boom bitch
Le forum est de retour pour vous jouer de mauvais tours.
Pour tout savoir des nouveautés, c'est ici !
let the sky fall
Un accident d'avion, un trésor piégé et un équilibre mis à mal par l'arrivée de nouvelles forces dans le jeu d'ombres...
Voilà ce qui vous attend dans la nouvelle intrigue.
like I own it
Parfois, on a juste envie d'inaugurer un bâtiment tranquille. Malheureusement, on a souvent des invités surprise....
Participez au premier event de cette nouvelle saison ici.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 Know your enemy ( Eléonore)
if you ride like lightning, you're gonna crash like thunder
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t5915-liam-dog-of-war http://www.gameofshadows.org/t5931-liam-campbell-templier
homecoming : 03/07/2018
Messages : 52
pretty face : Scott Eastwood
the mighty bush : Armure corporelle ↯
La peau de celui qui possède cette capacité est imperméable à toute blessure. Comme un bloc, elle ne peut être transpercée. Il ne ressentira aucune douleur.
weapon : Une dague du paradis
Allegeance : 200% loyal envers les templiers. Je n'ai aucune confiance envers les anges mais accepte de boire parfois avec certains démons.
these streets : Je sais tout ce que quelqu'un de mon rang doit savoir. Ça me suffit amplement.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Templiers

Sujet: Know your enemy ( Eléonore) Mar 10 Juil - 0:32 ()

Know your enemy

Quatre jours que ce bordel durait. Quatre putain de jours que je restais le cul visé dans cette saloperie de siège auto. Les filatures s'étaient décidément pas fait pour moi. Tout avait commencé le week-end dernier. Je buvais tranquillement au comptoir quand deux gamins discutèrent non loin de moi de cette boite, le " Sweet dreams". Selon leurs dires les filles là-bas étaient étranges. La conversation porta sur leurs curieux pouvoirs de séduction et leurs prouesses au lit. Pour être honnête il n'aurait put s'agir que deux hommes légèrement bourrés parlant simplement des filles qu'ils avaient sauté, mais quelque chose m'intriguais dans leurs histoires. C'est donc par pur conscience professionnel, et pas du tout par curiosité de découvrir un nouvel établissement, que je me rendis au "Sweet Dreams" le lendemain. C'était une putain de maison close. Pas du tout le genre d'endroit que je fréquente habituellement. Heureusement pour moi le lieu disposait d'un bar. Je m'y installe donc et commence à observer de loin le défilé des clients et filles. A première vu tout me semblais parfaitement normal. Des crétins préférant payer que draguer et de pur canon entubant ces pauvres pigeons. Finalement se fut mon tour. Rester à boire sans parler à une fille finit par paraitre suspect à quelques personnes. Avant d'avoir le droit à un interrogatoire je saisis une fille par le bras et elle me conduisit sans discuter à une chambre. Bon c'est vrais qu'elle était plutôt pas mal, mais le boulot passant avant, je devais me tirer de là. Cependant depuis l'instant ou j'avais franchit la porte, cette dernière me fixait avec un étrange regard prédateur. Malgré ma réticence et mon excuse d'avoir une envie pressante d'aller aux toilettes cette dernière me bloquait toujours l'accès à la porte. Alors que j'allais l'écarter du passage elle me poussa jusqu'au lit avec une force incroyable et me sauta dessus. J'essayais de me dégager mais la catin continuait déployer une étrange puissance musculaire. Il fallut que ses yeux virent aux noirs le temps d'une demis seconde pour que je sois fixé. J'avais un putain de démons sur moi. La délicatesse n'étant plus de mise, l'entrainement prit le pas et je dégainai ma dague.

Une fois débarrassé de ce petit problème je pus enfin sortir de la chambre. Il était désormais claire qu'une petite enquête s'imposait. Errant discrètement à travers les couloirs je finis par découvrir ce qui semblait être le bureau du proprio. Profitant de l'absence du garde, je forçai la serrure et entrai. Après plusieurs minutes de farfouillage infructueux je finis par embarquer le pc portable que se trouvait sur le bureau afin de le remettre à des gens bien plus compétant que moi. Dans l'heure qui suivit je le donnai à un des intellos de l'ordre qui me devait un service et aux premières lueur de l'aube je reçus le contenu du portable sur mon propre ordi. Je parcourus les différents fichier en diagonal jusqu'à tomber sur un nom. Eléonore de Bourbon. Pourquoi une bourge de la bourse était-elle lié à une maison close/repère de démon ? J'ai donc passé la journée à enquêter sur son historique. Comme pour la maison close, cette dernière semblait sans historie à première vu, riche héritière, dirige la bourse de Paris, bref une richarde comme les autres, mais lorsque que l'on creusait un peu on découvrait quelques zones d'ombres, comme la mort de son ancien patron juste avant qu'elle ne prenne sa place.

Bref c'est comme ça que je me suis trouvé coincé dans une filature depuis quatre jours. Une filature qui, pour l'instant, ne servait à rien du tout puisque j'avais rien du tout sur cette femme. En faite si, je savais qu'elle était plutôt pas mal, et je m'étais amusé à deviner ses mensurations. En gros, si c'était un démon j'avais pas l'ombre d'une preuve. Surtout que vu son statut et le lieu où elle bossait ma surveillance se faisait à une certaine distance. Je l'avais suivi jusqu'à son manoir, ouais elle habitait dans un putain de manoir, et voilà trois heures que j'enchainais clope sur clope dans ma voiture garée non loin. La nuit était bien avancée et je devais me rendre à l'évidence. Ce n'est pas comme ça que je trouverai quoi que se soit contre elle. De base j'étais pas un mec patient mais là mes nerfs finirent pas craquer. Il était temps de régler cette histoire à ma façon. Je sortis de ma caisse en claquant la porte, et marcha d'un pas sûr jusqu'à l'immense grille qui entourait le lieux. Je l'escaladai sans mal et traversai discrètement l'allée. Je mis plusieurs minutes à trouver un point d'entrée discret dans le manoir.

