boom bitch
Après un week end de liane foly, le forum ouvre ses portes !
Pour tout savoir sur les news de cette version, c'est par .
are you ready for it ?
Un cavalier de l'apocalypse, une pénurie inédite, un trésor chelou de ouf et surtout la fashion week...
Venez découvrir l'intrigue et ses quêtes ici.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 many gods, many voices — dahlia.
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4460-many-gods-many-voices-dahlia#
Dieux
homecoming : 25/10/2017
Messages : 146
Louis d'or : 1633
pretty face : Anna Mouglalis.
julius caesar : Matt-la-menace.
legends never die : Rien qu'un résidu d'foutre Primordial souillant le noble marbre des mythologies. Rien qu'un Monstre, qu'une bavure tenace qui fait tache.

Sujet: many gods, many voices — dahlia. Mer 25 Oct - 22:00 ()
Dahlia Malraux
some gravity pulling her essence down
Human name Malraux, c'était comme un chromosome en trop, une vieille tare. Un méchant greffon incrusté dans le génotype de la seule putain d'incartade que Sainte-IVG n'avait pas sauvé des ongles noirs de Mère Misère. Malraux, c'était comme une sale MST, un herpès, une foutue saloperie congénitale niquant cœur et karma, qu'on s'était refilé de père en fille, sans même s'offrir un pauvre frisson d'inceste.
They call me Dahlia, ça c'est différent. Ça, c'est la poésie d'un souffle igné, la discrète giclée d'une suavité d'brute, accidentelle et presque honteuse, témoin mémorable d'un d'ces rares élans qui hissait, naguère, la queue molle de l'inspiration d'son ivrogne de pater. Baptême dionysiaque, s'il en est.
laughter lines Éternité en quarantaine. Un féminin chthonien aux odieux charmes d'outre-terre, ligoté entre les ridules d'un bel âge qui s'ignore, qui s'en fout.
moneymaker Dahl chante le jazz dans l'un d'ces fameux et piteux fumoirs distillant ses capiteuses vapeurs de gnôles et de débauches, cachés dans les fissures de la vieille pierre du Paris des oubliés.
heart like that Une bague au doigt, y a eu, y a plus. Divorce martelé du vivant de la Malraux. Un salopard aux poings lestes que la Gorgone n'a donc pas eu le plaisir de subir.
Sex on fire C'est la suée d'un Eros fiévreux, malade, qui dégouline d'entre les coutures lui suturant le palpitant. Un désir bizarre, gueulard, égoïste, pour ces types du fond d'la salle, ses admirateurs ; tristes sires lui faisant goûter à l'ivresse éphémère d'un culte qu'aucun humain avisé n'oserait rendre à sa divine monstruosité.
Blood lines Y a jamais eu qu'le vieux, qui n'cause quasi plus qu'à sa cirrhose, livide, sous la phosphorescence acide que gerbe le néon de la kitchenette. Rien n'a changé.
society En-dessous de tout, du confort comme des soupçons. Dèche d'apparat, de circonstance. Indigence est ici-bas mère de prudence.
home address Camouflée sous combles, l'antre surplombe la Place du Tertre, dix-huitième. Nid de serpents au creux duquel la Vipérine a pris ses aises, cela va de soit.
theme song le gouffre, BAGARRE // dangerous, SON LUX // bleu sous marin, BERGER // red eyes, HOZIER // I put a spell on you, THE KILLS // vengeance, HEMSEY.  
legendary name Méduse.
for centuries Glaviot Primordial.
this is gospel Nul rang, nul grade, si ce n'est celui de Monstre ; est-ce un titre, un affront ? Qu'importe. Trois phalanges, c'est au fond tout c'qu'il lui reste d'honneur à brandir. D'aucuns diront qu'c'est bien trop. Ils n'auraient pas tort.
call me medusa
for my monstruosity is not mine to bear, but yours to fear

Il est cinq heure, Paris s'éveille.
Et Dahl dilue toujours sa nuit blanche de fumées grises.
Nudité suffoquée, avachie au mitan d'son plumard moite de suées, rétines figées, elle n'y voit pas plus loin qu'le bout d'cibiche que sa lippe suçote méchamment. C'est l'cri d'effroi d'sa frangine, qui lui pilonne les tempes, encore, couvrant le tapage matinal. Rien qu'un souvenir, si vieux qu'il grésille comme l'un d'ces vinyles usés, qu'on a trop fait tourner. Euryale qui hurle, c'est un peu son préféré, faut dire, le plus important – ou plutôt l'dernier. Les autres, les rires et les âges tendres, elle les a paumés, ou jetés, elle n'sait plus. D'ses sœurs, y a plus qu'ça. Cet ultime instant avant que... la dextre, boa d'os et d'peau glacée, s'enroule à sa gorge sèche. Ce soir, elle va chanter d'travers si elle ne s'endort pas fissa. Aux orbes marmoréens de dégringoler contre le cadran du radio-réveil ; cinq heures et quart, elle s'en fout, elle pioncera tout le jour, tant pis, Hélios n'a pas besoin d'elle pour briller. Loin s'en faut. La pogne relâche la pression, s'en vient torcher la cendre tombée sur sa joue, salopant les quelques larmes froides qui n'se sont pas encore évaporées sous les soleils noirs lui creusant les orbites. Cul d'clope viré au cendrier dégueulant son trop-plein sur la table de chevet, elle chavire enfin sur le flanc, paupières et poing scellés ; les unes buttant contre cernes, l'autre se nouant au manche incrusté d'un poignard planqué sous oreiller.

