boom bitch
Le forum est de retour pour vous jouer de mauvais tours.
Pour tout savoir des nouveautés, c'est ici !
let the sky fall
Un accident d'avion, un trésor piégé et un équilibre mis à mal par l'arrivée de nouvelles forces dans le jeu d'ombres...
Voilà ce qui vous attend dans la nouvelle intrigue.
like I own it
Parfois, on a juste envie d'inaugurer un bâtiment tranquille. Malheureusement, on a souvent des invités surprise....
Participez au premier event de cette nouvelle saison ici.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 célestine ✓ casse-tête chinois.
if you ride like lightning, you're gonna crash like thunder
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4763-celestine-casse-tete-chinois
homecoming : 22/12/2016
Messages : 209
Louis d'or : 54
pretty face : evan rachel wood.
julius caesar : cranberry.
legends never die : démon du génie incompris et des fausses bonnes idées, prêtresse des solutions faciles et apôtre de la vérité qu'on ne veut pas entendre. lieutenant de discorde, ombre de malphas.
the mighty bush : Souffle de curiosité, ou plus couramment appelé curiosité mal placée. Pouvoir passif, il transforme son porteur en émetteur d’ondes poussant autrui à s’intéresser à tout et n’importe quoi, jusqu’à plein assouvissement de sa curiosité. La puissance du pouvoir dépend tout à la fois de son porteur – un émetteur timoré n’aura qu’une influence superficielle sur ceux qui l’entourent, au contraire d’une personne débordant de confiance en elle – et de l’exposition – plus une personne est exposée, plus la curiosité est intense. Les deux combinés peuvent créer de véritables obsessions… Dommage collatéral, ce souffle désinhibe : peu importe que les valeurs et les principes moraux soient implantés, gravés dans l’esprit de la victime, au bout d’un moment, ils céderont, tout simplement ; à moins d’être soustrait à temps de cette terrible influence.

Bien évidemment, Briffaut possède un souffle de curiosité naturellement puissant ; déjà en tant que démon, ensuite en tant que femme accomplie et particulièrement confiante. Peut-être même un peu trop, mais ça, c’est un autre sujet. Elle ne maîtrise pas son pouvoir, car passif, mais elle adore voir les autres y succomber : elle-même particulièrement curieuse, trouver des partenaires de jeu dans les recherches les plus improbables, voire carrément dangereuses, est une source inépuisable de distraction. Et elle adore voir ce que la curiosité mal placée peut provoquer en plein milieu d’un dîner de famille…
Allegeance : Lucifer, par instinct de survie ; Briffaut n’a pas grande opinion de son seigneur sinon qu’il est justement son seigneur, et que si elle veut conserver un minimum de liberté – et d’intégrité physique, elle n’est pas une grande adepte de la douleur –, il lui faut se plier à ses quatre volontés. En soi, cette philosophie ne lui est pas très difficile : collectionneuse, elle adore récolter les âmes des êtres humains et les exhibe comme de véritables trophées. De fait, ce qui est sa passion est, finalement, sa mission, donc tout va bien dans le meilleur des mondes. En vérité cependant, elle n'accorde sa loyauté et sa fidélité qu'à Garance, qu'elle suivrait jusqu'aux portes du paradis - enfin, si elle insiste. Si elle insiste vraiment. Genre, vraiment vraiment.
these streets : Tout, sauf ce petit quelque chose, ce petit truc qui l'emmerde un peu beaucoup, ce petit pressentiment qui lui colle au cul comme un vieux chewing-gum.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Démons

Sujet: célestine ✓ casse-tête chinois. Mer 15 Nov 2017 - 23:05 ()
Célestine Valmont
tombe-nuit
Human name Valmont. Choisi tout exprès du fait de la fascination presque malsaine qu’exerce le personnage du même nom sur Briffaut, qui ne se lasse jamais de relire l’œuvre dont il est le héros. Elle s'estime être sa sœur spirituelle. Et puis, Abraham, en dehors d'être devenu un patronyme connu, est bien trop proche de Dieu.
They call me Célestine. Un beau doigt d'honneur aux cieux qui la contemplent, choisi en toute connaissance de cause. Elle garde cependant le prénom de son hôte, Astrid, comme deuxième prénom, et pied-de-nez aux humains qui ne savent pas que c'est elle qu'ils recherchent.
laughter lines Vingt-huit printempes. Un bouton de rose.
moneymaker Ingénieure d’études en expérimentation biologique moléculaire et végétale. Un titre à rallonge pour des journées passées à lorgner par la loupe d’un microscope afin de décortiquer la molécule et ses réactions dans le but purement lucratif de faire de nouvelles découvertes dans le domaine controversé de la création. Sa petite lubie personnelle : créer la plante vache carnivore des Sims.
heart like that Célibataire.
Sex on fire Libertine. Elle aime, elle conquiert et elle abandonne ; à l'image de Valmont.
Blood lines Célestine n’a plus de famille. Du moins, le personnage de Célestine n’en a jamais eu : les parents qui figurent sur son état civil ignorent parfaitement qu’ils ont eu un enfant (et sont décédés de toute façon, donc ne le sauront jamais), et la famille de l’humaine dont elle possède le corps a fait la une des journaux pour avoir été tuée, à l’exception de l’une de ses filles toujours portée disparue. Bien sûr, tout ça n’est qu’une manigance de Briffaut pour avoir la paix : elle a simplement engagé un démon pour faire le sale boulot, même si elle n’a pas trop aimé la méthode. Du sang, toujours du sang, ils ne savent faire que dans le sang…  
society Aisée. Célestine a non seulement un bon salaire, mais également des sources de revenus un peu partout, à droite à gauche, et pas forcément très légales.
home address Douzième arrondissement. Une maison construite sur des ruines.
theme song Teardrop - Massive Attacks. 
demon name Briffaut.
for centuries Elle a vu l'homme inventer la roue.
this is gospel démon du génie incompris et des fausses bonnes idées, prêtresse des solutions faciles et apôtre des vérités qu'on ne veut pas entendre. Briffaut est notamment a notamment détourné les recherches sur l'atome pour mener à la création de l'arme nucléaire et a soufflé l'idée de conquérir l'espace sur un coup de tête, pendant la Guerre froide. Elle a dirigé l'humanité vers son premier puits de pétrole a inspiré l'inflation législative. Sa plus grande réussite, cependant, est la création de la monnaie, instrument intemporel de discorde. Lieutenant de Discorde, ombre de Malphas. 
atmosphereSphère de la Discorde.
Mésestime
La bêtise est une friandise
« Briffaut, elle te regarde. » Elle lève un œil paresseux sur son compagnon d’infortune. Le mépris qu’il affiche résonne de la satisfaction anticipée qu’il retire de ce simple constat : Malphas a dardé ses pupilles sur la pauvre carcasse efflanquée de Briffaut, le clown pathétique de la sphère. « Qu’est-ce que t’as encore fait ? » Un coin de ses lèvres s’est recourbé dans un rictus sardonique. Elle y est hermétique. Elle attend, même. Elle attend la chute. Le truc drôle. D’ailleurs, ça a l’air de lui monter au cerveau, qu’elle ne réagit pas, qu’elle attend : ni peur, ni détresse, rien, face à son funeste destin. Juste un œil paresseux. Une moue ennuyée. L’attente de l’information croustillante. La lippe du démon retiombe et il fronce les sourcils, et c’est à Briffaut de sourire. Il a percuté.

Quelques secondes encore, histoire de savourer la mine stupide de son comparse, puis elle déplie lentement sa carcasse brûlée. Fais pas trop attendre ta reine., lui souffle son fidèle instinct. Malphas se dresse à l’écart de la meute. Elle s’est arrêtée à la lisière de leur minuscule territoire de terre desséchée, comme un seigneur s’approcherait des communs sans y pénétrer, comme un maître-chien dominerait sa harde sans s’y mélanger. Elle n’a pas besoin d’appeler, Briffaut sait, et les autres aussi savent. Ils se terrent pendant qu’elle s’approche, nonchalante, un peu voûtée, légèrement agacée. Et il n’y a qu’elle pour défier ainsi son Commandant. Il n’y a qu’elle pour la dépasser et s’éloigner légèrement, sans même la consulter, juste pour ne pas être entendue ; il n’y a qu’elle pour ignorer la prestance écrasante de la démone, sa majesté, et les ravages de son courroux vengeur. Eux, ils diraient qu’elle est inconsciente, que sa stupidité la rend inconséquente. Ils ne savent pas. Ils ne comprennent pas.

Ils restent sur le cul quand Malphas leur tourne le dos et suit Briffaut à l’écart de leurs oreilles indiscrètes.

« Je vous ai déjà dit que je n’étais pas intéressée. » Elle gratte l’une de ses cornes. Celles de Malphas sont splendides, ornées de crêtes d’une rare régularité, longues et effilées, ceignant sa tête comme une couronne avant de lever leurs redoutables pointes vers le ciel, défiantes. Briffaut ne parvient pas à en détacher le regard. Elle garde pour elle ce qu’elle en pense, mais secrètement, et bien qu’elle n’ait pas à rougir de ses propres attributs, elle envie les cornes de son Commandant, si parfaites. « Mais vous n’en avez rien à foutre, hein. » Elle se force à glisser ses prunelles dans le regard ardent de sa reine. Briffaut, depuis que Malphas l’a approchée, ne baisse plus les yeux au sol et l’affronte directement, effrontément.

