boom bitch
Le forum est de retour pour vous jouer de mauvais tours.
Pour tout savoir des nouveautés, c'est ici !
let the sky fall
Un accident d'avion, un trésor piégé et un équilibre mis à mal par l'arrivée de nouvelles forces dans le jeu d'ombres...
Voilà ce qui vous attend dans la nouvelle intrigue.
like I own it
Parfois, on a juste envie d'inaugurer un bâtiment tranquille. Malheureusement, on a souvent des invités surprise....
Participez au premier event de cette nouvelle saison ici.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT
if you ride like lightning, you're gonna crash like thunder
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org
homecoming : 13/12/2014
Messages : 3651
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
PNJ

Sujet: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Dim 9 Sep - 15:03 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

Si j'étais président
event 7.2


Les images tournaient en boucle sur les réseaux sociaux, des humains interviewés qui racontaient ce qu'ils avaient vu ce jour-là sur la plage. Et quelques vidéos à mettre à leur crédit. Ces images, elles concordaient avec ce qui s'était dit des choses s'étant produites ce fameux soir où une partie du temple s'était effondré sur les convives. La ville tremblait, elle cherchait des réponses là où elle ne pouvait en trouver. Elle avait besoin de réponses à l'étrangeté de la situation. Et surtout, elle comptait ses victimes. Et la Vox attirait de plus en plus alors que les citoyens voyaient bien qu'ils étaient ceux qui avaient raison depuis le départ. Alors il y avait un vent de révolte qui grondait sur la ville. Un ouragan prêt à tout retourner à commencer par le conseil municipal à la tête duquel se trouvait ce maire intouchable et dont les désirs semblaient devenir bien trop rapidement des ordres. Alors il avait agi.

---

Chères habitantes, chers habitants, vous êtes conviés à la conférence de presse de M. Silas Archambault, maire de Paris, le 15 septembre à 20h à la Mairie de Paris. Au cours de cette soirée, M. Archambault vous permettra de vous exprimer sur la situation en ville et de lui poser l’ensemble de vos questions.

---

Il est vingt heures et déjà la foule se presse en nombre aux portes de la salle de conférence. Ils ont les yeux qui brillent devant les lumières, ils n’ont jamais été dans un tel lieu pour la plupart alors déjà les portes ouvertes sont une grande avancée. Ils se pressent à l’intérieur de l’amphithéâtre au milieu duquel trônent pupitre et micro. Il n’est pas encore là le maire. Il se fait désirer, comme le roi qu’il est. Il a juste oublié qu’il n’était plus rien et que les habitants ne voyaient plus en lui qu'incompétence. Parce que bien trop souvent, il n'avait pas été là pour eux. Le Dare or Die, le massacre de la Clavis Aurea, la famine, l'effondrement du temple, Paris Plage... Tant d'exemples de son incompétence. Sans compter la fureur de voir les riches se gaver en soirée quand les autres devaient se battre pour un petit four restant. Mais ce soir, il peut les convaincre de lui accorder de nouveau sa confiance. Ce soir, il peut réussir à être apprécié de nouveau. Ce soir, les dieux pourraient regagner un peu de galons.

Mais parmi la foule, se mêlent humains et surnaturels. Parmi la foule se mêlent ceux cherchant à comprendre et ceux voulant des réponses. Parmi la foule se mêlent ceux cherchant à garder l’ordre en place et ceux voulant apporter le chaos. Parmi la foule se mêlent ceux qui veulent le voir tomber et ceux qui le soutiennent. Parmi la foule se mêlent discrets et personnes cherchant à se faire remarquer, parfois pour le pouvoir, d’autres fois parce qu’il y avait des causes plus importantes qu’eux. Ils sont tous là. Etres humains en quête de réponses et de vérités. Humains cherchant à ne pas être oubliés par celui qui dirige la ville. Ou encore humains cherchant à s'élever en vue de le remplacer. Révolutionnaires cherchant à marquer le coup pour montrer leur mécontentement de la gestion de la ville et l’absence de réponse après tant d’années. Templiers espérant que pour une fois, ils n’auront pas à combattre le surnaturel et à protéger les humains de la vérité, mais cela fait bien longtemps qu’ils ne rêvent plus. Dieux de tous panthéons écoutant les questions du peuple dans l’espoir de leur venir en aide du mieux qu’ils le pourraient par la suite. Anges et démons présents pour que l’ordre règne ou que le chaos s’installent mais voyant surtout dans cette occasion la possibilité de décrédibiliser le visage publique de l’ennemi olympien. Dieux grecs soutenant leur leader ou profitant de la soirée pour l’enfoncer encore un peu plus dans le cœur des humains. Parce que tous ont compris une chose, ce soir c’est le peuple qui a le pouvoir et il serait bien bête de ne pas l’utiliser pour ses propres dessins. Alors ils sont là les humains, profitant de leur soirée pour assouvir leur propre but sans savoir qu’ils sont également les marionnettes au cœur d’un tableau bien plus important. C’est leur soirée à tous. Une soirée pour écouter, une soirée pour obtenir des réponses, une soirée pour tout changer, une soirée où tout pourrait basculer.


quelques détails
pour que tout soit clair



INRP, la conférence de presse se tient le 15 septembre.
La conférence est organisée par Zeus pour tenter de ramener le calme dans la ville
Tout le monde est invité.


Les groupes
indications pour mieux se situer


Les dieux grecs se mêlent à la foule. Ils jouent un jeu complexe alors que de cette soirée peut dépendre l’avenir de Zeus à la tête de la ville. Les complots sont sur toutes les lèvres et chacun cherche à se servir de cette soirée pour atteindre son objectif réel : maintenir Zeus en place coûte que coûte ou le destituer avec l’aide du reste de la population.
Les révolutionnaires sont venus en nombre. Ils ne se font pas remarquer pour l'instant mais compte bien profiter de la soirée pour rappeler qu’ils sont aujourd’hui plus que jamais en position de force et qu’ils méritent d’être écoutés. L'ordre a été donné par les supérieurs pour qu'ils soient présents.
Les humains espèrent beaucoup de cette conférence. Perdus dans la ville, ils attendent des réponses et une action de la part du maire. Certains espèrent également se mettre en lumière.
Les anges et les démons ont d’énormes doutes sur l’identité du maire. Si les uns veulent maintenir l’ordre et non les autres, ils ont pourtant un même objectif : faire tomber le dieu à la tête de la ville pour récupérer le pouvoir sur celle-ci. La mise en lumière de celui-ci est parfaite pour cela et ils comptent bien retourner la situation à son désavantage.
Les templiers sont souvent présents dans les hautes sphères de la société. Leurs présences étaient donc inévitables. En plus d’être présents afin de contenir tout élément perturbateur pour les humains, ils comptent bien mettre à profit la soirée pour démasquer l’entourage proche du maire qui ne peut être constitué que de dieux.
Les dieux des autres panthéons veulent récupérer le pouvoir, déstabiliser le maire est donc une occasion unique. Ils ignorent en revanche la nature de disparu du Maire et donc ses origines olympiennes. Ce soir, ils veulent se rapprocher du pouvoir, écouter le peuple et gagner une place dans leur cœur grâce à leurs actions.  


Règles
pour que ça ne devienne pas la bamboula


Mettez un résumé sous spoiler des actions de votre personnage pour que vos actions soient prises en compte par le PNJ


Il n'y a pas besoin d'inscription : pour participer, il vous suffit de poster avec qui vous voulez, et autant de fois que vous voulez.
Pour la fluidité de l'event, des posts d'environ 500 mots sont demandés.
Taguez les membres que vous mentionnez dans votre RP.
Pour rendre la lecture plus facile, postez vos dialogues en couleur et respectez la couleur de chacun.
Il n'y a pas d'ordre de passage, vous postez quand vous voulez. De même, vous pouvez poster plusieurs fois jusqu'à la prochaine intervention.
Les masterposts du forum sont à respecter, tout comme les autres joueurs, afin que tout le monde prenne du plaisir à participer.
En acceptant de participer, vous avez accepté de soumettre votre personnage aux instructions du MDJ et au hasard des dés. Il pourra être blessé ou au contraire, très bien s'en sortir et il vous faudra tenir compte des interventions des autres joueurs.
Tout abus sera sanctionné.


Bonus
grattez des louis d'or


En participant, vous gagnez 30 louis d'or par post. Si vous allez jusqu'au bout de l'évènement, vous en gagnez 80 à réclamer ici.
Vous pouvez ouvrir un rp en rapport avec l'event. Chaque ouverture de sujet rapporte 40 louis d'or et chaque post 30 louis d'or. Si vous menez ce post jusqu'à la fin, vous gagnerez 50 louis d'or supplémentaires (à réclamer dans la partie concernée).
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
PEOPLE BELIEVE

WHAT THEY WANNA
believe



Revenir en haut Aller en bas
avatar
En ligne
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t292-pascaline-estelle-sabot
homecoming : 29/10/2016
Messages : 15667
pretty face : Teresa Palmer
julius caesar : midnight blues + Garance + Tumblr
the mighty bush : Hypermnésie : Elle se souvient de tout, et cela lui sert pour se souvenir des patients, et tisser des liens avec tout le monde
these streets : Pascaline ne sait rien ou presque, mais ça ne saurait tarder si vous voyez ce que je veux dire.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Humains

Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Dim 9 Sep - 22:19 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

Si j'étais président
event 7.2


Tout cela est étrange, bizarre même. Mais est ce que tout ce qui se passe dans cette ville ne l'est pas quand on réfléchit un peu ? Tu as assisté à tout cela, tu t'en souviens très bien, tout s'est passé si vite, et tu as encore les stigmates de ce plafond sur le corps. Ton bras gauche te fait souffrir, tu devrais te reposer, mais tu ne peux pas passer à côté de réponses que tu attends depuis le grand retour. Tu ne sais pas si tu en auras quoiqu'il en soit, tu l'ignores mais au moins, si elles sont là, tu ne les oublieras pas, même si tu penses les entendre ou les voir à moitié, car tu ne sais pas ce que le maire va dire, ou faire pour tenter de ramener le calme dans la ville. Il a trop lâché prise, le Nouveau Panthéon devait être une merveille, mais son inauguration a tourné au fiasco le plus total, et que dire de Paris Plage ? Alors comme beaucoup, tu es là pour comprendre, pour avoir ses réponses. Qu'est ce qui se passe dans cette ville depuis maintenant des années. Tu arrives à l'heure, tu observes les personnes en présence, tu vois des visages connus, que tu as parfois seulement croisés, que tu connais parfois plus, mais aussi des visages qui te sont totalement inconnus. Tu ne peux pas connaître toute la ville à vrai dire, même si ta mémoire mnésique t'aide grandement à te souvenir de tous ceux que tu croises. Alors, tu prends place dans la foule, tu joues aux anonymes, parce que c'est ce que tu es, tu n'es personne pour beaucoup de monde, pourtant, au fond de toi, peut être que les gens devraient te connaître, plus, mais tu restes tranquille dans ton coin, mais si la parole est donnée aux gens, tu n'hésiteras pas à la prendre. Tu verras bien, tu n'es pas pressée, tu sauras te montrer patiente pour que ton moment arrive peut être plus vite que tu ne le penses.

