fermeture du forum
Après plus de deux ans de bons et loyaux services, GOS ferme ses portes.
On vous remercie pour cette aventure et pour en savoir plus, c'est .

 
 EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Baz H. Ravel
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t5166-baz-the-unspeakable-truth
the last young renegades
homecoming : 27/01/2018
Messages : 263
pretty face : taron egerton
julius caesar : (c) moony
the mighty bush : absence totale de pouvoirs, à son plus grand regret
weapon : pas d'arme pour les novices, il a que son couteau, au cas où, mais il sait que c'est pas ce qui le sauvera des griffes d'un démon
Allegeance : novice, il suit les ordres mais les remets régulièrement en question lorsqu'il ne les comprend pas. suivre la hiérarchie n'a jamais été son truc et ce n'est pas aujourd'hui que cela va changer
these streets : il sait tout, les anges, les démons et maintenant les dieux. il tente de comprendre et de faire le tri entre les bons et les méchants même si c'est parfois difficile.
Admin

EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT - Page 2 Empty
Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Lun 17 Sep - 14:36 ()
Aujourd'hui, tu suis les ordres. Parce qu'il fallait qu'on te croit au sein de la Vox. Il fallait que tu regagnes leur confiance. Alors t'as pas hésité à faire savoir que tu en serais, comme tu le faisais souvent au niveau des dernières missions alors qu'@adèle duval vous avez dit qu'il fallait être présent en nombre. Un regain d'attention après un passage à vide durant un peu plus d'un an. T'avais pas disparu de la circulation, non, t'avais juste arrêté de te battre pendant quelques temps. Parce que t'avais plus de raisons de te battre désormais. Tu savais contrairement à eux et tu connaissais les dangers.

Mais ce soir, c'est pas pour eux que tu viens en premier lieu, c'est pour l'ordre du temple auquel tu appartiens. Parce que le maire était dans votre collimateur, comme il pouvait l'être dans ce celui de la Vox. Peut-être que t'étais bien au final. Vous vouliez la même chose ce soir, ou presque. Regard qui plane sur la foule avant de tomber sur @clarisse arsenault. Et tu te diriges vers elle. Sourire au coin des lèvres alors que tu te laisses tomber à coté d'elle. Tu penses qu'il va enfin répondre à nos questions ou qu'il va continuer sur sa lancée ? Parce que t'y crois pas trop au changement. T'as plus l'impression que ça va être un piège qu'autre chose. Après tout, tu sais rien de lui ni de ce qu'il est capable de faire. Certainement plus que toi de toute façon. Mais tu vois qu'@arthur m. leroy et @tara c. bellamy sont présents. Ils ne doivent pas être les seuls. Et ils ne seraient jamais de trop si ça venait à partir au grabuge.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
the last young renegades

EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT - Page 2 Empty
Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Mar 18 Sep - 10:39 ()
L'ennuie est fécond, grouillant sous la peau tel un mal entêtant.
Le tissu de sa robe est comme une mer souple et Yénit se fait songeuse,  prise dans le roulis duveteux de ses pensées et des conversations étouffées. Ses doigts pianotent sur la surface de bois, sans rythme et sans grâce. Elle est assise sur l'un des sièges mit à disposition, un livre posé sur les genoux. C'est le vent d'automne qui semble avoir poussé sa présence jusqu'ici, un petit vent de curiosité pour cette enfant lettrée, bourgeon chambrée de miel ou de fleur d'orangé. Elle est entrain de siroter une boisson mystérieuse dans un gobelet rouge vif environ trois fois plus grand que ses mains jointes, paille crépitante sous l'effet du liquide et de l'air aspiré.

Yénit s'ennuyait - et c'était peut être là sa plus grande tragédie, son seul et unique soucie. Elle s'ennuyait d'une mascarade dont elle ne voyait pas la fin, une valse dont les cordes s'essoufflaient. La terre méritait plus que cette révolte grondante si peu révoltante, cette acidité en demi-teinte sans aucune conséquence. Elle méritait sa meilleure scène, son ultime explosion, son plus grand succès - y avait-il plus beau spectacle qu'un peuple qui se soulève pour prendre les armes, que ces dernières soient politiques, physiques ou intellectuelles? Elle avait toujours aimé le maire, presque autant que d'autre le détestait, lui n'avait pas son pareil pour construire la stèle où ses sujets le sacrifierait, kamikaze en col blanc brillant d'excellence. Elle était juste curieuse de constater si elle assisterait à sa renaissance ou à l'ultime immolation.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Andreas Van Haan
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t5948-andreas-quand-soufflera-le-ve
the last young renegades
homecoming : 03/03/2017
Messages : 3674
pretty face : Michiel Huisman
julius caesar : Beylin
legends never die : Il est Maitre de l'Ordre, chargé plus spécifiquement des relations et de la communication entre les différentes branches nationales. De fait, ce n'est pas un cheval de guerre, mais plutôt un homme de l'ombre, que l'on croise plus souvent dans les réunions et les couloirs que sur le terrain.
the mighty bush : Depuis 2046, il a acquis un pouvoir de contrôle de la météo. Sous l’influence de ses émotions, il peut créer des sortes de microclimats qui le suivent dans ses déplacements. De nature joyeuse et positive, le soleil illumine souvent sa route, mais lorsque a faim, le temps se couvre brusquement. Il n’a aucune conscience de cette capacité, il est très loin de le maîtriser ou même de créer des phénomènes réellement puissants.
weapon : N'étant pas vraiment un templier de terrain, il n'a pas d'armes spécifiques ; il utilise l'équipement de base des templiers. Il est en revanche très calé lorsqu'il s'agit des connaissances religieuses ou mythologiques et a tout un éventail de compétences à son arc.
Allegeance : Une loyauté à toute épreuve à l'égard de l'Ordre, il ne trahirait jamais l'institution, ses frères et sœurs d'armes ou le secret de leur existence.
these streets : Il sait tout ce qu'il y a savoir, anges dieux démons, il a appris les choses en même temps que ses collègues templiers.
Admin

EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT - Page 2 Empty
Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Mer 19 Sep - 0:49 ()
Il y a ceux qui se font déposer en Bentley-chauffeur pour fouler le simulacre de tapis rouge et puis il y a celle qui, réflexion faite, n’a pas besoin d’une caisse rutilante pour attirer l’attention des journalistes. Grand bien lui fasse car le modèle antique – c’est vintage dira-t-on – dans lequel se promène Andreas n’est pas vraiment ce qu’on attendrait d’une princesse. @amira al saoud Pourtant c’est bien la descendante de la famille royale d’Arabie Saoudite qui l’accompagne. Il passe un bras sur le siège passager pendant qu’il se retourne pour faire un créneau – old school vous ai-je dit – en marmonnant dans sa barbe – expression courante mais pour une fois plus que figurative. « Heureusement qu’on arrive en avance, on est pas trop loin de l’Hôtel de Ville. » Un euphémisme. Cinq minutes à pied c’est du pain béni. Il règle le parcmètre pendant que sa sœur d’arme sort de l’habitacle. Andreas adresse un sourire à Amira, il n’en est jamais avare « Tu as tout ce qu’il te faut ? » ; et puis ils se mettent en route d’un pas rapide.

Il ralentit à la dernière minute pour se laisser distancer par la princesse, peu désireux d’être photographié alors que les paparazzis n’ont en réalité rien à faire de sa présence. La royal passe sous le feu des projecteurs seule, pendant qu’il traine dans le coin de l’objectif. Finalement c’est dans le hall d’entrée qu’ils se retrouvent, pour rejoindre la salle de conférence. Elle commence à se remplir doucement et il voit des visages connus arriver régulièrement. Elizabeth sous couverture. @tara c. bellamy Tara et Arthur @arthur m. leroy , qu’il salue quand il passe à proximité « Bonjour Tara, salut Arthur … on devrait s’frayer un chemin au premier rang peut-être … » il se tourne vers Amira, très poliment « vous venez avec moi, Amira ? » il est passé naturellement du tutoiement au vouvoiement comme d’habitude quand il interagit en public ; c’est une vraie question elle peut très bien décider d’aller se faire voir ailleurs si elle le souhaite.

Lui en tout cas il cherche déjà à repérer des connaissances dans les rangs de chaise en face de l’estrade. Il ne tarde pas à reconnaitre quelqu’un qui fera bien l’affaire. Passant pas très loin du nouveau petit démon de son coeur @"alastair d. delpire", il s'assoit quelques rangs devant lui sans le voir. Le voilà qui joue des coudes pour rejoindre Iris et qu’il chipe les deux sièges qui se trouvent à ses côtés, pose son séant sur l’un en attendant que sa compagne d’infortune pose son royal postérieur sur l’autre. @iris simon « Bonsoir Iris ! » salue-t-il la déesse, fort enjoué. Il a l’impression d’être le seul esprit un peu joyeux de l’assistance. Un petit rayon de soleil.  



Spoiler:
 

_________________
coeur:
 


Dernière édition par Andreas Van Haan le Lun 1 Oct - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jules E. Rivière
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t5672-jules-titititre
the last young renegades
homecoming : 18/05/2018
Messages : 180
pretty face : louis hofmann
julius caesar : dandelion
legends never die : speedy une des mains armées de la mafia à laquelle il appartient depuis qu'il est gosse. nouveua dans le conseil de famille auquel il a gagné le droit d'assister au fil des missions menées pour sa famille. atout secret d'un projet monté depuis des années et visant à prendre le contrôle des institutions et à approcher le monde politique.
the mighty bush : Luminokinésie ce pouvoir que t’as caché pendant des mois quand t’as compris ce que tu pouvais faire par peur de les perdre en sachant ce qu’ils pensaient du surnaturel et des disparus. Une arme entre tes mains et les leurs à présent. Lumière qui éblouie, lumière qui brule, lumière qui défend ou attaque, lumière qui fait parler.
weapon : son couteau et son flingue, rien de bien méchant contre un surnat en somme
Allegeance : à la mafia, celle à laquelle il appartient, celle qui l'a adoptée, celle pour qui son coeur bat, sa famille. jamais il ne cessera de se battre pour elle, quitte à y perdre son âme et son sommeil, quitte à y perdre la vie. parce que c'est sa famille et qu'elle compte pour lui autant qu'il compte pour elle.
these streets : il sait rien. rien de plus que le fait qu'il a récupéré un pouvoir en même temps qu'ils sont revenus. rien de plus que les disparus ne sont pas dignes de confiance et qu'on ne peut leur faire confiance. il cherche pas. pas vraiment. il a un autre combat à mener, un combat dans lequel paris pourrait tout aussi bien bruler.
Admin

EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT - Page 2 Empty
Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Mer 19 Sep - 10:48 ()
Y a du monde qui se presse dans les couloirs de l’hôtel de ville et t’en fais partie. Tu te mêles aux parisiens qui cherchent à avoir des réponses. Est-ce que tu en voulais, t’étais pas vraiment sûr, c’était pas pour ça que t’étais là. Parce que les histoires de disparitions tout ça, ça t’avait que peu touché, très peu. Traitres à la mafia qu’ils étaient devenus. C’était ainsi que vous les voyiez ceux qui vous avez quitté pendant un an avant de tenter de revenir dans vos rangs. Non, c’était pour la politique que tu étais là. Parce que tu voulais faire entendre ta voix comme tu l’avais fait entendre à la radio. Tu n’appréciais pas sa gestion de la situation au maire. Est-ce que tu avais déjà aimé une gestion de la part d’un homme politique ? Certainement que non en même temps. Vous étiez ceux qui leur mettaient des bâtons dans les roues. L’avantage, c’était qu’il vous laissait à peu près tranquille. Mais y avait eu trop de crises. T’avais un pote qui était mort dans cette histoire de secte parce qu’ils avaient mis trop longtemps à agir, à laisser les gens faire.

