fermeture du forum
Après plus de deux ans de bons et loyaux services, GOS ferme ses portes.
On vous remercie pour cette aventure et pour en savoir plus, c'est .

 
 perfidie — melgalath
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
B. Alastair Delpire
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t6081-perfidie-melgalath
the last young renegades
homecoming : 13/08/2018
Messages : 2040
pretty face : brendon urie
julius caesar : queen beylin (av)
legends never die : Commandant des Cultes, roi des pécheurs, d'une religion bafouée et mensongère, chevalier des croyances perverties et sectaires, maître des satanistes et de l'occulte, capitaine du sacrilège et de la profanation, adulant les offrandes infâmes et les rituels sacrificiels, détournant les fois pour mieux les rendre perfides.
the mighty bush : Persuasion, murmure suaves pour mieux emprisonner les volontés aux griffes affutées. Infamie utile pour glaner, récolter, insuffler de quelconques croyances et idées abstraites. Perfidie entretenant les cultes, pour mieux être adulé, rendre captif les quidams en perdition, apaiser les âmes errantes par des jeux de persuasion.
Souffle de connaissances, transmission crasse d'éléments et de vérités aux encéphales de tiers. Souvent incomplets, parfois trop foisonnant, par plaisir d'enrayer les esprit pour mieux les mettre en doute.
Profanation, bouffer le sacre en un festin exquis, les pognes habiles dégueulant de relents infernaux dans les lieux saints afin de mieux les éteindre en les gorgeant d’impureté, entravant les anges dans la géhenne pour élever les suppôts démoniaques et leurs pouvoirs. Revers délicieux, terrible.
weapon : Connaissance accrue des cultes et autres magouilles, les phalanges habiles pour tracer les sceaux de Salomon et Enochien, ainsi qu'un cercle d'Hermès hostile. Relique biblique, bâton de Moïse changeant l'eau en ondine purpurine, première plaie d'Egypte assoifant par son cruor.
Allegeance : Loyauté apposée envers Dis et ses entrailles perfides, vendue aux tréfonds des obsidiennes infernales depuis trop longtemps. Les phalanges aux griffes acérées arrachant les âmes pour mieux les gober d'un appétit vorace.
Démons

perfidie — melgalath Empty
Sujet: perfidie — melgalath Lun 13 Aoû - 0:57 ()
Believe
pseudo dandelion/ju
âge quart de siècle
statut inventé
multicomptes solitude
google map errance
comment fantasmagorique
feat b. urie
credits self
what else ? boustrophédon
neon demon
 
B. Alastair Delpire
the sinners are waiting
that's my name Patronyme teinté d'un relent d'ironie, Delpire, présage pernicieux qui roule au bord des lippes.
they call me Sobriquet égaré dans quelques remembrances ternies, Bastian, délaissé au profit de syllabes serties de désuétude et d'une identité trompeuse, Alastair.
laughter lines Belle gueule aux relents âcre de môme, trente-et-unième cuvée ronde apposée sur une paperasse identitaire, trop juvénile, peut-être.
moneymaker Lippes avisées murmurant quelques secret aux auditoires pour mieux les capturer, professeur en sciences religieuses et théologie qui méprise les ignares créatures trônant au sein de son amphithéâtre et dans la tendance muette de les réduire en esclavage. Gourou sectaire à la tête d'une nouvelle église crasse et aux engrenages bien rodés. Culte amphigourique égaré dans les ombres de la sorgue et de paname, pour mieux endoctriner en profitant du chaos de croyances qui y règne.
heart like that Myocarde esseulé, au stade de décomposition, nécrose rance se refusant à l'attache quelconque, adulant les ballets de carnes au creux des reins. Autrefois doucereux et aimant, la bague fraîchement au doigt, évincé par l'hideur.
Sex on fire Échines multiples échouant dans les draps, décomplexé, qu'elle furent rondeurs de galbes féminins ou rigueur d'angles virils. Détails futile pour une bête antique.
Blood lines Famille n'étant plus d'une vaste plaisanterie, les liens rompus depuis trop de temps, évincé d'une existence par facilité.
society Bête persifleuse, glanant les pactoles pour mieux se complaire dans son opulence extravagante, luxure prédominante et la cuillère en argent dans la gueule.
home address Moulures recluses dans la tanière de l'infâme, appartement serti de merveilles dans l'antre du huitième arrondissement.