Spoiler:
 
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

« you got to be good to be true »
▬ Pascaline. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1298-la-rose-n-a-d-epines-q
homecoming : 05/01/2017
Messages : 402
pretty face : Bridget Satterlee
julius caesar : Fae & Helpers
the mighty bush : Superforce, je crois que c'est assez explicite pour que j'en dise plus, non ? En gros, je vous mets un pain dans la gueule et vous avez mal, voilà.
Allegeance : Je sais pas comment on pourrait me qualifier, je pense que je suis un peu l'opportuniste de service qui a suivi sa cousine et qui a trouvé ça cool. Après voilà, je veux des réponses, mais si je les ai pas, je m'en fous. Si je peux foutre un peu plus le boxon en ville, c'est bien aussi, m'voyez ?
these streets : Y'a un truc, c'est plus que certains. Quoi ? Je sais pas exactement, je vous l'avoue, mais y'a un truc. Mes cousins sont un peu louche, et puis tout ceux qui sont revenus aussi, enfin certains.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revolutionnaires

Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Dim 9 Sep - 22:51 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

Si j'étais président
event 7.2



Le Maire avait donc décidé de sortir de sa boîte. Et à cette annonce là, tu avais lâché un petit rire de presque satisfaction. Tu fais parties des révolutionnaires depuis le premier jour, et si tu ne pensais pas être encore là, tant d'années après, tu l'es toujours avec quelques connaissances en tête. Un jour, tu te rendras au dernier étage de la Tour Montparnasse. Un jour tu tenteras de comprendre ce que tu as vu ce jour là, ce rêve que tu as fait, qui ne semblait pas en être un. Et puis, il y a Balmung, cette épée que tu possèdes. Tu ne sais pas précisément son utilité, mais tu la traîne presque partout avec toi, et ce soir, elle est dans ton petit sac à dos, juste assez grand pour la contenir. Tu n'as pas prévu de te battre avec mais on ne sait jamais, n'est ce pas ? Avec le Maire, il y a de grandes chances pour qu'une "simple" conférence de presse, ne soit pas aussi simple que ça. C'est presque dingue d'ailleurs comment les choses dégénèrent facilement. Alors ce soir, tu ne seras pas la seule révolutionnaire, tout le monde est convié, vous allez faire grand bruit, du moins en théorie, car les gens ont compris que vous aviez raison, que depuis le départ, il y a des secrets qu'il va falloir révéler au grand jour. Tu ne t'attends pas à ce que tout soit révéler ce soir, non. Tu ne t'y attends pas vraiment à vrai dire, mais tu oses espérer quelques réponses, et s'il faut les avoir de force, tu les auras. Certaines personnes te reconnaissent, elles doivent sans doute se souvenir du Dare or Die, elles doivent se souvenir que tu fais partie de son palmarès, un des échecs du Maire pour la sécurité de la ville, voilà ce que cela représente pour eux, alors si tu peux faire peser cela dans la balance, tu ne seras pas contre. Cela pourrait peut être forcer le Maire à parler, à en dire un peu plus. Tu peux jouer les victimes, que tu as été prises dans une folie que tu ne contrôlais plus. Cela te rappelle encore, que tu ne peux plus contrôler le sang des autres, et même si la puissance de cette capacité n'était pas hors norme, elle te plaisait, mais tu en fais le deuil petit à petit, après la rouste que tu t'es pris auprès de la rouquine. Tu ne l'as pas encore vue ce soir, mais qui sait, peut être qu'elle daignera pointer le bout de son nez, tu n'en sais rien, tu l'ignores, mais il y a tellement de personnes à qui tu veux faire la peau, avec qui tu dois te battre. Tu sais que ce sera difficile pour toi, mais tu dois apprendre à ne plus être aussi instinctive, à être plus stratégique, tu le dois, c'est une obligation. Alors, ce soir, tu te montres, tu seras dans les premiers rangs pour montrer ta présence au Maire, même s'il y a de grandes chances qu'il s'en fiche pas mal. Mais après tout, pourquoi ne pas essayer, n'est ce pas ? La foule est là, l'heure arrive, le principal intéressé de la soirée se fait désirer, ce n'est guère étonnant de sa part, mais là, s'il ne se pointe pas, ça risque de chauffer pour lui, du moins tu le penses. Bref, tu attends, pour le moment, mais tu ne resteras pas forcément dans l'attente bien longtemps, comme les autres révolutionnaires.

Spoiler:
 

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur
homecoming : 28/07/2018
Messages : 108
pretty face : sabrina carpenter.
julius caesar : .sparkle (avatar)
the mighty bush : Animorphose féline. Clarisse peut adopter certaines caractéristiques félines (yeux de chats, ouïe plus développée, etc) ce qui utilise peu d'énergie ou se transformer totalement en félin mais cela lui demande bien plus d'énergie. Il n'empêche, cette deuxième solution peut lui donner un sacré avantage pour fouiner.

Allegeance : Elle prend très à coeur de réaliser les missions nécessaires, que ce soit sur le terrain ou en informatique qu'elle a bien apprit à maîtriser depuis que le monde à sombré dans le chaos. Elle est jeune, oui, mais est une révolutionnaire dans l'âme, et une membre plutôt ancienne du mouvement ce qui fait que les autres lui reconnaissent une certaine valeur.

these streets : Elle ne sait pas grand chose, et c'est justement ça le problème. Elle sait, elle sent que quelque chose ne va pas, et elle veut comprendre ce que c'est pour pouvoir ramener sa famille à la raison.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revolutionnaires

Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Lun 10 Sep - 13:03 ()
SI J'ETAIS PRESIDENT
event, version 7.2

« il est l'heure de répondre de ses actes, monsieur le maire. »
Elle était l'une des premières sur les lieux. Aux évènements plus qu'étranges de Paris Plage, elle avait été l'une de celles qui ont filmé pour alerter la presse, mais aussi pour alerter les parisiens sur les choses étranges qui se déroulent dans Paris depuis quelques années maintenant.. Il était vrai que les bizarreries s'étaient multipliées depuis quelques semaines et Clarisse avait la ferme intention de comprendre pourquoi. Elle ne pouvait s'empêcher de penser, aujourd'hui et vu la situation actuelle, que rien n'arrivait par hasard. Elle devait comprendre, devait découvrir la vérité.

C'était pour ça qu'elle était présente. Pour écouter, dans un premier temps, et puis pour pousser aux questionnements, aux réponses, aux aveux. Elle voulait pousser le Maire a révéler son implication, ou tout au moins sa connaissance des évènements qui faisaient trembler Paris. Elle était persuadée qu'un personnage aussi haut placé était forcément au courant de ce qu'il se tramait. Même s'il ne faisait pas parti de ce bordel, il devait tout de même avoir des infos.

Elle progresse donc parmi la foule. Elle sourit, les parisiens sont venus en nombre, et surtout, ils sont dans le même état d'esprit qu'elle : ils veulent des réponses, ils veulent que leur ville soit de nouveau sûre et surtout, ils en veulent au Maire. La blonde est alors convaincue que la pression médiatique et celle du peuple obligeront le Maire à lâcher quelque chose, peut-être un indice ou deux.. Et si c'est le cas, ses frères révolutionnaires et elle s'en empareront pour comprendre, pour mettre à jour ce qui se déroule en secret dans Paris.
(c) DΛNDELION

Spoiler:
 

_________________

Until the clouds
ALL BLOW AWAY
GLISSE-MOI DES SECRETS DANS LES MAINS

Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4711-we-are-young-eliane-lavalle http://www.gameofshadows.org/t5898-eliane-lavalle-dieux
homecoming : 13/11/2017
Messages : 435
pretty face : Emilia Clarke
julius caesar : Matt
legends never die : Déesse de la jeunesse, de la vitalité et de la vigueur. Protectrice des jeunes mariées. Détentrice du délectable Nectar et conservatrice de la précieuse Ambroisie. Echanson des dieux sur Terre, ancien échanson des dieux sur l’Olympe, Hébé est également l’oreille à l’écoute, l’amie et la confidente de ces êtres d’un autre temps.
the mighty bush : Souffle de jouvence : D’un simple touché, Hébé peut rajeunir n’importe qui, octroyant vigueur et vitalité. Plus la jeunesse durera dans le temps, plus cela coûtera en énergie.
Guérison : Capacité de guérir toutes les blessures confondues d'une autre personne. L'intensité du pouvoir varie selon le statut du personnage. Selon la gravité des blessures, l'utilisation du pouvoir peut affaiblir son utilisateur.
Allegeance : Eliane soutient et aide anges et templiers, tout en restant en retrait. Elle reste cependant une déesse et, en tant que tel, elle garde secret son identité pour tout autre qui n’est pas comme elle. Cependant, elle a ses propres affinités divines et aspirations. C’est à celles-ci qu’Hébé est fidèle.
these streets : Hébé est au courant de tout et en sait bien plus que les anges et les démons. Ces derniers ignorent que les Dieux sont parmi eux et qu’ils les observent attentivement, mais le mot d’ordre est de conserver l’anonymat sur leur divine identité. Pour sa propre survie, son avenir et celui des siens, Hébé obéit, même si elle redoute toujours cette Prophétie et les conséquences qu’elle pourrait engendrer.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Dieux

Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Lun 10 Sep - 14:46 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

Si j'étais président
event 7.2

Hébé ne s’inquiétait pas pour son père. Il en avait vu d’autres dans son existence. Par ailleurs, il avait une éloquence et un charisme à toute épreuve, mais elle se demandait bien comment il allait s’en sortir. Cette fois-ci, il n’avait pas l’Olympe à gérer. C’était tout une ville peuplée d’êtres humains ignorants de tout ce surnaturel environnement et qui demandaient des explications. Allait-il tout révéler ? Allait-il trouver des mensonges potables comblant l’existence des anges, des démons et des dieux ? Peu probable… Dans le doute, par curiosité et parce qu’il était son père, Hébé avait accepté de venir. Elle ne pouvait pas se résoudre à être absente dans un moment si important. Ce pouvait être un vrai tournant pour les dieux grecs. Tant un mauvais comme un bon tournant, tout dépendait du point de vue.

C’est donc vêtu comme il se doit pour l’occasion qu’Hébé se présenta à l’hôtel de ville sous les traits d’Eliane. Au besoin, elle pourrait calmer les tensions trop vives, trop virulentes qui pourraient s’enclencher. Un frôlement par-ci par-là en passant aux côtés des personnes comme une brise apaisante. Cependant, Hébé n’était pas certaine d’y arriver. Elle n’avait pas toute sa puissance et les dernières semaines n’avaient pas été simples. D’autant plus qu’elle n’était pas décidée sur la marche à suivre qu’elle adopterait. Elle avait accepté de venir, mais elle ne lui avait pas promis de le soutenir, tout simplement parce qu’elle ne savait pas ce qu’il avait derrière la tête. Elle n’était plus si persuadée que son père devait rester à la tête de la ville. A la tête de l’Olympe oui, mais tant qu’ils étaient sur terre, les choses étaient différentes et s’il s’avérait que Zeus perdait sa place en tant que dirigeant des dieux grecs ici-bas… Tout dépendrait de qui prendrait sa place. A vrai dire, à part son oncle Poséidon ou sa mère Héra, Hébé ne voyait pas qui d’autre pourrait prétendre au trône. Elle ne suivrait personne d’autre. En fait, Hébé avait l’impression que tout allait un peu se jouer maintenant. En fonction de ce qu’il dirait et ferrait, elle agirait ou non en conséquence. L’unique chose qu’elle souhaitait, c’était retourner chez eux et reprendre leur vie d’antan ; et cela, Zeus ne semblait pas pouvoir le garantir. Il avait même plutôt agit en faisant le contraire comme ils l’avaient tous appris par surprise… Y avait-il une raison à cela ? Une raison pour leur survie peut-être ? Aucune idée puisqu’il restait muet. Alors elle demandait à voir.

Spoiler:
 
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Irrésistible Jeunesse
I miss your touch
When she laughed, she was beautiful.When she cried, she was beautiful, but when she was determined, she was sexy as hell.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4485-jasmin-les-fleurs-du-mal#1261
homecoming : 13/02/2017
Messages : 1111
pretty face : ellie bamber
julius caesar : av : kozmic blues.
the mighty bush : électrokinésie
weapon : médaillon d'uriel
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Admin

Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Lun 10 Sep - 17:17 ()
« Paris est une fête » titrait un jour un célèbre auteur. Grand bien lui fasse de ne pas vivre cette époque. Paris au bord de l’asphyxie, Paris qui doucement s’enfonce dans des sables mouvants dont on ne revient pas. Le sable, facile transition avec les récents événements qui avaient une fois de plus ébranlés bien des certitudes, celles de Jasmin en premier.
La môme ne se trouvait pas à Paris Plage, jamais elle ne pourrait de nouveau s’approcher si près d’une si importante étendue d’eau, si près de la Seine qu’elle avait osé défié sans y perdre la vie. Mais comment échapper aux images qui avaient fait le tour de la toile en une poignée de minutes. Comment tenter de comprendre l’incompréhensible ? Jasmin n’était guère de ces esprits cartésiens qui s’en remette au sciences dures. Au diable Newton et compagnie, pour devise. L’enfant rêveuse se perdait bien souvent en conjoncture, en lecture d’horoscope les auxquels personne d’autre qu’elle n’attribuait de sens, se perdait dans la lecture de quelques récits fantastiques ou futuristes et pourtant.
Pourtant, dans ce monde pourtant si réel, parfois trop, la fiction venait d’entrer en collision avec la réalité. Terminées les escapades sur la lune, l’incongru et l’impossible étaient tombés de leur nuages, atterrissant bien trop douloureusement sur Terre et ce qui aurait dû ressembler à un doux songe s’avérait finalement relever du cauchemar.

