fermeture du forum
Après plus de deux ans de bons et loyaux services, GOS ferme ses portes.
On vous remercie pour cette aventure et pour en savoir plus, c'est .

 
 Trap. [ft. Frida]
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Eléonore L. de Bourbon
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
the last young renegades
homecoming : 06/05/2017
Messages : 322
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : SoGlam
legends never die : Elle est actuellement la nouvelle Reine des Enfers. Un titre qui lui convient très bien, adorant être au-dessus et d'avoir les démons à ses pieds.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.
Démons

Trap. [ft. Frida] Empty
Sujet: Trap. [ft. Frida] Sam 26 Jan - 12:50 ()

Trap

Depuis l’explosion de la vérité sur notre présence à Paris, la ville avait pris une tournure particulière, une tournure bien plus sombre. Ce n’était pas pour me déplaire, dans un sens, mais il fallait faire davantage attention à ces personnes qui nous traquaient, à ces personnes qui pensaient pouvoir nous éliminer. Bien entendu, je ne craignais pas les hommes, mais je savais que le nombre pouvait faire la différence. Cependant, depuis quelque temps déjà, une humaine avait su mettre la main sur deux démons proches de moi. Ils n’avaient plus refait surface depuis et j’ignorais ce qu’elle avait pu leur faire. Les tuer, probablement, en tentant d’obtenir davantage d’informations sur ce monde qu’elle ne comprenait certainement plus.

La fougue, la stupidité, peut-être, avait amené cette jeune plante au plus près de moi, bien trop près pour elle. Trois démons lui étaient tombés dessus, au détour d’une ruelle alors qu’elle était sur la piste, sur ma piste… Malheureusement pour elle, elle n’avait rien pu faire. Le surnombre, la surprise, tout était contre elle. Heureusement pour elle, mes hommes avaient pour ordre de la laisser en vie et de ne pas trop me l’abimer, ni de trop jouer avec elle. Non, je la voulais pratiquement intacte, que ça soit physiquement ou mentalement. Ils avaient pour ordre de l’amener au sous-sol de mon manoir, là où se trouvaient toutes les choses nécessaires pour lui faire passer un bon moment. Elle se retrouvait attachée, debout, les mains en l’air et encore dans les vapes. C’est avec un sceau d’eau glacée que l’un de mes démons la réveilla. Elle ne pouvait rien voir, il faisait sombre et personne n’était devant elle, jusqu’à ce que quelques bougies soient allumées et qu’elle puisse entendre le bruit de mes pas et m’approcher doucement d’elle.

« Bonsoir, petit sucre d’orge. C’est très dangereux de se balader seule, la nuit. Surtout en ce moment. »
Dis-je en souriant, tapotant la lame de ma dague sur ma joue en la regardant. Mes yeux devinrent noirs l’espace d’un instant et elle pouvait comprendre très vite à qui elle avait à faire. Enfin, à quoi, surtout… Car même si elle était sur ma piste, savait-elle qui j’étais réellement. « Tu m’as causé quelques petits ennuis, vois-tu… Et s’il y a bien une chose que je n’apprécie pas, c’est de perdre mon temps. Deux démons… Bien qu’ils n’étaient pas très malins, ça exige une réparation. Te tuer directement aurait été bien trop facile et ennuyant. Tu ne trouves pas ? » Dis-je en venant tapoter sa joue, souriante, la contournant quelque peu sans la quitter du regard.




Made by Neon Demon

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
Frida D. Jondottir
Voir le profil de l'utilisateur
the last young renegades
homecoming : 13/05/2017
Messages : 189
pretty face : Amy Jackson
julius caesar : Lux Aeternae
the mighty bush : Spider-sens : détection et anticipation des dangers à venir
weapon : MÉDAILLON D'URIEL - ils permettent en effet, une fois portés, d'être protégé contre les influences malsaines des démons en agissant comme un bouclier mental.
Allegeance : Frida est fidèle à la Vox depuis le départ, si bien qu'elle fait partie des femmes de confiance d'Adèle, et qu'elle est proche du Maire de la Ville.
these streets : La révélation des dieux, anges & démons est une grande fierté pour toi. Le travail de la Vox Populi a enfin payé, il faut désormais faire le tri, et cela n'est pas évident du tout.
Vox Populi

Trap. [ft. Frida] Empty
Sujet: Re: Trap. [ft. Frida] Sam 26 Jan - 13:40 ()
Trap
Fridonore


Pourquoi est ce que cela ne t'étonnait pas de souvent revenir dans le deuxième arrondissement de la ville ? Parce que c'était un des arrondissements qui avait été le mieux préservé depuis le grand départ, comme si finalement, hors du temps, il n'avait pas changé. Il y avait bien eu quelques changements minimes, mais il fallait avoir bien connu le quartier pour s'en rendre réellement compte. C'est ainsi que tes pas t'avaient menés ici concernant une surnaturelle que tu jugeais hautement dangereuse au vue des quelques sbires que tu avais pu croiser sur ton chemin depuis maintenant plusieurs années. Avec la révélation, les surnaturels, enfin certains, prenaient plus de risques, mais elle, non, elle continuait son petit bonhomme de chemin comme si rien ne s'était passé, comme si elle était intouchable. Et petit à petit, tu avais trouvé sa trace te menant dans les habitations bourgeoises du deuxième arrondissement. Tu touchais enfin au but, lorsque ton spider-sens s'affola complètement, le danger semblait venir de partout à la fois. Tu réfléchissais à comment t'en sortir, mais tu comprenais rapidement que tu n'avais pas été assez discrète et les sbires te tombèrent dessus presque littéralement. Ils n'étaient que trois, mais trois surnaturels, c'est deux de trop. Sans doute qu'elle avait pris ses précautions au lieu de n'en envoyer qu'un à la fois, comme les dernières fois, et malgré tout, tu avais réussi à te faire prendre. Tu t'en voulais, tu aurais du anticiper ce coup là, mais tu n'avais pas pu, malheureusement. Tu ne savais pas comment tu allais te sortir de ce guêpier, mais tu trouverais une solution, tu en trouves toujours une quoiqu'il arrive. C'est ainsi qu'une eau glacé te tombait dessus pour te réveiller et ruiner ta tenue blanche qui devint alors très transparente, laissant entrevoir tes formes plus que généreuse aux yeux de tous. Mais tu étais dans la pénombre, tu ne savais pas combien ils étaient, mais suffisamment pour faire comprendre à ton spider-sens que tu ne sortirais pas d'ici facilement. Puis soudain, une voix féminine parvint à tes oreilles. Tu la regardais dans les yeux pour lui prouver que tu n'avais pas peur d'elle, et ceux-ci devinrent noirs, signe s'il en était qu'elle faisait partie de ses surnaturels détestables : les démons. Quelle était sa puissance ? Quelle était sa place dans tout ce cirque ? Tu n'en savais encore rien, mais tu espérais avoir des réponses, et en sortir vivante malgré tout. Tu n'en sortirais pas sans séquelles, mais avait-elle un intérêt à te tuer, pour le moment ? Non, certainement pas, mais il te faudrait te tenir à carreau à présent, car il n'y avait pas de doutes qu'elle t'aurait encore plus à l'oeil. Elle te le fit comprendre. Elle te parlait de ses deux sbires pas très malins de ses propos que tu avais réussi à éliminer. Cela te fit sourire, elle voulait réparation, alors même si en réalité tu n'avais aucune intention de négocier, tu lui faisais comprendre que ce serait peut être possible.

" De votre avis, je pense que je vous ai plutôt rendu service en éliminant les plus faibles de vos hommes mais c'est un point de vue. Que désirez-vous de moi dans ce cas puisque vous ne désirez pas me tuer ? Peut être que nous pourrions trouver un arrangement ? "

Ou pas, mais ça, tu ne lui dirais pas. Pouvait-elle lire dans les esprits ? D'après tes informations, non, alors tu jouais cette première carte dans ton jeu aux multiples facettes. Tu verras si elle mord à l'hameçon ou pas du tout.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Trap. [ft. Frida] Tumblr_inline_pk007mmbWe1ro4fjb_540
Revenir en haut Aller en bas
Eléonore L. de Bourbon
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
the last young renegades
homecoming : 06/05/2017
Messages : 322
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : SoGlam
legends never die : Elle est actuellement la nouvelle Reine des Enfers. Un titre qui lui convient très bien, adorant être au-dessus et d'avoir les démons à ses pieds.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.
Démons

Trap. [ft. Frida] Empty
Sujet: Re: Trap. [ft. Frida] Sam 26 Jan - 20:50 ()

Trap

Le réveil avait été certainement brutal, mais moins que si j’avais brûlé une partie de sa peau. Mais je ne voulais pas lui laisser de trace sur le corps, du moins, par pour ce premier contact, car, cela allait très probablement arriver si elle se montrait très peu coopérative… Et puis, même si elle l’était, à quoi bon être gentille ? Je ne lui laissais aucun choix, elle était totalement à ma merci. D’ailleurs, l’eau rendait sa tenue légèrement transparente et cela me fit sourire alors qu’elle disait m’avoir rendu service en tuant les plus faibles de mes hommes, mais elle désirait également pouvoir trouver un terrain d’entente. J’eus un petit rire.

« Là, habillée comme tu es, le seul terrain d’entente que j’ai, c’est de t’enrôler dans ma maison close en tant que putain. Je suis sûre que tu me rapporterais de l’argent avec ce minois. » Dis-je en saisissant son menton de ma main, la regardant dans les yeux quelques instants avant de la relâcher et de la gifler. « Mais oui, tu as peut-être réussi à éliminer quelques démons de bas étage… Mais c’est tout, rien de bien exceptionnel… » Dis-je en soufflant doucement, faisant quelques pas, passant dans son dos. La lame de mon couteau glissait sur la peau nue de son dos, sans pour autant fendre la chair pour le moment, bien qu’à la fin, la lame s’enfonça légèrement, créant ainsi une toute petite entaille. Je vins saisir ses cheveux pour pencher sa tête en arrière et mettre la lame sur sa gorge.

