fermeture du forum
Après plus de deux ans de bons et loyaux services, GOS ferme ses portes.
On vous remercie pour cette aventure et pour en savoir plus, c'est .

 
 L'ombre d'un doute ♕
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lys Dorn
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t6645-now-i-don-t-care-miss-dorn#17
the last young renegades
homecoming : 16/12/2018
Messages : 301
pretty face : petsch
julius caesar : beylin&astra/littleliars
legends never die : Démon inférieur du trou de la mémoire provenant de la sphère de la discorde.
the mighty bush : manipulation de mémoire ↯ Capacité d'altérer la mémoire d'une autre personne. Il peut s'agir d'ajouter, de supprimer ou de modifier des souvenirs. L'intensité du pouvoir varie selon le statut du personnage.
Allegeance : Elle joue un rôle important, elle ne peut qu'être en assez bonne entente avec les siens. Et ce, même s'il lui arrive de s'emporter avec certains.
these streets : Démon inférieur qui se doutait bien qu'ils n'étaient pas les seules créatures présentes à Paris. L'âme a beau prendre des siècles à se noircir, sa présence démoniaque est assez récente.
Démons

L'ombre d'un doute ♕  Empty
Sujet: L'ombre d'un doute ♕ Dim 27 Jan - 14:34 ()
L'ombre d'un doute

Des personnes influençables. Des personnes qui ignorent encore que cet endroit est l’un des précieux des démons. Des personnes qui ont pris conscience de la réalité, qui savent désormais que des créatures se situent ici. Des personnes qui malgré ce fait tentent de continuer à s’amuser, vivre plutôt que de vouloir se laisser submerger par la folie, l’envie de cogner et de saigner ceux qui, d’après eux, ne devraient pas être à Paris. Et pourtant, pourtant elles sont toutes là, dans cet endroit sinistre à la fois intéressant et plein de mauvais présages. Toutes à la recherche d’un meilleur monde, de ne plus être sous l’emprise de la peine ainsi que de leurs pensées. Toutes désireuses de consommer à en s’éclater la gueule. Puis il y a moi, Mekmenas, démon manipulant les pensées autant que je le désire. Même s’il y a de plus en plus d’humains en soif de vengeance, chose qui ne me déplait en rien et qui n’ont que pour objectif de tous nous faire partir, je n’hésite pas à déambuler auprès d’eux, ne ressentant aucune crainte. Sûre de moi, capable de jouer à la perfection ce jeu d’humaine à la fois douce et empathique ; à être mon contraire.

À peine je m’assois face à l’une des danseuses dénudées que je remarque la présence de beaucoup de monde. Je me dis une première fois qu’il doit surtout y avoir de simples humains aimant les formes au point d’en être obsédés et ne pouvant plus se détacher de ce bar. Pour finalement, avoir la sensation que parmi tout ce monde, quelqu’un que je connais depuis bien plus longtemps se trouve proche de moi. J’ignore qui. Je ne veux pas avoir l’air anormale, sembler pensive afin de ne pas me faire repérer. Je lance donc un regard vers la gauche ainsi que vers la droite, ayant du mal à savoir où exactement celui-ci est. Facilement agacée, je décide de me lever, marchant peu à peu, me rapprochant toujours un peu plus de celui que je recherche.

Lorsque je m’aperçois de la présence d’une jeune femme entourée d’humains qui n’ont pas l’air dans un bel état, humains qui semblent tous contrôlés et agir selon ses désirs, une pensée me traverse. Il y en a bien un qui est capable de gérer une foule, j’en suis certaine. Il ne me faut que quelques secondes avant de me souvenir que ça n’est autre que Morzalagh. Démon qui m’a à la fois rendue sensuelle et a eu la possibilité de me voir sous un autre genre. Celui avec qui j’ai passé quelques nuits et dont je me souviendrai toujours quoi qu’il puisse se produire. Celui que j’aimerai avoir à mes côtés et qui, j’ai l’impression, tente chaque fois de me fuir.

La curiosité est bien trop forte pour que je reste dans l’ombre du doute. J’opte pour la discrétion, cependant. Peut-être qu’il fait ça à sa manière, peut-être que pour l’instant il assure sans que personne ne se rende compte des changements de comportements constants de ces personnes là-bas mais je ne suis pas dupe. J’effectue quelque pas, faisant mine de rien. Et je m’installe face à lui. Enfin plutôt elle. Il faut que je m’y habitue avant d’avoir l’audace de prendre parole. Je ne le quitte plus des yeux.
©️ nightgaunt