Tu traverses la salle pour finir par t’installer à côté d’une fille un peu plus âgée que toi (@kalei hogan). Et t’attends qu’il arrive, ce qu’il fera certainement une fois que la salle sera pleine. A moins qu’il ne cherche à vous faire attendre, c’était peut-être son genre. Il avait des envies de grandeur ce maire et c’était certainement ce qui causerait sa perte. Parce que jamais il n’écoutait. Il n’avait pas entendu alors que certains crevaient la dalle et ça avait joué à votre avantage. Il n’avait pas non plus écouté par rapport à cette histoire de Sainte Chapelle. Jamais, jamais il n’écoutait. Et toi t’attends, tu vas écouter. Saisir des failles. Peut-être qu’il était celui qui devait rester à la tête de cette ville. Parce qu’au moins, il n’était pas une personne qui se ferait une joie de remettre la ville en ordre et tant qu’il y avait du chaos, vous étiez tranquilles. Libres de faire ce que vous désiriez au sein de l’arrondissement que vous contrôliez et il n’était pas question que les choses changent avec un autre guignol.

Spoiler:
 

_________________
C'est la NUIT qu'il est beau de croire à la l u m i è r e
Revenir en haut Aller en bas
Jo C. Duval
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t2012-could-be-brave-or-insa
the last young renegades
homecoming : 19/02/2017
Messages : 1885
pretty face : jlc
julius caesar : el gran maribou (av)
the mighty bush : Pauv' humaine dans un monde de fou, trop fragile, jo, trop inconsciente et rien pour se défendre qua sa langue acérée et ses coups dans le vide.
these streets : Jo, la révo, la vox populi, qui sait rien que ce coeur ne veut lui dire, rien que les secrets qui s'entassent, les mystères, les hallucinations, des trucs qu'elle voit, qu'elle comprend pas. Jo, la scientifique sans plus d'certitudes que l'monde fout le camp.
Humains

EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT - Page 2 Empty
Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Mer 19 Sep - 13:58 ()
Dans les toilettes de luxe plaquées, Jo se grime, se pare de fard. Du haut de ses bottines, la silhouette embrasse dans le miroir l’allure de son jean noir où elle a coincé une chemise fluide, le pendant en forme de clé autour du cou caché dessous, et sa tignasse relevée sur le haut du crâne qui lui donne cet air mutin, perdu dans les pépites de ses ambres. Là, Jo s’efforce de dompter le féroce qui menace sous l’épiderme, rétracte les griffes, estompe la rage du souvenir de l’or qui déguste quand le cuivre crève.

Elle quitte la loge pour rejoindre l’amphithéâtre déjà consumé d’âmes grouillantes. La Vox s’est faite convoquée. Semoncée. Ils espèrent, les fiers mentons relevés. Elle doute, a gommé les politiciens du tableau depuis quelques années. Mais ils sont là, alors elle aussi. Parce qu’elle ne l’était pas, ce jour-là, sur la plage, et qu’il faut se rattraper.

Siam (@Siam A. De Stahl), Clarisse (@Clarisse Arsenault), Apo (@Apolline C. Haudesant), Ad’ (@Adèle Duval), Arla (@Arla E. Mars), Baz (@baz h. ravel), et deux ou trois autres se dispersent dans la pièce et elle leur envoie, à ceux qui la remarque, un sourire ou un hochement de tête. Puis il y a Tara (@Tara C. Bellamy), et les pieds lui démangent de la rejoindre mais à son bras se tient un chevalier (@Arthur M. Leroy) auquel Jo ne s’attend pas. Si les doutes ont été de mise à Halloween, il n’y avait plus lieu à l’incertitude, ces deux-là se connaissent, au point de venir ensemble à un évènement très publique et médiatisé, et la môme s’emploie à assassiner ce qui s’agite dans les entrailles alors qu’elle laisse la foule la dissimuler et l’éloigner du couple. À peine quelques pas en direction de l’avant de la scène qu’elle fait de nouveau un écart brusque, parce que là-bas, y’a Bastian (@B. Alastair Delpire), perdu, retrouvé, et qui maintenant apparemment traîne avec les célébrités locales blondes et magnifiques et légèrement idole de la gosse qui rêve des belles fringues (@Garance M. Lesquen), et putain de Bastian qui l’empêche de se déporter dans son aura. Elle se fraye alors un passage vers le fond, espérant dénicher un coin sombre où se faire oublier, quand les prunelles buttent contre les trois jeunes filles, deux familières depuis halloween, dont l’une qu’elle a honteusement secouée d’accusations infondées, et l’autre qui a mis une gifle fortuite à Arthur et l’effraie donc, naturellement.

Les options commencent à s’essouffler et Jo à se sentir enfermée. Le salut vint, comme toujours, sous la forme de sa sœur. Se frayant un passage, les yeux rivés au sol pour ne voir personne d’autre, elle attrape enfin le bras de la Duval en grognant. « Il y a trop de monde ici. Et même pas un buffet ! » Par ironie divine, à quelques chaises de là, une blonde (@Kalei Hogan) sirote d’un gobelet impossible à identifier. Gosh, elle a soif.

Spoiler:
 

_________________


              if you drink much from
          a bottle marked ((poison))
        it is certain     to disagree with you
                                         sooner or later


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
the last young renegades

EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT - Page 2 Empty
Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Jeu 20 Sep - 14:56 ()
Une énième soirée, une énième invitation, non une convocation. Silas Archambault se prend décidément pour le roi de Paris. Et pourtant, il semblerait que la partie d’échec arrive à son terme. Qui qu’il soit, peu importe la créature qui se cache sous ces traits, elle ne saurait pas conserver son trône encore longtemps. Il y a eu bien trop de catastrophes, trop de sacrifices inutiles contre lequel le pouvoir politique n’a rien pu faire, n’a rien voulu faire. Le désastre de Paris Plage sur toutes les lèvres, les images gravées sur toutes les rétines. La confiance aveugle est passée de mode, tout comme les certitudes se sont envolées.

C’est déterminée que Simikiel pousse les portes de l’hôtel de ville et se glisse jusque dans la salle de réception. Elle n’a que quelque pas à faire pour rejoindre les siens, regroupés dans un coin de la majestueuse salle (@Jeanne A. Debussy @Camille V. Rousseau @Historia Oathbridge). « B’soir … J’espère que tout le monde s’est préparé au pire, pour changer » La Vengeance rit jaune à sa propre boutade. Le chaos est devenu leur quotidien. L’ange se demande si un jour les armées célestes pourront à nouveau s’habituer à la paix.

Elle porte une main quelque peu tremblante et rêveuse au pendentif qui orne sa gorge alors qu’elle balaye la salle du regard. Non loin de là, les templiers eux aussi sont sur le qui-vive. Elle reconnaît @Arthur M. Leroy et @Andreas Van Haan et leur adresse un signe de tête avant de se détourner.

Un peu plus loin, il y @Alexandre P. Rey et @Elena Jordan et leur présence lui fait froncer les sourcils. Leur présence est sans aucun doute, tout sauf anodine. Simikiel croit avoir l’habitude de ces soirées mondaines qui se terminent en catastrophes, mais peut-être celle-ci est-elle destinée à se muer en pugilat.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
the last young renegades

EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT - Page 2 Empty
Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Jeu 20 Sep - 19:14 ()

Event 7.2 ≈ Si j'étais président
DJ Noah aux platines

Non. Si. Non. Si. PUISQUE JE TE DIS QUE NON. Alleeeez. Voilà à peu près la conversation qu’il a eue avec Amira. Parce qu’elle voulait qu’il vienne. Parce qu’il voulait se morfondre dans son appartement. Mais, Amira a su trouver les bons arguments. Et sortir ses yeux de chien battu au bon moment. Cette meuf est insupportable. Il la déteste ! Et puis, il n’avait pas réellement le choix. Un journaliste ne peut pas sécher une apparition du Maire. Un templier ne peut pas échapper à un événement rassemblant autant de monde. Voilà pourquoi pourquoi il se retrouve à arpenter les trottoirs du premier arrondissement. Son éternel sac sur le dos. Il s’offre le luxe d’une promenade digestive avant d’arriver. Histoire de ne pas s’endormir pendant les questions, à cause du sandwich qu’il s’est forcé à avaler. Mais si jamais, il se peut qu’il ne se réveille pas quand la situation dégénérera. Donc vous serez priés de ne pas interrompre sa sieste post-repas. Merci.

≈≈≈

Okay, alors on reçoit les journalistes dans une salle sans charme pour les conférences de presse. Et quand on organise une consultation citoyenne, on ouvre les portes d’un joli amphithéâtre. Bien. Bravo. Non, il n’est pas jaloux. Du tout ! Après avoir observé la déco tape-à-l’oeil (l'enfant issu de l'union de Valérie Damidot et de Stéphane Plaza approuverait sûrement), son regard se porte sur les personnes présentes. Et il tique, Noah. Il a le sourcil qui se hausse. Il croyait que c’était juste un jeu de questions-réponses. Rien de bien guindé. Pourtant, la moitié des citoyens a fait un effort vestimentaire (je te vois Jean-Édouard, toi qui portes un marcel troué toute l’année, sauf aujourd’hui) pour poser une question au maire. Pourquoi on ne l’a pas prévenu du dress code, hein ?! Il aurait mis son plus beau pyjama en pilou pilou. Une tenue idéale pour voir le Maire... ou pour une pyjama party. Cela dit, il aurait rendu tout le monde jaloux avec une tenue aussi soignée. Alors, il a bien fait d’opter pour le combo tee-shirt + jean pour préserver l’égo de chacun. Nooon, ne le remerciez pas !

Au milieu de la foule, il aperçoit @Amira Al Saoud. À qui il adresse une grimace pour bien montrer combien il lui en veut pas, avant de s’installer. Troisième rang, au milieu. Histoire d’être bien vu par le maire pour poser d'éventuelles questions. Ou sauter par-dessus les rangs si quelque chose se passe en-bas. Une fois assis, il a l'espoir inavoué de voir Cora entrer, de voir Zak réapparaître dans un nuage de sable. Rien. La déception est là, la tristesse aussi. Mais ce n'est pas le moment de jouer au Calimero dépressif. Au milieu des visages, il reconnaît quelques confrères journalistes, mais aussi des templiers. @Arthur M. Leroy. @Tara C. Bellamy. @Baz H. Ravel. @Andreas Van Haan. Amira. @Elizabeth Daniels. Une belle brochette de prénoms en -A pour botter les fesses de ceux qui improviseraient une fête en plein milieu. Le club A veille !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
the last young renegades

EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT - Page 2 Empty
Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Jeu 20 Sep - 23:21 ()
Les ficelles chauffaient une à une. Tirées par un doigté d'expert, elles ne risquaient certainement pas d'exploser ce soir. Cette idée s'imposait comme une évidence. Le maire, figure centrale pour la soirée, avait une idée en tête. Loin des stratégies politiques, guerrières ou économiques pensées par des esprits trop vieux pour la préoccuper, la démone ne ressentait en rien la fin. Il manquait cette odeur particulière, celle de la victoire, du sexe, du sang ou de la poudre. Accuser son inexpérience serait signe de bêtise. Non. Axi Rel s'ennuyait, comme tant d'autres démons.