« J’aurais peut-être plus vite fait de t’éliminer et ainsi, m’éviter de nombreux désagréments. Je n’aime pas que l’on vienne perturber mes affaires. » Dis-je en la relâchant sans aucune douceur avant de me remettre face à elle, le sourire pervers et sadique aux lèvres. « Penses-tu m’être d’une quelconque utilité, ma belle ? Vas-y, parle. Parle pour ta vie. » Dis-je en souriant, appréciant jouer de la sorte avec les humains, appréciant leur faire peur, jouer avec leurs vies comme si elles n’étaient rien. Après tout, c’était le cas, qu’était une humaine face à un démon, si ce n’est rien du tout ? Difficile de croire qu’ils pouvaient causer de grands torts. Mais cette humaine, elle avait peut-être un petit quelque chose qui pouvait m’être utile… Je comptais bien obtenir réparation pour ce qu’elle m’avait fait et ses talents pouvaient peut-être m’être utiles. J’avais des ennemis, moi aussi… Était-elle aussi une tueuse d’anges ? Ou n’était-elle bonne qu’à tuer des larbins et à se faire enrôler de force dans un bordel ?





Made by Neon Demon

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
Frida D. Jondottir
Voir le profil de l'utilisateur
the last young renegades
homecoming : 13/05/2017
Messages : 189
pretty face : Amy Jackson
julius caesar : Lux Aeternae
the mighty bush : Spider-sens : détection et anticipation des dangers à venir
weapon : MÉDAILLON D'URIEL - ils permettent en effet, une fois portés, d'être protégé contre les influences malsaines des démons en agissant comme un bouclier mental.
Allegeance : Frida est fidèle à la Vox depuis le départ, si bien qu'elle fait partie des femmes de confiance d'Adèle, et qu'elle est proche du Maire de la Ville.
these streets : La révélation des dieux, anges & démons est une grande fierté pour toi. Le travail de la Vox Populi a enfin payé, il faut désormais faire le tri, et cela n'est pas évident du tout.
Vox Populi

Trap. [ft. Frida] Empty
Sujet: Re: Trap. [ft. Frida] Sam 26 Jan - 22:01 ()
Trap
Fridonore


Maintenant que tu avais repris tes esprits, tu tentais d'analyser la situation, et elle semblait bien mauvais pour toi. Tu étais là, attachée, et il y a bien trop d'assaillants pour que tu daignes agir véritablement contre eux, surtout qu'ils étaient sans doute tous surnaturels, et pas dans le bon sens du terme malheureusement. Parce que s'il y avait à boire et à manger chez les anges et les dieux, dans le cas présent, il n'y avait pas grand choses à sauver. Tant pis, ce n'était pas ton problème, enfin si ça l'était mais tu ne pouvais pas faire de miracles à vrai dire, surtout dans ta position et ta tenue plus que légère, mais sans doute avait-elle facilité ton entrée ici même si tu n'aurais pas voulu que cela se passe ainsi. Elle te disais donc que dans cette tenue, tu pourrais facilement devenir une de ses femmes qui fait le trottoir pour elle, afin de lui faire gagner de l'argent. Tu ne peux t'empêcher de sourire à cette révélation pas du tout étonnante. C'était de notoriété publique ou presque ce qu'elle te disait là, rien d'extraordinaire en soi, pour toi du moins. Elle te regardais dans les yeux, te tenant le menton pour te faire peur avant de te mettre une gifle, sans doute en réponse à ton petit sourire, mais cela ressemblait presque à une caresse, cela t'aurais presque plus mais tu ne poussais pas le bouchon jusqu'à pousser un gémissement de plaisir. Tu lui disais donc que tu lui avais rendu service en tuant deux de ses plus faibles sbires, mais elle s'en fichait visiblement, bonne cohésion de groupe apparemment, ça doit faire plaisir à entendre. Enfin cela corresponds à leur nature plus égoïste les uns que les autres après tout, n'est ce pas ? Elle s'amuse avec son couteau, tu sens la lame dans ton dos dénudé de ta tenue. Et finalement, elle y va un peu plus fort sur le côté, rien de méchant cela dit, pour le moment. Elle se saisit ensuite de tes cheveux et place la lame sur ton cou, pour te faire peur, mais tu ne trésailles pas plus que ça. Elle n'en est pas encore à vouloir réellement te tuer. Comme sa nature l'indique, elle veut jouer, elle se sait en position de force, alors, vous allez jouer. Elle te demande donc si tu penses lui être d'une quelconque utilité là maintenant, tout de suite. Tu sais très bien que non, mais que si elle avait voulu ta peau, tu ne serais déjà plus de ce monde comme elle dit.

" Si vous désiriez me tuer, je ne serais pas en face de vous pour vous parler très chère Eléonore. Vous le savez autant que moi. Même si je n'ai tué que deux de vos plus faibles soldats, je ne suis qu'une simple petite humaine, comme les autres. Je n'ai même pas eu la chance d'être touchée par la grâce divine lors de votre arrivée sur terre. Enfin, je parle de grâce divine, mais peut être que pour certains c'est une grâce démoniaque, ou angélique d'ailleurs. "


Et tu n'en dis pas plus, tu la jauges du regard, tu ne fais pas plus que ça la prétentieuse, mais tu ne te montres pas non plus la faible petite humaine qu'elle aimerait que tu sois. Tu es entre deux, juste pour voir ce qu'elle te fera, jusqu'où elle est prête à se rendre pour que tu ne lui sois plus soit disant redevable de la perte de deux pauvres hommes.


- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Trap. [ft. Frida] Tumblr_inline_pk007mmbWe1ro4fjb_540
Revenir en haut Aller en bas
Eléonore L. de Bourbon
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
the last young renegades
homecoming : 06/05/2017
Messages : 322
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : SoGlam
legends never die : Elle est actuellement la nouvelle Reine des Enfers. Un titre qui lui convient très bien, adorant être au-dessus et d'avoir les démons à ses pieds.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.
Démons

Trap. [ft. Frida] Empty
Sujet: Re: Trap. [ft. Frida] Ven 1 Fév - 21:03 ()

Trap

Elle savait que si elle était en vie, il y avait probablement une raison… Une raison qui lui échappait peut-être, mais cette volonté n’était pas de la faiblesse, juste de la curiosité. Peut-être que si elle était capable d’éliminer des démons, elle serait capable de me rendre service, de gré ou de force, d’ailleurs. L’enrôler de force dans le Sweet dreams était bien entendu une plaisanterie, je n’avais pas envie de perdre mon temps avec une jeune femme qui n’en faisait qu’à sa tête même si elle avait les atouts pour s’y rendre. Elle venait de reprendre la parole et je l’écoutais, lui tournant le dos pour m’éloigner quelque peu près d’une table qui se trouvait un peu plus loin. « Tu as peut-être raison, mais ton petit ton m’exaspère et je pourrais bien vite changer d’avis. » Dis-je en me retournant rapidement, lançant la dague dans sa direction. Elle pourrait croire que je venais de changer d’avis, subitement, sans avoir réfléchi, mais la lame s’arrêta proche de son visage, grâce à mon don de télékinésie.

« Mais es-tu capable d’éliminer autre chose que des démons incapables ? Hum… Des anges, par exemple ? » Dis-je en détournant doucement la lame pour qu’elle reste en l’air, proche de la jeune femme, pour que la menace soit constante, qu’elle sache que dès qu’elle ne m’intéresse plus ou qu’elle vient à me décevoir, la sentence pouvait tomber. Mais il est vrai que les anges ne se méfiaient bien moins des humains que les démons, car ils n’étaient pas dans la ligne de mire directe des humains. Après tout, il était plus difficile de connaître la vérité sur les anges, de savoir qu’ils n’étaient pas forcément doux et miséricordieux, il était bien plus facile de s’en prendre à nous. Je la regardais dans les yeux, m’approchant doucement d’elle, avec un regard de prédatrice. J’étais encore sage, pour le moment, je n’avais pas entamé son joli corps ou son petit mental, je n’avais pas encore commencé à la torturer, à prendre plaisir à l’entendre gémir de douleur pour aucune raison valable si ce n’était mon bon vouloir.

« Ils ne se méfient pas beaucoup des humains. »
Dis-je, en approchant doucement d’elle, me retrouvant seulement à un mètre d’elle, passant une main dans mes cheveux pour en chasser une petite mèche rebelle. « Mais peut-être es-tu bonne qu’à éliminer des larbins et dans ce cas, tu ne me sers pas à grand-chose… » Dis-je avec un petit sourire. J’étais sadique et blesser quelqu’un était un petit plaisir, j’appréciais voir les gens souffrir, surtout ceux qui ne pouvaient me satisfaire.



Made by Neon Demon

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
Frida D. Jondottir
Voir le profil de l'utilisateur
the last young renegades
homecoming : 13/05/2017
Messages : 189
pretty face : Amy Jackson
julius caesar : Lux Aeternae
the mighty bush : Spider-sens : détection et anticipation des dangers à venir
weapon : MÉDAILLON D'URIEL - ils permettent en effet, une fois portés, d'être protégé contre les influences malsaines des démons en agissant comme un bouclier mental.
Allegeance : Frida est fidèle à la Vox depuis le départ, si bien qu'elle fait partie des femmes de confiance d'Adèle, et qu'elle est proche du Maire de la Ville.
these streets : La révélation des dieux, anges & démons est une grande fierté pour toi. Le travail de la Vox Populi a enfin payé, il faut désormais faire le tri, et cela n'est pas évident du tout.
Vox Populi

Trap. [ft. Frida] Empty
Sujet: Re: Trap. [ft. Frida] Sam 2 Fév - 9:15 ()
Trap
Fridonore


