boom bitch
Après un week end de liane foly, le forum ouvre ses portes !
Pour tout savoir sur les news de cette version, c'est par .
are you ready for it ?
Un cavalier de l'apocalypse, une pénurie inédite, un trésor chelou de ouf et surtout la fashion week...
Venez découvrir l'intrigue et ses quêtes ici.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 {Sianore} - Hey, toi qu'est ce que tu me veux ?
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1298-la-rose-n-a-d-epines-q
Revolutionnaires
homecoming : 05/01/2017
Messages : 305
Louis d'or : 1347
pretty face : Bridget Satterlee
julius caesar : Fae & Helpers
the mighty bush : Superforce, je crois que c'est assez explicite pour que j'en dise plus, non ? En gros, je vous mets un pain dans la gueule et vous avez mal, voilà.
Allegeance : Je sais pas comment on pourrait me qualifier, je pense que je suis un peu l'opportuniste de service qui a suivi sa cousine et qui a trouvé ça cool. Après voilà, je veux des réponses, mais si je les ai pas, je m'en fous. Si je peux foutre un peu plus le boxon en ville, c'est bien aussi, m'voyez ?
these streets : Y'a un truc, c'est plus que certains. Quoi ? Je sais pas exactement, je vous l'avoue, mais y'a un truc. Mes cousins sont un peu louche, et puis tout ceux qui sont revenus aussi, enfin certains.

Sujet: {Sianore} - Hey, toi qu'est ce que tu me veux ? Mar 14 Nov - 17:03 ()
Hey, toi qu'est ce que tu me veux ?
Siam & Eleonore


La situation en ville me faisait doucement sourire, presque rire même. L'automne n'était pas là, il semblerait même que l'hiver n'arrive pas immédiatement. Il faisait aussi chaud qu'en été, sauf que les jours sont de plus en plus cours en ce courant novembre, un paradoxe assez incroyable, comme si finalement, nous étions revenus plusieurs mois en arrière avec le blackout sur la plus grande partie de la ville. Parce que là, il y avait deux arrondissements qui n'étaient pas touchés, aussi improbable que cela puisse paraître. Je pourrais me rendre dans le cinquième arrondissement pour tenter de comprendre, je le pourrais, ou alors dans le premier arrondissement, cela est aussi une possibilité, mais je m'en fichais royalement, si ce n'est pas plus. Je savais que j'aurais suffisamment à manger, et puis, j'ai toujours une réserve de survie dans mon appartement. Je l'avais faite au cas où ma célébrité deviendrait trop importante durant l'été et où il faudrait que je me terre chez moi. Je ne savais pas combien de temps je pouvais tenir, mais peu importe, je pouvais tenir le temps qu'il faudrait, jusqu'au 2050 sans doute, si ce n'est plus. Mon appartement était suffisamment bien placé pour que personne ne vienne le piler, vous pouvez en être sûr. De toute façon si quelqu'un tente le coup, alors il sera bien reçu, il ne sait pas à qui il peut avoir à faire. Ce soir donc, je ne travaillais pas, alors j'avais décidé de me rendre au Lab, vous savez, un petit bar du 15ème arrondissement. Mais l'ambiance du soir n'était pas très bonne, du moins, pas comme je l'aurais espérer, alors rapidement, pour moi, je m'en allais après avoir bu deux petits verres et n'avoir discuté avec personne d'intéressant, un tout petit peu. Je me demandais ce que j'allais faire du restant de la soirée, puisqu'il faisait encore très bon, même s'il faisait nuit évidemment. Pourtant, je n'allais pas avoir le temps d'y réfléchir très longtemps, car je sentais une présence dans mon dos, et avec l'obscurité, je n'arrivais pas à distinguer qui cela pouvait être, mais ce n'était pas la première fois qu'on agissait de la sorte avec moi ces derniers temps. Qu'est ce qu'on me voulait ? Je ne le savais pas, puisqu'à chaque fois, il ne s'agissait que d'une filature dans la nuit, rien de plus, la personne était là, mais elle ne montrait pas son visage. Peut être qu'il s'agissait de plusieurs personnes d'ailleurs, cela ne m'étonnerait même pas. Je sais que je suis célèbre, mais si vous voulez un autographe, vous pouvez me demander, gentiment, et je vous le ferais. Mais sans doute que le mal était bien plus profond que ça.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
Démons
homecoming : 06/05/2017
Messages : 218
Louis d'or : 432
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : mélopée
legends never die : Elle est Mère de tous les démons et la Reine des Succubes. Deux titres qui lui conviennent parfaitement, appréciant être au sommet et d'avoir les démons à ses pieds. Elle aime se dire qu'elle est la Reine de l'Enfer, s'octroyant ce titre honorifique car elle est la première à être devenue démon.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.

Sujet: Re: {Sianore} - Hey, toi qu'est ce que tu me veux ? Jeu 16 Nov - 19:04 ()

Hey, toi qu'est ce que tu me veux?

Dare or Dire… Cela aurait pu être une vaste blague, mais ça avait été bien plus que cela… Cela avait été un sacré phénomène, d’autant plus que les vainqueurs de cet évènement semblaient touchés par quelque chose. Ces personnes semblaient posséder un pouvoir et devenir beaucoup plus violents qu’à l’accoutumée. J’avais donc suivi les gagnants de très près et une attirait mon attention. Une jeune femme, d’ordinaire banale, mais qui semblait apprécier ce qui lui arrivait ou du moins, ne pas en être trop perturbée… Je m’étais donc mise à la suivre depuis quelques jours, m’informer sur elle. Grâce aux informations que je pouvais obtenir grâce à mon poste à la Cour, je savais qui elle était et où elle bossait, bien qu’elle n’avait jamais eu de casier… Mais cette Siam semblait fréquenter quelques démons et être mêlée à ce monde qui n’était pas le sien.

Ce soir, je me trouvais au Lab, un bar qui était contrôlé par des démons que je connaissais bien. Un bar qui transpirait la violence et le malfamé. Un bar où personne ne pourrait me reconnaître. Après tout, peu de monde avait l’occasion de me voir à mon travail, sauf les personnes condamnées. Mais celles qui passaient entre mes griffes croupissaient bien souvent en prison sans espoir de revoir la lumière du jour. Et donc, ce soir, cette jeune femme était présente et je comptais bien la tester. Je désirais savoir ce qu’elle était. Au départ, j’avais désiré que les esprits s’échauffent et qu’elle mette quelqu’un au sol afin de voir si mes soupçons étaient fondés. Malheureusement, ce n’était pas le cas. Elle avait même décidé de quitter le bar. Je m’étais donc empressée de la suivre avec une petite idée en tête.

Une fois dans la ruelle, je décidai de créer une illusion de deux types qui allaient s’en prendre à elle. L’illusion devait être réaliste puisqu’elle allait probablement devoir leur donner des coups et donc, elle risquait de m’épuiser quelque peu, mais qu’importe, je ne comptais pas devoir me battre avec elle. L’un des hommes qui sortaient de mon imagination siffla Siam, alors que je m’étais reculée, dans la pénombre pour qu’elle ne puisse pas me voir.

« Vous ne devriez pas vous promener toute seule le soir, m’dame. » Précisa le type. Oui, ils étaient lourds, provocants et tout ce que l’on pouvait imaginer de mauvais gars qui rencontraient une jolie fille en pleine nuit. « On peut vous raccompagner si vous voulez. » Répondit l’autre avec un petit sourire à son collègue. D’ailleurs, ils s’approchèrent de la demoiselle et semblaient ne pas vouloir lui demander son avis. Mon but, c’était de voir si Siam était digne d’intérêt ou si je me trompais totalement sur son compte.



Made by Neon Demon

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1298-la-rose-n-a-d-epines-q
Revolutionnaires
homecoming : 05/01/2017
Messages : 305
Louis d'or : 1347
pretty face : Bridget Satterlee
julius caesar : Fae & Helpers
the mighty bush : Superforce, je crois que c'est assez explicite pour que j'en dise plus, non ? En gros, je vous mets un pain dans la gueule et vous avez mal, voilà.
Allegeance : Je sais pas comment on pourrait me qualifier, je pense que je suis un peu l'opportuniste de service qui a suivi sa cousine et qui a trouvé ça cool. Après voilà, je veux des réponses, mais si je les ai pas, je m'en fous. Si je peux foutre un peu plus le boxon en ville, c'est bien aussi, m'voyez ?
these streets : Y'a un truc, c'est plus que certains. Quoi ? Je sais pas exactement, je vous l'avoue, mais y'a un truc. Mes cousins sont un peu louche, et puis tout ceux qui sont revenus aussi, enfin certains.

