boom bitch
Le forum est de retour pour vous jouer de mauvais tours.
Pour tout savoir des nouveautés, c'est ici !
mai 2047
La révélation du surnaturel plonge la Vox Populi au coeur du pouvoir. Alors que la Milice veut anéantir tous les
êtres surnaturels, les pions sont redistribués par la découverte des pierres de l'apocalypse... Pour en savoir plus c'est là.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 I missed you so much ft. Pascaline E. Sabot
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Joachim V. Gates
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t6195-joachim-v-gates-le-come-back
the last young renegades
homecoming : 01/09/2018
Messages : 204
pretty face : Douglas Booth
julius caesar : Alyssa.B50 (vava)
the mighty bush : Interaction avec les images Joachim peut entrer dans n'importe quel type d'images (tableau, affiche de publicité, écran de cinéma, dessin, ...) temps que ce n'est pas une de ses oeuvres. Il peut évoluer à l'intérieur de ces dernières. Ca peut être assez utile pour se cacher, par exemple
Allegeance : Joachim est un simple soldat et ça lui va très bien. Il suit les ordres, fait ses missions et s'occupe de sa vie à côté. C'est quelqu'un de très social et d'amical qui a de bonnes relations avec ses collègues.
these streets : Il sait ce que les templiers savent. Anges, démons, .. Il a aussi été cherché les informations sur les mythes précolombiens pour l'Ordre.
Templiers

Sujet: I missed you so much ft. Pascaline E. Sabot Lun 3 Sep - 20:55 ()

Paris. Pascaline. Toute sa vie menée ici depuis le jour de sa naissance. Tout cela lui avait manqué plus qu'il ne s'en était même douté là-bas. Enfin..en ce qui concernait Pascaline, il s'en était bien rendu compte. Elle était sa meilleure amie, sa soeur de coeur, peut-être même un jour sa future femme si les choses continuaient comme ça et que tous deux restaient de grands célibataires. Parce que Pascaline était célibataire, non ? Elle ne lui cacherait pas quelque chose d'aussi important, quand même. Enfin, à vrai dire, si elle le faisait, Joachim la comprendrait. C'est qu'il pouvait être chiant en ce qui concernait les affaires de coeur de son entourage le petit hipster de Gates. Mettant la table tranquillement dans son minuscule studio de 22m2, il poussa un long soupir. Son immense loft parisien lui manquait terriblement. Pouvoir s'étaler un peu partout sans se cogner aux meubles lui manquait terriblement. Même son appartement dans la Grosse Pomme lui manquait pour ça. C'est que les templiers y avaient mis les moyens aussi, le dotant d'un logement de fonction bien plus que suffisant. Là, dans son studio où seules étaient séparées les toilettes et la salle de bains, il commençait à se sentir terriblement à l'étroit. Il sentait l'odeur des pâtes qui cuisaient et savait d'avance que ses draps allaient garder cette même odeur pendant au moins deux jours. Comme il pouvait sentir l'odeur de la peinture à l'huile de ses toiles dès qu'il passait la porte en rentrant du Louvre. Mais eh! c'était comme ça. Ca n'était heureusement que provisoire. Il allait bien pouvoir tenir encore un peu. Un coup d'oeil vers l'horloge au dessus de sa télé le fit sourire. Pascaline n'allait pas tarder. C'était qu'il était impatient, le Joachim. Presque trois mois sans la voir avait été la pire des tortures. Il ne pourrait décemment pas imaginer une vie sans elle. Il avait même proposé à un moment à la demoiselle de le rejoindre une semaine à New York, en vacances. Mais la blonde avait été très occupée, malheureusement. Peu de temps après, on frappa finalement à la porte et le sourire s'agrandit sur le visage du templier. Courant vers la porte toute proche, accompagné par les aboiements de son chien Banana, il ouvrit d'un coup avant de se jeter sur la jolie aide-soignante, la serrant très fort contre lui.

- God, tu m'as manqué !!!

