boom bitch
Après un week end de liane foly, le forum ouvre ses portes !
Pour tout savoir sur les news de cette version, c'est par .
are you ready for it ?
Un cavalier de l'apocalypse, une pénurie inédite, un trésor chelou de ouf et surtout la fashion week...
Venez découvrir l'intrigue et ses quêtes ici.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 De l'influence du néant - Feat Libre
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1298-la-rose-n-a-d-epines-q
Revolutionnaires
homecoming : 05/01/2017
Messages : 249
Louis d'or : 184
pretty face : Bridget Satterlee
julius caesar : Fae & Helpers
the mighty bush : Superforce, je crois que c'est assez explicite pour que j'en dise plus, non ? En gros, je vous mets un pain dans la gueule et vous avez mal, voilà.
Allegeance : Je sais pas comment on pourrait me qualifier, je pense que je suis un peu l'opportuniste de service qui a suivi sa cousine et qui a trouvé ça cool. Après voilà, je veux des réponses, mais si je les ai pas, je m'en fous. Si je peux foutre un peu plus le boxon en ville, c'est bien aussi, m'voyez ?
these streets : Y'a un truc, c'est plus que certains. Quoi ? Je sais pas exactement, je vous l'avoue, mais y'a un truc. Mes cousins sont un peu louche, et puis tout ceux qui sont revenus aussi, enfin certains.

Sujet: De l'influence du néant - Feat Libre Ven 4 Aoû - 18:12 ()
De l'influence du néant
Siam & ??


Il y a certaines choses qui changent, d'autres qui ne changent pas, mais en ce moment, il y avait pas mal de choses qui changeaient pour ma part. Une impression qui était devenue plus que cela, qui était devenue une réalité, tout simplement, et cela commençait doucement mais sûrement par me gaver en profondeur. Si mes poings partaient de moins en moins, le sang coulait à flot. Souvent, c'était un petit saignement de nez, quelques choses d'anodin ou presque mais qui n'était pas très glamour, alors les gens s'en allaient et ils me laissaient en paix, pour ainsi dire. C'est vrai après tout, c'est un peu la honte de demander une photo ou un autographe alors que l'on saigne du nez, n'est ce pas ? Alors j'essayais quand même de cultiver la patience, mais souvent, elle était mise à rude épreuve, et elle s'étiolait au fur et à mesure de chaque soirée que je passais au boulot ou ailleurs. Je continuais cependant à agir comme je le faisais d'habitude, je restais parfois chez moi les soirs où je ne travaillais pas, mais je sortais aussi parfois, cela était variable et quand je sortais, je ne cherchais pas à me cacher, comme Yulia que personne n'avait vu depuis la fin du Dare or Die. A vrai dire, parmi le top 10, il y en avait qui se cachait, ou presque. Enfin, c'était l'impression que j'avais parce que je n'en entendais pas parler. Il y avait cependant Antonia, la grande gagnante, celle qui avait exploser le score qui semblait omniprésente, avec la secte notamment, Clavis Aurea. Je ne savais pas si sa rédemption était vraiment sincère ou non, mais si ce n'était pas le cas, elle jouait bien son rôle d'après ce que j'avais pu voir, et ce que les révolutionnaires infiltrés avaient pu me dire. Ce soir donc, je m'étais habillée de façon sexy, presque provocante puisque j'avais pris une veste de costard sans rien dessus, laissant entrevoir ma poitrine, pas trop, mais juste ce qu'il fallait pour en faire saliver plus d'un. C'était un test pour voir si les personnes qui me suivaient, qui se disaient être mes fans n'étaient là que pour ma plastique ou pour autres choses. Les premiers auront de la chance, les suivants sans doute un peu moins. Je m'avançais donc dans le septième arrondissement et je rentrais dans un bar que je ne connaissais pas vraiment, un bar où le gérant avait semble-t-il apprécié le Dare or Die puisque derrière le comptoir trônait l'affiche du top 10, avec ma tête dessus donc. Cela me fit rire, c'est ainsi qu'un verre arriva devant moi alors que je n'avais même pas commandé. Le barman me dit alors que c'était un cadeau de la maison, tout en me montrant l'affiche. Comme je faisais partie du jeu, j'avais droit à une boisson gratuite visiblement.

