boom bitch
Après un long dimanche, mais pas de fiançailles, nous voilà de retour !
Pour tout savoir sur les nouveautés de la version, c'est par .
dying to be born again
L'intrigue est de retour, pour vous jouer de mauvais tours... ou pas.
Dans tous les cas, c'est par .
paris versus the apocalypse
Quoi de mieux pour lutter contre l'apocalypse qu'un apéro ?
Pour vous inscrire à l'event, c'est par là.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 I'm gonna be fine (Ombeline)
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: I'm gonna be fine (Ombeline) Ven 25 Aoû - 14:10 ()


don't stress your mind
We got the world in our hands and we're ready to p l a y. I got the keys to the universe. So stay, with me, 'cause I got the k e y s baby.



La pénombre prend place petit à petit. Ton impatience se faisait sentir à travers tes pas répétitifs. Le soleil t'interdisait toute sortie tel un vampire. Depuis une semaine, tu n'avais pu faire aucun voyage nocturne. L'argent commençait à te manquer ce mois ci alors tu as augmenté tes heures de travaille en tant que barman, et diminué celles du photographe. Mais cette nuit, tu avais enfin un peu de repos. Et tu profitais souvent de ton quartier paisible, presque inhabité pour démarrer ton escapade. Peu d'yeux étaient présents pour scruter le ciel, et rarement des humains.
La lune brille enfin. Tu déploies tes ailes, comme un réflexe imprégné de tes années sur Terre. Tes yeux reptiliens se dilatent face à l'excitation de sentir ton véritable corps dans les airs. Tes muscles se contractent, roulent sous ta peau, et d'un bond, tu sautes de la terrasse qui n'était autre que le toit de ton immeuble. Tes écailles glissent sous le vent. Tu te sens réellement vivant uniquement sous cette forme. Tes instincts reprenaient leur droit. D'un coup d'aile, tu prends de l'altitude. Tu caches ta silhouette dans la brume, te permettant une liberté dans tes gestes que tu appréciais. Tu virevoltais, tournoyais comme si tu ne l'avais pas fait depuis des mois. Tu embrasses les brises, imitant l'aisance d'un oiseau.

Tu as passé des heures, déplaçant ton corps entre les arbres, comme un jeu entre tes ailes et la vitesse. Tu as couru aussi. Couru jusqu'à t'époumoner, épuiser tes muscles ayant un trop plein d'énergie. Dans la forêt, tu cries, relâchant toutes les vibrations en toi. Ça t'apaisait. Tu savais qu'ici, tu étais seul. Tu l'aurais senti autrement. Tu l'aurais entendu. Être discret dans une forêt n'est pas une chose simple. Les branches craquent sous les pieds, la voix s'emballe à chaque sursaut. Tu avais trouvé un territoire abandonné, ton terrain de jeu.

Quand tu commences à sentir la fatigue, tu t'élèves de nouveau dans les aires pour finalement te diriger vers ton foyer. Ta course est plus lente, tu prends ton temps, tu apprécies la vue. Ta hauteur te laissait visualiser une ville rétrécie par la perspective. Tu ne distinguais plus les habitations les unes des autres, tu constatais seulement Paris parsemé de lumières. C'était beau. Tu ne te lassais jamais de ce spectacle urbain.

