boom bitch
Après un week end de liane foly, le forum ouvre ses portes !
Pour tout savoir sur les news de cette version, c'est par .
are you ready for it ?
Un cavalier de l'apocalypse, une pénurie inédite, un trésor chelou de ouf et surtout la fashion week...
Venez découvrir l'intrigue et ses quêtes ici.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

 
 JULIETTE ⊰ I know I’m gonna rise again, singing farewell, king of the broken
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t938-juliette-i-know-im-gonn
Admin
homecoming : 23/04/2015
Messages : 381
Louis d'or : 100
pretty face : Holland Roden
julius caesar : (c) matty des bwas la plus forte (a)
Allegeance : En tant que chevalier de l'Ordre, elle est très respectée, parfois crainte. Elle est dévouée à la cause des templiers, parce que c'est comme une mission pour elle, c'est son devoir. Elle est assez froide, et pas très liante, ce qui la rend parfois antipathique pour les autres.
these streets : Juliette, elle est au courant de tout. En tant que templier, elle sait que quelqu'un a brisé le pacte, et que les démons ainsi que les anges sont revenus sur Terre. Cependant, elle ignore tout de la présence des Dieux dans la capitale.

Sujet: JULIETTE ⊰ I know I’m gonna rise again, singing farewell, king of the broken Jeu 8 Déc - 0:33 ()
Juliette A. Gibson
in my heart there was a kind of fighting that would not let me sleep
Human name Gibson. Hérité de l'anneau qu'elle a enlevé depuis longtemps d'ses doigts, elle le porte comme un fardeau, Juliette. Elle se rappelle de ses ordres, donnés dans une longue tirade, perdus entre les mots et les soupirs. Gibson, c'était comme ça que les autres l'appelaient, son mari. Ils le regardaient tous avec cette espèce d'admiration, avec le sourire effacé et avec le respect dans leurs yeux. Ils entendent son nom, et ils arrêtent de parler. Le silence se fait et les promesses se perdent. Et à chaque fois qu'elle l'entend, Gibson, un fantôme se dessine dans ses souvenirs.
They call me  Juliette, Alexandra. C'était sa mère, qui voulait l'appeler Juliette. Parfois elle se demandait si elle avait lu trop de livres, si les mots s'étaient perdus dans ses pensées au fil d'un tumulte interminable. Elle avait tenté de trouver la solution à des questions demeurées sans réponses. Son prénom, à Juliette, il glissait sur la brise, comme un songe d'été qu'on essaie en vain de se rappeler. Il était là, immobile face à tout ce qui se déchaînait. La douceur de son prénom, elle se dessinait dans son sourire léger, il se perdait dans les boucles de ses cheveux. Il se tenait comme un mystère qu'on peine à déchiffrer, comme une promesse qu'on a du mal à tenir.
laughter lines 28 ans.
moneymaker En dehors de son rôle en tant que chevalier de l'Ordre chez les Templiers, elle est policière et criminologue spécialisée dans les tueurs en série. Son travail est majoritairement un travail de consultation, elle reçoit les dossiers sur son bureau, avant de donner son analyse de la situation. Elle aime les mystères, Juliette. Elle plonge à l'intérieur de chaque histoire comme si elle pouvait en deviner les personnages, les moindres péripéties. Elle voyait le livre se tisser devant ses yeux, les mots qui se perdaient entre les lignes et les pions qu'allaient poser ses adversaires. Elle vivait à cent à l'heure, Juliette. Elle s'échappe du monde matériel et pendant l'espace d'un instant, elle joue son rôle, sans oublier que la partie ne s'arrête jamais après échec et mat.
heart like that Célibataire, divorcée d'un ex-mari depuis maintenant 2 ans. L'passé s'envole, s'étouffe dans le cauchemar.
Sex on fire Hétérosexuelle
Blood lines Ses parents sont décédés lorsqu'elle avait 16 ans, et son frère adoptif, Matt, avait 15 ans. Lorsqu'elle a eu 19 ans, elle a découvert un carnet, que son père avait gardé. Il s'agissait d'un carnet parlant de son rôle de templier. Elle a quitté son frère quand il a eu 18 ans.
society Aisée, grâce aux économies qu'elle a pu faire.  
home address Elle vit dans un luxueux appartement de l'île de Seine, dans le quatrième arrondissement. Il est grand et froid, son appartement à Juliette. Il est comme marqué par le silence qui y résonne. Les murs sont recouverts d'une peinture claire, de tableaux parfaitement entreposés. Simulacres d'une vie qu'elle aurait peut-être aimé oublier, une vie où elle n'avait plus personne sur qui compter, à part elle-même.
theme song NEEDTOBREATHE - Rise Again ; BEAR'S DEN - Elysium ; THE CINEMATIC ORCHESTRA - Home ; RADICAL FACE - All is well (Goodbye, Goodbye)
the age of a knight Elle avait 19 ans quand elle a commencé son entraînement, Juliette. Elle est rentrée dans les bâtiments, les yeux levés vers le ciel. Elle se rappelle à quel point elle avait trouvé ça grand. Elle pensait que ça serait toujours aussi majestueux, que ça serait toujours aussi beau pour elle. Elle avait rêvé d'un autre monde, Juliette. Aujourd'hui, elle n'entendait plus les symphonies qui résonnaient dans l'écho. Il ne restait que le bruit de ses talons qui claquaient sur le sol, quand elle pénétrait dans le QG.
soldier of the order Elle aurait aimé voir ce qu'il voyait, son père, à l'époque où il se battait pour un monde qu'elle ne connaissait même pas. Elle avait entendu les appels à l'aide, elle avait entendu les cris silencieux qui continuaient à mourir au fond de sa gorge. Elle avait trouvé son carnet, ses secrets. Elle a pu lire les mots qu'il n'a jamais été capable de lui dire, les mensonges qu'il avait préféré garder pour lui. Elle le haïssait, ce carnet qui renfermait les plus grands mystères, ceux qu'elle n'a jamais réussi à élucider. Juliette, elle aurait aimé qu'il y ait une explication à la solitude, elle aurait aimé qu'on lui dise pourquoi est-ce qu'il ne l'avait pas choisi elle. Mais les mots, ils restaient les mêmes. Elle avait beau les relire, encore et encore, ils étaient toujours aussi vagues. Comme un murmure perdu dans la brise.

