boom bitch
Après un week end de liane foly, le forum ouvre ses portes !
Pour tout savoir sur les news de cette version, c'est par .
are you ready for it ?
Un cavalier de l'apocalypse, une pénurie inédite, un trésor chelou de ouf et surtout la fashion week...
Venez découvrir l'intrigue et ses quêtes ici.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 She liked her; it was as simple as that ► Ft Rose
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1129-melody-you-can-broke-m
Humains
homecoming : 21/12/2016
Messages : 985
Louis d'or : 371
pretty face : Anna Speckhart
julius caesar : Beylin pour l'avatar
the mighty bush : Aucun
these streets : Elle n'est pas inconsciente, au contraire, elle se trouve que quelque chose d'étrange se passe autour d'elle. Certaines personnes autour d'elle au Moulin rouge semblent jouer un personnage, plus rien ne semble réel. Son doute s'est confirmé en écoutant les conversations des démons.

Sujet: She liked her; it was as simple as that ► Ft Rose Mer 30 Aoû - 21:04 ()





► august 2045, comédie française | “What you seek is seeking you.”
She liked her; it was as simple as that
@Rose A. Leblanc  & Mélody R. Faure
Moi invitée à la Comédie Française, c'était une grande première. Jamais je n'aurais imaginé me retrouver dans un lieu rempli d'autant de culture que celui-ci. Mon milieu est celui de la nuit, c'est un milieu qui n'a rien à voir avec celui-ci, celui des bourgeois comme j'aime bien les appeler. La raison de ma venue était Rose, la belle Rose. Notre passion commune était incontestablement l'art, c'est ce qui nous avait rapproché dans un premier lieu. Mais je me suis assez vite rendue compte que j'étais devenue sensible charme que dégageait cette femme. Toujours élégante, aimable et très attirante. Néanmoins je n'arrivais pas à me sentir complètement à l'aise en sa compagnie, à cause des différentes classes sociales auxquelles on appartenait. Pour moi les riches faisaient bande à part du reste du monde, j'en étais persuadée. Rose, consciente de mon état d'esprit, voulait me faire changer d'avis. Elle avait l'air de prendre ça à cœur. Et c'est ainsi que je fus invitée à la célébrissime Comédie Française. Si j'avais accepté c'était pour Rose et uniquement pour elle, soyons honnêtes. Sa chevelure rousse me faisait de l'effet et je ne comptais pas manquer d'occasion de m'en rapprocher.

C'était également la première fois que j'assisterai à une pièce de théâtre tout court. Je ne savais pas comment je devrais m’y comporter au milieu de toutes ces personnes nobles et friquées. Qu’importe, je trouverai bien une façon de m’y débrouiller. Je portais pour cette occasion une longue robe décoltée noir, histoire de paraitre chic et de me fondre dans la masse. La Comédie Française était une infrastructure majestueuse datant du 17ème siècle et se trouvant dans le 1er arrondissement de Paris. J’étais complètement éblouie par son architecture. C’est magnifique . Rose a vraiment beaucoup de chance de travailler dans un si bel endroit. Je ne venais pas souvent par ici car je savais que ma place se trouvait au 18ème arrondissement de Paris, au sein du Moulin-Rouge. En entrant à l’intérieur, je fus encore plus émerveillée par les fresques qu’abritaient ses murs. J’avais l’impression de me retrouver dans un château de l’époque. Tout avait été conservé. J’avançai dans la file d’attente, vient ensuite mon tour. « Je suis Mélody Faure. Madame Le Blanc m’a gracieusement invitée » , c’est ce que Rose m’avait dit de dire à l’accueil. L’hôtesse me fit patienter quelques instants, le temps de vérifier mon identité et sa base de donner avant de me donner le feu vert, un pass d’entrée. En observant mon pass, je constatais que j’avais été placée sur l’un des balcons de la salle, alors je pris la direction indiquée sur le plan de mon billet. A nouveau, un élégant et charmant jeune homme contrôla mon billet afin de vérifier que ma place se trouvait bien ici. Il m’ouvrit la porte et je reconnus  Rose, de dos, qui était déjà présente, elle se retourna et m’accueilli chaleureusement. Je lui fis la bise et lui dit : « Salut, j’espère que je suis à l’heure » , avant de plonger mon regard dans celui de mon hôte  Tu es toujours aussi magnifique. J’avais tellement été préoccupée à choisir ma tenue que je n’avais pas eu le temps de m’intéresser et de faire des recherches sur la pièce qu’on allait voir, alors je demandais un peu gênée à la belle rousse : « Tu peux me faire un petit topo sur la pièce à laquelle on va assister s’il te plait ?   ».
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



_________________
we're meant to be
And everytime I try to fly I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t679-rose-a-leblanc-aphrodit
Dieux
homecoming : 13/11/2016
Messages : 715
Louis d'or : 104
pretty face : Sophie Turner
julius caesar : blondie
legends never die : Déesse de l'amour, de la sexualité, de la fécondité et de la beauté.
the mighty bush : En plus des pouvoirs classiques des Dieux, Aphrodite possède deux dons spécifiques à sa nature. Tout d’abord, elle possède le don de séduction instantanée. Elle est capable de séduire n’importe qui d’un claquement de doigt. De plus, elle possède le don de contrôle des sentiments. Ce pouvoir lui permet de contrôler les sentiments de n’importe qui. Elle peut donc faire éprouver du bonheur à quelqu’un mais également de la colère ou de la rage. Il existe tellement de sentiments qu’il est impossible d’énumérer tout ce qu’elle peut contrôler. Enfin, elle possède le pouvoir de baiser mortel. Au simple contact de ses lèvres, elle est capable de contrôler, d'affaiblir ou de tuer quelqu'un si le contact est prolongé.
Allegeance : Les Dieux n'ont pas forcément confiance en Aphrodite car elle peut être capricieuse et déterminée. Elle travaille cependant avec les anges pour lutter contre les démons.
these streets : Aphrodite connait tout les détails du Grand Retour et du Grand Départ