Grommelant dans sa barbe, la brunette vivait particulièrement mal le vol de son jouet. Ce maire lui piquait la vedette. Chacune de ses actions engendrait plus de chaos que l'ensemble des méfaits causés par Axi Rel depuis son arrivée sur Terre. Jalouse et envieuse, la démone offrit la paire de "puppy eyes" la plus déchirante de sa carrière à sa voisine de fortune. La paille que portait @Kalei Hogan à sa droite siérait tant à l'oeil de son voisin de gauche. Il suffirait de plaider la folie, d'accuser ce dernier d'avoir d'étranges pouvoirs pour semer un vent de folie et de panique. Mais chut... attendons. Patience. Encore. Soupir déchirant et son corps glissait sur la chaise, croulant sous le poids de l'ennui.

"Tu as de l'alcool dans ton truc?" Demanda Pomme sans se soucier des présentations. Elle aurait dû penser à l'alcool...Si aucun évènement tragique ne résultait de la réunion. Les démons pourraient s'activer pour en provoquer un. Néanmoins, la brunette se doutait que les anges rodaient dans le coin avec quelques templiers et autres dieux idiots.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
the last young renegades

EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT - Page 2 Empty
Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Ven 21 Sep - 1:54 ()
EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT
parce qu'on peut porter des escarpins et botter des culs

Je sais qu’une partie de lui m’en voudra de l’avoir forcé à venir, seulement je ne pouvais pas le laisser ruminer une nuit de plus sur tout ce qui n’allait pas dans sa vie. Il méritait mieux, et très égoïstement, je ne voulais pas avoir à m’inquiéter de ce qu’il pourrait faire dans un élan de désespoir. Au moins, s’il venait, ça lui permettrait de penser à autre chose. Et de garder un œil sur lui.

Je n’étais pas particulièrement ravie de devoir assister à un énième discours de notre bon vieux maire – j’étais même carrément déprimée, mais peut-être que c’était juste lié aux récents événements. Entre la disparition de Zak, le silence radio de Cora, Paris Plage, ma confrontation avec Iris… J’en passe volontairement sous silence, histoire de ne pas alourdir davantage l’atmosphère. Néanmoins, je pense pouvoir aisément dire que l’humeur n’est pas particulièrement à la fête. La mienne et celle de la foule qui se presse désormais aux portes de l’amphithéâtre. Pourtant ils sont plusieurs à s’être tirés aux quatre épingles pour les beaux yeux des caméras qui flashent à outrance. « Toujours, je suis une fille, je te rappelle. » Rien à voir avec ce qu’il sous-entend. A mes hanches scintille brièvement mon épée-fouet, soigneusement enroulée dans sa forme la plus innocente. Dans le petit sac que je tiens dans ma main gauche contient une fiole d’eau bénite, d’ailleurs. Le mieux qu’on puisse faire dans le genre mondain. Je jette un regard ennuyé à @Andreas Van Haan, lequel semble plus que ravi de me laisser les projecteurs. Si je n’avais pas eu peur de me faire immortaliser en pleine grimace, je lui aurais fait une grimace qui aurait très bien transmis mon état d’esprit actuel et ma pensée face à sa lâcheté. Lissant d’une main mon blazer blanc et ma jupe courte, je m’arme d’un sourire dévastateur et pars affronter mes ennemis. Une question fuse au passage, sur l’absence d’Abbes, que je fais mine de ne pas entendre. En vérité, ça me pèse et mon cœur rate un battement en réalisant qu’il ne sera plus jamais vraiment là. Encore une fois. Foutue illusion que j’ai de voir dans ses yeux ressurgir le frère que j’aime. La poignée de paparazzis voraces abandonnée – il y a des charognards partout et sous toutes les formes – je rejoins Andreas et effleure intentionnellement son poignet du bout des doigts, gardant le regard rivé vers les visages qui s’amassent. Certains me sont familiers, d’autres pas. Je réprime un grognement devant ce monde : ils ont beau être en colère, leur besoin de réponses les pousse à se rassembler pour grapiller les miettes qu’il voudra bien leur donner. J’aperçois @Tara C. Bellamy avant mon partenaire, m’aiguillant vers elle et @Arthur M. Leroy en évitant de justesse une furie blonde (@Elizabeth Daniels) qui ne semble même pas la reconnaître. « Bonsoir, Tara… » Mes prunelles sombres s’illuminent d’un sourire, puis viennent se poser en caresse sur le Chevalier. « Arthur. »

« Je vous suis, » que je réponds presque doucement, haussant les épaules dans une docilité peu coutumière. C’est le masque que j’ai perfectionné avec les années en Arabie Saoudite, celui de la jeune femme effacée et discrète, celui qui m’a permis de récolter autant d’informations au fil du temps. Personne n’irait soupçonner Amira bint Salmane al Saoud d’être capable de se servir d’une arme ou de connaître plusieurs styles de combat. Sans parler du fait de faire partie d’un ordre secret et millénaire relié au surnaturel. Ce qui me convient parfaitement, tant que je n’ai pas à mentir tous les jours aux gens que j’apprécie. Cette partie, je l’aime moins, même si ça ne veut pas dire que je n’y excelle pas. On ne rigole pas avec l’éducation des Templiers chez moi. Le pas d’Andreas s’allonge et tourne le menton vers lui, interrompant mon scan discret de la salle – t’es passé où, @Noah T. de Fontanges ? Au début, je pense qu’il a rattrapé Elizabeth ou quelqu’un de notre entourage collectif, mais quand j’aperçois la silhouette d’@Iris Simon, mon sang ne fait qu’un tour. Je pense que si je l’avais voulu, j’aurais eu le temps d’attraper mon beau brun par la manche pour lui expliquer en trois mots que je ne pouvais pas affronter une nouvelle fois la Déesse, surtout ici, mais je l’ai laissé filer en avant en me mordant l’intérieur des joues. Un Templier ne recule pas devant l’adversité. C’est moche de citer mes propres phrases pour me donner un coup de pied au cul. Andreas est tout sourire avec elle, je ne soupçonnais pas qu’ils avaient une telle relation, même si le fait qu’ils se connaissent ne me surprend étrangement pas. Paris pouvait être une drôle de petite ville parfois. Je laisse volontairement la large stature d’Andreas me dissimuler, n’apparaissant qu’au dernier moment à la vue de la Divine. Et à l’instant exact où ses prunelles me transpercent, j’avise le visage bougon de Noah un peu plus loin.

« Permettez, j’ai oublié quelque chose. » Ma dignité. Je louvoie entre deux personnes, me rapprochant sensiblement de ma cible que j’accueille avec un véritable sourire – le premier depuis que je suis entrée. Noah le mérite. « Je suis fière de toi. Tu pourras me détester demain, si le plafond ne nous tombe pas sur la tête… » A cette pensée dite à haute voix, je lève d’instinct les yeux en haut. Pitié, faites que je ne finisse pas écrabouillée. Ces escarpins sont hors de prix et c’est seulement la seconde fois que je les porte.
- a game of shadows, shall we play ?  -
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Paris
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org
the last young renegades
homecoming : 13/12/2014
Messages : 3783
PNJ

EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT - Page 2 Empty
Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Dim 23 Sep - 20:26 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

Si j'étais président
event 7.2

Et enfin, il daigne se montrer. Il aura attendu que toute la salle soit pleine. Mais enfin, il était là le maire. Il se tenait devant eux de toute sa splendeur. Il se tenait là, attendant que le silence se fasse. Prestance impressionnante pour tous ceux qui ne l'avaient jamais vu d'aussi près avant. Et malgré les questions qui se pressent sur les lèvres et la colère à son égard qui les rongent. Ils restent tous étonnamment silencieux. Attendant dans un silence religieux qu'il ouvre le bal.

« Bonsoir à tous et merci d'être venu aussi nombreux. » Il aime ça, les discours Silas Archambault. Il a toujours aimé ça. C'était ainsi qu'il avait conquis le coeur de la ville. Et ce soir, il espérait réitérer l'exploit. « Je sais que ces derniers mois n'ont pas été les plus simples pour vous, comme ils ne l'ont pas été pour nous ici, au sein du conseil municipal. » Il dispatche la faute, il tente de les reconquérir. « Paris est une ville magnifique mais qui semble vouloir sombrer dans le chaos quoi que l'on puisse faire. C'est à nous tous de se battre pour qu'elle reste cette ville lumière qu'elle est toujours. » Il les vise, les démons apportant le chaos, et les faibles humains qui plient devant eux. Il y a aussi les siens. Il le sait, il les voit, là, assis au milieu de la foule. Certains alliés et d'autres qui doivent déjà rire de cette situation. « Mais ce n'est pas pour vous rappeler ça que je suis devant vous aujourd'hui. Je sais que vous avez beaucoup de questions, et je vais tâcher d'y répondre du mieux que je peux. » Et d'un signe de la main, il fait signe à son assistant d'aller vers la foule avec un micro.

quelques détails
pour que tout soit clair



INRP, la conférence de presse se tient le 15 septembre.
La conférence est organisée par Zeus pour tenter de ramener le calme dans la ville
Tout le monde est invité
Le maire vient d'ouvrir le bal des questions.


Les groupes
indications pour mieux se situer


Les dieux grecs se mêlent à la foule. Ils jouent un jeu complexe alors que de cette soirée peut dépendre l’avenir de Zeus à la tête de la ville. Les complots sont sur toutes les lèvres et chacun cherche à se servir de cette soirée pour atteindre son objectif réel : maintenir Zeus en place coûte que coûte ou le destituer avec l’aide du reste de la population.
Les révolutionnaires sont venus en nombre. Ils ne se font pas remarquer pour l'instant mais compte bien profiter de la soirée pour rappeler qu’ils sont aujourd’hui plus que jamais en position de force et qu’ils méritent d’être écoutés. L'ordre a été donné par les supérieurs pour qu'ils soient présents.
Les humains espèrent beaucoup de cette conférence. Perdus dans la ville, ils attendent des réponses et une action de la part du maire. Certains espèrent également se mettre en lumière.
Les anges et les démons ont d’énormes doutes sur l’identité du maire. Si les uns veulent maintenir l’ordre et non les autres, ils ont pourtant un même objectif : faire tomber le dieu à la tête de la ville pour récupérer le pouvoir sur celle-ci. La mise en lumière de celui-ci est parfaite pour cela et ils comptent bien retourner la situation à son désavantage.
Les templiers sont souvent présents dans les hautes sphères de la société. Leurs présences étaient donc inévitables. En plus d’être présents afin de contenir tout élément perturbateur pour les humains, ils comptent bien mettre à profit la soirée pour démasquer l’entourage proche du maire qui ne peut être constitué que de dieux.
Les dieux des autres panthéons veulent récupérer le pouvoir, déstabiliser le maire est donc une occasion unique. Ils ignorent en revanche la nature de disparu du Maire et donc ses origines olympiennes. Ce soir, ils veulent se rapprocher du pouvoir, écouter le peuple et gagner une place dans leur cœur grâce à leurs actions.  


Règles
pour que ça ne devienne pas la bamboula


Mettez un résumé sous spoiler des actions de votre personnage pour que vos actions soient prises en compte par le PNJ


Il n'y a pas besoin d'inscription : pour participer, il vous suffit de poster avec qui vous voulez, et autant de fois que vous voulez.
Pour la fluidité de l'event, des posts d'environ 500 mots sont demandés.
Taguez les membres que vous mentionnez dans votre RP.
Pour rendre la lecture plus facile, postez vos dialogues en couleur et respectez la couleur de chacun.
Il n'y a pas d'ordre de passage, vous postez quand vous voulez. De même, vous pouvez poster plusieurs fois jusqu'à la prochaine intervention.
Les masterposts du forum sont à respecter, tout comme les autres joueurs, afin que tout le monde prenne du plaisir à participer.
En acceptant de participer, vous avez accepté de soumettre votre personnage aux instructions du MDJ et au hasard des dés. Il pourra être blessé ou au contraire, très bien s'en sortir et il vous faudra tenir compte des interventions des autres joueurs.
Tout abus sera sanctionné.


