boom bitch
Après un week end de liane foly, le forum ouvre ses portes !
Pour tout savoir sur les news de cette version, c'est par .
are you ready for it ?
Un cavalier de l'apocalypse, une pénurie inédite, un trésor chelou de ouf et surtout la fashion week...
Venez découvrir l'intrigue et ses quêtes ici.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 Night of lust [Sophiam]
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t293-sophie-asmodee-lovett-d
Démons
homecoming : 29/10/2016
Messages : 1869
Louis d'or : 903
pretty face : Barbara Palvin
julius caesar : Junkie
legends never die : Ange déchu, devenu démon. Commandant de la sphère de la luxure.
the mighty bush : Pouvoirs classiques d'un démon: force surhumaine, téléportation, résistance au feu.
Possède également le don de séduction instantanée. Elle peut séduire n'importe qui et de pousser cette personne à succomber à la luxure. Elle possède également le don de manipulation des désirs. Elle peut manipuler les désirs et pulsions sexuelles de n'importe qui. Enfin, elle possède le don de contrôle de la douleur. Elle peut infliger une douleur à n'importe qui mais elle peut l'atténuer ou la transférer à quelqu'un d'autre.

Allegeance : Elle est loyale à Lucifer.
these streets : Elle sait que les 2% qui sont revenus à Paris sont des démons et des anges mais elle ignore que les Dieux sont également présents.

Sujet: Night of lust [Sophiam] Sam 20 Jan - 17:19 ()

Night of lust

Moulin Rouge, vingt-trois heures. C’était à ce moment que l’affluence commençait à grandir. Paris s’endormait tout doucement, laissant place à ceux qui aimaient posséder la nuit comme s’il s’agissait d’un objet. Et le Moulin Rouge restait ouvert jusqu’aux petites heures. Bien entendu, l’activité publique du Moulin Rouge était réduite, car les shows étaient terminés, il restait quelques irréductibles, autour d’un bon verre. Mais c’était bien l’Eléphant qui avait droit à son moment de gloire, cette partie du Moulin Rouge qui plaisant tant aux clients. Ici, point de spectacles grandioses et des jeux de lumière à couper le souffle. Non, c’était un tout autre charme qui régnait ici, un charme bien plus découvert, bien plus sensuel… Tous les ingrédients étaient réunis pour que le client ne puisse pas se lasser de tout ceci. Depuis que j’étais arrivée à Paris, d’ailleurs, j’avais tout fait pour que le Moulin Rouge devienne un édifice incontournable pour tout Paris, démocratisant un peu les prix et permettant à tout le monde de pouvoir profiter de ce que le monde avait de mieux à offrir : la luxure sous toutes ces formes, mais surtout sous sa forme la plus pure. A savoir le sexe. Les clients étaient ravis des prestations des filles qui se trouvaient ici et je ne pouvais pas m’en plaindre. Je les choisissais avec grand soin afin que cet endroit soit le meilleur en la matière.

Ce soir ne dérogeait pas à la règle, d’ailleurs… Une bonne partie des chambres étaient prises, d’autres clients observaient les strip-teaseuses faire leur show. Pour ma part, je me trouvais installée près du bar, observant avec un œil attentif tout ce qui se passait. Je portais une robe rouge, l’une de mes couleurs fétiche avec le noir. Elle était courte, indécente comme à mon habitude, laissant cette vue imprenable sur mes longues jambes, ornées de sandales à talons. Le décolleté était également quelque peu prononcé. Les clients appréciaient me regarder, osaient parfois m’offrir un verre, jusqu’à se rendre compte que je n’étais pas une cliente lambda, mais la patronne de ces lieux. Mais c’était mon âge qui trompait. Enfin… Celui de mon hôte en tout cas. Sophie avait vingt-trois ans, probablement pas un âge pour gérer quelque chose de ce genre, mais avec moi aux commandes, la question ne se posait pas… Mes siècles d’expérience en la matière facilitaient grandement les choses.

« De la part de la table là-bas, patronne. » Dit le barman qui m’apportait un mojito. Oui, un barman car loin de moi de faire du sexisme, tout le monde avait sa place ici et d’autant plus aujourd’hui où les mœurs étaient différentes et où les hommes n’avaient plus besoin de se cacher aimer les autres hommes. Alors… Il fallait pouvoir contenter tout le monde. Quoi qu’il en soit, mon regard se porta sur la table de quelques mecs, venant visiblement ici pour profiter de ce que cet endroit avait à offrir. L’éléphant avait parfois des allures de petite boite de nuit en soirée bien que ça ne l’était pas, la musique était clairement moins forte et l’ambiance était différente, mais les gens aimaient également venir boire un verre ici afin de se relaxer et de profiter des charmes qu’avait à offrir cet endroit. J’avais fait un simple petit clin d’œil avec un sourire afin de les remercier. 



Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1298-la-rose-n-a-d-epines-q
Revolutionnaires
homecoming : 05/01/2017
Messages : 305
Louis d'or : 1347
pretty face : Bridget Satterlee
julius caesar : Fae & Helpers
the mighty bush : Superforce, je crois que c'est assez explicite pour que j'en dise plus, non ? En gros, je vous mets un pain dans la gueule et vous avez mal, voilà.
Allegeance : Je sais pas comment on pourrait me qualifier, je pense que je suis un peu l'opportuniste de service qui a suivi sa cousine et qui a trouvé ça cool. Après voilà, je veux des réponses, mais si je les ai pas, je m'en fous. Si je peux foutre un peu plus le boxon en ville, c'est bien aussi, m'voyez ?
these streets : Y'a un truc, c'est plus que certains. Quoi ? Je sais pas exactement, je vous l'avoue, mais y'a un truc. Mes cousins sont un peu louche, et puis tout ceux qui sont revenus aussi, enfin certains.

