallait trouver le moyen de rediriger les internautes vers la page officielle de la Clavis Aurea. Il n'y avait plus qu'à mettre la page hors service et j'espérais que cette Vivian s'y connaissait mieux que nous en informatique.  
Made by Neon Demon


@Lily M. Dubois @Vivian H. Lamontagne
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2649-vivian-h-lamontage-la-solitud
Revolutionnaires
homecoming : 19/04/2017
Messages : 1069
Louis d'or : 2494
pretty face : Nina Dobrev
julius caesar : (c) twisty.rain (moi) (c) matty; code signature
Allegeance : la révolution est ma famille. J'ai tout perdu, tout ceux qui comptaient à mes yeux ont disparu et il ne me reste plus que ce groupe. Cette famille qui maintenant me rejette et pour laquelle je me demande si je devrais révéler la vérité.
these streets : je sais désormais que ce sont les dieux qui sont derrière tout ce mélodrame. Jouant avec nous, les humains, et ayant pris l'apparence des êtres chers qui peuplaient nos vie.

Sujet: Re: clavis aurea ★ Tonia, Vivian Mar 15 Aoû - 1:35 ()
Hors Jeu:
 




clavis aurea
mission piratage informatique





Je vis Lily caler un shooter à la suite de ma question. Bordel, elle avait accompli bien pire pourtant ! J'espérais simplement que le poids sur les épaules de la révolutionnaire n'allait pas affecter son efficacité. Loin que cela ait été de mes affaires, mais c'était plutôt classe d'arriver dans un état déjà loin d'être sobre et qu'elles se mettent à boire. Nous étions donc toutes sur la même longueur d'ondes. Cette mission allait être du gâteau et un superbe divertissement. Elle se donnait déjà un autre verre. Je ne savais pas à combien elle était, mais ça allait soit mal finir et être légendaire dans nos histoires futures soit très bien aller et nous allions devoir ramener la belle Lily chez elle. Antonia, -je fus très contente de savoir son nom maintenant- semblait quelque peu irritée contrairement à la blonde à ces côtés. Peut-être que détendre l'atmosphère serait préférable que de se saouler la gueule et s'endormir sur le ciment ? Oh putain, on est comme les anges de charlie avec la couleur de nos cheveux ! Dites j'ai des attraits chinois ? demandais-je en mettant mes mains comme un cadre autour de mon visage et en affichant une duck face de la mort.

Je ne pris pas le temps de finir de rigoler que je m'étais déjà installée aux côtés de la rousse enflammée, déjà arrivée aux portes de l'illégal sur l'ordinateur. Je fus très surprise, voire même mal à l'aise lorsqu'elle nous interrogea. C'était qu'elle voulait vraiment nous connaître cette curieuse. Je fis les gros yeux surpris à Lily, qui elle semblait très bien aller. Ouais bah, on fait partie du même groupe en dehors de nos activités, toussai-je. Je commençai bizarrement à avoir faim et me demandai pourquoi je n'avais pas pensé à emmener quelque chose à manger. Malgré qu'il était vrai que je ne pensais pas à grand chose avant d'agir en ce moment, ni même la plupart du temps. J'suis technicienne informatique au centre I-Tech. Au fait, j'te dois une dague toi. Je voulais changer de sujet, mais en apprendre plus sur Antonia. Elle semblait sympa, surtout qu'elle m'avait sauvé la vie.

Je remarquai que ma sauveuse avait apporté des cacahuète. J'étais affamée juste en les regardant. J'en pris une petite poignée, espérant qu'elle ne remarque rien ou qu'elle ne soit pas fâchée. Merci au fait pour cette soirée-là, j'ai jamais eu la chance de te le dire après. Je jetai un coup d’œil à Lily, tentant de voir si elle allait toujours bien. J'crois qui faut faire Ctrl+F8 ici, wow tu te débrouilles pas mal d'ailleurs. Lily ça va d'ailleurs, pas trop raide la vodka ? J'étais partout à la fois, pas concentrée du tout. J'espérais seulement ne pas faire foirer cette mission, obtenir ces réponses étaient très important pour moi.

