boom bitch
Après un long dimanche, mais pas de fiançailles, nous voilà de retour !
Pour tout savoir sur les nouveautés de la version, c'est par .
dying to be born again
L'intrigue est de retour, pour vous jouer de mauvais tours... ou pas.
Dans tous les cas, c'est par .
paris versus the apocalypse
Quoi de mieux pour lutter contre l'apocalypse qu'un apéro ?
Pour vous inscrire à l'event, c'est par là.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 Full Moon [Renée & Turold]
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
the last young renegades
homecoming : 24/07/2017
Messages : 210
Louis d'or : 1911
pretty face : Domhnall Gleeson
julius caesar : nestie luv.
Allegeance : Turold est très fidèle à son groupe et fait confiance à ses collègues templiers. Il croit dur comme fer aux principes du Temple et il essaye de suivre ses préceptes du mieux qu'il peut.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t3817-turold-demontfaucon-amen-uc?n
Templiers

Sujet: Full Moon [Renée & Turold] Sam 5 Aoû - 0:05 ()
Full Moon
A melancholy town where we never smile
Turold était de la vieille école. A défaut d’avoir été dans une école étant enfant, il s’était bien rattrapé une fois à l’université et dans les ordres. L’Église Catholique, bien que motivée à changer l’image d’institution arriérée qu’elle se trimballait depuis bien une vingtaine d’années maintenant, avait eu du mal à se mettre aux nouvelles technologies au sein même de son ordre. Les rapports papiers et les lettres recommandées étaient toujours plus prisées que les emails. Seuls les jeunes prêtes et évêques se permettaient ce genre de fantaisie et encore, le Vatican gardait un œil suspicieux face à cette pratique qu’ils voyaient bien trop souvent mixée à des choses très peu en accord avec leurs principes. Turold, lui, était arrivé dans le monde avec des TGV de retard. Revenant d’une isolation dans la campagne, allant directement d’un cadre strict dans un autre, Turold avait dû se faire à toutes les nouveautés immédiatement, en quelques mois, tout en apprenant comment interagir normalement avec d’autres êtres humains. Ses premiers mois de liberté avaient été tellement difficile qu’il n’en retenait qu’un nuage étrange d’images s’entrechoquant, mêlés de sentiments aussi forts que confusants. Ne plus avoir à se cacher et à contrôler son comportement au millimètre près avait fait l’effet d’une digue qui se brisait et dont le résultat ressemble plus à une tempête qu’à un petit fleuve tranquille.

Aujourd’hui, presque vingt ans après sa sortie de la secte de son enfance, il se rendait compte que ses fondations n’étaient pas aussi solides. Il n’avait fallu que de deux mots pour ramener la terreur dans ses entrailles. Clavis Aurea. Turold n’était pas naïf au point de penser qu’il n’y avait plus eu aucune secte après qu’il se soit débarrassé du gourou qu’il avait bien connu… Mais qu’une telle organisation obscure prenne une telle importance l’avait mis hors de lui. Lui, d’habitude si optimiste par rapport au futur de Paris et de ses habitants, avait presque finit par les détester, chacun d’eux. Pourtant il savait que ce n’était pas les gens stupides qui rejoignaient les sectes. Il avait fait des recherches extensives à ce sujet mais ses sentiments les plus primaires avaient pris le dessus sans qu’il ne puisse rien faire. La première semaine de l’arrivée de la secte, il avait été d’une humeur exécrable. Le prêtre s’était aussi agacé lui-même à force de répondre sèchement à tout le monde autour de lui ; avant qu’il ne prenne la décision de ravaler toute sa rancœur pour la mettre au service des Templiers et arrêter ce groupe qui ne pouvait que rajouter aux malheurs qu’ils tentaient de gérer dans la capitale. Chaque poing serré, chaque dents serrées, chaque juron étouffé dans sa barbe allait mettre à contribution pour écraser ces fanatiques. Lorsque la nouvelle que le chef de la secte n’était pas un démon tomba, Turold se fit méfiant. Lui qui faisait confiance à ses collègues, demanda à voir les preuves de lui-même tellement il aurait voulu voir le visage de Joshua disparaître dans des contractions douloureuses, brûlant sous l’eau bénite. Pourtant, il savait que la rage n’était pas une solution… Mais il savait douloureusement que ce serait une solution pour apaiser son cœur à jamais incomplet. Pour rajouter à son auto-flagellation, il avait traqué sa mère qui était toujours dans une secte obscure dans la campagne, répétant le cycle indéfiniment.

Ainsi, quand Turold arriva, rapport imprimé et relié dans les mains, ce n’était pas que la maigreur de celui-ci qui agaçait le templier exorciste. Car oui, son rapport sur les membres de la secte était bien maigre. Les gens rejoignant Clavis Aurea venaient de tous horizons, étaient de tous les âges et de toutes les situations sociales. Sur les forums et les sites internet, aucune piste viable. Certains forums théorisaient sur leurs réveils pouvoirs politiques et médiatiques mais chaque théorie était plus folle que la précédente. Les discussions facebook et twitter n’avaient pas apporté plus de preuves. Turold apportait un rapport qui, en bref, pourrait se résumer par : rien de neuf. La secte était opaque, et pourtant, les membres ne semblaient pas strictement gardés à toute heure du jour et de la nuit. Ils étaient en fait très ouverts, à distribué le livre de leur gourou à qui le voulait… Pourtant, rien ne semblait filtrer, même pas à travers les yeux d’un vétéran de ce type d’organisation.

Il toqua trois fois à la porte du Maitre de l’Ordre, avalant sa salive dans sa gorge très serrée. Il avait envie de juste lancer le rapport et s’en aller en courant, dans son église ou dans une librairie. Quelque part, n’importe où sauf là. Il en avait ras le bol de cette secte. Il en avait ras le bol des démons. Il avait des fois juste envie de s’enfouir dans un trou et de n’en sortir que dans une centaine d’années. Mais il s’était dit que, certainement, dans cent ans, il n’y aurait qu’une nouvelle situation de merde, totalement nouvelle mais possiblement tout aussi nulle. Il attendit qu’on lui permette d’entrer avant d’ouvrir la porte. Ses épaules étaient basses, crispées et sa stature, d’habitude grande et élancée, semblait avoir perdu en fierté. Turold, bien qu’il n’eût pas raccourcis, semblait bien plus petit aujourd’hui. Il évita de croiser le regard du Maitre de l’Ordre en s’avançant dans le bureau. Il leva le rapport en annonçant « Bonjour. Le rapport sur les membres de Clavis Aurea… Je vous préviens tout de suite, il n’y a pas grand-chose dedans. » sa voix portait un petit sourire déçu ainsi qu’une tension qui semblait coincer légèrement sa gorge.
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

Pray
here, you won’t suspect a thing, you won’t see me in the mirror but I crept into your heart, you can’t make me disappear, til I make you. I made myself at home
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 17/11/2016
Messages : 337
Louis d'or : 905
pretty face : Gwyneth Paltrow
julius caesar : Tumblr & Real Face
Allegeance : Les templiers sont tous ce que j'ai, jamais je ne pourrais les abandonner. Je suis leur garde-fou, leur modèle à tous, je ne peux pas faillir à ma mission. Ce n'est pas possible.
these streets : Les anges et les démons sont arrivés sur terre, il y a plus de trois années maintenant. Ce ne sera pas une mince affaire de faire régner l'ordre, surtout avec Vox Populi qui nous donne du fil à retordre, mais cette mission n'est pas impossible.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t732-renee-denise-castel
Templiers

Sujet: Re: Full Moon [Renée & Turold] Sam 5 Aoû - 0:59 ()
Full Moon  
Renée & Turold


