fermeture du forum
Après plus de deux ans de bons et loyaux services, GOS ferme ses portes.
On vous remercie pour cette aventure et pour en savoir plus, c'est .

 
 all i had to lose (mattine)
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Matt D. Lefèvre
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t261-matt-be-brave-now
the last young renegades
homecoming : 21/03/2015
Messages : 6877
pretty face : Francisco Lachowski
julius caesar : I ♥ coco
the mighty bush : technopathie : Depuis le grand retour, Matt peut contrôler les objets électroniques par la simple force de sa pensée. Il ne comprend pas exactement comment, ni pourquoi, mais il trouve ça bien utile, surtout lorsqu'il s'agit d'effacer des données compromettantes.
these streets : Dire que Matt ne sait rien est un euphémisme. En vérité, il se fiche un peu de ce qui est arrivé à Paris et, même s'il entend souvent parler de Lucifer & co dans son restaurant, il n'y prête pas la moindre attention.
admin du dimanche

all i had to lose (mattine) Empty
Sujet: all i had to lose (mattine) Mar 2 Oct - 14:26 ()

all i had to lose
I was so rich with all this love, I let you in, when I should have run, now all that's left, is something gone.


* * * * * * * * *



Des bleus dans les yeux, les yeux dans les bleus, il sait pas trop. Il s'échoue sur ce qui reste du pont, les pieds dans le vide, la tête dans les étoiles. Sa carcasse abîmée lui fait moins mal que son coeur. La gueule d'ange sait pas trop comment il va s'en sortir, cette fois. Dans sa tête, y a tous les mensonges qu'il pourrait raconter qui se bousculent. La vérité, c'est qu'il peut pas l'expliquer. Y a une époque où il pouvait scanner tous les codes qu'il voulait, obtenir le numéro de carte bancaire de n'importe qui. Aujourd'hui, y a plus rien. On le lui a enlevé, ce putain de don. Ses mains servent plus à rien. Et ses conneries le rattrapent, comme toujours.

Un coup d'oeil à son portable, l'écran fissuré, la photo de Fantine. Il est tard, il devrait déjà être rentré, mais il peut pas s'y résoudre. Il a pas envie de lui dire qu'il deale tous les soirs pour payer son loyer. Pas envie de lui avouer qu'il a la mafia à dos. Pas envie de lui dire qu'il regrette rien. Qu'il l'aurait refait. Qu'il aurait voulu le revivre cette époque où il pouvait s'infiltrer n'importe où et voler tout ce qu'il trouvait. Mais voilà, il est dans la merde cette fois. Et dieu, qu'est-ce qu'il aurait aimé qu'il y ait des ascenseurs au fond des précipices.

« Comment t'as fait pour me trouver ? » Il avait pas besoin de se retourner pour savoir que c'était elle, les bruits de pas qu'il avait entendu. Fantine, c'était un peu comme son ange gardien, elle savait toujours où le trouver. Et maintenant, il se sentait con d'avoir posé la question. Alors, il fume ses regrets en cendre, mais la fumée chaude de sa clope suffit pas à effacer la réalité. Pas cette fois.

_________________

i spiral down again
Who remains when you drop? Who do you call when it stops? I spiral down again Somebody protect me or I'm gone


autre compte : eliott duval

Revenir en haut Aller en bas
Fantine C. De Stahl
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t232-fantine-flying-like-a-c
the last young renegades
homecoming : 01/03/2015
Messages : 6341
pretty face : Emma Stone
julius caesar : (c) beylin alias matty des bwas la queen du game
these streets : Elle vient d'apprendre la vérité et elle essaie de s'y faire, même si elle n'aurait jamais pu se préparer au fait que les êtres surnaturels possèdent le corps des disparus, et qu'elle ne reverra jamais sa famille.
Admin

all i had to lose (mattine) Empty
Sujet: Re: all i had to lose (mattine) Mar 2 Oct - 23:35 ()


all I had to lose
mattine ✗ bookends theme
Time it was, and what a time it was, it was. A time of innocence, a time of confidences. Long ago it must be, I have a photograph, preserve your memories, they're all that's left you.