@Pascaline E. Sabot

_________________



joachim the artist

J'suis une bête d'oeuvre d'art. Je devrais avoir ma place au Louvre. ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Pascaline E. Sabot
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t292-pascaline-estelle-sabot
the last young renegades
homecoming : 29/10/2016
Messages : 16036
pretty face : Teresa Palmer
julius caesar : Beylin + Garance + Tumblr
the mighty bush : Hypermnésie : Elle se souvient de tout, et cela lui sert pour se souvenir des patients, et tisser des liens avec tout le monde
these streets : Pascaline ne sait rien ou presque, mais ça ne saurait tarder si vous voyez ce que je veux dire.
Humains

Sujet: Re: I missed you so much ft. Pascaline E. Sabot Sam 8 Sep - 15:10 ()
I Missed You So Much
Pascaline & Joachim


Il était partie voilà plusieurs semaines loin de Paris, pour une raison qui m'échappait un peu, mais bon, c'est un artiste dans l'âme, alors peut être qu'il avait trouvé cette opportunité plus intéressante que tout le reste, je ne saurais dire. Je ne peux rien lui reprocher, j'ai voyagé à travers le monde durant plusieurs années pour venir en aide aux gens, aux personnes qui en avait besoin, c'était ma passion qui me dictait de le faire, car je ne peux pas laisser les gens mourir sans rien faire. Lui, il aimait la peinture, c'était un artiste qui aimait dessiner, agir de cette façon. Alors il s'était rendu aux Etats-Unis pour profiter d'une opportunité qui ne se reproduirait pas forcément durant sa vie entière. Il avait tout abandonné sur un coup de tête ou presque, c'était l'impression qu'il m'avait donné, mais peut être que ce n'était pas tellement le cas, peut être qu'il y avait plus réfléchi que je ne l'avais vu moi-même. Il n'y avait pas vraiment eu de signes véritablement annonciateurs d'un départ aussi précipité. Mais je n'étais personne pour juger mon ami, il agissait comme il le désirait, peut être que c'était une bonne chose pour lui, peut être que cette expérience lui avait appris certaines choses, peut être pas. Nous aurions l'occasion d'en discuter, car pour son retour, il m'avait invité chez lui, enfin dans ce qui faisait office de chez lui pour le moment. Je me demandais comme cela était, c'était un tout petit appartement par rapport à ce qu'il avait l'habitude d'avoir auparavant. Et même si je l'apprécie beaucoup, il n'est pas quelqu'un de très organisé, c'est souvent le bazar. Alors quand on a de l'espace, ça ne dérange pas trop. Quand on n'a pas un espace aussi grand, cela risque de déranger un peu. Joachim m'avait bien proposé de venir le rejoindre une ou deux semaines là-bas, mais mon emploi du temps ne me le permettait pas. On avait besoin de moi ici, je ne pouvais pas m'absenter plus de quelques jours, alors s'il avait été à Londres ou en Europe, cela aurait été jouable, mais là il était trop loin. Bref, je me rendais donc chez lui, dans le premier arrondissement, et rapidement, je me trouvais devant sa porte et je frappais. J'entendais déjà Banana qui aboyait et bientôt c'était Joachim qui se retrouvait dans mes bras.

" Quelle idée aussi de partir à l'autre bout du monde. Je crois qu'on a pas mal de choses à se raconter toi et moi mais ça fait du bien de te revoir. "

Oh oui, il allait en avoir des choses à dire, surtout lui à vrai dire, car mine de rien, pour moi, pour le moment, rien n'avait véritablement changer, mais qui sait ce que le futur nous réserve ?

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

« you got to be good to be true »
▬ Pascaline. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.
Revenir en haut Aller en bas
Joachim V. Gates
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t6195-joachim-v-gates-le-come-back
the last young renegades
homecoming : 01/09/2018
Messages : 204
pretty face : Douglas Booth
julius caesar : Alyssa.B50 (vava)
the mighty bush : Interaction avec les images Joachim peut entrer dans n'importe quel type d'images (tableau, affiche de publicité, écran de cinéma, dessin, ...) temps que ce n'est pas une de ses oeuvres. Il peut évoluer à l'intérieur de ces dernières. Ca peut être assez utile pour se cacher, par exemple
Allegeance : Joachim est un simple soldat et ça lui va très bien. Il suit les ordres, fait ses missions et s'occupe de sa vie à côté. C'est quelqu'un de très social et d'amical qui a de bonnes relations avec ses collègues.
these streets : Il sait ce que les templiers savent. Anges, démons, .. Il a aussi été cherché les informations sur les mythes précolombiens pour l'Ordre.
Templiers