Cette secte faisait faire du soucis à tout le monde, elle était clairement dangereuse, et pour le moment, les templiers infiltrés n'avaient pas encore suffisamment d'informations pour que nous puissions la faire tomber. Du moins, ils n'avaient pas réussi à se rapprocher suffisamment près de Joshua Delacroix pour que nous puissions faire découvrir le poteau rose à ces membres qui croyaient dur comme fer en lui. C'était assez hallucinant d'ailleurs, surtout qu'il avait prévu un sacré événement dans peu de temps, le 18 août précisément, dans quelques jours donc. Nous avions donc fait en sorte que rien ne se produise ce jour là, nous avons organisé des contres soirées avec différents thèmes, pour que les gens s'amusent véritablement, et qu'ils ne pensent pas à ce futur apocalypse. Je ne sais pas comment cela va se passer, mais il ne fait aucun doute que les démons vont s'amuser à nous mettre des bâtons dans les roues, surtout qu'ils ont du savoir que nous étions de mèche avec les anges, que notre collaboration était à nouveau de retour malgré des hauts et des bas. Ils jouent aussi à un jeu dangereux, je ne saurais pas dire précisément lequel, mais il ne fait aucun doute que les anges ne sont pas si angéliques que cela, il faut arrêter de se voiler la face là dessus. Nous avions donc des retours sur Clavis Aurea, mais pour le moment, ils étaient maigres, et insuffisant pour que nous puissions agir durablement contre la secte. Cet homme avait réussi à profiter de l'agonie présente en ville pour s'attirer à lui des gens, c'était son moment de gloire, mais avec une apocalypse si proche, il allait vite déchanter, très vite même. C'était une certitude, comment ces fidèles pourraient continuer à le suivre en voyant qu'il ne se passe rien ? Ils vont le lâcher, il se fera purement et simplement lyncher par le peuple et sa secte tombera à l'eau, clairement, il n'y avait pas vraiment d'autres alternatives pour lui. Mais en attendant, il fallait faire le dos rond, et subir de façon plus ou moins active la secte, son gourou et ses membres. Il était difficile de passer à côté d'eux, en blanc, comme immaculé, leur cicatrice dans le cou, une marque indélébile, comme s'ils avaient été marqués au fer rouge, comme du vulgaire bétail, puisque c'était ce qu'ils étaient au fond. Et puis, ils distribuaient l'évangile, un livre sympathique à lire, la forme n'était pas si mal, mais le fond était simplement un ramassé de conneries les unes à la suite des autres. Pourtant, certains le croyait, c'était juste aberrant, mais bon, il faut dire que nous autres templiers, nous en savons plus que la moyenne, alors ça aide un peu. Alors que j'étais dans mon bureau a regardé le compte rendu des dernières missions, on frappa à ma porte. Je disais à la personne de rentrer même si je n'attendais pas spécialement quelqu'un. A mon presque étonnement, ce fut Turold qui s'avança alors, mais ce n'était pas le Turold que j'avais pu connaitre, il y a quelques mois de cela, et pour cause, la secte était apparue, et il en paraissait terriblement affecté. Il avait fait un rapport dessus, mais il disait de lui-même qu'il était maigre. Pourquoi ne pas attendre alors qu'il soit un peu plus fourni pour me le donner ? Parce que même s'il n'en avait pas conscience, le prêtre avait besoin de parler de cela avec quelqu'un et il s'était porté sur moi. Cela me faisait sourire intérieurement, parce que c'était presque paradoxal qu'un prêtre veuille se confier, se confesser devrais-je dire à quelqu'un d'autres que Dieu lui-même. Je ne connais pas toute l'histoire de Turold, mais quelques choses me dit que s'il s'est tourné vers le Suprême, c'est qu'il y a une histoire derrière tout cela.

" Bonjour Turold. Asseyez-vous, je vous en prie. Si le rapport est si maigre que ça, pourquoi ne pas attendre les retours de nos infiltrés ? Qu'est ce qui vous tracasse tant vis à vis de cette secte ? Vous savez que nous ne la feront pas tomber en un claquement de doigts. "

La question est sérieuse, plus que sérieuse, je veux qu'il me dise ce qui ne va pas par rapport à cette secte. Je ne suis pas là pour le mettre mal à l'aise, mais je veux que les templiers puissent donner le meilleur d'eux-même en toutes circonstances et visiblement, ce n'est pas le cas de Turold en ce moment et bizarrement, cela coïncide avec l'arrivée de Clavis Aurea, ce n'est pas anodin.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 24/07/2017
Messages : 210
Louis d'or : 1911
pretty face : Domhnall Gleeson
julius caesar : nestie luv.
Allegeance : Turold est très fidèle à son groupe et fait confiance à ses collègues templiers. Il croit dur comme fer aux principes du Temple et il essaye de suivre ses préceptes du mieux qu'il peut.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t3817-turold-demontfaucon-amen-uc?n
Templiers

Sujet: Re: Full Moon [Renée & Turold] Sam 5 Aoû - 12:01 ()
Full Moon
A melancholy town where we never smile
La femme lui indiqua de s’asseoir. Le prêtre s’installa dans l’une des chaises en face de son bureau et lui demanda ensuite pourquoi rapporter le document plus tard, quand ils auraient plus d’information. Enfin, elle sembla sentir que l’homme était plus agacé qu’il ne le devrait face à cette secte. Turold garda son sourire gêné et dit simplement d’abord : « Je pensais que les rapports devaient être remis avant le dix-huit août… » la date à laquelle la supposée fin du monde devait arriver selon Joshua et sa bande de lunatiques. D’une part, Turold avait hâte que cette date arrive car il savait que la fin du monde n’était pas prête d’arriver. Beaucoup de sectes avaient déjà annoncé des fins du monde dans le passé. Elles s’étaient toutes plantées en beauté mais certaines s’étaient arrangé pour modifier la réalité : si elles ne pouvaient pas faire une fin du monde, au moins, elles tueraient tous leurs fidèles. Et ça, ce n’était pas quelque chose que Turold voulait voir se reproduire. Il espérait que les démons se tiendraient tranquilles et ne se jetteraient pas d’office sur l’occasion pour aider une organisation qui ne semblait pas dépendre d’eux. Il les savait assoiffés de pouvoir et de chaos mais il doutait qu’ils seraient prêts à s’allier à n’importe qui sans avoir une contrepartie ou sans savoir ce que serait la finalité du plan. L’un dans l’autre, les templiers, eux, étaient dans le flou le plus totale, impuissants face à cette vague blanche qui semblait se rependre dans toutes les sphères possibles de Paris.

Il se passa une main dans ses cheveux roux, les coiffant en arrière avant d’ajouter « S’ils ont organisé quelque chose pour le dix-huit, il faut vite trouver ce que c’est. Je doute qu’une secte aussi bien organisée a juste prévue d’attendre sans rien faire en espérant qu’ils ont raison. Ils doivent avoir un plan, quelque chose de prévu pour envoyer un message… » mais personne ne semblait savoir quoi exactement et d’ailleurs, ce n’était même pas confirmé. C’était surtout une théorie qui ne comportait absolument aucune preuve. Donc, en bref, ce n’était rien. Il rajouta « Le fait qu’elle ne soit pas dirigée par un démon, ce qui aurait expliqué bien des choses, et que leurs motivations soient opaques, me met mal à l’aise. » opaques tout en étant visibles, ça c’était quelque chose de nouveau. Turold avait passé son enfance coincé dans une vallée loin de tout et quand il s’était enfuit avec d’autres jeunes, ils avaient dû marcher plusieurs jours jusqu’à trouver un village et une personne assez gentille pour les emmener dans une grande ville. Là, ils étaient à la vue de tous, dans Paris, à distribuer l’évangile de leur guignol à qui le voulait bien (et à qui ne le voulait pas, en le collant dans les mains de ceux qu’ils arrivaient à attraper).