Sujet: Re: She liked her; it was as simple as that ► Ft Rose Sam 2 Sep - 10:15 ()





❝She liked her; it was as simple as that❞
@Mélody R. Faure & Rose A. Leblanc
Aujourd’hui, c’était la première d’une nouvelle pièce de théâtre. Et à chaque nouvelle, je mettais le paquet pour que la salle soit comble. Il y avait eu de la pub dans tout Paris ainsi qu’une petite réception prévue juste après la pièce de théâtre afin que les invités puissent se retrouver et en discuter, ou même discuter d’autres choses. J’aimais ces moments où la Comédie-Française était au centre de l’attention. Et pour cette première, j’avais invité une amie que j’avais rencontrée il y a quelque temps à savoir Mélody. Pourtant, nous ne vivions pas toutes les deux de la même manière, mais j’avais apprécié son histoire et qui étais-je pour juger son métier ? À vrai dire, je n’avais pas vraiment de contacts avec des prostituées et j’avais constaté que le métier avait pas mal changé, du moins, pour certaines d’entre elles. Mélody semblait ne pas détester son métier et c’était une bonne chose.

Pour la soirée, je m’étais habillée en une robe noire, tout ce qu’il y avait de plus chic. Elle me descendait jusqu’à mi-cuisse et laissait mon épaule droite dénudée et le haut de mon dos. Pour agrémenter cela, je portais des sandales à talons, me faisant encore grandir de quelques centimètres même si j’étais déjà plutôt grande. Je laissais mes cheveux détachés, les plaçant du côté de mon épaule dénudée. Une demi-heure avant la première, je m’étais permise de me mettre à l’accueil et de saluer les clients qui arrivaient en masse. Ma tête était assez connue ici, car la plupart des clients étaient des habitués même s’il y avait de nouvelles têtes. Le théâtre avait souvent une sale réputation, mais, à la Comédie-Française, j’essayais de le démocratiser un maximum afin que tout le monde puisse venir voir la pièce qu’il désirait.

Je me dirigeais avec le plus gros des clients vers la salle Richelieu, la plus belle salle de la Comédie. Elle pouvait accueillir plus de huit cents personnes et l’architecture était vraiment d’époque. J’avais tout fait pour garder cette authenticité pour que les spectateurs soient totalement déconnectés de la réalité, pour qu’ils fassent un bond dans le passé. C’est alors, qu’en tournant mes talons, je la vis, elle. Un sourire s’afficha sur mes lèvres en voyant Mélody s’approcher, dans sa somptueuse robe noire. Elle semblait avoir pris un soin particulier à sa tenue et la démarche me plaisait beaucoup. Je déposai un baiser sur sa joue en lui souriant.

« Je vois que tu as porté un soin tout particulier à ta tenue. J’apprécie beaucoup et je trouve que cela te va magnifiquement bien. » Cela la mettait grandement en valeur et les regards ne pouvaient que se poser sur elle. Malheureusement, en ma présence, c’était souvent sur moi qu’ils se posaient. Mon aura était puissante et mon pouvoir de séduction immense. Mais qu’importe, j’appréciais de voir Mélody sur son trente-et-un.

Notre place était située sur l’un des balcons, au bord de ce dernier avec la scène au centre. Nous étions idéalement placées et je m’installai à ma place en croisant les jambes alors qu’elle m’avait demandé ce que nous allions voir ce soir.

« Tu verras bien de quoi il en retourne, mais j’espère que cela te plaira. » Dis-je en souriant. Si j’avais invité Mélody pour cette première, ce n’était pas anodin, car la pièce mêlait assez bien la comédie, le drame, mais aussi le charme, car il était question de cela aussi, car la pièce de théâtre se situait principalement dans un bordel de la renaissance, mais elle n’était pas là pour faire la critique de la situation à l’époque, mais pour que les spectateurs passent avant tout un bon moment.




© Pando

_________________

 
Love is powerful. It can bring the gods to their knees.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1129-melody-you-can-broke-m
Humains
homecoming : 21/12/2016
Messages : 985
Louis d'or : 371
pretty face : Anna Speckhart
julius caesar : Beylin pour l'avatar
the mighty bush : Aucun
these streets : Elle n'est pas inconsciente, au contraire, elle se trouve que quelque chose d'étrange se passe autour d'elle. Certaines personnes autour d'elle au Moulin rouge semblent jouer un personnage, plus rien ne semble réel. Son doute s'est confirmé en écoutant les conversations des démons.

Sujet: Re: She liked her; it was as simple as that ► Ft Rose Lun 4 Sep - 15:31 ()





► august 2045, comédie française | “What you seek is seeking you.”
She liked her; it was as simple as that
@Rose A. Leblanc  & Mélody R. Faure
Le soin que j'avais apporté à ma tenue tapait dans l’œil de Rose qui me le fit savoir. « Ravie que ça te plaise ! Il fallait bien que je ne fasse pas tache dans ce joli décor » avant de poursuivre « Et toi tu es toujours aussi magnifique. C'est inné chez toi  ». Après cet échange de flatteries, place à la pièce de théâtre. Puisque Rose ne voulut rien me dire pour ne pas gâcher la surprise, je me contentais d'hocher la tête, intriguée par ce qui nous attendait. Mais je me doutais bien que si Madame Le Blanc m'avait invité pour la première représentation de sa pièce de théâtre, c'était forcément parce qu'elle savait qu'elle me plairait. Et quelque part c'était plaisant de savoir qu'elle voulait partager ce moment en ma compagnie.

