boom bitch
Le forum est de retour pour vous jouer de mauvais tours.
Pour tout savoir des nouveautés, c'est ici !
let the sky fall
Un accident d'avion, un trésor piégé et un équilibre mis à mal par l'arrivée de nouvelles forces dans le jeu d'ombres...
Voilà ce qui vous attend dans la nouvelle intrigue.
like I own it
Parfois, on a juste envie d'inaugurer un bâtiment tranquille. Malheureusement, on a souvent des invités surprise....
Participez au premier event de cette nouvelle saison ici.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 I will hold you in the depths of your despair (Alexandre)
if you ride like lightning, you're gonna crash like thunder
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4711-we-are-young-eliane-lavalle
homecoming : 13/11/2017
Messages : 333
pretty face : Emilia Clarke
julius caesar : Matt
legends never die : Déesse de la jeunesse, de la vitalité et de la vigueur. Protectrice des jeunes mariées. Détentrice du délectable Nectar et conservatrice de la précieuse Ambroisie. Echanson des dieux sur Terre, ancien échanson des dieux sur l’Olympe, Hébé est également l’oreille à l’écoute, l’amie et la confidente de ces êtres d’un autre temps.
the mighty bush : Souffle de jouvence : D’un simple touché, Hébé peut rajeunir n’importe qui, octroyant vigueur et vitalité. Plus la jeunesse durera dans le temps, plus cela coûtera en énergie.
Guérison : Capacité de guérir toutes les blessures confondues d'une autre personne. L'intensité du pouvoir varie selon le statut du personnage. Selon la gravité des blessures, l'utilisation du pouvoir peut affaiblir son utilisateur.
Allegeance : Eliane soutient et aide anges et templiers, tout en restant en retrait. Elle reste cependant une déesse et, en tant que tel, elle garde secret son identité pour tout autre qui n’est pas comme elle. Cependant, elle a ses propres affinités divines et aspirations. C’est à celles-ci qu’Hébé est fidèle.
these streets : Hébé est au courant de tout et en sait bien plus que les anges et les démons. Ces derniers ignorent que les Dieux sont parmi eux et qu’ils les observent attentivement, mais le mot d’ordre est de conserver l’anonymat sur leur divine identité. Pour sa propre survie, son avenir et celui des siens, Hébé obéit, même si elle redoute toujours cette Prophétie et les conséquences qu’elle pourrait engendrer.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Dieux

Sujet: I will hold you in the depths of your despair (Alexandre) Ven 9 Mar - 12:30 ()
If I told you we could bathe in all the lights
Would you trust me when you're jumping from the heights?
Les quelques jours qui suivirent l’inauguration de l’hôpital Demeter, Eliane était restée cloitrée chez elle et avait fermé son herboristerie tout ce temps. Elle n’y était pas retournée et ne comptait pas le faire avant d’avoir les idées claires. La Jeunesse avait besoin de comprendre un minimum les événements de l’hôpital. Le pourquoi du comment et le but de tout ceci. Et pour cela elle avait besoin d’être loin de toute cette agitation humaine, de cette effroyable et aveuglante modernité. Son appartement situé dans le quatrième arrondissement avait été ce havre de paix. Même si ce dernier lui a permit de recouvrer totalement son calme et d’apaiser son ancestrale colère et frustration, Hébé n’avait pas avancé d’un pouce dans ses réflexions. Rester enfermée chez elle ne l’aiderait pas d’avantage et elle commençait à être à cours de nourriture.

Elle devait sortir et c’est ce qu’elle fit. Eliane ne sortie pas faire les courses, malgré les gargouillements de son ventre humain. Elle n’avait pas le temps pour ça et mourir de faim était le cadet de ses soucis. La déesse se savait immortelle, même si ne pas manger était une très mauvaise idée, elle pouvait très bien faire attendre ce corps humain encore quelques heures. Hébé quitta alors le quatrième arrondissement pour se rendre au douzième, direction les quais de Seine. Vers qui d’autre aurait-elle pu se tourner ? Elle n’avait aucun signe de vie de son mari, son frère ou même de sa mère. Et parmi eux, seul sa mère aurait était capable de lui apporter un semblable de réponse à ses questions concernant son père. Mais elle n’était pas là, ou en tout cas Hébé ne l’avait pas trouvé et Héra ne la cherchait pas… ou elle ne le pouvait pas. Peut-être que sa mère n’était même pas sur Terre. Hébé en doutait fortement, mais tout était possible. Alors la seule autre personne dont elle était proche et qui connaissait bien son père était Poséidon.

Arrivée sur les quais, toute de blanc vêtue, Hébé s’arrêta devant une péniche où trônait un trident. Impossible de se tromper. Symbole si évident et pourtant passe partout pour ces humains. Sans hésitation, Eliane monta sur le ponton et arpenta silencieusement le pont. Elle n’annonça pas sa présence, car elle avait sa façon à elle de le faire. Une manière rien qu’à eux deux lié à un souvenir millénaire de son enfance. Un petit quelque chose qui ne l’avait jamais quitté et qu’elle plaisait à faire à chaque fois qu’il était possible de le faire et qu’elle le savait dans les parages. Même s’il ne l’était pas, Hébé savait qu’il la sentirait. Alors, avec sa légèreté enfantine et sa douceur habituelle, Hébé s’approcha d’un des bords, ôta ses sandales, s’assit, mit les pieds dans l’eau et les agita doucement. Un sourire amusé se dessina sur son visage au souvenir d’une voix: "je connais ces petits pieds", suivit irrémédiablement par des chatouilles sous ses petits pieds d’enfant et de son éclat de rire. Un adorable souvenir. Cette adorable connexion qu’elle aimait à penser qu’elle n’appartenait qu’à eux deux, alors que la nostalgie et la mélancolie finissent par l’emporter comme toujours depuis que la Jeunesse foulait cette terre maudite.
- a game of shadows, shall we play ?  -  #0099FF ELIANE


