boom bitch
Après un long dimanche, mais pas de fiançailles, nous voilà de retour !
Pour tout savoir sur les nouveautés de la version, c'est par .
dying to be born again
L'intrigue est de retour, pour vous jouer de mauvais tours... ou pas.
Dans tous les cas, c'est par .
paris versus the apocalypse
Quoi de mieux pour lutter contre l'apocalypse qu'un apéro ?
Pour vous inscrire à l'event, c'est par là.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT.
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT. Mar 18 Juil - 4:06 ()
thibault, iris jessica
no one's gonna want you if you cry for help
that's my name thibault, peuple audacieux. c'est surtout l'héritage d'un gosse sans parents, livré à lui-même mais qui a réussi à s'en sortir, du moins qui a su vivre assez longtemps pour jouer les amants et avoir des enfants. enfin c'est ce que tu dis pour remplacer les trous de mémoires familiaux.
They call me iris, à connotation mythologique; symbole d'amour, fleur aux couleurs diaprées, arc-en-ciel. puis il y a jessica qui relève de l'hébraïque et que tout le monde oublie, sûrement à cause du manque de foi.
laughter lines 12.04 | vingt-cinq ans. dernièrement le physique qui trompe, qui te donne des années de plus avec ton visage qui se creuse et tes yeux qui lâchent prise.
moneymaker bleu au travers des veines, parents comme enfant. le genre de jeune recrue prodige qui donne des maux de tête aux anciens à force de côtoyer la réussite. l’œil pour les affaires où la violence est bien imprégnée. officier de police judiciaire talentueuse, tant avec la paperasse que sur le terrain, caractère de leader et pleine de ressources. presque cinq mois maintenant que tu es suspendue suite à un traumatisme qui n'en est pas un, et même si tu es loin de revenir à une quelconque lucidité pour le moment, on te garde ta place au poste. ce serait gâcher du potentiel, du savoir-faire, de l'effectif. ce serait précipiter ta chute, creuser un trou pour que tu puisses tomber encore plus bas. ce serait admettre que t'es foutue. mais dans tous les cas, à tes yeux ça reste être chômeuse, ((parasite)).
heart like that les relations sérieuses ça ne t'a jamais vraiment attirée plus que ça - t'as surtout un tempérament un peu trop bancal pour qu'on s'attache à toi de façon déplacée. puis t'aimes jouer les jeunes femmes mariées à leur boulot qui n'ont du temps pour personne et qui par conséquent se font désirer de loin. célibataire qui se plait à connaître autrui pour une nuit et ne pas avoir à s'en soucier le lendemain. actuellement indisponible. le motif? psychose.
Sex on fire principalement intéressée par les fils d'adam sans de réelles interrogations sur ses préférences sexuelles même adolescente. cependant il t'arrive des fois c'est vrai de te réchauffer devant des courbes féminines, sans pour autant vouloir passer à l'acte avec l'une d'entre elles.
Blood lines fille unique du couple thibault, oisillon bien couvé, statut qui ne se verra changer à l'avenir: comblés envers et contre tout, santé oblige. (cancer) qui sait quand c'est. maman qui a certes vaincu la maladie, mais cette dernière qui lui a laissée des séquelles - la possibilité d'enfanter à nouveau, envolée.
society niveau de vie respectable pour une famille de bleus, enclin à s'améliorer si ta clairvoyance te revient un jour.
home address ah, paris. ville-lumière, ville-miroir, ville des (dés)illusions. mais surtout ville natale chérie malgré les racines qui pourrissent génération après génération. depuis un temps le cocon familial quitté pour un petit appartement dans le quartier débauchard de toutes les tendances les plus récentes (iiie), pourtant en transports pas trop loin l'un de l'autre séparés.
theme song i feel worthy somehow: please, i don't want to go down (..) please, don't let me go down. just one step unto the lonely road has scarred me for life.
worthy, jacob banks. 
le vacarme de mes idées noires
l'enfer est mort, les diables sont ici
- introduction?
- introduction.

[ mise en place du théorème des couleurs, recomposition des cas de figures, établissement des tragiquelques choses ]

iris, deux verres avant onze heures du matin, paria.

[ le réveil ] ne se fait plus en fonction du jour ou des responsabilités. raisons principales qui forcent le cul à se bouger:
- insomnies ou sommeil lent léger.
- les hantises chaque nuit qui réveillent en sursaut. sueurs froides. l'impression de suffoquer sous un poids, d'y laisser échapper ton dernier souffle.
- besoin de boire, de prendre un bain ou de prendre l'air.
- la forte envie de pisser.
- la canaille qui réclame eau et bouffe même après s'être pris un oreiller ou deux, entre aboiements, tirages de linge et jeux de langue.

[ les repas ] n'ont rien d'équilibré ou de sain; ils se font surtout en fonction des humeurs - météo qui ne varie pas vraiment. souvent composés de:
- pas grand chose. la faim n'est pas toujours au rendez-vous.
- d'alcool. première gorgée dès le petit-déjeuner, la dernière à la perte de conscience.
- nourriture jetable, à faire chauffer au micro-ondes, qu'on peut commander en un coup de fil. flemme de faire la vaisselle, de devoir surveiller une cuisson plus de trente secondes ou couper et éplucher quoi que ce soit.
- céréales et lait. en-cas, goûter, snack, bref.
- du café aussi, compté par poignée de tasses, pour garder les yeux grands ouverts.

