boom bitch
Après un week end de liane foly, le forum ouvre ses portes !
Pour tout savoir sur les news de cette version, c'est par .
are you ready for it ?
Un cavalier de l'apocalypse, une pénurie inédite, un trésor chelou de ouf et surtout la fashion week...
Venez découvrir l'intrigue et ses quêtes ici.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 paint it black (sohan)
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t5189-paint-it-black-sohan
Newbie
homecoming : 30/01/2018
Messages : 9
Louis d'or : 69
pretty face : dylan o'brien
julius caesar : ultraviolences (a), black madness (p)
legends never die : démon de l'angoisse et lieutenant de la sphère de la peur.
the mighty bush : hallucination cauchemardesque. la peur, les cauchemars, les illusions pétrifiantes... c'est comme cela que tu t'y prends pour tétaniser tes victimes. tu leur prodigues aucune douleur physique, mais c'est bien connu que les plus grandes souffrances des êtres humains sont enfouis dans leurs souvenirs, leur imagination. le cerveau est l'arme la plus destructrice qui existe lorsqu'on y songe.
Allegeance : les démons, ta seule et unique famille, pauvre petit orphelin que tu es. tu t'accroches à eux comme à une bouée et, pourtant, ces derniers sont souvent responsables des cataclysmes que tu dois affronter. tu les vénères autant que tu les abhorres.

