boom bitch
Le forum est de retour pour vous jouer de mauvais tours.
Pour tout savoir des nouveautés, c'est ici !
let the sky fall
Un accident d'avion, un trésor piégé et un équilibre mis à mal par l'arrivée de nouvelles forces dans le jeu d'ombres...
Voilà ce qui vous attend dans la nouvelle intrigue.
like I own it
Parfois, on a juste envie d'inaugurer un bâtiment tranquille. Malheureusement, on a souvent des invités surprise....
Participez au premier event de cette nouvelle saison ici.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
  TOPIC COMMUN ☾ L'ENFANT-ROI
if you ride like lightning, you're gonna crash like thunder
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org
homecoming : 13/12/2014
Messages : 3651
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
PNJ

Sujet: TOPIC COMMUN ☾ L'ENFANT-ROI Dim 4 Mar 2018 - 20:57 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

L'ENFANT ROI
topic commun des démons

L'effervescence a gagné le hall du quartier général, au fur et à mesure que démons de tous acabits arrivent en même temps et répondent à l'appel implacable de leur Roi. Ça et là, les yeux se croisent, s'interrogent, les épaules se haussent. Dans la foule, commandants et inférieurs se mélangent, ayant tous reçu le même appel, le même ordre. Aucune information n'a pourtant été précisé et c'est un flottement étrange qui s'installe entre les silhouettes avant d'être transpercé d'un hurlement abominable, même pour des oreilles démoniaques.

La symphonie infernale vient de la grande salle des discours, dont les portes s'ouvrent brusquement pour vous offrir le spectacle de silhouettes étrangement alignées, droites, sur la scène d'infortune de laquelle sont habituellement prononcés les sermons de votre Seigneurie. Ce soir, Bayemon fait un exemple de son autorité, ce soir, l'enfant-roi offre à son peuple du pain et des jeux. C'est du moins ce qu'il se figure tandis qu'il aboie certains noms. « Dépêchez-vous, enfin ! Comment voulez-vous gagner une guerre avec des branques pareils ? Magnez-vous ! » Il éructe, les mâchoires serrées, le regard un peu fou, les veines gonflées de colère. Rarement l'avez-vous vu dans cet état, le nouveau Roi, lui qui est plutôt avare d'apparitions et d'élocutions, préférant ses ombres et son confort aux grandes réunions.

Pourtant, aujourd'hui, vous rejoignez la salle des Discours et votre Roi se trouve là, à côté d'autres démons que vous reconnaissez pour certains. De nombreux inférieurs se tiennent ainsi devant vous, la mine basse et l'air éprouvé, flanquant leur commandant. Le regard haut, Alastor, commandant de la Vengeance, vous observe sans un mot. Devant lui, au sol, son lieutenant est avachi, une barre de métal plantée dans l'abdomen. Et le silence se fait. « Je ne vous demande pas grand chose, je crois. Pas la fin du monde. Ou du moins, si, mais efficacement. Et quand je donne une mission, un ordre, qu'est-ce que j'obtiens en retour ? Rien ? » Rapidement, vous comprenez que cette réunion ne sera jamais qu'un procès, un exemple pour vous tous. Une leçon offerte par Bayemon pour ses brebis égarées. « Qu'ai-je demandé, Alastor ? Partage donc avec tes camarades. » Le commandant ravale son soupir, sa révolte, et vous livre le fond de l'histoire d'une voix blanchie par la tension. « La prise du XVII° pour faire plier les russes. » Un arrondissement dont vous savez tous que la mafia l'a rendu imprenable, depuis trop longtemps désormais pour vous puissiez y arriver si simplement, si facilement. Et pourtant... Pourtant, Bayemon ne partage pas votre avis. « Un arrondissement ! Un arrondissement tenu par des humains, c'est tout ce que j'ai demandé à ta sphère ! Et quel résultat m'apportes-tu, aujourd'hui ? » Entre les gémissements de son lieutenant, Vengeance répond difficilement, peinant à concevoir l'échec impossible. « Rien. Je n'ai apporté aucun résultat. »

Et vous comprenez, là, que cet échec, si cuisant soit-il, ne sera pas pardonné. Vous comprenez dans l'effervescence qui reprend la foule que la sphère de la Vengeance paiera pour l'impatience du Roi et qu'Alastor, ce soir, est condamné par l'Enfant-Roi. « Il serait temps de comprendre que je ne suis pas Lucifer et que j'en attends plus de vous, que je veux gagner cette guerre et que ce doit être votre objectif à tous ! »


informations complémentaires
pour que tout soit clair

Vous avez été invoqué par Bayemon sans aucune explication.
En arrivant, vous comprenez que vous avez été convoqué à un procès à l'encontre de la sphère de la Vengeance qui a échoué à s'emparer du XVII malgré l'ordre de votre Roi.
Libre à vous de réagir comme vous le souhaitez à ce spectacle, la suite des événements déterminera votre positionnement pour la suite des intrigues démoniaques.
Les dieux infiltrés sont les bienvenus, mais il vous faudra trouver une raison pour votre présence en ces lieux, vous ne pouvez pas avoir été invoqué par Bayemon.
Ce TC sera ouvert pour une courte période, il est donc conseillé de répondre par des réponses courtes pour le faire avancer rapidement.
N'oubliez pas de mettre des résumés de vos actions sous spoiler

@A. GASPARD DE SAVOIE @A. LYDIE CHASTEL @ANTONIN M. LEFÈVRE @BASS A. RENOIR @CÉLESTINE VALMONT @ELÉONORE L. DE BOURBON @GARANCE M. LESQUEN @JASPER A. DESLAURIERS @LIONEL LANGLOIS @LUCIE DELAROCHE @OSCAR S. GATSBY @PRYAM C. ROUSSEAU @SOHAN X. LACOMBE @SOPHIE A. LOVETT @CHIARA N. CAPARELLI @HIPPOLYTE P. FAUVET @PARIS OSMANE
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
PEOPLE BELIEVE

WHAT THEY WANNA
believe



Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4763-celestine-casse-tete-chinois
homecoming : 22/12/2016
Messages : 246
pretty face : evan rachel wood.
julius caesar : haileen.
legends never die : démon du génie incompris et des fausses bonnes idées, prêtresse des solutions faciles et apôtre de la vérité qu'on ne veut pas entendre. lieutenant de discorde, ombre de malphas.
the mighty bush : Souffle de curiosité, ou plus couramment appelé curiosité mal placée. Pouvoir passif, il transforme son porteur en émetteur d’ondes poussant autrui à s’intéresser à tout et n’importe quoi, jusqu’à plein assouvissement de sa curiosité. La puissance du pouvoir dépend tout à la fois de son porteur – un émetteur timoré n’aura qu’une influence superficielle sur ceux qui l’entourent, au contraire d’une personne débordant de confiance en elle – et de l’exposition – plus une personne est exposée, plus la curiosité est intense. Les deux combinés peuvent créer de véritables obsessions… Dommage collatéral, ce souffle désinhibe : peu importe que les valeurs et les principes moraux soient implantés, gravés dans l’esprit de la victime, au bout d’un moment, ils céderont, tout simplement ; à moins d’être soustrait à temps de cette terrible influence.

Bien évidemment, Briffaut possède un souffle de curiosité naturellement puissant ; déjà en tant que démon, ensuite en tant que femme accomplie et particulièrement confiante. Peut-être même un peu trop, mais ça, c’est un autre sujet. Elle ne maîtrise pas son pouvoir, car passif, mais elle adore voir les autres y succomber : elle-même particulièrement curieuse, trouver des partenaires de jeu dans les recherches les plus improbables, voire carrément dangereuses, est une source inépuisable de distraction. Et elle adore voir ce que la curiosité mal placée peut provoquer en plein milieu d’un dîner de famille…
Allegeance : Malphas. Sa Mère, sa Reine, la Reine-mère. Depuis la destitution de Lucifer, Briffaut n'a plus à feindre la loyauté à Lucifer et agit librement ainsi qu'elle le veut sous la houlette de son Commandant.
these streets : Absolument tout : les anges, les démons, les dieux et leur mégalomanie galopante ; les révolutionnaires, les humains, les animaux, et les cafards qui leur survivront tous.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Démons

Sujet: Re: TOPIC COMMUN ☾ L'ENFANT-ROI Jeu 15 Mar 2018 - 19:16 ()

Elle n'aime pas l'invocation. C'est le genre de chose désagréable qui vous démange sans que rien ne puisse vous soulager, sinon de répondre ; le genre de truc insupportable et viscéral qui, sans être une douleur digne de ce nom, est une gêne persistante qui la rend encore pire que la souffrance. Briffaut déteste l'invocation.

Elle est planquée dans un recoin d'ombre, là où elle s'est réfugiée à peine arrivée au Quartier général. Elle scrute la foule qui grossit à mesure qu'ils arrivent, répondant à l'appel de leur Roi ; un Roi capricieux, mais un Roi dangereux. Lucifer avait déjà fait des exemples, par le passé ; mais alors, ils étaient des démons, des vraies, en possession de tous leurs pouvoirs et de toutes leurs capacités. Aujourd'hui, c'était différent ; et Bayemon n'était pas réputé pour l'avoir remarqué. Non, vraiment, là, Briffaut ne le sent vraiment, mais alors vraiment pas.

