boom bitch
Le forum est de retour pour vous jouer de mauvais tours.
Pour tout savoir des nouveautés, c'est ici !
let the sky fall
Un accident d'avion, un trésor piégé et un équilibre mis à mal par l'arrivée de nouvelles forces dans le jeu d'ombres...
Voilà ce qui vous attend dans la nouvelle intrigue.
like I own it
Parfois, on a juste envie d'inaugurer un bâtiment tranquille. Malheureusement, on a souvent des invités surprise....
Participez au premier event de cette nouvelle saison ici.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 Le concert c'est la vie, surtout l'après concert (simon)
if you ride like lightning, you're gonna crash like thunder
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2035-justyne-adele-devereau
homecoming : 20/02/2017
Messages : 213
pretty face : Emma Watson
julius caesar : Schizophrenic. • tumblr
the mighty bush : TECHNOSYMBIOSE ► J’ai la possibilité de porter mon esprit dans n’importe quel objet électronique. Tandis que mon enveloppe physique est immobile, mon esprit navigue dans les réseaux. Pour rentrer dans mon corps, je dois être en contact avec ce dernier. Depuis peu, j’arrive à rentrer dans la matrice et à être consciente. Il faut juste que l’objet soit proche de moi, sinon, mon corps devient immobile et amorphe. Je peux aussi communiquer avec mes collègues sur le terrain, grâce au réseau informatique, du coup, ils m’entendent via leur oreillette ou je les appelle. Être une I.A humaine c’est juste trop classe !
Allegeance : J'ai servis, je sers et je servirais pour toujours les Templiers. Ils sont mon sang, ma chair, mon âme, ma famille.
these streets : Je sais que les anges sont des pigeons à plumes impressionnants - non en vrai je les respecte - et que les démons faut leur dézinguer le cerveau. Selon moi, les révolutionnaires sont facilement manipulables, c'est pour cela que je souhaite les protéger.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Templiers

Sujet: Le concert c'est la vie, surtout l'après concert (simon) Ven 6 Avr - 1:59 ()
adèle & simon
Le concert c'est la vie, surtout l'après concert




Nouveau concert ce soir, bon sang on arrête pas d'enchaîner, c'est enivrant. Pendant de longues semaines, j'ai pas pu faire de répèt, ni être avec mon groupe pour répéter. Je leur avais dis que j'étais ingénieure informaticienne pour une grosse boîte et que ça me prenait beaucoup de temps et d'énergie. La plupart du temps, ils s’inquiétaient, comme en ce moment. J'ai même reçu un message vidéo de leur part où ils me suppliaient d'arrêter de me tuer au boulot. alors c'est ce que j'ai fait. On a reprit les répèt, et on a programmé nos concerts. Ce soir, sur scène, je suis en robe blanche, la robe est dans un style underground très sexy et décolleté, dans le genre court devant et longue derrière. Je porte des bottines style new rock, des bijoux, les cheveux pas attachés, ondulés dans le genre chiffonné, un maquillage sombre et sexy, des bagues gothique, je chante. Je saute, je tape des pieds, complice avec mes musiciens, on donne tout. Le public est fou, il délire, on boit parfois, faut de l'eau quoi, ça déshydrate. Et on finit par tout donner et BAM un tonnerre d'applaudissement. Je remercie le public, complètement lessivée, j'les aime. Ils nous redonnent de l'énergie, mais maintenant, on a fini. On remballe tout, on se marre.

Une fois les affaires dans le coffre, on revient dans le bar dans lequel nous avons joué, sous les acclamations de nos amis. On arrive au bar, on rigole avec les barmaids qui nous servent des cocktails, que je finis la plupart d'une traite, et de shooters. Je finis par discuter avec certains amis perdus de vu, on se raconte des trucs, des banalités et puis une copine arrive et se met à me renifler la peau « Et bah alors qu'est ce qu'il te prends ? » lui balance je morte de rire « Meuf, t'as transpiré, tu sens toujours aussi bon » me dit elle choquée, j'hurle de rire « Poulette, j'étais sous le ventilo et j'ai eu le temps de me rafraîchir avant de revenir » on se regarde et on rigole. J'ai des amis et des connaissance un peu bizarres ... je sais

