boom bitch
Après un week end de liane foly, le forum ouvre ses portes !
Pour tout savoir sur les news de cette version, c'est par .
are you ready for it ?
Un cavalier de l'apocalypse, une pénurie inédite, un trésor chelou de ouf et surtout la fashion week...
Venez découvrir l'intrigue et ses quêtes ici.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 always time for a first time ★ sophie & vivian
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2649-vivian-h-lamontage-la-solitud
Revolutionnaires
homecoming : 19/04/2017
Messages : 1000
Louis d'or : 1904
pretty face : Nina Dobrev
julius caesar : (c) fakementine; avatar (c) me; gifs (c) matty; code signature
Allegeance : la révolution est ma famille. J'ai tout perdu, tout ceux qui comptaient à mes yeux ont disparu et il ne me reste plus que ce groupe. Cette famille qui m'a acceptée, qui m'a respectée et qui m'aide à m'en sortir en me changeant les idées.
these streets : j'ai fais partie de nombreux événement ayant faits trembler Paris. Je suis au courant de beaucoup d'entre eux bien que la vérité m'échappe encore.

Sujet: always time for a first time ★ sophie & vivian Sam 4 Nov - 16:38 ()

D'abord cette blonde qui nous avait presque tué, moi & Siam, puis ces deux costard-cravates qui ont reconstruit l'hôtel s'était, qui fait ravager par la tempête, en un rien de temps. Je commençais à me demander si c'était bon de découvrir la vérité sur les disparus. Cette réalité ne m'apportait rien de bon jusqu'à présent. Que de la peur, moi qui m'étais promis de ne plus jamais ressentir cette émotion. Dans tout ce calvaire, je devenais maboule, imprévisible. J'avais envie d'y faire quelque chose, mais quoi ? Tout le monde m'aurait prise pour une folle, même la Révolution. J'étais seule dans cette histoire et la seule personne sur qui je pouvais compter, sur qui j'avais compté tout ce temps, n'était pas là. Je commençais à redouter le pire. Baz était l'un d'entre eux. Eux qui voulaient du mal à l'humanité, qui voulaient faire souffrir, mais sans rien donner en retour. C'était là un détour que je n'avais pas envie d'aller explorer, qui me demandait trop de force pour pouvoir y succomber.

L'oubli était mon seul ami, mon seul allié. Les gens étaient trop occupés en ce moment, avec la Clavis, avec la Révo, avec les nouvelles disparitions, avec tout le reste au fond. Il ne restait plus que moi. Âme dépravée, qui franchissait peu à peu la ligne de la noirceur. Moi qui évitait les endroits populaires de Paris, je me promenais dans l'un des quartiers les plus branchés. Il faisait nuit, froid et j'étais solitaire. Le Moulin Rouge m'apparaissait comme une bonne porte de sortie. Ralph y était peut-être, qui sait. Peut-être que tout ce que j'avais besoin pour me remettre dans le droit chemin était une oreille à qui parler. La porte s'ouvrit sur mon entrée. Les gens étaient tous fixés sur la scène, là où une starlette dansait de ses enchaînements pratiqués. Plus rien n'avait de sens maintenant, pas les visages inconnus qui se présentaient à moi, ni même le son de la musique qui m'aurait permis habituellement d'oublier. Je me tournai donc vers l'alcool. L'alcool et l'oubli formaient une pair indestructible qui animait la tentation inexplicable de simplement ne plus penser.

Je pris un siège au comptoir, là où les personnes seules s'assoient, généralement. Le chargé du bar vint m'interroger sur ce que je voulais prendre à boire. J'ai commandé une bouteille, plutôt qu'un simple verre en lui tendant mes derniers billets. Les yeux fixés sur le miroir, derrière le bar, je pouvais voir le monde dans sa face cachée. Par cette réflexion parfaite, la danseuse semblait différente, quasi transparente aux mouvements qu'on y voyait habituellement. La bouteille arriva avant que je puisse contempler quoique ce soit moi-même. Les gens me regardaient avec jugement, mais nul ne pouvait comprendre ce que je ressentais en cet instant. Habillée de ma veste de cuir, je l'enlevai, la mise sur le tabouret sous mes fesses et ouvris la bouteille dans un son de délivrance que je voulais désespérément enivrer. La première gorgée fut amère, mais la seconde invitante. Rien ne pouvait remplacer la sentiment d'une première gorgée. Je me retournai, accoudée au comptoir, face à ce que les gens regardaient, pour apercevoir quelqu'un qui me semblait familier. Cette fille qui avait sauvagement jeté Ralph dehors, la dernière fois que nous étions venus ici. Elle ne me reconnaîtrait sans doute pas, je restai donc postée dans ma position, savourant ma bouteille de whisky et mon ami, l'oubli.

_________________

Rising
i heard the bell of a new day this morning, rising to the sky in this quest of truth.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t293-sophie-asmodee-lovett-d
Démons
homecoming : 29/10/2016
Messages : 1844
Louis d'or : 556
pretty face : Barbara Palvin
julius caesar : amor fati
legends never die : Ange déchu, devenu démon. Commandant de la sphère de la luxure.
the mighty bush : Pouvoirs classiques d'un démon: force surhumaine, téléportation, résistance au feu.
Possède également le don de séduction instantanée. Elle peut séduire n'importe qui et de pousser cette personne à succomber à la luxure. Elle possède également le don de manipulation des désirs. Elle peut manipuler les désirs et pulsions sexuelles de n'importe qui. Enfin, elle possède le don de contrôle de la douleur. Elle peut infliger une douleur à n'importe qui mais elle peut l'atténuer ou la transférer à quelqu'un d'autre.

Allegeance : Elle est loyale à Lucifer.
these streets : Elle sait que les 2% qui sont revenus à Paris sont des démons et des anges mais elle ignore que les Dieux sont également présents.