Sujet: Re: Night of lust [Sophiam] Dim 21 Jan - 1:22 ()
Night of Lust
Sophiam


Ce soir, je bossais pas, j'étais libre comme l'air, plus libre que jamais, et plus le temps passait plus je me sentais libérée, plus les limites semblaient être loin de mon être. Et ça me faisait tellement marrée, franchement, j'en rigole tellement, c'est dingue, les gens s'rendent compte de rien, alors que moi, si. Ils sont tellement pathétiques, j'aime tellement foutre le bordel, c'est ça qui est merveilleux. Mais ce soir, j'avais envie d'une personne en particulier, j'avais envie de quelques choses de violent, de bestial presque, quelques choses de mémorable. Alors, je m'étais mise sur mon trente et un. Je m'étais mise tout en beauté, une beauté fatale qui allait tous les faire tomber, ils allaient tous fondre en me voyant, bavant comme cela n'était pas possible. Mais c'était pas eux que je voulais, non, c'était une autre cible, une cible normalement inaccessible, mais une cible qui était à ma portée, à la mienne, oui monsieur dames ! C'est pas tout le monde qui peut se vanter d'avoir la patronne du Moulin Rouge sur son tableau de chasse. En vrai, j'm'en vante pas, mais je pourrais, je pourrais tous les faire bander comme des taureaux en leur racontant que j'étais avec elle, un soir comme ça. Juste nous imaginer, elle et moi, dans un lit, nue en train de commettre ce péché, ça devrait les mettre en joie ces petits veinards. Je suis belle avec ma petite coupe de cheveux spéciale, et puis cette robe, elle laisse juste voir ce qu'il faut pour ne laisser place à aucune interprétation, tout est explicite, mais je vais juste casser des nez, quand ils regarderont avec trop d'insistance, pour leur montrer que c'est moi le patron, et qu'ils ne sont que de vulgaires chiffes molles. Alors, voilà, je me déplace, il est déjà tard, trop tard mais justement, c'est ce qui m'intéresse, car au moins, je vais pouvoir casser des mâchoires sans problème, et je pourrais l'avoir pour moi toute seule, y'a personne qui viendra me la piquer, et on pourra s'envoyer contre les murs, partout, sans qu'on nous dise quoique ce soit. Je balade à pieds dans la rue, j'ai pas peur de faire des rencontres louches. D'ailleurs, y'a un type qui me suit depuis trois pâtés de maisons. Je sais qu'il en veut à mon derrière, mais je sais surtout qu'il n'aura rien du tout. Il va juste se prendre mon poing dans la figure. Alors, je fais un petit détour, et je me cache derrière une poubelle. Il est perdu, il me voit plus et bim, dans sa face de cake moisi. Y'a une dent qui me reste sur le poing. J'lui la jette en pleine face, dans l'oeil, ça doit faire mal, mais il est tellement surpris, qu'il bouge plus, moi, je peux continuer ma route sans problèmes comme ça. J'suis plus très loin du Moulin Rouge, dire qu'à une époque, ils faisaient du grain avec ce moulin, aujourd'hui aussi vous me direz, mais c'est pas le même genre. Alors, je passe par l'entrée de service. Ouais, je sais, je suis pas vraiment d'ici, mais je connais bien la patronne, elle m'dira trop rien, au contraire, je suis sûre que ma présence ici lui plaira. Alors, je fais mon entrée, et je me dirige vers l'éléphant, vous savez, celui qui a une trompe énorme qui pourrait satisfaire n'importe qu'elle jeune femme. Sophie est là, elle vient de se faire offrir un verre par une bande de beaux gosses, une belle bande de loosers si vous voulez ma parole. Mais elle est gentille, elle leur fait un petit signe, comme s'ils pouvaient se l'acheter avec un verre de chez elle en plus. Ils savent pas à qui ils ont à faire, c'est sur, alors je prends place parmi eux.

" Excusez-moi, j'ai vu qu'il restait une place de libre, j'espère que ça vous dérange pas si je m'enjaille un peu avec vous vu que vous venez d'offrir un verre à la patronne des lieux comme ça au calme, je me suis dis qu'il faudrait vous donnez un petit coup de mains pour que vous puissiez ne serais-ce que loucher sur ces seins. "

Et en disant ça, je vois qu'ils me regardent tous d'un air complètement ahuri. En fait, je les teste juste, pour voir s'ils sont du genre à résister à la tentation, mais tout de suite, ils me matent les nibards, comme ça au calme. Alors, je me mets à rire, j'avais dis que je casserais des nez, et bien ils vont être servis.

" Je vois, une belle plante se met sur votre route, et vous ne pouvez pas vous empêcher de jouer les gros porcs les gars. Forcément, je me suis habillé d'une façon aguicheuse, mais vous êtes pas obligés de regarder. Je me disais que peut être je pourrais vous aider, en vrai, continuer à vous branler la nouille, vous n'arriverez à rien. "

Et je donne un bon coup de coude dans le nez de celui qui est à ma droite, et un bon coup de poings à celui qui est à ma gauche, rapidement, limite, ils ne s'en rendent pas compte, mais je me suis déjà levée de la table, et je vais en direction de la sublime Sophie, en mode killeuse. Tout le monde me regarde c'est un truc de fou, comme si je venais d'une autre planète. Ils aiment pas trop être dérangés par un bout de femme forte, non, ils préfèrent sans doute que j'reste derrière le comptoir, ou dans une cuisine à faire à manger, ou encore à laver leur saleté. C'est dingue ces préjugés qu'les gens peuvent avoir. Alors, je me rapproche de Sophie, et je prends place à ces côtés. Je m'assois juste à côté d'elle.

" Salut beauté. "


Et je lui fais un petit clin d'oeil en venant doucement mais sûrement caresser son épaule droite du dos de ma main gauche, juste pour la chauffer un peu, car je ne doute pas qu'elle n'a rien raté du spectacle que je viens de lui offrir, et tout ceci gratuitement évidemment. Elle est là, celle que je voulais voir ce soir, celle en qui je voulais m'abandonner complètement, j'espère qu'elle est prête en tout cas, car moi je le suis.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t293-sophie-asmodee-lovett-d
Démons
homecoming : 29/10/2016
Messages : 1869
Louis d'or : 903
pretty face : Barbara Palvin
julius caesar : Junkie
legends never die : Ange déchu, devenu démon. Commandant de la sphère de la luxure.
the mighty bush : Pouvoirs classiques d'un démon: force surhumaine, téléportation, résistance au feu.
Possède également le don de séduction instantanée. Elle peut séduire n'importe qui et de pousser cette personne à succomber à la luxure. Elle possède également le don de manipulation des désirs. Elle peut manipuler les désirs et pulsions sexuelles de n'importe qui. Enfin, elle possède le don de contrôle de la douleur. Elle peut infliger une douleur à n'importe qui mais elle peut l'atténuer ou la transférer à quelqu'un d'autre.

Allegeance : Elle est loyale à Lucifer.
these streets : Elle sait que les 2% qui sont revenus à Paris sont des démons et des anges mais elle ignore que les Dieux sont également présents.

Sujet: Re: Night of lust [Sophiam] Mar 23 Jan - 18:29 ()

Night of lust

Mes doigts saisirent la paille qui vint remuer doucement le contenu, la menthe et les glaçons tournoyaient dans mon verre dans une danse ralentie. Je saisis le verre pour prendre la paille entre mes lèvres et aspirer le liquide. Le goût était vraiment exquis. J’appréciais tout ce que l’on servait ici et j’imagine que le barman avait redoublé d’effort afin de ne pas me décevoir avec cette boisson. Il avait bien raison, je n’aimais pas être déçue. Je balayais la salle du regard avant qu’une silhouette m’interpelle. C’était elle. Siam. Elle avait donc décidé de venir faire un tour ici ce soir. Un léger petit sourire s’afficha sur mon visage tandis que mes yeux parcouraient la tenue qu’elle avait arborée ce soir. De quoi mettre l’eau à la bouche, elle savait choisir les tissus pour plaire ou convaincre. Mes yeux parcouraient donc ses pas et je la vis s’installer à la table des hommes qui venaient de m’offrir un verre. Cependant, je ne pouvais entendre ce qu’ils disaient, mais je vis très bien les coups qu’elle venait de porter, me surprenant quelque peu avant qu’elle se lève et vienne s’installer au bar, à côté de moi. Elle me salua et je lui fis un sourire, laissant le dos de sa main venir effleurer mon épaule alors que je fis un signe au barman de lui servir un verre.