Elle n’a plus à se cacher.

« Vous obtenez toujours ce que vous voulez. » Elle est agacée. Peut-être un peu excédée. Ce n’est pas la première fois que Malphas venait réclamer son dû. Et ce n’était pas la première fois que Briffaut renâclait. Elle ne voulait pas de responsabilité. Ça n’apportait que des emmerdes. Le pouvoir, comme tout démon, la séduisait, mais l’absolu, pas un pauvre petit truc fractionné qu’on avait bien voulu lui filer parce qu’on n’avait pas envie de s’en occuper. Tout ou rien. Elle avait toujours fonctionné comme ça. Le seul souci, c’est qu’on ne dit pas non à un supérieur, encore moins quand il s’agit de son Commandant. Encore moins quand il s’agit de Malphas.

Encore moins quand il s’agit de sa reine.

Briffaut est intelligente – et c’est le moins que l’on puisse dire. Par instinct, elle sait où se trouvent les limites qu’elle ne peut pas franchir, sous peine de s’en trouver les cornes arrachées. Et là, tandis que Malphas conserve un silence buté, tandis qu’elle demeure plantée là, devant elle, la couvant de ses prunelles incandescentes, Briffaut comprend bien qu’elle a atteint les limites. Briffaut comprend bien qu’un autre refus ne sera pas toléré. Malphas l’a choisie. Malphas a percé à jour son petit jeu et veut en tirer le maximum de profit. Et Malphas obtient toujours ce qu’elle veut. « Vous savez qu’ils ne me prendront jamais au sérieux, hein ? » Silence. Toujours ces mêmes prunelles braquées sur son visage et Briffaut qui le soutient sans sourciller. « Ouais. Vous vous en foutez. » Elle n’a pas besoin que sa reine ouvre la bouche pour la comprendre. Et maintenant qu’elle y pense, ça a toujours été ainsi… Ah, en fait, elle n’avait jamais eu de couverture, avec elle. Malphas a toujours su qu’elle était bien plus maligne que ce qu’elle laissait croire à ses autres sbires.

« J'ai prévu un petit gueuleton à la table de César, ce soir. Brutus est de la partie. Ca vous tente, pour fêter ma promotion ? »
Hérésie
Le chat est une créature d'en bas
caractère Excessive Ϟ Volage Ϟ Ingénieuse Ϟ Intelligente Ϟ Joueuse Ϟ Opportuniste Ϟ Extravagante Ϟ Energique Ϟ Intenable Ϟ Nonchalante Ϟ Intuitive Ϟ Réaliste
anecdotes Briffaut est un des rares démons qui aime vivre. Pour elle, l’incarnation sur Terre s’est révélée être une opportunité, une aubaine tant elle profite de tout ce que la vie mortelle peut lui offrir : elle croque la vie à pleine dents, rit, joue, découvre, s’émerveille, un peu comme un enfant pénétrant sur la grande scène ; elle vit, elle est heureuse, tout simplement.

Briffaut est également l’un des rares démons à être répugnée par le sang. Non pas qu’il l’indispose, ou qu’elle en ait la phobie : le sang la dégoûte. Très précieuse, elle ne supporte pas la moindre tâche sur sa mise, sur ses tapis ou n’importe où d’autre où elle pose les pieds ; et toutes ces histoires sordides de bains de sang, d’effusions sanguines et d’hémoglobine à profusion lui fait froncer le nez. C’est bien simple : Célestine ne comprend pas l’importance que ses pairs portent au sang. C’est juste répugnant.

Briffaut chante. Tout le temps. Sous la douche, dans la salle d’attente, pendant les films, au bar, en boîte de nuit, dans la rue ; elle adore chanter. Si elle n’a qu’une voix ordinaire, elle a, au moins, le mérite de chanter juste, parce qu’elle n’est pas du genre à se préoccuper de gêner les autres. Pas du tout de ce genre.

Briffaut éprouve un intérêt tout particulier à la variété française, et ne jure que par les titres de France Gall et de Mylène Farmer. De manière plus générale cependant, elle a un penchant très prononcé pour la musique des années 70 et des années 80, et à cette occasion, massacre assez souvent les titres de Queen à tue-tête.

Briffaut est une conquérante. En ce sens, si quelque chose, ou quelqu’un, ne présente aucun défi, elle s’en lasse, voire ne s’y intéresse pas : en constante recherche de défi, de difficultés, elle n’est jamais plus heureuse que quand ce qu’elle désire renâcle, hésite, refuse. Ce qui fait d’elle un très bon démon dans son domaine, car elle est capable de pousser la personne la plus récalcitrante à mettre en œuvre cette idée certes lumineuse, mais dangereuse, ou à la convaincre qu’il lui faut être plus honnête, ne pas avoir peur de soi et de ses opinions même quand cela risque de créer quelques… discordances. Et c’est également ce qui fait d’elle une redoutable conquérante des cœurs…

Briffaut aime moins aimer qu’être aimée : homme ou femme, ce qu’elle désire, elle le conquiert. Tout ce qui entoure sa chasse, tout ce qui entoure les premiers émois, la naissance de la complicité et ce feu qui calcine le cœur d’espoir et d’extase, elle l’adore, le dévore, s’en repaît jusqu’à la lie. Des premiers sous-entendus aux premiers effleurements, du premier baiser au premier contact, de la première fois au premier orgasme, jusqu’au premier aveu murmuré ; elle aime, elle conquiert, mais elle abandonne. Car comme une droguée, elle ne recherche que ces moments cruciaux, ces couleurs sur le visage de l’autre, cette flamme dans leurs regards et ce feu au corps et au cœur qui consume comme jamais dans les premiers jours, les premiers mois ; car ce qu’elle aime par-dessus tout, c’est sa liberté.
not comin' home
you're not coming home
Pouvoir(s) Souffle de curiosité, ou plus couramment appelé curiosité mal placée. Pouvoir passif, il transforme son porteur en émetteur d’ondes poussant autrui à s’intéresser à tout et n’importe quoi, jusqu’à plein assouvissement de sa curiosité. La puissance du pouvoir dépend tout à la fois de son porteur – un émetteur timoré n’aura qu’une influence superficielle sur ceux qui l’entourent, au contraire d’une personne débordant de confiance en elle – et de l’exposition – plus une personne est exposée, plus la curiosité est intense. Les deux combinés peuvent créer de véritables obsessions… Dommage collatéral, ce souffle désinhibe : peu importe que les valeurs et les principes moraux soient implantés, gravés dans l’esprit de la victime, au bout d’un moment, ils céderont, tout simplement ; à moins d’être soustrait à temps de cette terrible influence.