« J’ai l’impression qu’on avance à tâtons et qu’ils ont une bonne longueur d’avance sur nous. Ça ne me plait pas. » Les démons avaient des fois des limites, des choses qu’ils refusaient de faire ou d’accomplir. Certains n’en avaient pas, mais même eux avaient des capacités qui ne pouvaient pas dépasser certains standards. Là, leur ennemi était masqué, invisible et pourtant son armée était juste devant eux. Sans motifs, sans bataille déclarée… Ils étaient dans le flou, et ça, Turold ne le supportait pas. C’était pour cela qu’il s’était tourné vers Dieu. Au moins, son objectif était clair, tout le temps, à tout heure du jour et de la nuit, suivre les pas qui avaient été entamés par Jésus Christ semblait être une évidence et rien ne pourrait le détourner de ça. Il saurait toujours où marcher et où regarder pour retrouver sa voie. Mais dans cette nouvelle bataille, il n’y avait aucun chemin à suivre et aucune piste à poursuivre. Il se sentait un peu abandonné. Ses épaules étaient un peu plus courbées à présent et le rapport reposait encore dans ses mains, sur ses genoux, ses doigts repliés sur ses bordures, même si finalement, il ne semblait plus aussi décidé à le lui rendre. Une part de lui, toute petite, coincée tout au fond de son estomac lui disait que peut être, il n’avait pas envie de découvrir la vérité. Que, peut-être, la vérité lui ferait trop mal et que, peut-être il n’était pas prêt à entendre les motivations de Joshua.
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

Pray
here, you won’t suspect a thing, you won’t see me in the mirror but I crept into your heart, you can’t make me disappear, til I make you. I made myself at home
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 17/11/2016
Messages : 337
Louis d'or : 905
pretty face : Gwyneth Paltrow
julius caesar : Tumblr & Real Face
Allegeance : Les templiers sont tous ce que j'ai, jamais je ne pourrais les abandonner. Je suis leur garde-fou, leur modèle à tous, je ne peux pas faillir à ma mission. Ce n'est pas possible.
these streets : Les anges et les démons sont arrivés sur terre, il y a plus de trois années maintenant. Ce ne sera pas une mince affaire de faire régner l'ordre, surtout avec Vox Populi qui nous donne du fil à retordre, mais cette mission n'est pas impossible.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t732-renee-denise-castel
Templiers

Sujet: Re: Full Moon [Renée & Turold] Mer 9 Aoû - 3:14 ()
Full Moon  
Renée & Turold


Je n'aime pas voir mes templiers gênés, perplexes comme pouvait l'être Turold. Je ne connais pas bien le prêtre, je dois l'avouer, je n'ai jamais pris le temps de véritablement lui parler, de tout et de rien, ou au contraire de choses plus personnelles, mais peut être aurais-je du m'y arrêter un peu plus. Je vais donc profiter des quelques minutes qui s'offre à nous pour tenter d'exploiter le filon. Il me dit donc en guise d'excuse, qu'il pensait qu'il fallait remettre le dossier avant la date de leur apocalypse programmé. Si nous avons organisé des contre soirées avec la collaborations des anges, ce n'est pas par hasard, mais je ne note rien vis à vis de cela. Turold sera lui même intégré à l'une des soirées, je ne sais pas encore précisément avec qui, mais le templier aura pour devoir de protéger les personnes innocentes, et d'arrêter un démon s'il en a l'occasion bien entendu, mais ce que nous voulons avant tout, c'est protéger la population, ce qui compte le plus est leur sécurité. Clavis Aurea les mettait clairement en danger, même si personnellement, j'avais du mal à comprendre comment les gens arrivaient à se faire berner. Joshua devait sans doute être de ces humains qui ont certaines capacités, peut être qu'il peut persuader n'importe qui de le croire sur parole, peut être qu'il avait réussi à développer cette capacité au delà de ces espérances et qu'il en avait ainsi profiter pour créer son mouvement. Peut être qu'il était de mèches avec les démons, peut être que c'est simplement un gros coup de chance, à ce stade, je ne pouvais pas avoir encore de certitude. Mais l'homme en face de moi semblait en avoir plus que moi, il semblait surtout dérangé par la présence de cette secte dans la ville. Je l'écoutais donc me donner sa pensée, sa théorie sur la secte et son gourou. S'il semblait convaincu que l'Apocalypse n'arriverait pas le jour prévu par le groupement, il pensait cependant qu'ils allaient faire passer un message ce jour là, qu'ils n'allaient pas seulement attendre que les choses arrivent puisque dans ce cas là, rien n'arriverait évidemment. Il aurait donc préféré que Joshua Delacroix soit un démon, cela aurait sans doute simplifié bien des choses, mais ce n'était pas le cas. Pourtant, cela ne voulait pas dire que les démons n'étaient pas dans le coup. Il avait l'impression que la secte avait une longueur d'avance, et ça ne lui plaisait pas. Il semblait avoir fini de me dire ce qu'il avait sur le coeur et au fond tout ce qu'il venait de me dire n'était pas faux. Mais nous ne ferions pas ce métier si les choses étaient aussi simples que ça.

" Ils ne vont pas attendre à rien faire le 18 août, c'est une évidence, mais que vont-ils faire ? Je ne le sais pas plus que vous. Nos templiers infiltrés essayent de se rapprocher au plus près de Joshua, en faisant le maximum de choses pour bien se faire voir. Mais ce n'est pas simple. Cela ne le serait pas d'avantage s'il était un démon. La situation est très délicate. Vous pensez qu'ils vont vouloir faire passer quel genre de message ? Peut être que Delacroix est de mèche avec les démons, qu'il est sous leur influence, mais de là à produire une apocalypse, il y a quand même un gouffre. On ne connait pas les réelles motivations de ce type, peut être qu'il a simplement saisie une opportunité de tirer la couverture à lui, et qu'il a prévu de disparaitre le 18 août laissant ces fidèles dans l'incertitude. Mais je vous l'accorde, cette secte est là, en plein Paris, aux yeux de tous et pourtant, on n'en sait pas beaucoup plus. Quelle est votre hypothèse pour la soirée du 18 août ? Dites moi vos convictions profondes Turold, n'ayez pas peur. "

C'était un homme avec une foi qui semblait tout simplement inébranlable, rien ne semblait pouvoir la faire vaciller, mais Clavis Aurea semblait avoir remis tout cela en cause, comme s'il était touché de trop près par cette secte. Est ce que c'était le fait qu'elle soit une secte qui le mettait mal à l'aise ? Ou plus le fait qu'on n'en savait pas plus à son sujet ? Sans doute un peu des deux, mais j'avais hâte d'entendre ce qu'il allait me dire à propos du groupement.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 24/07/2017
Messages : 210
Louis d'or : 1911
pretty face : Domhnall Gleeson
julius caesar : nestie luv.
Allegeance : Turold est très fidèle à son groupe et fait confiance à ses collègues templiers. Il croit dur comme fer aux principes du Temple et il essaye de suivre ses préceptes du mieux qu'il peut.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t3817-turold-demontfaucon-amen-uc?n
Templiers

Sujet: Re: Full Moon [Renée & Turold] Mer 9 Aoû - 14:09 ()
Full Moon
A melancholy town where we never smile
La templière avait un visage doux mais concentré. Elle était généralement coiffée d’une queue de cheval et elle portait les habits de sa fonction, instillant beaucoup de respect auprès des soldats de l’Ordre. C’était le genre de personne qui pouvait changer l’ambiance d’une pièce rien qu’en y entrant. Elle avait, aussi, sur ses épaules, de lourdes responsabilités qu’elle semblait accomplir avec une facilité presque absurde. Pourtant, Turold imaginait qu’elle ne devait pas trouver ça facile du tout. Après tout, avec tout ce qui se passait, rien ne devait être facile dans l’Ordre. Et ça, c’était quelque chose qu’il avait constaté seulement de son point de vue de petit exorciste qui n’avait que sa mission immédiate à planifier et exécuter. Rien de bien stressant donc. Ses obligations à l’Église lui apportaient plus de stress certaines fois. En ce moment, l’équilibre entre les deux était précaire. Il y avait bien entendu ses croyants qui étaient stressés de voir la secte Clavis Aurea grandir et gagner en puissance, mais aussi, au travail, les gens égrainaient leurs hypothèses au fil des conversations. Turold ne semblait pas avoir d’échappatoire face à ce sujet de conversation sans cesse mentionné. Si cette secte ne parvenait à rien, à la fin, elle avait néanmoins réussi à faire parler d’elle.

