fermeture du forum
Après plus de deux ans de bons et loyaux services, GOS ferme ses portes.
On vous remercie pour cette aventure et pour en savoir plus, c'est .

 
 Caged bird (Arthur)
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Camille V. Rousseau
Voir le profil de l'utilisateur
the last young renegades
homecoming : 20/11/2017
Messages : 458
pretty face : Odeya Rush
julius caesar : (c)myself & (c)ANAPHORE
legends never die : Ancienne premier séraphin de Dieu, voix de la Sagesse, elle est devenue Archange de l'infini suite à la chute d'Azazel.
the mighty bush : Vampire télépathique : Nom étrange, pour un pouvoir qui ne l’est pas moins. Capacité de pénétrer l’esprit, le corps d’un autre être, d’y emménager sa volonté, écrasant celle de l’autre. Accès aux souvenirs, pensées les plus secrètes, ressenti des émotions les plus profondes et totales. Elle peut par la même occasion modifier ce qu’elle perçoit, intégrer de nouvelles idées. Un contact physique facilite son utilisation, mais un simple contact visuel peut suffire sur les âmes les plus faibles. Se limitant à une seule personne à la fois, l’archange abuse de ce pouvoir. Quitte à ne plus discerner son passé de ceux qu’elle manipule…
Souffle de connaissance : capacité d’offrir des connaisses à une autre personne sur n’importe quel sujet. Celles-ci sont éternelles, et suivront donc la personne jusqu’à sa mort. Elle peut offrir aussi bien de vraies comme de fausses connaissances, voire modifier ce qui a déjà été appris.
Magnétisme :Capacité de manipuler les flux magnétiques, et notamment de faire bouger/voler les objets/liquides métalliques et aimantés (en utilisant son corps comme un aimant, répulsif ou attractif). Peut utiliser le champ magnétique de la Terre pour une seule attaque dévastatrice, au prix d’un coma ou d’une inutilisation de tout pouvoir les jours suivants.
weapon : [u]Pendule de Famine[/u] : Trouvé durant la soirée Halloween 2045 par Adèle Duval, le pendule semble appartenir au Cavalier Famine, qui avait à cœur de le récupérer. Toutefois, en tentant de s'en emparer le démon s'est brûlé la main. Le Pendule a été récupéré par Camille. Si son pouvoir est encore inconnu, il semble que le Pendule protège quiconque le porte contre les pouvoirs du cavalier de l'apocalypse. // Arc d'Auriel : Arc de lumière confectionné par Michael, il est désormais matérialisé sur le plan réel par la volonté de Vehuhiah, et n’est cédable que sur un ordre explicite de sa part. Cette arme à longue portée blesse ceux touchés par les flèches mais la souffrance dépend de chacun. Plus une personne est du côté obscur, plus la douleur sera grande. Inversement, plus l’être est bon, moins l’arme aura d'impact (peut n'en avoir aucun). L'arc gagne en puissance en présence d'autres anges, mais principalement aux côtés de Michael. Il puise directement dans la force vitale et la puissance de Vehuhiah.
Allegeance : Camille, sa loyauté va aux anges, envers et contre tout. Elle est une création de son Père, faite pour le servir. Jusqu’ici, jamais elle n’a renié sa nature et son allégeance, même après un retour sur Terre pas forcément voulu de sa part...
these streets : Oh, elle sait ce qui se dit, les connaissances angéliques et templières n’ont plus de secrets pour elle. Pour le reste… Pourquoi ils sont revenus, qui a brisé le pacte, tout est encore flou. En revanche, concernant le retour des Dieux… Il faut croire que son pouvoir lui permet d’avoir des doutes de plus en plus tangibles...
Anges

Caged bird (Arthur) Empty
Sujet: Caged bird (Arthur) Jeu 24 Mai - 22:45 ()


Caged Bird
Great minds are always feared by lesser minds.



Le pendentif argenté était posé devant elle, sur la table du salon. Judith était partie à un de ses multiples rendez-vous, laissant la gamine seule dans l’appartement. Et d’un côté, l’ange préférait. Se cacher auprès de la femme était devenu sa seconde nature, et cela valait mieux. Être humaine et considérée comme telle avait d’énormes avantages dans sa vie. C’était ainsi qu’elle était parvenue à intégrer un lycée du 17ème, sans souci, alors que le quartier était dirigé par la mafia, connue pour être particulièrement hostile envers les disparus. Peut-être que son histoire avait joué en sa faveur aussi, celle de la gamine ayant perdu tragiquement ses parents, tués par un criminel sans foi. Evidemment, personne ne savait qu’il s’agissait en réalité de son frère, de cette enveloppe charnelle si proche de la sienne, et aussi si démoniaque. L’archange n’avait pas voulu l’avouer, avait préféré se renfermer dans le silence. Une technique de défense comme une autre, qui lui avait valu l’étiquette de victime, de fille un peu perdue, malmenée par le destin. Mais finalement, ces péripéties lui avaient aussi permis de rencontrer Jules. Et qu’importe ce qu’il était, sa présence avait fini par être grandement appréciée par Vehuhiah. Un peu trop certainement, mais elle évitait de trop en parler, de trop y penser.

Les secondes s’étiraient, l’esprit se perdait. Elle repensa à Gabriel, Michael, et les derniers évènements ayant bousculé les armées angéliques. L’archange se rendait compte à quel point ils s’étaient tous désunis, et du fait qu’ils fonçaient droit dans le mur. Elle avait peur Vehuhiah. Peur de perdre certains des leurs. Peur de perdre cette guerre. Peur de chuter à son tour. Les doigts tremblants se glissaient dans sa chevelure brune, et les paupières se fermèrent. Elle était mal à l’aise, en repensant à tout cela. Peut-être qu’elle n’aurait pas dû intervenir, peut-être qu’elle aurait dû rester silencieuse… Sauf qu’à ses yeux, si elle n’avait pas coupé court à l’escalade de violence, ils se seraient entretués… C’était le plus triste dans cette histoire, de voir deux amis se déchirer, de voir les opinions diverger sans qu’aucun n’accepte celles de l’autre. Finalement, Vehuhiah était tout simplement épuisée. Epuisée d’essayer de tout gérer. Epuisée par les émotions qui enserraient son cœur. Epuisée par les événements. Epuisée par les peurs.

Elle n’était qu’un petit oiseau enfermé dans une belle cage dorée, sans espoir de liberté…

Néanmoins, elle ne pouvait pas rester assise là, à déprimer sur ses actions, sur son incapacité à empêcher les fêlures de se dessiner sur leur apparente armée et unité. Elle attrapa son téléphone, contacta Arthur. Son cousin, chef de l’Ordre, était l’une des rares personnes avec qui elle pourrait échanger sur tout ce qui s’était passé, voir comment cela allait impacter les templiers… Et ça lui changerait les idées, de travailler sur du concret, plutôt que de ruminer. Faire un trait sur le passé… Elle récupéra le pendentif avant de quitter l’appartement et prendre la direction du 1er arrondissement.

