boom bitch
Après un week end de liane foly, le forum ouvre ses portes !
Pour tout savoir sur les news de cette version, c'est par .
are you ready for it ?
Un cavalier de l'apocalypse, une pénurie inédite, un trésor chelou de ouf et surtout la fashion week...
Venez découvrir l'intrigue et ses quêtes ici.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 Will you come ?
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2316p25-nero-a-mora-afterli
Dieux
homecoming : 18/03/2017
Messages : 79
Louis d'or : 151
pretty face : Don Benjamin
julius caesar : tumblr
legends never die : Dieu du temps et de la destinée
the mighty bush : Manipulation de l'espace temps: Capacité d'altérer le temps et l'espace. Contrôle du temps, possibilité de voyager dans le temps, mais aussi dans l'espace par la téléportation. Ce pouvoir nécessite une intense concentration et affaiblit considérablement celui qui l'utilise.

Touché mortel: Capacité permettant de détruire ce que l'on touche. Les plantes se faneront et la peau des individus se nécrosera, par exemple. Cela pouvant aller jusqu'à la mort dans le pire des cas. La puissance de ce pouvoir dépend de beaucoup de facteurs, comme l'état de son propriétaire ou de sa victime, son niveau de concentration etc.

Sujet: Will you come ? Mar 10 Oct - 19:30 ()
Will you come ?

Cela faisait quelques temps désormais que je partageais ma vie avec Mélody, assez pour que je puisse sentir si quelque-chose n’allait pas sans qu’elle ait besoin de me le dire, toutes ces petites choses qui se développait à mesure que je sentais le lien entre nous devenir de plus en plus important.

Au fond de moi je sentais que c’était le moment pour lui montrer que je désirais aller encore plus loin avec elle, je n’eue pas de meilleure idée que de la présenter aux parents du corps que j’avais emprunté.
Pendant longtemps je m’étais imposé d’avoir le moins d’interactions possible avec eux mais je ne savais pas combien de temps j’allais rester sur cette Terre et si je ne pouvais leur dire la vérité, je me devais au moins de faire en sorte qu’ils ne s’inquiètent pas, j’allais sûrement leur offrir un moment de bonheur cachant une part sombre mais je voulais prendre le risque. Les Hommes n’étaient pas tous des cas désespérés et je m’en rendais compte petit à petit.

Un passage éclair chez eux fut suffisant pour obtenir un diner deux soirs plus tard ainsi que deux grands beaux sourires, je devais maintenant convaincre Mélody, la femme la plus importante à mes yeux, ma douce fleur, de m’accompagner rencontrer mes « parents ». Je ne savais pas vraiment si ça lui ferait plaisir ou non, mais au fond de moi, j’avais le pressentiment qu’elle allait accepter.
Ce dîner allait être un pas de plus dans la relation déjà fusionnelle que j’entretenais avec Mélody, j’essayais de ne pas trop penser au futur, constatant l’état du monde dans lequel nous vivions mais au fond de moi je ne pouvais pas m’empêcher de m’imaginer passer d’innombrables moments tirés de conte à ses côtés, rêvant d’une fin aussi utopique que « Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants. ».

C’est des étoiles dans les yeux que je toquai à sa porte au deuxième étage de son immeuble, attendant impatiemment qu’elle ouvre la porte pour l’embrasser avec fougue et lui poser la fameuse question qui allait être un pas dans notre relation.
A mesure que la porte s’ouvrait un grand sourire apparaissait sur mes lèvres, que je posai instinctivement sur les siennes une fois que je vis son visage, retrouvant à nouveau cette sensation du temps qui s’interrompt pour laisser place à un moment de pur bonheur.

« Comment vas-tu ma douce fleur ? » Lui demandai-je alors en la dévorant du regard, enjoué par le seul fait de l’avoir retrouvé.

Venant m’abaisser pour caresser la tête de son beau Husky, j’attendis quelques minutes avant de me relever de prendre ses mains dans les miennes, d’accrocher son regard pour lui montrer à quel point j’étais sérieux et désireux de connaître sa réponse.