_________________
too sensual


Dernière édition par Lys Dorn le Dim 3 Mar - 18:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Taliyah M. Delcourt
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t6233-et-toi-as-tu-foi-en-l-humanit
the last young renegades
homecoming : 09/09/2018
Messages : 134
pretty face : Rosie Tupper.
julius caesar : Ava : (c) Mayo Signature : (c) Astra
legends never die : Démon inférieur de la foi. Il est à l'origine de ces croyances irréalisables, de l'obstination et des esprits tourmentés. Que l'on croit en Dieu ou aux premiers rayons de soleil du lendemain, il est partout et nulle part à la fois.
the mighty bush : Manipulation de masse : Il peut influencer le comportement des individus par la pensée sans aucun effort. Morzalagh connait parfaitement son sort, développant ainsi une variante de ce dernier : sa puissance varie selon l'humeur générale de la foule.
Allegeance : Morzalagh avait autrefois juré allégeance à Lucifer mais suite à la chute de ce dernier, il se contente de suivre son commandant. La situation instable ne l'irrite ni ne le perturbe pour autant.
Démons

L'ombre d'un doute ♕  Empty
Sujet: Re: L'ombre d'un doute ♕ Lun 4 Fév - 0:17 ()
L'ombre d'un doute
Lys Dorn & Taliyah M. Delcourt
La zizanie parisienne prenait le dessus sur la conscience générale. L’équilibre psychologique de certains plongeait dans la folie tandis que pour d’autres, chaque potentielle évasion était bonne à prendre. Son entourage préférait s’adonner aux jeux d’argent et ses connaissances se laissait enivrer par la chaleur du corps. La température corporelle qui s’intensifiait, le rythme cardiaque qui s’animait à chaque mouvement de bassin, les gouttes de sueur qui décoraient le front de chaque protagoniste après l’effort. Les humains vendaient leurs plus belles parures pour oublier leur quotidien médiocre ne serait-ce qu’une minute. Fuir l’effroyable réalité qui planait au-dessus de leur tête, ignorer la dangerosité dissimulée dans chaque rue, dénier leur nouvelle vie. Après tout, ce déni constant était bien là une œuvre typiquement humaine. Ce rejet de la réalité n’était que le fruit d’une désillusion trop grande à encaisser.

Voler un baiser à sa gauche, caresser la peau laiteuse à sa droite, sentir son bassin s’enflammer et des frissons remonter le long de ses cuisses fines, Morzalagh profitait de cette ambiance sensuelle et désorganisée pour oublier, elle aussi. Détourner sa manipulation de masse avait bien des avantages. Sa puissance grandissait au fur et à mesure que ses victimes lui accordaient de l’importance. Elle les dévorait de l’intérieur au gré de ses regards, les détruisait à coups de griffes acérées invisibles. Ses gestes étaient aussi nets qu’une lame, ses mots vous envoutaient. Pourtant loin d’être la plus dévergondée de son espèce, elle demeurait une créature démoniaque aux envies changeantes.

Elle croqua la pomme était son terrain de jeu préféré pour se requinquer. Foi se ressassait parfois les vieilles orgies des temps anciens auxquelles son précédent hôte avait participé fièrement. Incarner un adonis lui manquait parfois. Les pensées inavouées des femmes le ravissaient. Sa carrure lui avait permis d’atteindre la haute sphère de la société dans les deux mondes. Il avait même réussi à partager ses nuits avec bons nombres de ses confrères. À cette époque si regrettée, Morzalagh avait même perdu pied à en adopter le tempérament de son hôte ; le Don Juan de ses dames. Néanmoins, la Foi tentait d’effacer cette période révolue de sa mémoire millénaire. La vie continuait même pour les atrocités et il n’était pas question d’y accorder une seconde de plus.

Chaque baiser avait l’effet d’une brulure sur sa peau de porcelaine tandis que Morzalagh sortait de sa frénésie. Quelqu’un l’observait de près, elle le sentait dans ses entrailles. Malgré la lumière tamisée des environs, son regard bleuté laissa sa place au regard obscur des démons. En un battement de cils, la noirceur de son âme avait refait surface. C’est alors que Foi remarqua cette rouquine devant elle. Morzalagh ne l’avait jamais vu et pourtant, cet irritant sentiment de déjà-vu lui taraudait l’esprit. Cette aura démoniaque qui planait autour des deux femmes ne pouvaient tromper personne, ni l’une ni l’autre. Fidèle à elle-même, la Foi croisa prestement ses jambes et s’affala sur son sofa rouge sang. « Joins-toi à moi. » qu’elle lâche, la peste. Morzalagh ne savait strictement pas qui était en face. Un ennemi, un allié ? Même discours. En un coup de tête tranché, certaines jeunes filles s’installèrent près de la nouvelle venue, prêtes à répondre aux moindres de ses désirs. Peu importe qui elle était, la Foi avait toujours l’ascendant sur son adversaire. C’est au milieu des foules qu’on trouve un peu d’intimité.


