boom bitch
Après un week end de liane foly, le forum ouvre ses portes !
Pour tout savoir sur les news de cette version, c'est par .
are you ready for it ?
Un cavalier de l'apocalypse, une pénurie inédite, un trésor chelou de ouf et surtout la fashion week...
Venez découvrir l'intrigue et ses quêtes ici.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 hell dogs(noué)
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Démons
homecoming : 17/05/2017
Messages : 122
Louis d'or : 458
pretty face : Avan Jogia.
julius caesar : ice and fire.
legends never die : Il a été nommé commandant de la peur par Lucifer depuis des millénaires pour sa loyauté et son activité. Démon des cauchemars, il n'a de cesse de tourmenter les humains la nuit.
the mighty bush : Babu possède comme pouvoir principal la manipulation des rêves Il a la capacité de s'infiltrer dans le sommeil d'une personne et de manipuler ses rêves ou ses cauchemars. Mais également de pouvoir rendre le cauchemar d'une personne réelle.
Il possède également le don de matérialiser les rêves. Capacité de rendre réelle le cauchemar le plus récent fait par la victime. L'objet de la peur apparaît de façon tangible et peut blesser la victime. Le cauchemar disparaît sous l'effet de fumée noire une fois transpercé par une arme.
Allegeance : Il est loyal envers Lucifer même si il n'est pas le plus présent auprès du démon. Il tient à son indépendance et a pouvoir gérer sa sphère comme il l'entend. Il est loyal envers les démons de sa sphère, il se sent un peu responsable d'eux quelque part mais il est loin de se la jouer papa poule.
these streets : Il sait pour les démons et les anges ainsi que pour les templiers comme son hôte en faisait parti. Mais il ne sait rien sur les dieux, il a cependant quelques doutes sur le fait qu'une autre espèce aurait rejoint elle aussi la terre après s'être infiltré une ou deux fois dans des rêves de dieux.

Sujet: hell dogs(noué) Lun 30 Oct - 18:03 ()

Le poing serré et les pupilles noires, il avance dans la nuit dans le simple but de fuir sa moitié. Fuir avant qu'il ne commette l'irréparable, fuir avant qu'il ne casse sa fragile poupée. Pourtant il l'aime sa poupée de porcelaine. Oh oui qu'il l’idolâtre. Mais sa nature démoniaque n'est jamais bien loin et quand la colère vient, rien ne peut l'arrêter. Il aimerait pouvoir se contrôler mais le commandant n'en est pas capable. Ses viles pulsions ressortent et son besoin de sang se fait intarissable. Il veut torturer, il veut tuer. N'importe quelle âme pour assouvir sa noirceur. Tout cela à cause d'un chercheur. Un minuscule humain qui encore, n'a pas réussi à lui donner satisfaction. Il avait un seul truc à faire, une mini requête à répondre. Trouver un remède contre la maladie de Constance. Qu'est-ce qu'un remède devant l'avancée de la médecine ? Rien, absolument rien. Pourtant encore une fois, Loup s'est retrouvé devant une déception. Le médecin n'a rien pu faire pour lui. Babau s'est  vengé. L'humain a péri comme bien d'autres avant lui d'une crise cardiaque dans ses cauchemars. Mais ça n'a pas suffit. A son réveil, Loup n'était que fureur. A ses côtés, il entendait le doux souffle régulier de son épouse, ça l'a encore plus assoiffé. Il avait envie de l'égorger cette douce brebis. L’égorger parce que tout est de sa faute. Parce que si elle n'était pas qu'une fragile petite humaine, elle ne serait pas malade. Alors il s'est levé aussi vite que possible. Pour la fuir avant de ne la faire baigner dans un liquide couleur vermillon. Il l'aime cette humaine, il se déteste de l'aimer ainsi. Elle est devenue sa plus grande faiblesse. D'un geste de la main, il pourrait la briser. D'un regard, il pourrait lui faire perdre l'esprit. Elle n'est pas digne de sa puissance et pourtant, il ne peut s'en séparer. Il a besoin d'elle à un point qu'il n'ose se l'avouer. Tout serait tellement plus simple sans Constance. Pas d'attache, pas enchaîné à son humanité. Mais pourtant elle est bien là, à supporter les crises du jeune Dasnières et son obsession pour trouver un médicament.
Les ruelles du quartier sont désertes. Il n'y a plus grand monde dans le quatorzième arrondissement, beaucoup plus de plantes que d'humains. Mais pourtant, les Dasnières sont restés eux aussi. Babau pour la tranquillité du quartier et le peu de voisins à supporter, Constance pour les souvenirs. Ils ont du retaper la maison qui a souffert des émeutes des disparitions. Une année entière de travaux pour que la petite maison retrouve son charme d'antan. Elle est redevenue cosy désormais, Loup ne le regrette pas.
Une bourrasque de vent envoie valser ses cheveux. Quand il lève les yeux, il est face à la maison de Noé. Elle est ce qu'il se rapproche le plus d'une amie pour Loup malgré leur relation spéciale. Malgré les deux heures du matin, Loup n'hésite pas une seule seconde pour toquer à la porte de la jeune femme. Si il y a bien une personne qui peut tenir tête à sa fureur, c'est bien elle. Les chiens aboient, il y en a trop au goût du croque-mitaine. Et puis la porte s'ouvre enfin. « Fallait que je te vois. » Il entre sans lui laisser le temps de répondre. De toute façon, elle aussi à la fâcheuse habitude de s'inviter chez lui. Il s'engouffre dans la maisonnée, les nerfs à fleur de peau. « J'avais besoin... de me changer les idées. » Il tourne dans la demeure comme un lion en cage.  

