boom bitch
Le forum est de retour pour vous jouer de mauvais tours.
Pour tout savoir des nouveautés, c'est ici !
let the sky fall
Un accident d'avion, un trésor piégé et un équilibre mis à mal par l'arrivée de nouvelles forces dans le jeu d'ombres...
Voilà ce qui vous attend dans la nouvelle intrigue.
like I own it
Parfois, on a juste envie d'inaugurer un bâtiment tranquille. Malheureusement, on a souvent des invités surprise....
Participez au premier event de cette nouvelle saison ici.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 lonely river (roman)
if you ride like lightning, you're gonna crash like thunder
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t3631-hera-spirit-of-my-silence-i-c
homecoming : 15/07/2017
Messages : 174
pretty face : Katherine Langford
julius caesar : (c) beylin alias matty des bwas la meilleure **
the mighty bush : aucun pouvoir
Allegeance : Peut-être qu'au départ, c'était pas par conviction, qu'elle a rejoint la Vox Populi. Elle a dit qu'elle s'en fichait, du grand départ, qu'elle s'en fichait, des disparus. Elle disait qu'elle avait fait son deuil, qu'elle était passée à autre chose. Sauf que parfois, elle regardait un peu dans l'vide, en se demandant si les choses auraient pu se passer autrement. Elle arrondit ses fins de mois, et elle se dit que comme ça, il y aura peut-être une raison à tout ça.
these streets : Elle pense que les disparus ont été enlevés par le gouvernement pour réaliser une expérience. Même si elle croit aux anges et aux démons, elle ne pense pas qu'ils ont quelque chose à voir avec les disparitions. Toutefois, elle est intriguée par les évènements étranges qui se produisent à Paris et commence à penser que les anges sont dans la capitale pour protéger les humains.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Admin

Sujet: lonely river (roman) Jeu 7 Juin - 18:53 ()


lonely river
roman & héra ✗ fade
I wish somebody would've told me, that I'd end up so caught up in need of your demons, that I'd be lost without you leading me astray. Guess that I'm a fool for the way that you caught me. Girl, you make my heart break more every day, but don't fade away

Des mensonges dans ses yeux azurs, et des réponses qu’elle n’arrivera jamais à donner. Héra, elle vit dans c’mystère qu’elle contrôle à peine, dans le sépulcre de ses propres erreurs. Elle se promet de jamais perdre. Elle explose à l’intérieur, un sourire aux lèvres et un visage qui s’mélange à d’autres. A une époque, elle pensait qu’elle pourrait réécrire son destin, dans les étoiles. Qu’elle n’aurait plus qu’à réarranger les astres en sa faveur. Le cœur aux oubliettes, volé avec les autres babioles qu’elle prend dans des maisons qui lui appartiennent pas. Mais aujourd’hui elle crevait de l’intérieur avec Roman et le risque qu’il puisse disparaître à tout moment. Un mirage de plus dans l’océan, parce qu’ils pouvaient pas s’aimer comme les autres, avec des sourires et des serments qu’ils pourraient toujours respecter. L’espoir ne faisait pas partie des options, pas pour eux. Ils s’aimaient jusqu’à s’en faire mal, jusqu’à s’en arracher la peau. Des initiales tranchées au couteau pour se prouver que c’était la seule chose de vrai qu’ils pourraient jamais avoir. La seule putain de possession qui comptait, pour eux. Mais Héra elle était trop habituée à tout foutre en l’air, à s’dire qu’elle pourrait se rapprocher de la ligne jusqu’à presque la franchir, et revenir en arrière. Un funambule avec des illusions dans le cœur.
Y’aurait toujours que Roman, de vrai.
Peut-être qu’ça lui faisait tellement peur qu’elle essayait de faire comme si c’était des conneries.
Comme si elle avait pas peur d’le perdre.
Peur d’se réveiller dans un monde où il finirait pas disparaître.
Le temps s’arrête quand il est là, face à elle, avec des tornades dans l’regard, parce que quelques minutes plus tôt, y’avait ses lèvres à elle sur celles d’Ezio. Il s’était cassé plus vite que l’éclair, claquant la porte derrière lui, quand Roman les a vus. Ezio, il est arrivé, lui a parlé 5 minutes avant d’franchir la ligne sui les séparaient. Et Roman, il avait aperçu qu’la fin de l’histoire.
C’est seulement quand il est rentré, qu’son cœur s’était remis à battre, à Héra. Elle a tout vu dans ses yeux. Y’a un Pars-pas qui disparaît dans sa gorge au même moment où elle dit : « J’suppose que t’as des choses à dire, maintenant. »

_________________
Hera
You left me paralyzed. No cure, no rehab for me. Funny that you got the nerve to keep asking me how I’ve been.

★ ★ ★


autres comptes : fantine c. de stahl & juliette a. lefèvre & h. lewis dubois & bass a. renoir
Revenir en haut Aller en bas
 
lonely river (roman)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mon Premier Roman (début)
» Pub pour mon roman ^^
» Igor le chat, roman jeunesse
» Roman policier Alice de Caroline Quine
» Voila un grand dresseur , voila Nate River !
like lightning
if you ride
ϟ you're gonna crash like thunder ϟ

a game of shadows :: Paris :: Nord-ouest :: Premier arrondissement :: Ruelles et passages :: Habitations