Il avait beau être tard le manoir était loin d'être endormis, certaines pièces étaient encore éclairées et on pouvait entendre des bruits de pas un peu partout dans la battisse. J'errai donc à la recherche d'un bureau ou de n'importe quel endroit pouvant stocker des documents sensibles. Plus d'une fois je suis passé à rien de me faire griller mais ma chance insolente me sauva. Ce lieu puait le fric à pleins nez et était à des années lumières de l'appart miteux que je louais. Cependant, malgré tout ce luxe, j'avais l'impression que les proprios avaient de sérieux goût de chiotte. Il me fallut vingt bonnes minutes pour finir par entrer dans ce qui semblait un bureau. Lampe torche à la main, je refermais doucement la porte derrière moi. Mon regard s'arrêta immédiatement vers un mini bar. Alors que mes yeux passaient en revus les bouteilles, un "putain de merde" non contrôlé s'échappa de ma bouche. Un bourbon du Tennessee vingt-cinq ans d'âge. Je savais que cette bouteille valait au dessus des dix-mille balles. Je n'aurais jamais cru pouvoir en voir une de mes yeux. Sans attendre j'attrape la bouteille et l'un des verres me sers sans gène. Je pourrais jamais décrire à quel point ce putain de bourbon est délicieux. C'est donc sans le moindre scrupule que j'embarquais la bouteille avec moi, persuadé qu'elle ne manquerait pas à sa propriétaire. Ce bureau était pleins de surprise. Ma formation en histoire de l'art me permis même de découvrir une toile de maitre accroché sur le mur. Ma surprise fut d'autant plus grande que cette toile était censée se trouver dans un musée à Amsterdam, d'autant qu'il s'agissait sans l'ombre d'un doute de l'original.

Je finis enfin par atteindre le bureau. Malheureusement à peine posais-je la bouteille récemment dérobée dessus que la porte s'ouvrit derrière moi et la lumière du lustre vint éclairer la pièce. Un "merde" s'échappa à nouveau de mes lèvres. Mon corps se crispa, il me fallait un plan. J'ai donc commencé à faire semblant d'astiquer le bureau en ajoutant avec un accent espagnol beaucoup trop forcé pour être crédible " Yé soui Pépito el nouveau homme del ménage, né faite pas attention à moi séniors....". Oui malheureusement les plans ça n'avait jamais été mon truc. Mais étrangement j'étais plutôt confiant. C'était tellement con que ça pourrait marcher peut-être. Enfin cela aurait peut-être put marcher si je n'avais pas eu la stupidité de me retourner pour voir qui venait de rentrer dans la pièce.


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
homecoming : 06/05/2017
Messages : 257
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : class whore stuff
legends never die : Elle est Mère de tous les démons et la Reine des Succubes. Deux titres qui lui conviennent parfaitement, appréciant être au sommet et d'avoir les démons à ses pieds. Elle aime se dire qu'elle est la Reine de l'Enfer, s'octroyant ce titre honorifique car elle est la première à être devenue démon.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Démons

Sujet: Re: Know your enemy ( Eléonore) Mar 10 Juil - 23:23 ()

Know your enemy

Tout avait commencé avec cette Succube qui avait été retrouvée, poignardée en plein ventre dans une des chambres du Sweet Dreams. Un démon m’avait contacté et m’avait forcé à quitter mon poste à la bourse pour venir voir cela de mes propres yeux. La belle était sur le lit, gisant dans son propre sang et tuée par une arme qui n’était pas à la portée de tous. Du moins, ça me permettait de me rendre compte de la personne qui se trouvait en face de moi. Personne ne tuait mes Succubes sans raison et certainement pas les clients qui venaient ici pour profiter de leurs charmes et talents. On m’avait également prévenu que l’un de mes ordinateurs portables avait disparu. On avait donc forcé mon bureau. C’était certain que quelqu’un en avait après moi. Ce n’était pas la première fois, mais je détestais ne pas savoir et j’allais devoir être sur mes gardes.

Les jours passèrent et j’avais cette étrange impression d’être suivie, d’être épiée, mais je faisais comme si de rien était… Comme si je vivais tranquillement ma vie sans pour autant me compromettre. C’est ce fameux soir où j’étais rentrée avec deux démons avec qui j’avais passé la soirée… Désormais, j’avais passé un petit moment avec eux, au lit et ce fut fort agréable. Après tout, j’avais toujours ces besoins à assouvir que mon ancien amour, Samaël ne pouvait plus assouvir pour la simple et bonne raison qu’il me détestait. Après tout, il avait la rancune tenace. Après ce petit moment bien sympathique, je vins murmurer à un des démons d’aller me chercher un verre dans mon bureau qui se trouvait au bout du couloir. Il s’exécuta sans broncher alors que je vins poser ma tête sur l’épaule de l’autre.

Ce démon ouvrit la porte et la lampe et il vit une personne, un jeune homme qui semblait être là pour nettoyer. Cependant, cet accès était interdit la nuit. De plus, le démon savait très bien que Lilith ne prenait que des femmes de ménage, jamais d’hommes. Il s’avança, bien qu’il ne fût pas armé, plutôt confiant de ses capacités.

« T’as rien à faire là. » Dit-il, menaçant en approchant, prêt à se saisir de lui et à s’en débarrasser comme il le fallait. Pour ma part, j’avais entendu des bruits et le démon à mes côtés était prêt à réagir. Je vins poser mon index sur ses lèvres pour lui demander de se taire. Je me redressai, sortant du lit et j’attrapai une chemise de nuit qui était sur le dossier de ma chaise. Je l’enfilai en passant une main dans ma chevelure blonde avant de quitter ma chambre, d’un pas léger puisque j’étais pieds nus. J’arrivai au niveau de mon bureau et je compris très vite ce qu’il s’était passé et que le bruit que j’avais entendu était bien ce que j’avais cru comprendre. Le démon que j’avais envoyé gisait au sol et je souriais en posant mes yeux sur ce qui était certainement le responsable.