Elle ne sait pas trop ce qui l’a poussée, Jasmin, à quitter son appartement douillet ce soir là. Sans doute au vu des derniers événements aurait-elle dû rester chez elle, à l’abri. Sans doute aussi sa tante n’approuverait pas sa présence en ces lieux. La voilà qui déboule pourtant à l’hôtel de ville. La gosse ne s’est jamais intéressée à la politique et n’aurait jamais cru un jour mettre les pieds dans un évènement de la sorte. La voilà pourtant, crinière rousse indomptée qui la rend sans doute trop repérable, les mains dans les poches de son jean, elle se mordille la lèvre inférieure, scrute rêveusement le moindre détail sans rien distinguer vraiment. Elle ne s’en rendait pas compte avant maintenant mais elle veut savoir. Pour de vrai. Le voile semble s’être levé, soulevant avec lui tant de questions que personne ne saurait les éviter.

Spoiler:
 

_________________
“ j'ai couru en longeant la Seine, en espérant te retrouver, l'âme sereine. j'ai couru sans savoir comment, ni pourquoi on s'emballe, on ne s'est connus qu'un moment. ”



autres comptes : jade s. dumeny & adrien lestrange
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur
homecoming : 24/06/2017
Messages : 782
pretty face : Emily Browning
julius caesar : (c)BALACLAVA & (c)Astra (signa) & (c)Eden Memories/Kiri/Aslaug (icones)
the mighty bush : Technosymbiose avancée. Pouvoir découvert il y a quelques années tout au plus, en total raccord avec son travail et son amour pour les nouvelles technologies. Capacité de glisser son esprit dans n’importe quel objet électronique et de naviguer au travers des réseaux pour communiquer avec d’autres mais aussi trouver des informations, entendre des conversations. Tara se joue complètement de l’électronique, cherchant à en faire entièrement son domaine. Même si cela finira par devenir dangereux… Désormais, elle peut utiliser la technosymbiose à distance, avec un simple contact visuel, et aussi de ne plus avoir à s'infiltrer dans le réseau pour des manipulations "simples
Allegeance : Son allégeance va aux templiers, cela va de soi. Mais... Tout est nettement plus compliqué qu'il n'y paraît. Au final, sa seule alliée, la seule qui a pleinement sa confiance, c'est elle-même. Un sentiment qui s'est accentué lorsque sa soeur a définitivement péri... Sous la main d'un ange.
these streets : Ils sont là et elle le sait. Anges et démons se battant sur cette magnifique ville qu'était Paris. Ils sont là et elle s'en fout, souhaitant simplement qu'ils dégagent aussi rapidement qu'ils sont arrivés. Ils n'ont pas leur place ici, et ne l'auront jamais.
Et elle sait tout désormais. Elle a mené une cellule spécialisée pour découvrir les dieux, pour en savoir plus sur eux, mandatée par Arthur. Et même si elle doit mourir, elle trouvera ce qui s'est réellement passé, pour les renvoyer là où ils devraient être : en enfer.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Templiers

Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Lun 10 Sep - 19:09 ()
Avait-elle envie d’y aller ? Non, pas particulièrement. Avait-elle le choix ? Non, toujours pas. La situation avait dégénéré quelques semaines auparavant, et Tara n’avait pas eu le temps de supprimer toutes les vidéos, toutes les photos. Certaines n’existaient plus, mais la majorité se promenait encore sur la toile, à son grand désespoir. Alors, cet événement avec le Maire, elle ne pouvait pas le louper.

Le sac en bandoulière fut rempli de ces différents objets électroniques, de quoi provoquer une bonne extinction des feux si la situation dégénérait à nouveau. En fait, les humains avaient beau dire qu’ils voulaient savoir ce qui se tramait dans les rues de la ville, aucun ne survivrait à une telle révélation. La templière, elle savait de quoi elle parlait. Sûrement aurait-elle préféré rester une simple citoyenne, sans rien à voir avec le surnaturel rongeant la Capitale. Elle aurait encore ses parents près d’elle Tara, plutôt que les voir partir et s’éloigner, parce qu’elle avait tué sa sœur. Elle aurait encore sa jambe, ses mouvements, sa vie. Les doigts frottèrent les paupières fatiguées, alors que le corps se déplaça dans les couloirs, à la recherche de son compagnon d’infortune.

Et elle le trouva, sur le pied de guerre, non loin de l’entrée. « On va pouvoir y aller Arthur. » Le ton était quelque peu stressé, comme à chaque fois qu’elle loupait une occasion de bien faire son travail. L’échec avait une saveur amère en bouche….

La Mairie de Paris, ce n’était pas si loin du Louvres. Quelques minutes, quelques stations à faire. Elle ne parlait pas beaucoup la gamine, trop bouffée par les pensées et sentiments intérieurs. Puis y’avait l’ambiance bien trop pesante, trop bling-bling, pour celle qui venait d’un milieu plus que modeste. Elle ne s’y ferait jamais à tout ça…

Son regard s’attarda à peine sur la foule, sur ceux qui venaient chercher la destruction de leur âme. Dans cette masse de gens, elle avait pourtant une vue magnifique sur l’estrade. Peut-être était-ce à cause de la béquille sur laquelle elle s’appuyait, que les gens s’écartaient plus facilement. Enfin, elle n’y pensa pas, se tourna plutôt vers Arthur (@Arthur M. Leroy), murmura : « Tu crois que tout va bien se dérouler ? »

Spoiler:
 

_________________
She is full of

unshaped dreams
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t1489-garance-envoyee-sur-te
homecoming : 18/01/2017
Messages : 5171
pretty face : Dree Hemingway
julius caesar : Dandelion (icons, gif, ava) / Beylin (code sign) / Babine (gif) / Faust (icon) / Me (icons) / Adèle (aest)
legends never die : Reine des Enfers. Démon de la Discorde et de la Frustration, Commandant de la sphère de la Discorde, Reine des Garces, Intendante de l'Impatience, Instigatrice des réactions disproportionnées et des caprices inutiles, Destructrice de la sérénité. Progéniture du Chaos. Éternelle pétasse des Enfers.
the mighty bush : Discorde évidence de la semeuse de zizanie. Prestidigitation le talent de l'empêcheuse de tourner en rond Catalyseur la puissance de la maîtresse des conflits
weapon : Faux de la Mort, Dague du Paradis.
Allegeance : Nouvellement couronnée, Malphas entend rétablir l'ordre parmi les rangs démoniaques, avant que ses pulsions de Discorde ne la rattrapent. Dans ce nouveau Paris, terrassé par les révélations, le Jeu de l'Ombre est devenu une partie d'échec exaltante pour celle qui collecte les coups d'avance dans le seul espoir de voir le monde à genoux.
these streets : Tout.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Admin

Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Lun 10 Sep - 21:52 ()
Le soleil n'a pas envie d'assister au fiasco qui s'annonce à la Mairie ce soir, semble-t-il, tandis que le ciel se nuance de rose et d'orange en un voile crépusculaire. Le moteur de la Bentley ronronne paresseusement dans les rues parisiennes, se déplaçant sous la conduite méticuleuse d'un chauffeur silencieux. Sur la plage arrière, une silhouette blonde observe les quelques nuages d'un air songeur, la tête près de la fenêtre. « Il faut au moins lui laisser qu'il a du culot, ce con... Convoquer une conférence de presse au milieu de ce bordel, c'est se tirer une putain de balle dans le pied. », elle dit, tournant son minois avec nonchalance vers son voisin de gauche et ses airs de dandy d'un autre temps. Discorde sourit d'un air entendu, refermant ses doigts sur les revers de son blazer pour les replacer doucement, en contraste avec le vert d'eau de sa robe.

Un crissement de pneus se fait à peine entendre, lorsque le véhicule s'arrête et que la blonde dénoue lentement ses jambes trop longues pour les sortir de l'habitacle, ses escarpins claquant sur le trottoir aux pavés gris devant l'Hôtel de Ville. Elle attend, une seconde, que Melgalath la rejoigne pour mieux passer son bras sous le sien, ignorant les quelques journalistes avides de visages connus. Comme le sien. Ce visage à l'indéfectible sourire moqueur qui ignore tout à fait le reste du monde, trop concentré sur sa destination. Ils ont été invités, comme tous les autres, à venir entendre les pauvres explications d'une municipalité qui ne pourra plus reculer ni devant l'évidence ni face à la vérité. Et elle l'a faite courir dans ses rangs, cette invitation, conviant les siens à assister à cette apocalypse en devenir... « J'espère qu'ils ont au moins prévu du champagne... Imagine devoir assister à ça sobres... » son rire résonne dans le bordel ambiant tandis qu'elle le traîne vers la Mairie, son hall trop grandiose pour la petitesse de son dirigeant, le couloir trop long et enfin la salle de réception aux hauts plafonds. Pas un petit four. Pas un serveur. Pas une bulle. « Superbe. » L'ironie qui roule le long du palais et dégueule son mépris cinglant. Il y a foule déjà, une masse humaine et surnaturelle compacte, impatiente, organique. Ils sont là, nombreux et exigeant. Car plus personne ne supportera un mensonge, plus personne n'attendra un miracle de dernière minute... Et elle a les crocs, Discorde, prête à bouffer la tête pensante d'un Paris qui n'a plus de sens depuis longtemps, sa crasse à fleur de peau et prête à s'emparer du peuple pour l'aider à regagner sa liberté. Ou une illusion de liberté sur laquelle les démons sauront mieux régner. « Il y a intérêt que ça finisse en émeute, sinon je boude. » Caprice d'enfant millénaire. Ils s'approchent, se faufilent, s'arrêtent finalement face à la scène, monstrueusement décalés. Et monstrueux. Surtout monstrueux.

Spoiler:
 

_________________

Connasse
- La méchanceté d'un homme fait de lui un démon, la méchanceté d'une femme fait d'elle un enfer.

praise & pray:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
crash like lightning
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Mar 11 Sep - 0:36 ()

De plus en plus éloigné des priorités des siens, l'égoïste, il pensait pas s'approcher de la conférence du maire cartonné. Pour Xezbeth, l'ennui était promis entre un discours pénible qui ne le concerne pas et des réponses ou mensonges babillés qu'il n'a pas envie d'entendre. Vraiment rien qui puisse l'amuser ce soir. Puis y'a eu la diffusion de l'invitation de Madame la Reine. Difficile à ignorer. Difficile de freiner la réaction en chaîne. Un peu de curiosité craquée dans le crâne. Une possibilité, de faire péter le chaos, chatouillée dans le ventre. Le désir gonflé dans le palpitant pourri. Jugement chamboulé. Décision renversée.

Et s'il fait gaffe à son humaine de compagnie (@Grazyna O. Shadowsky), il a pas pu se résoudre à la laisser sans surveillance. Malgré les risques. Malgré le bataillon de démons prêt à tout briser. Au cas où quelqu'un profiterait de la foule qui grouille pour étaler le désordre ailleurs, sans lui pour la protéger. Il la veut sous la main, sa poupée fragile. Un caprice bavé et définitif, l'obligeant à prendre sa soirée, lui ordonnant de l'accompagner, glissant des « on se voit pas assez », des« pour me faire plaisir » assez mielleux pour qu'elle finisse par céder.