Elle a gravi les échelons rapidement, Juliette. Compétitive, arrogante, elle voyait les obstacles comme des défis, parce que c'est ce qu'il aurait voulu, son père. Peut-être qu'avec le temps, elle avait réussi à convaincre son propre reflet qu'au fond, elle le faisait pour elle-même. Mais ça, c'était une illusion de plus, un simulacre dans une réalité trop fade pour elle.

Elle s'est toujours investie, comme pour combler quelque chose qui n'était plus là. Quand elle partait en mission, elle partait à l'aventure, Juliette. Elle partait pour trouver un autre monde, peut-être qu'elle partait pour le réparer, ou pour mieux le comprendre. Peut-être que ce qui l'attirait dans tout ça, c'était l'énigme. C'était l'équation impossible, c'était tout ce qui était sûr, et tout ce qui ne pouvait pas l'être. Peu à peu, elle a gagné la confiance de ceux qui l'entouraient, elle influençait les décisions, elle dirigeait certaines missions depuis le QG, d'autres fois sur le terrain directement.

Puis c'est arrivé, elle est devenue chevalier de l'ordre. Elle avait les titres, elle avait l'entraînement et pourtant elle n'a jamais été aussi seule. Peut-être qu’elle souffrait comme tous les autres. Pourtant, elle le cachait toujours plus. Elle avait la froideur dans ses traits, et l’arrogance sur ses lèvres, Juliette. Elle donnait des longs discours où elle parlait d’unité, où elle parlait de courage mais elle, elle fuyait en permanence. Elle continuait à avancer parce qu’au fond, tout le monde doit le faire. On ne peut pas reculer, même quand on le voudrait. On doit juste marcher. Elle avait compris, Juliette. Que le monde, il ne s’arrêterait jamais de tourner. Elle avait compris qu’il n’avait pas besoin d’elle pour continuer d’exister. Elle avait compris qu’il tournerait encore, même quand elle sera partie depuis longtemps. Même quand elle fera partie des ombres et des acteurs repartis en coulisses.

On la craignait, Juliette. Pas parce qu’elle était cruelle ou violente, mais parce qu’on pouvait sentir que sa voix ne tremblait pas. C’était méthodique, clair, dépourvu d’émotions ou de jugements. La logique, c’était tout ce qui lui restait, à Juliette. Les mots et les gens, ils disparaissent. Ils se cassent au milieu de la tempête sans crier gare, parce que c’est plus facile. On aime se dire qu’on restera, on aime se dire qu’on choisira toujours ce qui est juste, mais c’est la facilité qu’on prend à chaque fois. Elle s’était habituée, à rêver d’une autre vie, Juliette. Elle s’était habituée à se réveiller, et pendant l’espace de quelques secondes, elle arrivait à oublier qu’elle ne pouvait pas l’avoir. Sauf que ça, personne ne le savait. Elle le cachait bien, Juliette, derrière ses sourires parfaits et ses cheveux brossés, elle le cachait derrière ses ordres et sa logique, derrière sa compétitivité et son arrogance.