« J’aimerai que tu m’accompagnes dîner chez mes parents demain soir, je sais que je n’en avais jamais vraiment parlé avant mais tu comptes beaucoup pour moi et te présenter à ma famille représente beaucoup. » Lui dis-je avec un sourire en coin, impatient d’entendre sa réponse.

A ce moment-là, je croisai secrètement les doigts pour entendre une réponse positive mais quelque en serait l’issue ça ne changerai rien aux sentiments que j’éprouve pour la femme de ma vie pour laquelle je pourrai donner ma vie.


- a game of shadows, shall we play ?  -
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1129-melody-you-can-broke-m
Humains
homecoming : 21/12/2016
Messages : 1061
Louis d'or : 1380
pretty face : Anna Speckhart
julius caesar : Beylin pour l'avatar
the mighty bush : Aucun
these streets : Elle n'est pas inconsciente, au contraire, elle se trouve que quelque chose d'étrange se passe autour d'elle. Certaines personnes autour d'elle au Moulin rouge semblent jouer un personnage, plus rien ne semble réel. Son doute s'est confirmé en écoutant les conversations des démons.

Sujet: Re: Will you come ? Mer 11 Oct - 21:46 ()


Will you come ?


Quoi de mieux que de profiter de ses vacances pour prendre soin de soi ? C'était l'objectif que je m'étais fixé pour cette semaine. On Il devait être onze heures du matin. J'étais restée en pyjama et je n'avais pas encore prise ma douche. Rien ne pressait. Tout ce que j'avais prévu de faire aujourd'hui était seulement de me poser devant Netflix et de sortir mon beau Wolfy dehors. Une journée cosy se profilait à l'horizon.  A peine, avais-je poser ma tasse de café sur ma table basse que t'entendis trois coups à la porte. La queue de Wolfy remua et il aboya. « Du calme mon beau, je vais voir qui c'est ».Ce ne pouvait pas être la poste puisque je n'avais passé aucune commande en ligne récemment. La personne qui se trouvait derrière ma porte d'entrée ne pouvait qu’être qu'une personne que je connaissais. J’espérais secrètement qu'une personne spéciale était venue me rendre visite. Serait-ce  Nero?

J'ouvris la porte. Instinctivement un sourire se dessina sur mon visage lorsque je vis mon bien aimé. Il m'embrassa immédiatement. J'étais tout aussi ravie de le voir : « Quelle surprise ! Je suis contente de te voir ». Wolfy s’empressa de nous rejoindre. Nero faisait désormais partie de ma vie mais aussi de celle de mon chien. Ils avaient appris à s'apprivoiser même s'il arrivait à Wolfy d’être un chouia agacé de porter la chandelle par moments. Ce qui pouvait se comprendre. Ensuite il me posa deux questions. La première était normale mais la seconde m'étonna vraiment, je n'étais pas prête.

Heu. Je faisais comme si de rien n'était. Je voulais prendre le temps de répondre à sa question:  « Mais entre donc » dis-je à Nero en lui faisant signe. Ils entrèrent tous deux dans mon appartement et je refermais la porte derrière moi. Je répondis à sa question « Assieds toi je t'en prie. ça va merci et toi chouchou ? » lui dis-je le regard rempli d'amour en m'asseyant près de lui.  Je poursuivis, le regard tourné vers le néant : « Pour être tout à fait honnête, je ne m'y attendais pas ». En effet, je n'avais jamais rencontré les parents de mes conquêtes. C'était la première fois qu'un homme me proposa de faire la rencontre de ses parents. Cela me toucha au fond mais ça me faisait également baliser. Le fait que Nero songeait à me présenter à ses parents était un signe réel de sincérité et de confiance, en plus de l'amour qu'il me portait. Et réciproquement. Je n'étais pas bloquée à cause d'un manque de sentiments. Au contraire, j'étais devenue complètement gaga de cet homme mais ça me faisait peur, parce que c'était sans doute la première fois que je m'ouvrais autant auprès de quelqu'un, c'était la première fois que je laissais apparaître face à un homme l'une de mes peurs. Et si je ne leur plaisait pas ? Je travaillais au Moulin-Rouge après tout. Qui accepterait que son fils sorte avec une danseuse d'un cabaret sérieusement?