Bien évidemment, Briffaut possède un souffle de curiosité naturellement puissant ; déjà en tant que démon, ensuite en tant que femme accomplie et particulièrement confiante. Peut-être même un peu trop, mais ça, c’est un autre sujet. Elle ne maîtrise pas son pouvoir, car passif, mais elle adore voir les autres y succomber : elle-même particulièrement curieuse, trouver des partenaires de jeu dans les recherches les plus improbables, voire carrément dangereuses, est une source inépuisable de distraction. Et elle adore voir ce que la curiosité mal placée peut provoquer en plein milieu d’un dîner de famille…  
Loyalty Lucifer, par instinct de survie ; Briffaut n’a pas grande opinion de son seigneur sinon qu’il est justement son seigneur, et que si elle veut conserver un minimum de liberté – et d’intégrité physique, elle n’est pas une grande adepte de la douleur –, il lui faut se plier à ses quatre volontés. En soi, cette philosophie ne lui est pas très difficile : collectionneuse, elle adore récolter les âmes des êtres humains et les exhibe comme de véritables trophées. De fait, ce qui est sa passion est, finalement, sa mission, donc tout va bien dans le meilleur des mondes. En vérité cependant, elle n'accorde sa loyauté et sa fidélité qu'à Garance, qu'elle suivrait jusqu'aux portes du paradis - enfin, si elle insiste. Si elle insiste vraiment. Genre, vraiment vraiment.
What you know Tout ce que Briffaut sait est que du jour au lendemain, elle a abandonné sa peau caoutchouteuse de démon pour celle douce et veloutée d’une humaine dans la fleur de l’âge. L’instant de stupéfaction passé, elle a bien vite compris qu’elle n’était pas le seul dysfonctionnement dans l’espace-temps et que les légions ardentes de Lucifer ont subi la même incarnation, de même que les légions célestes de Dieu. Autant dire que c’est le bordel. Qui plus est, il y a quelque chose, un petit détail, une micro-rayure dans ce nouvel échiquier qui la dérange, la démange, la turlupine ; quelque chose qui lui souffle qu’ils ne sont pas aussi seuls qu’ils le croient depuis de longs siècles. Une autre force, une autre puissance. Le genre de truc qui va leur retomber sur le poil d’un instant à l’autre et qui va rebattre les cartes une nouvelle fois, quitte à ce qu’ils doivent s’allier entre emplumés et cornus… Elle en aurait presque de la peine pour les humains, qui n’ont rien demandé dans tout ce bazar (mais comme ils sont justement humains, c’est leur rôle de subir, comme les gentilles petites proies qu’ils sont, alors sa pitié n’en est en vérité qu’un ersatz).
Let's play Briffaut se comporte comme un parfait suiveur, mais elle a toutes qualités pour être un leader. Parce qu’elle est dotée d’une intelligence et d’une perspicacité aiguës, elle a très vite compris que pour ne pas se faire remarquer, il vaut mieux les dissimuler : ce qu’elle comprend et ce qu’elle entend, elle le garde par devers elle et attend que l’orage passe en serrant les lèvres, et lorsque son tableau de chasse, digne de grands démons, est remis sur le devant de la scène, elle s’arrange pour passer pour une excentrique superficielle et irresponsable, incapable de comprendre les enjeux en présence. C’est d’ailleurs une réputation qu’elle se traîne dans les enfers et qu’elle perfectionne chaque jour un peu plus ; elle ne veut aucune responsabilité. Originairement, elle ne voulait pas être promue lieutenant ou commandant, elle ne voulait même pas un grade de démon supérieur : d’une part, si puissance elle veut, c’est un tout, c’est la place de Lucifer, c’est le trône, et d’autre part, sa place lui convient et l’insignifiance du démon inférieur la conforte. Pourtant, lorsque Malphas, qui n'a jamais été dupe de son petit jeu de jeune délurée, lui a proposé une place de lieutenant, Briffaut n'a pas eu le coeur de refuser. Comme un service rendu. Car Briffaut est à l’opposé de la définition du démon peureux, trouillard qui tremble devant ses supérieurs, elle est même capable de les titiller quand ils sont sur le point d’exploser. A défaut, son ambition se situe ailleurs, dans sa satisfaction personnelle et dans son oisiveté de petit démon invisible. Et c’est ce qui fait d’elle une véritable énigme pour ses pairs : Briffaut est un démon d’une efficacité hors norme, témoignant d’une ingéniosité et d’une rouerie sans égal, parfois auteur de conseils avisés et de remarques d’une incroyable justesse qui lui échappent à ses moments perdus, mais c’est aussi celle qui rit de rien, qui s’extasie sur rien et qui ouvre de grands yeux candides à l’innocence si convaincante…
Si tu croises un ange dans la rue, tu fais quoi ? Elle lui fait coucou. Ce n’est pas parce qu’ils ne sont pas du même côté de la barrière qu’ils doivent forcément se sauter à la gorge pour délit d’œillade intempestive, quand même.   
Un humain te confie son désespoir, que fais-tu ? Elle lui conseillera de dire toute la vérité, rien que la vérité, et regardera son monde exploser. Et récupérera son âme au passage.
Tu croises Lucifer de bon matin, quelle est ta réaction ? Elle s’arrête. Elle s’incline. Elle se tait. Et une fois qu’il est passé, elle relâche sa respiration. Si elle ne ressent pas le besoin de ramper à ses pieds, Briffaut demeure silencieuse et se comporte comme un bon démon inférieur, indigne d’adresser la parole à son seigneur ; si, en revanche, il vaut mieux qu’elle se comporte en parfait lèche-bottes, elle est tout aussi capable de le faire.
Tu entends un templier dire que les démons sont des petites merdes, quelle est ta réaction ?   Il a raison. Il faut être honnête, les démons sont de véritables connards, des enfoirés, le pet de travers de Dieu. Briffaut est la première à conforter l’idée que se font les templiers de sa race, elle est la première à acquiescer et même à en rajouter encore un peu pour parfaire le tout. Elle est également la première à se foutre de leur gueule et à les piéger pour son propre plaisir – elle adore, littéralement, les templiers. Ils sont si drôles, avec leur foi, leurs convictions, leurs principes et leur code moral !
Et les révolutionnaires, t'en penses quoi ?   La chienlit du jardin d’Eden. La lie de l’humanité. Elle ne les supporte pas. Elle ne les aime pas. Et elle ne sait pas bien pourquoi. Peut-être parce qu’elle estime qu’ils n’ont de révolutionnaire que le nom, que ce qu’ils prétendent être une révolution n’est en réalité qu’un caprice de gosse de riche, et que de fait, ils bafouent la mémoire des vraies révolutions, de celles qui s’enracinent dans l’Histoire et s’inscrivent dans les livres. A part des bandes de singes excités, Briffaut ne voit rien, dans cette foule qui se proclame défenseur de la liberté et de la vérité. Et c’est très bizarre, cette haine qu’elle ressent à leur encontre, et ce d’autant plus que les révolutionnaires ne lui ont rien fait de personnel. Ils existent, c’est tout ; et leur seule existence semble être une raison suffisante à son désamour.
Tu détiens enfin tous les pouvoirs, quelle est la première chose que tu fais pour façonner le monde à ton image ?   Eh bah, on n’est pas dans la merde. Bien que Briffaut fuit les responsabilités comme la peste, être son propre maître est une idée séduisante qui roupille dans un coin de sa tête ; tous les pouvoirs en sa possession, plus rien ne pourrait l’empêcher de faire ce que bon lui semble. Alors, en premier lieu, elle renverserait Lucifer, évidemment. Pas qu’elle ait quelque chose contre lui, mais un trône ne se partage pas ; question de principe. Sauf si c'est Malphas qui pose une fesse dessus avec elle. Qu’on se le dise : à défaut d’être reine, elle préfère n’être rien, mais confiez-lui une couronne, et la voilà véritable ; véritablement tyrannique.
Et le nouveau maire, t'en penses quoi ? Rien de bien, rien de mal. C’est, euh… c’est quoi son nom, déjà ?  
Who were you ? Astrid Abraham. Elle avait vingt-trois ans. La vie devant elle. Un avenir éclatant. Elle avait un don pour tout ce qui touchait au marketing, elle savait dialoguer avec les consommateurs et faire naître chez eux l’envie, non, le besoin de se procurer ce dont ils ignoraient vouloir jusqu’à ce qu’elle leur en parle, et avait l’ambition d’entrer dans une grande firme de produits cosmétiques. Elle adorait prendre soin d’elle. Fureter et dénicher le dernier produit miracle était son passe-temps favori, et une fois qu’elle l’avait étrenné, elle en faisait une vidéo de présentation et de démonstration dans laquelle elle étalait tout son talent de persuasion. C’était également une grande adepte du jeu Les Sims, dont elle possédait chaque édition et chaque extension, et auquel elle jouait avec assiduité. Elle faisait partie de ceux qui apportaient le plus à la communauté, que ce soit par les défis qu’elle relevait et relayait ou par les différents partages de constructions et de foyers qu’elle faisait. Elle avait un petit ami dévoué, vivait encore chez ses parents à défaut de pouvoir se loger par ses propres moyens, avait un chat paresseux et un poisson rouge, et des géniteurs aimants, discrets, adorables. Astrid était ainsi une jeune femme heureuse à la vie parfaite.

Pour Briffaut, propulsée dans son corps, une vie parfaitement et mortellement ennuyeuse.
The past Briffaut les a fait tuer. Dépêchant un confrère dans les semaines suivant son incarnation, elle lui a laissé carte blanche pour faire disparaître ce boulet à sa cheville qu’elle n’avait aucune envie de traîner. C’est ainsi qu’elle rendit célèbre la famille Abraham, assassinés dans leur jolie maison de banlieue, et fit habilement accuser le petit ami d’Astrid de l’horreur en dissimulant ici et là quelques preuves – après, bien évidemment, avoir drogué le garçon pour qu’il ne bouge pas de l’endroit où elle l’avait amené, loin des regards et donc, de témoins attestant de son absence sur les lieux du crime. Pas d’alibi, quelques cheveux perdus dans la maison, des empreintes digitales ici et là et surtout, la mystérieuse disparition de la jeune fille dont il était follement épris, et les médias ont fait le reste : l’histoire d’un Roméo et Juliette qui a mal tourné.

A ce jour, Astrid est toujours portée disparue, et recherchée par la police, même si celle-ci a d’autres chats à fouetter. Briffaut se dissimule derrière teintures et coupes de cheveux, lentilles de contact et quelques touches de chirurgie esthétique pour lisser quelques traits caractéristiques. Et un coup de main d’un démon de l’administration pour se créer un passé potable histoire de ne pas se faire emmerder pour des détails.  
you're not coming home
The real star
a star is born
pseudo absolem (anciennement equynoxe).
âge 27 ans.
Comment as-tu trouvé le forum ?
Qu'en penses-tu ? :shy:
Feat. Evan Rachel Wood.
crédits Tumblr, Babine et Arté.
what else ?  rock  
[/i]


Dernière édition par Célestine Valmont le Ven 29 Déc 2017 - 21:24, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4763-celestine-casse-tete-chinois
homecoming : 22/12/2016
Messages : 209
Louis d'or : 54
pretty face : evan rachel wood.
julius caesar : cranberry.
legends never die : démon du génie incompris et des fausses bonnes idées, prêtresse des solutions faciles et apôtre de la vérité qu'on ne veut pas entendre. lieutenant de discorde, ombre de malphas.
the mighty bush : Souffle de curiosité, ou plus couramment appelé curiosité mal placée. Pouvoir passif, il transforme son porteur en émetteur d’ondes poussant autrui à s’intéresser à tout et n’importe quoi, jusqu’à plein assouvissement de sa curiosité. La puissance du pouvoir dépend tout à la fois de son porteur – un émetteur timoré n’aura qu’une influence superficielle sur ceux qui l’entourent, au contraire d’une personne débordant de confiance en elle – et de l’exposition – plus une personne est exposée, plus la curiosité est intense. Les deux combinés peuvent créer de véritables obsessions… Dommage collatéral, ce souffle désinhibe : peu importe que les valeurs et les principes moraux soient implantés, gravés dans l’esprit de la victime, au bout d’un moment, ils céderont, tout simplement ; à moins d’être soustrait à temps de cette terrible influence.

