boom bitch
Après un week end de liane foly, le forum ouvre ses portes !
Pour tout savoir sur les news de cette version, c'est par .
are you ready for it ?
Un cavalier de l'apocalypse, une pénurie inédite, un trésor chelou de ouf et surtout la fashion week...
Venez découvrir l'intrigue et ses quêtes ici.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 [TOLA] Things have changed.
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t3049-zola-s-geniel-ce-sont-les-fai
Templiers
homecoming : 20/05/2017
Messages : 108
Louis d'or : 26
pretty face : Benedict Cumberbatch.
julius caesar : Avatar : c) Brief Moment. Signature : c) Bat'phanie.
the mighty bush : Graphisme mouvant : Ses mots écrits prennent vie, s'animent pendant quelques heures voire quelques jours selon leurs tailles, puisant ainsi leur énergie dans ses forces physiques sans scrupule. Son imagination débordante lui permet de créer ce qu'il veut même s'il préfère de loin matérialiser des choses utiles en temps voulu sans en abuser. Généralement inoffensives, certaines d'entre elles peuvent s'avérer être redoutables au combat.
Allegeance : Cela fait quelques années à présent que Zola est le maître de l'ordre spécialisé dans les relations angéliques au sein des Templiers, lui offrant ainsi un très bon statut qu'il a dû endosser prématurément. Dans ses jeunes années, il était soldat et aimait particulièrement partir en mission mais la perte de son père précipita les choses, le propulsant ainsi à un poste qu'il n'était pas encore prêt à assumer à l'époque. Mais les années passèrent et son autorité n'est plus à remettre en question. Même si sa présence sur le terrain se fait plus rare il a découvert de nouvelles responsabilités qui lui permettent de se consacrer à sa profession et ses passions.
these streets : Zola sait que les anges et les démons sont parmi eux, mais ignore tout des dieux et n'est pas prêt à l'encaisser.

Sujet: [TOLA] Things have changed. Ven 21 Juil - 14:25 ()
[TOLA] Things have changed.
@Tara C. Bellamy et Zola S. Geniel
« Ça sera tout pour aujourd’hui. Demain nous attaquons le Spleen de Baudelaire, et vous avez intérêt à faire des recherches là-dessus pour demain. » Ses notes frôlant le bois ancien vernis de son bureau, le templier laissa un minuscule sourire sublimer son visage tandis qu’il regardait sa charmante classe ranger ses affaires pour lui laisser le champ libre. Il n’y avait pas à dire, leurs regards ébahis devant ses anecdotes, leurs questions plus intéressantes les unes que les autres le rendait heureux. Il baignait parfaitement dans ce domaine qu’était la littérature française. Il n’avait certes pas toujours tout compris aux premiers abords, mais à force de persévérer il avait su dompter les arrières-pensées de ses auteurs regrettés. Il avait saisi toute leur essence et leur subtilité même s’il ne pouvait le nier, sa préférence allait à Baudelaire. Cet être talentueux et pourtant si brisé. Dompté par ses propres démons mais toujours capable d’écrire des chef-d’oeuvres que personne n’oubliera de sitôt. Du moins, lui n’en oubliera aucune. Zola le savait, le sentait. Suite aux évènements qui étaient survenus dans sa vie, il avait la terrible impression de ne pas être si éloigné de cette personnalité. Les deux hommes savaient que la réalité n’était pas belle à voir, bien au contraire. Comme ce dernier l’avait écrit, les humains sont témoins du spectacle vivant de leur propre misère. Depuis qu’il était seul, son coeur à la dérive et ses émotions en pagaille, il ne savait plus réellement où il allait. Son chemin n’était que partiellement illuminé, bien trop assombri par des idées noires qu’il ne parvenait pas à éteindre. Le trentenaire avait pleinement conscience que sa lente descente en Enfer s’opérait silencieusement mais que pouvait-il bien y faire ? Désormais, il ne vivait plus que pour ses deux emplois et pour essayer d’adoucir l’existence des autres. La sienne, après tout, n’avait plus d’importance à ses yeux.