Je finis par quitter le petit groupe, pour revenir vers les barmaid qui servent un peu partout, afin d'avoir un nouveau verre. C'est que je tiens l'alcool moi ! Une fois servie, je discute avec lui, comme quoi ça faisait un moment qu'on nous avait plus vu, je lui explique en gros que c'était ma faute à cause de mon travail etc.C'est alors que mon regard se pose sur celui d'un jeune homme. Fichtrement canon. Je souris en coin, e regardant mon verre, me mords la lèvre inférieure et finit par m'avancer vers lui.Je suis une femme très culottée « Bonsoir ... Adèle » me présente je en buvant une gorgée « Vous attendez quelqu'un ou j peux vous balancer la pire phrase de drague que j'ai jamais entendu ?  » lui demande je avec un grand sourire amusé


©️ code par Nostaw.

_________________
YOU, ME AGAINST THE WORLD

Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1370-they-say-stay-in-your-
homecoming : 11/01/2017
Messages : 91
pretty face : Chris Wood
julius caesar : honeyy
these streets : Simon enquête... Il avance petit à petit et tente de relier ce qu'il découvre à différentes théories. Il ne s'avance jamais de trop tant qu'il n'en est pas sûr et certain.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Humains

Sujet: Re: Le concert c'est la vie, surtout l'après concert (simon) Mer 18 Avr - 20:06 ()
Le concert c'est la vie, surtout l'après concert
@Justyne A. Devereaux & Simon T. Foss
Quand on connaissait suffisamment Simon, on avait du mal à l’imaginer installé au comptoir d’un bar, buvant une bière à grandes gorgées sans prendre le temps de la savourer. On ne parvenait pas à s’ôter de la tête le potentiel discours qu’il aurait pu tenir sur la vie nocturne et son écosystème… En fait, on ne le pensait tout simplement pas capable de prendre un réel plaisir à venir dans un pub pour prendre un verre et se détendre. Ou alors cette satisfaction n’aurait été qu’éphémère… Si légère qu’il en aurait à peine eu conscience ! Sa personnalité faisait qu’il n’avait jamais tellement fréquenté ce genre d’endroit, l’amenant donc à ne pas en avoir assimilé les codes. Du moins, jusqu’à présent… Car cela faisait maintenant un bon mois qu’il venait chercher on ne sait trop quoi par ici, plusieurs soirs par semaine. Comme si le monde qu’il avait tant observé -et parfois même évité- était désormais la seule chose qui pouvait le rassurer. Il avait tant d’interrogations loufoques en tête qu’il espérait réaffirmer ses vérités en les côtoyant. Son esprit scientifique le poussait à l’expérimentation et l’observation pour se prouver que tout son monde n’était pas qu’illusions et histoires surnaturelles. Simon percevait ces gens comme des données, des pièces de puzzle ne pouvant que dessiner l’image du monde qu’il avait toujours connu. En soit, plus il les observait, plus il essayait de déceler chez eux des détails réconfortants.

Suivant le chemin d’un goutte d’eau fraîche le long de sa pinte de bière, Simon releva les yeux vers la barmaid lorsqu’elle cette dernière l’interpella. « Pardon ? » Il haussa quelques peu les sourcils, surpris d’avoir ainsi été tiré de ses pensées. L’espace d’un instant, il avait fixé sa consommation en se demandant si l’ivresse ne l’aiderait pas à y voir plus clair, paradoxalement. « Ça va ? T’as pas… » Il coupa l’élan de curiosité de la serveuse d’un simple geste de la main, attrapa sa pinte et pivota sur son tabouret pour se tourner en direction de la scène. Il y avait un concert ce soir, d’un groupe plutôt sympa -lorsqu’on était friand de ce style de musique. En tout cas, c’est ce que le public lui laissait imaginer par ces nombreuses acclamations. Le regard de Simon se baladait sur cette foule, s’étonnant parfois, s’amusant d’une scène, ou encore s’agaçant face à un comportement suspect, susceptible d’aller à l’encontre de ce qu’il était venu chercher ici. Puis ces yeux marrons se posèrent finalement sur la chanteuse, sans doute attiré par le blanc éclatant de sa robe… Un sourire étira légèrement ses lèvres, juste avant que ces dernières ne trempent dans la mousse de sa bière. C’était elle qui allait être son repère rassurant ce soir : avec ses airs angéliques, elle lui inspirait confiance.