Elle s’était habituée aux messes basses, aux questions qu’on n’arrivait pas à lui poser. Au fond, elle s’était habituée aux silences, Juliette. Parce que c’est tout ce qu’on lui a toujours donné.
Oh I know I’m gonna rise again
And my goodbyes to where I've been

https://www.youtube.com/watch?v=umKIdqnxteQ

With every page I turn, I only find myself feeling more alone, posing questions to a silent universe.

Juliette, elle était seule au milieu de la foule. La pluie, elle tombait, et elle martelait son visage, et elle était toujours aussi seule. Elle essayait de s’accrocher à quelque chose, désespérément. A l’espoir, à la vie, à tout ce qui pouvait lui permettre de rester debout. Elle a essayé de se battre, Juliette. La vérité, elle brûlait ses lèvres et engourdissait ses membres. Elle avait tenté de trouver une échappatoire à tout ça, elle avait pensé qu’avec le temps les blessures finiraient par disparaître. Aujourd’hui elle avait l’impression qu’elles n’étaient recouvertes que d’un simple bandage. Elles saignaient, de temps en temps, ses blessures à Juliette. Elles ternissaient sa peau blanche et elles lui rappelaient qu’un jour elles avaient réussi à la mettre à terre. Elle n’avait pas su quoi faire de la douleur, Juliette, alors elle avait appris à vivre avec, à faire comme si elle n’existait pas. Une simple voix qui martelait son âme et qui meurtrissait son cœur.

Elle avait le sens du devoir, Juliette. Elle avait que peu importe le coût, elle devrait continuer à avancer. Elle avait fait des choix, comme tout le monde. Elle n’était pas vraiment courageuse, au fond. Elle avançait parce que parfois, c’est tout ce qui nous reste à faire. Elle avait appris que les miracles n’arrivent pas pour tout le monde, que les promesses ne sont pas toujours tenues. Elle avait perdu des batailles, Juliette, en essayant de gagner la guerre. Elle s’était cachée derrière des faux semblants et derrière des mirages. Elle avait construit un sépulcre pour y enterrer ses propres faiblesses, pour y enterrer son sourire. Elle avait peur, Juliette, parce qu’elle marchait comme sur un fil, elle était funambule et ils étaient la foule. La foule dégantée qui frappe et qui crie, la foule qui attrape pour ne jamais relâcher. Ils la martelaient de coups et ils la rapprochaient toujours plus du sol. Elle ne croyait pas en un monde meilleur, Juliette. Elle avait appris à croire en elle-même, parce que c’était tout ce qu’elle avait. C’était tout ce qui lui restait quand le soir, dans son appartement froid et inondé de lumière par les néons blafards, quand elle essayait de résoudre les énigmes qui se jetaient devant elle.

Elle vivait pour l’énigme, Juliette. Elle en avait besoin, c’était comme une putain de drogue qui s’infiltrait dans son système, comme un virus dont elle ne pourrait pas se débarrasser. Elle ne dormait plus, quand elle cherchait une solution, Juliette. Elle se perdait entre les plans et les mots, entre les noms de rue et la chronologie des évènements. Elle se perdait dans le dédale de tout ce qu’elle avait appris, de tout ce qu’elle ne voulait pas oublier. Peut-être qu’elle n’était pas faite pour un monde simple, sans reliefs. Peut-être qu’elle était née pour se battre, contre quelque chose de plus grand, contre quelque chose qu’elle ne pouvait pas contrôler. Peut-être que même si elle aurait aimé avoir une autre vie, ce n’était que celle-là, qui lui ouvrirait toujours grand les bras. Elle s’endormait en pensant à ses rêves, Juliette. Elle pouvait presque les toucher, mais ils restaient toujours aussi inaccessibles. Ils disparaissaient du monde matériel pour la frapper encore plus fort quand ils n’étaient plus là.

Elle cherchait une explication, Juliette. Elle voulait résoudre les mystères parce qu’aujourd’hui, c’était peut-être la seule réponse qu’elle pourrait avoir.
   
And I built a home
for you, for me
caractère insondable ↯ insaisissable ↯ forte ↯ charismatique ↯ sarcastique ↯ loyale ↯ logique ↯ compétitive ↯ hypersensible ↯ possessive ↯ méfiante ↯ bornée ↯ arrogante
anecdotes Ses parents ont décidé d'adopter Matt quand elle avait à peine un an. Ils sont décédés dans un accident de voiture, quand elle avait 16 ans. C'est leur grand mère qui s'est occupée d'eux. En rangeant les affaires de ses parents, elle a découvert que leur père leur cachait quelque chose, et ce quelque chose, c'était son appartenance aux templiers. Elle avait 19 ans quand elle découvre son journal, celui où il parlait de ses missions et de son rôle. C'était comme si elle découvrait une partie de lui qu'elle n'a pu connaître qu'à partir de quelques mots gribouillés sur des pages tâchées de café et de cire. Elle a été mariée pendant trois ans. Puis elle a découvert que son mari la trompait. Elle a donc demandé le divorce. Pour ne pas être humiliée, elle raconte à tout le monde qu'ils ont divorcé d'un commun accord parce qu'ils n'avaient plus assez de temps l'un pour l'autre. Cela fait deux ans, qu'ils sont séparés. Parfois, elle se dit que ce n'est pas vraiment une grande perte, d'autres elle essaie de se souvenir d'un temps où ils semblaient heureux. Elle se demande si ces moments-là ont vraiment existé, ou bien s'ils font partie d'une vie idéalisée, construite de toutes pièces par un esprit mélancolique.