La soirée aurait pu être habituelle si tu n'avais pas eu l'idée d'exercer une toute autre activité, la chasse. Un oiseau décide d'accompagner ton vol, sous ton nez. Tes mâchoires claquent et le manquent. Pris d'un second souffle, tu accélères ton rythme, les yeux rivés sur ta proie. Tu ne réfléchis pas, guidé par ton estomac dictateur. Ton grognement indique à l'animal que tu n'es pas loin. Il avait sans doute un ange gardien, car tu réalises que c'est de ton immeuble que tu te rapproches dangereusement. À découvert, ayant baissé d'altitude sans t'en rendre compte et à quelques centimètres des briques de l'établissement, c'est d'un coup de force que tu décolles, te prenant maladroitement le rebord de ton toit terrasse pour finir ta route sur cette dite terrasse. Par réflexe, ton corps était redevenu humain, et tu roules à présent, poussé par l'élan de ta chute. Tu as la peau en feu, n'osant pas bouger durant les premières minutes, seulement jurer face à ta connerie. Tu te redresses difficilement, n'appréciant par la douleur de brûlures contre le bitume. Tu respires, longtemps, simplement assis au sol. T'as la prothèse tordue, si bien qu'avec tes vêtements, on pourrait croire que ta jambe était monstrueusement tordue, cassée. Ça allait te représenter encore des heures de boulot à redresser ce substitue de membre. Tu y avais passé du temps, tu aimais bien l'améliorer selon tes goûts. Que ce soit esthétique ou pratique, tu modifiais souvent ce morceau. Tu soupires, t'attardant à présent sur tes blessures organiques. Écorché par le sol, ayant pris un sacré coup sur le crâne, le temps te permettait d'appréhender de nouveau ton environnement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 21/08/2017
Messages : 157
Louis d'or : 545
pretty face : Lily-Rose Depp
julius caesar : Lulu !
the mighty bush : ARMURE CORPORELLE - La peau de celui qui possède cette capacité est imperméable à toute blessure. Comme un bloc, elle ne peut être transpercée. Il ne ressentira aucune douleur.
Allegeance : Je suis du coté des templiers et de Lucien. Mais si un jour il faut que je choisisse.. Je serais toujours du côté de Lucien.

these streets : Le grand départ.. Au début je ne comprenais pas mais maintenant je sais pour les anges... Mais si il y a autre chose je suis pas au courant et faudrait penser à me le dire !
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4060-qui-ne-tente-rien-n-a-rien-om
Templiers

Sujet: Re: I'm gonna be fine (Ombeline) Ven 25 Aoû - 16:33 ()
I'm gonna be fineThe ghost of you is close to me
Don't let me be gone

Il parait que la nuit les démons reprennent le dessus plus facilement... Le silence de la nuit leur est favorable et la lune les protège... La nuit est fourbe et lorsqu'elle est accompagnée de la fatigue personne ne peut plus resister à ses démons. Alors on cherche un moyen de s'enfuir, d'oublier, de se protéger... Mais ce n'est que temporaire, ils finissent toujours par venir. Ils attendent juste le bon moment.

Je pose mon crayon sur le bureau en lâchant un soupire, mes mains tremblent légèrement... Je ferme les yeux et souffle doucement mais j'ai la gorge serrée, alors j'attrape mon paquet de cigarettes et me lève. Je m'en allume une avant de craquer et me dirige vers la fenêtre de ma chambre. Je trouve ça idiot.. L'odeur de brûlé me fait souffrir et fait remonter mes pires souvenirs à la surface mais il n'y a que la cigarette qui parvient à me détendre... Ca n'a pas de sens et je n'en verrais sûrement jamais mais je m'en fiche. Tout ce qui compte c'est que ça m'aide à me sentir mieux...

Je lève les yeux vers la lune qui est désormais bien haut dans le ciel et je me demande pourquoi elle est autant.. Mal vu. On la lie aux démons, à la noirceur.. Pourtant elle est magnifique... Je secoue doucement la tête et reprends une bouffée de mon poison. C'est pas le moment de m'extasier sur tout ce que je vois...

Puis une ombre vient s'écraser sur le toit de l'immeuble d'en face me faisant légèrement sursauter. Qu'est ce que c'était ? Un truc aussi énorme ça ne pouvait pas être un oiseau..! Alors quoi, un ange ?... Je me mords la lèvre et me décide à aller voir en faisant attention à ne pas réveiller ma tante.

Une fois dans l'immeuble je me demande si je n'aurais pas mieux fait de rester bien sagement à l'intérieur.. Mais il faut au moins que je vois ce qu'il s'est passé, ce que c'était. Alors je prends une inspiration et monte le plus discrètement possible jusqu'au toit... C'est une partie réservée à un habitant ? Je retiens un soupire et pose ma main sur la poignet de la porte. J'hésite un instant et fini par la tourner... La porte s'ouvre.