En ligne
Sujet: Re: always time for a first time ★ sophie & vivian Sam 4 Nov - 17:55 ()





❝Always time for a first time❞
@Vivian H. Lamontagne & Sophie A. Lovett
Une nuit pour oublier. C’était souvent ce que se disaient les clients qui franchissaient la porte de cet établissement… Du moins, la partie charme de l’établissement. Les gens venaient ici en quête de quelque chose qui ne pouvait trouver ailleurs, de quelque chose de réconfortant que mes employées pouvaient offrir. Et surtout, ce qui était ici ne sortait jamais de ces murs… Sans quoi, je serais peut-être responsable de pas mal de divorces à Paris. Je l’étais peut-être, au fait… Qu’importe, je m’en fichais totalement. Je n’y voyais que le profit et ces âmes qui chutaient peu à peu dans la dépravation. Car, une nuit disaient-ils… Mais cette nuit n’était jamais unique. Les clients étaient souvent subjugués par le talent de mes prostituées ou de mes strip-teaseuses et ils y revenaient, comme une drogue dont on ne pouvait se passer… Une drogue qui nous consumait à petit feu, mais qui nous enivrait en même temps.

Mais ce soir, ce n’était pas dans cette partie que je me trouvais, mais dans le cabaret… Un endroit non négligeable, car c’était le premier chapitre… Le premier chapitre avant que les clients ou les clientes osent pousser la porte de l’Éléphant et y découvrir toute sa luxure. Ici, il y avait de nombreux spectacles, plus ou moins charmants afin d’attiser la clientèle, afin d’éveiller leur appétit. Que ça soit en boissons ou en courbes. Qu’importe. Et puis, les deux allaient souvent ensemble. Je me trouvais à une table, après avoir terminé une entrevue avec un fournisseur d’alcool, négociant un prix d’or pour l’affaire. Ma tenue n’était pas anodine… Il fallait plaire pour négocier. Et c’est pourquoi j’arpentais une jolie robe noire qui descendait à mi-cuisse, laissant mon dos dénudé. Avec cela, je portais des sandales à talons. Quelques petits sourires, quelques gestes déplacés sous la table et le rabais était dans la poche. C’était même presque trop facile. En me redressant, je vis une personne au bar. Une personne dont je me souvenais pour l’avoir foutue dehors. Non pas parce qu’elle m’agaçait, parce qu’elle était accompagnée d’un homme que je ne pouvais plus voir.

Mon premier réflex fut de voir si Ralph était dans le coin, mais ça ne semblait pas être le cas. C’était donc l’occasion d’aller la titiller un peu pour voir ce dont il en retournait et pourquoi pas l’éloigner de cet enfoiré… Cela serait déjà une bonne petite victoire personnelle. Je passai donc derrière le bar avant de lui faire face.

« Bonsoir…Je crois que je vous dois des excuses. » Voix mielleuse, petit regard désolé, tous les ingrédients étaient réunis pour que la sincérité soit de mise alors que je n’en avais rien à faire de ces excuses… Je voulais emmerder Ralph qui l’avait amenée ici, prenant cela pour de la provocation.

« Disons que j’ai des antécédents avec Ralph et que je ne peux plus le voir en peinture. » Ajoutais-je. Mes paroles transpiraient la sincérité, le regret de l’avoir jetée… Mentir était devenu un art. « Laissez-moi vous offrir quelque chose, pour repartir sur de bonnes bases. Même si vous semblez déjà avoir ce qu’il faut… » Dis-je en désignant la bouteille de whisky d’un petit geste de la tête, y ajoutant un léger sourire charmeur.


©️ Pando

_________________


Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2649-vivian-h-lamontage-la-solitud
Revolutionnaires
homecoming : 19/04/2017
Messages : 1000
Louis d'or : 1904
pretty face : Nina Dobrev
julius caesar : (c) fakementine; avatar (c) me; gifs (c) matty; code signature
Allegeance : la révolution est ma famille. J'ai tout perdu, tout ceux qui comptaient à mes yeux ont disparu et il ne me reste plus que ce groupe. Cette famille qui m'a acceptée, qui m'a respectée et qui m'aide à m'en sortir en me changeant les idées.
these streets : j'ai fais partie de nombreux événement ayant faits trembler Paris. Je suis au courant de beaucoup d'entre eux bien que la vérité m'échappe encore.

Sujet: Re: always time for a first time ★ sophie & vivian Dim 5 Nov - 14:37 ()

Elle vint alors vers moi. Pendant que mes tourments partaient frivoles, elle se dandinait de sa démarche en ma direction. Ravissante, elle paraissait être la nuit elle-même. L'air sur son visage était très différent de celui de la dernière fois. Le rictus chaleureux qu'elle portait avec elle m'invitait à l'aborder, dans ce cas-ci à lui répondre. Ses excuses sur un plateau d'argent, je ne pus faire autrement que de les accepter. Ne plaçant aucun mot, je hochai la tête vers le bas en signe de salutation, mais également de reconnaissance. Après tout, elle ne m'en avait visiblement pas voulu à moi, mais plutôt à Ralph comme c'est lui qu'elle avait jeté dehors; ça aurait été extrêmement impoli de ma part de laisser mon ami seul retourner chez lui et de repartir à l'intérieur. L'horloge ne s'écoula pas plus longtemps qu'elle déballa son sac. Paraissant vraiment sincère, elle tentait de justifier ses actes. Ne vous en faites pas, vraiment il n'y a pas de soucis. Le siège est libre si jamais vous n'êtes pas trop occupée. dis-je en pointant le tabouret à mes côté du regard.