 
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t3017-yulia-b-acid-hasschmerz-lorsq
Démons
homecoming : 14/05/2017
Messages : 193
Louis d'or : 137
pretty face : Nisrina Sbia
julius caesar : (c) ❥ Bloedrose
legends never die : Démon du dépit puisant dans la sphère de la colère.
the mighty bush : Regard de pierre ↯ Capacité de pétrifier les muscles du corps (donc soit juste les membres : bras, jambes etc empêchant la personne de se déplacer et de bouger.) quelques minutes. Mais le détenteur peut également pétrifier le muscle du coeur entraînant la mort instantanée du regard quand bon lui semble. Quand il donne la mort avec ce pouvoir, il est comme punie par une supériorité divine, si bien qu'il est affaibli quelques heures et qu'il ne peut plus utiliser ses dons.
Allegeance : Déterminée à la vengeance, agissant très souvent tel quelqu'un de solitaire, Hasschmerz est très loin de montrer de l'importance envers son camp. Néanmoins, en cas de besoin, d'appel, c'est sans hésitation que la belle arrivera en peu de temps. Gardant tout de même un minimum de respect envers les siens et surtout supérieurs, elle fait en sorte de ne pas être trop remarquée ni même de les insatisfaire.
Il faut savoir qu'Hasschmerz ne fait que très rarement attention à ce qui peut advenir dans le futur. Et donc raison pour laquelle elle n'hésite pas à manipuler les proches de Yulia et à s'amuser en utilisant leurs pensées. Parfois elle agit donc comme Yulia l'aurait fait alors qu'il arrive que ce soit tout le contraire. C'est sans réflexion qu'elle fait la gentille tout comme l'indifférente. Après tout, il faut bien pouvoir se nourrir de quelque chose non ?
these streets : Hasschmerz s'intéresse que très peu au phénomène malgré son envie de n'être ni trop vue ni trop mise de côté. Cependant, grâce à ce qui s'est produit, elle sait qu'elle a eu droit à plus de connaissances et donc à plus de chances de se divertir auprès de tous.

Sujet: Re: De l'influence du néant - Feat Libre Dim 3 Sep - 11:19 ()


Yulia B. Acid feat. Siam A. De Stahl






De l'influence du néant


Sang, coups, meurtres définissaient très bien mon parcours dans le fameux jeu Dare Or Die et tellement j'y avais pris goût, que je n'avais plus hésité les défis au point même d'en devenir membre du top 10. J'étais connue depuis et malgré ça, je n'avais pas pointé mon nez face aux humains qui me dégoûtaient tous autant que les autres mis à part une en particulier avec qui j'avais partagé un moment inhabituel. Réaliser quelques défis à ses côtés avait permis à ma pensée de changer, celle de devoir abattre les humains un par un le moment venu. S'il y en a bien une sur qui je ne désirerai pas utiliser mon pouvoir c'est bel et bien elle, cette fille au sacré caractère.

Alors que je me remémorisai certains souvenirs tout en observant l'orage, une envie soudaine me vint à l'esprit, celle de sortir afin de m'amuser si je le pouvais. Me vêtant de façon légère et provocatrice, profitant du corps que j'avais en ma possession désormais, je sortis donc et partis en direction du septième arrondissement, lieu où grand nombre de passagers devaient se situer. À peine fus-je sortie qu'un homme dans la vingtaine osa s'approcher de moi et me balancer des paroles idiotes.  « Pitoyable, y'en a pas un pour rattraper l'autre », me disais-je. Lui répondant d'un large sourire, je me laissais complimenter bien que ce que je souhaitais n'était toujours pas accompli.