Lorsque le hurlement lui déchire les tympans, elle plaque ses mains contre ses oreilles en grimaçant. Elle en a entendu, des hurlements, dans sa longue existence ; celui-là était tellement, tellement terrifiant. Tellement dément. Son coeur s'excite dans sa poitrine, et pour une de ces rares fois où son instinct prend le dessus sur son intellect, elle sent la peur s'infiltrer dans ses veines, tel un poisson insidieux. Elle flippe, ouais, carrément. Elle flippe. Elle cherche du regard Malphas, mais ne la voit pas ; bien qu'elle sache que ce n'est pas elle - elle aurait reconnu sa voix ! - son absence commence à l'inquiéter. Elle repère quelques-uns des siens, qui à son tour, la voit, mais comme le reste de la troupe, ils sont trop stupéfaits pour la rejoindre, pour poser des questions.

Questions qui trouvent réponse quand les portes s'ouvrent.

Des cadavres, ça ne manque pas, en Enfer. Le sang, elle n'aime pas trop ça, mais l'habitude s'est forcée dans ses moeurs. Et il en va de même avec le discours glacial et aussi tranchant qu'une lame de leur Roi, perché sur son estrade, l'oeil aiguisé et le visage figé. Elle comprend, vite, très vite. Des têtes allaient tomber, et ils devaient y assister, pour que ça ne soit pas la leur, la prochaine sur la liste.

Ce n'est pas une faiblesse d'avoir peur, à cet instant, alors qu'elle contemple la scène qui s'offre à elle, alors qu'elle dévisage son Roi, alors qu'elle scrute Alastor. Non, ce n'est pas une faiblesse.

C'est une preuve de bon sens.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
En ligne
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1489-garance-envoyee-sur-te
homecoming : 18/01/2017
Messages : 5180
pretty face : Dree Hemingway
julius caesar : Dandelion (icons, gif, ava) / Beylin (code sign) / Babine (gif) / Faust (icon) / Me (icons) / Adèle (aest)
legends never die : Reine des Enfers. Démon de la Discorde et de la Frustration, Commandant de la sphère de la Discorde, Reine des Garces, Intendante de l'Impatience, Instigatrice des réactions disproportionnées et des caprices inutiles, Destructrice de la sérénité. Progéniture du Chaos. Éternelle pétasse des Enfers.
the mighty bush : Discorde évidence de la semeuse de zizanie. Prestidigitation le talent de l'empêcheuse de tourner en rond Catalyseur la puissance de la maîtresse des conflits
weapon : Faux de la Mort, Dague du Paradis.
Allegeance : Nouvellement couronnée, Malphas entend rétablir l'ordre parmi les rangs démoniaques, avant que ses pulsions de Discorde ne la rattrapent. Dans ce nouveau Paris, terrassé par les révélations, le Jeu de l'Ombre est devenu une partie d'échec exaltante pour celle qui collecte les coups d'avance dans le seul espoir de voir le monde à genoux.
these streets : Tout.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Admin

Sujet: Re: TOPIC COMMUN ☾ L'ENFANT-ROI Ven 16 Mar 2018 - 10:08 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

L'ENFANT ROI
topic commun des démons


En plus de cinq longs millénaires d'existence, Malphas pouvait compter sur ses doigts et orteils le nombre de fois où Lucifer l'avait directement invoquée... Cinq mille ans, et des poussières, ou des bananes, à quelques vaches près. Et sur son pouce seulement la fois où il l'avait invoquée en même temps que toute la population démoniaque, de la sorte. Peut-être avec son index également, mais elle n'en est plus très sure. Dans tous les cas, Bayemon explose déjà ce score en quelques mois. Alors, elle soupire, Garance, quand elle se relève et ferme la porte de son bureau, clignant des paupières pour disparaître sans demander son reste. Et ils sont là, ils sont tous là, à débarquer, les uns après les autres, l'air perdu ou contrarié. Bayemon tyrannise mieux qu'il ne saurait régner.

Il y a comme des fissures, dans le miroir, dans la réalité, dès lors que les portes de la salle des discours s'ouvrent sur l'horreur. Et le mot est fort, choisi, pensé. L'horreur du caprice, l'ampleur du désastre, l'étendu du délire, ce n'est rien de plus que presque toute une sphère incarnée sur une estrade, avec son commandant humilié, pour les beaux yeux d'un enfant. Un enfant. Juste un gosse. Malphas serre les dents, doucement. Tout ça pourquoi ? Le XVII° arrondissement. Rien que ça. Alors elle s'approche, Discorde, se flanque à l'une des colonnes près de l'estrade qui a l'habitude de recevoir son épaule et celle de son père. Un père absent. Une absence qui lui fait moins mal, tout de suite, noyée dans les questions, dans la révolte, dans son essence. Elle sent. Elle sent la zizanie qui s'installe, se distille, s'empare de l'endroit... Et dans le silence, son regard parcourt la foule, s'attarde un long moment sur les traits fins d'Alastor, son visage figé dans le doute, la honte et l'angoisse... Puis les prunelles courent, sur les gueules des autres condamnés, sur leur peur blanche qui transite par leurs veines bleuies par l'urgence... Et les autres, dans la salle. Les autres qui s'interrogent, qui se regardent, qui se demandent ce qu'ils doivent faire, vraiment. Ses pas l'approchent de @Célestine Valmont dès qu'elle en perçoit les contours, par pur instinct de préservation. Il est trop fou, l'Enfant, pour qu'elle laisse la sienne sans protection. Les doigts s'ancrent à ceux de son lieutenant, possessive pour un instant, tandis qu'elle continue de chercher ses frères dans la foule, qu'elle s'obstine à chercher @Sophie A. Lovett et le souvenir de leurs longs entretiens sur la question.

Puis y'a Discorde qui grogne, en écho.
Et ça, ça lui fait du bien.

Spoiler:
 

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

Connasse
- La méchanceté d'un homme fait de lui un démon, la méchanceté d'une femme fait d'elle un enfer.

praise & pray:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t293-sophie-asmodee-lovett-d
homecoming : 29/10/2016
Messages : 1941
pretty face : Barbara Palvin
julius caesar : blondie
legends never die : Ange déchu, devenu démon. Commandant de la sphère de la luxure.
the mighty bush : Pouvoirs classiques d'un démon: force surhumaine, téléportation, résistance au feu.
Possède également le don de séduction instantanée. Elle peut séduire n'importe qui et de pousser cette personne à succomber à la luxure. Elle possède également le don de manipulation des désirs. Elle peut manipuler les désirs et pulsions sexuelles de n'importe qui. Enfin, elle possède le don de contrôle de la douleur. Elle peut infliger une douleur à n'importe qui mais elle peut l'atténuer ou la transférer à quelqu'un d'autre.

Allegeance : Elle est loyale à Lucifer.
these streets : Elle sait que les 2% qui sont revenus à Paris sont des démons et des anges mais elle ignore que les Dieux sont également présents.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Démons

Sujet: Re: TOPIC COMMUN ☾ L'ENFANT-ROI Ven 16 Mar 2018 - 19:43 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

L'ENFANT ROI
topic commun des démons


Se faire convoquer comme un petit chien n’était guère une attitude que j’appréciais. Mais en même temps, que pouvais-je vraiment attendre de cet enfant roi ? Rien du tout. Depuis son accession au trône, il fallait bien avouer qu’il m’agaçait au plus haut point… Mais je répondais présente, car je restais fidèle à ma sphère et à ce que j’entreprenais au sein de Paris… Mais il fallait bien avouer que je n’étais guère ravie de ce qu’il se profilait à l’horizon… La hiérarchie connaissait un sacré chamboulement et Bayermon semblait apprécier sa nouvelle position, sans même qu’on l’apprécie ou non. Il voulait avant tout asseoir son autorité et s’occuper du reste après. Je m’étais donc rendue sous l’Arc de triomphe, dans les égouts où régnait une ambiance malsaine, comme à chaque fois. Les démons étaient présents et ce fut Bayermon qui prit la parole, reprochant à Alastor d’avoir failli à sa tâche. Était-ce donc ce pour cela qu’il nous avait fait venir ? Pour lyncher publiquement le commandant de la sphère de la vengeance devant témoin ? Avait-il besoin de montrer cela pour asseoir son autorité ? C’était puéril, indigne et pourtant, c’était une méthode qui pouvait porter ses fruits. A ce stade, on ne se souciait guère de la manière, car la fin justifiait les moyens, après tout.

Mes yeux se posèrent sur Malphas (@Garance M. Lesquen) lorsque je croisai son regard. Un bref sourire à son encontre, me remémorant à l’instant même nos discussions au Moulin Rouge. Elle non plus n’appréciait pas beaucoup la mise en place du nouveau régime et elle était prête à tenter quelque chose pour que cela cesse. Bien entendu, j’étais partante. Je préférais largement quelqu’un d’autre sur le trône que le démon qui se revendiquait Roi. Il était bien trop jeune pour un tel titre et d’autres démons pouvaient revendiquer sa place. Mais il avait su destituer Lucifer, ce qui rendait la chose plus complexe… Certains démons n’osaient tout simplement s’opposer à lui, de peur de subir le même sort que le Diable. Pour ma part, je préférais largement agir dans l’ombre, comme souvent, d’ailleurs… S’il était satisfait de moi, ça me convenait… Je faisais tout pour garder bonne figure sans pour autant jouer au lèche-botte, car ce n’était clairement pas ma manière de fonctionner. En tout cas, j’avais hâte de voir ce que cela allait donner, si Alastor allait se laisser faire ou si d’autres allaient réagir. Pour ma part, je restais stoïque tant que le moment n’était pas opportun pour agir et prendre la parole.  