Un être brisé de l’intérieur, criant son désespoir au détour d’un regard, il se tut. Le silence s’était accaparé la pièce et pourtant, cela lui allait parfaitement. Sa salle de classe, il la chérissait plus que jamais. Même si c’était au sein de la Sorbonne et que tout le monde avait la possibilité de pénétrer dans son jardin secret, cela ne le dérangeait pas. Personne ne pouvait la voir comme il la voyait lui. Il se souvenait parfaitement quand sa femme lui rendait visite à la fin de ses journées, il avait toujours son merveilleux sourire en tête avant qu’elle ne vienne l’embrasser. A présent, il était là, seul au monde avec pour seul partenaire son bureau. Toutefois, maintenant que ses élèves s’étaient rendus à leur prochain cours Zola avait le temps de s’occuper de ses dossiers. En effet, même si sa carrière de professeur était similaire à un bon fleuve tranquille, ce n’était certainement pas le cas de son devoir chez les templiers. Avec l’arrêt du Dare or Die et l’alliance retrouvée avec les anges, Zola avait deux fois plus de travail sur la planche. Il devait toujours vérifier la loyauté de ses êtres angéliques et s’entretenir avec eux pour réaliser leur but commun : protéger la population humaine. Le trentenaire savait pertinemment que de nombreuses responsabilités reposaient de nouveau sur ses épaules et que certains de ses confrères n’approuvaient pas cette décision, mais que voulez-vous, Zola y croyait dur comme fer. Il était persuadé que cette aide divine était une chose à prendre en considération. Les templiers avaient beau être une organisation unie, ils n’étaient que des humains. Les choses qu’ils essayent de contrôler les dépassent par pure définition alors selon lui, leurs présences en ce bas monde est une question d’équilibre. Les démons sont néfastes et savent parfaitement comment faire pencher la balance en leur faveur. Il ne fallait donc pas flancher et ne pas abandonner.

Confortablement installé sur sa chaise, d’innombrables feuilles volantes sur son bureau, Zola était totalement plongé dans ses recherches. Aujourd’hui, il se consacrait à la recherche sur cette soit-disant apocalypse prévue dans un peu moins d’un mois. Cette secte et ce soit-disant prophète, il n’y croyait pas. Tout ce que cette secte lui inspirait était négatif à souhait, mais une partie de lui ne pouvait s’empêcher de compatir. De comprendre la douleur que ses gens peuvent ressentir après ces drames causés par le jeu démoniaque. Les pires côtés de l’humanité avaient été révélés et n’importe qui aurait pu y laisser son sang-froid ou encore sa bonne conscience. Cependant, au loin, Zola entendit quelqu’un marchait rapidement dans le couloir. Foulée rapide, régulière, pressée même qui se rapprochait dangeureusement de lui. La tranquilité était donc terminée. Le trentenaire leva simplement la tête pour apercevoir qui venait le voir et une chose était sûre, il n’avait certainement pas pensé à voir @Tara C. Bellamy rentrer comme une furie dans sa salle de classe.

Spoiler:
 

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Je suis raisonnable, ce sont les autres, tous les autres qui ne le sont pas. Quand tous les hommes seront raisonnables, voudront la vérité et la justice, le monde sera heureux.