Sujet: Re: {Sianore} - Hey, toi qu'est ce que tu me veux ? Ven 17 Nov - 0:07 ()
Hey, toi qu'est ce que tu me veux ?
Siam & Eleonore


L'ambiance du Lab était atroce ce soir, à moins que ça ne soit moi qui ne supporte plus cela, je ne saurais dire, mais j'ai comme l'impression que les gens deviennent de plus en plus bête, plus le temps passe. Et ce soir, je n'ai pas réussi à me fondre dans l'ambiance que j'apprécie pourtant habituellement. Peut être que j'étais dans une mauvaise passe, que cette capacité qui m'était apparue après le Dare or Die me montait à la tête, et que je devenais de plus en plus irascible, comme si finalement, je devenais une misanthrope. Pourtant, j'aime faire la fête, j'aime foutre le bordel partout où je passe, sauf à un endroit, enfin disons que sur mon lieu de travail, je fous juste le bordel qu'il faut pour virer les malotrus et mettre un peu d'ambiance sans faire trop de dégâts. Et pour ça, on peut me faire confiance si les types se croient trop supérieurs, je leur fous une beigne puis, je fais frémir leur sang et ils n'y reviennent pas. C'est une technique que j'ai appris à perfectionner, et j'ai presque comme l'impression que le symbole à mon poignée est encore plus ancré dans ma chair, comme si à force d'utiliser cette capacité, elle s'encrait de plus en plus en moi. Je ne sais pas, c'est bizarre, mais en tout cas, je sens les veines des gens pulser dans ma tête, comme si leur coeur était à côté de mes oreilles, enfin, si je me concentre. Alors, ce soir, je sais qu'il n'y a qu'une personne qui me suit, il n'y a qu'une personne à proximité, pourtant, étrangement, ce sont bien deux types qui m'abordent, mais ils ne sont pas réels, je ne ressens pas leur présence, c'est très étrange, ça ne me fait jamais ça. Peut être que je suis juste très fatiguée, et que dans ce cas, je devrais aller me coucher. Je ne saurais dire, mais le sifflement, que j'entends, est un sifflement de trop. Machinalement je me retourne, car il n'y a que moi dans la rue, c'est donc ma petite personne qui est au centre de leur attention n'est ce pas ? Et un sourire carnassier s'affiche sur mes lèvres. Il fut une époque où j'aimais être le centre de ce genre d'attention mais dernièrement, j'ai été plus harcelée que ça encore. Et ça ne me plait pas, j'en ai marre que les gens me prennent pour une poupée malléable aux moindres de leurs souhaits. La célébrité a pourtant du bon, mais elle a aussi des côtés pernicieux que je commence à détester. Il faut dire que les gagnants du jeu se sont fait rares. Je décide alors de leur répondre.

" Vous êtes sûrs de ce que vous racontez les gars ? Je pense que c'est plutôt vous qui devriez faire attention à ne pas vous promener n'importe où dans la nuit. Il y a des gens qui sont plus dangereux qu'il n'y parait. Mais je ne vais pas chez moi, pas besoin de me raccompagner. "

Et je me retourne, usant de ma capacité sur le sang, mais rien ne se passe, car ces types n'en possède pas. Qu'est ce qu'ils sont ? J'insiste alors sur la présence que je capte, un peu plus loin dans la rue, pour voir ce qui va se passer. C'était étrange, très étrange, mais je n'avais pas peur du tout. Au contraire, tout cela était plus qu'excitant.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
Démons
homecoming : 06/05/2017
Messages : 218
Louis d'or : 432
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : mélopée
legends never die : Elle est Mère de tous les démons et la Reine des Succubes. Deux titres qui lui conviennent parfaitement, appréciant être au sommet et d'avoir les démons à ses pieds. Elle aime se dire qu'elle est la Reine de l'Enfer, s'octroyant ce titre honorifique car elle est la première à être devenue démon.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.

Sujet: Re: {Sianore} - Hey, toi qu'est ce que tu me veux ? Sam 25 Nov - 16:16 ()

Hey, toi qu'est ce que tu me veux?

Cette jeune femme m’intriguait depuis pas mal de temps déjà. Elle semblait bien différente des humaines que j’avais l’occasion de côtoyer et son caractère, mêlé à ce qu’elle traversait faisait d’elle une cible bien plus intéressante qu’il n’y paraissait. Je m’étais donc amusée à la suivre afin d’avoir un moment avec elle, isolé de tout ce monde et de pouvoir enfin la tester. Une chose essentielle pour pouvoir comprendre à qui j’avais à faire. J’eus donc l’idée d’user de mes pouvoirs pour ne pas m’en prendre directement à elle. Je ne voulais pas que la jeune femme se retrouve directement face à moi et qu’elle use de ses pouvoirs sur moi afin qu’elle puisse se rendre compte que j’étais plus résistante que les personnes qu’elle pouvait rencontrer. C’est pourquoi j’avais créé l’illusion de deux hommes. Deux hommes quelque peu envahissants qui s’en prenaient à elle. Mais, comme je me doutais bien, le caractère bien trempé de la demoiselle prit le dessus et elle ne semblait pas du tout effrayée par ces personnes. Je souriais dans mon coin face à cette personnalité forte.

« On s’en fiche d’où tu vas, on ne demande pas tellement ton avis, en fait… » Répondit l’un des hommes qui attrapa une barre de fer, grâce à mon don de télékinésie. Cela semblait si réel, si palpable. En usant de mes pouvoirs à leur maximum, je pouvais rendre mes illusions quelque peu solides, histoire de les rendre réelles au maximum, mais je savais que je ne pouvais pas garder cela trop longtemps dû à mon enveloppe charnelle. Mais l’homme tenait donc une barre de fer et regardait Siam avec un air à la fois pervers et mesquin. Il semblait être prêt à la frapper de toutes ces forces. « On va t’apprendre les bonnes manières. » Ajouta-t-il en s’approchant de la demoiselle, armant son attaque pour la frapper violemment. Il voulait lui faire mal, la blesser, lui faire regretter ses paroles, mais en réalité, je n’avais qu’une envie, c’était de voir ce dont elle était capable. Et si jamais elle se faisait assommer… Eh bien, c’était également une bonne raison pour pouvoir entrer en contact avec elle.

« Vas-y, cogne là ! » Répondit l’autre en serrant les poings, attendant que son camarade de jeu en termine avec cette petite insolente qui avait osé refuser leur proposition de la raccompagner chez elle. D’ailleurs, je me doutais bien qu’elle allait refuser et même si elle avait accepté, ils auraient été violents. Le but n’était pas de lui donner ce qu’elle veut, mais bien de la pousser dans ses retranchements. Elle devait être digne d’intérêt, son caractère me plaisait assez bien à vrai dire. J’appréciais les femmes fortes qui ne se laissaient pas marcher sur les pieds. J’avais été la première femme à refuser un ordre d’un homme et j’appréciais les femmes qui suivaient mon exemple même si j’avais été punie par Dieu de ne pas avoir été soumise à Adam.  



Made by Neon Demon

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1298-la-rose-n-a-d-epines-q
Revolutionnaires
homecoming : 05/01/2017
Messages : 305
Louis d'or : 1347
pretty face : Bridget Satterlee
julius caesar : Fae & Helpers
the mighty bush : Superforce, je crois que c'est assez explicite pour que j'en dise plus, non ? En gros, je vous mets un pain dans la gueule et vous avez mal, voilà.
Allegeance : Je sais pas comment on pourrait me qualifier, je pense que je suis un peu l'opportuniste de service qui a suivi sa cousine et qui a trouvé ça cool. Après voilà, je veux des réponses, mais si je les ai pas, je m'en fous. Si je peux foutre un peu plus le boxon en ville, c'est bien aussi, m'voyez ?
these streets : Y'a un truc, c'est plus que certains. Quoi ? Je sais pas exactement, je vous l'avoue, mais y'a un truc. Mes cousins sont un peu louche, et puis tout ceux qui sont revenus aussi, enfin certains.

Sujet: Re: {Sianore} - Hey, toi qu'est ce que tu me veux ? Dim 26 Nov - 17:36 ()
Hey, toi qu'est ce que tu me veux ?
Siam & Eleonore


Il n'y avait qu'une seule réelle interrogation concernant ces types. Qui étaient-ils ? Ils ne possédaient pas de sang, et ça, je ne le comprenais pas vraiment. Comment étais-ce possible ? Des sortes de zombies ressemblant à s'y méprendre à des humains ? Mais même les zombies devaient avoir un peu de sang séché à l'intérieur, non ? Je ne sais pas s'ils existent vraiment à vrai dire, je m'en fiche mais ces deux gars étaient des rigolos, tellement, ils ne savaient pas à qui ils avaient à faire de toute évidence. Ils n'avaient pas regardé la télévision ou leur smartphone il y a quelques mois pour regarder le Dare or Die. Mais ils ne m'intéressaient pas du tout, alors je tournais les talons, parce que je n'aime pas frapper dans la bouse fraîche, ça éclabousse un peu trop, mais après tout, peut être que cela pourrait améliorer cette soirée qui était jusqu'à présent un peu trop moisie, tellement moisie même c'était presque aussi fou que ces types qui n'avaient pas de sang. Bref, je me désintéressais déjà d'eux, mais eux, ne semblaient pas se désintéressés de moi, malheureusement. J'entendais même un des gars qui semblait s'être baissé pour prendre une barre de fer dans les mains comme s'ils voulaient vraiment me faire mal et ceci avec des instruments outre que leurs poings montrant ouvertement leur faiblesse. Mais c'est lorsque l'un des deux me réponds que je m'arrête net, et que je me retourne dans leur direction pour leur lâcher un gros doigt d'honneur. Ils ne me demandent pas mon avis. Laissez moi rire, je n'ai pas demandé leur avis non plus. J'ai essayé d'être courtoise, mais ça ne semble pas fonctionner avec ces types là, surtout qu'ils surenchérissent. Ils veulent donc m'apprendre les bonnes manières alors que je n'ai rien demandé et que c'est eux qui m'abordent de la sorte. Mais où va le monde ? Alors je laisse éclater un rire, je me fous ouvertement de leur gueule, puisque visiblement ils veulent mordre la poussière de mes poings. Qu'il en soit donc ainsi puisque c'est ce qu'ils veulent. L'autre froussard encourage son pote à me frapper. J'aurais envie de tellement leur dire que ça ne se fait pas de frapper une femme, mais ce serait user de la salive pour rien du tout. Je tends mon bras et leur fait signe d'approcher donc avec l'index de ma main droite. Venez mes petits, venez mordre la poussière. J'esquive donc une première attaque puissante en force, mais très mollassonne par le mouvement. Et mon rire s'accentue et ferait presque peur à qui d'autres passerait par là, mais il n'y a personne, personne de visible.