Bonus
grattez des louis d'or


En participant, vous gagnez 30 louis d'or par post. Si vous allez jusqu'au bout de l'évènement, vous en gagnez 80 à réclamer ici.
Vous pouvez ouvrir un rp en rapport avec l'event. Chaque ouverture de sujet rapporte 40 louis d'or et chaque post 30 louis d'or. Si vous menez ce post jusqu'à la fin, vous gagnerez 50 louis d'or supplémentaires (à réclamer dans la partie concernée).
- a game of shadows, shall we play ?  -
Revenir en haut Aller en bas
Pascaline E. Sabot
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t292-pascaline-estelle-sabot
the last young renegades
homecoming : 29/10/2016
Messages : 16192
pretty face : Teresa Palmer
julius caesar : Beylin + Garance + Tumblr
the mighty bush : Hypermnésie : Elle se souvient de tout, et cela lui sert pour se souvenir des patients, et tisser des liens avec tout le monde
these streets : Pascaline ne sait rien ou presque, mais ça ne saurait tarder si vous voyez ce que je veux dire.
Humains

EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT - Page 2 Empty
Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Dim 23 Sep - 22:09 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

Si j'étais président
event 7.2


La salle se remplit avec l'heure qui approche, il y a du monde, beaucoup trop de monde, mais ça, tu n'y peux rien. Tu as juste peur qu'un fou s'amuse à faire sauter une bombe, ou que quelqu'un prévoit de mal agir avec toutes les personnes ici présentes. Mais tu ne te focalises pas trop là dessus, au contraire, tu attends avec impatience le discours du Maire qui ne devrait maintenant plus tarder à apparaître devant la foule, parce que c'est l'heure, l'heure fatidique. Tu ne sais pas si certains de tes amis sont là, tu leur parleras plus tard, après les premières réponses du Maire, s'il daigne véritablement en donner, mais s'il apparaît, il n'aura pas vraiment le choix. Et finalement il se montre alors que la salle semble prête à déborder. Et le silence se fait dans la salle, comme si tout le monde était déjà pendu à ses lèvres. Il en impose le Maire, mais tu attends de voir ses premiers mots avant de crier une quelconque première victoire. Et il se met à parler. Il dit des choses que tu connais, que tout le monde connait à vrai dire, il n'ajoute rien de nouveau sous le soleil mais en vérité, ce n'est pas un discours qu'il prononce, car déjà il donne la parole à la foule, il vous donne la parole et tu lèves la main pour qu'on t'apporte le micro. Tu es dans les premiers rangs, et on te le donne.

" Que comptez vous faire concrètement pour aider la ville à se relever de la famine ? Avez-vous des explications par rapport à ce qui a pu se passer dans le Panthéon et à Paris-Plage ? "

Les deux questions sont ciblées, ce sont les questions que tout le monde voudraient posées sans doute, ou dans cet ordre d'idées là. Tu sais que tout le monde veut savoir, alors tu oses, et tu espères qu'il n'usera pas d'une mauvaise langue de bois.


Spoiler:
 
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

« you got to be good to be true »
▬ Pascaline. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
the last young renegades

EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT - Page 2 Empty
Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Lun 24 Sep - 20:33 ()

Event 7.2 ≈ Si j'étais président
DJ Noah aux platines

Il a sorti son téléphone pour consulter les actualités. Enfin, c’était l’objectif jusqu’à ce que ses doigts dérapent et appuient sur l’application des messages. Mince, son pouce ouvre la conversation avec Cora. Zut alors ! C’est un guet-apens pour l’obliger à lui écrire ! Il ne peut plus reculer, là. Et puis, il doit bien lui dire où il est, si jamais il doit crever ici, ce soir. Purée, il aurait vraiment mieux fait de mettre son pyjama pilou pilou. Quitte à mourir, autant le faire dans un vêtement confortable. Ah ! Mais ce pyjama, il le portait à six ans. Y a comme un doute sur sa capacité à entrer dedans aujourd’hui. Un très léger doute. Il s’apprête à taper son message à Cora quand @Amira al Saoud se fraye un chemin jusqu’à lui. Comme un gamin pris en faute, il verrouille son téléphone et le lâche négligemment. L’innocence même. Face au sourire d’Amira, il oppose une mine boudeuse. Parce qu’il faut bien jouer la comédie, même s’il connaît ses intentions. Il lui en sera redevable plus tard, il le sait. “Je suis fière de toi. Tu pourras me détester demain, si le plafond ne nous tombe pas sur la tête…” Note à Noah : penser à jeter la photo d'Amira sur laquelle il lui a dessiné des poils au nez et aux oreilles, des cicatrices, des dents noires et un cache-oeil de pirate. C’est con parce que le résultat est ra-vis-sant ! “Ah non ! J’ai déjà donné avec le Nouveau Panthéon.” Son costard s’en souvient encore. D’ailleurs, il n’a jamais retrouvé la veste abandonnée sur place.

Tu crois qu’il va arriver en tutu pour mieux faire passer ses mensonges ?” Il désigne le pupitre d’un mouvement de la tête. Archambault entrerait en faisant des entrechats. Juste avant d'improviser une chorégraphie avec l’assemblée afin de créer une cohésion imaginaire. Une chorégraphie bien gênante qui se retrouverait sur les réseaux sociaux, évidemment. Ça y est. La star du jour débarque. Silas Archambault. Sa présence à elle seule suffit à obtenir le silence. C’est que personne ne veut perdre une miette de ce qu’il va raconter. Noah pousse un soupir en détaillant la tenue de l’homme. La déception est totale. Pas de tutu. Entre l'absence de nourriture et de tules, le Maire ne fait rien pour rendre le moment agréable. Il mérite un 1/10 pour l'ambiance et la convivialité de la soirée ! “Rhaaaah, pas de tutu...” Il adresse son murmure déçu à Amira, alors que le Maire prend la parole. C’est les bras croisés et le dos bien enfoncé dans son siège qu’il écoute d’une oreille, pendant que les yeux survolent ses voisins directs. Et déjà, le Maire cède la parole aux citoyens. Pascaline est la première à demander le micro. “Que comptez vous faire concrètement pour aider la ville à se relever de la famine ? Avez-vous des explications par rapport à ce qui a pu se passer dans le Panthéon et à Paris-Plage ?” Il frissonne à l’évocation de Paris Plage, alors que les doigts s'emparent du téléphone pour le faire tourner compulsivement. Et évacuer un trop plein d'inquiétude et d'anxiété. Est-ce que c’était vraiment une bonne idée de venir, alors que Paris Plage va être l’un des principaux sujets ? Il en doute, mais c’est trop tard. Il ne peut pas fuir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
the last young renegades

EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT - Page 2 Empty
Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Mar 25 Sep - 21:29 ()
Le regard se fait paresseux et prédateur, emprunt de contradictions toutes démoniaques. « Pour les tomates, je devrais pouvoir faire quelque chose, tu sais... » elle soupire doucement, un sourire amusé au bord des lèvres qu'elle tourne dans la direction de Melgalath (@B. Alastair Delpire). « Ne bouge pas, j'ai pensé à tout. » Et heureusement qu'il est là, l'Infâme... Les ricanements de Culte attisent le rictus de Discorde, plus présent, plus sournois, et c'est dans un grondement satisfait qu'elle accueille la flasque entre ses doigts aux griffes manucurées. « Que ferais-je sans toi ? » L'alcool est découvert et porté aux lèvres sans qu'elle ne prête attention aux remontrances de son vieil ami. Infernal et millénaire. L'ambre la réchauffe, un peu, se propose de la mettre dans de meilleures dispositions pour entendre les mensonges trébuchants et probablement bancals d'un homme qui n'a de démon que le surnom. « Ce qui est scandaleux, c'est qu'il n'a appelé aucun des nôtres dans son équipe... Alors que nous étions tellement plus à même que lui d'exceller dans la mauvaise foi. » Les monstres se marrent, s'impatientent de voir apparaître le cadavre en devenir. Parce que le politique ne survivra pas ce soir. Les doigts s'emmêlent à ceux d'Alastair, tandis qu'elle se glisse à son oreille, terrible. « Quand tout ça sera fini, nous tâcherons de bien finir la nuit... » Elle feint un bâillement, l'odieuse créature, observant ça et là les visages autour d'eux. Un sourire à l'attention d'Azraël (@Jeanne A. Debussy) et son regard désapprobateur habituel, un clin d’œil pour Véhuhiah (@Camille V. Rousseau). Et les démons, ses rejetons, aux visages innocents et aux intentions dégueulasses, qu'elle reconnaît les uns après les autres (@Taliyah M. Delcourt, @Kalei Hogan, @Pomme Petit). Ses prunelles s'arrêtent sur les traits fins de la belle usurpatrice (@Elena Jordan). Évidemment qu'ils sont ici, eux aussi. «  Il semblerait que les rats n'aient pas quitté le navire. » elle dit, donnant un léger coup de coude à son éternel compagnon avant que Monsieur le Maire ne daigne faire son entrée pour déblatérer un amas de conneries.

« Tout ceci va être très lassant... En plus, ça se voit qu'il a révisé, tu ne trouves pas ? » elle murmure, levant les yeux au ciel aux questions de la petite blonde aux grands yeux (@Pascaline E. Sabot). Prévisibles, tous autant qu'ils sont. Et si les questions sont légitimes, elles n'ont pas le don d'amuser la Garce Damnée. « Bah oui. Des explications. Ca va nous parler des effets bienfaiteurs de la pomme de terre pour endiguer la famine, de je ne sais quelle bactérie hallucinogène qui aura été retrouvée dans la Seine pour Paris Plage... Ils ne veulent pas lui demander ce qu'il pense de la traite des langoustines, pendant qu'on y est..? Ca, au moins, ce serait surprenant. Peut-être qu'on apprendrait quelque chose d'intéressant, pour une fois... »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
B. Alastair Delpire
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t6081-perfidie-melgalath
the last young renegades
homecoming : 13/08/2018
Messages : 2040
pretty face : brendon urie
julius caesar : queen beylin (av)
legends never die : Commandant des Cultes, roi des pécheurs, d'une religion bafouée et mensongère, chevalier des croyances perverties et sectaires, maître des satanistes et de l'occulte, capitaine du sacrilège et de la profanation, adulant les offrandes infâmes et les rituels sacrificiels, détournant les fois pour mieux les rendre perfides.
the mighty bush : Persuasion, murmure suaves pour mieux emprisonner les volontés aux griffes affutées. Infamie utile pour glaner, récolter, insuffler de quelconques croyances et idées abstraites. Perfidie entretenant les cultes, pour mieux être adulé, rendre captif les quidams en perdition, apaiser les âmes errantes par des jeux de persuasion.
Souffle de connaissances, transmission crasse d'éléments et de vérités aux encéphales de tiers. Souvent incomplets, parfois trop foisonnant, par plaisir d'enrayer les esprit pour mieux les mettre en doute.
Profanation, bouffer le sacre en un festin exquis, les pognes habiles dégueulant de relents infernaux dans les lieux saints afin de mieux les éteindre en les gorgeant d’impureté, entravant les anges dans la géhenne pour élever les suppôts démoniaques et leurs pouvoirs. Revers délicieux, terrible.
weapon : Connaissance accrue des cultes et autres magouilles, les phalanges habiles pour tracer les sceaux de Salomon et Enochien, ainsi qu'un cercle d'Hermès hostile. Relique biblique, bâton de Moïse changeant l'eau en ondine purpurine, première plaie d'Egypte assoifant par son cruor.
Allegeance : Loyauté apposée envers Dis et ses entrailles perfides, vendue aux tréfonds des obsidiennes infernales depuis trop longtemps. Les phalanges aux griffes acérées arrachant les âmes pour mieux les gober d'un appétit vorace.
Démons

EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT - Page 2 Empty
Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Mer 26 Sep - 0:19 ()
si j'étais président
topic commun
Œillade. Les iris ambrées balayent les divers badauds qui s'attroupent, de plus en plus nombreux en une prolifération détentrice de tensions. Salle qui transpire le chaos. Délicieux. Un rictus s'égare, il déniche ses Disciples, Culte, les pupilles trouvant la belle gueule trop innocente de Morzalagh (@Taliyah M. Delcourt) repliée dans un coin et à l’abri des mirettes, passent ensuite en revue quelques faciès connus ou non, avant de croiser Yénit (@Kalei Hogan) qui semble elle aussi avoir apporté quelques arômes liquides pour passer le temps. Prévoyant. Une oreille enregistre les quelques mots de Malphas (@Garance M. Lesquen), haussant un sourcil tout en relevant le museau vers l'estrade encore vide. « Patience, j'ai bien l'impression qu'ils vont bientôt revoir les effectifs. » Parce qu'il tomberait. Surement. Assurément. Aux premières loges et à espérer autre chose et plus divertissant qu'un amas de syllabes futiles. Les babines se fendent, carnassières, aux quelques murmures et promesse de l'autre.  « Ma foi... » Le murmure se perd, songeant à leur prochain cataclysme.