COLOR : #66cc66
SECRET AND LIES


Double compte : Clothilde M. Delcourt
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Templiers
homecoming : 24/06/2017
Messages : 387
Louis d'or : 678
pretty face : Emily Browning
julius caesar : (c)Beylin (Matt) & (c)Astra (signa) & (c)Eden Memories/Kiri/Aslaug (icones)
the mighty bush : Technosymbiose. Pouvoir découvert il y a quelques années tout au plus, en total raccord avec son travail et son amour pour les nouvelles technologies. Capacité de glisser son esprit dans n’importe quel objet électronique et de naviguer au travers des réseaux pour communiquer avec d’autres mais aussi trouver des informations, entendre des conversations. Tara se joue complètement de l’électronique, cherchant à en faire entièrement son domaine. Même si cela finira par devenir dangereux…
Allegeance : Son allégeance va aux templiers, cela va de soi. Mais... Tout est nettement plus compliqué qu'il n'y paraît. Au final, sa seule alliée, la seule qui a pleinement sa confiance, c'est elle-même. Un sentiment qui s'est accentué lorsque sa soeur a définitivement péri... Sous la main d'un ange.
these streets : Ils sont là et elle le sait. Anges et démons se battant sur cette magnifique ville qu'était Paris. Ils sont là et elle s'en fout, souhaitant simplement qu'ils dégagent aussi rapidement qu'ils sont arrivés. Ils n'ont pas leur place ici, et ne l'auront jamais.
En revanche, concernant les dieux... Ils ne sont que légendes à ses yeux.

Sujet: Re: [TOLA] Things have changed. Lun 24 Juil - 19:24 ()
[TOLA] Things have changed.
La nouvelle était tombée. Un couperet sur sa gorge. Elle s'en était étouffée avec le verre d'eau qu'elle était en train de boire. Putain. Elle avait retenu le mot, mais ses traits s'étaient tendus. Des regards dans sa direction, plein d'étonnement. Tara tenta de rassurer, retrouvant son sourire habituel, son humour pourri. Quelques secondes furent nécessaires pour masquer le malaise que l'annonce avait provoqué chez elle. Jamais elle ne se serait attendue à ça, surtout par rapport aux précédents événements. Mais il avait fallu que tout rechange, brutalement. Et Tara l'avait en travers de la gorge. Oh, elle ne s'attendait pas à être prévenue en avance... Mais en fait si. On connaissait sa haine envers les anges. D'ailleurs, la jeune femme ne resta pas bien longtemps après l'annonce. Elle s'esquiva, refusant de participer à cette mascarade. Pourquoi fallait-il que les anges soient de nouveau acceptés parmi eux ? Oh, certains leur avaient été utiles, mais la française ne parviendrait à oublier ce qui s'était passé il y a trois ans. Elle n'arriverait jamais à se dire que les êtres angéliques vaudraient mieux qu'un démon. Ils étaient tous des monstres semblables, aucun ne voulait mieux que l'autre. Alors, il fallait qu'ils dégagent. Et Tara refusait de participer à leur réintégration dans les rangs de l'Ordre. Oh non, Arthur allait bien pouvoir aller se faire voir pour le coup.

Enfermée à double-tour dans son bureau, elle tentait de se calmer. Il n'était que midi, elle avait encore l'après-midi à bosser. Quelques armes à vérifier, nettoyer, réparer aussi. Cela lui occuperait l'esprit... Mais elle ne parvenait pas à bouger. Parce qu'elle pourrait croiser d'autres êtres dans les couloirs du QG, qu'il lui faudrait jouer la comédie, faire comme si tout allait bien. Et elle n'en avait pas envie. Jouer la comédie, elle le faisait au quotidien certes, mais parfois, le cœur n'y était pas. Et aujourd'hui était un de ces jours. Trop énervée, trop agacée, trop dégoûtée, trop perdue. Dans son esprit tournaient les images de la mort de sa jumelle. Illusions particulièrement prenantes, puisque souvenirs réels. Comment pourrait-elle leur faire confiance à nouveau ? C'était impossible. Pourtant, elle avait voulu, elle avait essayé de leur pardonner. Mais la rancune était trop forte. Elle bousillait sa raison, empoisonnait ses veines. Chaque tentative de faire un pas en avant se solvait par un échec. Elle n'y arriverait pas, et cela ne valait même plus la peine qu'elle essaie de changer.