" C'est tout ce que t'as dans le ventre gros plein de soupe ? Laisse moi te montrer ce que c'est de savoir se battre. "

Je prends alors une impulsion sur ma jambe gauche pour me propulser légèrement en l'air et lui asséner un coup de pied droit en pleine figure, histoire de le faire reculer s'il est si costaud que ça, ou alors, de le faire carrément tomber à terre, grâce à ma force bien plus grande que la normale. Et je retombe sur mes deux jambes, l'air de rien avec un petit sourire sur les lèvres.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
Démons
homecoming : 06/05/2017
Messages : 218
Louis d'or : 432
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : mélopée
legends never die : Elle est Mère de tous les démons et la Reine des Succubes. Deux titres qui lui conviennent parfaitement, appréciant être au sommet et d'avoir les démons à ses pieds. Elle aime se dire qu'elle est la Reine de l'Enfer, s'octroyant ce titre honorifique car elle est la première à être devenue démon.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.

Sujet: Re: {Sianore} - Hey, toi qu'est ce que tu me veux ? Dim 3 Déc - 18:40 ()

Hey, toi qu'est ce que tu me veux?

Cette jeune femme n’avait pas froid aux yeux et c’est ce que j’appréciais. Depuis toujours, j’avais apprécié voir les femmes se rebeller et mettre les hommes à genoux. Le monde a toujours désiré l’inverse et pourquoi donc ? Parce qu’ils nous considéraient comme le sexe faible ? J’avais été la première femme à me rebeller face à un homme et beaucoup avaient décidé de suivre cet exemple. Cette Siam avait quelque chose de piquant qui me plaisait plutôt bien. Quelque chose qui m’attirait chez elle, quelque chose à exploiter. Finalement, et comme je l’avais bien deviné, elle répondait à la provocation de ces types qui étaient de gros enfoirés de première. Le premier avait décidé d’attaquer, mais Siam avait réussi à esquiver et lui donner un coup de pied pour le faire tomber. Sa force était donc présente. Pour prendre une telle impulsion et faire tomber ce type au sol, elle ne pouvait qu’avoir une force supérieure à la moyenne. Elle m’impressionnait de plus en plus et me disait qu’elle serait une très bonne recrue. J’aimais m’entourer de jolies et intéressantes demoiselles et les gangrener petit à petit.

L’homme au sol se releva, grognant en la regardant. « Salope… » Dit-il en la regardant alors que l’autre approcha, ramassant la barre de fer pour attaquer à nouveau. Bien entendu, ils n’avaient quasiment aucune chance contre la demoiselle, si ce n’était de pouvoir lui donner un coup violent. Siam n’allait pas avoir trop de problèmes à esquiver et à repousser cet homme. Mais le deuxième s’était éloigné, attrapant une bouteille en verre qu’il cassa et vint me saisir par les cheveux, pour se servir de moi comme potentielle victime.

« Arrête-toi, où je la saigne ! » Dit-il en me menaçant, me tenant les cheveux, le bout de verre sur le cou. Je prenais un air légèrement apeuré avant de me défaire de la prise, le frappant violemment dans les côtes et récupérant son bout de verre. Mon illusion alla un peu plus loin, car des sirènes de police se firent entendre quelques instants dans le coin et les deux hommes prirent la poudre d’escampette. Je relâchai le morceau de verre, replaçant mes cheveux en arrière, soufflant doucement. C’était un bon moyen d’entrer en contact avec la jeune femme.

« Merci de leur avoir donné une bonne correction… Ils m’emmerdent depuis le début de la soirée. » Dis-je en lui faisant un petit sourire, lui tendant la main. « Éléonore. » Ajoutais-je afin de faire connaissance avec la jeune femme, me faisant passer pour quelqu’un de normal pour le moment. Je ne comptais pas dévoiler toutes mes cartes d’un seul coup, cela ne servait à rien et risquait, d’ailleurs, de lui faire peur !



Made by Neon Demon

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1298-la-rose-n-a-d-epines-q
Revolutionnaires
homecoming : 05/01/2017
Messages : 305
Louis d'or : 1347
pretty face : Bridget Satterlee
julius caesar : Fae & Helpers
the mighty bush : Superforce, je crois que c'est assez explicite pour que j'en dise plus, non ? En gros, je vous mets un pain dans la gueule et vous avez mal, voilà.
Allegeance : Je sais pas comment on pourrait me qualifier, je pense que je suis un peu l'opportuniste de service qui a suivi sa cousine et qui a trouvé ça cool. Après voilà, je veux des réponses, mais si je les ai pas, je m'en fous. Si je peux foutre un peu plus le boxon en ville, c'est bien aussi, m'voyez ?
these streets : Y'a un truc, c'est plus que certains. Quoi ? Je sais pas exactement, je vous l'avoue, mais y'a un truc. Mes cousins sont un peu louche, et puis tout ceux qui sont revenus aussi, enfin certains.

Sujet: Re: {Sianore} - Hey, toi qu'est ce que tu me veux ? Mer 6 Déc - 19:08 ()
Hey, toi qu'est ce que tu me veux ?
Siam & Eleonore


Je commençais tout juste à m'amuser. Je n'avais pas l'intention de les tuer, non, juste de leur faire comprendre qu'il ne fallait pas s'en prendre à ma petite personne, parce que je suis loin d'être de ces jeunes femmes que l'on pourrait croire assez fragile, mais qui ne le sont pas. Je l'étais encore moins que la moyenne, largement moins, je fais partie presque malgré moi de ces guerrières qui n'ont pas peur de donner des coups. Et ces types ne me faisaient pas peur du tout, même s'ils semblaient être assez résistants. Je n'avais pas mis toute ma force dans ce coup, non, j'avais surtout miser sur l'amplitude du geste pour lui faire mal, et en même temps, lui faire comprendre qu'ils pouvaient y aller. Un juron sortait de sa bouche alors qu'il se relevait, ce qui m'amusa. Je souriais à pleines dents puisque ça ne leur plaisait pas. Il y en avait un qui avait besoin d'une barre de fer pour se rassurer, tandis que l'autre avait trouvé une bouteille, l'avait brisé pour en faire un tesson tranchant pour justement mettre à mal une autre jeune femme qui ne semblait n'avoir rien demandé à première vue. Parce qu'elle ne semblait pas si apeurée que ça, c'était l'impression qu'elle me donnait, mais peu importe, peut être que je me trompais. Il voulait donc la saigner, mais en aurait-il le courage ? J'en doutais fortement, il avait envie de frapper, mais il n'était pas assez courageux pour ça tuer. Mais elle réussit à se défendre, plutôt bien, et le type, entendant des sirènes de polices s'en alla, me prouvant ainsi tout son courage. L'autre ne semblait pas en avoir plus, et ils s'enfuirent, mais déjà, je ne leur prêtais plus vraiment attention. La jeune femme me remerciait de leur avoir mis une bonne correction ce qui me fit sourire parce que je n'avais pas fait grand chose en l'occurrence. Il n'y en avait eu qu'un qui s'était pris un bon coup de pied, l'autre n'avait fait que la menacer et elle s'en était bien sortie. Elle me tendit la main, elle s'appelait Eléonore.

" Cela ne m'étonne pas qu'ils agissent de la sorte, mais bon, on voit leur courage une fois que les forces de l'ordre se font entendre, au loin. C'est dingue ça quand même. Qu'est ce qu'ils feraient pas pour se faire une petite blonde quand même ? Moi, c'est Siam, mais peut être que vous me connaissez déjà. "

Je disais cela car mon visage était loin d'être inconnu pour le genre de personnes qui trainaient dans ce genre d'endroit. Avec le Dare or Die mon visage avait été placardé un peu partout, et lorsqu'on me voyait quelques parts, j'avais droit bien souvent à tous les honneurs de la célébrité même si je m'en fichais un peu. Il faut dire aussi qu'en étant mannequin à mes heures perdues, soit avec Garance, soit pour une marque de cosmétiques, mon visage était loin d'être celui d'une anonyme.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
Démons
homecoming : 06/05/2017
Messages : 218
Louis d'or : 432
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : mélopée
legends never die : Elle est Mère de tous les démons et la Reine des Succubes. Deux titres qui lui conviennent parfaitement, appréciant être au sommet et d'avoir les démons à ses pieds. Elle aime se dire qu'elle est la Reine de l'Enfer, s'octroyant ce titre honorifique car elle est la première à être devenue démon.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.

Sujet: Re: {Sianore} - Hey, toi qu'est ce que tu me veux ? Mer 20 Déc - 18:17 ()

Hey, toi qu'est ce que tu me veux?

L’illusion m’avait permise de m’approcher de cette jeune femme. Les deux hommes, fruit de mon imagination, avaient pris la fuite en me laissant seule avec cette jeune femme à la force impressionnante et au caractère bien trempé qui me plaisait plutôt bien. Je me disais qu’il y avait pas mal de possibilités à exploiter avec Siam… Elle semblait être le genre de femme fonceuse qui ne disait pas non à un défi, même si cela devait la mettre en danger ou si cela était contre la loi… C’était intéressant et je ne regrettais pas d’avoir pris le temps de l’observer et de me rendre compte de qui elle était vraiment. Je venais de la remercier de la bonne correction qu’elle venait de coller à ces hommes qui n’étaient pas vraiment réels, pour le coup. J’aurais pu user de mes pouvoirs pour attirer deux personnes réelles contre elle, mais je n’avais pas eu le temps de le faire. Siam prit donc la parole et j’eus un petit sourire.