Gentleman raté, il passe pas la prendre chez elle. Il l'attend à l'écart de la foule, près de l'Hôtel de Ville. Et l'impatience grésille déjà dans la caboche. Elle est pas en retard pourtant, mais l'attente est frustrante et l'exaspération glaçante. La masse est déjà rentrée lorsqu'elle décide enfin à s'bouger le cul pour le rejoindre.« T'es en retard » Elle est parfaitement à l'heure. « T'aurais pu mieux te fringuer. » Elle est magnifique. Mais ça lui écorcherait la bouche de l'avouer. Y'a déjà eu trop de vérité claquée entre eux. Alors sans un bonsoir et sans un sourire, la paume glisse dans son dos pour l'inciter à avancer, ils finissent par débouler dans la salle de conférence. Il continue de la traîner jusqu'au fond de la salle, le plus loin possible des corps qui se pressent devant la scène.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
En ligne
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t6081-perfidie-melgalath http://www.gameofshadows.org/t6185-b-alastair-delpire-demons#159196
homecoming : 13/08/2018
Messages : 1900
pretty face : brendon urie.
julius caesar : jenesaispas (ava)
legends never die : Commandant des Cultes, roi des pécheurs, d'une religion bafouée et mensongère, chevalier des croyances perverties et sectaires, maître des satanistes et de l'occulte, capitaine du sacrilège et de la profanation, adulant les offrandes dégueulasses, détournant les fois pour mieux les rendre perfides. Double jeu délectable. Premier apôtre de Dis, d'une reine hostile, demeurant dans son ombre.
the mighty bush : Persuasion, sifflant les horreurs pour mieux plier aux volontés. Utile pour glaner, récolter, insuffler de quelconques croyances et idées perfides. Indispensable pour entretenir un culte quelconque, être adulé, rendre captif les quidams égarés, les tenir en haleine par des persuasions de bien être.
Souffle de connaissances, voix infime qui s'infiltre, murmure quelques vérités et souvenirs, transmission d'éléments intentionnellement succincts, souvent incomplets, font travailler les esprits.
Profanation, bouffer le sacre en un festin exquis, dégueulant des relents infernaux dans les lieux saints afin de mieux les éteindre, entravant les anges dans la géhenne pour élever les suppôts démoniaques et leurs pouvoirs.
weapon : Connaissance accrue des cultes et autres magouilles, les phalanges habiles pour tracer les sceaux de Salomon et Enochien, ainsi qu'un cercle d'Hermès hostile. Relique biblique, bâton de Moïse changeant l'eau en ondine purpurine, première plaie d'Egypte assoifant par son cruor.
Allegeance : Loyauté apposée envers Dis et ses entrailles dégueulasses, ne croyant désormais plus en un Lucifer déchu au profit d'une Reine perfide, marchant dans l'ombre de Malphas.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Démons

Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Mar 11 Sep - 11:44 ()
si j'étais président
topic commun
Tensions prédominantes. Le chaos gronde sur Paris, comme si la ville menaçait d'imploser, puant la révolution et les émeutes en venir par tous les pores. Incontestablement appétissant. Désordre exquis. Et il songe Melgalath, au baratin que l'autre pourrait persifler pour mieux retrouver de sa splendeur, aux magouilles politiques face à une foule bouillonnante, vrombissant depuis des jours. Bénéfique pour ses quelques petites affaires personnelles au Culte, à glaner les âmes égarées en quête de trop nombreuses réponses. L'oreille distraite enregistre les quelques syllabes de Malphas qui se perdent, les mirettes se portant sur sa couenne. « Vois le bon côté des choses, les lapidations publiques, c'est toujours distrayant. En principe. » Rictus qui se fend aux babines, ne visualisant guère autre chose qu'un condamné montant sur l’échafaud. Les paluches font écho aux gestes de la voisine pour replacer méticuleusement un col de chemise et quelques mèches ébènes devenues rebelles avant de s'extraire du véhicule, happant le bras de l'autre pour mieux s'engouffrer dans l'antre de tumultes presque trop prévisibles. « J'espère que t'as engagé quelqu'un pour vendre des tomates moisies en douce. » Histoire de colorer la fête, à défaut de pierres affutées qui feraient dégueuler le cruor.

Soupir. L'agacement ravalé tant bien que mal, à peine lisible au faciès. Prévisible. Événement trop sérieux. Bien que pour certains points de vue, le tout eut des airs de festivités désordonnées. Déception commune alors que la conférence promettait d'être terriblement longue, prenant place aux côté de la reine infernale face à l'estrade. Il ne fait guère attention au monde qui prolifère Melgalath, reconnaissant pourtant quelques faciès d'une œillade succincte, l'attention portée à Malphas et ses désirs dégueulant de sa carcasse de semer la discorde. « Ne bouge pas, j'ai pensé à tout. » Prévoyant. Une paume se glisse, prudente, dans une poche intérieure d'une veste de costard onyx, dévoilant une maigre flasque contenant un élixir ambré aux arômes chaleureux. « C'est déjà une assez vaste blague d'aller regarder un hurluberlu prêcher pour sa paroisse. » Bref ricanement dans un murmure à peine audible en direction de la blonde. Culte au beau milieu de fidèles en ébullition, paré à observer un sermon sans doute catastrophique à la teinte apocalyptique. Ironie amère. « Planque ça, j'ai pas envie de partager avec d'autres s'il y en a pour des heures. » Qu'il souffle en lui tendant l'objet avant de se réinstaller confortablement, paré à ne guère louper une miette du massacre imminent.

en bref:
 


_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t446-jeanne-death-is-at-your http://www.gameofshadows.org/t5612-jeanne-a-debussy-anges
homecoming : 01/11/2016
Messages : 2102
pretty face : luca hollestelle
julius caesar : (c) beylin
legends never die : archange de la mort elle gère le destin de ces âmes perdues, de ces humains présents sur terre, elle capture leur âme et organise leurs morts
the mighty bush : précognition elle voit des futurs, des dizaines de futurs pour chaque personne mais toujours la même chose, sa mort. des futurs pas encore figés, des futurs que les démons ou dieux pourraient mettre à mal ou même un ange se plantant, des futurs plus ou moins heureux, plus ou moins longs avant qu'elle n'arrive. mais au final, il y en aura toujours un élément qui se réalisera, celui où elle prendra la vie de la personne.
contrôle du sang contrôle du flux sanguin, elle apporte la mort douce en le ralentissant. débit trop insuffisant pour que le coeur ne puisse continuer à battre. elle est douce la mort alors qu'elle prend la vie et capture l'âme. mais elle peut aussi faire souffrir. sang coulant le long des visages alors qu'elle fait souffrir d'autres créatures. les humains, ce n'était pas elle qui les faisait souffrir avant leur mort, elle se contente de venir les achever à la toute fin.
weapon : une dague du paradis qu'elle porte toujours sur elle. unique arme pour combattre les démons. cela fait bien longtemps qu'elle a perdu sa faux au cours d'une bataille
Allegeance : on ne pourrait faire guère plus loyal qu'Azrael. elle a dévoué sa vie à Dieu et elle le fait toujours sous le commandement de Gabriel. elle fera tout pour le bien de son camp, ce camp qu'elle n'a jamais hésité à tromper quitte à perdre ceux qui lui étaient le plus cher au fil des ans. alors elle suit les ordres même si elle garde sa propre opinion sur les événements, mais pour l'instant, les méthodes de son leader lui conviennent.
these streets : elle sait tout désormais. elle n'a pas voulu y croire pendant bien trop longtemps aux dieux, mais elle a été forcée d'ouvrir les yeux sur leur naïveté à tous. pourtant, elle ignore encore tout du pacte entre les différents protagonistes, elle ne faisait pas partie de cette bataille.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Admin

Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Mer 12 Sep - 21:26 ()
Regard glissant sur la foule qui entre petit à petit. Visages fermés pour la plupart. Tu ne doutes pas, derrière une partie de ses visages doivent se cacher des surnaturels. Démons comme dieux venues pour des envies qui leurs sont propres. Depuis le fond de la salle tu les regardes qui s’installent. T’es discrète, presque invisible dans ton coin. Aujourd’hui, t’es là pour veiller au grain, pour vérifier que les choses ne vont pas trop tourner au vinaigre. Il y avait déjà eu trop de dégâts le jour de l’inauguration du temple. Est-ce que tu pourrais y faire quelque chose. Non, bien sûr que non. Pas toute seule. Mais tu ne doutais pas que d’autres anges allaient venir. Après tout, il était temps de mettre un visage sur celui qui régnait en maitre sur la ville jusqu’à présent. Il était temps de découvrir qui pouvait se cacher derrière le maire même si tu n’avais plus le moindre doute qu’à à sa nature de dieu grec. Certainement un haut gradé. Ou pas. Il pouvait également être un pantin sous leurs ordres. Peut-être que Zeus s’était lui aussi retrouvé dans le corps d’un gosse et devait donner des ordres et faire prendre le contrôle à d’autre car il n’avait pas la carrure pour le faire.

Tu la vois qui passe et qui s’installe un peu plus loin la nouvelle reine de Dis (@garance m. lesquen). Regard qui se fixe pendant quelques secondes sur elle avant d’aller errer ailleurs en quête d’alliés. Parce que tu ne lui feras pas confiance, jamais. Elle avait certes aidé à Paris-Plage mais cela ne voulait rien dire à tes yeux. Parce qu’ils étaient toujours en train de chercher les failles les démons. Et même si certains pouvaient être utiles, ceux à qui tu faisais réellement confiance, tu les comptais sur les doigts d’une main, et elle n’en faisait pas partie.

Pourtant, tu le sens que ça va mal tourner, tu le sens. Parce que les articles récents étaient clairs. Le peuple en avait marre. Tu peux voir la colère qui brule dans certains regards, l'impatience et l'envie de réponses. Et toi, toi tu veux t'en servir, comme beaucoup des tiens. Parce que dans cette guerre contre les dieux, le peuple était aujourd'hui votre meilleur atout pour en faire tomber le plus digne représentant.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur
homecoming : 20/11/2017
Messages : 441
pretty face : Odeya Rush
julius caesar : (c)ALA LE PLUS CHOU
legends never die : Ancienne premier séraphin de Dieu, voix de la Sagesse, elle est devenue Archange de l'infini suite à la chute d'Azazel.
the mighty bush : Vampire télépathique : Nom étrange, pour un pouvoir qui ne l’est pas moins. Capacité de pénétrer l’esprit, le corps d’un autre être, d’y emménager sa volonté, écrasant celle de l’autre. Accès aux souvenirs, pensées les plus secrètes, ressenti des émotions les plus profondes et totales. Elle peut par la même occasion modifier ce qu’elle perçoit, intégrer de nouvelles idées. Un contact physique facilite son utilisation, mais un simple contact visuel peut suffire sur les âmes les plus faibles. Se limitant à une seule personne à la fois, l’archange abuse de ce pouvoir. Quitte à ne plus discerner son passé de ceux qu’elle manipule…
Souffle de connaissance : capacité d’offrir des connaisses à une autre personne sur n’importe quel sujet. Celles-ci sont éternelles, et suivront donc la personne jusqu’à sa mort. Elle peut offrir aussi bien de vraies comme de fausses connaissances, voire modifier ce qui a déjà été appris.
Magnétisme :Capacité de manipuler les flux magnétiques, et notamment de faire bouger/voler les objets/liquides métalliques et aimantés (en utilisant son corps comme un aimant, répulsif ou attractif). Peut utiliser le champ magnétique de la Terre pour une seule attaque dévastatrice, au prix d’un coma ou d’une inutilisation de tout pouvoir les jours suivants.
weapon : [u]Pendule de Famine[/u] : Trouvé durant la soirée Halloween 2045 par Adèle Duval, le pendule semble appartenir au Cavalier Famine, qui avait à cœur de le récupérer. Toutefois, en tentant de s'en emparer le démon s'est brûlé la main. Le Pendule a été récupéré par Camille. Si son pouvoir est encore inconnu, il semble que le Pendule protège quiconque le porte contre les pouvoirs du cavalier de l'apocalypse. // Arc d'Auriel : Arc de lumière confectionné par Michael, il est désormais matérialisé sur le plan réel par la volonté de Vehuhiah, et n’est cédable que sur un ordre explicite de sa part. Cette arme à longue portée blesse ceux touchés par les flèches mais la souffrance dépend de chacun. Plus une personne est du côté obscur, plus la douleur sera grande. Inversement, plus l’être est bon, moins l’arme aura d'impact (peut n'en avoir aucun). L'arc gagne en puissance en présence d'autres anges, mais principalement aux côtés de Michael. Il puise directement dans la force vitale et la puissance de Vehuhiah.
Allegeance : Camille, sa loyauté va aux anges, envers et contre tout. Elle est une création de son Père, faite pour le servir. Jusqu’ici, jamais elle n’a renié sa nature et son allégeance, même après un retour sur Terre pas forcément voulu de sa part...
these streets : Oh, elle sait ce qui se dit, les connaissances angéliques et templières n’ont plus de secrets pour elle. Pour le reste… Pourquoi ils sont revenus, qui a brisé le pacte, tout est encore flou. En revanche, concernant le retour des Dieux… Il faut croire que son pouvoir lui permet d’avoir des doutes de plus en plus tangibles...
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Anges

Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Mer 12 Sep - 23:39 ()
« Oui Tata, je vais faire attention, promis ! » La voix portait bien plus qu’elle le devrait, mais Vehuhiah était déjà à l’autre bout de l’appartement par rapport  à sa tante. Chez les Leroy, être têtu était une affaire de famille, et l’archange tenait à s’en aller avant que Judith change d’avis. « Et je dois bien veiller sur Arthur ! » L’humour était presque trop présent pour le coup, mais il fallait bien détendre sa tante. Depuis l’événement du Panthéon et le fait que sa présence était parvenue jusqu’à ses oreilles, elle restait en permanence sur le dos de l’Infini. Enfin, il y avait eu d’autres éléments aussi, qui restaient toujours un peu flous chez l’archange. Certainement que la femme avait eu peur pour la vie de sa nièce, vu comment le frère avait tourné… Finalement, c’était dur parfois de devoir tout cacher. Elle se rappelait alors la discussion avec Noah, un échange aussi instructif qu’intriguant. Si ne rien dire était la meilleure des choses à faire, parfois, il était compliqué de trouver un mensonge sur tout. Notamment quand on se retrouvait assez régulièrement avec le corps parsemé de cicatrices. Mais ce n’était qu’un détail.

Il ne lui fallut pas beaucoup de temps pour se retrouver jusqu’au premier arrondissement. L’avantage de se téléporter me direz-vous. Elle était parmi les derniers, sans réellement en avoir quelque chose à faire. Ses yeux bleutés détaillèrent la foule, s’attardèrent sur les ennemis et les alliés. Encore et toujours, les démons étaient comptés dans les premiers. Vehuhiah était incapable de leur faire confiance, sachant que certains avaient tout fait pour faire s’effondrer le panthéon sur les humains et les surnaturels. Ils ne valaient guère mieux que les dieux, et l’Infini décida de les garder à l’œil eux aussi ce soir…

Elle trouva Azrael (@Jeanne A. Debussy) rapidement, toujours au poste, toujours présente. Finalement, les deux gamines allaient devenir des visages incontournables dans la lutte, toujours là pour arrêter la destruction. Pourraient-elles réellement y faire quelque chose ? Un soupir quitta ses lèvres, alors que la brune se glissa aux côtés de sa camarade : « Salut Jeanne. » Mains glissées dans les poches, pendule toujours présent sur elle. Le regard sombre accroché à celui de la Mort en disait loin sur ce que redoutait Vehuhiah pour la suite des événements…

Spoiler:
 

_________________
Car nos coeurs

sont hantés
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t3850-livie-l-anarchie-est-la-plus- http://www.gameofshadows.org/t5613-livie-d-delmas-dieux
homecoming : 27/07/2017
Messages : 323
pretty face : freya mavor
julius caesar : (c)
legends never die : déesse de l'anarchie, celle qui fait régner le chaos dans le monde, tomber les leaders et se battre le peuple pour la place. celle qui aime voir l'ordre s'effondrer que ce soit grâce à une bataille de crayons dans une salle face à un professeur incompétent ou des gouvernements chuter pour laisser place nette au chaos d'un peuple perdu mais libre
the mighty bush : pouvoir de discorde
controle des sentiments elle attise la haine et la colère chez ceux qui croisent son chemin
Allegeance : elle est seule dysnomie, contre tous. elle ne sait pas si elle compte réellement pour eux. ils sont ses frères et soeurs, mais ils ne la comprennent pas, elle et ses intentions. alors elle y sème également la discorde, parmi les troupes divines. parce qu'elle vit pour l'anarchie et tout ceux se mettant en travers de son chemin sont ces ennemis.
these streets : lorsqu'elle a appris le retour des autres dieux elle a compris qu'une fois de plus zeus s'était bien moqué d'eux, qu'il les mettait tous en danger en ayant capturé ces autres dieux qui ne les dérangeaient nullement. une fois de plus, ils allaient tous pâtir de sa quête de grandeur.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Admin

Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Ven 14 Sep - 0:09 ()
Chemise impeccable, air angélique qui cache l’envie de révolution. Les talons claquent doucement alors que tu traverses l’hôtel de ville. Ainsi, c’était ça qu’il ressentait chaque jour en se rendant à son travail. Y a le luxe partout, le doré qui attaque les rétines. Trop de luxe, trop de signe du pouvoir, lieu idéal pour le roi de l’Olympe. Il devait être dans son élément ici. Tu traverses les lieux alors que tu cherches des choses qui pourraient t’intéresser, alors que ce lieu, ce faste te dégoûte bien trop quand tu penses à ceux qui meurent de faim par ailleurs. Léger soupir qui traverse tes lèvres alors que tu entres dans la pièce. Tu observes les présents. Et ils sont nombreux. Déjà tu repères des auras surnaturelles sans savoir à quel camp ils peuvent appartenir. Mais tu doutais qu’ils devaient tous être là. Prêts à dégainer. Prêts à tout faire pour le destituer. Et y a ce sourire qui vient s’étirer sur tes lèvres. Tu serais pas seule à espérer le voir chuter ce soir.

Elle t’avait faite rire l’invitation. Parce que tu t’étais dit que c’était que la situation devait être bien grave de son côté pour qu’il daigne répondre aux interrogations du petit peuple des humains. A moins qu’il ne cherche à faire un coup de force, à reprendre le contrôle sur la situation. Mais tu allais tout faire pour que ça ne soit pas le cas, et tu doutais d’être la seule dans ce cas. Même au sein de votre camp il était décrié le dieu de la foudre. Comment pouvait-il espérait régner sur la ville alors qu’il n’était pas capable de faire la paix parmi les siens. Et jamais tu ne la lui apporterais cette paix. Tu espérais bien le voir couler, lui et tous les Olympiens. Faire place nette pour quelque chose à ton image. Le chaos d’abord puis l’anarchie une fois que tout se serait stabilisé.

Regard droit, tu traverses la salle de conférence pour aller t’installer sur l’avant. Sourire victorieux avant même le début de l’affaire. Tu voulais être aux premières loges lorsqu’il serait en difficulté. Tu voulais qu’il te voit jubiler alors que tu profiterais de chaque question, de chaque remarque, de chaque tentative de déstabilisation de la salle. Et il y en aurait. Parce qu’aujourd’hui, tu comptais bien laisser ouvertes les vannes de la colère si ton pouvoir te le permettait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur
homecoming : 12/07/2017
Messages : 154
pretty face : Kristina Bazan
julius caesar : Faust & Tumblr
the mighty bush : Lecture d'auras cosmiques : Depuis le grand retour, Grazyna ne voit plus qu'en noir et blanc, les médecins n'ont pas compris le pourquoi du comment. Mais elle voit l'aura des personnes qu'elle croise. Ainsi, elle voit quelques nuances de couleurs pastels, selon la nature de la personne, mais comme elle ne sait pas pour les anges, démons, dieux, elle ne comprend pas pourquoi tout le monde ne reflète pas la même couleur autour d'eux. Les personnes qu'elle aime ont une aura plus vive que les autres, comme si elle était faites pour passer sa vie avec eux.
these streets : Grazyna ne sait rien ou presque, elle a vécu les événements en tentant de survivre à cette folie.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Humains

Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Ven 14 Sep - 17:28 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

Si j'étais président
event 7.2



Vous n'aviez pas envie de vous rendre à la mairie. Vous aviez entendu que le Maire allait prononcer un discours, mais à quoi bon ? Il ne réglera pas vos problèmes à vous, personnellement alors vous aviez décidé en cette soirée de repos de ne rien faire du tout, de vous reposer tout simplement, car vous êtes fatiguée, tellement fatiguée, que peut être demain vous n'iriez pas au travail, prétextant une excuse plus que valable pour ne pas vous y rendre. Mais Sohan a frappé, et même si votre amour est compliqué, vous avez cédé, comme tout le temps devant lui, comme depuis des années, vous n'arrivez pas à lui dire définitivement non, alors que pourtant, ce n'est pas aussi simple. Mais que dire de plus ? C'est difficile à dire, il arrive à vous faire cet effet qui agit toujours alors que pourtant, il n'est pas toujours tendre. Mais ce soir, il a su trouver les mots justes pour que vous soyez à ses côtés dans cette soirée qui s'annonce d'un ennui mortel. Mais quitte à ce que cette soirée soit plus savoureuse, vous décidez de vous faire un chignon haut, laissant bien voir votre nuque, et cette cicatrice si significative de la Clavis Aurea, cette cicatrice que vous cachez en règle générale, mais pas ce soir, quitte à recevoir quelques crachas et des regards de travers, au moins, vous ne serez pas ici pour rien. Mais qui sait ? Peut être que cela vous aidera à plaider votre cause, à accuser le Maire de cette cicatrice dans votre nuque même si celle-ci est entièrement de votre faute. Peut être que vous réussirez à faire porter le chapeau à Archambault. Alors vous prenez les habits qui vous tombent sous la main, entre du décontracté et ce que vous pourriez porter au Moulin Rouge, quelques choses qui ne ressemble donc pas à ce qu'il faudrait mais au pire, ce n'est pas votre problème. Et vous sortez de chez vous, sans vous rendre compte que le trajet à pied est plus long que prévu enfin, il va vous en donner l'impression. Vous arrivez donc en retard par rapport à ce qu'aurait voulu Sohan. Il vous en fera la remarque, mais vous avez déjà la parade. L'heure sur votre téléphone montre que la conférence n'a pas encore commencé mais pas un bonsoir, pas un sourire, il vous crache déjà à la figure ce qu'il veut bien vous dire. Et il ajoute une couche en plus en disant que vous n'êtes pas bien habillée. Même si ce ne sont pas vos vêtements les plus raffinés que vous portez, ils sont bien mieux que la majorité des femmes présentes ce soir même si c'est un entre-deux évidemment.

" Merci de tant de sollicitude Sohan, mais je peux encore retourner chez moi si ça ne te plait pas, pour m'habiller comme si j'allais au boulot. "

Ce serait surtout une bonne raison pour ne pas revenir du tout ici, vous le savez, il le sait mais peut être qu'il se montrera plus doux. Ah non, il y a erreur sur la personne, cela n'est pas possible évidemment.