Elle connaissait par cœur les couloirs du QG de l’ordre. Elle les avait traversés des centaines, si ce n’était des milliers de fois. La gamine s’y repèrerait les yeux fermés. Son regard bleuté accrochait les silhouettes en mouvement. Certains lui adressaient un sourire, d’autres une grimace d’étonnement. Vehuhiah avait cette capacité assez magique de se fondre dans le décor, contrairement à d’autres archanges. Sa sphère n’était pas la plus connue et Arthur, comme Mathias, tendant à la considérer comme leur cousine plutôt que l’être angélique la possédant… Plusieurs templiers, si ce n’était la majorité, avaient été induits en erreur sur ce qu’elle était. Elle était même parvenue à tromper le Destin, Absolem. Jusqu’à il y a peu, il était persuadé d’avoir une templière face à lui. Alors, ça l’amusait Vehuhiah. Puis, ça lui offrait une possibilité de mouvement immense, que personne ne la connaisse. Ses pouvoirs restaient secrets, sa dangerosité aussi…

Elle poussa la porte de la salle du conseil, aperçut Arthur. Toujours ponctuel, toujours fidèle au poste, même si elle savait qu’il mourrait d’envie de passer plus de temps sur le terrain. Elle l’avait vu à l’époque, pouvait le percevoir désormais, dans le regard avide du maître de l’Ordre. Il lui avait fallu du temps pour trouver sa place, pour l’accepter. Et Vehuhiah, elle était toujours à ses côtés, si jamais il avait besoin, bien que leur relation ne soit plus forcément celle d’une famille… l’Infini était toujours ainsi, que ce soit dans la main tendue aux autres, ou dans la destruction de ses propres relations. A cet instant, son esprit papillonna sur Azrael, la Mort. Celle qu’elle avait aidé il y a des siècles, quand le rôle se faisait trop lourd. Et celle qui devait désormais la haïr de s’être dressée pour Michael, en opposition avec Gabriel. « Bonjour Arthur. » La voix était calme, agréable, comme toujours. C’était certainement le plus frustrant pour les autres… Se prendre des remarques désagréables de la part d’un timbre doux et fluet… Mais elle ne masquait pas les légères cernes qui se dessinaient sous les yeux azur. Elle s’assit, sortit le pendentif argenté de sa poche, celui-là-même qui avait brûlé la paume de Famine. Une belle entrée en matière.



@Arthur M. Leroy

_________________
Car nos coeurs

sont hantés
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Arthur M. Leroy
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t372-holding-hands-while-the
the last young renegades
homecoming : 30/10/2016
Messages : 1586
pretty face : Jake Gyllenhaal
julius caesar : dandelion
Allegeance : Puisqu'il est ni plus ni moins le chef de clan des templiers, il se doit d'être un exemple de loyauté. C'était pourtant mal parti, lui l'électron libre, l'âme rebelle dans une famille qui ne vivait que pour le devoir envers autrui. Aujourd'hui, tous les regards et toutes les craintes sont rivés vers lui et il se doit alors de représenter l'union au sein de l'Ordre. Néanmoins, il met un point d'honneur à ne pas être l'homme derrière le bureau, celui qui tire les ficelles depuis son nuage paisible. Il met la main à la pâte et entend donner à son camp une efficacité jamais atteinte autrefois .
Templiers

Caged bird (Arthur) Empty
Sujet: Re: Caged bird (Arthur) Lun 2 Juil - 14:24 ()
I'm far from good, it's true
but still I find you next to me @Camille V. Rousseau
Les deux mains posées sur la table, Arthur fixait la multitude de papiers éparpillés devant lui. « Ce n’est pas possible. J’ai l’impression qu’ils sont presque plus nombreux que les entités célestes. » Comment avaient-ils pu passer à côté de ça ? Comment l’éventualité de l’apparition des panthéons ne lui avait-elle pas traversé l’esprit. Depuis la révélation, il n’avait cesse de se passer tout en revue. Il avait épluché tous les ouvrages, toutes les archives, à la recherche du moindre indice à côté duquel il avait pu passer. Mais rien. Comme si les Dieux n’avaient jamais existé que dans la foi des ancêtres et les manuscrits anciens. Parfois, Arthur venait à douter de ses propres prédécesseurs. Est-ce que son frère, ou même son père, auraient-ils pu dissimuler volontairement des choses ? Ça lui paraissait inconcevable. Peut-être fallait-il accepter le fait que les revenants avaient été plus intelligents qu’eux, plutôt que de s’auto flageller sur une faute qui n’existait sûrement pas. Faire confiance en son Ordre et en l’efficacité de ses soldats, c’était bien la fondation de cette organisation et de son rôle de Chevalier du Roi. Poussant un soupir, il se frotta le front du bout des doigts avant de désigner les registres écrits qu’il avait sorti pour l’occasion. « Je veux que tu me gardes ça dans la salle des archives. Seuls les membres du Conseil et les templiers autorisés y auront accès. Je ne veux aucune numérisation de tout ça. On ne peut pas risquer une autre fuite ou une falsification des preuves. » C’était à eux d’agir désormais, et Arthur avait alors décidé que les anciennes méthodes étaient les meilleures. La technologie était trop imprévisible, surtout avec des êtres capables de manipuler des choses aussi abstraites que l’électronique. Non, tout ça serait sur support physique en lieu sûr. Pour y avoir accès, il faudrait s’infiltrer dans le QG ou être un traître. L’homme avait pris ses précautions pour le premier. Quant au second, il était prêt à couper des têtes si celles-ci s’avéraient pourris et manquaient de contaminer les autres. Il n’accepterait plus aucune déviance, aujourd’hui.

