MAINTENANCE saison 2
Le forum est en maintenance longue durée pour cause de préparation de sa saison 2 ! Pour en savoir plus c'est par .
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 Each time we fall in love (Luly express)
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4438-lukas-les-yeux-revolvers
Admin
homecoming : 03/03/2017
Messages : 2845
Louis d'or : 4032
pretty face : Michiel Huisman
julius caesar : Jo (gifs) Beylin (gifs, signa) Vocivus (ava)
the mighty bush : Protection surnaturelle : pouvoir passif inconscient qui isole des manipulations surnaturelles, annulant plus ou moins les intrusions en fonction de l'importance de l'adversaire
Allegeance : Extrêmement loyal à l'Ordre, il n'agit pas aveuglément pour autant. Rancunier envers les anges, à contrecoeur, il sait reconnaître leur utilité dans le combat qu'il mène avec ses frères d'armes.
these streets : Il sait pour les anges et les démons ; ignore tous des dieux, mais commence à remarquer des incohérences.

Sujet: Each time we fall in love (Luly express) Mar 13 Fév - 14:21 ()
Each time we fall in love

Il a fait un effort. Un effort substantiel compte tenu de son talent culinaire. Celui-là même inexistant. Pourtant, le repas mijote, ça sent plutôt bon trouve-t-il. La cuisine n’a pas pris feu, et il n’a fait tomber son téléphone dans aucune marmite – pourtant avec sa sœur au bout du fil pour lui expliquer que la salade ça ne se cuit pas dans une cocote mais que oui, tout à fait ça s’essore dans une essoreuse à salade – le pauvre appareil a vu ses vieux jours arriver à toutes vitesses. Mais voilà. La cuisine n’est pas brulée, la table est mise dans le salon.

Coup d’œil critique à la table dressée dans le salon. Les bougies ce n’est pas un peu too much ? Il en retire une, puis deux. Si il en retire deux, autant retirer la troisième. Il ne veut pas pas que ça fasse cliché. Pourtant la Saint-Valentin c’est un peu cliché n’est-ce pas. La table est prête mais à force d’hésiter, de prendre les bougies pour les poser sur le meuble télé, puis sur la table basse, puis d’installer le couvert sur la table basse Il tamise l’éclairage, puis finit par allumer les fameuses. Le silence de l’attente est trop fort alors il allume les enceintes. Le stress, aucune playlist de préparée, il n’a pas pensé à ça ! Il ne pouvait pas penser à tout. Et l’heure tourne, le rendez-vous s’approche. Il se rappelle du blender qui s’est ouvert en plein mixage et de la douche qui devait prendre pour maintenir l’illusion qu’aucun accident n’avait eu lieu. On se dépêche d’aller dans la salle de bain en laissant la chaine hi-fi faire sa vie alone. On a oublié qu’elle faisait sa crise d’ado elle aussi, et elle décide de s’autoprogrammer sur la play-list la plus honteuse de l’univers.