Sujet: paint it black (sohan) Mar 30 Jan - 23:15 ()
Sohan X. Lacombe
i'm a nightmare dressed like a daydream
Human name Lacombe. Patronyme provenant de la famille adoptive de ton hôte. Il a fait changer son nom lors de sa majorité, souhaitant se rapprocher davantage de ceux qui lui ont permis de vivre une vie à peu près normal.
They call me Sohan. Celui-là, tu ignores d'où il découle et tu t'en tapes un brin pour être franc. Tu n'as pas cherché à savoir comment ce prénom lui a été attribué, mais tu sais qu'il le porte depuis sa naissance.
laughter lines Vingt-six ans – en apparence, s'entend. Ni trop neuf, ni trop délabré. L'âge idéal pour reconstruire ce qui a été détruit.
moneymaker Illustrateur. Héritage de ton hôte que tu affectionnes particulièrement. Le seul et unique talent artistique que tu maîtrises à la perfection.
heart like that En couple par divertissement, par pur sadisme. Tu prends un malin plaisir à la faire souffrir, la jolie Sasha. Si naïve, si soumise, obéissant à tes moindres caprices. Que peux-tu demander de mieux d'une femme que tu n'aimes pas ?
Sex on fire Hétérosexuel. C'est avec les femmes que tu aimes partager ton lit. Tu ne peux pas vivre avec elles, mais tu ne peux pas vivre sans non plus. Aussi bien joindre l'utile à l'agréable.
Blood lines Orphelin. Bien que ton hôte ait été adopté par un jeune couple lorsqu'il était gosse, il ne demeure pas moins un bâtard qui a été abandonné par ses parents biologiques.
society Modeste. Après tout, tu gagnes ta vie en gribouillant des croquis sur des bouts de papier. Rien de bien fructueux.
home address Neuvième arrondissement. Lieu de débauche où les tiens sont rois et maîtres, où les êtres humains y sont prisonniers. Ça fait chier les anges et c'est exactement ce que vous voulez.
theme song Monster – Meg & Dia.
demon name Xezbeth est ton nom démoniaque. C'est par ce dernier que tes semblables t'interpellent.
for centuries Mille deux cents ans et des poussières. Un millénaire à errer pour enfin te poser et commencer à t'amuser.
this is gospel Démon de l'angoisse. Affliction, obsession. Tu te nourris du désordre psychologique tel un vautour affamé. Le désarroi dans les yeux de tes victimes te procurent un sentiment onirique que tu ne saurais décrire.
atmosphere Lieutenant de la sphère de la peur, c'est ton devoir de propager la terreur sur Terre. Fonction que tu diriges d'une main de fer qui plus est.
i'm the shadow on the moon at night
filling your dreams to the brim with fright
Jeune artiste incompris jeté à l'abandon, c'est dans ses coups de crayons qu'il trouvait la raison. Rêveur au talent démesuré et au passé nébuleux, c'est dans ses yeux qu'il se procurait l'espoir nécessaire pour renaître de ces cendres. Mauvais endroit au mauvais moment, c'est ainsi que tu t'es manifesté le dépouillant de son enveloppe charnel. Tu es sa rédemption, il est ta liberté. Tu as bien changé, qu'ils t'ont reproché. Parfois, il est préférable d'ignorer la vérité, que tu leur as répliqué. Usant de ton don pour les tétaniser, ils ont vite abandonné l'idée de te tirer les vers du nez. Chevalier de l'apocalypse et des songes mortels, tu erres ici et là, à la recherche d'une proie esseulée. Tu joues au jeu de l'homme mystérieux aux allures fiévreuses et aux désirs brûlants. Un regard accrocheur, un sourire enjôleur et te voilà rassasié jusqu'à la nuit tombée. Tu les empoisonnes de l'intérieur, t'accaparant leur esprit tel de vulgaire marionnette que tu contrôles à l'aide de tes doigts agiles. Sous ton emprise, ils t'appartiennent pendant un bref instant, te nourrissant de leurs hurlements de frayeur et leurs airs horrifiés. L'écho de ton rire carnassier qui écorche l'âme de tes prisonniers annonce la fin de la partie. Une seule issue possible et c'est ta victoire que tu célèbres à tout coup. Et il a suffi d'une nuit pour que tu te transformes en proie. Fils de Lucifer qui se fait battre à son propre jeu. Ce savoureux nirvana qu'elle t'a fait goûter, cette délectable douceur qu'elle t'a infligé. Chaque caresse t'arrachait un frisson, te mouvant de plus belle contre sa chair brûlante. Ses murmures érotiques qui apaisaient ta souffrance psychologique, ta damnation, tout n'était qu'une illusion, une utopie. Un rêve éveillé. Les arabesques que tu dessinais sur ses lèvres mielleuses lorsqu'elle se tortillait sous ton corps enflammé, envolé ! Cette drogue, elle te l'a arraché, t'abandonnant avec ton propre supplice comme seul compagnon. Et tu en redemandes. Encore et encore. Tu veux qu'elles arrêtent à nouveau, tes sombres pensées, l'espace d'une nuitée sous ses étreintes passionnelles. Effleurer ses courbes délicates une dernière fois. Une dernière fois avant de l'achever. Tu désires lui arracher la vie, sentir son sang couler entre tes doigts, l'entendre hurler, laissant derrière elle son calme effréné. Que ses ongles transpercent ta chair lorsque ses iris te supplieront de la laisser partir. Te venger. C'est tout ce que tu veux.
are you afraid of the dark ?
because my head is a very dark place
caractère violent ↯ cruel ↯ manipulateur ↯ possessif ↯ pervers ↯ sadique ↯ intelligent ↯ curieux ↯ persévérant ↯ bestial ↯ imprévisible ↯ sarcastique ↯ arrogant ↯ impitoyable ↯ susceptible
anecdotes Ta colère destructrice est aussi synonyme de faiblesse. Cette dernière comporte plusieurs interstices que tu ne peux colmater tel que la perte de contrôle et une certaine instabilité émotionnelle. Bien que t'utilises la peur de tes victimes pour les amadouer, il ne faut en aucun cas que tu te laisses bercer par les méandres de tes pensées sombres Tu aimes te sentir supérieur, au dessus de tout et de tout le monde. Ayant une vue d'ensemble sur la capitale, tu t'exiles sur le toit des batiments à l'abris des regards indiscrets et tu te laisses charmer par le souffle rafraîchissant de la nuit C'est lorsque les derniers rayons du soleil s'effacent que tu t'éveilles, animé par la folie qui domine les rues de Paris. Tapissé dans l'ombre, tu prépares un plan infernal pour ta prochaine victime. L'obscurité te prodigue une force supplémentaire, celle de la confusion et l'anonymat attise ton imagination, stimulant ainsi tous tes sens Et, il y a certain moment où, même toi, tu doutes. Où l'angoisse s'empare de tout ton être, exactement comme ce que t'infliges à tes proies. Tu te noies dans tes propres songes destructeurs, dans l'autophobie que tu as forgé inconsciemment au fil du temps. Tu as peur d'être seul, de souffrir, une nouvelle fois, du sentiment d'abandon. Ressentis que Sohan t'a laissé en héritage.