© 2981 12289 0

_________________

My drawings represent
the world as
I see it
Revenir en haut Aller en bas
Invité
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: I'm gonna be fine (Ombeline) Ven 25 Aoû - 20:52 ()


don't stress your mind
We got the world in our hands and we're ready to p l a y. I got the keys to the universe. So stay, with me, 'cause I got the k e y s baby.



Tes sens reprenaient leur ampleur habituelle, et lorsque ton corps t'autorise enfin à te relever, tu entends un bruit. Le bruit d'une porte grinçante. Pour rendre privée ta terrasse et marquer ton territoire, tu avais installé une porte au bout de la cage d'escalier, liant ton toit à la rue. Elle donnait sur un petit espace légèrement en contrebas de ta terrasse, reliée à elle par quelques marches. De cette manière, tu ne voyais absolument pas qui venait de s'introduire dans ta propriété. Tu réprimandes un grognement animalier, sentant ton coeur s'accélérer. Des images s'infiltrent dans ton crâne, tandis que l'angoisse te comprime la cage thoracique. Tu doutais, tu supposes. L'idée qu'Eponine t'ait suivi jusqu'ici te traverse l'esprit. Tu t'en persuades presque. Tu es silencieux, tu patientes quelques secondes. Aucun mot ne déchire le silence pesant, aucune silhouette ne se dessine dans la pénombre.
Tu craignais cette femme. Chasseur, te sentir proie ne faisait que te ramener à l'époque d'Apollon. Il t'avait traqué et avait terminé ta vie d'une flèche plantée. Cette sensation t'oppressait, et ta crainte naturelle et instinctive s'immisçait en toi. Tu n'avais plus qu'une idée idée en tête, celle de fuir.

Tu titubes, marchant maladroitement avec ta prothèse brisée. Tes pas sont boiteux, sautiller sur un pied serait presque plus simple. Tu ne cherches plus à savoir qui est l'inconnu qui t'effraie, tu te décides à te rapprocher du bord du toit le plus rapidement possible. Avec la vitesse, le choc brutale t'empêche néanmoins de courir. Tu auras une magnifique ligné de bleus, tachetant ta peau blanchâtre. Tu poses tes mains sur le rebord, t'appuyant pour y déposer ton pied et le reste d'un autre. Prêt à te jeter de nouveau dans le vide, tu jettes un nouveau regard derrière toi pour apercevoir une chevelure rousse qui t'interpelle. Tu te stoppes dans ton élan, ton visage se décompose. Tu ne t'attendais absolument plus à tomber sur une jeune femme que tu ne connaissais ni d'Eve ni d'Adam. A la fois choqué et soulagé, tu finis par lâcher honteusement quelques mots. "Oh... Bonsoir."

Les informations fusent dans ton cerveau. Tu cherches quelle est la meilleure option pour baratiner la demoiselle. Voir un homme blessé prêt à se jeter d'un immeuble n'avait rien de commun. Lentement, tu redescends de ton perchoir, calmant tes craintes. Elle n'avait pas l'air de te vouloir du mal. "Qu'est ce que vous faites chez moi?" Tu gagnes du temps, assez pour que ta réflexion s'achève. Tu te rapproches de la jeune, à l'affût du moindre geste agressif. Tu sais qu'elle doit se sentir épiée mais tu sais aussi que dans ce nouveau monde, tu ne pouvais pas faire confiance à la première minette aux allures inoffensives. Tu t'arrêtes finalement ne supportant plus cette marche étrange qu'est la tienne. Tu t'appuies contre un mur, confrontant ton regard au sien. "Je vais bien." Tu tentes de la rassurer sur ton état, même si des mots ne valent jamais une image.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 21/08/2017
Messages : 157
Louis d'or : 545
pretty face : Lily-Rose Depp
julius caesar : Lulu !
the mighty bush : ARMURE CORPORELLE - La peau de celui qui possède cette capacité est imperméable à toute blessure. Comme un bloc, elle ne peut être transpercée. Il ne ressentira aucune douleur.
Allegeance : Je suis du coté des templiers et de Lucien. Mais si un jour il faut que je choisisse.. Je serais toujours du côté de Lucien.

