boom bitch
Après un week end de liane foly, le forum ouvre ses portes !
Pour tout savoir sur les news de cette version, c'est par .
are you ready for it ?
Un cavalier de l'apocalypse, une pénurie inédite, un trésor chelou de ouf et surtout la fashion week...
Venez découvrir l'intrigue et ses quêtes ici.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 [défi] crépuscule soporifique (eva)
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4078-my-sweet-lord-armand
Démons
homecoming : 24/08/2017
Messages : 554
Louis d'or : 279
pretty face : Brendon Urie.
julius caesar : ABANDON (ava) // violent delights (sign)
legends never die : Démon inférieur des manipulations, prince des illusions et du faux-semblant, maître en belles paroles, mensonges et abus de confiance.
the mighty bush : Pouvoir de persuasion : quoi qu'il dise, on ne peut que le croire et l'écouter. Les plus résistants parviennent parfois à douter, mais l'illusion de véracité de sa parole est difficile à briser.
Allegeance : Infiltration mal vue, comportement opportuniste, les relations avec les siens peuvent parfois être difficiles. Mais son but reste le même : l'apocalypse.

Sujet: [défi] crépuscule soporifique (eva) Mar 5 Sep - 11:17 ()
crépuscule soporifique
ft. eva

Ils attendent que le soleil soit couché depuis longtemps sur le dix-septième en plein été. Les russes sont nombreux et les démons trop mal-aimés, ils sortent en secret. Et quand tout le monde est couché depuis longtemps, une plaque d'égout se soulève. Les deux yeux rieurs parcourent le bitume à la recherche d'une quelconque activité qui ne vient pas, alors il fait glisser la plaque sur le côté pour sortir du réseau sous-terrain malodorant. Il se redresse devant le trou et s'étire, comme s'il avait passé des heures recroquevillé sous terre – sans que cette comparaison ne soit totalement fausse. Avant d'oublier son acolyte, Armand se penche vers le trou noir pour attraper son bras et l'en extirper. « Qui pourrait croire que de si jolies choses se cachent dans les égouts de Paris ? » Il la regarde un instant quand elle se remet de sa descente en enfer avant d'aller en refermer l'entrée, un sourire coincé au bord des lèvres. Comme c'est toujours aux petits de faire le sale boulot, au moins celui-là s'avère amusant. Le jardin doré, si beau et si pur, déchiré par les démons sous le nez de la mafia qui n'a de toute façon rien à faire là. Le dix-septième ne doit plus leur résister. Alors ils ont attendu la nuit et le passage du marchand de sable, meilleur moment pour saccager un espace public aussi surveillé. Parce que même si par malheur l'un d'eux venait à patrouiller par une insomnie malvenue, ni le démon ni la succube ne serait reconnu. Il devrait suffire d'une allumette dans quelques poubelles et de plate-bandes piétinées. Peut-être des bancs cassés et des lampadaires tagués, ampoules brisées. Des ombres qui courent dans tout le jardin dévasté et disparaissent dans les égouts, comme des rats.

« Je pensais pas que c'était aussi moche ici. » Il grimace en admirant autour de lui et il crache sur le jardin, le dégueulasse. Pour une fois, aucune classe. Il parcourt tranquillement le chemin principal du jardin comme en pleine journée. Ils doivent faire vite, il le sait, mais il veut prendre son temps. Choisir la meilleure option par laquelle commencer. Alors il observe, toutefois pris d'un étrange pressentiment. Il n'est pas peureux, Armand, il est méfiant. Et la méfiance en territoire ennemi n'est jamais de trop. « Est-ce que, par hasard, tu aurais du feu ? »

Made by Neon Demon


@Eva A. Delacour

_________________



you're the galantine ; cold and alone, it suits you well. may your feet serve you well and the rest be sent to hell, where they always have belonged, cold hearts brew colder songs. fate will play us out with a song of pure romance. let's kill tonight
let's kill tonight
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: [défi] crépuscule soporifique (eva) Jeu 14 Sep - 10:56 ()
crépuscule soporifique
ft. armand

L'excitation est à son comble pour celle qui ne connait que la luxure en divertissement. Désormais sous terre, ils attendent avec impatience de pouvoir en sortir. De pouvoir semer un peu plus le trouble et de créer un chaos sans pareil. C'est ce qui les animent vraiment. Cette flamme qui brûle au creux de leur ventre, que l'on peut voir si l'on regarde suffisamment longtemps dans leur sombre pupilles. Bien que pour la blonde les égouts de ne soient pas sont endroit préféré, elle adhère au fait qu'aujourd'hui elle se sent libre. Ce sentiment de puissance qui grandit en elle lui donne de légers frissons et un sourire repose au coin de ses lèvres. Puis le démon qui lui tient compagnie n'est pas des plus désagréables. Bien qu'elle sache dores et déjà ce qu'il a en tête en fin de compte. Cela ne l'a dérange pas. Une question d'habitude. Ce n'est pas comme si elle était faite pour cela. Lorsqu'il décide enfin qu'il est temps pour eux de remonter, il fait glisser la plaque non pas des plus légères sur le côté de la route goudronnée. Passant en premier, il n'oublie néanmoins pas de venir en aide au démon de l'adultère.  « C'est assez excitant n'est-ce pas ? Toi et moi seuls dans un endroit sombre, ce serait presque tentant si nous n'étions pas en mission. » elle lance un clin d’œil à son partner in crime. Décidément rien ne l'arrête, ni l'endroit, ni l’inquiétude que devrait avoir une personne "normale". Devant eux s'offre un jardin, levant ainsi les yeux au ciel, un air scandaleusement malsain s'affiche sur la moue de la jeune femme, comme si elle savait déjà que ce plan allait marcher du feu de Dieu. Oups.