Au moment où les membres du Haut Conseil s’apprêtaient à partir, Arthur reçut un message de Camille. Ou plutôt Vehuhiah. Ces derniers temps, il était impossible de dissocier l’ange de l’enveloppe humaine, alors qu’il avait fait l’amalgame tant de fois. Il y a quelques mois encore, il s’était rattaché au souvenir de sa petite cousine à laquelle il tenait tant. C’était un des rares membres de sa famille qu’il lui restait et il n’avait pas accepté qu’elle aussi ne finisse par disparaître. Mais en ce moment même, il serait stupide de nier combien elle pourrait lui être utile. Elle était proche de Gabriel et même si les causes s’étaient liées plus ou moins définitivement, la communication avait encore du mal à passer entre le templier et l’archange. Elle aurait de précieuses informations à lui transmettre et au vu de sa sollicitation, nul doute qu’elle avait elle aussi besoin de parler. Il lui donna rendez-vous dans cette même salle, si bien que lorsqu’il rangea son téléphone, il n’avait plus qu’à attendre sagement son arrivée qui ne se ferait pas attendre. Il tournait comme un lion en cage, lorsqu’il devait superviser les missions et les initiatives de l’Ordre. Il détestait poireauter dans ces bureaux, rester immobile entre quatre murs pendant que les siens risquaient leur vie dès qu’ils échappaient à la surveillance de Mona Lisa. Dès qu’il en avait l’occasion, il les rejoignait et si ce n’était pas le jour, il était prêt à abandonner quelques heures de sommeil. Heureusement, les cours étaient bientôt terminés à la Sorbonne. Pour l’année prochaine, il avait demandé à réduire le nombre de ses lectures et de n’être disponibles que pour les suivis des travaux de mémoires et de thèses. Il manquait de temps, tellement de temps. Enfin, la porte grinça, signal que l’ange faisait son entrée. Car quand elle le salua avec cette maturité dans la voix, ce n’était pas Camille qui s’était présenté à lui. La pointe de regret qui refaisait toujours surface, avant qu’il ne replonge dans son rôle de Chevalier du Roi... La jeune fille l’aida même en déposant un pendentif sur la table. Il esquissa un sourire en coin avant de s’approcher. « C’est toi qui devrait être à la tête de tout ça. » Une brève boutade quant à son sérieux à toute épreuve alors qu’il était incapable de s’entendre avec le véritable chef des êtres célestes. Tout serait plus simple si c’était elle... « Tu as attendu combien de temps avant de me l’apporter ? » Il savait que ça ne datait pas d’hier. Il s’assit sur le coin de la table et attrapa l’objet avant de l’inspecter sous toutes les coutures. L’avait-elle caché chez elle, sous le nez de sa tante qui n’était nul autre que sa propre mère ? Il espérait que ce n’était pas le cas. Contrairement à lui, Judith n’avait pas le savoir nécessaire pour comprendre réellement qui pouvait habiter désormais sa petite nièce qu’elle tentait encore de protéger envers et contre tout. Tristesse que la famille soit réunie dans de telles circonstances, mais ça, Arthur se refusait à ce qu'on le lise sur son visage concentré.
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
- - I'm odds and ends but I'll be stumbling away
Revenir en haut Aller en bas
Camille V. Rousseau
Voir le profil de l'utilisateur
the last young renegades
homecoming : 20/11/2017
Messages : 458
pretty face : Odeya Rush
julius caesar : (c)myself & (c)ANAPHORE
legends never die : Ancienne premier séraphin de Dieu, voix de la Sagesse, elle est devenue Archange de l'infini suite à la chute d'Azazel.
the mighty bush : Vampire télépathique : Nom étrange, pour un pouvoir qui ne l’est pas moins. Capacité de pénétrer l’esprit, le corps d’un autre être, d’y emménager sa volonté, écrasant celle de l’autre. Accès aux souvenirs, pensées les plus secrètes, ressenti des émotions les plus profondes et totales. Elle peut par la même occasion modifier ce qu’elle perçoit, intégrer de nouvelles idées. Un contact physique facilite son utilisation, mais un simple contact visuel peut suffire sur les âmes les plus faibles. Se limitant à une seule personne à la fois, l’archange abuse de ce pouvoir. Quitte à ne plus discerner son passé de ceux qu’elle manipule…
Souffle de connaissance : capacité d’offrir des connaisses à une autre personne sur n’importe quel sujet. Celles-ci sont éternelles, et suivront donc la personne jusqu’à sa mort. Elle peut offrir aussi bien de vraies comme de fausses connaissances, voire modifier ce qui a déjà été appris.
Magnétisme :Capacité de manipuler les flux magnétiques, et notamment de faire bouger/voler les objets/liquides métalliques et aimantés (en utilisant son corps comme un aimant, répulsif ou attractif). Peut utiliser le champ magnétique de la Terre pour une seule attaque dévastatrice, au prix d’un coma ou d’une inutilisation de tout pouvoir les jours suivants.
weapon : [u]Pendule de Famine[/u] : Trouvé durant la soirée Halloween 2045 par Adèle Duval, le pendule semble appartenir au Cavalier Famine, qui avait à cœur de le récupérer. Toutefois, en tentant de s'en emparer le démon s'est brûlé la main. Le Pendule a été récupéré par Camille. Si son pouvoir est encore inconnu, il semble que le Pendule protège quiconque le porte contre les pouvoirs du cavalier de l'apocalypse. // Arc d'Auriel : Arc de lumière confectionné par Michael, il est désormais matérialisé sur le plan réel par la volonté de Vehuhiah, et n’est cédable que sur un ordre explicite de sa part. Cette arme à longue portée blesse ceux touchés par les flèches mais la souffrance dépend de chacun. Plus une personne est du côté obscur, plus la douleur sera grande. Inversement, plus l’être est bon, moins l’arme aura d'impact (peut n'en avoir aucun). L'arc gagne en puissance en présence d'autres anges, mais principalement aux côtés de Michael. Il puise directement dans la force vitale et la puissance de Vehuhiah.
Allegeance : Camille, sa loyauté va aux anges, envers et contre tout. Elle est une création de son Père, faite pour le servir. Jusqu’ici, jamais elle n’a renié sa nature et son allégeance, même après un retour sur Terre pas forcément voulu de sa part...
these streets : Oh, elle sait ce qui se dit, les connaissances angéliques et templières n’ont plus de secrets pour elle. Pour le reste… Pourquoi ils sont revenus, qui a brisé le pacte, tout est encore flou. En revanche, concernant le retour des Dieux… Il faut croire que son pouvoir lui permet d’avoir des doutes de plus en plus tangibles...
Anges

Caged bird (Arthur) Empty
Sujet: Re: Caged bird (Arthur) Sam 21 Juil - 14:59 ()


Caged Bird
Great minds are always feared by lesser minds.



Pouvait-elle trouver conseil et réconfort auprès d’Arthur, alors même qu’elle avait pris la vie et la place de sa cousine ? Son regard détailla la silhouette de l’homme se tenant en chef dans cette pièce reconnue pour abriter les plus grandes réunions de l’Ordre. Qu’un ange puisse y pénétrer relevait presque du miracle à une époque, mais Vehuhiah était toujours parvenue à passer outre la haine ambiante. C’était l’avantage d’être l’Infini, de ne pas avoir grand monde pour la prier ou la connaître. Elle n’était pas le Destin, la Mort, la Justice ou la Guerre. Cet avantage, l’archange s’en était servie à de nombreuses reprises, quand bien même ce n’était pas moral. C’était tout simplement le plus sage, et elle avait appris depuis le temps que ce qui était bien n’était pas forcément sage, et inversement. Les humains avaient toujours été doués pour le lui faire comprendre. Rien que la bombe atomique, créée pour terminer une guerre, pour maintenir le monde pendant des décennies dans un semblant de paix. Etait-ce bien ? Certainement. Etait-ce sage ? Clairement pas. Ce qui était mauvais pouvait être le plus sage à faire, et parfois, toujours faire le bien ne serait pas sage. Il fallait savoir comment gérer cela…

« A la tête de tout cela ? » Parlait-il de l’Ordre ? Jamais cela n’arriverait. Parlait-il des légions angéliques ? Il n’y avait plus aucune chance que cela puisse arriver. Certes, beaucoup disaient qu’elle avait la confiance de beaucoup d’anges et d’archanges, bien plus que Gabriel ces derniers temps. Cela lui donnait-elle plus de légitimité ? Non, pas dans leur monde, pas dans leur hiérarchie. Et Vehuhiah, qu’importait ce qui était dit, n’avait rien d’une leader. Elle se contentait de tout calculer, de définir toutes les possibilités, tous les plans. Parce qu’elle avait les connaissances, elles étaient toutes présentes dans un coin de son esprit. Combien de souvenirs possédait-elle ? Combien de personnes lui avaient transmis des informations vitales, sans même le savoir ? C’était pathétique… Elle était pathétique. « Si c’est en lien avec la hiérarchie céleste, désormais, c’est plus un miracle que je sois toujours en vie et non déchue. » Son ton n’était ni amer, ni agacé, mais on pouvait percevoir au fond de ses pupilles bleutées une certaine… Fatigue quant aux derniers événements. Arthur n’avait pas dû avoir de nouvelles, les anges souhaitant garder secret leurs échanges. Mais Vehuhiah avait un peu décidé d’aller envoyer se faire foutre les convenances.