La solitude avait été un bon plan après tout. Avoir mis les pieds ici m'avait permis de tomber sur cette fille ce soir. En autres mots, ce que je recherchais pour me divertir. Je ne savais pas encore la raison exacte de ma venue ici, mais je savais que mon coeur allait m'en dire mot assez vite. Peut-être n'était-ce que pour parler, je n'en étais pas sûre, ni même encore aujourd'hui. Toutefois, je ne me sentais pas déloyale envers Baz, pas encore, ni même pour penser me divertir autre part. Comme j'avais besoin de lui et qu'il n'était pas là, je trouvais raisonnable de me sentir bien ailleurs. Ayant laissé Roscoe à l'appartement, je savais que je n'allais pas resté longtemps dans cet endroit, que quelques heures me suffiraient à me détendre et éviter de frôler la folie. La brune parlait et mentionnait que Ralph et elle avaient eu un passé tumultueux. J'en pris note comme cela avait vraiment l'air de la tourmenter et que la haine pour Ralph était réellement présente. De mes yeux, je pouvais voir que celle-ci tenait à se faire pardonner, elle m'offrit même quelque chose. Malheureusement, j'avais été plus rapide et m'étais prise une bouteille.

Vous savez, on peut faire autre chose que boire. Cela était une suggestion, une suggestion qui pouvait être interprétée d'une multitude de façons. Cependant, je ne lui avais pas consacré plus de temps qu'il le faudrait avant de la lancer. Affectée par l'alcool, déjà, je savais que Vivian sobre et pleine de sens ne serait pas présente pour longtemps.

_________________

Rising
i heard the bell of a new day this morning, rising to the sky in this quest of truth.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t293-sophie-asmodee-lovett-d
Démons
homecoming : 29/10/2016
Messages : 1844
Louis d'or : 556
pretty face : Barbara Palvin
julius caesar : amor fati
legends never die : Ange déchu, devenu démon. Commandant de la sphère de la luxure.
the mighty bush : Pouvoirs classiques d'un démon: force surhumaine, téléportation, résistance au feu.
Possède également le don de séduction instantanée. Elle peut séduire n'importe qui et de pousser cette personne à succomber à la luxure. Elle possède également le don de manipulation des désirs. Elle peut manipuler les désirs et pulsions sexuelles de n'importe qui. Enfin, elle possède le don de contrôle de la douleur. Elle peut infliger une douleur à n'importe qui mais elle peut l'atténuer ou la transférer à quelqu'un d'autre.

Allegeance : Elle est loyale à Lucifer.
these streets : Elle sait que les 2% qui sont revenus à Paris sont des démons et des anges mais elle ignore que les Dieux sont également présents.

En ligne
Sujet: Re: always time for a first time ★ sophie & vivian Dim 5 Nov - 21:02 ()





❝Always time for a first time❞
@Vivian H. Lamontagne & Sophie A. Lovett
Une simple excuse suffisait à me rapprocher de la jeune femme qui semblait se morfondre seule avec comme amante de fortune, une simple bouteille de whisky. C’était bien triste pour le joli bout de femme qu’elle était. Elle ne devait pas être le genre à rester seule très souvent en soirée et c’est pour cela que je vins combler ce vide. D’ailleurs, elle me proposait même de venir m’installer à côté d’elle, ce que je fis avec un petit sourire amical. Installée et jambes croisées, mon regard se porta sur cette âme esseulée, sur cette future âme qui allait flirter avec la dépravation. L’alcool aidait et sa remarque laissait place à de nombreuses suggestions.

« Vous savez que dans un endroit comme celui-ci, vos paroles sont très vite interprétées ? » Dis-je avec un petit sourire avant de tendre ma main. « On n’a pas encore eu l’occasion de se présenter. Sophie. » Dis-je en venant lui serrer sa main, un sourire aux lèvres avant de pencher ma tête sur le côté. « Mais je crois avoir exactement ce qu’il vous faut… Suivez-moi. » Dis-je en me redressant, tendant ma main pour qu’elle se lève et l’inviter à me suivre dans une section bien différente du Moulin Rouge. « Si vous ne souhaitez pas boire, il y a d’autres divertissements, entre ces murs. » Ajoutais-je d’une douce voix, à la démarche langoureuse. Je poussai les portes de l’Éléphant en invitant Vivian à y pénétrer. Elle se retrouva dans une autre pièce.

Une pièce à l’ambiance chaleureuse, chaude, même… Sur l’estrade se trouvaient des bars de strip-teases occupés et des clients qui en redemandaient. Il y avait des prostituées qui se baladaient en quête des clients à satisfaire. Ces mêmes clients se trouvaient aux tables ou au bar à chercher la perle rare pour leur faire oublier à quel point ils étaient insignifiants. J’étais juste derrière Vivian et je vins lui murmurer. « Voici la partie préférée des clients. Il est plus rare d’avoir des clientes, mais nous avons de quoi satisfaire leurs désirs… » Il est vrai qu’il y avait davantage de clients que de clientes… D’autant plus qu’ici, il n’y avait que des prostituées… Certaines clientes possédaient des goûts ouverts en terme de plaisir et je ne savais pas si c’était le cas de Vivian, peut être préférait-elle les hommes, sans quoi je pouvais lui offrir l’un des gardes du corps qui surveillait le bon déroulé des choses entre ces murs… Ils n’étaient pas contre ce genre d’extras.

« Mais allons boire un verre avant toute chose, vous aurez bien le temps de vous décider après… » Je souris en faisant signe à une serveuse de nous apporter deux verres et une bouteille de whisky, bien meilleur que celui qu’elle avait entre les mains, cette bouteille qui ne semblait pas lui échapper. Je m’installai à une table, en sa compagnie, bien positionnée pour voir la scène et ce qu’il s’y déroulait, curieuse de voir comment Vivian allait réagir à tout ceci. Mon but était de l’éloigner de Ralph et c’était plutôt bien parti.

La serveuse nous apporta nos consommations, en lui demandant de laisser la bouteille. « Celui-là, c’est moi qui offre. » Dis-je en servant les verres avant de trinquer avec elle. Je la laissais un peu observer cet endroit, la laissait un peu imaginer tout ce que l’on pouvait y trouver… Cela m’amusait beaucoup.