_________________
i took the gun, you were there. you tried to ran but the bullet was too fast. laying on the ground, i came to you, looked into your eyes and shot myself in the head. then you knew, there would be no more lies.
THOSE DAMN LIES
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t477-blood-girl-dubois
Revolutionnaires
homecoming : 02/11/2016
Messages : 841
Louis d'or : 2023
pretty face : Gigi Hadid.
julius caesar : blue comet(av.) astra(sign.) jo(gif) morrigan(icons)
the mighty bush : Elle possède depuis le grand retour le pouvoir d'aquakinésie. Longtemps elle a eu peur de ce don qu'elle n'arrivait pas à contrôler. Mais au fil des années, elle a su s'en accommoder et s'entraîne régulièrement chez elle à l'abri des regards. Elle peut contrôler l'eau sous toutes ses formes. Liquide, solide, vapeur.
Allegeance : On lui a donné un sniper quand on a su que son père lui avait appris à tirer. L’œil du faucon c'est ainsi qu'on la surnomme au sein de la révolution pour protéger l'identité de Lily Dubois, vedette du Moulin Rouge, intacte. Seuls les proches de la jeune femme et les leadeurs de la Vox connaissent le visage qui se cache derrière ce pseudonyme et la tireuse d'élite. Car Lily, elle est souvent cachée à l'arrière, dans les hauteurs des buildings pour couvrir ses frères. Dans la révolution, on pense que Lily est simplement responsable du stock des armes à feu sans qu'on sache en réalité qu'elle va sur le terrain.
these streets : Elle commence à savoir des choses la gamine. Après des années de recherche, elle trouve petit à petit des indices et se rapproche de la vérité. Elle est même persuadée que des personnes ne sont pas humaines et s'est fait une longue liste des possibilités. Elle a déjà pu barrer les fées et les leprechauns parmi les choix. Les vampires et les loups-garous sont les prochaines suppositions à valider ou éloigner.


Sujet: Re: clavis aurea ★ Tonia, Vivian Mar 15 Aoû - 14:26 ()