« Je ne me souviens pas t’avoir invité chez moi. » Dis-je en m’approchant doucement d’une démarche plutôt lente, penchant ma tête légèrement sur le côté. Je me décalai doucement en approchant du bureau pour me saisir de la bouteille qui s’y trouvait et de me servir un verre. Je vins m’asseoir sur le bureau, croisant les jambes en levant les yeux vers lui. « A qui ais-je l’honneur ? » Je ne le craignais pas. Ce n’était pas la première fois que je tombais sur quelqu’un capable d’éliminer un démon. J’étais plutôt sereine et confiante de mes capacités.




Made by Neon Demon

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t5915-liam-dog-of-war http://www.gameofshadows.org/t5931-liam-campbell-templier
homecoming : 03/07/2018
Messages : 52
pretty face : Scott Eastwood
the mighty bush : Armure corporelle ↯
La peau de celui qui possède cette capacité est imperméable à toute blessure. Comme un bloc, elle ne peut être transpercée. Il ne ressentira aucune douleur.
weapon : Une dague du paradis
Allegeance : 200% loyal envers les templiers. Je n'ai aucune confiance envers les anges mais accepte de boire parfois avec certains démons.
these streets : Je sais tout ce que quelqu'un de mon rang doit savoir. Ça me suffit amplement.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Templiers

Sujet: Re: Know your enemy ( Eléonore) Mer 11 Juil - 1:12 ()

Know your enemy

Comme toujours avec mes plans, ce n'est qu'après coup que je me rendais totalement compte qu'ils étaient complétement foireux. En faite c'était toute cette histoire qui était complétement foireuse. Qu'es qui m'avais pris de monter une opération pareil tout seul. D'ordinaire on était toujours minium deux pour ce genre de mission. Ce n'était ni par orgueil, ni un excès de confiance que je me retrouvais dans ce putain de manoir plein à craquer de démons. C'était uniquement par ce que j'avais été trop con pour réfléchir cinq minutes aux conséquences de mes actes. Et bien sûr il était désormais trop tard pour faire machine arrière ou demander des renforts...surtout que j'avais été assez débile pour oublier mon portable dans la voiture, ce qui n'était pas le cas de mes armes heureusement. Mon imitation, pourtant parfaite, d'un d'homme d’entretien ne fonctionna pas. Malgré tout il en fallait plus pour entamer mon optimisme légendaire. Devant moi se tenait un homme en calbut, certainement un démon, et il s’avançait vers moi avec des intentions clairement belliqueuse. Bref si je me débarrassais de lui rapidement je pourrais foutre le camp avant que tout manoir et la proprio ne rapplique ici. Coup chance cet abrutit semblait confiant au point de ne pas ce méfier de moi. Je glisse ma vers ma ceinture derrière mon dos, et en ressort ma dague que je plonge immédiatement dans le coeur de ce dernier, laissant le corps chuter lourdement sur le sol.

Voilà un problème de réglé. Tout n'allais pas si mal pensais-je. Bien sûr c'était sans compter sur ce petit bâtard de karma qui s'empressa de me donner une énorme droite. En effet à peine mettais-je retourné vers le bureau pour embarquer la bouteille, qu'une seconde personne fit son apparition. Pile celle que je voulais absolument éviter, Eléonore de Bourbon. Sa voix et son regard me transpercèrent aussi durement qu'une balle de calibre 12, et je sais de quoi je parle j'en avais déjà pris deux. En tout cas pour une fois, mon instinct et mon ce mirent tous deux d'accord pour ne rien faire et regarder comme les chose évoluer. Ouais par ce que soyons, claire, elle avait beau être un petit brin de femme, j'étais clairement pas sûr de l'emporter ce coup si. Elle avait absolument rien avoir avec l'autre tocard que je venais de dessouder. Elle jouait clairement dans la cours des grands. Elle devait sans doute faire partie du gratin, genre un lieutenant ou un truc du même acabit.

La tension monta d'un cran quand elle passa lentement de devant moi. Mes yeux se posèrent par pur réflexe sur les fesses de cette dernière. Ba comme je l'avais deviné c'était quand même une vraie bombe. Cependant il fallait lui montrer qui menait la dance. " Je ne me souviens pas t'avoir invité chez moi hein ? Je suis sûr que c'est ce qu'à dit l'ancienne propriétaire de ton corps avant que tu ne t'en empare !." . Je la gratifia en prime de mon beau sourire de sale con. Un sourire qui laissa place à un visage beaucoup plus neutre que cette chère Eléonore posa son ravisant cul sur le bureau et se servit un verre de ce magnifique bourbon. C'était la première fois depuis quatre jours que je pouvais l'observer d'aussi près. En faite ce n'était pas juste une belle femme, c'était bien au delà de ça. Un char d'assaut, un avion de chasse, une arme de destruction massive, le tout enrobé dans une putain de chemise de nuit trop sexy. Et je parle même pas de son regard. La c'était claire, aucune chance qu'elle soit humaine. Je la reluquai quelque seconde avant de déglutir péniblement et de m'allumer une cigarette.

" Ha, moi c'est Liam et je suis le fruit de ton imagination. En faite tu es entrain de rêver et de faire une crise de somnambulisme. Pareil pour le mec plein de sang sur le sol", ajoutais-je en montrant le démons gisant au sol." Et en bon ami imaginaire que je suis, je te conseil de retourner te coucher vieille Eleonore. Voilà bonne nuit fais de beaux rêves, et putain qu'es que t'es bonne.... bref bisous." Ouais la dernière partie de phrase elle m'a échappé... D'ailleurs toute cette histoire m'avait échappé. J'avais grand besoin d'un verre. Je pris la bouteille à côté d'Eléonore et en bu deux grandes gorgés. Ca me faisait mal de boire un alcool de cette qualité au goulot mais le seule verre à proximité était celui d’Eleanor. "Ho putain la vache qu'es qu'il est bon ce petit enculé ". Mon regard se posa à nouveau sur ma voisine de bureau " Ba t'es encore là toi ? J'ai comme l'impression d'être dans la merde un peu..."