Sujet: Re: I missed you so much ft. Pascaline E. Sabot Mer 19 Sep - 13:24 ()
La jolie blonde dans ses bras, Joachim la serra un peu plus encore, quelques secondes durant, avant de finalement la lâcher. Quelques larmes de joie embuèrent les yeux du templier. C'était dingue ce qu'on pouvait ressentir loin de ceux qu'on aime. Essuyant rapidement ses larmes du dos de sa main, il prit la main de l'aide-soignante et l'entraîna vers le canapé, fermant la porte derrière eux. Le canapé était petit et s'était trouvé un coin pile poil dans le logement. Mais il était confortable, c'était le plus important. Faisant s'asseoir la demoiselle, il se dirigea quant à lui en direction du frigo et en revint avec un pack de bières. Ils allaient bien rire ce soir-là. Joachim ne tenait pas l'alcool et allait très certainement finir un peu bourré - voir même beaucoup. Mais Pascaline et lui le savaient déjà. Et c'était aussi ça qui faisait beaucoup de l'ambiance de leurs soirées en tête à tête. Se laissant tomber dans le canapé après un coup d'oeil vers le four, il grogna contre Banana étalé de tout son long près d'eux, puis se tourna vers son amie en ouvrant les bouteilles.

- Tu aurais dû venir quelques jours. Déjà tu aurais bien mérité des vacances et c'étit tellement génial !!!

New York avait été une des meilleures expériences dans la jeune vie du templier. Surtout dans la galerie, au côté de Luke. Luke lui manquait un peu, à vrai dire. L'homme plus âgé que Joachim avait eu sur le jeune homme une bonne influence. Il ressemblait beaucoup à Hayden sur ce point. Hayden...mort en mission peu avant le départ de Gates. Pascaline savait que la perte de son premier vrai grand amour avait été difficile pour le brun. Surtout que les deux étaient plus ou moins ensemble quand le drame était survenu. Mais pour la blonde, l'homme de son ami était mort dans un accident de voiture, évidemment. Le genre qu'il n'avait pas pu éviter. Le genre qui arrive malheureusement tous les jours. A la pensée d'Hayden, les yeux de Joachim se baissèrent et se posèrent sur son avant bras gauche sur lequel était tatoué un canard en noir et blanc. Genre d'inside joke entre les deux anciens amoureux.

@Pascaline E. Sabot

_________________



joachim the artist

J'suis une bête d'oeuvre d'art. Je devrais avoir ma place au Louvre. ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Pascaline E. Sabot
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t292-pascaline-estelle-sabot
the last young renegades
homecoming : 29/10/2016
Messages : 16036
pretty face : Teresa Palmer
julius caesar : Beylin + Garance + Tumblr
the mighty bush : Hypermnésie : Elle se souvient de tout, et cela lui sert pour se souvenir des patients, et tisser des liens avec tout le monde
these streets : Pascaline ne sait rien ou presque, mais ça ne saurait tarder si vous voyez ce que je veux dire.
Humains

Sujet: Re: I missed you so much ft. Pascaline E. Sabot Dim 23 Sep - 21:21 ()
I Missed You So Much
Pascaline & Joachim


Dire que cette étreinte m'avait manqué n'était pas un euphémisme. Joachim était mon meilleur ami, et durant plusieurs semaines ayant formées quelques mois, il n'avait pas été là, à mes côtés. Cela avait été dur parfois. Mais je savais toujours me remémorer nos bons moments ensemble, grâce à ma mémoire mnésique où j'étais presque en l'état de les revivre en direct. Pourtant, le mieux était de s'en créer de nouveaux évidemment. Et c'était ce que nous allions faire ce soir, dans ce petit appartement qui était visiblement temporaire. Il allait pouvoir bientôt retrouver son grand loft, là où il pourrait s'étendre à nouveau. Il me prit par la main pour nous diriger vers le canapé qui rentrait au millimètre près dans cet appartement qui semblait être minuscule par rapport à ce qu'il avait pu connaître, même par rapport au mien, il semblait être largement plus petit, mais ce n'était qu'un petit détail. Il s'amusa alors à revenir avec un pack de bières, comme si nous allions toutes les boire. Je ne bois que très peu d'alcool en générale, mais une bière bien fraîche ne nous ferait clairement pas de mal, je le savais, et il semblait avoir envie d'en boire alors pourquoi pas. Puis, il me dit ce que je m'attendais à entendre de sa bouche. Il voulait que je vienne le voir, là-bas, quelques jours, mais je n'en avais pas eu le temps, on avait besoin de moi ici avec la famine qui était tombée sur la ville.