Elle est capable de garder le contrôle de ses émotions, en apparence, à faire front à tout ce qui lui fait obstacle. On la dit courageuse, mais ce n'est pas tout à fait ça. Ce qu'elle a dû affronter, elle l'a fait parce qu'elle n'avait pas le choix. Au fond, elle n'est pas courageuse. Si on lui avait donné la possibilité d'avoir une vie normale, une vie paisible, elle l'aurait prise. Ce qu'elle est, c'est une femme forte, que le temps et les épreuves endurcissent et qui conserve une façade impassible face à la tempête.  Elle est hypersensible. Sa façade brave et forte, c'est pour les autres. Mais lorsqu'elle se retrouve seule, elle ressent tout ce qu'elle a fait semblant d'affronter pendant la journée. Elle est écorchée vive, mais pratiquement personne ne le sait. Elle ne s’apitoie pas sur son sort, elle déteste ça, mais elle n'est absolument pas insensible. Elle déteste montrer ses faiblesses aux autres, c'est pour ça qu'on peut penser qu'elle est froide.   Elle ne fait confiance à personne. Elle déteste se montrer faible et vulnérable. Elle est très mauvaise perdante. Quand elle en a marre de sa vie, elle laisse tout valser et elle va dans une salle de cinéma. Elle prend un ticket pour le premier film qu'elle trouve et elle s'assoit. Elle s'évade dans la vie des autres et elle oublie la sienne pendant un instant. Elle n'aime pas les animaux. Le seul endroit de son appartement qu'elle supporte à peu près, c'est sa terrasse. Elle y passe le plus clair de son temps. Elle a un tatouage mais elle n'aime pas parler de sa signification. Personne ne la connaît. Elle s'est faite agresser par un démon, une nuit, mais elle n'a rien dit à personne.
not comin' home
you're not coming home
Pouvoirs Elle ne possède aucun pouvoir.

loyalty Elle a toujours pensé que son père, il cachait quelque chose, Juliette. Elle a arpenté les pages, les mystères cachés à travers les mots. Elle a appris à se battre et elle a choisi de devenir une ombre traversant les toits de Paris. C’était facile, de se cacher dans les recoins d’une ville qu’elle connaissait par cœur. Les templiers, au fond, c’était tout ce qu’elle avait, Juliette. Famille inhabituelle, frères d’armes et sœurs d’armes qui se réunissaient autour d’une même cause. Ils brûlaient et ils tombaient ensemble, et avec le temps, elle a appris à les diriger, à devenir un Chevalier de l’Ordre.

What you know Elle sait qu’ils sont de retour, les anges, les démons. Ils sont là à s’affronter sur le champ de bataille qu’est devenu Paris, au milieu des néons blafards et des rues pavées de honte et de rage. Elle était réaliste, Juliette. Elle savait que le monde, il continuerait de tourner, même si elle disparaissait du jour au lendemain. Comme il l’a fait quand ils ont tous disparus. Elle savait qu’il continuerait à s’essouffler dans une course folle, peu importe le prix. Elle regardait les visages de ceux qui étaient revenus, en pensant à toutes les familles qui ne les retrouveraient plus jamais. Ils étaient là, comme des fantômes à errer dans un monde qui ne leur appartenait pas. Ils étaient là, et chaque jour ils parlaient avec leur voix, souriait avec leur visage. Ils se battaient pour des guerres dont ils n’ont jamais eu la moindre connaissance. Et parfois, Juliette, elle aurait aimé les voir disparaître à nouveau, pour espérer oublier les sanglots qui s’étouffaient derrière les portes des maisons.

Let's play Elle prenait part aux décisions, elle était comme une joueuse d’échec, Juliette. Elle prévoyait tout à l’avance, elle savait quel coup jouer, quel choix faire. C’était comme un immense puzzle, une suite de décisions logiques à prendre. C’était ça, qui lui restait le soir, quand elle rentrait dans son appartement vide. L’écho de ses propres mots et les regards baissés à chaque fois qu’elle entrait dans la pièce. Elle ne voulait pas la gloire ni la reconnaissance, ça, elle l’avait déjà, en quelques sortes. Elle savait que quoi qu’il arrive, on finit toujours par perdre. Elle savait que peu importe à quel point on se bat, on finit toujours par tomber.