Car on ne l'y prendra plus, elle a juré.
C'était la dernière fois ; le brame nocturne d'Euryale qui, naguère, ne l'a pas réveillée ; la sibilance de la lame contre son cou, offert, ensuqué, sans défense, jugé pour le crime d'un autre, qu'on n'osa pas inquiéter ; le fracas de sa tête, enfin, qui roule, qui roule, aux pieds de l'Olympe, mutique, indifférent. C'était la dernière fois.


en eaux troubles
tu nages, avec la rage de l'ère moderne et la poésie d'un autre temps
caractère furax, vénérienne, baroque, ivre, fatale, touchante, coriace, impavide, tordue, nébuleuse, infernale, revancharde, cavalière, terrible, grave, écorchée, farouche, absolue, lapidaire.
anecdotes (UN) Sous un nœud d'serpents bleus lui enfumant l'portrait, Méduse se dérobe un peu, mégot vissé sous crocs, tout rouge de ses fougueux bécots. Des Gauloises, surtout, chamarrant sa rauque haleine de la saveur de ses mystères et non-dits troublés. Un parfum de musc, qui s'enchevêtre aux fragrances bon marché dont elle éclabousse sa fine mue d'humaine, pour pas qu'son fumet naturel puisse dénoncer sa méphitique engeance. C'est peut-être bien sa seule frousse, à dire vrai : qu'on subodore ce qu'elle est, en-deçà de la cuirasse d'artifices dont elle s'harnache en désespoir de cause.

(DEUX) Proies de céphalées carabinées, la Gorgone déguste les vagues de douleur pure que lui fulmine au crâne ce trauma perpétuel de la décapitation. Géhenne mémorable virant au raptus psychotique, quand la colère ou le chagrin s'en mêle. Plutôt subir, toutefois, que de quêter la cure auprès de ses oncles, Zeus et Poséidon, deux des trois responsables de son foutu drame - Athéna, sa cousine, étant le dernier et non moindre maillon de sa trinité suppliciante.

(TROIS) Aucun des autres n'a, du reste, davantage daigné l'arroser d'un seul crachat d'bonté ; c'est seule qu'elle a toujours morflé, seule qu'elle s'est enfin relevée. Elle ne leur doit rien, que des peines, des regrets et des stigmates. C'est c'que lui évoque la notion de famille : une mauvaise blague dont elle ne connaît que trop bien la chute. On a donc tout intérêt à s'garder d'la lui rabâcher à tort et à travers, si l'on tient à l'intégrité d'ses rangées de ratiches.

(QUATRE) Solitaire invétérée déplorant souvent l'autarcie de son antre mythique, les marées humaines ont tôt fait d'excéder ses barrières flegmatiques. Agoraphobie qu'elle ne fuit pourtant pas, car Méduse se complaît dans les paradoxes de sa célébrité relative. Entourée, très entourée, n'en demeure pas moins qu'elle est seule, au centre d'un monde qui lui fait tourner la tête et qu'elle s'en va vomir ailleurs, le temps d'un weekend en bord de mer. Primordiales écumes léchant ses plaies filiales, c'est à l'onde iodée et aux hideurs larvées dessous qu'elle confie les quelques vagues à l'âme qu'elle ne peut pas s'risquer de déverser sur scène.

(CINQ) C'est sous le vétuste blase de Mahalat, démone inférieure sans besogne attitrée, que la Monstrueuse s'est infiltrée, deux ans auparavant. Il se dit qu'elle rejoindra bientôt la suite d'un ponte des hautes arcanes de la cité de Dis. La sphère d'affectation ne lui a toutefois pas encore été révélée. Ça n'saurait tarder. Ils savent où la trouver ; ce n'est ni plus ni moins qu'en bord d'abysses infernales, qu'elle s'est toujours tenue, la Chthonienne, patientant de savoir à quelle sauce on s'ambitionne, cette fois encore, la gober.