A peine le temps de sortir de la douche qu’il entend la sonnette, il se précipite pour ouvrir, il a passé un jean , à peine un coup de serviette – pas du tout ce qu’il avait prévu à la base ; il voulait que ce soit plus classe. Elle est déjà dans l’entrée, pas loin du salon. Il pique un fard en entendant la musique qui s’écoule des enceintes. La chaine hi-fi s’est bloquée sur le fabuleux Femme Like You des années 2000. Il stresse parce qu’il a pas l’habitude de la saint-valentin, des rendez-vous organisés et du degré de romantisme qu’il faut réussir à maintenir sans tomber dans le ridicule. Alors il perds les pédales et entonne en cœur avec K-Maro « donne-moi ton cœur baby ton corps baby ta soul baby » Il chante mal et il s’arrête « désolé, te moque pas, c’est le stress, manque d’habitude » , il l’enlace et l’embrasse, le contact familier le détend. Il l’entraine vers le salon en se disant qu’il a tellement tout modifié à la dernière minute pour ce ne soit ni trop peu ni trop pas assez que ça fait plus fouillis qu’autre chose. Et cette chaine hi-fi qu’il faut à tout prix reprogrammer.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
How my poor heart aches
with every step you take 
every move you make every vow you break
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t477-blood-girl-dubois
Revolutionnaires
homecoming : 02/11/2016
Messages : 855
Louis d'or : 2374
pretty face : Lili Reinhart.
julius caesar : amor fati (av.) astra (sign.) morrigan (icons)
the mighty bush : Elle possède depuis le grand retour le pouvoir d'aquakinésie. Longtemps elle a eu peur de ce don qu'elle n'arrivait pas à contrôler. Mais au fil des années, elle a su s'en accommoder et s'entraîne régulièrement chez elle à l'abri des regards. Elle peut contrôler l'eau sous toutes ses formes. Liquide, solide, vapeur.
Allegeance : On lui a donné un sniper quand on a su que son père lui avait appris à tirer. L’œil du faucon c'est ainsi qu'on la surnomme au sein de la révolution pour protéger l'identité de Lily Dubois, vedette du Moulin Rouge, intacte. Seuls les proches de la jeune femme et les leadeurs de la Vox connaissent le visage qui se cache derrière ce pseudonyme et la tireuse d'élite. Car Lily, elle est souvent cachée à l'arrière, dans les hauteurs des buildings pour couvrir ses frères. Dans la révolution, on pense que Lily est simplement responsable du stock des armes à feu sans qu'on sache en réalité qu'elle va sur le terrain.
these streets : Elle commence à savoir des choses la gamine. Après des années de recherche, elle trouve petit à petit des indices et se rapproche de la vérité. Elle est même persuadée que des personnes ne sont pas humaines et s'est fait une longue liste des possibilités. Elle a déjà pu barrer les fées et les leprechauns parmi les choix. Les vampires et les loups-garous sont les prochaines suppositions à valider ou éloigner.


Sujet: Re: Each time we fall in love (Luly express) Sam 17 Fév - 11:24 ()
Each time we fall in love

C'est la première fois qu'elle se prépare pour la Saint-Valentin Lily et elle a le cœur qui s'emballe au moment de choisir sa robe. Elle veut lui faire plaisir à Lukas sans pour autant faire une faute de goût. Les minutes, les heures défilent et la garde-robe de la gamine s’éparpille dans toute la chambre. Rien lui convient, rien n'est assez beau pour retrouver Lukas. Elle a les mains moites et la lèvre qui tressaute sous le coup de l'angoisse. Peut-être qu'elle devrait annuler ? Peut-être qu'elle devrait se faire porter pâle la gamine. Pas sûr que Lukas accepte ce désistement de dernière minute. Alors dans un long soupir, elle repart à la quête d'une tenue pour se sublimer. Finalement ses yeux tombent sur une robe rouge flamboyant, c'est sa couleur, qui pourrait faire rougir un cardinal. Elle ne l'a jamais mis cette robe, qu'elle trouve beaucoup trop moulante et sexy malgré sa longueur. La dentelle qui couvre (ou découvre plutôt) tout son dos jusqu'à la limite de la naissance de ses fesses, c'est trop pour elle. Pourtant, c'est cette robe qu'elle choisit pour rejoindre son Valentin. Elle passe par la suite au maquillage et à la coiffure qui lui demandent encore un temps considérable. C'est trop difficile aujourd'hui.
Enfin c'est le grand départ enveloppée dans un long manteau pour cacher un tant soit peu sa tenue avant d'arriver jusqu'à l'immeuble. Elle sonne à la porte pour s'annoncer mais franchis l'entrée sans attendre une réponse. Elle est un peu chez elle ici désormais. Six mois qu'ils sont ensemble, jamais la gamine n'aurait pu espérer que ça marche autant. Elle se sent vraiment bien avec lui. Quand elle rentre, une musique lui parvient jusqu'à oreilles avec Lukas qui arrive en chantant par dessus.   « donne-moi ton cœur baby ton corps baby ta soul baby » Étrangement, elle n'aurait pas fait ce fois pour un dîner en amoureux. « désolé, te moque pas, c’est le stress, manque d’habitude » Elle part dans un rire et décide de continuer la chanson pour détendre l’atmosphère. «Donne moi ton bon vieux funk, ton rock baby, ta soul baby hey. Très bon choix musical, un artiste avec une sensibilité inégalable.» Et elle rit de plus belle la gamine. Parce que ça fait du bien, parce qu'on dirait deux adolescents qui vont à leur premier rendez-vous. Il l'enlace et ils s'embrassent. Direction le salon où la gamine découvre tous les efforts qu'a tenté le tchèque, elle ne le connaissait pas si romantique. Elle laisse tomber son manteau sur le canapé avant de prendre la direction de la cuisine. « Hmmm ça sent bon, qu'est-ce que tu nous as préparé chef ? » Elle se retourne vers Lukas. Oui elle en est sûr, avec lui c'est bien parti pour durer toute la vie.  