Les lumières de la pièce s'éteignirent, la salle s'assombrit et les rideaux se levèrent. La pièce commença. L'histoire accompagnée des musiciens prit forme. Il s'agissait d'un focus sur une maison close à l'époque de la renaissance. Intéressant, sachant que j'étais une danseuse et prostituée pour le Moulin-Rouge du vingt-et-unième siècle. Les  minutes défilèrent à une vitesse folle tellement j'étais moi aussi devenue un personnage de la pièce de théâtre en l'espace de très peu de temps. J'arrivais à m'identifier à quelques employées du bordel et je reconnus les traits de caractères types des dirigeants et dirigeantes de ce genre de boite. Les anecdotes qu'on y retrouvait étaient pour la plupart tirées de faits réels mais de manière plus exagérées, forcément puisque cela restait du théâtre. Lorsque les éclairages s'allumèrent de nouveau, mes yeux s'illuminèrent tellement la pièce que je venais de voir m'avez touchée, faite rire, sourire, mise en colère. Les acteurs avaient réussi à me faire passer par toutes les émotions du monde en un rien de temps. Je me tournai ainsi vers mon amie pour l'a félicité : « C'était incroyable Rose, j'ai adoré ! Les acteurs sont vraiment excellents. Je me suis vraiment cru à l'époque de la renaissance durant toute la pièce  », Rose avait fait du bon boulot. Je n'osais même pas imaginer le nombre d'heures qu'ils avaient du mettre à confectionner cette nouvelle pièce. Travaillant moi-même dans le monde du spectacle, je savais que la directrice artistique du Moulin-Rouge mettait plusieurs mois avant de mettre en place un nouveau show alors ce devait être du même ordre pour la Comédie Française même si ce n'était pas le même registre. Je lui posais la question suivante même si je me doutais un peu de sa réponse : « Le fait de m'inviter à la représentation d'une pièce de théâtre mettant en scène les protagonistes dans un bordel était fait exprès?  ». Soit Rose était une grande stratège en plus d’être une fine stratège ou soit elle a seulement voulut me faire partager un bon moment sans n'avoir aucune arrière pensée. Dans les deux cas, la dirigeante de la Comédie Française avait réussit son tour de passe-passe.

Maintenant que la pièce était terminée, et que tout ce beau monde quitta gentiment la grande pièce, j'avais très envie de voir les dessous du décor de plus près. Peut être que la belle accepterait et qu'elle me ferait elle-même visiter les lieux si je lui en faisais la demande. Je pouvais toujours tenter. « J'aimerai beaucoup découvrir l'envers du déco  » lui dis-je avec une voix toute douce et l'a suppliant du regard, pour mettre toutes les chances de mon coté.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



_________________
we're meant to be
And everytime I try to fly I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t679-rose-a-leblanc-aphrodit
Dieux
homecoming : 13/11/2016
Messages : 715
Louis d'or : 104
pretty face : Sophie Turner
julius caesar : blondie
legends never die : Déesse de l'amour, de la sexualité, de la fécondité et de la beauté.
the mighty bush : En plus des pouvoirs classiques des Dieux, Aphrodite possède deux dons spécifiques à sa nature. Tout d’abord, elle possède le don de séduction instantanée. Elle est capable de séduire n’importe qui d’un claquement de doigt. De plus, elle possède le don de contrôle des sentiments. Ce pouvoir lui permet de contrôler les sentiments de n’importe qui. Elle peut donc faire éprouver du bonheur à quelqu’un mais également de la colère ou de la rage. Il existe tellement de sentiments qu’il est impossible d’énumérer tout ce qu’elle peut contrôler. Enfin, elle possède le pouvoir de baiser mortel. Au simple contact de ses lèvres, elle est capable de contrôler, d'affaiblir ou de tuer quelqu'un si le contact est prolongé.
Allegeance : Les Dieux n'ont pas forcément confiance en Aphrodite car elle peut être capricieuse et déterminée. Elle travaille cependant avec les anges pour lutter contre les démons.
these streets : Aphrodite connait tout les détails du Grand Retour et du Grand Départ

Sujet: Re: She liked her; it was as simple as that ► Ft Rose Dim 10 Sep - 18:11 ()





❝She liked her; it was as simple as that❞
@Mélody R. Faure & Rose A. Leblanc
Bien entendu, j’avais préféré garder une part de mystère pour cette pièce afin que Mélody soit totalement transportée dans cette histoire. D’autant plus que le choix n’avait pas été anodin pour qu’elle m’accompagne ce soir, car cela allait probablement lui parler quelque bien, même si l’histoire était romancée et tournée quelque peu vers la comédie. Mais qu’importe, je voulais vraiment qu’elle soit à mes côtés à ce moment-là. Les lumières s’éteignirent donc et le bruit ambiant s’estompa peu à peu jusqu’à ce le rideau rouge s’ouvre et laisse place aux acteurs, mes acteurs. Pour cette pièce, ils avaient été choisis avec soin, tout comme le décor qui reflétait très bien un intérieur d’époque, avec des couleurs chaudes et authentiques. J’appréciais voir le résultat de nombreux mois de travail pour ces acteurs… Ils allaient faire la représentation de nombreuses fois afin que leur travail soit grandement rentabilisé.

Le public semblait vraiment apprécier le travail. Les acteurs étaient justes et l’humour était distillé aux bons moments, avec le bon ton et je ne pouvais m’empêcher de sourire à ces moments-là. Et puis, après une heure et demie, les acteurs vinrent saluer le public qui méritait bien les applaudissements qui se firent entendre dans toute la salle. Le rideau se referma et les comédiens retournèrent dans les loges pour pouvoir se changer, car, eux aussi, méritaient bien un verre après cela. Après avoir applaudi, je tournai les yeux en direction de Mélody qui semblait avoir vraiment apprécié la pièce sous ses yeux. D’ailleurs, elle se demandait aussi si j’avais fait exprès de l’inviter à cette représentation en particulier. J’eus un léger sourire malicieux.