(SIX) À la jarretière, surin en embuscade, les doigts baladeurs n'avaient qu'à bien s'tenir, déjà du vivant d'la Malraux. Craignait-elle seulement les valses virulentes de son ex-mari ? la Gorgone en doute, au vu des mauvaises fréquentations lui tournoyant toujours autour. Dans quelle sorte de guêpier traînait-elle ses jolies gambettes armées, la starlette ? la question reste en suspens, et la dague à sa place.
not comin' home
you're not coming home
Pouvoir(s) Regard de Méduse, pétrification instantanée, totale ou partielle, des muscles d'un tiers croisant son dur regard. Viscérale et implacable terreur. Privilège de Gorgone, celle-ci ayant donné son blase à la capacité ne saurait écoper du châtiment divin fustigeant les imitateurs lorsque de pierre se font les cœurs.
Émission de poison, caresse délétère. C'est le venin qui suinte, et la cigüe qui perle. Punition qu'on lui a naguère infligée : Méduse ne devait plus jamais enlacer, ni être étreinte sans danger. Malédiction qu'elle domine, désormais.
Loyalty Broyée sous sabots olympiens, agonise sa loyauté, roulée dans ses loques aux divines armoiries. Plus qu'une charpie d'écailles et d'sang-froid. Séquelle d'une éternité d'sévices. Le drame, c'est qu'ça gigote encore, c'est pas tout à fait mort. Ça convulse, parfois. Spasmes de docilité hargneuse. C'est qu'elles ont la dent dure, les vieilles habitudes. Faudrait pas qu'elles recommencent à chiquer.
What you know Au travers des brumes électriques gazant Paname, la Gorgone serpente, clandestine, narines béantes. Méduse flaire. Ça schlingue la fin d'une ère. Puanteur qui lui plaît, celle de la Guerre. Maux qui se traînent de badigoinces infernales en lippes célestes. Méduse sait. La sienne, de babine, elle en tremble. Fébrile. Ça vient. Enfin.
Let's play Forcée d'y foutre les mains, d'abord, la Gorgone s'est peu à peu laissée happer dans le ventre de la Bête. Infiltrée auprès des Grands de la cité de Dis. Œil de l'Olympe, dépourvu de paupière, perçant les arcanes et découvrant que l'abîme, aussi, la reluque avec appétit. Va et vient lascif, de l'ombre à la lumière.
Si tu croises un démon dans la rue, tu fais quoi ? Sourire aux dangers, saluer les menaces, elle sait. C'est une caboche qui opine aux ordres d'un faux-chef, c'est un rire qui fait écho à la blague obscène d'un faux-frère. C'est un costume sur mesure,  taillé pour le vrai-cafard qu'elle se hait être, et qu'en a par-dessus la tête de patauger dans les égouts des cabales, au côté d'la vermine. Ça la souille, ça l'abîme, ça la contamine.
Tu croises l'archange Gabriel de bon matin, quelle est ta réaction ?   Rien d'personnel n'oppose la Malraux à ces drôles d'oiseaux, si ce n'est qu'elle n'a jamais trop apprécié les moralistes et le fanatisme des postulats forcenés. Malaise qui lui lutine la couenne, sitôt qu'un d'eux s'met à invoquer le souverain Bien, la lumière divine et toutes ces conneries prétenduement supérieures ; ça aide, un peu, quand il faut cogner dessus. Parce qu'il faut, oui. De temps en temps. Pour la crédibilité d'ses cornes artificielles, voyez.
Pour toi, les templiers, c'est quoi ?   Chasse gardée d'Athéna, qu'elle y voit ; ça calme ses ardeurs de trublion, parfois, ou ça les excite, au contraire. Défense d'approcher, Zeus a tonné ; il la connaît. Alors, elle s'contente d'attendre que ça vienne à elle. Posture insolite, pas si pénible, tout compte fait.
Et les révolutionnaires, t'en penses quoi ?   Y a, chez ceux-là, comme une rage du désespoir qui lui plaît bien, une furie subversive qui sait lui causer, d'autant plus à présent que la vox populi ne porte plus aussi loin qu'à ses primes clameurs. C'est qu'la révolte n'est jamais plus menaçante que lorsqu'on la suppose étranglée. Méduse, elle devine, mieux qu'personne le danger de leurs tressauts supposés agonisants. Fascinée, elle s'y reconnaît.
Pour toi, le commun des mortels, c'est... Ils ont idolâtré son calvaire, ont déifié son supplice, se sont passionnés pour les récits violents narrant sa cruelle tragédie. Ils ont même été jusqu'à vénérer sa tête tranchée, pendant des siècles, nouant à leurs nuques fragiles des amulettes à son affreuse effigie. Mais ils ne l'ont pas aimée, n'ont jamais eu pour elle un tantinet de l'estime qu'ils réservèrent à ses chères cousines, les belles, les triomphantes. Elle voudrait les haïr, les blesser, ces fieffés ingrats... elle n'y parvient pas.
Who were you ? Un nénuphar lui becquetant l'envers du nibard, Dahlia elle était foutue. Bon nombre de condamnés se s'raient contentés d'poireauter que la Camarde s'décide à ramener son cul, bras en croix. Pas Dahlia. Elle chiala, un peu, oui, par principe, et puis le lendemain, clope au bec dans l'bureau d'son commis d'office, elle amorça les démarches de c'divorce qu'elle aurait du exiger quinze piges plus tôt. Crever mariée à c'connard ? bordel, hors de question. Pour la première fois d'sa chienne de vie, elle téléphona même à sa pauvre mère. Causerie vaine, lapidaire. Elle chiala, encore un peu, griffonna deux ou trois couplets qu'elle ne chanterait jamais – jamais, d'son vivant.
The past Le pater, il a capté la couillonnade – futé le poivrot. T'es qui ? qu'il lui a lancé, un soir, sans crier gare. Une autre, qu'elle a rétorqué, sans davantage s'épandre en frivoles broutilles. Il l'a reluquée, lui a versé un godet d'sa vinasse, ils ont trinqué. Rien n'a changé. Quant aux p'tits chéris, aux copains et aux habitués du club, ils n'y ont pas vu mieux que c'que Dahlia leur avait toujours donné à voir : du feu.
you're not coming home
The real star
a star is born
pseudo varech.
âge vingt et quelques.
Comment as-tu trouvé le forum ? il trempait dans un océan de sang d'chèvres, de fait (bazzart).
Qu'en penses-tu ? magnifuck.  huhu   
Feat. anna mouglalis.  
crédits babine // tumblr.
what else ?  pourquoi. :wren:   


Dernière édition par Dahlia Malraux le Mer 1 Nov - 14:31, édité 43 fois
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4460-many-gods-many-voices-dahlia#
Dieux
homecoming : 25/10/2017
Messages : 146
Louis d'or : 1633
pretty face : Anna Mouglalis.
julius caesar : Matt-la-menace.
legends never die : Rien qu'un résidu d'foutre Primordial souillant le noble marbre des mythologies. Rien qu'un Monstre, qu'une bavure tenace qui fait tache.