Spoiler:
 

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur
homecoming : 09/03/2018
Messages : 270
pretty face : Jared Leto
julius caesar : @Avatar Morphine @Signature Beylin aka Matt D. Lefèvre
legends never die : Porteur de Lumière, Ancien Roi des Enfers, Commandant de l'Orgueil, Général Flamboyant, Jadis Colonel des Légions de Feu, Autrefois Maréchal des Armées Divine, Souverain Légitime de Dis, Ingénieur Général de l'Équilibre, Dompteur du Chaos ;
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Démons

Sujet: Re: TOPIC COMMUN ☾ L'ENFANT-ROI Sam 17 Mar 2018 - 14:08 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

L'ENFANT ROI
“Le devoir est l'ennemi juré du caprice. L'un commande et l'autre désobéit.”


Obscurité. Un vide dans lequel on peut trouver la chose que l'on désire le plus au monde. Pour prétendre à tout dessein, il fallait s'abandonner et se soumettre à celui-ci et quand enfin on le tient entre ses mains fermes, il fallait être prudent et ne pas le briser. Les jambes croisées, le porteur de lumière s'était abandonnée à l'un de ses exercices préférés, seul dans les ténèbres, il scrutait les pensées de chaque être qui se trouvait dans un périmètre prédéfini. Beaucoup de concentration était requise pour violer l'intimité de quelqu'un qui se trouvait à l'autre bout de Paris. Les yeux fermés, Lucifer était à la quête d'informations, songeant à une méthode radicale pour éliminer Bayemon une bonne fois pour toutes.

Et puis soudainement ses paupières s'écarquillèrent avec brutalité. Pour la première fois depuis la Création, il sentait cette chose étrange, si petite et pourtant vorace. Un appel à un rassemblement. L'usurpateur appelait les démons à le retrouver. Une expiration profonde découla du nez du commandant de l'orgueil. Un sourire moqueur se dessina sur ses lèvres, il a été embrassé par un machiavélisme dont lui seul avait le secret. Bayemon ressemblait à un enfant qui s'amusait avec les nouveaux jouets que lui avait offert son nouveau titre. Et comme tout enfant, il finirait par commettre une erreur qu'il regrettera pour le restant de son existence.

Dans cette optique, le seigneur légitime de Dis quitta sa position et enfila rapidement sa veste noire qui se mariait parfaitement à la chemise rouge qu'il portait. Il observa la capitale française au-travers des vitres de son appartement, au passage il en profita pour s'éterniser sur son reflet. Ses cheveux longs, cette barbe mal rasée, Lucifer était méconnaissable, lui qui prenait toujours soin de son apparence, là il ressemblait à un gaulois de l'ancien temps. Cette pensée eu comme mérite de lui tirer un sourire narquois, dans telle situation, personne ne pourrait le reconnaître à moins qu'il ne le désire.

Alors, l'ange déchu se laissa porter, se laissa envahir par cet appel désagréable. Maintenant il comprenait pourquoi il n'aimait guère convoquer ses sujets de la sorte. Chacun devait être libre de faire un choix, la soumission n'était pas permise, là était l'origine de son combat contre le Créateur.

Lorsqu'il arrivait quelque part, Lucifer prenait plaisir à pénétrer les esprits dans le but de les déséquilibrer, mais aujourd'hui, il n'en était rien. Il souhaitait garder l'anonymat pour le grand public, pour les privilégiés, il y aura une entrevue dans les loges...

- Discorde... Un silence lugubre suivi ce chuchotement froid et macabre. Je ne te savais pas passionnée d'exécution.

Le véritable souverain de Dis ne prêtait aucune attention à ce spectacle puérile et dénuée de sens. On corrigeait l'échec par la persévérance, non par l'exécution. L'ironie du sort voulait que le traître soit récompensé par l'arrogance de ses ambitions. Le porteur de lumière n'était pas là pour assister à une démonstration de force juvénile, il était là pour rappeler à certains qu'il était toujours présent, dans l'ombre, prêt à répandre la lumière. L'Orgueil porta un regard à cette petite chose, ce petit démon qui semblait apeurer, il avait pitié d'elle, qu'un être aussi abjecte que Bayemon réussisse à la mettre dans un tel état, sans le vouloir il lui lâcha un rictus. Et là, Asmodée. La Luxure a toujours été une fierté pour l'ancien roi des enfers, elle était plus mortelle que la violence, sa finesse n'avait rien à envier à la dague de Caïn. Le prêcheur d'estime offrit à la Luxure son sourire le plus séducteur avant de se replonger dans l'ombre de Malphas.

- A ce que je vois Malphas, tu es aussi protectrice que ton père...
Dit-il d'une voix presque silencieuse, ne manquant pas de noter l'ancrage qui la liait à son lieutenant. Je sais que ta sphère te tient à coeur, alors comment peux-tu laisser un tel chaos se répandre ? L'Impatience suivra la Vengeance. Et quand cela arrivera, même la Luxure ne pourra satisfaire des envies d'une telle bassesse...

Spoiler:
 

- a game of shadows, shall we play ?  -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
En ligne
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4559-purete-brisee-antonin http://www.gameofshadows.org/t5615-antonin-m-lefevre-demons
homecoming : 02/11/2017
Messages : 374
pretty face : tom webb
julius caesar : dandelion
legends never die : démon de l'eau
the mighty bush : aquakinésie, il joue avec l'eau comme d'autres joueraient avec des ballons. elle glisse, elle vole, elle tourbillonne, elle plaque. chaque infime goutte d'eau peut être en sa possession.
biokénésie aqueuse, il guérissait l'ange, il jouait de l'eau dans le corps de chaque être pour les soigner. et puis on l'a transformé, et puis on l'a détruit et il est devenu cette créature qui doit se servir de ce pouvoir pour s'en prendre aux humains. mais il n'y arrive pas, parce qu'il n'en a pas la force. alors son pouvoir il l'a oublié, il ne sait plus qu'un jour il pouvait aussi soigner.
Allegeance : lui-même, lui qui tente de survivre dans ce monde. il les déteste tous, les démons pour la torture subit, les anges pour l'avoir banni. pourtant, il fut un temps où rien n'aurait pu mettre en question sa loyauté envers le camp angélique. mais les souvenirs sont parties, les ailes ont été arrachés et ne subsiste de cette époque que quelques brides de mémoire lui revenant par moment.
these streets : il ne sait rien. rien sur le pacte entre anges, templiers et zeus à l'époque, rien sur les raisons du grand retour. il cherche à comprendre pour lui, il cherche à survivre avant de se poser des questions sur tout ça.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Admin

Sujet: Re: TOPIC COMMUN ☾ L'ENFANT-ROI Sam 17 Mar 2018 - 18:54 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

L'ENFANT ROI
topic commun des démons

L’appel résonne et le récemment libre Metafel tremble quelques secondes. Parce qu’il reconnait bien évidemment la voix de leur chef à tous dans son esprit. Il a peur de la suite. Parce qu’on ne l’appelait pas pour rien, mais jusqu’à présent Bayemon n’en avait jamais rien eu à faire de lui. Trop insignifiant démon de l’eau qui faisait ses preuves sous les ordres du commandant du chaos ou du cavalier Famine. Cette pseudo-liberté, c’était au cavalier et uniquement à lui qu’il la devait. Une confiance accordée qui lui permettait de gagner une pseudo-liberté qu’il n’avait jamais eu lorsqu’il n’était pas de retour. Il a le cœur qui bat à mille à l’heure, il a ce frisson qui parcoure sa colonne alors qu’il se met en marche. La boule au ventre, il ne veut pas y aller. Mais il n’a pas trop le choix, alors il se rend au qg, là où on l’attend. Il y a ce poids qui disparait, qui tombe de ses épaules lorsqu’il comprend qu’il n’est pas le seul à avoir été appelé. Lorsqu’il comprend qu’ils sont tous là et que ce n’est pas une convocation où il sera à la merci du leader suprême. Son regard erre sur les personnes qui se trouvent déjà là. Il se glisse au milieu de tout le monde, il tente de se faire discret, il aimerait être invisible, non présent. Il n’écoute pas les conversations, trop obsédé par le démon qui se trouve au pied de Bayemon. Trop obsédé par ce qu’il va se passer, écho de ce qu’il vit un peu trop régulièrement. Il aimerait s’accrocher à un ami présent dans la foule, mais il n’y en a pas. Il n’y a pas de démon à qui il fait confiance Metafel, parce qu’ils peuvent tous les trahir un jour, parce qu’il les craint bien trop et ils le font encore bien trop souffrir pour qu’il se laisse aller à la confidence auprès de l’un d’eux. Maintenant, il aimerait avoir de l’eau, un tout petit peu d’eau, de l’eau avec laquelle jouer, pour oublier sa peur, pour se calmer, parce qu’elle y arrivait toujours. La gorge nouée, la tête rentrée dans les épaules qui regarde partout sauf leur chef pour ne pas être vu, il disparait au milieu d’une foule d’autres démons. Ceux qui l’ont capturé, ceux qui l’ont torturé, ceux pour lesquels il travaille, ceux qu’il aimerait fuir pour juste être tranquille et libre. Disparaitre, doux rêve qui avait été brisé quelques mois plus tôt. Derrière des corps d’humains plus grand que lui, il disparait pourtant aujourd’hui. Invisible de la position de leur chef et de bien d’autres.