" Moi aussi, j'aurais aimé pouvoir me libérer pour quelques jours, mais tu sais bien qu'on a toujours besoin de moi ici. Cela aurait été avec plaisir mais ça n'a pas été possible. C'est pour ça que tu vas me raconter tout ce que tu as pu faire, ou visiter là-bas. Je suis sûre qu'avec un peu de concentration et d'imagination, ce sera comme si on y avait été ensemble. "

Et les bières allaient aider à nous libérer l'esprit pour sûr. Il avait donc ouvert les bouteilles et j'en buvais une première gorgée. Pourtant Joachim semblait être un peu peiné, mais en regardant son avant bras, je compris qu'il repensait à nouveau à Hayden. Sa mort avait été un drame pour Joachim mais parfois, elle est inéluctable, on ne peut rien faire contre cela, c'est triste mais le temps arrange en général bien les choses. Et puis qui sait ce qui arrivera dans le futur ? Joachim trouvera peut être une autre perle rare, une perle qui fera à nouveau battre son coeur plus vite que la normale.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

« you got to be good to be true »
▬ Pascaline. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.
Revenir en haut Aller en bas
Joachim V. Gates
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t6195-joachim-v-gates-le-come-back
the last young renegades
homecoming : 01/09/2018
Messages : 204
pretty face : Douglas Booth
julius caesar : Alyssa.B50 (vava)
the mighty bush : Interaction avec les images Joachim peut entrer dans n'importe quel type d'images (tableau, affiche de publicité, écran de cinéma, dessin, ...) temps que ce n'est pas une de ses oeuvres. Il peut évoluer à l'intérieur de ces dernières. Ca peut être assez utile pour se cacher, par exemple
Allegeance : Joachim est un simple soldat et ça lui va très bien. Il suit les ordres, fait ses missions et s'occupe de sa vie à côté. C'est quelqu'un de très social et d'amical qui a de bonnes relations avec ses collègues.
these streets : Il sait ce que les templiers savent. Anges, démons, .. Il a aussi été cherché les informations sur les mythes précolombiens pour l'Ordre.
Templiers

Sujet: Re: I missed you so much ft. Pascaline E. Sabot Sam 13 Oct - 16:29 ()

Joachim but une gorgée de sa bière, puis encore une autre. Penser à Hayden allai le mettre dans un état qu'il aurait aimé éviter pour ses retrouvailles avec Pascaline. S'il continuait à regarder le tatouage, il allait pleurer. Et les larmes n'étaient clairement pas les bienvenues dans cette soirée. Il avait des tonnes de photos à montrer à la jolie blonde et voulait aussi tout entendre de la vie de son amie durant ces derniers mois. Avait-elle fait une rencontre importante ? Quelqu'un qui comptait réellement pour elle. Hormis lui-même, évidemment. Prenant une profonde inspiration, il retourna vers la jeune femme et lui sourit, essuyant de sa manche ses yeux déjà un peu humides.

- J'ai des tonnes de choses à te montrer. Mais avant tout...

Il se pencha pour venir chercher quelque chose sous le canapé. Un gros paquet cadeau qu'il tendit à la demoiselle. Ce dernier contenait le parfait attirail du touriste à New York : casquette de baseball "I ♥️ NYC", t-shirt assorti, une balle de baseball (même si ni Pascaline, ni Joachim n'y jouait), un tote bag allant avec la casquette et plusieurs porte-clés aux images et couleurs des monuments emblématiques de la Grosse Pomme. Le templier s'était beaucoup amusé à rassembler ça et là les divers éléments du paquet, au gré de ses promenades. Il était plus qu'impatient de voir la tête de son amie en découvrant tout cela. Elle allait être tout aussi amusée que lui, très certainement. Ils se connaissaient bien, les deux. Ce n'était pas sa meilleure amie pour rien, la femme de sa vie. La seule et l'unique. Caressant distraitement de la main Banana qui avait posé sa tête sur ses cuisses, il but encore une gorgée de bière et sourit de ses yeux brillants de malice.

- Tu aimes ? Je me suis dit que tu pourrais porter ça pour notre mariage. C'est tout en élégance et j'ai exactement les mêmes.

Ils blaguaient souvent quant à un potentiel mariage entre eux. Après tout, Joachim
ne faisait-il pas souvent référence à elle comme étant Ms Gates. A vrai dire, s'il devait se marier avec une femme pour Dieu sait quelle raison, il n'y aurait qu'elle. Ils étaient déjà un peu comme un vieux couple marié, elle et lui.