« Bien sûr… Pour une première fois ici, je voulais que le sujet te parle… Et je me suis dit que c’était la bonne pièce pour cela. » Dis-je en me levant doucement, voyant les spectateurs quitter la salle par les deux sorties, en dessous de nous. D’ailleurs, Mélody semblait vouloir voir l’envers du décor et elle me regardait, avec son petit regard suppliant et j’eus un petit rire. « Mais bien sûr… Je peux te montrer la scène. Malheureusement, pour les loges, il faudra attendre un peu que les acteurs aient terminé. » Dis-je en faisant un signe à Mélody de me suivre afin de descendre les escaliers. Nous nous retrouvions à l’étage de la scène. Une fois les spectateurs sortis, j’approchai de la scène afin de monter dessus et de montrer à Mélody la salle.  

« Déjà, rien qu’ici, on n’a pas du tout le même point de vue de la salle. » Dis-je avant d’écarter un peu le rideau et de faire signe à Mélody de me suivre. De là, on pouvait voir la scène, mais ce n’était pas cet endroit-là qui nous intéressait, c’était derrière. Je fis signe à Mélody de me suivre derrière le rideau noir pour se retrouver vraiment dans l’envers du décor. « T’y voilà ! Là-bas, ce sont les loges, je te montrerai cela plus tard, mais ici, tu as tous les accessoires nécessaires et d’autres décors lorsque cela est nécessaire. » Je souriais à Mélody avant de reprendre. « Il y a pas mal d’endroits à voir ici, c’est vaste… Mais peut être voudrais-tu aller boire un verre, avant. »





© Pando

_________________

 
Love is powerful. It can bring the gods to their knees.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1129-melody-you-can-broke-m
Humains
homecoming : 21/12/2016
Messages : 985
Louis d'or : 371
pretty face : Anna Speckhart
julius caesar : Beylin pour l'avatar
the mighty bush : Aucun
these streets : Elle n'est pas inconsciente, au contraire, elle se trouve que quelque chose d'étrange se passe autour d'elle. Certaines personnes autour d'elle au Moulin rouge semblent jouer un personnage, plus rien ne semble réel. Son doute s'est confirmé en écoutant les conversations des démons.

Sujet: Re: She liked her; it was as simple as that ► Ft Rose Sam 16 Sep - 10:10 ()





► august 2045, comédie française | “What you seek is seeking you.”
She liked her; it was as simple as that
@Rose A. Leblanc  & Mélody R. Faure
 Je les applaudis très fort pour les féliciter du travail en amont qu'ils avaient du fournir ces derniers mois et pour la représentation de ce soir bien évidement. J'avais vu juste, le fait de m'avoir invité voir cette pièce de théâtre était un choix qui avait été mûrement réfléchit par la belle Rose. Un choix stratégique qui ne pouvait que payer sur moi, étant insensible à son charme. Je lui répondis ravie : « Tu as eu totalement raison alors. J'ai vraiment pu m'identifier aux personnages de la pièce. C'était un vrai régal, vraiment  ». Et quelque chose me disait que je n'étais pas arrivée au bout des belles surprises. Rose avait le chic pour mettre ses convives à l'aise et tenait le secret pour les bichonner. Elle était vraiment douée pour ça.

Tout en continuant à parler, nous nous levions pour nous descendre les marches et ainsi nous retrouver face à la scène et les acteurs.
Madame Le Blanc m'expliqua que je pourrais voir les loges mais après que les acteurs aient fini de les utiliser.  « Mais bien-sur pas de soucis! Je suis ravie que tu acceptes de me faire visiter l'envers du décor dans la soirée en tout cas. Tu dois mener cette infrastructure avec beaucoup de passion et c'est remarquable, surtout pour une femme ». Dans le sens où ces dernières années, le monde était dirigé par des hommes mais qu'aujourd'hui ce monde était révolu. Désormais, les femmes avaient aussi une place importante dans la société, elles pouvaient être mises à des postes hautement placés si elles avaient en elles la poigne et la ténacité nécessaire.

Rose avait raison. On avait une vue différente de celle qu'on avait du balcon. On voyait mieux les détails et les finitions de la scène et de la salle en général. Rose monta sur la scène et je l'a suivi. Mon hôte me fit passer derrière le rideau. Je fis attention à chaque détail que je vie tel un enfant découvrant pour la première fois Disneyland. Tout avait été minutieusement choisit. C'est vraiment réussi.

Avant d'en découvrir plus sur les coulisses de la Comédie française, Rose eut la charmante idée de me proposer d'aller boire un verre ensemble. Ce serait avec plaisir. « C'est une très bonne idée  ». Quoi de plus plaisant que d'aller boire un coup avec une amie ? Ce serait l'occasion de nous rapprocher, d'en apprendre un peu plus l'une sur l'autre, et c'était surtout un moyen de passer du temps ensemble, en toute intimité.

