boom bitch
Le forum est de retour pour vous jouer de mauvais tours.
Pour tout savoir des nouveautés, c'est ici !
let the sky fall
Un accident d'avion, un trésor piégé et un équilibre mis à mal par l'arrivée de nouvelles forces dans le jeu d'ombres...
Voilà ce qui vous attend dans la nouvelle intrigue.
like I own it
Parfois, on a juste envie d'inaugurer un bâtiment tranquille. Malheureusement, on a souvent des invités surprise....
Participez au premier event de cette nouvelle saison ici.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 Plus les minutes se cassent, plus je plonge dans ta pénombre | matt
if you ride like lightning, you're gonna crash like thunder
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4559-purete-brisee-antonin
homecoming : 02/11/2017
Messages : 186
pretty face : tom webb
julius caesar : dandelion
legends never die : démon de l'eau
the mighty bush : aquakinésie, il joue avec l'eau comme d'autres joueraient avec des ballons. elle glisse, elle vole, elle tourbillonne, elle plaque. chaque infime goutte d'eau peut être en sa possession.
biokénésie aqueuse, il guérissait l'ange, il jouait de l'eau dans le corps de chaque être pour les soigner. et puis on l'a transformé, et puis on l'a détruit et il est devenu cette créature qui doit se servir de ce pouvoir pour s'en prendre aux humains. mais il n'y arrive pas, parce qu'il n'en a pas la force. alors son pouvoir il l'a oublié, il ne sait plus qu'un jour il pouvait aussi soigner.
Allegeance : lui-même, lui qui tente de survivre dans ce monde. il les déteste tous, les démons pour la torture subit, les anges pour l'avoir banni. pourtant, il fut un temps où rien n'aurait pu mettre en question sa loyauté envers le camp angélique. mais les souvenirs sont parties, les ailes ont été arrachés et ne subsiste de cette époque que quelques brides de mémoire lui revenant par moment.
these streets : il ne sait rien. rien sur le pacte entre anges, templiers et zeus à l'époque, rien sur les raisons du grand retour. il cherche à comprendre pour lui, il cherche à survivre avant de se poser des questions sur tout ça.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Admin

Sujet: Plus les minutes se cassent, plus je plonge dans ta pénombre | matt Ven 1 Déc - 0:21 ()
Plus les minutes se cassent plus je plonge dans ta pénombre
Mais laisse-moi tomber, laisse-nous tomber, Laisse la nuit trembler en moi

La lumière du soleil l’ébloui pendant quelques secondes alors qu’il quitte son cachot une nouvelle fois. Elle pénètre dans ses paupières habituées à l’obscurité de sa cellule. Une cellule qu’il ne quittait que trop peu à son goût. Une cellule qu’il ne quittait que lorsqu’ils l’avaient décidé. Il les avait déçu, il le savait, les cicatrices qui parsemaient désormais son corps humain en étaient les témoins. Il ne ferait plus jamais la même erreur. Pourtant, dans ce cœur, il ne rêve que de ça. D’eau, de trombes d’eau qui s’abattent sur lui. Lui qui n’a pas une ombre pour le suivre. Lui qui est libre de ses mouvements. Lui qui est libre de ne pas retourner dans cette cellule. Lui qui ne craint plus rien. Parce qu’il serait loin de l’horreur de cette existence qu’il mène. Il ferme les yeux quelques secondes et profitent des rayons du soleil qui réchauffe doucement sa peau bien trop pale de n’être que trop exposée à celui-ci. La mission était plutôt simple. Asséché. Tout asséché. Les jardins, les parcs, même les fleurs qui poussaient sur les fenêtres, les pieds de basilic que les parisiens pensaient réussir à faire pousser. Tout devait mourir. Il glisse dans la rue avec son gardien à ses cotés. Chacun sa mission et lui n’a définitivement pas la même que lui. Autour d’eux règne un chaos qu’il ne comprend pas. il a juste besoin de son eau Metafel. Alors qu’il est libre, il a envie qu’ils souffrent tous autant que lui peut souffrir. Qu’ils vivent le cauchemar qui hante l’ensemble de ses nuits. La faim, la noyage, la chaleur, le desséchement. Ils allaient tous vivre ce qu’il vivait jour après jour. Ils allaient voir leurs plantes mourir encore plus qu’elles ne l’étaient déjà. Le monde dans lequel il vivait désormais deviendrait le leur. Et enfin, enfin ils comprendraient ce que ça faisait.