Sujet: Re: many gods, many voices — dahlia. Mer 25 Oct - 22:40 ()
+1 (parce que l'espoir fait vivre.)
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t292-pascaline-estelle-sabot
Humains
homecoming : 29/10/2016
Messages : 11872
Louis d'or : 5551
pretty face : Teresa Palmer
julius caesar : Class Whore + Garance + Ophélia
these streets : Pascaline ne sait rien ou presque, mais ça ne saurait tarder si vous voyez ce que je veux dire.

Sujet: Re: many gods, many voices — dahlia. Mer 25 Oct - 23:23 ()
Bienvenue dans le coin aya

_________________

« you got to be good to be true »
▬ Pascaline. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.


Mes Goscars:
 

Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
homecoming : 29/01/2017
Messages : 1355
Louis d'or : 286
pretty face : peters.
julius caesar : la salamandre du feu de dieu (av)

Sujet: Re: many gods, many voices — dahlia. Jeu 26 Oct - 9:36 ()
ta plume vend du rêve omg :well:
ce perso m'a l'air tout à fait ouf, bienvenue sur gos ma belle globul
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4373-chaos-is-the-law-of-nature-lu
Démons
homecoming : 12/10/2017
Messages : 275
Louis d'or : 1907
pretty face : Emily Kinney
julius caesar : ©Schizophrenic
legends never die : Démon inférieur de la sphère du Chaos, elle est le démon du Gâchis.
the mighty bush : Probabilités. Le possesseur de ce don est capable de modifier les probabilités afin qu'une action se réalise ou non. Il rend le possible impossible, et inversement. Le don possède un effet boomerang ; s'il joue avec les probabilités positives, il deviendra malchanceux. En outre, s'il vient à jouer sur les probabilités négatives, il deviendra particulièrement chanceux.
Allegeance : Loyale envers le commandant du Chaos, Caym, et sa famille de la sphère du Chaos. Lucie s'entend bien avec les autres démons si on arrive à supporter le fait qu'elle adore gâcher les choses.
these streets : Le pourquoi du comment le pacte a été rompu lui importe peu, ainsi que le ou les responsables. La seule chose qui compte, c'est que les démons sont de retour et qu'il est temps de reprendre le conflit avec les anges là où il s'était arrêté. Elle ignore tout des dieux sur terre.

Sujet: Re: many gods, many voices — dahlia. Jeu 26 Oct - 11:43 ()
Médusa, trop mortel bave Va falloir sortir les miroirs et les boucliers! hide

Bienvenue sur le forum love

_________________

It takes time to ruin a world, but time is all it takes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: many gods, many voices — dahlia. Jeu 26 Oct - 11:46 ()
je meurs sous ta plume, puis méduse god :well:
bienvenue par ici et bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4255-oh-sidonie-inside-there-was-h
Dieux
homecoming : 22/09/2017
Messages : 230
Louis d'or : 429
pretty face : Cate Blanchett
julius caesar : mermaid tears (avatar) ; bonnie (icons) ; .species.a (signa)
legends never die : fleuve des enfers qui afflue la haine. Plongez-y et devenez invulnérable.
the mighty bush : Aquakinésie - capacité de manipuler l'eau par la pensée sous toutes ses formes. & Résonance colérique - capacité de créer et d'attiser la colère chez une ou plusieurs personnes.
Allegeance : Elle a prêté allégeance à Zeus, depuis toujours. Il sait bien la lui rendre. Elle est bien évidemment aussi loyale à Perséphone et Hades, dans le monde souterrain.

Sujet: Re: many gods, many voices — dahlia. Jeu 26 Oct - 12:44 ()
les divorces j'connais :cuirmoustache:

MÉDUSE wo ta plume j'avoue bave
bienvenue par ici :bain:

_________________
THERE'S BLOOD IN THE WATER BUT IT TASTES SO SWEET. OH I GUESS THE DEVIL'S BACK. THERE'S BLOOD STAINS ON YOUR FACE. OH LORD HEAVEN KNOWS, WE BELONG WAY DOWN BELOW.
“Already Dead”.species.a
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4338-stephane-what-you-see-is-a-li
Anges
homecoming : 07/10/2017
Messages : 146
Louis d'or : 744
pretty face : Harvey Newton-Haydon
julius caesar : Avengedinchains (ava), CheekeyFire, Beylin (signa)
legends never die : Ange de l'invisible, sphère de l'infini. J'fais disparaître les traces des combats célestes, j'te maintiens dans l'ignorance, j'te mens, j'te manipule, j'te fais devenir chèvre, j'te balance mes illusions dans la gueule, je joue à cache-cache. Et tu m'attraperas jamais.
the mighty bush : Invisibilité (« Hey dit y'avait pas un truc là, avant ? Et un type juste à côté ? C'est bizarre, on dirait qu'ils ont disparu. ») & Illusion (« Je te jure que je viens de voir Jésus passer devant moi ! »)
Allegeance : J'bosse pour moi, pour Métatron et pour personne d'autre. Gabriel me fait chier. Les anges m'aiment pas et je les aime pas non plus. Paraît que j'suis déloyal, que j'risque de passer du côté des démons à chaque instant. Même si j'les méprise, c'est pas loin de la vérité, et c'est pour ça que j'suis sous garde rapprochée. Les templiers, les humains, je m'en branle. Les révoltés du dimanche m'amusent. J'suis au courant de la présence des vieilles reliques de la Grèce antique mais ils pouvaient rester pour toujours des personnages ultra-colorés de Disney, pour ce que ça me fait.
these streets : Oh, je sais beaucoup de choses. Mais faut encore arriver à me faire parler.