Spoiler:
 
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t5404-je-jure-solennellement-que-me
homecoming : 16/03/2018
Messages : 350
pretty face : Adele Exarchopouloulou
julius caesar : balaclava (avatar) ; solosands (signa)
the mighty bush : INTANGIBILITÉ ⇴ Capacité de se déplacer à travers des matières solides et de n'être pas entravé par des murs ou des coffres fort.
these streets : Rien, et c'est justement le problème. Des doutes, ça certainement il y en a. Chaque jour passe et les questions se tassent dans ma tête. Des rumeurs défilent, encore et encore, personne ne sait qu'est-ce qu'est vrai, qu'est-ce qu'est faux. Ce qui est certain, c'est qu'il se trame quelque chose.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revolutionnaires

Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Sam 15 Sep - 1:23 ()

“d'étranges choses sont arrivées ici” & Les rues de paris nous reflétaient. Sales, perdus, et oubliés. On essaie de se rabattre sur cet espoir qui disparait petit à petit. Le temps passe, encore et toujours. La vérité elle, semble se voiler la face. Si vous respirez encore vous avez bien de la chance, parce que nous suffoquons petit à petit, jusqu'à trouver cette faux qui nous attend. Fausse espérance, je continuais malgré tout à combattre. À me battre pour ce que je croyais, pour une espèce d'idéal impossible. On n'avait plus aucun avenir, tout était incertain, y compris nos pas. Après tout, y'a plus rien à faire, c'était comme si on avait déjà les genoux par terre. Je serrais le poing au creux de ma poitrine, je brûlais. Je restais debout, mais ça faisait mal. Dans ces moments là nous ne sommes pas seuls. Dans ces moments là on avance malgré tout, recevant autant de balles dans le torse, et avoir une migraine pas possible, la révolution retentit au creux de ce coeur à gauche qui ne battait plus vraiment depuis bien longtemps. Cette seule révolution qui me gardait en vie. Cette vie qui n'est plus banale, et pourtant la routine elle frappe à notre porte chaque jour, nous apportant aussi son lot de mauvaise nouvelle. Routine qui me prend aux tripes, on espère le matin, et le soir on s'effondre, pour recommencer le lendemain.

J'aimerais me vider un chargeur dans le pied.. Alors il y a toujours cette pression, cette ambiance pesante pendant que les loups dansent. Ah le Paris s'amusait bien, ce grand Paris aux festivités débordantes et surtout aux masques qui nous narguent. Nous de notre côté on grandissait, notre image s'étendait, et les gens ont commencé à nous admirer de plus en plus. Je restais plutôt impassible de mon côté. Les bras croisés, j'observais les horizons. Je me trouvais en compagnie de la chef. @ADÈLE DUVAL Elle a toujours été la pour nous, et plus personnellement toujours là pour moi. "Ça va bien être ennuyant, mais bon.." lui lançais-je, d'un air blasé comme à mon habitude. Je lui devais au moins ça, elle était comme un modèle. De toutes façons les chefs ont parlés, on devait tous venir à cette réception. Le genre de réception que je déteste. Mais quand on parlait de famille, je suivais sans broncher et devais faire mon boulot, point. En conséquence, je reconnaissais quelques têtes dans la salle où je me trouvais. Tout était bien doré à l'hôtel de ville, une jolie bulle dorée qui pour moi n'était qu'une cage. Pour l'instant l'attente se faisait sentir, et les parisiens faisaient leur entrée petit à petit. Mon pied droit tapotait le sol brillant. Chacun devait être assez curieux pour venir entendre le Maire et ce qu'il avait à dire, et mine de rien, ma curiosité a été piquée. Je ne faisais pas réellement attention autour de moi, mais je sentais que cette fête allait tourner au vinaigre, mais quoiqu'il arrive, nous étions au centre de l'action, pendant qu'eux restent au centre de l'attention. Pourtant cette vérité me chatouille.. Elle me pique, elle sait très bien que j'en veux davantage..

 
code by solosands

Spoiler:
 

_________________

y'aura pas d'destin
je me suis vidée un chargeur dans le pied, crasher la voiture. souiller l'amour qu'on m'a prêté, surtout me faire souffrir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4392-elizabeth-daniels-bang-bang?n
homecoming : 16/10/2017
Messages : 312
pretty face : Ali Larter
julius caesar : Mattou le caribou (av) Faust (icons) Don (aest - gif)
the mighty bush : La malédiction, celle qui a touché en plein cœur, qui n'a rien épargné. Le contrôle du sang et sa perte de contrôle. Le genre de choses dont on se passe volontiers.
Allegeance : Clébard loyal, fidèle, enragé. Souvent isolée, toujours en meute, Elizabeth reste à l'écart de ses pairs parce que tel est son rôle dans l'Ordre. Si elle a l'âme sombre, abîmée, si elle est usée, elle n'en demeure pas moins un chevalier investi et servant, prête à crever pour la cause s'il le faut.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Admin

Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Sam 15 Sep - 10:13 ()
« Miss Law, toujours là quoi qu'il arrive !
- Que voulez-vous, André, Londres raffole des histoires parisiennes... »

Sourire et damnation, du côté de l'entrée réservée à la presse. La carte blanc cassé au liserai républicain présentée pour la forme, avec ses six lettres rouges et capitales qui annoncent la couleur. C'est que le sang va couler ce soir, au moins au sens figuré, et qu'il serait dommage que quelques journalistes ne traînent pas dans les parages pour immortaliser ce moment et graver cet échec dans le marbre de l'histoire. J'aurais aimé avoir une identité versée dans la sculpture... Un métier percutant. Et je traverse ce couloir que je connais bien, qui débouche sur une salle que les talons de Leïla ont déjà foulé mais où le discours, ce soir, sera bien différent des précédents. Plus d'enthousiasme, de sourire éclatant et de « regardez tout ce qu'on sait faire », plus de présentation publicitaire d'une municipalité enorgueillie par la beauté de sa ville et l'immense grandeur des idées qu'elle pensait avoir. Ce soir, de la violence, des questions, de la curiosité révoltée et beaucoup de revendications. Il faudra venir solide, peut-être même armé. Il faudra être prêt à tout encaisser... Et l'histoire ne dit pas si Monsieur le Maire en a la capacité.

Il y a des mots, qui s'échangent à voix basse, un peu, à la faveur des oreilles profanes autour qui ne connaissent pas les habitudes journalistiques. Un mec du monde, qui prend des paris parce qu'il est trop sobre pour trouver l'endroit amusant, une rouquine du Parisien qui le prend à partie parce qu'elle a pensé à prendre de la coke avant de venir. Quelques gratte-papiers de la presse écrite, des rires enjoués de reporters radio. Il y a des caméras, aussi. Beaucoup. Un rat de Believe que je surveille du coin de l’œil, sans doute plus infernal qu'il n'y paraît.

Et puis.
Et puis plus loin, une crinière rousse.
Flamboyante.
« J'hallucine... »
Putain.

Parce qu'il faut évidemment que Mademoiselle fasse la morte pendant des semaines mais qu'elle se pointe à l'événement de l'année dont tout templier un tant soit peu expérimenté sait déjà qu'il va dégénérer. Et je suis là, dans mon pantalon de tailleur noir et ma chemise blanche, avec mon chignon à la con et l'identité visuelle de Leïla, dans une vie qui n'est pas moi, avec ma débile de nièce à quelques pas. « Je reviens, Richard. Garde ma place. » je lance, sans m'attarder, bousculant quelques silhouettes sans m'excuser pour la rejoindre et poser cinq doigts sur son épaule, sans violence ni délicatesse. « What are you doing here ? » murmure, presque tendre. « Ce n'est pas une bonne idée. Tu devrais rentrer... »

Spoiler:
 

_________________
Vulnerant omnes, ultima necat.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t5066-alexandre-the-hurricane-you-s
homecoming : 16/07/2017
Messages : 182
pretty face : Michael Fassbender
julius caesar : (c) Thinky / (c) Beylin
legends never die : Roi-Trident, Dieu des mers et des Océans, l'Ebranleur du Sol. Faiseurs de typhons, d'ouragans et de tsunami.
the mighty bush : Aquakinésie, pour commander aux flots capricieux. Faire des vagues. Métamorphose, en animal changeant, sale bestiole séculaire qui hante les terres sous différents visages. Biokinésie aqueuse pour détruire ou réparer, des gouttes d'eau au bout des doigts.
Allegeance : Les dieux, grecs. Le premier Panthéon. Le seul qu'il entend sauver de l'Apocalypse.
these streets : Tout. Sans concession ni détour.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Admin

Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Sam 15 Sep - 10:35 ()

« Abstiens-toi de tout commentaire, veux-tu. » soupire-t-il en passant la sécurité, tirant machinalement sur les manches de son blazer. Lui-même ignore, dans le fond, pourquoi il se trouve là. Pourquoi il s'acharne, envers et contre tout. Pourquoi il refuse de comprendre qu'il l'a sans doute perdu complètement le jour où leurs pieds ont foulé les pavés parisiens. « Il reste mon frère. Envers et contre tout. » Et il a envie de le voir, c'est aussi bête que cela. Besoin, même. Besoin de le voir, de planter son regard dans le sien, de parvenir à l'atteindre dans les hauteurs mégalomaniaques qui sont les siennes, pour le ramener parmi eux, l'obliger à changer de trajectoire. Avant qu'il ne soit trop tard.

Il est déjà trop tard, lui répondrait la brune à ses côtés. Artémis affiche une mine boudeuse, presque enfantine, quoi qu'il devine l'éclat assassin qu'elle planque derrière ses iris. Elle est là pour la chute, la sauvage, et il ne sait pas s'il aura la force de l'empêcher cette fois... Peut-être qu'il le faut. Peut-être qu'il est temps... Que Zeus perde son trône et retourne parmi les siens pour ne pas se faire dévorer par le commun des mortels. Elle le répète, souvent, qu'il n'a plus aucun sens et qu'il faut le neutraliser avant qu'il ne soit trop tard... Et cela fait quelques temps à présent qu'il ne répond plus aux allégations de sa nièce, ne sachant plus s'il doit la contredire ou abonder dans son sens. Il reste son frère, pourtant. Envers et contre tout. Tout le temps. « Si Madame veut bien se donner la peine... » rauque-t-il dans un sourire lupin, lui offrant son bras pour chasser les idées qui reviennent en boucle et qu'il rumine incessamment. Il est là, ce soir, non loin de cette scène encore vide de toute présence divine. Il est là et il verra, avisera, décidera. Pour son frère ou pour les siens. Il décidera. Et sa main vient se poser délicatement sur les doigts féminins qui ceignent son biceps, dans un rictus emprunt d'une langueur ancestrale. Les deux silhouettes olympiennes se fondent à la foule humain, s'installant tranquillement. « Soit. Cesse donc de marmonner. Fais tes commentaires, je t'écoute... », il admet finalement, posant dans ses yeux deux prunelles océanes et inquisitrices.