« En effet, je sais qui vous êtes… J’ai suivi vos exploits. » Dis-je en venant serrer sa main afin de sceller notre rencontre. « Mais à mon avis, ils s’intéressaient à vous également parce que vous êtes connus et que ça doit donner un frisson diffèrent de se faire quelqu’un de connu. » Dis-je en passant une main dans mes cheveux. Il est vrai que la notoriété avait parfois du bon, mais avait souvent ses inconvénients, surtout lorsque l’on était un joli bout de femme comme Siam… N’importe quel homme ne dirait pas non pour un petit tête à tête en sa compagnie, c’était certain. « Mais bon, vous avez les moyens de repousser ce genre de type un peu envahissant. » Dis-je avec un petit rire en reposant mes yeux dans sa direction. Il est vrai qu’elle avait des atouts à revendre pour coller une bonne correction aux emmerdeurs. Elle avait de quoi faire et ça me plaisait assez.

« En tout cas, j’ai suivi votre parcours et je le trouve intéressant… » Dis-je en m’adossant au mur, croisant les bras doucement, mes yeux toujours plongés dans ceux de la jeune femme. Je voulais me montrer intéressée par elle, ce qui était vraiment le cas, d’ailleurs. Bien que mes intentions n’étaient certainement pas aussi pures qu’elles laissaient transparaitre. Je savais garder un visage impassible, un petit visage d’ange, souriante et intéressée aux soucis des autres alors qu’en réalité, je ne travaillais que pour mes simples intérêts, car, au final, il n’y avait que ça qui comptait et uniquement cela. Je ne voulais pas non plus me montrer trop insistante afin qu’elle ne me confonde pas avec une fan un peu trop hystérique, rampant à sa cheville pour avoir un autographe. Ce n’était pas du tout mon genre.



Made by Neon Demon

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1298-la-rose-n-a-d-epines-q
Revolutionnaires
homecoming : 05/01/2017
Messages : 305
Louis d'or : 1347
pretty face : Bridget Satterlee
julius caesar : Fae & Helpers
the mighty bush : Superforce, je crois que c'est assez explicite pour que j'en dise plus, non ? En gros, je vous mets un pain dans la gueule et vous avez mal, voilà.
Allegeance : Je sais pas comment on pourrait me qualifier, je pense que je suis un peu l'opportuniste de service qui a suivi sa cousine et qui a trouvé ça cool. Après voilà, je veux des réponses, mais si je les ai pas, je m'en fous. Si je peux foutre un peu plus le boxon en ville, c'est bien aussi, m'voyez ?
these streets : Y'a un truc, c'est plus que certains. Quoi ? Je sais pas exactement, je vous l'avoue, mais y'a un truc. Mes cousins sont un peu louche, et puis tout ceux qui sont revenus aussi, enfin certains.

Sujet: Re: {Sianore} - Hey, toi qu'est ce que tu me veux ? Jeu 28 Déc - 13:21 ()
Hey, toi qu'est ce que tu me veux ?
Siam & Eleonore


Peut être qu'elle me connaissait déjà oui, cela tombait sous le sens même, car moi, si je ne connais pour ainsi dire personne, tout le monde me connaissait. La popularité baissait au fur et à mesure, il faut dire que Clavis Aurea était passé par là dans les faits divers bien sordides. Alors pensez-vous, une petite jeune qui a relevé quelques défis au printemps, elle a été reléguée aux oubliettes, enfin presque, car il y avait encore beaucoup de monde qui voulaient me côtoyer, devenir mon ami, comme ça, juste pour se la péter et avoir un nombre de like maximum sur les réseaux sociaux. Alors, cette blonde là, elle ne m'impressionnait pas, et ce n'allait pas être le fait qu'elle s'était fait à moitié agresser qui allait me donner un peu de pitié pour elle. J'ai rarement de la pitié à vrai dire, ce n'est pas vraiment mon crédo, je dois vous l'avouer, pas du tout même, mais ceux qui ont suivi mes exploits doivent le savoir évidemment. Elle me disait donc que ces types en voulaient à mon physique mais surtout à ma célébrité toute relative. Cela me fit sourire, si elle le disait, elle semblait bien trop en savoir sur ces types, mais elle avait peut être raison après tout. Moi, ce que je retenais, c'étaient qu'ils étaient des trouillards de première, qui avaient fuis alors que la police était loin, très loin, trop loin pour les atteindre, pour preuve, je n'avais même pas vu la voiture passer à proximité de nous. Alors si jamais je les recroise et que je les reconnais, je me moquerais d'eux, et peut être même que je leur donnerais une bonne correction, histoire de bien leur faire comprendre qui je suis vraiment, pas une simple petite blonde facile si vous voyez ce que je veux dire. Elle me disait donc que j'avais les moyens de repousser ce genre d'individus, et si j'étais dubitative sur ces précédents propos, elle avait parfaitement raison à ce niveau là, puisque je possédais une force surhumaine, et que j'avais un petit bonus en plus dans la poche. Elle me dit alors qu'elle avait suivi mon parcours qu'elle trouvait intéressant, voyez-vous. Si elle pensait être la première à vouloir me brosser dans le sens du poil, elle se fourvoyait grandement, ils avaient été nombreux à vouloir m'attirer dans leurs filets, mais peut être qu'elle avait à m'offrir quelques choses qui pourrait m'intéresser.

" Oh, et qu'est ce qui vous intéresse dans mon parcours dans ce cas ? "

La réponse à cette question allait conditionné le reste de notre rencontre. Soit elle allait être rangée au rang de personne à oublier comme 99% des personnes que j'avais rencontré, soit, elle allait réussir à m'intéresser suffisamment pour que je ne tourne pas les talons pour rentrer chez moi puisque c'était ce que j'avais l'intention de faire avant que les deux loustics viennent tenter de faire quelques choses vis à vis de ma petite personne.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
Démons
homecoming : 06/05/2017
Messages : 218
Louis d'or : 432
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : mélopée
legends never die : Elle est Mère de tous les démons et la Reine des Succubes. Deux titres qui lui conviennent parfaitement, appréciant être au sommet et d'avoir les démons à ses pieds. Elle aime se dire qu'elle est la Reine de l'Enfer, s'octroyant ce titre honorifique car elle est la première à être devenue démon.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.

Sujet: Re: {Sianore} - Hey, toi qu'est ce que tu me veux ? Lun 1 Jan - 17:04 ()

Hey, toi qu'est ce que tu me veux?

Cette jeune femme, au caractère bien trempé m’intéressait à chaque mot qui sortait de sa bouche. Elle ne savait pas à qui elle avait à faire et ceci me faisait vraiment sourire. Mais au fond, c’était le genre de femme que j’appréciais, celle qui savait suivre le bon exemple et ne pas se laisser soumettre par les hommes. J’avais été la première en ce sens et d’autres me suivaient. Siam en faisait partie et qui plus est, elle savait très bien y faire. Elle n’était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds, même par une inconnue comme moi. Elle semblait vouloir découvrir ce qui m’intéressait dans son parcours. Je n’étais probablement pas la seule à m’intéresser à tout ceci.

« Ce qui m’intéresse ? C’est comment une jeune femme, videuse de boîte de nuit, est arrivée à acquérir cette notoriété et ce talent. »
Dis-je en souriant. J’avais précisé son métier dans un but purement attractif. En effet, elle devait se rendre compte que je m’étais intéressée à elle pour obtenir ces informations-là et que je n’étais pas une fan de la première heure à venir quémander un autographe. « Déjà, être videuse de boîte de nuit pour une femme, ce n’est pas commode, vous en conviendrez. » Dis-je, croisant les bras, penchant doucement ma tête sur le côté en la regardant. En effet, elle avait de la force, elle savait y faire avec ses poings, elle était intrigante, mais une jeune femme, à l’allure si frêle devait cacher quelque chose de particulier. Paris était le théâtre de phénomènes étranges, autres que la venue des anges et des démons en son sein.

« Vous devez être épiée de toute part. Mais rassurez-vous, je n’ai rien d’une fan de la première heure. Je peux vous l’assurer. » Dis-je en la regardant, le ton légèrement froid, comme à mon habitude, ce qui me rendait parfois quelque peu attractive. Je n’avais pas l’intention d’user de mon autre pouvoir sur la jeune femme, car cela ne m’intéressait pas. Je préférais qu’elle se laisse attirer d’elle-même vers moi, vers cette noirceur que je pouvais représenter. Une douce noirceur dissimulée par cette blondeur caractéristique de ma chevelure et mon sourire enjôleur. Il fallait plaire pour mieux s’en prendre à ses futures proies. Et cette Siam était simplement une de mes futures proies. Elle dégageait tout ce qu’il fallait pour satisfaire tous les critères et je ne comptais pas lâcher le morceau à ses premières paroles. Loin de là, c’était très mal me connaître, d’ailleurs.



Made by Neon Demon

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1298-la-rose-n-a-d-epines-q
Revolutionnaires
homecoming : 05/01/2017
Messages : 305
Louis d'or : 1347
pretty face : Bridget Satterlee
julius caesar : Fae & Helpers
the mighty bush : Superforce, je crois que c'est assez explicite pour que j'en dise plus, non ? En gros, je vous mets un pain dans la gueule et vous avez mal, voilà.
Allegeance : Je sais pas comment on pourrait me qualifier, je pense que je suis un peu l'opportuniste de service qui a suivi sa cousine et qui a trouvé ça cool. Après voilà, je veux des réponses, mais si je les ai pas, je m'en fous. Si je peux foutre un peu plus le boxon en ville, c'est bien aussi, m'voyez ?
these streets : Y'a un truc, c'est plus que certains. Quoi ? Je sais pas exactement, je vous l'avoue, mais y'a un truc. Mes cousins sont un peu louche, et puis tout ceux qui sont revenus aussi, enfin certains.