- a game of shadows, shall we play ?  -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4373-chaos-is-the-law-of-nature-lu http://www.gameofshadows.org/t5650-lucie-delaroche-demons
homecoming : 12/10/2017
Messages : 436
pretty face : Emily Kinney
julius caesar : ©Matt
legends never die : Anciennement sphère du Chaos, Ophée est le Démon du Gâchis de la sphère de la Discorde. Espionne secrète de Malphas.
the mighty bush : Probabilités. Le possesseur de ce don est capable de modifier les probabilités afin qu'une action se réalise ou non. Il rend le possible impossible, et inversement. Le don possède un effet boomerang ; s'il joue avec les probabilités positives, il deviendra malchanceux. En outre, s'il vient à jouer sur les probabilités négatives, il deviendra particulièrement chanceux.
Allegeance : Même si Ophée a changé de sphère et que sa loyauté va désormais à Malphas, Ophée est toujours fidèle au commandant du Chaos avec qui elle a noué un fort lien. Sinon elle s'entend généralement bien avec les autres démons s'ils arrivent à supporter le fait qu'elle adore gâcher les choses.
these streets : Le pourquoi du comment le pacte a été rompu lui importe peu, ainsi que le ou les responsables. La seule chose qui compte, c'est que les démons sont de retour et qu'il est temps de reprendre le conflit avec les anges là où il s'était arrêté. Elle ignorait tout des dieux sur terre jusqu'au crash du fameux avion...
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Démons

Sujet: Re: TOPIC COMMUN ☾ L'ENFANT-ROI Lun 19 Mar 2018 - 10:32 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

L'ENFANT ROI
topic commun des démons


Spontanée. Râleuse. Chiante. La démone de la sphère du chaos se sentait frustrée et en colère. Une silencieuse colère qui bouillonnait et grandissait au fond d’elle depuis la destitution du leur roi légitime. Cette colère gagna quelques échelons de plus en sentant cet appel. Cet ordre irrépressible. Devoir obéir à un être qu’on ne considérait pas à sa place et qu’on détestait pour cela et pour ses actes, et qu’on ne pouvait vraisemblablement rien y faire –ou du moins rien d’immédiat et d’impulsif comme elle en avait l’habitude- était désagréable. Et d’attendre. Etre patient. Si désagréable ! Pourtant, elle est bien là. Si angélique et si jeune en apparence et pourtant bel et bien démoniaque et faisant partie des démons anciens malgré son statut. Le Gâchis n’a d’autre choix que de répondre présente malgré son aversion pour Bayemon.

Arrivée au milieu de la foule, Ophée rejoignit immédiatement sa sphère. Elle croisa au passage le terrorisé @Antonin M. Lefèvre et lui susurra de garder la tête haute. Refusant qu’on ploie le genou pour cet avorton même par le biais d’un simple regard baissé. Puis, elle se posa aux côtés de son commandant. Les mots étaient inutiles entre eux. Un geste, un regard était suffisant pour se comprendre. Avantage d’une totale confiance et de plusieurs millénaires à travailler ensemble. D’un mouvement de tête il lui montra le spectacle. Alastor. Son lieutenant. Les démons de sa sphère. Une exécution et un procès. Ophée serra les poings et puisa au fond d’elle pour ne pas agir stupidement même si l’envie est forte. Toute cette horreur à cause du XVIIème arrondissement ? C’était stupide ! Elle avait été présente là-bas et ils n’avaient rien pu faire dans ces conditions. Ils ne méritaient pas cela. Comment osait-il agir de la sorte, punir et déblatérer des ordres alors qu’il n’était même pas présent et qu’il n’avait pas bougé le moindre petit doigt ?! Elle aurait bien voulu le voir se démerder là-bas, tiens ! Mortel, face à des humains armés jusqu’aux dents, en supériorité numérique et au milieu d’autres humains dont on ignorait s’ils étaient effectivement de simples humains ou non.

T’as qu’à bouger ton cul du trône de Lucifer !

Rageuse, Ophée quitta des yeux la scène pour laisser son regard se perdre sur la foule. La luxure, la colère, la paresse, la gourmandise... Tous, ils étaient tous présents. Elle croisa d’ailleurs plusieurs visages familiers dont celui de celle qu’elle considère et aime appeler sa maîtresse. Malphas (@Garance M. Lesquen), se tenant à côté de son lieutenant et d’une autre personne qu’elle n’arriva pas à identifier. Ophée tente de se calmer en les observant, mais si ce n’est pas elle qui finit par éclater se sera quelqu’un d’autre. En tout les cas, s’il devait arriver quoique ce soit à l’encontre de Bayemon, il est clair et net qu’Ophée en ferra partie. Tant par plaisir du chaos et par plaisir de voir chuter Bayemon de très haut.

Spoiler:
 

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org
homecoming : 13/12/2014
Messages : 3651
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
PNJ

Sujet: Re: TOPIC COMMUN ☾ L'ENFANT-ROI Lun 26 Mar 2018 - 0:21 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

L'ENFANT ROI
topic commun des démons

Il éructe, l'Enfant-Roi, et dans la salle, rien que du silence. Du silence, des regards qui se détournent, des murmures qui se promènent. Personne ne bronche, pas un inférieur (@Lucie Delaroche @Antonin M. Lefèvre), pas un lieutenant (@Célestine Valmont), pas un commandant (@Sophie A. Lovett @Garance M. Lesquen)... Pas même l'ancien roi des terres infernales (@Lucas L. Carter)qui leur fait l'honneur d'une visite, sans se faire connaître.

Le regard du Roi se pose, sur chacun des spectateurs, ou donne l'impression de les transpercer un à un, prenant le temps de décortiquer les masques.  « N'êtes-vous pas mes soldats ? Là pour me servir ? Pour exécuter mes ordres ? » Il sourit, se tournant vers Alastor, prenant autant de temps pour lui que pour les autres. « Ne crois-tu pas, Commandant, que j'ai été on ne peu plus patient ? » Puis l'horreur prend forme, un gémissement se faisant entendre au cœur des rangs de la vengeance, et ensuite un cri, un hurlement de souffrance profond, presque animal. Des lignes serrées des démons de la sphère d'Alastor, une silhouette émerge et se tortille, tombe à genoux sans cesser de hurler, de la fumée s'échappant de sa bouche tandis que le Roi de Dis fait une seconde victime, usant de ses talents de pyrokinésiste pour donner au spectacle des airs fantastiques. Il aime le grandiose et décide ce soir de partager avec ses sujets, s'amusant des tensions qui naissent sur le visage d'Alastor. « Oups. » Vengeance s'énerve, un peu, tire sur ses chaînes, gronde doucement. Il se maîtrise, pourtant, cherchant à ne pas exacerber les horreurs dont Bayemon semble capable ce soir.

« Il va falloir choisir ! Approuver ou désapprouver mais il va falloir agir, mes enfants ! Vous ne pouvez pas rester là, à regarder le sol et à attendre que ça passe ! Applaudissez ! Vénérez-moi ! »

Et dans la salle, chacun peut se sentir observé.

informations complémentaires
pour que tout soit clair

Vous avez été invoqué par Bayemon sans aucune explication.
En arrivant, vous comprenez que vous avez été convoqué à un procès à l'encontre de la sphère de la Vengeance qui a échoué à s'emparer du XVII malgré l'ordre de votre Roi.
Libre à vous de réagir comme vous le souhaitez à ce spectacle, la suite des événements déterminera votre positionnement pour la suite des intrigues démoniaques.
Les dieux infiltrés sont les bienvenus, mais il vous faudra trouver une raison pour votre présence en ces lieux, vous ne pouvez pas avoir été invoqué par Bayemon.
Ce TC sera ouvert pour une courte période, il est donc conseillé de répondre par des réponses courtes pour le faire avancer rapidement.
N'oubliez pas de mettre des résumés de vos actions sous spoiler

@A. GASPARD DE SAVOIE @A. LYDIE CHASTEL @ANTONIN M. LEFÈVRE @BASS A. RENOIR @CÉLESTINE VALMONT @ELÉONORE L. DE BOURBON @GARANCE M. LESQUEN @JASPER A. DESLAURIERS @LIONEL LANGLOIS @LUCIE DELAROCHE @OSCAR S. GATSBY @PRYAM C. ROUSSEAU @SOHAN X. LACOMBE @SOPHIE A. LOVETT @CHIARA N. CAPARELLI @HIPPOLYTE P. FAUVET @PARIS OSMANE @LUCAS L. CARTER
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
PEOPLE BELIEVE