Ils retournèrent bien vite sur un sujet plus agréable, ou en tout cas, moins dangereux pour sa survie. « Je le garde depuis la soirée d’Halloween… Ca doit faire six mois. » Elle souriait doucement. Pourquoi avoir autant attendu ? Ce devait être la question que se posait le chef de l’Ordre. Normalement, jamais l’archange ne l’aurait gardé. Soit elle aurait trouvé à quoi il servait entre-temps, soit d’autres événements l’en avaient empêchée. Et pour le coup, la seconde option était la bonne. « Je pensais pouvoir découvrir de quoi il s’agissait exactement, et pourquoi le démon avait réagi ainsi à son contact, alors que le pendule n’est pas fait en fer… Mais je n’ai rien trouvé. » Rien du tout pour le peu qu’elle avait pu chercher. Alors, ça lui avait fait prendre conscience que quelque chose clochait, et qu’un regard extérieur ne pourrait être que le bienvenu. « Peut-être que mes frères et sœurs auraient été les mieux placés pour m’aider, me diras-tu, mais j’ai besoin de l’expertise de templiers. » Pause. Puis elle ne pouvait pas dire que la confiance était au beau fixe du côté des anges. « C’était ce qui était prévu avant. » Oui, elle devait en parler aux anges, à Gabriel, à Michael, à Azrael… Elle devait l’évoquer, pour trouver une solution. Et elle avait changé ses plans, s’était retenue.

Elle se laissa aller contre le dossier du fauteuil dans lequel elle s’était installée. Vehuhiah n’avait pas encore évoqué Curson avec Arthur, le frère devenu démon. Peut-être le chef de l’Ordre le savait-il déjà. Décidément, elle avait bien trop à penser…



@Arthur M. Leroy

_________________
Car nos coeurs

sont hantés
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Arthur M. Leroy
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t372-holding-hands-while-the
the last young renegades
homecoming : 30/10/2016
Messages : 1586
pretty face : Jake Gyllenhaal
julius caesar : dandelion
Allegeance : Puisqu'il est ni plus ni moins le chef de clan des templiers, il se doit d'être un exemple de loyauté. C'était pourtant mal parti, lui l'électron libre, l'âme rebelle dans une famille qui ne vivait que pour le devoir envers autrui. Aujourd'hui, tous les regards et toutes les craintes sont rivés vers lui et il se doit alors de représenter l'union au sein de l'Ordre. Néanmoins, il met un point d'honneur à ne pas être l'homme derrière le bureau, celui qui tire les ficelles depuis son nuage paisible. Il met la main à la pâte et entend donner à son camp une efficacité jamais atteinte autrefois .
Templiers

Caged bird (Arthur) Empty
Sujet: Re: Caged bird (Arthur) Jeu 13 Sep - 21:21 ()
I'm far from good, it's true
but still I find you next to me @Camille V. Rousseau
Vehuhiah réagit à peine à sa remarque, ne sachant sans doute pas vraiment s’il plaisantait ou non. C’était dans ces moments-là qu’Arthur se rappelait amèrement que sous les traits de sa cousine, ne subsistait plus que l’âme d’un ange. L’archange de l’infini n’avait pas le même humour que Camille qui était capable de rire à tout et à n’importe quoi. Il ne comptait plus les fous rires qu’il avait partagés avec la gamine, les petites blagues privées que ne comprenait pas Mathias. Vehuhiah était beaucoup plus sérieuse, plus détachée des petits détails qui faisaient les relations humaines. Bon gré mal gré, le fils Leroy acceptait les différences que le Grand Retour avait imposées. Il acceptait l’ange telle qu’elle était, parce qu’elle était sans doute sa seule véritable alliée de leur peuple surnaturel. Elle laissa tout de même entendre que l’ambiance n’était pas au beau fixe et ça le n’étonna pas plus que ça. Gabriel avait toujours tenu à garder secret l’organisation et l’atmosphère qui régnait au sein de l’armée angélique. Par méfiance certainement envers l’Ordre des templiers et son chef, avec qui il ne s’était jamais véritablement entendu. Bien qu’il n’y eut jamais de conflit d’intérêt, les manières et les ambitions des deux hommes étaient diamétralement opposée. Sans parler de leur fierté débordante… Alors, au fond, Arthur était quelque peu satisfait que Vehuhiah puisse remettre en cause les ordres de son supérieur. Elle avait toujours eu cette liberté de penser qui divergeait des autres soldats obéissants. C’était sans doute cette indépendance qu’il lui préférait. Il aurait voulu lui demander plus de détails, mais il comprit à sa brève réponse qu’il valait mieux éviter le sujet.

Arthur revint à la véritable raison de la venue de Camille. Il s’empara du pendentif qu’elle avait déposé sur la table avant de l’examiner. Lui aussi avait été présent à la soirée et pourtant, il n’avait aucun souvenir d’avoir aperçu cet objet. Il fallait dire qu’il avait été particulièrement alcoolisé ce soir-là, châtiment divin pour avoir osé lâcher prise l’espace d’un moment. Cet Halloween lui restait encore en travers de la gorge, pour tout dire. Il haussa un sourcil en sa direction, quand elle souligna le fait que ça faisait six mois qu’elle le gardait. Pourquoi autant de temps ? Elle devait avoir ses raisons. Intérieurement, il espérait que Gabriel n’ait pas eu vent de cet objet qui pouvait s’avérer bien plus précieux. Elle évoqua le fait qu’il avait blessé le démon, alors qu’il n’était pas fait en fer. « Tu veux dire Vadet ? » Il s’était renseigné sur cet homme étrange qui semblait avoir pris le contrôle de la soirée. Un homme avec autant d’influence et de charisme attirait forcément l’attention. Et lorsque celui-ci s’était cru capable de contrôler les foules, une foule constituée majoritairement d’anges et de templiers, ça avait signé sa fin. « Il faudrait chercher dans les archives s’il y a une histoire autour de cet objet. » Au premier abord, ça ne lui évoquait rien. Aucune inscription, aucun détail qui laisserait un indice sur son histoire. S’il n’avait pas eu le pouvoir de brûler la peau d’un démon, il aurait pu passer pour un pendule parfaitement ordinaire. Arthur avait beau être un historien spécialisé dans la théologie et la mythologie de la période antique, il n’était pas un puits de savoir sans fond. Il y a bien des choses qui auraient pu lui échapper, surtout concernant une chose si banale. C’était pour palier à ses lacunes que les archivistes existaient. C’était de vrais rats de bibliothèque qui avaient le secret de trouver l’aiguille dans la botte de foin. Leurs compétences de recherche et de perspicacité étaient sans égal. « Je prends ça comme un compliment. » ajouta-t-il avec un sourire, après qu’elle eut avoué préféré s’en remettre aux templiers. « On a les meilleurs agents pour ce type de tâche. Par contre, il va falloir me le laisser. » Il jeta un regard à Camille, une fois qu’elle fut installée dans un fauteuil, histoire d’obtenir son approbation. « Sa constitution doit être unique. Je pense que le premier objectif est de savoir si son pouvoir s’applique à tous les démons, ou s’il y a une sorte de particularité qui pourrait nous aiguiller. » Ce genre d’expérimentation leur revenait également.