Spoiler:
 

_________________
The Sea King
or the Broken one
Crawl on my belly til the sun goes down I'll never wear your broken crown I took the rope and I fucked it all the way In this twilight, how dare you speak of grace

Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur
homecoming : 25/07/2017
Messages : 379
pretty face : Alexandra Daddario
julius caesar : (c)MATT LA CHOUPINETTE & (c)Beylin
legends never die : Enyo, déesse de la guerre destructive, des batailles. Là où Arès représente la guerre dans son côté glorieux, combattant, héroïque, elle, elle est la personnification de l'horreur de celle-ci. Elle fut surnommée "la destructrice de villes" dans plusieurs écrits. Déesse guerrière, elle est l'inhumanité qui se cache dans chaque bataille menée par les Hommes.
the mighty bush : Désintégration : Capacité de réduire en poussière n'importe quelle chose ou être au toucher, en fonction de la puissance qui lui fait face.
Résonance de violence : Ah, la petite Arla, elle aime ce pouvoir... Attiser la violence, de pousser les êtres l'entourant à la révolte... Lorsqu'elle est là, les batailles se font plus enragées, les morts s'entassent, et le monde perd la raison.
Allegeance : Arla, elle est supposée suivre les ordres donnés par les Olympiens. C'est l'illusion qu'elle donne en tout cas. Cependant, elle préfère se frayer son propre chemin. Elle se mêle aux révolutionnaires, se fait passer pour une humaine lambda. Elle cède le doute dans l'esprit des humains, des anges et des démons. Elle se joue de tout le monde, même son propre camp, au risque que cela lui retombe.
these streets : La déesse est au courant de tout, que ce soit par rapport à l'arrivée des dieux, anges et démons ou des différentes prophéties. Néanmoins, elle se contente de faire profil bas et d'observer les évolutions du monde, en attendant le bon moment pour faire tomber le masque...
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Dieux

Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Sam 15 Sep - 13:16 ()
La nouvelle a bouleversé la monotonie présente depuis quelque temps au Nouveau Monde. Les démons se précipitent dans cette brèche ouverte par le Maire, murmurent leurs prochains coups bas pour en savoir plus sur cet être qu’ils estiment pour certains surnaturel, pour d’autres un humain un peu trop zélé et doué. Toi, dans ton coin, tu te contentes de sourire doucement à leurs paroles, sans jamais donner ton avis. Après tout, on te demande simplement d’écrire des articles allant dans le sens de la direction, pas d’avoir des opinions. Et tu te tiens à ton rôle en ces lieux, pour l’une des rares fois de ta vie. Normalement, tu es plutôt connue pour mettre des bâtons dans les roues des autres, ou te heurter aux envies et demandes de tes compagnons quand elles ne vont pas dans ton sens. Oui, tu peux être considérée comme une emmerdeuse de première. Et une emmerdeuse particulièrement violente puisque ton pouvoir consiste à réduire ce que tu touches en cendres… Y compris les tissus organiques. Ou les objets de valeur. Heureusement que ta puissance aléatoire ne t’a pas permis de faire disparaître la péniche de Poséidon, tu serais certainement morte aujourd’hui sinon…

Enfin, tout ça pour dire que t’as fait partie des gens désignés pour aller filmer cette fameuse conférence. De quoi manipuler une nouvelle fois les images, et les propos. La magie du montage me direz-vous. Et c’est exactement pour ça que tu es là aujourd’hui. Visage de porcelaine que personne ne pourrait croire dangereuse, t’as les doigts autour de ton calepin et de ton stylo, le téléphone prêt à enregistrer, et une assise si proche de l’estrade… Que feras-tu contre Zeus ? T’es toujours pas trop décidée. On ne peut pas dire que tu l’apprécies, bien au contraire. Après tout, il est l’autorité suprême que tu as en grippe. Mais… Il reste ta famille, comme Poséidon l’a si bien souligné, avec tous les grecs. Seras-tu capable de presser la détente, si t’avais le canon d’une arme posée contre son front ?

La foule arrive, se presse. Tu perçois un visage familier (@Alexandre P. Rey), pâlis un peu, mais ce n’est pas le moment de s’y attarder. De toute manière, ce soir, ce sera la foire aux surnaturels, il faut t’y faire…


Spoiler:
 

_________________
Divide &
CONQUER
BECAUSE THAT'S WHAT WE DO. WE NEVER STOP FIGHTING

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
crash like lightning
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Sam 15 Sep - 15:53 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

Si j'étais président
Bousculade interdite


« Mais pousse-les, non ? La foule... Ils vont prendre toutes les places libres, je te jure que je vais te tuer si on doit rester debout toute la soirée parce que t'ose pas les pousser ! »

Alors il lève une main qu'il tend à poser sur l'épaule de l'un de ses congénères : il est si convaincu de parvenir à le dégager rapidement qu'il a même pris, de son autre main, celle de sa compagne et qu'il a posé un pied en biais pour pouvoir écarter celui qui le précède et se placer, lui et sa femme, devant l'individu en un rien de temps. Mais à nouveau, il n'y parvient pas. Alors il ne comprend pas, ses yeux se couvrent d'un furieux rictus et il commence à s'emporter cette fois encore, mais une nouvelle fois celle qui s'énerve le plus fort c'est sa femme alors il se tait bien vite et il masque son énervement pas un feint sentiment de passivité et il lâche, embêté :

« Il vaut mieux attendre, le maire a dû prendre des dispositions pour éviter tout débordement faudrait pas qu'on se retrouve dehors parce qu'on était pressé... »

Mais il n'en démord pas et ne comprends pas pourquoi il n'a pas pu poser sa main sur l'épaule de celui à un pas devant lui : ses sourcils se froncent et il se demande si ce ne serait pas musculaire. Il s'en inquiète tant qu'il commence à lever son bras pour voir si ce dernier n'a rien : un geste qu'il cesse prestement quand il voit le regard consterné de sa femme. Et pendant ce temps, Iris, derrière lui, sourit : parce qu'en sa compagnie, la foule excédée ne s'emporte en aucun geste peu courtois et cela lui plaît. Peu à peu la foule franchit le seuil de l'hôtel de ville et ainsi Iris, présente en bout de file.
- a game of shadows, shall we play ?  -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t6233-et-toi-as-tu-foi-en-l-humanit
homecoming : 09/09/2018
Messages : 102
pretty face : Rosie Tupper.
julius caesar : Ava : (c) DΛNDELION Signature : (c) Astra
legends never die : Démon inférieur de la foi. Il est à l'origine de ces espérances infondées, des croyances irréalisables, de l'obstination des sujets et des esprits tourmentés. Cette idée que la foi illumine la vie. Il dédie ses services à la sphère du culte.
the mighty bush : Dégradation psychologique : Morzalagh vous attaque mentalement et vous impose ses idées noires. La remise en question et l'hésitation s'empareront de vous et vous plongeront même dans la dépression. Au plus bas elle vous murmurera sa foi divine. C’est sa marque, affaiblir pour mieux assagir.
Allegeance : Morzalagh avait autrefois juré allégeance à Lucifer mais suite à la chute de ce dernier, il se contente de suivre son commandant. La situation instable ne l'irrite ni ne le perturbe pour autant.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Démons

Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Sam 15 Sep - 17:11 ()
Si j’étais président
event
Démarche détendue, passagère. Âme curieuse, étonnée, interpellée. La foule avait déjà grossi et ne cessait de grandir devant ses yeux pâles. En retraite, l’étouffement se ressentait dans ses veines humaines. L’air manquait, l’oxygène ne suffisait plus. Claustrophobie, agoraphobie, allez savoir. Calme interne, maitrise personnelle. La perte de contrôle, pas aujourd’hui. La belle entraperçut Melgalath (@B. Alastair Delpire) aux côtés de Malphas (@Garance M. Lesquen) de loin ainsi que quelques confrères mais ne se manifesta point. L'avaient-ils remarqué, peu importe.

Foi ne savait pas réellement ce qu’elle faisait là, penaud, à attendre le discours d’un menteur incapable. Sortie de l’accusé, lynchage en place publique, arguments démesurés. Mais elle ne prononça pas le moindre mot Morzalagh. Accoudée contre un mur, elle savourait. Cette détresse, ce savoir manquant, ces questions sans réponses, cette espérance aveugle qui ne demandait qu’un rayon de connaissances. Elle en raffolait la créature. Ces esprits aux aguets étaient prêts à avaler n’importe quoi et si cela n’avait tenu qu’à elle, toute la foule serait déjà en plein questionnement sur leur propre existence sur Terre.

Silencieuse, patiente tel un lion rôdant autour de sa proie. Elle attendait.

Spoiler:
 

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

astra; bb — Believe in me, have faith in me, do what you do best : prayin and hopin.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t5124-de-mes-sombres-archives
homecoming : 17/01/2018
Messages : 107
pretty face : úrsula corberó
julius caesar : (avatar) amor fati (gif) vocivius (sign) old money
legends never die : Déesse de la chasse et de l'accouchement. Artémis la bruyante. Artémis la chasseresse. Portant son arc d'or et son carquois garni de flèches d'argent. Entourée des cynosurides et biches aux cornes d'or, la guerrière a le regard farouche.
the mighty bush : Invisibilité doucement elle disparaît, comme un enfant qui efface son dessin d'un simple coup de gomme. Alors elle arpente le monde et observe en silence. ☆ Détection Son instinct la prévient des dangers et des obstacles avant qu'ils ne se présentent et n'entravent son chemin. Ce n'est pas pour autant qu'elle les évite.
weapon : arc et carquois d'or ☆ les flèches de la déesse blessent les êtres surnaturels sans pour autant les tuer.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Dieux

Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Sam 15 Sep - 18:41 ()
Event 7.2 ; Si j'étais président


Le calme avant la tempête. L'excitation coule dans ses veines, électrifie ce cœur qui bat fort dans sa poitrine attendant l'heure de s'emballer. Le corps, lui, est tendu, prêt à succomber à une fièvre sauvage. La violence de ses émotions est à l'image de l'attente qui fut longue. Éprouvante. Les lèvres frémissent, se tordent en un sourire moqueur mais elle ne dit rien. Ayant épuisé toute patience envers son père cela faisait bien longtemps qu'elle se montrait indifférente aux discours de Poséidon (@Alexandre P. Rey) concernant Zeus. Le duo parcoure un large couloir au sol en damier beige où de petits groupes entretiennent des conversations animées. Des figures connues se mêlent aux anonymes répondant eux aussi à l'invitation du Maire. Ce soir, Artémis a troqué son fidèle blouson en cuir pour une combinaison noire et des derbies vernis. Son costume de flic désabusé relégué au placard pour se fondre dans la masse. Quand enfin ils atteignent les portes de la salle de conférence, Poséidon lui propose son bras et c'est d'un sourire franc et rare que sa nièce lui réponds. Il s'évapore aussitôt, cédant sa place au sérieux des instincts de préservation. La déesse marmonne alors de frustration en découvrant la configuration des lieux et la foule. « Allons, tu sais déjà ce que je pense. » La déesse observe avec attention les visages autour d'elle, décrypte les gestes et les attitudes. Nervosité, curiosité et animosité prédominent en cet instant. « Tu connais le goût de ton frère pour le spectacle. Ce soir va être une fête et ce qui va se dérouler ne dépend plus de toi que tu le veuilles ou non. » Elle est persuadée que cette soirée marquera un tournant. Bien trop d'événements orchestrés par le surnaturel avaient eu lieu. Zeus avait clairement perdu le contrôle, une triste conséquence d'un esprit orgueilleux et d'un jeu solitaire. Artémis soupire avant de se perdre dans l'océan de ses yeux. « L'heure est venue pour moi de saisir l'occasion de jouer carte sur table avec mon père. Je ne peux rester silencieuse plus longtemps, ce n'est pas dans ma nature. Et l'inaction me ronge. S'il continue ainsi, il va signer notre perte à tous. » Artémis avait pris sa décision il y a plusieurs mois en arrière, quand elle était revenue de son petit séjour chez les Démons. Elle grimace à se souvenir, toujours honteuse de son égarement et de sa faiblesse. Ce soir les Dieux seront nombreux, et si l'union ne fait pas vraiment partie de leurs gênes, il était nécessaire qu'ils se positionnent. Ainsi dispersés, ils soutenaient un Zeus qui perdait pied et constituaient des proies faciles pour des forces à l'organisation quasi militaire. « Je sais que cela ne te fait pas plaisir, mais père doit comprendre qu'il ne règne plus sur l'Olympe, le monde des Hommes pour terrain de jeu. Soit il revient vers nous et sort de son silence, soit il se retire. » Il suffisait d'observer ceux qui l'entouraient pour comprendre qu'elle avait raison et qu'ils n'étaient tous que des pions sur un échiquier. La déesse avait infiltré tous les milieux, parfois partiellement, mais assez pour reconnaître Démons (@Garance M. Lesquen), Anges (@Jeanne A. Debussy), Templiers (@Elizabeth Daniels @Arthur M. Leroy) et Dieux (@Eliane Lavalle @Arla E. Mars @Iris Simon ). Poséidon aussi les connaissait, n'était-elle pas ses yeux et ses oreilles depuis son arrivée ici ? Une ombre parmi les ombres. « Tu sais je pense que nous sommes très exactement là où il veut que nous soyons. Je déteste ça ! »

Spoiler:
 

_________________


--- Mama just killed a man
put a gun against his head Pulled my trigger, now he's dead Mama, life had just begun But now I've gone and thrown it all away


Dernière édition par Elena Jordan le Dim 16 Sep - 11:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t5635-desillusion-des-illusions-his
homecoming : 16/05/2018
Messages : 141
pretty face : Kiko Mizuhara
julius caesar : kane (av)
legends never die : Protectrice de la nuit, Ange Supérieur de la Nature, tu manipules la Lune entre tes doigts.
the mighty bush : Energie Stellaire - L’utilisateur peut contrôler les effets positifs et/ou négatifs de la Lune. L’énergie lunaire peut être une arme pour endommager, détruire, et consommer tout ce qui passe à travers, représentant le côté destructeur du pouvoir. En soit, il s'agit uniquement de contrôler les puissances négatives de la Lune en générant des brûlures lunaires. Dans le cas où l’énergie lunaire est utilisée pour sa nature bienfaitrice, il peut augmenter les effets de guérison naturelle sur un individu.