Si tu croises un démon dans la rue, tu fais quoi ? C’était simple. C’était devenu comme une seconde nature, pour Juliette. Elle ne tuait pas sans réfléchir, elle élaborait un plan, une idée. Elle choisissait ceux qui pourraient lui apporter des réponses et elle se fichait des autres. Elle les tuait, s’il le fallait. Mais c’était l’énigme, qui l’animait. Le mystère, la quête de réponses. Elle participait aux interrogatoires, elle jouait avec les mots comme eux ils jouaient avec une vie. Peut-être qu’au fond, ils étaient comme les autres, peut-être qu’ils faisaient partie de ceux qui obéissaient aux ordres parce que c’était la seule chose qu’ils pouvaient faire. Peut-être qu’ils faisaient partie des pions qu’on jouait pour continuer la mascarade.  

Tu apprends que tu dois partir en mission avec un ange, quelle est ta réaction ? Elle s'était habituée à leur présence, à leur air supérieur et aux murmures en douce. Elle avait appris à se méfier, Juliette, parce que pour elle, tout le monde ment. Les anges ne faisaient pas exception. En mission, elle les accompagne, elle les observe. Ils sont comme ceux qui observent le monde et qui le jugent après avoir abandonné le navire pendant trop longtemps. Elle n’y croyait pas, à leur Dieu, à leurs prières. Ils arrivaient comme des guerriers sur une Terre qui n’avait pas besoin d’eux, mais comme toujours, ils faisaient partie des joueurs qui avaient un pion à faire avancer. Ils se battaient pour la même cause, celle du bien. Pourtant, elle le voyait, que certains le doutaient, ce grand leader dont ils parlaient. Gabriel, c’était le feu qui embrasait son âme. C’était le sang et la douleur qui le suivaient, comme une ombre. Et c’était les doutes, qui consumaient les pensées des autres.

Et les révolutionnaires, t'en penses quoi ? Ils brûlent, les révolutionnaires. Ils mettent la ville à feu et à sang, ils cherchent un souvenir perdu dans les miracles et les promesses, ils hurlent à la mort contre un dieu qui les a laissé tomber. Juliette, elle n'avait pas pris les armes pour se rebeller contre ce en quoi elle ne croyait pas. Elle se fichait du combat, Juliette. Elle voulait le mystère, les énigmes, elle voulait le frisson et le questionnement. Alors elle les laissait, Juliette. Vivre dans un monde où leur seul espoir d'exister, c'était par le sang et les larmes. Parce qu'elle, elle en avait déjà assez versé.

Le nouveau maire, tu lui fais confiance ? Elle n'a confiance en personne, Juliette. Elle les regarde, et elle les voit, agir comme les acteurs d'une mascarade parfaitement orchestrée. Elle n'a pas besoin de ruse, pour le voir. Elle a toujours su ce qui se cachait, de l'autre côté du miroir. Elle regarde son visage, crispé, avec un sourire un peu trop forcé pour être vrai, avec ce regard qu'ont les gens qui ont quelque chose à cacher, et elle sait que, comme toujours, la vérité finira par sortir sur lui. La vie lui a rarement laissé le choix de penser le contraire, à Juliette.
They left Une de ses connaissances à disparu. Un gars à qui elle avait donné son numéro, sans vraiment y penser. Une amie, ensuite. C'était comme ça qu'ils étaient partis, comme s'ils s'étaient arrachés des fils d'une histoire qui les empêchaient d'avancer. Ils étaient là, et ils les utilisaient, comme des marionnettes, ils se cachaient derrière leur visage et parfois, elle aurait aimé oublier qu'ils n'étaient plus là, Juliette.
 
Where did they go ? Elle savait que tout était fragile, Juliette. Elle avait vu que les empires pouvaient s'effondrer, que les plus forts finissent par chuter. Elle avait essayé d'oublier que les monstres sont parmi nous, qu'ils marchent parfois à notre côté, et qu'ils mangent à notre table. Elle les a su, qu'ils allaient disparaître, un à un. C'était comme essayer de se battre pour quelque chose qui était perdu d'avancer, comme essayer de résoudre une équation impossible. Elle avait beau connaître toutes les variantes, elle ne pouvait pas réparer le monde, Juliette. Elle pouvait seulement essayer de le comprendre, de le maîtriser pour qu'il ne lui prenne rien de plus. Alors elle a attendu, et elle a continué à jouer son rôle. Elle a continué à chercher les meilleurs plans, les plus grandes stratégies. C'était ça, son problème, à Juliette. C'est qu'elle voulait saisir l'insaisissable. Et il glissait entre ses doigts, comme de l'eau.
 