 «Rendons-le beau à notre manière..» un rire nerveux s'échappe dans son murmure. Elle met ainsi un coup de pied dans ce qu'il y a de potable ici. Renversant une poubelle sur son passage.  « Un peu de décoration.. » De ses longues jambes vêtues d'un pantalon en cuir noir elle s'approche comme un félin d'Armand. Sortant de sa poche arrière un clipper rouge, elle le tends avec amusement à son complice.  « Fais-toi plaisir chéri.. » puis elle s'éclipse dans la continuité du jardin à la recherche d'un objet à détruire, laissant le brun allumer tout ce dont il voudra..



Made by Neon Demon


@Armand L. CHESNEL
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4078-my-sweet-lord-armand
Démons
homecoming : 24/08/2017
Messages : 554
Louis d'or : 279
pretty face : Brendon Urie.
julius caesar : ABANDON (ava) // violent delights (sign)
legends never die : Démon inférieur des manipulations, prince des illusions et du faux-semblant, maître en belles paroles, mensonges et abus de confiance.
the mighty bush : Pouvoir de persuasion : quoi qu'il dise, on ne peut que le croire et l'écouter. Les plus résistants parviennent parfois à douter, mais l'illusion de véracité de sa parole est difficile à briser.
Allegeance : Infiltration mal vue, comportement opportuniste, les relations avec les siens peuvent parfois être difficiles. Mais son but reste le même : l'apocalypse.

Sujet: Re: [défi] crépuscule soporifique (eva) Ven 15 Sep - 13:35 ()
crépuscule soporifique
ft. eva

Il brûle à l'intérieur. Impatience, euphorie, excitation. C'est les flammes de l'excitation qui le rendent vivant pour une fois. La passion du chaos, l'amour du péché, la dévotion au mal, plaisir charnel à la désolation. C'est pourtant pas grand chose, rien que quelques étincelles dans un jardin endormi pour que les voisins, au réveil, pleurent sa beauté envolée. Il la regarde, la belle, si fidèle à sa nature. Douée et pleine de grâce, chaque mouvement de son corps est comme une danse qu'il ne peut qu'admirer. La luxure est consciente de son pouvoir, elle en joue, et Armand apprécie, caresse toujours sans jamais toucher ; même s'il n'y a rien de mal à goûter ce pour quoi tu as payé. La tension libidinale est palpable mais ne dérange personne ici. Quand la fleur lui tend le briquet rouge il le serre très fort, l'écrase dans sa paume entre ses doigts. Un sourire dérangeant au coin des lèvres, il admire encore ses courbes qui semblent s'éloigner en dansant et son esprit souille un peu plus les lieux, pour toujours.

Tout brûle. Paris brûlé. La ville lumière allumée. Ironie, c'est aux poubelles que le feu des enfers s'en est pris. Les ordures savent rester à leur place. C'est chaud. Il sent les pour l'instant toutes petites flammes lécher ses mains et son visage et ça lui rappelle des souvenirs. C'est comme le vestige d'un moment devant la cheminée. Sauf que la cheminée est beaucoup, beaucoup plus grande et le moment très, très long. Armand s'en décroche, de ces braises, et rejoint la garce dans son occupation. Le sale gosse prend grand plaisir à ce que chacun de ses pas écrase de l'autre côté du panneau signalant l'interdiction de marcher dans l'herbe, ruinant les fleurs pourtant si jolies. Il en cueille une, une belle de nuit, blanche et pure, et l'offre à la sienne, noire et sale. « Ce serait vraiment dommage de ne pas profiter de l'endroit. » Il attrape le poignet de la belle. Son touché est froid alors qu'il brûle, délicat pour un animal. Le démon rend le feu rouge au creux de la paume de l'autre et referme sa main avec la fleur blanche, si douce. « Le brasier est lancé, il va vite s'enflammer. » On entend déjà le crépitement des flammes dans les poubelles encore droites. Ils n'ont déjà plus beaucoup de temps avant que les lumières bizarres ne se remarquent. Les voisins vont se lever, affolés, et les rats rejoindront les égouts avant d'être reconnus. Dommage que les meilleurs moments soient toujours si courts. Il lâche enfin son poignet, effleurant jusqu'au bout de ses longs doigts. « Et tu sais ce qu'il reste à faire, ma belle ? » Poubelles renversées, brûlées, fleurs arrachées, piétinées, jardin abîmé, souillé ; les quelques cinq minutes restantes devraient suffire à correctement terminer l'endroit avant que l'incendie ne se remarque. La réputation des démons est en jeu. Et c'en est un, pour lui. A peine plus loin, sous un banc, un rat mort ; signe du ciel, ou pas.

Made by Neon Demon


@Eva A. Delacour

_________________



you're the galantine ; cold and alone, it suits you well. may your feet serve you well and the rest be sent to hell, where they always have belonged, cold hearts brew colder songs. fate will play us out with a song of pure romance. let's kill tonight
let's kill tonight
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
oh, look what you made me do

Sujet: Re: [défi] crépuscule soporifique (eva) ()
Revenir en haut Aller en bas
 
[défi] crépuscule soporifique (eva)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le bosquet du crépuscule... - Terminé
» La beauté d'un Crépuscule en attire plus d'un... | PV Hivernou ♥ |
» Amitié, ô amitié, où te caches-tu ? [PV Crépuscule d'Orage]
» Sombre Crépuscule qui enivre mes Songes d'une douloureuse tristesse |P.V ma Crêp|
» Une compagne pour Ombre du Crépuscule
Ready for it ?
Are you
i see how this is gonna go, touch me & you'll never be alone

a game of shadows :: Paris :: Nord-ouest :: dix-septième arrondissement :: Le jardin doré