Nero devait s'inquiéter de mon silence qui en disait long sur mes pensées. Je lui posais la question : « Es-tu sur de toi?   ». Ce n'était pas que je ne souhaitais pas faire la rencontre de ses parents mais j'appréhendais énormément. Qu'allaient-ils penser de moi? Serais-je à la hauteur? Je plongeais mon regard dans celui de ma moitié : « Ce n'est pas que je ne souhaite pas mais je n'ai pas l'habitude de...Fin tu vois quoi. Mais ça me ferait tout de même plaisir de les rencontrer. Savent-ils qui je suis, ce que je fais dans la vie ?
». La question qui fâche.

(c) proserpina




_________________
we're meant to be
And everytime I try to fly I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2316p25-nero-a-mora-afterli
Dieux
homecoming : 18/03/2017
Messages : 79
Louis d'or : 151
pretty face : Don Benjamin
julius caesar : tumblr
legends never die : Dieu du temps et de la destinée
the mighty bush : Manipulation de l'espace temps: Capacité d'altérer le temps et l'espace. Contrôle du temps, possibilité de voyager dans le temps, mais aussi dans l'espace par la téléportation. Ce pouvoir nécessite une intense concentration et affaiblit considérablement celui qui l'utilise.

Touché mortel: Capacité permettant de détruire ce que l'on touche. Les plantes se faneront et la peau des individus se nécrosera, par exemple. Cela pouvant aller jusqu'à la mort dans le pire des cas. La puissance de ce pouvoir dépend de beaucoup de facteurs, comme l'état de son propriétaire ou de sa victime, son niveau de concentration etc.

Sujet: Re: Will you come ? Jeu 12 Oct - 22:31 ()
Will you come ?

J’appréhendais la réponse de Mélody mais au fond rien ne m’importait plus que son réel bonheur, je m’assis sur une chaise face à elle lui répondant avec un grand sourire.
« Ça va toujours quand je suis à tes côtés. »

C’était peut-être bateau comme phrase mais elle représentait exactement ce que je pensais, chaque partie d’elle m’avait carrément séduit, j’étais tombé sous son charme comme un pirate tomberait sous celui d’une sirène et je ne désirai rien de plus que faire partie de sa vie.

Lorsqu’elle m’avoua qu’elle ne s’y attendait pas, je la comprenais tout à fait, je venais de lui annoncer soudainement que j’avais le désir de la voir rencontrer ma famille, Mélody ne pouvait s’y attendre et je ne savais pas si la question que je venais de lui poser lui faisait plaisir ou non mais je pouvais ressentir qu’elle n’était pas très à l’aise.

Instinctivement je rapprochai ma chaise d’elle, venant attraper ses mains avec l’une des miennes tandis que l’autre venait délicatement se poser sur sa joue, un regard dans sa direction pour tenter d’attacher le sien. Elle venait de me demander si j’étais sûr de moi et c’était bel et bien le cas, jamais encore je n’avais ressenti de sentiments aussi forts à l’égard d’une personne, Mélody correspondait en tout point à ce que je recherchai désespérément depuis des siècles, cette relation était comme fusionnelle et j’avais besoin de partager ce bonheur qui m’emplissait depuis que je l’avais rencontré.

« Je n’ai jamais été aussi sûr de quelque-chose, ça fait quelques temps qu’on est ensemble maintenant et je suis prêt à avancer encore plus loin si tu es à mes côtés, qu’importe ce qui se passera à cette soirée ça ne pourra jamais affecter les sentiments que je porte à ton égard et je t’assure que lorsqu’ils verront notre relation, notre complicité, ils sauront que c’est immuable. »

Sentant son regard se poser sur moi, j’écoutais avec attention les mots de Mélody, alors que je sentais un brin d’appréhension dans son timbre de voix, je tentais de la rassurer, de lui faire comprendre que tout irait bien.