not comin' home
you're not coming home
Pouvoir(s) Hallucination cauchemardesque. La peur, les cauchemars, les illusions pétrifiantes... c'est comme cela que tu t'y prends pour tétaniser tes victimes. Tu leur prodigues aucune douleur physique, mais c'est bien connu que les plus grandes souffrances des êtres humains sont enfouis dans leurs souvenirs, leur imagination. Le cerveau est l'arme la plus destructrice qui existe lorsqu'on y songe.
Loyalty Démons. Ta seule et unique famille, pauvre petit orphelin que tu es. Tu t'accroches à eux comme à une bouée et, pourtant, ces derniers sont souvent responsables des cataclysmes que tu dois affronter. Tu les vénères autant que tu les abhorres.
What you know Tu penses tout savoir, tout connaître, mais tu es bien loin de la vérité. Incapable de distinguer un ange d'un être humain lorsque tu en vois un, que pouvais-tu bien espérer ? Tu es conscient de beaucoup de choses et d'événements, mais il y a tant de secrets qui glissent entre tes doigts.
Let's play Leader à tes heures, cela dépend des caprices de tes dernières victimes. Bien que tu aies soif de pouvoir, tu préfères suivre le mouvement et ainsi éviter un quelconque malentendu. Tu te la joues prudent, mais, au fond de toi, tu jubiles d'excitation.
Si tu croises un ange dans la rue, tu fais quoi ? Tu l'exécutes aussitôt. N'est-ce pas l'une de nos principales tâches d'éradiquer ses saloperies d'oiselets pour permettre à l'enfer de rejoindre notre monde ? Tu n'arrives pas à concevoir qu'un de tes semblables puissent agir autrement.
Un humain te confie son désespoir, que fais-tu ? Petits pantins fragiles et innocents. Tu les aimes bien, les demi-portions. Ils t'apportent une certaine distraction et à force de les côtoyer tu t'es habitué à leur naïveté et leur stupidité. Pauvres petites âmes sensibles baignant dans l'ignorance absolu, tu manipules les plus faibles d'entre eux et tu tentes de corrompre les plus forts.
Tu croises Lucifer de bon matin, quelle est ta réaction ? Une poignée de main par respect, un clin d'oeil complice, peut-être. Tu n'es pas le genre à lui lécher le cul, ni celui de personne d'ailleurs, mais tu éprouves beaucoup d'estime à son égard. Ta fierté t'empêche de lui avouer, mais il n'en reste pas moins le grand Lucifer et tu préfères l'avoir avec toi que contre toi.
Tu entends un templier dire que les démons sont des petites merdes, quelle est ta réaction ? Qu... Quoi ? Tu vas leur montrer qui est la petite merde à ces abrutis ! Ils croient vraiment qu'ils réussiront à vous faire disparaître, tes semblables et toi ? Pathétique. C'est beau rêver !
Et les révolutionnaires, t'en penses quoi ?   Bande de racaille ! Tu aurais très probablement la même réaction que lorsque tu croises un être humain lambda. Tu ne les perçois pas comme une menace même s'ils savent certaines choses. Disons que tu gardes un oeil sur eux, mais il y a pire que ces petites merdes.
Tu détiens enfin tous les pouvoirs, quelle est la première chose que tu fais pour façonner le monde à ton image ?  Tu plongerais le monde dans la peur ressortant l'angoisse de chaque individu qui croiserait ton chemin. Les cris de détresse deviendrait la nouvelle mélodie de Paris, faisant de la capitale un orchestre cauchemardesque.
Et le nouveau maire, t'en penses quoi ?  Aucun intérêt à lui accorder tant et aussi longtemps qu'il n'interfère pas dans tes activités démoniaques. Il peut bien rester tapissé dans l'ombre, cette espèce de lâche qui préfère s'effacer au lieu d'affronter la dure réalité. Il ne vaut pas mieux que son prédécesseur !
Who were you ? Petit orphelin aux aspirations illusoires, il était d'un optimiste pléthorique. C'était un rêveur, un type possédant une imagination sans fin. Un incompris qui s'exprimait par ses dessins. Un artiste, quoi. Un éternel utopiste qui s'est finalement éteint. L'espoir le gardait en vie. Elle le gardait en vie malgré l'amertume qui, doucement, naissait en lui.
The past Tu n'es pas lui et il faut dire que tu es très mauvais acteur. Malgré que tu aies conservé une certaine proximité avec les proches de ton hôte, notamment Sasha, sa petite amie, ils se doutent bien que quelque chose cloche chez Sohan. Néanmoins, ils ne t'interrogent pas à ce sujet, présumant qu'il a tout simplement changé, tu imagines. Mais où est donc passé leur petit rêveur qu'ils affectionnaient tant ? On peut dire qu'il est mort et enterré maintenant.
you're not coming home
The real star
a star is born
pseudo Zap'ems ou Jesse, au choix.
âge Vingt-quatre ans et cinq d'âge mental.
Comment as-tu trouvé le forum ? Bazzart, j'crois. Ça fait un moment que j'le zieute, donc j'ai un peu oublié (mémoire défaillante, bonjour).
Qu'en penses-tu ? J'suis amoureux, j'lui roulerais une pelle.
Feat. Dylan O'brien.
crédits Mina, that goddess !
what else ? Chus bo. Le mec parfait, zéro défaut. Putain que chus bo.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4349-the-world-is-a-filthy-place-i
Admin
homecoming : 15/05/2017
Messages : 311
Louis d'or : 743
pretty face : kaya scodelario.
julius caesar : BALACLAVA / beylin (a)
the mighty bush : Résonance de relaxation : Par sa simple présence, la poupée peut calmer les êtres à proximité. Effaçant l’anxiété et l’agitation des pensées, elle est une drogue dure qui ne perd pas de ses saveurs malgré les aigreurs qui perdurent.