Bien évidemment, Briffaut possède un souffle de curiosité naturellement puissant ; déjà en tant que démon, ensuite en tant que femme accomplie et particulièrement confiante. Peut-être même un peu trop, mais ça, c’est un autre sujet. Elle ne maîtrise pas son pouvoir, car passif, mais elle adore voir les autres y succomber : elle-même particulièrement curieuse, trouver des partenaires de jeu dans les recherches les plus improbables, voire carrément dangereuses, est une source inépuisable de distraction. Et elle adore voir ce que la curiosité mal placée peut provoquer en plein milieu d’un dîner de famille…
Allegeance : Lucifer, par instinct de survie ; Briffaut n’a pas grande opinion de son seigneur sinon qu’il est justement son seigneur, et que si elle veut conserver un minimum de liberté – et d’intégrité physique, elle n’est pas une grande adepte de la douleur –, il lui faut se plier à ses quatre volontés. En soi, cette philosophie ne lui est pas très difficile : collectionneuse, elle adore récolter les âmes des êtres humains et les exhibe comme de véritables trophées. De fait, ce qui est sa passion est, finalement, sa mission, donc tout va bien dans le meilleur des mondes. En vérité cependant, elle n'accorde sa loyauté et sa fidélité qu'à Garance, qu'elle suivrait jusqu'aux portes du paradis - enfin, si elle insiste. Si elle insiste vraiment. Genre, vraiment vraiment.
these streets : Tout, sauf ce petit quelque chose, ce petit truc qui l'emmerde un peu beaucoup, ce petit pressentiment qui lui colle au cul comme un vieux chewing-gum.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Démons

Sujet: Re: célestine ✓ casse-tête chinois. Mer 15 Nov 2017 - 23:05 ()
Longue vie à la Reine
Joyau de la Couronne
Au Ciel les Bienheureux...
Aux Enfers la Liberté.
Tous les démons ont une théorie sur les cornes. D’un côté, il y a ceux qui croient qu’elles commencent à pousser au bout d’un certain délai – lui-même sujet d’âpres débats – comme une épreuve supplémentaire à surmonter ; de l’autre, ceux, au contraire, qui sont persuadés que leur croissance ne débute qu’au premier fléchissement de l’âme. Il y a les partisans de la théorie selon laquelle leur longueur est la cicatrice indélébile des tourments endurés pendant leur transformation, quand leurs adversaires idéologiques y voient le reflet de la puissance du démon ; ou encore le camp de ceux convaincus que cette même puissance se mesure au nombre d’encoches creusées dans la corne, et le camp de ceux qui défendent farouchement l’idée que de courtes cornes témoignent d’une prédestinée à l’œuvre démoniaque, et même à ceux-là d’autres opposent l’idée qu’elles sont, à l’inverse, la marque de la volonté démoniaque de faire de cette âme en particulier l’une de ses engeances, en passant par une seule et unique torture à la cruauté et l’horreur incommensurable.

Comme tout bon démon, Briffaut croit en ce qui l’arrange, ce qui flatte son ego et lui permet de se faire mousser auprès de ses pairs. Mais au-delà des suppositions et autres supputations, la seule chose dont elle soit vraiment certaine sur ses cornes longues et crénelées, est que leur croissance a été incroyablement, terriblement, atrocement douloureuse.

+++

« Résiste !

Prouve, que tu existes !

Ce monde n’est le tien, viens,

Bats-toi, signe, et persiste !
»


« Célestine, arrête, par pitié. » Elle ne l’entend pas. Plongée dans sa musique, elle continue de chanter à tue-tête les paroles de sa chanson favorite, perdue dans ses accords jouissifs et ses accents combattants. Elle danse au milieu du salon, en rythme, se déhanchant à s’en déboîter les os, les bras battant férocement la mesure. Elle est en extase. Un sourire jusqu’aux oreilles, son cœur cognant contre sa poitrine aux pulsations des cuivres, elle vit sa musique en savourant l’étrange sensation de ce muscle qui bat, qui bat, qui bat, inlassable bout de chair qui ne s’arrête jamais, jamais, jamais. Elle déguste sa dépendance à ce truc aussi fort et conquérant qu’il est faible et émotif, qui lui prouve qu’elle vit, qu’elle existe. Une sensation à nulle autre pareille, qui, chaque jour, l’enivre davantage. « Célestine ! » Les fenêtres sont ouvertes, une brise fraîche effleure son corps, s’enroule et l’épouse pour apaiser sa chaleur. Elle soupire de bonheur.

« Ho, Briffaut ! »

Le miroir se brise. Le voile se déchire. La musique se tait. La seconde suivante, elle se penche, à quatre pattes au-dessus de lui, sur son visage ; même la lumière du jeune soleil matinal est avalée dans ses yeux d’obsidienne. « Tu disais ? », demande-t-elle. Son sourire a disparu, comme s’il n’avait jamais existé, comme s’il n’avait été qu’une illusion. Le démon renifle sa proie. L’autre, figé sous elle, la dévisage, partagé entre son instinct de guerrier et sa peur d’humain ; il ne l’a pas vue arriver, et ses deux personnalités, celle qu’il a construite au fil des entraînements et celle avec laquelle il est né, se partagent un territoire ténu. Puis, peu à peu, sa nature faible et sans défense reflue, et l’homme oublie le faible, le raté, l’animal effarouché. Et elle, elle voit toute cette évolution sur son visage. De cet éclat dans l’encolure de ses yeux à son visage blême qui se referme, lentement, de même que la flamme se ravive dans ses prunelles. Là, il n’a plus peur d’elle, enfin.

Elle sait qu’il a refermé sa main, par réflexe, sur l’arme planquée sous son oreiller.

« Tu vas finir par me mettre à dos tous mes voisins. » « C’est mon fonds de commerce, trésor. » Elle se redresse. Elle a repris regard humain. Ses prunelles claires et espiègles coulent sur le visage de l’autre quand elle se redresse, demeurant à genoux au-dessus de lui. Assise sur son bassin. Elle sent bien l’effet que celui lui fait, sans doute bien malgré lui, mais elle l’ignore. Elle pose ses mains sur les pectoraux de son compagnon et à en juger par les frissons qu’elles déclenchent, elles doivent être froides. « La musique. S’il te plaît. » Elle soupire, lève les yeux au ciel. « Rabat-joie. » D’un mouvement souple, elle quitte son assise et lui jette un sourire goguenard quand il s’enroule pudiquement sous la couette chiffonnée.

Une remarque lui effleure la langue, mais elle ne dit rien : au fond, elle l’apprécie vraiment, ce garçon.

Cafetière en main, elle verse une bonne rasade de café dans deux mugs, l’un orné d’une licorne à la crinière-arc-en-ciel et l’autre flanqué de l’inscription « Roux de secours », et observe au travers de la fumée l’homme empêtré dans son lit, occupé à se tortiller pour conserver la couverture sur ses épaules tout en enfilant son caleçon. Elle-même ne porte qu’un pantalon de jogging trop large et un soutien-gorge, son piercing rouge vif dépassant de son nombril pour tout autre ornement. Sa pudeur est adorable. A vrai dire, tout, chez lui, est adorable. De ses fossettes constellées de taches de rousseur au creux de la chute de ses reins, de son regard doux et velouté à ses mains aux doigts fins et harmonieux, de sa retenue à sa passion incandescente. Ce qu’elle aime le plus, c’est son entièreté. Rien ne sonne faux, chez lui. Rien n’est usurpé, rien n’est hypocrite, rien n’est dans la demi-mesure. L’asticoter est un véritable plaisir car il rougit quand il est gêné ou se met en colère, et sa loyauté lui fait livrer un combat de tous les jours, entre son cœur et son esprit. Car il sait.

Il sait qu’il couche avec Briffaut, lieutenant de la sphère de la Discorde, l’ombre de Malphas.

Célestine abandonne son café au profit de ses lèvres tentatrices. Il ne résiste pas, comme mû par un instinct, sauvage et farouche, qui le pousse à l’emprisonner de ses bras, à chercher sa langue, à vouloir plus, toujours plus. Les reins de Célestine heurtent le bar de la cuisine et elle grogne contre sa bouche, un sourire prédateur aux lèvres.

« Pourquoi tu ne travailles pas avec moi ? » Elle a les doigts plongés dans les mèches rousses de l’homme. Il l’observe de ses prunelles azurées, encore légèrement teintées du désir qui les avait embrasé quelques secondes auparavant. Elle-même a le cœur au bord des lèvres, bondissant, trop à l’étroit dans sa cage thoracique. Elle n’aurait peut-être pas dû répondre à sa pulsion et se jeter sur lui juste parce qu’il s’avançait vers la cuisine, avec cette allure débraillée du mal réveillé. « Ce n’est pas mon allégeance. » Il caresse du pouce la chute de ses reins. Elle adore quand il fait ça. Elle adore quand il la touche. Mais elle adore encore davantage sa résistance. Sa réticence. Cette déchirure qu’elle lit là, au fond, tout au fond de son regard qu’il pose sur elle, quand il doit se rappeler à quel camp il appartient et de quelle camp elle provient, quand il doit la haïr alors qu’il la désire. Le Temple serait furieux d’apprendre sa liaison démoniaque. « Alors que tu ne fais plus confiance aux anges. » « Je ne te fais pas confiance non plus. » L’attaque la fait sourire. Elle aime se heurter à ses convictions, car elle aime les défier chaque jour davantage. Elle se dégage et repasse de l’autre côté du comptoir, hors de portée. « Et pourquoi donc ? » « Tu es un démon. » « CQFD. Mais encore ? » Elle porte à ses lèvres son mug sans le quitter du regard. Lui a plongé le sien dans l’écume de son café. Il soupire. Elle sent qu’il n’a pas envie de s’aventurer sur ce terrain où il lui faut confronter son opinion de ses ennemis millénaires à l’un d’entre eux. Surtout à celle qu’il saute.