Renée émit l’hypothèse que le gourou pouvait peut-être être de mèche avec les démons. Turold hocha la tête en l’écoutant. En effet, ils pouvaient avoir usé de leurs pouvoirs pour corrompre un humain… Ou pire, l’humain aurait pu passer un pacte en l’échange de quelque chose pour profiter des pouvoirs de démons. L’un dans l’autre, ça avait l’air compliqué et la possibilité d‘éviter les dommages collatéraux semblait s’amenuir petit à petit, au fur et à mesure que les jours passaient. Les humains étaient toujours ceux pris entre deux feux. Les plus faibles et donc, les proies les plus faciles pour les démons. Leurs esprits des fois trop innocents semblaient être des toiles vierges pour n’importe quelle créature mal intentionnée. La Maitre de l’Orde admit que tout pouvait se passer le 18 aout. Joshua pouvait aussi simplement disparaître en effet… Mais quelque chose disait à Turold que ce ne serait pas aussi simple. De plus, sa simple disparition ennuierait fortement le prêtre car il ne cesserait probablement jamais de chercher ce qui était arrivé et comment ce mouvement avait pu se former aussi vite et avec autant d’engouement.

Lorsque sa supérieure lui demanda son avis sur tout ça, le rouquin se sentit un peu pris au dépourvu. Il se passa une main sur sa barbe, les yeux un peu dans le vide. « Je ne sais pas trop… Ils sont assez uniques dans leurs genres… Il y a eu assez peu de sectes dans l’histoire français aussi ouvertes. Le temple solaire peut être ? Mais même eux gardaient leurs enseignements très secrets et ne distribuaient pas de livres comme ça dans la rue. Mais ce qui est sûr et c’est qu’aucune secte ne termine bien, et ça, pas seulement en France. » Entre Jim Jones et la secte Japonaise qui avait commis des attentats il y a presque soixante ans… Les morts et les suicides n’avaient été que quelques-uns des effets négatifs qu’ils avaient laissés derrière eux. « L’un dans l’autre, que Joshua soit en contact avec les démons, ou pas du tout, je ne sais pas ce qui est le pire. Au moins, avec les démons, on sait qu’on doit s’attendre au pire. Mais un humain malade de l’esprit… Des fois ça peut être simplement pire. » dit-il avant de rediriger son attention sur la Maitre de l’Ordre. « A la limite, le recrutement, plus j’y pense et moins ça m’étonne. Ente le Dare or Die, les émeutes et tout ça, ça ne m’étonne pas plus que ça que des gens se rallient à celui qui gueule le plus fort et qui affirme qu’il peut tous les sauver. C’est une formule qui marche et qui a été utilisée dans toutes les sectes du monde. Par contre, d’habitude ils se cachent ou se protègent sous de fausses images pour éviter la suspicion ou l’attention des pouvoirs publiques. Ils forment un club, un groupe marginal ou simplement une communauté… Et c’est là que ça laisse présager le pire : ils ne semblent pas être après quelque chose qu’ils veulent cacher à tout prix. Argent, pouvoir, trafique… Ils ne semblent pas essayer d’accomplir quelque chose à l’abris des regards. J’ai presque l’impression que leur seul objectif et de faire parler d’eux. Et du coup, je me demande ce qu’ils vont faire avec toute cette attention quand ils considéreront qu’il est temps de passer à l’étape suivante. » Ses yeux avaient une fois de plus dérivés dans le vide alors qu’il déversait ses propres théories à voix haute. L’ongle de son index était venu se coincer entre ses dents, ce qui lui arriver souvent quand il réfléchissait. Malheureusement, avec les sectes, s’était souvent une fois cette deuxième étape franchie, qu’on en apprenait plus. En faisant des autopsies sur des cadavres.
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

Pray
here, you won’t suspect a thing, you won’t see me in the mirror but I crept into your heart, you can’t make me disappear, til I make you. I made myself at home
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 17/11/2016
Messages : 337
Louis d'or : 905
pretty face : Gwyneth Paltrow
julius caesar : Tumblr & Real Face
Allegeance : Les templiers sont tous ce que j'ai, jamais je ne pourrais les abandonner. Je suis leur garde-fou, leur modèle à tous, je ne peux pas faillir à ma mission. Ce n'est pas possible.
these streets : Les anges et les démons sont arrivés sur terre, il y a plus de trois années maintenant. Ce ne sera pas une mince affaire de faire régner l'ordre, surtout avec Vox Populi qui nous donne du fil à retordre, mais cette mission n'est pas impossible.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t732-renee-denise-castel
Templiers

Sujet: Re: Full Moon [Renée & Turold] Mer 9 Aoû - 16:08 ()
Full Moon  
Renée & Turold


Joshua Delacroix était au centre de cet imbroglio, mais contrairement à ce que l'on pouvait penser, il n'était pas sortie de l'ombre comme ça d'un coup. En apparence c'était bel et bien le cas oui, mais en réalité, il devait préparer son coup depuis un petit moment, il a profité de cette tempête pour entre en piste, sans doute parce qu'il avait réussi à tout mettre en place pour que la secte puisse se faire sa place à Paris et aux alentours. Je me suis posée tout un tas de questions à son sujet, à commencer par le financement. Est ce qu'il était riche ? Non, pas plus que ça à première vue, son père est un politique donc, il ne fait pas partie de la classe des personnes les plus pauvre, mais quand même, il a réussi à financer l'impression de son évangile en un nombre assez important d'exemplaire. Et puis d'où tire-t-il ce qu'il a pu écrire ? Comment a-t-il réussi à écrire quelques choses de fou mais qui si on n'y regarde pas de trop près semble assez cohérent ? Comment a-t-il eu l'idée de créer cette secte ? Pourquoi l'a-t-il vraiment fait ? Est ce qu'il a voulu impressionner son père ou est ce que les choses sont plus profondes que cela ? Et encore, ce ne sont là que les questions les plus simples, disons logiques, parce qu'en cherchant au delà de la surface, il y a encore de nombreuses questions à se poser. S'il avait été un démon, certaines questions auraient des réponses, mais là, il n'en est rien, c'est un humain avide de vérité comme beaucoup de ces concitoyens. Peut être qu'à travers sa secte, il veut simplement avoir les réponses à ces questions et offrir celles-ci à une poignée de fidèle. C'est presque étrange, mais voilà, il n'y a aucune certitude, il faut réussir à s'approcher au plus près de lui pour avoir des réponses plus précises, c'est pour cela que certains templiers ont acceptés de rejoindre la secte et que par ce biais là, nous aurons des réponses plus précises. Seulement voilà, si ce n'était qu'une petite secte qui monte, cela ne poserait pas de soucis, mais il y a cette date apparemment fatidique du 18 août qui pose problème puisqu'il a lui-même annoncé une prochaine apocalypse. C'est un mot fort que nous ne pouvons pas prendre à la légère. C'est un mot que je n'aime pas, et qui me force à m'intéresser de près à cet homme là. C'est une secte ouverte, avec un gourou très charismatique, parce qu'il a été élevé à la bonne école, l'école politique qui fait qu'il sait prononcé de beaux discours et donc convaincre la foule.

Mais Turold a sans doute d'autres idées et il va me les dire, il va les partager avec moi, sans doute qu'il y aura quelques choses à en tirer lui qui a une expérience de la vie différente de la mienne. Alors, je l'écoute me dire ce qu'il a à me dire. Il marque un premier point en disant que ce genre de secte ne finit que rarement bien. Là c'est en quelques sortes un nouveau genre, une véritable secte au sens propre du terme, mais bien plus ouverte, diffusant des écrits, presque de force aux habitants de la ville, un peu comme si les croyants diffusaient un programme électoral, sauf que ce ne sont pas des élections, mais bien une sorte de religion bizarre avec en point d'orgue une apocalypse toute proche. Une question cruciale se posait quand même : les démons étaient-ils véritablement impliqués dans l'histoire ? Allaient-ils simplement profiter des paroles d'un pauvre type qui voulait de l'attention ? Avaient-ils usés de lui pour mettre au point un stratagème pire que le Dare or Die ? Est ce que cela était une représailles de la faillite finale du jeu ? C'était possible mais aucune certitude ne se présentaient ici. Turold craignait le pire, notamment à cause du fait que la secte ne se cachait pas du reste du monde, c'était ce qui divergeait le plus d'avec les sectes basiques. Mais là, nous avions à faire à un nouveau genre et ça ne nous plaisait pas le moins du monde. Est ce qu'il y aurait une étape suivante ? C'était possible, ce serait étonnant que Joshua se montre quelques mois et disparaisse presque comme il était venu.