_________________
uc
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4325-animal-impulses-noe
Dieux
homecoming : 04/10/2017
Messages : 131
Louis d'or : 1355
pretty face : ana de armas
julius caesar : matt (av + code sign) of-serpents.tumblr + BONNIE (img sign)
the mighty bush : contrôle des peurs elle plante les phobies dans le crâne et aspire les craintes à la paille.
contrôle des animaux longtemps enroulée dans les spirales d'écailles et les manteaux de poils, Scylla a gardé cette connexion particulière avec les chiens et les serpents. Ces animaux autrefois greffés au corps et à l'esprit de la nymphe sont les deux seules espèces qu'elle arrive à contrôler sur terre.
Allegeance : Y'a pas de ligne de conduite précise. Scylla, c'est l'âme neutre à convaincre, la page blanche à écrire.

Sujet: Re: hell dogs(noué) Mer 1 Nov - 13:26 ()

Tirée du sommeil pour les mélodies de ses compagnons, le coin des phalanges fricotant les paupières fatiguées, elle émet un premier bâillement avant de se lever de la couche. Elle prend pas la peine de se couvrir correctement,  et c'est pieds nus, en short et soutien-gorge qu'elle traverse la maisonnette. Trois cabots valsant autour de sa marche, les trois autres au garde à vous à la porte d'entrée. Les routines correctement installées entre eux, elle n'a parfois plus besoin de s'immiscer directement dans leur crâne pour ordonner tel ou tel truc. Peut-être est-ce à force de les contrôler qu'elle a réussie à les conditionner. Mais elle a horreur de ce mot là, Scylla. Elle préfère se les imaginer libres, heureux et possédant le même libre arbitre de n'importe quel chien n'ayant pas croisé sa route.

Elle se grattouille le sommet de la tête, toujours pas pressée de vérifier ce qui cause cette nuisance sonore. Mais les aboiements devenus agaçants pour la nymphe ensommeillée, elle gronde enfin. Silence. Ça résonne dans les caboches et plus personne ne moufte. Ils sont plus efficaces qu'une sonnette dans ce foyer pas encore totalement remis en état. Elle les kiffe et tout. Mais putain, bordel, des fois ça fait du bien quand ça s'arrête.

Et enfin, enfin, elle ouvre la porte d'entrée qui a tant excité ses gardiens. Le coude levé au niveau de sa tête contre l'encadrement en bois, elle ne retient pas un deuxième bâillement, sans prendre la peine de mettre la main devant la bouche. Elle a appris les gestes de respect qui l'arrangeaient et avec qui ça l'arrangerait. Mais à cette heure-ci, plus besoin de décence ou de bienséance. Et surtout pas avec le bonhomme qui se tient devant elle.« Fallait que je te vois. » Et il la bouscule presque pour rentrer, suivit et reniflé par cinq chiens. Il n'y a que Cujo, qui reste auprès de Noé. « J'vois... tu veux rentrer cinq minutes ? » Le sarcasme entre les dents, elle referme déjà la porte. « J'avais besoin... de me changer les idées. » Et, culotté, il a donc considéré qu'elle était à son service, 24h sur 24. L'inverse okay. La réciproque pas si okay que ça. Mais elle râle pas Scylla, elle est encore trop somnolente pour ça.

Y'a un troisième décrochage de mâchoire, un soupir d'exaspération et un « il est quelle heure ? » grogné alors qu'elle s’assoit sur le canapé défoncé. Cujo déjà campé à ses pieds, elle n'a pas besoin de baisser le bras pour le grattouiller derrière les oreilles. Un dogue du Tibet d'après Google. Un gros toutou bien massif, bien robuste, câlin comme tout et hyper-protecteur quand il faut. Rien à voir avec Audrey Toutou, le minuscule canidé, debout sur ses pattes arrières n'arrivant pas à gratter le genou de Loup pour demander de l'attention. Elle s'excuse pas pour sa chienne. Elle s'excuse jamais pour ses compagnons. Et le jeune homme a eu le temps de faire plusieurs fois le tour du chenil pour s'habituer à leurs comportements. Toute façon, c'est l'acceptation et rien d'autre. Parce que ses animaux passent avant le reste de l'humanité, ne rivalisant qu'avec Charybde.

« J'te proposerai bien un strip-poker mais ta meuf trouverait moyen de râler. » Et quitte à choisir entre les deux, elle préférerait plutôt jouer avec sa femme qu'avec lui. « J'peux te faire infuser des feuilles de menthe pour te calmer, mais j'crois pas trop que ce soit ton délire. » Nan, lui son délire c'est d'être aussi chiant qu'elle. Et ils se sont pas mal trouvé ces deux emmerdeurs. Elle regrette simplement que leur relation cesse pas dès qu'elle clôt les paupières pour Morphée. « Écoute j'suis réveillée depuis deux minutes, t'es pas venu là par hasard, alors va droit au but, qu'est ce que t'as ? Tu veux quoi de moi exactement ? »

_________________

Scars
Shine razor eyes before the walls come down. Wilder than lions, louder than sound. The birds and the bees are getting older now. There’s a cold breeze blowing over my soul.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Démons
homecoming : 17/05/2017
Messages : 122
Louis d'or : 458
pretty face : Avan Jogia.
julius caesar : ice and fire.
legends never die : Il a été nommé commandant de la peur par Lucifer depuis des millénaires pour sa loyauté et son activité. Démon des cauchemars, il n'a de cesse de tourmenter les humains la nuit.
the mighty bush : Babu possède comme pouvoir principal la manipulation des rêves Il a la capacité de s'infiltrer dans le sommeil d'une personne et de manipuler ses rêves ou ses cauchemars. Mais également de pouvoir rendre le cauchemar d'une personne réelle.
Il possède également le don de matérialiser les rêves. Capacité de rendre réelle le cauchemar le plus récent fait par la victime. L'objet de la peur apparaît de façon tangible et peut blesser la victime. Le cauchemar disparaît sous l'effet de fumée noire une fois transpercé par une arme.
Allegeance : Il est loyal envers Lucifer même si il n'est pas le plus présent auprès du démon. Il tient à son indépendance et a pouvoir gérer sa sphère comme il l'entend. Il est loyal envers les démons de sa sphère, il se sent un peu responsable d'eux quelque part mais il est loin de se la jouer papa poule.
these streets : Il sait pour les démons et les anges ainsi que pour les templiers comme son hôte en faisait parti. Mais il ne sait rien sur les dieux, il a cependant quelques doutes sur le fait qu'une autre espèce aurait rejoint elle aussi la terre après s'être infiltré une ou deux fois dans des rêves de dieux.