Qu'est ce qu'elle te voulait exactement ? Tu étais sur ses traces depuis un petit moment déjà, tu avais tuée deux de ses pauvres sbires presque sans défense pour t'approcher près d'elle, trop près car elle avait réussi à t'avoir et te voilà maintenant dans une position bien délicate. Tu savais qu'elle pourrait en finir rapidement avec toi si elle le désirait, mais elle n'en avait pour le moment pas vraiment besoin, elle n'en avait pas forcément d'intérêt non plus car tu ne lui avais pas encore livrer une quelconque information qui pourrait lui apporter quelques choses. Alors, tu lui parlais, sur un ton assez méprisant d'ailleurs, trop sûre de toi, mais celle qui était à présent dans ton dos était en phase de test, pour voir ce qu'elle avait dans le ventre, pour voir de quoi elle était capable. Elle semblait puissante, bien trop pour toi seule à vrai dire, mais après tout, peut être qu'elle pourrait te servir dans l'avenir, peut être qu'il pourrait y avoir du donnant-donnant disons. Quoiqu'il en soit donc, elle menaçait, verbalement de peut être changer d'avis à propos de ta petite personne, te tuant dans les minutes qui vont arriver. Tu n'en croyais pas un seul mot, même si elle pouvait bien entendu changer d'avis, tu ne crains pas encore pour ta vie. Or, elle s'amusa à lancer une dague dans ta direction. Tu esquivais le geste, tu l'avais vu venir, pour que la dague ne te fende pas le crâne en deux, mais cette dernière s'arrêta en plein vol. Intéressant, la chef du groupe avait donc des capacités télékinésiques, ce qui ne t'arrangeait pas vraiment, car c'est une capacité puissante et hautement imprévisible. Elle pouvait faire de toi son vulgaire pantin, ni plus ni moins. Mais elle confirmait dans un deuxième temps qu'elle ne désirait pas te tuer, pas encore en tout cas. Tu fermais cependant ton visage, tu tentais de ne lui montrer aucune émotion, si ce n'est un visage neutre. Alors sa question fut intéressante, encore plus que l'information sur ses capacités de télékinésie. Ainsi, elle voulait éliminer de l'angelot emplumé. Tu ne souriais pas, mais l'envie était là. Pour toi, s'il n'y avait que de mauvais démons, la preuve ici, il n'y avait cependant pas que de bons anges, bien au contraire, tu faisais au cas par cas, car certains sont parfois pire. Mais tu ne lui réponds rien, pour le moment, tu attends de voir ce qu'elle veut de toi même si tu t'en doutes. Si tu as réussis à tuer certains de ses sbires de bas étages, tu peux faire mieux, pour elle évidemment.

" Je fais au cas par cas pour les anges. Certains peuvent être utiles, d'autres beaucoup moins, surtout contre le genre de personne que vous êtes. "

Ainsi, tu lui faisais comprendre que tu étais capable de tuer les personnes que tu jugeais nuisibles pour la société, n'étais-ce pas le nouveau but de la Vox Populi en plus de retrouver les personnes disparues pour qu'elles reprennent leur place ? Si, effectivement, alors l'ennemi de ton ennemi pourrait être placé comme ton ennemi à toi aussi. Cependant, avant d'agir, tu te renseignes, car c'est ce que tu sais faire de mieux, puisque tu es détective privée.


- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Trap. [ft. Frida] Tumblr_inline_pk007mmbWe1ro4fjb_540
Revenir en haut Aller en bas
Eléonore L. de Bourbon
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
the last young renegades
homecoming : 06/05/2017
Messages : 322
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : SoGlam
legends never die : Elle est actuellement la nouvelle Reine des Enfers. Un titre qui lui convient très bien, adorant être au-dessus et d'avoir les démons à ses pieds.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.
Démons

Trap. [ft. Frida] Empty
Sujet: Re: Trap. [ft. Frida] Jeu 7 Fév - 18:37 ()

Trap

Elle était intéressante… Elle ne semblait pas apeurée ou du moins, ne pas montrer une telle émotion et pourtant… Elle était dans de sales draps, la pauvre petite. Elle se retrouvait dans une situation des plus complexes, à vrai dire. Elle était à ma merci et je pouvais en faire ce que je désirais… Une vie humaine n’avait aucune importante à mes yeux. Ils étaient bien trop sur cette Terre, de toute façon… Mais elle pouvait également m’être utile. Elle semblait avoir des compétences plutôt intéressantes, de quoi attirer mon attention. Elle savait éliminer des démons, mais était-elle capable d’éliminer des anges ? Elle agissait au cas par cas, visiblement. Et cela me fit rire. Lame en main, j’effleurais sa joue avec en chassant une de ses mèches de cheveux qui s’était mise devant l’un de ses yeux.

« Au cas par cas ? Hmm… Mais si je t’offre la vie sauve en échange de la vie de quelques anges, serais-tu capable de les atteindre, même si tu les juges… utiles ? » Dis-je en penchant doucement ma tête sur le côté, relevant un peu son menton avant la lame du couteau, le sourire pervers toujours aux lèvres. De toute façon, elle n’avait guère le choix de me répondre positivement si elle désirait pouvoir trouver un terrain d’entente avec moi. J’étais plutôt capricieuse, comme démon et je n’aimais guère que l’on vienne me tenir tête… Et cette petite humaine avait l’art de répondre d’un ton qui ne me plaisait guère.

« Et je n’aime pas beaucoup le ton que tu emploies, petite… le genre de personne que nous sommes… Quelle insolence. Sais-tu que tu parles à la première femme créée ? »
Dis-je en la regardant dans les yeux, le regard noir, le regard plein de malice. Elle devait faire attention, car la patiente n’était clairement pas une qualité, chez moi. Je n’en avais pas beaucoup et je n’aimais pas que l’on joue avec moi non plus. « Ou alors devrais-je t’apprendre la politesse ? » Dis-je, menaçante, comme je pouvais l’être. Pour le moment, elle me causait plus de tort qu’autre chose… J’attendais de voir ce qu’elle avait à me dire au sujet de ces anges, histoire de voir si l’on pouvait trouver un terrain d’entente. De toute façon, je ne lui laissais guère le choix, malheureusement pour elle. La jeune femme avait voulu jouer à la plus maligne en tentant de se rapprocher de moi, en tentant de s’en prendre directement à moi… Malheureusement pour elle, je n’étais clairement pas aussi facile à abattre que les deux démons auxquels elle s’était prise




Made by Neon Demon

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
Frida D. Jondottir
Voir le profil de l'utilisateur
the last young renegades
homecoming : 13/05/2017
Messages : 189
pretty face : Amy Jackson
julius caesar : Lux Aeternae
the mighty bush : Spider-sens : détection et anticipation des dangers à venir
weapon : MÉDAILLON D'URIEL - ils permettent en effet, une fois portés, d'être protégé contre les influences malsaines des démons en agissant comme un bouclier mental.
Allegeance : Frida est fidèle à la Vox depuis le départ, si bien qu'elle fait partie des femmes de confiance d'Adèle, et qu'elle est proche du Maire de la Ville.
these streets : La révélation des dieux, anges & démons est une grande fierté pour toi. Le travail de la Vox Populi a enfin payé, il faut désormais faire le tri, et cela n'est pas évident du tout.
Vox Populi

Trap. [ft. Frida] Empty
Sujet: Re: Trap. [ft. Frida] Ven 8 Fév - 23:01 ()
Trap
Fridonore


Tu ne pouvais pas avoir peur, pas vraiment, tu n'avais plus vraiment peur depuis le grand retour, depuis que tu avais découvert ton spider-sens à vrai dire, celui qui t'indiquait que les dangers étaient imminents, celui qui t'avait sauvé la vie plusieurs fois, celui qui t'avait permis de bien souvent te fondre dans la masse. Mais là, ce n'était pas la même chose, pourtant, tu n'éprouvais pas une crainte excessive, non, au contraire. Tu n'étais pas au mieux, tu devais bien l'admettre, le reconnaître, tu étais en petite tenue, blanche, mouillée jusqu'aux os. La lumière tamisée de la pièce te faisait penser qu'on ne voyait pas tout, alors que pourtant, c'était clairement le cas, et que chaque personne ici présente pouvait se rincer l'oeil sur ton physique plus que chatoyant pour leurs yeux. Mais dans l'instant, ceci était le cadet de tes soucis. Il fallait que tu sortes vivantes d'ici quoiqu'il arrive. Tu faisais toujours au cas par cas, sinon, tu te serais engagée dans la Milice à vrai dire. Tu faisais des distinctions, ce qui la fit rire. Visiblement, elle n'en faisait aucune, et tu le compris plus aisément lorsqu'elle te proposa une sorte de marché en quelques sortes. Elle te menaçait de sa lame comme pour mieux t'influencer dans ton choix, mais les ennemis de tes ennemis n'étaient pas forcément tes ennemis, tu l'avais bien compris. Les personnes comme elle cependant étaient toutes à mettre dans le même sac, il n'y avait plus rien à sauver, tout était bon à jeter, mais pour le moment, tu ne disais rien par rapport à cette proposition que tu ne jugeais pas appropriée pour le moment. Tu la regardais d'un air sévère cependant. Elle vint te dire alors une nouvelle fois qu'elle n'aimait pas le ton que tu employais vis à vis d'elle. Cela te fit légèrement sourire, car justement, tu le trouvais tout à fait approprié au contraire, il était un juste milieu entre provocation et raison, juste ce qu'il fallait pour lui faire comprendre que même en position de faiblesse, tu ne l'étais pas tant que ça. Surtout qu'elle se vantait d'être la première femme créée. Avec les démons qui étaient là, c'était techniquement possible même si tu n'y croyais pas une seule seconde. Mais admettons que ce soit vraiment le cas, qu'est ce que tu devrais lui dire ? Elle voulait t'apprendre la politesse, mais tu étais polie et respectueuse, non ? C'était elle qui était venue te kidnapper pour te mettre dans cette position là. Cependant, si tu ne devais pas lui mâcher tes mots, tu devais néanmoins lui dire ce qu'elle voulait entendre.

" Qu'est ce qui me dit que vous me laisserez la vie sauve si je tue ceux que vous me demandez de tuer ? Qu'avez-vous à m'offrir de plus si j'accède à vos désirs ? "

Parce que si tu étais potentiellement capable d'aller contre des principes, qui te dit qu'elle fera ce qu'elle vient de dire ? Rien, personne ne pouvait te le confirmer. Si elle te jugeait inutile, elle pourrait se débarrasser de toi tranquillement, sans que personne ne le voit et ce n'était pas ce que tu voulais. Mais peut être qu'elle désirerait t'apprendre la politesse, te jugeant une nouvelle fois trop insolente mais tu étais prête à encaisser le choc, les coups. Tu n'étais pas vraiment en position de négocier mais tu le faisais quand même, par principe.


- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Trap. [ft. Frida] Tumblr_inline_pk007mmbWe1ro4fjb_540
Revenir en haut Aller en bas
Eléonore L. de Bourbon
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
the last young renegades
homecoming : 06/05/2017
Messages : 322
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : SoGlam
legends never die : Elle est actuellement la nouvelle Reine des Enfers. Un titre qui lui convient très bien, adorant être au-dessus et d'avoir les démons à ses pieds.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.
Démons

Trap. [ft. Frida] Empty
Sujet: Re: Trap. [ft. Frida] Sam 9 Fév - 8:31 ()

Trap

Tourner autour de ma proie comme si j’étais une prédatrice, prête à foncer sur elle. Ça me plaisait, c’était ma raison d’être. J’avais toujours été une prédatrice, plutôt dangereuse, d’ailleurs. Les humains qui passaient entre mes doigts ne devaient pas m’ennuyer, sinon ils risquaient très souvent d’en pâtir. Cette jeune femme semblait intéressante, mais elle avait un ton quelque peu particulier. J’avais dit qu’il ne me plaisait pas, mais, au fond, j’appréciais de voir qu’elle ne se laissait pas faire. J’avais été la première femme créée sur Terre et la première à me rebeller face à l’ordre établi, je ne pouvais qu’apprécier les femmes qui possédaient un caractère fort. Mais clairement pas celles qui me tenaient tête.

Quoi qu’il en soit, elle semblait désirer des conditions. Je souriais, étant dans son dos à ce moment-là. Était-elle en position de négocier ? Je n’en étais pas certaine. J’arrivais dans son dos, venant saisir violemment sa chevelure pour pencher sa tête en arrière et poser mes lèvres près de son oreille, pour m’exprimer à elle, telle une confidence, telle ce petit Diable qui était sur son épaule. « Crois-tu être en position de négocier, trésor ? Si je t’offre la possibilité de vivre quelques instants de plus, n’est-ce pas suffisant ? » Dis-je en souriant, tenant toujours sa crinière, venant déposer un baiser dans son cou comme pour venir trancher avec ma poigne féroce avant de la relâcher en souriant. Je repassais devant elle en penchant ma tête sur le côté. « Ou peut-être dois-je te montrer que tu n’es pas en position de négocier ce soir ? Oserais-tu vraiment demander une faveur ? » Dis-je avec un petit sourire en coin. S’il fallait la torturer, je n’avais aucun mal avec cela. Il y avait tout ce qu’il fallait ici pour commencer une petite séance. Je n’avais même pas besoin de me salir les mains, car il y avait des démons qui le feraient si je claquais des doigts. Mais s’il fallait que je le fasse, je le ferais aussi… La torture physique ou mentale me procurait toujours d’agréables sensations. Je ne m’en passais que rarement et cette jeune femme était une très bonne cliente pour cela. Je soupirais un instant avant de m’éloigner un peu d’elle.

« Il y en a qui sont mort pour moins que cela. » Oui, et pas forcément des humains. Des démons qui m’avaient déçu étaient morts pour moins que cela. Elle devait le savoir. Mais ils n’avaient pas l’avantage de m’amuser comme pouvait m’amuser Frida. Les humains avaient un petit côté différent.



Made by Neon Demon

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
Frida D. Jondottir
Voir le profil de l'utilisateur
the last young renegades
homecoming : 13/05/2017
Messages : 189
pretty face : Amy Jackson
julius caesar : Lux Aeternae
the mighty bush : Spider-sens : détection et anticipation des dangers à venir
weapon : MÉDAILLON D'URIEL - ils permettent en effet, une fois portés, d'être protégé contre les influences malsaines des démons en agissant comme un bouclier mental.
Allegeance : Frida est fidèle à la Vox depuis le départ, si bien qu'elle fait partie des femmes de confiance d'Adèle, et qu'elle est proche du Maire de la Ville.
these streets : La révélation des dieux, anges & démons est une grande fierté pour toi. Le travail de la Vox Populi a enfin payé, il faut désormais faire le tri, et cela n'est pas évident du tout.
Vox Populi

Trap. [ft. Frida] Empty
Sujet: Re: Trap. [ft. Frida] Sam 9 Fév - 14:21 ()
Trap
Fridonore


Tu n'es pas en position de négocier, tu le sais, mais tu le fais quand même, parce qu'il le faut, tu as toujours agis de la sorte, et tu ne vois pas pourquoi cela devrait changer parce que tu es face à elle en délicatesse. Tu n'as pas d'ordres à recevoir de sa part, c'est une certitude que tu as, même si elle peut à tout monde te trancher la gorge et on en parle plus. Mais tu n'as pas peur qu'elle agisse de la sorte, au moins, tu ne seras pas morte pour rien, tu aurais percée un secret, celui d'Eléonore De Bourbon, celui de cette revenante, revenue avec l'esprit d'un démon, de la première femme créée selon ses propres dire. Tu l'aurais vu quand même plus belle que ça cette première femme, là, elle était ordinaire, mais sans doute qu'elle n'avait pas choisi son réceptacle parmi les humains. Pour toi cependant, elle ressemblerait à présent à cela, à Eléonore, et si elle était loin d'être moche, tu étais bien plus canon qu'elle. Tu ne lui dirais pas le fond de cette pensée, tu la mettrais certainement réellement en colère, si elle pouvait l'être, car même là, elle ne semblait pas vraiment l'être, bien trop calme. Cela te faisait sourire, et ce fut encore plus le cas lorsqu'elle t'appela trésor. Ce petit surnom était affectueux, comme si déjà vous deveniez presque intimes. Et elle te faisait comprendre que te laisser la vie sauve était déjà une belle récompense pour toi, mais ce n'était pas suffisant. Si tu te décidais par hasard à aller contre tes principes, il te fallait plus que cette simple promesse de vivre. Si tu lui rendais ces menus services, tu pourrais avoir plus, obtenir plus de sa part, n'est ce pas ? Très certainement oui. Tu le savais, et elle en avait bien conscience elle aussi. Elle vint alors déposer un baiser dans ton cou, ce qui mine de rien te fit légèrement frémir même si tu n'aurais pas voulu le lui montrer. Il faut dire que tu étais pratiquement mise à nu, alors le contact de ses lèvres dans ton cou ne te déplut pas. Tu lui demandais une faveur, bien entendu, tu ne faisais pas les choses gratuitement, et finalement, elle te menace, une fois de plus de mort. Elle se fait vieille, elle commence clairement à radoter. Tu avais envie de voir de quoi elle était réellement capable, même si tu ne voulais pas pousser le bouchon trop loin.

" Parlez moi de vos ennemis dans ce cas, je vais voir ce que je pourrais faire contre eux. "

Tu négociais, toujours, tu ne t'arrêterais pas encore tout de suite, tu le savais, et sans doute que c'était bien ce qu'elle désirait de toi, parce qu'au fond, elle t'aurait déjà tuée si tu ne servais vraiment à rien. Cela marche avec tout le monde que vous soyez humain ou surnaturel. Alors, tu te demandais ce qu'elle allait te dire, si elle allait te donner quelques informations sur d'éventuelles personnes à tuer de tes propres mains.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Trap. [ft. Frida] Tumblr_inline_pk007mmbWe1ro4fjb_540
Revenir en haut Aller en bas
Eléonore L. de Bourbon
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
the last young renegades
homecoming : 06/05/2017
Messages : 322
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : SoGlam
legends never die : Elle est actuellement la nouvelle Reine des Enfers. Un titre qui lui convient très bien, adorant être au-dessus et d'avoir les démons à ses pieds.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.
Démons

Trap. [ft. Frida] Empty
Sujet: Re: Trap. [ft. Frida] Sam 9 Fév - 15:04 ()

Trap

Elle avait eu cette petite réaction qui n’était clairement pas passée inaperçue par mes sens. Je vivais depuis tellement de temps que le moindre petit frémissement m’était visible. Je savais comment réagissait le corps des êtres humains pour en avoir fréquenté plus d’un, que ça soit dans la salle de torture ou ailleurs. Je l’écoutais et je souris, marchant un peu autour d’elle, ma main venant effleurer sa cuisse lors d’un de mes passages, appréciant jouer avec les sens, avec sa patience, avec n’importe quoi. « Des anges, ma belle. Des anges. » Dis-je avec un petit sourire aux lèvres. « Ils se méfient des démons, ce n’est pas toujours facile de les approcher. Mais pourquoi se méfieraient-ils d’une petite humaine ? » Dis-je en effleurant sa joue du bout de l’index, le passant délicatement sur ses lèvres, tapotant ensuite dessus.

« Hum, Paris en est malheureusement envahi… Et difficile de faire ce que je désire lorsque j’ai ces emplumés sur le dos. Notamment quelques-uns qui sont un peu trop proches de mes affaires. Et je déteste que l’on mette le nez dans mes affaires. Tu viens de l’apprendre à tes dépens, ma petite. » Dis-je en la contournant, venant lui mettre une petite fessée au passage. Je souriais à mon geste en m’éloignant quelque peu, allant me servir un verre de whisky et revenant doucement près d’elle, faisant tournoyer doucement le liquide dans le verre avant de boire une gorgée.