En décidant cela, Simon n’était pas allé jusqu’à penser qu’un peu plus tard dans la soirée il serait là, à échanger quelques mots avec cette jeune femme. Adèle, disait-elle s’appeler ; tout en accompagnant cette présentation d’une accroche plutôt directe. « Pire que ça ? » -répliqua-t-il aussitôt, en lui retournant son sourire en signe d’amusement partagé. Voyant qu’elle avait déjà un verre, il ne pu que s’abstenir de lui en offrir un et pensa alors garder cette invitation pour plus tard, si l’échange méritait un tel élan de générosité de sa part.
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

When the leader of the bad guys sang, something soft and soaked in pain. I heard the echo from his secret hideaway. He must've forgot to close his door.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2035-justyne-adele-devereau
homecoming : 20/02/2017
Messages : 213
pretty face : Emma Watson
julius caesar : Schizophrenic. • tumblr
the mighty bush : TECHNOSYMBIOSE ► J’ai la possibilité de porter mon esprit dans n’importe quel objet électronique. Tandis que mon enveloppe physique est immobile, mon esprit navigue dans les réseaux. Pour rentrer dans mon corps, je dois être en contact avec ce dernier. Depuis peu, j’arrive à rentrer dans la matrice et à être consciente. Il faut juste que l’objet soit proche de moi, sinon, mon corps devient immobile et amorphe. Je peux aussi communiquer avec mes collègues sur le terrain, grâce au réseau informatique, du coup, ils m’entendent via leur oreillette ou je les appelle. Être une I.A humaine c’est juste trop classe !
Allegeance : J'ai servis, je sers et je servirais pour toujours les Templiers. Ils sont mon sang, ma chair, mon âme, ma famille.
these streets : Je sais que les anges sont des pigeons à plumes impressionnants - non en vrai je les respecte - et que les démons faut leur dézinguer le cerveau. Selon moi, les révolutionnaires sont facilement manipulables, c'est pour cela que je souhaite les protéger.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Templiers

Sujet: Re: Le concert c'est la vie, surtout l'après concert (simon) Lun 7 Mai - 17:42 ()
Le concert c'est la vie, surtout l'après concert




Chanter, ça défoule, chanter, danser, sautiller rire, donner toute son énergie ça épuise bien et surtout, ça m'éclate. Dans tous les sens du terme. C'est donc épuisée que je pars de la scène et aide mes comparses à tout ranger. Je marche nonchalamment vers le bar, riant avec mes amis. Je suis heureuse, ça se voit certainement sur mon visage rieur. On discute un peu de tout, de rien, se rappelant quelques souvenirs au passage. On parle dans tous les sens à s'en faire mal au crâne, mais sincèrement, ça fait du bien. Être un templière ça a du bon, mais sortir avec des humains normaux, sans que l'on parle de surnaturel, anges, démons ou tout ce fichu bordel, ça me détend plus. Au moins, j'ai l'impression d'être presque normal quoi.

Je bois quelques gorgées et finis par apercevoir un mec assez mignon. Naaa' on rectifie : un mec canon, sexy, que j'ai envie de croquer. Voila ça c'est mieux, ça c'est moi ! Bref, je m'approche de lui avec mon verre pour le saluer et me présenter. J'eus un rire amusé à sa demande et hoche la tête tout en humectant mes lèvres « Ton prénom c'est pas WIFI ? Parce que je sens une connexion entre nous » lâche je avec un léger rire tout en arquant un sourcil  « J'avoue, elle est assez gentille, on m'en a fait des pires » fis je en souriant en m'asseyant sur une chaise à côté de lui.