Sujet: Re: many gods, many voices — dahlia. Jeu 26 Oct - 13:31 ()
Cette plume, olala globul Pis le choix de monstre est bien sympa aussi **

Bienvenue et bon courage pour la fiche !

_________________
My heroes don't fly
they crawl up inside and take over your mind
we walk amongst you hearts beatin' in tune a jungle like a machete cuttin' through you we use truth as our guns and armor until illusion's gone gotta watch your back for the attack you may not hear me but you can feel it and it's an instinct but you can't kill it
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t319-jade-before-you-embark-
Modo
homecoming : 29/10/2016
Messages : 4919
Louis d'or : 1695
pretty face : daisy ridley
julius caesar : av : caribou troublant
legends never die : ange de la vengeance, c'est au sein de la sphère de la guerre que son art s'exerce.


the mighty bush : télékinésie — d'une pensée ou d'un délicat mouvement de la main, elle envoie valser objet du commun comme les corps fait de chair et de sang.

Sujet: Re: many gods, many voices — dahlia. Jeu 26 Oct - 20:48 ()
ohlàlà méduse et cette plume :well:
bienvenue sur le forum globul
(et pour répondre à ta question du bottin, il y a bien un formulaire d'infiltration à remplir après validation )
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4460-many-gods-many-voices-dahlia#
Dieux
homecoming : 25/10/2017
Messages : 146
Louis d'or : 1633
pretty face : Anna Mouglalis.
julius caesar : Matt-la-menace.
legends never die : Rien qu'un résidu d'foutre Primordial souillant le noble marbre des mythologies. Rien qu'un Monstre, qu'une bavure tenace qui fait tache.

Sujet: Re: many gods, many voices — dahlia. Jeu 26 Oct - 21:16 ()
Oh, mais cet accueil fait chaud dans l'palpitant, merci beaucoup.  wo
Contente que l'choix de bestiole vous plaise. #pression

D'accord, merci @Jade S. Dumeny.
Mais, si j'veux l'infiltrer quelque part dès l'entrée d'jeu, ça s'passe comment ?
Est-ce que j'intègre la chose dans ma fiche, ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t319-jade-before-you-embark-
Modo
homecoming : 29/10/2016
Messages : 4919
Louis d'or : 1695
pretty face : daisy ridley
julius caesar : av : caribou troublant
legends never die : ange de la vengeance, c'est au sein de la sphère de la guerre que son art s'exerce.


the mighty bush : télékinésie — d'une pensée ou d'un délicat mouvement de la main, elle envoie valser objet du commun comme les corps fait de chair et de sang.

Sujet: Re: many gods, many voices — dahlia. Jeu 26 Oct - 21:26 ()
@Dahlia Malraux tu peux l'intégrer dans ta fiche oui globul il faudra juste passer après dans le formulaire pour qu'on pense à te donner l'accès à la partie secrète du camp que tu infiltres
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t3850-livie-l-anarchie-est-la-plus-
Dieux
homecoming : 27/07/2017
Messages : 188
Louis d'or : 563
pretty face : freya mavor
julius caesar : (c)
legends never die : déesse de l'anarchie, celle qui fait régner le chaos dans le monde, tomber les leaders et se battre le peuple pour la place. celle qui aime voir l'ordre s'effondrer que ce soit grâce à une bataille de crayons dans une salle face à un professeur incompétent ou des gouvernements chuter pour laisser place nette au chaos d'un peuple perdu mais libre
the mighty bush : pouvoir de discorde
controle des sentiments elle attise la haine et la colère chez ceux qui croisent son chemin
Allegeance : elle est seule dysnomie, contre tous. elle ne sait pas si elle compte réellement pour eux. ils sont ses frères et soeurs, mais ils ne la comprennent pas, elle et ses intentions. alors elle y sème également la discorde, parmi les troupes divines
these streets : elle sait tout, que les anges, démons et dieux sont de retour dans la capitale française

Sujet: Re: many gods, many voices — dahlia. Jeu 26 Oct - 22:04 ()
Méduse aya
Bienvenue et bon courage pour ta fichette
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4071-estelle-tyche-delerne-i-ll-ma
Dieux
homecoming : 17/08/2017
Messages : 436
Louis d'or : 1875
pretty face : Eva Green
julius caesar : Beylin (ava) ; evagreendaily|tumblr (sign)
legends never die : Déesse de la chance, du destin et de la prospérité
the mighty bush : • Manipulation du destin : Capacité de réécrire l'histoire d'une personne, d'agencer les destins, de les lier et de les délier en un claquement de doigts. Lorsqu'elle l'utilise pour dévier le cours d'une vie, cela lui provoque une fatigue immense ainsi que des blessures ou handicaps physiques pendant une durée pouvant aller de plusieurs heures à quelques jours. De manière moins intense, il lui arrive régulièrement de simplement influencer le destin d'une personne sur une plus courte durée.
• Souffle de connaissance : Capacité d'insuffler la connaissance de son destin à une personne par la pensée. En règle générale, elle choisit de ne montrer que quelques bribes de ce futur prévu, ce dernier n'étant pas définitivement scellé.