WHAT THEY WANNA
believe



Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
homecoming : 06/05/2017
Messages : 293
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : SoGlam
legends never die : Elle est Mère de tous les démons et la Reine des Succubes. Deux titres qui lui conviennent parfaitement, appréciant être au sommet et d'avoir les démons à ses pieds. Elle aime se dire qu'elle est la Reine de l'Enfer, s'octroyant ce titre honorifique car elle est la première à être devenue démon.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Démons

Sujet: Re: TOPIC COMMUN ☾ L'ENFANT-ROI Lun 26 Mar 2018 - 16:55 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

L'ENFANT ROI
topic commun des démons


Je m’étais glissée dans l’assemblée, discrètement, derrière certains démons inférieurs, sans même me faire remarquer. Après tout, je préférais observer un peu avant de dire quoi que ce soit. Alastor semblait avoir déçu l’enfant Roi et cette petite convocation sonnait plus comme un procès ou une exécution, qu’autre chose de vraiment sérieux. Il avait fait venir tout le monde afin de pouvoir asseoir son autorité et faire peur aux démons afin qu’ils se plient à ses exigences, mais je n’étais pas dupe. Loin de là. Je n’avais pas peur de Bayemon, je préférais simplement me faire discrète pour ne pas éveiller les soupçons. Mais voilà qu’il agit, faisant brûler vif des démons d’Alastor. L’enfant Roi vint exhiber ses pouvoirs de pyrokinésie en mettant en garde les autres démons. Il voulait qu’on l’applaudisse, qu’on le vénère, mais s’en était de trop pour moi. J’eus un petit rire qui vint fendre le silence en m’avançant, poussant doucement un démon qui me permit de sortir de l’ombre.

« Mes enfants… » Dis-je dans le même ton qu’il venait d’employer. Je vins poser mes yeux sur l’enfant Roi avant de reprendre la parole. « Tu oses m’appeler ton enfant alors que tu portes encore des couches ? Tu n’existes que depuis quelques siècles et tu oses m’appeler ‘mon enfant’ ? » Bien entendu, je me sentais visée la première, mais je n’étais certainement pas la seule dans le cas. Mais mon égocentrisme faisait que je parlais de moi avant toute chose. Et puis, je n’avais pas besoin de l’appui de quelqu’un pour me défendre. J’étais assez grande pour cela.

« Tu nous convoques comme tes toutous, tu nous offres un spectacle digne d'une classe de CP. Le feu impressionne les enfants. Crois-tu pouvoir assouvir ton pouvoir avec quelques flammes ? Ne me fais pas croire que tu es aussi stupide pour croire cela. » Je fis quelques pas, contournant l’enfant Roi, venant effleurer son épaule du bout des doigts, jouant mon numéro habituel comme j’en étais capable. J’étais cinglante sans l’être de trop, frôlant avec la limite en chaque instant. Je vins approcher mes lèvres de son oreille.

« Tu es juste en train de monter tout le monde contre toi. Pour régner, il faut être ferme sans aller à l’excès. Si tu veux être vénéré, il va falloir le mériter. Et ne pas piquer ta petite crise lorsque tu n’as pas ce que tu veux. J’ai élevé de nombreux enfants et je sais reconnaître un adolescent quand j’en vois un. »
Ajoutais-je en me reculant doucement. Je jouais avec ce feu qu’il semblait apprécier tant. Mais je n’avais pas vécu tous ces millénaires pour vénérer un petit enfant capricieux. Bien au contraire… C’était à lui de s’agenouiller.


Spoiler:
 

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur
homecoming : 09/03/2018
Messages : 270
pretty face : Jared Leto
julius caesar : @Avatar Morphine @Signature Beylin aka Matt D. Lefèvre
legends never die : Porteur de Lumière, Ancien Roi des Enfers, Commandant de l'Orgueil, Général Flamboyant, Jadis Colonel des Légions de Feu, Autrefois Maréchal des Armées Divine, Souverain Légitime de Dis, Ingénieur Général de l'Équilibre, Dompteur du Chaos ;
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Démons

Sujet: Re: TOPIC COMMUN ☾ L'ENFANT-ROI Mer 28 Mar 2018 - 0:21 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

L'ENFANT ROI
“Le devoir est l'ennemi juré du caprice. L'un commande et l'autre désobéit.”




Libre arbitre. Comment peut-on espérer vivre sans lui ? Il est impossible de concevoir que nous ignorions l’équation de notre vie, il paraît surnaturel que nous ne soyons pas le maçon de notre réalité. N’est-ce pas Alastor ? L’époque où Lucifer permettait à quiconque d’être le maître de ses échecs et réussites était révolue, Vengeance en payait le prix. La démocratie était traître, on ne pouvait se retourner contre elle au risque de se parjurer et à la vue des réactions, les collaborateurs étaient nombreux. Etait-ce là la réussite du coup d’état ? Des démons lâches et silencieux ? Le porteur de lumière songeait à éclairer d’autres âmes perdues, celles présentes dans l’assemblée ne méritaient pas sa miséricorde, ni même son attention. Discorde, où se dresse ta légion de chaos ? Luxure, où se repose ta dominatrice cavalerie ? Infini, où se perpétue ton glorieux savoir ? Tous étaient perdus sans l’Orgueil qui faisait leur fierté. Tous se courbaient sans la colonne d’Estime qui les portait. Si la Bassesse avait réussi bien une chose, c’était de tous les avoir asservis, c’était d’avoir éteint la dernière lueur d’Arrogance qui éclairait cette fameuse cité de Dis. Lucifer demeurait songeur, peut-être était-il trop tôt pour faire son retour, peut-être qu’il était trop tôt pour les pardonner de leurs affronts en bon père de famille ? Les mains dans les poches, le porteur de lumière s’était détourné de ce spectacle infantile, nu d’intérêt. Aucun d’eux ne méritait la rédemption, aucun d’eux ne méritait la peine qu’on lève le petit doigt.

Alors, doucement il se retourna et fit quelques pas dans le sens opposé à l’estrade de la potence. Le regard encore plus assombri qu’à son arrivée, le premier ange déchu était à moitié satisfait, il n’avait pas besoin de sortir les armes. Le premier damné était désappointé, il n’avait pas l’occasion de faire balancer l’équilibre à nouveau. Enfin, il ferma les yeux, expira, se préparant à se téléporter quand cette voix retentit dans la salle… Lilith. Reine des démons, elle s’était élevée contre cet usurpateur infâme. Lucifer étira un léger sourire soulagé, une de ses progénitures était à la hauteur de sa création. L’espoir perdurait en sa personne, alors l’Orgueil s’arrêta dans sa lancée. Sans se retourner, il se laissait bercer par le discours piquant et enivrant de celle qu’elle considérait comme étant sa fille, comme étant son héritier, sa petite princesse capricieuse. La fierté commençait peu à peu à quitter l’âme de Lucifer, pour laisser place à l’inquiétude. Lilith se montrait de plus en plus agressive et avec un être aussi imprévisible que Bayemon, il était impossible de prévoir ce qu’il pouvait faire. De plus, même si le nouveau roi se faisait des ennemis avec cette exécution, on ne pouvait prévoir quel effet aurait la peur sur les servants de la couronne.

« Assez ! »

Enfin, il se libéra. Le ton s’éleva dans la salle, pénétra chaque esprit, la colère tant redoutée du souverain légitime de Dis se faisait ressentir. Sans même s’en rendre compte, l’inquiétude qu’il portait à Lilith accusa son pouvoir de télépathie. Une expiration. Maintenant il ne pouvait plus se cacher, pas après ce couloir de la mort qui fendit les rangs des armées qui le séparaient de Bayemon. Lucifer était méconnaissable après son dernier passage, après cette mutinerie, mais il ne pouvait pas partir et laisser les choses ainsi. Alors, il ôta sa main droite de la poche de son pantalon et fit danser ses doigts au rythme de la flamme qui consumait le démon de la Vengeance. Avançant d’une démarche lente, il diminuait simultanément les effets de la pyrokinésie de cet enfant pourri gâté et quand enfin il arriva à hauteur du Bourreau, le porteur de lumière avait fait disparaître entièrement les flammes qui dévoraient sans vergogne ce pauvre démon inférieur. La surprise était de son côté, les sentiments désapprobateurs de l’assemblée s’animaient dans le corps de Lucifer.

« Ainsi donc, c’est pour cette Tyranie que vous avez troqué ma Monarchie … ? »

Une courte inspiration, il devait reprendre son souffle, le Diable n’était plus ce qu’il était autrefois. User de ses pouvoirs pour pénétrer les esprits de tous commandants et infanteries n’étaient pas chose aisée, rajouter à cela l’annihilation de la pyrokinésie de Bayemon, il lui fallait se reposer, s’appuyer sur quelqu’un d’autre.

« Lilith, mon enfant, je t’en prie laisse ce fourbe, il n’en vaut pas la peine. Toi Vengeance, ne penses-tu pas qu’une telle offense à ta sphère mérite châtiment ? Vous, Mes Légions Flamboyantes, méritez-vous une telle Sentence ? »

Alea Jacta Est. Lucifer tira son épée rougeoyante et pourfendit le sol, la laissant là, éclatante et droite comme le Christ sur sa croix. A quelques centimètres du Mutin, les yeux plongés dans les siens, Lucifer se déclara.