Sujet: Re: {Sianore} - Hey, toi qu'est ce que tu me veux ? Lun 1 Jan - 19:16 ()
Hey, toi qu'est ce que tu me veux ?
Siam & Eleonore


Des gens qui s'intéresse à mon parcours, il y en a déjà plein, mais ça ne veut pas dire qu'ils me connaissent vraiment. Mais cela éveille un peu mon intérêt, un peu seulement, car je ne trouve pas cela significatif. Alors, je lui pose la question, directement, sans passer par les côtés, je n'en vois pas l'intérêt. Qui est-elle ? Que désire-t-elle ? Parce qu'elle ne semble pas vraiment là par hasard. J'ai sentie que les hommes qui étaient là n'étaient pas tout à fait normaux, alors qu'elle, elle, j'avais sentie sa présence, plus éloignée. Et comme par hasard, les types qui veulent l'agresser s'en vont à peine un bruit de sirène de police retentissant et elle me dit que je l'intéresse. Elle me parle de mon parcours. Elle me donne une réponse qui me plait, mais un mot me fait me poser d'autres questions : talent. Que veut-elle dire par cela ? Parle-t-elle de ma force surhumaine qui est connue de beaucoup de monde ou bien de l'autre que presque personne ne connait ? Si elle parle de mon métier de videuse, c'est sans doute de ma force dont il est question ici sans doute. Et sa tirade suivante me le fait comprendre. Elle semble vouloir comprendre comment j'ai pu devenir videuse d'une boite de nuit. Il faut dire que mon physique ne laisse rien paraître de tout cela. Mais si elle s'est vraiment intéressée à moi, c'est une information qu'elle devrait savoir. C'est assez connu quand même. Mais ce n'est pas connu de tous, si on ne fait pas un minimum de recherches. J'hésite à lui faire plus confiance, elle m'intrigue mais je ne vais pas lui donner le bon dieu sans confession. Elle doit voir mon hésitation, et m'affirme ne pas être simplement une fan de la première heure, elle dit même qu'elle peut me l'assurer. Comment ? Je n'allais donc pas insister sur le fait que je sois videuse de boite de nuit, car si elle s'intéressait vraiment à moi, elle connaissait cette information, je le supposais mais peut être voulait-elle me le faire dire. Pourtant, je venais de le lui prouver par le coup que j'avais donné à cet homme, il y a quelques instants à peine. Sans une force plus grande que la nature, je ne pouvais pas réaliser un tel geste, à moins peut être d'un entrainement intensive dans un sport de combat comme la taekwondo. Si j'étais épiée de toutes parts ? Oui, un peu, mais je ne me formalisais pas des regards, je me fichais bien de ce que l'on pouvait dire de moi dans la presse ou les réseaux sociaux.

" Oh, donc, vous me suivez depuis peu si je comprends bien ? Mais dites m'en plus. "

Je ne donnais pas de précisions, elle pouvait donc m'en dire plus sur ce qu'elle voulait pour me prouver qu'elle n'était pas une simple fan qui était là par un pur hasard. Si elle pensait que j'allais lui accorder du crédit aussi facilement, elle se trompait lourdement, même si pour le moment, elle allait dans une voie qui me plaisait évidemment. Mais ces prochaines réponses seront clairement déterminantes pour savoir où la classe précisément. Si je la trouvais sans intérêt, il y avait peu de chances pour qu'elle réussisse à en trouver plus tard, comme la plupart des gens.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
Démons
homecoming : 06/05/2017
Messages : 218
Louis d'or : 432
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : mélopée
legends never die : Elle est Mère de tous les démons et la Reine des Succubes. Deux titres qui lui conviennent parfaitement, appréciant être au sommet et d'avoir les démons à ses pieds. Elle aime se dire qu'elle est la Reine de l'Enfer, s'octroyant ce titre honorifique car elle est la première à être devenue démon.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.

Sujet: Re: {Sianore} - Hey, toi qu'est ce que tu me veux ? Sam 13 Jan - 12:48 ()

Hey, toi qu'est ce que tu me veux?

Je souriais doucement à l’intention de mon interlocutrice. Caractère fort, femme forte. Ça lui allait bien, à vrai dire. Et c’était ce que je recherchais chez elle, son côté rebelle, son côté femme forte. Elle avait toutes les qualités. De plus elle travaillait dans une boîte de nuit dirigée par un démon que je connaissais, le démon de la luxure en personne. Et elle croqua la pomme était une boîte aux allures sensuelles et charmantes et travailler comme videuse là-bas, devait être assez particulier, mais cela devait avoir des avantages, probablement. Siam semblait assez sur ses gardes du fait que je la suivais de près, mais je comptais bien la convaincre, quoi qu’il arrive. J’eus un léger petit sourire, penchant doucement ma tête sur le côté.

« Je sais que votre force est bien supérieure à moi ou à un homme. » Bien entendu, pour moi, c’était un mensonge, mais ça, elle n’était pas obligée de savoir mes origines… Elle devait d’ailleurs ignorer qu’elle fréquentait des démons et pires… Elle couchait avec l’une d’elles et pas n’importe qui, la représentation de la luxure en personne. Comment y résister, au final ? Personne n’y pouvait réellement et certainement pas une humaine qui ne disait probablement pas non à ce genre de choses. « Et puis, je connais la relation que vous entretenez avec votre patronne, car je la connais également. » Dis-je en souriant. Au fond, Asmodée était en dessous dans la hiérarchie et donc, techniquement, sous mes ordres. Mais elle était une fidèle de Lucifer, contrairement à moi qui étais plutôt une opportuniste de la première espèce. Et ça, certains fidèles de Lucifer n’appréciaient pas, mais je m’en moquais totalement.

« Alors… Est-ce que mes informations sont bonnes ? »
Dis-je en souriant, venant m’adosser au mur, croisant les bras en la regardant. Ce n’était pas mon habitude de sortir dans la rue et d’attraper quelqu’un de la sorte… Mon truc, c’était plus les soirées mondaines, les lieux chics. On ne pouvait pas dire que cette rue l’était vraiment. Mais qu’importe, si c’était l’endroit où je pouvais voir Siam, ça me convenait… Elle n’était pas du genre à se pointer dans les soirées chics. Non, son truc semblait être davantage les boites de nuit qu’autre chose. Je m’adaptais à la demoiselle, arborant une tenue d’autant plus dans l’ambiance du lieu, avec une veste en cuir qui m’allait, somme toute, plutôt bien. L’hôte que je possédais avait un corps qui semblait s’accorder avec pas mal de choses et c’était tant mieux.



Made by Neon Demon

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1298-la-rose-n-a-d-epines-q
Revolutionnaires
homecoming : 05/01/2017
Messages : 305
Louis d'or : 1347
pretty face : Bridget Satterlee
julius caesar : Fae & Helpers
the mighty bush : Superforce, je crois que c'est assez explicite pour que j'en dise plus, non ? En gros, je vous mets un pain dans la gueule et vous avez mal, voilà.
Allegeance : Je sais pas comment on pourrait me qualifier, je pense que je suis un peu l'opportuniste de service qui a suivi sa cousine et qui a trouvé ça cool. Après voilà, je veux des réponses, mais si je les ai pas, je m'en fous. Si je peux foutre un peu plus le boxon en ville, c'est bien aussi, m'voyez ?
these streets : Y'a un truc, c'est plus que certains. Quoi ? Je sais pas exactement, je vous l'avoue, mais y'a un truc. Mes cousins sont un peu louche, et puis tout ceux qui sont revenus aussi, enfin certains.

Sujet: Re: {Sianore} - Hey, toi qu'est ce que tu me veux ? Jeu 18 Jan - 23:17 ()
Hey, toi qu'est ce que tu me veux ?
Siam & Eleonore


Qui était-elle ? Que me voulait-elle ? Je ne le savais pas encore, mais je ne saurais tarder à le savoir, car visiblement, elle en savait plus que je ne le pensais sur moi. Je lui demandais donc de m'en dire plus sur ce qu'elle savait de moi puisqu'elle ne me suivait pas depuis si longtemps que ça, qu'elle n'est pas une fan de la première heure. Sans doute qu'elle m'a suivi de loin, comme certains après la divulgation du palmarès du Dare or Die, sans doute, je ne saurais dire. Mais du palmarès du Dare or Die, il ne restait plus grand monde malheureusement, en tout cas, dans le top 10, j'étais l'une des dernières représentantes encore en vie, encore dans les parages tout du moins. Elle vint donc me dire que j'avais une force bien supérieure à la sienne ou à celle d'un humain lambda, mais cela, beaucoup de monde le savait, ceux qui me croisent  à " Et elle croqua la pomme " le savent très bien, surtout ceux qui ont goûté de mes poings après avoir trop bu, ou simplement parce que ce sont de gros lourds. Ils ont compris que je n'étais pas une jeune femme qu'il fallait embêté pour rien, et que je savais user de mes poings quand il le fallait, même parfois quand il ne le fallait pas, mais c'est de leur faute aussi. Cette première information ne m'impressionnait donc pas plus que ça, mais la seconde fut bien plus intéressante, car peu de personnes étaient au courant, que je couchais parfois avec Sophie, très peu le savait. Ils savaient que nous étions proches, de là à ce que je couche avec elle, non. Mais c'est vrai, notre entente est très intime, et notre sexe assez brutal, il faut croire que nous aimons toutes les deux cela, un passe temps très sensuel, un plaisir non dissimulé. Cela voulait donc dire qu'elle connaissait Sophie, et qu'elle était assez proche d'elle pour que Sophie lui raconte cette histoire. Ma méfiance s'envolait alors presque aussitôt. Elle me demandait alors si ces informations étaient bonnes. Son sourire ne me trompait cependant pas. Je ne voyais pas ce que je pouvais lui apporter. Mais peut être qu'elle allait me le dire, n'est ce pas ?