Sujet: Re: many gods, many voices — dahlia. Ven 27 Oct - 9:42 ()
Oh Méduse quel choix sympa ! Puis le perso en général, le métier etc, bien original ! Bon courage pour la fin de ta fiche

_________________




Puppets in my hands.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t232-fantine-flying-like-a-c
Admin
homecoming : 01/03/2015
Messages : 5694
Louis d'or : 339
pretty face : Emma Stone
julius caesar : (c) beylin alias matty des bwas la queen du game
these streets : Elle ne connaît rien de la vérité. Elle sait seulement que quelque chose n'est pas clair, c'est pour ça qu'elle fait partie des révolutionnaires.

Sujet: Re: many gods, many voices — dahlia. Ven 27 Oct - 14:06 ()
méduse, cette plume, ce perso promet tellement aya bienvenue parmi nous globul

_________________

autres comptes : juliette a. gibson & h. lewis dubois & bass a. renoir & héra c. swango



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4460-many-gods-many-voices-dahlia#
Dieux
homecoming : 25/10/2017
Messages : 146
Louis d'or : 1633
pretty face : Anna Mouglalis.
julius caesar : Matt-la-menace.
legends never die : Rien qu'un résidu d'foutre Primordial souillant le noble marbre des mythologies. Rien qu'un Monstre, qu'une bavure tenace qui fait tache.

Sujet: Re: many gods, many voices — dahlia. Ven 27 Oct - 15:51 ()
Merci pour les précisions, @Jade S. Dumeny !

Et, merci également pour vos passages respectifs, mesdames.
Vos p'tits mots me touchent.  inluv
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t293-sophie-asmodee-lovett-d
Démons
homecoming : 29/10/2016
Messages : 1830
Louis d'or : 463
pretty face : Barbara Palvin
julius caesar : class whore stuff
legends never die : Ange déchu, devenu démon. Commandant de la sphère de la luxure.
the mighty bush : Pouvoirs classiques d'un démon: force surhumaine, téléportation, résistance au feu.
Possède également le don de séduction instantanée. Elle peut séduire n'importe qui et de pousser cette personne à succomber à la luxure. Elle possède également le don de manipulation des désirs. Elle peut manipuler les désirs et pulsions sexuelles de n'importe qui. Enfin, elle possède le don de contrôle de la douleur. Elle peut infliger une douleur à n'importe qui mais elle peut l'atténuer ou la transférer à quelqu'un d'autre.

Allegeance : Elle est loyale à Lucifer.
these streets : Elle sait que les 2% qui sont revenus à Paris sont des démons et des anges mais elle ignore que les Dieux sont également présents.

Sujet: Re: many gods, many voices — dahlia. Ven 27 Oct - 16:43 ()
J'aime beaucoup ta plume! ♥️
Bienvenue parmi nous!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1727-nothing-else-left-abel
Humains
homecoming : 07/02/2017
Messages : 1938
Louis d'or : 1189
pretty face : rami malek
julius caesar : vinyles idylles (av) matt (sign) blanche (aesthetic)
the mighty bush : aveuglement ; lève comme un voile devant les rétines de sa victime, donnant qu'une vision blanche, éclatante, brouillée des alentours.
these streets : rien, absolument rien. Les pieds trop sur terre, il vit dans le déni, s'y complaît et laisse les hypothèses fantasques aux autres.

Sujet: Re: many gods, many voices — dahlia. Sam 28 Oct - 15:39 ()
la Méduse que tu nous vends là est juste dingue aya
bienvenue ici :cutipie2:

_________________


Soon
To the brave and the petrified, we all fall down. To the slave and the civilised, we all fall down. To the lovers we left behind, the bad days, the good nights. In the great shipwreck of life, we all fall down.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t224-lou-beating-heart#1326
Admin
homecoming : 15/09/2016
Messages : 5235
Louis d'or : 265
pretty face : Bella Hadid
julius caesar : © l'endive
legends never die : Déesse de la guerre, de la sagesse et de la justice.
the mighty bush : terrakinésie ; capable de déclencher le plus terrible des tremblements de terre comme de provoquer un glissement de terrain. souffle de connaissance ; un simple toucher, et elle obtient les souvenirs qu'elle désire, un effleurement, et elle apprend l'histoire qui se cache derrière les apparences.
Allegeance : pour les dieux, envers et contre tout. Elle se battra aux côtés des templiers et des anges pour préserver cette équilibre qui semble si fragile.
these streets : elle fait partie de la dernière pièce sur l'échiquier, celle que cherche encore les anges et les démons. Ces dieux qui se sont réincarnés durant le grand schisme.

Sujet: Re: many gods, many voices — dahlia. Sam 28 Oct - 19:27 ()
Bienvenue officiellement wo coeur
J'adore les idées pour ton perso, mais ça, tu le sais déjà huhu Et quant à ce début de fiche, ouloulou quoi :pray: Bon courage pour la suite en tout cas coeur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4438-lukas-les-yeux-revolvers
Admin
homecoming : 03/03/2017
Messages : 2448
Louis d'or : 1898
pretty face : Michiel Huisman
julius caesar : Tarachou (ava) Jo (gifs) Beylin (gifs, signa)
the mighty bush : Protection surnaturelle : pouvoir passif inconscient qui isole des manipulations surnaturelles, annulant plus ou moins les intrusions en fonction de l'importance de l'adversaire
Allegeance : Loyal aux templiers, hostile aux anges, électron libre d'Arthur
these streets : Il sait pour les anges et les démons ; ignore tous des dieux, mais commence à remarquer des incohérences.