caractère Aliéné, Arrogant, Beau parleur, Calculateur, Charismatique, Confiant, Créatif, Cultivé, Curieux, Cynique, Dangereux, Érudit, Fier, Fourbe, Franc, Hautain, Implacable, Intelligent, Jaloux, Joueur, Maniaque, Manipulateur, Méticuleux, Observateur, Obsessionnel, Obstiné, Opportuniste, Orgueilleux, Patient, Perfide, Possessif, Protecteur, Rancunier, Réfléchi, Roublard, Rusé, Sadique, Sarcastique, Séducteur, Subtil, Susceptible, Vicieux, Vile
random facts Bibliothèque qui pullule d'ouvrages en tout genre. L'esprit choyé et terriblement érudit. Connaissance accrue des croyances bibliques, symboles, rites ésotériques, invocations et autres offrandes. // Collectionneur de reliques et autres grigris ésotériques en tout genre. Parfois c'est l'art religieux qui se glisse sur quelques étagères. // Infamie paisible et d’apparence pacifique, d’avantage à user de manipulation et de beaux-mots pour corrompre que les armes. Demeure calme face à l’ennemi et ouvert aux discussions. Ouragan pourtant inébranlable et sans once de pitié lorsque la fureur s'immisce. // Aliénation crasse, les pognes sanguinolentes s'adonnant à de trop nombreux rites obscurs et ténébreux. Quelques sacrifices humanoïdes s'y glissent, par principe, par délice peut-être aussi. // N’est pas de ceux dégueulant d’ambition, se complaisant à un rôle et une place qui lui sied, loin de vouloir baigner dans la gestion de trop nombreux mômes infernaux. // Géhenne perpétuelle, peinant à supporter une carcasse humaine trop étriquée et d'une fragilité affligeante, rêvant souvent du gigantisme de ses ailes reléguées au pur rang d'utopie lointaine. // Obsession envers les divinités païennes jugées ennemies à détourner les croyances, rêvant de les évincer. // Dissimule un plaisir coupable et honteux sous forme d’addiction chocolatée. Mutisme et murmure qu'il s'évertue à démentir. // Crissements, son du verre et autre porcelaine brisées, fait étrange, adorant les résonances au point d'exercer la casses de vases et autres vaisselle pour évacuer les frustrations et irritabilités. // Se plait à user de ses charmes, adulant les ballets des carnes au creux des draps. // Matou détestable. Bestiole héritée de la carcasse humaine, infâme, étrangeté que de s'y être en quelque sorte "attaché" au point de le tolérer. Malgré les feulements de la bête qui peine à accepter la perversion de son propriétaire. Rebaptisé Lucifer en une farce discrète. // Zippo. Briquet d'argent demeurant relique, gisant dans le fond d'une poche, indispensable. Les phalanges se plaisent parfois à jouer avec les flammes, y plongeant.
theme song Devil's Playground — The Rigs