- a game of shadows, shall we play ?  -

_________________

astra; bb — Believe in me, have faith in me, do what you do best : prayin and hopin.  
Revenir en haut Aller en bas
Lys Dorn
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t6645-now-i-don-t-care-miss-dorn#17
the last young renegades
homecoming : 16/12/2018
Messages : 301
pretty face : petsch
julius caesar : beylin&astra/littleliars
legends never die : Démon inférieur du trou de la mémoire provenant de la sphère de la discorde.
the mighty bush : manipulation de mémoire ↯ Capacité d'altérer la mémoire d'une autre personne. Il peut s'agir d'ajouter, de supprimer ou de modifier des souvenirs. L'intensité du pouvoir varie selon le statut du personnage.
Allegeance : Elle joue un rôle important, elle ne peut qu'être en assez bonne entente avec les siens. Et ce, même s'il lui arrive de s'emporter avec certains.
these streets : Démon inférieur qui se doutait bien qu'ils n'étaient pas les seules créatures présentes à Paris. L'âme a beau prendre des siècles à se noircir, sa présence démoniaque est assez récente.
Démons

L'ombre d'un doute ♕  Empty
Sujet: Re: L'ombre d'un doute ♕ Sam 9 Fév - 17:18 ()
l'ombre d'un doute

Et mon regard s’est posé à l’instant-même où j’imaginais, dès lors je me rapprochais, que ça n’était autre que celui m’ayant tant enseveli il y a de ça des siècles. Serait-ce donc sa nouvelle forme ? Ce serait quand même ironique de devenir une jeune femme capable de s’amuser avec tous styles d’humains. Et pourtant… Pourtant je n’en ai plus l’once d’un doute lorsque je la vois poser son regard dans le miens. Elle qui n’cesse d’se rapprocher d’autres personnes, d’les manipuler tels des objets, d’s’en servir comme festins sexuels.

Tandis que certains humains sont à l’extérieur, semblent mieux en point, ça s’remarque bien qu’celles qui sont à ses côtés ont l’air captivé par ce démon et non quelqu’un d’autre. Aucunes n’est en condition normale, je le vois de mes propres yeux. Alors je reste à ma place, ne désirant pas me faire avoir pour la énième fois. J’me dis que si c’est réellement Morzalagh, il finira par venir d’lui-même, vouloir qu’j’me joigne à lui. Malgré l’fait qu’ma patience ait des limites, j’attends qu’il fasse le premier pas.

Si cela s’était produit il y a de ça des années, il y a de fortes chances pour que j’me serais mal comportée. Il y a de fortes chances pour que je n’aurai pas réussi à garder mon calme et me serais finalement prêtée rapidement au jeu sans qu’on ait à me le demander. Cette fois, j’ai décidé de changer. Après tout, étant donné les circonstances, la discrétion est bonne à prendre. Or me faisant passer pour une humaine délicate, je ne peux que mettre mes désirs de côté pendant quelques instants. Cette fois, je vois la blonde se retirait des pantins, se positionnant sur un canapé rougeâtre, couleur que je préfère, couleur me rappelant tout ce sang que j’ai vu couler et que je risquerai encore de laisser prendre place sur ma peau blanchâtre. Surtout en tant que petite infirmière, profession que j’aime beaucoup étant donné les larges possibilités s’offrant à moi.

Je ne lâche désormais plus son regard, et elle ne le baisse pas non plus. Je le ressens que c’est lui. Personne ne pourrait me faire tant d’effet. que je me dis avant d’entendre sa voix. Voix bien moins rauque, voix féminine désormais à la fois sensuelle et plaisante. « Joins-toi à moi. »  et me revoici envoutée par celui qui m’a tant de fois mis dans de beaux draps, celui que je hais et aime à la fois, celui qui a la capacité de m’attirer comme il le désire.

Je souris légèrement, me levant de ma place et acceptant de me joindre à elle. Une fois rapprochées, la sensation est bien trop puissante pour que les souvenirs ne reviennent pas hanter mes pensées. Je lance un dernier regard, ayant grandement l’impression que je suis la seule capable de me rendre compte de qui est celle se situant près de moi, désormais. Peut-être m’a-t-il oublié ? Je tente de ne pas y penser, observant ces jeunes femmes toutes prêtes à exécuter mes moindres envies. Je vais faire en sorte de ne pas lui faire comprendre qui je suis. Après tout, il finira sûrement par retrouver la mémoire à son tour en fonction de ma façon d'agir, de m'exprimer, du moins, je l’espère. « Comment une si jeune femme est-elle capable d’avoir l'attention de tant de beautés, de les avoir à ses côtés ? »
©️ nightgaunt

_________________
too sensual
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
the last young renegades

L'ombre d'un doute ♕  Empty
Sujet: Re: L'ombre d'un doute ♕ ()
Revenir en haut Aller en bas
 
L'ombre d'un doute ♕
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» [Entraînement] A l'ombre du grand chêne
» ombre ailée
» L'ombre sans visage
» Courir après une ombre...
like lightning
if you ride
you're gonna crash like thunder

a game of shadows :: 
midnight in paris
 :: Nord-ouest :: Neuvième arrondissement :: Et elle croqua la pomme