Désormais que j'ai capté son attention, j'aimerais savoir si j'arrive à capter autre chose. Bon, clairement, la tactique de drague genre "ça te dis on s'envoie en l'air quelque part", c'est pas à faire, même bourrée. Faut éviter. J'vais l'faire fuir plus qu'autre chose, en plus, j'connais pas son prénom, mais ça donne un petit côté assez mystérieux et excitant à la chose  « Et sinon, tu es venu seul ? » demande je en prenant une gorgée sans le quitter des yeux. Qui sait, peut être que c'est un psychopathe ? Que je flirte avec un vilain monsieur ? Brrrr que je devrais avoir peur ! Ouais, on va dire ça comme ça hein ! Je le regarde avec beaucoup de curiosité, j'vais pas lui poser trente six mille question, ça va m'saouler, et puis ça ferait la nana qui te drague à fond et parfois, c'est nana trop entreprenante ça peut faire peur. Même si, soit dit en passant, je m'en fiche un peu de faire peur ou non


©️ code par Nostaw.

_________________
YOU, ME AGAINST THE WORLD

Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1370-they-say-stay-in-your-
homecoming : 11/01/2017
Messages : 91
pretty face : Chris Wood
julius caesar : honeyy
these streets : Simon enquête... Il avance petit à petit et tente de relier ce qu'il découvre à différentes théories. Il ne s'avance jamais de trop tant qu'il n'en est pas sûr et certain.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Humains

Sujet: Re: Le concert c'est la vie, surtout l'après concert (simon) Dim 20 Mai - 12:42 ()
Le concert c'est la vie, surtout l'après concert
@Justyne A. Devereaux & Simon T. Foss
Les rapports humains, les échanges sociaux… Bien souvent Simon les percevait uniquement comme des sciences, jugeant que l’on pouvait aisément les prévoir et les analyser en se référant à des théories. Il n’y avait jamais vraiment eu de place pour l’imprévu, le hasard, ni même à la chance ; tout s’expliquait… Même si depuis quelques temps le sort semblait s’acharner sur lui pour le prouver le contraire ! Le jeune homme avait l’impression que, petit à petit, le contrôle de son existence lui échappait et que les fondements de sa réalité n’avaient été jusqu’ici qu’illusions. De la poudre aux yeux ? Peut-être. Les interrogations se multipliaient dans son esprit -bien trop embrumé pour parvenir à s’en défaire. Alors il se retrouvait là, une bière à la main, dans l’espoir que lâcher prise l’amènerait à un peu de réconfort et de répit. Et en se retrouvant en face de ces yeux rieurs et de ces traits angéliques, il était bien difficile de croire qu’il en serait autrement ! La dénommée Adèle venait de l’accoster, à l’aide d’une réplique assez amusante il fallait bien l’avouer. Ou du moins, pleine d’assurance. Entrant dans son jeu, Simon l’invitait à partager sa technique de drague apparemment bien lourde ; et il ne pu qu’en rire doucement une fois sur le tapis. « Ah ouais… Quand même… » Il leva même les yeux au ciel en souriant. Bien qu’expert dans le domaine de l’informatique, jamais il n’aurait osé une telle approche… La connexion entre deux êtres, limitée à du WIFI… C’était assez imagé ! Et il fallait que ce soit une jolie brune qui le fasse avec lui ! « Non mais il y a du niveau ! Bravo ! »

Alors qu’elle s’installait à ses côtés, Simon la détailla d’un rapide regard. Elle semblait tout à fait à son aise, prête à entamer la conversation et passer un moment avec lui. À l’observer, on n’aurait pas dit qu’elle venait de donner tout ce qu’elle avait sur scène, mettant une ambiance de folie dans le pub. Fraîche, souriante et apprêtée, la demoiselle dégageait quelque chose de particulier. Simon était incapable d’en donner son impression exacte, même s’il était certain qu’il était plutôt à l’aise aux côtés d’Adèle. À sa question, il fit mine de regarder à gauche puis à droite, et haussa les épaules. « J’en ai bien l’impression, oui… » Elle le fixait, et bizarrement ce regard insistant ne le dérangeait pas plus que ça. Peut-être parce qu’il avait cessé de vouloir à tout prix se fondre dans la masse. Ou parce qu’il ne cherchait plus à être invisible pour observer le monde autour de lui. Il était un peu fatigué de tout ça… En tout cas, ce soir il n’en avait plus la moindre envie.« Toi, en revanche, tu es avec ton groupe… Je me trompe ? » Il arqua un sourcil, comme pour sous-entendre une certaine forme d’étonnement. Que faisait-elle là, à parler à l’inconnu le plus discret de ce bar, alors que ses amis étaient un peu plus loin, entrain de faire la fête ?
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