Celui-ci me racontait pas mal de choses à son sujet, semblait avoir un penchant pour mon physique et m'invita à le rejoindre dans l'un des bars plus tard dans la soirée comme s'il avait réussi à deviner ce à quoi je pensais à l'instant-même. Il fallait que je me bouge et surtout, puisse m'occuper comme je le voulais, raison pour laquelle je n'attendais pas une invitation pour m'y joindre. Dès que j'entrais dans ce bar à l'apparence très fréquenté, du moins, à l'heure actuelle, c'est avec surprise que j'aperçus Siam, celle à qui je pensais auparavant.

Me fichant totalement de me faire remarquer, je me mis à crier son nom, espérant qu'elle m'ait repéré avant de l'accompagner face au comptoir. Je fis même exprès de trébucher dans une chaise pour qu'un abruti me rattrape. Comme prévu, ce fut le cas et c'est avec joie que je le poussai, ne cessant pas de l'insulter. « Vous n'avez pas à me toucher, saleté de pervers ! C'est pas parce que je suis une femme que je suis facile au point d'être prise comme un gros tas de chair. Minable. »
codage par LaxBilly

_________________

Believe in your nightmare, darling.
Life is a beautiful lie.
And i'm your perfect devil.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1298-la-rose-n-a-d-epines-q
Revolutionnaires
homecoming : 05/01/2017
Messages : 249
Louis d'or : 184
pretty face : Bridget Satterlee
julius caesar : Fae & Helpers
the mighty bush : Superforce, je crois que c'est assez explicite pour que j'en dise plus, non ? En gros, je vous mets un pain dans la gueule et vous avez mal, voilà.
Allegeance : Je sais pas comment on pourrait me qualifier, je pense que je suis un peu l'opportuniste de service qui a suivi sa cousine et qui a trouvé ça cool. Après voilà, je veux des réponses, mais si je les ai pas, je m'en fous. Si je peux foutre un peu plus le boxon en ville, c'est bien aussi, m'voyez ?
these streets : Y'a un truc, c'est plus que certains. Quoi ? Je sais pas exactement, je vous l'avoue, mais y'a un truc. Mes cousins sont un peu louche, et puis tout ceux qui sont revenus aussi, enfin certains.

Sujet: Re: De l'influence du néant - Feat Libre Dim 24 Sep - 14:50 ()
De l'influence du néant
Siam & Yulia


Je ne savais ce qu'il y avait dedans, alors je disais au barman de gouter pour moi, histoire de savoir si je pouvais boire sereinement, ou au contraire pas du tout, et cela l'amusa, parce que je n'étais pas la seule à lui avoir fait la demande. Il but une gorgée, et me fit un clin d'oeil pour le dire que c'était sans danger. Il était peut être capable de sécréter du poison avec ces lèvres, qui sait ? Mais je m'en fichais royalement, et je vidais le verre d'une traite ou presque vu que ce n'était même pas de l'alcool fort, mais une sorte de bière aromatisée, un truc avec deux ou trois pourcents d'alcool, un truc pour les minettes, mais bon, c'était mieux que rien. Je demandais donc au barman, ce qu'il avait de meilleur à me proposer, et visiblement, il était heureux de m'avoir à son comptoir, très heureux même, qu'il me dit qu'il m'offrait le verre de whisky. Là, nous pourrions peut être nous entendre du coup, et effectivement, cet alcool était meilleur, plus fort mais largement meilleur. Je souriais alors que je ne prenais pas garde à qui rentrait dans le bar, c'est alors que quelqu'un scanda mon prénom. Un fan sans doute me disais-je mais en vérité, la voix m'était familière, et pour dire, c'était Yulia, cette folle avec qui j'avais réalisé bons nombres de défis pour arriver en 4ème position et elle juste derrière moi. Visiblement, elle n'a pas vraiment de soucis avec la notoriété qui découlait du jeu, vu comment elle venait de m'alpaguer. Mais elle semblait être encore plus tranquille que moi avec ça, en effet, un homme semblait l'avoir fait trébucher et elle lui en mettait plein la gueule. Cela fit sourire honnêtement, même si c'était totalement gratuit de sa part. J'avais vu clair dans son jeu, et ma foi si ça l'amusait, ça m'amusait aussi, alors buvant une gorgée de mon whisky, je m'approchais d'elle.