Et la fête commence, le ton donné par quelques que mots tout bonnement insignifiants, un sourcil se redressant pour mieux assimiler le baratin serti de vent qui s'égare déjà des lippes du maire, préférant de loin se pencher vers l'oreille avisée de la terrible voisine. « Je m'ennuie déjà. Dommage qu'il n'ait pas de fiches, il aurait été triste qu'elles disparaissent malencontreusement. » Clin d’œil. Un peu de piment. Puis vint le temps des questions, enregistrant vaguement quelques interrogations qui s'élèvent, ne trouveraient certainement pas de réponses concrètes. Il voit une opportunité en or Melgalath, entre les moqueries abstraites de Malphas et le micro qui déambule. Idée stupide. Incontestablement. Exquis. Les paumes récupèrent l'objet, le portant aux lippes pour mieux persifler dans toute la salle. « Vous avez une explication quant à la traite et la pêche abusive des langoustines qui contribue inévitablement à la famine ? Et tant qu'on y est, avez-vous quelque chose à dire sur l'absence d'alcool et de petits fours ? Ça aurait au moins eu le mérite de couvrir un tant soi peu toute cette vaste blague. » Huile sur le feu. Absurdité sans nom. Le micro est relâché, lançant une œillade complice à Discorde tout en resserrant un peu plus sa paume entre les griffes. Avec de la chance, quelques langues perfides se délieraient.

en bref:
 


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Lucien Charon
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t3217-lucien-ancien-heroes-turning-
the last young renegades
homecoming : 09/06/2017
Messages : 1609
pretty face : Tyler génie Joseph
julius caesar : terpsykore (avatar) ; bandit rouge (icons profil) ; bat'phanie (signa)
legends never die : nm. l'infini ☨ ange de la représentation mentale.
the mighty bush : ☨ manipulation de la mémoire // capacité d'altérer la mémoire d'une autre personne.
Allegeance : Josuel se fond dans la masse, disons. Il suit les ordres de Gabriel, sans plus. Il tente de faire bande à part, mais tout le retient. Oh il n'est en rien un leader et ne veut pas l'être. Un traître ? Il n'est pas si extrême, même s'il va se faire passer pour un humain, il reste très loyal envers les anges. Il ne cherche jamais son propre intérêt, mais celui des autres en premier.
these streets : Il parcoure les rues, traînant des pieds, regardant tout autour de lui cette ville de Paris en train de s'autodétruire. Il voudrait faire quelque chose, mais simple ange qu'il est, simple spécialiste en informatique au quai des Orfèvre, il semble impuissant. Enfin c'est ce qu'il croit en tout cas. Alors il observe les évènements qui ont troublé la vie à Paris, cette ville aux aires innocentes, il voit, il sait, mais ne fait que suivre. Les démons sont ce qu'ils sont et le resteront, il n'a pas un bien grand espoir. Les templiers sont d'une aide utile. Les humains et les révolutionnaires restent dans une ignorance certaine. Mais ce ne sont pas les seuls, les Dieux cachent bien leur jeu.
Admin

EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT - Page 2 Empty
Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Mer 26 Sep - 1:24 ()
event 7.2si j'étais président
 Impression d'être un fantôme, en réalité un ange qui n'a plus ses ailes. Il est tombé du Ciel. J'accapare désormais cette humanité qui m'avait quittée. Elle m'avait manquée. Les cornus avaient démarré un feu, la capitale s'est embrasée, en entraînant l'Humanité avec elle. Jolie Paname quand elle est calme. Elle est en deuil, je l'entend pleurer chaque nuit. Je passais la plupart de mon temps à bouquiner, à caresser les pages, avoir cette douce sensation que j'avais perdu. La brise du soir venait frapper sur mon visage. Je marchais d'un pas silencieux dans les rues pavées de Paris. La radio angélique avait parlé, les troupes devaient être galvanisée, on ne cessait de prier. On tournait nos regard vers ce Ciel qu'on n'oubliait pas, pour cette lumière qu'on gardait au creux de notre main. On se battait jusqu'au bout pour sauver l'Humanité brisée, pour qu'ils retrouvent le chemin de lumière. Mains dans les poches, je faisais mine de rien, comme à mon habitude. Je me faufilais dans ce Paris démuni, je me faisais discret. Je m'humanisais de plus en plus. Et la vie elle continue son cours, quand la mort lui cours toujours après. Âmes brisées qui se contentent de vivre sans trop comprendre. Âmes en perdition qui se contentent de s'assouvir face à ce qui les dépassent. Ils tentent de parler vers les Cieux en demandant si on les écoute. Ils nous parlent quand tout va mal, quand ils sont au fond du trou, comme un cri du désespoir. Mais ils ne croient pas réellement que nous sommes là, parce qu'ils sont las.

 Les flammes se rapprochent, puis il y a de nouveau joueurs sur ce grand échiquier. Mes pas suivent toujours les pavés parisiens qu'on emprunte chaque jours. Me voilà alors devant ce grand bâtiment qui s'impose dans ce paysage en ruine. Centre parisien qui s'impose dans nos esprit et dans cette guerre qui n'en finit pas. Je me faufile dans cette foule qui se meut, qui se meurt. J'observais les alentours, surveillais à quelques recoins, avant de retrouver quelques têtes familières (@Camille V. Rousseau  @Jeanne A. Debussy @Historia Oathbridge @Jade S. Dumeny  ) "Il y a du monde par ici ! Beaucoup trop même." remarquais-je en les saluant toutes les quatre. J'étais malgré tout content d'être en leur compagnie. "On va avoir du boulot.." répondis-je à Simikiel. Comme si tout évènement allait tourner à la catastrophe, c'était presque trop prévisible. Paris était bien habituée. "Voilà la partie la plus intéressante du bal.." Paris tente de se réveiller face à ce Maire si mystérieux.

(c) ANAPHORE


 
Spoiler:
 

_________________

you took my heaven away. look up to the skies and see. i'm just a poor boy, i need no sympathy. you're simply lost. you're just a ghost at most, a set of empty bones.

MAMA, I JUST KILLED A MAN


Dernière édition par Lucien Charon le Lun 5 Nov - 15:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
the last young renegades

EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT - Page 2 Empty
Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Sam 29 Sep - 14:08 ()
EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT
parce qu'on peut porter des escarpins et botter des culs

L’image d’un tutu rose vif persiste quelques secondes encore après la prise de parole du Maire. Peut-être qu’en d’autres circonstances, j’en aurai ri. Si je n’avais pas le sentiment très perturbant que la majorité de la foule était suspendue aux lèvres de l’homme qui venait d’arriver, comme subjuguée par une aura que je ressentais en dépit de la distance. J’avais le sentiment que cet attrait m’était familier, comme si je l’avais déjà expérimenté par le passé. Si j’avais eu du temps, et plus d’indices, j’aurais pu associer ça à mes discussions avec Iris, cette admiration presque surréelle avec laquelle je l’observais. J’ai déjà fréquenté des Dieux sans le savoir, alors ce n’est pas étonnant que sa prestance me ramène quelques souvenirs. Surtout d’aussi près – j’ai presque envie de reculer et de tirer Noah avec moi. Mes instincts me disent de me méfier. Doucement, je remue sur la chaise que j’ai piqué à la dernière minute, m’apprêtant à quitter les premiers rangs pour retrouver Andreas quelque part plus loin quand @Pascaline E. Sabot prend la parole. Sa question sur Paris-Plage semble provoquer une réaction chez @Noah T. de Fontanges qui repart à la pêche de son portable. Je n’y étais pas, mais Cora oui. Discrètement, je tends la main jusqu’à la poser brièvement sur la sienne pour lui apporter un soutien éphémère. Rien de ce que je pourrais dire ou faire ne pourra diminuer l’inquiétude qu’il ressent pour sa petite sœur.

Je tends l’oreille vers la seconde voix qui retentit dans le micro, redressant le menton pour apercevoir un homme brun (@B. Alastair Delpire) aux côtés d’une grande femme blonde (@Garance M. Lesquen) dont la tenue attire brièvement mon regard. Mais le sujet abordé n’est finalement qu’une vague déception – je lâche un soupir, roule des yeux avec exagération à l’attention de Noah. « Ce micro devrait venir avec une notice, du genre à n’utiliser qu’en cas de question pertinente. » Je n’en ai pas, alors je m’abstiens, moi. Ceci dit, ce n’est pas totalement vrai : j’en ai, des questions, mais il faudrait vraiment que la situation soit désespérée pour que je les pose au Maire. Je n’ai absolument pas confiance en ses réponses. Il suffit de voir l’image qui est renvoyée de Paris par les démons et l’absence totale de contrôle sur les événements pour comprendre qu’il ne tient pas autant les rênes qu’il aimerait bien le faire croire. En un mot comme en cent, c’est le bordel et toutes les paroles mielleuses de l’homme au pupitre ne pourront pas changer ça. Paris s’éveille. Enfin. Et j’attends presque avec autant d’impatience que d’inquiétude de voir la vérité éclater.

Je me retourne légèrement pour capter les silhouettes de @Iris Simon et @Andreas Van Haan, puis pour vérifier que les autres Templiers sont toujours en position. Je sais qu’au moindre mouvement d’@Arthur M. Leroy, nous répondrons tous présents. La tension me semble plus palpable de minute en minute. Quelle question pourrait bien briser l’apparente confiance de notre bien-aimé Maire ?
- a game of shadows, shall we play ?  -
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
the last young renegades

EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT - Page 2 Empty
Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Dim 30 Sep - 4:12 ()
SI J'ETAIS PRESIDENT
event, version 7.2

« il est l'heure de répondre de ses actes, monsieur le maire. »
Il voulait pas venir. Pas vraiment. Il n'est pas à l'aise. Trop de monde. Trop de gens. Trop de tout. Mais, comme beaucoup de templiers, il sent que cette conférence risque de tourner au cauchemar et il se dit que s'il prouve son utilité sur le terrain, on l'y enverrait de manière systématique. Alors il a ramené sa tronche, pour montrer qu'il n'était pas qu'un formateur mais bel et bien un Chevalier de l'Ordre. Qu'il n'était pas à mettre au rebus, mais bien en première ligne.. Il aperçoit au loin, devant, @Baz H. Ravel et espère qu'il ne fera pas de bêtises. Faut dire qu'il l'aime bien le gosse, au fond, même s'il ne supporte plus ses pitreries.. Surtout qu'il sait qu'il sera un bon templier, il en est convaincu.