" Elles semblent fortement précises en effet. Mais j'ai du mal à voir ce que je peux vous apporter. J'ai mon caractère et mes forces, mais qu'est ce qu'une belle femme comme vous attends de moi ? "

Je m'étais approchée d'elle, sensiblement, si bien que je pouvais à présent la toucher, alors que jusqu'à présent, je ne le pouvais pas. Elle s'était adossé contre le mur, alors, pour le plaisir, pour lui prouver qu'elle avait raison, je frappais dans celui-ci pour y faire un petit trou, juste à côté de sa tête, juste histoire de l'impressionner un peu plus même si pour le moment, je ne savais pas à quoi cela allait servir.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
Démons
homecoming : 06/05/2017
Messages : 218
Louis d'or : 432
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : mélopée
legends never die : Elle est Mère de tous les démons et la Reine des Succubes. Deux titres qui lui conviennent parfaitement, appréciant être au sommet et d'avoir les démons à ses pieds. Elle aime se dire qu'elle est la Reine de l'Enfer, s'octroyant ce titre honorifique car elle est la première à être devenue démon.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.

Sujet: Re: {Sianore} - Hey, toi qu'est ce que tu me veux ? Dim 21 Jan - 14:38 ()

Hey, toi qu'est ce que tu me veux?

Mes informations sur elle étaient totalement vraies et ça, elle venait de s’en rendre compte. Elle devait probablement se demander comment je possédais tout ceci, mais mes relations étaient profitables pour ce genre de chose. Siam ne se doutait peut-être pas que je connaissais Sophie. En réalité, elle était l’une des subordonnées des Hautes Sphères et donc, elle devait répondre à mes questions lorsque j’en avais. Je n’avais pas forcément une relation amicale avec elle, d'ailleurs, mais je n’avais pas à me plaindre de sa loyauté. C’est grâce à cette loyauté que le voile tomba et que Siam semblait de moins en moins sur ses gardes. Cela me réjouissait plutôt bien, d’ailleurs. Ca permettait de faire avancer les choses. Je la vis donc approcher, tout en me parlant. Elle ne comprenait pas encore ce que je lui voulais, ce qui était normal, car je n’avais pas du tout émis ce que je comptais faire d’elle. Et je ne comptais pas le dire clairement… Après tout, elle ignorait que j’étais un démon, que Sophie l’était et elle ignorait tout ce qui concernait les personnes de mon espèce ou les anges. Elle s’était donc approchée et son poing vint s’écraser sur le mur, à côté de ma tête. Je la tournai pour voir le résultat, le mur s’était enfoncé quelque peu et mon sourire s’afficha sur mon visage lorsque je posai à nouveau les yeux sur elle.

« Impressionnant. » Dis-je en venant chasser une de ses mèches de cheveux qui s’étaient posés devant ses yeux lorsqu’elle avait frappé le mur. Ma main effleura sa joue avant de la relâcher. Une telle force et volonté se devait d’être utilisée. Je sentais quelque peu cette noirceur qui habitait la jeune femme et j’avais vraiment envie de l’utiliser à bon escient, ne pas gâcher ce potentiel. « Je sens une certaine noirceur en vous… Ça ne vous dérange pas d’enfreindre la loi parce que vous aimez l’adrénaline, n’est-ce pas ? » Dis-je en la regardant, mon regard plongé dans le sien. Elle avait de jolis yeux, tout comme les miens d’ailleurs. Siam savait hypnotiser les personnes qui tombaient sous son charme, une autre de ses qualités.

« Et ce que j’aimerais, c’est exploiter vos talents et votre goût pour tout ceci… Pour le danger, pour l’adrénaline, pour vous sentir vivante, comme le Dare or Die. » Ajoutais-je, ne bougeant pas mon corps, toujours accolée au mur. Je commençais tout doucement à dévoiler mes intentions, au compte-goutte afin de voir si elle était réceptive. Mais une personne ayant fait le Dare or Die devait être réceptive au danger… J’en étais persuadée et Siam semblait l’être… Elle était le genre de femme à aimer bouger, user de ses talents et profiter de la vie sous toutes ses coutures. C’était une chose que je pouvais lui offrir, une chose qui pouvait me servir. Corrompre les humains afin que ces derniers puissent me servir, c’était quelque chose que j’appréciais.


Made by Neon Demon

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1298-la-rose-n-a-d-epines-q
Revolutionnaires
homecoming : 05/01/2017
Messages : 305
Louis d'or : 1347
pretty face : Bridget Satterlee
julius caesar : Fae & Helpers
the mighty bush : Superforce, je crois que c'est assez explicite pour que j'en dise plus, non ? En gros, je vous mets un pain dans la gueule et vous avez mal, voilà.
Allegeance : Je sais pas comment on pourrait me qualifier, je pense que je suis un peu l'opportuniste de service qui a suivi sa cousine et qui a trouvé ça cool. Après voilà, je veux des réponses, mais si je les ai pas, je m'en fous. Si je peux foutre un peu plus le boxon en ville, c'est bien aussi, m'voyez ?
these streets : Y'a un truc, c'est plus que certains. Quoi ? Je sais pas exactement, je vous l'avoue, mais y'a un truc. Mes cousins sont un peu louche, et puis tout ceux qui sont revenus aussi, enfin certains.

Sujet: Re: {Sianore} - Hey, toi qu'est ce que tu me veux ? Mar 23 Jan - 15:46 ()
Hey, toi qu'est ce que tu me veux ?
Siam & Eleonore


Eléonore connaissait donc bien Sophie. Devrais-je être jalouse de cela ? Non, car je n'avais rien signé avec cette dernière, cela restait une attraction plus ou moins régulière, mais je n'étais en aucun cas sa petite amie, juste une bonne employée qu'elle aimait bien, et qui avait le droit d'avoir du sexe avec elle, comme si à quelques parts, elle me payait en nature même si cela était un peu différent. Disons que nous le faisions si nous en avions envie, si l'occasion devenait propice à ce genre de partie. Peut être que Sophie s'en vantait auprès de ces amies, peut être qu'elle leur disait que j'étais un bon coup, une femme forte qui a son caractère. Peut être, je ne saurais dire, jamais je ne lui ai demander et je ne le ferais pas, car je juge que ça ne sert à rien, ce qui se passe entre elle et moi, reste entre elle et moi, du moins en théorie. Moi ça ne me dérange pas qu'elle exhibe ces conquêtes, au contraire, ça me fait plaisir. Mais si les barrières de ma méfiance s'abaissaient petit à petit, je n'avais encore vraiment confiance en elle, alors, juste pour m'amuser, je tentais de l'impressionner pour voir sa réaction, frappant le mur contre lequel elle s'était adossée. Mais si elle tourna la tête pour constater les dégâts, elle était resté sereine, sans sourciller, car j'aurais pu lui enfoncer la tête dans ce mur, au lieu de simplement y mettre mon poing. Elle était presque trop sereine, il ne faisait pas de doutes que, comme moi, elle était capable de certaines choses. Lesquelles, je ne saurais dire, mais elle savait que je pouvais être violente, mais elle n'avait pas bougé alors qu'elle devait sentir que j'allais frapper. Sa main effleura ma joue, comme si en un instant, elle venait de m'analyser. C'était peut être ça sa capacité, celle de connaître les gens au toucher, quelques choses dans ce goût sans doute. Et ce qu'elle me dit me fit sourire. Peut être qu'elle ne m'avait pas suffisamment bien analyser, mais elle n'était pas loin du compte néanmoins. Cette noirceur, je l'avais toujours eu c'est pour ça que j'étais rentré chez la Vox Populi, parce que j'avais envie de foutre le bazar, comme je savais si bien le faire. J'ai été une adolescente assez rebelle, et j'avais gardé ce côté là en moi, d'autant plus après le grand retour, lorsque j'ai découvert que j'étais devenue plus forte que la normale, et ce côté s'était accentué après le Dare or Die, lorsque j'ai compris que je pouvais maîtriser le sang des personnes, de façon positive ou négative. Ce signe sur mon poignée me donnait cette force là, et depuis, je n'avais cessé de l'utiliser. Je m'étais entrainé toute une nuit sur des souris que j'avais acheté dans une animalerie, pour tenter d'appréhender cette nouvelle capacité. Depuis, je l'utilisais très souvent, c'était devenu une seconde nature, et cela personne ne le connaissait, ou presque. J'avais une botte secrète et je n'allais pas dévoiler mon jeu si facilement. Elle voulait donc que j'utilise ces noirceurs, celle que j'avais montré lors du Dare or Die à des fins qui semblaient l'arranger, elle. Souriant, je lui posais la question.