" Vous lâchez mon amie immédiatement d'accord ? "

Mais en vérité, l'homme qui n'avait rien demandé se prit une mandale dans la gueule pour lâcher Yulia qui me tombait dans les bras donc. Et j'éclatais de rire avec elle.

" Tu sais que tu pourrais être plus discrète ? Mais je crois que tu sais pas comment ça marche, n'est ce pas ? Viens donc, il parait qu'on a droit à un verre gratuit quand on fait partie du palmarès du Dare or Die, regarde, y'a nos têtes juste là. "

Et nous prenions place au comptoir, tranquillement. Je regardais derrière moi, mais personne ne semblait bronché malgré toutes les personnes qu'il y avait. Je souriais à cela, visiblement, ce soir nous faisions plus peur qu'autres choses, peut être que nous arriverons à passer une soirée tranquille, ou pas bien entendu.

 
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t3017-yulia-b-acid-hasschmerz-lorsq
Démons
homecoming : 14/05/2017
Messages : 193
Louis d'or : 137
pretty face : Nisrina Sbia
julius caesar : (c) ❥ Bloedrose
legends never die : Démon du dépit puisant dans la sphère de la colère.
the mighty bush : Regard de pierre ↯ Capacité de pétrifier les muscles du corps (donc soit juste les membres : bras, jambes etc empêchant la personne de se déplacer et de bouger.) quelques minutes. Mais le détenteur peut également pétrifier le muscle du coeur entraînant la mort instantanée du regard quand bon lui semble. Quand il donne la mort avec ce pouvoir, il est comme punie par une supériorité divine, si bien qu'il est affaibli quelques heures et qu'il ne peut plus utiliser ses dons.
Allegeance : Déterminée à la vengeance, agissant très souvent tel quelqu'un de solitaire, Hasschmerz est très loin de montrer de l'importance envers son camp. Néanmoins, en cas de besoin, d'appel, c'est sans hésitation que la belle arrivera en peu de temps. Gardant tout de même un minimum de respect envers les siens et surtout supérieurs, elle fait en sorte de ne pas être trop remarquée ni même de les insatisfaire.
Il faut savoir qu'Hasschmerz ne fait que très rarement attention à ce qui peut advenir dans le futur. Et donc raison pour laquelle elle n'hésite pas à manipuler les proches de Yulia et à s'amuser en utilisant leurs pensées. Parfois elle agit donc comme Yulia l'aurait fait alors qu'il arrive que ce soit tout le contraire. C'est sans réflexion qu'elle fait la gentille tout comme l'indifférente. Après tout, il faut bien pouvoir se nourrir de quelque chose non ?
these streets : Hasschmerz s'intéresse que très peu au phénomène malgré son envie de n'être ni trop vue ni trop mise de côté. Cependant, grâce à ce qui s'est produit, elle sait qu'elle a eu droit à plus de connaissances et donc à plus de chances de se divertir auprès de tous.

Sujet: Re: De l'influence du néant - Feat Libre Sam 7 Oct - 9:03 ()


Yulia B. Acid feat. Siam A. De Stahl






De l'influence du néant


D'un point de vue ambitieuse, tu savais comment attirer les autres vers toi. C'est pour cette raison-là que ce soir t'avais opté pour une telle tenue, et ravie, dès ton entrée dans le bar très fréquenté, tu t'étais aventurée. Or à peine tu accédais à cet endroit que tu remarquais que Siam s'y présentait déjà, avant toi. Enthousiaste alors tu avais décidé de te faire remarquer tout en la faisant venir vers toi. Dans les bras de l'idiot, tu sus qu'elle allait venir très rapidement et d'une certaine force, finirait ta partie de jeu en lui en collant une dont il ne serait pas prêt d'oublier.