Alors, elle tournait comme un fauve en cage, donnait des coups dans le bureau, laissant échapper des cris de rage. Pourquoi se retrouvait-elle dans cette situation ? Pourquoi était-elle aussi énervée, agacée ? Pourquoi était-elle incapable de gérer ses émotions ? Elle finit par se laisser tomber sur le sol, laissant son cerveau fonctionner à toute allure. Il faudrait de longues minutes, heures, jours pour qu'elle accepte cette nouvelle. Et même après tant de temps... Il se peut qu'elle n'y parvienne pas. Même avec toute la meilleure volonté du monde, elle n'était pas certaine que son cœur accepte. Ah, ce stupide cœur, qui lui faisait faire tout un tas d'erreurs... Arthur et Renée allaient clairement avoir du pain sur la planche dans les prochaines semaines.

Puis l'idée lui vint. Une lueur d'espoir. Ou plutôt une personne sur qui passer sa colère. Quelqu'un qui n'allait pas forcément être ravi de la voir débarquer, foutre tout sens-dessus-dessous, mais qui n'aurait pas trop le choix. Un sourire aux lèvres, bien plus froid que d'habitude, et elle bondit sur ses pieds, attrapant son sac et son téléphone, avant de se jeter dans les couloirs du QG. Une course pour en sortir, basculant quelqu'un au passage. Une excuse murmurée, sans s'arrêter. Elle n'avait même pas vu de qui il s'agissait. Et elle s'en moquait bien. Maintenant qu'elle avait son idée en tête, elle irait droit au but.

**

Quelques minutes prises pour demander son chemin à l'accueil, un sourire pour clôturer le tout. Elle était déjà venue à l'université, mais pour des conférences bien précises, pas pour trouver un professeur renommé de français. Ou quelque chose du genre. Enfin, on l'avait parfaitement renseigné, et elle ne perdit pas de temps avant de se planter devant l'amphitéâtre. Une seconde d'hésitation avant qu'elle n'ouvre la porte à la volée. Elle avala les derniers mètres qui la séparaient de Zola. Zola, celui qui s'occupait des relations angéliques et serait donc son... Souffre-douleur du jour. Parce qu'elle ne savait pas vers qui se tourner pour hurler, pour donner ses arguments. Les mains se posèrent sur le bureau, le regard se heurta à celui du templier. Violence des sentiments qui dansait au fond de ses iris.

« Bonjour Zola. Il faudrait qu'on discute toi et moi. »

Le sourire avait disparu. Elle ne parvenait pas à faire semblant que tout allait bien. Et, parfois, il fallait rester soi-même. Elle déglutit, ses doigts s'accrochèrent au rebord du bureau. Elle était incapable de se contrôler, de s'asseoir, de se calmer. Il allait avoir à faire fort pour parvenir à la détendre, à avoir une discussion sensée et posée au sujet des anges.

« Pourquoi cette décision ? Pourquoi avoir choisi de les réintégrer à nos rangs après tout ce qu'ils avaient fait ? » La gorge se serrait, la voix tremblait. Merde. Juste quelques secondes de plus à tenir. « J'exige des explications. »

J'ai besoin d'explications. Mais elle ne l'avouerait jamais, qu'elle avait besoin d'être rassurée. Sa fierté le refusait.

- a game of shadows, shall we play ?  -


Spoiler:
 

_________________

   
   