« Cette année, on a eu beaucoup de manifestations étranges qui n’étaient pas survenues auparavant. Pourtant, les démons étaient déjà présents. Je pense qu’il nous manque un nouvel élément dans l’équation. » Il réfléchissait à voix haute, confiant que Vehuhiah saurait garder le secret. Il agita le pendule devant ses yeux, avant de le reposer sur la table. « Merci de m’avoir apporté ça, je pense que ça va nous aider à avancer. »
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
- - I'm odds and ends but I'll be stumbling away
Revenir en haut Aller en bas
Camille V. Rousseau
Voir le profil de l'utilisateur
the last young renegades
homecoming : 20/11/2017
Messages : 458
pretty face : Odeya Rush
julius caesar : (c)myself & (c)ANAPHORE
legends never die : Ancienne premier séraphin de Dieu, voix de la Sagesse, elle est devenue Archange de l'infini suite à la chute d'Azazel.
the mighty bush : Vampire télépathique : Nom étrange, pour un pouvoir qui ne l’est pas moins. Capacité de pénétrer l’esprit, le corps d’un autre être, d’y emménager sa volonté, écrasant celle de l’autre. Accès aux souvenirs, pensées les plus secrètes, ressenti des émotions les plus profondes et totales. Elle peut par la même occasion modifier ce qu’elle perçoit, intégrer de nouvelles idées. Un contact physique facilite son utilisation, mais un simple contact visuel peut suffire sur les âmes les plus faibles. Se limitant à une seule personne à la fois, l’archange abuse de ce pouvoir. Quitte à ne plus discerner son passé de ceux qu’elle manipule…
Souffle de connaissance : capacité d’offrir des connaisses à une autre personne sur n’importe quel sujet. Celles-ci sont éternelles, et suivront donc la personne jusqu’à sa mort. Elle peut offrir aussi bien de vraies comme de fausses connaissances, voire modifier ce qui a déjà été appris.
Magnétisme :Capacité de manipuler les flux magnétiques, et notamment de faire bouger/voler les objets/liquides métalliques et aimantés (en utilisant son corps comme un aimant, répulsif ou attractif). Peut utiliser le champ magnétique de la Terre pour une seule attaque dévastatrice, au prix d’un coma ou d’une inutilisation de tout pouvoir les jours suivants.
weapon : [u]Pendule de Famine[/u] : Trouvé durant la soirée Halloween 2045 par Adèle Duval, le pendule semble appartenir au Cavalier Famine, qui avait à cœur de le récupérer. Toutefois, en tentant de s'en emparer le démon s'est brûlé la main. Le Pendule a été récupéré par Camille. Si son pouvoir est encore inconnu, il semble que le Pendule protège quiconque le porte contre les pouvoirs du cavalier de l'apocalypse. // Arc d'Auriel : Arc de lumière confectionné par Michael, il est désormais matérialisé sur le plan réel par la volonté de Vehuhiah, et n’est cédable que sur un ordre explicite de sa part. Cette arme à longue portée blesse ceux touchés par les flèches mais la souffrance dépend de chacun. Plus une personne est du côté obscur, plus la douleur sera grande. Inversement, plus l’être est bon, moins l’arme aura d'impact (peut n'en avoir aucun). L'arc gagne en puissance en présence d'autres anges, mais principalement aux côtés de Michael. Il puise directement dans la force vitale et la puissance de Vehuhiah.
Allegeance : Camille, sa loyauté va aux anges, envers et contre tout. Elle est une création de son Père, faite pour le servir. Jusqu’ici, jamais elle n’a renié sa nature et son allégeance, même après un retour sur Terre pas forcément voulu de sa part...
these streets : Oh, elle sait ce qui se dit, les connaissances angéliques et templières n’ont plus de secrets pour elle. Pour le reste… Pourquoi ils sont revenus, qui a brisé le pacte, tout est encore flou. En revanche, concernant le retour des Dieux… Il faut croire que son pouvoir lui permet d’avoir des doutes de plus en plus tangibles...
Anges

Caged bird (Arthur) Empty
Sujet: Re: Caged bird (Arthur) Mar 2 Oct - 23:22 ()


Caged Bird
Great minds are always feared by lesser minds.



Les paupières se fermaient doucement, pour calmer le mal de tête pulsant dans les tempes. Les derniers événements s’étaient enchainés bien trop rapidement pour l’archange, qui appréciait avoir un temps de réflexion avant l’action. Là, il y avait eu la tentative de coup d’état par Michael, les réactions et menaces de Gabriel, les liens qui s’étiolaient entre les anges… Vehuhiah, elle n’avait jamais été de ceux servant sans jamais penser. Après tout, elle était l’Infini, elle recelait de multiples connaissances, cela impliquait forcément qu’elle se sente… Supérieure dans certains choix, agacée qu’on ne l’étonne pas. Pourtant, à chaque fois, elle avait pris le temps d’expliquer, d’exposer les différentes possibilités, de manipuler pour mieux faire accepter sa vérité. L’archange, elle était redoutable notamment car elle assumait certains de ses traits de caractère. Les démons n’étaient guère différents des anges, Lucifer ayant même été jusqu’à copier la hiérarchie angélique. Sauf que les uns ne semaient que le chaos, là où les autres cherchaient à garder l’ordre établi, pour un être aujourd’hui disparu au bataillon. C’était cruel parfois, non ? Se dire qu’ils devaient vivre seuls, se battre seuls, quand leurs ennemis continuaient de voir leur rang grossir. Enfin, Vehuhiah espérait que Gabriel ouvrirait les yeux sous peu, avant que tous les humains ne soient entre les mauvaises griffes…

« Oui, Vadet. C’est un démon. » Et bien plus que cela. L’information, sur Famine, sur Vadet, elle l’avait obtenue grâce à son interrogatoire avec Azrael. Sauf qu’elles avaient décidé de garder cela secret au plus grand nombre. De son côté, l’archange en parlerait à Arthur, et seulement Arthur. Il avait son entière confiance, mais au-delà de ça, il pouvait servir à espionner l’homme, ou il pouvait dénicher des informations supplémentaires, là où les deux gamines étaient trop reconnues. Enfin, elles étaient surtout supposées être hors-jeu pour quelque temps encore. « Je n’ai rien trouvé de mon côté. » Et elle était l’Infini, se retrouvant sans la moindre information. « Mais les templiers ont certainement plus creusé que moi sur les objets surnaturels. » Léger sourire. Heureusement qu’ils étaient là oui, les anges auraient eu du mal sinon…

Elle tiqua légèrement aux propos d’Arthur, posa ses coudes sur la table devant elle, le menton sur les mains. Un soupir quitta ses lèvres, alors qu’elle répondait : « Je ne peux pas te le laisser si je ne reste pas dans les parages. Je ne veux pas qu’il tombe entre de mauvaises mains. » Sous-entendu par rapport aux possibles traitres dans l’Ordre, même si l’archange savait que son cousin ne prendrait que ceux en qui il a entièrement confiance. « Et si ce pendule peut servir de GPS, je préfère ne pas prendre le risque que des démons débarquent par ici. » Au pire, elle resterait dans les locaux du Temple autant que nécessaire. Elle avait la confiance du chef, pouvait se le permettre en termes de temps. « En soit, j’accepte à la condition d’être dans les environs, au cas où. » Protéger les humains, c’était sa mission. Et peut-être que la présence d’un archange les empêcherait d’attaquer, en cas de nécessité ? Et sinon, oui, Vehuhiah savait à quoi correspondait un GPS. C’était l’avantage d’être maîtresse des connaissances, même si cela la détachait encore plus de ses comparses angéliques. « Je te laisse décider des objectifs et de leurs priorités. » Elle lui laissait la main sur le sujet, à part sa demande particulière.