« Que désirez-vous, mademoiselle ? » Demanda-t-il, prêt à lui servir ce qu’elle désirait alors que je bus une gorgée de mon verre avant de le reposer sur le bar, délicatement, posant mes yeux sur Siam, penchant doucement ma tête sur le côté.

« Depuis quand je t’autorise à blesser ma clientèle, hum ? »
Demandais-je à la jeune femme avant d’esquisser un sourire. Elle n’y allait jamais de main morte, Siam, je le savais très bien et ça m’amusait même. C’est pourquoi elle était videuse à la boîte de nuit, d’ailleurs. Personne ne se doutait de son talent à botter les culs et pourtant, elle était la meilleure de mon personnel et c’est pour cela que c’était amusant. Voir les hommes se moquer d’elle alors qu’elle leur demandait de sortir avant de les empoigner et de les jeter dehors. Heureusement, je n’avais pas forcément une mauvaise clientèle, mais dans un milieu comme le mien, ça finissait de temps en temps par dégénérer.

« Ton boulot là-bas te monte trop à la tête, j’ai l’impression. »
Dis-je d’une douce voix, faisant référence à ce fameux boulot qu’elle avait pour moi. « Mais je suis contente de te voir, tu ne passes pas souvent ici. » Ajoutais-je. C’est vrai qu’elle ne venait pas beaucoup au Moulin Rouge, souvent occupée ailleurs et j’étais plutôt contente de la voir, ce soir, bien que je ne savais pas vraiment pourquoi elle venait. Enfin… A voir sa tenue et sa main qui effleurait mon épaule, je commençais tout doucement à comprendre la finalité de tout ceci. Et ça m’amusait. Cette humaine semblait apprécier de plus en plus ma présence et c’était quelque chose dont j’étais plutôt fière.  



Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1298-la-rose-n-a-d-epines-q
Revolutionnaires
homecoming : 05/01/2017
Messages : 305
Louis d'or : 1347
pretty face : Bridget Satterlee
julius caesar : Fae & Helpers
the mighty bush : Superforce, je crois que c'est assez explicite pour que j'en dise plus, non ? En gros, je vous mets un pain dans la gueule et vous avez mal, voilà.
Allegeance : Je sais pas comment on pourrait me qualifier, je pense que je suis un peu l'opportuniste de service qui a suivi sa cousine et qui a trouvé ça cool. Après voilà, je veux des réponses, mais si je les ai pas, je m'en fous. Si je peux foutre un peu plus le boxon en ville, c'est bien aussi, m'voyez ?
these streets : Y'a un truc, c'est plus que certains. Quoi ? Je sais pas exactement, je vous l'avoue, mais y'a un truc. Mes cousins sont un peu louche, et puis tout ceux qui sont revenus aussi, enfin certains.

Sujet: Re: Night of lust [Sophiam] Mer 24 Jan - 19:11 ()
Night of Lust
Sophiam


Une entrée discrète, c'est ce que je n'avais pas voulu faire, et à en croire les regards qui s'étaient portés sur ma personne, c'était assez réussi. Cela m'faisait sourire, les gens sont toujours obnubilé par ce qui les dépasse un peu. Pourtant, ici, ils doivent voir l'habitude de voir des shows hors normes, exceptionnel, mais peut être pas des personnes comme moi qui savait se faire remarquer d'une drôle de façon. Pour moi, c'était avec un naturel déconcertant que j'agissais de la sorte, parce que finalement, je m'en fichais bien de toutes ces personnes, notamment de ces loubards à qui j'avais donné quelques coups pour avoir regardé avec trop de bave ma poitrine. Ils n'ont même pas essayé de faire ça discrètement, c'est dingue quand même. Alors, ils avaient eu la monnaie de leur pièce tout simplement, que ça leur plaise ou pas du tout d'ailleurs. Ce n'était pas mon problème, j'aimais mettre des coups, ils s'en remettraient de toute évidence, mais cela leur prouverait qu'une femme, n'est pas simplement un objet, que je n'en suis pas un et que Sophie non plus d'ailleurs. En tout cas, le barman avait accouru sur le signe de cette dernière pour me porter une attention toute particulière. Il me demandait ce que je voulais. Je faisais mine de réfléchir en posant mon index droit sur mes lèvres.

" Servez moi ce que vous avez de meilleur. "

Je ne savais vraiment la carte des propositions qu'il y avait ici. Je connais celle de "Et elle croqua la pomme", mais celle du Moulin Rouge, non, même s'il devait y avoir quelques ressemblances. Alors, je lui demandais de me surprendre, je verrais ainsi s'il me donne vraiment ce qu'il a de meilleur. Je le pense car, il a bien vu que j'étais une proche de sa patronne, alors il ne pouvait pas vraiment se planter. Sophie ne manqua pas de me faire la remarque à propos de mes précédents gestes. On pourrait croire que c'est une accusation grave, mais elle me connaissait bien, et savait que je n'avais pas frapper sans raisons.

" Si tu savais ce qu'ils ont pu dire sur toi, je ne pouvais pas laisser ça impuni, et puis, c'était limite s'il ne bavait pas sur mon décolleté, ce manque de respect, je te jure. C'est pour ça que j'ai donné quelques coups. J'aurais été au boulot, je les aurais simplement viré. Mais je suis pas au boulot, alors, j'ai été sage. "


Si l'on peut dire évidemment, car j'aurais pu m'abstenir de donner des coups, mais ces pervers le méritaient, pour moi en tout cas, ils le méritaient. J'en riais presque alors que le serveur m'apportait un cocktail que je ne connaissais pas vraiment. Je le remerciais du regard alors que j'en buvais une première gorgée, satisfaite de ce qu'il avait pu me faire. Il sembla soulagé et alla s'occuper d'autres clients qui attendaient d'être servis. Elle me disait que mon boulot me montait trop à la tête, ce qui m'fit sourire. Elle n'avait peut être pas tord, mais quand on l'insultait de la sorte, ça ne me plaisait pas. S'ils avaient eux les couilles de venir le dire en face plutôt que d'offrir un verre, là j'aurais dis bravo les gars, mais non, ils étaient restés loin à fantasmer dans leur coin.