Danse Macabre
Reality ☽ Hours of crisis often call for sacrifice. In matters of consequence, when have doubt and fear given the best advice? Why not heed faith, courage, and honor?
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t3049-zola-s-geniel-ce-sont-les-fai
Templiers
homecoming : 20/05/2017
Messages : 108
Louis d'or : 26
pretty face : Benedict Cumberbatch.
julius caesar : Avatar : c) Brief Moment. Signature : c) Bat'phanie.
the mighty bush : Graphisme mouvant : Ses mots écrits prennent vie, s'animent pendant quelques heures voire quelques jours selon leurs tailles, puisant ainsi leur énergie dans ses forces physiques sans scrupule. Son imagination débordante lui permet de créer ce qu'il veut même s'il préfère de loin matérialiser des choses utiles en temps voulu sans en abuser. Généralement inoffensives, certaines d'entre elles peuvent s'avérer être redoutables au combat.
Allegeance : Cela fait quelques années à présent que Zola est le maître de l'ordre spécialisé dans les relations angéliques au sein des Templiers, lui offrant ainsi un très bon statut qu'il a dû endosser prématurément. Dans ses jeunes années, il était soldat et aimait particulièrement partir en mission mais la perte de son père précipita les choses, le propulsant ainsi à un poste qu'il n'était pas encore prêt à assumer à l'époque. Mais les années passèrent et son autorité n'est plus à remettre en question. Même si sa présence sur le terrain se fait plus rare il a découvert de nouvelles responsabilités qui lui permettent de se consacrer à sa profession et ses passions.
these streets : Zola sait que les anges et les démons sont parmi eux, mais ignore tout des dieux et n'est pas prêt à l'encaisser.

Sujet: Re: [TOLA] Things have changed. Mar 26 Sep - 0:02 ()
[TOLA] Things have changed.
@Tara C. Bellamy et Zola S. Geniel
Le souffle court, les traits tirés, la soif de savoir défigurait ce visage de porcelaine qu’il aimait regarder. La rage de vaincre, l’envie crevante de lui sauter à la gorge, il la sentait d’ici Zola. Tara Bellamy. Cet être si frêle et pourtant brisé par les aléas de la vie qui n’avait jamais été clémente avec elle. « Pourquoi cette décision ? Pourquoi avoir choisi de les réintégrer à nos rangs après tout ce qu’ils avaient fait ? » La gorge serrée, les sons étouffés. Le désespoir si évident eut presque raison du sang-froid du templier. « J’exige des explications. » ponctua-t-elle sans scrupules pour terminer sa merveilleuse mise en scène. Digne d’une entrée théâtrale dans une oeuvre du dix-huitième. C’était pourtant là qu’il devait, à son tour, rétorquer quelque chose. Se justifier ou encore éclaircir ses actions qui semblaient infondées pour son interlocutrice. Seulement, Zola savait pertinemment que quoiqu’il répondrait, cela n’allait pas plaire à Tara. Il la connaissait. Petit bout de femme au coeur doux mais sensible. Fragilité unique qu’il trouvait attendrissant. Rage au ventre à s’en tordre les intestions. Incompréhension totale suite à la réinsertion des anges parmi eux.

« Je pensais que tu l’avais compris Tara. » répondit-il d’un ton las, rangeant lentement ses piles de papiers en attente sur son bureau en bois vieilli. « Crois-le ou non, ça n’a pas été une décision facile à prendre. Nous en avons parlé pendant des heures avec Arthur. » Il se voulait intransigeant, presque autoritaire. Avec elle, le templier savait qu’il devait hausser la voix pour se faire entendre. Il savait qu’avec cette femme-là, la douceur n’arrangerait rien à la situation. Pourtant, jamais ô grand jamais il n’a voulu se montrer froid et rigide envers elle. Après tout, Zola avait été dans sa situation et l’était toujours. Il avait, lui aussi, senti ce vide l’envahir quand certaines personnes chères à son coeur se sont volatilisées du jour au lendemain sans crier garde. Lui aussi s’était presque laissé mourir à l’idée de recroiser ces dites personnes. Proches et pourtant si loins à la fois. Il avait connu cette folie envahissante et dévastratrice à propos de son incapacité à agir mais il s’était résigné. « Avec les conséquences du Dare or Die, nous avons besoin d’eux et ils ont besoin de nous. On ne peut plus laisser l’influence des démons grandir. » Enchaina-t-il soudainement en se levant de son siège pour se poster devant l’une des fenêtres de sa classe, observant l’horizon comme si c’était la dernière fois. « Je sais que nos décisions sont discutables mais nous sommes en pleine période de crise. Nous devons agir pour le bien de la population, pour nos vies et notre survie à tous Tara. » S’il la connaissait suffisamment bien, Zola savait qu’il allait entendre parler tôt ou tard de la défunte soeur de Tara. Cet évènement qui eut raison de sa bonté et de sa bienveillance. Malheureusement pour lui, il n’avait strictement rien à répondre pour sa défense si ce n’est le fait que c’était fait. Qu’il n’avait pas le pouvoir de la ramener et que s’il pouvait il l’aurait fait sans hésiter. Seulement, repenser à ses vieux démons n’allait pas l’aider à garder les idées claires.