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
siren song

Le silence d'une Sirène est plus fatale que son chant.
Offre-Moi ton corps
Que ta dernière demeure soit l’Océan
Viens et bois tout ton soûl
Bois et perds-toi en Moi

Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4438-lukas-les-yeux-revolvers
Admin
homecoming : 03/03/2017
Messages : 2845
Louis d'or : 4032
pretty face : Michiel Huisman
julius caesar : Jo (gifs) Beylin (gifs, signa) Vocivus (ava)
the mighty bush : Protection surnaturelle : pouvoir passif inconscient qui isole des manipulations surnaturelles, annulant plus ou moins les intrusions en fonction de l'importance de l'adversaire
Allegeance : Extrêmement loyal à l'Ordre, il n'agit pas aveuglément pour autant. Rancunier envers les anges, à contrecoeur, il sait reconnaître leur utilité dans le combat qu'il mène avec ses frères d'armes.
these streets : Il sait pour les anges et les démons ; ignore tous des dieux, mais commence à remarquer des incohérences.

Sujet: Re: Each time we fall in love (Luly express) Lun 19 Fév - 23:00 ()
Each time we fall in love

« Très bon choix musical, un artiste avec une sensibilité inégalable. » La voir ironiser gentiment le détends, il lui flanque un sourire, du genre de ce qu’il lui réserve à elle seule. Sourire bonheur qui sort parfois de nulle part, il se débusque par surprise sans crier gare. Le tchèque la suit dans le salon, les yeux fixés sur ce manteau long, c’est qu’il déshabillerait du regard le vaurien. Il se demande ce qu’elle porte en dessous. Il se demande si elle porte quelque chose en dessous. Il a un doute. Timbre lourd de sous-entendus, « Dis, ce manteau, Lil’ … » , mais il s’interrompt en la voyant amorcer un geste pour se débarrasser du vêtement. C’est qu’il en retiendrait presque sous souffle le sale gosse, il la boufferait si il pouvait. Finalement quand l’étoffe de laine tombe au sol, il n’est même pas déçu de la voir habillée là-dessous, un échange de regard entendu, elle s’échappe vers la cuisine et il a l’impression de tomber dans un piège que la gamine, tout sauf enfantine, lui a tendu.