legendary name Hideur apposée par quelques lippes imprudentes, à la consonance terrible. Melgalath, démon des Cultes et du Sacrilège.
for centuries Âme perfide et dépourvue de repentance, pourrie jusqu'à la moelle depuis la nuit des temps. A l'ère où l'homme se mit à prier, esquisser l'ébauche de quelques cultes maladroits. Entité antique aux millénaires pesant sur les ailes abyssales. L'un des premiers suppôt échoué dans les flammes.
this is gospel Les pognes sales à grande échelle, la poigne de fer persiflant les ordres. Commandant des Cultes, roi des pécheurs, d'une religion bafouée et mensongère, chevalier des croyances perverties et sectaires, maître des satanistes et de l'occulte, capitaine du sacrilège et de la profanation, adulant les offrandes infâmes et les rituels sacrificiels, détournant les fois pour mieux les rendre perfides.
Sorgue dominante, appose ses ombres crochues dans les ruelles. Voilure de mystère englobant le monde, dévoile les bêtes qui dégueulent sur le parvis de paname. Fragrance âcre des égouts, artères dégueulasses sillonnant les bas-fonds. Silhouettes recroquevillées qui murmurent, souffles étouffés par les échos cryptiques. Carcasses démoniques égarées. « T'as fait du bon boulot aujourd'hui. » Claque succincte sur une épaule, gratifiante, ultime recrue égarée entre les griffes d'un autre, sorti d'une géhenne infernale quelques piètres années plus tôt, félicité par un gradé satisfait. « Serait peut-être temps que tu rencontres le boss qu'il te refourgue quelque chose de plus gratifiant que de t'occuper des quelques ados en colère et satanistes du coin. » Lueur d'espoir s'immisçant, l'autre se redressant, fier comme un paon. « Tu sais, il est pas si terrible qu'on le dit Melgalath, du moment que tu restes dans ses bonnes grâces et ne cherche pas à lui grappiller sa place. C'est même plutôt l'genre à bien protéger ses ouailles et pas trop chercher l'embrouille. J'sais qu'il vente nos mérites auprès d'la hiérarchie démoniaque, puis c'pas le genre à apprécier les barbaries de certaines autres sphères, il a tendance à pas mal les mépriser. T'as eu du bol d'atterrir ici morveux et tu vas pouvoir accomplir de grandes choses. » Maigre pause, les murmure digne d'un discours de propagande remplacés par la résonance de pas, loin des agitations et débauches nocturnes dehors. Cigarette qui s'extirpe, atterri entre les babines du plus âgé, laissant s'évaporer une vapeur de nicotiane à la fragrance marquée. « On sais pas grand chose sur lui, c'est probablement un des premiers suppôts de Lucifer, j'crois qu'il a oublié sa courte existence humaine, faut dire que ça date, au bout de quelques millénaires à crapahuter à Dis, qui s'en souviendrait mh ? Mais c'est un génie, le genre à agir discrètement et retourner les cervelles. J'sais que t'aurais bien voulu une grosse hache et foncer dans le tas, le sang c'est sympa tu m'diras, mais clairement la corruption par la foi est nettement plus intéressante. L'esprit humain est terriblement fascinant contrairement à leurs carcasses fragiles. Bon on va pas s'mentir, un peu d'hémoglobine de temps à autre, ça vaut l'coup et les sacrifices humains c'est sympa. D'ailleurs tu t'souviens des croisades ? Où tout l'monde se lattait la gueule pour un bout de caillasse en l'honneur de Dieu ? Bah c'est lui qui a eu l'idée. Malin pas vrai ? Et attend, j'te parles pas du nombre de croyances détournées, des p'tits mensonges glissés ça et là dans les textes sacrés, des abus total de l'église pendant le Moyen-Âge et des sectes qui pullulent depuis longtemps, tout ça, c'est nous. J'crois d'ailleurs que ça a dut l'intriguer, puisqu'il a voulu en monter une pour glaner toutes les âmes égarées en quête de réponses. J'dois t'avouer que j'le trouve pas assez hipster pour avoir une gueule de gourou, enfin c'est mon avis, mais bon faut dire ce qui est, ça fait fonctionner le business. Puis faut bien qu'il s'occupe, j'crois qu'il va finir par nous péter une durite avec tous ces dieux païens qui se pavanent à tenter de reconstruire leurs cultes, c'pas bon pour nos affaires. Déjà qu'on avait les emplumés sur le pif ! J'pense qu'il comprend plus grand chose à ce qui se passe, tout comme nous, et ça l'rend barge au point d'envoyer la moitié d'entre nous chercher des infos. Et on parlera pas de sa manie d'éclater la vaisselle, parait que le bruit le détend, à ce train là on va devoir lui acheter une usine. Une vraie dramaqueen quand il s'y met. Enfin j'le trouve tout de même moins tendu avec cette histoire d'apocalypse et ce bordel pas possible avec les croyances qui ont explosées de partout. C'est bientôt notre heure de gloire, morveux, moi j'te le dis. » Soupir, les paluches s'agrippant à une échelle pour mieux retrouver une plaque abandonnée dans une ruelle désertique. « Allez gamin, j'dois filer, j'dois aller convertir quelques quidams au pastafarisme. »
This is the Road to Ruins
we started at the end
Pouvoir(s) Persuasion, murmure suaves pour mieux emprisonner les volontés aux griffes affutées. Infamie utile pour glaner, récolter, insuffler de quelconques croyances et idées abstraites. Perfidie entretenant les cultes, pour mieux être adulé, rendre captif les quidams en perdition, apaiser les âmes errantes par des jeux de persuasion.
Souffle de connaissances, transmission crasse d'éléments et de vérités aux encéphales de tiers. Souvent incomplets, parfois trop foisonnant, par plaisir d'enrayer les esprit pour mieux les mettre en doute.
Profanation, bouffer le sacre en un festin exquis, les pognes habiles dégueulant de relents infernaux dans les lieux saints afin de mieux les éteindre en les gorgeant d’impureté, entravant les anges dans la géhenne pour élever les suppôts démoniaques et leurs pouvoirs. Revers délicieux, terrible.
Loyalty Loyauté apposée envers Dis et ses entrailles perfides, vendue aux tréfonds des obsidiennes infernales depuis trop longtemps. Les phalanges aux griffes acérées arrachant les âmes pour mieux les gober d'un appétit vorace.
Let's play Ombre vicieuse qui erre, rôde avec prudence, les pognes noirâtres et les cornes en tête d'une légion infernale. Utopie abstraite et obsessionnelle de rendre le monde fidèle, endoctriné, adulant les monstrueux. Réécrire un testament macabre, une bible en l'honneur de Dis et du chaos apocalyptique.