« C'est une longue histoire. » Elle n'aime pas cette réponse la gamine. Une réponse qui veut tout dire et en même temps qui reste vague. Une longue histoire. Mais c'est quoi cette longue histoire au juste ? Elle a envie d'en savoir plus sur Lukas, de pouvoir comprendre cet homme qu'elle n'arrive pas à cerner. Encore une fois, elle découvre une personne qui le connaît et qui ne souhaite pas partager des informations avec elle. Ça l'énerve Lily, ça lui donne envie d'encore plus chercher la petite bête. Mais alors qu'elle s'apprête à répondre, voilà que Vivian entre dans un bruit fracassant dans l’entrepôt. Alors que Vivian avance, Antonia s’agace sans que Lily ne comprendre pourquoi. Elle tente, son quatrième verre en main, de reprendre ses esprits et de reporter son attention sur un écran alors qu'Antonia démonte le sien. Oh putain, on est comme les anges de charlie avec la couleur de nos cheveux ! Dites j'ai des attraits chinois ? A ces quelques paroles, Lily s'arrête et cligne plusieurs fois des yeux. Elle regard son verre de manière suspicieuse. Non non, on ne l'a pas drogué, Vivian a vraiment dit cette phrase. Elle se gratte le fond de la gorge pour trouver quelque chose à répondre. « Ouai t'as raison... C'est super. »Que peut-elle dire de plus ? A ses côtés, elle sent la jolie rouquine se contracter de plus en plus au contact des deux révolutionnaires. Ne sourit-elle donc jamais ? Difficile de faire amie-amie avec elle si la rouquine reste ainsi figée pendant le reste de la nuit. Lily tente de trouver un moyen de détendre l’atmosphère. « Je suis sur que Joshua va apprécier notre travail. » Une intervention stupide mais c'est tout ce qu'elle a en réserve actuellement. C'est pas facile de faire équipe avec des gens qu'on connaît pas. De manière générale, Lily n'aime pas travailler avec d'autres personnes. Elle se la joue perso la gamine. Et elle devine aisément qu'Antonia est dans le même cas.
« Vous vous connaissez, toutes les deux ? J'ai cru comprendre que vous vous connaissiez avant d'intégrer le Mouvement. » La question tombe un peu trop brutalement pour ne pas assommer la jeune femme. Que peut-elle répondre à cela ? Un mensonge ? Une vague vérité ? Sur ce coup, elle préfère laisser Vivian se débrouiller toute seule. Elle n'est pas assez sobre pour réfléchir correctement à la question. « Lily m'a dit que vous étiez collègues. Toi aussi tu bosses au Moulin Rouge ? » La question fuse avant même qu'elle n'y réfléchisse. « Comment tu sais que je travaille au Moulin Rouge ? » Elle plisse les yeux, un peu trop suspicieuse. Elle en sait drôlement sur elle la rouquine pour quelqu'un qu'elle n'a vu que quelques heures pendant la tempête. Ouais bah, on fait partie du même groupe en dehors de nos activités, Répondit Vivian. C'est une bonne réponse. Ça reste vague sans être un mensonge. J'suis technicienne informatique au centre I-Tech. Au fait, j'te dois une dague toi. Lily plonge une nouvelle fois son nez dans l'espoir de se faire oublier.  J'crois qui faut faire Ctrl+F8 ici, wow tu te débrouilles pas mal d'ailleurs. Lily ça va d'ailleurs, pas trop raide la vodka ? La gamine grommelle quelques mots dans sa barbe. « Je me débrouille mieux quand j'ai bu. » Tu parles. Lily s'attaque elle aussi à un site, elle choisit celui de l'éducation nationale. Souvent visité, touchant les enfants, pas trop mal comme choix. Elle suit les recommandations de Vivian et sort trois clefs usb. « J'ai tapé un texte déjà avec les images et tout et tout. » Elle donne une clef à chacune. « Bon maintenant, il faut mettre tout ça en ligne. »

@ANTONIA M. DE BEAULIEU @Vivian H. Lamontagne

_________________
siren song

Le silence d'une Sirène est plus fatale que son chant.
Offre-Moi ton corps
Que ta dernière demeure soit l’Océan
Viens et bois tout ton soûl
Bois et perds-toi en Moi

Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: clavis aurea ★ Tonia, Vivian Jeu 24 Aoû - 22:01 ()
CLAVIS AUREA - MISSION
Antonia & Lily & Vivian
Some boys take a beautiful girl and hide her away from the rest of the world. I want to be the one to walk in the sun. Oh girls they wanna have fun. Oh girls just wanna have.

Depuis quatre ans, je m'étais plus ou moins habituée à la compagnie des humains, au point que j'oubliais parfois que je n'étais pas exactement comme eux. J'avais peu à peu intégré leur mode de vie, mes connaissances sur leur monde était infinie – c'était d'ailleurs ce qui me permettait de donner le change en cet instant, à faire croire aux filles que j'étais capable de pirater les sites du gouvernement. Pourtant, j'avais encore quelques lacunes, et notamment en matière de pop culture. En soi, ce n'était pas dramatique de ne pas connaître certaines références, mais ça pouvait générer des situations très gênantes, en particulier quand toutes les personnes présentes savaient de quoi elles parlaient. J'eus l'occasion de m'en rendre compte quand Vivian s'exclama que nous étions comme les anges de Charlie avec nos cheveux. Hein? Je jetai un regard perplexe à mes voisines. Nous étions brune, rousse et blonde, oui, et alors ? Puis c'est qui Charlie, au juste ? Mes lèvres se tordirent en une moue circonspecte quand Vivian se mit à faire une grimace digne de figurer dans une galerie des horreurs. Je cherchai alors à capter le regard de Lily, l'appelant silencieusement au secours. Lily ne vit pas mes appels à l'aide désespérés – ou alors, elle était trop torchée pour comprendre le sens profond des signaux de détresse que je lui envoyais –, au lieu de cela, elle approuva les dires de Vivian. En tout désespoir de cause, je changeai discrètement de page sur mon poste, ouvris une nouvelle fenêtre pour lancer un moteur de recherches, puis je tapai ma requête. De la sorte, je saurai qui sont Charlie et ses anges et j'irai me coucher moins bête ce soir. Le premier résultat affiché fut la page d'une encyclopédie en ligne, à laquelle chacun pouvait contribuer. Les anges du fameux Charlie n'étaient donc pas des emplumées mais des détectives de choc et effectivement le trio était composé d'une blonde, d'une rousse et d'une brune – incarnées respectivement par une certaine Cameron Diaz, Drew Barrymore et Lucy Liu.