@Alexandre P. Rey
Spoiler:
 

_________________
Irrésistible Jeunesse
I miss your touch
When she laughed, she was beautiful.When she cried, she was beautiful, but when she was determined, she was sexy as hell.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t5066-alexandre-the-hurricane-you-s
homecoming : 16/07/2017
Messages : 171
pretty face : Michael Fassbender
julius caesar : (c) Thinky / (c) Beylin
legends never die : Roi-Trident, Dieu des mers et des Océans, l'Ebranleur du Sol. Faiseurs de typhons, d'ouragans et de tsunami.
the mighty bush : Aquakinésie, pour commander aux flots capricieux. Faire des vagues. Métamorphose, en animal changeant, sale bestiole séculaire qui hante les terres sous différents visages. Biokinésie aqueuse pour détruire ou réparer, des gouttes d'eau au bout des doigts.
Allegeance : Les dieux, grecs. Le premier Panthéon. Le seul qu'il entend sauver de l'Apocalypse.
these streets : Tout. Sans concession ni détour.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Admin

Sujet: Re: I will hold you in the depths of your despair (Alexandre) Dim 12 Aoû - 22:03 ()

I will hold you in the dephts of your despair
If I had to die
Would you pray for me?
⚓️  ⚓️  ⚓️


Il y avait eu la rage, la peine et l'incompréhension pour achever de creuser des sillons sur son visage. La gueule de Poséidon n'est plus que rides d'expression, quand ses traits se froissent d'émotions violentes, parfois contradictoires. Il a tout essayé, tout enchaîné. Il ne comprend pas, l'Océan, ce qui peut encore animer son Frère. Il ne comprend plus Zeus, ses silences, ses mystères. Pas davantage n'est-il capable de tolérer les mensonges et les affronts. Ils sont nombreux, les nouveaux panthéons, autant d'offenses que le Dieu des Dieux a imposé à ses pairs. À ses enfants, à ses frères. Les mâchoires serrées à s'en péter une molaire, le Roi Océan contemple les flots qui tanguent dans le fond de son verre de whisky, reclus dans sa péniche depuis des jours, à fuir les siens par peur de ne savoir se contrôler.

Il est Orage, le Roi-Trident.
Il pourrait tout briser, en un instant.

Briser sans effort la totalité de son travail dans la capitale... Et il y a les révélations, qui ne tarderont plus, sa couverture qui ne tiendra pas, les liens qu'il a établis avec les anges qui seront réduits à néant. Tout ce qu'il aura su accomplir en quatre ans, balayé d'un seul coup, d'un seul vent, avec la découverte de mensonges millénaires que son satané frère aura osé construire à leurs détriments. À tous. Même à lui. Surtout à lui.

Il y a des typhons, entre les parois de cristal. Des tempêtes qu'il ne peut pas déclencher, qu'il n'a pas le droit d'invoquer. Et il y perd la prunelle, l'attention. Il oublie. Sans doute que le temps passe, que l'alcool s'évente. Peut-être que la douleur se distille un peu, que la colère cesse de pulser dans ses veines et que le feu dans le fond de ses yeux se ternit avec eux.

Plus tard, ou juste après, un sourire monstrueusement triste vient barrer sa tronche d'une nostalgie insoutenable... A mesure qu'au dessus de lui, une petite fille crée des ondes avec ses souvenirs, dans l'eau de la Seine, toujours pure autour de sa vieille péniche, propre autour de sa carcasse. Alors il se lève, se redresse dans un grincement d'articulations, pour émerger enfin sur le ponton. « Je reconnaîtrai toujours tes petits pieds... » souffle-t-il dans le dos d'Hébé, troublé par la tendresse qu'elle a toujours su lui arracher, depuis ses plus jeunes années. Sans se faire désirer, le Monstre des Mers s'approche d'un pas lent et vient s'asseoir aux côtés de la jeunesse après s'être déchaussé, plongeant à son tour les pieds dans l'eau claire qui borde son rafiot. « Tu es venue poser des questions, n'est-ce pas, mon Enfant..? Je doute avoir les réponses qui sauraient te satisfaire, tu sais... » Et son échine se courbe, un peu, avant qu'il ne daigne tourner le chef dans sa direction, esquissant un sourire que son visage peine à composer, encore torturé par la puissance de ses rébellions. « Mais il n'y a rien dont je ne saurai te protéger. » parvient-il malgré tout à affirmer.


@Eliane Lavalle

Spoiler:
 

_________________
The Sea King
or the Broken one
Crawl on my belly til the sun goes down I'll never wear your broken crown I took the rope and I fucked it all the way In this twilight, how dare you speak of grace

Revenir en haut Aller en bas
 
I will hold you in the depths of your despair (Alexandre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)
» Amore Vita - Conad ----- Objectivement Hold'up tente de manager cette équipe
» L'écureuil par Hold'up - Pas d'allemand pour Milram, Pas de Russe pour Katusha
» AARON TYLER ϟ Are you telling me to hold on ?
» We can't hold fire, do you know why ? Because it burn (+) JJ
like lightning
if you ride
ϟ you're gonna crash like thunder ϟ

a game of shadows :: Paris :: Nord-est :: douzième arrondissement :: Quais de Seine :: péniche de Poséidon