Quelle influence a eu la révélation de la présence d'êtres surnaturels à Paris sur ta vie ?  Chaos infernal. Il y eut quelques crispations, des nervosités courant dans les phalanges. Des plans réduits à néant de par un Circulus Virtutum qui n'eut plus besoin de vendre ses vérités factices pour glaner les âmes. Puis il y eut l'évidence exquise, les fois trop chaotiques et les croyances égarées qui grouillaient dans les ruelles. Humanoïdes délicieusement paumés. Alors ils ont relevés la gueule, les Cultes, affamés de profiter de ces perditions pour mieux dévorer, refaire une église à leur image et s'imposer.
Que penses-tu de la prise de pouvoir de la Vox Populi et du nouveau maire de la Ville?    Ricanement au bord des labres, égaré dans l'aliénation crasse de ne plus devoir courber la gueule face aux divinités impies qui dominaient la ville. Et il crève d'envie, Culte, de faire de la vox ses pantins infernaux pour combler ses idéaux. Par la ruse et parce qu'il eut trop longtemps glané les révolutionnaires dans ses griffes. Bagatelle exquise.  
Que penses-tu de la Milice ?    Tache irritante, qu'on aimerait gratter du bout des griffes pour l'évincer. Dangerosité crasse, il les sous-estime peut-être un peu, Culte. Outil pernicieux envers l'obsession païenne pour réduire les divinités à néant. Ils ne sont que des énièmes pions à glaner dans les endoctrinements.
Que penses-tu des autres êtres surnaturels ? Démons Mépris de la majorité des pairs et suppôts pourvus de cornes provenant de sphères étrangères. Culte surprotecteur n'ayant d'yeux que pour ses propres mioches qu'il choie sous ses ailes membraneuses paternelles et aimantes.
Anges Neutralité dominante envers l'ennemi naturel. Guère le genre à s'embourber dans des combats de rue pour arracher quelques plumes, capable d'imposer un quelconque dialogue et alliances invraisemblables pour mieux insuffler une machination qui finirait par devenir terriblement avantageuse et utile, tâchant souvent d'en tirer avantage depuis bien des millénaires. Ils ne sont guère jugés vertueux, tout aussi perfides, à répandre une parole toute autre dissimulée derrière les vertus en une corruption terriblement bien voilée.
Divinités Ennemi à abattre. Divinités impies et hostiles, déformant les cultes et croyances pour mieux se les approprier. Obsession de les voir sombrer dans le néant depuis leur apparition, n’éprouvant qu'une amertume rance à leur égard. Source d'inquiétude qui ronge. Danger.
Pour toi, l'apocalypse, ça ressemble à quoi ? Apothéose délicieuse. Les mirettes désireuses d'en percevoir l'angle et voir le monde réduit à néant. Utopie au bord des labres de contempler l'humanité aduler le macabre et prier à la gloire de Dis. Avec un espoir infime d'enfin pouvoir délaisser les carcasses de chairs étriquées pour mieux regagner les tréfonds infernaux.