@Pascaline E. Sabot

_________________



joachim the artist

J'suis une bête d'oeuvre d'art. Je devrais avoir ma place au Louvre. ©️ Vent Parisien





Dernière édition par Joachim V. Gates le Mar 13 Nov - 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pascaline E. Sabot
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t292-pascaline-estelle-sabot
the last young renegades
homecoming : 29/10/2016
Messages : 16036
pretty face : Teresa Palmer
julius caesar : Beylin + Garance + Tumblr
the mighty bush : Hypermnésie : Elle se souvient de tout, et cela lui sert pour se souvenir des patients, et tisser des liens avec tout le monde
these streets : Pascaline ne sait rien ou presque, mais ça ne saurait tarder si vous voyez ce que je veux dire.
Humains

Sujet: Re: I missed you so much ft. Pascaline E. Sabot Dim 4 Nov - 16:27 ()
I Missed You So Much
Pascaline & Joachim


Il ne semblait pas être au mieux de sa forme, non, il ne l'était clairement pas mais je serais là pour l'aider à aller mieux, c'était ce qu'il fallait se dire. Je serais toujours là pour l'aider, je serais éternellement là pour l'aider à aller mieux, à survivre dans ce monde de fou. Il n'avait pas été là pendant des mois, alors il avait des choses à me dire. Moi, non, rien de spécial à vrai dire, ma vie restait la même, pour le moment, mais qui sait ce que le futur nous réserve ? Personne ne le sait, moi la première. Mais j'étais persuadée que nous veillerons l'un sur l'autre. Il avait donc un cadeau à me donner, et j'avais hâte de voir ce que cela pouvait être, de l'art sans doute, ou quelques choses d'autres, je ne saurais dire. Le paquet était imposant en tout cas, et le contenu n'en était pas moins étonnant. Je souris à la vue de la casquette et du tee-shirt i love New York. C'était bien quelques choses qui lui ressemblait et toutes les petites babioles qui allaient avec me faisaient chaud au coeur, alors je le prenais dans mes bras. Qu'est ce que ça faisait du bien de l'avoir près de moi à nouveau, oh oui. Je ne pensais pas qu'il me manquerait tant que ça, ayant l'esprit occupé ailleurs avec mes patients et tout, avec ma mémoire infaillible, je pouvais revivre chaque souvenir avec lui, absolument tout.

" J'adore, c'est trop stylé. Je garderais tout ça précieusement pour ce jour si particulier oui, ne t'en fais pas, on sera beaux tout les deux comme ça. "


C'était une petite blague qui avait pris un certain tournant sérieux au fil des années. Il n'était pas le plan A, mais il était le plan B. Ils finiraient par se marier ensemble si jamais ils ne trouvaient pas leur parfait complément. Moi, je n'avais jamais vraiment eu quelqu'un en ligne de mire quoiqu'on en dise. Et Joachim venait de rompre, si l'on peut dire. Ce n'était pas simple, alors pourquoi pas agir de la sorte, n'est ce pas ?

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

« you got to be good to be true »
▬ Pascaline. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.
Revenir en haut Aller en bas
Joachim V. Gates
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t6195-joachim-v-gates-le-come-back
the last young renegades
homecoming : 01/09/2018
Messages : 204
pretty face : Douglas Booth
julius caesar : Alyssa.B50 (vava)
the mighty bush : Interaction avec les images Joachim peut entrer dans n'importe quel type d'images (tableau, affiche de publicité, écran de cinéma, dessin, ...) temps que ce n'est pas une de ses oeuvres. Il peut évoluer à l'intérieur de ces dernières. Ca peut être assez utile pour se cacher, par exemple
Allegeance : Joachim est un simple soldat et ça lui va très bien. Il suit les ordres, fait ses missions et s'occupe de sa vie à côté. C'est quelqu'un de très social et d'amical qui a de bonnes relations avec ses collègues.
these streets : Il sait ce que les templiers savent. Anges, démons, .. Il a aussi été cherché les informations sur les mythes précolombiens pour l'Ordre.
Templiers

Sujet: Re: I missed you so much ft. Pascaline E. Sabot Mar 13 Nov - 17:43 ()

Le reste de la soirée se déroula plutôt normalement, plutôt bien. Les pâtes étaient réussies. Non pas que ce soit réellement un exploit. On parlait de pâtes, quand même. Terriblement simple à faire. L'alcool aussi coulait à flots. Et Joachim n'avait jamais fait une bonne addition avec ce dernier. Même si, par chance, il n'était pas violent, ni même méchant quand il avait trop bu. Non. Il était plutôt du genre à rire un peu trop, à embrasser n'importe qui. Mais ce n'était clairement pas le première fois que Pascaline le verrait dans un tel état. Elle était sans doute celle, sans compter Hayden, qui l'avait le plus vu complètement ivre. A vrai dire, devant sa meilleure amie, il n'avait aucune raison véritable de ne pas se lâcher. Se rapprochant un peu plus d'elle, il posa la tête sur son épaule et la main sur sa cuisse. Un mélange de tendresse et d'un brin de séduction. Les deux côtés du jeune homme qui ne ressortaient jamais mieux que quand l'alcool remplaçait le sang dans ses veines.