Ah.

Je hochai alors la tête, faisant semblant de comprendre ce dont elles parlaient, puis, je fermai le navigateur avant que qui que ce soit ne s'aperçoive de la supercherie. Je me concentrai à nouveau sur ma tâche initiale, à savoir, pirater les sites du gouvernement. J'acquiesçai vigoureusement quand Lily s'autocongratula en affirmant que Joshua allait être satisfait de notre travail. Au moins nous étions toutes d'accord là dessus et pour une fois, je ne trouvai rien à redire. Tout en pianotant sur les touches du clavier, j'engloutis une nouvelle poignée de cacahuètes. Je fis passer le tout en buvant mon verre cul sec. Je le poussai sur le côté sans me resservir à boire. Pour faire plus ample connaissance – et assouvir ma curiosité à leur sujet, il fallait bien le dire – j'avais posé aux filles quelques questions, à savoir, si elles se connaissaient déjà. J'avais mentionné le Moulin Rouge, sachant que Lily y travaillait, mais c'était davantage une façon de prêcher le faux pour avoir le vrai. D'ailleurs, la principale concernée venait de réagir en me demandant comment je savais ça.

« J'y suis souvent, voilà tout. » répondis-je en haussant les épaules. « Je t'ai déjà vue sur scène. Tu chantes bien. Tu n'as jamais songé à faire un disque ? J'ai des relations, tu sais, il y en a qui seraient sans doute intéressés par ce que tu fais.  »

Avait-elle seulement besoin de savoir que j'étais une prostituée qui y recevait ses richissimes clients ? C'était ma vie privée, ça ne la regardait pas. Alors, je fis une nouvelle fois diversion en lui faisant ce compliment. J'étais presque sincère, je l'avais effectivement entendue chanter et je trouvais qu'elle avait effectivement une belle voix. Je tendis l'oreille lorsque Vivian mentionna un groupe autre que la secte. Je levai les yeux de mon écran pour la regarder, sourcil haussé. Elle me parla alors de son métier. Elle disait être informaticienne, et qu'elle me devait une dague.

Ah.

J'esquissai une moue sceptique. Elle en avait à la fois trop dit et pas assez, je voulais savoir quel était ce fameux groupe dont Lily et elle faisaient apparemment partie. Et même si Lily chantait, ce n'était certainement pas d'un groupe de musique dont elles parlaient. Cependant, Vivian ne me laissa pas le temps de leur poser d'autres questions. Elle enchaîna sur la nuit à l'école militaire, et me remercia de lui avoir sauvé la vie. Je haussai les épaules.

« Pas de quoi, n'importe qui aurait fait la même chose à la place. » répondis-je d'un ton bourru, le regard particulièrement sombre, le visage fermé. « Et au fait, ta copine, la brune qui a fait une crise cardiaque, elle va mieux ? J'ai oublié son nom. Siam, c'est ça ? Je crois qu'elle faisait partie du palmarès de Dare or die. »

Bien sûr, à l'époque de la bataille, je ne connaissais pas le prénom de la fameuse Siam, je n'avais même pas suivi ses exploits en ligne, aussi l'avais-je considérée comme une humaine lambda qu'il fallait sauver des griffes des démons présents sur les lieux. Finalement, Vivian s'était désintéressée de moi pour savoir comment Lily encaissait l'alcool. Pas très bien, à en croire la façon dont elle enchaînait les verres. J'attrapai la clé USB que Lily nous tendit et l'insérai dans une des fentes prévues à cet effet. De ce qu'elle disait, elle avait préparé une espèce de page internet présentant vite fait la Clavis Aurea ainsi que ses objectifs.