« Je prêterai mon pouvoir à quiconque se soulèvera contre l’Enfant Roi… »
Spoiler:
 

- a game of shadows, shall we play ?  -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org
homecoming : 13/12/2014
Messages : 3651
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
PNJ

Sujet: Re: TOPIC COMMUN ☾ L'ENFANT-ROI Mer 16 Mai 2018 - 8:42 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

L'ENFANT ROI
topic commun des démons

Il y a comme un silence, après l'intervention de Lilith, qui se creuse encore après celle de Lucifer. Dans la foule, les murmures et les grondements succèdent aux frissons tandis que Bayemon, le regard noir, en tremble presque de rage... Et puis il y a un sourire, discret, timide, aux coins des lèvres d'Alastor, qui n'ose pas dire mot encore de peur d'y perdre la tête.

Partout, l'électricité du fond de l'air laisse un goût de discorde sur le bout de la langue. Et Bayemon sait qu'il doit asseoir son autorité immédiatement s'il veut garder le trône... Alors, dans une seconde semblant infinie, l'Enfant-Roi invoque la dague de Caïn pour s'emparer de la vie d'Alastor, se préparant à en faire de même avec Lilith, se réservant Lucifer pour la fin. Et les autres, s'il le fallait. Il les tuerait tous, s'il le devait... Au même moment, galvanisée par la discorde omniprésente, sans doute excédée, peut-être emportée par les velléités des autres, assurément aidée par les interventions de ses frères et sœurs, Malphas apparaît soudain sur l'estrade, entre Vengeance et leur Roi, utilisant ses pouvoirs pour faire disparaître la Dague de Caïn des doigts de Bayemon et mieux la retourner contre lui, l'enfoncer dans sa cage thoracique. Puis dans sa trachée. Puis dans son estomac.

Et au creux de ce même silence, le corps sans vie de l'Enfant-Roi s'effondre sur le sol dans un bruit humide, presque visqueux.

Le Roi n'est plus et l'Enfer a une nouvelle tête.

« Le roi est mort. Vive le roi. » conclut Malphas, la Dague de Caïn entre les doigts.



informations complémentaires
pour que tout soit clair

Vous avez été invoqué par Bayemon sans aucune explication.
En arrivant, vous comprenez que vous avez été convoqué à un procès à l'encontre de la sphère de la Vengeance qui a échoué à s'emparer du XVII malgré l'ordre de votre Roi.
Libre à vous de réagir comme vous le souhaitez à ce spectacle, la suite des événements déterminera votre positionnement pour la suite des intrigues démoniaques.
Les dieux infiltrés sont les bienvenus, mais il vous faudra trouver une raison pour votre présence en ces lieux, vous ne pouvez pas avoir été invoqué par Bayemon.
Après l'intervention et le grognement de nombreux démons, particulièrement Lilith et Lucifer, Bayemon s'est retrouvé face au mur. Profitant de ce moment de faiblesse du nouveau Roi et de la puissance de la discorde en cet instant, Malphas est intervenue pour l'assassiner, récupérant la dague de Caïn.
Le trône des Enfers change à nouveau de propriétaire pour accueillir une reine cette fois-ci, en la personne de Garance M. Lesquen.
Ceci est le dernier poste du Maire mais le sujet restera ouvert encore quelques temps pour permettre à chacun de réagir.
N'oubliez pas de mettre des résumés de vos actions sous spoiler

@A. LYDIE CHASTEL @ANTONIN M. LEFÈVRE @CÉLESTINE VALMONT @ELÉONORE L. DE BOURBON @GARANCE M. LESQUEN @JASPER A. DESLAURIERS @LUCIE DELAROCHE @PRYAM C. ROUSSEAU @SOPHIE A. LOVETT @CHIARA N. CAPARELLI @HIPPOLYTE P. FAUVET @LUCAS L. CARTER
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
PEOPLE BELIEVE

WHAT THEY WANNA
believe



Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4763-celestine-casse-tete-chinois
homecoming : 22/12/2016
Messages : 246
pretty face : evan rachel wood.
julius caesar : haileen.
legends never die : démon du génie incompris et des fausses bonnes idées, prêtresse des solutions faciles et apôtre de la vérité qu'on ne veut pas entendre. lieutenant de discorde, ombre de malphas.
the mighty bush : Souffle de curiosité, ou plus couramment appelé curiosité mal placée. Pouvoir passif, il transforme son porteur en émetteur d’ondes poussant autrui à s’intéresser à tout et n’importe quoi, jusqu’à plein assouvissement de sa curiosité. La puissance du pouvoir dépend tout à la fois de son porteur – un émetteur timoré n’aura qu’une influence superficielle sur ceux qui l’entourent, au contraire d’une personne débordant de confiance en elle – et de l’exposition – plus une personne est exposée, plus la curiosité est intense. Les deux combinés peuvent créer de véritables obsessions… Dommage collatéral, ce souffle désinhibe : peu importe que les valeurs et les principes moraux soient implantés, gravés dans l’esprit de la victime, au bout d’un moment, ils céderont, tout simplement ; à moins d’être soustrait à temps de cette terrible influence.

Bien évidemment, Briffaut possède un souffle de curiosité naturellement puissant ; déjà en tant que démon, ensuite en tant que femme accomplie et particulièrement confiante. Peut-être même un peu trop, mais ça, c’est un autre sujet. Elle ne maîtrise pas son pouvoir, car passif, mais elle adore voir les autres y succomber : elle-même particulièrement curieuse, trouver des partenaires de jeu dans les recherches les plus improbables, voire carrément dangereuses, est une source inépuisable de distraction. Et elle adore voir ce que la curiosité mal placée peut provoquer en plein milieu d’un dîner de famille…
Allegeance : Malphas. Sa Mère, sa Reine, la Reine-mère. Depuis la destitution de Lucifer, Briffaut n'a plus à feindre la loyauté à Lucifer et agit librement ainsi qu'elle le veut sous la houlette de son Commandant.
these streets : Absolument tout : les anges, les démons, les dieux et leur mégalomanie galopante ; les révolutionnaires, les humains, les animaux, et les cafards qui leur survivront tous.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Démons

Sujet: Re: TOPIC COMMUN ☾ L'ENFANT-ROI Mer 16 Mai 2018 - 23:31 ()
Lorsqu’elle sent quelqu’un se glisser dans l’ombre de son commandant, Briffaut se hérisse et épingle de son regard le plus féroce l’intrus ; c’est mon ombre, vas t’en trouver une autre. Mais la vindicte fond lorsqu’elle perçoit quelque chose dans son regard, quelque chose qui alerte son instinct et lui cloue le bec. Aussi acéré qu’une lame, à l’intelligence aussi affûtée qu’une flèche, et la mine dédaigneuse, la lippe méprisante. Elle connait ce faciès. Il peut revêtir tout autre visage qu’elle le reconnaîtrait rien qu’à ces petits détails. Lucifer. OK, je vous donne le coin inférieur droit de son ombre, mais c’est bien parce que c’est vous.

Puis Lucifer s’adresse à Malphas, et Briffaut en reste coite. Son regard passe de l’un à l’autre, dubitatif, avant que sa langue, indépendante, ne lâche :

« Vous parlez toujours comme ça ou c’est juste un effet de style ? »

Elle n’a pas le temps de regretter ses paroles précipitées. Derrière elle, Bayemon se mit soudainement à aboyer comme un enfant capricieux à qui l’on accorde pas assez d’importance. Et c’est sans doute le cas. En Enfer, on ne prend pas le pouvoir en faisant montre de cruauté et de vulgaire vengeance ; il faut être un peu plus ingénieux. Un peu plus intelligent. Ce qu’il n’est définitivement pas. Et ce n’est pas la nouvelle démonstration brute de son pouvoir sur une pauvre âme damnée qui allait lui attirer la sympathie de Briffaut. Le cadavre geint, gesticule, se tortille sur place, et la désagréable odeur de la chair grillée commence à se répandre dans toute la salle. Briffaut plisse le nez. Elle déteste cette odeur.

Elle frissonne quand il pose son regard sur elle. S’il attend qu’elle se décide à sortir de son ombre, il peut bien encore prendre quelques siècles dans la gueule.

Mais c’est Lilith qui s’élève contre lui. Et la voix de Lucifer qui lui vrille tant les tympans que l’esprit. Elle se gratte l’une de ses oreilles en grimaçant ; elle déteste qu’on s’infiltre sous son crâne. Et elle sourit en l’écoutant. Donc, c’est pas un effet de style. Pour elle qui a tendance à appeler un chat, un chat, le vocabulaire et les formulations de Lucifer sont plutôt divertissantes. Et puis, Bayemon s’arme. Et Malphas contre-attaque. Et Bayemon s’effondre.

« Le roi est mort. Vive le roi. »

Un silence de mort lui répond. Briffaut arque un sourcil.

« Oh bah, ça alors. »

C’est la première chose qui franchit ses lèvres, la première phrase qui rompt le statu quo. Elle est là, les bras croisés sur sa poitrine, et elle toise son Commandant avec un soupçon de perplexité, qu’un sourire carnassier fleurissant sur ses lèvres rend dérisoire. Un sourire qui n’a rien à voir avec ceux dont elle a toujours gratifié ses pairs, un sourire qui tranche si durement avec sa réputation de démon inférieur sans talent, sans intelligence. Un sourire de requin. Elle n’a pas quitté du regard Malphas.

