boom bitch
Après un week end de liane foly, le forum ouvre ses portes !
Pour tout savoir sur les news de cette version, c'est par .
are you ready for it ?
Un cavalier de l'apocalypse, une pénurie inédite, un trésor chelou de ouf et surtout la fashion week...
Venez découvrir l'intrigue et ses quêtes ici.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 In the dark she loves to dance (Mélody)
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4396-notre-dame-melancolie
Humains
homecoming : 17/10/2017
Messages : 205
Louis d'or : 218
pretty face : Ellie Martin
julius caesar : BALACLAVA (A) Morrigan my love (G) Perséphone (S)
these streets : Entre les mains des fraudeurs d'identité, poupée désarticulée, sous l'emprise d'un Satan aux mille visages. Elle est les yeux de ces autres. Mais quand on est un jouet on ne pense pas, quand on est qu'un jouet nourrit aux mirages d'amour on scelle les paupières. Lèvres momifiées par les secrets qu'elle doit taire quand il prend sa bouche en embuscade.

Sujet: In the dark she loves to dance (Mélody) Mar 7 Nov - 12:17 ()
Mélody & Millie

-------------- ⊰ ⊱ --------------
In the dark she loves to dance
Baby loves to dance in the dark 'cause when he's lookin' she falls apart

Millie descend la rue, chantonne un morceau d’une autre époque, répète la chorégraphie durement apprise. Ses bas scintillants feutrent les mouvements de ses cuisses. Funambule sur l’asphalte, dynamite sous les talons, elle caracole, se réceptionne en équilibre sur le bord des trottoirs, les orteils qui flirtent avec le granite. Millie danse à même la rue, l’impatience dans le rythme de ses mains, la joie coulée sur son sourire de gamine, la musique parasite, silencieuse, tyrannisant son corps. Millie c’est toujours la même ritournelle quand elle doit voir Mélody et son prénom qui lui va si bien. Même si ça restait planqué dans le fond d’son coeur, la brune infuse une dose addictive de joie dans les veines de l’apprentie danseuse. Accord harmonieux entre les deux femmes, sans fausse note, sans dissonance, juste deux échos sur la même ligne musicale, deux espoirs qui s’apprivoisent le temps d’une mélodie. Millie elle court presque pour atteindre la grande porte qu’elles ont réparés sommairement avec des planches abîmées et quelques clous rouillés.

Elle pousse le bois qui crépite sous ses doigts, percées de lumière qui s’écrasent sur le sol platiné de la salle de danse. Mélody est déjà là, dans sa tenue de danseuse, et son allure bien différente de celle de la môme. Millie elle est déguisée, Mélody elle a l’âme d’une étoile. Poussière de l’astre brillant dans les prunelles, Millie s’approche après avoir balancé son sac sur une table et vient poser un baiser sur chacune de ses joues. Même dans l’obscurité de la pièce, Mélody c’est un rayon de clarté, incandescent, brûlant, à réduire la glace en vapeur. Et Millie elle a un sourire fou qui dézingue ses lèvres parce qu’elle a la chance de la côtoyer dans une intimité enviée. « Prête pour une nouvelle leçon ? » Millie elle s’en retourne à ses bouquins, les installe par terre, elle en tailleur face au papier car elle n’a jamais aimé les endroits trop formels pour étudier. « Je pensais qu’on pourrait attaquer la psychanalyse aujourd’hui, c’est un grand classique » Millie se la joue préceptrice, avec ses grands yeux sérieux, à délier les pages et les exposer à la cadette. Mais c’est ça leur accord, le serment qu’elles se sont faites. Millie comble ses lacunes en culture G, et Mélody elle comble les failles de son corps rouillé par le traque.

Millie elle a cherché un remède pour conjurer sa pudeur, pour oser s’offrir à la scène de l’Eden, un peu pour brûler les opales de Soren aussi. Quand elle a vu Mélody se dépouiller de ses vêtements, qu’elle a emprisonné tous les regards, qu’elle a assassiné le charme de toutes les autres femmes engendrées dans ce monde.. par un simple jeu de hanche, elle a compris que c’était elle, seulement elle qui pourrait lui enseigner l’art de dompter l’audience.  

Ce soir-là, Mélody elle en aurait fait pleurer le diable avec son incroyable indécence. Millie ça lui a fracassé le cœur, à vouloir être comme elle, à vouloir être-elle. Juste 60 secondes pour comprendre l’extase et la magie qui s’opère quand Mélody dodeline ses courbes et serre les âmes.  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1129-melody-you-can-broke-m
Humains
homecoming : 21/12/2016
Messages : 985
Louis d'or : 371
pretty face : Anna Speckhart
julius caesar : Beylin pour l'avatar
the mighty bush : Aucun
these streets : Elle n'est pas inconsciente, au contraire, elle se trouve que quelque chose d'étrange se passe autour d'elle. Certaines personnes autour d'elle au Moulin rouge semblent jouer un personnage, plus rien ne semble réel. Son doute s'est confirmé en écoutant les conversations des démons.