Who were you ?  Douceur et jovialité. Les murmures suaves et le rictus au faciès. Innocence marquée, en dépit d'un certain goût prononcé pour l'alcool et les soirées expansives. Môme de bonne famille. Intelligence et rationalité, tête penseuse qui eut assimilé de trop nombreux textes, commercial avisé, le genre à qui l'existence souriait. Il eut de la chance Bastian, belle gueule à la femme désormais délaissée, gravant les échelons en une besogne ennuyeuse. Stabilité. Piètre retour de karma, la carcasse frappée par l'hideur. Il eut un jour participé à un rituel des plus obscurs et sataniste dans les affres de son adolescence tumultueuse, anecdote accessoire, capable de faire sourire par son ironie délicieuse.
The past  Parents évincés par un conflit factice, tenus à l'écart, choix de la facilité, préférant de loin le schisme aux petits meurtres accidentels. Donzelle au palpitant embourbé en une relation trop mielleuse évincée, trompée ouvertement dans le lit conjugal, a déserté pour ne plus jamais revenir. Tranquillité.

_________________




Dernière édition par B. Alastair Delpire le Dim 20 Jan - 18:40, édité 28 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pascaline E. Sabot
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t292-pascaline-estelle-sabot
the last young renegades
homecoming : 29/10/2016
Messages : 16192
pretty face : Teresa Palmer
julius caesar : Beylin + Garance + Tumblr
the mighty bush : Hypermnésie : Elle se souvient de tout, et cela lui sert pour se souvenir des patients, et tisser des liens avec tout le monde
these streets : Pascaline ne sait rien ou presque, mais ça ne saurait tarder si vous voyez ce que je veux dire.
Humains

perfidie — melgalath Empty
Sujet: Re: perfidie — melgalath Lun 13 Aoû - 15:24 ()
Bienvenue dans le coin perfidie — melgalath 2407248032
Excellent choix d'avatar, j'approuve à 200% perfidie — melgalath 2407248032

_________________

« you got to be good to be true »
▬ Pascaline. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana L. Petrova
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4466-my-demons-tatiana-petrova#125
the last young renegades
homecoming : 01/01/2017
Messages : 631
pretty face : Elizabeth Olsen
julius caesar : Schizophrenic
the mighty bush : Instinct de survie sur-développé: Cette capacité n'est rien d'autre qu'un désir inné de faire ce qui est nécessaire pour rester en vie. Instinctivement, la personne sent quand est-ce que sa vie est en danger, et sait comment y échapper - soit en trouvant instinctivement le meilleur chemin pour s'échapper de ses ennemis, soit en choisissant instinctivement la solution qui garanti les meilleures chances de survie. Ainsi, ce pouvoir n'est nullement absolu, il ne confère pas moins à ses porteurs une grande capacité à éviter les embuscades, et leur aide à s'en sortir des situations les plus périlleuses.
weapon : Balles bénites, huile Sainte.
Allegeance : Elle a voué sa vie à l'Ordre mais elle a été trahie par ces derniers. Aujourd'hui, c'est une traitresse qui ne désire que de se venger. Elle est en contact avec certains démons et leurs donnent des infos.
these streets : Elle sait que les démons et les anges sillonnent la ville mais elle ne sait pas pour les Dieux.
Templiers

perfidie — melgalath Empty
Sujet: Re: perfidie — melgalath Lun 13 Aoû - 16:37 ()
Bienvenue parmi nous! aya