Je me demandais où allions-nous boire ce verre ? Au sein même de la Comédie Française ou dans un autre café au coin de la rue ? Tous en marchant aux cotés de mon amie, je lui demandais de ses nouvelles : « Mis à part cela, comment vas-tu ? Le boulot te permet-il d'avoir une vie sociale ?  » Malgré le fait que nous venions de deux milieux totalement différents, nous avions quelques points en commun tels qu'avoir un emploi du temps prenant et ne pas avoir assez de temps pour nous occuper de nous j’imaginais. Prendre du repos plus souvent nous ferait le plus grand des biens. Je me disais qu'on pourrait peut être passer plus de temps ensemble car il était toujours agréable de voir comment la demoiselle se comportait avec moi, elle était toujours attentionnée, délicate
et à croquer en ma compagnie. Il y avait peut etre un petit quelque chose au fond.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



_________________
we're meant to be
And everytime I try to fly I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t679-rose-a-leblanc-aphrodit
Dieux
homecoming : 13/11/2016
Messages : 715
Louis d'or : 104
pretty face : Sophie Turner
julius caesar : blondie
legends never die : Déesse de l'amour, de la sexualité, de la fécondité et de la beauté.
the mighty bush : En plus des pouvoirs classiques des Dieux, Aphrodite possède deux dons spécifiques à sa nature. Tout d’abord, elle possède le don de séduction instantanée. Elle est capable de séduire n’importe qui d’un claquement de doigt. De plus, elle possède le don de contrôle des sentiments. Ce pouvoir lui permet de contrôler les sentiments de n’importe qui. Elle peut donc faire éprouver du bonheur à quelqu’un mais également de la colère ou de la rage. Il existe tellement de sentiments qu’il est impossible d’énumérer tout ce qu’elle peut contrôler. Enfin, elle possède le pouvoir de baiser mortel. Au simple contact de ses lèvres, elle est capable de contrôler, d'affaiblir ou de tuer quelqu'un si le contact est prolongé.
Allegeance : Les Dieux n'ont pas forcément confiance en Aphrodite car elle peut être capricieuse et déterminée. Elle travaille cependant avec les anges pour lutter contre les démons.
these streets : Aphrodite connait tout les détails du Grand Retour et du Grand Départ

Sujet: Re: She liked her; it was as simple as that ► Ft Rose Dim 24 Sep - 19:40 ()





❝She liked her; it was as simple as that❞
@Mélody R. Faure & Rose A. Leblanc
J’avais envie de lui montrer l’envers du décor pour la simple et bonne raison qu’elle n’avait probablement jamais eu l’occasion de voir une telle chose. Alors, autant en profiter, d’autant plus qu’elle était mon invitée, ce soir et qu’elle avait le droit de voir ce qu’il se tramait dans les coulisses. La Comédie-Française était une grande institution et de nombreux moyens étaient mis afin de permettre aux spectateurs de passer le meilleur moment possible, qu’ils oublient même qu’il s’agisse d’une pièce de théâtre. Mais les loges étaient inaccessibles pour le moment, afin de permettre aux comédiens de se changer et de souffler un peu entre eux. Ils le méritaient, car leur travail, ce soir, était exceptionnel. Les premières étaient toujours un passage complexe pour les comédiens, car ils n’étaient pas encore rodés et on n’était jamais à l’abri de petits soucis. Mais ce soir, tout avait bien fonctionné, comme s’ils s’étaient déjà représentés une bonne dizaine de fois ! Alors oui, ils méritaient les ovations du public.

J’avais donc proposé à Mélody d’aller boire un verre, ce qu’elle semblait ignorer, c’est qu’il y avait une petite réception suite à la première de cette pièce, mais je n’allais pas lui imposer la foule si elle ne le désirait pas, cela allait être de son propre chef. Je lui fis donc signe de me suivre alors qu’elle me demandait si j’avais le temps d’avoir une vie sociale avec tout cela. J’eus un petit rire. Oh… Si elle savait. J’étais plutôt contente de ma vie sociale… Je sortais, je m’amusais, je profitais, tout en gérant cet endroit. Après tout, même si j’étais la dirigeante, je ne gérais pas tout, toute seule, sans quoi je devrais rester ici jour et nuit. Non, j’avais des personnes qui m’aidaient à ce que cet endroit soit le meilleur. D’ailleurs, le côté artistique était géré par des professionnels, je m’occupais surtout de la logistique de mon côté.

« Ne t’en fais pas pour moi, j’ai largement l’occasion de sortir dans Paris et de profiter. » Dis-je en marchant dans un grand couloir à l’architecture ancienne, comme la plupart de cet endroit. Les bruits ambiants commençaient à se faire entendre tout doucement, car il y avait pas mal de monde dans la grande salle. La porte était ouverte d’ailleurs et lorsque je pénétrai à l’intérieur, l’ambiance changea quelque peu. Je souris à Mélody en la regardant.

« Il y avait une petite réception de prévue, mais si tu veux un peu de calme, on peut aller ailleurs. » Dis-je en serrant quelques mains, le sourire aux lèvres car on me connaissait. Lorsqu’un serveur arriva, j’attrapai deux coupes de champagne au vol avant d’en donner une à Mélody. « S’il te plait et santé. » Dis-je en venant trinquer avec elle pour boire une gorgée de ma coupe, mes yeux bleus posés sur elle. J’appréciais lui faire découvrir mon monde et j’espérais sincèrement que cela lui plaise vraiment. Je pensais, en tout cas, qu’elle appréciait tout ce qu’elle voyait, je le remarquais dans ses yeux et cela m’amusait pas mal. Cet endroit recelait pas mal de choses à découvrir. 




©️ Pando

_________________

 
Love is powerful. It can bring the gods to their knees.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1129-melody-you-can-broke-m
Humains
homecoming : 21/12/2016
Messages : 985
Louis d'or : 371
pretty face : Anna Speckhart
julius caesar : Beylin pour l'avatar
the mighty bush : Aucun
these streets : Elle n'est pas inconsciente, au contraire, elle se trouve que quelque chose d'étrange se passe autour d'elle. Certaines personnes autour d'elle au Moulin rouge semblent jouer un personnage, plus rien ne semble réel. Son doute s'est confirmé en écoutant les conversations des démons.