- Tu sais quoi ? On devrait se marier, toi et moi...aujourd'hui...

D'un coup,  il se redressa et sauta hors du canapé, se réceptionnant tant bien que mal. Ouais, ils devraient se marier ! Ils devraient chercher une mairie d'ouverte et aller se marier tout de suite. Comme on peut le faire à Vegas. Pourquoi comme ça, d'un coup ? Sans doute parce que la peur de perdre la belle blonde était bien trop présente dans l'esprit du jeune homme ces derniers temps. Trop de personnes étaient mortes ou avaient juste disparues autour de lui ces derniers temps. Callista, Jonathan, Seth, Hayden. Trop de personnes auxquelles le jeune templier tenait plus que tout au monde. Et s'il avait réussi à tenir, c'était en grande partie, en majeure partie grâce à la présence de Pascaline à ses côtés.  Le jour où elle disparaîtrait, il n'était pas sûr de pouvoir s'en remettre. Sans elle pour le maintenir dans le droit chemin, pour être à ses côtés, il ne savait pas si la vie méritait d'être vécue. Certainement pas. Elle était tout pour lui. La seule qui ne connaissait rien de l'autre part de son univers. Encore bien innocente, voulant juste sauver des vies comme son métier d'aide-soignante lui permettait. Elle était la seule, la dernière part de normalité dans la vie de Joachim. Et le templier ne comptait pas la laisser disparaître comme ça.

@Pascaline E. Sabot

_________________



joachim the artist

J'suis une bête d'oeuvre d'art. Je devrais avoir ma place au Louvre. ©️ Vent Parisien





Dernière édition par Joachim V. Gates le Mar 4 Déc - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pascaline E. Sabot
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t292-pascaline-estelle-sabot
the last young renegades
homecoming : 29/10/2016
Messages : 16036
pretty face : Teresa Palmer
julius caesar : Beylin + Garance + Tumblr
the mighty bush : Hypermnésie : Elle se souvient de tout, et cela lui sert pour se souvenir des patients, et tisser des liens avec tout le monde
these streets : Pascaline ne sait rien ou presque, mais ça ne saurait tarder si vous voyez ce que je veux dire.
Humains

Sujet: Re: I missed you so much ft. Pascaline E. Sabot Dim 2 Déc - 13:54 ()
I Missed You So Much
Pascaline & Joachim


Nous passons un bon moment ensemble, comme cela ne nous était plus arrivé depuis un bon petit moment maintenant puisqu'il n'était plus en ville. Le repas est bon, cela n'a jamais été notre point fort quoiqu'il arrive, nous mangeons parce que c'est vital, mais si cela ne l'était pas, je ne perdrais pas de temps pour ça. Mais si je ne mangeais pas, je finirais pas tomber de fatigue et de manque de tellement de choses. Avec la famine, cela n'avait pas été facile d'ailleurs, mais j'avais survécu et elle était en voie de se résoudre même si c'était encore compliqué bien entendu. Mais ce soir, nous nous étions remplis la panse et c'était tout ce qui comptait. Ce soir nous avions donc bu un peu, lui plus que moi d'ailleurs même si pour beaucoup cela restait peu, nous n'en avions pas l'habitude, et cela faisait des ravages dans son cerveau à lui. Si bien qu'il me sortit quelques choses qui me fit éclater de rire dans l'instant. Nous nous étions toujours dis que si nous n'avions personne d'ici quelques années, notre plan serait de nous marier ensemble. Et il voulait le faire maintenant, à une heure où personne ne pourrait nous marier pour de vrai devant la loi en tout cas. Nous ne sommes pas à Las Vegas ou je ne sais où, dans une ville où cela est possible. Pourtant, il semblait être plus que sérieux pour cette action là. J'en souriais. Il voulait vraiment le faire. Il avait sauté tout d'un coup, en dehors du canapé comme pour rendre cette demande plus tangible, plus urgente encore mais pourquoi se presser ? Néanmoins, ayant bu un peu d'alcool, je réfléchissais tout de même à cela. Est ce que c'était une bonne idée de le faire maintenant ? Non, pour moi ça ne l'était pas. Et si je rencontrais véritablement l'amour dans quelques temps ? Je me retrouverais dans une situation bien folle, bizarre même devrais-je dire. Comment expliquer que je suis déjà mariée avec mon meilleur ami ? Cela n'avait pas de sens.