« Alors… Vais-je pouvoir t’utiliser ou as-tu besoin d’un peu plus de motivation. » Mon regard s’était un peu éloigné d’elle, semblait chercher le regard de quelqu’un dans le dos de Frida et là, un claquement vint se faire entendre. Un fouet venait de s’abattre sur le bas du dos de la jeune femme. Un démon avait été désigné pour effectuer cette tâche, restant dans le dos de la jeune humaine, attendant les instructions de Lilith. « Ou alors, tu n’en as peut-être pas besoin. » Dis-je avec un sourire et là, le démon décala la chevelure de l’humaine et vint déposer un baiser dans sa nuque, du côté opposé à ce que j’avais fait tout à l’heure, une main sur les fesses de l’humaine. Moi je souriais, attendant de voir la réponse de la jeune femme. La torturer un petit peu ne me dérangeait aucunement. Cependant, je n’allais pas abimer son joli minois pour le moment, car il allait très certainement m’être utile, mais le reste de son corps, il y avait les vêtements pour cacher les éventuelles petites marques…



Made by Neon Demon

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
Frida D. Jondottir
Voir le profil de l'utilisateur
the last young renegades
homecoming : 13/05/2017
Messages : 189
pretty face : Amy Jackson
julius caesar : Lux Aeternae
the mighty bush : Spider-sens : détection et anticipation des dangers à venir
weapon : MÉDAILLON D'URIEL - ils permettent en effet, une fois portés, d'être protégé contre les influences malsaines des démons en agissant comme un bouclier mental.
Allegeance : Frida est fidèle à la Vox depuis le départ, si bien qu'elle fait partie des femmes de confiance d'Adèle, et qu'elle est proche du Maire de la Ville.
these streets : La révélation des dieux, anges & démons est une grande fierté pour toi. Le travail de la Vox Populi a enfin payé, il faut désormais faire le tri, et cela n'est pas évident du tout.
Vox Populi

Trap. [ft. Frida] Empty
Sujet: Re: Trap. [ft. Frida] Sam 9 Fév - 15:27 ()
Trap
Fridonore


Elle avait perçu ta réaction à son baiser, et tu ne savais pas si c'était bon ou mauvais signe à vrai dire, mais si tu sais te contrôler, il y a ce genre de petites réactions difficile à prévoir, il faut bien se l'avouer. Tu lui demandais donc plus d'information concernant ses ennemis, et elle ne donna aucun nom, rien de tangible, si ce n'est qu'il s'agissait d'anges bien entendu, mais ça tu le savais déjà, elle ne t'apprenait rien de nouveau sous le soleil. Cependant, elle jouait malicieusement avec ton corps, ses mains étaient baladeuses, elle aimait la chair humaine, sans doute autant celle des hommes que des femmes. Tu avais eu envie de croquer ce doigt passant sur tes lèvres, tapotant sur tes lèvres, mais tu t'étais abstenue, pas sûr que ce soit le cas la prochaine fois cependant. Elle venait donc te mettre une petite fessée, rien de bien méchant, mais qui t'en apprenait bien plus sur elle en quelques instants que depuis le début. Tu savais quoi lui dire, pour te rapprocher d'Eléonore, alors tu en souriais. Puis ce fut un rictus de douleur qui vint se ficher sur ton visage, car un coup de fouet arriva dans ton dos. Ton regard fut alors dur sur celui qui venait d'agir de la sorte. Mais rapidement, elle déposa un nouveau baiser dans ta nuque comme pour se faire pardonner de ce coup de fouet, comme si elle était en train de comprendre un de tes potentiels points faibles, mais n'étais-ce pas celui qu'elle possédait aussi ? Bien entendu, elle avait d'autres atouts de son côté, toi, tu étais seule. Alors tu souriais.

" C'est quand même dommage que vous ayez besoin de tout ce monde pour agir à votre place. Je préférais véritablement avoir à faire à vos mains visiblement habilles plutôt qu'aux mains de ... "

Et tu faisais un petit mouvement de tête vers l'homme qui tenait le fouet dans sa main, dans ton dos. Tu voulais te retrouver en tête à tête avec elle, pour voir de quoi elle était capable pour te donner la motivation de mettre hors d'état de nuire ses ennemis à elle. Est ce qu'elle allait seulement comprendre l'allusion ? Tu ne savais pas, tu laissais en tout cas, tout cela en suspens, pour le moment, histoire de voir donc.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Trap. [ft. Frida] Tumblr_inline_pk007mmbWe1ro4fjb_540
Revenir en haut Aller en bas
Eléonore L. de Bourbon
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
the last young renegades
homecoming : 06/05/2017
Messages : 322
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : SoGlam
legends never die : Elle est actuellement la nouvelle Reine des Enfers. Un titre qui lui convient très bien, adorant être au-dessus et d'avoir les démons à ses pieds.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.
Démons

Trap. [ft. Frida] Empty
Sujet: Re: Trap. [ft. Frida] Sam 9 Fév - 16:29 ()

Trap

Jouer était un maître mot, mais lorsque je jouais, tout le monde n’avait pas la même vision que cela. Mes jouets, parfois, finissaient en pièce pour mon plus grand bonheur. Mais je n’avais pas cette prétention pour Frida, du moins, pas pour l’instant. Mais voilà qu’elle se permettait de jouer à nouveau avec les mots, tentant de croire qu’elle avait le moyen de négocier quoi que ce soit et j’eus un petit sourire sadique sur le visage alors que le démon déposa un nouveau baiser sur la nuque de Frida, venant même effleurer ses lèvres avant de s’éloigner non sans une petite caresse sur le ventre, comprenant que j’allais « obéir » à la demande de la jeune femme. Je souriais en m’approchant doucement de la jeune femme, la démarche prédatrice, passant une main dans sa chevelure alors que je la contournais avant de tirer sur sa crinière pour lui parler à l’oreille. « J’ai bien peur que tu perdes au change. Je suis moins… douce. » Dis-je en relâchant sa chevelure alors que le démon de tout à l’heure s’était positionné en face de Frida, les bras croisés.

Moi, j’étais derrière, me saisissant de ce fouet, le sourire aux lèvres, venant effleurer une des jambes de Frida avec avant de le dérouler et de venir le faire claquer sur le dos de la jeune femme, plus fortement que tout à l’heure. D’ailleurs, sa robe venait de se fendre légèrement à cet endroit sous le coup du fouet qui avait rougi quelque peu la peau de la belle humaine. J’eus un petit rire et un deuxième coup vint retentir sur l’arrière de la cuisse droite de la jeune femme. Non, ce n’était pas forcément bon de me laisser avec un fouet dans la main, car lorsque je commençais, il était difficile de m’arrêter. Le démon en face d’elle souriait sous le spectacle qu’il avait sous les yeux. Il connaissait mes talents en la matière et il savait que mes coups de fouet en avaient tué plus d’un, mais ici, pas question de l’abimer plus qu’il ne le fallait. Pas encore. Je savais qu’elle allait finir par accepter mon offre, car elle ne l’avait pas rejetée en bloc depuis le début. Elle avait juste besoin de cette petite motivation.

« Hum… Alors ? Mes mains sont-elles plus habiles ? »
Dis-je avec un petit rire en passant à côté d’elle, penchant ma tête sur le côté, tenant toujours le fouet en main avec lequel j’aimais jouer. Je la regardais, attendant de voir ce qu’elle allait me dire, curieuse de connaître sa réaction.  




Made by Neon Demon

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
Frida D. Jondottir
Voir le profil de l'utilisateur
the last young renegades
homecoming : 13/05/2017
Messages : 189
pretty face : Amy Jackson
julius caesar : Lux Aeternae
the mighty bush : Spider-sens : détection et anticipation des dangers à venir
weapon : MÉDAILLON D'URIEL - ils permettent en effet, une fois portés, d'être protégé contre les influences malsaines des démons en agissant comme un bouclier mental.
Allegeance : Frida est fidèle à la Vox depuis le départ, si bien qu'elle fait partie des femmes de confiance d'Adèle, et qu'elle est proche du Maire de la Ville.
these streets : La révélation des dieux, anges & démons est une grande fierté pour toi. Le travail de la Vox Populi a enfin payé, il faut désormais faire le tri, et cela n'est pas évident du tout.
Vox Populi

Trap. [ft. Frida] Empty
Sujet: Re: Trap. [ft. Frida] Dim 10 Fév - 21:29 ()
Trap
Fridonore


Pour le moment, elle t'amusait, peut être trop d'ailleurs, car en jouant de la sorte avec elle, tu te mettais clairement en danger, tu le savais, mais tu savais aussi que le jeu en vaudrait la chandelle, c'était une évidence. Tu n'étais pas là par hasard, tu n'avais pas cette tenue par hasard, tu voulais attirer l'oeil, tu voulais en savoir le plus possible sur elle. Et pour le moment, tu glanais de nombreuses informations à propos d'Eléonore, la première femme donc. Tu la testais donc, pour voir ce qu'elle allait faire, pour voir si elle allait si prévisible que ça pour une femme aussi expérimentée qu'elle au fond. Mais tu ne pensais pas qu'elle allait déroger à la règle de la prévisibilité. Tu la flattais, mais tu lui faisais aussi comprendre qu'elle était assez grande pour faire le boulot toute seule, et qu'elle n'avait besoin de personne d'autres pour ça. Son sbire te chauffait, un peu, tu aimais bien ça, mais là, tun'en voulais pas, pas tout de suite du moins, même si tu savais que plus tard, la possibilité serait là à nouveau. Il te fit une caresse sur le ventre avant de laisser donc place à la maîtresse des lieux qui allait donc prendre le relais, non pas pour les caresses, non, mais pour le fouet, histoire de voir ce qu'elle avait dans le ventre un peu. Elle vint donc te tirer les cheveux, pour mettre ta tête légèrement en arrière, pour te dire qu'elle allait donc prendre le relais, disant que tu allais perdre au change, qu'elle serait moins douce, chose que tu espérais bien. L'autre te regardait, il s'était mis en face, car il pourrait ainsi mieux profiter du spectacle sans doute. Et elle agit sur ta personne. Un coup qui te fait légèrement grimacer, sentant le bas de ton dos qui te brûle légèrement, et puis sur ta cuisse droite. Tu t'attendais à plus, limite ta cuisse gauche se trouvait jalouse de ne pas avoir reçue la caresse du fouet. Elle vient donc te parler, te demandant si ses mains étaient plus habilles que celui qui te faisait face aussi à présent.