La suite ne l’étonna pas beaucoup, venant de la part de cet homme. Un regard par-dessus l’épaule, comme pour s’assurer que personne ne les surveillait, et la voix, comme le visage, se revêtirent d’un sérieux bien grave : « J’ai besoin d’être certaine que ce qui va suivre ne sera entendu et su par personne d’autre que toi. Ou des Hommes qui accepteront de passer entre mes doigts. » Le regard se riva dans celui du chef de l’Ordre. Elle attendit sa confirmation, sa promesse, un simple geste, un simple mot. Et les paupières se fermèrent à nouveau, quand elle se laissa aller sur le dossier du fauteuil.

« Famine est de retour. » C’était lâché, d’un seul coup. Le tact, il était en option à la création de l’archange. « Vadet n’est pas seulement un démon Arthur. » Voilà pourquoi elle tenait à rester près du pendule. Celui-ci tenait à récupérer son bien à la soirée, ce ne serait pas stupide que de penser qu’il le traquerait où qu’il soit. Et face à un cavalier, il fallait bien au moins une archange. « Et j’ai discuté il y a peu de temps avec Azrael de quelque chose en plus sur cette Terre, au-delà des démons et des anges. » Pause. « Mais ça reste surréaliste même pour moi. » Et pourtant, elle était le premier ange créé par Père, aux confins du temps…



@Arthur M. Leroy

_________________
Car nos coeurs

sont hantés
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Arthur M. Leroy
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t372-holding-hands-while-the
the last young renegades
homecoming : 30/10/2016
Messages : 1586
pretty face : Jake Gyllenhaal
julius caesar : dandelion
Allegeance : Puisqu'il est ni plus ni moins le chef de clan des templiers, il se doit d'être un exemple de loyauté. C'était pourtant mal parti, lui l'électron libre, l'âme rebelle dans une famille qui ne vivait que pour le devoir envers autrui. Aujourd'hui, tous les regards et toutes les craintes sont rivés vers lui et il se doit alors de représenter l'union au sein de l'Ordre. Néanmoins, il met un point d'honneur à ne pas être l'homme derrière le bureau, celui qui tire les ficelles depuis son nuage paisible. Il met la main à la pâte et entend donner à son camp une efficacité jamais atteinte autrefois .
Templiers

Caged bird (Arthur) Empty
Sujet: Re: Caged bird (Arthur) Sam 17 Nov - 23:09 ()
I'm far from good, it's true
but still I find you next to me @Camille V. Rousseau
C’était toujours étrange de parler à Camille de choses qu’elle n’aurait jamais dû connaître. Sa cousine aurait dû baigner toute sa vie dans l’innocence de la mortalité, bercée par les aléas de la vie d’une jeune femme normale. Son modèle aurait très certainement fini par être Judith, sa propre mère. Elle lui aurait appris l’indépendance, la détermination, l’acceptation de soi, tout en veillant à ce qu’elle garde cette candeur qui lui allait si bien. Elle l’encourageait dans tous ses projets et toutes ses ambitions. Elle ne jouait pas les tantes surprotectrices, elle la laissait se faire ses propres opinions et commettre seule les erreurs qui lui enseigneraient des leçons. L’école de la vie selon Judith pour qui chaque instant de la vie méritait d’être vécue. Mais sans se l’avouer véritablement, elle savait que sa nièce n’avait certainement plus rien de la gamine qu’elle avait vue grandir. Elle continuait de remplir son rôle sans poser de question fâcheuse, comme si de rien n’était. Le réconfort de l’illusion pour se convaincre que le monde n’était pas en train de s’écrouler. Mais Arthur n’était plus dupe depuis longtemps. Quand elle se tenait fière et droite devant lui pour lui reporter les agissements d’entités démoniaques, le doute n’était plus permis. C’était d’ailleurs le Chevalier du Roi qu’elle était venue quérir et non le cousin Leroy. À cet instant précis, Arthur se devait d’oublier ce qui les unissait pour mieux essayer d’élucider le mystère qui planait sur le dernier Halloween qui s’était avéré des plus catastrophiques.

Leurs attentions se concentraient désormais sur l’objet qu’elle lui avait rapporté. Le pendentif l’intriguait vraiment. Ce nouvel artefact éveillait ses inquiétudes de templier tout comme son intérêt d’historien. Combien d’objets de l’ancien temps subsistaient encore de ce monde ? Combien de vestiges d’un temps immémorial dont on avait douté l’existence durant des siècles continuaient de passer de main ignorante en main mal intentionnée ? Il n’y avait rien de plus frustrant que de continuer à découvrir de tels trésors qui auraient pu les avantager depuis bien longtemps. Il n’avait pas de doute que ses soldats parviendraient à faire parler le pendentif, mais pour ça, il allait falloir leur laisser le temps de l’étudier. Ce que Vehuhiah ne semblait pas prête à faire. Il fronça d’abord les sourcils, quand elle lui confia qu’elle refusait de s’en séparer. Comment pouvait-elle sous-entendre ça ? Si l’Ordre avait récemment souffert de fuites, le flux d’informations était désormais étroitement contrôlé et Arthur limitait au possible la multiplication des intermédiaires. Il était prêt à se porter garant de l’artefact, mais il n’avait pas besoin de le dire pour qu’elle le sache. « S’il servait de GPS pour les démons, ils auraient déjà débarqué en force pour le récupérer. Apparemment, il n’avait plutôt aucun intérêt à le perdre… » Il fit tourner l’objet entre ses mains, tandis qu’elle énonçait ses conditions pour que le pendentif puisse rester dans l’antre du QG. « Je vais voir quels chercheurs sont prêts à supporter un ange qui traîne dans leurs pattes. » Il ne pouvait pas prendre la décision seul. Après tout, ce n’était pas lui qui allait exécuter les recherches et il tenait absolument à cet échange entre les membres de l’Ordre.