« Ils ne savent que très peu de choses à ton sujet, je leur ai juste dit que je voulais leur présenter la femme avec laquelle je voudrai passer le restant de mes jours, qu’elle était sublime, drôle, mignonne, et toutes les autres qualités que tu possèdes, même si des dizaines d’adjectifs ne suffiraient pas à décrire la femme exceptionnelle que tu es, j’ai essayé de faire au mieux. Le reste je ne leur ai rien dit, je voulais te laisser le soin de dire ce que tu veux, mais encore une fois, sache que peu importe ce qui se passera, je serai là pour toi, à tes côtés. »

Je saisis alors ses lèvres avec les miennes pour lui montrer toute la passion qui m’animait et lui montrer à quel point mon amour pour elle était bel et bien réel.


- a game of shadows, shall we play ?  -
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1129-melody-you-can-broke-m
Humains
homecoming : 21/12/2016
Messages : 1061
Louis d'or : 1380
pretty face : Anna Speckhart
julius caesar : Beylin pour l'avatar
the mighty bush : Aucun
these streets : Elle n'est pas inconsciente, au contraire, elle se trouve que quelque chose d'étrange se passe autour d'elle. Certaines personnes autour d'elle au Moulin rouge semblent jouer un personnage, plus rien ne semble réel. Son doute s'est confirmé en écoutant les conversations des démons.

Sujet: Re: Will you come ? Lun 23 Oct - 11:07 ()


Will you come ?


J'entendis tout ce qu'il me dit. ll avait l'air d’être sur de lui. « Si tu es sur de toi alors ça me va ». Ses mots me touchaient. Il n'avait pas tord, cela faisait maintenant quelques mois qu'on était ensemble et que nos âmes s'étaient liées. Je lui faisais confiance, du moins d'essayais. Faire confiance aux gens n'était pas quelque chose qui était inné chez moi, au contraire, plus j'étais sentimentalement loin des gens et mieux je me portais. « En affrontera cela ensemble oui ».

Nero ne leur avait rien dit à propos de ma profession. Bonne ou mauvaise chose, je ne savais pas quoi en penser. Cela voulait dire qu'à tout moment, ils risquaient de me poser cette question en plein milieu du repas familial. A tout moment. Mais aux dires de Nero, il n'avait donné que de belles et valorisantes choses à mon sujet. Je n'en pensais pas moins à son sujet. Il était ce que j'avais de plus cher depuis quelques mois. « Hmm, je t'aime, tu le sais ça ? ». Je brûlais d'envie de l'embrasser. J'approchais mes lèvres des siennes nous nous embrassions avec passion et je posais ma tête sur son épaule. « Veux-tu boire ou manger quelque chose honey ? J'ai fais du café toute à l'heure, il m'en reste un peu si tu veux ».

Je me mis au chaud avec mon plaid dans mon canapé et je demandais à Nero plus d'informations au sujet de ses parents : « Et ils habitent loin tes parents? On ne va pas y aller à moto quand même, non? », lui demandais-je d'un air intrigué. Parce que faire de la route en moto pour de courtes distances c'est sympa mais rouler des heures en moto peut être moins drôle, surtout en cas d'intemperies. Autre question que je me posais, s'ils habitaient loin, allait-on n'y rester qu'une seule journée ? . Dans tous les cas, pour ma première rencontre avec mon éventuelle future belle famille, je souhaitais leur donner la meilleure image de moi même sans pour autant rogner à mes valeurs, et de ce que j'étais par essence. Je pensais au fait qu'il fallait que je leur achète un petit présent pour notre première rencontre, je n'avais pas envie d'y aller les mains vides. « Il faudra que tu passes avec moi dans une boutique pour leur prendre un petit présent si tu le veux bien. Ils sont plutôt chocolats, fleurs ou objets de déco ? ». Mes idées de cadeaux étaient totalement clichées mais puisque je ne connaissais rien d'eux, et que je ne connaissais pas non plus leurs goûts, aucune idée originale ne me venait à l'esprit.
(c) proserpina