« Il n'est pas trop mal foutu ton truc. » la complimentai-je en mettant le tout en ligne, concentrée sur ma tâche comme jamais – ce serait con que l'opération capote si proche de la fin. Je tirais même la langue tellement je m'appliquais. Puis, je laissai échapper un yes victorieux. « Les filles, je crois que j'ai fini. »

C'était même une certitude. Désormais, pour des milliers d'internautes, la page créée par Lily remplaçait plusieurs sites institutionnels. Un sourire triomphant éclaira mon visage ordinairement austère – de quoi faire taire toutes les mauvaises langues qui prétendaient que je ne souriais jamais.

« Vous en êtes où ? » demandai-je innocemment, en me resservant finalement un verre – l'exploit m'avait donné soif, et j'avais bien le droit de boire un coup pour célébrer cette – petite – victoire. « Donc, si j'ai bien suivi, Vivian et toi êtes collègues, mais Vivian ne travaille pas au Moulin Rouge. Ce groupe dont vous faites partie, c'est un groupe de quoi ? »

Lily n'était vraisemblablement pas la seule qui voulait des réponses. Quant à moi, je ne savais pas trop quelles réponses des humaines pouvaient apporter à une déesse millénaire – quand on ne savait pas exactement ce qu'on cherchait, cela revenait à frapper au hasard en priant très fort pour qu'une cible soit atteinte – mais ça se tentait. D'un point de vue extérieur, je ne faisais rien de mal, je ne faisais que m'intéresser à mes condisciples.  
Made by Neon Demon


@Lily M. Dubois @Vivian H. Lamontagne
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2649-vivian-h-lamontage-la-solitud
Revolutionnaires
homecoming : 19/04/2017
Messages : 1069
Louis d'or : 2494
pretty face : Nina Dobrev
julius caesar : (c) twisty.rain (moi) (c) matty; code signature
Allegeance : la révolution est ma famille. J'ai tout perdu, tout ceux qui comptaient à mes yeux ont disparu et il ne me reste plus que ce groupe. Cette famille qui maintenant me rejette et pour laquelle je me demande si je devrais révéler la vérité.
these streets : je sais désormais que ce sont les dieux qui sont derrière tout ce mélodrame. Jouant avec nous, les humains, et ayant pris l'apparence des êtres chers qui peuplaient nos vie.

Sujet: Re: clavis aurea ★ Tonia, Vivian Mer 30 Aoû - 22:57 ()




clavis aurea
mission piratage informatique





J'étais contente que mes deux coéquipières puisse se parler le moment d'un instant. Cela me permettait de manger les cacahuètes sans que personne ne s'en aperçoive ou même ne râle auprès de mon impolitesse. Je commençais de ce pas à penser à un des sites à pirater... Lequel ferait le plus de publicité ? Celui des taxes et des impôts frapperait d'un coup de grâce comme c'était le temps de réclamer les montants qui nous étions dus. Je choisi donc de m'engager sur le site gouvernemental de ce pas. Prenant la clé que Lily nous avait donné, je constatai que la pub de la Clavis Aurea était pas mal du tout pour une secte religieuse. Pas de quoi, n'importe qui aurait fait la même chose à la place. Je sursautai oubliant que je n'étais pas seule et pris en considération ce qu'Antonia venait de me dire. Avoir été elle, je n'aurais sans doute pas eu la même efficacité. Ma protégée aurait crever sous mes yeux.