Sujet: Re: In the dark she loves to dance (Mélody) Mer 15 Nov - 18:57 ()
In the dark she loves to dance
@Millicent Valentine
& Melody R. Faure


culture g
Knowledge comes, but wisdom lingers. It may not be difficult to store up in the mind a vast quantity of facts within a comparatively short time, but the ability to form judgments requires the severe discipline of hard work and the tempering heat of experience and maturity - Calvin Coolidge


Millie était devenue l'une de mes plus douces amies. C'était une fille qui était venue à ma rencontre après l'une de mes représentations au Moulin-Rouge en tant que danseuse. La belle brune m'avait tout d'abord féliciter pour lui avoir offert ce beau spectacle, puis nous avions longuement discutés sur l'aisance sur scène. La demoiselle semblait être très intéressée et souhaitait que je lui donne des cours en échange d'argent mais l'argent n'était pas ce qui me manquait le plus. Je souhaitais que l'on soit quittes : un savoir faire contre un savoir , ma demande semblait raisonnable. Et c'est ainsi que nos échanges de bons procédés commençait.  Millie me donnerait des cours de culture générale contre des cours d'aisance sur scène de ma part. On y trouvait toutes les deux notre compte dans cet échange. C'était une occasion en or de rattraper mon retard sur la connaissance du monde et une bonne opportunité pour la jeune femme de s'améliorer, du moins c'était l'objectif que m'étais projetée de faire atteindre.

Si j'avais accepté de donner des cours à Millie c'était aussi parce que j'ai vite vu qu'il y avait du potentiel chez cette jeune femme. C'est une belle femme, ayant une certaine souplesse du corps ce qui en soit constitue déjà une bonne base , elle savait danser mais elle était surtout désireuse d'apprendre. A chaque fois que je lui donnais des conseils, ses yeux se transformaient en deux billes lumineuses. Cela m'encourageait et me confortait dans mon rôle temporaire de professeur. L’enthousiasme de Millie suffisait à me redonner le sourire les jours où la vie me l'avait enlevé.

J'étais déjà présente avec une tenue sexy que j'avais emprunté au Moulin  pour des raisons pratiques. J'étais à notre lieu de rendez-vous habituel, un immeuble abandonné qu'on avait un peu retapé à nous deux. La demoiselle arriva quelques instants après. Je m'approchai d'elle pour lui biser la joue. « Coucou l'étoile montante. En forme ?». Millie me demanda si j'étais prête pour une nouvelle leçon. Et comment ! J'avais hâte d'apprendre de nouvelles choses et encore plus lorsque c'était Millie qui était le professeur. C'était vraiment cool d'avoir un professeur qui traitait son élève d'égal à égal tout en restant passionnant. « Je suis plus que prête Millie ! ». Je rejoins mon amie en me mettant en tailleur et je l'écoutai avec attention. Le sujet qu'on aborderait aujourd'hui serait donc celui de la psychanalyse. Wow, sujet extrêmement complexe ! . La psychanalyse, concrètement c'est quoi d'abord? J'avais vaguement une idée de la définition du terme. C'est de l'analyse des comportements humains? En tant qu'élève intéressée, je lui demandais comment on pouvait définir ce terme pour commencer : « Qu'est ce que la psychanalyse ? ». J'écoutais avec sérieux ce que me disait mon amie et je pris des notes des notions qu'elles m'expliquait. J'étais littéralement passionnée par ce sujet. Millie était vraiment très forte pour savoir capter mon intention avec de simples paroles. Elle était douée la demoiselle.

Une fois que l'étudiante aurait fini son cours sur la psychanalyse, ce sera à mon tour d'apprendre à Millie à être à l'aise et de laisser sa pudeur de coté le temps d'un show. Etre à l'aise sur scène n'avait rien d'anodin, cela s’apprenait. En tant que vendeuse de charmes, cela avait été beaucoup plus facile pour moi de danser avec sensualité mais je pouvais tout à fait comprendre que cela n'était pas évident pour les femmes pudiques. La clé de la réussite était pour moi était d'aimer son corps tel qu'il était et de l'accepter. Chaque femme était divine et les courbes de chacune d'elles étaient à vénérer telle une divinité tombée des cieux.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
we're meant to be
And everytime I try to fly I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
 
In the dark she loves to dance (Mélody)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Dark City 2.10 FIN
» land speeder dark eldar
» Dark Angels + Ultra Marines + titan Ork VS GI
Ready for it ?
Are you
i see how this is gonna go, touch me & you'll never be alone

a game of shadows :: Paris :: Nord-est :: vingtième arrondissement :: Immeubles abandonnés