©️ Pando

_________________


Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2649-vivian-h-lamontage-la-solitud
Revolutionnaires
homecoming : 19/04/2017
Messages : 1000
Louis d'or : 1904
pretty face : Nina Dobrev
julius caesar : (c) fakementine; avatar (c) me; gifs (c) matty; code signature
Allegeance : la révolution est ma famille. J'ai tout perdu, tout ceux qui comptaient à mes yeux ont disparu et il ne me reste plus que ce groupe. Cette famille qui m'a acceptée, qui m'a respectée et qui m'aide à m'en sortir en me changeant les idées.
these streets : j'ai fais partie de nombreux événement ayant faits trembler Paris. Je suis au courant de beaucoup d'entre eux bien que la vérité m'échappe encore.

Sujet: Re: always time for a first time ★ sophie & vivian Mar 14 Nov - 4:47 ()

HJ:
 
Elle ne me laissait pas indifférente, je devais bien l'avouer. C'était dommage, car je ressentais de la culpabilité agencée à ces pensées. Sophie était très charmante, vêtue comme elle l'était, je savais pourquoi son charisme était tant envoûtant. Vivian, dis-je armée d'une sourire chaleureux. Elle n'était pas méchante, loin de là. Les circonstances passées avaient bien pu être trompeuses à son sujet, il fallait bien que je lui laisse le bénéfice du doute. La brunette ne laissa pas place à la discussion qu'elle m'invita à la suivre. Il n'y eut pas la moindre hésitation, main dans la sienne, nous nous dirigions vers une autre salle de l'établissement. Surprise de la tournure qu'avaient pris les choses, j'en oubliai même ma bouteille de whisky. Sa proposition était alléchante, comme si elle lisait dans mes pensées. Le divertissement était ma quête depuis le début de cette soirée et je comprenais tout à fait ce qu'elle sous-entendit dans ses dires.

La pièce dans laquelle nous entrâmes confirma instantanément mes doutes. On pouvait sentir les vibrations dans l'air, le désir, la tentation, le sexe de haute classe que les gens qui pouvaient se le permettre achetait. C'était hypnotisant de voir les contacts de regard que ce lieu offrait. Je frissonnai au son de la voix de Sophie à mon oreille, telle une sirène qui enchantait sa proie. Était-ce ainsi qu'elle me considérait, comme une cliente ? Je me sentis un peu mal à l'aise à cette idée, mais tentai de garder l'esprit ouvert, moi qui était nouvelle à ce genre d'endroit. Je hochai la tête en signe d'approbation à sa dernière proposition. S'asseoir et discuter serait sans doute plus sage afin de se familiariser à l'endroit et à son fonctionnement. Je pris place sur la chaise face à elle, là où nous pouvions toutes les deux avoir une vue splendide sur ce qui se passait.

Les prostituées et danseuses étaient très belles et il y en avait de tous les genres. C'était bien à espérer comme nous étions dans l'une des capitales mondiales les plus luxueuses. D'ailleurs, Sophie n'était pas mal du tout. Je ne savais pas si elle aussi oeuvrait dans ce métier de débauche, mais aux premières vues de son physique, j'aurais pu croire qu'elle aurait nombreux clients. J'étais moi-même tentée vers elle, moi qui n'avais pas l'habitude d'être intéressée envers les femmes. Je ne savais pas ce qu'elle dégageait en particulier, mais j'en étais affectée. Telle une ivresse que l'on ne pouvait combattre. Merci, c'est apprécié. Elle prenait soin de moi et je ne savais pas si cela était dans un but précis. L'attention qu'elle me donnait était très bien accueillie comme cela avait été rare ces derniers temps.

Je trinquai en sa compagnie et pris une longue gorgée de mon verre. Les effets commençaient déjà à apparaitre et je me détendis en une seconde. Relaxant sur ma chaise devant cette ravissante déesse, tous mes tracas semblaient s'évaporer petit à petit. C'est très gentil de m'offrir tout ça. Bien entendu, vous n'êtes pas obligée. Ralph n'est que l'ami avec lequel je suis venue ici, je comprend tout à fait votre réaction si jamais il y a eu des merdes entre vous.
@Sophie A. Lovett

_________________

Rising
i heard the bell of a new day this morning, rising to the sky in this quest of truth.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t293-sophie-asmodee-lovett-d
Démons
homecoming : 29/10/2016
Messages : 1844
Louis d'or : 556
pretty face : Barbara Palvin
julius caesar : amor fati
legends never die : Ange déchu, devenu démon. Commandant de la sphère de la luxure.
the mighty bush : Pouvoirs classiques d'un démon: force surhumaine, téléportation, résistance au feu.
Possède également le don de séduction instantanée. Elle peut séduire n'importe qui et de pousser cette personne à succomber à la luxure. Elle possède également le don de manipulation des désirs. Elle peut manipuler les désirs et pulsions sexuelles de n'importe qui. Enfin, elle possède le don de contrôle de la douleur. Elle peut infliger une douleur à n'importe qui mais elle peut l'atténuer ou la transférer à quelqu'un d'autre.

Allegeance : Elle est loyale à Lucifer.
these streets : Elle sait que les 2% qui sont revenus à Paris sont des démons et des anges mais elle ignore que les Dieux sont également présents.

En ligne
Sujet: Re: always time for a first time ★ sophie & vivian Jeu 16 Nov - 17:31 ()





❝Always time for a first time❞
@Vivian H. Lamontagne & Sophie A. Lovett
Je pouvais reconnaitre les personnes qui mordaient facilement ou pas à l’hameçon, à l’appel du désir, de la chair et de la luxure. Certaines personnes qui venaient en ces lieux étaient simplement curieuses et ne se laissaient pas forcément tentés par la moindre chose. Mais parfois, il suffisait d’un petit coup de pouce, d’un petit sourire, d’un mot. Vivian n’était pas une cliente habituée de ce genre d’endroit, cela se voyait. J’avais presque remarqué sa gêne de voir certaines choses en ces lieux, mais l’alcool qu’elle avait dans le sang semblait chasser ces barrières. L’alcool… C’était également un bon moteur de commerce. Certaines personnes buvaient pour tenter de franchir un pas qu’ils n’auraient jamais osé franchir en étant sobres. C’était peut-être le cas de Vivian, qui sait ? Je ne la connaissais pas encore assez pour pouvoir juger.