D’habitude, ils ne parlent pas vraiment de leur conflit ancestrale. Les templiers tapent sur les démons et inversement, c’est comme ça et pas autrement ; ils ont pris leur parti de ce statu quo, l’ont mis de côté et se sont trouvés d’autres points communs, d’autres centres d’intérêt, d’autres loisirs et divertissements. D’autres moyens de partager la vie de l’autre. Après une dure lutte pour le conquérir – car il a bien failli lui coller une balle entre les deux yeux quand il a appris sa véritable nature – ils ont trouvé un équilibre, certes fragile, mais tout autant grisant qu’il était dangereux. Et n’avait jamais abordé le sujet de leurs camps opposés. C’était quelque chose qui restait sur le palier de leurs appartements, qui appartenait à un autre monde. Bien sûr, Célestine avait plusieurs fois fait quelques allusions – elle était comme ça, empêcheuse de tourner en rond. Mais elle n’avait jamais mis les pieds dans le plat.

Sauf que cet humain, là, elle l’aimait vraiment beaucoup. Sincèrement. Elle voulait vraiment l’avoir à ses côtés. Pas uniquement pour leurs parties de jambes en l’air, mais parce qu’il l’inspirait, lui donnait un but, une raison, un soutien. Un peu comme Malphas, mais dans un tout autre registre : lui, elle pouvait le trahir.

« Avec tout ce que tu as inspiré, tu me demandes ça. » « Ah, oui. L’argent, les armes, les dîners en famille… » « La solution finale. » « Non. » « Pardon ? »  Elle l’avait assené avec force, sa négation était tombée comme un couperet. Comme sa légèreté s’était évaporée soudainement, laissant place à ce visage de marbre où l’étincelle d’intelligence de son regard était aussi coupant qu’une lame affûtée. Ce visage que seule Malphas avait perçu, et qu’elle voyait chaque fois qu’elles discutaient de leur sphère et de ses démons. « Je n’ai pas inspiré la solution finale. Personne ne l’a fait. » Il a un rire incrédule, qu’il interrompt aussi sec qu’il a commencé. Elle est mortellement sérieuse. Il fronce les sourcils. « C’est impossible. Cette invention est une horreur… » « Une erreur de l’humanité. Pas un fait démoniaque. » « C’est la même chose. » « Oh que non. » Célestine se redresse. De sa stature et de son visage ont disparu toute trace de l’humaine.

Briffaut, lieutenant de la Discorde, l’observe de ses prunelles glaciales.

« C’est un truc que vous n’avez jamais pigé. Ça vous arrange de tout nous mettre sur le dos, alors que vous avez toujours voulu ce qui vous est tombé dessus. Les armes, c’est la solution de facilité. L’argent, une solution de facilité. Bon, les dîners de famille, je suis d’accord, c’était franchement méchant mais c’est quand même devenu essentiel. Et ça part d’un bon sentiment, quand même. Mais bref, tout ce que tu peux me reprocher n’est en fait qu’une solution de facilité que vous avez préféré. Pas moi. Je vous ai aidé, mais je n’ai rien fait de plus. Vous l’avez choisi.

« Le Bien, le Mal, tout ça, ce sont des foutaises. Il y a juste deux écoles : celle des règles, et celle de la liberté. Lucifer a chu parce qu’il ne voulait pas être enfermé, parce qu’il n’était pas d’accord. Et je ne suis pas d’accord avec toutes ces merdes que vous vous imposez pour être des gens biens. Je pense que même le plus parfait connard peut être un type bien. C’est juste qu’il ne colle pas avec votre image parfaite.

« Et vous parlez de diable et de démon quand un humain fait quelque chose que vous estimez être inhumain. Les crimes, les viols, les tortures… Tout ce que vous faîtes, vous ne le devez qu’à vous, qu’à votre nature. Nous, on n’a rien à voir là-dedans. Vos actions sont les vôtres. Je suis d’accord, on a des démons qui ne sont pas nets et capables d’atrocités, mais comme vous. On n’a pas besoin de vous posséder pour faire ça. Et vous n’avez pas besoin de nous pour être inhumains. Hitler n’a pas eu besoin de nous pour être ce qu’il a été.

« Les monstres, c’est vous. Pas nous.
»

Un lourd silence suit ses paroles. Il la regarde comme il ne l’avait jamais encore regardée. Elle lui rend son regard. Son opinion sur sa race, elle n’en parle jamais, mais elle n’apprécie pas d’être associée à Hitler. La solution finale et les camps de concentration ont été une aberration qui n’a jamais été revendiquée par le moindre démon ; elle n’a même jamais entendu son Seigneur s’en féliciter une seule fois. Durant la Seconde Guerre Mondiale, de nombreux démons ont été pris au dépourvu par la tournure qu’ont pris les évènements, et surtout ceux de la sphère de la Guerre. Personne n’est fier de l’horreur qui s’est emparée de l’humanité. Que des humains s’entretuent est une chose ; que des humains tuent des innocents par centaine de milliers, juste comme ça, en est une autre. Ils n’ont aucune fierté à tirer de cette atrocité, car la haine pure, sans fondement, n’est pas démoniaque.

Elle est monstrueuse.

« OK. » Elle hausse un sourcil. C’est tout ce qu’il a à dire ? « Les anges et les démons sont des extrêmes, en fait. » « C’est l’idée. Faudrait vous rappeler qu’Il était un ange avant de déchoir. » « Tu ne prononces jamais son nom. » « Vieille habitude. » Il penche la tête sur le côté. « Et moi ? » « Toi ? » « Oui. Je suis un monstre ? » Elle plisse le nez. Il trouve ça mignon. « Non. Malgré tout, les monstres sont rares. Et puis tu ne te caches pas sous le lit » « Très drôle. » Elle lui tire la langue. Silence. « Mais tu pourrais être libre. Comme moi. » Il secoue la tête. Elle a un demi-sourire. « Un jour viendra… » Il l’interrompt en posant ses doigts sur ses lèvres, tendant le bras au-dessus du comptoir. Mais il ne dit rien. Il ne dit rien parce qu’il n’en a pas besoin. Elle sait ce qu’il pense : il y a plus de chances que je me fasse tuer que tu me convertisses.

Ce soir-là, quand elle retourna chez lui, il était mort.

La colère qui l’emporta fut dévastatrice. « Si ton assassin est un démon de la Discorde, je lui arracherai les cornes de mes propres mains. »



[/color]


Dernière édition par Célestine Valmont le Sam 30 Déc 2017 - 17:16, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4485-jasmin-les-fleurs-du-mal#1261
homecoming : 13/02/2017
Messages : 835
Louis d'or : 98
pretty face : madelaine petsch
julius caesar : av : tara douée <3
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Admin

Sujet: Re: célestine ✓ casse-tête chinois. Mer 15 Nov 2017 - 23:12 ()
PREUMS juste pour embêter tout le monde What a Face

rebienvenuuuuuuuuuuue rainbow
j'ai hâte de découvrir ce nouveau personnage fabuleux wo aya

_________________
“ j'ai couru en longeant la Seine, en espérant te retrouver, l'âme sereine. j'ai couru sans savoir comment, ni pourquoi on s'emballe, on ne s'est connus qu'un moment. ”

Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t292-pascaline-estelle-sabot
homecoming : 29/10/2016
Messages : 13388
Louis d'or : 863
pretty face : Teresa Palmer
julius caesar : Vivian + Garance + Tumblr
the mighty bush : Hypermnésie : Elle se souvient de tout, et cela lui sert pour se souvenir des patients, et tisser des liens avec tout le monde
these streets : Pascaline ne sait rien ou presque, mais ça ne saurait tarder si vous voyez ce que je veux dire.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Humains

Sujet: Re: célestine ✓ casse-tête chinois. Mer 15 Nov 2017 - 23:15 ()
Re-Bienvenue dans le coin avec la belle Evan bave
Je te l'avais déjà dis mais bon voilà, elle est tellement sublime qu'on ne peut que baver devant
Bonne chance pour la suite de cette fiche aya

_________________

« you got to be good to be true »
▬ Pascaline. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
En ligne
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2649-vivian-h-lamontage-la-solitud http://www.gameofshadows.org/t5631-vivian-h-lamontagne-templiers
homecoming : 19/04/2017
Messages : 1094
Louis d'or : 177
pretty face : Nina Dobrev
julius caesar : (c) nalex; (c) DANDELION
the mighty bush : téléportation; capacité de se téléporter d'un endroit à un autre.
these streets : elle sait tout ce qu'il y a à savoir entre les murs des templiers.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Templiers

Sujet: Re: célestine ✓ casse-tête chinois. Jeu 16 Nov 2017 - 0:00 ()
Cette meuf en démon aya !
*fond* très hâte de voir ça, rebienvenue