« Est-ce que ça fait de moi la princesse du coin ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
En ligne
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4559-purete-brisee-antonin http://www.gameofshadows.org/t5615-antonin-m-lefevre-demons
homecoming : 02/11/2017
Messages : 374
pretty face : tom webb
julius caesar : dandelion
legends never die : démon de l'eau
the mighty bush : aquakinésie, il joue avec l'eau comme d'autres joueraient avec des ballons. elle glisse, elle vole, elle tourbillonne, elle plaque. chaque infime goutte d'eau peut être en sa possession.
biokénésie aqueuse, il guérissait l'ange, il jouait de l'eau dans le corps de chaque être pour les soigner. et puis on l'a transformé, et puis on l'a détruit et il est devenu cette créature qui doit se servir de ce pouvoir pour s'en prendre aux humains. mais il n'y arrive pas, parce qu'il n'en a pas la force. alors son pouvoir il l'a oublié, il ne sait plus qu'un jour il pouvait aussi soigner.
Allegeance : lui-même, lui qui tente de survivre dans ce monde. il les déteste tous, les démons pour la torture subit, les anges pour l'avoir banni. pourtant, il fut un temps où rien n'aurait pu mettre en question sa loyauté envers le camp angélique. mais les souvenirs sont parties, les ailes ont été arrachés et ne subsiste de cette époque que quelques brides de mémoire lui revenant par moment.
these streets : il ne sait rien. rien sur le pacte entre anges, templiers et zeus à l'époque, rien sur les raisons du grand retour. il cherche à comprendre pour lui, il cherche à survivre avant de se poser des questions sur tout ça.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Admin

Sujet: Re: TOPIC COMMUN ☾ L'ENFANT-ROI Sam 19 Mai 2018 - 0:56 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

L'ENFANT ROI
topic commun des démons

Y a le doux visage d’Ophee qui passe et pendant quelques secondes, sa voix le rassure. Elle lui dit de garder la tête haute, mais il sait pas faire. Parce qu’ici, il se sent pas en sécurité. Il préférerait être dans sa cellule, loin de l’agitation, loin de la gronde et loin de la colère du nouveau roi. Parce qu’il veut pas être celui sur qui ça retombe. Alors éviter son regard c’est la meilleure des choses à faire, se cacher derrière un démon tombé dans un corps plus grand également. Les voix résonnent sans qu’il ne sache d’où elles viennent. Il sait qui parle, des démons bien plus puissants, bien plus forts. Il y a le commandant de la vengeance qui prend pour tous les autres, pour faire régner la terreur, et la terreur, elle règne fortement au plus profond de son cœur à l’eau. Il y a l’impression que tout le monde pourrait entendre celui-ci tambouriner à cent à l’heure dans sa poitrine alors que le silence se fait pendant quelques instants. Il y a le grand leader, le déchu qui a parlé et qui a fait taire tout le monde. Pendant quelques secondes, pendant quelques millièmes de seconde, il y a pensé à faire ce que Lucifer voulait. A tuer Bayemon. Parce qu’ainsi il serait libre. Libre de sortir, libre d’aller faire ce qu’il désirait. Libre de s’éloigner des démons et de disparaitre. Oui, libre de disparaitre tout simplement. Mais il n’en a pas eu le cran Metafel, parce qu’il avait bien trop peur pour faire une action pareille. Parce qu’il était bien trop faible face à lui pour tenter une telle action.

Mais c’était le calme avant la tempête. Car du silence monte bientôt un doux murmure. Un bruit de fond qui enfle alors que la gronde monte. Les mécontents sont présents et ils savent ce qu’ils veulent. Il bouge pas quand la lame s’enfonce plusieurs fois dans le corps de leur ancien leader. Il reste statufié, sous le choc. Y a le sang qui coule et dont il ne parvient pas à détacher son regard. C’est pas Malphas qu’il regarde, c’est le cavadre s’effondrant de leur ancien leader. Il a l’estomac qui se retourne, il se sent pas bien. La violence physique, il supporte toujours aussi peu. Ça lui bourdonne dans les oreilles et il lutte pour garder l’esprit clair. Il détourne le regard alors qu’il y a les cris autour de lui. Il aimerait avoir un allié, mais des alliés, il en a pas. Ici, il reste entouré d’ennemis. Parce qu’il a beau être là, il reste toujours leur prisonnier, celui qui sera jamais libre de rien parce qu’ils ne savent pas comment il pourrait tourner. Et qui que ça soit à leur tête, ça n’y changerait rien. Lucifer, Bayemon, Malphas, ils pouvaient régner sur les démons, lui son seul chef, ça serait toujours le commandant du chaos. Ses erreurs, ce serait toujours lui qui les lui ferait payer, et ça ne s’arrêterait pas parce que c’était la commandante de la discorde à leur tête.

- a game of shadows, shall we play ?  -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4373-chaos-is-the-law-of-nature-lu http://www.gameofshadows.org/t5650-lucie-delaroche-demons
homecoming : 12/10/2017
Messages : 436
pretty face : Emily Kinney
julius caesar : ©Matt
legends never die : Anciennement sphère du Chaos, Ophée est le Démon du Gâchis de la sphère de la Discorde. Espionne secrète de Malphas.
the mighty bush : Probabilités. Le possesseur de ce don est capable de modifier les probabilités afin qu'une action se réalise ou non. Il rend le possible impossible, et inversement. Le don possède un effet boomerang ; s'il joue avec les probabilités positives, il deviendra malchanceux. En outre, s'il vient à jouer sur les probabilités négatives, il deviendra particulièrement chanceux.
Allegeance : Même si Ophée a changé de sphère et que sa loyauté va désormais à Malphas, Ophée est toujours fidèle au commandant du Chaos avec qui elle a noué un fort lien. Sinon elle s'entend généralement bien avec les autres démons s'ils arrivent à supporter le fait qu'elle adore gâcher les choses.
these streets : Le pourquoi du comment le pacte a été rompu lui importe peu, ainsi que le ou les responsables. La seule chose qui compte, c'est que les démons sont de retour et qu'il est temps de reprendre le conflit avec les anges là où il s'était arrêté. Elle ignorait tout des dieux sur terre jusqu'au crash du fameux avion...
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Démons

Sujet: Re: TOPIC COMMUN ☾ L'ENFANT-ROI Dim 20 Mai 2018 - 15:32 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

L'ENFANT ROI
topic commun des démons

Plus l’Enfant-Roi parlait, plus Ophée avait envie d’agir, de bouger, de faire quelque chose. Elle ne fit rien pourtant. Rien qui puisse faire pencher la balance dans un sens ou dans un autre. Elle conservait juste les poings serrés et cracha au sol au « Vénérez-moi ! ». Elle aurait du avancer et lui cracher à la figure. Elle n’en eut peut-être pas le courage, malgré les millénaires derrière elle. Tout juré est-il que les plus anciens prirent les devants. Leur mère, leur père. Donnèrent leur avis et lorsque les masques tombèrent et que leur grand dirigeant depuis des lustres et des lustres se révéla, Ophée senti le vent tourner. Elle ne devait pas être la seule.

Alors que la tension et l’électricité étaient palpables, l’apparition de la Dague de Caïn dans les mains de Bayemon fut la goutte d’eau de trop. Parmi les démons voulant faire quelque chose, corps et âme, Ophée leva la main dans l’intention d’utiliser ses pouvoirs. Geste qui resta en suspens lorsqu’elle vit, comme tout le monde dans cette pièce, la Discorde prendre le dessus, apparaître et faire le coup d’éclat tant attendu et tant inespéré. Ophée ne quitta pas la scène des yeux, figée par ce qu’elle venait d’assister. Elle resta sans voix jusqu’à que Malphas prononce le mot de la fin. Incrédule, enjouée et surtout parce qu’elle ressentie la bouffée de chaos ambiante, à la suite de la question de Célestine, Ophée éclata de rire. Non pas à cause de ce que le lieutenant de la discorde venait de dire.

« C’est énorme… C’est juste trop génial !! »

Un fou rire à la fois incontrôlé et joyeux. Contente de voir une tête familière à la tête de tous les démons. Elles en avaient déjà discuté, ils en avaient déjà discuté avec son propre commandant, mais plus par discussion que pour réellement mettre un plan à exécution. Et voilà que c’était dans l’inattendu, dans la non-préparation que ça arrivait. Ophée aurait été contente rien qu’à voir Lucifer récupérer la couronne, mais alors là, elle faisait partie des plus euphoriques ! Quand le chaos a sa dose de désordre, d’imprévus et d’improbabilité, il était ironiquement aux anges. Encore plus lorsque le démon du gâchis se délectait de la fin de l’Enfant-Roi. Un tel gâchis était si délectable !
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur
homecoming : 09/03/2018
Messages : 270
pretty face : Jared Leto
julius caesar : @Avatar Morphine @Signature Beylin aka Matt D. Lefèvre
legends never die : Porteur de Lumière, Ancien Roi des Enfers, Commandant de l'Orgueil, Général Flamboyant, Jadis Colonel des Légions de Feu, Autrefois Maréchal des Armées Divine, Souverain Légitime de Dis, Ingénieur Général de l'Équilibre, Dompteur du Chaos ;
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Démons

Sujet: Re: TOPIC COMMUN ☾ L'ENFANT-ROI Sam 26 Mai 2018 - 8:28 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

L'ENFANT ROI
“Le devoir est l'ennemi juré du caprice. L'un commande et l'autre désobéit.”