Finissant donc dans ses bras à elle, tu ricanas légèrement tout en l'observant avant d'entamer la discussion. « Tu sais que tu pourrais être plus discrète ? » ainsi que « Viens donc, il parait qu'on a droit à un verre gratuit quand on fait partie du palmarès du Dare or Die, regarde, y'a nos têtes juste là. » se répétaient dans ton crâne d'assoiffée. Avec un large sourire, tu t'approchais alors de l'affiche vous concernant puis n'hésitais pas à aborder le barman qui n'avait pas l'air si âgé que ça.

« Si j'écoute ce que dis mon amie, ici, présente, j'ai l'droit à un verre gratuit ? C'est plutôt pas mal ça. Jm'attendais pas à un tel accueil dans un lieu comme celui-là. T'as quoi d'appréciable, dis-moi ? » Tu te mis à lire ce qu'il proposait puis citas ton envie « Le Campari, là. Il m'fait dl'oeil. Y en a toujours, rassures-moi ? » Ne le quittant pas des yeux et lui adressant un sourire, tu étais consciente de ton charme et en usais pas mal.

Reprenant de suite ton occupation envers Siam, tu l'observas et n'hésitas pas à lui dire ce que tu pensais. « T'as pas changé. De ce que j'vois, t'es toujours aussi belle et étonnante. T'es parfaite ce soir tout comme les jours qu'on a pu partagé ensemble. » Tu attendais de te faire servir tout en montrant à quel point cela te faisait plaisir de la retrouver en ce temps orageux. « Faudrait qu'on s'fasse une sortie, ailleurs, après. Du moins, si tu l'veux bien. »

Après ces mots, tu te tournas et regardais ceux qui ne cessaient pas de vous observer et de parler à votre sujet de loin comme de près. Tu te mis à entamer la marche jusqu'à une table prise par de nombreux jeunes et te posais à leurs côtés. « Bah alors, on ne dit plus rien, maintenant ? » Souriante, ténébreuse et rayonnante, tu profitais encore une fois du corps dont t'avais hérité afin d'assouvir tes besoins.
codage par LaxBilly

_________________

Believe in your nightmare, darling.
Life is a beautiful lie.
And i'm your perfect devil.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1298-la-rose-n-a-d-epines-q
Revolutionnaires
homecoming : 05/01/2017
Messages : 249
Louis d'or : 184
pretty face : Bridget Satterlee
julius caesar : Fae & Helpers
the mighty bush : Superforce, je crois que c'est assez explicite pour que j'en dise plus, non ? En gros, je vous mets un pain dans la gueule et vous avez mal, voilà.
Allegeance : Je sais pas comment on pourrait me qualifier, je pense que je suis un peu l'opportuniste de service qui a suivi sa cousine et qui a trouvé ça cool. Après voilà, je veux des réponses, mais si je les ai pas, je m'en fous. Si je peux foutre un peu plus le boxon en ville, c'est bien aussi, m'voyez ?
these streets : Y'a un truc, c'est plus que certains. Quoi ? Je sais pas exactement, je vous l'avoue, mais y'a un truc. Mes cousins sont un peu louche, et puis tout ceux qui sont revenus aussi, enfin certains.