[ les activités ] relèvent de l'habitude, de l'obsession, du manque. majoritairement:
- des recherches intensives, en long et en large menées sur l'inconnu. volonté de garder un pied sur terre, l'autre libre de se perdre dans une toute autre dimension. la chambre qui n'en est plus une, disparaissant sous la paperasse, les ouvrages et les cartons. tout un mur mobilisé pour y accrocher photos, chroniques et localisations, le fil rouge du destin les reliant toues entre elles.
- repérages, filatures, échauffourées. l'ivresse et le sang chaud qui foutent souvent tout en l'air même si tu fais ton possible pour garder une fois sur le terrain une certaine lucidité.
- exercices et espiègleries avec macchiato, câlins et baisers avec amarena devant les infos. eux qui te restent fidèles, du matin au soir à tes côtés malgré ton caractère bancal et tes fautes à répétition. le cœur mou pour eux, les larmes chaudes aussi.
- se remémorer et essayer d'oublier. les artères qui ne fonctionnent plus que sur vodka, rhum, tequila et autres liqueurs à double-(m)effets. la plupart du temps sur son canapé en tête-à-tête avec des chansons brise-moral, parfois qui squatte un bar sans pour autant chercher à s'intégrer. tout ce qu'il faut pour se laisser aller dans quelques débauches additionnelles, et pourtant rien qui ne te motive ou ne te séduit. puis le refus de se reposer sur qui que ce soit, ou d'entamer une quelconque thérapie: l'ego qui ferme ses portes à tous, clamant qu'il n'a besoin de personne pour tenir debout.
un amalgame de peur et d'espoir
l'abandon ça fait des dégâts, des gues-din, des déglingués
caractère maline colérique franche instable autonome récalcitrante observatrice paranoïaque brave impulsive solidaire   narquoise forte impulsive empathique curieuse  
anecdotes le poste c'est toute ta vie. depuis petite synonyme de sécurité et de constance pour une âme vagabonde que personne n'a su contenir. tu y as toujours eu ta place, et non sans devoir t'imposer un minimum même s'il fallait te faire toute petite. la môme d'un peu tout le monde, les vannes pleines d'interrogations, avide de connaissances, qui aspire aux aventures épiques, avec l'âge de plus en plus attentive aux procédures, préférant côtoyer les collègues de ses parents toute une soirée qu'être livrée à elle-même dans sa chambre pendant des heures durant. progéniture pleine de promesses, dès le départ destinée à de grandes responsabilités. trilingue bien que parisienne "pure souche". l'anglais et l'italien comme langues vivantes choisies pour un parcours scolaire édifiant, couramment parlées aujourd'hui. père juif, mère catholique. les traditions des aînés qui cependant se négligent de décennies en décennies. ici on croit en dieu sans totalement croire en lui: on adhère à l'existence d'une présence spirituelle souveraine, d'une force unique à plusieurs facettes, régente de l'univers et de plus encore, mais ça s'arrête vaguement là malgré les différentes éducations religieuses. esprits pragmatiques qui restent néanmoins ouvertement tolérants face à la religion d'autrui - moyennement crédules concernant le monde de la magie et le paranormal. un foyer qui place surtout sa foi, sa force et sa confiance dans des valeurs de justice et d'amour. depuis l'obtention de ton baccalauréat, tu vis en colocation avec amarena ((gourmandise)), ta sœur unique. une ragdoll bien tranquille, un peu capricieuse, qui passe la plupart de son temps à roupiller où bon lui semble même s'il s'agit de ton propre visage. et récemment, la famille s'est agrandie avec la venue de macchiato ((gourmandise encore)), un spitz nain un peu voyou sur les bords, petit bébé avec toute sa vie devant lui. la nuit où tout a basculé, t'as cru y laisser la vie, une partie du thorax ravagée par un faisceau de lumière sorti de nulle part ((d'un autre))), telle une balle perdue qui aveugle et calcine, si puissante qu'elle te projeta violemment contre le flanc d'une voiture dans un fracas féroce. frappée par la foudre au niveau de l'épaule droite, comme embrochée à l'omoplate. une imposante brûlure qu'il t'est encore difficile à supporter, vestige d'une guerre plus ancienne que le monde dont tu ignores tout - cicatrice-rappel de ces silhouettes fantomatiques devenues tourments. d'autres souvenirs corporels se sont dessinés au fur et à mesure de la guérison: des traces d'entailles plus ou moins profondes principalement dans le dos suite aux débris de verres, des douleurs partielles là où la peau a tourné violacé, bleu puis vert, et des égratignures rapidement soignées. et si aujourd'hui encore ton épaule a besoin de temps pour s'en remettre, les plus gros séquelles restent mentaux. ça fait presque cinq mois maintenant qu'on te prend pour une dégénérée. famille, amis, collègues, tous t'ont tournée le dos. c'est