these streets : Le grand départ.. Au début je ne comprenais pas mais maintenant je sais pour les anges... Mais si il y a autre chose je suis pas au courant et faudrait penser à me le dire !
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4060-qui-ne-tente-rien-n-a-rien-om
Templiers

Sujet: Re: I'm gonna be fine (Ombeline) Ven 25 Aoû - 22:26 ()
I'm gonna be fineThe ghost of you is close to me
Don't let me be gone
Je grimace légèrement en entendant la porte grincer, on repassera pour la discrétion. Je me mords la lèvre et  me dis que cramée pour cramée... Alors je passe là porte sans me cacher et observe le toit terrasse. Mon regard s'arrête sur un homme en train de boiter jusqu'au bord du toit. Qu'est ce qu'il fait ? Il est blessé..!

J'avance doucement et lorsqu'il monte sur le rebord je m'arrête net. Il.. Il compte se suicider..? Il tourne la tête et nos regards se croisent, il a l'air... Surpris... Son visage se décompose littéralement.

- Oh... Bonsoir

Je le détaille du regard et même avec le peu de lumière que nous amène la lune j'arrive à voir sa jambe tordue, les bleues et les égratignures.. Même ses vêtements sont déchirés par endroit.. Je me mords la lèvre, y a pas de doute c'est lui l'ombre qui est tombée.

- Bonsoir...

Il redescend sur le toit et je lâche un soupir de soulagement.

- Qu'est ce que vous faites chez moi ?

Oula.. Il se rapproche doucement en boitant toujours.. Il n'a pas l'air de m'en vouloir, il a juste l'air vraiment.. Etonné.. Il s'arrête et s'appuie contre un mur sans jamais me lâcher du regard.

- Je vais bien.

Comme si je pouvais croire à ça...! Je fais un pas vers lui et m'arrête, il pourrait me voire comme une menace ! Après tout je viens chez lui comme ça..

- J'ai cru voir quelque chose tomber alors je suis venue voir.. Et désolée, je ne vous crois pas vraiment... Vous n'allez pas bien.

D'un mouvement de la tête je désigne sa jambe, sans jamais lâcher des yeux cet... Ange ?
© 2981 12289 0

_________________

My drawings represent
the world as
I see it
Revenir en haut Aller en bas
Invité
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: I'm gonna be fine (Ombeline) Sam 26 Aoû - 15:47 ()


don't stress your mind
We got the world in our hands and we're ready to p l a y. I got the keys to the universe. So stay, with me, 'cause I got the k e y s baby.



Sa démarche, beaucoup plus gracieuse que la tienne se fait percevoir au travers d'un pas. Elle semble douter, on pourrait croire à deux adolescents gênés, n'osant pas aborder l'autre. Dans son silence timide, elle te laisse enchaîner tes phrases. Tu n'as pu connaître sa voix que lorsqu'elle qu'elle t'a poliment salué. Douce et hésitante. Elle n'avait pas l'air d'avoir un caractère très affirmé, tout du moins avec les inconnus. Et encore plus avec un mec louche comme toi. Le tableau de la scène n'était pas glorieux et n'inspirait pas confiance. Mais elle ne se démonte pas, et répond à ta question. "J'ai cru voir quelque chose tomber alors je suis venue voir. " Tu sembles intrigué de son aveu. Et tu l'es. Tu aurais aimé la questionner sur ce quelque chose, voir le souvenir exacte qu'elle avait de cet instant. " Moi aussi. Enfin, je l'ai senti. " Tu joues la victime, c'est ton choix d'acteur. Tu aurais dû te lancer dans cette branche, à force de mentir, tu avais un excellent jeu. Tu lâches un rire sonnant nerveusement, piochant dans tes craintes profondes pour ton cinéma. " Et j'ai bien cru que c'était cette... chose qui était revenue m'achever pour tout vous dire... " Ce qui donnait une parfaite explication à ta tentative de fuite aérienne. Tu restes vague sur ta propre description, attendant celle que te donnera l'humaine. Tu ne sentais rien en elle de surnaturel. Ce don offert à tous les dieux n'était pas très précis chez toi, mais tu en avais presque la certitude.