Sujet: Re: She liked her; it was as simple as that ► Ft Rose Lun 16 Oct - 19:03 ()





► august 2045, comédie française | “What you seek is seeking you.”
She liked her; it was as simple as that
@Rose A. Leblanc  & Mélody R. Faure
 Je fus ravie d'apprendre que la belle Rose ne passait pas tout son temps libre à s'occuper de la  Comédie française bien que ce soit une très belle institution. Il faut savoir relâcher la pression de temps à autre : « Ravie de l'apprendre dans ce cas » dis-je à mon amie en ayant un sourire au coin aux lèvres. Nous nous rendions vers ce qui me semblait être une grande salle. Je ne savais pas qu'une petite réception nous attendait après la représentation de la pièce.  « Oh non je ne savais pas qu'une réception était prévue. On peut tout à fait rester ici ».  Ici ou ailleurs, tant que je passais du temps avec Mme Leblanc était le plus important.

Un serveur arriva, Rose attrapa deux coupes de champagne, elle m'en donne une. Nous trinquions ensemble à son nouveau succès qu'était sa nouvelle pièce de théâtre  « Merci ! Santé ! A ta nouvelle pièce de théâtre Rose   », lui dis-je toute enthousiaste pour elle. Le champagne était très bon. J'avais envie de goûter à toutes les belles choses qui se trouvaient sur le buffet. Sur la grande table se trouvait une variété incalculable de petits fours et de canapés. J'eus envie d'en déguster quelques uns. « Je vais me laisser succomber par ces petites gourmandises salés dont regorge le buffet. Ils me supplient d'aller les goûter  vois-tu ?   ». Je pris une petite assiette et j'y mettais tout ce qui me donnait envie, tout y passait : des canapés au saumon, des verrines de mousses de canard, des canapés au caviar. Je les dégustais un par un, je n'avais aucune envie de passer comme une grosse gloutonne. « C'est vraiment très raffiné, j'aime beaucoup. Parle moi de toi ma belle ». Je ne savais pas trop ce que je souhaitais qu'elle me raconte mais je ressentais juste l'envie d'avoir une discussion avec elle.

J'avais décidé que ce soir je cesserai de me prendre la tête sur le fait qu'on ne soit pas du même milieu et que par conséquent, je n'étais pas à ma place, ici à la Comédie Française. Je le devais bien à Rose. Elle était si adorable, que je n'eus aucune envie de l’embêter et de me prendre l'esprit avec ces histoires de milieux sociaux. « ça fait depuis beaucoup de temps que tu gères la Comédie Française? » lui demandais-je tout en prenant soin de remettre ma mèche qui retombait sur mes yeux. « Perso je bosse pour le Moulin Rouge depuis quelques années maintenant. J'ai reçu d'autres offres dans d'autres boites mais j'ai toujours refusé », parce que je m'étais jamais décidé à quitter le Moulin-Rouge alors que le métier que j’exerçais me répugnait au plus haut point. Mais il me permettait de vivre. Et sans les gérants du Moulin-Rouge, aujourd'hui encore, mon lieu de travail serait le trottoir. La reconnaissance que j’éprouvais à leur égard, me détruisait à petit feu. Chaque jour, un peu plus.
 
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



_________________
we're meant to be
And everytime I try to fly I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t679-rose-a-leblanc-aphrodit
Dieux
homecoming : 13/11/2016
Messages : 715
Louis d'or : 104
pretty face : Sophie Turner
julius caesar : blondie
legends never die : Déesse de l'amour, de la sexualité, de la fécondité et de la beauté.
the mighty bush : En plus des pouvoirs classiques des Dieux, Aphrodite possède deux dons spécifiques à sa nature. Tout d’abord, elle possède le don de séduction instantanée. Elle est capable de séduire n’importe qui d’un claquement de doigt. De plus, elle possède le don de contrôle des sentiments. Ce pouvoir lui permet de contrôler les sentiments de n’importe qui. Elle peut donc faire éprouver du bonheur à quelqu’un mais également de la colère ou de la rage. Il existe tellement de sentiments qu’il est impossible d’énumérer tout ce qu’elle peut contrôler. Enfin, elle possède le pouvoir de baiser mortel. Au simple contact de ses lèvres, elle est capable de contrôler, d'affaiblir ou de tuer quelqu'un si le contact est prolongé.
Allegeance : Les Dieux n'ont pas forcément confiance en Aphrodite car elle peut être capricieuse et déterminée. Elle travaille cependant avec les anges pour lutter contre les démons.
these streets : Aphrodite connait tout les détails du Grand Retour et du Grand Départ

Sujet: Re: She liked her; it was as simple as that ► Ft Rose Sam 21 Oct - 18:41 ()





❝She liked her; it was as simple as that❞
@Mélody R. Faure & Rose A. Leblanc
Être avec Melody me faisait du bien. Lui montrer ce monde qui était le mien me faisait plaisir, d’autant plus qu’elle semblait apprécier cela. Je lui souriais, une fois dans cette fameuse salle où les invités étaient présents, discutant de la pièce, mais aussi de diverses choses. Je trinquai avec elle avant de boire une longue gorgée du verre de champagne que j’avais entre les mains. J’appréciais cette saveur, d’autant plus que le champagne choisi possédait vraiment un goût exquis, je n’arrivais pas à m’en passer. Je voyais Mélody regarder les petits fours avec appétit et cela me dit grandement sourire. Elle semblait vouloir se laisser tenter et je n’avais rien contre, c’était là pour ça, après tout.

« Je t’en prie, sers-toi. » D’autant plus qu’il y en avait certainement de trop, mais je ne jetais jamais les restes, ils servaient pour les personnes qui en avaient le plus besoin. C’était une des qualités de mon hôte, Rose. Elle avait toujours voulu aider les personnes dans le besoin, en affrontant ses parents qui la battaient à cause de cela. C’est pourquoi je voulais continuer son œuvre, car je trouvais cela juste. D’ailleurs, Mélody semblait vouloir savoir des choses sur moi, comme savoir combien de temps je travaillais ici. D’ailleurs, elle me disait travailler pour le Moulin Rouge depuis quelques années et qu’elle avait refusé d’autres offres.