Une fois à table et les verres remplis, cela permettait à Vivian d’observer les alentours. La place n’avait pas été choisie de manière anecdotique. Bien au contraire… Ici, on pouvait quasiment tout voir sur la salle principale… Les danseuses sur l’estrade et l’escalier qui montaient vers les chambres privées et les clients qui, parfois montaient ou redescendaient. Il y avait également quelques prostituées qui se baladaient dans la salle pour inciter les clients à la consommation, à goûter à leurs charmes ou à une simple petite danse s’ils le désiraient. Après tout, un autre obstacle, pour Vivian, cela pouvait être le sexe. Elle n’était peut-être pas attirée par les femmes… Mais parfois, ce genre d’endroit désinhibait ce genre de choses et on en ressortait avec l’esprit plus ouvert. Mais pour ces demoiselles réticentes, j’avais également de charmants messieurs qui travaillaient ici, même si leur travail principal n’était pas la prostitution. Mais j’étais certaine qu’ils ne diraient pas non à la jolie brune que j’avais en face de moi.

« Je m’en veux, car vous n’y êtes pour rien… C’est à Ralph que j’en veux. Il a trahi ma confiance et depuis, je ne peux plus le voir… Alors, je me permets de vous offrir un verre pour m’excuser. »
Une excuse… Comme si j’allais m’excuser… Non, au fond, je voulais dénigrer le démon que je ne pouvais plus voir en peinture et pourquoi pas, m’accaparer davantage la compagnie de cette chère demoiselle. Après tout, j’aimais faire de nouvelles rencontres, surtout des personnes qui n’avaient pas encore franchi le pas de mon établissement.

« Et puis, vous n’avez pas eu l’occasion de profiter du charme de cet endroit la fois passée alors… Ce soir, c’est l’occasion. » Dis-je en terminant mon verre, faisant un petit signe de la tête pour inciter à Vivian de faire de même. Je remplis par la suite nos verres. L’alcool allait l’aidait à oublier ses a priori, à oublier qu’elle n’était pas de ce monde ou qu’elle n’appréciait pas tel ou tel genre. Ici, dans ce royaume de la débauche, on en ressortait bien souvent transformé. Et souvent… On y revenait. Une fois. Deux fois. Une infinité de fois. Et à chaque fois, on désirait revenir, telle une drogue qui nous collait à la peau. Cette brune était un petit challenge dont je me délectais d’accepter.

« Mais, je ne vous force en rien, vous pouvez vous contenter de visiter… »
Du moins, je ne forçais jamais consciemment. J’avais mes techniques.



©️ Pando

_________________


Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2649-vivian-h-lamontage-la-solitud
Revolutionnaires
homecoming : 19/04/2017
Messages : 1000
Louis d'or : 1904
pretty face : Nina Dobrev
julius caesar : (c) fakementine; avatar (c) me; gifs (c) matty; code signature
Allegeance : la révolution est ma famille. J'ai tout perdu, tout ceux qui comptaient à mes yeux ont disparu et il ne me reste plus que ce groupe. Cette famille qui m'a acceptée, qui m'a respectée et qui m'aide à m'en sortir en me changeant les idées.
these streets : j'ai fais partie de nombreux événement ayant faits trembler Paris. Je suis au courant de beaucoup d'entre eux bien que la vérité m'échappe encore.

Sujet: Re: always time for a first time ★ sophie & vivian Dim 19 Nov - 17:33 ()

Les verres se sont remplis rapidement et m'ont permis de prendre soin d'admirer la pièce et son ambiance. Je ne me retins pas une seconde à prendre de grosses gorgées de mon verre. Je ne voulais pas être sobre pour ces instants, cela m'aurait retenu et je savais quel était mon but précis. Trop penser n'était pas toujours quelque chose de bon ou de sain, je voulais m'en débarrasser pour ce soir. Je pouvais entendre la voix de Baz dans ma conscience. Je la chassai aussitôt. Lui aussi devait faire la même chose de son côté. Cela faisait plusieurs temps que je me doutais qu'il me trompait. Ces secrets, ils n'ont rien de bon et laissent présager bien plus que de simples histoires de boulot ou même de fightclub. C'était trop, j'en avais assez. Pourquoi me forcer à être loyale alors que lui ne l'était pas ? Cela me permit de clore ce sujet pour la soirée.

La circulation était très forte dans cette pièce. On voyait les gens monter et descendre de l'étage et flirter ensemble pour aller dans d'autres pièces que celle-ci. Ils semblaient habitués à ce genre d'attention, contrairement à moi. Cette dose d'alcool aller alléger mon inconfort et faire disparaitre toute gène. Je me doutais bien que c'était d'ailleurs le but de Sophie. Elle assise en face de moi, paraissait très à l'aise dans sa tenue et en voyant ses collègues -ou employées ?- ramasser ce qu'elles étaient venues chercher. Je n'allais pas commencer la conversation, en gardant mon visage fixé sur l'attraction que j'avais devant moi, lorsque c'est Sophie qui brisa la glace.

Cela m'étonnait beaucoup de Ralph, lui qui m'avait sauvé la vie, mais qui étais-je pour juger ? Peut-être ne le connaissais-je pas tant que ça après tout. Je décidai de garder l'esprit ouvert aux dires de Sophie. Elle était mieux placée que moi discuter de ces événements et je dois dire que j'appréciais qu'elle s'excuse à moi et reconnaisse que je n'y étais pour rien dans cette histoire. Je m'étais vachement demandé ce qui s'était passé ce soir-là, sans plus. Je n'avais pas demandé son compte à Ralph, mais comme Sophie le mentionnait, je comprenais un peu mieux la tournure qu'avaient prise les choses. Elle remplit mon verre en même temps que le sien, une fois que qu'il eut été terminé. Elle m'invita à profiter des plaisirs de son établissement. Très heureuse de cette proposition, cela allait me faciliter la tâche que de demander à quelqu'un comme je n'avais pas du tout le vocabulaire de l'endroit. Elle était comme ma marraine dans cette place du luxe charnel.