sûrement ce qui t'as davantage brisée: être aliénée, abandonnée... réduite à cette solitude que tu as toujours fui. trahison qui a alimenté tes angoisses, nourri tes animosités, et creusé ce gouffre sur cette ligne invisible que tu appelais autrefois confiance. et ce retranchement drastique, tu essaies tant bien que mal de le convertir en atout, de le faire passer pour un mal nécessaire. seulement ta barque continue de prendre l'eau, quoique tu fasses, et t'as fini par sombrer dans la dépression pendant ton séjour au centre, perdant intérêt, motivation, appétit. puis retour aux nuits où tu étais trop effrayée par ce pouvait se tramer dans le noir une fois endormie: tantôt veilleuse, tantôt insomnies. au début du mois, lorsque tu as remis les pieds dans les mensonges de ton ancienne routine, le boulot en moins, t'as mis de côté les prescriptions et tu t'es laissée entraîner par la boisson, des fois combinant médocs et verres pour faire taire l'expérience et les sentiments. quand tu veux te sentir vivante, tu te fais couler un bain pour pouvoir crier sous l'eau tout ce qui t'asphyxie, ou tu sors te déchirer l'épiderme et les muscles sur tout ce qui peut bien encaisser des coups sans faillir. la concentration qui demeure malgré tout dans ta rage de vaincre les mystères et les secrets de cette réalité qui t'est pour l'instant propre. tu ne restes cependant jamais très longtemps dehors, incapable d'ignorer le moindre bruit de pas ou crissement de pneus, constamment en alerte comme une bête sauvage sentant le danger rôder.
not comin' home
you're not coming home
Pouvoir (..) just a lighthouse nobody can see. les os qui craquent, le sang qui bouillonne, le cerveau qui s'embrouille - c'est l'anarchie à l'intérieur. comme babel frappée par la main de dieu, confondant théories vertigineuses et doutes terribles, perdue dans le dédale de la fiction et de la tangibilité. rongée par l'anxiété, accablée par la peur, fourvoyée dans ce monde ignare. fragile dans ses fondements, proie de tous les vices, dans l'obligation d'opérer une remise en question existentielle, radicale, de ce qui est ou n'est pas: un être humain dans toute sa vulnérabilité.
What you know (..) and babe i'm fist-fighting with fire just to get close to you. l'ignorance corrosive qui ronge toute preuve de rationalité, te corromps sur tous les plans et te rends complètement cinglée. habituée comme un autre à avoir la tête sous l'eau, le dos courbé, les yeux clos, les poumons morts, et qu'on a soudainement forcée à se redresser pour la première fois, le visage noyé dans un bain de lumière, comme une décharge électrique au cœur qui ramène à la vie. le corps qui en quelques instants peut goûter à l'inconnu, facilement désorienté par sa logique et ses sens qui ne discernent pas, ne déchiffrent pas, ne saisissent pas ce qui est, et à qui on ne laisse pas le temps nécessaire pour. manœuvre accidentelle de l'univers, ou de ce qui le compose. mais comment survivre dans ces profondeurs lorsqu'on a connu ce qui les surplombe? tu ne peux plus. et on rit de tes bêtises, et on te bafoue, alors que tu es de ceux qui tournent enfin leur dos à l'obscurantisme et qui malgré les risques abandonnent tout pour s'informer: c'est ce qu'on appelle l'allégorie de la caverne - platon l'a démontré. et dans ce monde qui est le vôtre, tu sais désormais qu'il existe bien plus de possibilités qu'un dieu vague et des hommes vains.
Let's play (..) they made a demon out of me, then they put a cross through my flesh. spectatrice aux premières loges d'une démonstration de force qui défit tout entendement, par le plus grand des hasards (si ce mot vaut encore quelque chose de nos jours). conscience qui court-circuite depuis lors, incapable d'analyser ce qui a été imprimé dans sa rétine, impuissante face à l'indifférence d'autrui, qu'il s'agisse de l'entourage ou des suspects ((coupables)). à la recherche d'indices, de preuves, d'explications. la poursuite de la vérité qui ralentit par quelques tares plutôt conséquentes, et la certitude qui s'essouffle peu à peu, soufflant dangereusement sur la flamme chancelante qui te garde jour et nuit du sombre désarroi.
Pour toi, les démons et les anges, fiction ou réalité ? (..) i paced around for hours on empty, i jumped at the slightest of sounds. tu sais ce que tu as vu, tu sais que ça restera ancré sur ta chair et quelque part dans ta caboche, et pourtant les souvenirs s'égarent de plus en plus dans le brouillard des émotions, se floutent à force de connaître les averses nerveuses. tu n'arrives déjà plus à te rappeler si des ailes et des cornes avaient été impliquées - t'es éreintée, crevée, à bout et de moins en moins sobre - mais y'a le vinyle des faciès qui continue de tourner en boucle dans ta tête malgré les rayures. alors oui, tu mets à profit tout ce que t'as appris au boulot, et tu enquêtes. tu remarques, tu retraces, tu retranscris. ton écriture est devenue de plus en plus dégueulasse mais c'est bien l'obsession qui fait des bavures.