« Nous sommes en train de nous déployer dans tout Paris, mais tu n’es pas obligée de collaborer avec des Anges si tu n’en as pas envie. Je ne te forcerais à rien. Trouves-toi juste des partenaires et le problème est résolu. » Continua-t-il en la regardant rapidement, ne souhaitant pas affronter une seconde fois son regard de braise. Le trentenaire n’était pas d’humeur à se battre ou ne serait-ce qu’à lui tenir tête. Les temps étaient durs pour lui aussi et comme à son habitude, il devait faire en sorte de ne rien laisser transparaître. Zola, le maitre de l’ordre ne devait pas flancher. « Mais essaies de ne pas créer plus de discorde qu’il n’y a déjà dans nos rangs s’il te plaît. » Ton plus clément, presque quémandeur. Une phrase qui raisonnait comme une  demande dissimulée, silencieuse, honteuse.

Spoiler:
 

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Je suis raisonnable, ce sont les autres, tous les autres qui ne le sont pas. Quand tous les hommes seront raisonnables, voudront la vérité et la justice, le monde sera heureux.

COLOR : #66cc66
SECRET AND LIES


Double compte : Clothilde M. Delcourt
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Templiers
homecoming : 24/06/2017
Messages : 387
Louis d'or : 678
pretty face : Emily Browning
julius caesar : (c)Beylin (Matt) & (c)Astra (signa) & (c)Eden Memories/Kiri/Aslaug (icones)
the mighty bush : Technosymbiose. Pouvoir découvert il y a quelques années tout au plus, en total raccord avec son travail et son amour pour les nouvelles technologies. Capacité de glisser son esprit dans n’importe quel objet électronique et de naviguer au travers des réseaux pour communiquer avec d’autres mais aussi trouver des informations, entendre des conversations. Tara se joue complètement de l’électronique, cherchant à en faire entièrement son domaine. Même si cela finira par devenir dangereux…
Allegeance : Son allégeance va aux templiers, cela va de soi. Mais... Tout est nettement plus compliqué qu'il n'y paraît. Au final, sa seule alliée, la seule qui a pleinement sa confiance, c'est elle-même. Un sentiment qui s'est accentué lorsque sa soeur a définitivement péri... Sous la main d'un ange.
these streets : Ils sont là et elle le sait. Anges et démons se battant sur cette magnifique ville qu'était Paris. Ils sont là et elle s'en fout, souhaitant simplement qu'ils dégagent aussi rapidement qu'ils sont arrivés. Ils n'ont pas leur place ici, et ne l'auront jamais.
En revanche, concernant les dieux... Ils ne sont que légendes à ses yeux.