Fantine pensait pouvoir escalader des montagnes avant de traverser les ponts qui l’éloignaient de la réalité. Un cœur infatigable emprisonné dans ses propres regrets, elle a fini par questionner son propre reflet jusqu’à ce que ses imperfections se révèlent au grand jour. La liste des choses qu’elle aurait rêvé faire avait fini par disparaître dans les abysses, au milieu du chaos provoqué par la Vox Populi et Paris qui s’embrase. Au cœur de la tornade, quand l’océan décidait de décimer la terre, il y avait Matt. Une certitude à laquelle elle ne pourrait jamais échapper. Les minutes disparaissent, avalées par le bruit des aiguilles de l’horloge qui retentissent dans l’appartement tristement vide. Assise sur le canapé elle attend l’ombre de celui qu’elle n’a jamais pu fuir. Sauf qu’il n’arrive pas, quand bien même les heures défilent, quand bien même le ciel bleu se fait dévorer par les étoiles. Elle a jamais su attendre que les choses se présentent à elle. Elle multiplie les appels sans réponses et les messages qui demeurent non-lus. Elle essaie d’étouffer la peur qui grimpe dans sa poitrine, celle qui asphyxie ses poumons, celle qui la dévore de l’intérieur comme un parasite. Elle sait qu’elle mettra même pas 10 minutes à le trouver quand elle attrape sa veste. C’était leur malédiction, à Matt et Fantine. D’savoir éternellement comment l’autre pouvait s’perdre, parfois. De savoir qu’il essaierait d’ralentir l’inévitable en s’baladant sur les quais de seine. Il y avait des centaines de choses qu’elle aurait pu lui dire, mais qu’elle choisissait d’garder pour elle. Comme si dans son regard, il pouvait voir tous les mots qu’elle arriverait jamais à prononcer. Ça a toujours été comme ça, entre eux. Quelque chose de plus grand qu’le destin ou le hasard. L’choix de toujours se retrouver. D’jamais laisser tomber. Elle avance d’un pas rapide, une fois arrivée près du pont des arts. Dans l’silence ambiant elle aperçoit sa silhouette. « Comment t'as fait pour me trouver ? » Dans son cœur, le son de sa voix fait le bruit d’un millier de retrouvailles. « J’sais toujours où te trouver Matty. » Puis elle s’approche, et elle voit les bleus, les coups sur ton visage, l’sang sur ses plaies et le fantôme des mensonges qu’il a préféré jamais lui dire. « Putain qu’est-ce que t’as foutu ? Matt ?! C’est quoi ces conneries ? »

_________________

autre compte : aurore lefèvre
Revenir en haut Aller en bas
Matt D. Lefèvre
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t261-matt-be-brave-now
the last young renegades
homecoming : 21/03/2015
Messages : 6877
pretty face : Francisco Lachowski
julius caesar : I ♥ coco
the mighty bush : technopathie : Depuis le grand retour, Matt peut contrôler les objets électroniques par la simple force de sa pensée. Il ne comprend pas exactement comment, ni pourquoi, mais il trouve ça bien utile, surtout lorsqu'il s'agit d'effacer des données compromettantes.
these streets : Dire que Matt ne sait rien est un euphémisme. En vérité, il se fiche un peu de ce qui est arrivé à Paris et, même s'il entend souvent parler de Lucifer & co dans son restaurant, il n'y prête pas la moindre attention.
admin du dimanche

all i had to lose (mattine) Empty
Sujet: Re: all i had to lose (mattine) Mer 3 Oct - 20:40 ()
[quote="Matt D. Lefèvre"]

all i had to lose
I was so rich with all this love, I let you in, when I should have run, now all that's left, is something gone.