Les templiers, c'est un mythe, pas vrai ?   (..) yeah i think that i might break: i've lost myself again and i feel unsafe. un mythe tissé par le temps et les histoires, devenu légende urbaine sur le dark web, tournée rumeurs en écoutant les bruits qui courent. autrefois affabulations pour une adolescente curieuse, aujourd'hui une piste à creuser dans ta croisade. organisation ou secte, gardiens du saint graal ou chasseurs de sorcières, qu'importe ce qui se dit ou se trame, tu comptes bien obtenir un nom, une adresse, des précisions.
Et les révolutionnaires, t'en penses quoi ? (..) it's nobody's fault, no guilty party. we just got nothing left to say. symbole de justice, d'ordre et de sécurité, la police raisonne, procède, mais ne juge pas. il y a les aprioris, l'instinct et les émotions qui altèrent pourtant. chacun son opinion. tu n'es pas différente. c'était des dossiers, des interventions, des interrogatoires de plus. des cafés de plus. des prises de tête de plus. de l'énergie en moins. révolte dont tu conceptualisais la rancœur, résistance dont tu comprenais la passion. à présent un mouvement que tu as rejoins contre ton gré, à un certain prix et degré - une guerre civile que tu mènes à ta façon, sous ta propre bannière, toi aussi avide de réponses.
Le nouveau maire, tu lui fais confiance ?   (..) love's gonna get you killed but pride’s gonna be the death of you and you and me. s'il sait ce qu'il fait ou qu'il prétend juste, s'il est authentique ou qu'il n'est qu'une pâle copie, droit ou acheté, juste ou fourbe, bon ou mauvais, il est tout sauf toi, et pour le moment tu ne fais confiance en personne d'autre.
They left ce n'étaient que des noms, tapés sur papier, évoqués à la télé, attendus pendant trois cent soixante-cinq jours et retrouvés le lendemain comme s'ils n'étaient jamais partis. principalement des collègues, des amis, des connaissances. à leur retour, une amnésie partagée et des changements, minimes soient-ils, ou bien plus importants, du caractère aux habitudes. tu as respecté leur silence, suivi leur évolution de loin, cru en eux, mais tu n'étais pas non plus stupide: l'un qui oublie sa femme, l'autre qui bifurque complètement. ont été soulevées la théorie de l'abduction par extraterrestres ou l'enlèvement de masse sous confidentialité gouvernementale. enfin, aucune assomption sérieuse jusqu'à ta révélation: toutes les nuits de quoi te sortir brutalement de ton sommeil, un faciès plus clair que le reste, que tu avais déjà vu quelque part. où, mais où.. et puis le déclic, au poste, avec ce sentiment maladif d'avoir déjà aperçu son visage dans quelque chose de familier; insomnies, absences, mémoire mise à l'épreuve, altercations, et enfin la réponse après maintes et maintes archives retournées. une identité, un domicile: un nom parmi les deux pour cent de la population évaporée quelques années plus tôt. eric.
where did they go ? ce fut dur pour tout le monde, et même pour les plus endurants d'entre vous au boulot. un cocktail molotov de maux cacophoniques que chacun tentait de gérer à sa façon. accablant, étouffant,  qui rend fou: la "famille" en a terriblement souffert. malgré les litiges et les différences qui auraient pu entraver une quelconque solidarité, vous avez réussi à survivre cette mauvaise passe de façon fraternelle - frères d'armes, soeurs d'armes. c'était prendre du temps pour l'un, faire attention à l'autre; un sourire, une tape sur l'épaule, un appel, une pause café. toi ça t'avait affectée également - réceptacle sensible aux troubles des autres. tu partageais l'incompréhension générale, et pouvais éprouver la souffrance de tes collègues: tu faisais le premier pas vers celle qui se renfermait un peu trop sur elle-même, tu ne craignais pas de pleurer avec celui qui n'en pouvait tout bonnement plus. et si la vie continuait, que tu t'étais déjà préparée à tourner la page et avancer, tu n'en gardais pas moins espoir.
you're not coming home
The real star
a star is born
pseudo kawaiinekoj si jamais ça interpelle quelqu'un mdrlol.
âge l'âge requis pour passer à la caisse des bouteilles sous le bras sans personne pour assistance.
Comment as-tu trouvé le forum ? j'ai suivi le projet mdrmdr, mais j'me décide que maintenant à pop ma cherry.
Qu'en penses-tu ? aesthetics à la american gods, contexte à m'causer des arrêts cardiaques, du travail terrible. wow.
Feat. alycia debnam-carey.  
crédits (av) killer from a gang (gif) alway-on-fire-for-sara, nintendo-stuff, vanish sur tumblr.
what else ? jsuis pas à prendre au sérieux - a living joke. fairest trash of them all. drama queen 25/8. fuyez. 