" Vous voulez que je torture et tue des gens pour vous, c'est ça ? "

Une franchise à couper au couteau sortait de ma bouche. Est ce qu'elle sous-entendait que j'agisse de la sorte ? Cela me semblait tout à fait possible. Peut être qu'elle était dans une sorte de trafic de drogues, ou des choses comme ça, et que parfois, elle devait se débarrasser de clients gênants. Je ne saurais dire, mais elle me faisait sourire. Elle n'était pas du genre à trop se salir les mains, par contre, pour les autres, ça ne la dérangeait pas vraiment.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
Démons
homecoming : 06/05/2017
Messages : 218
Louis d'or : 432
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : mélopée
legends never die : Elle est Mère de tous les démons et la Reine des Succubes. Deux titres qui lui conviennent parfaitement, appréciant être au sommet et d'avoir les démons à ses pieds. Elle aime se dire qu'elle est la Reine de l'Enfer, s'octroyant ce titre honorifique car elle est la première à être devenue démon.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.

Sujet: Re: {Sianore} - Hey, toi qu'est ce que tu me veux ? Dim 28 Jan - 11:04 ()

Hey, toi qu'est ce que tu me veux?

Le poing de Siam s’était écrasé contre le mur. Et à la place d’avoir du sang et probablement quelques os de fracturés, c’était le mur qui avait subi un coup plutôt violent. Le bêton s’était enfoncé de quelques centimètres et Siam n’avait rien. Un sourire s’était affiché sur mon visage, elle avait simplement confirmé ce dont je me doutais bien. Elle était exceptionnelle et pouvoir utiliser des humains comme elle me plaisait. D’autant plus que Siam possédait un caractère qui collait bien avec les choses dont elle était capable et j’avais envie d’exploiter son côté rebelle. Je comptais bien en profiter et c’est pour cela que je testais Siam, cherchant à découvrir un petit peu ses limites, découvrir ce dont elle était capable en réalité. J’avais effleuré sa joue, la regardant dans les yeux afin de lui préciser que j’avais envie d’exploiter ses talents. Et c’est sa franchise qui vint m’étonner. Elle avait vraiment des choses à revendre, cette petite. J’eus un petit rire en la regardant.

« J’aime votre franchie… Au moins, vous allez droit au but, ça me plait. » Dis-je en posant mes yeux dans les siens, alors qu’elle était toujours proche de moi après avoir frappé le mur de son poing. Difficile de la juger sur un premier regard comme cela, sur une première rencontre. Mais au fil des secondes qui passaient en sa compagnie, je pouvais sentir le potentiel qui se dégageait de la jeune femme et je savais que l’on pouvait faire des choses avec et j’avais hâte de voir ce dont elle était capable.

« C’est un peu triste de réduire vos talents à ceci. Vous pensez vous seulement capable de torturer ou de tuer ? Je suis certaine que vous êtes capable de mieux… Mais vous cernez l’idée, ce que je vous propose n’est pas pour tout le monde, mais pour les personnes de votre genre, qui aiment l’adrénaline et se sentir vivre. » Je savais comment vendre les choses, comment vendre des talents, préférant tourner cela vers quelque chose de positif plutôt que du négatif. Je voulais la valoriser, mais dans un sens, je la pensais vraiment capable de bien plus de choses que cela même si, la voir torturer ou tuer n’était pas un spectacle qui me déplairait. Siam avait une noirceur bien équivoque et j’avais envie de l’exploiter et de la nourrir… Il était rare de tomber sur des humains, comme cela, où le travail, au final, n’était pas si complexe que cela. Il existait des personnes où il suffisait d’offrir un petit coup de pouce pour qu’elle sombre directement. Et c’était le genre de Siam. Un genre qui me plaisait bien.




Made by Neon Demon

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1298-la-rose-n-a-d-epines-q
Revolutionnaires
homecoming : 05/01/2017
Messages : 305
Louis d'or : 1347
pretty face : Bridget Satterlee
julius caesar : Fae & Helpers
the mighty bush : Superforce, je crois que c'est assez explicite pour que j'en dise plus, non ? En gros, je vous mets un pain dans la gueule et vous avez mal, voilà.
Allegeance : Je sais pas comment on pourrait me qualifier, je pense que je suis un peu l'opportuniste de service qui a suivi sa cousine et qui a trouvé ça cool. Après voilà, je veux des réponses, mais si je les ai pas, je m'en fous. Si je peux foutre un peu plus le boxon en ville, c'est bien aussi, m'voyez ?
these streets : Y'a un truc, c'est plus que certains. Quoi ? Je sais pas exactement, je vous l'avoue, mais y'a un truc. Mes cousins sont un peu louche, et puis tout ceux qui sont revenus aussi, enfin certains.

Sujet: Re: {Sianore} - Hey, toi qu'est ce que tu me veux ? Mar 30 Jan - 15:22 ()
Hey, toi qu'est ce que tu me veux ?
Siam & Eleonore


Elle n'a pas bougée d'un iota, comme si elle était persuadée que je n'allais pas m'en prendre à elle, physiquement parlant en tout cas. Et cela me fait sourire. Elle me connait sans doute plus qu'elle ne me le dit vraiment, et je ne sais pas si cela doit me rassurer ou me faire peur. En même temps, je ne suis pas spécialement discrète. Si je l'ai été durant l'été, pour que la folie du Dare or Die ne me gagne pas au delà du raisonnable, cette folie était depuis bien retombée, et je pouvais de nouveau être cet électron libre qui fout tout le monde en pagaille là où il passe. Presque paradoxalement, là où j'étais le plus sage c'était à Et elle croqua la pomme, parce que je devais veiller à ce que lieu reste convenable, je ne pouvais donc pas faire peur aux clients, cela s'entendait mais ailleurs, je pouvais faire ce que je voulais, ou presque. Si j'avais voulu lui mettre une droite, j'aurais très bien pu le faire, ça m'aurait même fait marrer de la voir ne pas bouger et lui en mettre une, mais je n'aime pas tabasser les gens de façon gratuite comme ça. J'aime bien qu'une raison se dégage, et avec Eléonore, il n'y avait aucune, pour le moment. Elle voulait donc m'exploiter, que je torture, que je tue des gens qui l'avaient bien mérité pour elle. Elle aimait ma franchise, mais en même temps, je n'allais pas tourner autour du pot pendant des millénaires, ce n'est pas mon genre. Alors, je laissais échapper un rire à cette remarque.

" Je ne vois pas pourquoi je devrais tourner autour du pot pour ce genre de choses. "

Mais visiblement, elle avait d'autres choses en tête, elle voyait des possibilités plus larges que de torturer, tuer, ce qui m'étonnait légèrement. Qu'avait-elle en tête me concernant ? J'aimais foutre le bordel autour de moi, alors sans doute que ce job pourrait me convenir, si j'en avais des intérêts évidemment, car je n'allais pas faire ça gratuitement.

" De mieux ? Vous pourriez être plus explicite, que je tâte un peu mieux la marchandise que vous me proposez. "

Histoire de ne pas avoir de mauvaises surprises non plus. Je n'avais encore rien signer, mais peut être qu'elle allait me proposer quelques choses qui ne me plaisait pas, ou moins que ce que j'avais pu dire. En tout cas, je faisais en sorte d'accélérer les battements de son coeur, lentement mais sûrement, comme si elle était en train de marcher à bonne allure, juste histoire de voir, si elle sentait un changement, si elle se rendait compte de quelques choses, si cela avait un quelconque effet sur elle.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
Démons
homecoming : 06/05/2017
Messages : 218
Louis d'or : 432
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : mélopée
legends never die : Elle est Mère de tous les démons et la Reine des Succubes. Deux titres qui lui conviennent parfaitement, appréciant être au sommet et d'avoir les démons à ses pieds. Elle aime se dire qu'elle est la Reine de l'Enfer, s'octroyant ce titre honorifique car elle est la première à être devenue démon.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.

Sujet: Re: {Sianore} - Hey, toi qu'est ce que tu me veux ? Dim 11 Fév - 14:40 ()

Hey, toi qu'est ce que tu me veux?

Mes yeux étaient posés sur elle, la jaugeant d’un bref regard, un sourire toujours à mes lèvres. Elle aimait jouer et ça tombait bien, car j’étais une grande joueuse. Défier l’autorité, ça me connaissait. J’avais été la première humaine à le faire, en défiant Dieu et Adam, refusant de plier le genou et de me soumettre au premier homme que Dieu avait créé. Jamais je ne me soumettrais à quelqu’un comme cela, je détestais ça. Et Siam était de ce genre-là, à ne pas se laisser marcher sur les pieds, et c’était une attitude que j’appréciais chez elle et c’était cette fibre-là que je désirais exploiter. D’ailleurs, elle semblait ne pas vouloir tourner autour du pot. C’était une bonne chose, mais elle semblait également vouloir plus d’informations, quelque chose d’explicite. Et lorsqu’elle me demandait ça, je sentais une réaction bizarre au niveau de mon corps. Mon rythme cardiaque s’accélérait sans aucune raison. Je n’étais ni stressée et je n’effectuais aucun effort… Était-elle la raison de ceci ? Je ne voyais que cela comme explication. Je lui fis un petit sourire, omettant de ce petit détail.