" Je l'aime bien mon boulot, c'est cool de casser des mâchoires je trouve. Mais promis, la prochaine fois, je ferais plus attention, enfin, je serais plus discrète. "

Parce que oui, je savais l'être quand les circonstances l'exigeaient vraiment. Là, ça ne l'exigeait pas, mais sur mon lieu de travail, il y a un paquet de types qui se sont fait refoulés, ou vidés sans que personne ne s'en soit rendu compte. Faut dire que parfois, je les saisis au bon moment. En tout cas, elle était contente que je passe au Moulin Rouge, car mine de rien, je ne passais jamais ici, de façon rare, exceptionnelle. Sur mes soirées de libres, je ne venais pas ici, j'allais ailleurs en général. Elle le savait bien, mais ma présence lui faisait plaisir, ce qui me ravissait.

" Tu sais très bien qu'il ne faut pas abuser des bonnes choses. Je ne veux pas que tu deviennes trop accroc à ma personne. "

Un petit haussement de sourcils équivoque pour lui prouver que je venais pour elle, le cadre ici m'importait peu, même si je connaissais l'existence de ces belles chambres, à l'étage, où il était possible de s'envoyer en l'air sans problème. D'ailleurs, si l'idée lui plaisait, il serait possible d'en emprunter une très prochainement. Je sirotais un peu plus mon cocktail qui était très bon.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t293-sophie-asmodee-lovett-d
Démons
homecoming : 29/10/2016
Messages : 1869
Louis d'or : 903
pretty face : Barbara Palvin
julius caesar : Junkie
legends never die : Ange déchu, devenu démon. Commandant de la sphère de la luxure.
the mighty bush : Pouvoirs classiques d'un démon: force surhumaine, téléportation, résistance au feu.
Possède également le don de séduction instantanée. Elle peut séduire n'importe qui et de pousser cette personne à succomber à la luxure. Elle possède également le don de manipulation des désirs. Elle peut manipuler les désirs et pulsions sexuelles de n'importe qui. Enfin, elle possède le don de contrôle de la douleur. Elle peut infliger une douleur à n'importe qui mais elle peut l'atténuer ou la transférer à quelqu'un d'autre.

Allegeance : Elle est loyale à Lucifer.
these streets : Elle sait que les 2% qui sont revenus à Paris sont des démons et des anges mais elle ignore que les Dieux sont également présents.

Sujet: Re: Night of lust [Sophiam] Mar 30 Jan - 21:08 ()

Night of lust

Siam savait soigner ses entrées et ses tenues. Tout était toujours très à mon goût lorsque je la voyais, car elle savait ce qui me plaisait. Je la soupçonnais même de le faire exprès, mais je n’allais pas m’en plaindre. J’appréciais vraiment ses petites intentions et j’espérais en avoir encore davantage au fil du temps. Je ne m’en lassais pas. Siam était une des rares humaines que j’appréciais particulièrement, car, outre son physique avantageux que j’aimais explorer, son caractère me plaisait. Cette petite n’avait pas froid aux yeux. Quoi qu’il en soit, si elle avait frappé ces types, c’était parce qu’ils avaient mal parlé sur mon dos et j’eus un petit rire. Ils n’étaient pas les premiers et pas les derniers. Je ne me formalisais clairement pas sur ce genre de choses… Il ne fallait simplement pas que je l’entende de mes propres oreilles afin de répliquer. Mais qu’importe, Siam devait être probablement la cible de telles choses, également. « C’est garde du corps que tu aurais dû être, afin de protéger mon corps et ma réputation. » Dis-je avec un petit clin d’œil. D’ailleurs, je vins trinquer avec elle, car elle avait enfin reçu son verre. J’avais même vu les regards du barman sur elle. Siam ne le laissait pas indifférente et j’étais certaine qu’il lui avait préparé son meilleur cocktail, d’un bleu océan dans lequel on pouvait s’y perdre facilement. Une spécialité maison dans laquelle il avait ajouté quelques alcools qui ne devaient pas s’y trouver, car plus chers, mais qui donnaient un goût exquis.

Siam appréciait son boulot et j’étais ravie de l’entendre. J’aimais la voir épanouie là-dedans et elle était une videuse de talent. Je ne le disais jamais assez du plaisir que j’avais à voir la tête des hommes qui pensaient avoir à faire à une petite frêle. Je lui avais donc avoué être contente de la voir et sa remarque me fit doucement sourire en posant mon verre sur le bar.

« Allons, Siam… Tout le monde le sait que c’est à moi que tu es accrocs. » Dis-je avec un petit clin d’œil en venant passer une main dans ses cheveux pour en chasser une mèche vers l’arrière, avant de venir effleurer sa joue et de retirer ma main pour attraper la paille que je vins remuer dans le verre avant de le saisir et d’achever la boisson. Je fis signe au barman de me resservir et je souris à ce dernier avant de le voir partir avec mon verre afin de me préparer un nouveau cocktail.

« T’as eu droit à un cocktail spécial. Je crois qu’il t’apprécie plutôt bien, à mon humble avis. » Dis-je avec un sourire malicieux avant de jeter un bref regard autour de la salle. Il y avait toujours du monde de présent, l’ambiance était appréciable et les clients discutaient ou cherchaient d’autres services qui demandaient moins de paroles, mais plus d’actions. « Tu devrais venir plus souvent ici… Je suis sûre que tu te plairais. Et tu ferais plaisir à quelqu’un. » Dis-je avec un clin d’œil. Je parlais également du barman même si cela me ferait également plaisir de la voir davantage. Il est vrai que je n’avais pas l’occasion de passer tout le temps à la boite de nuit.



Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1298-la-rose-n-a-d-epines-q
Revolutionnaires
homecoming : 05/01/2017
Messages : 305
Louis d'or : 1347
pretty face : Bridget Satterlee
julius caesar : Fae & Helpers
the mighty bush : Superforce, je crois que c'est assez explicite pour que j'en dise plus, non ? En gros, je vous mets un pain dans la gueule et vous avez mal, voilà.
Allegeance : Je sais pas comment on pourrait me qualifier, je pense que je suis un peu l'opportuniste de service qui a suivi sa cousine et qui a trouvé ça cool. Après voilà, je veux des réponses, mais si je les ai pas, je m'en fous. Si je peux foutre un peu plus le boxon en ville, c'est bien aussi, m'voyez ?
these streets : Y'a un truc, c'est plus que certains. Quoi ? Je sais pas exactement, je vous l'avoue, mais y'a un truc. Mes cousins sont un peu louche, et puis tout ceux qui sont revenus aussi, enfin certains.