De toute façon, la discussion prit rapidement une toute autre tournure. Le sujet dévia brutalement et Vehuhiah exigea toute sa discrétion avant de parler. Qu’allait-elle lui annoncer encore ? Les nouvelles ne pouvaient pas être bonnes. Arthur n’aimait pas faire ce genre de promesses, parce qu’il ne pouvait pas combattre les éventuelles menaces sans devoir en faire part à ses frères d’armes. Mais heureusement, ce qu’elle lui confia ne faisait que confirmer certains doutes qui s’étaient élevés au sein des archivistes, au fil de leurs recherches. Mais ce qui était une hypothèse venait de prendre une réalité flagrante. « Quand est-ce que ça s’arrêtera… » fulmina-t-il, spontanément. À ce rythme, les licornes et les leprechauns feraient bientôt leur arrivée à Paris. « Donc qui dit Famine, dit toute la famille. » Ça expliquait les pénuries soudaines que la capitale avait connues. Ça expliquait les animosités brutales, les soulèvements sortis de nulle part qui servaient toutes les causes, sauf la bonne. Qu’arriverait-il le jour où Mort se déciderait à se montrer ? « Depuis des années, nous sommes dans le noir le plus complet. » Si ces perspectives n’étaient pas des plus réjouissantes, au moins ils avançaient. On pouvait se défendre qu’une fois la menace identifiée. « Mais grâce à ça… » Il exhiba le pendentif. « On sait qu’il y a des armes pour les combattre également. » Il fallait s’y mettre au plus vite. « Tu vas passer beaucoup de temps au QG, Camille. » la prévint-il. Si elle voulait prendre part à tout ça, elle allait devoir suivre leur rythme. Et les templiers ne pouvaient plus se permettre de perdre du temps. Arthur se frotta la barbe d’un geste absent, signe qu’il était en profonde réflexion. « Si tu le permets, je vais en parler au grand Conseil. En plus des recherches, il va falloir surveiller les agissements de Vadet. Si on peut trouver ses petits copains avant qu’ils se manifestent, ce serait très avantageux pour nous. » Saurait-elle tenir la cadence en tant que seule représentant du comité angélique ?
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
- - I'm odds and ends but I'll be stumbling away
Revenir en haut Aller en bas
Camille V. Rousseau
Voir le profil de l'utilisateur
the last young renegades
homecoming : 20/11/2017
Messages : 458
pretty face : Odeya Rush
julius caesar : (c)myself & (c)ANAPHORE
legends never die : Ancienne premier séraphin de Dieu, voix de la Sagesse, elle est devenue Archange de l'infini suite à la chute d'Azazel.
the mighty bush : Vampire télépathique : Nom étrange, pour un pouvoir qui ne l’est pas moins. Capacité de pénétrer l’esprit, le corps d’un autre être, d’y emménager sa volonté, écrasant celle de l’autre. Accès aux souvenirs, pensées les plus secrètes, ressenti des émotions les plus profondes et totales. Elle peut par la même occasion modifier ce qu’elle perçoit, intégrer de nouvelles idées. Un contact physique facilite son utilisation, mais un simple contact visuel peut suffire sur les âmes les plus faibles. Se limitant à une seule personne à la fois, l’archange abuse de ce pouvoir. Quitte à ne plus discerner son passé de ceux qu’elle manipule…
Souffle de connaissance : capacité d’offrir des connaisses à une autre personne sur n’importe quel sujet. Celles-ci sont éternelles, et suivront donc la personne jusqu’à sa mort. Elle peut offrir aussi bien de vraies comme de fausses connaissances, voire modifier ce qui a déjà été appris.
Magnétisme :Capacité de manipuler les flux magnétiques, et notamment de faire bouger/voler les objets/liquides métalliques et aimantés (en utilisant son corps comme un aimant, répulsif ou attractif). Peut utiliser le champ magnétique de la Terre pour une seule attaque dévastatrice, au prix d’un coma ou d’une inutilisation de tout pouvoir les jours suivants.
weapon : [u]Pendule de Famine[/u] : Trouvé durant la soirée Halloween 2045 par Adèle Duval, le pendule semble appartenir au Cavalier Famine, qui avait à cœur de le récupérer. Toutefois, en tentant de s'en emparer le démon s'est brûlé la main. Le Pendule a été récupéré par Camille. Si son pouvoir est encore inconnu, il semble que le Pendule protège quiconque le porte contre les pouvoirs du cavalier de l'apocalypse. // Arc d'Auriel : Arc de lumière confectionné par Michael, il est désormais matérialisé sur le plan réel par la volonté de Vehuhiah, et n’est cédable que sur un ordre explicite de sa part. Cette arme à longue portée blesse ceux touchés par les flèches mais la souffrance dépend de chacun. Plus une personne est du côté obscur, plus la douleur sera grande. Inversement, plus l’être est bon, moins l’arme aura d'impact (peut n'en avoir aucun). L'arc gagne en puissance en présence d'autres anges, mais principalement aux côtés de Michael. Il puise directement dans la force vitale et la puissance de Vehuhiah.
Allegeance : Camille, sa loyauté va aux anges, envers et contre tout. Elle est une création de son Père, faite pour le servir. Jusqu’ici, jamais elle n’a renié sa nature et son allégeance, même après un retour sur Terre pas forcément voulu de sa part...
these streets : Oh, elle sait ce qui se dit, les connaissances angéliques et templières n’ont plus de secrets pour elle. Pour le reste… Pourquoi ils sont revenus, qui a brisé le pacte, tout est encore flou. En revanche, concernant le retour des Dieux… Il faut croire que son pouvoir lui permet d’avoir des doutes de plus en plus tangibles...
Anges

Caged bird (Arthur) Empty
Sujet: Re: Caged bird (Arthur) Lun 10 Déc - 23:25 ()


Caged Bird
Great minds are always feared by lesser minds.



Les pupilles s’accrochaient à celles de son cousin, du chef de l’Ordre. Aujourd’hui, les liens familiaux n’avaient plus d’intérêt, quand Vehuhiah cherchait ici le templier. Pourtant, en dehors, ils maintenaient à la perfection les apparences. Pour ceux qui restaient, ceux qui ne savaient pas. Heureusement que l’archange pouvait lire dans les esprits, et ainsi savoir comment se comporter comme Camille. Elle s’était glissée dans l’humaine, et elle continuait d’agir de la sorte en dehors du temple, ou des réunions angéliques. Finalement, elle séparait vie privée et vie professionnelle. Sauf qu’elle, ce n’était pas avec un grand travail, ou pour de réelles raisons pro. Non, au contraire, elle devait masquer sa nature profonde. Comme si c’était naturel. Comme si c’était facile. « Ils savent qui l’a récupéré. Et ils n’auraient pas lancé une offensive sur une planque possiblement pleine d’anges. Ils ne sont pas stupides, malheureusement. » Sous-estimer leurs adversaires ne leur ferait pas que du bien. Et puis, les démons avaient prouvé, au fur et à mesure des années, qu’ils savaient bien mieux se servir et s’adapter aux humains et à leurs moyens. Donc, toujours faire attention. Se voiler sur leurs forces et leurs possibilités signerait leur arrêt de mort. « Je comprends. Qu’ils sachent juste que je serai très discrète dans tous les cas. » Après tout, elle l’était tellement que plusieurs templiers l’avaient pris pour l’une des leurs dans le passé.