« Allons… Je ne vais pas tout dévoiler alors que je ne suis pas encore certaine que tu sais garder ta langue dans ta bouche, ma jolie. » Dis-je en penchant doucement la tête sur le côté. Mon sourire s’effaça quelque peu afin de lui montrer que j’étais très sérieuse dans mes paroles. Je connaissais les petits exploits de Siam, mais j’ignorais totalement si elle était du genre bavarde ou discrète… Enfin, si elle savait garder des informations pour elle, car la discrétion n’était certainement pas son fort. « Mais ce que je peux te dire, c’est que toi, qui aimes animer et user de ta force, tu ne seras pas déçue. » Ajoutais-je sans pour autant trop en dire. Je ne voulais pas me compromettre de trop, d’autant plus que l’hôte que je possédais avait des responsabilités un peu plus légales que les meurtres et autres joyeusetés pour le compte des démons. Je ne voulais pas que mon envie d’enrôler Siam dans tout ceci devienne compromettant pour moi. « Mais si ça vous intéresse, on pourrait se revoir et je vous montrerais tout ceci… » J’approchai doucement mon visage d’elle pour venir lui murmurer à l’oreille. « Si la vue du sang ou ce genre de choses ne vous dérange pas, bien entendu… » Un petit sourire, à nouveau avant de reculer mon visage doucement et de le pencher légèrement sur le côté, comme une petite confidence à son égard. Car oui, ça en était une… Les choses qui m’intéressaient n’étaient clairement pas légales… Il fallait soutirer des informations, voler certaines choses, espionner… Bref, des choses qui pouvaient plaire à Siam et moi, me laver de tous soupçons. « Bien entendu, vous recevrez de quoi compenser tout ce que vous faites. A moins que vous y trouveriez un plaisir malsain. » C’était tout à fait probable.



Made by Neon Demon

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1298-la-rose-n-a-d-epines-q
Revolutionnaires
homecoming : 05/01/2017
Messages : 305
Louis d'or : 1347
pretty face : Bridget Satterlee
julius caesar : Fae & Helpers
the mighty bush : Superforce, je crois que c'est assez explicite pour que j'en dise plus, non ? En gros, je vous mets un pain dans la gueule et vous avez mal, voilà.
Allegeance : Je sais pas comment on pourrait me qualifier, je pense que je suis un peu l'opportuniste de service qui a suivi sa cousine et qui a trouvé ça cool. Après voilà, je veux des réponses, mais si je les ai pas, je m'en fous. Si je peux foutre un peu plus le boxon en ville, c'est bien aussi, m'voyez ?
these streets : Y'a un truc, c'est plus que certains. Quoi ? Je sais pas exactement, je vous l'avoue, mais y'a un truc. Mes cousins sont un peu louche, et puis tout ceux qui sont revenus aussi, enfin certains.

Sujet: Re: {Sianore} - Hey, toi qu'est ce que tu me veux ? Mar 13 Fév - 1:05 ()
Hey, toi qu'est ce que tu me veux ?
Siam & Eleonore


La blondasse ne veut rien me dire, pourtant, elle me tente, elle m'appate, et je mords à l'hameçon, c'est presque de la folie pure, mais j'ai envie d'en savoir plus avant de signer, même verbalement quelques choses. J'aime jouer, j'aime le risque, mais je ne suis pas encore assez bête pour signer mon arrêt de mort de cette façon là. Mais sa réplique me fait sourire. Je sais faire ce qui me plait, garder ma langue dans ma bouche quand je le désire, mais en l'occurrence, je n'ai pas envie de la garder dans cet espace humide, non. J'ai envie d'explorer une autre bouche. Alors, sans qu'elle ne s'y attende, je m'approche d'elle et je l'embrasse sur la bouche, en sortant ma langue pour qu'elle rencontre la sienne. Je la prends au mot, et ses lèvres révèlent un parfum voluptueux que j'apprécie si bien que je fais durer le baiser un peu plus longtemps que je ne l'aurais fait à la base.

" Noix de muscade je dirais, j'aime bien ce goût. Oups, j'aurais peut être dû garder ma langue dans ma bouche, mais je ne sais pas pourquoi, vos lèvres m'ont pour ainsi dire appeler à les toucher, c'est fou, n'est ce pas ? "


Est ce qu'elle va vouloir m'en dire plus ? Je n'en sais rien du tout, le but de cette manoeuvre était purement pour mon plaisir personnel, mais aussi pour lui faire comprendre, que je n'avais pas peur d'elle. D'ailleurs, elle avait du sentir son rythme cardiaque s'accélérer un petit peu, juste un petit peu l'air de rien. Elle n'en avait pas fait la remarque, sans doute avait-elle compris que ça venait de moi, ou pas. Elle me confirma alors que j'allais pouvoir user de ma force sans problème. Pour ça, je n'ai pas besoin d'elle alors, il allait falloir en dire plus pour me convaincre. Mais, je ne pouvais pas dire que cela ne m'intéressait pas, c'était même tout le contraire. Elle s'était alors rapprocher pour me murmurer à l'oreille certaines choses, la vue du sang ne me dérangeait pas le moins du monde.

" Même si je n'en sais pas assez à mon goût, il est certains que vous avez réussi à aiguiser mon appétit à propos de vos petites combines. Bien entendu même si je vais y trouver un plaisir malsain, je ne vais pas faire ça aux frais de la princesse. J'espère que votre prix est intéressant. "

Si elle était venue me voir de la sorte, sans doute qu'elle avait les moyens de payer, assurément même. Elle était venue tâter elle-même la marchandise, ce qui me plaisait bien. Mais elle était un peu trop vague à mon goût. Sans doute qu'elle sera plus bavarde lors de notre prochain entrevue, quand elle se sera amusée à me suivre encore et encore. Je relâchais mon étreinte sur sa poitrine, son sang circulait à présent normalement ou presque, car peut être qu'elle avait apprécié le baiser qu'elle avait pu recevoir il y a de cela quelques instants.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
Démons
homecoming : 06/05/2017
Messages : 218
Louis d'or : 432
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : mélopée
legends never die : Elle est Mère de tous les démons et la Reine des Succubes. Deux titres qui lui conviennent parfaitement, appréciant être au sommet et d'avoir les démons à ses pieds. Elle aime se dire qu'elle est la Reine de l'Enfer, s'octroyant ce titre honorifique car elle est la première à être devenue démon.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.

Sujet: Re: {Sianore} - Hey, toi qu'est ce que tu me veux ? Dim 18 Fév - 19:27 ()

Hey, toi qu'est ce que tu me veux?

Être vague était ma spécialité. Je ne voulais pas venir lui balancer toutes les infos sans savoir si elle pouvait être fiable. De toute façon, il était certain qu’elle n’aurait jamais toutes les infos. Je savais me couvrir pour éviter les ennuis, dû à la position de mon hôte dans la société. Il fallait que je fasse attention. Mais quelque chose me disait que cette jeune femme savait garder un secret lorsque ce dernier l’intéressait, lorsqu’il était pour son intérêt. C’est alors qu’elle vint me surprendre, s’approchant de moi et venant m’embrasser. Bizarrement, je ne la repousse pas, non, je la laisse faire, venant même mêler ma langue à la sienne. Je la surprends à faire durer le baiser quelques instants avant de reculer son visage et de venir poser ses yeux dans les miens. Un sourire s’affiche à mon visage. Visiblement, elle avait eu envie de faire cela, sans pouvoir y résister. J’eus un petit sourire.

« En effet, c’est fou. » Dis-je en la regardant toujours dans les yeux tout en lui demandant si la vue du sang ne la dérangeait pas. Mon rythme cardiaque s’était quelque peu accéléré. Je pensais bien qu’elle en était la responsable et pas à cause du baiser. Il m’en fallait tout de même davantage pour que mon cœur s’emballe davantage même si l’hôte que je possédais était une fille plutôt prude avant que j’occupe son corps. Mais j’avais rattrapé le temps perdu, depuis. Quoi qu’il en soit, Siam semblait intéressée par ce que je venais de lui proposer même si c’était vague à son goût, mais il était clair qu’elle ne voulait pas faire tout ceci pour rien du tout, elle voulait une compensation digne de ce que je pouvais lui demander. J’eus un petit sourire en la regardant.

« Je vois que vous aimez les compensations. » Ajoutais-je en la voyant reculer doucement tandis que mon rythme cardiaque redevenait normal, signe qu’elle était bel et bien responsable de ceci. Je penchai doucement ma tête sur le côté en la regardant. Je vins sortir un morceau de papier et un stylo pour y écrire mon adresse et le tendre à la demoiselle. « Venez me voir, quand vous aurez envie d’en savoir plus, à ma demeure. Plutôt en soirée, je suis une femme très occupée. » Dis-je avec un petit sourire en glissant le morceau de papier dans sa poche arrière avant de reculer doucement mon visage, ne la quittant pas des yeux. Ma demeure était un manoir qui se situait dans le deuxième arrondissement, une habitation que mon hôte avait héritée à la mort de ses parents. Plutôt sympa, je devais bien l’avouer.

« Et ne vous en faites pas. Vous recevrez la compensation à la mesure de ce que vous ferez. Et elle ne sera pas que financière. » Dis-je en la regardant, restant vague également. Elle pouvait imaginer un tas de choses à ce sujet, d'ailleurs, et c’est ce qui m’amusait. Siam devenait un véritable amusement à mes yeux et j’avais envie de la voir. J’étais certaine qu’elle allait pouvoir faire des choses intéressantes en ma compagnie. Que ça soit du vol, de la torture ou d’autres joyeusetés. Mais tout ce que je comptais faire n’était pas violent, il y avait des choses bien plus subtiles qui réclamaient une jeune femme à l’allure frêle et angélique comme elle.



Made by Neon Demon

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
oh, look what you made me do

Sujet: Re: {Sianore} - Hey, toi qu'est ce que tu me veux ? ()
Revenir en haut Aller en bas
 
{Sianore} - Hey, toi qu'est ce que tu me veux ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Joli-Trou, une localité succulente
» Marche de Dol Amroth vers la capitale
» Libération prochaine d’une centaine de détenus à P-au-P
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
Ready for it ?
Are you
i see how this is gonna go, touch me & you'll never be alone

a game of shadows :: Paris :: Sud-Ouest :: quinzième arrondissement :: Bar "The Lab"