Dernière édition par Iris J. Thibault le Sam 22 Juil - 22:12, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 21/03/2015
Messages : 5582
Louis d'or : 2251
pretty face : Francisco Lachowski
julius caesar : christopher
the mighty bush : technopathie : Depuis le grand retour, Matt peut contrôler les objets électroniques par la simple force de sa pensée. Il ne comprend pas exactement comment, ni pourquoi, mais il trouve ça bien utile, surtout lorsqu'il s'agit d'effacer des données compromettantes.
these streets : Dire que Matt ne sait rien est un euphémisme. En vérité, il se fiche un peu de ce qui est arrivé à Paris et, même s'il entend souvent parler de Lucifer & co dans son restaurant, il n'y prête pas la moindre attention.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t261-matt-be-brave-now
admin du dimanche

Sujet: Re: IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT. Mar 18 Juil - 8:36 ()
IRIIIIS please babe aya wo
j'aime trop ce pv je meurs please babe le profil + le début de la fiche envoient déjà du lourd MAIS LA FICHE EST TROP VIDE WESH ptdr ptdr bienvenue à toi

_________________

i spiral down again
Who remains when you drop? Who do you call when it stops? I spiral down again Somebody protect me or I'm gone


autres comptes : jasper a. deslauriers & eponine a. de stahl & léo g. sorel & roman d. garie

présence réduite jusqu'au 15 septembre


Revenir en haut Aller en bas
Invité
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT. Mar 18 Juil - 9:22 ()
aidjzalfnzjkn cet enthousiasme de si bon matin ((merde c quoi ta drogue)) :tears: ravie de plaire huhu huhu huhu
oui bon ça arrive c'est juste que j'aime bien faire la meuf qui installe du suspense (en vrai vu l'h où j'ai posté j'étais juste hs mdrmdr bye)
merci queen beylin :tears: :tears: :tears: :tears: :tears: :tears: :tears:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT. Mar 18 Juil - 10:03 ()
Tout est si beau ici, ton choix de pv marié à ta plume please babe je craque.
Bienvenue sur GOS inluv
(ça fait plaisir de te voir ici huhu huhu)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT. Mar 18 Juil - 10:18 ()
la plus mieux :prettyplease: :prettyplease: merci :prettyplease: tu m'émeus fortement, j'en ai le coeur qui se ramollit :tears: j'espère être à la hauteur de vos attentes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 05/03/2017
Messages : 1165
Louis d'or : 1962
pretty face : jeremy allen white.
julius caesar : exordium. (ava) moi (signa).
legends never die : déité primordiale du sommeil, fils de la nuit et père des rêves.
the mighty bush : en plus des pouvoirs caractéristiques accordés au divinités Hypnos possède les dons d'anesthésie et de manipulation des rêves. En effet d'un simple contact le jeune homme peut endormir Zeus lui-même et s'amuser avec lui, ses désirs et ses envies à travers ses rêves qu'il contrôlerait à sa guise... Ce qu'il a déjà fait par le passé. Deux fois.
Il peut également faire prendre vie aux rêves d'une personne grâce à la matérialisation des rêves et les manipuler tant que cette dernière est endormie.
Allegeance : il n'obéit qu'à lui-même depuis le grand retour et sûrement quelques années avant cette chute. Ni un leader, ni un mouton ou un traitre parmi son espèce. Juste un Dieu fatigué qui cherche la solitude à laquelle il est promise depuis la nuit des temps.
these streets : absolument tout.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2177-way-down-we-go-antoine
Modo

Sujet: Re: IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT. Mar 18 Juil - 13:56 ()
LA BELLE IRIS :well: :kiss:
Étant aussi un de mes pv préférés compte sur moi pour venir te réclamer un lien huhu en tout cas j'aime beaucoup ta plume et le début de ta fiche, j'ai hâte de lire la suite. please babe
Bienvenue sur GoS ! inluv

_________________

can't sleep at night, can't get up in the morning
Quand on ne sait pas pourquoi on vit, on vit n’importe comment, au jour le jour ; on se réjouit de chaque journée passée, de chaque nuit venue noyer dans le sommeil l’ennuyeux problème de savoir pourquoi on a vécu cette journée et pourquoi vivra-t-on demain.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 23/01/2017
Messages : 1499
Louis d'or : 3036
pretty face : Charlie Hunnam
julius caesar : Poki ( ava + collage + icon) Frimelda (sign)
the mighty bush : TECHNOPATHIE ↯ Capacité de manipuler l'électronique et les technologies sans avoir à les toucher, ce qui permet de désactiver très facilement les systèmes d'alarmes ou de pénétrer dans un système sans mot de passe.
Allegeance : Son allégeance est définitivement pour les Templiers, et ce, malgré le fait qu'il puisse pester contre les ordres h24.
Il est depuis plusieurs mois infiltré chez la Vox Populi.
these streets : Il sait que les démons aiment faire griller des merguez et des gens dans les apparts huppés du VIIIème arrondissement. Il sait que les Anges sont pas tous très nets et que les révolutionnaires lui casse bien les miquettes à casser des monuments.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1554-alexis-h-darmaillac-et
Templiers

Sujet: Re: IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT. Mar 18 Juil - 15:38 ()
Oh la jolie Iris aya bienvenue tout plein! J'ai hâte de la voir en jeu et de découvrir toute sa profondeur (bon dis comme ça, ça fait un peu perv, mais t'as compris ce que je voulais dire ok :hey: ptdr ). Courage pour ta fichounette, mention spécial à ce gif en dernier onglet ptdr ! See you soon inluv

_________________


There's no way to bullshit your way into looking good on a mechanical repair job, except with someone who doesn't know what you're doing.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 08/07/2017
Messages : 376
Louis d'or : 3381
pretty face : Ryan Gosling
julius caesar : (c) Raphaël
legends never die : Archange, sphère des arts
the mighty bush : Illusions, manipulation des rêves
Allegeance : Loyal mais distant: il est devenu fataliste et il préfère s'entendre avec tous les anges plutôt que de choisir un camp 'angélique'
these streets : Il a des doutes sur le retour des anciens dieux
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t3546-raphael-c-grey
Anges

Sujet: Re: IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT. Mar 18 Juil - 16:28 ()
Ce PV est très cool !