Sujet: Re: Night of lust [Sophiam] Mer 31 Jan - 15:30 ()
Night of Lust
Sophiam


Elle avait eu un petit rire à propos de ce que je lui disais. Sans doute qu'elle n'était pas étonnée qu'on parle de cette façon de son si parfait physique, sans doute aussi que ça ne l'étonnait pas que je réagisse de la sorte, car personne ne me parle ou ne me regarde de cette façon sans mon autorisation au préalable, personne, sauf peut être Sophie évidemment, mais c'est un cas un peu à part, il faut bien se l'avouer. Je ne sais pas pourquoi je l'avais mise à part de cette façon, peut être parce que je l'aimais un peu trop, je ne saurais dire, pourtant, nous n'étions pas un couple, elle était ma patronne, j'étais son employée dans la plupart des cas, sauf ici, je ne suis qu'une invitée, et elle est mon amie, une amie proche, intime même devrais-je dire. Mais je n'étais pas jalouse, elle pouvait faire ce qu'elle désirait de son corps si bien proportionné. Il faut l'avouer, ces formes sont généreuse, parfaitement équilibré, c'est presque indécent. Elle me dit donc que c'est garde du corps que j'aurais du faire, son garde du corps qui la colle de près pour que personne ne puisse lui faire du mal. C'est quelques choses qui aurait pu me plaire, c'est quelques choses que je faisais presque quand elle venait à Et elle croqua la pomme, personne ne pouvait la toucher de façon incongrue. Et cela me fit sourire.

" Garde du corps, ça serait marrant oui, ça en surprendrait plus d'un sans doute. Mais c'est ce qui serait extrêmement drôle. Je vois déjà les titres dans les journaux : Sophie Lovett vire tous ces gardes du corps pour embaucher Siam de Stahl. Et dans le contenu de l'article t'aurais mes exploits du Dare or Die pour justifier ce choix, je suis sûre. S'ils sont bien renseigné, ils diraient peut être même que l'habit ne fait pas le moine, que je cache bien mon jeu. "

Mais bien souvent, ils ne savent pas pour ma force surhumaine, et encore moins pour ma maîtrise du sang qui est nouvelle, apparue après le Dare or Die justement, avec ce symbole sur mon poignée. Je ne me suis pas amusé à savoir ce qu'il signifie, je m'en fous, mais j'aime bien cette nouvelle capacité. Je me suis entraîné pour la maîtriser, mais, quand même, ça me fatigue plus que d'user de ma force car je dois me concentrer alors qu'user de ma force est quelques choses qui se fait avec un naturel déconcertant. Le barman m'apporta alors mon verre, et nous trinquions avec Sophie. Je ne savais pas ce qu'il avait pu mettre dedans, mais c'était bon, j'aimais bien le rendu final du mélange, la couleur aussi était chouette. Je lui disais donc que j'aimais bien mon boulot et que je n'allais pas venir ici trop souvent pour qu'elle ne devienne pas accroc, mais elle retournait bien vite la situation dans le sens inverse ce qui me fit échapper un petit gloussement, pas forcément très discret cependant. Elle n'avait peut être pas tord, même si je préférais que ça soit dans l'autre sens. Elle vint me dire alors que j'avais eu droit à un cocktail spécial, que le barman m'appréciait plutôt bien ce qui me fit sourire à nouveau. Il faisait ça car il avait bien vu que j'étais proche de la patronne, il voulait surtout bien faire et peut être aussi impressionner un peu sans doute. Si j'avais été seule, sans Sophie, je doute qu'il se soit amusé à me faire spécifiquement ce cocktail avec ce petit truc en plus. Mais je riais surtout parce que Sophie disait cela en toute humilité.

" Depuis quand ton avis est un humble avis. Je suis sûre qu'il fait ça parce que tu es avec moi, sinon, il n'aurait pas fait aussi bien crois moi. Il veut surtout impressionner. "

J'avais dis cela de façon plus discrète, même si je suis une langue de vipère parfois, il n'était pas très loin, et je ne voulais pas le blesser moralement de façon inutile alors qu'il faisait le cocktail de Sophie. Elle vint alors me dire que je devrais passer plus souvent ici, que je pourrais m'y plaire, et elle n'avait sans doute pas tord, mais que je pourrais plaire à quelqu'un, mais parlait-elle d'elle ou de lui ? Mais son clin d'oeil me faisait comprendre que c'était surtout d'elle qu'elle me parlait. Il faut dire que si elle était souvent au Moulin Rouge, elle passait moins à Et elle croqua la pomme, mon lieu de travail. Mais elle n'avait pas à s'en faire, quand je suis dans les parages, tout allait comme sur des roulettes.

" Je ferais peut être un effort alors, mais tu sais, je travaille beaucoup, j'ai pas tant de temps de libre que ça pour venir ici. Si tu veux que je vienne plus souvent, va falloir que je négocie pas avec ma patronne pour qu'elle me laisse un peu plus de temps libre. "

Et j'éclatais de rire à nouveau. Je parlais de ma patronne comme si c'était quelqu'un d'autres alors que j'étais en train de lui parler. Le barman apporta alors son cocktail à Sophie, sans doute le même que précédemment, je n'avais pas vraiment fait attention.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t293-sophie-asmodee-lovett-d
Démons
homecoming : 29/10/2016
Messages : 1869
Louis d'or : 903
pretty face : Barbara Palvin
julius caesar : Junkie
legends never die : Ange déchu, devenu démon. Commandant de la sphère de la luxure.
the mighty bush : Pouvoirs classiques d'un démon: force surhumaine, téléportation, résistance au feu.
Possède également le don de séduction instantanée. Elle peut séduire n'importe qui et de pousser cette personne à succomber à la luxure. Elle possède également le don de manipulation des désirs. Elle peut manipuler les désirs et pulsions sexuelles de n'importe qui. Enfin, elle possède le don de contrôle de la douleur. Elle peut infliger une douleur à n'importe qui mais elle peut l'atténuer ou la transférer à quelqu'un d'autre.

Allegeance : Elle est loyale à Lucifer.
these streets : Elle sait que les 2% qui sont revenus à Paris sont des démons et des anges mais elle ignore que les Dieux sont également présents.

Sujet: Re: Night of lust [Sophiam] Dim 4 Fév - 15:44 ()

Night of lust

La venue de Siam était ma petite illumination de la soirée… Une soirée somme toute normale, avec les clients qui vont et qui viennent. D’autres qui tentent parfois leur chance avec moi, bien que cela m’amuse, car certains nouveaux clients ignorent que je suis la patronne de ces lieux… Après tout, je suis jeune, du moins… mon hôte. Ils pensent parfois que je suis une cliente ou une danseuse, voir même une prostituée. Ils tombent souvent de haut lorsque je leur avoue qui je suis et ça me plait, à chaque fois. Mais ce soir, cette soirée ne s’annonçait pas normale, car Siam venait bousculer un peu les habitudes que j’avais prises. Sa remarque concernant le fait qu’elle aurait dû être mon garde du corps me fit sourire. Il est vrai qu’elle passait inaperçue avec sa petite carrure, mais il ne fallait pas s’y tromper, elle était une véritable lionne en réalité. Elle savait se battre et donner des coups sans avoir peur d’en recevoir, c’était ce qui me plaisait, chez elle, en plus de sa personnalité électrique qui avait l’art de me plaire.