Sujet: Re: hell dogs(noué) Jeu 2 Nov - 18:54 ()

Il a pas l'habitude de détaller en pleine nuit chez Noé quand le sommeil lui manque. C'est pas son genre d'arriver quand la lune est dans le ciel chez une jeune fille. Il préfère s'immiscer dans les rêves. Mais ceux de Noé, il y est encore jamais allé. C'est pas l'envie qui lui manque pourtant de découvrir ce qu'il y a dans la caboche de la jeune femme. Mais il pense pas qu'elle le laisserait vraiment entrer. Il n'a pas envie de la voir débarquer là minute suivante, son chien de garde à la main pour lui lâcher au visage. Elle en serait capable Noé, elle est à moitié timbré celle-là. Mais ça aussi, il se garde bien de le lui dire. Parce qu'il a pas envie de retrouver sa femme en pâté pour chien.
Il fait les cent pas dans le salon de Noé sans penser un seul instant qu'elle était peut-être occupée avec quelqu'un. Tant pis, il s'en moque. La chienne de la blonde lui monte sur la jambe. Il en peut plus de ce canidé sous son charme. A croire qu'elle ne peut plus se passer de lui. « J'te proposerai bien un strip-poker mais ta meuf trouverait moyen de râler. » Ses yeux se posent sur Noé et il s'arrête enfin de bouger. « Tu pourrais enfiler quelque chose d'un peu plus... couvrant quand même ! Je suis pas venu ici pour une partie de jambe en l'air. » Non pas que ça le dérangerait au fond. Il aime sa femme certain mais la notion de fidélité sexuelle est encore un peu vague pour le démon qui a passé des millénaires à choper tout ce qui bouge. Il essai de se soigner, pour sur ! Mais il a du mal à détacher ses yeux d'un corps féminin à moitié nue. Il attrape un plaid sur le canapé derrière lui et le lance sur Noé. « Tiens, enfile ça avant que je ne perde la vue. » Il se prend les pieds sur la chienne et peste quelques insultes. Pourquoi est-elle toujours en plein milieu celle-là. « Et reste loin de ma femme, je ne veux pas de ton influence sur elle... » Il n'a pas envie de la voir se dévergonder sa douce humaine. Il l'aime pour sa pureté et sa bienveillance. On peut pas dire que ce soit des qualités qui priment chez Noé. « J'peux te faire infuser des feuilles de menthe pour te calmer, mais j'crois pas trop que ce soit ton délire. » Il rit faussement. « Ah, Ah, Ah. Très drôle Noé. Je suis plié de rire. » Il défait son manteau et le jette sur un sofa. « Écoute j'suis réveillée depuis deux minutes, t'es pas venu là par hasard, alors va droit au but, qu'est ce que t'as ? Tu veux quoi de moi exactement ? » Il passe une main dans ses cheveux en entendant la question de Noé. C'est vrai, que veut-il d'elle après tout ? « Je... Je sais pas ce que je veux de toi ! Ce que je sais, c'est que j'étais à deux doigts de saigner ma femme en me réveillant et que je suis parti avant de passer à l'acte. » Il lui jette un regard. « T'es la plus proche de chez moi avec assez de force pour me tenir tête. Alors je suis venu. » Il ne doute pas un seul instant que son explication ne va pas plaire à la jolie blonde. Il fait quelques pas en direction de la fenêtre et regarde à travers les stores. Il a besoin de se défouler. « Et toi ? T'es seule ? » Il voit en face la maison des voisins de Noé. « T'as pas envie d'aller saigner quelques humains avec tes chiens ? » 

_________________
uc
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4325-animal-impulses-noe
Dieux
homecoming : 04/10/2017
Messages : 131
Louis d'or : 1355
pretty face : ana de armas
julius caesar : matt (av + code sign) of-serpents.tumblr + BONNIE (img sign)
the mighty bush : contrôle des peurs elle plante les phobies dans le crâne et aspire les craintes à la paille.
contrôle des animaux longtemps enroulée dans les spirales d'écailles et les manteaux de poils, Scylla a gardé cette connexion particulière avec les chiens et les serpents. Ces animaux autrefois greffés au corps et à l'esprit de la nymphe sont les deux seules espèces qu'elle arrive à contrôler sur terre.
Allegeance : Y'a pas de ligne de conduite précise. Scylla, c'est l'âme neutre à convaincre, la page blanche à écrire.