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
homecoming : 06/05/2017
Messages : 257
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : class whore stuff
legends never die : Elle est Mère de tous les démons et la Reine des Succubes. Deux titres qui lui conviennent parfaitement, appréciant être au sommet et d'avoir les démons à ses pieds. Elle aime se dire qu'elle est la Reine de l'Enfer, s'octroyant ce titre honorifique car elle est la première à être devenue démon.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Démons

Sujet: Re: Know your enemy ( Eléonore) Mer 11 Juil - 9:59 ()

Know your enemy

Je venais de m’installer sur mon bureau en posant mes yeux sur l’invité-surprise, sans pour autant jeter un regard sur le démon qui était mort, au sol… Ce n’était pas le premier que je voyais mort et pour une fois, d’ailleurs, ce n’était pas de mes mains. Je détestais être déçue et il m’avait plutôt déçue à se faire avoir aussi facilement. Mais au moins, cet imbécile me donna une information essentielle. Ce jeune homme était armé d’une dague du Paradis et j’étais prête à intervenir si jamais il devenait menaçant. Je penchai doucement ma tête sur le côté lorsqu’il vint me provoquer en me disant que la personne que je contrôlais ne m’avait pas invitée non plus. Il commençait à me plaire, ce petit. Il ne savait vraiment pas dans quoi il avait mis les pieds et il osait, qui plus est, de me provoquer de la sorte. Il avait un sacré culot. Il se présenta enfin à moi et osa jouer de moi en me disant que je rêvais. Je levai les yeux au ciel en soupirant doucement. Mais dans tout ça, il ne put s’empêcher de faire une remarque d’homme vis-à-vis de mon corps, mais je m’en fichais. Ce n’était pas le premier, ni le dernier. Il s’était allumé une clope et il était venu se servir de mon bourbon sans aucune gêne.

Je ne réagissais pas pour le moment avant de croiser son regard et qu’il comprit qu’il était dans la merde. Je vins saisir la bouteille de ses mains, posant mon pied sur son torse pour le repousser violemment, m’aidant ensuite de ma télékinésie pour le faire reculer jusqu’au canapé. Je pris la bouteille pour en verser le contenu dans mon verre et le boire cul sec. L’autre démon venait d’arriver. Il avait pris le temps de s’habiller et s’occupait de maintenir Liam sur le canapé par les épaules. Je m’approchai de lui d’une démarche lente et langoureuse, comme je savais le faire.

« Ais-je à faire au plus stupide des Templiers ? Jamais ils n’ont osé pénétrer mon manoir et encore moins seul. » Dis-je en m’approchant de lui. Je grimpai sur lui à califourchon pour glisser mes mains dans son dos et je saisis ce que je cherchais. J’en extrais la dague avant de reculer doucement et je vins coller mon pied sur son torse pour l’empêcher de se relever lorsque je me redressai. « Jolie petite arme. Capable de nous tuer. Mais je suis sûre qu’avec elle, je pourrais entailler ton joli petit minois à merveille. Tu veux qu’on essaye ? » Demandais-je en penchant ma tête sur le côté avant de reculer et de tourner les talons pour aller me servir un nouveau verre. Je le pris en main et je fis face à nouveau à cet homme. Oui, j’avais bien compris que c’était un Templier, pas besoin qu’il me le dise clairement car ce n’était pas un ange. C’était certain. Je m’approchai à nouveau de lui en terminant mon verre que je posai sur une table à côté.

« Peut-être n’as-tu pas encore vécu assez de missions ratées pour oser croire que tu peux t’en prendre à moi. » Dis-je en faisant glisser la dague le long de son cou, sans pour autant entailler sa peau, mais il était clair que c’était ce que j’allais bientôt faire, histoire de lui faire comprendre que l’on ne s’en prenait pas à moi aussi facilement et surtout, sans aucune conséquence.  




Made by Neon Demon

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t5915-liam-dog-of-war http://www.gameofshadows.org/t5931-liam-campbell-templier
homecoming : 03/07/2018
Messages : 52
pretty face : Scott Eastwood
the mighty bush : Armure corporelle ↯
La peau de celui qui possède cette capacité est imperméable à toute blessure. Comme un bloc, elle ne peut être transpercée. Il ne ressentira aucune douleur.
weapon : Une dague du paradis
Allegeance : 200% loyal envers les templiers. Je n'ai aucune confiance envers les anges mais accepte de boire parfois avec certains démons.
these streets : Je sais tout ce que quelqu'un de mon rang doit savoir. Ça me suffit amplement.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Templiers

Sujet: Re: Know your enemy ( Eléonore) Mer 11 Juil - 22:28 ()

Know your enemy

Depuis toutes ces années sur le terrain, j'avais développé une technique bien à moi pour m'en prendre aux démons et les identifier comme tel. Je possédais depuis toujours une sorte de don pour faire péter les plombs aux gens. Humain, ange et démon aucun ne parvenait à garder très longtemps son calme avec moi quand je m'étais décidé à les emmerder. Malgré tout je devais bien admettre que la vieille Eléonore faisait preuve d'une incroyable résistance du moins en surface. Pour dire vrais son silence me mettait limite mal à l'aise. J'aurais préféré cent fois qu'elle me saute à la gorge ou qu'elle hurle à ses gardes de venir. De toute façon mon cerveau cogitait déjà un plan de sortie. J'avais maintenant la confirmation qu'elle était belle et bien un démon, il ne me restait plus qu'à rentrer au QG et on pourra dire que la mission était d'une certaine façon un succès... Il ne restait qu'un seul obstacle, et ce dernier venait de passer à l'action.