Elle semblait froide ou trop modeste à ce que j'avais dit plus tôt. Était-ce parce qu'elle menait enquête sur moi et Lily comme elle le pouvait à l'instant ? Il me semblait qu'elle était vraiment curieuse pour poser ce genre de question sans véritablement répondre à celles de Lily. Mais bon, je n'avais pas grand chose à cacher, si ce n'est que mon allégeance pour la Clavis Aurea. Ah oui c'est ça Siam... Elle et son palmarès. Je n'ai pas beaucoup suivi Dare or Die, mais elle m'a fait peur quelques reprises, dis-je en souriant et hochant la tête. Je comprend toujours pas ce qui s'est passé ce soir là, à l'école militaire. La blonde doit pratiquer le vaudou ou quelque chose dans le genre. Ça tourne pas rond tout ça. Surtout qu'elle avait ta dague dans le ventre, à cause de moi.

Je n'avais pas de gêne à parler devant Lily. Nous avions vu et fait pire j'en étais certaine. Malgré tout, cette soirée-là en avait été une de ouf. Ah oui, t'as réussi comme une championne ! Je regardai ma page et commençai à me presser comme Antonia avait déjà terminé. Les liens étaient installés, mais il ne me manquait plus que le pare-feu a zigouiller pour qu'ils y restent de façon permanente et que personne, à part des hacker comme nous, ne puisse les enlever. J'y suis presque et... voilà c'est bon, dis-je en refermant l'appareil. Je jetai un coup d'oeil à Lily qui avait sans doute juste besoin de se saouler le gueule. Je me rendais compte qu'Antonia voulait vraiment en savoir plus sur notre groupe et ce que nous faisions en dehors de la CA pour se connaître. C'est quoi l'expression ? Si on te le dit, faudra te tuer ? dis-je d'un ton humoristique. Mais c'est rien de très extravaguant, juste des petites réunions sur nos histoires personnelles et nos problèmes... mentionnais-je vaguement. Était-ce vrai, peut-être ? Mais Antonia penserait sans doute que c'était un groupe anonyme et que cela concernait quelque chose de très personnel. En espérant qu'elle nous lâcherais un peu davantage avec cette réponse.


@Antonia M. de Beaulieu @Lily M. Dubois

_________________
i took the gun, you were there. you tried to ran but the bullet was too fast. laying on the ground, i came to you, looked into your eyes and shot myself in the head. then you knew, there would be no more lies.
THOSE DAMN LIES
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t477-blood-girl-dubois
Revolutionnaires
homecoming : 02/11/2016
Messages : 841
Louis d'or : 2023
pretty face : Gigi Hadid.
julius caesar : blue comet(av.) astra(sign.) jo(gif) morrigan(icons)
the mighty bush : Elle possède depuis le grand retour le pouvoir d'aquakinésie. Longtemps elle a eu peur de ce don qu'elle n'arrivait pas à contrôler. Mais au fil des années, elle a su s'en accommoder et s'entraîne régulièrement chez elle à l'abri des regards. Elle peut contrôler l'eau sous toutes ses formes. Liquide, solide, vapeur.
Allegeance : On lui a donné un sniper quand on a su que son père lui avait appris à tirer. L’œil du faucon c'est ainsi qu'on la surnomme au sein de la révolution pour protéger l'identité de Lily Dubois, vedette du Moulin Rouge, intacte. Seuls les proches de la jeune femme et les leadeurs de la Vox connaissent le visage qui se cache derrière ce pseudonyme et la tireuse d'élite. Car Lily, elle est souvent cachée à l'arrière, dans les hauteurs des buildings pour couvrir ses frères. Dans la révolution, on pense que Lily est simplement responsable du stock des armes à feu sans qu'on sache en réalité qu'elle va sur le terrain.
these streets : Elle commence à savoir des choses la gamine. Après des années de recherche, elle trouve petit à petit des indices et se rapproche de la vérité. Elle est même persuadée que des personnes ne sont pas humaines et s'est fait une longue liste des possibilités. Elle a déjà pu barrer les fées et les leprechauns parmi les choix. Les vampires et les loups-garous sont les prochaines suppositions à valider ou éloigner.