« Tu caches très bien ton jeu, avec ton petit corps. Mais c’est une véritable lionne qui se cache en dessous. » Dis-je avec un petit clin d’œil, sachant très bien qu’elle pouvait interpréter le fait que je lui dise qu’elle était une lionne de différente manière… Car oui, elle pouvait l’être dans différentes situations. Mais pas besoin d’entrer dans les détails, elle comprenait très bien ce genre de chose. Et puis la discussion dériva sur le barman, celui-là même qui avait fait le cocktail de la belle brune, un cocktail qui était vraiment très joli, mais elle disait que c’était surtout pour impressionner, car elle se trouvait en ma compagnie. Le connaissant, je ne pensais pas qu’il n’y avait que ça, bien que ça puisse influencer également. Il n’avait plus rien à prouver, c’était un très bon barman qui savait faire des miracles avec les bouteilles qui se trouvaient autour de lui. En plus, il était très agile de ses mains, manipulant les bouteilles avec aisances en les faisant tourner pour offrir, parfois, un joli petit spectacle.

« Il n’a plus besoin de m’impressionner. »
Dis-je en souriant à Siam, non loin de moi l’idée de lui insuffler des pensées particulières. Il ne s’était rien passé entre lui et moi. Disons que j’évitais un maximum les relations avec mes employés, mais Siam était une particularité… Je m’étais laissée tenter par la belle brune et j’avais apprécié la chose ! Aujourd’hui, notre relation était à la fois professionnelle et personnelle, mais jamais l’une n’interférait avec l’autre. Si j’avais quelque chose à dire sur Siam, un comportement que je n’avais pas apprécié lors de son job, je lui disais, sans filtre, mais ça se passait bien.

Lorsque le barman m’apportait mon verre, j’écoutais ce que disait Siam, me promettant qu’elle essayerait de passer davantage si elle pouvait négocier avec sa patronne. Un nouveau sourire s’afficha à mon visage avant de porter mon verre à mes lèvres l’espace d’un instant et d’en goûter la saveur. Un bref sourire au barman pour lui faire comprendre que j’appréciais avant de reporter mon attention sur la belle demoiselle.

«  Difficile… J’ai cru comprendre qu’elle était difficile en négociation et qu’il fallait bien savoir s’y prendre avec elle ! »
Dis-je, me prêtant au jeu que Siam avait instauré en parlant de moi comme s’il s’agissait d’une autre. « Enfin, tu as toujours su convaincre alors je ne me fais pas de souci pour toi, n’est-ce pas ? » Dis-je avec un petit clin d’œil complice.


Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1298-la-rose-n-a-d-epines-q
Revolutionnaires
homecoming : 05/01/2017
Messages : 305
Louis d'or : 1347
pretty face : Bridget Satterlee
julius caesar : Fae & Helpers
the mighty bush : Superforce, je crois que c'est assez explicite pour que j'en dise plus, non ? En gros, je vous mets un pain dans la gueule et vous avez mal, voilà.
Allegeance : Je sais pas comment on pourrait me qualifier, je pense que je suis un peu l'opportuniste de service qui a suivi sa cousine et qui a trouvé ça cool. Après voilà, je veux des réponses, mais si je les ai pas, je m'en fous. Si je peux foutre un peu plus le boxon en ville, c'est bien aussi, m'voyez ?
these streets : Y'a un truc, c'est plus que certains. Quoi ? Je sais pas exactement, je vous l'avoue, mais y'a un truc. Mes cousins sont un peu louche, et puis tout ceux qui sont revenus aussi, enfin certains.

Sujet: Re: Night of lust [Sophiam] Mar 13 Fév - 1:32 ()
Night of Lust
Sophiam


C'est vrai, je cache plutôt bien mon jeu en règle général, après, certains le connaissent un peu, ceux qui me suivent, ceux qui me connaissent vraiment, mais la plupart, non. La plupart ne connaissent pas ma force, et même si durant le Dare or Die, ils m'ont vu frapper des personnes, cela pouvait semblait paraître normal, pas besoin d'une force extraordinaire pour cela. Et puis après ce jeu, le contrôle du sang était arrivé, une capacité que je n'avais pas découvert de façon immédiate. Mais une fois que je l'avais découverte, j'avais pris mon pied, je m'étais entraîner dure pour maitriser cela un minimum, et plus le temps passait, mieux je le maitrisais, du moins, j'en avais l'impression. Je disais donc à Sophie que je pourrais être son garde du corps, cela ne me choquerait pas, mais par contre, ça en choquerait d'autres. J'en souriais, parce que finalement, ça m'amusait. Elle me disait que je cachais bien mon jeu mais qu'elle le connaissait, que j'étais une vraie lionne à l'intérieur, et elle n'avait pas tord. Quand je pars dans le game, personne ne peut vraiment m'arrêter, rien ne m'arrête, le jeu se finit quand j'en ai envie ou presque. Alors pour lui prouver que j'étais une vraie lionne, je rugissais de façon presque véritable, en montrant mes crocs, mes griffes aussi. J'étais prête à lui sauter dessus, à la manger toute crue, même si cette étape là allait se faire un peu plus tard dans un lieu plus intime bien entendu, même si le faire à la vue de tous ne me dérangerait pas le moins du monde. Je n'étais pas pudique, mais bon, la patronne des lieux ne voulait sans doute pas s'exhiber de façon aussi ostensible au vue de sa clientèle. Nous parlions alors du barman, ce qui me fit sourire à nouveau. Il n'était pas moche loin de là, mais je n'étais pas venue ici pour lui, et sans doute que je n'y reviendrais jamais pour lui, il ne faut pas se leurrer, il n'arrive pas à la cheville de Sophie même s'il y a clairement plus moche que lui. Elle me disait qu'il n'avait plus besoin de l'impressionner.

" Oh, je n'en doute pas une seule seconde, mais moi, je ne le connais pas. Moi, il a besoin de m'impressionner pour qu'il existe à mes yeux. Mais c'est vrai qu'il n'est pas si moche que ça. Et puis, si c'est un bon barman, il doit être habile de ces mains je suppose. "

Et je ne disais pas cela seulement pour parler des cocktails qu'il semblait si bien faire, non, mais pour d'autres pratiques un peu moins orthodoxes évidemment. J'en souriais alors qu'il apportait son verre à Sophie. Elle en buvait une gorgée, satisfaite du goût visiblement, avant qu'elle ne reporte son attention sur moi et que nous parlions de ma patronne, qui était difficile en affaire, ma patronne que j'avais devant moi, mais nous faisions comme si elle était une autre bien entendu et Sophie jouait le jeu à merveille. On aurait vraiment pu croire que je parlais de quelqu'un d'autres alors que non, c'était bien de la sublime jeune femme qui était devant moi.