Cette blondasse m'avait prit la bouteille des mains et un combo pied, télékinésie se chargea de faire voler mon cul jusqu'au canapé le plus proche. Ok la fête allait enfin commencer. Cette garce voulait danser, pas de soucis j'allais être son homme. Mais alors que j'étais déterminé à lui rentrer dans lard, une force mystérieuse me maintenait cloué au canapé. Je force, je grogne et je finis par lever la tête et découvrir un deuxième démon. Karma de merde. La voix d'Eléonore se fit de nouveau entendre. " Le plus stupide des templiers... mot pour mot ce que m'ont dit mes profs, mes supérieurs et même mes parents...en attendant la blonde écervelée suffisant bête pour se faire griller par le plus stupide des templiers c'est vous haha"
Je pouvais sentir les mains du démons se crisper sur mes épaules. Visiblement il appréciait pas trop ce que je disais au sujet de ça maitresse. C'était toujours bon à savoir. Bon cet enculé me faisait quand même un peu mal, d'où le regard noir que je lui lançai immédiatement. Un regard qui passa de la sale gueule d'un démons à une magnifique paire de seins situé à quelque centimètre de mon visage. Un léger "Whoua" s'échappa de ma bouche. Si je me demandais d'où pouvait provenir cette agréable chaleur et ce poids que je sentais sur mon bas ventre j'avais ma réponse. Elle était sur moi ! Genre carrément sur moi avec sa petite tenu !  " Hé ho ! Qu'es que...hé ! Non ! Pas la dague" J'allais immédiatement bondir sur elle, mais c'était sans compter sur l'empaffé qui me tenait derrière et le pied de cette pétasse qui me força à rester tranquillement assis. Mon optimisme légendaire frappa à nouveau, l'angle de vu me permettait d'admirer un morceau de la culotte de cette chère Eléonore. Comme quoi y avait toujours du bon. Même la menace d'utiliser mon arme contre moi ne me fit pas d'effet. " Joli minois, merci du compliment. Par contre la dague va vraiment falloir me la rendre, sinon je vais me faire botter le cul au pays...."

J'admirai encore une fois le boule d'Eléonore quand cette dernière me tourna le dos pour se resservir un verre. J'en profitais pour porter mon intention à mon autre geôlier et lui lâcher un discret " Tu sais qu'elle a un sacré cul quand même pour une vieille, bon c'est vrais qu'il vaut pas celui de ta mère mais aiheuu !" Cet enfoiré venait de me broyer les épaules à nouveau. J’excisais un nouveau sourire. Le plan se mettait doucement en place. La blonde se rapprocha à nouveau de moi. C'était étrange, j'étais en danger de mort et pourtant je trouvais la situation excitante, et pas seulement à cause de l’adrénaline.... Je pouvais sentir la lame glisser sous ma gorge. Mais l'entrainement et ma botte secrète me permettait de garder mon calme. J'étouffai un rire.

"Moi Liam ? Je n'aurais pas subit assez de missions ratés ? hahaha Je collectionne les bourdes comme toi tu collectionnes les rides et pourtant je m'en sors toujours sans le moindre bobo.... démonstration." A peine avais-je finis que je viens appuyer puis glisse mon cou le long de lame sans qu'aucune coupure n'apparaisse. Mon pouvoir était dorénavant activé, plus aucune blessure ou douleur ne pouvait m'atteindre. " Et ouais pas de bol...t'as en face de toi l'emmerdeur le plus invulnérable de ce monde. Comme un sale gosse qu'on ne pourrait jamais corriger. Et je peux rester comme ça pendant un mois entier héhé" Oui je fanfaronnais un max. Petit problème c'est que j'avais clairement mentit pour la fin. En combat pur je pouvais l'activé que durant une dizaine de minute, et en interrogatoire avec torture je pouvais le laisser activé pendant une heure. Dans tout les cas je devais faire preuve d'une certaine concentration pour le maintenir actif. Mais ça ils n'étaient pas obligés de la savoir. "Bon du coup comment on fait, non par ce que l'ambiance culotte noir et dague affutée j'adore, non franchement je suis quasiment sûr d'avoir fais un rêve où une bombasse blonde m'interrogeai dans la même tenue. Mais j'ai un rapport à faire... du coup vous me libérez, je fiche le camp d'ici, et tout le monde est content ? et j'aimerai bien un dernier verre de ce bourbon aussi.... svp..." Ouais tout n'allait pas si mal finalement.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
homecoming : 06/05/2017
Messages : 257
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : class whore stuff
legends never die : Elle est Mère de tous les démons et la Reine des Succubes. Deux titres qui lui conviennent parfaitement, appréciant être au sommet et d'avoir les démons à ses pieds. Elle aime se dire qu'elle est la Reine de l'Enfer, s'octroyant ce titre honorifique car elle est la première à être devenue démon.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Démons

Sujet: Re: Know your enemy ( Eléonore) Jeu 12 Juil - 9:51 ()

Know your enemy

Il était rare de tomber sur un homme aussi sûr de lui, aussi provocateur… Il ne savait visiblement pas à qui il avait à faire. Il savait que je suis un démon mais savait-il vraiment que j’étais Lilith ? La mère de tous les démons, la Reine des Succubes. S’il le savait, peut-être aurait-il agi d’une manière différente. Je faisais abstraction à ses remarques concernant mon corps, je m’en fichais un peu, à vrai dire. Il n’était pas le premier à m’en faire et certainement pas le dernier, même si c’était un ennemi. Je m’étais reculée pour me servir un verre, ayant entendu le petit échange avec le démon qui était dans son dos. Je levai les yeux au ciel en m’approchant à nouveau de lui avant de glisser la dague au niveau de son cou et lui, il vint appuyer sur la lame et aucune coupe n’apparut. Je compris là, le motif de son petit caractère supérieur. Il disait pouvoir résister à la douleur pendant un mois entier. Je fronçai doucement les sourcils avant de sourire au jeune homme. J’avais totalement ignoré ses revendications. Me prenait-il vraiment pour quelqu’un de stupide ?

« Un mois, tu dis ? J’espère que tu n’es pas très pressé… Car je suis curieuse de tester cela. » Dis-je en effleurant à nouveau sa joue de la lame avant de faire signe au démon qui saisit Liam par le col pour le redresser. Un autre démon, un qui s’était positionné près de la porte arriva pour le saisir également et ils l’emmenèrent dans le grand salon, au rez-de-chaussée avant de l’attachée, les poignets en l’air, reliés à une barre métallique. Je venais d’arriver, un peu après, dans le dos de Liam en lui murmurant doucement à l’oreille. « Tu es un peu trop sûr de toi et je déteste les hommes dans ce genre-là, c’est qu’ils ont quelque chose à cacher. Et je suis prête à tester ta résistance à la douleur toute la nuit s’il le faut. » Je saisis son haut que j’arrachai d’un geste fort avant de me retrouver face à lui et d’effleurer ses abdominaux.

