boom bitch
Après un long dimanche, mais pas de fiançailles, nous voilà de retour !
Pour tout savoir sur les nouveautés de la version, c'est par .
dying to be born again
L'intrigue est de retour, pour vous jouer de mauvais tours... ou pas.
Dans tous les cas, c'est par .
paris versus the apocalypse
Quoi de mieux pour lutter contre l'apocalypse qu'un apéro ?
Pour vous inscrire à l'event, c'est par là.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 Sangria Sanguinaire - Feat Baby
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
the last young renegades
homecoming : 05/01/2017
Messages : 228
Louis d'or : 581
pretty face : Bridget Satterlee
julius caesar : Fae & Helpers
the mighty bush : Superforce, je crois que c'est assez explicite pour que j'en dise plus, non ? En gros, je vous mets un pain dans la gueule et vous avez mal, voilà.
Allegeance : Je sais pas comment on pourrait me qualifier, je pense que je suis un peu l'opportuniste de service qui a suivi sa cousine et qui a trouvé ça cool. Après voilà, je veux des réponses, mais si je les ai pas, je m'en fous. Si je peux foutre un peu plus le boxon en ville, c'est bien aussi, m'voyez ?
these streets : Y'a un truc, c'est plus que certains. Quoi ? Je sais pas exactement, je vous l'avoue, mais y'a un truc. Mes cousins sont un peu louche, et puis tout ceux qui sont revenus aussi, enfin certains.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1298-la-rose-n-a-d-epines-q
Revolutionnaires

Sujet: Sangria Sanguinaire - Feat Baby Mar 25 Juil - 23:18 ()
Sangria Sanguinaire
Siam & Baby


Ta nouvelle notoriété ne te convenait pas vraiment, tu ne pensais pas que le Dare or Die allait te rendre célèbre à ce point là. Tu n'y avais pas réfléchi, aucunement mais si tu avais usé un peu plus de ta matière corticale grise, peut être que tu n'aurais pas agit de la sorte même si au fond, tu es heureuse d'avoir développé cette nouvelle capacité par rapport au sang. C'était un atout non négligeable, tu le savais bien, mais il fallait en user avec parcimonie, parce que tu avais peur que le sang amène le sang et qu'une fois que tu y a gouté, tu ne puisses plus t'en passer. Tu n'es pas une sainte, mais tu n'es pas foncièrement méchante comme fille, tout le monde le sait, tu ne te laisse pas marcher sur les pieds, c'est comme ça que ça fonctionne. Tu le fais savoir quand ça ne convient pas, et souvent tes poings partent sur la gueule des hommes un peu trop lourds ou un peu trop imbibés d'alcool. Après tout, c'est ton métier, celui de videuse, mais peut être qu'il allait falloir changer un peu. Il te faudra négocier avec Sophie pour créer une sorte de partenariat, parce que ta nouvelle célébrité allait à coup sûr apporter de nouveaux clients chez "Et elle croqua la pomme". Certains savaient que tu y bossaient, mais beaucoup l'ont appris suite à des recherches. Et beaucoup se sont casser les dents sur tes poings, simplement parce qu'ils se sont montrés trop collants, trop intrusifs. Ce soir, tu avais donc décidé d'aller boire un verre malgré tout. Tu avais un peu hésité, mais tu n'avais pas envie de rester cloitrer chez toi à cause de cette célébrité nouvelle. Alors tu avais enfilé une petite robe, et tu t'étais coiffée joliment, avec une belle petite ondulation sur ta tignasse habituellement lisse, comme pour te camoufler, un peu dirons-nous. Cela ne servirait sans doute à rien, les gens te reconnaitront sans doute, parce que du coup, tu étais simplement resplendissante ce soir, toute en beauté. Même sans être célèbre, habillée de cette façon, tu ne pouvais que faire chavirer des coeurs, pourtant, ce n'était pas ton but, tu voulais juste boire un verre et peut être discuter un peu avec des fans ou des personnes justement qui ne te connaissaient pas. En regardant la liste des bars, et autres boites de nuit, tu t'arrêtais sur l'Opium's Nightclub. Le lieu avait excellente réputation, une réputation qui n'avait cessée de s'améliorer depuis le grand retour, comme si à chaque fois, les soirées dédiées étaient de plus en plus folles. Ce soir visiblement, il n'y avait rien de spécial, mais cela n’empêchait pas le lieu d'être bien rempli. Toi, tu t'étais assise au bar, à côté d'une jeune femme qui n'avait pour le moment pas daigné te regarder. Peut être que ce serait avec elle que tu passeras ta soirée, parce que justement, elle n'a pas l'air de te connaître, contrairement à la majorité des personnes présentes ce soir.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 03/07/2017
Messages : 32
Louis d'or : 269
pretty face : Camille Rowe
julius caesar : AILAHOZ
legends never die : Archange de l’apocalypse, origine des sacrifices. Elle attise comme elle détruit. Elle offre la violence comme une délivrance.
the mighty bush : Elle a tout perdu, lorsqu’elle la perdu.
Allegeance : Famille dérisoire, elle ne cherche plus à se battre pour les siens, eux qui l’ont jeté sur terre pour la punir de sa colère.
these streets : Elle sait tout ce qu’il a à savoir.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t3522-in-the-land-of-gods-and-monst
Modo