Révolution revêtait beaucoup de formes, aujourd'hui elle avait habillé la Discorde. Une satisfaction pour le diable qui devint soudainement heureux face à cette surprise du destin. L'Orgueil avait tout fait pour exaspérer Malphas, mais son stoïcisme cachait quelque chose de bien plus intéressant que sa frustration. Oui, Vive le Roi, Vive la Reine, Vive la Royauté... Lucifer tira une légère révérence en plus d'un sourire machiavélique, lui qui songeait à ce trône, lui qui songeait à abattre la Bassesse, il avait droit à une Opportunité. Le fils rebelle voyait là une main mise sur les ressources de Dis, sans pour autant en être la cible ambulante. En ces temps ténébreux et confus, il ne valait mieux pas avoir une couronne trop lourde sur la tête, au cas où il faudrait courir à vive allure...

- Dis s'incline devant sa nouvelle Reine et lui souhaite prospérité.

Le porteur de lumière se sentait à ses aises, défiant quiconque oserait dire le contraire, démontrant avec grâce la collaboration du diable. Lucifer, premier du nom, récupéra son épée et lui redonna l'apparence d'une charmante canne. A cet instant précis, le premier déchu savait qu'il n'était plus l'heure de se fusiller les pattes, mais de faire front commun face à des ennemis et des évènements dangereux. Heureusement pour lui et sans doute pour l'armée de Dis, qu'il n'était plus décisionnaire, que ce rôle appartenait à présent à Malphas. Le rôle de leader n'était jamais simple, l'Orgueil désirait voir de quelle façon la Discorde allait s'en sortir. Sournoisement, d'une voix mielleuse, Lucifer interrogea.

- Vers quelle horizon vas-tu mener tes enfants Malphas ? Quelle sera donc le premier désir de la nouvelle Mère de Dis ?

On pouvait les compter sur les doigts d'une main ceux qui faisaient partie des "grands" de la famille. Lucifer a toujours été séparé par ce fossé des générations, autant humaines que celle des démons, trahi par sa façon de s'exprimer. Sourire malicieux aux lèvres, le général des enfers posa ses yeux sur la fameuse princesse de Dis, exemple somptueux des enfants dont il parlait.

- Je serais enjoué de savoir ce que peut faire de toi une princesse, petite chose indescriptible et fragile.
Spoiler:
 
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
The Fallen
follow the light and rise up from the darkness
« Comme tu es tombé du ciel fils de l'aurore ! Comme tu as été renversé jusqu'à terre, dompteur des nations ! Tu disais en ton cœur : "Je monterai au ciel, au-dessus des étoiles de Dieu j'érigerai mon trône, je m'assiérai sur la montagne du rendez-vous, dans les profondeurs du Nord. Je monterai sur les hauteurs des nuées, je serai l'égal du Très-Haut." »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
En ligne
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1489-garance-envoyee-sur-te
homecoming : 18/01/2017
Messages : 5180
pretty face : Dree Hemingway
julius caesar : Dandelion (icons, gif, ava) / Beylin (code sign) / Babine (gif) / Faust (icon) / Me (icons) / Adèle (aest)
legends never die : Reine des Enfers. Démon de la Discorde et de la Frustration, Commandant de la sphère de la Discorde, Reine des Garces, Intendante de l'Impatience, Instigatrice des réactions disproportionnées et des caprices inutiles, Destructrice de la sérénité. Progéniture du Chaos. Éternelle pétasse des Enfers.
the mighty bush : Discorde évidence de la semeuse de zizanie. Prestidigitation le talent de l'empêcheuse de tourner en rond Catalyseur la puissance de la maîtresse des conflits
weapon : Faux de la Mort, Dague du Paradis.
Allegeance : Nouvellement couronnée, Malphas entend rétablir l'ordre parmi les rangs démoniaques, avant que ses pulsions de Discorde ne la rattrapent. Dans ce nouveau Paris, terrassé par les révélations, le Jeu de l'Ombre est devenu une partie d'échec exaltante pour celle qui collecte les coups d'avance dans le seul espoir de voir le monde à genoux.
these streets : Tout.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Admin

Sujet: Re: TOPIC COMMUN ☾ L'ENFANT-ROI Dim 10 Juin 2018 - 20:42 ()

Oh, Apocalypse, I call your name.

L'ENFANT ROI
topic commun des démons



Discorde se remplit d'elle-même, comme un ego-trip mal injecté, un putain de voyage dans les obscurités que le monde préfère ignorer. Et ça gonfle, ça sature, ça palpite. Partout autour. Dans chaque créature de Dis. Dans chaque esprit. Dans chaque geste. Tous, tous sont saturés de peur et de discorde, d'envies dissonantes qui se fracassent jusque sur les murs, qui transpercent sa carcasse. Elle le sent. Elle le voit. Ils sont tous là. Quelque part. Là. Et ça palpite. Et ça l'agite.

Le petit démon des grands chemins monte sur ses grands chevaux.
Et ça l'énerve.
Et ça l'agace.
Et ça palpite, toujours, là, entre les côtes.
Au bout des griffes.

L'ombre d'un Ange se dessine dans un coin de son esprit. Un ange déchu. Un roi disparu. Et elle prie Azazel, un instant. Elle prie et serre les poings. Les mots de Lucifer résonnent. Et les visages. Les leurs. Tous les visages cherchent une opportunité. L'opportunisme est une qualité qu'a su démontrer un jour Bayemon. Une qualité tenace chez les êtres démoniaques. Parce qu'il suffit, parfois, d'un geste. D'un choix. Il suffit d'un mouvement.

L'ancien Roi invite à la révolte.
Et la Révolte gronde.
Et la Discorde palpite.

Malphas se saisit de l'instant et de l'invitation, sans réfléchir. Son corps se tend sous l'adrénaline, se perd dans la catalyse qui vient cramer ses nerfs tandis qu'elle se fragmente, pour une seconde, pour un saut sur l'estrade. Et tout va vite. Très vite. Trop vite. Trop vite pour réaliser tout de suite l'enchaînement des membres, la dague qui disparaît des doigts de l'Enfant pour apparaître dans les siens. Et la main qui condamne. Une fois. Deux fois. Trois fois. Par trois fois, elle frappe, les prunelles folles, les iris noires.

C'est la fin de l'Enfant-Roi.

Elle expire, enfin, les yeux figés à la carcasse gargouillante qui soupire son dernier souffle.

« Le Roi est mort. Vive le Roi... », elle murmure, avant de contempler ses mains calmement, redressant finalement le chef pour observer les autres. Et chercher à comprendre. Comment. Pourquoi. Quand. Elle les regarde tous, une seconde, l'air fermé. Pas sure de comprendre. Pas sure d'avoir anticipé.

Puis il y a la puissance qui se décharge dans ses veines, comme une évidence.
Les réactions fusent, de l'hilarité au scepticisme.
Quelque part, se répète juste l'Histoire.
Celle d'un trône voué aux complots et aux ambitions.
Le sien, pour un temps.
Le sien.
Et un sourire ourle le coin de ses lèvres.

- Vers quelle horizon vas-tu mener tes enfants Malphas ? Quelle sera donc le premier désir de la nouvelle Mère de Dis ?
« Rentrez chez vous et retournez à vos viles affaires... Nous parlerons de tout cela plus tard, la fin du monde arrivera bien assez tôt... »

We're on the road to Apocalypse, bitches.

Les doigts toujours ancrés à la dague infernale, Malphas se fend d'une révérence à l'attention de la foule, ses prunelles se fixant à celles de Briffaut pour un instant. Le début d'une nouvelle histoire, à défaut d'une nouvelle ère... Et le temps saurait ranimer les Enfers.

Sans ajouter un mot, la nouvelle Reine disparaît comme elle a été couronnée, en une seconde que l'on peinerait à rattraper.

Spoiler:
 

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

Connasse
- La méchanceté d'un homme fait de lui un démon, la méchanceté d'une femme fait d'elle un enfer.

praise & pray:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
crash like lightning
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: TOPIC COMMUN ☾ L'ENFANT-ROI ()
Revenir en haut Aller en bas
 
TOPIC COMMUN ☾ L'ENFANT-ROI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» TOPIC COMMUN - Un escalier bien capricieux
» Evénement #3 : Halloween 2013 [Topic Commun]
» [Topic commun Poufsouffle] Chocolat, soleil et mini-jeux
» Event #3 : Noël 2014 [Topic Commun]
» [topic commun] Un mariage aussi royal qu'inattendu
like lightning
if you ride
ϟ you're gonna crash like thunder ϟ

a game of shadows :: Paris :: Nord-ouest :: Huitième arrondissement :: Les champs élysées :: L'arc de Triomphe :: Les égouts :: QG des démons :: Salle des discours