Touché mortel : Du bout de ses phalanges glacées, elle peut briser tout ce qui est à sa portée. Détruire pour remodeler. Saccager pour reconstruire. Que ce soit la nature dans sa beauté, que ce soit les humains et leurs médiocrités. Il suffit d’un toucher pour que la poupée laisse le contrôle de côté. Un effleurement, une caresse. Pour que l’ivresse devienne détresse.
Allegeance : Solitaire au coeur poussière, elle voit le monde dans sa misère, elle voit sa famille à l’envers. Dieux qui subissent l’incroyance et la médisance, et qui se renferment dans la violence. Elle les voit se décomposer à force d’espérer. Que tout va s’arranger, que leur grandeur sera un jour récompensé. Elle voudrait les rassurer, mais cet univers ne cesse de se détruire dans son apogée. Alors elle observe le chaos qui se dessine en échos, elle se nourrit de cette terre qui attend l’échafaud. Comme un bourreau, elle attend sagement le jour du jugement.
these streets : Elle sait tout ce qu’il a à savoir.

En ligne
Sujet: Re: paint it black (sohan) Mar 30 Jan - 23:19 ()
Même message de validation crois pas  
mais je suis contente que tu sois re là please babe

you got the power Ah que coucou c’est encore moi Bon du coup c’est moi qui te valide mon chat, de toute façon t’avais pas le choix :hey: Déjà encore merci d’avoir pris mon scéna (oui je le répète encore c’est important merde holyshit ) et maintenant time to compliment :antoine: Alors c’est simple j’adore ta plume, j’adore le style, j’adore le kit, j’adore comment tu t’es adapté Sohan, bref je suis fan de tout j’ai rien à dire tellement je pouvais pas espérer mieux en faite Et tu me fous les jetons et c’est bien parce que ça promets des putains de rp et j’ai hâte que tu tortures ma petite Hippopo et qu’on fasse des bébés et qu’on pète du drama à la face du monde BREF JE TAIME ET NOW ENJOY :shy: (et les pseudos néons ça vient de moi éè donc je t'en ferais car t'as été un gentil garçon :siffle: mais d'abord des crackships hihi )
Welcome to the
demoniac side
Ton admin référent est Louise A. Hardy , adresse-toi à lui en priorité en cas de problème. Ton groupe de flood est Les classieux.
Validation message
C'est pas trop tôt, on a failli attendre. Comment est-ce que les démons sont censés semer le mal sur terre sans toi, hein ? Avant d'aller pervertir une vierge effarouchée, lis plutôt ce qui suit héhé