« Bien, commençons… » Dis-je en m’approchant de la table où était déposée une arme à feu. Je saisis cette dernière avant de la charger et de lui faire face. Je souriais doucement en pointant mon arme dans sa direction. « J’espère que tu ne me mens pas… » Et là, sans même attendre une réponse de sa part, la balle partit et c’est sa tête que je visais. « Impressionnant… » Dis-je avant de viser son torse et de tirer une fois, puis deux fois. Les coups résonnèrent dans la pièce et mon sourire était toujours bien présent. « Je pourrais faire ça toute la soirée… J’espère que tu es en forme et bien concentré. » Dis-je en le regardant dans les yeux. Tiens, la concentration… Chaque pouvoir demandait de la concentration, en avait-il également besoin ? C’était un test à réaliser par la suite, ça.





Made by Neon Demon

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t5915-liam-dog-of-war http://www.gameofshadows.org/t5931-liam-campbell-templier
homecoming : 03/07/2018
Messages : 52
pretty face : Scott Eastwood
the mighty bush : Armure corporelle ↯
La peau de celui qui possède cette capacité est imperméable à toute blessure. Comme un bloc, elle ne peut être transpercée. Il ne ressentira aucune douleur.
weapon : Une dague du paradis
Allegeance : 200% loyal envers les templiers. Je n'ai aucune confiance envers les anges mais accepte de boire parfois avec certains démons.
these streets : Je sais tout ce que quelqu'un de mon rang doit savoir. Ça me suffit amplement.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Templiers

Sujet: Re: Know your enemy ( Eléonore) Jeu 12 Juil - 20:33 ()

Know your enemy

La tout de suite j'aurais tué pour une clope. La cigarette avait toujours aidé à me détendre et à réfléchir et réfléchir j'en n'avais grand besoin là. Désarmé, captif avec deux démons, il fallait que je trouve rapidement un moyen de sortir d'ici et indem si possible. Le spectacle d'une Eléonore en petite tenue permettait de me faire oublier le danger de mort pendant cinq minute mais là la plaisanterie avait assez durée. D'autant plus que mon pouvoir était désormais actif. Mon temps était conté et j'avais plus le moindre petit tour à leur sortir j'étais dos au mur. Malgré je restais étonnant confiant. J'ai toujours été un mec chanceux, et je restais persuadé que j'allais trouver une solution pour me tirer de là. En tout cas mon mensonge sur mes performances n'avait pas l'air de l'avoir dissuadé de m'en mettre plein la gueule. Au contraire elle semblait partante pour me décalquer durant tout un mois. Perso si je passais déjà là nuit je pourrais dire que c'est un exploit. " Hahahaha, tu serais bien la première à accepter de passer un mois entier avec moi, même si c'est pour me torturer..." Je marqua une courte pause " Ha ba on en faite t'es la deuxième...."

Un second démon fit son apparition. " Putain mais vous z'etes combien dans cette baraque ?...." On finit par descendre au rez-de-chaussé " Vous savez pas besoin de me raccompagné jusqu'à la sortie hein, j'vous rappelle que je me suis infiltré ici tout seul...je connais le chemin pour repartir..". Pas la moindre réaction des gardes, j'étais plutôt déçus. Une bonne petite bagarre et j'aurais pus me tiré de là, surtout avec mon pouvoir actif. Mais non, il fallait que ses guignols soient parfaitement dressés. Maudite blondasse castratrice. Toujours est-il qu'on était arrivé à destination je passai d'un confortable canapé à des putains de liens à mes poignets et une position debout beaucoup moins confortable. J'affichais une moue dépité. " Mouais je vais vous mettre qu'une seule étoile sur votre site.... l’accueil et le confort sont à revoir..." Cependant une douce voix dans le creux de mon oreille fit taire mes petites blagues. Son souffle semblait si chaud, et cette voix si prêt de moi me déclencha un léger frisson. Cette salope savait soigner ses entrées.

"Ha putain non pas la chemise je l'ai payé 10 euro merde...." Voilà que je me mettais à réagir comme cette fille que j'avais tringler y a deux jour quand je lui ai arraché son soutif avec les dents. En attendant Eléonore était dangereusement proche de moi et ses doigts sur mon torse étaient étrangement agréable mais il ne fallait surtout pas perdre le nord. " Tu sais, si tu voulais me voir tomber le haut t'aurais du me laisser ta bouteille de bourbon, ou me le demander gentiment...". A peine avais-je eu le temps de dire ça que cette pétasse me pointer toute souriante un flingue dessus. Et avant que je n'ai eue le temps de dire ou de faire la moindre le chose la balle m'arriva plein tronche. Me tête recula légèrement sous le choc et malgré l’absence de douleur je ne pus m'empêcher de grimacer. Psychologiquement c'était jamais agréable de se faire tirer dessus. Je redressai la tête pour fixer ma tortionnaire avec de lui envoyer un clin d'oeil suivit de mon plus beau sourire " Impressionnant... ouais c'est ce qu'elles me disent toutes...haha" Mon rire fut stoppé net par deux autres coup de feu sur mon torse. La garce n'allait pas s'arrêter là. Malgré tout je m’efforçais de garder mon sourire " Ce sont exactement les même mots qu'à prononcé cette fille que j'ai abandonné toute tremblante sur son lit avant de reprendre ta filature héhé" Enfin je pouvais toujours rigoler mais le premier quart d'heure d'utilisation de pouvoir sans effort venait de passer, et j'entamais la phase concentration. Mon sourire arrogant ne disparut pas, mais mes yeux se fixèrent sur la table derrière Eléonore afin de facilité ma concentration. Un plan d'évasion c'était mit en marche dans ma tête et tout ce qu'il me fallait c'était tenir bon encore quelque temps.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
homecoming : 06/05/2017
Messages : 257
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : class whore stuff
legends never die : Elle est Mère de tous les démons et la Reine des Succubes. Deux titres qui lui conviennent parfaitement, appréciant être au sommet et d'avoir les démons à ses pieds. Elle aime se dire qu'elle est la Reine de l'Enfer, s'octroyant ce titre honorifique car elle est la première à être devenue démon.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Démons

Sujet: Re: Know your enemy ( Eléonore) Ven 13 Juil - 0:39 ()