When the leader of the bad guys sang, something soft and soaked in pain. I heard the echo from his secret hideaway. He must've forgot to close his door.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2035-justyne-adele-devereau
homecoming : 20/02/2017
Messages : 213
pretty face : Emma Watson
julius caesar : Schizophrenic. • tumblr
the mighty bush : TECHNOSYMBIOSE ► J’ai la possibilité de porter mon esprit dans n’importe quel objet électronique. Tandis que mon enveloppe physique est immobile, mon esprit navigue dans les réseaux. Pour rentrer dans mon corps, je dois être en contact avec ce dernier. Depuis peu, j’arrive à rentrer dans la matrice et à être consciente. Il faut juste que l’objet soit proche de moi, sinon, mon corps devient immobile et amorphe. Je peux aussi communiquer avec mes collègues sur le terrain, grâce au réseau informatique, du coup, ils m’entendent via leur oreillette ou je les appelle. Être une I.A humaine c’est juste trop classe !
Allegeance : J'ai servis, je sers et je servirais pour toujours les Templiers. Ils sont mon sang, ma chair, mon âme, ma famille.
these streets : Je sais que les anges sont des pigeons à plumes impressionnants - non en vrai je les respecte - et que les démons faut leur dézinguer le cerveau. Selon moi, les révolutionnaires sont facilement manipulables, c'est pour cela que je souhaite les protéger.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Templiers

Sujet: Re: Le concert c'est la vie, surtout l'après concert (simon) Mar 5 Juin - 10:23 ()
adèle & simon
Le concert c'est la vie, surtout l'après concert




Se présenter, simplement, comme étant une humaine normale,qui joue normalement à de la musique, avec un groupe normal, quoi de plus normal dans une société normal. Trop de normalité, puisque je ne le suis pas. Mais ça fait du bien de paraître normale, de rire, de sourire, de blaguer sur des vannes lourdes de mecs reloues que l'on croise dans les rues de Paris. Simon rit à ma technique de drague nulle, mais ça fonctionne. Comme disent les relous : homme qui rit, vache qui rit ? Non, ça c'est de la nourriture ... AH OUI Homme qui rit,homme à moitié dans son lit. Si ça marche pour les nanas pourquoi pas pour les mecs hein ?D'autant plus que nous sommes l'un comme l'autre à moitié dans le lit de l'autre vu que l'on rit ensemble. Faut vraiment que j'arrête de réfléchir à des conneries pareil, ça ne va réellement plus. Mais je ris à son bravo, allant jusqu'à même faire une révérence « Je remercierais le boulet qui m'a permis de faire mon approche naze. Comme quoi, parfois ça a du "bon" de se faire accoster par des débiles dans les rues » dis je en riant.

Je me permets de m'installer, d'autant qu'i il n'a pas l'air d'être contre cette initiative. Je prends le temps de boire quelques gorgées de ma bière fraîches et de l'apprécier.Je pose mon verre puis mon regard sur lui, il est vraiment mignon, et il a l'air gentil et sympathique comme jeune homme, j'espère qu'il est seul. J'avoue ne pas me méfier de savoir s'il s'agit d'un démon ou non, mais mon intuition de templière me dit que c'est hors de danger. Ou peut être que c'est moi qui me le dit. Généralement, quand je suis avec mon groupe,je fais toujours en sorte d'éviter les endroits susceptibles d'attirer les démons.Bon, dans des lieux tels qu'ici, ils pourraient venir, mais je ne sais pas ... l'ambiance est joyeuse, bonne enfant, rien ne pourrait enticher à cela.

Je souris amusée tandis qu'il regarde autour de lui quand je lui ai demandé s'il était seul. Oui il l'est contrairement à moi « Oui, mais on peut dire que je suis seule » dis je en jetant un regard sur la bande qui s'alcoolise et discute (ou drague) des fans dans la joie et la bonne humeur « Je suis du genre à me faufiler dans la foule après le concert, je laisse les garçons draguer les minettes qui couinent dès qu'un compliment passe et j'avoue qu'à force c'est très ... très ... chiant. Et puis, t'as pas l'air d'être un fan qui couine donc ça rassure ... t'en es pas un j'espère ! »demande je en souriant, faussement inquiète après avoir laissé un petit temps entre mes phrases


©️ code par Nostaw.