"Et désolée, je ne vous crois pas vraiment... Vous n'allez pas bien." Elle t'indique d'un geste de son visage ta jambe. "Ça? Ce n'est rien." Tu t'assois pour gagner en équilibre, ne pouvant faire autrement pour retirer l'instrument de marche. Tes doigts glissent sur ton jean, exerçant quelques gestes précis et habituels au dessus de ton genou. Quelques roulement mécaniques se font entendre, t'autorisant à retirer ta prothèse. Sans aucune délicatesse, tu tires sur le semblant de pied gauche pour que l'objet se sépare enfin de ta jambe. Enfin, des quelques dizaines de centimètres de ta cuisse. "En quelques heures de travail, je pourrais réparer ça..." Tu l'avais faite presque entièrement, ajoutant plusieurs sécurités et un maniement moins complexe pour la retirer d'urgence. Tu la mets en évidence pour qu'elle comprenne bien que tu ne viens pas de t'arracher la jambe mais bien de ce qu'il s'agit. Tu tentes un nouveau sourire rassurant, toi même rassuré par sa présence. Tu profites d'un bruit parfaitement naturel du vent pour scruter le ciel comme si tu craignais qu'une bête te menaçait. Parfois tu t'aimais. "En tout cas, merci d'être venu. Je... c'est rassurant." Tu aimes persuader les autres que tu es fragile, inoffensif, humain. Ton handicape est un véritable atout dans ce domaine, donnant cette impression d'être sans défense. Et tu en jouais. Il fallait bien que tu en tires parti. Lorsqu'il s'agit d'affrontement, celui ci te faire clairement défaut dans ton équilibre. Et ça... c'était rageant.

Tu avais pris le temps de te relever, croyant bon que l'unijambisme serait plus confortable. "D'ailleurs... pourquoi vous êtes réveillée à cette heure?" Histoire de connaître l'autre point où tu as merdé. Si cette femme s'amuse à regarder par la fenêtre chaque nuit, il y a des chances qu'elle puisse te revoir. Ou t'ait déjà vu. C'est peut être le seul point que tu n'as pas considéré.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 21/08/2017
Messages : 157
Louis d'or : 545
pretty face : Lily-Rose Depp
julius caesar : Lulu !
the mighty bush : ARMURE CORPORELLE - La peau de celui qui possède cette capacité est imperméable à toute blessure. Comme un bloc, elle ne peut être transpercée. Il ne ressentira aucune douleur.
Allegeance : Je suis du coté des templiers et de Lucien. Mais si un jour il faut que je choisisse.. Je serais toujours du côté de Lucien.

these streets : Le grand départ.. Au début je ne comprenais pas mais maintenant je sais pour les anges... Mais si il y a autre chose je suis pas au courant et faudrait penser à me le dire !
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4060-qui-ne-tente-rien-n-a-rien-om
Templiers

Sujet: Re: I'm gonna be fine (Ombeline) Sam 26 Aoû - 17:23 ()
I'm gonna be fineThe ghost of you is close to me
Don't let me be gone
- Moi aussi. Enfin, je l'ai senti.

Est-ce qu'il essaye de me convaincre qu'il n'est pas tombé du ciel ? Il lache un rire.. Nerveux. Il ment.

- Et j'ai bien cru que c'était cette... chose qui était revenue m'achever pour tout vous dire...