_________________


Revenir en haut Aller en bas
B. Alastair Delpire
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t6081-perfidie-melgalath
the last young renegades
homecoming : 13/08/2018
Messages : 2040
pretty face : brendon urie
julius caesar : queen beylin (av)
legends never die : Commandant des Cultes, roi des pécheurs, d'une religion bafouée et mensongère, chevalier des croyances perverties et sectaires, maître des satanistes et de l'occulte, capitaine du sacrilège et de la profanation, adulant les offrandes infâmes et les rituels sacrificiels, détournant les fois pour mieux les rendre perfides.
the mighty bush : Persuasion, murmure suaves pour mieux emprisonner les volontés aux griffes affutées. Infamie utile pour glaner, récolter, insuffler de quelconques croyances et idées abstraites. Perfidie entretenant les cultes, pour mieux être adulé, rendre captif les quidams en perdition, apaiser les âmes errantes par des jeux de persuasion.
Souffle de connaissances, transmission crasse d'éléments et de vérités aux encéphales de tiers. Souvent incomplets, parfois trop foisonnant, par plaisir d'enrayer les esprit pour mieux les mettre en doute.
Profanation, bouffer le sacre en un festin exquis, les pognes habiles dégueulant de relents infernaux dans les lieux saints afin de mieux les éteindre en les gorgeant d’impureté, entravant les anges dans la géhenne pour élever les suppôts démoniaques et leurs pouvoirs. Revers délicieux, terrible.
weapon : Connaissance accrue des cultes et autres magouilles, les phalanges habiles pour tracer les sceaux de Salomon et Enochien, ainsi qu'un cercle d'Hermès hostile. Relique biblique, bâton de Moïse changeant l'eau en ondine purpurine, première plaie d'Egypte assoifant par son cruor.
Allegeance : Loyauté apposée envers Dis et ses entrailles perfides, vendue aux tréfonds des obsidiennes infernales depuis trop longtemps. Les phalanges aux griffes acérées arrachant les âmes pour mieux les gober d'un appétit vorace.
Démons

perfidie — melgalath Empty
Sujet: Re: perfidie — melgalath Lun 13 Aoû - 23:20 ()
merci à vous deux perfidie — melgalath 341480037

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
the last young renegades

perfidie — melgalath Empty
Sujet: Re: perfidie — melgalath Mar 14 Aoû - 7:42 ()
Bienvenue à booord :ananas:
Les démons, c'est nul, c'est pas beau :muchacho:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
the last young renegades

perfidie — melgalath Empty
Sujet: Re: perfidie — melgalath Mar 14 Aoû - 8:18 ()
Il faut passer ta souris sur l'image (a)

you got the power J'ai adoré ta fiche! Ton prologue m'a un peu fait penser à celui de Garance, il y a longtemps hide mais je dois dire que j'accroche particulièrement à ton style, avec sa ponctuation à la fois abstraite et vaguement britannique, ça a du chien, j'adore globul L'idée de la secte déguisée en club privé dans les bas fonds, c'est génial! Je sens que tu vas bien t'amuser ici, il me tarde de pouvoir écrire avec toi! perfidie — melgalath 473016130 Bienvenu chez toi, donc, va nous récolter des âmes égarées au nom de l'Apocalypse!
Welcome to the
demoniac side
Ton admin référent est @Jade S. Dumeny, adresse-toi à lui en priorité en cas de problème.
Validation message
C'est pas trop tôt, on a failli attendre. Comment est-ce que les démons sont censés semer le mal sur terre sans toi, hein ? Avant d'aller pervertir une vierge effarouchée, lis plutôt ce qui suit

Tout d'abord, si ce n'est pas déjà fait, il est nécessaire pour toi de bien lire le règlement (alors, on l'a toujours pas fait ? CHENAPAN afraid), ainsi que de bien t'imprégner du contexte, pour être sûr de comprendre les futures intrigues. Si tu as l'impression d'être un peu perdu, la situation contextuelle te permettra de mieux comprendre le forum

Si tu n'as pas tout suivi, la FAQ pourra t'aider avec les questions les plus importantes sur le forum Bien entendu, le guide du débutant pourra être d'une aide précieuse dans tes débuts sur GOS

L'univers de GOS est parfois un peu complexe, mais pas trop. Alors spécialement pour vous (enfin pas trop quand même), nous avons créé une annexe pour les démons, pour tout savoir sur nos amis les monstres qui peuplent le forum De même, l'annexe sur Paris te permettra de tout savoir sur le jeu d'ombre dans la capitale parisienne. Comme tu le sais, sur Paris, la guerre fait rage, et une annexe sur le fonctionnement de la guerre secrète à Paris a été mise en place spécialement pour toi. De plus, si tu veux avoir un petit résumé de la ville, la carte de Paris te permettra de voir l'ambiance qui règne dans chacun des arrondissements.