" Je ne vois pas pourquoi vous me posez la question, il n'y a pas en douter une seule seconde. Ma robe a appréciée, il me semble bien. "

Toujours dans le jeu, tu commences ton atout charme, comme si tu voulais que cette robe finisse en lambeaux pour que ton corps féminin bien galbé puisse se montrer encore plus à son avantage aux yeux de tous. Parce que si elle tentait la torture psychologique et physique avec le fouet, nul doute qu'elle voudrait en faire plus sur un autre plan. Elle semblait vouloir s'amuser sur le plan sexuel avec ton joli corps qui n'y serait pas insensible, mais elle se retenait clairement, pour une raison que tu ignorais. Peut être que finalement, elle n'aimait que les hommes contrairement aux informations qu'on avait pu te donner.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Trap. [ft. Frida] Tumblr_inline_pk007mmbWe1ro4fjb_540
Revenir en haut Aller en bas
Eléonore L. de Bourbon
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
the last young renegades
homecoming : 06/05/2017
Messages : 322
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : SoGlam
legends never die : Elle est actuellement la nouvelle Reine des Enfers. Un titre qui lui convient très bien, adorant être au-dessus et d'avoir les démons à ses pieds.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.
Démons

Trap. [ft. Frida] Empty
Sujet: Re: Trap. [ft. Frida] Mer 13 Fév - 18:10 ()

Trap

Le moment m’amusait beaucoup, il fallait bien l’avouer. Cette humaine avait, dans un sens, de la ressource, car elle ne semblait pas être totalement apeurée par ce que j’étais en train de lui faire et ça me plaisait. Au moins, il y avait de quoi s’amuser ! Elle était loquace et n’hésitait pas d’y aller sa petite provocation, car, en effet, sa robe avait quelque peu souffert du traitement du fouet. Et ce n’était probablement pas terminé. Je souriais en la contournant, penchant ma tête sur le côté lorsque je me retrouvais en face d’elle.

« Hum. Bien… Bien. Tu as de la ressource, j’aime bien. Souvent, les humains finissent par pleurer ou capituler bien trop vite à mon goût. C’est d’un ennui… Mais toi, tu sembles garder la face. Et j’aime ça. »
Dis-je en venant effleurer sa joue, l’espace de quelques secondes. Ma remarque était sincère. Pour une fois, ce n’était clairement pas un mensonge. Car oui, je ne disais que rarement la vérité, mais je le pensais de Frida. Mais ce n’était pas pour autant que j’allais la relâcher. Non, pour une fois que j’avais une proie intéressante, j’allais en profiter. Toujours face à elle, le fouet vint s’abattre sur sa cuisse gauche, faisant raisonner un claquement dans toute la pièce, faisant rougir sa peau par la même occasion et je souriais, appréciant toujours de voir la réaction au visage de mes victimes.

« Alors, si tu as de la ressource, continuons un peu. »
Dis-je en souriant, avant de repasser dans son dos et de faire claquer le fouet à quelques reprises, sur plusieurs endroits de son dos, sa robe en pâtissant à chaque fois, se fendant sous mes coups puissants et raisonnants aux oreilles, mais faisant rougir la peau de Frida, la blessant même à deux endroits. Rien de très grave… Du moins, pour l'instant, mais cela me plaisait de voir cela. J’étais curieuse de voir si elle allait être dans la provocation encore très longtemps ou si cette façade allait s’estomper peu à peu. J’aimais brutaliser les corps et l’esprit… C’était quelque chose qui m’excitait au plus haut point. La torture était quelque chose que j’appréciais, peut-être même autant que les plaisirs charnels. Disons que les deux étaient souvent indissociables. Je ne savais pas vraiment lequel je préférais. Mais pour l’instant, c’était surtout observer et voir comment l’humaine réagissait alors que je m’étais retrouvée face à elle, offrant le fouet au démon qui me secondait pour qu’il prenne un peu le relais derrière elle pendant que j’étais en train de boire mon verre.




Made by Neon Demon

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
Frida D. Jondottir
Voir le profil de l'utilisateur
the last young renegades
homecoming : 13/05/2017
Messages : 189
pretty face : Amy Jackson
julius caesar : Lux Aeternae
the mighty bush : Spider-sens : détection et anticipation des dangers à venir
weapon : MÉDAILLON D'URIEL - ils permettent en effet, une fois portés, d'être protégé contre les influences malsaines des démons en agissant comme un bouclier mental.
Allegeance : Frida est fidèle à la Vox depuis le départ, si bien qu'elle fait partie des femmes de confiance d'Adèle, et qu'elle est proche du Maire de la Ville.
these streets : La révélation des dieux, anges & démons est une grande fierté pour toi. Le travail de la Vox Populi a enfin payé, il faut désormais faire le tri, et cela n'est pas évident du tout.
Vox Populi

Trap. [ft. Frida] Empty
Sujet: Re: Trap. [ft. Frida] Sam 16 Fév - 15:19 ()
Trap
Fridonore


Tu étais fouettée, un peu, et tu savais que ça allait continuer, plus longtemps, plus violemment aussi, mais c'était un risque tu avais pris, et tu en porterais les stigmates pour les jours à venir. Il le fallait, pour tenter d'en savoir plus, à défaut de mettre hors d'état de nuire la première femme, l'originelle, celle qui avait tout connue, et qui donc était tombée bien bas. Elle te faisait à nouveau face, elle semblait apprécier le petit jeu qui s'était installée entre vous deux, celui où elle avait les choses bien en main. Cela lui plaisait de tout maîtriser, de savoir quelle direction donnée aux choses, c'était une femme de poigne, pas étonnant qu'elle fasse n'importe quoi depuis la nuit des temps. Mais en agissant de la sorte, elle te donnait des informations sur elle-même. Alors, tu ne retins pas le gloussement se formant dans ta bouche, lorsqu'elle parla de ceux qui pleurait ou capitulait. Tu aurais pu essayer de t'abstenir, mais tu ne le ferais pas, comme pour donner raison à Eléonore à ton sujet. Ce n'était qu'un jeu pour elle, elle venait de te le confirmer, et ça t'arrangeait bien, car tu es joueuse, juste ce qu'il faut pour glaner quelques informations de plus. Et finalement, elle venait faire claquer le fouet sur ta jambe gauche, te donnant un petit rictus de douleurs, pas de quoi te faire abandonner puisque de toute évidence, elle allait reprendre de plus belle cette pratique qu'elle semblait adorer. Sans doute participait-elle à des soirées sadomasochistes, où elle était la maîtresse du donjon, la dominatrice tenant le fouet pour faire obéir les personnes présentes. Ainsi, tu l'imaginais tout de cuir vêtue, et déjà, elle avait un peu plus de style même si à ce niveau là, elle ne pouvait atteindre ton niveau, car le cuir était une matière que tu adorais avoir sur la peau et qui t'allait à merveille, mettant parfaitement tes formes en valeurs. Mais là, tu n'allais pas avoir l'occasion de changer de tenue quoiqu'il en soit. Elle repassait dans ton dos faisant claquer le fouet sur celui-ci, lacérant ta robe comme cela devait se passer. Elle finirait en lambeau, tu sortirais d'ici sans doute nue comme un ver ou presque, mais ce n'était pas quelques choses qui te dérangeait véritablement. La honte n'a jamais tué personne et ce ne serait pas ton cas assurément. Pour le moment, elle restait donc sur les menaces physiques, agissant avec le fouet, ce qui en soit, ne te faisait pas si mal que ça même si ton visage ne pouvait s'empêcher de pousser un rictus de douleur à chaque coup, pas de quoi crier trop fort pour le moment. Mais tu ne savais pas jusqu'où elle irait. Et finalement, elle passa à nouveau le relais, buvant son verre comme pour contempler le spectacle qui allait s'offrir à elle. Et son sbire reprit donc le mouvement, confirmant alors qu'elle était moins douce que lui. Car les coups qu'il te donna furent presque comme des caresses dans ton dos. Il cessa au bout de quelques coups de frapper. Alors je feignais de pleurer un peu, un simulacre volontairement mauvais.

" J'ai mal, c'est trop dur à supporter. J'espère que votre verre est bon, car il me semble bien avoir vu un de vos sbires y avoir glisser quelques choses dedans. "

Semer la discorde, voilà qui semblait être quelques choses qu'elle connaissait bien, mais qui serait peut être une arme pour toi après tout. Cela semblait possible, même si tu en doutais, tu n'avais rien à perdre à dire cela quoiqu'il arrive.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Trap. [ft. Frida] Tumblr_inline_pk007mmbWe1ro4fjb_540
Revenir en haut Aller en bas
Eléonore L. de Bourbon
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
the last young renegades
homecoming : 06/05/2017
Messages : 322
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : SoGlam
legends never die : Elle est actuellement la nouvelle Reine des Enfers. Un titre qui lui convient très bien, adorant être au-dessus et d'avoir les démons à ses pieds.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.
Démons

Trap. [ft. Frida] Empty
Sujet: Re: Trap. [ft. Frida] Jeu 21 Fév - 17:38 ()

Trap

Difficile de nier qu’elle avait du cran, cette petite. Elle aurait pu faire une très bonne recrue en Enfer, elle aurait été très agréable à transformer en démon… J’étais certaine qu’il y avait de quoi s’amuser, mais qu’importe, ce n’était pas l’objet actuel. Non, je n’avais aucunement l’intention de l’envoyer en Enfer pour la transformer en démon. Si je le faisais, c’était pour qu’elle y souffre parce qu’elle me faisait perdre mon temps. Qui plus est, elle osait me regarder avec un petit rictus lorsque les coups recommencèrent et elle vint même tenter de semer le doute avec l’un de mes hommes. J’eus un petit sourire en penchant ma tête sur le côté, terminant mon verre que je vins briser entre mes doigts, usant de mes dons de télékinésie pour les garder en l’air, tourbillonnant entre ma main. Je tendis ma main dans la direction de Frida et les morceaux de verre fusèrent dans sa direction, venant lacérer la peau de ses bras, de son ventre, la transperçant parfois de part en part. La douleur était bien présente et le spectacle grandiose, mais ne dura que quelques instants, l’espace de deux secondes et je vins claquer des doigts et Frida se réveilla comme si cela n’avait été qu’un sursaut, qu’un rêve éveillé alors que je me trouvais encore en face d’elle, le verre vide, mais intact. L’illusion était mon deuxième talent.

« Peut-être devrais-je passer à quelque chose dans ce style-là, tu ne crois pas ? »
Dis-je avec un petit sourire. J’avais également un autre don, celui d’obsession, la rendre totalement obsédée par moi et ce, dans tous les sens du terme. Mais je le réservais pour plus tard si cela était vraiment nécessaire. Je n’avais pas envie d’altérer sa perception et de la rendre totalement docile à ses bas instincts, à tous ses vices. Je préférais voir ce que je pouvais encore en tirer, au moins quelques secondes. Le démon dans son dos continuait ses gestes, devenant plus violent sous mon ordre. Je m’étais approchée de Frida, face à elle, à quelques centimètres de son visage.