Il regarde sa jambe complètement tordue et fini par s'assoir. Je l'observe, il est blessé j'arrive à sentir l'odeur du sang.. Il y a beau en avoir peu le vent vient en ma faveur et m'amène l'odeur de cuivre...

- Ça? Ce n'est rien

Des bruits comme... Mécaniques se font entendre et je m'approche un peu. Il.. Vient de retirer sa jambe.. Je reste un moment à la regarder avant de comprendre que ce n'est qu'une prothèse, la fatigue me monte au cerveau.

- En quelques heures de travail, je pourrais réparer ça...

Il me sourit légèrement se met à scruter le ciel alors que le vent balaye le toit. Je me mord légèrement la lèvre, il ne faut pas que je me laisse amadouer.

- En tout cas, merci d'être venu. Je... c'est rassurant.

Il a l'air sincère.. Mais.. Je ne sais pas. Si cette "chose" comme il dit était venu ce soir, si elle était ce que j'avais vu... Je lâche un soupire, réfléchis Ombeline... Il dit qu'il n'a fait qu'entendre la chose tomber. Alors pourquoi est ce que sa prothèse est dans cet état ? Pourquoi y a-t-il du sang frais sur lui ? Bon il avait dit que la chose l'avait déjà attaqué.. Mais.. Aujourd'hui ? Non le sang aurait eut le temps de sécher ! C'est plus que récent là ! Et je ne comprends toujours pas pourquoi il a tenté de sauter ..!

- D'ailleurs... pourquoi vous êtes réveillée à cette heure?

Il est de nouveau debout devant moi, j'étais tellement dans mes pensées que je ne faisais même plus attention à ses mouvements... En tout cas, je suis sûre de moi, il est tombé. C'est lui la chose. Après c'est normal qu'il ne me le dise pas vu ils ne doivent pas en parler aux humains. Alors ok, je prends sur moi.

- Je dessinais pour essayer de m'endormir..  

Je lui souris légèrement et m'approche encore.

- Vous voulez de l'aide ? Pour retourner chez vous je veux dire.. Vu que votre jambe est dans un sale état...

"Sale état" est pour le coup un véritable euphémisme...

- Sinon je peux toujours rentrer chez moi en essayant d ne pas m'inquiéter pour vous qui seriez resté seul et mal en point sur ce toit
© 2981 12289 0

_________________

My drawings represent
the world as
I see it
Revenir en haut Aller en bas
Invité
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: I'm gonna be fine (Ombeline) Lun 28 Aoû - 17:17 ()


don't stress your mind
We got the world in our hands and we're ready to p l a y. I got the keys to the universe. So stay, with me, 'cause I got the k e y s baby.



Elle reste muette, tu ne sais quoi en penser. Ton esprit s'affole, tu ne pouvais lire ses pensés malgré toute ta bonne volonté. La seule chose que tu as pu lire sur son visage, c'est sa surprise quand tu as décroché ta prothèse. Ce n'était pas le genre de choses auquel on s'attend. Mais ça s'arrêtait là. Tu aurais aimé avoir ce don. Elle n'était pas expressive, et ça ne t'arrangeait pas. Elle ne t'a d'ailleurs posé aucune question, ce qui était intriguant. Tu ne sais pas si elle était extrêmement timide ou si elle se doutait de quelque chose. Le seul signe qu'elle laisse apparaitre est un petit sourire, après t'avoir expliqué qu'elle dessinait. Tu étais face à une femme créative et ce tout ce que tu savais d'elle pour le moment. Vous étiez dans un monde où la moindre parole, le moindre geste avait une conséquence. Même si tu souhaitais la liberté, elle n'était qu'illusoire. Jamais tu ne seras libre d'agir selon ta seule volonté. Tu t'adaptais au monde qui t'entourait, aux êtres qui t'entouraient. A l'être humain. Tu étais coincé.