you're not coming home
The real star
a star is born
pseudo Laurette des bwas héhé Non en vrai c'est summer rain, mais ici c'est Fanfan alors hein
âge 21 ans (a)
Comment as-tu trouvé le forum ? geu
Qu'en penses-tu ? pff stringo  
Feat. Holland Roden, dah kouine globul  
crédits (c) Yourdesigndiary, reckless tears & tumblr
what else ? nespresso ? héhé  

_________________
i don't even know
if I believe
everything you're trying to say to me


autres comptes : fantine c. de stahl & h. lewis dubois & bass a. renoir & héra c. swango


Dernière édition par Juliette A. Gibson le Lun 9 Oct - 12:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t292-pascaline-estelle-sabot
Humains
homecoming : 29/10/2016
Messages : 11874
Louis d'or : 5568
pretty face : Teresa Palmer
julius caesar : Class Whore + Garance + Ophélia
these streets : Pascaline ne sait rien ou presque, mais ça ne saurait tarder si vous voyez ce que je veux dire.

En ligne
Sujet: Re: JULIETTE ⊰ I know I’m gonna rise again, singing farewell, king of the broken Jeu 8 Déc - 0:57 ()
Oh oui, elle est enfin là :siffle:
Re-Bienvenue dans le coin aya :siffle:

_________________

« you got to be good to be true »
▬ Pascaline. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.


Mes Goscars:
 

Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t224-lou-beating-heart#1326
Admin
homecoming : 15/09/2016
Messages : 5235
Louis d'or : 265
pretty face : Bella Hadid
julius caesar : © l'endive
legends never die : Déesse de la guerre, de la sagesse et de la justice.
the mighty bush : terrakinésie ; capable de déclencher le plus terrible des tremblements de terre comme de provoquer un glissement de terrain. souffle de connaissance ; un simple toucher, et elle obtient les souvenirs qu'elle désire, un effleurement, et elle apprend l'histoire qui se cache derrière les apparences.
Allegeance : pour les dieux, envers et contre tout. Elle se battra aux côtés des templiers et des anges pour préserver cette équilibre qui semble si fragile.
these streets : elle fait partie de la dernière pièce sur l'échiquier, celle que cherche encore les anges et les démons. Ces dieux qui se sont réincarnés durant le grand schisme.

Sujet: Re: JULIETTE ⊰ I know I’m gonna rise again, singing farewell, king of the broken Jeu 8 Déc - 7:11 ()
Ça y est, tu la sors enfin de sa cachette. Il va nous falloir un lien avec les deux là, obligé.
Bon courage pour ta fiche hein. :siffle:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t372-holding-hands-while-the
Templiers
homecoming : 30/10/2016
Messages : 1294
Louis d'or : 654
pretty face : Jake Gyllenhaal
julius caesar : tara #heaven
Allegeance : Puisqu'il est ni plus ni moins le chef de clan des templiers, il se doit d'être un exemple de loyauté. C'était pourtant mal parti, lui l'électron libre, l'âme rebelle dans une famille qui ne vivait que pour le devoir envers autrui. Aujourd'hui, tous les regards et toutes les craintes sont rivés vers lui et il se doit alors de représenter l'union au sein de l'Ordre. Néanmoins, il met un point d'honneur à ne pas être l'homme derrière le bureau, celui qui tire les ficelles depuis son nuage paisible. Il met la main à la pâte et entend donner à son camp une efficacité jamais atteinte autrefois .

Sujet: Re: JULIETTE ⊰ I know I’m gonna rise again, singing farewell, king of the broken Jeu 8 Déc - 8:02 ()
*note pour les futurs et les anciens Chevaliers du Roi*
NE PLUS RECRUTER D'AUSSI BEAUX ÉLÉMENTS, ON S'ENTEND PLUS RÉFLÉCHIR. :fuck: :fuck:

Rebienvenue à la maison.

_________________

WE ARE THE WARRIORS THAT BUILT THIS TOWN FROM DUST
Can the heart become distorted, contract incurable deformities and incurable infirmities, under the pressure of disproportionate grief, like the spinal column under a low ceiling? Is there not in every human soul a primitive spark, a divine element, incorruptible in this world and immortal in the next, which can be developed by goodness, kindled, lit up, and made to radiate, and which evil can never entirely extinguish.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: JULIETTE ⊰ I know I’m gonna rise again, singing farewell, king of the broken Jeu 8 Déc - 10:19 ()
rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t938-juliette-i-know-im-gonn
Admin
homecoming : 23/04/2015
Messages : 381
Louis d'or : 100
pretty face : Holland Roden
julius caesar : (c) matty des bwas la plus forte (a)
Allegeance : En tant que chevalier de l'Ordre, elle est très respectée, parfois crainte. Elle est dévouée à la cause des templiers, parce que c'est comme une mission pour elle, c'est son devoir. Elle est assez froide, et pas très liante, ce qui la rend parfois antipathique pour les autres.
these streets : Juliette, elle est au courant de tout. En tant que templier, elle sait que quelqu'un a brisé le pacte, et que les démons ainsi que les anges sont revenus sur Terre. Cependant, elle ignore tout de la présence des Dieux dans la capitale.