Sujet: Re: hell dogs(noué) Jeu 2 Nov - 21:00 ()

« Tu pourrais enfiler quelque chose d'un peu plus... couvrant quand même ! » Y'a le rire jaune qui s'envole et le sourire qui s'affiche. Elle s'imaginait pas qu'il pouvait y avoir la moindre pudeur entre ces deux abrutis. « J'fais encore ce que j'veux chez moi merci. » Et partout ailleurs, même. Elle a encore la fierté de posséder sa propre liberté, enchaînée à aucune loi ou camp. Le poids de la vengeance pèse déjà trop lourd sur les épaules pour s'écraser sous d'autres contraintes. « Je suis pas venu ici pour une partie de jambe en l'air. » Ce serait bien une première. Si elle s'amuse parfois à flirter avec le bonhomme, elle n'aspire jamais à le bousculer jusqu'à sa couche ou contre un mur. « Dommage... » Un ton suave soufflé plein d'exagération alors qu'elle s'entortille une mèche de cheveux au bout du doigt. Mais le plaid lui tombe sur la tronche pour mettre fin à sa blague devenue routinière. « Tiens, enfile ça avant que je ne perde la vue. » Elle n'obéit pas. Évidemment, jetant le plaid à côté d'elle dans un sifflement d'exaspération. Un peu vexée qu'il ne l'ait pas suivi un peu plus loin dans la plaisanterie. « T'as qu'à fermer les yeux si la vue ne te plaît pas. » Il est dans son royaume ici, y'a qu'elle qui possède le droit de donner des ordres qu'elle peste pour elle même.

Elle grince des dents quand sa chienne se fait menacer par les pieds maladroits du jeune homme. Et fait écho à ses insultes, les ordres pour ses compagnons retenus entre les dents. « Et reste loin de ma femme, je ne veux pas de ton influence sur elle... » Dommage, sincèrement cette fois. Parce qu'elle est pas dégueue sa femme. Elle embrasse bien en plus. Mais Scylla lui rebalance pas cet épisode puérile dans la gueule. Connerie de respect. Elle y touchera plus à sa précieuse meuf, il oserait littéralement la bouffer sinon. Puis, ouais, connerie de respect. « Tu m'as déjà vu te promettre un truc ? » Les taquineries toujours plein la bouche, y'en a toujours qui craque entre ses lèvres malgré la volonté de se calmer. Parfois. Pas souvent. Mais quelques fois quand même.

Et malgré la proposition d'infusion pour détendre l'ambiance, le monsieur est toujours à cran. Alors elle choisie d'aller droit au but. Y'en a marre de perdre leur temps. « Je... Je sais pas ce que je veux de toi ! Ce que je sais, c'est que j'étais à deux doigts de saigner ma femme en me réveillant et que je suis parti avant de passer à l'acte. » Et massacrer son rubis ? Son si précieux joyau. Tellement poli qu'il brille plus que toutes les étoiles réunies. « Ah ouais c'est chaud. » Le commentaire qui sert à rien, clairement, mais qui se veut compatissant. Monstre de jadis, il lui arrivait parfois de vouloir contrôler ses pulsions de gourmandises et de meurtres quand elle croisait des coques en bois et des biceps tendres prêt à craquer sous ses crocs. « T'es la plus proche de chez moi avec assez de force pour me tenir tête. Alors je suis venu. » Les sourcils froncés, elle grattouille un peu plus nerveusement le sommet du crâne de Cujo « J'suis ton bouche-trou le plus accessible tu veux dire, merci. Sympa. » Y'en a marre de ces gens qui n'osent pas admettre qu'elle peut personnifier l'aide voulue. Le manque de reconnaissance a toujours du mal à passer, passe de plus en plus mal même. Mais elle se tait pour l'instant, y'a que Cujo qui grogne deux secondes pour gonfler ce sentiment d'offense.
Et Audrey qui suit toujours à la trace le bonhomme lorsqu'il se déplace, trébuchant en essayant une nouvelle fois de agripper à sa jambe. Manqué. Mais téméraire, elle s’assoit sur son pied lorsqu'il décide enfin de tourner en rond. « Et toi ? T'es seule ? » Pas de Charyde ou de Roxane cette nuit. « Est-ce que j'ai l'air seule selon toi ? » moufte-t-elle en tendant les bras pour désigner son armée de toutous. « T'as pas envie d'aller saigner quelques humains avec tes chiens ? » Elle grimace. Elle a toujours du mal à s'attaquer aux humains. Les manipuler, les voler, oui. Les tuer, elle n'y tient pas tellement. Elle était tellement semblable à eux lorsqu'elle n'était qu'une nymphe. Ça lui aurait fait au cul de rendre l'âme juste pour un fou brûlant de se défouler. « J'ai besoin de plus que ça pour aller partir à la chasse à l'homme. À la limite si tu me trouves une horrible personne qui serait utile d'éliminer... » Mais là encore, elle préférait éviter. Elle en est pas encore à ce stade là, Scylla. Et tuer de l'humain juste pour se calmer c'est trop extrême et tordu encore pour son esprit neutre. « Commence juste par me dire ce qui se passe dans ta mollasse de cervelle. » Elle se lève enfin, se rapprochant du gamin et de son caprice. N'hésitant pas à lui prendre les deux mains dans les siennes. « Tu sais bien que j'ai des astuces dans ma manche. J'peux peut-être t'aider autrement avant de se lancer dans un bain de sang. On va essayer une méthode pacifiste d'abord, okay ? » Et Audrey Toutou qui jappe à leur pieds pour approuver fait sourire la nymphe mais son regard reste planté dans celui de Loup, essayant de capter les peurs qui grouille sous sa caboche. « J'imagine que ça a un rapport avec ta femme ? » Elle ne peut que deviner, ne voyant pas clair dans ce surnat' sûrement plus puissant qu'elle. « Tu veux clairement pas la buter, mais t'as quand même des pulsions, c'est ça qui te tourmente assez pour me sortir de mon sommeil de princesse ? Pourquoi ? Éclaire moi, pas besoin de tout m'expliquer, juste en quelques mots. »