" Joshua a été élevé à bonne école, son père est un politique alors les beaux discours, il sait comment ça marche. Mais c'est vrai, contrairement à toutes les sectes que l'on connait, celle-ci ne semble se cacher de rien du tout. J'ai pourtant l'impression qu'on ne sait pas tout Turold. Et si cette secte n'était qu'une diversion pour quelques choses d'autres ? Pendant que notre attention est portée sur celle-ci, j'ai comme un pressentiment, celui que quelques choses d'autres se prépare, tranquillement, dans l'ombre, sans qu'on ne le voit. Delacroix n'est pas arrivé là du jour au lendemain. Il n'a pas écrit, imprimé et diffusé son livre en quelques semaines. Il prépare son coup depuis un moment, c'est peut être pour ça que son apocalypse est aussi proche, parce qu'entre l'écriture de son évangile et sa réelle publication, il s'est passé du temps. Il a simplement attendu le meilleur moment pour lui pour faire son apparition. Espérons que le 18 août ne soit pas une journée si apocalyptique que ça. "

Cette dernière phrase, je la chérissais. Je ne voulais pas que cela arrive de façon trop importante ce jour là, mais même si je suis haut placée dans les rangs de l'Ordre, je peux pas faire de miracles, je ne peux pas arrêter le temps pour que rien ne se passe, je ne peux pas agir de la sorte. Espérons que la deuxième étape pour cette secte ne soit pas la mort de tous ces plus proches fidèles, qui pourraient avoir l'espérance de voyager dans un monde meilleur. Pire, peut être qu'en restant proche de Joshua, ils vont tous vendre leur âme et devenir des démons si ces derniers sont de mèches avec le gourou. Trop d'hypothèses, et si peu de réponses.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 24/07/2017
Messages : 210
Louis d'or : 1911
pretty face : Domhnall Gleeson
julius caesar : nestie luv.
Allegeance : Turold est très fidèle à son groupe et fait confiance à ses collègues templiers. Il croit dur comme fer aux principes du Temple et il essaye de suivre ses préceptes du mieux qu'il peut.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t3817-turold-demontfaucon-amen-uc?n
Templiers

Sujet: Re: Full Moon [Renée & Turold] Sam 12 Aoû - 12:06 ()
Full Moon
A melancholy town where we never smile
Les deux templiers théorisaient, remuant le problème dans tous les sens. Que quelque chose soit définitivement étrange dans cette secte, c’était indéniable. Mais après, toutes les sectes n’étaient-elles pas bizarres finalement ? Mais au-delà du fait que ce genre de groupuscules n’étaient pas la norme dans leur société, celle-là déjouait les règles de manière assez surprenante. Et c’était ça, peut-être, qui dérangeait beaucoup Turold. C’était familier. Il reconnaissait dans certaines actions et principes du Clavis Aurea, certaines choses de son enfance. Il arrivait à les lire maintenant, pour ce que ces choses étaient : de la manipulation pure et simple. Et comme toutes les sectes, elle s’appliquait à recruter des gens vulnérables, en recherche de sécurité et de réponse… D’exutoire aussi possiblement. Certains spécialistes de la théologie expliquaient que c’était à cause du fait que l’église Catholique était tellement rigide que les jeunes générations avaient du mal à y adhérer. Malgré les réformes et Vatican deux, Turold se disait quelques fois qu’ils n’allaient pas bien vite ni bien loin… Pourtant leurs réformes avaient fait beaucoup de bruit dans les milieux conservateurs. Mais à l’aube d’une ère bien différente, l’église ne semblait même pas soupçonner à quel point elle avait besoin de s’adapter. Chaque âme perdue avait peu de chance de revenir et cela brisait le cœur du prêtre templier.

Il pondéra ce que Renée venait de dire. En effet, ils pourraient bien être en train de préparer autre chose pendant que tout le monde s’échignait à vouloir découvrir ce qu’ils voulaient faire ce 18 aout. « En effet… Ce serait une bonne méthode. Surtout que leurs adeptes sont très repérables et leur bouquin est le sujet de discussion de toutes les radios, plateaux télé et sites internet… Si ils essayaient de faire quelque chose discrètement par derrière ce serait, en effet, le meilleur moment… » La Maître de l’Ordre conclut en souhaitant que la fameuse journée tant redoutée ne finisse pas par être aussi apocalyptique que ça… Turold secoua la tête « De mon expérience, ils n’appellent l’aopcalypse que très rarement et essayent d’être sûr que cela restera dans les mémoires… La seule manière d’arrêter une secte, c’est d’arrêter le gourou. On sait pourquoi la police ne fait rien et n’a pas envoyé des fourgons entiers d’inspecteurs chez eux ? » il était vrai que depuis les suicides et meurtres du Temple Solaire, des unités de police et de recherches avaient été diligenter par l’Etat Français. La peur de voir arriver au pays des droits de l’homme un massacre comme en Amérique était dans l’esprit de beaucoup de gens… Mais après tant d’années, la vigilance était peut-être retombée et peut être que les autorités se disaient que ces gugus là n’avaient pas l’air si dangereux avec leurs habits blancs…

« Si ça se trouve, Joshua n’est même pas du tout le cerveau de toute l’opération mais simplement le pantin qu’on agite sur scène. Celui qui apaise les peurs et les doutes, calme les autorités et séduit les télés. Dans ces cas-là, un gars aussi irréprochable serait parfait n’est-ce pas… Je reste persuadé qu’un démon est impliqué. Ils sont tous tellement narcissiques qu’une armée d’humains les vénérant est trop tentant pour eux… » même si Turold reconnaissait qu’ils étaient malins et des fois bougrement subtils, il fallait aussi reconnaitre qu’ils avaient des faiblesses et des tendances. Voir les gens souffrir, utiliser et se débarrasser des humains… Ca semblait être leur jeu favori.
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

Pray
here, you won’t suspect a thing, you won’t see me in the mirror but I crept into your heart, you can’t make me disappear, til I make you. I made myself at home
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 17/11/2016
Messages : 337
Louis d'or : 905
pretty face : Gwyneth Paltrow
julius caesar : Tumblr & Real Face
Allegeance : Les templiers sont tous ce que j'ai, jamais je ne pourrais les abandonner. Je suis leur garde-fou, leur modèle à tous, je ne peux pas faillir à ma mission. Ce n'est pas possible.
these streets : Les anges et les démons sont arrivés sur terre, il y a plus de trois années maintenant. Ce ne sera pas une mince affaire de faire régner l'ordre, surtout avec Vox Populi qui nous donne du fil à retordre, mais cette mission n'est pas impossible.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t732-renee-denise-castel
Templiers

Sujet: Re: Full Moon [Renée & Turold] Jeu 17 Aoû - 22:39 ()
Full Moon  
Renée & Turold