Know your enemy

Visiblement, le faire taire était en option. Ce jeune homme m’agaçait par sa manière d’être et de se croire supérieur… D’autant plus qu’il se vantait un peu trop à mon goût. Quelle fille apprécierait passer un moment intime avec lui s’il l’ouvrait toutes les secondes ? Probablement personne. C’était impossible ou alors, des filles bien trop bourrées pour savoir ce qu’elles faisaient. Un bel enfoiré, comme je les aimais, la parole en moins. Il était bien trop bruyant à mon goût et j’allais devoir trouver un moyen de le faire taire. Mais il ne me rendait pas la tâche aisée à ne pas ressentir la douleur mais qu’importe, ça rendait les choses encore plus amusantes. « Tu sais… Il est rare pour moi d’avoir un jouet qui ne sent pas la douleur, c’est intéressant. Peut-être devrais-je aller jusqu’à épuiser ton pouvoir afin de pouvoir te couper la langue… Tu serais moins ennuyant. » Je venais de tirer deux nouvelles fois dans son torse en approchant doucement de lui après avoir déposé l’arme sur la table, reprenant la dague en main. Je me retrouvais proche de lui, le scrutant sur tous les regards, le sourire aux lèvres avant d’arriver dans son dos et de lui murmurer.

« Tu es bien trop sûr de toi. Soit tu es un petit insecte imbécile, soit tu me caches quelque chose. User de nos pouvoirs épuise nos corps alors que nous sommes des démons alors… Un humain ? Je doute que tu puisses tenir aussi longtemps que tu le prétends. » Je venais d’embrasser son cou doucement avant de reposer mes lèvres proches de son oreille pour murmurer. « Reste à savoir combien de temps. » Vins-je mordiller son oreille alors que j’use un de mes pouvoirs, celui de l’illusion. Deux silhouettes apparurent devant lui. Tout d’abord la mienne et une jolie brune. Toutes deux s’approchèrent de lui, dans un langoureux déhanché pour venir caresser son corps et l’embrasser tour à tour. Le tout était bien évidemment de le déstabiliser. Et lui qui ventait si bien ses prouesses, autant jouer sur ce terrain, d’autant plus que les sensations étaient plus que réelles… Je maîtrisais assez mon pouvoir pour que ça le soit. Chacune vint d’ailleurs perdre une main un peu plus bas, là où il était difficile de garder une concentration optimale.

« Il est difficile d’être concentré quand on est un homme… » Dis-je alors que ma main vint également le déconcentrer tout en déposant quelques baisers sur sa joue alors que la dague se situait au niveau de son torse, prête à faire une entaille au moindre moment de fébrilité afin de tester ma théorie. J’étais persuadée que cela fonctionne, d’ailleurs… Si ce n’était pas le cas, j’avais mon plan B mais ce dernier était malheureusement bien trop facile et cette proie venue à moi en pleine nuit était une aubaine pour s’amuser ! Je ne voulais pas que ça soit trop facile, je voulais un peu de challenge ce soir. Le rendre totalement accroc à moi au point qu’il laisse tomber cette vilaine carapace ne m’intéressait pas, je préférais la faire tomber moi-même.

Mon illusion continuait de bon train alors que la lame glissait sur sa peau sans pour autant pouvoir encore la pénétrer mais cette carapace n’était pas imperméable à tout, j’en étais persuadée.  


Made by Neon Demon

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t5915-liam-dog-of-war http://www.gameofshadows.org/t5931-liam-campbell-templier
homecoming : 03/07/2018
Messages : 52
pretty face : Scott Eastwood
the mighty bush : Armure corporelle ↯
La peau de celui qui possède cette capacité est imperméable à toute blessure. Comme un bloc, elle ne peut être transpercée. Il ne ressentira aucune douleur.
weapon : Une dague du paradis
Allegeance : 200% loyal envers les templiers. Je n'ai aucune confiance envers les anges mais accepte de boire parfois avec certains démons.
these streets : Je sais tout ce que quelqu'un de mon rang doit savoir. Ça me suffit amplement.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Templiers

Sujet: Re: Know your enemy ( Eléonore) Sam 14 Juil - 7:11 ()

Know your enemy

Ce côté chieur je l'ai toujours eue. Mais je l'avais rarement déployé à plein régime comme cette nuit. Faut dire que j'ai rarement été aussi acculé que ça. Enfin si, mais pas comme cela. Cette garce d'Eléonore était très différente des démons que j'avais connu. Fourbe, malsaine, vicieuse avec un petit côté perverse, bref ce que je qualifiais en générale de salope. Et vu que je commençais à croire qu'il y avais une chance que j'y passe cette nuit, il était hors de question que je lui foute la paix. Même si elle ne réagissait pas à mes provocations, je savais d'expérience qu'aucun n'être, qu'il soit humain ou non, ne restait de insensible à ma lourdeur. Cependant pour une fois c'est moi qui tiqua à ses propos. Me qualifier de jouet était une chose que je détestais. Cette manière qu'avaient Anges et démons à toiser les humains de haut, je haïssais cela. Heureusement mon air renfrogné disparut quand elle fit mention de me couper la langue. Finalement j'avais réussis à l'énerver. " Je trouverai bien un autre moyen de t'emmerder vieille peau héhé" J'étais convaincu d'y arriver d'ailleurs. Mais quitte à choisir je préférais conserver ma langue...

Finalement elle revint se coller à moi pour me susurrer des mots à l'oreille. Léger frisson parcourut ma peau. Ma mâchoire se crispa légèrement quand je sentis ses lèvres sur mon cou. Qu'es que cette garce était entrain de me faire, et putain c'était permis d'avoir des lèvres aussi douces ? Ses dernière vinrent ensuite mordiller mon oreille. Mes sourcils ce levèrent tous deux d'étonnement. Bordel je pigeais plus rien à la situation. Dans un élan de lucidité je tentai une nouvelle pirouette " Heu... rassure moi on parle bien de mon pouvoir là hein ?" . Faut dire que les propos de la blonde étaient chargés de second degré. Ce fut à ce moment là que tout partit en couille. Alors que j'étais certains que le démon se tenait dans mon dos, elle apparut soudainement devant moi en compagnie d'une superbe brune. " Houla c'est quoi ce bor... ?" Les mots moururent entres mes lèvres quand les deux femmes vinrent se coller à moi. Etais-je entrain de rêver ? Impossible les sensations sur mon torse étaient bien réel d'autant plus que des mains baladeuses venaient de ce faire sentir sur une partie stratégique de mon anatomie. Ma respiration se fit plus lourde, et je levai les yeux au ciel pour tenter de retrouver mon calme.