_________________

Scars
Shine razor eyes before the walls come down. Wilder than lions, louder than sound. The birds and the bees are getting older now. There’s a cold breeze blowing over my soul.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Démons
homecoming : 17/05/2017
Messages : 122
Louis d'or : 458
pretty face : Avan Jogia.
julius caesar : ice and fire.
legends never die : Il a été nommé commandant de la peur par Lucifer depuis des millénaires pour sa loyauté et son activité. Démon des cauchemars, il n'a de cesse de tourmenter les humains la nuit.
the mighty bush : Babu possède comme pouvoir principal la manipulation des rêves Il a la capacité de s'infiltrer dans le sommeil d'une personne et de manipuler ses rêves ou ses cauchemars. Mais également de pouvoir rendre le cauchemar d'une personne réelle.
Il possède également le don de matérialiser les rêves. Capacité de rendre réelle le cauchemar le plus récent fait par la victime. L'objet de la peur apparaît de façon tangible et peut blesser la victime. Le cauchemar disparaît sous l'effet de fumée noire une fois transpercé par une arme.
Allegeance : Il est loyal envers Lucifer même si il n'est pas le plus présent auprès du démon. Il tient à son indépendance et a pouvoir gérer sa sphère comme il l'entend. Il est loyal envers les démons de sa sphère, il se sent un peu responsable d'eux quelque part mais il est loin de se la jouer papa poule.
these streets : Il sait pour les démons et les anges ainsi que pour les templiers comme son hôte en faisait parti. Mais il ne sait rien sur les dieux, il a cependant quelques doutes sur le fait qu'une autre espèce aurait rejoint elle aussi la terre après s'être infiltré une ou deux fois dans des rêves de dieux.

Sujet: Re: hell dogs(noué) Mer 15 Nov - 17:54 ()

« J'fais encore ce que j'veux chez moi merci. » Il lève les yeux au ciel en entendant les paroles de la jeune femme. « Dommage... » Il la voit se jouer de lui. Ça la fait rire cette situation. Pas lui. « Arrête ça No'. » Et il lui balance le plaid sans le moindre scrupule. Le bout de tissue s'effondre sur le visage de la blonde. De quoi refroidir les ardeurs. « T'as qu'à fermer les yeux si la vue ne te plaît pas. » Et elle a le chic de mettre des braises dans le feu ardant de sa colère. Il serre les poings et les dents dans la veine tentative de se contrôler. Maintenant c'est la grande blonde qu'il veut étriper. Mais ça, il se garde bien de le lui dire, surtout en présence des chiens. Il n'aime pas ces bêtes.
« Tu m'as déjà vu te promettre un truc ? » Il lui lance un nouveau regard. Bien sûr que non elle ne promet pas, connaît-elle seulement le mot honneur ? Sa parole est aussi creuse qu'un coquillage en bord de mer. « Non mais je suppose que tu tiens à tes bestioles. » Il désigne les chiens d'un geste de la tête, une menace à demi-voilée. Il ne comprend pas l'amour de Noé pour ces canidés. C'est encombrant, ça pue et ça fait du bruit. Mais elle pourtant, elle en possède beaucoup trop. Il sait que c'est un point sensible chez elle et que la remarque risque de créer une dispute. Alors il change de sujet avant que la situation ne s'envenime, il est pas venu pour ça.
Il parle de sa femme et de ses pulsions meurtrières. Ça doit bien la faire rire Noé, est-ce qu'elle se préoccupe seulement des mortels ? « Ah ouais c'est chaud. » Il fait claquer sa langue en se faisant la réflexion que c'était peut-être une mauvaise idée de venir ici, elle a la langue aussi acérée que des couteaux. « J'suis ton bouche-trou le plus accessible tu veux dire, merci. Sympa. » C'est pas vrai, c'est pas totalement faux. Il est aussi venu chez Noé parce qu'il la considère quelque part comme une amie. Mais il a pas envie de le lui dire Loup, le sentimentalisme, c'est pas son truc. Sauf avec sa femme. «Tu sais très bien que non No', arrête de comprendre tout de travers maintenant. » Le chien aboie, Loup le fusille du regard, duel de regard entre les deux monstres. C'est le chien qui gagne. Merde.
« Est-ce que j'ai l'air seule selon toi ? » Un autre chien s'assoit sur ses pieds, sale bête. « Putain ! Dis-lui de me lâcher la grappe No ' ! Il arrête pas de me suivre celui-là ! » Les chiens, c'est vraiment trop pour lui. Il a envie de lui foutre un coup de pied dans le cul mais se retient en croisant le regard de Noé, pas sûr qu'elle apprécie le geste.  « J'ai besoin de plus que ça pour aller partir à la chasse à l'homme. À la limite si tu me trouves une horrible personne qui serait utile d'éliminer... » Et c'est là où ça bloque entre eux. Noé et son hésitation pour tuer des humains alors que Loup ne vit que pour ça.  « Arrête avec ton foutu sentimentalisme, dis-toi que c'est juste de la chair à pâte pour tes chiens. » Il a bien envie de la convaincre ce soir. « Commence juste par me dire ce qui se passe dans ta mollasse de cervelle. » Il laisse Noé lui prendre les mains et sa mâchoire reste serrée quelques instants avant de pouvoir parler. « Tu sais bien que j'ai des astuces dans ma manche. J'peux peut-être t'aider autrement avant de se lancer dans un bain de sang. On va essayer une méthode pacifiste d'abord, okay ? » Il la laisse continuer.  « J'imagine que ça a un rapport avec ta femme ? » Gagné. « Tu veux clairement pas la buter, mais t'as quand même des pulsions, c'est ça qui te tourmente assez pour me sortir de mon sommeil de princesse ? Pourquoi ? Éclaire moi, pas besoin de tout m'expliquer, juste en quelques mots. » Perdu. « Je n'arrive pas à trouver un remède pour.... Elle. » Noé sait très bien de qui il parle, pas besoin de prononcer son prénom. Et ça le rend fou de voir les jours s'écouler sans pouvoir empêcher l'inévitable d'arriver. « Et quand je suis en colère, je peux tuer n'importe qui c'est tout. » Il enlève ses mains de celles de la jeune femme. « Et arrête ça No', moi aussi je peux jouer à ce jeu-là. » Il n'aime pas dévoiler ses peurs Babau, parce qu'il sait mieux que quiconque à quel point ça peut anéantir un être. Il croise le regard de Noé et soudain à côté d'eux, une deuxième Audrey Toutou apparaît. Le chien se fait transpercer par une balle, meurt et disparaît en fumée. « T'as rêvé que ton chien se faisait buter ? C'est ça tes cauchemars ? » Dit-il en levant un sourcil. « T'as mieux que ça j'espère, sinon je serais déçu. » Il se concentre une nouvelle fois et cette fois, c'est une femme qui apparaît derrière Noé. D'un geste de la tête, il la désigne. « C'est qui elle ? » Dans une tenue antique, il ne se doute pas un seul instant que c'est une certaine Circée qu'il a fait apparaître.