Insomnie Lunaire - Ce pouvoir permet à son utilisateur d'agir sur la qualité du sommeil. L'énergie lunaire est canalisé afin d'agir sur l’insomnie en empêchant la personne visée de pouvoir se reposer. Sujette à une fatigue constante, si cette dernière parvient à s'endormir durant un laps de temps, son sommeil n'en sera que plus agité.
weapon : Pas particulièrement, tu n'estime pas ta vie en danger pour le moment.
Allegeance : Odell, tu es loin de suivre aveuglément la cause angélique, tu sais être un acolyte fidèle mais jamais au point de bafouer ton libre arbitre. Globalement ton cœur reste aux anges, à ta sphère, mais tu te poses énormément de questions en raison des divergences d’opinion, sur la disparition d'Haiaiel ou encore sur l’absence de Dieu.
these streets : Le ciel s’est crevé, et les anges en sont tombés. Une disparition inexplicable par les concernés, et pourtant bien que tu saches, tu ne cesse de te questionner. Comment cela peut-il être aussi nébuleux de comprendre cette année de césure, cette année de deuil national pour les familles des disparus ? Les ombres démoniaques dansent sous les hécatombes de Paris, tu poursuis ton chemin avec des interrogations plein l’esprit.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Anges

Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Sam 15 Sep - 20:27 ()
Des routes barrées, les métros surveillés, la foule fouillée au corps à corps. Une organisation titanesque pour une rencontre avec un seul homme. Et quel homme : le Maire de Paris. Stoïque face aux palpations auxquelles tu dois te soumettre, c’est avec une indifférence notable que tu rentres dans la zone publique d’où tu pourras assister au discours de ce personnage public. Les mains dans les poches, ton sac main bien calé contre toi, tu déambules lentement entre les convives. Tu joues des épaules pour éviter d’être percutée, tandis que tu recherches d’un œil distrait tes semblables. S’il y’a bien une chose que tu as appris à tes dépens, c’est qu’un visage à première vue innocent peut cacher un puit de secrets. Autrement dit, que parmi cette fourmilière humaine se cache sûrement de nombreux surnaturels comme toi. Sous ton carré noir de chevelure, ton regard chocolaté repère deux visages connus que tu ne tardes pas à rejoindre. « Le fond de la place, excellent choix ! » Tes mains se posent sur les épaules respectives de @Jeanne A. Debussy la Mort et @Camille V. Rousseau l’Infini. Toujours dans la discrétion, tu prends place à leurs côtés après avoir signalé ta présence en renfort au cas où si la situation dégénère. Parce que oui, tu as un mauvais pressentiment. Comme toujours lorsqu’il y’a une foule de personne dans l’histoire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4496-maybe-i-m-foolish-maybe-i-m-b http://www.gameofshadows.org/t5665-adele-duval-revolutionnaire#148247
homecoming : 28/10/2017
Messages : 426
pretty face : gal gadot
julius caesar : dandelion (avatar) - cassini (gif) - old money (sign)
the mighty bush : persuasion ☆ Capacité de moduler sa voix afin de produire un ordre qui sera automatiquement suivi.
these streets : Après les pleures et la colère vient la révolte et les cris. Malgré les coups et le sang versé, Paris reste dans le noir. Mais plus pour longtemps. C'est une promesse. Une certitude.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revolutionnaires

Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Lun 17 Sep - 12:44 ()
Event 7.2 ; Si j'étais président


Adèle a l’habitude de courir après la vérité. Mais jamais une traque ne fut aussi longue et frustrante. Elle a des fourmis au bout des doigts, la nuque et les épaules qui vibrent sous la tension. La jeune femme n’ose y croire, le moment est-il enfin venu ? Une expression neutre peinte sur le visage, elle tente d’ignorer son cœur qui tambourine dans sa poitrine. D’un naturel prudent et réservé, Adèle a bien du mal à contenir son impatience et soupçonne une chute désagréable si la promesse n’est pas au rendez-vous. @Apolline C. Haudesant a la mine boudeuse, mal à l'aise dans ce genre de rassemblement. Si l'ordre n'avait pas été direct, elle ne serait pas venue la gamine. Mais l’événement est important, assez pour qu'Adèle tire sa petite protégée dans son sillage. « Je pense au contraire que se sera très intéressant. Avec les images que l'on a filmé, je vois mal le maire nier les événements. » qu'elle murmure du bout des lèvres. « Les explications seront peut être fumeuses, mais ce soir, nous sommes tous présents ! » La promesse est lancée. Implacable. Et autour d'elle, les visages de la révolution confirme ses paroles.

Spoiler:
 

_________________


--- revolution
maybe I'm foolish, maybe i'm blind but I'm only human after all. Don't put your blame on me
Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t5630-find-what-you-love-and-let-it http://www.gameofshadows.org/t5690-gautier-m-wagner-dieux
homecoming : 16/05/2018
Messages : 600
pretty face : bill skarsgard.
julius caesar : HOODWINK (avatar)
legends never die : dieu de la guerre oublié, protecteur des armes, faisant parti des plus anciennes divinités égyptiennes, mais qui compte bien reconquérir sa place plus que méritée dans le coeur des hommes.

the mighty bush : résonance de violence capacité de provoquer des combats entre plusieurs personnes, voire de les forcer à s'entretuer par la simple force de sa pensée.

désintégration Capacité de réduire en poussière une autre personne ou des objets.

Allegeance : sa propre personne. montou aura toujours tendance à faire passer son intérêt en premier.. même s'il peut facilement s'allier à d'autres pour atteindre ses objectifs.

these streets : il sait tout de ce qui fait trembler paris, et il compte surtout être l'un de ceux qui feront le plus trembler paris dans cette guerre secrète qui semble doucement se révéler au grand jour.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Dieux

Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Lun 17 Sep - 14:04 ()
SI J'ETAIS PRESIDENT
event, version 7.2

« il est l'heure de répondre de ses actes, monsieur le maire. »
Il entre dans la pièce déjà bondée. L'ambiance est électrique, les parisiens se serrent dans une salle qui va vite devenir trop petite malgré la grandeur de celle-ci. C'en est presque oppressant et Guerre n'apprécie pas réellement le manque de latitude pour bouger. Si jamais, comme lors de la soirée du panthéon grec, tout part en vrille, il n'aura pas l'espace nécessaire pour bouger et se battre. Se battre. Il ne peut s'empêcher de penser que toute situation peut se transformer en ce qu'il aime tant : le combat. Brutal. Vivifiant. Sanguinaire. Et puis, surtout, purgatoire.

Il se pose dans un coin, dos au mur et observe. Il reconnait certains visages, en découvre d'autres. Il tombe sur celui d'Enyo (@arla e. mars) et il a cette vague impression qu'il la croise partout depuis leur rencontre. Comme si le destin les amenaient à se croiser, re-croiser, à se confronter encore et encore. Mais il ne se manifeste pas, reste dans son coin. Il n'a qu'un but, ce soir, Montou : observer. Recueillir des données. Il laisse, pour une fois, son côté stratège prendre le dessus. Il faut récolter des informations pour pouvoir tirer son épingle du jeu et, pour le moment, c'est son seul et unique but.

Pour cela, il doit réfréner ses envies de sang et ce n'est pas dans sa nature, mais il sait qu'à force de s'agiter dans tous les sens à se battre avant de réfléchir, il finira par perdre la partie.. Et ce qu'il hait plus que de ne pas participer à un bon combat : c'est perdre.
(c) DΛNDELION

Spoiler:
 

_________________

Everytime I Close my eyes
IT'S LIKE A DARK PARADISE
car à tous les quarts d'heure, j'vérifie mon contenu. s'il n'a pas par malheur et un peu par folie, perdu toute sa magie, perdu tout son meilleur, perdu tout ce que je suis.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
crash like lightning
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t372-holding-hands-while-the http://www.gameofshadows.org/t5639-arthur-leroy-templiers
homecoming : 30/10/2016
Messages : 1541
pretty face : Jake Gyllenhaal
julius caesar : schizophrenic
Allegeance : Puisqu'il est ni plus ni moins le chef de clan des templiers, il se doit d'être un exemple de loyauté. C'était pourtant mal parti, lui l'électron libre, l'âme rebelle dans une famille qui ne vivait que pour le devoir envers autrui. Aujourd'hui, tous les regards et toutes les craintes sont rivés vers lui et il se doit alors de représenter l'union au sein de l'Ordre. Néanmoins, il met un point d'honneur à ne pas être l'homme derrière le bureau, celui qui tire les ficelles depuis son nuage paisible. Il met la main à la pâte et entend donner à son camp une efficacité jamais atteinte autrefois .
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Templiers

Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Lun 17 Sep - 14:34 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

Si j'étais président
event 7.2


Monsieur le Maire essayait-il de faire amende honorable ? Ou avait-il simplement compris que l’étau se resserrait ? Il fallait dire que depuis que la boîte de Pandore divine avait été ouverte, le traître était plus acculé que jamais. Ses grands complots révélés au grand jour, il n’avait plus d’autre choix que de se montrer pour espérer restaurer un semblant de paix sur la capitale qui ne lui appartenait plus. Chacun était en train de reprendre ses droits et l’Ordre comptait bien profiter de cette occasion pour rendre la ville à ses véritables possesseurs : les humains. Comme d’habitude, Arthur était présent en tant que fils de. Il avait demandé à @Tara C. Bellamy de l’accompagner, parce qu’il avait besoin d’elle et parce qu’il appréciait sa compagnie. Il faisait tout pour la mettre en valeur et lui faire retrouver son amour du travail. Alors qu’ils étaient arrivés, ils tentaient de se frayer un chemin dans la foule, à la recherche d’une bonne vue d’ensemble. « Est-ce que ça s’est déjà bien passé ? » murmura-t-il, légèrement agacé. Elle savait combien la proximité avec Archembault lui donnait des envies de meurtre. Et pourtant, le voilà dans l’ombre, à vérifier que les siens étaient présents (@"Elizabeth  Daniels"). Il y avait quelques anges connus (@Jeanne A. Debussy, @Camille V. Rousseau), des démons à ne pas en douter, des humains et des révolutionnaires qui n’avaient à faire ici et enfin des gens qu’il savait désormais avec regret être des dieux (@Elena Jordan). Arthur prit soin d’envoyer un sms d’avertissement à tous les templiers à 1 kilomètre à la ronde. Un bon melting-pot qui ne présageait rien de bon, une bombe à retardement qui n’attendait qu’une étincelle pour exploser de nouveau. Mais Archembault était là pour apaiser les tensions, non ? Vaste plaisanterie. « Méfie-toi de tout et sois prête à agir. » Tic tac, tic tac.

Spoiler:
 

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

SPLEEN
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
crash like lightning
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT ()
Revenir en haut Aller en bas
 
EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Lettre ouverte au President en rapport avec l'UCREF
» Aide speciale aux enfants du president Rene Preval!
» SHOULD PRESIDENT OBAMA SIGN THE ORDER WHEN IT COMES TO WIKILEAKS?
» Le president Preval repond au ministre demissionaire Elie
like lightning
if you ride
ϟ you're gonna crash like thunder ϟ

a game of shadows :: Paris :: Nord-ouest :: Premier arrondissement :: L'Hôtel de Ville :: Salle de réception