* * * * * * * * *

Les yeux fixés sur les reflets de la Seine, il sait pas pourquoi Fantine le prend aux tripes ce soir. Son coeur bat à cent à l'heure. Pas de doute, il a peur. Un bolide dans sa cage thoracique, il invoque un dieu auquel il croit pas pour obtenir un pardon qu'il aura pas.  « J’sais toujours où te trouver Matty. » Il esquisse un sourire, mais dans sa tête, y a un compte à rebours. 5. Il est pas encore dans la merde. Il peut encore le trouver ,ce putain de mensonge. 4. Elle comprendra pas. De toute façon, ça sert à rien. 3. Il avait tout vécu avec elle. Elle l'avait vu tomber dans les abysses. Et elle l'avais sauvé. 2. Alors pourquoi est-ce que c'était si dur, de lui dire la vérité ? 1. Parce qu'il arrivait pas à le lui dire, que cette fois, elle pourrait pas le sauver.  « Putain qu’est-ce que t’as foutu ? Matt ?! C’est quoi ces conneries ? » Il hausse les épaules. Il fait le mec qui s'en fout, Matt, c'est son meilleur rôle. Il regarde ailleurs, il veut pas voir ce qu'elle a dans les yeux. Il en a pas le courage. « Rien. C'est pas grave. » Il tapote l'espace à côté de lui. Les restes du pont des arts. Eux, ils sont accompagnés par les voitures qui les éclairent timidement de temps en temps. « Viens. » A ce moment là, il sait pas exactement quoi lui dire. Tout ce qui lui vient, c'est du silence.

_________________

i spiral down again
Who remains when you drop? Who do you call when it stops? I spiral down again Somebody protect me or I'm gone


autre compte : eliott duval

Revenir en haut Aller en bas
Fantine C. De Stahl
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t232-fantine-flying-like-a-c
the last young renegades
homecoming : 01/03/2015
Messages : 6341
pretty face : Emma Stone
julius caesar : (c) beylin alias matty des bwas la queen du game
these streets : Elle vient d'apprendre la vérité et elle essaie de s'y faire, même si elle n'aurait jamais pu se préparer au fait que les êtres surnaturels possèdent le corps des disparus, et qu'elle ne reverra jamais sa famille.
Admin

all i had to lose (mattine) Empty
Sujet: Re: all i had to lose (mattine) Mer 3 Oct - 23:59 ()


all I had to lose
mattine ✗ bookends theme
Time it was, and what a time it was, it was. A time of innocence, a time of confidences. Long ago it must be, I have a photograph, preserve your memories, they're all that's left you.

Des mensonges dans ses yeux, des promesses qui essaient d’effacer la lumière. La Seine comme seule témoin d’un monde qui s’écroule, d’un futur qui se veut toujours plus nébuleux. Alors qu’elle avance sur le pont des arts, Fantine se demande s’ils étaient fait pour être heureux, ensemble, ou si leur rencontre était la preuve finale que rien ne pouvait réellement durer. Mais ça, c’était pas imaginable. Pas pour elle. Pas maintenant. Le problème, c’est qu’elle savait qu’on ne pouvait jamais empêcher le destin de réclamer son dû. Un visage perdu dans la foule, un cœur qui frappe dans sa poitrine, elle sait quelle couleur ont les mensonges, et elle sait que c’est la même qui se reflète dans ses yeux à lui. Ils ont jamais su se mentir l’un à l’autre. Du moins c’est ce qu’elle croyait. Peut-être qu’la réalité était trop belle et qu’au final, depuis le départ elle aurait dû se douter que ça pouvait pas être vrai. Elle se rapproche de lui, terrifiée à l’idée d’avoir raison. Elle le pousse, avant d’le regretter. Y’a des bleus sur son visage tuméfié et son cœur tremble à l’idée d’y participer. « Tu te fous de ma gueule ?! » La rage c’était tout ce qu’elle connaissait, face à lui. Parce que lui, il était imperturbable. Parce que l’monde pouvait continuer sa ronde folle, et lui il resterait impassible. Souvent elle se disait que c’était pour ça qu’elle s’était accrochée à lui. Maintenant elle commençait à l’détester pour son silence. « Qu’est-ce qui se passe, Matt ? Tu m’fais peur. »

_________________

autre compte : aurore lefèvre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
the last young renegades

all i had to lose (mattine) Empty
Sujet: Re: all i had to lose (mattine) ()
Revenir en haut Aller en bas
 
all i had to lose (mattine)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PRIAM & AARON △ let me lose myself for you.
» Jia Li - sometimes it is necessary this to lose and go in darkness to be able to find itself
» ❝ don't let your happiness depend on something you may lose ❞ - gillian
» What is life if you must lose things you love? -Paytah & Meika
» FELIX LE CHAT + lose yourself
like lightning
if you ride
you're gonna crash like thunder

a game of shadows :: 
Elsewhere
 :: Flash-back V7