Sujet: Re: JULIETTE ⊰ I know I’m gonna rise again, singing farewell, king of the broken Jeu 8 Déc - 11:31 ()
@Pascaline E. Sabot wi, enfin arrivée je triche j'ai déjà la couleur (a) merci globul
@Louise A. Hardy wi tahvu je rejoins les bonhommes (a) owi là c'est obligé qu'on ait un lien de la mort qui tue globul entre rats faut se soutenir
@Arthur M. Leroy ptdr ptdr attention thuthur il va avoir le filet de bave qui coule à chaque réunion, ça va plus être possible merci globul
@Tatiana L. Petrova encore une fois on s'affrontera dans les batailles de pseudo (a) globul ptdr merci aya

_________________
i don't even know
if I believe
everything you're trying to say to me


autres comptes : fantine c. de stahl & h. lewis dubois & bass a. renoir & héra c. swango
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: JULIETTE ⊰ I know I’m gonna rise again, singing farewell, king of the broken Jeu 8 Déc - 11:41 ()
Fallait mieux choisir ton pseudo pour rejoindre la team des winners, voyons :omgey:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: JULIETTE ⊰ I know I’m gonna rise again, singing farewell, king of the broken Jeu 8 Déc - 11:54 ()
Re-Bienvenue chez toi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: JULIETTE ⊰ I know I’m gonna rise again, singing farewell, king of the broken Jeu 8 Déc - 20:51 ()
nat chez les templiers. aya aya rebienvenue What a Face
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t679-rose-a-leblanc-aphrodit
Dieux
homecoming : 13/11/2016
Messages : 723
Louis d'or : 155
pretty face : Sophie Turner
julius caesar : TAG
legends never die : Déesse de l'amour, de la sexualité, de la fécondité et de la beauté.
the mighty bush : En plus des pouvoirs classiques des Dieux, Aphrodite possède deux dons spécifiques à sa nature. Tout d’abord, elle possède le don de séduction instantanée. Elle est capable de séduire n’importe qui d’un claquement de doigt. De plus, elle possède le don de contrôle des sentiments. Ce pouvoir lui permet de contrôler les sentiments de n’importe qui. Elle peut donc faire éprouver du bonheur à quelqu’un mais également de la colère ou de la rage. Il existe tellement de sentiments qu’il est impossible d’énumérer tout ce qu’elle peut contrôler. Enfin, elle possède le pouvoir de baiser mortel. Au simple contact de ses lèvres, elle est capable de contrôler, d'affaiblir ou de tuer quelqu'un si le contact est prolongé.
Allegeance : Les Dieux n'ont pas forcément confiance en Aphrodite car elle peut être capricieuse et déterminée. Elle travaille cependant avec les anges pour lutter contre les démons.
these streets : Aphrodite connait tout les détails du Grand Retour et du Grand Départ

Sujet: Re: JULIETTE ⊰ I know I’m gonna rise again, singing farewell, king of the broken Jeu 8 Déc - 21:07 ()
Re-bienvenue avec ce personnage!
On l'attendait aya
T'es trop belle! globul

_________________

 
Love is powerful. It can bring the gods to their knees.
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t261-matt-be-brave-now
admin du dimanche
homecoming : 21/03/2015
Messages : 6147
Louis d'or : 724
pretty face : Francisco Lachowski
julius caesar : I ♥ coco
the mighty bush : technopathie : Depuis le grand retour, Matt peut contrôler les objets électroniques par la simple force de sa pensée. Il ne comprend pas exactement comment, ni pourquoi, mais il trouve ça bien utile, surtout lorsqu'il s'agit d'effacer des données compromettantes.
these streets : Dire que Matt ne sait rien est un euphémisme. En vérité, il se fiche un peu de ce qui est arrivé à Paris et, même s'il entend souvent parler de Lucifer & co dans son restaurant, il n'y prête pas la moindre attention.

Sujet: Re: JULIETTE ⊰ I know I’m gonna rise again, singing farewell, king of the broken Ven 9 Déc - 9:00 ()


KOUKOU TOI rebienvenue ptdr ptdr

_________________

i spiral down again
Who remains when you drop? Who do you call when it stops? I spiral down again Somebody protect me or I'm gone


autres comptes : jasper a. deslauriers & eponine a. de stahl & léo g. sorel & roman d. gariel

Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: JULIETTE ⊰ I know I’m gonna rise again, singing farewell, king of the broken Ven 9 Déc - 10:39 ()
T'es belle avec Dormer love love
Il nous faudra absolument un lien :hearteyes2: :hug: :hearteyes:
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t319-jade-before-you-embark-
Modo
homecoming : 29/10/2016
Messages : 4919
Louis d'or : 1695
pretty face : daisy ridley
julius caesar : av : caribou troublant
legends never die : ange de la vengeance, c'est au sein de la sphère de la guerre que son art s'exerce.


the mighty bush : télékinésie — d'une pensée ou d'un délicat mouvement de la main, elle envoie valser objet du commun comme les corps fait de chair et de sang.