_________________
we're meant to be
And everytime I try to fly I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2316p25-nero-a-mora-afterli
Dieux
homecoming : 18/03/2017
Messages : 79
Louis d'or : 151
pretty face : Don Benjamin
julius caesar : tumblr
legends never die : Dieu du temps et de la destinée
the mighty bush : Manipulation de l'espace temps: Capacité d'altérer le temps et l'espace. Contrôle du temps, possibilité de voyager dans le temps, mais aussi dans l'espace par la téléportation. Ce pouvoir nécessite une intense concentration et affaiblit considérablement celui qui l'utilise.

Touché mortel: Capacité permettant de détruire ce que l'on touche. Les plantes se faneront et la peau des individus se nécrosera, par exemple. Cela pouvant aller jusqu'à la mort dans le pire des cas. La puissance de ce pouvoir dépend de beaucoup de facteurs, comme l'état de son propriétaire ou de sa victime, son niveau de concentration etc.

Sujet: Re: Will you come ? Lun 6 Nov - 20:38 ()
Will you come ?


Les doux mots de la belle me mirent en confiance, seule personne importante à mes yeux dans ce monde de chaos en perdition, j’écoutais avec attention chacun de ses mots, d’autant plus pour un événement de ce genre. Affronter ça ensemble ? Ca me plaisait bien comme terme, c’est exactement ce que je voulais ce qui se passe entre nous, que l’on partage tout, dans les plus beaux moments comme dans les plus durs.
Aujourd’hui j’avais accepté l’idée de pouvoir disparaître à tout moment de la surface de la terre et c’est ce qui fallait pour prendre un peu plus conscience du bonheur que je pouvais embrasser chaque matin.

Comment réagir autrement qu’en souriant face à ses doux mots, cet amour était tellement fusionnel, alchimique.

« Oui je le sais Mélo’, et je suis heureux d’être l’homme qui partage ta vie. »

Ce petit instant d’amour, d’intimité, c’était ça qui emplissait ma vie d’un bonheur incommensurable, comment les autres pouvaient rêver d’or et de paillettes plutôt que de simples moments, les souvenirs étaient la chose la plus importante à mes yeux. Nombreuses sont les fois où j’aurai voulu geler le temps autour de nous pour profiter d’une étreinte un peu plus longtemps, nombreuses sont les fois où j’aurai voulu faire de Mélody ma reine et nombreuses sont les fois où j’aurais aimé lui dire toute la vérité mais je ne pouvais me résoudre à l’exposer face à un danger permanent. Comment après m’être dit tout ça, pouvais-je décemment refuser quelque-chose à l’élu de mon cœur. Quelques secondes s’écoulèrent avant que je revienne à la réalité, reposant le regard sur cette magnifique femme si attendrissante et mignonne qu’était Mélody.

« Un café se sera parfait, merci beaucoup, sweet heart. »

This clever girl, elle avait tout à fait raison.

« Ils habitent un peu loin, et n’ai pas d’inquiétude, j’ai un petit bijoux de voiture qui nous emmènera là-bas et que tu pourras conduire si tu veux. Après ton passage à moto, je me fais aucun souci pour la voiture, t’es une vraie pilote de compét’. »

Je pouvais ressentir sans difficulté qu’elle voulait faire bonne impression auprès de ma famille, mais elle était déjà parfaite et ne cesserai de lui dire que ce qui compte pour moi c’est elle et non cette soirée de formalité, cependant je ne voulais pas casser son enthousiasme et je préféré l’encourager dans sa démarche que je trouvais toute mignone.