Il se pose sur un mur au fond de la salle et laisse son regard dériver sur cette foule qui l'oppresse presque. Il n'est pas étonné de voir autant de monde se presser dans la salle, surtout suite aux derniers évènements.. Mais aussi à cause de tout ce qui se déroule dans la capitale depuis le Grand Retour. Son regard sombre s'accroche à la tignasse, toute aussi sombre, d'@Amira Al Saoud. Il pense à la rejoindre et amorce même le mouvement pour se raviser dés qu'il remarque @Noah T. De Fontanges juste à ses côtés. Il ne l'approcherait pas pour tout l'or du monde. Pas ce soir en tous cas.

Et le maire fait son entrée, enfin. La foule réagit au quart de tour, en haleine alors même qu'il n'a pas encore prononcé un mot. Mais il s'y met vite, au discours à deux balles pour rassurer tout le monde. Stanislas grogne alors que ce dernier propose à la population de s'exprimer. Foutaises. Comme tous les politiques, il propose la parole, propose de poser des questions pour répondre précisément à côté. Technique classique. Il ne croit pas en la sincérité d'un maire qui a laissé passer tant de choses dans sa ville.

Une première se lance (@Pascaline E. Sabot), avec une autre blonde qui enchaine (@Garance M. Lesquen). Il laisserait presque un sourire gagner ses lèvres lorsqu'il entend la seconde. Il pense comme elle, tout cela n'est que supercherie. Un homme, aux côtés de la blonde (@B. Alastair Delpire) surenchérit.. Et si cela amuse secrètement le templier, il n'oublie pas le plus important : étudier les réponses d'un maire aux agissements suspects.. Et de telles questions ne font que perturber l'évènement. Il observe donc le sujet de ses questionnements, curieux d'entendre ses réponses aux questions qui fusent.


(c) DΛNDELION

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
the last young renegades

EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT - Page 2 Empty
Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Dim 30 Sep - 4:51 ()
SI J'ETAIS PRESIDENT
event, version 7.2

« il est l'heure de répondre de ses actes, monsieur le maire. »
Elle trépigne tellement sur sa chaise, concentrée sur la scène, qu'elle sursaute quand une voix s'élève à côté d'elle. Une voix qu'elle connait pourtant bien. « Tu penses qu'il va enfin répondre à nos questions ou qu'il va continuer sur sa lancée ? » @Baz H. Ravel et sa gueule d'ange sont là, juste à côté d'elle alors qu'elle ne l'y attendait pas. Elle se doutait qu'il viendrait, mais ils n'en avaient pas parlé au préalable. Un grand sourire étire son visage alors qu'elle l'enlace rapidement. Elle ne se retient pas la petite, jamais avec lui, qu'il le veuille ou non. Et puis elle hausse les épaules, perdant son sourire aussi vite qu'il était apparu. « J'sais pas, mais j'espère.. » Oui, elle espère au plus profond de son être, sans même savoir que si le maire était franc, ça la détruirait.

Et puis il arrive. Il débarque sur la scène avec un air sérieux mais tranquille et elle se demande comment il fait pour ne pas être inquiet face à la foule qui lui fait face. Foule en colère, qui plus est. Il prend quelques instants pour présenter les choses et laisse ensuite place aux questions. Elle en est presque étonnée, la blonde. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il laisse la parole au peuple si facilement. Rapidement, les questions commencent, fusent. « Que comptez vous faire concrètement pour aider la ville à se relever de la famine ? Avez-vous des explications par rapport à ce qui a pu se passer dans le Panthéon et à Paris-Plage ? » Une jeune femme (@Pascaline E. Sabot) prend la parole et Clarisse ne peut s'empêcher de hocher machinalement la tête pour montrer son accord avec les questions posées. Et, avant même que le maire puisse répondre, deux individus perturbent déjà ce temps qui leur est offert.. Et elle remarque rapidement que l'un des individus n'est autre qu'Alastair (@B. Alastair Delpire).. Elle ne peut s'empêcher de serrer des dents et le fusiller du regard. Elle a beau partager son lit, elle a besoin de ces réponses..

Et elle aimerait tellement qu'Alastair redevienne "normal" que son estomac se serre chaque fois qu'il agit de façon étrange.. Alors elle se lève, saisit un micro, la voix dure, déterminée. « J'me fiche pas mal des langoustines et des petits fours, mais je voudrais savoir si vous avez des informations sur les causes du Grand Départ, du Grand Retour et surtout sur ce qui est arrivé aux disparus ? Vous ne me ferez pas croire que 2% de la population peut juste disparaitre et réapparaître comme par magie.. » Elle rend le micro avec réticence tandis que son regard reste braqué sur le maire, cette fois, reste droite, bien décidée à avoir des réponses, quelque soit la manière à employer.
(c) DΛNDELION

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Arthur M. Leroy
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t372-holding-hands-while-the
the last young renegades
homecoming : 30/10/2016
Messages : 1586
pretty face : Jake Gyllenhaal
julius caesar : dandelion
Allegeance : Puisqu'il est ni plus ni moins le chef de clan des templiers, il se doit d'être un exemple de loyauté. C'était pourtant mal parti, lui l'électron libre, l'âme rebelle dans une famille qui ne vivait que pour le devoir envers autrui. Aujourd'hui, tous les regards et toutes les craintes sont rivés vers lui et il se doit alors de représenter l'union au sein de l'Ordre. Néanmoins, il met un point d'honneur à ne pas être l'homme derrière le bureau, celui qui tire les ficelles depuis son nuage paisible. Il met la main à la pâte et entend donner à son camp une efficacité jamais atteinte autrefois .
Templiers

EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT - Page 2 Empty
Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Dim 30 Sep - 18:07 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

Si j'étais président
event 7.2


Combien de temps la mascarade allait-elle encore durer ? Plus le temps passait dans cette cohue semi-organisée, plus Arthur sentait la pression monter. @Tara C. Bellamy devait facilement s’en rendre compte. Heureusement, il voyait ses frères d’armes (@Baz H. Ravel) continuer à affluer et il savait que cette fois, il ne laisserait pas le maire jouer avec les Parisiens comme ses marionnettes. Maintenant qu’il était découvert au grand jour, il ne restait plus qu’à le piéger la main dans le sac. @Andreas Van Haan et @Amira Al Saoud firent leur entrée et quand on lui conseilla de trouver une place au premier rang, Arthur haussa les épaules : « Non, ça me va très bien une vue d’ensemble. » Il ne voulait surtout pas s’approcher de l’estrade, au risque de perdre son sang-froid. Même s’il n’en avait jamais parlé avec son meilleur ami, il devait comprendre ce qui agitait le Chevalier du Roi. Une autre tête fit son apparition (@Jo C. Duval) et les mains d’Arthur se mirent à trembler. « Ça va mal tourner. »  Il n’était pas dans son état normal. L’arrivée de @Jade S. Dumeny, même si elle sous-entendait le soutien des anges, ne fit rien pour arranger les choses. Pour la première fois, il s’en remettait à Tara et comptait sur elle pour apaiser sa nervosité ou le cas échéant, limiter les dégâts. Enfin, le maire apparut, fier et droit. Arthur s’assit sur la chaise libre la plus proche, fébrile. Son beau discours et son dévouement hypocrite le rendaient malade. Les premières questions se firent entendre, certaines sérieuses et concernées, d’autres totalement teintées d’ironie. Quelques-uns se risquaient à parler des causes qui comptaient vraiment et qui régissaient tout l’univers de Paris depuis plusieurs années. Une révolutionnaire à n’en pas douter. Alors que tout le monde était pendu à ses lèvres, il avait envie de rire. Rire aux éclats et monter le rejoindre pour l’étrangler de ses propres mains. L’homme se mordait l’intérieur de la joue, alors que personne n’avait jamais remis en question son élection et surtout son ignorance totale de la disparition jugée inquiétante de son prédécesseur. Tout partait de là. L’orphelin d’un frère avait du mal à être templier aujourd’hui.

Spoiler:
 

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
- - I'm odds and ends but I'll be stumbling away
Revenir en haut Aller en bas
Paris
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org
the last young renegades
homecoming : 13/12/2014
Messages : 3783
PNJ

EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT - Page 2 Empty
Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Dim 30 Sep - 23:37 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

Si j'étais président
event 7.2

Le micro commence à arpenter la salle, pour s’arrêter entre les mains d’une jeune femme blonde. " Que comptez vous faire concrètement pour aider la ville à se relever de la famine ? Avez-vous des explications par rapport à ce qui a pu se passer dans le Panthéon et à Paris-Plage ? " Un regard vers son assistant, un signe de main qui suffit pour se faire comprendre et voilà le subalterne qui commence à distribuer les dossiers de presse aux journalistes présents. Il se tourne ensuite vers @"Pascaline A. Sabot" « Des soupes populaires ont été organisées dans divers lieux de la capitale. Concernant les récents événements, la Mairie de Paris porte plainte contre les artisans charpentiers mis en cause dans la chute du plafond du nouveau bâtiment, nous reviendrons vers la population après expertise. A l’avenir une seule question par personne ne sera retenue, nous tenons à ce que chacun puisse s’exprimer. »

Le micro passe de mains en mains jusqu’à atterrir entre celle d’un petit rigolo. L’intervention d’@B. ALASTAIR DELPIRE a le mérite d’orner le visage du maire d’un sourire froid, vaguement amusé par son impertinence. « Vous avez une explication quant à la traite et la pêche abusive des langoustines qui contribue inévitablement à la famine ? Et tant qu'on y est, avez-vous quelque chose à dire sur l'absence d'alcool et de petits fours ? Ça aurait au moins eu le mérite de couvrir un tant soi peu toute cette vaste blague. » « Aucune langoustine n’ayant été repéré dans les eaux de la Seine, la Mairie de Paris n’a pas d’explication à fournir sur une pêche abusive qui n’a pas lieu au sein de sa ville. Partageant toutefois vos inquiétudes quant à la destinée de ces petits êtres vivants, la Mairie de Paris fait preuve d’acte militant en se refusant à vous proposer des petits fours contenant des origines animales ou végétales – que dirait-t-on de la traite et de la récolte abusive de farine ? Vous imaginez bien qu’il aurait été du plus mauvais goût de fournir de l’alcool sans qu’il n’y ai à se sustenter. » Il balaie la question idiote d’un geste de la main avant d’ajouter avec fermeté « Si vous n’avez pas de question plus pertinante, vous pouvez prendre la porte ; un parisien plus impliqué sera ravi de prendre votre place. »

D’ailleurs une parisienne @CLARISSE ARSENAULT plus concernée ne tarde pas à se faire entendre « J'me fiche pas mal des langoustines et des petits fours, mais je voudrais savoir si vous avez des informations sur les causes du Grand Départ, du Grand Retour et surtout sur ce qui est arrivé aux disparus ? Vous ne me ferez pas croire que 2% de la population peut juste disparaitre et réapparaître comme par magie.. » La question est si inattendue qu’elle surprend le maire.  Il n’attendait plus de question sur des évènements si anciens. Il prend le temps de réfléchir à sa question avant d’y répondre d’un air concerné « Intervention pertinente. La Mairie continue à collaborer avec les chargés de l’enquête sur ces évènements inexpliqués, ce n’est toutefois pas à elle de communiquer sur le sujet. L’équipe de chercheurs dédiée à ce sujet possède son propre porte-parole auquel je vous renvoie pour toute question concernant l’avancement des recherches. »