Elle s'approche de toi. " Vous voulez de l'aide ? Pour retourner chez vous je veux dire.. Vu que votre jambe est dans un sale état... Sinon je peux toujours rentrer chez moi en essayant de ne pas m'inquiéter pour vous qui seriez resté seul et mal en point sur ce toit " Ca te fait sourire. L'homme pouvait être réellement bon. Et c'est ce que tu retenais généralement d'eux. Vous, les dieux, les anges ou démons, pouviez parfois vous montrer beaucoup plus vicieux qu'eux. L'homme fait des fautes mais est rarement mauvais. C'est pour cela que tu cherchais à t'intégrer parmi eux. " C'est gentil de proposer. Et de vous inquiéter. " Tu sautilles aussi dignement que tu puisses, t'approchant de la porte te menant directement à des escaliers, qui eux même, liaient ton salon bordélique à l'extérieur. " Je veux bien de l'aide pour descendre. " Sinon, il fallait que tu fasses cela sur le postérieur, comme un enfant de quatre ans. " Vous voulez un verre? Pour vous remercier tout de même. " Une fois dans le salon, après l'avoir remercié, tu t'éloignes pour chercher ta prothèse de rechange. Ce n'était pas la première fois que tu te brisais la jambe. Alors tu en avais une basique en silicone, que tu enfiles rapidement. " Tu habites ici depuis longtemps? Je ne savais pas que j'avais des voisins aussi proches. "

Revenir en haut Aller en bas
avatar
the last young renegades
homecoming : 21/08/2017
Messages : 157
Louis d'or : 545
pretty face : Lily-Rose Depp
julius caesar : Lulu !
the mighty bush : ARMURE CORPORELLE - La peau de celui qui possède cette capacité est imperméable à toute blessure. Comme un bloc, elle ne peut être transpercée. Il ne ressentira aucune douleur.
Allegeance : Je suis du coté des templiers et de Lucien. Mais si un jour il faut que je choisisse.. Je serais toujours du côté de Lucien.

these streets : Le grand départ.. Au début je ne comprenais pas mais maintenant je sais pour les anges... Mais si il y a autre chose je suis pas au courant et faudrait penser à me le dire !
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4060-qui-ne-tente-rien-n-a-rien-om
Templiers

Sujet: Re: I'm gonna be fine (Ombeline) Mer 30 Aoû - 17:43 ()
I'm gonna be fineThe ghost of you is close to me
Don't let me be gone
- C'est gentil de proposer. Et de vous inquiéter.

Je le regarde sautiller jusqu'aux escaliers en me demandant si il veut de mon aide..

- Je veux bien de l'aide pour descendre.  

Je souris légèrement et hoche la tête, je regarde sa prothèse et me décide à la ramasser même si.. C'est vraiment étrange de ramasser la jambe de quelqu'un. Puis je le rejoins et l'aide à descendre les marche jusqu'à.. Son salon.

- Vous voulez un verre? Pour vous remercier tout de même.

Il s'éloigne pour aller se chercher une autre jambe et je laisse celle que j'ai ramassé contre le mur.

- Oh.. Je veux bien, merci

Sa prothèse est plus basique et moins.. Réaliste ? Que l'autre..

- Tu habites ici depuis longtemps? Je ne savais pas que j'avais des voisins aussi proches

Tout dépend de ce qu'il appelle "longtemps" ..  Alors j'hausse les épaules et lui sourit.

- J'habite chez ma tante depuis un moment... 2 ans je crois mais il faut dire que je suis assez discrète alors c'est normal que vous ne m'ayez jamais vu trainer dans le coin

Deux ans... déjà..

© 2981 12289 0

_________________

My drawings represent
the world as
I see it
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
the last young renegades
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: I'm gonna be fine (Ombeline) ()
Revenir en haut Aller en bas
 
I'm gonna be fine (Ombeline)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tarte fine abricots/frangipane
» Caaat powaaaaaaaa! /ZBAF/ Prèz' de Fine Patte :
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» Ombeline de la Rose, comtesse vampirique (finie)
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)
Static palms
melt your vibe
always on the hunt

a game of shadows :: Paris :: Sud-Est :: quatorzième arrondissement :: Habitations