« Je travaille à la Comédie-Française depuis les évènements du Grand Retour… J’ai repris l’héritage de mes parents. Et je m’y plais bien, j’aime ce que je fais. » Dis-je en buvant une nouvelle gorgée de mon verre. Je reposai mes yeux sur Mélody, attrapant l’un de ses petits fours qu’elle avait sur l’assiette pour le déguster, lui souriant. « Alors tu as reçu d’autres offres et tu n’as jamais accepté ? Tu te plais au Moulin Rouge ? » Demandais-je à son intention. Il est vrai qu’il s’agissait d’un milieu particulier. Loin de moi l’idée de juger Mélody mais j’étais curieuse de connaître ses motivations, pourquoi elle refusait d’autres offres si elles pouvaient être alléchantes ? Peut-être avait-elle ses habitudes là-bas ?

« Peut-être que les autres offres n’étaient pas intéressantes ? » Demandais-je quand même, voulant connaître le fin mot de l’histoire. J’étais peut-être curieuse, mais je connaissais la prostitution, j’en avais vu son évolution et également les déboires liés à cette profession. J’appréciais Mélody, après tout, et j’espérais que cela allait bien pour elle, que ça soit dans son travail pour dans sa vie privée.  J’appréciais beaucoup cette jeune femme, je passais de bons moments en sa compagnie alors j’espérais qu’elle aille bien. C’est pour cela que l’emmener ici devant certainement lui faire du bien. Et j’appréciais ce genre de moments également et je trouvais que la pièce se prêtait bien pour une visite de la Comédie Française. J’espérais que l’intention lui fasse vraiment plaisir. D’ailleurs, lorsque le serveur repassa, je lui demandai de remplir nos verres, ce qu’il fit, non sans un regard dans ma direction et celle de mon invitée.  


©️ Pando

_________________

 
Love is powerful. It can bring the gods to their knees.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1129-melody-you-can-broke-m
Humains
homecoming : 21/12/2016
Messages : 985
Louis d'or : 371
pretty face : Anna Speckhart
julius caesar : Beylin pour l'avatar
the mighty bush : Aucun
these streets : Elle n'est pas inconsciente, au contraire, elle se trouve que quelque chose d'étrange se passe autour d'elle. Certaines personnes autour d'elle au Moulin rouge semblent jouer un personnage, plus rien ne semble réel. Son doute s'est confirmé en écoutant les conversations des démons.

Sujet: Re: She liked her; it was as simple as that ► Ft Rose Mar 31 Oct - 11:15 ()





► august 2045, comédie française | “What you seek is seeking you.”
She liked her; it was as simple as that
@Rose A. Leblanc  & Mélody R. Faure
 Rose m'invita chaleureusement à goûter son buffet, c'était succulent vraiment. Je n'étais pas déçue mais en meme temps, je n'en attendais pas moins de la part de la belle rousse.  J'écoutais avec attention tout ce qu'elle me disait. Elle avait repris le flambeau de la Comédie française depuis les événements du Grand retour, du fameux grand retour, qu'elle avait reçu en héritage. Je me doutais déjà que Rose venait d'une famille fortunée, par conséquent ce qu'elle venait de me dire ne m'étonna guère. En revanche, j'étais surprise de voir à quel point elle gérait aussi bien cette infrastructure pour son jeune age surtout.   « Je vois .Cela doit être vraiment gratifiant et difficile à la fois de gérer la Comédie Française j'imagine. On t'a appris les ficelles du métier ou as-tu du apprendre sur le tas directement ? » lui demandais-je avec beaucoup de curiosité. J'admirais cette femme et je souhaitais réellement en prendre de la graine. Je faisais partie de ceux qui pensaient que communiquer avec des personnalités différentes était enrichissant, que cela pouvait nous aider à devenir meilleurs que ce que nous étions déjà.

Mon amie fut intriguée lorsque je lui parlais du Moulin Rouge. Elle venait de me poser une colle. Est ce que je me plaisais au Moulin-Rouge? C'était une question relativement complexe qui nécessitait une réponse toute aussi nuancée. « Hmm, difficile à répondre à cette question d'une seule traite...Disons que les patrons du Moulin-Rouge m'ont aidé au moment où j'avais le plus besoin d'aide » puis j'hésitais très franchement à poursuivre par appréhension de ce que Rose pourrait penser de moi. Voyant son regard m'encourageant à poursuivre, je poursuivis : « Si tu veux, j'exerçais la même profession qu'au Moulin mais en pleine nature, si tu vois ce que je veux dire. Sauf que là on m'a offert un lieu de travail, la chance de pouvoir travailler dans un bel édifice, avec en prime un appartement que je ne paie pas et un salaire confortable ». Tout ceci étaient les bons cotés du Moulin. D'autres moins glorieux existaient aussi : « Mais dernièrement disons que j'ai ouvert les yeux sur pas mal de choses concernant le personnel du Moulin ». Je faisais référence aux doutes sur la nature humaine même de certains. J'avais mené mon enquête avec Simon,  Mégane et j'avais aussi entendu des échos concernant des théories mystiques sur le Grand Retour. Néanmoins, je ne me sentais pas en totale confiance avec mon interlocutrice pour parler de cela avec elle. Mme Leblanc en savait peut être beaucoup plus que moi à ce sujet mais je préférais qu'elle en parle plutôt que je lance directement le sujet. Et peut être qu'au contraire, elle n'en savait rien et qu'elle me prendrait pour une folle.