Tout d'abord, si ce n'est pas déjà fait, il est nécessaire pour toi de bien lire le règlement (alors, on l'a toujours pas fait ? CHENAPAN afraid), ainsi que de bien t'imprégner du contexte, pour être sûr de comprendre les futures intrigues. Si tu as l'impression d'être un peu perdu, la situation contextuelle te permettra de mieux comprendre le forum niark

Si tu n'as pas tout suivi, la FAQ pourra t'aider avec les questions les plus importantes sur le forum aya Bien entendu, le guide du débutant pourra être d'une aide précieuse dans tes débuts sur GOS yeah

L'univers de GOS est parfois un peu complexe, mais pas trop. Alors spécialement pour vous (enfin pas trop quand même), nous avons créé une annexe pour les démons, pour tout savoir sur nos amis les monstres qui peuplent le forum (a) De même, l'annexe sur Paris te permettra de tout savoir sur le jeu d'ombre dans la capitale parisienne. Comme tu le sais, sur Paris, la guerre fait rage, et une annexe sur le fonctionnement de la guerre secrète à Paris a été mise en place spécialement pour toi. De plus, si tu veux avoir un petit résumé de la ville, la carte de Paris te permettra de voir l'ambiance qui règne dans chacun des arrondissements.

Pour un profil tout beau tout neuf, mais aussi pour aider les autres membres à comprendre un peu ton personnage, nous te conseillons de remplir les champs de ton profil qui sait, cela pourrait te permettre de trouver des liens facilement

Tu apportes une toute nouvelle tête de rêve dans nos contrées héhé Va vite le signaler dans le bottin, qu'on le note dans nos archives, que t'es le plus beau.

C'est ici que vient la partie quelque peu administrative pour ton tout nouveau bébé personnage. C'est pour cela qu'il est nécessaire de venir répertorier ses pouvoirs dans le registre des pouvoirs , comme ça tout le monde saura à quel point tu es tout puissant, mais surtout, cela permettra aux autres futurs membres de voir que la place est prise niark

Par la suite, il faudra t'enregistrer dans le listing des métiers ainsi que dans le listing des habitations, et le listing des noms et prénoms parce qu'on aime bien vous espionner, en fait.

Maintenant que tu es en règle, j'imagine que tu veux te faire des vrais potos ? Le meilleur moyen, c'est de te créer une fiche de liens, afin qu'on vienne t'en demander. Tu peux aussi faire une fiche de topics, pour te lancer dans le grand bain et répertorier tous tes rps

Paris est grand, hostile, et on peut se sentir un peu seul parfois please babe Tu as peut-être une idée de personnage qui serait directement liée au tien, et dans ce cas, rien de tel que de créer un petit scénario pour trouver ton bonheur.

On espère que tu resteras notre esclave jusqu'à ce que mort s'en suive longtemps parmi nous, afin de participer à toutes les intrigues de fifou qui viendront Tu peux déjà t'inscrire à l'intrigue en cours et participer aux quêtes proposées. Tu ne sais pas ce que sont les quêtes ? Voici un sujet sur leur fonctionnement (t'as vu, on a pensé à tout héhé).

En attendant, tu peux déjà participer à l'évènement en cours, tu verras, c'est la grosse ambiance (pour en savoir plus sur le fonctionnement des évènements, tu peux lire ce sujet, qui t'aidera à mieux tout comprendre

Enfin, n'hésite pas à te rendre dans la partie secrète des démons pour y découvrir le flood et tous les secrets de ton groupe globul

Amuses toi bien sur GOS, et encore bienvenue stringo


_________________

Go ahead and cry little girl nobody does it like you do.
Revenir en haut Aller en bas
 
paint it black (sohan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PAINT IT BLACK [01/02, 18:50]
» paint in black ♠ ABEL ♥
» paint it black (+) lucrezia
» Une erreur part souvient d'un rien... [Sohan]
» New codex black templar
Ready for it ?
Are you
i see how this is gonna go, touch me & you'll never be alone

a game of shadows ::  These nights will never die :: les présentations :: validées