_________________
uc
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4325-animal-impulses-noe
Dieux
homecoming : 04/10/2017
Messages : 131
Louis d'or : 1355
pretty face : ana de armas
julius caesar : matt (av + code sign) of-serpents.tumblr + BONNIE (img sign)
the mighty bush : contrôle des peurs elle plante les phobies dans le crâne et aspire les craintes à la paille.
contrôle des animaux longtemps enroulée dans les spirales d'écailles et les manteaux de poils, Scylla a gardé cette connexion particulière avec les chiens et les serpents. Ces animaux autrefois greffés au corps et à l'esprit de la nymphe sont les deux seules espèces qu'elle arrive à contrôler sur terre.
Allegeance : Y'a pas de ligne de conduite précise. Scylla, c'est l'âme neutre à convaincre, la page blanche à écrire.

Sujet: Re: hell dogs(noué) Sam 18 Nov - 8:52 ()

Elle se concentre la nymphe. Bonne âme pour une fois, elle tente vraiment d'aider le bonhomme en détresse. Qu'importe le camp, qu'importe les idéologies. Elle est sincère à propos de ses astuces. Elle est sincère quand elle clame une manière pacifiste à essayer.
Puis ça l'agacerait moins si le fauchage du pays des songes s'faisait pas pour du vent.
« Je n'arrive pas à trouver un remède pour.... Elle. Et quand je suis en colère, je peux tuer n'importe qui c'est tout. » Elle acquiesce en silence de la tête. Okay. Elle a juste à aspirer une crainte ou deux de sa caboche pour qu'il se calme. Au moins le temps de rester ici, au moins le temps d'apaiser ses envies de sang. Les paupières closes, elle tente de visualiser le nœud d'angoisse à abattre. La tâche est toujours plus compliquée sur les surnats'. Mais pas impossible. Surtout que vu l'accès assez clair qu'elle possède jusqu'à son nœud, c'est pas Lucifer, Gabriel ou Zeus qui se dandine dans son salon.

Elle resserre ses doigts, elle a localisé l'machin à pulvériser. Sauf qu'elle a pas le temps d'appuyer sur les boutons, elle a pas le temps de planter la paille dans l'coeur pour avaler les peurs. Elle a même pas le temps de comprendre ce qui dérape.
Y'a les mains qui s'échappent.
Un « Et arrête ça No', moi aussi je peux jouer à ce jeu-là. »
Un « Quel jeu ? » naïf qu'elle ne réussit pas à souffler.
Une Audrey, une balle, un non crié.
Et de la fumée qui fait disparaître la scène macabre.

Trois secondes peut-être. Trois secondes de cauchemar. Et la palpitant qui peine à s'remettre dans une cadence normale. « T'as rêvé que ton chien se faisait buter ? C'est ça tes cauchemars ? » Accroupie, l'échine courbée sur la vraie Aud', elle la tient fermement entre ses bras malgré ses tremblements.

Elle est vivante.

« T'as mieux que ça j'espère, sinon je serais déçu. C'est qui elle ? » Elle dévisse la tête pour apercevoir Circé. Sa représentation de Circé. Parce qu'elle n'a jamais eu l'occasion de rencontrer Madame. C'est un ensemble de dessins mixés, chinés dans des bouquins sur son mythe, qui se matérialisent dans son salon. C'est le sentiment d'injustice rageuse qui remonte sur la langue. C'est la peur de se faire à nouveau transformer qui fait claquer les dents. C'est la panique mélangée à la fureur. C'est deux émotions forte qui frappent à l'intérieur de la poitrine. Le dégoût de sa deuxième vie, la nostalgie de sa première. La phobie que son histoire recommence, forme une boucle, un cercle incassable.
Elle, elle a été raflée par la jalousie de cette femme qui se tient debout là, juste là, à peine deux mètres les séparent. Et Scylla se redresse enfin dans un silence de mort. L'océan au bord des yeux, la chienne presque étouffée entre ses ailes. Y'aurait tant à cracher, mais les lèvres sont scellées, des pourquoi écrasés entre les dents. Y'a que les opales qui jaugent, qui envoient des signaux de rage.

Une paralysie éphémère.
Trois secondes. Encore trois secondes de cauchemar. Et c'est toute la meute qui se jette sur son obsession en toge, prêts à arracher la chair, à lécher le sang et grignoter les os.
Mais encore du brouillard. Et Circé disparaît, laissant les chiens avec leur décontenance. Et une Scylla déboussolée.