Pour un profil tout beau tout neuf, mais aussi pour aider les autres membres à comprendre un peu ton personnage, nous te conseillons de remplir les champs de ton profil qui sait, cela pourrait te permettre de trouver des liens facilement

Tu apportes une toute nouvelle tête de rêve dans nos contrées Tu peux vérifier que ton avatar a bien été ajouté au le bottin. Si on t'as malheureusement oublié, tu peux venir le signaler le sujet de réservation.

C'est ici que vient la partie quelque peu administrative pour ton tout nouveau bébé personnage. C'est pour cela qu'il est nécessaire de venir répertorier ton personnage en utilisant les formulaires qui se trouve dans le sujet de recensement. Et comme on t'aime trop pour de perdre au milieu de la paperasse, c'est le seul endroit où tu auras besoin de passer perfidie — melgalath 2407248032.

Maintenant que tu es en règle, j'imagine que tu veux te faire des vrais potos ? Le meilleur moyen, c'est de te créer une fiche de liens, afin qu'on vienne t'en demander. Tu peux aussi faire une fiche de topics, pour te lancer dans le grand bain et répertorier tous tes rps .

Pour faire évoluer ton personnage dans l'univers de gos, pense bien à créer ta fiche de badges. Tu trouveras toutes les explications dans ce sujet globul.

Paris est grand, hostile, et on peut se sentir un peu seul parfois Tu as peut-être une idée de personnage qui serait directement liée au tien, et dans ce cas, rien de tel que de créer un petit scénario pour trouver ton bonheur.

On espère que tu resteras notre esclave jusqu'à ce que mort s'en suive longtemps parmi nous, afin de participer à toutes les intrigues de fifou qui viendront Tu peux déjà t'inscrire à l'intrigue en cours et participer aux quêtes proposées. Tu ne sais pas ce que sont les quêtes ? Voici un sujet sur leur fonctionnement (t'as vu, on a pensé à tout héhé).

En attendant, tu peux déjà participer à l'évènement en cours, tu verras, c'est la grosse ambiance (pour en savoir plus sur le fonctionnement des évènements, tu peux lire ce sujet, qui t'aidera à mieux tout comprendre

Enfin, n'hésite pas à te rendre dans la partie secrète des démons pour y découvrir le flood et tous les secrets de ton groupe

Amuses toi bien sur GOS, et encore bienvenue

Revenir en haut Aller en bas
Jo C. Duval
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2012-could-be-brave-or-insa
the last young renegades
homecoming : 19/02/2017
Messages : 1885
pretty face : jlc
julius caesar : el gran maribou (av)
the mighty bush : Pauv' humaine dans un monde de fou, trop fragile, jo, trop inconsciente et rien pour se défendre qua sa langue acérée et ses coups dans le vide.
these streets : Jo, la révo, la vox populi, qui sait rien que ce coeur ne veut lui dire, rien que les secrets qui s'entassent, les mystères, les hallucinations, des trucs qu'elle voit, qu'elle comprend pas. Jo, la scientifique sans plus d'certitudes que l'monde fout le camp.
Humains

perfidie — melgalath Empty
Sujet: Re: perfidie — melgalath Sam 19 Jan - 21:08 ()
Spoiler:
 

_________________


              if you drink much from
          a bottle marked ((poison))
        it is certain     to disagree with you
                                         sooner or later


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
the last young renegades

perfidie — melgalath Empty
Sujet: Re: perfidie — melgalath ()
Revenir en haut Aller en bas
 
perfidie — melgalath
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Loni - Malfrat Heal 55
» La perfidie a un nom : Ryuujaaku D. Aizen - [100%]
» Event n°2 La Perfidie d'Oruk
like lightning
if you ride
you're gonna crash like thunder

a game of shadows :: 
These nights will never die
 :: les présentations :: validées