En ligne
Sujet: Re: many gods, many voices — dahlia. Dim 29 Oct - 12:30 ()
Olala Méduse, quel perso super cool please babe j'adore le prénom et le nom que tu as choisi :fiyah:

Bienvenue sur Gos et bon rédaction de fin de fiche coeur

_________________
Instant cassedédi à Seth, because you're worth it l'oreal cheveux jared tmtc je peux pas faire apparaitre un header clignotant à paillettes qui dit gloire à la crinière étincelante mais l'intention y est
The Holy Towel


Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2012-could-be-brave-or-insa
Revolutionnaires
homecoming : 19/02/2017
Messages : 1054
Louis d'or : 1213
pretty face : jlc
julius caesar : ava : foolish blondie
the mighty bush : Pauv' humaine dans un monde de fou, trop fragile, jo, trop inconsciente et rien pour se défendre qua sa langue acérée et ses coups dans le vide. Si elle savait, la gamine, l'tonnerre dans la poitrine qu'elle se cache. (électrokinésie en déni)
these streets : Jo, la révo, la vox populi, qui sait rien que ce coeur ne veut lui dire, rien que les secrets qui s'entassent, les mystères, les hallucinations, des trucs qu'elle voit, qu'elle comprend pas. Jo, la scientifique sans plus d'certitudes que l'monde fout le camp.

Sujet: Re: many gods, many voices — dahlia. Dim 29 Oct - 13:41 ()
Ces idées
Cette plume :well:
Bienvenuuue please babe

_________________
maybe if the stars align, maybe if our world's collide, maybe on the dark side, we could be together. maybe in a million miles, on a highway through the stars, someday soon we'll be together.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4460-many-gods-many-voices-dahlia#
Dieux
homecoming : 25/10/2017
Messages : 146
Louis d'or : 1633
pretty face : Anna Mouglalis.
julius caesar : Matt-la-menace.
legends never die : Rien qu'un résidu d'foutre Primordial souillant le noble marbre des mythologies. Rien qu'un Monstre, qu'une bavure tenace qui fait tache.

Sujet: Re: many gods, many voices — dahlia. Dim 29 Oct - 18:07 ()
Mais qu'vous êtes beaux, tous. :cutipie2:
Vous êtes adorables.
Merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t477-blood-girl-dubois
Revolutionnaires
homecoming : 02/11/2016
Messages : 797
Louis d'or : 1404
pretty face : Gigi Hadid.
julius caesar : ARΛBELLA(av.) JO(sign.)
the mighty bush : Elle possède depuis le grand retour le pouvoir d'aquakinésie. Elle n'arrive pas à le maîtrise, elle ne cherche pas à l'utiliser. Elle peut contrôler l'eau sous toutes ses formes. Liquide, solide, vapeur. Quand elle a le malheur de l'utiliser, elle se sent terriblement affaiblie et elle peut se mettre à saigner du nez si elle insiste. Il peut également se déclencher quand elle est sous le coup d'émotions fortes.
Allegeance : Tireuse d'élite, un bien grand mot pour une petite fille qui a appris à tirer avec le pistolet de son père. Simple activiste, elle est devenue tireuse, sûrement à cause de son caractère instable. Douée en tire, on voulait également la garder le plus loin possible du terrain. Beaucoup la considèrent comme dangereuse la petite gamine. Elle n'écoute pas, aveuglée par sa propre guerre. Elle n'arrive pas à voir plus loin, plus grand que sa vengeance. Elle ne comprend pas les actions douces comme des tags ou des mises en scène. Quand on lui a parlé de remplir la place de la République avec des mannequins, elle leur a ri au nez. Elle est enfermée dans cette colère, dans cette violence dont elle n'avait jamais fais preuve avant la disparition de son aîné. Fini la petite fille douce et innocente. Fini la naïveté et la pureté. Elle s'est transformée, devant tromperie et extrémiste.
these streets : Elle ne sait malheureusement pas grand chose la pauvre petite. Elle sait que quelque chose ne va pas, elle ne reconnaît pas son frère. Mais elle serait incapable de dire si il s'agit d'une autre personne ou tout simplement d'un lavage de cerveau ou encore d'un robot (dernière hypothèse éliminée récemment après avoir entailler la main de son frère pour s'en assurer.)

En ligne
Sujet: Re: many gods, many voices — dahlia. Lun 30 Oct - 23:44 ()
Méduse mon ancien compte please babe
J'espère que tu me garderas un lien au chaud bienvenue parmi nous

_________________


Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4460-many-gods-many-voices-dahlia#
Dieux
homecoming : 25/10/2017
Messages : 146
Louis d'or : 1633
pretty face : Anna Mouglalis.
julius caesar : Matt-la-menace.
legends never die : Rien qu'un résidu d'foutre Primordial souillant le noble marbre des mythologies. Rien qu'un Monstre, qu'une bavure tenace qui fait tache.

Sujet: Re: many gods, many voices — dahlia. Mar 31 Oct - 1:00 ()
Merci à toi, pionnière.
Bien sûr, pour un lien, avec plaisir ! J'vois que tu as d'quoi faire, en plus.