« Peut-être vais-je devoir y aller un cran au-dessus… Il n’y a pas de soucis, j’ai l’habitude. J’espérais simplement que tu sois un peu plus intelligente que la moyenne et que tu acceptes de faire ce que je te demande. Mais il faut croire que les humains aiment jouer au dur… »
Dis-je en souriant, venant effleurer ses lèvres avec les miennes avant de la contourner, effleurant son ventre du bout des doigts, laissant les bruits du fouet raisonner encore dans la pièce. « Je pourrais te rendre docile, d’un claquement de doigts. Mais je dois avouer que c’est moins amusant. » J’attendais sa réaction, j’attendais de voir ce qu’elle allait me dire pour aviser.



Made by Neon Demon

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
Frida D. Jondottir
Voir le profil de l'utilisateur
the last young renegades
homecoming : 13/05/2017
Messages : 189
pretty face : Amy Jackson
julius caesar : Lux Aeternae
the mighty bush : Spider-sens : détection et anticipation des dangers à venir
weapon : MÉDAILLON D'URIEL - ils permettent en effet, une fois portés, d'être protégé contre les influences malsaines des démons en agissant comme un bouclier mental.
Allegeance : Frida est fidèle à la Vox depuis le départ, si bien qu'elle fait partie des femmes de confiance d'Adèle, et qu'elle est proche du Maire de la Ville.
these streets : La révélation des dieux, anges & démons est une grande fierté pour toi. Le travail de la Vox Populi a enfin payé, il faut désormais faire le tri, et cela n'est pas évident du tout.
Vox Populi

Trap. [ft. Frida] Empty
Sujet: Re: Trap. [ft. Frida] Sam 23 Fév - 0:14 ()
Trap
Fridonore


Tu avais tenté quelques choses, des mots pour semer la discorde entre eux, comme un coup d'épée dans l'eau au vue de son visage, mais je n'avais pas grand chose à perdre à essayer, n'est ce pas ? Non, clairement rien à perdre, c'est même certains mais ça n'avait pas guère fonctionné, car elle avait entière confiance en ses sbires. Ils devaient tous manger dans sa main, pas un seul n'osait la contredire, c'était assez terrible d'ailleurs. Un peu de diversité pourrait faire du bien, mais non, ils n'avaient rien entre les jambes pour tenter quelques choses contre elle, ou simplement pour apporter un peu de diversité dans les points de vues. Moi, je penserais comme ça, ou comme ça, mais non, ils faisaient dans leur froc, la queue entre les jambes. Elle les menait pas le bout du nez, et aucun n'irait voir un peu plus loin, cela était triste. Tu ne savais pas combien de temps encore elle allait te garder ici, te fouettant à sa guise, elle-même ou par l'intermédiaire d'un autre. Tu avais mal, tu ne pouvais le nier, mais ton seuil de douleur réel était bien plus élevé que la normale, elle avait déjà du s'en rendre compte, couplé à ton caractère, tu n'étais pas si facile que ça à manier. Mais tu engrangeais des informations, même si tu souffrais un peu, tu remplissais ta mission comme tu l'avais prévu. C'est alors qu'elle s'amusa à briser son verre et à t'envoyer les débris sur toi avec sa télékinésie. Mais ce n'était qu'une illusion, qui semblait si réelle pourtant. Tu ne pouvais pas te toucher les bras mais tu aurais voulu vérifier de plus près si tout allait bien même si c'était pour le moment le cas. Elle te pose une question, mais elle n'attend pas de réponses, cela se lit sur son visage, alors dans ton dos, le fouet retentit encore et Eléonore s'approche près de toi. Tu as l'impression qu'elle te veut ou quelques choses comme ça. Elle te fait cependant sourire, trouvant que les humains aiment jouer au dur, mais c'est ce que tu es, une dure qui n'a pas peur de se salir un peu pour obtenir ce qu'elle désire. Alors tu joues le jeu, tu touches ses lèvres comme pour lui faire comprendre qu'un plaisir de ce genre pourrait peut être te faire changer de position sur ses anges à tuer. Elle dit alors qu'elle pourrait te rendre docile en un claquement de doigt mais que ce serait moins drôle pour elle mais cela t'intrigue grandement. Serait-elle capable d'user de persuasion, un peu comme une sorte d'hypnose sur ta personne ? De combien de choses est-elle capable ? Télékinésie, illusions, persuasion ? Il y a quoi encore ?

" Me rendre docile ? J'aimerais bien voir ça tiens. "

Tu grimaces pourtant, les coups de fouet commence à être difficile, mais tu ne peux pas montrer des faiblesses devant elle, tu ne le veux pas, tu ne le désires pas. Mais tu es intriguée par le fait qu'elle veuille te rendre docile, qu'elle peut le faire. Tu sais qu'elle ne peut pas te changer en profondeur, mais peut être que cela sera le cas pour quelques instants au moins, mais ce serait un peu un aveux de défaite pour elle, non ? Alors que va-t-elle faire ? Tu ne sais pas, tu te demandes.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Trap. [ft. Frida] Tumblr_inline_pk007mmbWe1ro4fjb_540
Revenir en haut Aller en bas
Eléonore L. de Bourbon
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
the last young renegades
homecoming : 06/05/2017
Messages : 322
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : SoGlam
legends never die : Elle est actuellement la nouvelle Reine des Enfers. Un titre qui lui convient très bien, adorant être au-dessus et d'avoir les démons à ses pieds.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.
Démons

Trap. [ft. Frida] Empty
Sujet: Re: Trap. [ft. Frida] Mer 27 Fév - 18:28 ()

Trap

Elle me plaisait bien. Elle avait de la répartie, elle semblait avoir un seuil de douleur assez élevé… J’étais vraiment curieuse d’en savoir davantage sur elle ! L’humaine avait de la ressource, une ressource que je comptais bien exploiter. Je m’étais bien rendue compte qu’elle avait été perturbée par mon illusion. Tout le monde l’était, c’est normal. J’avais appris à les rendre tellement réelles que l’on s’y croyait totalement. C’était le but, après tout, mais je n’avais pas l’intention de la tuer maintenant, pas tout de suite, je voulais jouer encore un peu au moins… Je souriais, m’étant approchée d’elle, mes lèvres avaient effleuré les siennes et j’avais l’impression qu’elle s’était penchée pour y participer… Peut-être que cette voie-là était également abordable, mais si c’était le cas, elle devenait encore plus étonnante… Elle savait qui j’étais et pourtant, elle semblait attirer par cela, sans même que je la pousse à de venir obsédée par moi. D’ailleurs, elle était curieuse de voir cela et j’eus un petit sourire, la contournant alors que le fouet claquait toujours dans son dos, passant également derrière le démon.

« Tu joues avec le feu, ma belle. Mais j’adore ça. J’aime les personnes avec de la répartie, elles sont bien moins ennuyantes que les autres. » Dis-je en souriant, toujours dans son dos, m’approchant à nouveau d’elle, effleurant sa peau de ma main pour revenir face à elle. « Je pourrais, mais ça serait peut-être moins amusant… Mais je peux te faire une petite démonstration. » Dis-je en souriant quelques instants, ma main effleurant son bras et insufflant en elle cette obsession, ce désir. Il n’était pas que sexuel, il y avait de tout… Le désir de m’obéir, de m’avouer ses pires vices, ses plus sombres instincts… Et j’avais étendu ce désir au démon qui était également dans son dos.

« Alors, quels sont tes plus sombres désirs ? » Demandais-je à Frida, le sourire aux lèvres, usant de ce charme le moment de la question avant d’interrompre cette obsession que j’avais sûr elle. C’était un pouvoir que je n’utilisais que rarement, sauf quand j’étais pressée et que je n’avais pas de temps à perdre. Mais la jeune femme m’amusait assez bien, je voulais voir jusqu’où elle était capable de supporter cela, jusqu’où elle était réellement capable d’aller… Elle avait de la ressource et je désirais l’exploiter un maximum.






Made by Neon Demon

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
Frida D. Jondottir
Voir le profil de l'utilisateur
the last young renegades
homecoming : 13/05/2017
Messages : 189
pretty face : Amy Jackson
julius caesar : Lux Aeternae
the mighty bush : Spider-sens : détection et anticipation des dangers à venir
weapon : MÉDAILLON D'URIEL - ils permettent en effet, une fois portés, d'être protégé contre les influences malsaines des démons en agissant comme un bouclier mental.
Allegeance : Frida est fidèle à la Vox depuis le départ, si bien qu'elle fait partie des femmes de confiance d'Adèle, et qu'elle est proche du Maire de la Ville.
these streets : La révélation des dieux, anges & démons est une grande fierté pour toi. Le travail de la Vox Populi a enfin payé, il faut désormais faire le tri, et cela n'est pas évident du tout.
Vox Populi

Trap. [ft. Frida] Empty
Sujet: Re: Trap. [ft. Frida] Mer 27 Fév - 18:55 ()
Trap
Fridonore


Le fouet claquait depuis quelques minutes à présent, mais tu t'y étais habituée à vrai dire, comme une douce caresse à présent sur ta peau rougie par ces gestes répétés, comme pour mieux faire circuler le sang dans ton dos, dans tes cuisses, comme pour mieux te préparer à la suite, comme en guise de préliminaires pour ainsi dire. Cela te fit sourire, de te dire ça alors qu'elle s'amusait juste de toi, passant ses lèvres à nouveau près des tiennes, mais pas suffisamment pour qu'elles se touchent réellement, comme pour mieux te donner envie, une autre facette de ses préliminaires qu'elle te faisait subir. Elle s'était amusée avec son illusion, et tu avais mordue dedans, en même temps, elle savait y faire, elle avait de l'expérience dans le domaine, alors ça ne t'étonnait pas le moins du monde, non. Que voulait-elle précisément ? Elle voulait s'amuser, mais au delà de ça, il était difficile de savoir ce qu'elle voulait de toi. Quoiqu'il en soit, tu notais tout ce qu'elle faisait ou disait dans un coin de ta tête, pour mieux l'appréhender une prochaine fois, car elle est clairement nuisible, bien trop nuisible avec ses petits sbires qui lui obéissent au doigt et à l'oeil. Avaient-ils seulement un peu réfléchi à ce qu'ils faisaient vraiment ? Non, sans doute que non, mais avec la marâtre dans le coin, ils n'entendraient jamais raison même si sans elle, j'avais bon espoir d'en corrompre un ou deux. Elle comptait donc te rendre docile. Personne n'était arrivé à cela depuis le temps, mais sans doute qu'elle avait une botte secrète dans sa manche, tu le pensais, à moins que ça ne soit que son arrogance qui la bouffe de l'intérieur. Alors, elle s'approche, te touche le bras, et tu le sens en toi. Tu te demandes ce qu'elle n'est pas capable de faire tellement elle semble puissante. Tu tentes de résister, mais cela agit comme une sorte de sérum de vérité, quelques choses comme ça, te forçant à répondre à sa question. Tes plus sombres désirs remontaient à la surface de ton esprit sans que tu ne le veuilles, et dans ses sombres désirs, il y avait de tout, alors tu choisissais celui qu'elle voulait sans doute entendre. Tu n'allais pas faire dans la finesse, à quoi bon ?