L'infiltration de la secte ne se ferait pas du jour au lendemain, cela allait prendre du temps. Il y a de fortes chances pour que rien ne soit vraiment mis à nu avant la date fatidique du 18 août 2045 malheureusement. Ce jour-là nous en apprendrons plus, c'était une certitude, mais en attendant, il fallait émettre des hypothèses, des théories à propos de la secte et de son gourou. Je savais certaines choses sur lui, des choses que l'on peut trouver facilement, mais il n'était pas possible de véritablement rentré dans sa tête, ce n'était pas possible, même une personne proche de lui ne le pouvait pas totalement. Il faudrait pouvoir lire dans les pensées, mais rare était les personnes possédant cette capacité. A ta connaissance, il n'y avait que Matteo Bremond, un ange qui possédait cette qualité là, mais peut être que d'autres humains ou d'autres anges avaient cette capacité. Le travail pour répertorier tous les humains ayant des capacités spécifiques était si colossal, que pour le moment, nos bases de données n'étaient pas très fournies. C'était le travail d'Abel, et il devrait avoir l'aide de Joachim prochainement. Mais là n'était pas le débat avec Turold. Nous parlions de cette fichue secte qui venait nous mettre un peu dans l'embarras parce qu'elle était à la fois mystérieuse et accessible à n'importe qui. Le prête semblait être d'accord avec mes propos, en même temps, ce que je disais était d'une logique presque implacable, mais nous n'avions aucune certitude et c'était là que le bas blessait. De nombreuses théories étaient possibles, plausibles, mais toutes étaient invérifiables malheureusement. Sans poser la question directement à Joshua Delacroix, il n'était pas possible d'avoir de vraies réponses, ces adeptes ayant tous un discours bien appris qui n'apportait rien de plus que le contenu propre de l'évangile. La secte semblait n'être qu'un cache pour de plus sombres choses, Turold en était aussi convaincu que moi. Pour lui, cela semblait être suffisant pour que la police descende et fouille tout ce qui appartenait à Joshua Delacroix.

" J'aimerais que ce soit aussi simple, le soucis, c'est qu'en soit, Joshua Delacroix ne brise aucune loi. Il n'est pas interdit de diffuser des livres sur la voie publique, et de partager ces croyances à qui veut bien les entendre, c'est bien ça le problème. Si nous sommes personnellement convaincus qu'il va faire quelques choses le 18 août, nous n'avons pas de preuves tangibles, si ce n'est un raison logique, non étayé de véritables preuves. Peut être que nous avons faux sur toute la ligne d'ailleurs. Mais notre marge de manoeuvre n'est pas si importante que ça, c'est pour cela qu'il a des templiers qui sont partis infiltrer la secte, pour récolter des preuves, mais cela va être compliqué d'en avoir suffisamment avant la date de l'apocalypse annoncé. "

Même s'ils avaient un rituel initiatique glauque, bizarre, et qu'ils devaient porter du blanc, essentiellement, ils ne faisaient rien qui était répréhensible par la loi. Sinon, croyez moi que la police aurait déjà fait une descente pour trouver certaines preuves de sa culpabilité. Turold partageait alors avec moi une autre théorie, qui tenait elle aussi bien la route, mais qui n'était appuyée par aucune preuve.

" C'est tout à fait possible Turold. Mais le problème reste le même. Les preuves ne sont pas là pour nous dire que cette théorie est la bonne. Ce serait bien du style des démons d'agir de la sorte, je ne peux le nier, mais qui nous dit qu'ils sont vraiment derrière tout ça ? Personne. Peut être même que nous sommes en train de nous faire berner depuis le début par les anges. Je n'en ai aucune idée malheureusement. Tout ce que nous pouvons faire à l'heure actuel, c'est d'essayer de limiter les dégâts le 18 août prochain, afin que personne ne meurt, que le nombre de blessés soit le plus limité possible, en évitant les dommages collatéraux. Nous ne savons pas précisément contre qui nous devons lutter, mais nous ferons notre possible. "

Mon discours serait le même pour quiconque voudrait tenter de faire quelques choses contre la secte. Même si elle ne nous plaisait pas, nous ne pouvions pas agir sous forme de vendetta pour la mettre hors d'état de nuire. L'envie ne m'en manquait pas, mais ce serait bien trop risqué.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 24/07/2017
Messages : 210
Louis d'or : 1911
pretty face : Domhnall Gleeson
julius caesar : nestie luv.
Allegeance : Turold est très fidèle à son groupe et fait confiance à ses collègues templiers. Il croit dur comme fer aux principes du Temple et il essaye de suivre ses préceptes du mieux qu'il peut.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t3817-turold-demontfaucon-amen-uc?n
Templiers

Sujet: Re: Full Moon [Renée & Turold] Ven 18 Aoû - 21:14 ()
Full Moon
A melancholy town where we never smile
Renée avait une voix apaisante et possédait un calme, apparent du moins. Turold, même s’il était souvent amené à évoluer dans des milieux difficiles comme les prisons, les hôpitaux ou les morgues, ne semblait pas aussi distant et objectif. Réconforter des veuves éplorées, conforter des mourants du cancer ou rassurer des condamnés purgeant des peines lourdes ne semblaient plus être grand-chose quand l’homme se retrouvait à entendre le nom de la Secte. Rien que l’entente de leur nom faisait couler dans ses veines une espèce de haine sordide, qui puait le renfermé. En rentrant dans les ordres, en donnant son âme et sa vie à Dieu, il avait pensé retrouver une quelconque paix que la secte de son enfance n’avait possédée qu’en apparence. Un espace de réconfort, un lieu de replis toujours accueillant avec un patriarche toujours bienveillant et attentif… Si certains autres templiers le trouvaient bien naïf et bien bigot de croire à tout ça, il aurait été bien incapable d’avouer, et de s’avouer à soi-même, qu’il en avait besoin pour ne pas s’effondrer et resasser jusqu’à étouffer sa vie d’avant. Il y avait de ces blessures qu’on croyait cicatrisées, qui, des années et des années plus tard, alors qu’on ne les soupçonnait même plus, se rouvraient d’un coup. Le choc précédant la douleur, Turold avait eu du mal à savoir comment réagir. Il y avait toute cette race, tous ces regrets, et surtout, cette impression d’avoir réagi trop tard, quand le mal était déjà fait… Il aurait voulu sortir sa mère de ce trou morbide qui la happait et dont elle ne soupçonnait même pas l’existence. Clavis Aurea le mettait devant ses propres regrets et ses peurs, et il n’aimait pas ça. Quelqu’un d’un peu psychologue aurait pu peut-être deviner une projection de lui-même dans ses sentiments incroyablement négatifs envers ces gens habillés de blancs… Mais la distance était quelque chose qu’il pratiquait mieux sur les autres que sur lui-même.

Les paroles sensées de la Maitre de l’Ordre rentraient bien dans les oreilles du prêtre. Il hochait la tête pour confirmer ce qu’elle disait. En effet, concrètement, ils n’avaient rien fait d’illégal. En effet, les adultes de la secte étaient tous là-bas de leur plein gré. En effet, distribuer un livre plein d’absurdité et de proclamation de fin du monde n’était pas un crime… Mais Turold savait aussi que tout n’était pas fait de lois écrites par les hommes. Il y en avait une plus haute que ça, celle de la morale, qui le forçait à vouloir quand même les empêcher de faire quoi que ce soit. S’il le pouvait, il secouerait chaque membre individuellement par les épaules en lui hurlant de se réveiller et de s’en aller avant que cela ne soit trop tard. Mais, déjà, cela ne marcherait probablement pas, et ensuite, il y avait de fortes chances qu’il finisse en prison ou dans un asile…

Lorsque la femme admit que tout ce qu’ils pouvaient faire c’était de limiter les dégâts, Turold répondit, élevant légèrement la voix : en tout cas, plus qu’il ne l’aurait voulu, surpris lui-même par son énervement palpable : « Mais ce n’est pas assez ! » lorsqu’il termina sa phrase, il eut presque l’impression que l’écho de son dernier mot résonnait encore dans l’air. Il baissa sa voix soudainement en rajoutant « Excusez-moi… Je… Je veux dire… Ce n’est pas assez de juste limiter les dégâts. Recoller les morceaux. Récupérer les corps et les rendre aux familles. Soigner à vie des gens qui seront marqué par cette expérience. Il n’y a pas que le corps, la vie et la mort. Qu’est-ce qu’il restera de ces gens-là une fois que tout sera fini ? Et s’ils auraient finalement souhaiter la mort ? A partir de quel moment on les arrête ? Quand ils auront versé le premier sang après avoir anéanti leurs fidèles ? » sa voix s’était élevée à sa dernière question, sa colère perceptible derrière ses dents serrées et sa gorge légèrement encombrée. Les espions, les rapports, tout ça, il savait que c’était nécessaire. Mais une autre partie de lui pensait qu’ils devaient faire plus. Leur tomber dessus, dans le lieu où ils se rassemblaient, tous les templiers, en même temps, pour tout raser, tout saccager et trainer les adeptes dans des hôpitaux ou des associations d’aides aux victimes… Quelque chose. Juste, faire quelque chose. N’importe quoi.
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