Alors elle se retourne furieusement vers Loup, les perles de colère roulant sur ses joues. « POURQUOI ? » Elle s'met à hurler, contrôlant plus les aiguës de sa voix. Elle s'fait imiter par sa horde, c'est le tapage nocturne, c'est le chaos des sons. « Pourquoi t'as fait ça ? J'voulais juste t'aider, j'avais encore rien fait. » Elle crie toujours par dessus les aboiements. Elle crie, quémande des explications. Elle crie, insufflant la première phobie qui lui vient. La phobie du noir.

Ploc.
Planté dans le torse de Loup.

Elle s'précipite vers les volets pour les fermer, vers les interrupteurs pour les éteindre sous les grognements de ses chiens, elle fout la pièce dans le noir complet. Elle sent Cujo frôler sa jambe, et Brad qui vient s'mêler au spectacle en grimpant sur la silhouette de la nymphe.

_________________

Scars
Shine razor eyes before the walls come down. Wilder than lions, louder than sound. The birds and the bees are getting older now. There’s a cold breeze blowing over my soul.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Démons
homecoming : 17/05/2017
Messages : 122
Louis d'or : 458
pretty face : Avan Jogia.
julius caesar : ice and fire.
legends never die : Il a été nommé commandant de la peur par Lucifer depuis des millénaires pour sa loyauté et son activité. Démon des cauchemars, il n'a de cesse de tourmenter les humains la nuit.
the mighty bush : Babu possède comme pouvoir principal la manipulation des rêves Il a la capacité de s'infiltrer dans le sommeil d'une personne et de manipuler ses rêves ou ses cauchemars. Mais également de pouvoir rendre le cauchemar d'une personne réelle.
Il possède également le don de matérialiser les rêves. Capacité de rendre réelle le cauchemar le plus récent fait par la victime. L'objet de la peur apparaît de façon tangible et peut blesser la victime. Le cauchemar disparaît sous l'effet de fumée noire une fois transpercé par une arme.
Allegeance : Il est loyal envers Lucifer même si il n'est pas le plus présent auprès du démon. Il tient à son indépendance et a pouvoir gérer sa sphère comme il l'entend. Il est loyal envers les démons de sa sphère, il se sent un peu responsable d'eux quelque part mais il est loin de se la jouer papa poule.
these streets : Il sait pour les démons et les anges ainsi que pour les templiers comme son hôte en faisait parti. Mais il ne sait rien sur les dieux, il a cependant quelques doutes sur le fait qu'une autre espèce aurait rejoint elle aussi la terre après s'être infiltré une ou deux fois dans des rêves de dieux.

Sujet: Re: hell dogs(noué) Dim 26 Nov - 14:51 ()

Il est toujours sur la défensive Loup. Toujours à croire que quelqu'un va finir par l'embobiner. Même Noé qui jusqu’ici pourtant ne lui a jamais fais un coup de travers. Mais il peut pas s'empêcher d'être paranoïaque le croque-mitaine. Il a l'impression que tout le monde cherche à le faire chuter. Rapidement, il sent que la jolie blonde tente de s’immiscer dans son esprit. C'est la panique de ce qu'elle pourra bien découvrir. Alors sans lui laisser le temps de faire son œuvre, il réagit au quart de tour et attaque le premier. C'est stupide, c'est futile. Il sait qu'il ne devrait pas faire cela, que Noé va lui en vouloir. Mais c'est plus fort que lui, il peut pas s'en empêcher le monstre. Alors y a les cauchemars qui s'enchaînent et Noé qui les subit. Y a l'épisode du chien qu'il comprend pas trop. Il trouve ça idiot d'avoir peur pour un canidé. Mais pas Noé. Noé, elle, se met à trembler de tout son corps. Elle s’accroupit même pour tâter la chienne et lui, il lui laisse pas le temps de respirer. Déjà il envoie un autre cauchemar la hanter. Y a une femme qui apparaît et Loup qui tente de comprendre qui cela peut-être pour Noé. Elle lui parle pas beaucoup de sa vie la jolie blonde. Il s'apprête à ouvrir la bouche pour dire quelque chose mais la meute lui en laisse pas le temps. C'est le chaos qui s'ouvre sous ses yeux, un déferlement de fourrures qui court en direction de l'illusion. Elle se fait déchiquetée et bientôt, la femme redevient brume noire. Puis après ça, y a un silence de plomb qui se fait. Il se dit qu'il est peut-être allé trop loin cette fois, jamais il n'a vu Noé dans cet état. Mais c'est un démon, c'est dans sa nature de faire naître la terreur. Il peut pas s'en empêcher. Il a pas envie de s'en empêcher. Intérieurement, il a ressenti un plaisir presque malsain à voir son amie pétrie de peur.
Elle se retourne en hurlant vers le jeune Loup, les larmes qui collent et les joues qui prennent une couleur rouge sous le coup de l'énervement. « POURQUOI ? » Il sait pas quoi répondre Loup. Et puis y a les chiens qui se mettent à gueuler aussi mais ça il aime pas. Elle lui laisse pas le temps de s'excuser la voisine. Il l'aurait peut-être jamais fait d'ailleurs. Déjà elle cherche une façon de se venger du jeune homme. Il voit dans ses yeux qu'il va déguster aussi. « Pourquoi t'as fait ça ? J'voulais juste t'aider, j'avais encore rien fait. » Il ouvre la bouche et la referme plusieurs fois en essayant de trouver les bons mots pour expliquer son comportement mais y a rien qui vient.
Et puis y a la sensation désagréable qui lui parcoure l'échine, monte sur sa colonne vertébrale et lui agrippe la moelle. Il ressent une émotion qu'il ne connaît pas. La peur. Il voit la déesse fermer les volets un à un et éteindre la lumière. « No' arrête ça. » Il tente de contrôler les tremblements dans sa voix. La peur du noir ! Putain de comble pour le croque-mitaine.
« No' j'ai compris, maintenant arrête. » Mais elle répond pas putain et y a sa respiration qui s'accélère. Il veut pas montrer sa peur mais son cœur s'emballe et ses mains se mettent à trembler aussi. « Quelle connasse ! » « No'. » Sa voix se fait plus suppliante qu'autoritaire. Il aime pas supplier putain mais il veut que ça s'arrête. Il est comme un lion pris en cage.
Il tâtonne dans le noir et y a sa main qui tombe sur la peau de Noé. Il s'agrippe à elle comme à une bouée. Il l'enserre aussi fort qu'il le peut. C'est chelou comme contact, il n'a jamais été aussi tactile avec elle. Entre deux sueurs froides, il lui murmure à l'oreille. « No' arrête sinon je te jure que j’étripe tes sales cabots un à un et que je les fais rôtir au four pour te les faire bouffer. » Ça aurait pu être presque sensuel sans les menaces proférées.  