" Vous éveillez en moi mes plus sombres désirs, vous en avez parfaitement conscience, j'ai envie de vous écartez les cuisses pour boire le jus qui pourrait en sortir. "

Très glamour, très fin, très vulgaire, chose à laquelle tu ne les avais pas forcément préparés, mais elle avait influencée ton esprit pour que cela sorte et c'était sortie comme tu le pensais dans l'instant. Tu te demandais comment elle allait réagir mais tu avais bien envie d'un petit jus donc.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Trap. [ft. Frida] Tumblr_inline_pk007mmbWe1ro4fjb_540
Revenir en haut Aller en bas
Eléonore L. de Bourbon
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.gameofshadows.org/t2934-doesn-t-matter-you-re
the last young renegades
homecoming : 06/05/2017
Messages : 322
pretty face : Natalie Dormer
julius caesar : SoGlam
legends never die : Elle est actuellement la nouvelle Reine des Enfers. Un titre qui lui convient très bien, adorant être au-dessus et d'avoir les démons à ses pieds.
the mighty bush : * Obsession : D’un simple contact physique, une personne devient obsédée par le détenteur du pouvoir, à tel point que la personne peut demander ce qu’elle désire de la victime, faisant ressurgir les plus bas instincts et les plus sombres désirs de la victime qui serait capable de commettre un meurtre pour assouvir cette obsession ou encore d’avouer ses pires vices. Le pouvoir a une durée limitée de 24 heures s’il n’y a pas d’autres contacts. Le degré d’obsession diminue en fonction de la puissance de l’être surnaturel.

* Illusion: Capacité de créer des illusions, des trompes l'oeil, des mirages, et de les contrôler. Selon le statut du personnage, les illusions peuvent durer plus ou moins longtemps et être plus ou moins intenses.

* Télékinésie: Capacité de déplacer un objet ou quelqu'un par la pensée.
Allegeance : Elle est une opportuniste, attrapant les meilleures opportunités dès qu'elles se présentent. Aujourd'hui, elle est proche des membres de la Haute Sphère. Tantôt appréciée, tantôt détestée, elle s'en fiche un peu. Tout ce qu'elle désire, c'est davantage de pouvoir.
these streets : Elle est au courant de tout, sauf de la présence des Dieux sur Terre.
Démons

Trap. [ft. Frida] Empty
Sujet: Re: Trap. [ft. Frida] Sam 9 Mar - 10:28 ()

Trap

Il était difficile de me résister lorsque j’y mettais de la volonté… Alors, si, en plus, j’usais de mes pouvoirs, cela était quasiment impossible de résister à mes caprices… J’avais donc touché la peau de la jeune femme et je lui avais demandé ses plus noirs désirs et la réponse me fit largement sourire. Cela avait parfaitement fonctionner et elle n’avait pas pu résister de dire une telle chose, comme si son plus noir instinct, aussi vulgaire soit-il, avait surgi sans qu’elle puisse faire quoi que ce soit. Cela m’amusait beaucoup, d’ailleurs. Je souris à la jeune femme en la regardant dans les yeux, venant effleurant sa joue de mes doigts.

« Allons, de si vilains mots sortant d’une si jolie bouche. Ça en serait presque tendancieux. » Dis-je avec un petit sourire, tapotant sa joue avec ma main. Je m’amusais beaucoup en cet instant, il fallait bien l’avouer. Je la regardais dans les yeux. « J’ai toujours su que les humains avaient de bas instincts… Parfois bien plus bas que les nôtres, nous les démons… Tu viens de le prouver, ma petite. Tu aurais fait certainement une Succube parfaite. » Mais je n’avais pas la patience de la tuer, puis de la transformer… Non, elle m’était plus utile en vie pour l’instant. Je vins l’embrasser quelques instants avant de la contourner et de sourire. « Mais, de tels instincts demandent toujours à être assouvis… Peut-être que si tu m’es utile, je pourrais te laisser faire ce que tu désires. » Ajoutais-je en me retrouvant dans son dos, venant lui souffler ces mots à l’oreille. « Sinon, j’ai bien peur que je doive écourter notre entrevue. J’ignore encore si je t’élimine ou si je te laisse en pâture à mes démons. Tu en penses quoi ? » Je souriais en faisant quelques pas pour faire face, à nouveau, à la jeune femme, levant doucement les yeux dans sa direction, plutôt curieuse de voir ce qu’elle allait choisir. J’étais certaine qu’elle tenait à la vie, même si elle semblait également apprécier jouer aux durs. La vie des humains était éphémère et elle était faite pour être vécue à plein régime et certainement pas pour se faire tuer à la fleur de l’âge… Frida avait encore tellement de choses intéressantes à vivre. Cela serait dommage que tout se termine aujourd’hui, parce qu’elle avait voulu me tenir tête…





Made by Neon Demon

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
Frida D. Jondottir
Voir le profil de l'utilisateur
the last young renegades
homecoming : 13/05/2017
Messages : 189
pretty face : Amy Jackson
julius caesar : Lux Aeternae
the mighty bush : Spider-sens : détection et anticipation des dangers à venir
weapon : MÉDAILLON D'URIEL - ils permettent en effet, une fois portés, d'être protégé contre les influences malsaines des démons en agissant comme un bouclier mental.
Allegeance : Frida est fidèle à la Vox depuis le départ, si bien qu'elle fait partie des femmes de confiance d'Adèle, et qu'elle est proche du Maire de la Ville.
these streets : La révélation des dieux, anges & démons est une grande fierté pour toi. Le travail de la Vox Populi a enfin payé, il faut désormais faire le tri, et cela n'est pas évident du tout.
Vox Populi

Trap. [ft. Frida] Empty
Sujet: Re: Trap. [ft. Frida] Sam 9 Mar - 17:41 ()
Trap
Fridonore


Tu ne savais pas ce qu'elle avait bien pu te faire, mais de toute évidence, elle t'avait poussée dans des retranchements que tu ne désirais pas exprimer à voix hautes et intelligibles comme présentement. Mais tu devais faire avec, tu n'es qu'une humaine après tout, et elle, elle est forte, puissante, tu l'envierais presque dans ses capacités extraordinaires même si tu n'as aucune envie d'être dans son corps, dans sa tête, car sa mentalité est plus que détestable. Son physique est loin d'être le pire, mais il y a mieux, même si visiblement, elle te fait quand même envie au vue de ce que tu as pu dire. Mais de toute évidence, elle n'agira pas comme cela envers toi, tu le sais, mais ça ne t'attriste pas. Tu sens que le danger devient cependant chaque seconde plus grand encore, de plus en plus grand. Il n'a jamais été aussi important sur ta personne sans que tu ne puisses le fuir. Tu sens que la limite est presque atteinte, sinon, elle va tout simplement te tuer. Alors sans doute que même si ça ne te plait pas, tu vas devoir opter pour lui lécher un peu plus les bottes, histoire que tu ressortes d'ici vivante, ce serait bien même si tu seras un peu abîmée, néanmoins, tu le savais, tu t'y étais attendu, alors ça ne te fait rien ou presque. Tu ne pouvais pas vraiment bouger, alors tu devais subir. Elle revient dont te narguer, susciter en toi le désir en passant sa main sur ta joue que tu as envie de croquer et elle sourit, elle se moque de toi mais elle est clairement en position de force. Elle aimerait faire de toi une succube, quelle folie, ça te fait presque avoir un rictus de dégoût mais tu l'esquisse à peine. Pourtant, elle vient t'embrasser et tu réponds à ce baiser l'espace d'un instant, puis elle te dit que peut être tu pourrais assouvir ce fantasme avec elle, peut être ... Tu sais pourtant très bien qu'elle ne t'en laissera pas l'opportunité, non. Alors, elle te dit qu'elle va devoir écourter l'entrevue, te laissant le choix entre te faire tuer et te laisser en pâture à ses sbires. Pourtant, tu ne veux ni l'un, ni l'autre, c'est elle qui t'intéresse, pas les autres demi-portions.

" Vous savez très bien ce que j'en pense, c'est vous qui m'intéressez, pas eux. Désolé les gars c'est pas contre vous, mais vous ne faites pas le poids face à votre patronne. "


Sans doute ton ultime petite provocation avant de définitivement te taire. Tu n'as pas dit oui, tu n'as pas dit non à ce qu'elle voulait que tu fasses, et si elle ne rentre pas dans ton esprit pour le savoir, tu ne lui diras rien. Mais tu peux lui faire comprendre néanmoins que tu peux lui être utile, si elle le désire. Pour cela, il faudrait juste que ce soit elle et toi, et personne d'autres.

- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________
Trap. [ft. Frida] Tumblr_inline_pk007mmbWe1ro4fjb_540
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
the last young renegades

Trap. [ft. Frida] Empty
Sujet: Re: Trap. [ft. Frida] ()
Revenir en haut Aller en bas
 
Trap. [ft. Frida]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tactiques Hit and Grind et Neutral Zone Trap
» (F) FRIDA GUSTAVSSON + la seule fille de la famille, chouchoute.
» Paytah...SHUT YOUR TRAP ! -feat Alma Rodriguez
like lightning
if you ride
you're gonna crash like thunder

a game of shadows :: 
midnight in paris
 :: Nord-ouest :: Deuxième arrondissement :: Habitations