boom bitch
Après un long dimanche, mais pas de fiançailles, nous voilà de retour !
Pour tout savoir sur les nouveautés de la version, c'est par .
dying to be born again
L'intrigue est de retour, pour vous jouer de mauvais tours... ou pas.
Dans tous les cas, c'est par .
paris versus the apocalypse
Quoi de mieux pour lutter contre l'apocalypse qu'un apéro ?
Pour vous inscrire à l'event, c'est par là.
quand on est un vrai
Kidnappez des gens en votant par là.
Vous pouvez aussi poster sur nos sujets de publicité ici et !

a game of shadows
Christopher Lion
double bubble disco queen
heading to the guillotine, Skin as cool as Steve McQueen
Statut Hors ligne
Dernière visite Mar 17 Oct - 14:33
Technically 1.04% du total / 6.97 messages par jour
Messages privés
I started this war les sujets que Christopher Lion a ouverts
I participated in this battle les sujets auxquels Christopher Lion a participé
Mes messages tous les messages postés par Christopher Lion
homecoming :
22/04/2017
Messages :
1289
Louis d'or :
1801
pretty face :
Tom Hardy
julius caesar :
Beylin (codage), M. Manson, The Brothers Bright (citations)
legends never die :
Bourreau des Enfers, Grand Persécuteur et Tourmenteur du Royaume de Dis. Démon des Hautes Sphères. Commandant de l'Infini. Il est l'Ange Exterminateur, celui qui de sa Chute fit un chef-d’œuvre.
the mighty bush :
(Corruption) Il a l’aura sanieuse, Azazel. Sa seule présence en ivresse et névrose. Il flétrit les âmes par défi plus que par envie. Les tirer hors des sentiers bienheureux de l’existence, en obscène fringale nécessaire à sa survivance. (Dégradation psychologique) Et de corruption naît le purin de l’esprit. Il pousse ses cibles contre les dents des malaises et de la dépression. Et ça l’amuse, désespérément. La déchéance en inlassable hypnose.
Allegeance :
Loyal envers lui-même. Lucifer ; entité l’ayant muselé durant des éons, n’a dès à présent plus que les miettes de son dévouement. C’est la déception, qui submerge les orbes de l’odieux féal. La déception d’un maître qui n’a plus la force de retenir les élans de son fauve ; goinfré d’âmes et de fureur. Et à ce déluge, langoureusement se love Malphas. Malphas, son ancre. Sa sublime progéniture, son bras droit, son trésor. Azazel se pressent Père d’un nouvel ordre ; ses victimes en précieux rejetons, en soldats de plomb.
these streets :
Animé d’une méchanceté toute naturelle, ses pupilles contemplent le chaos se répandre. Et sa flamboyante démence sème, lentement mais surement, les prémices de ce qu’il présage et n’envisage comme rien de mieux qu’une trépidante Apocalypse. Son ignorance demeure toutefois, en ce qui concerne les Dieux. Alors, les questions à son entre-tempes s'entassent. Et les réponses, elles, ne viennent jamais.
Message privé:   
Envoyer un message privé
Contacter par email:   
 
Fiche de présentation :   
http://www.gameofshadows.org/t2711-christopher-sick-and-full-of-
avatar