_________________

lost mind

Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1489-garance-envoyee-sur-te
homecoming : 18/01/2017
Messages : 3989
Louis d'or : 57
pretty face : Dree Hemingway
julius caesar : Tara-Thinky-bb (ava) / Beylin (code sign) / Black Madness (gif) / Zazou (gif) / Faust (icon) / Me (icons) / Don (crack) / Adèle (aest)
legends never die : Démon de la Discorde et de la Frustration, Commandant de la sphère de la Discorde, Reine des Garces, Intendante de l'Impatience, Instigatrice des réactions disproportionnées et des caprices inutiles, Destructrice de la sérénité. Progéniture de l'Infini. Éternelle pétasse des Enfers.
the mighty bush : Discorde Malphas est déjà très douée pour semer la discorde autour d'elle, mais ce talent naturel est renforcé par une capacité inouïe à créer le conflit et la mésentente par sa simple présence si elle le décide. Il lui arrive d'utiliser ce pouvoir simplement pour se détendre et respirer un peu...
Prestidigitation De très loin son pouvoir préféré, cette capacité lui permet de faire disparaître ou apparaître des objets, pour peu qu'ils existent déjà dans ce monde. Cela lui permet de vous faire perdre vos clés et de les faire réapparaître dans le tiroir à couverts, par exemple, ou de déplacer vos lunettes selon sa volonté. Elle trouve à ce pouvoir un aspect artistique que peu soupçonne... Les gros objets sont tout aussi concernés, mais elle a tendance à se contenter des petits... C'est toujours plus frustrant de perdre ses clés de voiture quand on a la voiture que la voiture quand on a ses clés... La panique ne la nourrit pas. Ce pouvoir marche également sur les êtres vivants mais lui demande dans ce cas une énergie bien plus conséquente... (et c'est tout de suite beaucoup moins discret que les objets).
Catalyseur ou la capacité de stocker et diriger l'énergie (a.k.a. Redbull des Enfers). Possibilité pour son porteur de ne pas juste absorber mais aussi de canaliser l'énergie qu'il crée (par sa sphère) dans une direction précise et d'en modifier les flux selon sa volonté. Ce pouvoir permet à Malphas d'alimenter le royaume de Dis en permanence de l'énergie qui naît de la Discorde et de la Frustration, de façon constante. Elle peut aussi décider, non sans effort, d'en faire profiter davantage certaines personnes. Ce pouvoir ne s'applique pas à elle-même, il lui suffirait simplement d'arrêter la catalyse pour récupérer le pouvoir de sa Sphère.
Allegeance : Si ce n'est son éternelle allégeance à Azazel et son statut de bras droit du bourreau des Enfers, Malphas n'a pas de but propre autre que de semer la discorde et d'inspirer la frustration autour d'elle, ce qu'elle fait à chaque instant de son existence, par plaisir et par gourmandise. Elle n'est que Discorde, au service d'un Ange qui entend calciner le monde. Elle obéit aux ordres, parvenant toujours à tirer leur épingle du jeu, sans chercher à obtenir davantage de responsabilités de peur de devoir se brimer et devenir responsable. C'est une faiseuse de miracles malfaisants, qui aime la méchanceté et inspire ses démons à inventer toujours plus de mécanismes visant à rendre folles les âmes qui traversent la terre. Elle n'hésite JAMAIS à semer la discorde et la frustration dans ses propres rangs.
these streets : Tout. Elle sait tout. Et il n'y a pas que la vie à Paris qui est troublée, désormais.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Admin

Sujet: Re: célestine ✓ casse-tête chinois. Jeu 16 Nov 2017 - 0:31 ()


*hyperventile un peu*
*sautille partout*
*retourne détruire le monde*

_________________

Connasse
- La méchanceté d'un homme fait de lui un démon, la méchanceté d'une femme fait d'elle un enfer.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4373-chaos-is-the-law-of-nature-lu
homecoming : 12/10/2017
Messages : 350
Louis d'or : 150
pretty face : Emily Kinney
julius caesar : ©Matt
legends never die : Démon inférieur de la sphère du Chaos, elle est le démon du Gâchis.
the mighty bush : Probabilités. Le possesseur de ce don est capable de modifier les probabilités afin qu'une action se réalise ou non. Il rend le possible impossible, et inversement. Le don possède un effet boomerang ; s'il joue avec les probabilités positives, il deviendra malchanceux. En outre, s'il vient à jouer sur les probabilités négatives, il deviendra particulièrement chanceux.
Allegeance : Loyale envers le commandant du Chaos, Caym, et sa famille de la sphère du Chaos. Lucie s'entend bien avec les autres démons si on arrive à supporter le fait qu'elle adore gâcher les choses.
these streets : Le pourquoi du comment le pacte a été rompu lui importe peu, ainsi que le ou les responsables. La seule chose qui compte, c'est que les démons sont de retour et qu'il est temps de reprendre le conflit avec les anges là où il s'était arrêté. Elle ignore tout des dieux sur terre.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Démons

Sujet: Re: célestine ✓ casse-tête chinois. Jeu 16 Nov 2017 - 7:27 ()
Oooooh y'a du gros lourd là bave

Re-bienvenue!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
crash like lightning
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: célestine ✓ casse-tête chinois. Jeu 16 Nov 2017 - 8:08 ()
ohlala l'ombre de Malphas wo
rebienvenue et bon courage pour la rédaction please babe
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t261-matt-be-brave-now http://www.gameofshadows.org/t5625-matt-lefevre-humains#147659
homecoming : 21/03/2015
Messages : 6515
Louis d'or : 146
pretty face : Francisco Lachowski
julius caesar : I ♥ coco
the mighty bush : technopathie : Depuis le grand retour, Matt peut contrôler les objets électroniques par la simple force de sa pensée. Il ne comprend pas exactement comment, ni pourquoi, mais il trouve ça bien utile, surtout lorsqu'il s'agit d'effacer des données compromettantes.
these streets : Dire que Matt ne sait rien est un euphémisme. En vérité, il se fiche un peu de ce qui est arrivé à Paris et, même s'il entend souvent parler de Lucifer & co dans son restaurant, il n'y prête pas la moindre attention.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
admin du dimanche

Sujet: Re: célestine ✓ casse-tête chinois. Jeu 16 Nov 2017 - 8:58 ()
rebienvenue globul
contente que tu retentes ce perso qui envoyait du bois aya
Hâte de lire ta fiche

_________________

i spiral down again
Who remains when you drop? Who do you call when it stops? I spiral down again Somebody protect me or I'm gone


autres comptes : jasper a. deslauriers & eponine a. de stahl & léo g. sorel & roman d. gariel

Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4071-estelle-tyche-delerne-i-ll-ma http://www.gameofshadows.org/t5648-estelle-t-delerne-dieux
homecoming : 17/08/2017
Messages : 938
Louis d'or : 279
pretty face : Eva Green
julius caesar : Fatal†Error ; Beylin (code sign)
legends never die : Déesse de la chance, du destin et de la prospérité
the mighty bush : Manipulation du destin : Capacité de réécrire l'histoire d'une personne, d'agencer les destins, de les lier et de les délier en un claquement de doigts. Lorsqu'elle l'utilise pour dévier le cours d'une vie, cela lui provoque une fatigue immense ainsi que des blessures ou handicaps physiques pendant une durée pouvant aller de plusieurs heures à quelques jours. De manière moins intense, il lui arrive régulièrement de simplement influencer le destin d'une personne sur une plus courte durée.
Souffle de connaissance : Capacité d'insuffler la connaissance de son destin à une personne par la pensée. En règle générale, elle choisit de ne montrer que quelques bribes de ce futur prévu, ce dernier n'étant pas définitivement scellé.
Manipulation de l'espace temps : Contrôle du temps (ralentir, accélérer, arrêter ou voyager dans celui-ci) ; mais aussi de l'espace par la téléportation. Ce pouvoir nécessite une intense concentration et l'affaiblit profondément lorsqu'elle l'utilise.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Dieux

Sujet: Re: célestine ✓ casse-tête chinois. Jeu 16 Nov 2017 - 9:45 ()
Rebienvenue par ici avec ce nouveau perso ! Hâte de lire la suite moi aussi coeur

_________________
Tyché
Fate awaits
You can’t believe in fate only when it sends you something you want, only when things turn out right. You have to accept what fate sends you or doesn’t send you, no matter whether or not you like it.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
crash like lightning
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: célestine ✓ casse-tête chinois. Jeu 16 Nov 2017 - 10:33 ()
Wood bave excellent choix huhu

Rebienvenue sur GOS please babe

Bonne chance pour ta pres' coeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4255-oh-sidonie-inside-there-was-h
homecoming : 22/09/2017
Messages : 396
Louis d'or : 17
pretty face : Cate Blanchett
julius caesar : morrigan (avatar) ; solosans (icon) ; astra (signa)
legends never die : fleuve des enfers qui afflue la haine. Plongez-y et devenez invulnérable.
the mighty bush : Liquéfaction & Déshydratation
Allegeance : Elle a prêté allégeance à Zeus, depuis toujours. Il sait bien la lui rendre. Elle est bien évidemment aussi loyale à Perséphone et Hades, dans le monde souterrain.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Dieux

Sujet: Re: célestine ✓ casse-tête chinois. Jeu 16 Nov 2017 - 10:42 ()
céleste
reuh-bienvenue :bain:

_________________
il y a du sang dans l'eau — mais ça a un goût si doux. je ne peux pas noyer mes démons ils savent comment nager.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4466-my-demons-tatiana-petrova#125
homecoming : 01/01/2017
Messages : 464
Louis d'or : 116
pretty face : Elizabeth Olsen
julius caesar : antigone
the mighty bush : Instinct de survie sur-développé: Cette capacité n'est rien d'autre qu'un désir inné de faire ce qui est nécessaire pour rester en vie. Instinctivement, la personne sent quand est-ce que sa vie est en danger, et sait comment y échapper - soit en trouvant instinctivement le meilleur chemin pour s'échapper de ses ennemis, soit en choisissant instinctivement la solution qui garanti les meilleures chances de survie. Ainsi, ce pouvoir n'est nullement absolu, il ne confère pas moins à ses porteurs une grande capacité à éviter les embuscades, et leur aide à s'en sortir des situations les plus périlleuses.
weapon : Balles bénites.
Allegeance : Elle a voué sa vie à l'Ordre mais elle a été trahie par ces derniers. Aujourd'hui, c'est une traitresse qui ne désire que de se venger. Elle est en contact avec certains démons et leurs donnent des infos.
these streets : Elle sait que les démons et les anges sillonnent la ville mais elle ne sait pas pour les Dieux.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Templiers

Sujet: Re: célestine ✓ casse-tête chinois. Jeu 16 Nov 2017 - 14:02 ()
Re-bienvenue parmi nous ♥️

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité
crash like lightning
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: célestine ✓ casse-tête chinois. Jeu 16 Nov 2017 - 16:36 ()
Rebienvenue, bon courage pour la fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
crash like lightning
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: célestine ✓ casse-tête chinois. Jeu 16 Nov 2017 - 16:59 ()
Evan bave

Re-bienvenue et bon courage pour la fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
En ligne
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t446-jeanne-death-is-at-your
homecoming : 01/11/2016
Messages : 1456
Louis d'or : 404
pretty face : luca hollestelle
julius caesar : (c) beylin
legends never die : Archange de la mort, tu gères le destin de ces âmes perdues, de ces humains présents sur terre, de leur naissance à leur mort
the mighty bush : Précognition Elle voit des futurs, des dizaines de futurs pour chaque personne mais toujours la même chose, sa mort. Des futurs en mouvement en fonction des actions des démons et des autres anges, des futurs plus ou moins heureux, plus ou moins long avant qu'elle n'arrive. Mais au final, il y en aura toujours un élément qui se réalisera, celui où elle prendra la vie de la personne.
Contrôle du sang La voilà à l'action. Le flux sanguin diminue, d'ici quelques instants, il n'y aura plus assez de débit pour que le coeur continue de battre. Alors il s'endormira à tout jamais, la mort l'aura frappé. Une mort douce, sans souffrance, car la souffrance, ce n'est jamais elle qui l'amène.
Allegeance : On ne pourrait faire guère plus loyal qu'Azrael. Elle a dévoué sa vie à Dieu et elle le fait toujours sous le commandement de Gabriel. Elle fera tout pour le bien de son camp, ce camp qu'elle n'a jamais hésité à tromper. Alors elle suit les ordres même si elle garde sa propre opinion sur les événements. Mais pour l'instant, les méthodes de son leader lui conviennent.
these streets : Azrael ne sait rien sur le grand départ. Pourtant, c'est elle qui a pris une partie de ces vies. C'est pourquoi elle reste persuadée que tout cela ne vient pas de leur coté. C'est forcément les démons qui sont à la tête de cette conspiration. Toutes ces âmes n'auraient pas dû être retirées aussi tôt.
En revanche, elle sait que les anges et les démons sont de retour
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Admin

Sujet: Re: célestine ✓ casse-tête chinois. Jeu 16 Nov 2017 - 18:48 ()
Rebienvenue et bon courage pour ta fiche please babe
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4496-maybe-i-m-foolish-maybe-i-m-b http://www.gameofshadows.org/t5665-adele-duval-revolutionnaire#148247
homecoming : 28/10/2017
Messages : 290
Louis d'or : 452
pretty face : gal gadot
julius caesar : beylin (avatar) - alinok (gif)
the mighty bush : persuasion ☆ Capacité de moduler sa voix afin de produire un ordre qui sera automatiquement suivi.
these streets : Après les pleures et la colère vient la révolte et les cris. Malgré les coups et le sang versé, Paris reste dans le noir. Mais plus pour longtemps. C'est une promesse. Une certitude.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revolutionnaires

Sujet: Re: célestine ✓ casse-tête chinois. Jeu 16 Nov 2017 - 18:51 ()
J'approuve tellement le choix de l'avatar ! re bienvenue

_________________

maybe i'm blind but I'm only human after all / a storm to match her rage // revolution
Revenir en haut Aller en bas
Invité
crash like lightning
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: célestine ✓ casse-tête chinois. Jeu 16 Nov 2017 - 19:28 ()
le prénom & le nom je fonds :well:
rebienvenue avec ce nouveau perso éclate toi bieeen please babe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
crash like lightning
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: célestine ✓ casse-tête chinois. Jeu 16 Nov 2017 - 20:38 ()
@Célestine Valmont a écrit:
Libertine. Elle aime, elle conquiert et elle abandonne ; à l'image de Valmont.

C'te réf est juste sublime. :well:
Re avec ce démon qui a l'air de méchamment envoyer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
crash like lightning
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: célestine ✓ casse-tête chinois. Ven 17 Nov 2017 - 19:53 ()
Cette trogne, ce choix d'bestiole.
De même que mon vdd, la référence aux Liaisons m'a tuée.
Hâte de voir la Valmont-girl en jeu.  rock

(re)Bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4763-celestine-casse-tete-chinois
homecoming : 22/12/2016
Messages : 209
Louis d'or : 54
pretty face : evan rachel wood.
julius caesar : cranberry.
legends never die : démon du génie incompris et des fausses bonnes idées, prêtresse des solutions faciles et apôtre de la vérité qu'on ne veut pas entendre. lieutenant de discorde, ombre de malphas.
the mighty bush : Souffle de curiosité, ou plus couramment appelé curiosité mal placée. Pouvoir passif, il transforme son porteur en émetteur d’ondes poussant autrui à s’intéresser à tout et n’importe quoi, jusqu’à plein assouvissement de sa curiosité. La puissance du pouvoir dépend tout à la fois de son porteur – un émetteur timoré n’aura qu’une influence superficielle sur ceux qui l’entourent, au contraire d’une personne débordant de confiance en elle – et de l’exposition – plus une personne est exposée, plus la curiosité est intense. Les deux combinés peuvent créer de véritables obsessions… Dommage collatéral, ce souffle désinhibe : peu importe que les valeurs et les principes moraux soient implantés, gravés dans l’esprit de la victime, au bout d’un moment, ils céderont, tout simplement ; à moins d’être soustrait à temps de cette terrible influence.

Bien évidemment, Briffaut possède un souffle de curiosité naturellement puissant ; déjà en tant que démon, ensuite en tant que femme accomplie et particulièrement confiante. Peut-être même un peu trop, mais ça, c’est un autre sujet. Elle ne maîtrise pas son pouvoir, car passif, mais elle adore voir les autres y succomber : elle-même particulièrement curieuse, trouver des partenaires de jeu dans les recherches les plus improbables, voire carrément dangereuses, est une source inépuisable de distraction. Et elle adore voir ce que la curiosité mal placée peut provoquer en plein milieu d’un dîner de famille…
Allegeance : Lucifer, par instinct de survie ; Briffaut n’a pas grande opinion de son seigneur sinon qu’il est justement son seigneur, et que si elle veut conserver un minimum de liberté – et d’intégrité physique, elle n’est pas une grande adepte de la douleur –, il lui faut se plier à ses quatre volontés. En soi, cette philosophie ne lui est pas très difficile : collectionneuse, elle adore récolter les âmes des êtres humains et les exhibe comme de véritables trophées. De fait, ce qui est sa passion est, finalement, sa mission, donc tout va bien dans le meilleur des mondes. En vérité cependant, elle n'accorde sa loyauté et sa fidélité qu'à Garance, qu'elle suivrait jusqu'aux portes du paradis - enfin, si elle insiste. Si elle insiste vraiment. Genre, vraiment vraiment.
these streets : Tout, sauf ce petit quelque chose, ce petit truc qui l'emmerde un peu beaucoup, ce petit pressentiment qui lui colle au cul comme un vieux chewing-gum.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Démons

Sujet: Re: célestine ✓ casse-tête chinois. Ven 17 Nov 2017 - 22:41 ()
@Jasmin N. Daniels aya

@Pascaline E. Sabot Mais tellement, elle est sublime bave

@Vivian H. Lamontagne Merci globul

@Garance M. Lesquen Mraw.