Bon courage pour la fin de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 29/10/2016
Messages : 10081
Louis d'or : 10370
pretty face : Teresa Palmer
julius caesar : Class Whore + Garance + Ophélia
these streets : Pascaline ne sait rien ou presque, mais ça ne saurait tarder si vous voyez ce que je veux dire.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t292-pascaline-estelle-sabot
Humains

Sujet: Re: IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT. Mar 18 Juil - 17:05 ()
Bienvenue dans le coin aya
Très bon choix de PV aya

_________________

« you got to be good to be true »
▬ Pascaline. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.


Mes Goscars:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT. Mar 18 Juil - 19:42 ()
@Antoine H. Colbert eifjzlefjle je suis joie de vous rendre joie  :prettyplease: tant de compliments, j'ai chaud d'un coup :prettyplease: mais ahlalaaaaa, hypnos: il me fait trop penser à ((mon)) phantasos (dans le coma rpgique tho). pour le lien ce sera avec plaisiiiiiir, on peut faire de belles grandes choses tous les deux  psycho

@Alexis H. Darmaillac beh écoute on aime l'indiscrétion nous ptdr  :rip:  merci beaucoup pour cet accueil  

@Raphaël C. Grey @Pascaline E. Sabot merci à vous deux
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 29/10/2016
Messages : 4571
Louis d'or : 1572
pretty face : daisy ridley
julius caesar : av : sybille la plus gentille
legends never die : ange de la vengeance, c'est au sein de la sphère de la guerre que son art s'exerce.


the mighty bush : télékinésie — d'une pensée ou d'un délicat mouvement de la main, elle envoie valser objet du commun comme les corps fait de chair et de sang.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t319-jade-before-you-embark-
Modo

Sujet: Re: IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT. Mar 18 Juil - 20:55 ()
Je savais que ton pseudo me disais quelque chose   On s'est croisées sur LM   (ici Chandra  )
IRIIIIS  rainbow quel super super choix de PV :fiyah:
BIENVENUUUUUE  :hearteyes2:

_________________
❝ the light from its explosion still hasn't reached us❞


double je
: romain a. larcher & olympe montrose



présence très réduite jusqu'au 15 octobre
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 28/06/2017
Messages : 113
Louis d'or : 597
pretty face : rooney mara
julius caesar : (avatar) semper bis (codes) beylin
legends never die : Déesse de la chasse et de l'accouchement. Artémis la bruyante. Artémis la chasseresse. Portant son arc d'or et son carquois garni de flèches d'argent. Entourée des cynosurides et biches aux cornes d'or, la guerrière a le regard farouche
the mighty bush : — Invisibilité ✩ doucement elle disparaît, comme un enfant qui efface son dessin d'un simple coup de gomme. Alors elle arpente le monde et observe en silence. — Détection ✩ Son instinct la prévient des dangers et des obstacles avant qu'ils ne se présentent et n'entravent son chemin. Ce n'est pas pour autant qu'elle les évite
Allegeance : Artémis la sauvage reste indéfectiblement fidèle aux Dieux, surtout envers son frère et Poséidon. Mais aussi aux Hommes, quand ils le méritent. Cependant depuis quelques temps, elle voit ses convictions et forces vaciller
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t3353-de-mes-sombres-archives
Dieux

Sujet: Re: IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT. Mar 18 Juil - 21:10 ()
Houuuu c'est vraiment sympa par ici !
Entre l'avatar et le contenu de la fiche... :shy:
Bienvenue parmi nous !!

_________________


Artémis
MAYBE I'M FOOLISH MAYBE I'M BLIND THINKING I CAN SEE THROUGH THIS AND SEE WHAT'S BEHIND GOT NO WAY TO PROVE IT SO MAYBE I'M BLIND BUT I'M ONLY HUMAN AFTER ALL I'M ONLY HUMAN AFTER ALL DON'T PUT YOUR BLAME ON ME.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 24/01/2017
Messages : 1589
Louis d'or : 1439
pretty face : Shay Mitchell
julius caesar : Poki + crack in time
the mighty bush : Synesthésie décuplée ; manipulation des sons et des voix.
Première évolution → « Ultrasons » : quand elle ne souhaite pas qu’on l’approche, Diane émet pour une durée maximale de trois minutes des ultrasons répulsifs qui filent droit devant elle et ne traversent pas les matériaux.
Allegeance : Dévouée corps et âme à la Vox Populi. Elle n'est clairement pas le cerveau du groupe et ne cherche pas à l'être, naïvement heureuse de pouvoir s'illustrer autrement que par son intellect.
these streets : À proprement parler, Diane ne sait rien. Elle perçoit plus instinctivement que consciemment le tour étrange que prend l'organisation de la société et considère, comme la plupart des révolutionnaires, que le gouvernement ne leur a pas tout dit.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1568-diane-i-stand-firm-for
Revolutionnaires