Là pour le le coup je disais effectivement plus rien. La situation était tendue et pas que dans mon caleçon; Un air grave vint ce figer pour la première fois de la soirée sur mon visage. La voix d'Eléonore semblable à du miel empoisonné coula de nouveau dans mon oreille. Elle n'eut pour réponse qu'un " Ta gueule" sec et ferme dénué de tout humour. Parmi la chaleur et la douceur des lèvres qui s’abattaient sur moi je réussis l'espace d'un instant à sentir la froideur d'une lame sur mon torse. J'avais enfin compris où elle voulait en venir. Cette garce usait de ses pouvoir pour me faire lâcher prise et par la même occasion me rendre vulnérable. " C'est vraiment..." une main baladeuse coupa ma voix le temps d'une seconde " un plan de salope...." . Dans ces cas là il n'y avait pas trente-six solution. Comme le disais le dicton " la meilleure défense c'est l'attaque". " Tient pétasse ça c'est de la part du jouet" lancais-je avant d'envoyer mon front percuter l'Eléonore qui tenait ma dague. J'avoue que sur le coup j'avais pas bien réfléchis à qui était la vraie. Disons que celle qui tenait l'arme me semblais être un choix logique.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
homecoming : 06/05/2017
Messages : 257
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : class whore stuff
legends never die : Elle est Mère de tous les démons et la Reine des Succubes. Deux titres qui lui conviennent parfaitement, appréciant être au sommet et d'avoir les démons à ses pieds. Elle aime se dire qu'elle est la Reine de l'Enfer, s'octroyant ce titre honorifique car elle est la première à être devenue démon.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Démons

Sujet: Re: Know your enemy ( Eléonore) Dim 15 Juil - 0:17 ()

Know your enemy

Tous les hommes avaient leurs faiblesses et, en général, ils partageaient une faiblesse commune, à savoir la tentation. Il n’était pas difficile de tenter un homme, surtout avec de telles illusions, mais ce jeune Templier était entraîné. J’attendais de sa part un peu plus de résistance qu’un vulgaire petit humain croisé dans un bar miteux. Au début, je crus d’abord à avoir à faire à un homme lambda, qui venait de se taire lorsque des mains s’étaient posées sur lui, qui venait de se taire lorsqu’il se rendait compte qu’il se trouvait peut-être dans un fantasme. Il se demandait probablement quoi, il se demandait ce qu’il se passait et je pouvais m’en rendre compte dans sa réaction face à la situation actuelle. Et son humour lourd n’était pas là pour le sauver cette fois… Non, c’était ses insultes. Pensait-il pouvoir me toucher avec ses insultes ? Il était bien loin du compte. Je vivais depuis des millénaires et des insultes, j’en avais entendu. Pouvait-on me qualifier de la première salope de l’histoire ? Possible. Après tout, j’étais la première femme et la première à m’opposer à Adam, contrairement à cette courge d’Eve qui avait dit amen à tout. Dieu avait probablement merdé en me façonnant.

C’est la tête de Liam qui vint heurter mon front. Enfin, ce qui semblait être mon front puisque la personne derrière lui vint se dissiper ainsi que l’Eléonore à sa gauche. C’est la brune qui reprit mon apparence et j’usai de mon pouvoir de télékinésie pour faire revenir la dague dans ma main. « Ce qui est bien avec les illusions, c’est que l’on ne sait jamais où donner de la tête, pas vrai ? » Dis-je en venant effleurer son entrejambe avec la pointe de la dague avant de remonter sur son torse, tout en exerçant toujours une pression assez forte sur lui.

« Le temps passe et je m’amuse plutôt bien. Combien de temps reste-t-il au compteur de ton pouvoir ? Je suis curieuse de le savoir, trésor. » Dis-je en m’éloignant de Liam, mais la dague restait suspendue dans les airs pour maintenir cette pression, grâce à mon don. Je m’étais éloignée pour venir me servir un verre et le boire tranquillement alors que les deux charmantes créatures de tout à l’heure venaient de réapparaitre dans son dos, mais cette fois-ci, mes illusions étaient prêtes à réagir à son coup de tête ou à sa moindre réaction de violence. Je pensais simplement qu’il allait rester docile avant ça. Mais je n’en demandais pas moins d’un homme entraîné.

« Si tu te laissais faire, on gagnerait tous un temps précieux. » Dis-je en terminant mon verre que je vins poser délicatement avant de m’approcher de lui, alors que mes illusions avaient les mains baladeuses, comme il fallait bien. Cette fois-ci, pas de supercherie autre que celle-ci, j’étais bien celle qui tenait l’arme et je lui souriais. « On fait un marché. Tu laisses tomber ta carapace, je t’abime juste un peu et je te laisse repartir. Ou sinon, je t’abime bien plus et tu risques d’être déçu du résultat.» Dis-je avec un petit sourire en continuant à passer sur son torse avec sa propre arme.



Made by Neon Demon

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
crash like lightning
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: Know your enemy ( Eléonore) ()
Revenir en haut Aller en bas
 
Know your enemy ( Eléonore)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» " Je vais prier Dieu, afin qu'il t'illumine ou pour qu'il t'élimine ! " {Eléonore & Rebecca : Rp à réponse unique}
» Eléonore Weber
» Eléonore Sobieska # sauvage & dangereuse renarde
» WOLFENSTEIN ENEMY TERRITORY
» "Une femme d'esprit est un diable en intrigue." [Eléonore - Emmanuelle]
like lightning
if you ride
ϟ you're gonna crash like thunder ϟ

a game of shadows :: Paris :: Nord-ouest :: Deuxième arrondissement :: Habitations