Je crois que nous savons toutes les deux le pourquoi de ma venue ici, dis-je, sourire mielleux collé au visage.

Je jouais avec mon verre, le faisant tourner avant d'en reprendre une bonne coulée. Mes sens étaient déjà très engourdis et ma parole commençait à me jouer des tours. Cela ne m'empêchait toutefois pas de comprendre ce qui se passait autour de moi. Sachant que vous ne me forcez à rien, j'aimerais en savoir davantage sur vos prix et disponibilités. J'étais directe, je voulais être assurée, paraître comme si je savais ce que je faisais malgré mon inexpérience.
@Sophie A. Lovett

_________________

Rising
i heard the bell of a new day this morning, rising to the sky in this quest of truth.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t293-sophie-asmodee-lovett-d
Démons
homecoming : 29/10/2016
Messages : 1844
Louis d'or : 556
pretty face : Barbara Palvin
julius caesar : amor fati
legends never die : Ange déchu, devenu démon. Commandant de la sphère de la luxure.
the mighty bush : Pouvoirs classiques d'un démon: force surhumaine, téléportation, résistance au feu.
Possède également le don de séduction instantanée. Elle peut séduire n'importe qui et de pousser cette personne à succomber à la luxure. Elle possède également le don de manipulation des désirs. Elle peut manipuler les désirs et pulsions sexuelles de n'importe qui. Enfin, elle possède le don de contrôle de la douleur. Elle peut infliger une douleur à n'importe qui mais elle peut l'atténuer ou la transférer à quelqu'un d'autre.

Allegeance : Elle est loyale à Lucifer.
these streets : Elle sait que les 2% qui sont revenus à Paris sont des démons et des anges mais elle ignore que les Dieux sont également présents.

En ligne
Sujet: Re: always time for a first time ★ sophie & vivian Mer 22 Nov - 14:21 ()





❝Always time for a first time❞
@Vivian H. Lamontagne & Sophie A. Lovett
Un nouveau verre de rempli et une gêne qui s’effaça peu à peu. C’était magique, le pouvoir de l’alcool, quand même… Surtout pour une personne comme Vivian qui ne semblait pas du tout à l’aise de ce qu’il se passait autour d’elle… Mais moi, la voir dans cet état, ça me plaisait assez bien. Elle regardait partout, comme pour s’imprégner davantage de ce que l’on pouvait trouver dans ce genre d’endroits. Mais j’étais là pour l’accompagner, j’étais là pour la bercer dans mon monde, celui de la luxure et tout faire pour qu’elle s’y abandonne corps et âme. Après tout, je me doutais bien de pourquoi elle était-là, même si elle n’avait pas le profil type du client sûr de lui, sûr de ce qu’il désirait, de ce qui lui faisait envie.

« En effet, je le sais. Même si j’ignore pourquoi. Ça n’a pas l’air d’être votre genre. Mais il y a toujours une première fois. »
Elle était accompagnée de la meilleure pour lui prendre la main, c’était certain. Je savais comment y faire pour ne pas y aller trop vite. La douceur semblait nécessaire bien qu’une fois lancée, peut-être que Vivian dévoilerait sa véritable nature, ce qu’elle était vraiment, toute gênée envolée. J’étais même curieuse de le découvrir, mais elle n’était peut-être pas friande des corps féminins et c’est pourquoi j’avais tout ce qu’il fallait pour la satisfaire.

« Les prix dépendent du service… Et je compte bien vous faire un prix pour votre première fois. » Ajoutais-je afin de lui offrir une nouvelle raison d’accepter de céder à la tentation pour une petite somme. Je savais offrir pour mieux recevoir après, c’était cela, le business. « Et pour les services… Il est vrai que nous recevons plutôt des clients que des clientes… Et pour celles qui ne sont pas encore très ouvertes sur la chose, j’ai ce qu’il faut. » Ajoutais-je avec un joli petit sourire, désignant quelques beaux garçons, un derrière le bar, un autre à l’étage qui semblait faire partie de la sécurité. Ils étaient sous mes ordres et étaient tout à fait disposés à laisser leur travail actuel quelques instants pour satisfaire un client ou une cliente. Je n’avais que peu de prostitués masculins, car la demande était faible et c’est pourquoi il travaillait ailleurs, en général.

« Mais prenez votre temps pour faire votre choix… Je m’en voudrais que vous soyez déçue… » Dis-je, d’une voix douce et mielleuse, tentatrice jusqu’au bout des ongles, venant effleurer doucement la main de Vivian pour accompagner mes dires. Je n’avais pas du tout parlé de moi, que j’étais également disponible s’il fallait que je l’accompagne pour la simple et bonne raison que je ne voulais rien imposer, préférant qu’elle choisisse elle-même tout ce qu’elle pouvait faire entre ces murs chauds et sulfureux. Vivian avait toute la soirée devant elle pour se choisir, car le Moulin Rouge n’était pas encore prêt de fermer… Du moins, cette partie du bâtiment, car, il n’était pas rare que des clients se manifestent assez tard pour éviter d’éveiller les soupçons. Après tout, pour ne pas avoir de divorce sur les bras, il fallait prendre toutes les précautions.


©️ Pando

_________________


Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2649-vivian-h-lamontage-la-solitud
Revolutionnaires
homecoming : 19/04/2017
Messages : 1000
Louis d'or : 1904
pretty face : Nina Dobrev
julius caesar : (c) fakementine; avatar (c) me; gifs (c) matty; code signature
Allegeance : la révolution est ma famille. J'ai tout perdu, tout ceux qui comptaient à mes yeux ont disparu et il ne me reste plus que ce groupe. Cette famille qui m'a acceptée, qui m'a respectée et qui m'aide à m'en sortir en me changeant les idées.
these streets : j'ai fais partie de nombreux événement ayant faits trembler Paris. Je suis au courant de beaucoup d'entre eux bien que la vérité m'échappe encore.