Il a le bon sens de couper la musique pendant que la voix de K-Maro s’éteint pour laisser place à une chanson de Lorie. Le mystère de la chaine hi-fi est absolu, elle a dû croiser un démon du mauvais gout avant qu’il ne l’achète c’est impossible autrement. Il préfère passer un vieux vinyle sur la platine, ça grésille ça crachote, mais au moins ça tient la route. Puis finalement, cédant à l’appel de sa sirène, il se fait marin esseulé. Attiré par la voix de la charmeuse, il se glisse dans la cuisine « Hmmm ça sent bon, qu'est-ce que tu nous as préparé chef ? » Regard brulant qui descend sur la dentelle, il se glisse derrière son dos, enlace sa taille et niche son menton au creux de son cou. Ses prunelles se posent sur les poêles qui mijotent. Voix un peu lointaine « Je sais plus. J’ai oublié. J’ai dû récupérer une liste d’aliments aphrodisiaques sur google et tout passer au mixeur … on mangera de la soupe d’huitres et d’asperges au gingembre, au céleri et au cacao j’imagine » qu’il plaisante en picorant son cou de baisers. Il laisse passer quelques secondes, en se demandant si elle le prends au sérieux, puis il mime une voix de serveur de bistrot gastronomique parisien « Noix de Saint Jacques dans sa sauce safranée, Madame. » Ses mains baladeuses courent sur le tissu carmin, effleure le liseré de dentelle « Tu f’rais bander l’pape, Lily, t’es magnifique » qu’il murmure en claquant un baiser sur son épaule. Il est pas sûr que cette expression existe vraiment en français, il fait des traductions mot à mot de sa langue natale sans avoir aucune idée de ce qu’il raconte.
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
How my poor heart aches
with every step you take 
every move you make every vow you break
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t477-blood-girl-dubois
Revolutionnaires
homecoming : 02/11/2016
Messages : 855
Louis d'or : 2374
pretty face : Lili Reinhart.
julius caesar : amor fati (av.) astra (sign.) morrigan (icons)
the mighty bush : Elle possède depuis le grand retour le pouvoir d'aquakinésie. Longtemps elle a eu peur de ce don qu'elle n'arrivait pas à contrôler. Mais au fil des années, elle a su s'en accommoder et s'entraîne régulièrement chez elle à l'abri des regards. Elle peut contrôler l'eau sous toutes ses formes. Liquide, solide, vapeur.
Allegeance : On lui a donné un sniper quand on a su que son père lui avait appris à tirer. L’œil du faucon c'est ainsi qu'on la surnomme au sein de la révolution pour protéger l'identité de Lily Dubois, vedette du Moulin Rouge, intacte. Seuls les proches de la jeune femme et les leadeurs de la Vox connaissent le visage qui se cache derrière ce pseudonyme et la tireuse d'élite. Car Lily, elle est souvent cachée à l'arrière, dans les hauteurs des buildings pour couvrir ses frères. Dans la révolution, on pense que Lily est simplement responsable du stock des armes à feu sans qu'on sache en réalité qu'elle va sur le terrain.
these streets : Elle commence à savoir des choses la gamine. Après des années de recherche, elle trouve petit à petit des indices et se rapproche de la vérité. Elle est même persuadée que des personnes ne sont pas humaines et s'est fait une longue liste des possibilités. Elle a déjà pu barrer les fées et les leprechauns parmi les choix. Les vampires et les loups-garous sont les prochaines suppositions à valider ou éloigner.


Sujet: Re: Each time we fall in love (Luly express) Jeu 1 Mar - 22:17 ()
Each time we fall in love

Elle voit dans le regard du tchèque qu'elle a réussi son coup. Elle la voit cette jolie flamme qui se met a danser quand il déshabille des yeux la gamine. Elle en deviendrait presque aussi rouge que sa robe mais déjà elle se tourne vers la cuisine pour cacher la couleur que prennent ses joues. Elle est impatiente de savoir ce que Lukas a bien pu leur cuisiner. C'est pas le genre cordon bleu Lily, c'est même pas le genre à cuisiner du tout alors voir que le tchèque fait cela pour cette soirée spéciale, ça la réjouit. La révolutionnaire entend la musique changer pour quelque chose d'un peu plus ancien. Elle aurait presque oublié l'age de Lukas et elle ne peut s'empêcher de dire avec un sourire malicieux : « Tiens, je ne savais pas que les vinyles étaient de ton époque. C'est vrai que parfois j'oublie... » Elle n'arrive pas à finir sa phrase avant d'éclater de rire. Elle sait qu'elle a fait mouche en parlant de son age, comme toujours. Sujet sensible pour le tchèque avec lequel elle adore le titiller. Les corps se touchent alors que Lukas lui apporter les réponses à ses questions.  «Je sais plus. J’ai oublié. J’ai dû récupérer une liste d’aliments aphrodisiaques sur google et tout passer au mixeur … on mangera de la soupe d’huitres et d’asperges au gingembre, au céleri et au cacao j’imagine » « Oh.. je ne savais pas que tu avais besoin d'un petit coup de pouce d'aphrodisiaques... » Comment ne pas répondre alors qu'il lui tend la perche. Elle est d'humeur joueuse ce soir la gamine. Lily récupère la spatule en bois et récupère un peu de sauce pour la goûter.  Noix de Saint Jacques dans sa sauce safranée, Madame.Tu f’rais bander l’pape, Lily, t’es magnifique  » Elle s’étouffer en entendant les paroles de Lukas, il ne l'a pas habitué à un tel langage. « Lukas, qu'est-ce qui te prends ce soir ? » Elle se retourne et passe ses bras autour du cou du jeune homme. « Je te trouve bien émoustillé. »
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
siren song