Et. J'ai. Terminé.
En espérant qu'ça vous convienne. :pray:
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1489-garance-envoyee-sur-te
Modo
homecoming : 18/01/2017
Messages : 3448
Louis d'or : 1684
pretty face : Dree Hemingway
julius caesar : Zazou (ava) / Beylin (code sign) / Black Madness (gif) / Zazou (gif) / Faust (icon) / Me (icons)
legends never die : Démon de la Discorde et de la Frustration, Commandant de la sphère de la Discorde, Intendante de l'Impatience, Instigatrice des réactions disproportionnées et des caprices inutiles, Destructrice de la sérénité. Progéniture de l'Infini. Éternelle pétasse des Enfers.
the mighty bush : Discorde Malphas est déjà très douée pour semer la discorde autour d'elle, mais ce talent naturel est renforcé par une capacité inouïe à créer le conflit et la mésentente par sa simple présence si elle le décide. Il lui arrive d'utiliser ce pouvoir simplement pour se détendre et respirer un peu...
Prestidigitation De très loin son pouvoir préféré, cette capacité lui permet de faire disparaître ou apparaître des objets, pour peu qu'ils existent déjà dans ce monde. Cela lui permet de vous faire perdre vos clés et de les faire réapparaître dans le tiroir à couverts, par exemple, ou de déplacer vos lunettes selon sa volonté. Elle trouve à ce pouvoir un aspect artistique que peu soupçonne... Les gros objets sont tout aussi concernés, mais elle a tendance à se contenter des petits... C'est toujours plus frustrant de perdre ses clés de voiture quand on a la voiture que la voiture quand on a ses clés... La panique ne la nourrit pas. Ce pouvoir marche également sur les êtres vivants mais lui demande dans ce cas une énergie bien plus conséquente... (et c'est tout de suite beaucoup moins discret que les objets).
Catalyseur ou la capacité de stocker et diriger l'énergie (a.k.a. Redbull des Enfers). Possibilité pour son porteur de ne pas juste absorber mais aussi de canaliser l'énergie qu'il crée (par sa sphère) dans une direction précise et d'en modifier les flux selon sa volonté. Ce pouvoir permet à Malphas d'alimenter le royaume de Dis en permanence de l'énergie qui naît de la Discorde et de la Frustration, de façon constante. Elle peut aussi décider, non sans effort, d'en faire profiter davantage certaines personnes. Ce pouvoir ne s'applique pas à elle-même, il lui suffirait simplement d'arrêter la catalyse pour récupérer le pouvoir de sa Sphère.
Allegeance : Si ce n'est son éternelle allégeance à Azazel et son statut de bras droit du bourreau des Enfers, Malphas n'a pas de but propre autre que de semer la discorde et d'inspirer la frustration autour d'elle, ce qu'elle fait à chaque instant de son existence, par plaisir et par gourmandise. Elle n'est que Discorde, au service d'un Ange qui entend calciner le monde. Elle obéit aux ordres, parvenant toujours à tirer leur épingle du jeu, sans chercher à obtenir davantage de responsabilités de peur de devoir se brimer et devenir responsable. C'est une faiseuse de miracles malfaisants, qui aime la méchanceté et inspire ses démons à inventer toujours plus de mécanismes visant à rendre folles les âmes qui traversent la terre. Elle n'hésite JAMAIS à semer la discorde et la frustration dans ses propres rangs.
these streets : Tout. Elle sait tout. Et il n'y a pas que la vie à Paris qui est troublée, désormais.

En ligne
Sujet: Re: many gods, many voices — dahlia. Mer 1 Nov - 12:06 ()
@Dahlia Malraux Coucou toi

On est presque bon pour ta validation

Malheureusement, le pouvoir "Métamorphose" que tu as pris est un pouvoir rare, qui a déjà trois personnes l'ayant, il n'est donc pas disponible :tears: Je peux te proposer Hallucination Cauchemardesque ou Illusion à la place, qui te permettrait de jouer sur ce côté effrayant please babe Ou émission de poison, pour aller avec le côté serpent hide

Je te laisse y réfléchir et me taguer quand ce sera bon pour toi, que je finisse ta validation
Si tu as la moindre question, je suis à ta disposition par mp et ton serviteur devant l'éternel hide

A très vite

_________________

Connasse
- La méchanceté d'un homme fait de lui un démon, la méchanceté d'une femme fait d'elle un enfer.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4460-many-gods-many-voices-dahlia#
Dieux
homecoming : 25/10/2017
Messages : 146
Louis d'or : 1633
pretty face : Anna Mouglalis.
julius caesar : Matt-la-menace.
legends never die : Rien qu'un résidu d'foutre Primordial souillant le noble marbre des mythologies. Rien qu'un Monstre, qu'une bavure tenace qui fait tache.

Sujet: Re: many gods, many voices — dahlia. Mer 1 Nov - 13:44 ()
Bonjour vous. :prettyplease:

Alors ouais, en fait j'avais bien vu qu'ils étaient déjà trois mais j'suis un peu fourbe tmtc. #loupgarou Et, en fait, j'ai pas vu Alexandre dans les membres, donc j'me suis demandée s'il n'avait pas été supprimé, c'qui aurait voulu dire que la place était peut-être libre ? Sinon, c'pas grave, j'partirai sur autre chose, sans problème ! J'te tag, @Garance M. Lesquen , ocazou.

En attendant ta réponse j'réfléchis aux options que tu m'proposes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
oh, look what you made me do

Sujet: Re: many gods, many voices — dahlia. ()
Revenir en haut Aller en bas
 
many gods, many voices — dahlia.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Ruby Caldwell - Be yourself and smile
» La candeur du dahlia ( PV Nuage de glace )
» 01. Turn down these voices, inside my head
» Axel H. Merrick || Nobody raise their voices [U.C.]
» ✛ (M/LIBRE) Simon Lebon feat Dillon Casey
Ready for it ?
Are you
i see how this is gonna go, touch me & you'll never be alone

a game of shadows ::  These nights will never die :: les présentations :: validées