Le bruit de la lame qui glisse à quelques centimètres de son oreille, le fait sursauter. Il a peur. Il prend peur le démon. Parce qu’il ne sait pas se battre. Il n’a que son eau. Une eau qui tombe brutalement. Une eau qui les recouvre tous. Bientôt l’orage gronde sur Paris alors que des trombes d’eau s’abattent sur l’adversaire. Mais il ne peut rien faire de plus. Il est bien trop faible. Trop peu puissant pour pouvoir s’attaquer à un ange. Il était l’un des moins puissants des démons. Ils ne cessaient de le lui répéter, à chaque instant qu’il passait en leur compagnie. Faible. Lâche. Pas bon à tenir cinq minutes face à un ange. Alors il fuit. Il part avec son eau. Elle glisse dans la rue, elle entraine avec elle poubelles et chaises. Il n’a aucune idée d’où se trouve l’autre démon et il s’en moque. Lui savait se battre. Lui lui était supérieur. Il était de taille à combattre une créature angélique, lui ne le pouvait pas. Pas encore. Pourtant, ils avaient tout tenté pour déclencher son second pouvoir. Mais rien ne semblait réussir. L’eau présente dans le corps des humains restait bien loin de son contrôle. Il n’était bon qu’à les guérir et ça aussi, ça ne leur avait pas plus.

Même s’il est trempé, il est heureux. Parce qu’elle lui fait du bien cette eau sur son corps. Elle est fraiche. Elle soulage ses peines. Il rêve de plonger au milieu d’elle mais il ne sait pas où aller. Parce qu’il est perdu le démon, dans une ville qu’il ne connait que très peu au final. Il est perdu dans un arrondissement qu’il n’a jamais connu. Regard qui cherche en vain un souvenir. Un de ses souvenirs gardés bien précieusement, mémoire fugace de cet instant où il était encore libre. Mais ils se sont envolés, comme la douceur de ces quelques années passées à ses cotés. Seul reste à présent la haine et la colère. Cette rage qui l’accompagne alors que la douleur de la trahison reste présente dans ce qu’il lui reste de ce cœur qui se meurt. Les pas le mènent vers un endroit où il espère retrouver son chemin. Et puis il apparait. Comme un mirage. Comme un signe du destin. Il y a ce cœur qui se brise alors qu’il se retrouve de nouveau devant lui. Lui à qui il avait confié sa vie. Lui qui l’avait brisée, qui l’avait piétinée alors qu’il l’avait trahi, qu’il l’avait vendu à son bourreau. Lui qui avait détruit ce qu’il avait de plus cher dans ce monde, l’espoir. Parce que tant qu’il y avait de l’espoir, il vivait. Il survivait. Il était celui qui lui avait enlevé son assistance respiratoire. Celui qui lui avait ôté l’infime part de bonheur qu’il lui restait. L’orage gronde dans le regard bleuté du démon alors qu’il recroise celui qui l’avait détruit encore plus efficacement que Cyam. Déjà, les premières gouttes commencent à tomber.

- a game of shadows, shall we play ?  -
Revenir en haut Aller en bas
 
Plus les minutes se cassent, plus je plonge dans ta pénombre | matt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand on plonge dans la folie ... [PV Launysk]
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» De fil en aiguille [
» Es-tu sûre que cette eau est bien hygiénique ? Tout cela me plonge dans la perplexité... ~ Rémy [TERMINE]
» Poppy ❀ Je plonge dans le plus sombre de mes songes.
like lightning
if you ride
ϟ you're gonna crash like thunder ϟ

a game of shadows :: Paris :: Nord-ouest :: Neuvième arrondissement