" C'est vrai, il parait que j'ai les arguments qu'il faut pour convaincre n'importe qui que je suis une sainte. Tu crois que ma patronne acceptera cette condition ? Tu penses vraiment qu'elle osera dire oui face à autant d'audace ? "

Et je faisais mon regard de chat potté, prête à éclater en larmes si jamais je ne trouvais pas faveur à ma requête. J'étais douée pour ça quand je le voulais, et Sophie ne dira sûrement pas non, car elle semblait véritablement apprécier ma présence ici. Là où je travaillais, c'était son deuxième boulot en quelques sortes, mais ici, ici, elle était encore plus présente, encore plus sexy, encore plus désirable et sans doute que nous ne tarderions pas à passer dans une pièce plus intime, sans doute que cela va se faire sous peu.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t293-sophie-asmodee-lovett-d
Démons
homecoming : 29/10/2016
Messages : 1869
Louis d'or : 903
pretty face : Barbara Palvin
julius caesar : Junkie
legends never die : Ange déchu, devenu démon. Commandant de la sphère de la luxure.
the mighty bush : Pouvoirs classiques d'un démon: force surhumaine, téléportation, résistance au feu.
Possède également le don de séduction instantanée. Elle peut séduire n'importe qui et de pousser cette personne à succomber à la luxure. Elle possède également le don de manipulation des désirs. Elle peut manipuler les désirs et pulsions sexuelles de n'importe qui. Enfin, elle possède le don de contrôle de la douleur. Elle peut infliger une douleur à n'importe qui mais elle peut l'atténuer ou la transférer à quelqu'un d'autre.

Allegeance : Elle est loyale à Lucifer.
these streets : Elle sait que les 2% qui sont revenus à Paris sont des démons et des anges mais elle ignore que les Dieux sont également présents.

Sujet: Re: Night of lust [Sophiam] Mer 14 Fév - 11:10 ()

Night of lust

Dans ce lieu de dépravation, difficile de faire abstraction de ce que l’on avait sous les yeux. D’ailleurs, la salle était souvent pleine à craquer et ce n’était pas pour rien. Je n’avais pas besoin d’user de mes pouvoirs sur ces gens pour qu’ils viennent ici passer du bon temps. D’ailleurs, ils ne se contentaient pas de profiter des filles à disposition. Non, ils profitaient également, et très souvent, du moment post-coïtal pour venir boire un verre et se dire que la fille qu’ils viennent de voir était une véritable déesse intérieure dans leurs tenues de satin. Mais ce qui m’intéressait surtout, c’est qu’ils reviennent encore et toujours… Qu’ils soient mariés ou pas, d’ailleurs. Ceci n’avait que peu d’importance ! On savait garder des secrets, ici. Enfin, presque.

Mes yeux se posaient sur Siam et un sourire s’afficha sur mon visage. En effet, sa supposition était probablement bonne concernant le barman, je n’en savais trop rien, je n’avais pas testé. Lorsqu’il arriva avec mon verre. Je vins l’interrompre un peu dans son travail.

« Mon amie, ici, se demande si vous êtes habiles de vos mains. » Dis-je en penchant doucement ma tête sur le côté. La question avait certainement dû surprendre le barman qui posa ses yeux sur Siam avant de me regarder quelques instants. Puis il posa à nouveau ses yeux sur Siam et amorça un sourire.

« Plutôt, oui. » Dit-il avec un clin d’œil et retourna à ses occupations. Je ne connaissais pas trop ce barman à ce niveau-là, mais je savais qu’un des barmans qui travaillait dans ma boîte de nuit était un véritable monsieur Grey, appréciant maîtriser les choses à sa façon, une façon qui ne plaisait pas toujours aux femmes, mais qui était tout aussi intéressante.

Mes yeux étaient de nouveau sur Siam et nous parlions de moi à la troisième personne, comme si je n’étais pas là afin d’accorder à Siam le loisir de venir plus souvent ici. Je buvais une gorgée de mon verre en l’écoutant parler. Oh oui, j’aimais tellement son audace, c’était ce qui la rendait attachante, à vrai dire. Je vins ensuite poser mon verre et passer une main dans ma chevelure pour prendre la parole.

« C’est possible. Mais tu sais, c’est une femme occupée, il faut souvent faire la queue pour avoir un rendez-vous avec elle. Mais je suis sûre qu’avec ton audace, tu ne devrais pas avoir de grandes difficultés à la convaincre, n’est-ce pas ? Peut-être t’accordera-t-elle le loisir de la convaincre un peu plus tard. » Dis-je en lui souriant. Comme elle le disait si bien, elle avait les arguments pour. Son petit visage angélique pouvait lui accorder accès à beaucoup de choses et son caractère permettait d’assouvir ses envies. Et moi, j’appréciais cela. Vas-y, bébé, j’aime te voir me convaincre !



Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1298-la-rose-n-a-d-epines-q
Revolutionnaires
homecoming : 05/01/2017
Messages : 305
Louis d'or : 1347
pretty face : Bridget Satterlee
julius caesar : Fae & Helpers
the mighty bush : Superforce, je crois que c'est assez explicite pour que j'en dise plus, non ? En gros, je vous mets un pain dans la gueule et vous avez mal, voilà.
Allegeance : Je sais pas comment on pourrait me qualifier, je pense que je suis un peu l'opportuniste de service qui a suivi sa cousine et qui a trouvé ça cool. Après voilà, je veux des réponses, mais si je les ai pas, je m'en fous. Si je peux foutre un peu plus le boxon en ville, c'est bien aussi, m'voyez ?
these streets : Y'a un truc, c'est plus que certains. Quoi ? Je sais pas exactement, je vous l'avoue, mais y'a un truc. Mes cousins sont un peu louche, et puis tout ceux qui sont revenus aussi, enfin certains.