_________________
YOU, ME AGAINST THE WORLD

Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1370-they-say-stay-in-your-
homecoming : 11/01/2017
Messages : 91
pretty face : Chris Wood
julius caesar : honeyy
these streets : Simon enquête... Il avance petit à petit et tente de relier ce qu'il découvre à différentes théories. Il ne s'avance jamais de trop tant qu'il n'en est pas sûr et certain.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Humains

Sujet: Re: Le concert c'est la vie, surtout l'après concert (simon) Lun 25 Juin - 9:46 ()
Le concert c'est la vie, surtout l'après concert
@Justyne A. Devereaux & Simon T. Foss
Simon acquiesça d’un simple signe de la tête lorsqu’elle fit mine de le saluer. Elle remerciait un illustre inconnu qui avait fait une apparition furtive dans sa vie pour partager avec elle quelques phrases d’accroche bien lourdes. Un homme qui avait probablement l’habitude d’y aller de sa petite réplique ringarde lorsque son regard se posait sur une belle femme, au croisement de deux rues bondées. Un homme qui -pensant qu’il devait être avant tout direct et efficace en misant sur un brin d’humour- anéantissait toutes ses chances à l’instant même où il ouvrait la bouche pour parler… Heureusement pour elle, la jeune femme avait une manière bien différente d’aborder les choses, en les détournant pour les rendre légères et amusantes. En tout cas, Simon semblait assez détendu, se laissant aller à discuter avec une inconnue, en baissant un peu sa garde et oubliant ses tracas.

Adèle s’était finalement installée à ses côtés pour siroter sa bière tranquillement et poursuivre leur échange. Elle prenait son temps, baladait son regard sur la salle tandis que Simon la détaillait discrètement. Mais elle revint très rapidement à lui, en enchainant avec une nouvelle question, qu’il lui retourna d’un air un peu étonné. Sa réponse piqua d’autant plus sa curiosité. Pouvait-on considérer qu’elle était vraiment seule alors qu’elle semblait si entourée ? Elle lui expliqua alors que ses amis ne vivaient pas les fins de concert comme elle, qu’ils avaient des habitudes nettement différentes… Charmeurs, les membres de son groupe profitaient de leur petite notoriété pour draguer les groupies et profiter de leur soirée. Alcool, filles, fête… Et ce bain de foule féminin semblait agacer la chanteuse. Elle le confiait sans mal, critiquant ouvertement ces "minettes", comme elle les appelait. Ces explications décrochèrent un sourire à Simon, qui écoutait attentivement en buvant une nouvelle gorgée de sa bière. « Ah non, je ne suis pas de ce genre. Je ne couine pas, promis ! » Il leva sa main droite au niveau de son visage, signe qu’il plaidait l’innocence avec amusement. « En revanche, le concert était bien. Je ne connaissais pas votre groupe avant ce soir, mais je pourrais devenir un fan, qui sait ? » Faudrait-il encore que Simon s’autorise davantage de lâcher prise pour assister à de nouveaux concerts et qu’il se détente réellement. Toujours un peu sous pression et d’un sérieux sans égal, il n’appartenait pas vraiment à cette catégorie de personnes dites "normales", qui profitent tant bien que mal des petits plaisirs de la vie et de leurs semblant de libertés. Simon se laissait rarement porté, trop occupé à étudier le monde qui l’entourait dans le simple but de l’expliquer. Oui, Simon était différent.
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

When the leader of the bad guys sang, something soft and soaked in pain. I heard the echo from his secret hideaway. He must've forgot to close his door.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
crash like lightning
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: Le concert c'est la vie, surtout l'après concert (simon) ()
Revenir en haut Aller en bas
 
Le concert c'est la vie, surtout l'après concert (simon)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Perte des points en dextérité après Up
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :
» Deux semaines après le séisme, elle est retrouvé vivante sous les décombres
» Après le feu et le sang......la reconstruction.....
like lightning
if you ride
ϟ you're gonna crash like thunder ϟ

a game of shadows :: Paris :: Nord-ouest :: Premier arrondissement