Sujet: Re: always time for a first time ★ sophie & vivian Mer 13 Déc - 15:48 ()

L'alcool allant bon train, Sophie et moi avions pénétré dans le vif du sujet qui accompagnait l'établissement. Elle savait faire son travail. Je ne savais pas toutefois si c'était toujours parce qu'elle voulait animer la bonne entente entre nous ou si c'était la femme d'affaire en elle qui parlait désormais. Après tout, l'un allait peut-être avec l'autre. Je décidai de ne pas me tracasser avec situation, que c'était un cas gagnant-gagnant pour les deux partis. Moi-même je n'étais pas réellement certaine de ma venue ici, mais ce n'était pas l'envie qui manquait. Après tout, la raison pouvait bien attendre lorsqu'il fallait se remettre sur pied à tout prix. La mentalité saine m'allait mieux que la fidélité. Décidément, la gêne que j'avais déjà ressenti, n'était plus.

En effet, il y avait une première fois à tout. Je m'étais toujours dit que moi et Baz allions durer pour l'éternité. Malheureusement, j'étais jeune et cupide. Nul ne savait que j'allais traverser ces épreuves sans lui. Nous grandissions dans des chemins opposés et cela m'avait effrayé au début, mais plus maintenant. Tout cela nous dépassait, c'était plus grand que nous. Je ne savais pas s'il allait comprendre, comme cela m'avait pris un bon moment avant d'en faire autant. Mais la lueur qui s'affichait dans les yeux de Sophie laissait présager qu'il n'était pas nécessaire d'y penser. Que de réfléchir nous apporterait à rien ce soir. Je laissai donc mes tracas de côté, une dernière fois.

Agissant comme une vraie maîtresse de la maison, elle m'offrit déjà des prix réduits. Je me demandais si cela faisait preuve de la générosité qu'elle m'avait offerte un peu plus tôt au bar de la salle d'entrée. Je souriais à ses sous-entendus. Regardant le barman qui nettoyait ses verres, l'idée m'apparut comme gênante, je n'aimais pas passait la nuit avec de purs étrangers. Je préférais avoir une base déjà établie avec mon partenaire. Comme si Sophie lisait dans mes pensées, elle me caressa la main. Pourquoi ne pas faire de ma première fois ici, une véritable première fois en soi ? Et vous, êtes-vous disponibles ? dis-je d'un ton qui voulait être assurée, mais dont les lueurs de la gêne n'étaient pas tout à fait disparus.

Je disais cela en toute bonne foi, ne sachant pas si elle-même elle offrait ses services après avoir été témoin de l'influence qu'elle avait dans cet endroit. Peut-être n'était-elle que la patronne après tout ? Je me demandais s'il fallait que je me contente des services qu'elle m'avait présenté au frais de ses employés masculins. Toutefois, je n'étais pas prête de partir alors même si ce n'était pas dans cette heure que le marché devait être conclu, j'allais bien rester pour m'engouffrer de l'alcool abondante des lieux. Je n'espère pas vous offusquer avec ma proposition. À vrai dire, vous me plaisez beaucoup, mais cela ne doit pas être la première fois que vous entendez ce genre de chose. Plus polie que je ne l'étais habituellement, je m'étais surprise à avoir une confiance démesurée. Je n'étais pas attirée par la gente féminine normalement.

@Sophie A. Lovett

_________________

Rising
i heard the bell of a new day this morning, rising to the sky in this quest of truth.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t293-sophie-asmodee-lovett-d
Démons
homecoming : 29/10/2016
Messages : 1844
Louis d'or : 556
pretty face : Barbara Palvin
julius caesar : amor fati
legends never die : Ange déchu, devenu démon. Commandant de la sphère de la luxure.
the mighty bush : Pouvoirs classiques d'un démon: force surhumaine, téléportation, résistance au feu.
Possède également le don de séduction instantanée. Elle peut séduire n'importe qui et de pousser cette personne à succomber à la luxure. Elle possède également le don de manipulation des désirs. Elle peut manipuler les désirs et pulsions sexuelles de n'importe qui. Enfin, elle possède le don de contrôle de la douleur. Elle peut infliger une douleur à n'importe qui mais elle peut l'atténuer ou la transférer à quelqu'un d'autre.

Allegeance : Elle est loyale à Lucifer.
these streets : Elle sait que les 2% qui sont revenus à Paris sont des démons et des anges mais elle ignore que les Dieux sont également présents.

En ligne
Sujet: Re: always time for a first time ★ sophie & vivian Mar 19 Déc - 17:30 ()





❝Always time for a first time❞
@Vivian H. Lamontagne & Sophie A. Lovett
Les clients étaient mon gagne-pain… A chaque fois qu’ils passaient la porte du Moulin Rouge, il fallait leur plaire et tout faire pour qu’ils reviennent une deuxième fois, puis une troisième fois… Et ainsi de suite. C’était la rançon du succès… Il fallait s’accaparer une clientèle régulière pour pouvoir attirer de nouvelles têtes comme Vivian. Cependant, pour elle, les circonstances avaient été un peu différentes et donc, j’avais dû m’adapter un peu à cela. Finalement, je ne m’en étais pas trop mal sortie puisque nous nous trouvions à l’endroit même qui me rapportait le plus d’argent : l’Éléphant. La prostitution, les strip-teases et tout ce qui tournait autour du monde du sexe étaient vraiment ce que je préférais dans cet endroit, tout comme les clients les plus aguerris, d’ailleurs… Ils aimaient venir ici pour se détendre ou découvrir toutes les spécificités de cet endroit.