_________________
uc
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4325-animal-impulses-noe
Dieux
homecoming : 04/10/2017
Messages : 131
Louis d'or : 1355
pretty face : ana de armas
julius caesar : matt (av + code sign) of-serpents.tumblr + BONNIE (img sign)
the mighty bush : contrôle des peurs elle plante les phobies dans le crâne et aspire les craintes à la paille.
contrôle des animaux longtemps enroulée dans les spirales d'écailles et les manteaux de poils, Scylla a gardé cette connexion particulière avec les chiens et les serpents. Ces animaux autrefois greffés au corps et à l'esprit de la nymphe sont les deux seules espèces qu'elle arrive à contrôler sur terre.
Allegeance : Y'a pas de ligne de conduite précise. Scylla, c'est l'âme neutre à convaincre, la page blanche à écrire.

Sujet: Re: hell dogs(noué) Mer 13 Déc - 13:33 ()

« No' arrête ça. » Et elle sourit quand elle entend la peur souffler son salon. Elle sourit comme si elle avait encore les crocs pour mâchouiller la chair. Ce sourire de monstre satisfait et calé. C'truc malsain que Circé lui a refilé en même temps que l'corps hideux. Elle ressent l'adrénaline et le plaisir de ses beaux jours de monstre. Quand les bateaux évitaient Charybde pour fondre dans son estomac à elle. C'truc dégueulasse que les mortels ont pas encore réussis à détruire complètement. Les Pradel ont fait taire cette partie d'elle. Mais seulement lorsqu'elle est près d'eux et que les opales de la mère de Noémie la couve d'amour et de fierté.

« No' j'ai compris, maintenant arrête. » Putain de satisfaction mal placée, là, emmêlée dans les tripes. Putain d'euphorie qui brûle quand elle l'entend presque claquer des dents. Elle plonge dans sa deuxième vie. Elle, cauchemar, lui matelot. Elle, monstrueuse, lui, jambon à grignoter. Avec Brad enroulée à la silhouette, elle redevient quelques secondes se qu'elle fut. À s'en demander si le reste de la meute ne fusionne pas avec elle à nouveau. À s'en demander si le danger du détroit de Messine reprenne pas vie.

« No'. » Elle repère la plainte. Elle la gobe. L'épanouissement lui mord la cervelle. Putain, elle kiffe, la sale gosse. Plantée au milieu du salon, Scylla, elle se nourrie presque de l'angoisse que Loup lui offre.

Puis y'a ses doigts qui la retrouve. Brad qui se déroule à ses pieds, laissant les deux créatures en tête à tête.
L'étreinte d'un condamné.
Et aucune chandelle pour voir le visage crispé par la crainte. Aucune caméra pour capturer le moment. Qu'elle aurait eu plaisir à lui montrer encore et encore plus tard.
Scylla, elle a six ans aujourd'hui et c'est son anniversaire.
Merci pour ce cadeau Loup.

« No' arrête sinon je te jure que j’étripe tes sales cabots un à un et que je les fais rôtir au four pour te les faire bouffer. » Y'a pas de rire. Ni jaune, ni rouge, ni rien du tout. Rien pour le narguer. Parce qu'on ne plaisante pas avec ses compagnons. Parce que la pièce de théâtre vrille à l'acte deux  en quelques mots.
« Les menaces ne te libéreront pas. » La peur qu'elle a planté ne craque pas. Il n'est définitivement pas le grand patron des trois races. Mais elle sent qu'elle ne doit pas tarder à retirer ce qu'elle a figé dans le cœur avant que l'angoisse s'en aille d'elle même par manque d'énergie.

« Tu vois que j'peux jouer à ce jeu là aussi. Imagine ta femme effrayée. Pas par le noir, mais par disons... toi. Une mortelle si facilement manipulable... » à son tour de susurrer des mots doux à son oreille, les phalanges effleurant le col de son T-shirt. « Quel gâchis ce serait hein ? Un si beau mariage craqué par ta faute. » Et elle se retire de ses bras, la doigt flirtant bientôt avec l'interrupteur. Prête à lui offrir une porte de sortie. « Tu remballes tes mots sur mes chiens, et j'remballe les miens sur ta précieuse humaine. »

_________________

Scars
Shine razor eyes before the walls come down. Wilder than lions, louder than sound. The birds and the bees are getting older now. There’s a cold breeze blowing over my soul.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
oh, look what you made me do

Sujet: Re: hell dogs(noué) ()
Revenir en haut Aller en bas
 
hell dogs(noué)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Laissons les statistiques au mangeur de hot-dogs. Aristide et Obama, deux grands
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell
Ready for it ?
Are you
i see how this is gonna go, touch me & you'll never be alone

a game of shadows :: Paris :: Sud-Est :: quatorzième arrondissement :: Habitations