Sujet: Re: [TOLA] Things have changed. Ven 27 Oct - 22:16 ()
[TOLA] Things have changed.
Le coeur battant, arrachant sa poitrine. Elle avait du mal à reprendre sa respiration, soufflée par la colère qui l’habitait. Elle aurait pu s’en vouloir, se calmer, puisque Zola n’y était pour rien dans sa haine. Néanmoins, voir les anges revenir parmi eux, comme des fleurs, comme si de rien n’était, avait réduit à néant les derniers résidus de sa raison, et ravivé la rage et l’ire qui vivaient en elle. Une profonde inspiration fut prise alors que l’autre détournait le regard. Evidemment, il n’était pas foutu de la regarder droit dans les yeux. Il fallait qu’il fuit, lui aussi, comme tous les autres. Personne n’avait jamais compris qu’elle tienne tant rigueur aux séraphins pour la mort de sa jumelle. Toutefois, personne n’avait été à sa place quand celle-ci lui avait été enlevée, personne n’avait ressenti ce vide, ce gouffre, cette abîme qui l’avait embarquée avec elle. Elle avait chuté, tellement chuté. La voir mourir une fois était une chose, quasiment la tuer de ses propres mains une autre. Peut-être que finalement, Tara s’en voulait à elle-même plus qu’autre chose. Ne pas être parvenue à la sauver la bouffait encore quotidiennement. Néanmoins, pour ne pas se détruire, elle avait eu besoin d’un bouc émissaire. Qu’elle avait trouvé en Charlotte, qu’elle avait trouvé en tous ces êtres qui se pensaient au-dessus d’eux, irréprochables. Cibles parfaites pour une colère destructrice.

Elle le sentait, que Zola ne voulait pas l’affronter. Malheureusement pour lui, Tara avait une toute autre idée en tête. Il la mettait en tort, accentuant la colère de la jeune femme. Bien sûr. Ca n’avait pas été facile, sérieusement ? Et qu’ils prennent ce genre de décisions… Ses dents se serrèrent, ses poings aussi. Les templiers restaient donc des êtres humains, incapables de la moindre empathie. Ou c’était elle qui était d’un égoïsme sans pareil. La seconde option était bien plus proche de la réalité que la première, néanmoins, cela n’empêchait pas Tara de l’éluder. Après tout, elle n’irait pas se remettre en cause. Quant à avoir besoin d’eux… C’était à cause des anges que le Dare or Die avait fait son apparition. S’ils avaient été plus réactifs, ils auraient empêché celui-ci de se déclencher. Mais non, beaucoup s’étaient même perdus dans les affres de ce jeu. Autant dire que leur pureté et sainteté n’étaient qu’images. Elle recula de quelques pas alors que l’homme se levait, pour se décaler vers la fenêtre. Tara le suivait de ses yeux brûlants de haine. Si ses yeux avaient été des revolvers, il aurait déjà péri.

Et encore du blabla. Le bien de tous, la survie de l’humanité, tout cela ne revêtait d’aucun intérêt pour la française. Les anges n’étaient pas là pour les sauver, ou pour s’occuper de la population. Enfin, si, ils étaient pour s’en occuper. S’occuper de les tuer, de les détruire. Néanmoins, l’image qu’ils véhiculaient était plus positive que négative, au grand dam de Tara. Parfois, elle aurait préféré ne rien savoir de ce monde, ne pas avoir résolu cette foutue énigme. Ainsi, les anges et les démons seraient restés des créatures à l’état de mythes. Tout aurait plus simple… Même la mort de sa jumelle aurait été plus facile à encaisser. Cette pensée eut l’effet d’un coup de poing dans l’abdomen, lui faisant louper une respiration. La douleur, bien que seulement psychologique, semblait irradier dans toute sa poitrine, et une larme menaça de s’échapper de ses yeux. Elle se détourna quelques secondes, le temps de gérer ce débordement d’émotions. Se déployer dans Paris, quelle merveilleuse idée pour périr encore plus vite. Elle aurait aimé répondre, mais la dernière point de respect qui lui restait lui ordonna le silence. Seul son regard de braise laissait donc transparaître tout ce qui l’habitait, dont ce rappel qu’elle était désormais inapte à aller sur le terrain, à cause de cet imbécile qui était à leur tête. Oui, Tara avait la rancune tenace.