Mes yeux étaient plongés sur elle, ma main sur la sienne, l’effleurant subtilement alors que je lui proposais les services de cet endroit, mais Vivian n’était pas une cliente comme les gens qui avaient l’habitude de venir ici. Elle n’était pas encore sûre d’elle. Pas encore, mais ça viendra… Tout ceci semblait nouveau pour elle. Mais, visiblement, elle souhaitait faire le premier pas avec moi, car elle me demandait si j’étais libre. « Moi ? Bien sûr. » Dis-je en souriant en la regardant, mes doigts effleurant la peau de sa main alors que mon pied, sous la table, vint effleurer sa cheville, penchant doucement ma tête sur le côté. Je la sentais encore gênée, surtout après sa demande, mais j’étais là pour la rassurer. Je vins lui resservir un verre et je pris le mien avant de trinquer avec elle et de le boire cul sec avant de le poser.

« Vous ne semblez pas encore à l’aise et c’est normal, mais je peux vous assurer que ça va venir… Toutes les personnes qui viennent ici le sont très vite. » Ajoutais-je en continuant à vouloir la mettre à l’aise, effleurant toujours sa peau de mes doigts et mon pied qui l’effleurait délicatement, subtilement. « Si vous voulez monter, vous le ferez quand vous voudrez. » J’aimais jouer la jeune femme compréhensive, même si je savais qu’en réalité, Vivian était déjà presque dans mes filets. Je n’avais même pas besoin d’user de mon pouvoir pour développer le désir en elle… Quoi que peut-être allais-je y venir, par simple amusement de voir qui elle était sous cette carapace de gêne et de timidité. Ne pas brusquer pour rendre la chose plus intéressante, quoique…

« Je serai à l’étage si jamais vous avez besoin d’un conseil ou de quelque chose. » Je reculai doucement ma jambe, ma main, usant d’une pointe de mon pouvoir pour provoquer un léger manque de contact humain, juste par plaisir. Je pris la bouteille et mon verre avant de grimper à l’étage, dans une des chambres disponibles.



©️ Pando

_________________


Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2649-vivian-h-lamontage-la-solitud
Revolutionnaires
homecoming : 19/04/2017
Messages : 1000
Louis d'or : 1904
pretty face : Nina Dobrev
julius caesar : (c) fakementine; avatar (c) me; gifs (c) matty; code signature
Allegeance : la révolution est ma famille. J'ai tout perdu, tout ceux qui comptaient à mes yeux ont disparu et il ne me reste plus que ce groupe. Cette famille qui m'a acceptée, qui m'a respectée et qui m'aide à m'en sortir en me changeant les idées.
these streets : j'ai fais partie de nombreux événement ayant faits trembler Paris. Je suis au courant de beaucoup d'entre eux bien que la vérité m'échappe encore.

Sujet: Re: always time for a first time ★ sophie & vivian Sam 13 Jan - 15:12 ()
S'abandonner à la luxure était une chose intime dans ma perception. C'était de se laisser aller avec quelqu'un qu'on ne connaissait pas. Pas comme un coup d'un soir avec lequel s'agençait la walk of shame le lendemain matin. Ceci c'était du sérieux, avec des professionnels qui s'y connaissaient. Et bien que je ne devais pas être la première inexpérimentée dans ce genre d'endroit, la nervosité de ne pas être à la hauteur était toujours présente. Étrange, n'est-ce pas ? Après tout, ce n'était pas comme si j'allais partager plus que ce lien avec la belle brunette qui me caressait la main. Mêler shopping et sexe n'était sans doute pas son habitude à elle non plus. Les yeux charmeurs, c'était la première fois que je m'intéressais à une personne du même sexe. L'ambiance aidait la situation, cela n'était pas du tout gênant voire même inconfortable. C'était comme si j'avais oublié que j'étais Vivian et que nous nous retrouvions dans le corps de personnes s'affichant au cinéma.

Sa prise de parole me ramena à la réalité lorsqu'elle accepta ma proposition sans hésiter. Le soulagement que j'avais ressenti était tel que je finis mon verre. Je n'avais pas pensé qu'elle aurait dit oui d'une façon aussi légère, cette situation m'étais totalement étrangère. Elle me resservi un verre aussitôt et cala le sien cul sec. Je décidai de siroter le mien, sentant le feu sur mes chaud. Je soupçonnais qu'elle n'avait pas terminé son verre à cette vitesse parce qu'elle était nerveuse de la suite, cela aurait plus été mon genre que le sien. Son langage corporel respirait la sensualité et l'ouverture d'esprit à m'accueillir auprès d'elle. C'était très réconfortant, voire même envoûtant. La peur ne m'envahissait plus désormais, j'avais laissé Vivian de côté pour un moment.

Rompant le contact qui s'était établi entre nous, elle parti avec la bouteille, me proposant de la rejoindre à l'étage lorsque je serais prête. Je la vis monter les paliers, avec une démarche déhanchée. Étais-je véritablement prête à tenter l'expérience ? Après tout, je savais que je n'allais pas me tromper et que j'allais apprécié comme je n'avais pas pris quelqu'un au hasard dans la rue. Aller Vivian, fais pas ta mauviette. Un sentiment plus vif d'envie m'envahis, me donnant le courage de me dire à moi-même : vas-y tête baissée sans penser. Je finis le restant de ce que contenait le verre, me levai et me dépêchai de monter à l'étage avant de changer d'avis. Cherchant la brune angélique, je vis d'autres gens aller peupler les chambres, ce qui me donna une gorgée de courage de plus. Cognant enfin à une porte que mon intuition avait choisi, j'attendis la réponse de Sophie avant d'entrer. Enfin, si c'était bel et bien elle.
@Sophie A. Lovett

_________________

Rising
i heard the bell of a new day this morning, rising to the sky in this quest of truth.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
oh, look what you made me do

Sujet: Re: always time for a first time ★ sophie & vivian ()
Revenir en haut Aller en bas
 
always time for a first time ★ sophie & vivian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» la Crazy Time recrute!!!
Ready for it ?
Are you
i see how this is gonna go, touch me & you'll never be alone

a game of shadows :: Paris :: Nord-ouest :: dix-huitième arrondissement :: Pigalle :: Moulin rouge