fermeture du forum
Après plus de deux ans de bons et loyaux services, GOS ferme ses portes.
On vous remercie pour cette aventure et pour en savoir plus, c'est .

 
 hostilités bienveillantes | Arthur
sunsets on the evil eye, always on the hunt for a little more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
B. Alastair Delpire
Voir le profil de l'utilisateur https://www.gameofshadows.org/t6081-perfidie-melgalath
the last young renegades
homecoming : 13/08/2018
Messages : 2040
pretty face : brendon urie
julius caesar : queen beylin (av)
legends never die : Commandant des Cultes, roi des pécheurs, d'une religion bafouée et mensongère, chevalier des croyances perverties et sectaires, maître des satanistes et de l'occulte, capitaine du sacrilège et de la profanation, adulant les offrandes infâmes et les rituels sacrificiels, détournant les fois pour mieux les rendre perfides.
the mighty bush : Persuasion, murmure suaves pour mieux emprisonner les volontés aux griffes affutées. Infamie utile pour glaner, récolter, insuffler de quelconques croyances et idées abstraites. Perfidie entretenant les cultes, pour mieux être adulé, rendre captif les quidams en perdition, apaiser les âmes errantes par des jeux de persuasion.
Souffle de connaissances, transmission crasse d'éléments et de vérités aux encéphales de tiers. Souvent incomplets, parfois trop foisonnant, par plaisir d'enrayer les esprit pour mieux les mettre en doute.
Profanation, bouffer le sacre en un festin exquis, les pognes habiles dégueulant de relents infernaux dans les lieux saints afin de mieux les éteindre en les gorgeant d’impureté, entravant les anges dans la géhenne pour élever les suppôts démoniaques et leurs pouvoirs. Revers délicieux, terrible.
weapon : Connaissance accrue des cultes et autres magouilles, les phalanges habiles pour tracer les sceaux de Salomon et Enochien, ainsi qu'un cercle d'Hermès hostile. Relique biblique, bâton de Moïse changeant l'eau en ondine purpurine, première plaie d'Egypte assoifant par son cruor.
Allegeance : Loyauté apposée envers Dis et ses entrailles perfides, vendue aux tréfonds des obsidiennes infernales depuis trop longtemps. Les phalanges aux griffes acérées arrachant les âmes pour mieux les gober d'un appétit vorace.
Démons

hostilités bienveillantes | Arthur Empty
Sujet: hostilités bienveillantes | Arthur Mer 13 Fév - 13:31 ()
arthur & melgalath

Hostilités bienveillantes — Welcome to the devil's playground. You can tread where demons play. It's your Candyland where dreamers dance. And I promise that it's safe.
Mutisme prédominant. Les labres sont liés, contraint de conserver les langues et palabres abstraits au sein des encéphales. Ordre crasse qui s'est glissé en tricherie vicieuse, contraignant les carnes à se plonger dans une tâche qui put sembler éreintante. Quelques souffles se mêlent à l'écorchure de papelards marqués par l'onyx d'encres serties de désuétude. Grattes papiers. Voilà ce qu'ils furent, les pauvres quidams assistant à un cours portant sur un énième thème théologique remontant à Mathusalem. Il en avait eu assez, Melgalath, de les entendre babiller sur les phénomènes courant à Paname, sur les véracités de croyances qui s'étaient imposées. Au point de leur imposer une dissertation portant sur un sujet particulièrement ennuyeux, leur soufflant quelques persuasions pernicieuses aux lobes afin de les maintenir tranquille. Et il se demandait, l'infâme, ce qu'il fit réellement à trôner en roi au beau milieu de son amphithéâtre, regrettant soudainement les opulences d'un club privé délaissé quelques mois plus tôt, abandonné dans le néant et la contrainte des révélations. Les quidams embourbés dans les machinations remplacés par un amas d'étudiants ignares et qu'il jugeait entièrement dénué d'intelligence, au même titre que la majorité de ses nouveaux collègues d'ailleurs. Peut-être qu'il devrait, opérer aux travaux pratiques, leur montrer comment naissait un culte et une religion pour mieux les capturer dans ses griffes.

Le museau est pourtant tout aussi concentré, surmonté d'une paire de verres dissimulant quelque peu l'arc brisé et perplexe de sourcils, les mirettes plongé dans les quelques tracés amphigouriques d'un codex rédigé en langue morte, incompréhensible pour le commun des mortels. Parce qu'il fut fin collectionneur d'ouvrages rares, Culte, surtout lorsque ceux-ci étaient censé contenir quelques informations abstraites sur les divinités impies, voir les pierres de l'apocalypse. Il put être démon de la connaissance, Melgalath, celui qui persifflait trop d'informations aux neurones pour les perdre. Et si la gueule fut concentrée et studieuse, la scène n'en fut certainement pas moins pittoresque puisque la carne s'étirait dans son trône, les panards croisés à l'angle du bureau massif, tandis qu'un étudiant famélique maintenait l'ouvrage entre les pognes en guise de pupitre, tournant les pages sous le signal quasi imperceptible du commandant.

La porte s'ouvre en un fracas contrastant avant le calme paisible. Le museau se redresse, toisant l'individu qui venait de faire irruption tout en arquant un sourcil. « Monsieur Leroy. » Une paume fit signe à son pupitre organique de retourner s'asseoir tout en récupérant le codex à la couverture usée qui finit sur le bureau, bientôt rejoint par la paire de lunettes. La carne se dresse, saisissant que l'autre, collègue d'histoire, ne fut guère là pour une simple visite de courtoisie. Il y eut quelque chose d'étrange chez Arthur, imposant une méfiance perpétuelle envers son échine qui puait les ennuis à des kilomètres, sans parvenir à déterminer quoi. « Bien, c'est terminé. Vous pouvez déposer vos dissertations sur mon bureau en partant. » Contre-ordre qui s'extirpe des babines pour libérer l'assemblée qui redresse à l'unisson le chef pour mieux se hâter à déguerpir vers la liberté. Et il attend, l'infâme, que les universitaires disparaissent pour ne laisser qu'un écho désert autour des deux représentants de l'autorité des lieux. « Vu votre teint livide et la façon dont vous avez interrompu mon cours, Arthur, j'imagine qu'il y a un problème ? » La gueule est inquisitrice, le sourcil persistant dans son arc, espérant que l'autre ne lui tiendrait pas la patte pour des futilités scolaires et humanoïdes dont il n'eut que faire, esquivant au mieux les collègues bouffés par l'humanité.
(c) DANDELION

_________________


Revenir en haut Aller en bas
 
hostilités bienveillantes | Arthur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un article pour le Roi Arthur !!!
» ARTHUR RACKHAM (1867-1939)
» THE LITTLE BIRD ♣ with Arthur Paton
» Préparation pour l'arène [PV Aaron & Arthur]
» Arthur Leroy Elmsley [In Progress]
like lightning
if you ride
you're gonna crash like thunder

a game of shadows :: 
midnight in paris
 :: Sud-Est :: cinquième arrondissement :: Université Paris Sorbonne