" Mais il n'y a personne pour nous marier ici Joachim. Il faut en faire la demande bien à l'avance. Mais ne t'en fais pas, nous le ferons quand le moment sera venu si nous n'avons personne, je te le promets. "

Et instinctivement, je déposes un baiser sur sa joue comme sceller cette promesse là, pour qu'il prenne conscience que je voulais vraiment agir avec lui ainsi, mais pas tout de suite, pas maintenant, un peu plus tard.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

« you got to be good to be true »
▬ Pascaline. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.
Revenir en haut Aller en bas
Joachim V. Gates
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t6195-joachim-v-gates-le-come-back
the last young renegades
homecoming : 01/09/2018
Messages : 204
pretty face : Douglas Booth
julius caesar : Alyssa.B50 (vava)
the mighty bush : Interaction avec les images Joachim peut entrer dans n'importe quel type d'images (tableau, affiche de publicité, écran de cinéma, dessin, ...) temps que ce n'est pas une de ses oeuvres. Il peut évoluer à l'intérieur de ces dernières. Ca peut être assez utile pour se cacher, par exemple
Allegeance : Joachim est un simple soldat et ça lui va très bien. Il suit les ordres, fait ses missions et s'occupe de sa vie à côté. C'est quelqu'un de très social et d'amical qui a de bonnes relations avec ses collègues.
these streets : Il sait ce que les templiers savent. Anges, démons, .. Il a aussi été cherché les informations sur les mythes précolombiens pour l'Ordre.
Templiers

Sujet: Re: I missed you so much ft. Pascaline E. Sabot Mar 4 Déc - 20:07 ()

La réponse ne satisfit pas le jeune homme qui poussa un grognement et s'essuya la joue préalablement embrassée par Pascaline comme le ferait un enfant mécontent. D'ailleurs, il en avait même jusqu'à l'expression alors qu'il faisait la moue, bras croisés pour montrer son désaccord sur sa poitrine. C'était bien Joachim, il n'y avait aucun doute à avoir là-dessus. Un petit garçon dans un corps d'adulte. Parfois aussi mal assuré que peut l'être un enfant. Avec ce besoin constant d'une présence, d'une figure parentale à ses côtés. Il l'avait trouvé chez les templiers en la figure de Renée. Parfois un peu aussi chez Arthur, le grand patron. Mais quand il n'était pas au Louvre ou en mission, quand il n'était pas le templier, c'était Pascaline qui assurait cette fonction. Celle de le remettre dans le droit chemin, de le quitter dans ses actions. Celle de répondre à ses doutes, ses interrogations. Et ils étaient nombreux. Plus nombreux qu'un inconnu pourrait le penser en voyant le jeune homme pourtant si plein d'assurance, en apparence. Plein d'assurance, certes il lui arrivait de l'être. Assez souvent même. Enfin, quand on comparait au reste du temps, en tout cas. Mais lorsqu'un doute s'emparait de lui, lorsqu'il ne savait plus quoi faire, quoi dire, quoi ressentir, Joachim se figeait quasi instantanément dans le temps, incapable de prendre la moindre décision, incapable de réellement penser. C'était comme si tout était gelé en lui. Comme s'il ne pouvait pas continuer dans sa vie, dans ses actions quotidiennes temps que ce problème n'était pas réglé. C'était arrivé assez récemment, après la mort d'Hayden. Entre cette dernière et l'annonce du départ pour New York. Il ne savait pas quoi faire alors. Devait-il continuer à vivre alors que le deuil s'emparait violemment de chaque cellule de son être ? Et le départ à New York ? Même si occasion avait été sublime, il avait douté longuement avant de finalement accepter et partir. S'amuser, s'en aller alors que la tombe de l'amour de sa vie venait à peine d'être creusée… Enfin, maintenant, là n'était pas le problème. Enfin pas totalement. Car même s'il était trop ivre pour s'en rendre compte, pour y penser, il ne voulait pas épouser Pascaline là, comme ça juste sur un simple coup de tête. Il avait peur de la perdre comme il avait perdu tout le monde. Et surtout, il ne voulait pas être seul. Et si Pascaline devenait son épouse, il ne serait pas seul. Il vivrait avec elle. Elle serait toujours là pour lui. Certes, il n'était pas en état de formuler cette pensée. Mais elle était bel et bien présente dans un coin de son esprit.

- On s'en fout de la mairie, finit-il par dire après quelques longues secondes de silence. On va dans une église..On réveille un prêtre. Il va nous marier. On a besoin que d'un prêtre. Et d'une robe blanche pour toi. Je crois que j'ai toujours ma toge du carnaval d'il y a deux ans.