Sujet: Re: JULIETTE ⊰ I know I’m gonna rise again, singing farewell, king of the broken Ven 9 Déc - 17:06 ()
La voilà enfin
hâte de découvrir ce nouveau personnage lawrette aya aya
bon courage pour ta fiche rainbow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: JULIETTE ⊰ I know I’m gonna rise again, singing farewell, king of the broken Dim 11 Déc - 18:28 ()
Rebienvenue à toi Staffienne GOSienne please babe aya globul

décidemment t'es canon sur chacun de tes comptes, j'ai mal aux yeux à force moi please babe

Good luck pour ta présentation hihi :cutipie2:

Have fun
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t232-fantine-flying-like-a-c
Admin
homecoming : 01/03/2015
Messages : 5694
Louis d'or : 339
pretty face : Emma Stone
julius caesar : (c) beylin alias matty des bwas la queen du game
these streets : Elle ne connaît rien de la vérité. Elle sait seulement que quelque chose n'est pas clair, c'est pour ça qu'elle fait partie des révolutionnaires.

Sujet: Re: JULIETTE ⊰ I know I’m gonna rise again, singing farewell, king of the broken Lun 19 Déc - 11:48 ()
@Tatiana L. Petrova pff, team des loosers oui (a)
@Matteo U. Bremond merciiiiii globul
@Zahreen Sunder wi, et j'espère qu'on aura un petit lien
@Rose A. Leblanc AWWWW globul je vais faire jalouser Aphrodite
@Matt D. Lefèvre j'attendais + de gifs èé
@Elise Z. Deroche WIIIIIIIIIII globul vu que tu voulais pas de mwa pour fanfan why
@Jade S. Dumeny j'ai bientôt terminé, plus que la fin de l'introduction (a)
@Oscar S. Gatsby t'as vu, je suis la miss GOS (a)

_________________

autres comptes : juliette a. gibson & h. lewis dubois & bass a. renoir & héra c. swango



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: JULIETTE ⊰ I know I’m gonna rise again, singing farewell, king of the broken Lun 19 Déc - 12:05 ()
Re bienvenue chez toi avec la belle Dormer en Templier, je dois avouer que ça le fait grave
Revenir en haut Aller en bas
oh, look what you made me do
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameofshadows.org/t938-juliette-i-know-im-gonn
Admin
homecoming : 23/04/2015
Messages : 381
Louis d'or : 100
pretty face : Holland Roden
julius caesar : (c) matty des bwas la plus forte (a)
Allegeance : En tant que chevalier de l'Ordre, elle est très respectée, parfois crainte. Elle est dévouée à la cause des templiers, parce que c'est comme une mission pour elle, c'est son devoir. Elle est assez froide, et pas très liante, ce qui la rend parfois antipathique pour les autres.
these streets : Juliette, elle est au courant de tout. En tant que templier, elle sait que quelqu'un a brisé le pacte, et que les démons ainsi que les anges sont revenus sur Terre. Cependant, elle ignore tout de la présence des Dieux dans la capitale.

Sujet: Re: JULIETTE ⊰ I know I’m gonna rise again, singing farewell, king of the broken Lun 19 Déc - 19:31 ()
je m'autovalide (a) *ouhlala l'abus de pouvoir (a)

_________________
i don't even know
if I believe
everything you're trying to say to me


autres comptes : fantine c. de stahl & h. lewis dubois & bass a. renoir & héra c. swango
Revenir en haut Aller en bas
Invité
oh, look what you made me do

Sujet: Re: JULIETTE ⊰ I know I’m gonna rise again, singing farewell, king of the broken Lun 19 Déc - 21:35 ()
J'avoue
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
oh, look what you made me do

Sujet: Re: JULIETTE ⊰ I know I’m gonna rise again, singing farewell, king of the broken ()
Revenir en haut Aller en bas
 
JULIETTE ⊰ I know I’m gonna rise again, singing farewell, king of the broken
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Juliette Charlotte de Bourgogne ; Demandez votre sujet
» Juliette récupère les jumeaux [PV JB et Ninon]
» Juste le temps d'un soirée? ou plus si affinité? [juliette]
» Olivia / Juliette
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
Ready for it ?
Are you
i see how this is gonna go, touch me & you'll never be alone

a game of shadows ::  These nights will never die :: les présentations :: validées