« Je t’accompagnerai avec grand plaisir ! Je pense que les fleurs ce sera très bien, c’est magnifique et ça sent super bon. »

Je me rapprochai de la belle, venant à nouveau provoquer une étreinte entre nous, la remerciant pour le mal qu’elle se donnait pour cette soirée mais surtout pour avoir accepté cette invitation qui représentait un pas de plus vers une relation encore plus importante entre nous.


- a game of shadows, shall we play ?  -
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1129-melody-you-can-broke-m
Humains
homecoming : 21/12/2016
Messages : 1061
Louis d'or : 1380
pretty face : Anna Speckhart
julius caesar : Beylin pour l'avatar
the mighty bush : Aucun
these streets : Elle n'est pas inconsciente, au contraire, elle se trouve que quelque chose d'étrange se passe autour d'elle. Certaines personnes autour d'elle au Moulin rouge semblent jouer un personnage, plus rien ne semble réel. Son doute s'est confirmé en écoutant les conversations des démons.

Sujet: Re: Will you come ? Lun 20 Nov - 19:15 ()


Will you come ?


Mon visage s'illumina après avoir entendu ses paroles. C'était totalement partagé, j'étais également heureuse d’être la femme qui partageait sa vie. « Je le suis aussi ! » lui dis-je sourire au coin des lèvres.

Nero souhaitait prendre du café. « Dans ce cas ne bouge pas je reviens de suite ». Je me dirigeais vers la cuisine. J'ouvris le placard que j'avais spécialement réservé pour le petit déjeuner et j'attrapais la première tasse qui me venait. Oh une tasse mon petit poney rose. Chouette, il va adorer. J'y ajoutais une quantité généreuse de café et pris deux sachets de sucre en poudre qu'il pourrait utiliser ou non selon sa guise.

Lorsque je revenais dans le salon, Nero était en train de jouer avec Wolfy. Il était agréable de les voir tous deux si complices. « Me revoici. Voilà pour toi mon beau » lui dis-je en lui tendant la tasse. « Belle tasse n'est-ce pas ? » lui demandais-je en riant légèrement.

Mon beau brun m'expliqua qu'ils habitaient loin mais qu'il avait tout prévu, qu'il avait une belle caisse et que je pourrais l'a conduire. L'idée m'emballait complètement. « C'est trop bien purée! J'ai toujours rêvé de conduire ce genre d'engin. Décidément tu as d'excellents goûts , dans le domaine de l'automobile mais pas que », lui-je avec complicité.

Les fleurs était le choix de cadeau pour lequel on avait opté pour les parents de mon homme. C'était en fait le plus classique qu'on pouvait faire. « C'est tout bon pour moi, on passera chez le fleuriste demain alors. Il n'y a rien de plus plaisant que de recevoir un beau bouquet de fleurs pour donner bonne impression à mon avis, enfin j'imagine » lui-je avant de partir dans mes pensées. L'appréhension occupait tout mon esprit. Mais d'un autre coté, je savais qu'il serait là pour me rassurer si nécessaire. Rien que de savoir que je pourrais compter sur lui quoiqu'il se passerait me faisait chaud au cœur. J'avais énormément de chance de l'avoir. Je lui rendis son baiser avec fougue.

« Hey, ne me remercie pas, je le fais pour nous », c'était une étape de notre relation vers laquelle on avançait, ensemble, plus soudés que jamais. Et puis il aurait bien fallut que fasse la connaissance de ses parents un jour ou l'autre. Il fallait savoir mettre de l'eau de son vin et sortir de sa zone de confort pour avancer vers une quelque chose de plus exquis encore.

Je le pris par la main et e lui demandais avec tout le sérieux du monde : « Et maintenant qu'on a du temps à tuer, que fait-on? A moins que tu sois seulement passé pour me proposer de t'accompagner voir la belle famille et que tu as quelque chose de prévu?   ». De mon coté, je n'avais rien prévu de spécial si ce n'était que me reposer étant donné que c'était mon jour de repos.
(c) proserpina




_________________
we're meant to be
And everytime I try to fly I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2316p25-nero-a-mora-afterli
Dieux
homecoming : 18/03/2017
Messages : 79
Louis d'or : 151
pretty face : Don Benjamin
julius caesar : tumblr
legends never die : Dieu du temps et de la destinée
the mighty bush : Manipulation de l'espace temps: Capacité d'altérer le temps et l'espace. Contrôle du temps, possibilité de voyager dans le temps, mais aussi dans l'espace par la téléportation. Ce pouvoir nécessite une intense concentration et affaiblit considérablement celui qui l'utilise.