« De ce fait, d'autres patrons de boites dans le monde de la nuit m'ont proposé de bosser à leur compte pour exercer le même emploi. Si c'est pour quitter le Moulin et aller dans une autre boite similaire je n'en vois pas l’intérêt. Je n'y gagnerai rien, au contraire, j'aurais tout à perdre vois-tu ». Car même si je n'étais pas entièrement fière de la profession que j'exerçais, j'avais tout de même une conscience et je n'avais certainement pas envie de trahir ceux qui m'avaient aidé au moment où j'en avais le plus besoin. J'avais des valeurs et je voulais rester fidèle à moi même. Nero, mon compagnon m'avait proposé de rejoindre son cabinet de détective privé dans le cas où je souhaiterais changer d'univers et faire quelque chose qui me plaise plus. J'avais gardé cette option précieusement dans ma tête pour le jour où j'aurai enfin le courage de sauter le pas.
 
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t679-rose-a-leblanc-aphrodit
Dieux
homecoming : 13/11/2016
Messages : 715
Louis d'or : 104
pretty face : Sophie Turner
julius caesar : blondie
legends never die : Déesse de l'amour, de la sexualité, de la fécondité et de la beauté.
the mighty bush : En plus des pouvoirs classiques des Dieux, Aphrodite possède deux dons spécifiques à sa nature. Tout d’abord, elle possède le don de séduction instantanée. Elle est capable de séduire n’importe qui d’un claquement de doigt. De plus, elle possède le don de contrôle des sentiments. Ce pouvoir lui permet de contrôler les sentiments de n’importe qui. Elle peut donc faire éprouver du bonheur à quelqu’un mais également de la colère ou de la rage. Il existe tellement de sentiments qu’il est impossible d’énumérer tout ce qu’elle peut contrôler. Enfin, elle possède le pouvoir de baiser mortel. Au simple contact de ses lèvres, elle est capable de contrôler, d'affaiblir ou de tuer quelqu'un si le contact est prolongé.
Allegeance : Les Dieux n'ont pas forcément confiance en Aphrodite car elle peut être capricieuse et déterminée. Elle travaille cependant avec les anges pour lutter contre les démons.
these streets : Aphrodite connait tout les détails du Grand Retour et du Grand Départ

Sujet: Re: She liked her; it was as simple as that ► Ft Rose Dim 5 Nov - 15:09 ()





❝She liked her; it was as simple as that❞
@Mélody R. Faure & Rose A. Leblanc
« J’ai appris sur le tas. » Répondis-je à sa question, le sourire aux lèvres et un petit clin d’œil en prime. Et c’était vrai. J’avais appris à gérer un endroit comme la sorte. Je n’avais jamais été amenée à faire de telles choses avant cela. Mais j’étais surtout intriguée sur son métier et si elle appréciait cela. J’avais connu le métier de la prostitution au travers des âges… Ce métier avait eu des hauts et des bas, il avait traversé de nombreuses choses, de nombreuses révolutions, mais la prostitution restait la prostitution… Il s’agissait de payer pour pouvoir coucher avec quelqu’un. Ce principe simple avait des millénaires, mais les maisons de passe avaient bien évolué. Aujourd’hui, le Moulin Rouge était un bâtiment très apprécié de la ville bien que je n’y avais jamais mis les pieds. Et je n’en avais pas du tout l’envie… Si j’avais besoin de voir Mélody, je la voyais en dehors du boulot, je n’avais pas besoin de louer ses services.

Avant d’être là-bas, Mélody exerçait également le même métier, mais dans la rue, ce qui était bien différent… Elle n’avait pas la sécurité et le luxe qu’offrait un tel endroit. Je pouvais donc comprendre qu’elle préférait largement travailler là-bas. Cependant, elle semblait avoir des doutes sur le personnel du Moulin Rouge. Et même si on lui avait proposé d’autres postes, elle avait décidé d’y rester, car elle ne gagnait rien à partir.

« Je vois… Mais excuse-moi, tu n’as certainement pas envie de parler du travail. Ce n’est pas pour ça que je t’ai invitée, d’ailleurs… C’est pour que tu passes une bonne soirée. »
Un bref regard sur l’heure et je souris à Mélody. « Je pense que les loges sont libres, si tu veux les visiter. » Ajoutais-je en faisant signe à Mélody de nous suivre, attrapant deux coupes et une bouteille par la même occasion afin de pouvoir aller se balader sans pour autant manquer de quoi se désaltérer.

Je quittai donc cette pièce pour nous diriger vers les loges, là où les comédiens se changent. C’est donc à l’arrière de la scène où nous nous trouvions tout à l’heure que j’emmenai la demoiselle. L’endroit était calme, cela voulait dire que les comédiens étaient partis. Enfin, c’est ce que je croyais. En ouvrant la porte d’une loge, je vis qu’il y avait encore un comédien. Un jeune homme, la vingtaine, plutôt séduisant, habillée d’un pantalon, s’apprêtant à mettre sa chemise.

« Oh, navrée du dérangement, je pensais qu’il n’y avait plus personne… » Dis-je en souriant avant de refermer délicatement la porte et de sourire à Mélody. « Oui, il y en a parfois qui trainent un peu… » La jeune femme travaillant au Moulin Rouge avait très certainement reconnu l’un des deux acteurs principaux de la pièce de théâtre. Mais qu’importe, il y avait d’autres loges à visiter et elles n’étaient pas toutes occupées. Après tout, il aurait pu verrouiller la porte, non ?


©️ Pando

_________________

 
Love is powerful. It can bring the gods to their knees.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
oh, look what you made me do

Sujet: Re: She liked her; it was as simple as that ► Ft Rose ()
Revenir en haut Aller en bas
 
She liked her; it was as simple as that ► Ft Rose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Go Habs Go - Simple Plan
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien
» La Dernière Maison Simple
» Deux poèmes très simple
Ready for it ?
Are you
i see how this is gonna go, touch me & you'll never be alone

a game of shadows :: Paris :: Nord-ouest :: Premier arrondissement :: La Comédie Française