Sujet: Re: Night of lust [Sophiam] Jeu 15 Fév - 18:38 ()
Night of Lust
Sophiam


Il est rare que je vienne au Moulin Rouge, mais ce soir, j'étais là. Mais étais-ce vraiment une punition ? Peut être car, j'avais été très vilaine, c'est vrai. C'était même devenue une de mes marques de fabriques pour ainsi dire mais bon, j'aime usé d'un fouet ou donner la fessée c'est tout un art d'être sexy. Il ne suffit pas de porter un string ou d'avoir un masque avec des plumes pour donner cette impression. Parfois une simple petite nuisette suffisait à les faire saliver. Mais au fond, il n'y en avait que très peu qui arrivaient à me rendre toute chose. Dans cette pièce, la seule qui puisse le faire, était à mes côtés. Peut être que le barman en était capable mais pour le moment, il ne m'avait pas convaincu de cela même si son cocktail était délicieux, ça ne fait pas tout. Alors lorsqu'il avait apporté son nouveau cocktail à Sophie, elle lui avait carrément posé la question, celle de savoir s'il savait se servir de ces mains et sa réponse n'était guère convaincante, pas à mon goût. Il ne semblait même pas sûr de lui alors que pourtant, ce n'est pas si compliqué que ça d'user de ces mains pour donner du plaisir, autrement que gustatif, n'est ce pas ? Son clin d'oeil m'avait presque laissée de marbre. De toute façon, il semblait avoir d'autres chats à fouetter puisqu'il était déjà repartie servir d'autres clients et clientes. Je ne devais pas réellement l'intéresser, mais ça tombait bien, car moi, c'était Sophie qui m'intéressait véritablement. Le barman aurait pu être une petite valeur ajoutée, mais il sera mieux à sa place, derrière le comptoir pour servir les autres et faire ce pourquoi il était payé. Il était donc plus agréable de parler de Sophie à la troisième personne, comme si elle n'était pas là, comme si elle était d'autant plus désirable. A mes yeux, elle l'était, et c'était ce que j'aimais chez elle. Elle était si naturellement sensuelle. Même à la supérette, elle l'était alors que pourtant le lieu ne s'y prêtait pas, c'est vous dire, mais ici dans son royaume, elle rayonnait d'une tellement façon que j'avais envie de la croquer là maintenant, tout de suite. Mais je me montrais patiente, le temps de boire mon cocktail et qu'elle finisse le sien pour aller dans un endroit plus privé que celui où nous étions actuellement bien entendu. Je comptais bien lui faire passer une petite nuit blanche, fatigante, éreintante même devrais-je dire, autant pour elle que pour moi d'ailleurs, mais c'était le jeu qui en valait la chandelle bien entendu.

" Pas trop tard alors j'espère, car j'avais prévu de passer la nuit à la convaincre de ma bonne volonté. Et j'en ai vraiment à revendre de la bonne volonté. "

En disant cela, je passais langoureusement ma langue sur mes lèvres comme pour la convaincre d'aller très rapidement échanger un peu de salive dans une des pièces au dessus. Mais c'était elle qui voyait bien entendu, je ne serais que son humble pourvoyeuse de plaisirs pour ce soir, et pour d'autres encore à venir très certainement, il ne fallait pas en douter.


- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t293-sophie-asmodee-lovett-d
Démons
homecoming : 29/10/2016
Messages : 1869
Louis d'or : 903
pretty face : Barbara Palvin
julius caesar : Junkie
legends never die : Ange déchu, devenu démon. Commandant de la sphère de la luxure.
the mighty bush : Pouvoirs classiques d'un démon: force surhumaine, téléportation, résistance au feu.
Possède également le don de séduction instantanée. Elle peut séduire n'importe qui et de pousser cette personne à succomber à la luxure. Elle possède également le don de manipulation des désirs. Elle peut manipuler les désirs et pulsions sexuelles de n'importe qui. Enfin, elle possède le don de contrôle de la douleur. Elle peut infliger une douleur à n'importe qui mais elle peut l'atténuer ou la transférer à quelqu'un d'autre.

Allegeance : Elle est loyale à Lucifer.
these streets : Elle sait que les 2% qui sont revenus à Paris sont des démons et des anges mais elle ignore que les Dieux sont également présents.

Sujet: Re: Night of lust [Sophiam] Hier à 13:51 ()

Night of lust

Un rire s’échappa à nouveau de mes lèvres en entendant Siam prendre à nouveau la parole. Quelle jeune femme pleine de vie… Si seulement elle savait qui j’étais, si seulement elle en avait conscience. Elle ne savait pas qu’elle en craquait pour la luxure en personne et ça, c’était un véritable péché mignon. J’adorais la voir succomber sans se soucier de tout ce qui pouvait en découler… Pour elle, j’étais simplement sa patronne ou son amante, de temps à autre. Elle n’avait aucune idée de qui je pouvais être, de tout ce qui pouvait se passer. Pourtant, je me languissais qu’elle commence à le découvrir, qu’elle sache qui j’étais réellement pour voir si sa vision allait changer. Pour voir si j’allais la dégoûter ou pire, la fasciner. Mais je n’étais pas prête à me compromettre, ni à compromettre mes congénères… Si Siam devait découvrir la chose, ça serait d’elle et non de moi. J’appréciais voir les gens se poser des questions sur ce qui se passait autour d’eux sans pour autant comprendre. Je m’approchai doucement de son oreille pour lui murmurer.

« Tu es pressée ? Peut-être es-tu déjà fatiguée ? Tu travailles de trop, certainement. » Dis-je en me reculant doucement, venant effleurer sa joue du dos de ma main, glissant deux doigts dans sa chevelure, tout du long. C’était doux et agréable au toucher. Siam, malgré son petit caractère fort et ses manières parfois masculines d’agir, savait prendre soin d’elle pour se montrer irrésistible. Je lui fis un petit clin d’œil avant de reprendre mon verre et de le porter à mes lèvres et de boire une gorgée avant de soupirer longuement.

« Tu sais, elle est curieuse de voir ce qu’est cette fameuse bonne volonté… » Ajoutais-je avec un certain sourire complice. Elle comprenait très bien ce que je voulais dire par là. La curiosité était un vilain petit défaut. Mais pour moi, la curiosité faisait partie des choses normales. J’étais curieuse et j’aimais développer cette curiosité. Cet endroit était un appel à la curiosité. On avait envie de se glisser dans chaque pièce pour découvrir ce qu’il s’y cachait, quel trésor on pouvait trouver… Et ça, c’était une chose que j’aimais, car à chaque fois, les clients revenaient pour tenter de voir ce qu’ils n’avaient pas pu voir… Ils aimaient observer chacune des employées, pouvoir les tester toutes aussi, pourquoi pas… La curiosité prenait souvent une forme de luxure, il ne fallait pas s’en cacher. Et il s’agissait de quelque chose dont je me nourrissais totalement, chaque jour que l’on me donnait dans cette ville. Je m’y plaisais beaucoup, car tout le monde jouait à mon jeu, entre ces murs.




Made by Neon Demon

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Night of lust [Sophiam] ()
Revenir en haut Aller en bas
 
Night of lust [Sophiam]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Wednesday Night Raw # 60
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)
Ready for it ?
Are you
i see how this is gonna go, touch me & you'll never be alone

a game of shadows :: Paris :: Nord-ouest :: dix-huitième arrondissement :: Pigalle :: Moulin rouge :: L'éléphant