Sujet: Re: IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT. Mar 18 Juil - 21:56 ()
IRIIIIIIIIIIIIIIIIIIS ! aya :well:
Ce merveilleux choix de PV globul Et j'adore tellement ce que tu en as fait jusque-là  :yes:  :yes:  :yes: J'ai hâte de lire le reste ! globul Bienvenue parmi nous ! :hysté:
*T'offre un forfait majuscules pour célébrer ton arrivée à la maison :hey:*


_________________
A backup plan is wise
Magnetic fields
can destroy a device
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 09/06/2017
Messages : 665
Louis d'or : 2776
pretty face : Tyler génie Joseph
julius caesar : proserpina (avatar) // mattou (signa)
legends never die : nm. l'infini
☨ ange de la représentation mentale.
the mighty bush : ☨ pouvoir de stockage de la mémoire ].[ capacité de stocker mémoire d’une personne dans un objet
Allegeance : Josuel se fond dans la masse, disons. Il suit les ordres de Gabriel, sans plus. Il tente de faire bande à part, mais tout le retient. Oh il n'est en rien un leader et ne veut pas l'être. Un traître ? Il n'est pas si extrême, même s'il va se faire passer pour un humain, il reste très loyal envers les anges. Il ne cherche jamais son propre intérêt, mais celui des autres en premier.
these streets : Il parcoure les rues, traînant des pieds, regardant tout autour de lui cette ville de Paris en train de s'autodétruire. Il voudrait faire quelque chose, mais simple ange qu'il est, simple spécialiste en informatique au quai des Orfèvre, il semble impuissant. Enfin c'est ce qu'il croit en tout cas. Alors il observe les évènements qui ont troublé la vie à Paris, cette ville aux aires innocentes, il voit, il sait, mais ne fait que suivre. Les démons sont ce qu'ils sont et le resteront, il n'a pas un bien grand espoir. Les templiers sont d'une aide utile. Les humains et les révolutionnaires restent dans une ignorance certaine. Mais ce ne sont pas les seuls, les Dieux cachent bien leur jeu.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t3217-lucien-ancien-heroes-turning-
Anges

Sujet: Re: IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT. Mar 18 Juil - 22:28 ()
OKAY J'AIME TOUT DE CETTE FICHE ET DE CE PERSO wo :hearteyes2:
bienvenue :ananas: nous faudra un lien huhu

_________________
tell me where am i from ? angel fallen down. won't you tell us of the clouds? you have fallen from the sky. true and pure. be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
ALL DISEASED
Revenir en haut Aller en bas
Invité
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT. Mar 18 Juil - 22:50 ()
@Jade S. Dumeny oooooooooooooooh chandra blood of my blood, ravie de te retrouver wo :lovelove: cierges allumées pour lm, à jamais dans nos coeurs :tears: :tears: :tears: :tears: je nous veux un lien

@Elena Jordan aw merci beaucoup vu ton job, compte sur moi pour te retrouver plus tard

@Diane B. Jolivet LZFKEJFKEJK CAPS LOCK QUAND TU VEUX MDRMDR. merci pour ton accueil vraiment inluv

@Lucien A. Charon tyleeeeeeeeeeeeeeeeeeeer :rip: shoutout au jour où j'me suis décidée à le jouer :prettyplease: le lien avec plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Invité
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT. Mer 19 Juil - 11:01 ()
Hell-o par ici,

bienvenue parmi nous

Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT. Mer 19 Juil - 12:07 ()
CC,
J'ai déjà dit que t'écrivais foutrement bien ? huhu
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 01/03/2015
Messages : 5098
Louis d'or : 1441
pretty face : Emma Stone
julius caesar : (c) beylin alias matty des bwas la queen du game
these streets : Elle ne connaît rien de la vérité. Elle sait seulement que quelque chose n'est pas clair, c'est pour ça qu'elle fait partie des révolutionnaires.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t232-fantine-flying-like-a-c
Admin

Sujet: Re: IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT. Mer 19 Juil - 13:48 ()
omg iris globul j'adore ce pv, bienvenue parmi nous aya globul

_________________

autres comptes : juliette a. gibson & h. lewis dubois & bass a. renoir & héra c. swango



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 03/03/2017
Messages : 1835
Louis d'or : 4316
pretty face : Michiel Huisman
julius caesar : Lily (profil) Hippo (gif), Beylin (ava, gifs, signa)
the mighty bush : Protection surnaturelle : pouvoir passif inconscient qui isole des manipulations surnaturelles, annulant plus ou moins les intrusions en fonction de l'importance de l'adversaire
Allegeance : Loyal aux templiers, hostile aux anges, électron libre d'Arthur
these streets : Il sait pour les anges et les démons ; ignore tous des dieux, mais commence à remarquer des incohérences.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2164-lukas-vanek-mecanique-
Admin

Sujet: Re: IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT. Mer 19 Juil - 15:20 ()
Super choix de pv :fiyah: :fiyah: Bienvenue coeur

_________________
Instant cassedédi à Seth, because you're worth it l'oreal cheveux jared tmtc je peux pas faire apparaitre un header clignotant à paillettes qui dit gloire à la crinière étincelante mais l'intention y est
The Holy Towel


Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 29/01/2017
Messages : 1051
Louis d'or : 861
pretty face : oman.
julius caesar : killer from a gang (av)
legends never die : titanide chérissant la mémoire, elle embrasse les souvenirs. mère des neuf muses, protectrice des arts.
the mighty bush : divination ↯ le troisième oeil, le don d'effleurer du bout des doigts ce qui constitue le passé d'un être et ce qui adviendra dans un avenir plus ou moins proche. à la manière des oracles se dessinent dans son esprit des visions d'autrefois, inchangeables et ancrées à jamais, des effluves du futur au parfum incertain.

manipulation de la mémoire ↯ elle manie avec grâce, avec intelligence mais plus encore avec une facilité déconcertante l'ordre mental de l'esprit. l'ancrage mémoriel que vous possédez depuis votre plus tendre enfance n'est qu'un grain de poussière insignifiant dans tous les beaux souvenirs qu'elle est capable de contempler, d'affectionner ou de supprimer.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1633-young-volcanoes-eugeni
Admin

Sujet: Re: IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT. Mer 19 Juil - 21:36 ()
ce magnifique pv please babe que de bons choix et puis cette plume :well:
bienvenuee

_________________
on arrivera de l'aube en irruption spontanée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT. Jeu 20 Juil - 6:11 ()
@Fenrick Vitelli

pour ce jdm grandiose *a actuellement ri*
merci

@Ethel de Salys ............................................................... tu sais que jsuis qqun de fragile et sensible en plus. tu fais exprès.
/mentalbreakdown
:tears: :tears: :tears: :tears: :tears:

@Fantine C. De Stahl @Lukas Vanek merciii

@Eugénie d'Aurevilly ihjskhjkjsngtset merci beaucoup :prettyplease:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 19/04/2017
Messages : 639
Louis d'or : 1189
pretty face : Nina Dobrev
julius caesar : (c) me ; avatar (c) me; gifs (c) anaëlle; code signature
Allegeance : la révolution est ma famille. J'ai tout perdu, tout ceux qui comptaient à mes yeux ont disparu et il ne me reste plus que ce groupe. Cette famille qui m'a acceptée, qui m'a respectée et qui m'aide à m'en sortir en me changeant les idées.
these streets : j'ai fais partie de nombreux événement ayant faits trembler Paris. Je suis au courant de beaucoup d'entre eux bien que la vérité m'échappe encore.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2649-vivian-h-lamontage-la-solitud
Revolutionnaires

Sujet: Re: IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT. Jeu 20 Juil - 23:39 ()
Bienvenue à toi !
Bon choix de pv en tout cas, un lien sera à envisager comme elle connait Nathan :D !

_________________

CLAVIS AUREA'S MEMBER

Help me find my way in, my way into the darkness of the truth where all the dead bodies are. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT. Ven 21 Juil - 12:36 ()
@Iris J. Thibault Je fais peut-être un peu exprès c'est vrai
mais toi tu fais exprès de nous faire bader avec ton style de folie :tears: :tears:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 20/03/2017
Messages : 882
Louis d'or : 2591
pretty face : Jared Padalecki
julius caesar : Toinou + Hippo
the mighty bush : Intangibilité : Capacité de se déplacer à travers des matières solides et de n'être pas entravé par des murs ou des coffres fort. Autant dire que rien ne l'arrête. Lorsque Seth déclenche son intangibilité, il devient par ailleurs invisible en traversant la matière.
Allegeance : Personne de confiance, préférant rester dans l'ombre. Grand stratège, éclaireur, espion et champion de l'Infiltration. Aime les mission en solo ou en duo, n'aime pas la responsabilité des vies d'autrui. Loyal aux templiers.
these streets : Il savait que cela allait arriver. Il ne fut pas surpris de voir toutes ces âmes disparaître. L'inquiétude le gagna quand il vit réapparaître démons et anges. Il est prêt à affronter ce nouveau défi, et à repousser les êtres impies.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2336-uc-seth-v-sarrier-temp
Modo

Sujet: Re: IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT. Ven 21 Juil - 13:20 ()
Bonjour Bienvenue

j'aime beaucoup les gifs que t'as mis dans ta présentation :mdr: ils sont vraiment pas mal.
Belle fiche sympathique et agréable à lire, je t'aime déjà

Des bisous ! A bientôt dans les rues de Paris ♥️

_________________
Cross your heart and hope to die, swear that you would tell no lies.
You got problems now, my friend.
You can run.
Truth will come out, someday.
To wipe out that smile right off your face.

But you can run. I don't mind.  



Revenir en haut Aller en bas
Invité
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT. Ven 21 Juil - 19:05 ()
@Vivian H. Lamontagne merci le lien avec plaisir !

@Ethel de Salys  iejfdezlfezknfknez

cst plus que c'que je ne peux endurer
woulla tu veux ma mort ((queen))

@Seth V. Sarrier mdrrrr histoire de dédramatiser un peu l’atmosphère :rip:
oh :tears: une déclaration qui m'va droit au kokoro :tears: merci
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT. ()
Revenir en haut Aller en bas
 
IJT | JE SUIS LE MAL QUE VOUS M'AVEZ FAIT.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Vous m'avez fait trop mal.
» Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour #SBAFF#
» Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour...
» Comme vous l'avez remarqué.
» Vous n'avez pas compris le Seigneur des Anneaux si...
Static palms
melt your vibe
always on the hunt

a game of shadows ::  These nights will never die :: les présentations :: validées