Sujet: Re: De l'influence du néant - Feat Libre Dim 15 Oct - 8:12 ()
De l'influence du néant
Siam & Yulia


L'homme venait de se prendre une belle droite, il allait s'en souvenir un bon petit moment, mais peut être qu'il allait s'amuser à revenir à la charge, à moins que le palmarès du Dare or Die accroché au mur ainsi que mon poing qui venait de s'écraser sur sa figure ne le dissuade de cela. En tout cas, nous allions au bar pour prendre notre verre gratuit, et nul doute que devant une telle démonstration de force de notre part, le barmaid n'allait pas se faire prier pour nous le donner n'est ce pas ? Il était même presque assuré que nous repartirions d'ici avec une notre bien maigrichonne par rapport à ce que nous pourrions boire, ce n'est pas pour rien que j'avais choisi l'endroit et sans doute qu'il en était de même pour Yulia, n'est ce pas ? Ou pas, mais cela n'avait pas guère d'importance, puisque nous allions passer un bon petit moment à boire et à nous amuser un peu. Elle semblait surprise du verre offert, le hasard faisait donc bien les choses, pour que le top 4 & 5 du Dare or Die se retrouvent au même endroit en même temps sans s'être consultées. Cela me fit sourire lorsqu'elle demanda un cocktail bien particulier que je n'avais jamais pris, à moins que ça ne soit un alcool qu'elle connaisse bien, en tout cas, même à Et elle croqua la pomme, je n'en avais jamais bu, ni même vu, mais ce n'était qu'un petit détail quoiqu'il arrive. Le serveur lui faisait donc comprendre qu'elle pouvait avoir ce qu'elle désirait comme verre gratuit, et donc qu'il allait lui donner cela. Elle semblait heureusement de me revoir, ce qui était réciproque même si elle était clairement naturellement plus machiavélique encore que moi, mais là aussi ce n'est qu'un détail. Elle voulait faire une petite sortie après ce verre là, ailleurs, ce qui ne me dérangeait pas le moins du monde.

" Toi aussi t'es toujours aussi canon rassure-toi. On peut faire ça oui, je comptais rester un peu par ici mais après on peut aller s'amuser jusqu'au bout de la nuit sans problème. "

Cela semblait nous convenir, mais Yulia avait des fourmis dans les jambes ce soir, elle semblait avoir envie de tout fracasser, comme s'il y avait encore des défis du Dare or Die à relever, ce qui me faisait sourire. Cette soirée s'annonçait finalement encore mieux que prévue. Elle s'était approchée d'une table de jeunes qui parlaient sur nous puisqu'ils n'arrêtaient pas de nous regarder depuis que nous avions fait forte impression. Sans doute étaient-ils en train de débattre sur nous, si nous ne sommes que de pauvres humaines un peu folles, ou peut être plus que ça, à moins qu'ils ne veuillent nous ajouter à leur tableau de chasse. C'est vrai que ça doit être stylé de se dire qu'on a pu coucher avec le top 4 et 5 du Dare or Die, ça doit en jeté auprès des autres. Mais visiblement, ils avaient plus peur qu'autres choses vu qu'ils ne disaient plus rien alors que Yulia était à leur hauteur. Elle avait comme jeté un froid, et moi je riais de ma place, pour le moment. Je me demandais ce qu'ils allaient bien pouvoir lui dire, s'ils osaient ouvrir leur bouche à nouveau. Je décidais alors de parler fort pour qu'ils m'entendent de là où j'étais.  

" Alors comme on ose plus rien dire quand la demoiselle qu'on mate depuis un petit moment arrive à vos côtés ? Vous pourriez au moins la complimenter sur son physique, non ? "

Et puis finalement, je commençais à mon tour à m'avancer vers leur table comme pour les inciter à parler, un peu, juste ce qu'il faut pour qu'ils puissent recevoir un petite gifle ou quelques choses comme ça.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
oh, look what you made me do

Sujet: Re: De l'influence du néant - Feat Libre ()
Revenir en haut Aller en bas
 
De l'influence du néant - Feat Libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ○ Après une bonne torture, un bon bain. ¤ [Feat Libre]
» Trying something ∆ Feat Libre
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
Ready for it ?
Are you
i see how this is gonna go, touch me & you'll never be alone

a game of shadows :: Paris :: Sud-Ouest :: septième arrondissement