Pray
here, you won’t suspect a thing, you won’t see me in the mirror but I crept into your heart, you can’t make me disappear, til I make you. I made myself at home
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 17/11/2016
Messages : 337
Louis d'or : 905
pretty face : Gwyneth Paltrow
julius caesar : Tumblr & Real Face
Allegeance : Les templiers sont tous ce que j'ai, jamais je ne pourrais les abandonner. Je suis leur garde-fou, leur modèle à tous, je ne peux pas faillir à ma mission. Ce n'est pas possible.
these streets : Les anges et les démons sont arrivés sur terre, il y a plus de trois années maintenant. Ce ne sera pas une mince affaire de faire régner l'ordre, surtout avec Vox Populi qui nous donne du fil à retordre, mais cette mission n'est pas impossible.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t732-renee-denise-castel
Templiers

Sujet: Re: Full Moon [Renée & Turold] Ven 18 Aoû - 23:14 ()
Full Moon  
Renée & Turold


Turold était touché de près par cette secte, de trop près même, et cela ne semblait pas anodin vis à vis de son parcours. S'il était prête aujourd'hui, ce n'était parce que c'était une bonne couverture pour être templier, c'était bien parce qu'il l'avait voulu, il était là de son plein gré. Certes, ce n'était pas dans une secte qu'il était mais c'était presque la même chose, n'est ce pas ? Il suivait le Pape, et ce qu'il disait, mais n'était-il pas le grand gourou de toute cette mascarade ? Mais je ne m'amuserais pas à le juger sur cela. Il était croyant, et pratiquant, comme peu de personnes encore de nos jours. Moi-même, je ne croyais plus en rien. Cela avait toujours été le cas. Cette secte ne me plaisait pas plus qu'à lui, mais notre marge de manoeuvre est limitée, très limitée, trop limitée même devrais-je dire. Mais je n'ai pas de capacité spéciale pour que cela se règle en un seul claquement de doigt, il devait le comprendre, mais surtout, il devait accepter la situation même si elle ne lui plaisait pas, car je savais très bien qu'elle ne lui plaisait pas du tout. Il semblait être d'accord avec les arguments que je lui donnais, mais ça n'était pas suffisant pour lui, je le voyais bien, il lui en fallait bien plus, il lui en fallait trop. Et notre champs d'action ne permettait pas ce qu'il voulait faire. Nous devions limiter les dégâts, nous ne pouvions pas les imiter. Sans s'en rendre compte, il avait légèrement hausser le ton en disant que ce n'était pas suffisant. Alors, je l'écoutais, patiemment, je voyais sa colère dans ses yeux, je pouvais la sentir dans sa voix. Il était sur le point d'imploser, mais ça ne ferait pas avancer l'affaire, malheureusement. Alors, calmement, j'allais lui répondre, j'allais tenter de le faire raisonner pour qu'il comprenne que cette secte bien que nocive pour tout le monde, ne pouvait pas être arrêter aussi facilement. La machine était en marche, et il semblait bien difficile de trouver un frein à sa marche en avant.

" Je sais que ce n'est pas assez Turold. Je le sais bien, mais nous ne pouvons pas agir autrement. Vous avez sans doute envie de faire plus de choses contre cette secte, mais agir comme vous le voudriez serait mettre en péril tout ce que nous faisons depuis des années. Nous ne pouvons pas nous mettre en avant sous peine que les démons nous découvrent et qu'ils agissent directement contre nous, ce n'est pas possible. Nous faisons un travail dans l'ombre, et nous ne pouvons pas nous permettre de rentrer dans la lumière. Ce n'est pas possible malheureusement. On ne sait pas ce que Delacroix prévoit pour ses fidèles, peut être que personne ne va mourir, peut être que tout ces fidèles disciples ne survivront pas au 18 août. Le soucis, c'est qu'on ne sait pas ce qu'il prévoit pour ce jour-là. Sans preuves tangibles, nous avons les mains liées. Mais si vous avez envie d'agir, faites-le Turold, faites-le. Mais je vous préviens d'une chose ! Nous ne pourrons rien faire pour vous le cas échéant. Vous serez sans doute pris pour un fou, quelqu'un d'encore plus fou que tous les croyants de Clavis Aurea. Alors, essayez de rester dans votre bon sens. Vous êtes un bon élément, ce serait terrible de vous perdre sur un coup de tête comme celui-ci. Lorsque la secte ne sera plus, nous nous efforcerons de prendre en charge les fidèles, pour qu'ils comprennent qu'ils se sont fait avoir. Nous serons là pour eux, vous serez sans doute d'une aide précieuse avec votre expérience Turold. Alors s'il vous plait, faites les bons choix. "

Les bons choix pour lui, pour les templiers, pour le monde entier, voilà ce qu'il pouvait faire, car personne ne nous dit que les fidèles de Delacroix vont tous mourir dans quelques jours, personne ne nous le dit. Alors, en espérant qu'ils ne meurent pas, nous les prendrons en charge, car ils seront dévastés. Mais avant d'en arriver là, il faut espérer que nous aurons des retours des templiers infiltrés, et que nous en saurons plus sur ce qu'il prévoit le 18 août. Je ne perdais pas cet espoir là pour sauver un maximum de monde. En attendant, le plan était simple à suivre, et il était là avant tout pour limiter les dégâts, puisque nous ne pouvions pas faire plus, malheureusement.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 24/07/2017
Messages : 210
Louis d'or : 1911
pretty face : Domhnall Gleeson
julius caesar : nestie luv.
Allegeance : Turold est très fidèle à son groupe et fait confiance à ses collègues templiers. Il croit dur comme fer aux principes du Temple et il essaye de suivre ses préceptes du mieux qu'il peut.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t3817-turold-demontfaucon-amen-uc?n
Templiers

Sujet: Re: Full Moon [Renée & Turold] Mer 23 Aoû - 19:23 ()
Full Moon
A melancholy town where we never smile
La Maitre de l’Ordre ne sembla pas agacée outre mesure par son ton. Turold s’était surpris lui-même quand sa voix avait soudainement sauté dans une humeur qu’il ne se connaissait plus vraiment. Ses années au séminaire lui avait appris à méditer, à se poser, à penser, à laisser les sentiments les plus forts partir pour ne laisser la place qu’à une passion bien plus tranquille et interne : celle du Christ. Une bénédiction particulière, emprunte d’une lumière calme et diffuse qui se voulait rassurante. Bien entendu, la religion catholique avait eu sa dose de violence et de comportements réprimables… Mais ils essayaient de changer. En tout cas, Turold essayait de changer tout en restant fidèle aux préceptes de l’église. C’était dur des fois. Mais la vie était sans cesse faite de sacrifices. On ne pouvait pas tout le temps contenter ses devoirs et sa propre conscience. Il y avait des choses plus grandes que soit qui ne se préoccupaient même pas de sa propre petite existence. Lui, le prêtre, le templier, était finalement insignifiant dans le grand rouage du monde. Qu’il soit présent ou pas, cela ne faisait pas de différence dans l’imposant plan de cet immense monde. Par contre, à un niveau plus immédiat, plus petit, plus local, il pouvait faire quelque chose. Aujourd’hui, avec le nombre réduit de croyants, même une âme de sauvée en valait la peine. Et se compromettre semblait un prix bien maigre à payer si cela pouvait éventuellement sauver des centaines d’humains innocents… Mais cette notion de sacrifice s’éteignait lorsqu’il se rendait compte à quel point il avait besoin des autres pour réussir à exécuter sa mission : Paris était devenu le théâtre de choses bien trop grandes pour ces murs et Turold se sentit encore plus petit qu’avant.