Son regard était tout ce qu'il y avait de plus sérieux. Enfin, quand on est soûl. Il était déterminé. Pascaline allait avoir bien du mal à le raisonner, à lui faire comprendre que les choses n'étaient pas si simples.

@Pascaline E. Sabot

_________________



joachim the artist

J'suis une bête d'oeuvre d'art. Je devrais avoir ma place au Louvre. ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Pascaline E. Sabot
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t292-pascaline-estelle-sabot
the last young renegades
homecoming : 29/10/2016
Messages : 16036
pretty face : Teresa Palmer
julius caesar : Beylin + Garance + Tumblr
the mighty bush : Hypermnésie : Elle se souvient de tout, et cela lui sert pour se souvenir des patients, et tisser des liens avec tout le monde
these streets : Pascaline ne sait rien ou presque, mais ça ne saurait tarder si vous voyez ce que je veux dire.
Humains

Sujet: Re: I missed you so much ft. Pascaline E. Sabot Ven 14 Déc - 17:39 ()
I Missed You So Much
Pascaline & Joachim


Au vue de sa tête, il semblait véritablement sérieux pour que nous puissions nous marier ce soir, mais sans doute avait-il oublié que la France n'est pas Las Vegas ou quelques choses comme ça. Ici, il n'y a pas de services dans ce genre, ce que ce soit un maire ou un prêtre capable et ayant le désir de marier deux jeunes gens au plein milieu de la soirée. Il semblait bouder, ce qui me fit rire. Mais dans ces cas là, il était souvent difficile de lui faire entendre raison, j'étais capable de le faire, je le savais, mais je ne saurais dire combien de temps cela me prendrait. Il était si déterminé alors que l'alcool embrumé son cerveau pour qu'il puisse agir de façon correcte, pour qu'il puisse agir de façon normale. Il n'avait pas bu beaucoup, moi non plus, autant que lui, mais mon cerveau tournait encore dans le bon sens. Je ne saurais dire si j'étais plus résistante que lui vu que je ne buvais jamais mais il semblerait que ma résistance soit un peu plus importante dans ce cas de figure. Alors, il insista, disant que nous n'avions pas besoin d'un maire ou d'un adjoint de celui-ci pour nous marier mais il faudrait passer par la case mairie pour que tout cela soit légal aux yeux du monde entier. C'est comme ça que ça fonctionne dans notre pays. Il le savait, mais ayant vécu plusieurs mois aux States, il l'avait oublié sans doute. Il voulait donc juste un prêtre pour nous marier, que nous pourrions même en réveiller un et le forcer à agir pour nous marier. Cela n'avait pas de sens, mais il ne s'en rendait visiblement pas vraiment compte, ce qui me fit sourire à nouveau. Surtout qu'il voulait une robe blanche pour ma petite personne, une robe réservée à une vierge en tant normal même si cette coutume semblait être dépassée. Vierge, est ce que je l'étais ? Vous ne le saurez pas. De robe blanche, je n'en avais pas sous la main, alors il me parla de sa toge blanche qu'il avait pour le carnaval d'il y a deux ans. Il se fichait de moi ? Non, pas le moins du monde, il voulait que je porte ce déguisement en guise de robe de mariée. Je souriais à nouveau à tout cela.

" Tu sais que les choses ne se font pas comme ça ici mon Joachim. Il ne suffit pas de passer devant un homme religieux pour être mariés. Et je ne vais certainement pas porter une toge de déguisement en tant que robe de mariée. On en a déjà parlé. je veux bien agir ainsi si personne n'a trouvée l'entrée de nos coeurs, parce que nous sommes des âmes soeurs d'amitié. Alors quand le moment sera venu nous nous marierons, mais pas ce soir, ce n'est pas possible d'accord ? "

Et je prends sa main droite dans mes mains pour le lui faire comprendre avant de plonger mon regard dans le sien. Il doit comprendre tout cela même si ça ne lui fera pas plaisir évidemment, je le connais suffisamment pour ça.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

« you got to be good to be true »
▬ Pascaline. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
the last young renegades

Sujet: Re: I missed you so much ft. Pascaline E. Sabot ()
Revenir en haut Aller en bas
 
I missed you so much ft. Pascaline E. Sabot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I... Missed you ! {Charlie & Albus}
» Missed me, my dear? ♥
» (fini) Surprise ! I'm come back to home ! You missed me ! | Neal Da Silveira
» [F] ▲ EMILY ROSE - It's been a long time and I've missed ya.
like lightning
if you ride
you're gonna crash like thunder

a game of shadows :: 
Elsewhere
 :: Flash-back V7