@Lucie Delaroche Moh merci love

@Kaïs Osmane Ca envoie du bois dis comme ça, mais en vérité, je me cache. smile
Merci love

@Matt D. Lefèvre Je voulais pas la laisser dans un coin de ma tête tahvu

@Estelle T. Delerne Merci

@Eric M. Ferret Héhé. huhu Merci

@Sidonie Osborne Des cieux divins Merci

@Tatiana L. Petrova @Hélène Schneider @Stéphane T. Ménard @Jeanne A. Debussy @Adèle Duval @Isak A. Ogilvy Merci

@Don Harcourt @Dahlia Malraux Ca m'avait tellement marqué, j'avais trop envie de jouer quelque chose comme ça Merci
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t232-fantine-flying-like-a-c
homecoming : 01/03/2015
Messages : 6100
Louis d'or : 29
pretty face : Emma Stone
julius caesar : (c) beylin alias matty des bwas la queen du game
these streets : Elle ne connaît rien de la vérité. Elle sait seulement que quelque chose n'est pas clair, c'est pour ça qu'elle fait partie des révolutionnaires.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Admin

Sujet: Re: célestine ✓ casse-tête chinois. Sam 18 Nov 2017 - 1:17 ()
WESH TOIIII globul rebienvenue aya

_________________

autres comptes : juliette a. lefèvre & h. lewis dubois & bass a. renoir & héra c. swango



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4438-lukas-les-yeux-revolvers http://www.gameofshadows.org/t5608-lukas-vanek-templier
homecoming : 03/03/2017
Messages : 2904
Louis d'or : 139
pretty face : Michiel Huisman
julius caesar : Tara & Beylin
the mighty bush : Protection surnaturelle : pouvoir passif inconscient qui isole des manipulations surnaturelles, annulant plus ou moins les intrusions en fonction de l'importance de l'adversaire
Allegeance : Extrêmement loyal à l'Ordre, il n'agit pas aveuglément pour autant. Rancunier envers les anges, à contrecoeur, il sait reconnaître leur utilité dans le combat qu'il mène avec ses frères d'armes.
these streets : Il sait pour les anges et les démons ; ignore tous des dieux, mais commence à remarquer des incohérences.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Admin

Sujet: Re: célestine ✓ casse-tête chinois. Lun 20 Nov 2017 - 23:27 ()
Rebienvenue coeur coeur

Citation :
démon du génie incompris et des inspirations biaisées, prêtresse des solutions faciles et apôtre des vérités qu'on ne veut pas entendre
exactement le genre de démon que j'aime :fiyah:

_________________
How my poor heart aches
with every step you take 
every move you make every vow you break


coeur:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1489-garance-envoyee-sur-te
homecoming : 18/01/2017
Messages : 3989
Louis d'or : 57
pretty face : Dree Hemingway
julius caesar : Tara-Thinky-bb (ava) / Beylin (code sign) / Black Madness (gif) / Zazou (gif) / Faust (icon) / Me (icons) / Don (crack) / Adèle (aest)
legends never die : Démon de la Discorde et de la Frustration, Commandant de la sphère de la Discorde, Reine des Garces, Intendante de l'Impatience, Instigatrice des réactions disproportionnées et des caprices inutiles, Destructrice de la sérénité. Progéniture de l'Infini. Éternelle pétasse des Enfers.
the mighty bush : Discorde Malphas est déjà très douée pour semer la discorde autour d'elle, mais ce talent naturel est renforcé par une capacité inouïe à créer le conflit et la mésentente par sa simple présence si elle le décide. Il lui arrive d'utiliser ce pouvoir simplement pour se détendre et respirer un peu...
Prestidigitation De très loin son pouvoir préféré, cette capacité lui permet de faire disparaître ou apparaître des objets, pour peu qu'ils existent déjà dans ce monde. Cela lui permet de vous faire perdre vos clés et de les faire réapparaître dans le tiroir à couverts, par exemple, ou de déplacer vos lunettes selon sa volonté. Elle trouve à ce pouvoir un aspect artistique que peu soupçonne... Les gros objets sont tout aussi concernés, mais elle a tendance à se contenter des petits... C'est toujours plus frustrant de perdre ses clés de voiture quand on a la voiture que la voiture quand on a ses clés... La panique ne la nourrit pas. Ce pouvoir marche également sur les êtres vivants mais lui demande dans ce cas une énergie bien plus conséquente... (et c'est tout de suite beaucoup moins discret que les objets).
Catalyseur ou la capacité de stocker et diriger l'énergie (a.k.a. Redbull des Enfers). Possibilité pour son porteur de ne pas juste absorber mais aussi de canaliser l'énergie qu'il crée (par sa sphère) dans une direction précise et d'en modifier les flux selon sa volonté. Ce pouvoir permet à Malphas d'alimenter le royaume de Dis en permanence de l'énergie qui naît de la Discorde et de la Frustration, de façon constante. Elle peut aussi décider, non sans effort, d'en faire profiter davantage certaines personnes. Ce pouvoir ne s'applique pas à elle-même, il lui suffirait simplement d'arrêter la catalyse pour récupérer le pouvoir de sa Sphère.
Allegeance : Si ce n'est son éternelle allégeance à Azazel et son statut de bras droit du bourreau des Enfers, Malphas n'a pas de but propre autre que de semer la discorde et d'inspirer la frustration autour d'elle, ce qu'elle fait à chaque instant de son existence, par plaisir et par gourmandise. Elle n'est que Discorde, au service d'un Ange qui entend calciner le monde. Elle obéit aux ordres, parvenant toujours à tirer leur épingle du jeu, sans chercher à obtenir davantage de responsabilités de peur de devoir se brimer et devenir responsable. C'est une faiseuse de miracles malfaisants, qui aime la méchanceté et inspire ses démons à inventer toujours plus de mécanismes visant à rendre folles les âmes qui traversent la terre. Elle n'hésite JAMAIS à semer la discorde et la frustration dans ses propres rangs.
these streets : Tout. Elle sait tout. Et il n'y a pas que la vie à Paris qui est troublée, désormais.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Admin

Sujet: Re: célestine ✓ casse-tête chinois. Mar 21 Nov 2017 - 0:02 ()
@Lukas Vanek Discorde t'attend à bras ouverts, quand tu veux (a)

_________________

Connasse
- La méchanceté d'un homme fait de lui un démon, la méchanceté d'une femme fait d'elle un enfer.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4763-celestine-casse-tete-chinois
homecoming : 22/12/2016
Messages : 209
Louis d'or : 54
pretty face : evan rachel wood.
julius caesar : cranberry.
legends never die : démon du génie incompris et des fausses bonnes idées, prêtresse des solutions faciles et apôtre de la vérité qu'on ne veut pas entendre. lieutenant de discorde, ombre de malphas.
the mighty bush : Souffle de curiosité, ou plus couramment appelé curiosité mal placée. Pouvoir passif, il transforme son porteur en émetteur d’ondes poussant autrui à s’intéresser à tout et n’importe quoi, jusqu’à plein assouvissement de sa curiosité. La puissance du pouvoir dépend tout à la fois de son porteur – un émetteur timoré n’aura qu’une influence superficielle sur ceux qui l’entourent, au contraire d’une personne débordant de confiance en elle – et de l’exposition – plus une personne est exposée, plus la curiosité est intense. Les deux combinés peuvent créer de véritables obsessions… Dommage collatéral, ce souffle désinhibe : peu importe que les valeurs et les principes moraux soient implantés, gravés dans l’esprit de la victime, au bout d’un moment, ils céderont, tout simplement ; à moins d’être soustrait à temps de cette terrible influence.

Bien évidemment, Briffaut possède un souffle de curiosité naturellement puissant ; déjà en tant que démon, ensuite en tant que femme accomplie et particulièrement confiante. Peut-être même un peu trop, mais ça, c’est un autre sujet. Elle ne maîtrise pas son pouvoir, car passif, mais elle adore voir les autres y succomber : elle-même particulièrement curieuse, trouver des partenaires de jeu dans les recherches les plus improbables, voire carrément dangereuses, est une source inépuisable de distraction. Et elle adore voir ce que la curiosité mal placée peut provoquer en plein milieu d’un dîner de famille…
Allegeance : Lucifer, par instinct de survie ; Briffaut n’a pas grande opinion de son seigneur sinon qu’il est justement son seigneur, et que si elle veut conserver un minimum de liberté – et d’intégrité physique, elle n’est pas une grande adepte de la douleur –, il lui faut se plier à ses quatre volontés. En soi, cette philosophie ne lui est pas très difficile : collectionneuse, elle adore récolter les âmes des êtres humains et les exhibe comme de véritables trophées. De fait, ce qui est sa passion est, finalement, sa mission, donc tout va bien dans le meilleur des mondes. En vérité cependant, elle n'accorde sa loyauté et sa fidélité qu'à Garance, qu'elle suivrait jusqu'aux portes du paradis - enfin, si elle insiste. Si elle insiste vraiment. Genre, vraiment vraiment.
these streets : Tout, sauf ce petit quelque chose, ce petit truc qui l'emmerde un peu beaucoup, ce petit pressentiment qui lui colle au cul comme un vieux chewing-gum.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Démons

Sujet: Re: célestine ✓ casse-tête chinois. Jeu 23 Nov 2017 - 14:51 ()
@Fantine C. De Stahl Merci

@Lukas Vanek Héhé huhu je peux être ta muse si tu eux smile

JE SUIS PAS MORTE. Juste très très pas là. C’est la grosse merde au boulot qui entraîne quelques complications émotionnelles et bref, j’ai pas ouvert mon pc depuis quatre jours.

Un p’tit délai sivouplé please babe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
crash like lightning
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: célestine ✓ casse-tête chinois. ()
Revenir en haut Aller en bas
 
célestine ✓ casse-tête chinois.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» célestine ✓ casse-tête chinois.
» Li cacho-dent (casse-dents ou croquets aux amandes)
» Les Chinois se mettent à rêver d’une Révolution de jasmin
» touristes chinois
» Garage des rues : véritable casse-tête !
like lightning
if you ride
ϟ you're gonna crash like thunder ϟ

a game of shadows ::  These nights will never die :: les présentations :: validées