Touché mortel: Capacité permettant de détruire ce que l'on touche. Les plantes se faneront et la peau des individus se nécrosera, par exemple. Cela pouvant aller jusqu'à la mort dans le pire des cas. La puissance de ce pouvoir dépend de beaucoup de facteurs, comme l'état de son propriétaire ou de sa victime, son niveau de concentration etc.

Sujet: Re: Will you come ? Mar 21 Nov - 21:41 ()
Will you come ?


La réciprocité que lui témoigna son âme-sœur donnait l’impression à Nero de nager dans un grand océan de bonheur.
Lorsqu’il aperçut la tasse de café que venait de lui rapporter celle-ci, il ne pût s’empêcher de ricaner légèrement, la situation était cocasse, Mélody lui faisait peu de coups comme ça et il devait reconnaître que c’était amusant. Il lui répondit avec une voix toute fluette pour s’adapter au contexte.

« Merci, petite fleur. Elle est magnifique, je vais acheter la même je pense, elle colle parfaitement à ce que j’aime. »

Nero pouvait ressentir l’excitation dont faisait preuve Mélody par rapport au chemin qu’ils allaient parcourir pour se rendre jusqu’à l’habitation de ses parents, et les paroles que prononça la jolie jeune femme, lui fît apparaître un grand sourire aux lèvres.
« Content que ça te plaise, j’ai hâte de te voir au volant, de te voir faire rugir le moteur. Je ne suis pas le seul ici à avoir d’excellents goûts. »

Voir Mélody attacher autant d’importance à cet événement était touchant, elle n’avait pas besoin d’amener un bouquet de fleurs pour se faire bien voir et pourtant c’était elle, de son plein gré, qui avait décider d’offrir un petit quelque-chose, cela devait faire partie de sa grande gentillesse que je lui connaissais.
L’attrapant au niveau de la taille et plongeant son regard dans le sien pour tenter de capter son attention, Nero lui répondit.
« Oui ce sera parfait, ne t’inquiète pas. »

Ce qui pour Nero semblait être une formalité, n’en était pas une pour Mélody, cela semblait être un réel bond en avant, un réel tournant, une expérience unique, mais c’est lorsqu’il entendit ‘pour nous’ que Nero esquissa à nouveau un sourire, ils étaient ensemble et avançaient ensemble et ça c’était le plus important.
Le jeune homme n’avait aucune idée de ce qu’ils pouvaient faire maintenant, peut-être que sortir était la meilleure option possible pour que Mélody puisse emmener Wolfy, cela leur ferait une promenade sympathique, il restait sûrement de magnifiques lieux qu’ils n’avaient pas exploré.
« Peut-être qu’on pourrait sortir et emmener Wolfy se dégourdir les pattes ? A moins que tu ne préfères rester-ici ? Je n’ai rien prévu du tout pour aujourd’hui. »

Un franc sourire afficher sur ses lèvres, Nero était prêt pour n’importe quel type d’activité du moment qu’il était avec la jolie jeune femme brune.
En somme il était prêt à tout pour elle, même si Mélody ne pouvait s’en rendre compte, le dieu du temps s’était vraiment pris d’affection pour elle, lui qui dénigrait les Hommes quelques temps auparavant avait revu sa vision des choses grâce à seulement l’une d’entre eux, il en était même arrivé au point où il était capable de croiser le fer avec certains de se frère pour qu’elle garde la moindre petite flamme de vie qu’elle avait en elle, car si la jeune femme était certes très belle, ce n’était pas la seule chose qui avait fait tomber le Temps amoureux d’elle.
- a game of shadows, shall we play ?  -
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1129-melody-you-can-broke-m
Humains
homecoming : 21/12/2016
Messages : 1061
Louis d'or : 1380
pretty face : Anna Speckhart
julius caesar : Beylin pour l'avatar
the mighty bush : Aucun
these streets : Elle n'est pas inconsciente, au contraire, elle se trouve que quelque chose d'étrange se passe autour d'elle. Certaines personnes autour d'elle au Moulin rouge semblent jouer un personnage, plus rien ne semble réel. Son doute s'est confirmé en écoutant les conversations des démons.