Le micro continue de tourner dans la salle faites-vous plaisir
- a game of shadows, shall we play ?  -
Revenir en haut Aller en bas
Andreas Van Haan
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t5948-andreas-quand-soufflera-le-ve
the last young renegades
homecoming : 03/03/2017
Messages : 3674
pretty face : Michiel Huisman
julius caesar : Beylin
legends never die : Il est Maitre de l'Ordre, chargé plus spécifiquement des relations et de la communication entre les différentes branches nationales. De fait, ce n'est pas un cheval de guerre, mais plutôt un homme de l'ombre, que l'on croise plus souvent dans les réunions et les couloirs que sur le terrain.
the mighty bush : Depuis 2046, il a acquis un pouvoir de contrôle de la météo. Sous l’influence de ses émotions, il peut créer des sortes de microclimats qui le suivent dans ses déplacements. De nature joyeuse et positive, le soleil illumine souvent sa route, mais lorsque a faim, le temps se couvre brusquement. Il n’a aucune conscience de cette capacité, il est très loin de le maîtriser ou même de créer des phénomènes réellement puissants.
weapon : N'étant pas vraiment un templier de terrain, il n'a pas d'armes spécifiques ; il utilise l'équipement de base des templiers. Il est en revanche très calé lorsqu'il s'agit des connaissances religieuses ou mythologiques et a tout un éventail de compétences à son arc.
Allegeance : Une loyauté à toute épreuve à l'égard de l'Ordre, il ne trahirait jamais l'institution, ses frères et sœurs d'armes ou le secret de leur existence.
these streets : Il sait tout ce qu'il y a savoir, anges dieux démons, il a appris les choses en même temps que ses collègues templiers.
Admin

EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT - Page 2 Empty
Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Lun 1 Oct - 0:35 ()
Il est surpris de voir qu’Amira s’éclipse si rapidement, mais il se contente de lui jeter un coup d’œil sans moufter un mot. D’un coup d’œil, il remarque que tous ses collègues de l’Ordre sur les nerfs. Il semble le seul à être détendu, presque endormi par l’ennui. Il en fait part à sa voisine Iris @IRIS SIMON « Les conférences de presse c’est toujours un peu fastidieux, vous trouvez pas ? Les longs discours et la langue de bois » Y a son ventre qui le tiraille un peu ; il a toujours faim Andreas, et il n’y a rien à manger. Alors que d’autre iront polémiquer lui ne fait que le regrette discrètement « En plus, ils ont rien prévu à manger » Mais lui est plus malin que ça. Il prévoie à l’avance ses petites fringales le néerlandais. Le voilà qui tire de son sac un sandwich de pain de mie, du fait maison emballée dans un papier de conservation, soigneusement découpé en triangle. Cuisiné avec amour. Il croque dedans et mange discrètement. Bien élevé tout de même, il ne fera pas profiter ses voisins d’infortune de bruit de mastication désagréable.

Entre deux bouchées, il commente les questions posées en les notant par pertinence. Il regrette presque de ne pas avoir des petites pancartes comme dans les vieux télé-crochets, pour dégainer un 10 à chaque question jackpot. Quand une blonde @PASCALINE E. SABOT pose quelques questions sur la famine et les évènements de Paris Plage, il termine le premier triangle de sandwich en niant de la tête. « 5. Pour l’effort. Faut oser prendre la parole en premier quand même. Pour la forme, elle s’éparpille trop, ça rend les questions plus faciles à éviter, vous ne trouvez pas ? » qu’il chuchote à Iris. Et puis une voix qui résonne étrangement en lui balance quelques inepties @B. ALASTAIR DELPIRE. Il se retourne pour aviser deux rang plus loin Alastair, leur récente rencontre lui revient . La traite et la pèche sauvage des langoustines. Les démons en sont-ils réduits à cela pour semer le bazar. Ca l’amuse. 1. Parce que c’était drôle mais un peu prévisible de leur part quand même. Peu mieux faire, comme dirait l’autre..

Le pauvre bichon, il se sent tout seul sans ses petits fours ? Grand seigneur, Andreas remballe soigneusement son dernier sandwich pendant que le Maire répond au démon. Lorsque c’est une autre blonde qui reprend le micro, il interpelle sa nouvelle connaissance d’un ton un poil moqueur @B. ALASTAIR DELPIRE « Hey ! M’sieur langoustine ! » Les quelques rangs qui les séparent se détachent légèrement pour ouvrir un passage. Une fois son attention obtenue, il lui balance son restant de sandwich, grand seigneur qui ne voudrait pas qu’un démon crève de faim en milieu de tout ce foin. « Vos p’tit fours. Surimi, saumon et thon, pas besoin de s’angoisser pour vos précieuses ; peut-être qu’avec l’estomac un peu rempli vous arrêterez de déblatérer  des conneries. » qu’il rigole, puis il se retourne aussitôt pour écouter la fin de la réponse du Maire et les rangs qui les séparent suivent son mouvement en se resserrant, quelques rires étouffés fusent dans l’assistance. Arroseur arrosé.

Il se désintéresse du sujet langoustino-centré aussi rapidement qu’il s’est penché sur la question. Le voilà qui jette un nouveau coup d’œil à ses copains de classe. De l'autre côté de la salle, il capte le regard d’Amira @AMIRA AL SAOUD et lui fait une moue de chien battu lâcheuse qu’il semble lui susurrer. Puis il se penche sur le cas de son meilleur ami qu’il a abandonné un peu plus tôt, il cherche Arthur @ARTHUR M. LEROY de loin, croise son regard à lui aussi, question muette qui ne trouvera peut-être pas de réponse. Juste histoire de savoir s’il doit venir contenir le molosse dans sa cage.




Spoiler:
 

_________________
coeur:
 


Dernière édition par Andreas Van Haan le Lun 1 Oct - 19:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
the last young renegades

EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT - Page 2 Empty
Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Lun 1 Oct - 10:33 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

Si j'étais président
La dalle


Elle lance devant le regard de @Andreas Van Haan une moue pleine d'un éloquent dédain qui vient étirer ses traits de façon forts disgracieux.

« Je ne lui donnerait qu'un quatre et seulement s'il m'est permis de surnoter. »

Il y a une certaine fureur qui se dégage de sa voix quand elle dit ses mots ; elle brise la légère accalmie qui provient de son ami, lui qui semblait être ici la seule âme proche de la quiétude. Mais en même temps, Iris a tiqué lorsqu'elle a entendu @Pascaline E. Sabot demander ce que le maire comptait faire concrètement pour résoudre la famine ; formule maladroite s'il en était, la déesse saisonnière s'était emporté en prenant tout cela personnellement : comme si cette dernière ne trimait pas assez toute la journée pour offrir au peuple Parisien quelques légumes et d'autres fruits afin de les alimenter – comme si cela n'était, au final, pas réellement concret. Non, définitivement la formulation n'avait été que maladroite : mais ça, Iris ne cherchait pas à le comprendre. Il y avait eu l'arrivée de @Amira al Saoud puis celle de son père, le maire, et ainsi elle ne voyait plus claire depuis. Mais là où la mortelle avait eu la courtoisie de rester loin d'elle, Zeus lui était resté cet homme vaniteux qu'il avait toujours été ; ce petit gars fort puissant qui aimait plonger son regard dans celui d'une caméra, d'une foule en liesse ou d'un peuple en colère, du moment qu'il avait toute la divine attention qui l'endiablait tant. Depuis le début, Iris avait son regard plongé dans le sien et il y avait une fureur dedans, une fureur qu'elle ne dissimulait qu'à peine.

Cependant, son attention s'arrête brusquement quand elle voit son compère jeter un bout de sandwich à quelques mètres devant lui sur cet étrange type qui parlait langoustines ; au moment de sa question, à @B. Alastair Delpire, Iris avait d'ailleurs, une première fois, fait dériver son regard pour le tourner vers lui ; la colère, elle la comprenait aisément, la liesse de quelques hommes prompt à applaudir son père, elle la comprenait – tristement – également. Mais déblatérer des propos idiots sur les langoustines ? Non, ça pour Iris ça ne faisait guère de sens ; alors elle s'était imaginé l'homme en une sorte de démons des farces absurdes et elle avait rapidement redirigé ses yeux vers ceux du stand-uper sur scène, aka Jupiter, qui avait répondu à l'énergumène avec humour ; Iris aurait d'ailleurs aimé sa répartie, si elle avait été  davantage objective. Mais soit. Iris regarde Monsieur Langoustine, le sandwich et ensuite Andreas. Son ventre gronde.

« Sérieusement ? Pour une bête blague, vous lui avez donné tout un sandwich ? »

Très honnêtement, elle exagère. Il ne restait pratiquement plus rien de ce sandwich quand il lui avait donné : c'était la moitié de la moitié d'un triangle sandwich, cela n'aurait même pas servi d'amuse-bouche à une cochenille. Mais elle n'a pas mangé depuis ce matin, Iris, et utiliser ses pouvoirs dans les jardins du cinquième l'a épuisé alors, maintenant, son estomac parle pour elle.

« Mais au moins, il faut avouer que sa question aura eu le mérite de nous distraire : j'ignore si beaucoup ici s'attendent à quelque chose de positif venant du maire mais quant à entendre un mensonge, je préfère qu'il soit volontairement assumé comme tel. Cela nous changera. »

- a game of shadows, shall we play ?  -
Revenir en haut Aller en bas
Eliane Lavalle
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t4711-we-are-young-eliane-lavalle
the last young renegades
homecoming : 13/11/2017
Messages : 656
pretty face : Emilia Clarke
julius caesar : @Samhain
legends never die : Déesse de la jeunesse, de la vitalité et de la vigueur. Protectrice des jeunes mariées. Détentrice du délectable Nectar et conservatrice de la précieuse Ambroisie. Echanson des dieux sur Terre, ancien échanson des dieux sur l’Olympe, Hébé est également l’oreille à l’écoute, l’amie et la confidente de ces êtres d’un autre temps.
the mighty bush : Vitalité divine ↯ Pouvoir de stabiliser, renforcer et/ou maximiser les capacités physiques ainsi que les pouvoirs du dieu ciblé pendant quelques heures. La contrepartie coûte chère à l’utilisateur puisqu’il se retrouvera lui-même sans pouvoirs jusqu’au lendemain (une nuit de repos pour récupérer).
Guérison ↯ Capacité de guérir les blessures physiques, psychiques et émotionnelles d'une autre personne. Les blessures psychiques et émotionnelles étant plus complexes à soigner, il coûtera d’avantage d’énergie à son utilisateur. Selon la gravité des blessures, l'utilisation du pouvoir peut affaiblir son utilisateur.
Absorption de colère ↯ Capacité d'absorber la colère et la violence d'une personne afin de l'apaiser. Ce pouvoir peut aussi être utilisé pour absorber la colère de toute une foule. Dans ce cas, le possesseur du pouvoir sera considérablement affaibli après l'avoir utilisé.
Allegeance : Eternelle pacifiste, amoureuse de la paix et de l’harmonie entre les êtres, Hébé est fidèle aux convictions de liberté, de bien, de la vie. Elle a soutenu les anges, les templiers et les humains, en restant en retrait. Aujourd’hui, l’anonymat n’existe plus et c’est en étant elle-même qu’elle continuera à les aider s’ils le souhaitent et s’ils partagent les mêmes convictions. Néanmoins, Hébé reste une déesse. Elle ne peut renier ni sa nature ni ce qu’elle est. L’Echanson cherchera toujours a rallier et unir les siens pour leur survie, celle de l’Olympe et de la stabilité de la magie sans pour autant avoir besoin d’écraser, de détruire et de faire du mal aux innocents.
these streets : Elle sait tout ce que les Dieux savent.
Dieux

EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT - Page 2 Empty
Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Lun 1 Oct - 17:22 ()

some secrets should never be discovered, my friend.