Sujet: Re: Sangria Sanguinaire - Feat Baby Dim 10 Sep - 2:43 ()

bad bitch
We are the reckless, we are the wild youth chasing visions of our futures one day we'll reveal the truth ... that one will die before he gets there.

Douce Baby qui a besoin de folie. Frêle Baby qui veut se sentir en vie. Sanguinolente Baby qui se laisse enivrer par sa survie. Par les images noires de ses souvenirs dérisoires. Par la lueur de cette gamine espoir. Elle est figée sous les astres décomposés, sous la lune argentée. Les mèches légèrement rongées par le vent qui les secouent férocement, les lèvres peintes de ces teintes rosées, rouge carmin abusé. Baby elle est encore à la recherche de se bourrer, de s’égarer dans les facilités de l’humanité. Alcool léger ou dose accumulée pour mieux s’exorciser de ses pêchés ? Poupée elle a besoin de se perdre pour se retrouver. Sinon elle va crever sous l’anxiété, sous la peur croissante de la faucheuse qui s’infiltre dans son équilibre triste. Pantin désarticulé, ange démonté dont on manie les ailes avec cruauté. Elle ne sait plus voler, elle ne sait plus lutter contre les causes qui autrefois l’animer. Mais elle sait aimer, elle sait douter, elle sait se briser. Elle sait que cette petite doit lutter. Jolie Mathilda avec ses grands yeux en éclat, avec son corps de fracas. Elle est jeune Mathilda, elle est encore là Mathilda. Mais pour combien de sabliers écoulés? Pour combien d’années à persister, à s’acharner contre une maladie discrète, vicieuse et sinueuse ? Pour combien de minutes à la regarder pleuré, souffrir comme une martyr, l’entendre hurlé toute son incompréhension à la face du monde ? Elle ne mérite pas ça ce joli dégât. Et Baby elle refuse ça. Mais parfois l’humanité revient la percuter de plein fouet, lorsque l’âme se laisse noircir par l’impuissance, la démence. Par la colère, la haine, la rancune, une rage pure et dure. Par tous ses ressentiments déments. Dose d’adrénaline futile, impulsivité grotesque et dantesque. Et pourtant ange déchu aux yeux perdus, elle veut créer la cohue dans sa carcasse distordue. S’abandonner l’âme pour quelques verres désirables. Alors la poupée elle glisse sous les lumières bipolaires, à la recherche d’un lieu délabré dans lequel se poser pour commander jusqu’à l’excès. Et sous la devanture lumineuse de l'Opium's Nightclub, elle s’égare entre les corps éparses, les silhouettes désincarnées qui laisse la mélodie les posséder sous les yeux remplis d’intérêt. Elle s’avance poupée trop près, elle se glisse entre la volupté, les yeux fatigués maquillés de lourdes poches qui montrent toute l’horreur de ses banalités. Et elle pose sur un tabouret, les doigts tremblants, le sourire absent, elle commande un instant. Whisky bien salé, whisky pour la défoncer. Donne moi quelque chose de fort bébé. Les premiers gorgées viennent bruler son gosier, puis les dernières la laissent juste plus assoiffée. Alors elle reprend encore la folie pour trouver du répit. Mais c’est un visage fin qui vient la couper dans son appétit. Jolie poupée en retrait qui s’est bien apprêtée sans doute pour trouver une attention particulière sur son corps fier. Besoin de se montrer sans doute. Et Baby elle a ce sourire carnassier, petit rictus narquois qui se déploie. Parce que Baby quand elle boit elle n’est pas sympa. Et pourtant elle le voit ce gars qui se rapproche d’elle dangereusement, qui impose cruellement son regard imposant sur sa silhouette frêle. Mais elle attend Baby, elle attend l’hérésie pour juste reprendre une vie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 05/01/2017
Messages : 228
Louis d'or : 581
pretty face : Bridget Satterlee
julius caesar : Fae & Helpers
the mighty bush : Superforce, je crois que c'est assez explicite pour que j'en dise plus, non ? En gros, je vous mets un pain dans la gueule et vous avez mal, voilà.
Allegeance : Je sais pas comment on pourrait me qualifier, je pense que je suis un peu l'opportuniste de service qui a suivi sa cousine et qui a trouvé ça cool. Après voilà, je veux des réponses, mais si je les ai pas, je m'en fous. Si je peux foutre un peu plus le boxon en ville, c'est bien aussi, m'voyez ?
these streets : Y'a un truc, c'est plus que certains. Quoi ? Je sais pas exactement, je vous l'avoue, mais y'a un truc. Mes cousins sont un peu louche, et puis tout ceux qui sont revenus aussi, enfin certains.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1298-la-rose-n-a-d-epines-q
Revolutionnaires