La femme finit par mentionner le fait que s’il s’embarquait tout seul dans un combat frontal avec la secte, il n’accomplirait pas grand-chose, et même, ferait peut-être plus de mal en amputant les Templiers de son expertise s’ils en avaient besoin dans le futur. Il hochait la tête doucement, en écoutant, les yeux vers le sol, les mains jointes sur ses cuisses, comme un enfant qui écoutait le sermon d’un professeur en sachant bien tout ça, et en écoutant poliment par respect… Surtout, Turold était fatigué de cette impression de se battre contre le courant qui le repoussait toujours plus près du rivage. Il avait ce sentiment que plus il se débattait, plus il s’enfonçait dans l’eau. Ses efforts, en plus d’être vains, semblaient empirer la situation. Mais il ne pouvait pas juste ne pas agir et ne pas exprimer son indignation. L’homme se sentait mourir un petit peu plus à l’intérieur chaque fois qu’il croisait du regard des fidèles du Clavis Aurea dans leurs tenues blanches. « Oui je comprends… » dit-il finalement. Les yeux toujours en train d’étudier le sol attentivement. Une pointe de résignation dans sa voix. Battu mais pas totalement mort non plus. « Vous semblez quand même convaincu que la secte va disparaître… » dit-il finalement. « Et s’ils finissaient par grandir, ou se métamorphoser ? Il me semble juste que les anéantir lorsqu’ils en sont à un stade aussi précaire serait préférable plutôt qu’attendre qu’ils ne se renforcent… Mais j’imagine qu’on ne le saura que trop tard. » et c’était ça qui énervait Turold. Les Templiers semblaient avoir constamment une vitesse de retard ces derniers temps. Quand allaient-ils briser le cycle ?
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

Pray
here, you won’t suspect a thing, you won’t see me in the mirror but I crept into your heart, you can’t make me disappear, til I make you. I made myself at home
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 17/11/2016
Messages : 337
Louis d'or : 905
pretty face : Gwyneth Paltrow
julius caesar : Tumblr & Real Face
Allegeance : Les templiers sont tous ce que j'ai, jamais je ne pourrais les abandonner. Je suis leur garde-fou, leur modèle à tous, je ne peux pas faillir à ma mission. Ce n'est pas possible.
these streets : Les anges et les démons sont arrivés sur terre, il y a plus de trois années maintenant. Ce ne sera pas une mince affaire de faire régner l'ordre, surtout avec Vox Populi qui nous donne du fil à retordre, mais cette mission n'est pas impossible.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t732-renee-denise-castel
Templiers

Sujet: Re: Full Moon [Renée & Turold] Lun 28 Aoû - 19:34 ()
Full Moon  
Renée & Turold


Je voyais bien que ce que je disais ne plaisait pas à Turold, c'était une certitude, mais voilà, notre marge d'action est réduite, on ne peut pas agir à notre guise, nous ne sommes pas des super héros qui sont là pour sauver une ville, ou le monde entier même si j'aimerais que ça soit le cas. Dans une autre vie, je me suis imaginée être la femme de Tony Stark, sa secrétaire, son amie, sa femme quoi, pour lui apporter tout mon soutien, mais malheureusement, ce n'est qu'une douce illusion, les Avengers ne font pas partis de notre monde, et Iron Man non plus. Dans cette vie là, je n'avais pas à disposition un super héros comme mari, non, j'avais juste un mari qui n'était pas templier et qui à force de secret avait fini par mettre fin à ces jours, en sautant du haut de notre immeuble. Il avait attendu patiemment que je sois là pour sauter, comme pour bien me faire comprendre que s'il en était arrivé là, c'était de ma faute, entièrement de ma faute. Mais je ne pouvais pas lui dire, c'était impossible, j'en avais fait le serment. De toute façon, il n'aurait pas été capable de tenir sa langue, il était trop instable psychologiquement pour comprendre et encaisser ce choc, alors j'ai du lui mentir, il l'a peut être découvert, il a peut être cru qu'il y en avait un autre, que mon travail n'était pas ce que je prétendais. Bref, il n'était plus là pour me soutenir, et je trainais ce souvenir comme un boulet qui était parfois plus lourd que je ne le voudrais réellement. Turold comprenait ce que je disais, il semblait résigné mais il n'y avait pas d'autres choses, ni d'autres alternatives pour le moment. J'aimerais avoir la latitude d'agir comme il le désirait, ce serait la meilleure chose à faire, assurément, mais ce ne serait pas possible sans créer un incident diplomatique sans précédent qui pourrait mettre en péril l'avenir des templiers, et ça, je ne pouvais pas me le permettre, que ce soit pour Arthur, ou Marieke, ou tous les autres templiers qui s'étaient engagés auprès de l'ordre, que ce soit par nécessité, ou par une plus grande conviction. Moi, je l'avais fait pas nécessité au départ, puisque j'avais réussi à me convaincre du bien fondé de nos actions. Aujourd'hui, notre existence est vitale pour que le peu d'équilibre qui règne sur la ville subsiste. Sans nous, le chaos serait encore plus grand assurément. Qu'allait-il arrivé pour Clavis Aurea au soir du 18 août ? Cette question demeurait sans réponse aucune pour le moment. Seul les plus fidèles parmi les fidèles devaient être choisi, mais combien de personnes cela représentait-il ? Quels seront les critères de sélections ? Qu'arrivera-t-il précisément aux élus ? Que se passera-t-il pour ceux qui n'auront pas été choisi ? Quid de Joshua Delacroix ? Tout cela n'était pas prévisible malheureusement.

" Si j'en avais la possibilité Turold, j'agirais de cette façon, je les tuerais dans l'oeuf, mais ce n'est pas possible, sans créer un incident qui mettrait à mal tous les templiers et bien plus de monde encore. La solution à ce problème est simple, mais elle n'est pas possible. Je ne peux rien vous dire sur ce qui se passera le 18 août au soir, parce que je n'en sais rien. J'ai beau être haut placée dans nos rangs, je n'ai pas de capacité d'omniscience ou quelques choses dans ce genre là. J'espère simplement que le sort des élus ne sera pas trop funeste. "

Je le désirais vraiment, mais il n'était pas possible de le savoir. Combien ? Qui ? Comment ? Des questions simples, mais des réponses impossibles à trouver, seul le temps pourra répondre à celles-ci, et ça ne me plait pas du tout. Mais c'est comme ça, n'est ce pas ? Les templiers ont rarement un temps d'avance sur les autres, je dirais même que nous avons souvent un petit temps de retard, mais pour le 18 août, nous sommes prêts à de nombreuses éventualités même si pour certaines, nous ne pouvons et nous ne pourrons rien faire.

" Je sais bien que cela ne vous plait Turold, mais nous avons pour ainsi dire les mains liées entre elles dans notre marge de manoeuvre. Une chose est sûre, je compte sur vous pour le 18 août. Nous devons limiter les dégâts et vous serez un rouage essentiel de cette soirée. Nous ferons de notre mieux, vous avez ma parole. Je ne sais pas si vous vouliez aborder d'autres sujets ? "

Nous avions fait le tour en ce qui concernait Clavis Aurea, du moins, je le pensais, mais s'il avait envie de parler d'autres choses c'était tout à fait possible, sinon, la discussion allait sans doute s'arrêter là, c'était à lui de voir, je n'avais aucune intention de le mettre à la porte, je me fais un devoir d'être à l'écoute de tous les templiers sans exception.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: Full Moon [Renée & Turold] ()
Revenir en haut Aller en bas
 
Full Moon [Renée & Turold]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» RAPHAEL ✦ Full moon my worst nighmare... after you
» Toutes les idées sont tissées sur le canevas de la nuit. || Songe Fugace ♠
» Full Moon Effects [Livre II - Terminé]
» The Full Moon |With Jordan Simmons|
» Préval Acte II; par Jean Erich René !
Static palms
melt your vibe
always on the hunt

a game of shadows :: Paris :: Nord-ouest :: Premier arrondissement :: Le louvre :: Le musée du Louvre :: Mona Lisa :: QG des templiers