Sujet: Re: clavis aurea ★ Tonia, Vivian Dim 3 Sep - 16:17 ()

« J'y suis souvent, voilà tout. Je t'ai déjà vue sur scène. Tu chantes bien. Tu n'as jamais songé à faire un disque ? J'ai des relations, tu sais, il y en a qui seraient sans doute intéressés par ce que tu fais.  » Elle met cette information dans un coin de sa tête la gamine, en se promettant de poser des questions un petit peu plus tard. C'est rare de croiser des personnes qui viennent la voir au Moulin Rouge. Généralement, les clients n'évoluent pas dans le même univers qu'elle. Toujours plus riches, toujours plus mondains. Elle sait que le Moulin Rouge est réputé pour sa prostitution alors que va faire Antonia dans un tel établissement ? Mais elle ne pose pas la question tout de suite. Elle ne veut pas que Vivian entende ce genre de choses. Lily, elle ne parle pas trop de son travail au Moulin Rouge avec les autres membres de la révolution, c'est un peu tabou pour elle. Elle n'aime pas mélanger ces deux parties de sa vie. « Merci beaucoup. » Et elle rougit la gamine, elle a du mal avec les compliments. La brunette et la rouquine échangent quelques mots sur une histoire que Lily ne comprend pas trop. Apparemment elles se connaissent elles aussi. Décidément, Paris est bien petit.
Les trois jeunes femmes se mettent finalement au travail. Elles avancent vite, chacune a son domaine de compétences. Lily sort sa petite clef usb, Antonia la complimente sur son travail. Décidément la rouquine se montre bien sympathique.  Les filles, je crois que j'ai fini. » Vivian continue de tapoter sur son clavier avant de signaler que elle aussi à terminé. Ne reste plus que Lily, toujours un peu à la traîne. Avec un peu de mal, elle finit par mettre en ligne le nouveau site de l'éducation nationale, un bon travail. « Donc, si j'ai bien suivi, Vivian et toi êtes collègues, mais Vivian ne travaille pas au Moulin Rouge. Ce groupe dont vous faites partie, c'est un groupe de quoi ? » Lily se crispe une nouvelle fois en entendant Antonia revenir à l'attaque, décidément. Heureusement pour elle, Vivian est la plus rapide à répondre. Elle glisse une petite blague sur le fait de devoir la tuer si elle découvre notre secret. Et avant qu'Antonia ne revienne à la charge, Lily en profite pour couper court à cette rencontre. « Holala je n'avais pas vu l'heure, je dois y aller. » Elle se lève et griffonne sur un petit bout de papier son numéro. « Tiens, ça serait sympa qu'on aille boire un coup ensemble. Je suis sûr qu'on pourrait bien s'entendre. » Elle donne le papier à la rouquine avant de prendre Vivian par la main. « Tu me raccompagnes ? Je ne suis pas sûr de retrouver mon chemin seule, j'ai un peu trop bu. »Hors de question de laisser la brunette avec la rouquine pour se faire cuisiner un peu plus. « Bonne soirée, à la prochaine ! » Et elle part en courant, entraînant Vivian dans sa course. « On a eu chaud. » Murmure t-elle. « Il faut se méfier d'elle. »

@ANTONIA M. DE BEAULIEU @Vivian H. Lamontagne


RP CLÔTURÉ

_________________
siren song

Le silence d'une Sirène est plus fatale que son chant.
Offre-Moi ton corps
Que ta dernière demeure soit l’Océan
Viens et bois tout ton soûl
Bois et perds-toi en Moi

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
oh, look what you made me do

Sujet: Re: clavis aurea ★ Tonia, Vivian ()
Revenir en haut Aller en bas
 
clavis aurea ★ Tonia, Vivian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.
» Auréa
» STATUAIRE GRECO/ROMAINE
» [Flashback] « L'amour est la seule passion qui ne souffre ni passé ni avenir. » || Aurea&Niger
» PRIAM&JUDITH&TONIA - Tattoo are the girl best friend !
Ready for it ?
Are you
i see how this is gonna go, touch me & you'll never be alone

a game of shadows :: Paris :: Sud-Est :: quatorzième arrondissement