Créer de la discorde ? Pour le coup, elle était sur le cul. Oh, elle n’aimait pas les anges, et n’hésitait pas à le faire savoir en leur présence. Cependant, elle n’allait pas attiser la haine des autres à leur encontre. Elle n’avait pas que ça à faire, et surtout… Elle était incapable d’évoquer la raison de son ire, les souvenirs la bouffant encore. L’accusation lui restait donc en travers de la gorge, elle qui passait nuit et jour au QG pour guider au mieux les templiers, vérifier leurs armes, augmenter leur taux de survie lors d’une mission, puisque ceux en qui Zola donnait sa confiance n’étaient pas foutus de le faire…

« Le Dare or Die, on n’est même pas certain qu’ils n’aient pas contribué à le lancer. Et putain, ce ne serait pas la première fois qu’une de leurs actions a des conséquences déraisonnées, vu qu’ils sont incapables d’utiliser leur cerveau. » Aucun respect pour ces êtres qui pourrissaient la planète. Le poing se fracassa contre le bureau en bois. Douleur physique pour contrebalancer l’oppression psychique, imposée par nul autre qu’elle-même. « Vous ne faites qu’accélérer la destruction de ce monde. » Les mots avaient du pouvoir, pouvaient être tout aussi violents qu’un coup. Et elle s’en servait aujourd’hui. Peut-être que oui, elle voulait briser Zola, tout comme elle l’était elle-même. Voilà bien longtemps qu’il n’y avait plus que la solitude qui étreignait son coeur.

« Tu sembles oublié que je ne vais pas, ou plutôt plus, sur le terrain. Je n’ai aucun partenaire à trouver, puisque je vais passer mes journées derrière un écran. Et encore heureux que je ne suis pas obligée de faire équipe avec des meurtriers. » Après sa sœur, le prochain ange avec qui elle traînera tuera qui ? Jo, celle qu’elle considérait comme sa plus proche, si ce n’était seule, amie ? Si cela venait à arriver, il ne resterait plus rien d’elle. La douleur de sa jambe se réveilla, lui arrachant une grimace. Cette putain de douleur, elle l’assommait à grands renforts d’anti-douleurs quotidiennement. Aujourd’hui, elle n’en avait pas. Alors, elle supportait, serrait les dents, chassait les larmes. Elle en bouffait tellement plein la gueule de cette souffrance, qu’elle avait envie de jeter l’éponge régulièrement. Laissez-moi crever. Comme une supplication qui emplissait son esprit, mais qu’elle était incapable d’exprimer. Grignotée de l’intérieur par cette envie délirante.

« Je ne crée aucune discorde. Néanmoins, si les anges viennent quand même me voir, je n’ai pas à leur offrir une quelconque gentillesse. » Elle craquait, aussi bien physiquement que mentalement. L’écorchée vive était présente, quoique cachée derrière la fierté de la templière. Un appui fut pris sur le bureau, pour soulager sa jambe. La colère retomba, lentement mais sûrement. De toute façon, elle n’était plus en état d’exploser comme elle l’aurait aimé…


- a game of shadows, shall we play ?  -


Spoiler:
 

_________________

   
   
Danse Macabre
Reality ☽ Hours of crisis often call for sacrifice. In matters of consequence, when have doubt and fear given the best advice? Why not heed faith, courage, and honor?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
oh, look what you made me do

Sujet: Re: [TOLA] Things have changed. ()
Revenir en haut Aller en bas
 
[TOLA] Things have changed.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» eurydice&basile ❝ all these little things ❞
» Flavia Albina ¤ Real things in the darkness seem no realer than dreams...
» Help seems to always come late when it comes at all. We are in deep trouble
» Le Patronat Haitien aux Travailleurs “C’est à Prendre ou à Laisser”
Ready for it ?
Are you
i see how this is gonna go, touch me & you'll never be alone

a game of shadows :: Paris :: Sud-Est :: cinquième arrondissement :: Université Paris Sorbonne