Sujet: Re: Will you come ? Sam 16 Déc - 22:35 ()


Will you come ?


Le rire de l'élu de mon cœur était communicatif, je ne pus m’empêcher de rigoler avec lui.  « Je t'offrirais la même pour noël alors? Je suis sure que tu te feras une joie de boire ton café dans celle-ci » lui dis-je rayonnante d’être auprès de l’être aimé.

J'aimais conduire, cela me permettait de me détendre, de voir de superbes paysages tout en se déplaçant d'un point A vers un point B.  « J'ai aussi hâte. Ce petit séjour va nous faire du bien à tous les deux en plus ». Sa petite remarque sur mes goûts me fit sourire. A chacun de ses gestes, des paroles que Nero pouvait avoir à mon égard, mon cœur s'emballait toujours un peu plus avec la même peur, celle de voir que toute cette belle histoire vole en éclats, de me réveiller de voir que tout ceci n'était pas réel. Pourtant Nero était parfait avec moi, il était attentionné, doux, aimant, il incarnait tout ce dont une femme avait besoin mais je vivais avec mes propres insécurités, comme tout être humain.

Mon bien aimé sentait lorsque je ne me sentais pas en sécurité et savait me rassurer. Il savait comment s'y prendre. D'un geste tendre, il me prit par la taille tout en captant mon regard en me disant de ne pas m'inquiéter. Plonger mon regard dans le sien suffisait à dissiper mes inquiétudes. Un regard remplit d'amour, de bienveillance et de désir. A cet instant précis, les mots n'étaient pas nécessaires. Les sentiments parlaient d'eux-mêmes. Mes bras enlacèrent son cou, j'approchai mon visage du sien pour un doux baiser. Merci. « Merci de me rassurer comme tu le fais mon cœur ».

Chouette, Nero n'avait rien prévu non plus pour sa journée. Sortir? Non il faisait bien trop froid pour sortir. Je préférais rester à l'appartement et profiter de ce temps pour discuter et passer de tendres moments avec le jeune brun. Et puis on pouvait sortir Wolfy plus tard étant donné que je l'avais déjà sorti ce matin.  « Il fait froid dehors. Je préfère qu'on reste ici. On sera au chaud, qu'en dis-tu? On pourra sortir Wolfy en fin de journée ». Je l'invitai à me rejoindre sur le canapé et lui tendit un bout de mon plaid d'hiver pour qu'il se mette aussi au chaud. Wolfy pendant ce temps là rentra dans son panier pour mordiller son os en caoutchouc.

J'aimais toujours savoir comment il allait, il m'était important de communiquer avec lui sur son état d'esprit actuel et son humeur du jour : « Comment se passe le boulot en ce moment? » lui demandais-je avec tout l'amour du monde. Je poursuivais : « Tu bosses sur un dossier en particulier?   ». Je ne me lassais jamais d'entendre Nero raconter ses petites anecdotes du boulot, elles étaient toujours enrichissantes, pendant que ma main caressait l'arrière de sa nuque, affectueusement.

(c) proserpina




_________________
we're meant to be
And everytime I try to fly I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Will you come ? ()
Revenir en haut Aller en bas
 
Will you come ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Ready for it ?
Are you
i see how this is gonna go, touch me & you'll never be alone

a game of shadows :: Paris :: Nord-est :: douzième arrondissement