Si j'étais président
event 7.2

La salle était pleine. Plein de monde… Trop de monde. Il y avait un peu trop de personnes dans une seule pièce au goût d’Eliane. Une émeute pourrait facilement se déclencher et faire des dégâts. D’ailleurs, elle repéra plusieurs surnaturels pouvant poser problèmes, tout confondu. Même si la goutte d’eau pouvait très bien venir d’humains, elle préféra observer les surnaturels. Elle en connaissait certains, d’autres pas. Il fut aisé de repérer les démons, seuls eux pouvaient poser des questions si inutiles et perturbatrices. Pour ce qui est des anges, Eliane connaissait @Jeanne A. Debussy et reconnaissait de vue plusieurs visages à ces côtés. A coup sûr, la reconnaissance était réciproque. Du coup, Eliane ne s’attarda pas dans son coin, s’éloignant d’eux, apercevant au passage l’un des templiers qu’elle avait soigné il y a quelques temps (@Andreas Van Haan)  mais ne s’attarda pas, malgré qu’il soit en bonne compagnie divine (@Iris Simon).

La déesse traversa discrètement la pièce alors que le maire continuait son discours. Aucune inquiétude à avoir à ce sujet, il se débrouillait toujours aussi bien même si elle nota sa surprise à la question concernant les disparus. Cependant, Eliane poursuivit pour rejoindre son camp, là où quelques dieux s’étaient regroupés. Elle aurait pu prendre place auprès de son oncle (@Alexandre P. Rey)et de sa demi-sœur (@Elena Jordan), mais en apercevant au loin @Gautier M. Wagner qui observait lui aussi un peu tout le monde, Eliane décida plutôt de bifurquer pour s’installer à côté de son autre sœur. Enyo (@Arla E. Mars) n’allait pas apprécier, mais ça lui était égal. Elles se savaient bien placées pour observer et pour être dans la ligne de vue du reste de leur famille si quoique ce soit devait arriver. Un petit coup d’œil en arrière vers eux avant de se retourner et de pencher légèrement la tête vers Enyo.

« Je ne pensais pas que tu viendrais, mais j’oublie souvent le métier d’Arla. » Tout en discutant, Eliane observait son père ainsi que la foule, s’attendant à ressentir tôt ou tard les prémices d’une traînée de poudre. « Es-tu venu que pour cela ou, mine de rien toi aussi, tu te poses des questions et tu t’inquiètes ? »

Hébé le lui demandait sans animosité, révélant ainsi ses propres doutes et questionnements. Malgré leurs différents, ils restaient une famille et en ce moment, les choses étaient bien compliqués pour les dieux grecques sur cette terre, loin de chez eux ; ne sachant pas ce qui allait advenir de la suite. Hébé espérait qu’ils puissent rester le plus soudé possible, mais rien n’était moins sûr.

Spoiler:
 
- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Irrésistible Jeunesse
I miss your touch
When she laughed, she was beautiful.When she cried, she was beautiful, but when she was determined, she was sexy as hell.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
the last young renegades

EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT - Page 2 Empty
Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Lun 1 Oct - 18:24 ()

Event 7.2 ≈ Si j'étais président
DJ Noah aux platines

Amira aurait pu l’emmener voir Mission Impossible 34 ou Star Wars 45. Ça aurait été deux fois plus cool. Mais c’est sûrement la différence de culture qui bloque. En France, on vous console et on vous sert (au choix… ou pas) du chocolat chaud, du vin, une pizza, des mouchoirs. En Arabie Saoudite, on vous emmène dans l’endroit le plus dangereux du moment pour enfoncer un peu plus le couteau dans la plaie. La main de Mira parvient momentanément à arrêter ses mouvements stressés. Avant de recommencer à faire tourner le téléphone, plus lentement cette fois. La question de Pascaline a au moins le mérite de sonner le début de la langue-de-bois. Cette soirée n’apportera rien. Seulement un peu d’apaisement pour les citoyens. Pour les surnaturels et les templiers, ce sera une blague de plus. En fait, ce soir, ils sont devant un one-man show et ils attendent qu’on les divertisse. Allez, troubadour Archambault, divertis-nous et on te prendra peut-être dans notre équipe !

Le micro passe entre les mains d’une nouvelle personne. Un homme, cette fois. Qui s’inquiète de la traite abusive des langoustines. La question a l’avantage de faire sourire Noah. En même temps, elle est légitime ! Les pauvres petites langoustines. Elles ne méritent pas un traitement pareil. Elles devraient vivre dans un hôtel 6 étoiles, avec massages des antennes, séances d’UV pour la carapace et hammam juste avant de les cuisiner ! “Ce micro devrait venir avec une notice, du genre à n’utiliser qu’en cas de question pertinente.” Noah enchaîne, soudain d’une meilleure humeur. “Sous peine de bêler comme une chèvre et de finir chauve jusqu’à la fin de sa vie.” Ah tiens ! Un crâne chauve assis au premier rang. Vous croyez qu’il commande un “bêêêêêêgal” dans un restaurant de bagels ? Ou une “biêêêêêêêre” dans un bar ?

Et pendant qu’il répond à @Amira al Saoud, Andreas fait son show, noyant la réponse du Maire dans son flot de paroles. Et en balançant un sandwich. Coucou le respect de la nourriture quand ils ont crevé de faim la bouche ouverte pendant des semaines. Noah donne un coup de coude taquin à Amira. “Je crois que le pauvre chaton est en manque d’attention sans toi à ses côtés.” Que personne ne se plaigne de la pénurie de caleçon ou de la couleur des sous-vêtements de Archambault. Sinon, on va voir un caleçon voler en plein milieu de la pièce. Et ce sera celui d’Andreas. Attention les yeux ! Éloignez les enfants des écrans ! Le micro atterrit entre les mains d’une jeune femme intéressée par les disparus. Le Maire semble presque perturbé. Presque. “Il doit se chier dessus.” Ce mec doit tellement aimer le pouvoir qu'il doit craindre d'être renversé en s'engageant sur des terrains glissants. Sauf qu'en ce moment, ils sont tous glissants, les terrains. Noah jette un coup d’oeil en arrière, curieux de savoir si le frère angélique de Mira est dans les parages. Ils ne sont pas arrivés ensemble, mais peut-être que c’était pour ne pas répondre à des questions de la presse. “Abbes ne vient pas ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Livie D. Delmas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t3850-livie-l-anarchie-est-la-plus-
the last young renegades
homecoming : 27/07/2017
Messages : 332
pretty face : zendaya coleman
julius caesar : (c) kane
legends never die : déesse de l'anarchie celle qui se plait au milieu des révoltes, des manifestations, celle qui fait chuter les dictatures et les pyramides. celle qui rêve un peu trop. qui aimerait que tout le monde ait le même idéal qu'elle mais qui se perd sur la route. celle qui emprunte la violence pour atteindre ses objectifs de paix et de liberté.
the mighty bush : pouvoir de discorde l'éclat initial. celui qui déclenche tout. les situations qui basculent entre chacun elle sème le trouble entre les gens, déclenche des inimitiés par de simple mot. ils se détestent sans en savoir la raison qui n'est autre que son passage. les situations virent au drame en quelques mots, quelques gestes.
contrôle des sentiments elle attise la colère, le désir, l'envie. celle de liberté. celle de se battre contre le pouvoir. celle de leur en vouloir pour tout ça. elle fait naitre le désir de se battre pour la liberté qu'ils ont aperçu auparavant.
Allegeance : elle n'est loyale qu'à elle-même dysnomie. parce qu'elle ne se sent pas acceptée parmi les dieux. parce qu'elle ne mène pas les mêmes combats qu'eux. ils sont les autres membres de sa famille, ceux qu'elle est obligée de côtoyer en repas sans réellement les comprendre et avoir des choses à partager avec eux.
Admin

EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT - Page 2 Empty
Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT Mar 2 Oct - 2:08 ()
Tu souris, quand les premières questions tombent. Et y a ton regard qui accroche pendant quelques secondes le sien. Mens. Il savait si bien le faire Zeus. Menteur habile. T’as hâte d’entendre les réponses aux questions qu’ils se posaient tous. T’avais hâte que la colère monte dans les rangs. Qu’ils se dressent contre lui. Citoyens dont tu comptais bien faire une arme contre le roi des dieux. Tu voulais le voir chuter, de partout. Et si ça commençait par la mairie ça ne serait pas un échec en soit. Tu souris pendant quelques secondes à la remarque de l’autre dieu (@b. alastair delpire). Allié dans cette nouvelle bataille. Lui qui semblait continuer de se jouer des démons. De la plus grande d’entre eux au vue de son placement stratégique (@garance m. lesquen). Hasard ou réel manipulation. Tu n’en savais rien. Mais s’il ne s’agissait pas d’un hasard il était doué, très doué. Tu n’avais pas cherché le pouvoir et les informations contrairement à lui. Serais-tu à sa place si ça avait été le cas. Mais il jouait son rôle. Parfait petit démon au milieu de la foule. T’as le regard qui se tourne pour se poser pendant quelques secondes sur les rangs occupés par la Vox Populi. Visages que tu reconnais pour trainer dans leur quartier bien trop souvent. T’aurais aimé leur appartenir. Mais ils étaient trop méfiants. Toi qui rêvaient pourtant de leur soulèvement. Toi qui pouvaient les guider dans leur combat pour la vérité, pour la liberté, pour tout ce dont ils pouvaient rêver. Ils étaient libres. Bien plus que d’autres les révolutionnaires. Et t’en avais accompagné des révolutions. Jamais elles ne s’étaient soldées de la bonne façon.

Micro que tu réussis à récupérer après avoir entendu les diverses réponses aux questions. Sourire sur le coin des lèvres. « J’aimerais revenir sur votre gestion de la famine. » Regard qui se braque dans le sien. Sourire mauvais. « Pensez-vous sincèrement que des soupes populaires étaient suffisantes et que vous avez réglé le problème à présent ? Parce que je pense ne pas être la seule à avoir dû mal à m’approvisionner en ce moment. Les magasins sont vides les trois-quart du temps. On se fait attaquer lorsque l'on rentre chez nous avec des courses. Moi je ne trouve pas le problème réglé. » La faim. Il n’y avait rien de tel pour qu’un peuple se soulève. Les guerres commençaient à cause d’elle. Les peuples se soulevaient à cause d’elle. Car quand les pauvres claquaient, les puissants n’en souffraient jamais. Et la faim régnait toujours dans Paris. Même si vous aviez tous fini par vous y habituer.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
the last young renegades

EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT - Page 2 Empty
Sujet: Re: EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT ()
Revenir en haut Aller en bas
 
EVENT 7.2 ★ SI J'ETAIS PRESIDENT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Aide speciale aux enfants du president Rene Preval!
» Le president Preval repond au ministre demissionaire Elie
» LE PRESIDENT EST TROP VIEUX ,TROP MALADE TROP COQUIN POUR L''EXIL ET LA RETRAITE
» Le president Preval a l'ONU
» Bad news: Obama a one-term president
like lightning
if you ride
you're gonna crash like thunder

a game of shadows :: 
Elsewhere
 :: Flash-back V7