Sujet: Re: Sangria Sanguinaire - Feat Baby Dim 24 Sep - 22:51 ()
Sangria Sanguinaire
Siam & Baby


Tu t'es posée à côté d'elle, mais en vérité, tu ne sais pas trop pourquoi tu es là, et bizarrement, tu as l'impression que c'est la même chose pour elle, elle ne sait pas pourquoi elle est là, si ce n'est pour boire un verre, comme toi au fond. Mais elle semble plus au fond que toi encore, une impression que tu as, parce qu'elle semble juste au boulot du rouleau. Son visage montre des signes de fatigue évidente, et son maquillage, bien que la mettant en valeur ne te trompe nullement. Mais tu n'as pas fait exprès de t'asseoir là, non. On dirait que tu as été comme inspirée, ou peut être même aspirée par son aura ou quelques choses comme ça. Mais elle ne te regarde même pas alors que pourtant, tu t'es mise sur ton trente et un ce soir, pas pour elle, pour personne à vrai dire, parce que tu avais envie de faire ton associable mais que finalement tu es ici, à l'Opium's Nightclub. C'est étrange d'agir de la sorte mais c'est ce que tu as fais. Tu te commandes un verre, un whisky bien entendu, parce que c'est la meilleure boisson qui soit pour faire la fête, mieux que le champagne pour toi, et c'est alors qu'elle jette un regard dans ta direction, l'air de rien, comme si ta commande l'intéressait, sans doute parce que c'est ce qu'elle boit elle aussi. Son verre est vide, sans doute qu'elle allait en commander un autre avant que tu ne prennes place à tes côtés. Mais peut être qu'elle était là, juste en mode déni de la vie, à moins que ça ne soit parce qu'elle était en chasse de quelqu'un, de quelques choses, peut être même qu'elle attend son rencart ? Une fille, un garçon, le néant ? Peut être les trois à la fois tellement elle te semble mystérieuse comme nana. Puis soudain, un sourire apparait sur son visage, comme ça d'un coup d'un seul, et elle te parait encore plus mystérieuse, sans avoir dit un mot, rien que par son attitude, elle te plait. Tu ne sais pas si elle sourit pour toi, ou pour le jeune homme qui s'est approché de façon peu discrète, peut être pour les deux à vrai dire. Mais étrangement, il s'est approché parce que tu es arrivé, peut être pense-t-il faire d'une pierre deux coups ? A moins que ce ne soit pour elle, uniquement elle qu'il s'approche, peut être qu'il l'avait repéré depuis des lustres, peut être pas, tu ne saurais dire. En tout cas, tu fais signe au barman de lui offrir un whisky, l'air de rien.

" A votre santé. "

Tu le dis plus pour toi-même puisque tu lèves ton verre et que tu en bois une gorgée mais peut être qu'elle va réagir à tes propos et te fustiger du regard, ou au contraire, avoir un regard plus doux et mielleux, allez savoir, elle semble si mystérieuse.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: Sangria Sanguinaire - Feat Baby ()
Revenir en haut Aller en bas
 
Sangria Sanguinaire - Feat Baby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Voyageur sanguinaire cherche partenaire pour gentil massacre de la veuve et de l'orphelin.
» Baby Deoxys alias Deox
Static palms
melt your vibe
always on the hunt

a game of shadows :: Paris :: Sud-Ouest :: seizième arrondissement :: Opium's nightclub