Le silence d'une Sirène est plus fatale que son chant.
Offre-Moi ton corps
Que ta dernière demeure soit l’Océan
Viens et bois tout ton soûl
Bois et perds-toi en Moi

Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4438-lukas-les-yeux-revolvers
Admin
homecoming : 03/03/2017
Messages : 2845
Louis d'or : 4032
pretty face : Michiel Huisman
julius caesar : Jo (gifs) Beylin (gifs, signa) Vocivus (ava)
the mighty bush : Protection surnaturelle : pouvoir passif inconscient qui isole des manipulations surnaturelles, annulant plus ou moins les intrusions en fonction de l'importance de l'adversaire
Allegeance : Extrêmement loyal à l'Ordre, il n'agit pas aveuglément pour autant. Rancunier envers les anges, à contrecoeur, il sait reconnaître leur utilité dans le combat qu'il mène avec ses frères d'armes.
these streets : Il sait pour les anges et les démons ; ignore tous des dieux, mais commence à remarquer des incohérences.

Sujet: Re: Each time we fall in love (Luly express) Ven 2 Mar - 7:18 ()
Each time we fall in love

Les vinyles c’est pas vraiment de son époque mais son enfance et son adolescence ont été celle de leur renaissance, alors il se laisse amadouer par les tourne-disques avec une certaine nostalgie « Tiens, je ne savais pas que les vinyles étaient de ton époque. C'est vrai que parfois j'oublie... » Il fronce le nez devant la pique, plus par principe que par réelle animosité. Le rire de la gamine le fait chavirer, cœur qui fond comme neige au soleil. Il lui pardonne de prendre à la légère cet écart d’âge qu’il commence à peine à assumer en entendant les esclaffements qui laissent échapper les éclats de sa jeunesse, il a l’impression de se revigorer de cette fraicheur décadente. « Oh.. je ne savais pas que tu avais besoin d'un petit coup de pouce d'aphrodisiaques... » Il lui pince la hanche avant de la chatouiller en prenant une douce revanche, il se détends assez pour enchérir sur le sujet parfois délicat « C’est le grand âge qui approche » c’est vrai qu’en réalité, il s’approche de la quarantaine le tchèque. 38 ans à la fin du mois de mars, ça va lui faire une drôle de douche froide quand il y réfléchira, mais il n’y pense pas ce soir. Il prends un air innocent quand elle s’étouffe en l’entendant débiter des énormités « Quoi ? Cette expression n’existe en France ? Il la sert dans ses bras quand elle se retourne, vient effleurer son nez contre le sien « Je te trouve bien émoustillé. » Il soutient son regard sans flancher, plein d’assurance « Ca doit être les saint-jacques et le safran » qu’il murmure, pince-sans-rire ; il peut rejeter la nourriture sur la bouffe, ce sont ses mains qui cherchent une fermeture dans le dos de sa robe, elles trifouillent en vain. Les odeurs de cuisine continuent à embaumer la pièce « T’as faim, Lily ? » Il entortille une mèche blonde autour de son doigt et puis ajoute avec un sourire qui se propage à ses yeux et forment des pates de mouche au coin des paupières « Tu sais, j’crois que c’est ma première Saint Valentin »
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
How my poor heart aches
with every step you take 
every move you make every vow you break
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
oh, look what you made me do

Sujet: Re: Each time we fall in love (Luly express) ()
Revenir en haut Aller en bas
 
Each time we fall in love (Luly express)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TERMINÉ] I fall in love with you every single day. - EDWARD.
» Run, Jump, Fly fly away, Slide between planets, Sit on the moon, Fall in love with a star, Slide, Fall down on the eath, Die far from your love ♣ Confession du Colibri ♣ 29/03
» And they think we fall in love but that's not it, just want to get some + Baby
» (M) JESSE LEE SOFFER - don't fall in love because everything that falls gets broken.
» fall in love with people » niha
Ready for it ?
Are you
i see how this is gonna go, touch me & you'll never be alone

a game of shadows :: Paris :: Nord-ouest :: Premier arrondissement :: Les quais de Seine :: Habitations