Et la conversation dévia, sérieux repris par les deux visages. Le pendule était une chose, mais il y avait bien pire que cela. L’objet pouvait leur permettre de se défendre, mais contre les cavaliers de l’Apocalypse… Quand les anges auront-ils accès aux mêmes armes ? Les doigts massèrent les tempes, pour faire passer le coup de barre qu’elle récupérait. « Je ne sais pas si toute la famille est là. Je suis quasiment sûre pour Famine, j’ai eu la confirmation d’un démon. Pour le reste… Il se peut qu’ils soient réveillés un par un. » Pause.  Et elle reprit. « Ce qui nous laisserait le temps de réagir, mais ils sont quasiment indétectables. » Pourtant, ce n’était pas faute d’essayer. Experte en connaissances anciennes, elle avait tout épluché, chaque fichier, chaque dossier, chaque livre. Elle avait plongé dans son propre passé, avait cherché chaque détail. Sauf qu’il n’y avait rien. Rien du tout. Rien à part des pages blanches et des silences.

« Des armes… Il faudra voir si le pendule agit aussi sur d’autres démons aussi. » Sinon, cela signifierait qu’il faudrait un objet par cavalier. Les recherches se poursuivraient dans cette optique si nécessaire… Elle en parlerait à Gabriel et Michael. Et aux autres archanges. Et s’il le fallait… C’était elle qui s’en chargerait. Comme sur beaucoup de choses ces derniers temps, mais les capacités de Vehuhiah restaient uniques quand il s’agissait de récoltes d’informations. « Ce n’est pas comme si j’y passais une bonne partie de ma vie déjà. » Finalement, elle était l’une des rares anges à avoir la confiance d’Arthur. Ou de d’autres templiers. Parce qu’elle était souvent parmi eux, parce qu’elle les soutenait quand les autres se contentaient de les considérer comme des soldats, des larbins. Trop empathique la gamine… « Je te laisse le temps qu’il te faut. Pour Vadet, je suis déjà en contact avec Azrael à ce sujet. On peut le suivre, mais je pense qu’un soutien informatique ne serait pas de refus. » Pour les dossiers, pour pirater les mails… Bref, des choses que les anges ne savaient pas faire, trop humaines finalement. Et le but n’était de toute manière pas de les retirer de ce plan, au contraire. Vehuhiah prouvait par son geste, par sa venue ici, qu’elle estimait qu’ils avaient tous leur place dans cette bataille. Peut-être pas au front, mais tout de même…



@Arthur M. Leroy

_________________
Car nos coeurs

sont hantés
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Arthur M. Leroy
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t372-holding-hands-while-the
the last young renegades
homecoming : 30/10/2016
Messages : 1586
pretty face : Jake Gyllenhaal
julius caesar : dandelion
Allegeance : Puisqu'il est ni plus ni moins le chef de clan des templiers, il se doit d'être un exemple de loyauté. C'était pourtant mal parti, lui l'électron libre, l'âme rebelle dans une famille qui ne vivait que pour le devoir envers autrui. Aujourd'hui, tous les regards et toutes les craintes sont rivés vers lui et il se doit alors de représenter l'union au sein de l'Ordre. Néanmoins, il met un point d'honneur à ne pas être l'homme derrière le bureau, celui qui tire les ficelles depuis son nuage paisible. Il met la main à la pâte et entend donner à son camp une efficacité jamais atteinte autrefois .
Templiers

Caged bird (Arthur) Empty
Sujet: Re: Caged bird (Arthur) Lun 21 Jan - 18:28 ()
I'm far from good, it's true
but still I find you next to me @Camille V. Rousseau
Les révélations de Camille ne l’étonnaient guère au fond. Si toutes les sphères du Paradis comme de l’Enfer s’étaient retrouvés sur Terre, pourquoi les figures de l’Apocalypse qui occupaient la plupart des œuvres mythologiques ne seraient pas de la partie ? Ironiquement, on aurait pu s’attendre à l’arrivée du Père Noël ou des leprechauns, bientôt. C’était sans fin, un cycle qui se répétait, entre soulagement et déception, espoir et désillusion. Tant qu’un aura mystique enveloppait le continent humain, les surnaturels continueraient d’affluer, attirés par l’odeur de la conquête. Il fallait que l’horreur continue de s’abattre, pendant qu’il était à la tête de l’Ordre. Souvent, il lui arrivait de se demander ce qu’aurait fait son frère ou son père avant lui. Comment auraient-ils réagi ? Son père avait quelque peu vécu pendant l’âge d’or de l’Ordre, où l’harmonie n’était qu’un contrôle de routine pour des soldats qui avaient rangés leurs armes. Il se souvenait encore de ce sentiment qu’il avait interprété comme de l’arrogance, à l’époque où tout ça n’était qu’une mascarade pour l’héritier rebelle. Il avait exécré leur mine fière et leur manière de s’attribuer la paix dans le monde. Mais aujourd’hui, il se rendait compte combien ils avaient eu raison. Ils s’étaient tant battus pour atteindre cette quiétude, qu’ils avaient tous les droits de s’en féliciter. Quant à eux, c’était les catastrophes évitées qu’ils célébraient et l’appréhension pour compagne, chaque fois qu’un événement survenait dans les rues de Paris. Jean n’avait pas vécu un centième de ce qu’Arthur était en train d’endurer et au fond, il lui en voulait quelque peu de ne pas l’y avoir préparé.

Mais l’heure n’était plus aux doléances. Ils n’avaient plus le temps de s’apitoyer sur leur sort. Arthur se voyait déjà utiliser le pouvoir du pendentif pour créer des armes qui sauraient contrer les démons – et leurs amis de l’Apocalypse si d’autres daignaient se montrer. Sans réfléchir, le Chevalier du Roi se permit également de noter que Vehuhiah allait passer la plupart de ses journées aux côtés des templiers désignés. Mais ça ne sembla pas la déranger outre-mesure : après tout, elle était l’un des anges les plus étroitement liés à l’Ordre. Vestige de l’enveloppe corporelle que l’archange possédait depuis maintenant plusieurs années ? Indéniablement. Arthur s’était résigné à devoir partager son statut de templier et sa cruelle humanité. Encore perdu dans ses pensées, il se contenta d’acquiescer brièvement, à la suggestion de Camille. Ils n’étaient rien sans les pros de l’informatique, de toute manière. Chaque cause, chaque acte était empreint de la modernité d’aujourd’hui. « Très bien. » Les yeux clairs retrouvèrent les prunelles douces de la jeune femme. « De toute manière, je sais où te trouver… » Petite boutade puisque chez Judith, il n’y avait aucune conversation privée. Rien que le cousin Leroy et la cousine Rousseau, comme si le monde n’était pas en train de tomber en ruines autour d’eux. Il était temps de retourner à la réalité. Alors qu'il se levait pour la raccompagner à la porte, les mots sincères ne purent être retenus. « Merci Vehuhiah… » De lui faire confiance, d'avoir foi en sa mission.

FIN DU SUJET
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
- - I'm odds and ends but I'll be stumbling away
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
the last young renegades

Caged bird (Arthur) Empty
Sujet: Re: Caged bird (Arthur) ()
Revenir en haut Aller en bas
 
Caged bird (Arthur)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» THE LITTLE BIRD ♣ with Arthur Paton
» Un article pour le Roi Arthur !!!
» “If you're a bird... I'm a bird...” MIA&SUTTON
» Documentaire sur le Roi Arthur
» Arthur de R. Ψ Vieux loup de mers
like lightning
if you ride
you're gonna crash like thunder

a game of shadows :: 
Elsewhere
 :: Flash-back V7